I'm only me when I'm with you ✻ CAMIE

 :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Love is a mutual torture

❝ Family don't end with blood ❞
Love is a mutual torture
http://onemoreparadise.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 13/05/2015
›› Commérages : 4833
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Dylan Flawless O'Brien
›› Schizophrénie : Shane Hollister (Jack Falahee), Jaxson Hamilton (Jesse Lee Soffer), Ryan Oakley (Chris Wood), Mia Smith (Ashley Benson), Alec Winterfell (Luke Mitchell), Matthias Di Lazio (Matthew Daddario)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

I'm only me when I'm with you ✻ CAMIE ✻ ( Lun 13 Nov - 14:18 )

I'M ONLY ME WHEN I'M WITH YOU ✻✻✻ « Je garde ! » Quoi ? Poupée Barbie brune dans la main, tu la dévisages, à bout. C'était le moment rangement et carton, mélangé au tri. Tu avais fait tout un speech a Candice pour lui expliquer que vous partiez vivre chez Charlie. Il lui faudrait donc dire au revoir à Aiden car elle le verrait moins souvent. Cependant, la rouquine continuerai de passer du temps avec ce dernier. C'était même certain. Le Hollister était important dans vos deux vies. Enfin ! Quoi qu'il en soit, pendant que le brun était partie chercher le camion pour tout entasser dedans, tu faisais en sorte de faire le tri, avec Candice, de ses jouets. En ce moment, c'était les poupées. « Je garde aussi elle, elle et elle. Et elle aussi ! » Tous, quoi. « Mais Candy ...  » Mentalement, tu comptes le nombre de Barbie qui sont dans le carton. « T'en as presque trente ! » C'est énorme. Même ces autres amies ne devaient pas en avoir autant. « Toi, t'as pas jeter tes petits livres alors moi je jette pas mes Barbies. » Mais c'est trop pas la même chose. « C'est une collection, Candice. Les Barbies, c'est pas une collection. » Et puis, ces BD, c'était l'amour de ta vie numéro trois ou quatre, voir cinq. Tu sais plus et t'as un peu la flemme de compter. Dans tous les cas, certains de ses ouvrages pouvaient désormais rapporter beaucoup si un jour tu les vendais. Par contre, ces poupées, elles ne valaient plus rien. « JE GARDE ! » Nom d'une pipe. « ON HAUSSE PAS LA VOIX. » C'est clairement un manque de respect et ça sert strictement à rien de s'énerver. « TOI AUSSI TU CRIS ALORS PROUT ! » OH ! La sale bête. Voilà qu'elle te tire la langue, claque son pied à terre et pars en boudant vers la cuisine. Tu finis par lâcher un soupire, fourrer toutes les poupées dans le carton et revient avec ce dernier vers le salon. « Si tu n'arrives pas à tout ranger, tu vas entendre parler du peuple. » Mais que Candice ne se réjouit pas trop, elle a peut-être gagné cette bataille mais il en reste plein d'autres. « Quel peuple ? » Tu lèves les yeux au ciel. « File trier tes robes. Allez ! » C'est pas possible d'être aussi petite et aussi exaspérante à la fois. Sérieusement, tu mériterais une médaille à la fin de l'année. Ton téléphone vibre dans ta poche. Tu décroches sans même regarder qui appelle. C'est finalement Aiden qui demande s'il peut se mettre devant la porte afin de commencer à mettre le plus gros dans le camion. Yep ! Vous arriviez au bout. Plus que les affaires de Miss Thompson la grincheuse et vous seriez bon.

T'avais pas versé de larmes, pas encore, mais t'en étais pas loin. T'avais dit "adieu" à Aiden au pas de la porte, non sans lui faire un énorme câlin et le remercier pour ce qu'il avait fait. Il ne pouvait pas aider davantage, étant de service. Mais t'allais bientôt retrouver Charlie et à vous deux, ça devrait être suffisant pour tout débarrasser. Presque comme prévu, t'arrives aux alentour de quatorze heures Il est juste quatorze heures trente-cinq. C'est la même chose. à la ferme de la blonde. « SMARTIIIIES ! » La petite fille sort en courant du camion pour prendre le chien de Charlie dans ses bras. Ces deux là faisaient la paire. « Hey. » que tu souffles avant d'embrasser les lèvres de ta dulcinée. « J'suis presque pas en retard. » Tu faisais des efforts gargantuesque pour être presque à l'heure. Encore fallait-il que Charlie s'en rende compte. « Le plus gros du camion, c'est les affaires à Candice. Y'a ses anciens placards, ses habits, ses jouets ... » Et encore d'innombrables autres choses qu'elle avait tenu à prendre et que tu n'avais pas réussi à dire non. Assez difficile de refuser quelque chose à cette princesse, surtout quand elle vous explique pourquoi elle veut le garder. « Camou, il voulait pas que je garde tout. » Miss Grincheuse, le retour. « On en avait parlé. Tu pouvais pas tout garder. » Même toi, t'avais pas tout pris. Mais bon, c'était pas non plus comme si tu avais beaucoup de choses non plus. « Je m'en fiche. J'ai quand même mes robes de princesses et mes Barbies. Et tu m'as promis de me racheter des peluches !» Heu ... Non. Il ne te semble pas. Mais Candice est déjà loin quand tu veux répliquer quelque chose. Ton cerveau marche au ralentis aujourd'hui. « J'ai rien promis. » que tu préviens Charlie. Mais elle doit surement pas te croire. « On mange rapidement un truc avant de tout débarrasser ? J'ai pas eu le temps toute à l'heure. Puis tu devais pas me montrer un truc ? » Les agencements de chambres. Ou tes placards à toi. Ou quelque chose dans ce style là.
✻✻✻
CODES (c) LITTLE WOLF.


Like a flower made of iron
Don't get too close, it's dark inside. It's where my demons hide i'm not afraid to take a stand, everybody, come take my hand, we'll walk this road together through the storm, whatever weather, cold or warm, just letting you know that you're not alone, holler if you feel like you've been down the same road.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 03/04/2016
›› Commérages : 577
›› Pseudo : iceshadow
›› Célébrité : Britt Robertson, la sublime
›› Schizophrénie : Avalon la jolie brune et Noah le romancier a ses heures perdues & Adam, le veto sexy
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: I'm only me when I'm with you ✻ CAMIE ✻ ( Lun 27 Nov - 23:31 )

I'M ONLY ME WHEN I'M WITH YOU ✻✻✻ « Hmmm, voilà » Elle jeta un dernier coup d’œil à son armoire. « Parfait ». Charlie avait libéré toute une partie de celle-ci pour laisser à Cameron la possibilité de mettre ses affaires. Elle lui avait demandé de venir vivre au ranch, ce qui signifiait quelques aménagements, histoire que la vie soit plus facile pour tout le monde. A vrai dire, la blonde n’était pas trop stressée par cette nouvelle étape dans leur relation.  Au contraire, elle avait hâte que cela commence, aimant de moins en moins les séparations forcées. Maintenant, ils n’auraient plus à faire des allers et retours, ça allait leur facilité la vie. Et puis, ils étaient enfin temps qu’ils se lancent, ils se tournaient autour depuis des années et s’ils continuaient à être aussi lent pour tout, ils n’y arriveraient jamais. En tout cas, la blonde était plus que contente d’avoir réussi à décider Cameron. C’est qu’il pouvait se montrer réfracteur aux nouveautés, mais pour le coup, il l’avait surprise. Elle avait pensé à tort, qu’il prendrait son temps, mais finalement tout était allé assez rapidement, ce qui était loin de déranger la jolie blonde. Un large sourire se dessina sur ses lèvres, tout était fin prêt pour accueillir Cameron et Candice. Quand elle se retourna, Charlie grimaça en voyant Smarties étalés sur son lit. Il dormait sur le dos, les pattes vers le plafond. Hmmm, elle allait devoir apprendre à Smart le partage, ça risquait de s’annoncer compliquer. « Dis, tu te souviens quand je t’ai appris à pas monter sur le lit. » Aucune réaction, Charlie soupira et quitta sa chambre pour partir jeter un dernier coup d’œil dans celle de Candice. Autant dire qu’elle y avait mis le paquet pour que la petite s’y sente comme chez elle, mais vu qu’elles avaient vu ça toutes les deux ensembles, elle n’avait aucune inquiétude à avoir. Ça faisait une semaine que Candice n’arrêtait pas de demander à Cameron, quand ils allaient enfin venir vivre pour de bon chez Charlie. Heureusement pour la jolie petite rousse, le grand jour était enfin arrivé. La blonde arrangea un nounours qui piquait du nez sur le lit de princesse de miss Candy et le redressa. Voilà, tout était fin prêt !

Quelques minutes plus tard, alors que Charlie est en train de regarder un téléfilm de noel totalement bidon, Smarties passe devant elle à la vitesse de l’éclair pour aller aboyer à la porte. La blonde se lève d’un bond et part en direction de la porte pour l’ouvrir. Le chien ne perd pas une seconde et il descend le perron pour partir droit sur Candice et lui léchouiller le visage. Ils sont presque devenus inséparables, un peu plus et Charlie en deviendrait jalouse. Elle laisse Candice et Smart à leur retrouvaille et part en direction du brun. « J’ai presque faillit changer d’avis» laisse t’elle échapper avant de rajouter. « 5 minutes de plus et tu serais resté dehors. » Ou pas ! Tout sourire, elle répond à son baiser avant d’attraper un carton. « Je vais t’aider. Miky est pas là, elle est partie s’entrainer avec sa jument. » Ce qui leur laisser la maison pour le week end. « C’est normal, c’est une fille. » A cette remarque, Candice sourit. « Tu vois même Charlie, elle le dit. » Bha oui, elle n’allait pas voyager sans ses robes de princesse. « T’inquiète pas Candice, tu as plein de peluches dans ta chambre. » Parce que oui, la blonde était géniale et qu’elle avait prévu le coup. Elle en avait pas acheté une quinzaine, mais entre ce qu’elle avait déjà et les petites nouvelles qu’elle avait trouvées durant la semaine, Candice avait le choix. « Va voir ! » La petite ne se fit pas prier et s’élança à grandes enjambées en direction de sa chambre, Smarties sur ses talons, inséparable ces deux-là. « Même si tu n'as rien promis, je te connais, tu vas craquer… » Elle enroule tendrement ses bras autour de son cou pour l’embrasser de nouveau alors qu’ils rentrent dans la maison. « Et moi j’adore quand tu craques ! » Qu’il note bien ça dans un petit coin de sa tête, ça pourrait lui resservir plus tard. « C’est pas possible, t’as toujours faim ? » Ah les mecs, des estomacs sur pattes. « J’ai fait des pâtes à la tomate. » Rapide pas cher et en plus délicieux. Si elle avait des choses à lui montrer, oui, et pas qu’un peu. « Ouii, viens !!! » Bon bhé ils mangeraient plus tard, elle allait lui faire le petit tour du propriétaire. « J’ai un peu arrangé ma chambre. » Un peu était un euphémisme, elle avait tout changé, histoire que Cameron puisse aussi s’y sentir chez lui. Elle avait enlevé tous ce qui faisait chambre « d’enfants » pour quelque chose de plus sobre, de plus adulte. Par contre, son mur photos était toujours en place, mais lui, il ne partirait jamais. Et elle avait aussi choisi pour des draps sans chevaux… ce n’était pas plus mal d’ailleurs. « Et je t’ai fait de la place ! » Rapidement, la blonde ouvre son armoire pour que Cameron puisse voir la partie qui lui est dédiée.  « C’est pas énorme, mais on pourrait peut-être faire un dressing, ça serait plus pratique. » Et plus grand aussi, elle avait de la place sur un des côtés de sa chambre, ça se réfléchissait. « Alors t’en penses quoi ? » Il avait intérêt à aimer, parce que sinon, ce soir, il dormirait dehors !

✻✻✻
CODES (c) LITTLE WOLF.


Never Grow Up
⊹I cannot even imagine where I would be today were it not for that handful of friends who have given me a heart full of joy. Let's face it, friends make life a lot more fun.
(by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Love is a mutual torture

❝ Family don't end with blood ❞
Love is a mutual torture
http://onemoreparadise.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 13/05/2015
›› Commérages : 4833
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Dylan Flawless O'Brien
›› Schizophrénie : Shane Hollister (Jack Falahee), Jaxson Hamilton (Jesse Lee Soffer), Ryan Oakley (Chris Wood), Mia Smith (Ashley Benson), Alec Winterfell (Luke Mitchell), Matthias Di Lazio (Matthew Daddario)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: I'm only me when I'm with you ✻ CAMIE ✻ ( Mer 6 Déc - 20:56 )


I'M ONLY ME WHEN I'M WITH YOU ✻✻✻ Et voilà. Tu devais dire adieu à ta deuxème demeure pour prendre possession de la troisième. Dire que tu avais mis des années avant de réussir à partir de la maison familiale et là, tu écrivais deux chapitres de ton histoire en à peine un an. Ça fait étrange. T'as l'impression qu'avec un seul claquement de doigt, tout a basculé. Dans le bon sens, heureusement ! Puis ce déménagement allait être positif, pour toi, pour Candice, pour Charlie. Vous alliez vous retrouver tous ensemble avec Smarties, les chevaux, sans oublier Makayla. Ça ne pouvait qu'être amusant. Bien-sûr, t'avais un peu de mal à laisser derrière toi ces soirées télé, pizzas, jeux vidéos que vous faisiez de temps en temps avec Aiden. Vivre ensemble vous avez rapproché comme jamais. Tu ferais en sorte de ne pas l'oublier, de passer du temps avec lui malgré ses nouvelles responsabilités qui arrivaient. Tu penserais à cela plus tard. Tu viens de te garer devant chez Charlie avec un peu de retard. Pas de quoi la faire paniquer. « J’ai presque faillit changer d’avis » Sérieux ? Tu prends un air offusqué. « 5 minutes de plus et tu serais resté dehors.» Tss. « Tu l'aurais pas fait. » Tes lèvres s'étirent et tu te dépêches de prendre possession des siennes avant qu'elle ne change d'avis et te laisse véritablement passer la nuit dehors. De un, tu mourrais de froid si c'était le cas. De deux, tu ferais des crises de panique en puissance à cause de toutes les petites bêtes qui viendraient te tenir compagnie. Hors de question que cela t'arrives. « Je vais t’aider. Miky est pas là, elle est partie s’entraîner avec sa jument. » Oh ? « On est qu'à trois alors ? » C'est bon à savoir. « Elle est partie s'entraîner où ? » Simple curiosité. Bon, il y avait peut-être aussi moyen que tu envoies l'adresse en toute discrétion afin qu'un jeune blond la rejoigne. Adam et Mikayla avaient sérieusement besoin de parler et autre part que dans une grange. D'ailleurs ... Tes yeux se posent sur cette dernière. Elle a quoi de si particulier, cette grange, pour faire vivre autant de chose aux gens ? D'abord Charlie et toi qui vous avouez votre amour. Maintenant vos deux amis qui s'envoient en l'air là-bas. Se serait qui le ou la prochain(e) sur sa liste ? Candice ? Nope. Tu ne penses pas. Elle doit d'abord réussir à ranger tout le bazar qu'elle a pris avec elle, ce qui correspond aux trois quarts du camion. « C’est normal, c’est une fille. » Normal ? Non, c'est absolument pas normal. « Tu vois même Charlie, elle le dit. » MAIS ! « Vous vous êtes ligués contre moi. » C'est injuste. « Je suis peut-être le seul homme présent actuellement, mais je vais pas me laisser faire. » Eh ouais. T'en as dans le pantalon. Ou pas. Charlie avait beau vivre pour le "girl power", elle allait devoir le diminuer un peu. « T’inquiète pas Candice, tu as plein de peluches dans ta chambre. » Vous aviez pas convenu de ne pas en acheter ? « T'en as acheté ? » Cette gamine avait tout ce qu'elle désirait. C'était pas normale. « Va voir ! » La rouquine se met à courir, suivit de Smarties vers la propriété. « Même si tu n'as rien promis, je te connais, tu vas craquer… » Quoi ? Non. N'importe quoi. Tu craques jamais aussi facilement. « Je ne craquerai pas. » E tout cas, tu vas tenir le plus longtemps possible. « Et moi j’adore quand tu craques ! » Il y a quand même une différence entre craquer pour Charlie et ses divers projets, et craquer pour les beaux yeux de ta soeur. « Ça n'empeche qu'il va falloir se calmer avec Candy. J'ai pas envie qu'elle devienne pourrie-gâtée. » Bien qu'elle l'est déjà un peu. En meme temps qui ne craque pas pour sa bouille ? Elle obtient toujours ce qu'elle désire, meme des trucs débiles à manger. D'ailleurs, il est possible d'avoir quelque chose à se mettre sous la dent ? T'es entrain de mourir de faim. « C’est pas possible, t’as toujours faim ? » Non. Pas toujours. « Mais j'ai pas eu le temps de déjeuné ... » que tu souffles, comme une excuse suffisante à cette faim bien presente. « J’ai fait des pâtes à la tomate. » Miam. « J'ai hâte de goûter. » Tu salives, même. Bon dieu, tu n'attends plus que ce moment de la journée. Ton ventre n'hésite pas à montrer son impatience en grognant légèrement. Il est peut-être temps de rentrer au chaud. Tu n'entres pas les mains vides, néanmoins, ayant pris un carton. C'est un des tiens, ce qui te fais penser que Charlie n'a peut-être pas eu le temps de finaliser le tri dans sa commode ? « Ouii, viens !!! » Ah. Bah si ! Tant mieux, tu te voyais mal fouiller dans tes cartons pour trouver les habits adéquates pendant une semaine ou deux. « J’ai un peu arrangé ma chambre. » Ah bon ? « J'ai peur ... » Tu t'étais quelque peu habitué à voir des chevaux en te levant le matin. « Et je t’ai fait de la place ! » Ouf. T'es sauvé. Charlie ouvre la porte, la suis et regarde les changements. Tu t'attendais pas à autant. C'est bien. C'est mieux. Tu te sens plus à l'aise. « C’est pas énorme, mais on pourrait peut-être faire un dressing, ça serait plus pratique. » Un dressing ? « T'as beaucoup de vêtements ? » C'est bien une femme, quoi qu'elle dise. Une accro au shopping ! « J'ai pas besoin de grand chose mais, oui, si tu veux. » La chambre n'est pas minuscule. Ils ont de la place alors autant en profiter. « Alors t’en penses quoi ? » Tu penses que c'est parfait. « J'aime bien. » Ça vous ressemble à tous les deux. « Je préfère à avant, même. » Tu offres un petit sourire à Charlie. « Pas que j'aimais pas ton couvre lit chevaux mais ... » Bah, t'en étais pas le plus grand fan quoi. Mais tu aurais fait avec. Candice doit avoir fait le tour de sa chambre, tu entends ses chaussures claquer sur le sol, se dirigeant vers la cuisine. Il n'y a pas que toi qui a faim. Tant mieux ! Tu reviens sur tes pas, accompagné de la blonde. Ton regard se pose sur la télévision, des vieilles tentent de se faire passer pour des jeunes en essayant des robes plutôt courtes et décolletés. « Regardes ça toutes ces vieilles qui essaient d'être sexy. Comme si elles savaient pas qu'elles sont périmées » Tu lèves les yeux au ciel, change de chaîne. T'as pas envie de voir des débilités pareils. Tu préfères largement celle sur les animaux. C'est plus rigolo. D'ailleurs, ça te fait penser : « Tu dois me promettre que si tu me vois un jour rire bêtement avec un chat devant une boule de cristal, tu feras l'impossible pour me sortir de là ! » Surtout si le chat est noir et qu'il parle. T'as pas tres envie de faire un remake de Sabrina l'apprentie sorcière. « Aufaite, j'ai pas osé demandé la dernière fois. Uhm ... Adam et Mikayla, ça allait un peu mieux entre eux ? » Tu finis ta phrase par un murmure pour que la petite ne se mêle pas trop de cette affaire. Elle serait capable d'aller répéter ce que vous dites. « Ça me fait de la peine pour eux. Ils sont amoureux et ils osent pas se le dire. C'est totalement débile. » Mais dans le fond, tu n'avais pas été mieux avec Charlie.
✻✻✻
CODES (c) LITTLE WOLF.


Like a flower made of iron
Don't get too close, it's dark inside. It's where my demons hide i'm not afraid to take a stand, everybody, come take my hand, we'll walk this road together through the storm, whatever weather, cold or warm, just letting you know that you're not alone, holler if you feel like you've been down the same road.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞

›› It's my life
›› more about me

Re: I'm only me when I'm with you ✻ CAMIE ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

I'm only me when I'm with you ✻ CAMIE

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération