La maladresse d'une jeune femme. #Tony

 :: postcard for far away :: Lieux divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 14/10/2017
›› Commérages : 139
›› Pseudo : bananecuite
›› Célébrité : Willa Holland
›› Schizophrénie : la youtubeuse sexy,tina. | la blonde bien chiante du nom de jonhson
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

La maladresse d'une jeune femme. #Tony ✻ ( Sam 30 Déc - 21:13 )





La maladresse d'une jeune femme.

Anthony & Deborah

Ce matin, tout se passait parfaitement bien. Je m'étais levée du bon pied dans ma petite chambre d'hôtel, j'avais pris un bon petit déjeuné et payais encore une fois ma nuit. Les personnes travaillant dans cet hôtel doivent pensée que je suis là pour longtemps voire même que j'étais entrain de m'installer véritablement. Forte heureusement pour moi, non, je suis quand même à la recherche d'un logement et je ne suis pas prête de finir mes recherches. Cependant, il n'y avait pas de logement encore disponible et dans mes moyens alors, j'attendais... Encore et encore. Faut dire que les agences pensent que je suis encore chez mes parents alors pour eux, ma recherche n'était pas pressés. Quelle idée que j'ai eu franchement de dire que j'avais trouver un logement. Parfois j'agis sans réfléchir, je le sais. Par contre, j'ai vraiment la chance d'avoir un travail parce que sinon, j'aurais vraiment fini à la rue comme la dernière fois. Je pense que cette nuit là, je m'en souviendrais toute ma vie. Enfin, des brides souvenirs que j'en ai. D'ailleurs, je me demande ce qu'il est devenu de ce Tony a qui j'ai acheter des lunettes de soleil. J'espérais que tout aller bien, qu'il avait fini par trouver ce qu'il voulait et même un toit.

Aujourd'hui, ayant mes jours de vacances, je pouvais profiter un peu de la fraîcheur matinale et quoi de mieux pour faire une balade en vélo ? Après m'être préparer et dis à l'accueil que je reprendrais la chambre ce soir, je sortais toute souriante dehors. J'avais saisi mes clés de mon anti-vole avant de détacher ce dernier de mon vélo. J'étais prête à partir avant de remarquer quelque chose d'anormale sur mes pneus. Je penchais mon visage sr le côté avant de froncer mes sourcils. «  Non mais je rêve... » Soufflais-je en m'accroupissant à la hauteur de mon vélo. «  non mais je rêve... » répétais-je en secouant la tête. On m'avait littéralement crevé les pneus. Non un mais bien les deux ! «  Ils me font chier ces gens sérieux... » Je soufflais une seconde fois avant de saisir le guidons de mon vélo pour commencer à marcher à côté. Pas le choix, je devais aller changer ça. Sinon, je n'aurais plus aucun moyen de me déplacer. Je ne vois vraiment pas l'utilité d'agir ainsi. A quoi ça sert de faire chier les gens comme ça ? Enfin bon, tant pis. De toute façon, je n'avais rien  de prévu mise à par une balade. De là, ça va être une balade jusqu'au garage... Car oui, je ne savais pas changer mes pneus et que j'avais rien pour les changer donc un garage doit sûrement avoir ça. Après j'en sais trop rien...

Après avoir marcher assez longtemps, j'arrivais enfin jusqu'au lieu prévu. «  Bonjour.. » Disais-je en cherchant du regard un garagiste ou une assistante, j'en sais rien en faite. En voyant une personne de dos entrain de faire je ne sais quoi avec une moto, je viens m'approcher de ce dernier. «  Bonjour. » Répétais-je un peu plus sereinement même si sa carrure me rendait un peu timide sur les bords. Faut dire que je ne suis pas du genre à aller vers les autres. Pas aussi directement du moins. Puis, j'arquais un sourcil en remarquant que je connaissais cet homme. «  Mais.. » Je regardais autour de moi avant de le regarder de nouveau. «  vous travaillez ici ? Genre vous avez un travail ? » Disais-je plutôt contente en vérité, même si j'ignorais si c'était le cas ou pas. «  Vous n'avez pas casser les lunettes que je vous ai offert j'espère ? » Disais-je d'un air taquin. «  Bref, j'arrête de parler.. Enfin, vous savez s'il y a quelqu'un qui peut m'aider pour changer mes roues ? J'y connais rien moi.. Mais vraiment rien... » Je regardais ensuite sa moto, elle était un peu mal au point, c'est vrai, mais je pense qu'une fois toute refaite, elle sera juste magnifique. «  Elle est à toi ? » Je mettais la bequille de mon vélo pour le laisser tenir tout seul. .

☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 15/09/2017
›› Commérages : 628
›› Pseudo : Harmajabb-Mr.Turtle J'ai deux pseudos, mais vous me retrouverez plus souvent sous le nom de Harmajabb, même sur Twitter d'ailleurs
›› Célébrité : JDM - aka god of the Walking dead and supernatural
›› Schizophrénie : Simone Esposito le plus beau pompier de Cap Harbor (normal en plus d'avoir la gueule de Ryan -BG- Gosling — Tim Mancini, l'ex-flic proprio d'un stand d'arme aka Jon Hamm
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: La maladresse d'une jeune femme. #Tony ✻ ( Mar 2 Jan - 0:30 )

La maladresse d'une jeune femme
Tony & Debby
Bonjour.
Mh? Quelqu'un dit bonjour ici ? Dans tous les cas, c'est pas pour moi, mes deux mains sont occupées et trop sales. Je vais pas pouvoir être d'une grande aide, sauf si la personne veut que je salisse tout, de toute façon, on a tous les mains sales dans le garage. Je soupire et continue toujours de réparer cette moto. De base, je ne suis pas censé être là, mais depuis que j'ai sympathisé avec un des employés du garage, il m'a invité à venir ici et j'étais venu. J'allais pas dire non quoi. Donc j'étais venu, j'étais arrivé au moment où ils étaient face à un problème pour eux, un vieux pépé qui avait une voiture de collection et voulait qu'on la répare, elle avait un soucis et les jeunes là, ils étaient un peu pantois. Ils savaient pas comment aider, c'est alors que j'suis intervenu et depuis, ils me doivent une fière chandelle. Je suis payé pour les réparations des vieux modèles, en gros, je suis leur carte joker. Franchement, c'est pas plus mal ça...

Enfin bref, j'vais pas pouvoir aider la cliente qui vient de dire bonjour, parce que je ne travaille pas forcément ici. Et elle continue à me dire bonjour encore, mais raah, qu'est-ce qu'elle me veut encore ? Y a pas quelqu'un pour s'occuper d'elle ou ils sont tous partis bouffer ? " Raaah!" grognai-je en abandonnant ma tâche et je me retourne à demi vers cette personne qui vient de me déconcentrer avant de froncer les sourcils, pas trop sûr de ce que je suis en train de voir. " Hey...?"  Et là, je title. " Putain, Debby Debilos !" Ah bah putain, j'en reviens pas là ! Enfin si, j'aurai dû m'en douter, la ville est pas si grande que ça, forcément qu'on finirait par se croiser un de ces quatre. Mais savez, des fois, j'ai tendance à vite oublier les têtes des gens... Quoiqu'elle... Pas possible de l'oublier, pas avant la nuit de merde qu'elle vient de me faire subir et le cadeau qu'elle vient de m'offrir. " Nan. Faut pas trop rêver. Par contre toi, j'espère que tu t'es trouvé un logement !" lui réponds-je vite fait avec un geste vague de la main et l'air indifférent. Quoique... Ouais quand même non, c'est pas vraiment du boulot, je suis pas payé pour les jours où je viens quoi. Juste par voiture que je répare et c'est pas le grand luxe, mais c'est mieux que rien. Elle se rappelle de mes lunettes de soleil, je souris un peu en coin, je crois que c'est la première fois que je lui souris vraiment comme ça. " Nan, une certaine demoiselle ne m'est pas tombée dessus pour me casser les pieds en plus de mes lunettes." plaisantais-je alors que je lui montrais les lunettes de soleil qui étaient dans la poche de mon manteau. Ouais, je porte un manteau parce que ça caille de ouf dans ce garage qui n'est même pas chauffé quoi.

Alors, elle est pas venue pour me voir, quel dommage. Ceci dit, elle a l'air d'être sur le cul et même ravie de me voir ici. Donc elle pouvait pas savoir. Ceci dit, elle cherche quelqu'un et je soupire à cette question. " Ouais, ils doivent être dans le bureau à manger du poulet." fis-je en désignant la pièce au fond du garage. Elle s'intéresse ensuite à la moto que je suis en train de retaper. "Ah ouais, cette moto. Je l'ai récupérée alors que son proprio allait la mettre à la casse. Je suis en train de la restaurer avec les pièces détachées qui sont à ma disposition." Je désigne du menton son vélo, alors que je suis toujours abaissé en face de ma moto. " C'est quoi le soucis avec les r... Ah, elles sont crevées. T'sais pas les changer ?" Suffit de bien regarder pour voir l'origine du problème. Les roues sont bien trop droites, pas déformées, y a juste un soucis des pneus qui ont de drôles de formes.
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 14/10/2017
›› Commérages : 139
›› Pseudo : bananecuite
›› Célébrité : Willa Holland
›› Schizophrénie : la youtubeuse sexy,tina. | la blonde bien chiante du nom de jonhson
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: La maladresse d'une jeune femme. #Tony ✻ ( Jeu 4 Jan - 21:03 )





La maladresse d'une jeune femme.

Anthony & Deborah

Je ne m'attendais pas à voir Tony ici, c'était surprenant mais j'en étais plutôt contente à vrai dire. Au moins, je savais que je ne tomberais pas sur un arnaqueur. Enfin, même si je ne le connaissais pas vraiment, je me doutais bien qu'il n'allait pas se moquer de moi. J'en doutais fort. Lorsqu'il grognais, je mordillais légèrement ma lèvre avant de lui sourire timidement. Je lui faisais même un petit signe de main en venant non loin de lui avec mon vélo au pneus dégonflé. «  Eh oui... Tu ne l'oublieras jamais ce surnom en fait. Je t'ai tellement marqué on dirait. » Disais-je ne souriant en coin alors que je passais l'une de mes mains dans mes cheveux. «  Faudrait que j'envisage à te trouver un petit surnom alors. Au moins, je pourrais t'embêter avec ça. Et ça pourrait être marrant.. mh.. Toto ?  » Puis, il faisait illusion au logement. Il est vrai que je ne suis pas encore à ce point à mon grand regret mais bon, je dois faire avec. Pour le moment, c'est le seul qui sait que je n'ai pas de logement et je n'avais pas envie de lui mentir. De toute façon, je pense qu'il le serait si je mentais. Par contre, j'étais déçu sur le fait qu'il ne travaille pas ici. Cela aurait été tellement bien ! Après, je ne perd pas espoir pour lui, je suis sûr qu'il arrivera à reprendre une vie normal. «  Eh mais ne dis pas ça. S'ils voient que tu fais du bon boulot sur les voitures, peut-être qu'ils voudront t'embaucher un jour ou l'autre. Il ne faut pas voir les choses négativement » Je levais les yeux au ciel puis je haussais les épaules un peu. «  Pour ma part.. Disons que c'est en court. J'espère vraiment en trouver un vite.. Sinon, l'hôtel sera ma nouvelle maison. C'est mieux que rien j'ai envie de dire.. »


« Nan, une certaine demoiselle ne m'est pas tombée dessus pour me casser les pieds en plus de mes lunettes. » Je lâchais un petit rire à ses paroles en lui tirant la langue. Cette rencontre nous marquera vraiment à vie aussi. Il faut dire que ce n'est pas banale comme rencontre. Mais c'est peut être pour ça qu'il y a une certaine complicité, ou attachement. Sauf si je me trompe et qu'en faite, je le fais simplement chier. Ce dont je n'espère pas en vérité. «  Visiblement, tes pieds sont réparés vu que tu marches et que tu tiens debout.. » Je haussais les épaules en souriant bêtement. «  Oui je sais que c'est une blague débile, je m'en excuse. » Disais-je en me grattant la nuque légèrment.

Je posais ensuite mon regard dans les alentours pour voir s'il y avait une personne qui travailler ici du coup, histoire de faire changer mes roues. Mais visiblement c'était bien vide. Cela ne donner pas une très belle image du lieu, peut-être que j'irai ailleurs la prochaine fois, je verrais bien. Tony confirmait un peu mes dires ce qui me faisais soupirer un peu. Ce n'est pas demain la vieille que je vais pouvoir aller me balader, je le sens. «  Mh.. C'est pas très cool ça. Et je fais quoi moi maintenant ? » Je faisais une petite moue avant de regarder cette moto. Elle était plutôt jolie, enfin, pour ce qu'elle en montre et je suppose qu'elle le sera encore plus une fois refaite J'admirais vraiment les personnes qui arriver à refaire des choses bien. Moi, j'y connais rien en mécanique. Faut dire que ce n'est pas avec mon père que je ferais ça... Je doute qu'il mette ses mains dans ces choses de toute façon. « C'est plutôt cool je trouve. Bon, j'ai pas le permis mais je suis sûre qu'après, faire des balades en moto, ça doit être l'éclate. » Je posais mon regard sur mon vélo en faisant de nouveau une petite moue. «  Non pas vraiment.. Je ne serais pas là sinon petite tête. » Disais-je en souriant en coin alors que je calais mon vélo pour qu'il tienne tout seul.  «  Tu.. Tu peux m'aider ? Parce que je ne sais pas s'ils vont venir maintenant et ça m'embête d'aller dans un autre garage... Et en contre partie, je peux t'aider à retaper ta moto ? Je ne serais pas très utile, mise à part peut être te donner les outils. Mais ça sera donnant donnant on va dire. » Disais-je en m'avançant un peu bien que je manquais de glisser à cause d'une flaque d'huile. Je reprenais très vite mon équilibre en faisant de gros yeux. «  T'en dis quoi ? » Disais-je en faisant comme si rien ne s'était passé. «  Et ça me permettrais d'en apprendre un peu plus. Moi qui n'y connais rien, ça peut être une bonne idée. Puis...Cela peut-être un petit moment pour faire un peu plus connaissance. Si tu en as envie évidemment.. »

☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 15/09/2017
›› Commérages : 628
›› Pseudo : Harmajabb-Mr.Turtle J'ai deux pseudos, mais vous me retrouverez plus souvent sous le nom de Harmajabb, même sur Twitter d'ailleurs
›› Célébrité : JDM - aka god of the Walking dead and supernatural
›› Schizophrénie : Simone Esposito le plus beau pompier de Cap Harbor (normal en plus d'avoir la gueule de Ryan -BG- Gosling — Tim Mancini, l'ex-flic proprio d'un stand d'arme aka Jon Hamm
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: La maladresse d'une jeune femme. #Tony ✻ ( Ven 5 Jan - 19:45 )

La maladresse d'une jeune femme
Tony & Debby
Debby Débilos.
Oh bah non, comme elle le dit bien, elle m’a tellement bien marqué cette nuit-là cette chieuse au grand coeur ! ’’ Va falloir t’y faire, c’est un surnom qui te collera au cul tant que tu continues à me croiser de la sorte.’’ lui répondis-je en ricanant un peu à ta réaction où elle se montre grave gênée. Y a de quoi, franchement, y a pas une fille bourrée comme elle qui viendrait me déranger et qui est désespérée en même temps. J’en ai fait des rencontres la nuit eh, mais pas celle-là. Je réagis à peine quand elle essaye de me donner des surnoms et j’hausse les épaules indifférent. ’’ Roh, t’sais. Toto, j’ai l’habitude. Ça ne m’embête pas plus que ça.’’ Comme ça, avec cet air indifférent que j’adopte, elle va vite abandonner et passer à autre chose. Je n’aimerai surtout pas qu’on m’appelle Toto. J’ai une réputation à tenir merde !

J’hausse les épaules avec un air indifférent encore une fois de plus quand elle me balance que je pourrai travailler ici, ça m’étonnerait. Ils ont pas assez d’argent pour avoir un employé en plus quoi. Puis je suis largué pour les nouvelles voitures, alors y a pas de chances. Je préfère voir les choses négativement que positivement, que j’ai pas trop d’attentes quoi et en être déçu. J’attends entendre de ses nouvelles sur sa recherche de logement et elle en est toujours à la même situation. Je réagis en hochant la tête à peine et lui lance un regard de je ne sais pas quoi mais qui est censé envoyer un message du genre : j’espère que t’actives bien les fesses pour ça, sinon c’est mon pied qui va le faire.

Je la regarde à nouveau avec un air de lui demander : sérieusement ? avec un sourire en coin quand elle me sort cette blague comme quoi elle ne m’a pas cassé les pieds, puisque je tiens bien debout avec et que je ne semble pas en souffrir. Au moment où elle s’excuse, je fais un vague geste de la main. ’’ t’excuses pas. Mieux vaut avoir l’humour bien merdique que d’avoir un balai bien coincé profond dans le cul.’’

Trêve de plaisanterie et de batailles au surnom et à celui qui a le meilleur humour. Elle est venue pour faire réparer son vélo et y a personne pour l’aider. À cette réalisation, je soupire et hausse les épaules, je peux pas l’aider tant que ça. Je surprends finalement son regard sur la moto que je suis en train de réparer et elle me demande ce que je suis en train de faire. Alors je lui explique et souris quand je réalise qu’elle n’a jamais monté sur une moto. C’est clair que c’est grave différent du vélo où tu te fais bien chier à pédaler pour même pas 40Km/H.  ‘’ T’as pas idée à quel point c’est libérateur. T’as grave l’impression que la route est à toi. T’devrais essayer un de ces quatre, permis ou pas. Tu dois bien avoir un des potes qui conduit une moto.’’ Quoi ? J’vais pas lui proposer non mais hé ! Déjà faut que la moto soit prête, en plus faut que je réapprenne à conduire et prier que je ne refasse pas d’accident. Je suis trop nerveux en route qu’elle risquera bien de pleurer de frayeur.

Enfin bref, je m’intéresse à nouveau à son vélo et remarque le soucis. Je la regarde en arquant un sourcil quand elle ose me dire que oui, c’est bien et bel ce problème de pneu qu’elle est là avant de se mettre en mode supplice. J’écoute sa proposition et je prends un torchon près de moi pour m’essuyer les mains tout en me redressant enfin pour m’éloigner de ma moto. Mon sang n’en fait qu’un tour quand elle se met à glisser sur la flaque à huile et faut dire qu’elle se rattrape bien ! Mais putain, la frousse. En plus elle fait comme si rien n’était ! ’’ Retourne-moi ce vélo, les roues vers le plafond.’’ lui dis-je en guise de réponse, façon à moi d’accepter. Je me retourne pour prendre des outils nécessaire pour enlever les roues du vélo. ’’ Faudrait surtout apprendre à comment ne pas te casser la gueule ici si tu sais pas ne pas marcher sur les flaques toi.’’ Je me dirige vers elle avec les outils. Je me mets devant le vélo et lui demande de s’accroupir à côté de moi. ’’Tient. Tu vas enlever la roue avant avec ça. C’est simple à faire.’’ Je lui explique les étapes avant de la laisser se débrouiller, tout en lui disant de ne pas faire tomber la roue. Je m’occupe de la roue arrière en attendant et la surveille un peu. ’’ Pour réparer les pneus dégonflés, t’as à priori pas besoin d’aller au garage. T’as pas quelqu’un pour t’aider ? Ta famille ? Doit bien y avoir des bricoleurs…’’ te demandais-je toujours concentré sur ma tâche, à enlever les chaines du vélo, la chaine ceci dit… ’’ ‘tain la chaine est dégueulasse, pas étonnant qu’elle doive sauter tout le temps.’’


electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 14/10/2017
›› Commérages : 139
›› Pseudo : bananecuite
›› Célébrité : Willa Holland
›› Schizophrénie : la youtubeuse sexy,tina. | la blonde bien chiante du nom de jonhson
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: La maladresse d'une jeune femme. #Tony ✻ ( Dim 14 Jan - 11:57 )





La maladresse d'une jeune femme.

Anthony & Deborah

J'arquais un sourcil à ses paroles, ce n'était pas de ma faute si je le croisais dans certains lieux. Après tout, je n'ai pas de radar dans ma tête. Enfin, je ne crois pas aha. C'est juste que le hasard fait que je le croise plus souvent, ou c'est simplement parce que je me souviens de  mon visage. Avant, j'aurais très bien pu le croisé mais j'y aurais pas forcément fais attention tout simplement. Cap Harbor est tellement petit... Quoi qu'il en soit, je levais les yeux au ciel à ses paroles. «  Tout de suite de ma faute, j'ignorais que tu étais ici ! Puis, ne fais pas comme si  tu n'étais pas content de me voir. Je suis sûre que tu m'apprécie dans le fond. » Je souriais un peu en passant une de mes mains dans mes cheveux court. Évidemment, j'avais trouvé un surnom pour lui. Après tout, si moi j'en avais un, lui aussi. C'est donnant donnant. «  Très bien, alors vu que ça ne t'embête pas, je ne vais plus t'appeler Tony, mais toto. »

Quoi qu'il en soit, on parlait un peu, au point de lui faire une petite blague bien débile. Là, mon surnom est juste parfait parce que mon humour est vraiment nul de chez nul. Heureusement, cela ne déranger pas Tony. Et dans le fond, il avait raison... C'est peut-être mieux de ne pas être coincé et osé dire des blagues même si elles ne sont pas terrible. Cependant, si je suis là, ce n'était pas pour blagué mais bien pour réparer mon vélo. Il me parlait un peu de sa moto et de ce que ça pouvait faire d'être dessus, mais malheureusement je n'avais pas le permis et je ne crois pas que des amis en avaient. Il faut dire que je ne suis pas entouré d'une vingtaine d'amis. Mes amis étaient plus de ma famille qu'autre chose. J'avais bien Laurel, ma meilleure amie, mais elle ne conduit pas de moto. « mh, non... Je ne crois pas. Au pire des cas... Je viendrais t'embêter une autre fois pour pouvoir faire un tour sur cette moto que tu auras parfaitement refaite ! Je suis sûre que tu vas finir par apprécier ma présence.. Je suis loin d'être méchante, tu le sais. »

Evidemment, en m'avançant, je ne m'attendais pas à glisser mais mes réflexes sont plutôt bon et par chance, je ne me suis pas retrouver les fesses la première sur le sol. Je saisi alors mon vélo que je retourne tant bien que mal avec mes petits bras puis j'arrivais à le faire maintenir. Cependant, à ses paroles, je compris qu'il m'avait vu glisser. Zut. Je lui tirais la langue de manière enfantine. «  Ouais bon … Je ne l'avais pas vu et puis,flute hun. Cela ne t'arrive pas à toi de glisser ? » Je viens me poser à ses côtés en mordillant ma lèvre. Je devenais plus sérieuse, plus à l'écoute.   Je prenais l'outil qu'il me donnait en faisant ce qu'il me disait, faisant vraiment attention à ce que je faisais sinon je savais que j'aurais le droit à une remarque. Je haussais les épaules à ses paroles. « Mh.. Pas vraiment, mon père est ce qu'il est... Pas vraiment un bricoleur.. Non, il est plus concentré sur sa boite qu'autre chose. Et ce n'est pas lui qui va « m'apprendre à faire un truc de mec» comme il pourrait si bien le dire. Et mon frère bah... Il a disparu. . » Je haussais de nouveau les épaules en le regardant par moment faire, puis je posais l'outil une fois que j'ai fini mes étapes. «   j'aime ma famille, mais ils sont particuliers. Trop .. Je ne sais pas comment le dire, disons qu'il est un peu ( beaucoup ) matcho. Si ça ne tiendrais qu'à mon père, il me trouverait un mec, il me ferait marié avec lui pour avoir des gamins et que je reste à la maison pour m'en occuper. Malheureusement, j'en ai décidé autrement et je suis partie de la maison pour éviter de me prendre trop la tête. » Je pinçais mes lèvres entres elles en posant mon regard sur le garçon. «  Il faut faire quoi pour la nettoyer ? Juste le chiffon ? » demandais-je alors, prête à apprendre pour pouvoir le faire toute seule la prochaine fois. Heureusement que je n'ai qu'un vélo parce que si ça aurais été une voiture ou même une moto, j'y connais vraiment rien. Je posais ensuite la roue devant moi pour la regarder un peu. «  On fait quoi après ? » Disais-je en tâtant un peu le pneus de mon doigts.

☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 15/09/2017
›› Commérages : 628
›› Pseudo : Harmajabb-Mr.Turtle J'ai deux pseudos, mais vous me retrouverez plus souvent sous le nom de Harmajabb, même sur Twitter d'ailleurs
›› Célébrité : JDM - aka god of the Walking dead and supernatural
›› Schizophrénie : Simone Esposito le plus beau pompier de Cap Harbor (normal en plus d'avoir la gueule de Ryan -BG- Gosling — Tim Mancini, l'ex-flic proprio d'un stand d'arme aka Jon Hamm
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: La maladresse d'une jeune femme. #Tony ✻ ( Dim 14 Jan - 16:23 )

La maladresse d'une jeune femme
Tony & Debby
Eh merde.
Elle va m'appeler Toto. Elle va putain m'appeler Toto. Je hausse les épaules tout en gardant un air indifférent. Elle va vite abandonner, elle va abandonner. Je sais qu'elle va abandonner. Tant qu'elle ne m'appelle pas Toto devant tout le monde, quoique je pourrai l'ignorer et faire le surpris, du style oh c'est moi ? J'avais pas titlé. Oh bah non, c'est pas mon prénom.  Ouais, je vais faire ça, elle va pas s'y attendre héhé !

Je lui explique ce que je fous là, ce que je fais avec cette moto et ce que je compte bien faire. Elle devrait essayer la moto une fois, au moins, avec un de ses potes ou sa famille. Mais je ne m'attendais pas à ce qu'elle me demande et veuille le faire avec moi. J'en hausse les sourcils, un peu sur le cul et je suis resté silencieux un moment avant de pencher un peu la tête sur le côté, avec un léger sourire. " Ouais... Ptête bien un de ces quatre... Quand j'aurai compris les règles de la route. Ça a pas mal évolué ici ces derniers temps. J'ignorai qu'on n'avait pas le droit de conduire tout en téléphonant." lâchai-je comme une petite bombe. Ça m'a totalement échappé, genre c'est parti comme ça tout d'un coup sans que je m'y attende. C'est pas si désagréable de faire de la moto avec quelqu'un en fait et c'est d'autant plus marrant quand quelqu'un monte sur cet engin pour la première fois. Ça n'a grave rien à voir avec le vélo eh.

" Non, je regarde où je marche moi. Ça m'étonne pas que tu me sois tombée dessus." soupirai-je avant de ricaner face à sa tête gênée. Ça va, relax, je me moquais juste ! Puis je reprends mon sérieux pour lui expliquer ce qu'elle a à faire avec la roue avant, tandis que je m'occupe du plus "difficile" enlever la roue et la chaîne qui va avec. Je lui demande sur sa famille, doit bien avoir des mecs qui savent faire ça et qui feraient bien ça pour elle ! " Ah. C'est con. Désolé." réagissais-je par rapport à la disparition de son frère. Okey, c'est pas rose dans sa famille et si elle s'est enfui de la maison familiale, c'est pour éviter de finir femme de foyer. Je grimace en un tout en débarrassant de cette putain de chaine pour la mettre à côté de moi. Je me suis sali les mains maintenant, mais bon, ça change pas grand chose et si j'ai pas mis les gants, c'est qu'ils me gênaient grave pour fixer les pièces sur ma moto. J'enlève la roue du vélo et soupire tout en la regardant. " Ouais en gros, ton père est resté dans le stéréotype des années 60, des femmes au foyers, à préparer des repas pour leur mari. Je comprends mieux maintenant et ta réaction l'autre fois se défend maintenant. " je soupire. " Ta mère ? T'as d'autres soeurs et frères qui t'aiment ? T'es pas seule quand même ?" Ouais, parce que là, ce serait le comble si elle se trouvait un peu dans le même genre de situation que moi ! Mes parents ne veulent plus entendre parler de moi, mon frère me hait et j'ai une fille qui m'a été prise. Enfin, on reprend doucement contact, mais c'est déjà ça ! " Pour cette chaîne et ces pignons, rien de bien compliqué. T'as juste besoin d'une petite brosse à dent, doit bien en avoir quelque part. Avec ça t'enlèves les saletés sur les pignons et les vitesses. C'est ça hein." lui montrai-je tout en continuant à expliquer. " Faut frotter avec la brosse à dent avec. Quant à la chaine, faut mettre dans un évier, avec de l'eau chaude et du produit vaisselle, c'est tout con. Puis faudra mettre de l'huile pour enlever le cambouis. Ça prend pas plus d'une heure honnêtement." Putain, ça me rajeunit pas tout ça, dire que je faisais ça quand j'étais gosse et que j'ai appris d'un mécanicien qui m'aimait bien. Je suis en train de transmettre à une jeune femme qui ne s'y connait rien en mécanique. On aura tout vu. Je récupère enfin la roue après avoir déposé la chaine à côté de moi et la regarde alors qu'elle me pose encore la question. Sans rien dire, j'enlève le pneu de la roue et sous le pneu, il y a cette chambre à air. Un autre type de pneu qu'il faut juste réparer. Ah ouais, quand même c'est bien fichu. " Comment t'as fait ton compte, t'as roulé sur des clous ou bi... Ah ouais, non. Quelqu'un t'a crevé les pneus ?" une pause et j'hausse les épaules. "'Fin bref, tout ce que t'as à faire, c'est trouver les trous et les boucher. C'est très con. Retire le pneu de la roue. On va aller chercher les bassines, on en aura besoin pour la chaine aussi. "

On se bouge pour aller chercher les bassines dont l'une j'ai remplie avec de l'eau très chaude. Tandis que l'autre avec de l'eau froide/tiède. J'ai pris celle avec l'eau bouillante, parce qu'avec elle qui ne sait pas où mettre les pieds... " Fais gaffe la miss, y a une flaque ici..." lui dis-je en me retournant à demi vers elle avant de m'abaisser pour déposer la bassine, foutre du produit vaisselle et mettre la chaîne dedans. " Allez DD ! Apporte la petite bassine ! Tu peux juste tremper les chambres à air et repérer les trous, puis les boucher avec ça. M'occupe de la graisse." fis-je en lui montrant le scotch qu'elle doit utiliser avant que je me mette à bosser sur ses pignons.  
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞

›› It's my life
›› more about me

Re: La maladresse d'une jeune femme. #Tony ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

La maladresse d'une jeune femme. #Tony

SCREW DESTINY :: postcard for far away :: Lieux divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération