Rodern ✻ That I'll be standing right here, talking to you about another path

 :: the city of cap harbor :: Woodbridge Avenue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
LOVE MAKES A FAMILY.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 26/09/2017
›› Commérages : 84
›› Pseudo : monocle. (Alice)
›› Célébrité : tom powerful hiddleston
›› Schizophrénie : Brody (Grant Gustin)
›› more about me

Rodern ✻ That I'll be standing right here, talking to you about another path ✻ ( Jeu 16 Nov - 20:07 )

Damn, who knew? All the planes we flew, good things we've been through That I'll be standing right here, talking to you about another path I know we loved to hit the road and laugh, But something told me that it wouldn't last Had to switch up, look at things different, see the bigger picture Those were the days hard work forever pays, now I see you in a better place
« Rod tu as encore tout déplacé de place ! » Sortant la tête du backstore, le milliardaire pose son regard sur sa sœur qui brandit les interrupteurs en marchant vers elle. Il hausse les épaules, ce n’est pas nouveau, il a cette fâcheuse manie de tout déplacer dans sa boutique. De quoi mélanger tous ses clients réguliers, mais il n’est toujours pas satisfait de comment est organisé la quincaillerie. Une chose que sa sœur a de plus en plus envie de prendre en main. « Tu peux t’occuper de la boutique, le camion de livraison vient d’arriver. » dit-il en ne prêtant pas d’attention sur ce qu’elle est en train de lui dire. De toute façon c’est toujours ainsi entre eux et ce n’est pas près de changer. Il la voit à peine froncer les sourcils, se rendant plutôt à la porte où l’on toque frénétiquement. Comme chaque jeudi, il reçoit la commande servant à remplir la boutique et il risque de passer la journée à tout mettre en place et même une partie de la soirée. C’est en parti pourquoi il ne voit jamais Mila le jeudi, trop débordé, il préfère ne pas avoir de distraction. Sa sœur lui suffit amplement pour le distraire. Il aide le livreur à tout mettre dans le backstore, avant de signer les papiers disant que tout est arrivé. Première étape finie, il doit maintenant passer à l’inspection, voir s’il a reçu tout ce qu’il a commandé. Une tâche longue et fastidieuse, alors un surligneur en main, il entreprend de mettre en jaune vif les articles qu’il a bel et bien reçu, s’il en manque un seul, il pourra toujours appeler son fournisseur et lui exposer son travail merdique. Ça n’est jamais arrivé jusqu’à présent, mais on ne sait jamais ce qu’il peut arriver. Par moment, il entend la clochette retentir et la voix de Brook parlant avec des clients. Ce qu’il ressort le plus de la conversation c’est sa sœur le traitant de tous les noms d’oiseaux possible lorsqu’elle cherche quelque chose. S’il survit à cette journée se serait presque un miracle. Le temps passe et la clochette finie par retentir une nouvelle fois. Sauf que cette fois Brook ne semble pas être là. Rodney aurait-il manqué un épisode dans sa journée ? Il entend la voix de quelqu’un et laissant son pad sur une boîte, il se dirige vers l’avant de la boutique. « Un instant. » finit-il par dire de peur que le client s’impatiente trop et lui fasse une crise. Parfois les gens sont tellement difficiles à cerner. Passant la porte, il ne voit pas tout de suite l’homme, croyant qu’il a préféré partir plutôt que d’attendre. Sauf que la clochette n’a pas retentit une seconde fois. Avançant vers l’avant de la boutique, il regarde dans chaque rayon et son regard fini par se poser sur une silhouette à la carrure large. « Bonjour. » dit-il avec son ton chaleureux, cet aspect de sa personnalité qui a le don de mettre les gens en confiance. « Est-ce que je peux vous aidez ? » Autant devancer le client. L’homme se tourne et si Rodney c’était attendu à voir une nouvelle tête, il ne s’attendait d’aucune façon à ce que ce soit celle d’Edern. La surprise le fait reculer d’un pas – non pas que l’homme devant lui le répugne, mais il n’a jamais pensé le revoir après être parti sans demander son reste. Deux ans, qu’il n’a pas entendu parler de son ancien associé. Étrangement, ça lui fait étrange de se trouver ainsi devant l’écossais. Il ne peut pas dire qu’ils se sont quittés en mauvais terme, mais peut-être pas en excellent non plus. « Edern. » finit-il par souffler entre ses lèvres alors qu’il se dit qu’il devrait être plus poli, plus enthousiaste envers ce dernier. Mais au fond de lui une pensée surgie… Et s’il l’avait retrouvé ? Il en deviendrait presque paranoïaque à se dire de telle chose et pourtant, il ne voit pas trop ce qu’il viendrait faire ici si ce n’était pas le cas. Tous deux ont été fait sur le même moule, compter les billets et non pas mettre la main à la pâte. Néanmoins, Rodney ne tient pas à relever ce détail, préférant laissant parler l’homme et voir ce qu’il lui dira.



✻ and now i'll do what's best for me ?
Revenir en haut Aller en bas

Rodern ✻ That I'll be standing right here, talking to you about another path

SCREW DESTINY :: the city of cap harbor :: Woodbridge Avenue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération