Sometimes you need help and you don't need to ask for it + SPIEGAN

 :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 18/06/2017
›› Commérages : 169
›› Pseudo : getget (gaëtane)
›› Célébrité : Tyler Blackburn
›› Schizophrénie : sevan martell (scott eastwood) ✻ holia millson (shay mitchell) ✻ ness mathews (elisabeth olsen) ✻ clyde rashmi (rami malek) ✻ jake callahan (nathaniel buzolic) ✻ jane carrington (kristen bell)
›› more about me

Sometimes you need help and you don't need to ask for it + SPIEGAN ✻ ( Dim 10 Déc - 17:14 )

Spiegan ⊹ « Je te préviens que t’ai la gueule de bois ou pas je m’en fiche demain à 8h30 je veux qu’on soit devant le centre commercial » Andrea soupirait à l’autre bout du fil finissant d’une traite son verre de whisky. Adossé au comptoir du bar il tenait son portable à quelques centimètres de son oreille laissant Mia parler, échappant des petits « Mmmh » de temps à autre pour lui montrer qu’il était toujours présent. « Oui maman je serais là promis » A l’autre bout du fil cette fois-ci c’est sa sœur qui soupire. Elle râle, rumine et il entend son exaspération dans son souffle « Arrête de m’appeler comme ça Andy et je ne rigole pas je veux qu’on y soit dès l’ouverture » Ce qui rend Mia aussi tendue c’est leur journée de demain. Les fêtes de Noël approche à grand pas et ils se trouvent que la jeune femme a décidé de consacrer sa journée du lendemain aux cadeaux de Noël. Bien entendu elle aurait pu réaliser cette tâche toute seule mais cela aurait été beaucoup moins amusant n’est-ce pas ? Son frère était l’heureux élu qui allait passer la journée avec elle. Comme si la journée shopping n’était pas suffisante Mia avait en plus décidé d’être là dès l’ouverture parce que selon elle toute la populasse de Cap Harbor allait aller faire ses courses de Noël demain. Andy avait accepté de se lever à 8 heures mais il avait également accepté de passer la soirée avec Julian. Deux événements qui ne s’emboitaient pas forcément ensemble. Mais le jeune homme ne voulait pas décevoir sa sœur. S’il ne venait pas il lui donnait une nouvelle raison d’admettre qu’il était un mauvais frère. Alors très bien il serait debout demain à 8h et puis rien ne l’empêchait de passer une bonne soirée avec le Finch sans pour autant finir ivre. « Oui oui oui Mia on y sera. A demain. Je t’aime maman » Il aime bien l’appeler maman, il sait que ça l’embête. Pourtant des fois il a réellement l’impression qu’elle joue le rôle de mère avec lui, elle est plus souvent sur son dos que ne l’a jamais été sa propre mère.

Quelques heures plus tard après avoir terminé un nouveau verre Andrea appuie sur le bouton central de son smartphone. 2h50. Il serait peut-être temps pour lui d’aller dormir. Il salue son meilleur ami et sort du bar. Une fois dehors il hume à plein poumon l’air frais de la nuit puis allume la cigarette qu’il avait coincé derrière son oreille un peu plus tôt dans la soirée. Décidant de profiter un peu de l’air frais avant de rentrer il s’adosse au mur et tire lentement sur sa clope, son regard se perdant dans la pénombre. Finalement quelque chose attire son attention. Deux silhouettes dont il arrive a peine a distinguer les bras et les jambes se situe de l’autre côté de la rue. L’une semble assise sur un banc, l’autre est en face d’elle. La scène ne l’aurait certainement pas interpellé s’il n’avait pas fini par distinguer qu’il s’agissait là d’un homme et d’une femme. Il arrivait a peine à distinguer leur geste et aucun son ne parvenait jusqu’à son oreille pourtant son regard ne pouvait se détacher de ces deux ombres noires. La femme finit par se lever, titubante mais l’homme la rattrape par le bras, la collant à lui. Cette fois-ci Andy en est presque sur, il lui semble que la jeune femme se débat, essayant de se défaire des griffe de cet ours. S’il n’avait pas autant bu il pourrait presque affirmer avec certitude qu’elle vient de lui demander de la lâcher. Le brun finit par jeter sa cigarette par terre et commence à marcher en direction des deux inconnus. Il arrive derrière la jeune femme, faisant face à l’homme. A quelques mètres maintenant à peine il réussit finalement à distinguer leur parole et comprend rapidement que cette jeune femme a besoin d’aide. Andy est loin de se prendre pour un super héros mais que pouvait-il faire à cet instant ? Rebrousser chemin et la laisser s’en sortir seule ? Qui serait capable de faire une chose pareille ? Qui aurait assez peu de cœur pour ça ? « Hey, salut Baloo, dis moi je suis pas sur que la demoiselle apprécie d’avoir tes grosses paluches sur elle » Ah oui, j’oubliais de préciser, Andrea aime provoquer les gens, même dans les instants ou il ne faudrait pas. Surpris l’homme relâche son emprise et la jeune femme s’extirpe de ses mains et finit par trébucher sur Andy. Il la rattrape alors et lorsqu’elle relève enfin la tête il se fige un court instant. C’est elle, c’est cette Bird, cette oiseau de malheur comme il se plait à l’appeler. « T’as viré de bord ou bien c’est pas du tout ton mec le grand gaillard derrière toi ? » L’homme en face fait les gros yeux, il ne semble pas vraiment apprécier que le fils Reagan soit intervenu et il se pourrait bien que le brun ai aperçu les poings de Baloo en train se serrer.


Je ne me doutais pas encore que ce jour où tu m'avais dis que chaque fois que je verrais les étoiles je penserai à toi tu m'avais jeté une malédiction. Et depuis quand la nuit règne et que les étoiles brillent, c'est mes larmes qui brillent tout autant. — .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 22/10/2016
›› Commérages : 132
›› Pseudo : HARLEEN. (Marion)
›› Célébrité : lily collins
›› Schizophrénie : arya cohen (m. robbie), darcy o'faolain (e. clarke), adrian dawkins (j. allen white), solveig blackbird (kovalenko), anya arsenault (e. rossum) , lola fitzsimmons (e. watson)
›› more about me

Re: Sometimes you need help and you don't need to ask for it + SPIEGAN ✻ ( Mar 26 Déc - 22:33 )



     

Bird Roth-Spiegelman
&
Andrea Reagan
Sometimes you need help and you don't need to ask for it

Le repas s'éternise et Bird en a un peu marre, elle sort de table, embrassant ses deux mamans qui râlent un peu parce qu'elle s'enfuit pour aller fumer une cigarette, mais elle en a besoin. Elle a le cafard en ce moment, sûrement parce que ça va faire trop d'années que son Alaska a disparu, et que ça va être Noël. Noël c'est symbole de l'amour, de bonheur, mais pour Bird c'est synonyme de tristesse et dépression. Chaque année, son cadeau ne vient pas, chaque année, Alaska ne passe pas la porte avec son sourire et son rire cristallin. Elle n'est pas là, et elle ne sera plus jamais là. Et la brune, elle a le coeur qui pleure un peu trop. Elle a envie de tout envoyer balader. Quand la porte s'ouvre, Bird tourne un peu la tête et elle voit Lissa qui arrive à ses côtés, elle lui sourit un peu et lui demande pourquoi est-ce qu'elle n'est pas restée à l'intérieur. « Parce que j'ai envie que tu sois la première au courant. » Bird se tourne entièrement vers sa blonde de demi-soeur, les sourcils froncés, elle ne comprend pas. « Je vais me marier. » Par-don ? Bird en lâche sa cigarette, et saute en arrière pour ne pas se brûler le pantalon, elle essuie la cendre qui vient de tomber sur son pantalon, et elle regarde Lissa les yeux brillants « TU T'ES REMISE AVEC ADRIAN ?! » Ah non ? Avec Matthias ? Bon, ça va, Matthias est canon, et ils feront de beaux bébés. Elle ne cache pas sa déception cependant mais elle prend sa soeur dans ses bras et la serre avec tendresse en souriant. Elle saute encore plus de joie quand Lissa lui propose d'être sa témoin. Mais elle lui demande de ne rien dire à leurs mères, ce à quoi Bird répond par un doigt sur sa bouche avant de rentrer à l'intérieur, un sourire dressé sur les lèvres. Elle ne peut s'empêcher d'être heureuse, de rire à peu près à tout et son coeur se gonfle un eu plus, parce que sa soeur va se marier et elle l'imagine d'ores et déjà dans une robe blanche et la magie de Noël renaît un peu dans son esprit torturé.

Quand elle finit enfin par partir, elle rejoint des amies à elle au Silverlake, elle a envie de fêter la nouvelle mais elle ne dit rien. Elle se contente de boire encore plus que d'habitude si encore c'est possible et elle sent qu'elle s'enivre mais elle n'y prête pas vraiment attention, elle danse, un peu trop collé à ce type trop grand, ses lèvres se perdent contre celles de la blondinette qui dansait près d'elle mais qui s'en va avant elle, Alors elle reporte toute son attention sur le grand gaillard qui lui paye un verre, le verre de trop parce que la terre se met à tourner, ses copines partent et elle, par contre, elle ne se sent pas partir. Elle suit alors le type, le remercie quand il lui offre une cigarette sur laquelle elle tire impatiente jusqu'à ce qu'elle devienne trop insistant. Non, elle ne couchera pas avec lui. Non pas ce soir, même jamais. Elle le repousse alors qu'il se rapproche d'elle, et elle serre les dents quand les lèvres du type se pressent contre son cou. Elle pourrait peut-être le laisser faire, ça passera sûrement mais elle le repousse encore, enchaînant les nons, elle ne veut pas. Quand elle entend quelqu'un qui tente de la défendre, elle sent que l'emprise du type la relâche et elle s'écarte avant de se buter contre son sauveteur, lorsqu'elle relève la tête, elle le voit et il doit sûrement remarquer qu'elle n'est pas dans son état normal, ses yeux se plongent dans celui du jeune homme, elle rit même à sa réflexion. « Tu apprendras que je suis autant fille que garçon mon cher. » Et elle lui sourit avec une tendresse qu'elle ne se reconnaît pas. Puis elle voit Baloo qui s'approche d'Andrea, elle ne comprend pas comment elle réussit, mais cependant, son poing s'écrase dans le nez du blond avant que son genou ne s'attarde dans ses bijoux de famille et pendant ce temps elle saisit la main d'Andrea pour l'emmener ailleurs. Ils courent sans s'arrêter et finalement, ils s'arrêtent dans une ruelle sombre wink wink et elle le pousse entre deux bennes à ordure avant de venir se coller à lui en entendant Baloo qui se met à hurler. Elle a sûrement louper son coup. Mais elle regardait Andrea, cette proximité et pourtant, elle ne se reculait pas. « Merci de m'avoir tiré d'affaires. » Et elle lui souriait avant de doucement embrasser sa joue « Tu veux venir chez moi ? J'habite à deux pas. Et non, je ne te sauterais pas dessus. » Elle riait avant de se reculer, le silence était bien là et les cris de Baloo c'était évaporé comme la dignité de la brune quand elle lâchait un magnifique « Ou peut-être que je te sauterais dessus qui sait ? » Avant de s'extraire de leur cachette de fortune pour attendre Andrea jusqu'à se mettre à marcher.

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 18/06/2017
›› Commérages : 169
›› Pseudo : getget (gaëtane)
›› Célébrité : Tyler Blackburn
›› Schizophrénie : sevan martell (scott eastwood) ✻ holia millson (shay mitchell) ✻ ness mathews (elisabeth olsen) ✻ clyde rashmi (rami malek) ✻ jake callahan (nathaniel buzolic) ✻ jane carrington (kristen bell)
›› more about me

Re: Sometimes you need help and you don't need to ask for it + SPIEGAN ✻ ( Sam 6 Jan - 16:32 )

Spiegan ⊹ En ce début Décembre Andy avait déjà pensé à ses résolutions pour l’année 2018, et l’une d’entre elle était de redevenir un meilleur frère pour Mia. Il s’en voulait énormément de l’avoir tant déçu durant cette année et voulais se rattraper le plus vite possible. Pourtant c’était comme s’il avait oublié comment faire pour être un bon frère pendant tout ce temps. Il c’était tellement éloigné d’elle depuis la mort d’Alaska qu’il avait presque oublié ce que ça voulait dire d’être un bon frère. D’où elle est Alaska avait surement du lui crier à en devenir aphone durant cette année, en le voyant agir ainsi. S’il avait autant de mal aujourd’hui à donner une définition de « bon frère » c’était certainement parce que pendant des mois et des mois il s’était persuadé que si Alaska les avait quittés c’était sa faute, c’était parce qu’il n’avait pas su la protéger, qu’il n’avait pas su être un bon frère. De plus les circonstances de leur dernière conversation, leur dernière dispute l’avait amené à se dire que finalement ses proches étaient surement bien mieux sans lui. Une idée stupide qui a fini par sortir de sa tête au fil du temps. Alors demain il fera un nouveau pas pour devenir le frère de l’année en accompagnant sa sœur au centre commercial. Sa lui vaut bien de gagner 3 place d’un coup ça non ?

Ces résolutions lui tenant à cœur Andy avait donc décidé de quitter Julian vers 3h du matin. S’il réussissait à rentrer assez rapidement et qu’il s’endormait directement cela lui ferait 4h de sommeil. C’est certainement suffisant pour une matinée de shopping non ? Il récupèrera ses heures de sommeil manquantes dans l’après-midi voila tout. Malgré tout à la sortie du bar il prend son temps, savourant la fumée inhalée par ses poumons et observant tranquillement la scène qui se passe à quelques mètres de lui. C’est son côté superman ou bien peut-être juste sa curiosité qui l’amène à s’approcher des deux individus, et c’est finalement son côté super héros qui prend le dessus lorsqu’il remarque la demoiselle qui se débat. Alors qu’il interpelle l’homme, la jeune femme trébuche pour lui et Andy se fige un instant en découvrant le visage de Bird qui ne semble pas être dans l’un de ces meilleurs jours. « Tu apprendras que je suis autant fille que garçon mon cher. » Autant pour lui dans ce cas. Baloo qui ne semble pas plus intéressé que ça par l’orientation sexuelle de Bird s’approche d’eux deux et avant que Andrea ai le temps de pousser Bird derrière lui celle-ci se redresse et vient frapper l’homme à deux reprises. Le brun reste figé, surpris de son action puis sans qu’il ai le temps de rajouter qui que ce soit elle le tire par la main et ils se mettent à courir tous les deux le plus loin possible du lieu de l’agression. Ne sachant pas si elle a une planque bien précise en tête Andy la suit aveuglément et se retrouve finalement coincé entre deux bennes à ordure avec Bird collé à lui. Que vient-il de se passer exactement là ? On peut faire un récap à Andrea pour quoi toute cette scène c’est passé bien trop vite. « Merci de m'avoir tiré d'affaires. » Il hausse les épaules car à ses yeux son action n’avait rien d’héroïque et puis c’est finalement elle qui les as tiré de là « Merci à toi, je n’ai même pas eu à utiliser la force grâce à toi » Qui pourrait croire qu’il y a deux semaines encore il avait hurlé sur elle en lui balançant des remarques plus méchantes les unes que les autres. « Je peux savoir d’où t’as sorti toute cette force exactement ? » Lorsqu’il l’avait aperçu au loin elle semblait pourtant ivre. Peut-être que c’était l’alcool justement qui lui avait donné toute cette force. « Tu veux venir chez moi ? J'habite à deux pas. Et non, je ne te sauterais pas dessus. » A quel moment exactement as t-elle pensé qu’il allait croire qu’elle allait lui sauter dessus ? « Et bien je viens de t’éviter une agression alors bon tant qu’à faire autant faire en sorte que tu rentre chez toi saine et sauve oui » Autant faire le boulot jusqu’au bout. Et puis Alaska le tuerait certainement s’il la laissait rentrer seule après ce qu’il vient de ce passer. « Ou peut-être que je te sauterais dessus qui sait ? » Encore un peu tôt pour ce genre d’humour non ? « Je suis pas sur que la vanne soit très adapté pour nous deux mais je vais quand même sourire et te dire que j’espère que tu sauras te tenir, histoire que tu ne perdes pas toute ta dignité » Pourtant l’idée qu’elle puisse lui sauter dessus le dégoute un peu. Pas qu’elle soit repoussante bien au contraire, c’est plutôt le fait qu’elle ai pu dire une chose de la sorte à sa sœur dans le passé qui est repoussant. Il se met à marcher à ces côtés, silencieusement pendant plusieurs mètres puis finit par lui dire « Pourquoi tu t’es pas défendue plus tôt tout à l’heure ? » Il avait observé la scène depuis le trottoir d’en face et elle l’avait laissé s’approcher pendant de longues minutes avant de venir lui dire non. « Tu voulais coucher avec ce type ? » Il est conscient que la réponse à cette question ne le regarde pas et pourtant l’idée qu’elle puisse lui dire oui le rend fou de rage. Etait-elle ivre au point de le laisser faire sans rien dire ? « T’as l’air d’être une fille bien paumée l’oiseau » Dit-il en la regardant marcher à côté de lui. « L’oiseau » Un surnom qu’il se plaisait à lui donner dans ces pensées avant de le dire à haute voix ce soir « Accompagné d’un mec tout aussi paumé. On fait une belle équipe finalement » Alors qu’il lui avait interdit de dire qu’elle comprenait ce qu’il ressentait parce qu’elle ressentait la même chose il y a quelques semaines aujourd’hui c’était finalement lui qui avait fini par leur trouver des ressemblances.


Je ne me doutais pas encore que ce jour où tu m'avais dis que chaque fois que je verrais les étoiles je penserai à toi tu m'avais jeté une malédiction. Et depuis quand la nuit règne et que les étoiles brillent, c'est mes larmes qui brillent tout autant. — .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 22/10/2016
›› Commérages : 132
›› Pseudo : HARLEEN. (Marion)
›› Célébrité : lily collins
›› Schizophrénie : arya cohen (m. robbie), darcy o'faolain (e. clarke), adrian dawkins (j. allen white), solveig blackbird (kovalenko), anya arsenault (e. rossum) , lola fitzsimmons (e. watson)
›› more about me

Re: Sometimes you need help and you don't need to ask for it + SPIEGAN ✻ ( Dim 28 Jan - 18:38 )

Spiegan ⊹ Elle est triste l'oiseau mais elle n'en reste pas moins lucide. Elle sait parfois le soir que sa tristesse ne la mènera à rien et qu'elle aura beau faire tout ce qu'elle voudra, rien ne la rendra plus joyeuse. Elle a les yeux tristes en permanence, mais parfois, elle a un sourire qui se feint sur ses lèvres maquillées. Et là, tout le monde pense qu'elle est heureuse, ce qui n'est pas vraiment vrai. Elle a l'alcool pour l'aider à se tenir, pour l'aider à sourire et surtout pour l'aider à rire à gorge déployée quand elle en a besoin. Et ce soir, elle en avait eu besoin, même si l'annonce du mariage de sa demi-soeur l'avait mis en joie, ça n'avait duré qu'un temps et elle avait eu besoin de boire un peu. Un peu beaucoup quand on y pense. Elle avait encore une fois fini minable et elle s'était fait accosté par un type, elle n'avait même pas eu le courage de lui dire d'aller se faire foutre. Non, elle n'en avait pas eu le courage et dieu sait ce qui lui serait arrivé si jamais Andrea n'était pas arrivé. Il lui avait en quelques sortes sauver la vie, même si c'était elle qui avait frappé, ce n'était pas elle qui avait tout fait pour qu'il arrête ses sous-entendus malsains et ses propositions appuyées. Non, elle s'était contentée de lui offrir un coup de pied bien placé avant de se mettre à courir. Elle ne savait même pas comment elle avait fait pour courir, mais au moins, elle avait réussi. Et maintenant, il fallait qu'elle offre des explications à Andrea ce qui n'était pas franchement le plus facile à faire. Déjà qu'elle lui avait avoué préféré autant les filles que les garçons avant de se mettre à courir alors bon. Peut-être qu'elle allait lui devoir de explications. Mais la première des choses étaient sûrement de le remercier. « Merci à toi, je n’ai même pas eu à utiliser la force grâce à toi Je peux savoir d’où t’as sorti toute cette force exactement ? » Bird haussait les épaules, elle n'avait pas vraiment de réponses, c'était venu comme ça. Elle ne savait pas d'où ni comment. « Je ne sais pas, l'adrénaline sûrement. » La tête avec les gestes, elle n'avait pas de réponses, alors elle se contentait de faire la moue et de lui fournir la réponse qu'il voulait. Et elle lui proposait de venir chez elle, Théo n'était pas là ce soir et Matthias non plus, alors bon. Elle n'avait pas spécialement envie d'être toute seule après cet épisode, même si elle se doutait qu'il ne resterait pas longtemps. Elle était même persuadée qu'il se contenterait de la ramener, lui faire la bise en bas de l'immeuble et puis voilà. « Et bien je viens de t’éviter une agression alors bon tant qu’à faire autant faire en sorte que tu rentre chez toi saine et sauve oui » Elle se contentait de lui sourire, mais la blague qu'elle venait de lui faire ne semblait pas être du bon goût alors elle se retenait de rire au fur et à mesure que les mots arrivaient au niveau de son cerveau. Elle n'avait même pas honte, c'était sûrement l'alcool. « Je suis pas sur que la vanne soit très adapté pour nous deux mais je vais quand même sourire et te dire que j’espère que tu sauras te tenir, histoire que tu ne perdes pas toute ta dignité » Elle haussait un sourcil en se mettant un peu à rire « Ca va je rigole, et j'ai encore toute ma dignité. » Oui, enfin, là pour le coup elle était très bien caché et Bird ne savait pas si elle allait pouvoir le regarder en face après cette soirée, mais tant pis. « Pourquoi tu t’es pas défendue plus tôt tout à l’heure ? » Encore un haussement d'épaules, elle ne savait pas vraiment. Elle aurait sûrement pu le faire, mais peut-être qu'elle était bien trop saoule pour le faire et puis la prochaine question arrivait avant qu'elle n'est le temps de répondre à la première « Tu voulais coucher avec ce type ? » Bird soupirait, elle ne savait pas, elle ne savait pas si elle voulait coucher avec ce type, mais il fallait dire qu'il était plutôt pas mal, et puis ça lui aurait permis de ne pas finir la soirée toute seule. Parce qu'elle n'aime pas se réveiller dans l'appartement quand il n'y a ni Théo, ni Matthias, surtout quand elle est triste. Elle se sent toujours nauséeuse le matin, et ce n'est pas à cause de l'alcool c'est à cause du vide et de la tristesse. « J'en sais rien. Ca m'aurait sûrement permise de ne pas être toute seule demain matin même s'il se serait sûrement barré au petit matin. » Elle soupirait un peu et se reculait d'Andrea avant de mettre ses mains dans les poches de sa veste en se mordillant la lèvre. Elle allait devenir folle si elle continuait à penser à la solitude. « T’as l’air d’être une fille bien paumée l’oiseau » Un sourire en coin feignait sur ses lèvres et elle lâchait même un petit rire amusé « Accompagné d’un mec tout aussi paumé. On fait une belle équipe finalement » Elle le regardait en riant un peu plus fort, elle allait presque la rendre nostalgique, elle déglutissait avant de répondre « On va presque croire que tu vas te mettre à pleurer, tu veux un mouchoir tout de suite ? » Elle passait alors sa tête pour voir si Baloo n'était pas là et quand elle voyait que la voix était libre, elle attrapait la main d'Andrea pour l'attirer en dehors de leur planque de fortune et elle gardait la main du jeune homme dans la sienne avant de se dire que ce geste est bien trop bizarre et retirer sa main mais elle attrapait son bras pour se mettre à avancer « Mais oui, je suis plutôt d'accord avec toi, on fait une belle équipe. » Elle regardait les étoiles, se demandant ce que son Alaska était en train de penser et elle avançait à une lenteur phénoménale. « Est-ce que tu veux bien rester dormir chez moi ce soir ? » Elle le regardait du coin de l'oeil avant de se pincer les lèvres « J'ai pas envie de dormir toute seule. Et j'ai supporté pas envie de me réveiller toute seule demain matin. » Elle avait son coeur qui s'affolait un peu mais elle soufflait « Mais t'as le droit de dire non, je t'en voudrais pas. Je verrais avec ma demi-soeur si je peux aller dormir chez elle. » Même si elle sera sûrement avec Matthias, ce qui ne serait pas vraiment étonnant quand on y pense.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 18/06/2017
›› Commérages : 169
›› Pseudo : getget (gaëtane)
›› Célébrité : Tyler Blackburn
›› Schizophrénie : sevan martell (scott eastwood) ✻ holia millson (shay mitchell) ✻ ness mathews (elisabeth olsen) ✻ clyde rashmi (rami malek) ✻ jake callahan (nathaniel buzolic) ✻ jane carrington (kristen bell)
›› more about me

Re: Sometimes you need help and you don't need to ask for it + SPIEGAN ✻ ( Dim 4 Fév - 15:38 )

Spiegan ⊹ Elle le remerciait mais en réalité lui aussi avait besoin de la remercier car sans elle il se serait certainement fait tabasser par ce type. Non moins sans donner des coups lui aussi mais il n’assure pas qu’il s’en serait sorti sans quelques bons hématomes voir peut-être même des côtes cassées. Cela dit Alaska aurait été fière de lui, elle aurait été fière qu’il se batte pour celle qu’elle avait aimé. Mais le mystère restait absolu, d’où Bird avait-elle sortit toute cette énergie, toute cette force « Je ne sais pas, l'adrénaline sûrement. » Il sourit, sa réponse le satisfaisant et accepte finalement de la raccompagner chez elle afin de s’assurer qu’elle rentre bien saine et sauve. Malgré toute sa bonne volonté Andrea a du mal à apprécier sa blague qui l’aurait pourtant fait rire si les circonstances avaient été différente. Il sourit malgré tout et répond avec une pointe d’humour. « Ca va je rigole, et j'ai encore toute ma dignité. » Certainement, elle doit seulement être enfouie très profondément à l’heure actuelle. Une question le taraude, pourquoi ne s’est-elle pas défendue tout à l’heure. Est-ce qu’elle voulait vraiment que ce sale type la touche ? La ramène chez lui ? Il n’arrive pas à comprendre pourquoi elle l’aurait laissé faire une chose pareille. N’as-t-elle plus aucun amour propre ? « J'en sais rien. Ça m'aurait sûrement permise de ne pas être toute seule demain matin même s'il se serait sûrement barré au petit matin. » Il la regarde alors, la juge presque comme s’il en avait le droit. Elle était donc malheureuse à ce point ? Malheureuse au point de laisser un horrible mec lui enlever le peu d’amour propre qu’elle pouvait avoir. « J’aurais tendance à dire qu’il vaut parfois mieux être seul que mal accompagné. M’enfin tu fais ce que tu veux de ton corps » Il avait failli dire tu fais ce que tu veux de ton cul mais ça lui paraissait trop violent, elle l’aurait certainement mal pris. Elle était bien paumée l’oiseau, tout comme lui. « On va presque croire que tu vas te mettre à pleurer, tu veux un mouchoir tout de suite ? »Il s’apprête à la taper dans le bras comme il l’aurait fait si Julian lui avait fait cette vanne puis il se rappelle que c’est Bird. La Bird de son Alaska et pas son meilleur ami. Alors il répond simplement en riant « Oh la fermes tu veux ». Il se montre gentil avec elle, pour une fois et voila qu’elle en profite pour se moquer de lui. Pas cool comme attitude. Et en même temps il apprécie sa remarque, ce petit moment mielleux et sentimental cela ne lui ressemble pas. Il se relève à son tour, s’éloignant petit à petit des poubelles et prenant le chemin de son appartement. Main dans la main avec Bird avant que celle-ci ne décide finalement d’attraper son bras. Il la regarde faire et ne dit rien, gardant les mains dans ses poches et marchant à ses côtés. « Mais oui, je suis plutôt d'accord avec toi, on fait une belle équipe. » Une équipe réunit par le plus grand des hasards, une équipe réunit par un événement tragique, la mort d’Alaska. « Est-ce que tu veux bien rester dormir chez moi ce soir ? » Il ouvre de grands yeux, surpris « Quoi ? » Il n’est pas sur d’avoir bien compris, en fait il est même persuadé qu’il a mal compris. Pourquoi voudrait-elle qu’il reste ? Et puis ce serait super étrange de rester dormir chez elle, la ou sa sœur et elle ont… Bref ce serait super étrange. « J'ai pas envie de dormir toute seule. Et j'ai supporté pas envie de me réveiller toute seule demain matin. » Ok elle a un réel problème avec la solitude la c’est certain. Est-ce qu’elle s’arrange vraiment pour avoir quelqu’un avec elle toutes les nuits ? Est-ce qu’elle accepte les invitations d’homme et de femme juste pour ne pas se retrouver seule au petit matin ? Il a du mal à comprendre cette peur de la solitude.  « Mais t'as le droit de dire non, je t'en voudrais pas. Je verrais avec ma demi-soeur si je peux aller dormir chez elle. » Elle semble comme désespéré. Finalement Andy n’a plus envie de la laisser toute seule. Il veut la rassurer en lui montrant qu’il sera la même s’il ne comprend pas réellement pourquoi il se sent le besoin de la rassurer. « Non. Non c’est bon je… je vais rester avec toi » En acceptant cette invitation il lui semble sentir le regard de sa sœur juste derrière lui. Son regard persistant qui lui demande pourquoi il acceptait une chose pareille et qui en même temps le remercie. « Je dormirais sur le canapé. Je… J’ai l’habitude » En effet lorsqu’il passe la soirée avec Julian il finit bien souvent par s’endormir sur le canapé. Ce n’est pas si inconfortable qu’on ne le pense au final. « Elle dormait souvent chez toi… Elle disait que c’était plus près de son travail » Ce qui était totalement faux en réalité cela la rallongeait bien de 10 minutes mais Andy n’avait jamais voulu le lui dire par peur de se disputer une fois de plus avec elle. « En réalité elle restait pour toi. Parce qu’elle avait peur de te laisser seule. Ou parce qu’elle avait peur de ne pas te retrouver » Andy marche à côté de l’oiseau, laissant son bras être enserré par le sien. Il aime bien cette présence finalement, il aime bien sa présence. Après quelques minutes de marche la jeune femme lui fait passer la porte d’un immeuble et s’ensuit une montée interminable d’escaliers jusqu’à son appartement. « Pourquoi tu prends pas un chien pour pas être toute seule ? Ou un chat ou même une perruche je sais pas. Mais un truc mieux qu'un vulgaire mec que t'as trouvé dans un bar »  


Je ne me doutais pas encore que ce jour où tu m'avais dis que chaque fois que je verrais les étoiles je penserai à toi tu m'avais jeté une malédiction. Et depuis quand la nuit règne et que les étoiles brillent, c'est mes larmes qui brillent tout autant. — .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 22/10/2016
›› Commérages : 132
›› Pseudo : HARLEEN. (Marion)
›› Célébrité : lily collins
›› Schizophrénie : arya cohen (m. robbie), darcy o'faolain (e. clarke), adrian dawkins (j. allen white), solveig blackbird (kovalenko), anya arsenault (e. rossum) , lola fitzsimmons (e. watson)
›› more about me

Re: Sometimes you need help and you don't need to ask for it + SPIEGAN ✻ ( Dim 11 Mar - 18:46 )

❝ you don't need to ask for it
SPIEGAN ♥


« J’aurais tendance à dire qu’il vaut parfois mieux être seul que mal accompagné. M’enfin tu fais ce que tu veux de ton corps » Bird elle sait bien qu'elle fait ce qu'elle veut de son corps, elle s'offre à des filles, des hommes, elle fait ce qu'elle veut. Mais, parfois elle aimerait bien se retrouver quelqu'un, quelqu'un qui l'aimerait pour ce qu'elle est, quelqu'un qui l'aimerait comme Alaska le faisait. Quelqu'un qui l'aimait comme Alaska, qui lui faisait voir le bonheur ou du moins l'entrevoir. Elle l'aimait son Alaska, elle n'avait jamais aimé autant, et elle était persuadée de ne plus aimer de la sorte. Ca s'impose dans son esprit petit à petit. « Oui, je fais ce que je veux de mon corps, et malheureusement, je pourrais plus retrouver des sensations que j'avais, parfois. » Elle ne voulait pas en dire plus, parce qu'elle ne voulait pas le blesser, ils avaient passés un cap tout les deux. Et elle n'avait plus envie de lui faire de mal. Il ne le mérite pas, après tout, ils avaient mal commencés tout les deux, mais ça allait sur une pente ascendante et bientôt, peut-être qu'ils pourraient vivre en harmonie, apprendre à s'apprivoiser. « Oh la fermes tu veux ». Elle se contente de sourire en le regardant en coin avant de continuer à marcher et elle ne s'attendait pas à lui demander cela mais pourtant, « Quoi ? » Elle le regardait encre, et avec un regard vraiment sérieux. Oui, elle était sérieuse mais elle ne voulait pas qu'il pense que c'était irréfléchi, alors elle lui donnait l'autorisation de ne pas accepter. « Non. Non c’est bon je… je vais rester avec toi » Bird souriait et elle n'avait pas le temps de dire autre chose, qu'il enchaînait « Je dormirais sur le canapé. Je… J’ai l’habitude » Bird le regardait encore en marchant, et elle ouvrait la bouche, mais elle ne savait pas vraiment quoi lui dire. « On peut dormir ensemble aussi si tu veux, je m'en fiche. Mon canapé est pas franchement confortable et tu risques de te faire écraser par mon coloc. » Parce qu'elle était persuadée que Matthias ne se gênerait pas pour s'asseoir sur lui ou même pour lui demander de dégager au petit matin. Et Bird ne voulait pas vraiment ça à vrai dire. Elle aimait bien avoir une présence à ses côtés au petit matin, que ce soit autour d'un café ou même autour de viennoiseries.« Elle dormait souvent chez toi… Elle disait que c’était plus près de son travail  En réalité elle restait pour toi. Parce qu’elle avait peur de te laisser seule. Ou parce qu’elle avait peur de ne pas te retrouver » Bird se sentait mal sur le coup, parce qu'Alaska savait qu'elle la retrouverait toujours, qu'elle aurait toujours été la pour elle. Bird, elle a été la jusque la fin et elle aurait voulu la suivre jusqu'au bout du chemin. Elle aurait voulu, mais elle n'avait pas eu la force parce qu'elle lui avait dit Alaska qu'elle avait encore de belles choses à vivre. « J'aimais bien quand elle venait, ça me rassurait. Maintenant qu'elle est plus là je dois t'avouer que les nuits sont blanches la plupart du temps. » Elle n'avait jamais vraiment parlé de ses insomnies mais là, son bras crocheté à celui d'Andy, elle se sentait rassurée Alors elle en profitait pour lui faire des confidences. « Pourquoi tu prends pas un chien pour pas être toute seule ? Ou un chat ou même une perruche je sais pas. Mais un truc mieux qu'un vulgaire mec que t'as trouvé dans un bar »  Alors qu'elle montait les escaliers, Bird lui répondait « J'ai Flash. Mais faut dire que c'est pa une gardienne super top. » Quand elle arrivait devant la porte de son appartement, elle la déverrouillait et laisser Andrea entrer avant de rentrer à son tour pour reverrouiller la porte. Puis elle s'approchait de son terrarium et en sortait Flash pour la montrer à Andrea « C'est Flash. Elle est enchantée de te connaître. » Elle riait un peu avant de la remettre à sa place et de retirer ses collants et ses chaussures pour être un peu plus à l'aise « Tu as déjà vu des jambes c'est bn ? Tu veux boire quelque chose ? Serre toi, y'a ce qu'il faut dans mon frigo. » Et elle s'éclipsait avant de se changer, arborant son tee-shirt trois fois trop grand pour elle, avant de revenir dans le salon « J'étais sérieuse, si tu veux dormir avec moi, on peut instaurer un mur de coussin si t'as peur de me prendre dans tes bras pendant la nuit. Mon lit est vraiment plus confortable que le canapé. » [/spoiler]

©️ MADE BY LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 18/06/2017
›› Commérages : 169
›› Pseudo : getget (gaëtane)
›› Célébrité : Tyler Blackburn
›› Schizophrénie : sevan martell (scott eastwood) ✻ holia millson (shay mitchell) ✻ ness mathews (elisabeth olsen) ✻ clyde rashmi (rami malek) ✻ jake callahan (nathaniel buzolic) ✻ jane carrington (kristen bell)
›› more about me

Re: Sometimes you need help and you don't need to ask for it + SPIEGAN ✻ ( Dim 18 Mar - 15:36 )

Spiegan ⊹ Andrea il était pas son frère, son père ou encore même son petit ami alors il était mal placé pour lui faire des leçons morales. Malgré tout sans pour autant lui faire la leçon il lui donna son point de vue sur le fait de passer la nuit avec des types dans le genre de Baloo. Si Andy ne blâme pas le fait qu’elle puisse coucher avec un homme différent chaque soir il ne peut s’empêcher de constater que cette pratique est bien plus dangereuse pour une femme qu’elle ne l’est pour un homme. Que fera t-elle lorsqu’elle se rendra compte trop tard de l’état limite de son compagnon de la nuit ? Il n’y aurait pas toujours quelqu’un pour la secourir et dans ce cas là que ferait-elle ? Comme il venait de le lui dire, son corps n’appartenait qu’à elle et certainement pas à lui pour qui cette fille était à peine plus qu’une connaissance. Pourtant l’idée de l’imaginer avec cet ours lui donnait presque la nausée. Avait-elle si peu d’estime d’elle-même ? « Oui, je fais ce que je veux de mon corps, et malheureusement, je pourrais plus retrouver des sensations que j'avais, parfois. » Il sait qu’elle parle certainement d’Alaska mais ne relève pas. Il n’a pas envie de penser à sa sœur maintenant. Les deux compagnons continue leur marche en direction de l’appartement de la brune quand Andy stoppe brutalement son ascension à sa question. Rester dormir chez elle ? Sa première pensée fut de refuser sur le champ, puis à l’écoute de ses explications il accepta. Sans vraiment savoir ce qui l’avait fait changer d’avis. Il accepta de dormir chez elle, quand bien même il ne dormirait certainement pas avec elle. « On peut dormir ensemble aussi si tu veux, je m'en fiche. Mon canapé est pas franchement confortable et tu risques de te faire écraser par mon coloc. » Eh bien il se ferait écraser ce n’était pas un problème. Il haussa les épaules pour lui faire comprendre qu’il se fichait du confort. Se mettant finalement à se remémorer des souvenirs d’Alaska et de toute les fois où elle était resté dormir là-bas. « J'aimais bien quand elle venait, ça me rassurait. Maintenant qu'elle est plus là je dois t'avouer que les nuits sont blanches la plupart du temps. » Si autrefois parler de sa sœur était terriblement douloureux aujourd’hui c’était plus simple, plus facile. Et si pendant longtemps il avait refusé d’admettre que Bird aussi aimait Alaska aujourd’hui cette pensée le réconfortait. Il se sentait maintenant plus à l’aise de parler de sa sœur avec elle, parce qu’elle était surement la seule personne à la connaître autant qu’il la connaissait et d’une manière différente à la fois. « Les miennes aussi le sont souvent. Souvent la nuit j’ai l’impression qu’elle m’observe, alors je regarde le ciel pendant des heures et je l’observe aussi » Il n’avait jamais avoué ça à personne et en le disant à voix haute il se trouvait stupide. « Ouais, ouais ça va te fous pas de ma gueule hein » Dit-il avant même qu’elle ai eu une quelconque réaction. « Je garantis pas que je dormirais pas mais la prochaine fois que t’arrive pas à dormir tu peux m’envoyer un message si tu veux. Je travailles souvent jusqu’à tard au Jeff’s Burger » Revenant finalement sur son besoin de ne pas être seul, Andy demande à la brune pourquoi elle ne prend pas un animal de compagnie plutôt d’un homme de compagnie. « J'ai Flash. Mais faut dire que c'est pa une gardienne super top. » Le jeune homme fronce les sourcils. C’est qui Flash ? Il garde sa question de côté et la suit à l’intérieur de l’appartement, faisant finalement la rencontre de Flash. « C'est Flash. Elle est enchantée de te connaître. » Andy se mit à rire avant de répondre « En effet, je suis pas sur qu’elle te protège de grand-chose. » La tortue bougeait lentement la tête, ayant l’air de ne pas comprendre cette intrusion dans sa vie à une heure aussi tardive. « Sans vouloir te vexer bien sur » Dit-il à l’attention de la tortue qui retrouva rapidement son habitation. Andrea observa l’appartement d’un coup d’œil, tombant nez à nez avec Bird qui était en train de se déshabiller. Elle n’allait pas se mettre à poil devant lui quand même hein ? « Tu as déjà vu des jambes c'est bon ? Tu veux boire quelque chose ? Serre toi, y'a ce qu'il faut dans mon frigo. »  Andy lui fait une grimace en guise de réponse avant de se diriger vers la cuisine ou il trouve rapidement un verre. Il ouvre rapidement la bouteille de coca déjà entamé et en verse une bonne quantité dans son verre qu’il engloutit en quelques secondes. « J'étais sérieuse, si tu veux dormir avec moi, on peut instaurer un mur de coussin si t'as peur de me prendre dans tes bras pendant la nuit. Mon lit est vraiment plus confortable que le canapé. » Surpris par sa présence derrière lui il sursaute et se tourne pour la découvrir désormais habillé d’un simple t-shirt. Andy jette un nouveau coup d’œil vers le canapé quelques mètres derrière elle. Il a promis à sa sœur d’être la le lendemain matin et si ce canapé est aussi peu confortable que Bird le prétend il va surement passer une très mauvaise nuit et être d’une humeur exécrable avec sa sœur. Ce qui n’était décidemment pas une bonne idée puisqu’il allait passer la journée avec elle. « Ok très bien, va pour le lit alors » S’il sentait au loin le regard pesant d’Alaska sur sa personne il décida de passer outre « Et le mur de coussin ne sera pas nécessaire, je vais pas te prendre dans mes bras » Qu’il soit endormi ou pas. Du moins il l’espérait. Il la suivit finalement dans la chambre, se demandant de quel côté elle dormait il décida de la laisser s’installer la première. Passant finalement de l’autre côté il glissa sous la couverture après avoir retiré son t-shirt, son pantalon et ses chaussettes. Silencieux il s’allongea, dos à elle qui était également tourné de l’autre côté. Dos, contre dos, ainsi aucun ne prendrait l’autre dans ses bras. Seulement pour Andy il n’était pas habituel d’être tourné dans ce sens si bien que quelques minutes plus tard à peine il se tourna. Se retrouvant finalement nez à nez avec Bird. « Je sais pas dormir tourné dans l’autre sens » Dit-il comme s’il avait besoin de se justifier pour être soudain si proche d’elle.


Je ne me doutais pas encore que ce jour où tu m'avais dis que chaque fois que je verrais les étoiles je penserai à toi tu m'avais jeté une malédiction. Et depuis quand la nuit règne et que les étoiles brillent, c'est mes larmes qui brillent tout autant. — .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 22/10/2016
›› Commérages : 132
›› Pseudo : HARLEEN. (Marion)
›› Célébrité : lily collins
›› Schizophrénie : arya cohen (m. robbie), darcy o'faolain (e. clarke), adrian dawkins (j. allen white), solveig blackbird (kovalenko), anya arsenault (e. rossum) , lola fitzsimmons (e. watson)
›› more about me

Re: Sometimes you need help and you don't need to ask for it + SPIEGAN ✻ ( Mer 4 Avr - 13:25 )

❝ you don't need to ask for it
SPIEGAN ♥


Bird n’avait pas franchement besoin de quelqu’un pour lui dire ce qu’elle devait faire ou non. Heureusement pour elle, elle avait réussi à se calmer sur la boisson et elle devait encore remercier Ophelia qui l’avait remis sur les rails. L’empêchant de se servir un peu trop en boisson alcoolisée. Et puis la, elle était bien, ça changeait de d’habitude. Elle avait l’impression que le cœur était plus léger, que les rouages du palpitant étaient moins rouillés, qu’ils se remettaient lentement en place et qu’elle allait pouvoir respirer sans avoir l’impression qu’elle allait crever à chaque seconde qui passait. Son Alaska lui manquait mais pourtant, elle allait tenter de passer à autre chose. Même si ce sera difficile, même si elle n’aimera jamais personne aussi fort qu’elle ne l’avait aimé elle, elle le ferait. Elle aimerait quelqu’un d’autre que sa personne, que la bouteille et qu’Alaska. Elle oublierait. Ou du moins, elle endormira cette sensation qui la prend quand elle ressent le manque de son étoile. Alaska c’était beau, Alaska c’était le bonheur, l’amour pur et dur, le premier. Celui qui éveille l’âme, qui donne envie de vaincre le monde entier.  Alaska c'était sa dose de drogue journalière et maintenant, elle l'avait remplacé par une autre, la drogue pure et dure. Sa mère lui avait dit que c'était mauvais mais Alaska s'en fichait éperdumment, Matthias ramenait toujours quelque chose qu'il fallait pour la faire planer et c'était pas plus mal. Matthias il avait toujours une idée pour changer les idées de l'Oiseau aux ailes abîmées.  Mais ce soir, il n'y avait plus rien, et Bird n'avait pas franchement envie de finir toute seule ce soir, si elle avait cherche Baloo, c'est sûrement parce que la solitude se faisait un peu trop ressentir et qu'Andrea soit là... Elle était persuadée que ça lui ferait du bien. Et bizarrement, parler d'Alaska avec Andrea était moins douloureux que d'en parler avec quelqu'un d'autre. Parce qu'Andy, il comprenait. Il comprenait ce qu'elle ressentait.  « Les miennes aussi le sont souvent. Souvent la nuit j’ai l’impression qu’elle m’observe, alors je regarde le ciel pendant des heures et je l’observe aussi » Bird réprimandait un sourire en coin et quand il la prévenait de ne pas se foutre de sa gueule, l'Oiseau levait les mains au ciel en secouant la tête négativement. « Je garantis pas que je dormirais pas mais la prochaine fois que t’arrive pas à dormir tu peux m’envoyer un message si tu veux. Je travailles souvent jusqu’à tard au Jeff’s Burger » Un fin sourire se dressait sur ses lèvres et elle se mordillait la lèvre avant de répondre d'une voix légère « Je ne voulais pas me moquer de toi arrête de te croire le centre du monde c'est insupportable ! » Elle marquait une pause avant de reprendre « Non j'rigole j'allais le faire. Et j'y penserais alors merci. » Merci de vouloir l'aider à combattre ses insomnies, merci de l'aider à contrer la mélancolie quand elle s'immisce dans le cœur. Mais le sourire et le bonheur revient dans le palpitant quand il taquine Flash.  En effet, je suis pas sur qu’elle te protège de grand-chose. Sans vouloir te vexer bien sur » Bird qui venait de décaler Flash pour qu'elle n'entende pas Andy qui la critiquait riait avant de la remettre dans l'habitacle « Flash est vexée voilà elle va pas manger sa feuille de salade ! Ce sera de ta faute ! » Et elle riait un peu avant de rajouter « Mais c'est vrai qu'elle ne protège pas de grand chose » qu'elle dit à voix basse, se rappelant les deux gros types qui avaient réussi à entrer dans son appartement pour trouver Matthias. Bird avait battu un record, elle ne s'était pas changé directement en rentrant chez elle. Elle avait tenu dix minutes et c'était déjà bien, cette demoiselle vit en culotte. Elle ne s'attendait pas à ce qu'il oublie sa présence aussi rapidement et elle rit un peu quand elle le voit sursauter « chochotte. » qu'elle prononce en faisant semblant d'éternuer. Avant de tenter de lui donner envie de venir dormir avec elle, parce qu'elle n'aimait pas dormir seule ces soir là, ça lui faisait toujours mal au cœur. « Ok très bien, va pour le lit alors Et le mur de coussin ne sera pas nécessaire, je vais pas te prendre dans mes bras »   Bird haussait simplement les épaules, se dirigeait jusqu'au frigo pour mettre deux-trois feuilles de salade pour Flash, et elle se dirigeait jusque la chambre avec Andrea, son placard à chaussures comme elle aimait bien l'appeler avec toutes ses chaussures au mur [strike]comme dans Avant toi|/strike] Elle se glissait alors dans le lit, sous les couvertures et elle restait silencieuse, allongée sur le flanc, son regard fixant le pan du mur. Inconsciemment, elle se tournait de l'autre côté, les yeux clos. Quand elle ouvrait les yeux, elle avait vue sur le dos d'Andrea et elle souriait parce qu'il avait l'air sacrément musclé, mais elle n'en faisait rien. Elle ne disait rien, ce n'était pas le moment. Puis il se retournait et elle sentait son souffle qui se coupait. « Je sais pas dormir tourné dans l’autre sens »Elle se rapprenait à respirer rapidement avant de lui sourire « C'est rien. » Et elle se mordait la lèvre, ses pensées se bousculaient bien trop, l'alcool était encore un peu présent dans son organisme et elle était persuadée qu'elle allait faire une bêtise. Mais doucement, elle se rapprochait d'Andrea, elle brisait la distance entre leur deux visages et timidement, elle déposait ses lèvres contre celle d'Andrea, le temps de quelques longues secondes. Timidement, trop timidement. Elle ne se reconnaissait pas. Mais quand elle se rendait compte de sa connerie, elle se reculait et roulait de l'autre côté du lit avant de se lever. « Désolée j'aurais pas dû. Je … Je vais aller dormir sur le canapé. » Elle était paniquée Bird, qu'est-ce qu'elle venait de faire ? Elle venait d'embrasser le frère de l'amour de sa vie et le pire c'est qu'elle en avait eu envie. Le temps d'une seconde elle s'était dit que c'était peut-être une bonne idée, que c'était peut-être un signe qu'elle soit là avec lui. Qu'il ait accepté. Une fois dans le salon, elle se dirigeait finalement jusque la cuisine pour s'installer sur le plan de travail pour s'installer dessus, ouvrant la fenêtre qui faisait un bruit d'enfer pour s'allumer une cigarette. Elle avait besoin de réfléchir maintenant et surtout de ne pas faire autre chose qu'elle regretterait. Même si elle ne savait pas si c'était vraiment des regrets.

©️ MADE BY LOYALS.
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 18/06/2017
›› Commérages : 169
›› Pseudo : getget (gaëtane)
›› Célébrité : Tyler Blackburn
›› Schizophrénie : sevan martell (scott eastwood) ✻ holia millson (shay mitchell) ✻ ness mathews (elisabeth olsen) ✻ clyde rashmi (rami malek) ✻ jake callahan (nathaniel buzolic) ✻ jane carrington (kristen bell)
›› more about me

Re: Sometimes you need help and you don't need to ask for it + SPIEGAN ✻ ( Aujourd'hui à 17:44 )

Spiegan ⊹ Depuis la mort d’Alaska les nuits de Andrea sont souvent courtes, ou bien parsemés de rêves, de souvenirs plutôt. « Je ne voulais pas me moquer de toi arrête de te croire le centre du monde c'est insupportable ! » Il la regarde, fronce les sourcils, se doutant qu’elle ne va pas s’arrêter là. « Non j'rigole j'allais le faire. Et j'y penserais alors merci. Elle allait se moquer de lui ! Quel mauvaise ! Lui il se livre et elle elle se moque. « Ok en fait je retire ma proposition tu mérites même pas que je t’apporte des frites gratuite » Dit-il d’un air tout à fait sérieux avant de sourire. Viens finalement le moment des présentations avec Flash qui est apparemment le gardien de cet appartement. Andrea n’est pas très convaincue par ses capacités et ne se gêne pas pour le faire remarquer. « Flash est vexée voilà elle va pas manger sa feuille de salade ! Ce sera de ta faute ! » Pauvre Flash. Andy lui ramènera de la mâche la prochaine fois pour se faire pardonner. « Mais c'est vrai qu'elle ne protège pas de grand chose » Ah ! Voila qu’elle l’admettait tout de même. Quelques secondes plus tard la brune avait fini par enlever tout vêtement superflus avant de rejoindre Andy qui c’était installé dans le lit de la demoiselle. Andrea il c’était allongé dos à elle parce qu’il avait pensé que ce serait bien trop étrange de se réveiller face à l’oiseau. A ses yeux c’était bien trop de proximité pour ces deux individus qui n’aurait jamais dû se retrouver dans le même lit. Être allongé ici c’était comme être allongé à sa place à elle, celle qu’occupait autrefois son Alaska. C’était étrange. Incapable de dormir tourné sur le côté droit il finit par se tourner dans l’autre sens, pensant que finalement se retrouver face à un dos ne serait pas si bizarre. Il se retrouva finalement nez à nez avec la jeune femme qui avait elle aussi changé de position. Il murmure alors tout bas, la regarde. C’est étrange cette sensation au fond de lui. « C'est rien. » Cette sensation qui lui tord l’estomac, qui crée ce nœud au fond de sa gorge. Il devrait fermer à nouveau les yeux, tenter de s’endormir, mais il continue à la regarder. Silencieusement. Remarquant pour la première à quel point elle est belle l’oiseau. Ces cheveux sont en pagaille, le noir sur ses yeux a fini par couler après avoir affronté cette longue soirée et pourtant elle est belle. La distance s’amenuise entre leur corps et Andrea ne fait rien pour y remédier, laissant ses lèvres se heurter aux siennes. La sensation est étrange, nouvelle, presque malsaine pense t-il et pourtant il laisse sa bouche collée à la sienne sans vraiment savoir pourquoi, sans vraiment savoir s’il en a envie en fait. Puis soudain alors que l’espace entre eux deux s’agrandit à nouveau il ouvre les yeux, se retrouvant face à celle qui n’est plus qu’un simple oiseau mais l’ex petite-amie de sa sœur. « Désolée j'aurais pas dû. Je … Je vais aller dormir sur le canapé. » Elle l’a embrassé. Ils se sont embrassés. Elle, le fruit interdit, l’âme sœur de son Alaska. Andrea il n’a pas le temps de répondre qu’elle disparait déjà, comme les souvenirs d’un rêve oublié. Est-ce qu’Alaska les a vus depuis là-haut ? « Putain » Murmure t-il lorsqu’il se retrouve seul dans la chambre. Il réalise, passe ses mains dans ses cheveux. Ce n’était qu’un baiser et pourtant il n’aurait jamais du avoir lieu non ?  Il finit par se lever, se dirige vers le salon pour espérer la trouver. Après quelques pas de plus il l’aperçoit dans la cuisine. Il s’approche sans vraiment savoir pourquoi et relève son regard vers elle, ses yeux s’arrêtant un instant sur sa peau presque nue. « Tu peux retourner dans la chambre Bird. Je vais dormir sur le canapé » Après tout c’était sa place à lui plutôt qu’à elle non ? D’ailleurs sa place n’état même pas dans cet appartement en fait mais c’était un autre débat. Finalement cette barrière de coussins aurait pu être utile pensa t-il. « Tu seras bien mieux dans ton lit que sur le canapé tu l’as dit toi-même. Et puis tu auras plus de place » Pour se tourner et se retourner dans tous les sens qu’elle souhaite. Même si vu son gabarit elle pourrait loger sur un lit pour enfant. Il la regarde expirer la fumer de ce poison qu’ils aiment tant tous les deux. Lui aussi aurait bien besoin de se fumer une clope finalement pourtant rester ici avec elle après ce qu’il vient de se passer ce serait étrange non ? « Bonne nuit l’oiseau » Finit-il par murmurer avec un sourire.  

FIN


Je ne me doutais pas encore que ce jour où tu m'avais dis que chaque fois que je verrais les étoiles je penserai à toi tu m'avais jeté une malédiction. Et depuis quand la nuit règne et que les étoiles brillent, c'est mes larmes qui brillent tout autant. — .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞

›› It's my life
›› more about me

Re: Sometimes you need help and you don't need to ask for it + SPIEGAN ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

Sometimes you need help and you don't need to ask for it + SPIEGAN

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération