Should I stay or should I go + PIO

 :: the city of cap harbor :: Pacific medical center
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 23/02/2017
›› Commérages : 209
›› Pseudo : Getget (Gaëtane)
›› Célébrité : Lizzy Olsen
›› Schizophrénie : sevan martell (scott eastwood) ✻ holia millson (shay mitchell) ✻ clyde rashmi (rami malek) ✻ andrea reagan (tyler blackburn) ✻ jake callahan (nathaniel buzolic) ✻ jane carrington (kristen bell)
›› more about me

Should I stay or should I go + PIO ✻ ( Sam 20 Jan - 18:37 )

pio&ness ⊹ Depuis quelques jours Ness ne se sent pas dans son assiette. Monter les escaliers ou se rendre à pied à l’école lui semble être un effort insurmontable. Son frigo n’a pas eu besoin d’être rerempli depuis des jours car elle ne mange presque rien. Lorsqu’elle marche dehors, sous le vent glacial de Cap Harbor elle sent son corps se figer et ses jambes peinent alors à avancer. Chaque jour qui passe est une nouvelle épreuve, elle est épuisée, épuisée et effrayée. Effrayée par ce que pourrait signifier cet altération de son état général. En réalité elle a surement attrapé un virus comme la moitié de la population ou bien elle a simplement besoin d’un peu de vitamine pour affronter cet hiver de glace. Mais Ness est bien trop pessimiste pour penser à une alternative aussi simple. Ness est persuadé que si elle se sent comme ça c’est certainement parce que sa leucémie est en train de récidiver. Après tout c’est ce moment qu’elle attendait depuis tant d’années avec peur. Est-ce un soulagement de savoir que finalement elle avait peut-être raison de ne pas croire à sa guérison ? Ness a finalement bien trop peur de cette maladie pour oser aller consulter un médecin. Et puis si finalement c’est bien ça, si finalement c’est la leucémie alors il est hors de question qu’elle reste enfermée à l’hôpital à passer encore tout un tas d’examen et à tester les nouveaux traitements miracles mis au point durant les dernières années. Si c’est la leucémie alors elle veut vivre, elle veut compléter cette bucket list qui continue à grandir de jour en jour. Apprendre à faire du skateboard et surtout des acrobaties en skateboard. C’était ça la dernière nouveauté de sa liste et en ce samedi matin, jour de repos pour tous les enseignants Ness avait décidé qu’il était grand temps de commencer son apprentissage. Sans même prendre le temps de petit-déjeuner elle avait été chercher dans un placard le skate qu’elle avait acheté il y a quelques mois de ça quand elle avait ajouté cette nouvelle activité à sa bucket list.

Quelques heures plus tard la voila au skate park de Cap Harbor, il est à peine 11h du matin, il fait un froid glacial dehors, le vent souffle, il lui semble même apercevoir quelques flocons de neige par moment. L’herbe est blanche tout autour, complètement gelé et le lieu est vide. De toute évidence ce n’était certainement pas le bon jour pour apprendre à faire ça mais Ness avait décidé que ce serait aujourd’hui alors ce serait aujourd’hui. Et parce qu’elle s’y était prise à la dernière minute elle n’avait même pas pris la peine de demander à quelqu’un qui s’y connait de venir lui apprendre. Après tout cela ne doit pas être si sorcier non ? Bottine au pied, jean noir, doudoune, écharpe et bonnet elle était prête à affronter le froid de la Caroline du Nord mais pas prête à affronter les chutes. Elle commença donc à avancer sur son skate, sur la terre plate. Malgré une petite chute qui avait écorché sa main c’était finalement bien plus simple que ce qu’elle ne pensait. Trop simple, cela n’avait rien d’amusant. Elle commença alors à regarder autour d’elle les différentes structures de bois et de métal installé. Elle regarde tour à tour la rampe et le rail à quelques mètres d’elle et décidé finalement que la rampe sera un premier choix judicieux pour commencer à prendre un peu de hauteur. Elle commence alors à faire des allers-retours sur la rampe en forme de U. Elle tombe, et tombe encore, déchirant son jean. Peu importe elle veut y arriver. Elle finit par se lasser et décide d’opter pour le rail qui descend un escalier de quelques marches. Une petit voix dans sa tête lui dit qu’elle ne devrait pas faire ça seule et sans expérience mais Ness a appris à faire taire la petite voix dans sa tête il y a des années. Elle s’installe alors en haut du rail, place son skate comme elle l’a vu faire sur les vidéos qu’elle a regardé. Alors qu’elle commence à glisser rien ne se passe comme elle l’avait prévu, le rail glisse, gelé par la température extérieure, alors qu’elle tente de se rattraper ses pieds se chevauchent et elle chute au sol, sa tête percutant le rail qui résonne dans un bruit assourdissant.

Lorsqu’elle ouvrir enfin les yeux la lumière blanche se reflétant sur les murs de la même couleur l’éblouit et elle plisse alors les yeux. Tandis qu’elle s’adapte petit à petit à la luminosité elle finit par comprendre qu’elle est très certainement à l’hôpital. Peu à peu une silhouette se dessine devant elle, il lui faut quelques secondes pour distinguer que c’est un homme, puis quelques secondes de plus pour reconnaître le visage de Pio. Merde pense t-elle alors. Soudain une douleur lancinante lui fait à nouveau fermer les yeux. Sa tête lui fait mal, elle pose sa main sur l’endroit douloureux et y sent un pansement « Aïe » Elle ne se souvient pas de ce qui c’est passé. Elle ouvre à nouveau les yeux afin d’affronter le regard dur de son meilleur ami. Elle l’entend déjà lui demander ce qui lui a pris, ce qu’il c’est passé ou encore pourquoi c’est lui qu’elle a mis en numéro d’urgence et pas celui de sa sœur. Parce que Ness refuse que sa sœur ne sache quoi que ce soit à propos de ses petites activités. Mila ne comprendrais pas, son frère non plus d’ailleurs. Pio non plus ne le comprend pas mais Pio est déjà au courant alors tant qu’à faire elle c’était dit qu’elle préféré que ce soit lui à son chevet plutôt que sa sœur a qui elle devrait expliquer le pourquoi du comment. « S'il te plait ne crie pas. J'ai mal à la tête »


head in the dust ♒︎ Je ne sais pas si l'on peut guérir de certaines choses. Au fond, raconter n'est peut-être pas un remède si sûr que cela. Peut-être qu'au contraire raconter ne sert qu'à entretenir les plaies © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
π0_s0_D4rk

❝ Family don't end with blood ❞
π0_s0_D4rk
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 05/11/2017
›› Commérages : 87
›› Pseudo : Flo Sauvage
›› Célébrité : Aaron Tveit
›› Schizophrénie : Paul McMahon (Robbie Amell) ✦ Sarah Mille (Zooey Deschanel) ✦ Helena Lewandowski (Elodie Yung) ✦ Martin Palmer (Ben Barnes) ✦ Emmy Nelson-Riley (Leighton Meester)
›› more about me

Re: Should I stay or should I go + PIO ✻ ( Ven 26 Jan - 21:16 )












Tranquillement installé dans le canapé chez mes parents, j'écoutais ma mère me racontait à quel point la famille c'était important et qu'il fallait qu'on fasse quelque chose pour Giovanni, parce qu'il ne méritait pas un tel traitement de notre part. Elle me rapellait aussi à quel point elle aimait Jessica – comme l'une de ses filles même – mais qu'il fallait que je songe à refaire ma vie. Sur tout ça, j'étais d'accord avec elle. L'histoire avec Gio, j'avais l'impression qu'on lui avait tendu un piège avec Si' pour l'obliger à parler alors que ce n'était pas du tout le cas. On essayait juste de comprendre et c'était difficile pour nous aussi. Après oui on était un peu en froid pour l'instant, mais ça n'allait pas durer, dans 3 jours on en parlerait plus. Après concernant ma vie amoureuse et future c'était beaucoup plus délicat. J'avais déjà fait beaucoup de progrès en admettant que ma vie ne s'arrêtait pas à mon drame personnel, après rencontrer quelqu'un c'était autre chose. Je pourrais lui parler de Georgiana avec qui j'avais passé un très agréable moment au café la dernière fois, mais j'avais encore envie de garder cela juste pour moi. Un peu comme un petit jardin secret. Surtout qu'il n'y avait rien. J'avais juste bu un café avec une femme qui avait renversé son thé sur ma personne. Donc en soit ce n'était pas grand-chose, mais pourtant j'avais envie de la revoir et tout les jours au cimetière, je me surprenais à dévisager tous les visiteurs et surtout je regardais de plus en plus souvent en direction de la tombe de son mari. Je savais que ce n'était pas une très bonne idée, mais c'était plus fort que moi. Alors oui j'étais d'accord avec ma mère, mais pour l'instant je l'écoutais raconter son blabla et j'agirais bien plus tard. En attendant, c'était mon téléphone qui venait de nous interrompre et tout en m'excusant auprès de ma mère, je prenais l'appel. « Monsieur Esposito, ici l'hôpital de Cap Harbor, vous êtes le contact d'urgence de Ness Matthews qui vient d'être admise aux urgences » Le temps d'un instant, mon coeur venait de s'arrêter de battre. Je détestais ce genre d'appel et je ne laissais pas cette pauvre personne continuer ses explications. « J'arrive tout de suite » Avant de raccrocher au nez de cette pauvre personne c'était tout ce que j'étais capable de dire.
Ma mère avait vu mon visage changer de couleur et d'expression et elle m'interrogeait du regard. « Je suis désolé Mama je dois y aller. C'était l'hôpital, il est arrivé quelque chose à Ness » Je n'avais pas besoin de lui en dire plus qu'elle était en train de me prendre dans ses bras pour me rassurer et me demander d'être prudent sur la route. Je lui murmurais un vague je t'aime avant de partir. Sur le trajet j'avais le temps d'imaginer des tonnes de scénarios, tous plus affreux les uns que les autres.

En arrivant à l'hôpital je me sentais grandement paniqué à l'idée de ce qui avait pu arriver à Ness et je me présentais au bureau des infirmières pour essayer d'en savoir plus. « Bonjour, je suis Pio Esposito, on vient de me téléphoner à propos de Ness Matthews. Est ce qu'elle va bien ? Elle va s'en sortir ? Qu'est ce qu'il lui est arrivé ? » J'avais encore des centaines de question à poser à cette pauvre infirmière, mais d'un geste de la main elle me demandait de rester cale, alors je soufflais un peu prêt à l'écouter. « Si vous ne m'aviez pas raccroché au nez, j'aurai pu vous rassurer bien avant. » Elle marquait un point et je me sentais un peu coupable de mon manque de courtoisie. « Mademoiselle Matthews va bien, elle a fait une mauvaise chute en skateboard, et sa tête à heurter le sol, mais les examens n'ont rien montré donc elle pourra sortir dès demain » A cet instant mon visage devait exprimer tout mon soulagement, pour un peu j'aurai presque envie de prendre cette infirmière dans mes bras, mais je me retenais et je me contentais de lui sourire. « Merci beaucoup vraiment. Est ce que je peux aller la voir ? » Je me sentirais pleinement soulager qu'une fois que je l'aurai vu. « Bien sur, elle dort encore, mais elle devrait bientôt se réveiller, elle est dans la chambre à droite au bout du couloir » Je la remerciais encore une fois, avant de me précipiter pour retrouver Ness.
Comme me l'avait indiqué l'infirmière, quand j'entrais dans la chambre Ness était encore en train de dormir. Je m'asseyais sur le fauteuil à côté de son lit et je me revoyais des années en arrière à cette même place avec Jessica dans ce lit. J'avais cet hôpital en horreur, je donnerais tout pour ne jamais y remettre les pieds, mais je ne pouvais pas laisser Ness, surtout pas après tout ce qu'elle avait traversé. Parce que si j'avais été présent pour la leucémie de Jessica, j'avais aussi était présente pour celle de Ness. Je repensais à tout cela quand je l'entendais remuer un peu dans son lit et je m'approchais un peu plus pour qu'elle sache que j'étais là. Pour l'instant je ne disais rien, j'attendais juste qu'elle revienne à elle tranquillement. « S'il te plait ne crie pas. J'ai mal à la tête » J'avais oublié que Ness me connaissait aussi bien. « Je n'avais absolument pas l'intention de crier » C'était faux, elle le savait et moi aussi, mais maintenant que j'étais là, je voulais juste comprendre et être sûr qu'elle allait bien. « Comment tu te sens ? Ils t'ont fait des examens, mais heureusement tu n'as rien. » Je ne savais pas si elle avait déjà eu ces informations, mais dans le doute je préférais lui dire, pour qu'elle se sente rassurée elle aussi. « Tu peux me dire ce qu'il t'ai passé par la tête Ness ? J'ai cru mourir d'inquiétude quand j'ai vu que l'hôpital me téléphonait » Ce n'était clairement pas le genre d'appel que j'appréciais.




lumos maxima


Dernière édition par Pio Esposito le Mer 7 Fév - 17:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 23/02/2017
›› Commérages : 209
›› Pseudo : Getget (Gaëtane)
›› Célébrité : Lizzy Olsen
›› Schizophrénie : sevan martell (scott eastwood) ✻ holia millson (shay mitchell) ✻ clyde rashmi (rami malek) ✻ andrea reagan (tyler blackburn) ✻ jake callahan (nathaniel buzolic) ✻ jane carrington (kristen bell)
›› more about me

Re: Should I stay or should I go + PIO ✻ ( Dim 4 Fév - 15:37 )

pio&ness ⊹ Bon il faut bien l’avouer Ness n’a pas toujours des idées génialissime, bien souvent elle réfléchit après et c’était ce qu’elle avait fait aujourd’hui. Elle était tellement obsédée par son idée d’apprendre le skateboard qu’elle avait ignorait tous les signes lui indiquant que c’était une mauvaise idée et surtout que ce n’était pas le bon jour pour cela. Cette petite voix dans sa tête qui lui répétait que c’était une mauvaise idée ne faisait que renforcer son envie plutôt que de l’éteindre. Elle avait essayé, et puis voyant qu’elle ne s’en sortait pas trop mal elle avait augmenté la difficulté. Certainement trop vite à en voir son état maintenant. Elle avait chuté une nouvelle fois mais cette chute était plus violente que les précédentes et elle perdit connaissance. Lorsqu’elle repris conscience à l’hôpital il ne lui fallut que quelques secondes pour reconnaître l’odeur aseptisé de ce lieu et les murs bancs qui lui ont toujours brûlé la rétine. Et puis c’est quoi d’ailleurs cette passion du blanc dans les hôpitaux ? Qui a décrété que tout devait être blanc ? Mr Propre ? Ness finit par distinguer le visage qui s’approche d’elle et en reconnaissant son meilleur ami elle grimace. Elle va se faire disputer comme une enfant elle le sait alors elle préfère le prévenir qu’elle a mal à la tête. Histoire de se dire qu’il sera peut-être plus doux avec elle. Au moins pendant quelques minutes. « Je n'avais absolument pas l'intention de crier » Ce mensonge la fait sourire intérieurement. C’est faux il allait crier, lui faire la morale, peut-être même lui faire regretter de l’avoir mis dans ces numéros d’urgence mais il semblait tout d’abord vouloir attendre qu’elle reprenne ces esprits et qu’elle lui explique exactement ce qu’il s’était passé car elle se doutait que les médecins étaient certainement resté assez flou sur ce sujet. Ness était heureuse qu’il soit là. « Comment tu te sens ? Ils t'ont fait des examens, mais heureusement tu n'as rien. » Ce genre d’annonce qui soulagerait n’importe qui à toujours une tendance à provoquer une sensation différente chez elle. Presque un sentiment de frustration de se dire oui, mais jusqu’à quand ? « Je me sens comme si j’avais fumé un joint, et j’ai mal à la tête » Elle se doutait que la première sensation était certainement du aux antalgiques qu’ils avaient du lui administrer.  « Tu peux me dire ce qu'il t'ai passé par la tête Ness ? J'ai cru mourir d'inquiétude quand j'ai vu que l'hôpital me téléphonait » Ca y est ? Le quart d’heure de calme et d’inquiétude est déjà passé ? On passe aux reproches et à la morale tout de suite ? Elle aurait espéré qu’il attende encore davantage. « Ca va Pio, je suis tombée sa aurait pu arriver à n’importe qui » Une chute c’est idiot, banal, anodin. Une chute c’est imprévisible, ou presque et dans son cas c’était loin de l’être mais doit-elle lui dire la vérité ? Est-ce qu’on la lui a déjà dit d’ailleurs ? Est-ce qu’on lui a expliqué qu’on l’avait retrouvé au sol avec une planche de skate plus loin ? Néanmoins s’il était au courant alors elle se doutait bien que le reste des réprimandes n’allait pas tarder. « Je suis désolée qu’on t’ai appelé toi, je voulais pas te faire revenir ici » Il est son contact d’urgence, celui a qui elle ne veut rien cacher et pourtant une partie d’elle s’en veut. Elle s’en veut de l’avoir fait revenir dans ce lieu dans lequel il a passé beaucoup trop de temps, ce lieu qu’il a en horreur. « Pio je suis vraiment désolée » Elle était sincère. Elle n’était pas désolée d’avoir pris des risques consciemment, non, en revanche elle était désolée qu’il se soit inquiété pour elle. « Tu sais quand est-ce que je pourrais sortir ? » Parce qu’elle n’avait aucune envie elle non plus de rester dans cet endroit dans lequel elle a failli mourir il y a quelques années. Elle hait cet hôpital et tout ce qui va avec et pourtant c’est entièrement sa faute cette fois-ci si elle s’y retrouve à nouveau pris au piège. « T’as pas appelée ma sœur hein ? » Manquerait plus que Mila débarque à l’hôpital.


head in the dust ♒︎ Je ne sais pas si l'on peut guérir de certaines choses. Au fond, raconter n'est peut-être pas un remède si sûr que cela. Peut-être qu'au contraire raconter ne sert qu'à entretenir les plaies © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
π0_s0_D4rk

❝ Family don't end with blood ❞
π0_s0_D4rk
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 05/11/2017
›› Commérages : 87
›› Pseudo : Flo Sauvage
›› Célébrité : Aaron Tveit
›› Schizophrénie : Paul McMahon (Robbie Amell) ✦ Sarah Mille (Zooey Deschanel) ✦ Helena Lewandowski (Elodie Yung) ✦ Martin Palmer (Ben Barnes) ✦ Emmy Nelson-Riley (Leighton Meester)
›› more about me

Re: Should I stay or should I go + PIO ✻ ( Mer 7 Fév - 17:34 )












Quand un numéro privé téléphonait il y avait deux genre de personnes. Ceux qui laissaient sonner en se disant que si c'était important la personne laisserait un message et il y avait ceux qui répondaient qu'importe que ce soit privé ou pas. Personnellement j'étais de la deuxième catégorie parce que j'avais toujours peur que ce soit quelque chose de particulier. Aujourd'hui j'avais eu raison de répondre parce que c'était l'hôpital qui me téléphonait pour me dire que Ness Matthews avait été admise aux urgences. Mon sang n'avait fait qu'un tour et j'avais tout abandonné pour la retrouver sur place. Malgré une infirmière très rassurante, tant que je n'aurais pas vu Ness par moi-même je ne serais pas tranquille. Quand bien même je détestais cet endroit, quand bien même il me revenait en mémoire tout les instants horribles que j'avais pu y passer, je n'avais pas hésiter une seconde à la rejoindre. Si j'étais son contact d'urgence ce n'était pas pour rien j'imaginais.
Assise à ses côtés, j'attendais qu'elle se réveille. Les médecins avaient beau me dire qu'elle n'avait rien de grave, tant qu'elle n'aurait pas ouvert les yeux je n'y croirait pas. Heureusement cela ne tarda pas à arriver et malgré la situation la première phrase de Ness m'arracha un sourire. Elle ne voulait pas m'entendre crier parce qu'elle avait trop mal à la tête. Honnêtement ce n'était pas dans mon intention première, j'étais bien trop rassurée de voir qu'elle était réveillé. Pour autant je m'inquiétais quand même de son état. « Je me sens comme si j’avais fumé un joint, et j’ai mal à la tête » On était dans l'hôpital que je détestais le plus au monde et pourtant elle arrivait quand même à me faire rire. Je secouais la tête pour essayer de reprendre un air sérieux. « La gueule de bois ne t'as jamais réussi en même temps » Je n'avais jamais eu besoin de lui tenir les cheveux pour qu'elle puisse vomir, mais je me souvenais de certaines soirées qu'on avait passé ensemble qui était très arrosé. Alors je me disais que le joint, l'alcool, tout cela c'était pareil. Par contre pour le mal de crâne je ne pouvais absolument rien faire et puis de toute façon c'était de sa faute, qu'elle idée elle avait eu de vouloir faire des acrobaties ou je ne savais quoi avec un skate. A croire qu'elle cherchait un peu sa misère. « Ca va Pio, je suis tombée sa aurait pu arriver à n’importe qui » Non mais elle se rendait compte de ce qu'elle disait. Si elle n'était pas aussi mal en point, je lui aurais mis une petite tape derrière la tête pour dire autant de bêtises. « On ne se retrouve pas à l'hôpital pour une petite chute. » Par contre pour un accident de skate oui. « Donc le skate c'est devenu ta nouvelle passion c'est ça ? » J'étais curieux de savoir en tout cas. « Je suis désolée qu’on t’ai appelé toi, je voulais pas te faire revenir ici » Je savais que ce n'était pas son intention, mais si elle pouvait faire attention à elle cela m'arrangerait grandement. « C'est la dur vie des contacts d'urgences. Mais je suis content de voir que tu n'as rien » Enfin cela dépendait des personnes, parce que personnellement je n'avais jamais eu besoin d'inquiéter mon contact. Ma mère n'avait jamais eu besoin de venir en urgences parce que j'avais eu un accident. « Pio je suis vraiment désolée » Je prenais sa main pour la rassurer un peu, parce que je savais ce qu'elle ressentait et je savais que ce n'était pas intentionnel « Ne t'excuses pas Ness, ce n'est pas grave » Je savais par quoi elle était passé, je savais que ce n'était pas facile. Jessica était passé par la même chose aussi, mais pas avec la même chance. Voir Jessica et Ness être atteinte de la même maladie ce n'était pas facile, mais au moins j'avais toujours Ness à mes côtés. « Tu sais quand est-ce que je pourrais sortir ? » Est ce que c'était le moment de la faire mariner ou de lui dire la vérité ? « Ils veulent te garder une nuit en observation pour être sûre que tu ne souffres pas d'une grave commotion cérébrale » Je savais que cette réponse n'allait pas lui convenir et qu'elle sûrement exiger pour sortir tout de suite, mais ce n'était malheureusement pas moi qui décidait. « T’as pas appelée ma sœur hein ? » Autant sur sa sortie c'était difficile de mentir, autant là je pouvais m'en donner à coeur joie. « J'étais tellement inquiet que j'ai pas pu faire autrement que de téléphoner à Mila, je sais que ça ne te plait pas, mais elle va sûrement arriver d'ici quelques minutes » C'était dans ces cas là que je me rendais compte que je n'aurai pas pu faire un acteur très crédible parce qu'en voyant la tête qu'elle venait de faire, je ne pouvais m'empêcher d'éclater de rire. « Fait pas cette tête Ness, je n'ai prévenu personne. Pour l'instant c'est une histoire entre toi et moi » Mais je n'étais pas sûr que cela le resterait très longtemps, parce que je ne voyais pas comment elle voulait cacher son bandage et tout ça. « Est ce que tu a besoin que j'aille te chercher quelque chose ? De l'eau ou à manger ? » Quand on avait la gueule de bois, il fallait penser à se réhydrater correctement. « Ou peut-être même une petite blague pour te remonter le moral ? » J'en avais appris quelques une dernièrement et je devais avouer quelles étaient plutôt pas mal.




lumos maxima



all I do is wanna talk about you

Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 23/02/2017
›› Commérages : 209
›› Pseudo : Getget (Gaëtane)
›› Célébrité : Lizzy Olsen
›› Schizophrénie : sevan martell (scott eastwood) ✻ holia millson (shay mitchell) ✻ clyde rashmi (rami malek) ✻ andrea reagan (tyler blackburn) ✻ jake callahan (nathaniel buzolic) ✻ jane carrington (kristen bell)
›› more about me

Re: Should I stay or should I go + PIO ✻ ( Sam 17 Fév - 16:03 )

pio&ness ⊹ Lorsque Ness ouvrit les yeux, qu’elle reconnut cet environnement si familier elle grimaça, tant par la douleur que par l’angoisse de se retrouver à nouveau ici. Puis elle finit par reconnaître la silhouette se trouvant à ses côtés et un fin sourire vint éclairer son visage. Elle s’en voulait qu’il la voit comme ça et pourtant elle était tellement heureuse qu’il soit là. Pio, son meilleur ami. Celui qui l’avait toujours protégé pendant toutes ces années. Il l’avait mis en garde face à Jérémy, puis quelques années plus tard il avait été la pour sécher ses larmes. Des mois plus tard encore il se trouvait à cette même place, lui racontant des blagues pour lui faire passer le temps. Les minutes et les heures sont si longues lorsque l’on est dans un lit d’hôpital. Elle le fit rire et cela réussit à la faire rire à son tour même si elle grimaçait à chaque contraction de muscle. Tout son corps semblait engourdi. « La gueule de bois ne t'as jamais réussi en même temps » Ness ne se souviens pas avoir déjà pris une cuite une seule fois dans sa vie, mais elle se souvient avoir déjà bu, un peu trop. Et surtout elle se souvient des maux d’estomac et de la migraine du lendemain matin. Mais à vrai dire la sensation qu’elle avait à cet instant ressemblait plus à l’état d’apaisement qu’elle ressent lorsqu’elle fume un joint. Pio ne semble pas avoir réagi à ces dires. Peut-être sait-il déjà qu’elle fume de temps en temps ou bien as t-il pris cette remarque sur le ton de la rigolade. Ce n’est pas elle qui ira chercher réponse à cette question. Tant qu’il ne crie pas et ne lui fait pas la morale Ness préfère se taire pour éviter d’attiser sa colère.  « On ne se retrouve pas à l'hôpital pour une petite chute. » Elle secoue la tête et finit par répondre « C’est faux, j’aurais très bien pu me retrouver ici en m’évanouissant dans la rue. J’ai pas fait un salto depuis le deuxième étage, j’ai glissé et je suis tombée. Alors si ça aurait pu arriver à n’importe qui » Elle n’en démordrais pas. Certes ici il était évident qu’elle avait accumulé les risques en roulant sans protections, sans casques et sur des endroits gelés. Mais il n’empêche qu’elle aurait pu tout aussi bien tomber en glissant sur une plaque de verglas dans la rue en se rendant au travail. Oui Ness est un peu de mauvaise fois. « Donc le skate c'est devenu ta nouvelle passion c'est ça ? » Il dit cela comme si c’était la pire passion qu’elle aurait pu avoir. « Et pourquoi pas ? » Parce que c’est pas son style ? C’est certainement ce que Mila penserait si elle était ici. « J’avais envie d’essayer un nouveau truc c’est tout » Elle aurait pu choisir quelque chose de beaucoup plus dangereux il ne peut pas le nier. Le skate finalement c’est presque anodin. La jeune femme avait beau essayer de garder une certaine contenance en vérité elle s’en voulait. Elle s’en voulait de l’avoir fait venir ici, dans cet endroit qu’il déteste surement autant qu’elle. « C'est la dure vie des contacts d'urgences. Mais je suis content de voir que tu n'as rien » Elle sourit et finit par lui dire en lui tendant son petit doigt pour faire une promesse « Promis dès que j’ai mon téléphone je t’enlève de mes contacts d’urgence sur le champ » Il la regarda avec son petit doigt tendu vers lui et se mit à rire. Ben quoi ? A l’école c’est comme ça qu’elle fait pour faire des promesses avec ses élèves. Une chose restait à éclaircir. Qui allait-elle mettre comme contact d’urgence à la place de Pio. Lucas ? Elle le connaissait à peine. Et pourtant il s’avère qu’il serait certainement la personne qui la jugerait le moins. Mais était-elle vraiment prête à laisser ce presque inconnu venir à son chevet quand elle se retrouverait à nouveau ici ? N’avait-elle pas envie au fond d’avoir un proche à ces côtés ? La main de Pio sur la sienne la sors finalement de ses pensées. « Ne t'excuses pas Ness, ce n'est pas grave » Elle baisse les yeux. Ce qu’il pourra dire ne changera rien. Elle s’en veut. « Si. Si c’est grave. » A ses yeux ça l’était en tout cas. Quelque chose d’autre inquiétait Ness à l’heure actuelle. L’heure de sa sortie. Si se réveiller ici était loin d’être agréable, y rester enfermé l’était encore moins. « Ils veulent te garder une nuit en observation pour être sûre que tu ne souffres pas d'une grave commotion cérébrale » La jeune femme soupire et détournes le regard. « Fais chier » D’autres jurons suivirent mais la jeune femme était bien trop douce pour oser les dirent à voix haute. Elle les murmura tout en regardant à travers la fenêtre puis elle demanda à Pio s’il avait prévenu sa sœur. Les deux jeunes femmes avaient beau s’être réconciliés ils suffiraient qu’elle apprenne cet accident et qu’elle la questionne pendant des heures pour qu’elles s’embrouillent à nouveau. « J'étais tellement inquiet que j'ai pas pu faire autrement que de téléphoner à Mila, je sais que ça ne te plait pas, mais elle va sûrement arriver d'ici quelques minutes » QUOI ? La blondinette ouvre de grand yeux en regardant son meilleur ami et se met à jurer à nouveau « Putain Pio tu te fiches de moi t’as pas fait ça ? » Elle n’avait aucune envie de voir Mila à cet instant et si elle devait quitter l’hôpital de son plein grès pour pouvoir l’éviter alors elle le ferait. « Fait pas cette tête Ness, je n'ai prévenu personne. Pour l'instant c'est une histoire entre toi et moi » Elle le regarda alors fixement, essayant de lire dans ses yeux, puis finit par souffler de soulagement. « Je te jures que je t’aurais égorgé si tu l’avais appelé et ensuite je t’aurais réanimé pour que tu la fasses sortir d’ici » Une histoire entre lui et elle. Cela lui allait très bien ainsi. « Est ce que tu a besoin que j'aille te chercher quelque chose ? De l'eau ou à manger ? » En tant que parfait cliché de la petite british Ness ne pouvait pas dire non à sa boisson favorite. « Oui je veux bien un thé s’il te plait. En fait tout une boîte de thé parce que celui qu’ils donnent ici à un goût immonde » Quitte à rester ici une nuit autant que le séjour soit le plus agréable possible. « Et puis je veux bien une blague aussi. Ou peut-être même deux » Pio c’est son humoriste attitré, celui qui l’a fait rire à chaque fois. Il faut dire que Ness est bon public alors elle sait que Pio aime lui raconter ses blagues car même lorsqu’elles sont nulles la jeune femme rit de bon cœur. « Oh non attends j’aime mieux que tu me dises si tu as revu ta veuve éplorée du cimetière » Pio lui avait parlé il y a quelques semaines de cette femme qui venait souvent sur la tombe de son mari et depuis elle n’avait pas eu de nouvelles alors elle voulait savoir ce qu’il était advenu d’elle. Bon et puis elle doit avouer qu’entre temps elle a oublié son prénom, mais « la veuve éplorée du cimetière » c’est joli aussi, ça fait pseudonyme de roman. La veuve éplorée et le vaillant gardien du cimetière. Cela ferait un carton dans un roman elle en est certaine !


head in the dust ♒︎ Je ne sais pas si l'on peut guérir de certaines choses. Au fond, raconter n'est peut-être pas un remède si sûr que cela. Peut-être qu'au contraire raconter ne sert qu'à entretenir les plaies © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞

›› It's my life
›› more about me

Re: Should I stay or should I go + PIO ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

Should I stay or should I go + PIO

SCREW DESTINY :: the city of cap harbor :: Pacific medical center
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération