A little kitty cat in a bin. [Aaron + Harley]

 :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 29/10/2017
›› Commérages : 190
›› Pseudo : Sashamour
›› Célébrité : Cara Delevingne
›› Schizophrénie : Sasha+Draven+Sam
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

A little kitty cat in a bin. [Aaron + Harley] ✻ ( Jeu 11 Jan - 17:42 )




Aaron + Harley  
« A little kitty cat in a bin. »
Étendue sur le dos, les cheveux éparpillés sur l'oreiller, je lis sans lire. Tenant mon bouquin à bout de bras comme si la distance avec l'ouvrage allait m'aider à enfin me décider d'en décrocher. Pourtant ce livre est vraiment excellent mais ce soir, je n'arrive pas à me plonger dedans. Je laisse échapper un soupir. Fait chier ! Je repose le bouquin et bondis hors de mon lit. Je serais bien allée faire un tour en roller jusqu'à chez mon meilleur pote Savage mais il est au boulot. Trixie quant à elle n'est pas chez elle alors que je lui envoie un message. Bon bon bon, je vais quand même aller faire un tour. Attrapant mon blouson, je passe devant la cage de mon rat. Il me regarde comme pour dire "emmène-moi, emmène-moi". C'est vrai que j'ai l'habitude de le trimballer un peu partout la plupart du temps. J'ouvre et je lui tends la main pour qu'il se fasse un chemin jusque mon épaule. Un rat est un animal très intelligent. Et bien éduqué, il peut être parfaitement propre contrairement à ma toute première expérience avec la sourie d'une amie qui me chiait dessus toutes les deux minutes ... . Bon ok, dit comme ça, c'est tendancieux.

- Allez Ivar, glisse-toi dessous, dis je pour le planquer sous mon blouson tandis que je le sens s'installer dans la poche intérieur de la veste. Ivar sait être discret et particulièrement sage. Il lui arrive de pointer son petit bout de museau à l'occasion et d'effrayer quelques mamies mais sinon il n'apparait généralement que sous mon ordre. Nous descendons donc au rez de chaussée et je croise mon oncle Beny  tandis que j'enfile mes patins à roulettes près de l'entrée, chose normale puisque je vis chez lui.

- Harley, hors de question que tu sortes à cette heure en rollers, déclare-t-il.

- Ouais bravo Beny ! T'as le sens de la rime ! Bien ! fis-je mine d'applaudir en me moquant de lui. Mais je connais très bien cet air sérieux et j'ai beau être rebelle et une vraie cabocharde, je ne peux défier ses ordres là maintenant sans quoi il serait capable de me suivre en voiture pour me ramener par la peau du cul. "Langage Harley !" entendrais-je presque dire mon père ! Ouais mec, j'ai un père que j'ai rencontré il y a peu. Comment ça se fait tu vas me dire ? Bah parce qu'il était en taule depuis ma naissance, voilà pourquoi !
Aheum, enfin bref, reprenons. Je fais mine d'être sage et remonte alors dans ma piaule en embarquant discrètement mes rollers sous le bras tandis que Beny se rend dans la cuisine. Ni une ni deux en rejoignant l'étage, j'ouvre la fenêtre de ma chambre, balance les rollers sur le buisson juste en-dessous et m'apprête à passer la fenêtre, avertissant Ivar de bien rester au fond de la poche. Je crapahute jusqu'à la petite avancée de toit qui m'offre un second palier entre le sol et moi, et me laisse ensuite tomber tout près de l'entrée, la pelouse amortissant mon saut.

- Tout va bien là-dedans ? dis-je en écartant un pan de mon blouson après l'avoir légèrement ouvert. Le petit bout de truffe d'Ivar apparait, tout frétillant. Ok tout va bien !

C'est parti ! J'enfile mes roller en allant me planquer sur le côté de la maison. Et hop, je me lance à travers la nuit pour une petite balade improvisée. Ivar a le droit de pointer sa petite tête par la fermeture éclair un peu abaissée mais il a ordre de bien resté calé au fond de ma poche, on ne sait jamais en cas de chute.
Il fait plutôt froid ce soir, les rues sont silencieuses et je me hasarde dans un joli quartier résidentielle qui est plutôt tranquille à cette heure. Je croise bientôt quelqu'un à quelques mètres en face. Un mec qui semble se balader comme moi à première vue. Je le dépasse et tique sur sa belle gueule. Il ne me semble pas l'avoir jamais croisé en ville. Un nouveau venu ?

- J'aime bien ta coupe de cheveux, t'as du style, lui lançais-je après avoir fait demi tour sur mes patins pour revenir flâner à sa hauteur. Je m'amuse à lui passer et repasser devant en patinant avec aisance. Ivar s'est planqué depuis quelques secondes dans ma poche avant de te croiser. Il préfère se planquer à l'approche d'inconnus. Sans doute choisira-t-il son moment pour faire la surprise de son apparition. Je t'ai jamais vu dans le coin, t'es d'ici ?


©️ 2981 12289 0


This is what you want, this is what you get !
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 07/01/2018
›› Commérages : 22
›› Pseudo : Sworty / Jordan
›› Célébrité : Alexander Calvert
›› Schizophrénie : Pas d'autres personnages.
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: A little kitty cat in a bin. [Aaron + Harley] ✻ ( Ven 12 Jan - 18:33 )

Cela faisait environ deux semaines qu’Aaron Graham s’était installé dans Cap Harbor pour diverses raisons, l’une de ces raisons étant sa rancune envers une certaine personne qu’il voulait retrouver. Durant ces deux semaines, il n’avait pas eu l’occasion de rencontrer beaucoup d’habitants de Cap Harbor puisqu’il s’était contenté de régler tous les soucis administratifs liés à son récent déménagement, l’installation d’internet, et plus important l’aménagement et la décoration de sa maison. Bien sûr il n’était pas resté seul chez lui pendant deux semaines, il était bien forcé de sortir de temps en temps ne serait-ce que pour sortir faire des courses ou pour simplement promener Yuki. Cependant, il n’avait pas encore pris le temps de visiter tous les recoins de cette ville, il ne s’était contenté que de rester dans les environs de Belle Heaven Street. Il promenait son chien de temps en temps au Heaven Central Park, un lieu qu’il trouvait particulièrement agréable pour se balader tranquillement, un endroit dans lequel il envisageait de s’y rendre régulièrement afin de faire un peu de running et rester en forme.
Il y avait des endroits de Cap Harbor qu’il connaissait rapidement lorsqu’il avait étudié rapidement la ville au moment de chercher un logement et savait qu’il existait une partie de la ville réservée à une certaine élite, à un monde auquel il pouvait appartenir techniquement au vu de sa fortune, un monde de requins qu’il refusait de côtoyer, un monde de personnes arrogantes. Bien sûr il l’était un petit peu puisqu’il fut élevé dans ce milieu, mais il avait réussi à se sortir un petit peu de tout ça et cherchait d’autres choses dans la vie, un mode de vie plus simple. Toujours est-il qu’il était loin de connaître tous les recoins de la ville et c’est pour cette simple raison qu’il se décida à aller se balader un peu pour chercher des endroits sympas, et éventuellement rencontrer des gens.


« Tu viens Yuki ? »,dit-il à son fidèle husky une fois qu’il s’était préparé à sortir. Le chien était tranquillement installé sur son coussin, il leva la tête lorsqu’il entendit son nom puis ignora Aaron pour se rendormir tranquillement. Le jeune Graham soupira et se contenta simplement de remplir sa gamelle afin de pouvoir partir sereinement en ville. Depuis son arrivée à Cap Harbor, Aaron avait bien remarqué que Yuki semblait ne pas être totalement heureux ici mais il ne savait pas vraiment comment remédier à ce problème. Peut-être avait-il besoin d’un nouveau jouet ou d’un peu plus d’espace ? Peut-être ressentait-il toute la rancœur et la tristesse que son maître avait décidé d’enfouir dans son esprit, ou peut-être avait-il simplement besoin d’un nouveau compagnon pour jouer avec lui. Il décida donc de sortir en ayant tous ces éléments en tête et surtout pour découvrir des coins intéressants comme par exemple des restos ou des bars sympathiques à la fréquentation plutôt acceptable. Il prit bien soin de verrouiller la porte de sa maison puis se dirigea vers Haywood Hill, endroit qu’on disait assez animé et dans lequel on ne s’ennuyait que très rarement.
Il faisait un peu froid ce soir là mais pour autant cela n’empêchait pas Aaron de sortir tranquillement sans blouson, un simple style Jean/T-Shirt qui faisait largement l’affaire puisqu’il était parti faire simplement du repérage de certains lieux. Comme à son habitude depuis maintenant deux semaines, il remarqua que les rues de ce petit quartier résidentiel étaient presques vides et que peu de gens sortaient le soir, c’était aussi pour cette tranquillité qu’il avait choisi de s’installer ici. En réalité il n’eut pas tellement de temps de partir bien loin de Belle Heaven puisqu’il croisa déjà quelqu’un dans ce petit quartier résidentiel, une personne qui l’avait abordé avec un
 « J'aime bien ta coupe de cheveux, t'as du style » après avoir fait demi-tour sur ses rollers. C’était une femme assez jeune à priori, probablement plus jeune qu’Aaron, qui à en juger par son look semblait un peu désinvolte, voire rebelle, un style qui ne déstabilisait pas totalement le dernier des Graham à priori.

- « Merci… je suppose », se contenta-t-il de répondre avec un ton hésitant en ne sachant pas trop si sa remarque était un simple compliment sincère ou si c’était une provocation amicale quelconque. Il eut un petit sourire et l’observa s’amuser en train de passer et repasser devant lui avec ses patins pendant qu’elle lui demanda :

- « Je t'ai jamais vu dans le coin, t'es d'ici ? »

- «Oui j’ai débarqué ici il a deux semaines environ. Je n’avais pas encore pris le temps de visiter un peu la ville, donc il est normal que tu ne m’aies jamais vu dans le coin. Je m’appelle Aaron. Tu es ?», lui répondit-il. En temps normal, Aaron ne parlait pas aussi facilement aux inconnus qui l’abordaient sans même lui dire simplement bonjour, ou bonsoir en l’occurrence, mais il se sentait étrangement à l’aise en présence de cette inconnue.
Revenir en haut Aller en bas

A little kitty cat in a bin. [Aaron + Harley]

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération