※ can you hear me screaming " please don't leave me " ? (diley)

 :: the city of cap harbor :: The Blue Lagoon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
I DON'T WANNA LIVE WITHOUT YOUR LOVE

❝ Family don't end with blood ❞
I DON'T WANNA LIVE WITHOUT YOUR LOVE
http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 05/04/2015
›› Commérages : 1922
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Claire Godness Holt
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ ophelia rhodes ✻ lissa valentine ✻ liv burrows ✻ jay thompson ✻ mila matthews
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

※ can you hear me screaming " please don't leave me " ? (diley) ✻ ( Mer 29 Nov - 0:13 )



can you hear me screaming
" please don't leave me " ?
devon oakley & riley emerson-oakley ※ diley

“ Hold on, I still want you Come back, I still need you. Let me take your hand, I'll make it right I swear to love you all my life. Hold on, I still need you. ” ― Chord Overstreet

Cela faisait quelques jours que Riley n'avait pas mit les pieds dans la garçonnière des Oakley. La blonde avait prétexter vouloir passer du temps avec son frère et sa nièce. Mais la réalité était tout autre. Depuis qu'elle avait eut une profonde conversation avec son frère au sujet des sentiments qu'elle éprouvait envers Devon, elle ne trouvait pas le courage de le lui avouer. Alors à la place d'être confronter à cette situation, comme toujours, la blonde avait fuit ses responsabilités. Ce qui n'avait aucune logique étant donner que désormais, ils étaient mariés. Oui, mariés. Riley, elle-même ne le réalise toujours pas. Reed avait raison pour une fois c'était idiot, ce mariage était idiot, toute cette histoire était idiote. La blonde était peut-être amoureuse de Devon, mais cet amour n'était selon elle qu'à sens unique. Elle n'avait pas le droit de rester marié à son meilleur ami alors qu'elle n'est strictement pas la femme de sa vie. Elle n'a point le droit de continuer dans cette histoire avec lui, ça serait égoïste de sa part. Devon a le droit d'être heureux avec une autre femme, une qui le rendra heureux et qui lui offrira ce que Riley est incapable de lui faire éprouver : l'amour. En réalité, l'ensemble du discours de Reed ne cesse d'être diffuser en boucle dans son esprit et Riley n'arrive pas à trouver le bouton off. Il faudrait qu'elle trouve le courage nécessaire pour aller le voir, lui expliquer tout ça de vive voix mais Riley n'y arrive pas et en ce moment, elle n'a point envie de se prendre la tête. Puis si Devon n'était pas heureux, il n'avait pas qu'à lui dire qu'il voulait divorcé. Or jusqu'à preuve du contraire, il ne lui en avait pas fait la requête. C'est que ce fichu mariage lui convenait autant qu'à elle ? C'est à cette conclusion que la blonde était parvenue après avoir passer une grande partie de sa journée si ce n'est pas toute la journée vautrée sur son canapé en train de binge-watcher la saison une de The Punisher. Son petit cœur était tombée amoureuse de Ben Barnes. Elle en aurait bien fait son quatre heures avant de se souvenir qu'elle était mariée et que l'adultère n'était pas vraiment préconiser dans ce genre d'union. C'était Elvis lui-même qui l'avait dit. Quand Riley avait enfin voulu se lever, elle du d'abord faire descendre Roy de ses genoux, avant de se rendre compte que Amy était déjà au lit et Reed également. Il était quelle heure au juste ? Une heure passée. Okay, elle n'a vraiment pas vu le temps passé. Elle avait le choix désormais : soit se forcer à aller dormir, soit sortir. C'est tout naturellement qu'elle opte pour la seconde option. Cela lui donnera une excuse pour aller voir Devon. Enfin, elle ne va pas s'mentir, son meilleur ami lui manque un peu trop, donc il était tant de remédier à ce problème. Ce n'est qu'une heure plus tard que Riley franchit les portes du Blue Lagoon. Faut du temps pour être belle. Si ses yeux cherchent immédiatement Devon, elle est frustrée quand elle le découvre en train de parler tout sourire avec une blonde. Une autre blonde qu'elle ! C'est plus que de l'infidélité à ce rythme, c'est une trahison. Boudeuse, Riley décide finalement de faire demi-tour et de monter directement jusqu'à l'appartement des garçons. Avec la chance qu'elle aurait, Devon ne rentrerait pas ce soir et irait certainement dormir chez cette blonde, ça ne fait qu’attiser plus sa jalousie. Pour se calmer, Riley décide de se servir un verre de vodka. Elle n'a même pas finit de vider son verre que la porte s'ouvre sur Devon. Hum ? « Salut ! » Le liquide transparent finit sa course au fond de sa gorge, avant de reposer le verre vide sur la table et de le re-remplir la seconde suivante. « J'finis mon verre et je m'en vais. » En fait, elle aurait mieux fait de prendre la bouteille ça aurait été plus rapide. « J'voudrais pas que tu fasses attendre la blonde plus longtemps. » Si Riley avait songé que Devon pouvait aller chez la demoiselle, elle n'avait pas pensé avant qu'il pouvait très bien l'amener jusqu'ici, c'était plus près et plus pratique certainement. « Puis ça serrait moche qu'elle croise ta femme. » Elle. Riley ne sait pas pourquoi mais elle sent que cette soirée va être mauvaise, très mauvaise. Elle commence à être odieuse dans ses propos et le fait qu'elle hausse un peu le ton ne va rien arranger. « Désolé de détruire ton fantasme mais j'suis pas chaude pour un plan à trois ce soir. » Puis elle a déjà donner là-dedans avec le cousin du brun. « Ni chaude pour recevoir un quelconque coup de bite. » Au moins, c'était clair, net et précis. Malgré cette mini-rancune qu'elle ressent au fond d'elle-même, la blonde dépose ses lèvres sur la joue de Devon en guise d'adieu sauf qu'à la place de partir, elle grimace. « Mais tu empestes le whisky. » Ça lui donnerait presque envie de vomir. « T'as bu combien de verres ? » Franchement, elle espère qu'il ne va pas finir dans le même état qu'elle lors de leur nuit de noces. Si Riley était prête à partir, la voix de Reed résonne une fois de plus dans sa tête. « Avant que tu n’abuses de ton pénis magique une fois de plus, il faut qu'on parle. » Sérieusement. Et quoi de mieux qu'un verre de vodka pour faire passer la pilule et pour offrir du courage à Riley ? « Tiens, tu vas en avoir besoin. » Autant qu'elle certainement ... Sauf qu'elle ne savait pas par où commencer ... « Faut qu'on parle de ce qu'il s'est passé à Vegas. » Le mariage et tout ce que cela implique. Quoi ? Elle n'a jamais dit qu'elle allait mâcher tout le travail. Devon n'a qu'à faire le reste du boulot, elle a fait le premier pas aussi minuscule soit-il.


some things we don't talk about better do without. just hold a smile, we're falling in and out of love. the same damn problem, together all the while, you can say never. when we don't know why time and time again. younger now then we were before. don't let me go ... ✻ riley and the oakley's.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 01/05/2016
›› Commérages : 270
›› Pseudo : silver ✻ cindy
›› Célébrité : sebastian sexy stan
›› Schizophrénie : Luke Durbeyfield (Tom Austen) ✻ Aurora Callahan (Jenna-Louise Coleman) ✻ Julian Finch (Jake McDorman) ✻ Georgiana Lewandowski (Shelley Hennig) ✻ Evan Pryce (Patrick J. Adams) ✻ Jocelyn Ahern-Fields (Karla Souza).
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: ※ can you hear me screaming " please don't leave me " ? (diley) ✻ ( Lun 11 Déc - 16:33 )


can you hear me screaming " please don't leave me " ?
Sleep, leave it behind, lay all your burdens aside. For here, we have no time, so sleep and just leave it all behind. And all you have to do is call, and I'll come running to your side, I'll take the weight of your world from off your shoulders girl. Tomorrow's a new day, and yesterdays tales far away, all will be alright, so sleep and just leave it all behind. And all you have to do is call, and I'll come running to your side, I'll take the weight of your world from off your shoulders girl. Nothing can get you, you know i've got you, you're in my arms. Nothing can get me, I know you've got me I'm in your arms. And all you have to do is call, and I'll come running to your side, I'll take the weight of your world from off your shoulders girl.


Ces derniers jours, Devon Oakley avait un peu trop tendance à se consoler par le biais de la bouteille. Le jeune homme n'aimait pas être perdu. Or, perdu, depuis son mariage avec Riley, le jeune homme l'était. Et quoi de mieux pour s'empêcher de penser que de boire jusqu'à anesthésier ses neurones ? Le jeune homme n'avait pas trouvé de meilleure solution en tout cas, pour éviter de trop penser à Riley. Surtout que la jeune femme, une fois encore, le fuyait. Le jeune homme se disait qu'elle devait regretter leur union. Comme la première fois qu'ils avaient couché ensemble tous les deux, la jeune femme le fuyait. Certes, la jeune femme avait prétexté vouloir passer du temps avec son frère, mais Devon n'y croyait pas. A vrai dire, il en voulait un peu à la jeune femme. Non, lui non plus n'avait pas abordé le sujet de ce mariage. Mais lui n'avait pas décidé de la fuir. Oui, d'une certaine façon, le jeune homme lui en voulait et pour cette raison, ces derniers jours, il était plutôt de mauvaise humeur. Même le fait de s'être réconcilié avec Ryan ne l'avait pas apaisé. D'ailleurs, même le fait de parler avec Ryan de ce mariage, de ses sentiments, ne l'avait pas apaisé. Le jeune homme avait fini par conclure qu'il avait des sentiments pour la belle blonde, mais il n'en restait pas moins qu'il avait peur de ne pas être capable de gérer une relation de couple. Il avait peur de la blesser, il avait peur de toucher gâcher entre eux. Et surtout, il avait peur de gâcher leur amitié s'il n'était pas à la hauteur. Mais de toute façon, cette conclusion ne servait à rien. Riley le fuyait. Riley ne lui donnait pas de nouvelles. Du coup, Devon était décidé à penser que de toute façon, elle ne l'aimait pas. Et ça le rendait à la fois triste et grognon. Le jeune homme avait même décidé de retirer son alliance, qu'il avait placé dans son tiroir à chaussettes. A quoi bon continuer à la porter, puisque ce mariage n'était qu'une énorme blague. Hormis boire, le jeune homme était décidé à se noyer dans le travail, pour ne pas avoir à penser. Il avait besoin d'avoir l'esprit occupé. Et puis, dans la mesure où il était barman, il n'y avait pas de meilleur lieu possible pour continuer à picoler. Si le jeune homme se montrait toujours professionnel, il ne se privait pas de partager un verre avec ses clients. Alors, quand une jolie blonde, assise seule à son bar avait proposé de lui offrir un verre, il avait accepté. Cela n'avait rien de répréhensible, n'est-ce pas ? Il n'était pas décidé à la ramener chez lui, ni à la suivre chez elle, donc le jeune homme estimait qu'il avait le droit. De toute façon, il n'avait de compte à rendre à personne. Il aurait pu tout aussi bien vouloir la séduire. Riley ne voulait pas de lui, cela semblait plutôt clair, rien n'exigeait donc de lui qu'il soit fidèle. Mais quand bien même, lorsque Devon avait fermé le bar, il n'avait pas cédé au jeu de séduction de la belle blonde. Il aurait peut-être dû, dans le fond. Il se sentait seul. Il se sentait perdu. Mais à la place, le jeune homme était monté dans son appartement, prêt à retrouver son lit. Quelle ne fut pas sa surprise de tomber nez à nez avec sa blonde. Le jeune homme fronça les sourcils. Elle était sérieusement en train de piocher dans ses bouteilles d'alcool ? Apparemment. « Salut », répondit-il, plutôt contrarié. Est-ce qu'elle avait l'intention de lui parler ou bien est-ce qu'elle était simplement décidé à vider son bar puis à se casser ? Cette pensée énerva le Oakley encore plus, qui n'était pas décidé à se montrer sympathique et chaleureux pour le coup. « Fait comme chez toi surtout », râla-t-il. A vrai dire, elle avait été chez elle, pendant une courte période. Et puis la jeune femme avait toujours pu aller et venir dans cet appartement comme elle le voulait. Mais le jeune homme était vexé comme un pou et il n'avait décidément pas envie de se montrer ou poli, ou gentil avec elle. Il était réellement contrarié. « On t'a pas vu depuis des jours et t'es là, à vider mon bar. Tu te fou de ma gueule j'espère ? », s'énerva-t-il. Le jeune homme était déjà passablement éméché et donc, il n'avait plus de filtre. Il était en colère et peu disposé à cacher qu'il l'était. La jeune femme, à ses yeux, dépassait les limites. Et il était bien décidé à lui faire comprendre. « Quelle blonde ? », s'énerva-t-il. De quoi elle parlait ? Le jeune homme réfléchit. Et il se rappela la blonde du bar. Si elle était arrivée il n'y a pas si longtemps, elle avait pu le voir avec elle. Mais elle n'avait pas le droit de se montrer jalouse. Devon, ça l'énervait encore d'avantage. « T'es sérieuse là ? J'te vois pas pendant des jours et t'as le culot de faire la jalouse ? Arrête de me prendre pour un con », s'énerva-t-il. Trop, c'était trop. Elle le faisait clairement chier, pour le coup. Le jeune homme était agacé par sa réaction. C'était elle qui avait décidé de disparaître, pas lui. Le fait que la jeune femme commence à hausser le ton, ne l'énerva que d'avantage. « Nan c'est clair, pour les plans à trois, tu préfères faire appel à mon cousin », rétorqua-t-il avec mauvaise humeur. Si elle lui parlait mal, il pouvait bien se permettre de lui parler mal également non ? Lui, il avait décidé que oui. « T'sais quoi, t'aurais plus qu'à te taper ma sœur, comme ça, tu te s'ras tapé tous les Oakley, tu s'ras contente », ajouta-t-il. C'était petit comme attaque. Et pourtant, le jeune homme était fier de sa réponse. Parce que selon lui, elle était méritée. « Ben tu vois, j'comptais pas te sauter. Et si t'es frustrée, t'avais qu'à pas disparaître », attaqua-t-il. Certes, la jeune femme avait donné une véritable explication à sa disparition, mais pour lui ça ne tenait pas. Son frère l'avait traité comme de la merde et maintenant elle voulait passer du temps avec ? A d'autres. Lorsque la jeune femme embrassa sa joue, le jeune homme eu un mouvement de recule, peu disposé à la sympathie pour aujourd'hui. « Qu'est-ce que ça peut te foutre combien j'ai bu ? », continua-t-il à s'énerver. Elle était sa mère ? Non, il ne croyait pas. « J'crois que c'est toi que j'ai chopé en train de vider mon bar, alors t'as rien à dire », acheva-t-il. Au cas où ce n'était pas clair, Devon n'avait pas envie d'écouter ses jérémiades. Il avait mal au crâne et il n'avait qu'une envie : dormir. Riley voulait parler ? Eh bien lui il n'avait pas envie de lui parler. « Oh excusez-moi. Madame avait envie de disparaître pendant plusieurs jours, mais puisque Madame a envie de parler maintenant il faudrait que je sois à sa disposition. Eh bien tu sais quoi Riley, je n'ai pas envie de te parler », rétorqua-t-il. L'alcool le rendait drôlement méchant ce soir. Mais il était vraiment sur les nerfs. Il n'avait pas envie d'être gentil avec elle et de la ménager. Il en avait marre qu'elle le prenne pour un con. Le jeune homme se contenta de lui prendre le verre des mains et la regarda d'un air mauvais, avant d'avaler le verre cul sec. Merde. Elle le soûlait. Elle ne voyait pas qu'il n'était pas en état de mener une conversation sérieuse ? « J'ai pas envie de parler de ce qu'il s'est passé à Vegas », s'énerva-t-il. On aurait presque dit un gamin capricieux. Il ne manquait plus qu'il tape du pied parterre. « D'ailleurs, on va annuler ce mariage vite fait bien fait. Comme ça tu pourras encore te casser chez ton frère et faire la morte. Jm'en fou », s'agaça-t-il. Non, il ne s'en foutait pas. Mais il n'avait pas envie de souffrir. Or, Riley appuyait parfaitement bien là où ça faisait mal là. Et il était décidé à lui rendre la pareille.




YOU'RE MY VENOMOUS POISON
Look into my eyes, you will see what you mean to me. Search your heart, search your soul and when you find me there, you'll search no more. Don't tell me it's not worth tryin' for. You can't tell me it's not worth dyin' for. You know it's true. Everything I do, I do it for you.
Revenir en haut Aller en bas

※ can you hear me screaming " please don't leave me " ? (diley)

SCREW DESTINY :: the city of cap harbor :: The Blue Lagoon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération