Quand le chat n'est pas là, les souries dansent ! [Daddy + Harley]

 :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 29/10/2017
›› Commérages : 210
›› Pseudo : Sashamour
›› Célébrité : Cara Delevingne
›› Schizophrénie : Sasha+Draven+Sam
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Quand le chat n'est pas là, les souries dansent ! [Daddy + Harley] ✻ ( Jeu 25 Jan - 14:23 )




Harley + daddy  
«Quand le chat n'est pas là, les souries dansent !»
Ce week-end, Beny n'est pas là et papa est à la maison. Dans son dos bien entendu, sinon je ne vous raconte même pas le massacre ! Ça me fait encore tout drôle de l'appeler papa, du moins dans mon esprit, pourtant on s'est rencontrés en octobre et là nous sommes déjà fin janvier, soit quelques petits mois, je devrais commencer à m'y faire. Enfin bref, le terme "papa" a du mal à sortir de ma bouche. Jusqu'ici, je l'appelle Tony ou le vieux. Un surnom qu'il n'aime sans doute pas trop, pas vrai le vioque ? D'ailleurs, celui-ci est actuellement aux chiottes enfin je crois, tandis que moi j'hurle après mon jeu. Je me suis remise à Silent Hill, le second volet. Et là je suis dans les couloirs d'un hôpital à devoir me trainer une gonzesse pire qu'un boulet. L'autre pouf se fout devant moi quand on se fait attaquer par des créatures. Non mais quelle conne ! C'est fait exprès ! Surtout que je suis censée la protéger sinon je perds cette séquence.

- PUTAIN DE SALOPE ! Dégage de la à la fin, tu me gênes !! Mais JARCTE putain de merde !!!!! m'excitais-je en braillant après la poulette dans le jeu tout en m'acharnant sur la manette et remuant sur le canapé, tellement hors de moi que je suis bien foutue de balancer la manette dans l'écran de la télévision.
Je remarque bientôt mon père en lui jetant un coup d’œil.

- Hep, me regarde pas comme ça, je tiens un max du côté Gresham, c’est pas ma faute si j'suis une excitée de la vie. Hum enragée plutôt ! Y'a sans doute un peu de came qui m'est passée dans le cordon ombilicale durant la grossesse, lâchais-je pour déconner avant de me rendre compte combien ça craint de lâcher un tel truc, me mordillant soudain la lèvre.
Je croise bientôt les bras au-dessus de ma tête tout en tenant la manette malgré tout, histoire de me protéger d'un éventuel coup de ta part. Ouais parce que le vieux, t'as beau dire mais la violence c'est de père en fille hein !

©️ 2981 12289 0


This is what you want, this is what you get !
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 15/09/2017
›› Commérages : 802
›› Pseudo : Harmajabb-Mr.Turtle J'ai deux pseudos, mais vous me retrouverez plus souvent sous le nom de Harmajabb, même sur Twitter d'ailleurs
›› Célébrité : JDM - aka god of the Walking dead and supernatural
›› Schizophrénie : Simone Esposito le plus beau pompier de Cap Harbor (normal en plus d'avoir la gueule de Ryan -BG- Gosling — Tim Mancini, l'ex-flic proprio d'un stand d'arme aka Jon Hamm - Brianna Holloway, aka la sale gosse insupportable qui n'hésite pas à dire franchement ce qu'elle pense et est complètement une sale peste.
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Quand le chat n'est pas là, les souries dansent ! [Daddy + Harley] ✻ ( Ven 26 Jan - 10:37 )

Quand le chat n'est pas là, les souris dansent
Harley & Tony
Peu de choses ont changés.
Après toutes ces années, cette maison est restée la même, à quelques meubles près. Y a eu des travaux dans la cuisine et encore, y a une télé toute géante. Si au départ, la première fois que je suis venu, j'ai pris mon temps à visiter les alentours, tout en expliquant à Harley que c'était la maison dans laquelle j'ai grandi. Enfin ... Grandi... On va dire que j'ai passé la moitié de mon enfance ici. Ce qui est sûr, c'est que les chiottes, ça n'a pas changé. La chasse d'eau a toujours un souci et j'aurai beau essayé d'avoir réglé ça dans le passé et dit aux habitants de cette maison d'être délicat, ils oublient toujours et je vous jure, quand ça va fuir, ils n'auront qu'à se démerder tous seul. Enfin, je suis sûr que Beny saura se démerder s'il s'en donnait le temps.

Je passe tranquillement dans la cuisine pour me chercher un truc de quoi grignoter et tout ce que je trouve c'est un paquet de chips. Ouais, allez, hop. Paquet de chips. Je croque quelques unes sur le chemin alors que j'entends ma môme gueuler comme pas possible. Pas la peine que je te dise langage ou quoi, tu m'avais contré en disant que je ne suis pas mieux non plus, même si tu ne devrais pas suivre mon exemple... Dans tous les parts. Tout ce que j'ai à faire c'est de m'arrêter près de toi, te lancer un regard et tout est joué. J'ai pas besoin de parler ou quoi, ça me sauve le temps et l'énergie pour ça. Et tout ça, en mangeant quelques chips.

Tu reçois le message et tu réagis. Je tique à ta dernière phrase, mais je ne me laisse pas perturber pour autant que je réagis de suite. " Tu tiens du côté de ta mère surtout. De nous deux, c'est elle qui gagnait la joute. Mais c'est quand même pas une raison que tu sois comme ça ! Contrôle ton langage." J'voulais te taper la tête au début, mais tu avais déjà prévu mon geste que tu t'es déjà protégée. Je soupire et regarde l'écran vite fait avant de me décider à te voler la manette. " Passe-moi ça.'" Et je lui passe le paquet de chips en échange.

Quoi ? Ouais ok, c'est vrai que je suis pas mal dans mon genre dans le langage, mais Anna gagnait souvent. J'imagine qu'elle a pu se contrôler et bannir ces gros mots depuis que t'étais née. Alors ça m'étonnerait pas que t'ai pas connu ce côté de ta mère. Ceci dit, ce que t'as dit par rapport à la came, je me demande au final, si t'as pas eu de soucis avec. J'sais ce que ça fait pour le nouveau né, ils deviennent directement accro à l'héro s'il est né d'une mère camée. Je finis par me rapprocher de toi pour m'installer lourdement à tes côtés, peut-être de là, je verrai mieux. J'ai paumé mes lunettes, je ne sais pas où. " Hurmpf. Eh la pétasse, c'est moi qui suis censé marcher devant !" m'énervai-je face à la personne qui m'empêche de voir le paysage. J'écoute tes explications, sur ce qu'il faut faire et t'as pas trop l'air de me croire que je pourrai réussir. Bah écoutes, faut bien que je tente ! Et voilà ces putains de créatures, la manette vibre en même temps et voilà que cette nana va crever si je ne me mets pas devant elle. Mais elle fait chier là ! " RAH !! Mais dégage bordel de pute !" Et sans comprendre ce qui s'est passé, elle se retrouve déjà derrière moi et je me retrouve comme un con à être face aux monstres. " Merde ! Harley je te laisse faire ! " fis-je en lui balançant la manette dans les mains tandis que je récupère le paquet de chips. En fait j'sais pas ce que j'ai foutu pour que la nana se retrouve derrière le personnage, j'ai ptête dû sauter ou quoi pour me retrouver derrière le monstre.

Tandis que tu t'acharnes sur ce jeu, mon attention est reportée ailleurs, sur un petit bruit que j'entends mais t'as pas l'air de tiquer. T'es focalisée sur ce jeu de merde (quoique les effets sont plutôt pas mal, on s'y prend bien au final), alors je ne dis rien dans l'espoir que je finirai par trouver. Ces bruits sont là depuis des mois et j'ai cru avoir vu une ombre bouger sur le sol, mais j'avais mis sur le compte de ma mauvaise vue ou de ma fatigue, ou les deux. M'enfin bref, c'est la grosse merde d'avoir la sensation qu'il se trame un truc, mais que t'peux pas mettre la main dessus.

electric bird.

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 29/10/2017
›› Commérages : 210
›› Pseudo : Sashamour
›› Célébrité : Cara Delevingne
›› Schizophrénie : Sasha+Draven+Sam
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Quand le chat n'est pas là, les souries dansent ! [Daddy + Harley] ✻ ( Sam 27 Jan - 12:09 )





Harley + daddy
«Quand le chat n'est pas là, les souries dansent !»
- Passe-moi ça, déclares-tu alors que tu veux que je te refile la manette. Je te fais tout d'abord les gros yeux, récalcitrante à cette idée puis je cède face au paquet de chips que tu me refiles en échange. Le ventre a toujours le dessus ! Et ouais ! De toute façon t'as l'air décidé. Je m'installe alors agenouillée dans ton dos, entre le dossier du canapé et toi qui te tiens sur le rebord. Grignotant en me penchant par-dessus ton épaule, j'émets des "crunch crunch" en mâchant près de ton oreille comme un fait exprès pour te déconcentrer mais c’est plutôt que je stress que tu ne me loupes la partie. Je souris lorsque je te vois t'énerver à ton tour.

- Qu’est-ce que j'avais dit ? Tel père telle fille !

Je te file quelques astuces ou manœuvres à effectuer, parfois en te braillant à l'oreille comme une surexcitée dans la panique car il faut agir vite. Quelques miettes de chips tombent sur ton épaule et les je les époussette en riant.

- T'es dégueulasse le père ! Franchement ! m'amusais-je à te coller la faute dessus.

" RAH !! Mais dégage bordel de pute !"

Je te fais les gros yeux en me penchant près de ton visage comme si je prenais ça pour moi, glissant :

- Hep, on n'insulte pas sa fille de grosse pute non mais !

Même si je sais que tu t'adresses à la fille du jeu, ça m'amuse beaucoup. Finalement tu laisses tomber et me refile à nouveau la manette tandis que je te frappais les épaules en rythme pour t'inciter à tout défoncer. Un vrai ouistiti hystérique dans le dos ! Je ne me rends d'ailleurs pas compte de cette complicité et de mes gestes sur l'instant et tandis que je récupère la manette, plutôt que de reprendre place, je reste calée dans ton dos parce que je me plais bien installée comme ça, les coudes presque sur tes épaules et la manette en appui sur le sommet de ton crâne comme si ça me servait de support.

- Tant que t'y es, nourris-moi le père ! File-moi des chips direct dans le bec, dis-je en t'incitant à lever un bras en l'air à ma hauteur en me tendant des chips pour que je les croque directement en me penchant juste un petit peu.

Difficile de se concentrer sur le jeu et grignoter en même temps mais je suis trop gourmande pour renoncer aux chips maintenant que j’ai tapé dans le paquet pendant que tu jouais. On devient vite accro à ces choses là.
Focalisée sur le jeu, il vient néanmoins un moment où l'envie de pisser est la plus forte et je te refile la manette un instant alors que je me glisse à quatre pattes dans ton dos pour passer sur le côté de l'accoudoir et l'enjamber. Sauf que soudain, je te vois sursauter tandis que mon rat Ivar passe à fond de train en courant sur la table basse. je réalise que tu ne l'as jamais vu et tu ne sais sans doute même pas que j’en ai un.

- OH LE CON !! m'exclamais-je soudain.

Dans ton sursaut, la manette t'échappe des mains et elle vole. Aussi, dans un mouvement incompréhensible, je me jette sur toi pour rattraper la manette au vol et m’étale à moitié sur toi. J’ai eu chaud ! Ivar s’est stoppé plus loin et nous observe, intrigué. Je me mets à rire en songeant que lorsque je me suis exclamée par ce "Oh le con !!", t'as du prendre ça pour toi alors que c'était à l'attention de ma bestiole ! D'ailleurs, t'as l'air plutôt horrifié devant la bête et je ne réalise pas que tu ne va peut-être pas forcément capter que c’est mon rat de compagnie, et peut-être vouloir le zigouiller.

- Mamma mia ! Lui fait rien, c’est mon rat ! C’est Ivar !!!! dis-je paniquée.


©️ 2981 12289 0



This is what you want, this is what you get !
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 15/09/2017
›› Commérages : 802
›› Pseudo : Harmajabb-Mr.Turtle J'ai deux pseudos, mais vous me retrouverez plus souvent sous le nom de Harmajabb, même sur Twitter d'ailleurs
›› Célébrité : JDM - aka god of the Walking dead and supernatural
›› Schizophrénie : Simone Esposito le plus beau pompier de Cap Harbor (normal en plus d'avoir la gueule de Ryan -BG- Gosling — Tim Mancini, l'ex-flic proprio d'un stand d'arme aka Jon Hamm - Brianna Holloway, aka la sale gosse insupportable qui n'hésite pas à dire franchement ce qu'elle pense et est complètement une sale peste.
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Quand le chat n'est pas là, les souries dansent ! [Daddy + Harley] ✻ ( Dim 28 Jan - 0:28 )

Quand le chat n'est pas là, les souris dansent
Harley & Tony
Qu’est-ce que j'avais dit ? Tel père telle fille !
Sur ces mots, je te lance un regard sérieux et à moitié blasé. Ouais bah écoutes hein, je dis que c'est de famille, des deux côtés de toute façon. A ce que je sache, les mots, c'est pas ... C'est quoi ce mot ? Je sais plus, en gros t'as pas les mots comme ça dès la naissance. Tu les entends autour de toi et c'est certainement pas de moi que tu les as entendues. Alors j'sais que j'ai un point-là dessus mais j'ai pas pu te le dire que tu m'obliges à me concentrer sur la partie. Tu me ferais la peau si je mourrais dans ce jeu, alors j'fais ce que je peux pour ne pas crever et j'accueille tes conseils. J'suis pas dérangé par les bruits de chips, ayant vécu dans le quotidien ainsi, j'suis insensible et ça m'empêche pas de me concentrer sur pas mal de choses. Je ne détourne pas mon regard quand tu me dis que je suis un dégueulasse. Je tique pas parce que je suis concentré sur cette pute là qui ne se dégage, mais alors pas, elle se croit être en sécurité à avancer en premier comme ça, alors que je suis censé de la protéger, elle fait chier cette nana. " C'est toi la dégueulasse." fis-je en en profitant pour te pousser de mon dos, tout en voulant te faire perdre l'équilibre avec un petit sourire avant d'être surpris par les monstres.

Rah merde ! La pute qui se dégage pas !

" J'fais et j'dis ce que je veux la môme !" réagis-je face à ta remarque où tu fais la outrée, et encore une fois, j'ai à peine lancé un regard sur toi et là, je pige que t'veux jouer. Je garde quand même la manette et je défonce tout sur mon passage ou pas, avec cette gouiche qui bloque tout l'écran et elle commence sérieusement à mes les briser. j'voulais la tuer et comme ça on n'en parle plus, sauf que bah, on perd le jeu si elle mert. SERIEUSEMENT ?! Roh putain, rien à foutre. ça me soule et j'ai réussi à passer devant la nana, moi j'suis pas entrainé pour tuer les monstres. Allez hop, au boulot ma petite. Puis t'arrêteras de me taper les épaules et j'veux mes chips ! " Les chips !" tu me tends mon paquet de chips et je remarque la quantité que t'as mangé. "P'tain, t'as quasi tout bouffé ! J'vais pas retourner dans la cuisine pour chercher de quoi se mettre sous la dent là !" De toute façon, j'peux pas bouger que t'as décidé de faire comme si j'étais un support de jeu. Je soupire et finis par m'appuyer contre toi tout en regardant avancer dans ce fichu jeu. Je mange tranquillement ce qui reste des chips avant que t'en réclames. Je lève les yeux vers toi, sans trop bouger la tête et soupire. " Yep. La chips est sur le chemin." fis-je en levant malgré moi le bras de la chip que je voulais bouffer et hop, tu le croques.

Je souris un peu à cette situation. J'aurai jamais cru ça qu'un jour ça puisse arriver. En train de jouer aux jeux vidéos et on fait comme si on s'était pas vu la veille, ce qui est plutôt pas mal et je me sens de mieux en mieux maintenant à l'idée que je t'ai retrouvée et qu'on commence à avoir une complicité de fou. J'étais bien tranquille, quoiqu'au taquet de ces bruits que j'arrête pas d'entendre depuis tout à l'heure. C'est chiant ça, en plus ça s'approche.

Sans un mot, je me retrouve vite avec la manette dans les mains et je capiche pas durant les premières secondes avant de réagir et me concentrer sur l'écran de la télé devant moi. Hop, je continue ton jeu, bon ça devrait pas être compliqué là. Purée, je pensais pas que je serai devenu aussi rapidement un geek, mais ce jeu est addictif quand même dans le fond. Seulement, j'allais me concentrer et je vois un gros truc marcher sur la table. Tout près de moi et ...

" PUTAIN BORDEL DE MERDE !"

Et je t'entends hurler aussi, j'en ai lancé la manette là sous le coup de la panique immédiate. Putain, j'ai pas contrôlé mes gestes face à cette horreur qui se présente devant moi là ! Et j'ai pas compris la suite non plus, puisque je me retrouve projeté le dos contre tout le canapé. Toi par dessus et t'as attrapé un truc de justesse. Les mains sur tes bras pour éviter que tu retombes sur le côté, je soupire, le coeur battant à tout rompre. J'ai cru avoir vu quelque chose qui ressemble à un ...

" C'est quoi ce bordel...?" marmonnai-je en voyant que je n'ai pas DU TOUT halluciné avec le rat qui se retrouve bien et bel sur la table.

Toi tu rigoles, sûrement parce que tu m'as balancé l'insulte de con, ceci dit, je vais t'en parler tout à l'heure. Mais bon ça se comprend, j'ai balancé la manette en l'air et encore un peu, je l'aurai cassée et t'aurais pas été ravie. T'en rigoles ouais, mais moi, j'ai ce regard sur le rat.

Un rat.
Un PUTAIN de rat. J'ai cet air déterminé, prêt à en découdre avec cette bête. Rapidement, je te pousse sur le côté vers le dossier du canapé alors que je m'apprête à attraper la bête qui finit par s'enfuir vite fait. Tu réagis vite, tu hurles que c'est ton rat. Je m'arrête et me retourne avec un air confus.

" C'est ... Quoi ?! TON RAT ?!" Je désigne le sol ou quoi, j'ignore où est passée cette sale bestiole. " T'as pris cet animal de la rue ou quoi ?! Depuis quand on élève des rats domestiques là ?!" Je cherche du regard encore l'animal. " Sérieusement, tu m'fais marcher Harley ! De tous les animaux, t'adoptes celui que je hais le p..." je m'interrompts et sursaute quand je vois la bête sortir de sous la télé pour aller se faufiler vers le canapé. Je tape du pied, énervé de m'être fait effrayé par une petite bête comme elle. Bordel ! J'ai survécu à des accidents de voitures, à des gros bras, à des gardiens de prisons, au froid, à la putain de pluie, aux maladies, aux pertes et c'est un putain de rat qui me fout dans un état de peur pas possible ?! T'as essayé de me calmer et de récupérer ton Ivan machin truc mumuche qui s'était faufilé sous les meubles, effrayé. Y a putain de quoi ! Rah. Sérieusement, comment ça se ... Attends ouais, ce serait plus simple si je le disais à voix haute. " Comment ça se fait que t'as ... cette bestiole là ?" fis-je en désignant d'un geste vague de la main, avec un air dégoûté.

electric bird.

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 29/10/2017
›› Commérages : 210
›› Pseudo : Sashamour
›› Célébrité : Cara Delevingne
›› Schizophrénie : Sasha+Draven+Sam
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Quand le chat n'est pas là, les souries dansent ! [Daddy + Harley] ✻ ( Lun 29 Jan - 10:59 )





Harley + daddy
«Quand le chat n'est pas là, les souries dansent !»
La façon dont tu me taquines en me poussant un peu tandis que je squatte dans ton dos, me fait sourire. C'est cool d'avoir ce genre de moments à partager. Le désespoir de toutes ces années a laissé place à l'espoir et je me laisse complètement happer par tout ça. Pourquoi ne pas en profiter ? Après tout, ça ne sera peut-être pas toujours comme ça. Je me demande si nos deux forts caractères se supporteront longtemps avec le temps et ne risquent pas de se confronter à un moment donné. Il y a toujours quelques prises de bec ou de petits heurts avec nos semblables, alors entre père et fille, surtout avec deux fortes têtes comme nous deux, ça risque de faire des étincelles de temps à autre. Surtout que je suis sûrement plus entêtée que toi encore et qu'il y a bien des moments où tu ne seras pas d'accord avec moi sur des points plus ou moins importantes. Mais soit, pour l'instant, nous en sommes encore à apprécier nos découvertes par rapport à la personnalité, les goûts et l'histoire de l'un et l'autre. Enfin jusqu'ici je ne me suis pas encore fait super curieuse mais ça va venir, il y a tellement de choses que je veux savoir sur toi et encore plus apprendre de toi.

Alors que je m'octroie une petite pause, Ivar fait son apparition, non sans mal vu la réaction qu'il provoque. La scène est comique alors que tu sursautes et envoies valser la manette tandis que je me jette sur toi pour la rattraper au vol, en t'atterrissant dessus. Tu me retiens de peu par les épaules alors que je manque de verser au sol dans l'instabilité de ma position. Je me mets bientôt à rire après avoir lâché des propos que tu pourrais bien prendre pour toi.

" C'est quoi ce bordel...?" marmonnes-tu.

Ivar nous regarde, l'air presque fier de son effet, ce qui me fait doublement rire avant que je ne commence à flipper que tu veuilles me le zigouiller. Je pose les yeux sur toi et vu ton expression, je panique un instant.

- Mamma mia ! Lui fait rien, c’est mon rat ! C’est Ivar !!!!

" C'est ... Quoi ?! TON RAT ?!" dis-tu en désignant le sol tandis qu'Ivar s’est déjà fait la malle.

" T'as pris cet animal de la rue ou quoi ?! Depuis quand on élève des rats domestiques là ?!"

- Cesse de d'estomaquer pour tout et rien ! Tu vas pas me dire que t'as jamais vu ça, ça fait longtemps qu'on peut domestiquer des rats. Au moins depuis les années 80. T'étais dans une autre dimension ou quoi ? Sache que les rats sont très intelligents et propres lorsqu'ils sont bien éduqués.

" Sérieusement, tu m'fais marcher Harley ! De tous les animaux, t'adoptes celui que je hais le p..."

J'arque un sourcil et t'observe limite blasée et un brin vexée alors que tu te mets à sursauter sans finir ta phrase en voyant mon petit rat d'amour sortir de derrière le meuble télé pour venir se faufiler à proximité du canapé.

- Ah ah il est farceur mon p'tit bout !! m'esclaffais-je à voir limite Ivar provoquer mon père de la sorte alors que d'habitude il se tient tranquille ou se carapate en présence d’inconnus. Il a du sentir le "Gresham" parce que d'hab il serait planqué ou déjà loin.
Tu te mets à taper du pied, énervé.

- Hep, t'as pas l’intention de l'écraser non ?! dis-je en venant te taper sur le dos. Allez tout doux le vieux, on se calme, il ne mord pas, il n'a pas la rage et c’est pas la grosse bête qui va se chier dessus devant la petite quand même ?

Aheum, pardonnez-moi ces mots. Je trouvais que ça sonnait vachement mieux que la vraie expression. Glamour toujours la Gresham ! Bref, je me mets à la recherche d'Ivar, m'accroupissant au sol en l'appelant doucement.

" Comment ça se fait que t'as ... cette bestiole là ?"

- La faute à ton frère qui ne m'a jamais laissé avoir ni chien, ni chat ni même un foutu poisson rouge. Tu vois où ça mène les interdits ? m'amusais-je comme pour te narguer et te mettre en garde des risques d'un abus d'autorité. Rouhhhh te voilà bébé, dis-je alors qu'Ivar s'avance doucement vers moi et grimpe sur mes mains. Il crapahute jusqu'à mon épaule et se tourne sur l'une d'elle pour se mettre face à toi tandis que je suis de nouveau debout.

- Et voilà. Ivar, voici l'affreux daddy. Fais pas gaffe à sa sale gueule, c'est lui qui sort de la rue, pas toi, hein mon bébé d'amour ? déclarais-je en faisant référence à ce que tu m'as dit plus tôt, à savoir si je l'avais trouvé dans la rue.
Je m'approche de toi, doucement, t'incitant à le saluer à ton tour et le regarder de plus près.

- Viens voir comme il est mignon, il va pas te sauter au cou.


©️ 2981 12289 0



This is what you want, this is what you get !
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 15/09/2017
›› Commérages : 802
›› Pseudo : Harmajabb-Mr.Turtle J'ai deux pseudos, mais vous me retrouverez plus souvent sous le nom de Harmajabb, même sur Twitter d'ailleurs
›› Célébrité : JDM - aka god of the Walking dead and supernatural
›› Schizophrénie : Simone Esposito le plus beau pompier de Cap Harbor (normal en plus d'avoir la gueule de Ryan -BG- Gosling — Tim Mancini, l'ex-flic proprio d'un stand d'arme aka Jon Hamm - Brianna Holloway, aka la sale gosse insupportable qui n'hésite pas à dire franchement ce qu'elle pense et est complètement une sale peste.
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Quand le chat n'est pas là, les souries dansent ! [Daddy + Harley] ✻ ( Mar 30 Jan - 13:25 )

Quand le chat n'est pas là, les souris dansent
Harley & Tony
Un rat.
Y a un putain de rat dans cette maison et t’es au courant parce que… Putain bordel de merde sa mère, c’est TON rat. En plus c’est quoi ce prénom que tu lui as donné ? Ivan ? Non Ivar ? Ivamachintruc. Il m’énerve déjà avec son nom le plus pété au monde là. J’aime pas comment ça se prononce et ce n’est pas ma mauvaise foie qui parle là ! Je hais, mais d’une force, les rats et faut vraiment que la mauvaise chance me suive jusqu’au bout: ma fille a adopté un putain de rat ! Je n’arrive pas forcément à réfléchir avec cette bestiole dans le coin. Les mauvais souvenirs refont surface et je me souviens de leur morsures comme si c’était hier.

” Je t’emmerde eh.” réagissais-je face à ta pique sur le fait que je vienne d’une autre dimension, non mais sérieux, je t’emmerde grave. Ceci dit, t’as quand même un point, mais j’vais pas le dire. J’ai fait comme si les rats n’existaient pas et puis j’avais pas que ça à foutre dans les années 80 ! Non mais sérieusement, elle aurait pu choisir une souris ou autre chose, mais … Putain, t’as choisi un rat. “ Ah bah ouais, c’est sûr qu’ils sont très intelligent pour savoir choper la bouffe des autres sous leur nez en plus de refiler des merdes !”

Je n’hésite pas à te dire que je hais les rats et pourquoi, sauf que je me suis fait interrompre par la petite présence de cette putain de boule de poil qui s’est faufilé comme ça et qui m’a fait flippé comme pas possible. ”Il aurait mieux fait de rester planqué !!” Rah, je déteste être mis … Me faire ridiculiser par une putain de petite bête !! Je soupire et passe la main dans mes cheveux pour me calmer, le coeur battant alors que tu te marres de moi, je n’ai pas pu m’empêcher de m’énerver en tapant du pied, un geste que je n’ai même pas pu contrôler. Bordel, je ne contrôle plus rien.

“ Qu’il n’a pas intérêt à se retrouver sous mon pied ton Icare ! ” soupirai-je avec un air très contrarié. Tu te marres encore un peu de cette situation et t’en joues avec l’expression que je tique. Je t’adresse un regard au coin, l’air de te dire: va te faire foutre. Bon ceci dit t’as raison. Je devrais me calmer. Je soupire et t’assures d’une petite tape à ton épaule que ça va aller.

Enfin, je crois. Parce que franchement, j’suis toujours pas sûr de vouloir revoir ce fichu rat là. Je te laisse partir à sa recherche, je passe la main dans ma barbe et observe toute la scène. Seulement, j’ai pas pu m’empêcher de te demander où est ce que tu l’as trouvé cette bestiole et comment… Ouais, ça c’est la bonne question: comment putain est-ce possible que tu te coltines avec ce rat ?! Et comment Beny a-t-il pu accepter ce con ? Okay, il a horreur des chats, mais ça ne l’aurait pas empêché d’avoir un chien ! ”J’aurai cédé pour un chien moi merde ! Voire même un chat pour dégager le petit couillon ! ” Je croise ton regard et je rectifie vite fait, j’avais pas réfléchi en fait. ” J’parlais de ton oncle hein. Pas de ton rat chéri.” Ouais, c’est vrai que Beny déteste par dessus tout les chats et c’est de ma faute ça. De toute façon, il n’avait pas à m’emmerder depuis le début ce con.

Je ne retiens pas mon air de dégoût en voyant cet animal apparaître à nouveau. Il t’aime bien, ça se voit et il a tellement l’habitude de grimper dans ses bras. Ouais non hein, il va pas prendre l’habitude avec moi. Hors de question. Je croise les bras avec un air sérieux et contrarié à la fois. Putain, un rat. Je ne vais pas m’en remettre. Si si, allez, je vais m’en remettre. J’peux faire des efforts et tout, mais … Putain quoi, un rat quoi. Je peux pas. Allez, si tu me dis que c’est bien élevé, propre et intelligent, je ne devrais pas trop m’inquiéter, mais c’est pas pour autant que je vais lui faire confiance. Je plisse les yeux quand tu me parles de la rue et que j’suis celui qui est sorti des poubelles contrairement à son Ivar là. Mouais… Je reste persuadé que tu l’as trouvé dans la rue là.

Sauf que bah merde, t’en as pas fini avec moi que tu t’approches avec le rat sur l’épaule. Je me redresse un peu et me sens super tendu maintenant. Je te lance un regard interrogateur, je recule un peu la tête en même temps. Qu’est ce que t’vas me faire là toi ? “ Et puis quoi encore ? T’veux que je le touche lui ? Ha. Ha. Ha. Ha. Nope. T’as perdu la tête la môme.” fis-je très sérieux encore. Ouais, c’est pas le genre de rire qui te ferait rire ceci dit. ” Franchement, Harley. C’est pas possible là. T’as peut-être peur des araignées ou autre bestioles je sais pas moi... Dans tous les cas, j’en ai pas peur non plus, mais les rats là, c’est commes les araignées pour toi. Ces sales bêtes m’ont pas mal refilé des maladies en plus de m’avoir mordu. Alors, je te prie que ton animal reste loin de moi.” fis-je avec les mains jointes, à plat, puis je fais un geste vague comme quoi, c’est pour dire Bye bye Ivar. et m’éloigne de là. Je suis parti dans la cuisine pour aller me chercher de quoi bouffer. Putain. Un rat.
C’était ça ce bordel à chaque fois que je venais. Putain, un RAT.
Comment je me sens mal à cette pensée. Me faut un truc à bouffer si j’peux pas toucher à la réserve de Beny là. Sinon il va se poser les questions ce mec et c’est pas ce qu’on veut nous. Je fouille dans le frigo et je trouve du jus… Mouais, allez pourquoi pas. Et quand je rejoins le salon, je te retrouve à nouveau avachie sur le canapé, Ivar toujours sur toi. Okay. J’peux tolérer sa présence, mais qu’il s’approche pas… Voilà. J’vais pas faire un scandale non plus, mais merde. Qu’elle râle pas si y a un mort d’rat. “ Roh, t’vas pas me faire la tête quand même eh?” soupirai-je face à ton air blasé, je ne me suis pas rendu compte que je m’étais encore penché en arrière dans un soupir. Ah ouais, j’ai ramené de la bouffe.


electric bird.

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 29/10/2017
›› Commérages : 210
›› Pseudo : Sashamour
›› Célébrité : Cara Delevingne
›› Schizophrénie : Sasha+Draven+Sam
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Quand le chat n'est pas là, les souries dansent ! [Daddy + Harley] ✻ ( Ven 2 Fév - 10:28 )




Harley + daddy  
«Quand le chat n'est pas là, les souries dansent !»
“ Ah bah ouais, c’est sûr qu’ils sont très intelligent pour savoir choper la bouffe des autres sous leur nez en plus de refiler des merdes !” déclares-tu véhément avant de m'expliquer combien tu hais ces petites bestioles. Et je commence mieux à comprendre quelle en est la raison. Ta nervosité me fait rire.

" Qu’il n’a pas intérêt à se retrouver sous mon pied ton Icare ! "

Je pouffe de rire sans m'en cacher. Pas mal comme nom.

- Je constate que t'as un sérieux problème d'assimilation avec les noms, le vieux ... m'amusais-je exprès pour t'embêter. Je me marre tandis que tu m'adresses un regard peu amène. Mais tu finis par laisser échapper un soupir et me gratifies d'une petite tape sur l'épaule comme pour signifier que t'es calmé et que je peux être au moins pour un instant, rassurée. Je me mets à la recherche d'Ivar en l'appelant et m'agenouillant au sol près du canapé. Il a du se faufiler derrière.

”J’aurai cédé pour un chien moi merde ! Voire même un chat pour dégager le petit couillon ! ”

Je relève le regard vers toi et tu t'empresses alors de rectifier.

” J’parlais de ton oncle hein. Pas de ton rat chéri.”

J'explose de rire.

- Celle-là, il faut bien avouer que je ne m'y attendais pas ! m'exclamais-je. Tu m'as foutu sur le cul "daddy" !

Ivar me rejoint et grimpe le long de mon bras pour se faire un chemin jusqu'à mon épaule où il se place fièrement. Je m'approche pour faire les présentations mais tu recules en m'adressant un regard mi-interrogateur, mi-halluciné face à ma manœuvre d'approche, tu es de nouveau aussi tendu qu'un ressort.

“ Et puis quoi encore ? T’veux que je le touche lui ? Ha. Ha. Ha. Ha. Nope. T’as perdu la tête la môme.”

- Mmhhh ... Ivar regarde le "grand méchant loup tout poilu qui pique" qui se sauve face à ta tite bouille toute choupinette ! Attaque mon bébé ! Attaque ! fis-je mine de,  juste pour m'amuser de toi.

” Franchement, Harley. C’est pas possible là. T’as peut-être peur des araignées ou autre bestioles je sais pas moi... Dans tous les cas, j’en ai pas peur non plus, mais les rats là, c’est comme les araignées pour toi. Ces sales bêtes m’ont pas mal refilé des maladies en plus de m’avoir mordu. Alors, je te prie que ton animal reste loin de moi.”

- T'en perds ton latin le père ? Mouhahahaha, non mais regarde-le, ce n'est pas un rat répugnant des rues, il est chou. Regarde sa petite truffe, pis son doux pelage, tentais-je de te convaincre en le laissant venir dans le creux de mes mains rassemblées en avant devant moi comme pour te le présenter sur un plateau. Tu bouges nerveusement les mains puis lui adresse un signe de salut comme pour dire "ok ça a assez duré, bye bye la petite bête". Et là-dessus, tu en profites pour t'éloigner et rejoindre la cuisine.

- Prends pas la poudre d'escampette dans mon dos sinon je te jure que je te course dans la rue avec et je te le glisse dans ton pull. Tu risques de rigoler cinq minutes, menaçais-je sur le ton de la plaisanterie. Je me mets à rire en imaginant Ivar qui crapahute sous ton pull en te provoquant des chatouilles. Il s'amuse parfois à le faire avec moi et je me tortille alors comme une folle sur le coup, ce qui semble beaucoup l’amuser dans ce genre de cas.
Me laissant retomber sur le canapé,  j'écoute les bruits dans la cuisine.

- Qu'est-ce que tu fous ? Tu dévalises les placards pour te venger ? demandais-je en haussant la voix depuis la salon pour que tu m'entendes. Tu reviens avec du jus de fruit et semble à peu près tolérer la présence d'Ivar.

“ Roh, t’vas pas me faire la tête quand même eh?” soupires-tu en voyant mon air blasé.

- Si tu te ramènes sans rien à grailler pour moi, si !

Je te regarde d'un air amusé alors que tu te penches un peu en arrière, en pliant les genoux, une drôle de posture bien à toi que je t'ai déjà vu prendre et qui m'intrigues autant qu'elle m'amuse.

- T'as un soucis aux rotules, padre ? m'esclaffais-je avant de poser Ivar et de me redresser pour venir me poster à tes côtés.

- Attends, refais-la, c'est quoi le délire avec cette posture ? dis-je l'air de vouloir tenter. Moi aussi je peux faire l'apostrophe ! Et bien mieux que toi, je te le garantis ! T'es rouillé, toi tu restes coincé là où moi je peux augmenter le degré d'inclinaison !

J'exécute une figure en faisant le pont après un mini échauffement qui me fais ressembler à un véritable ouistiti devant toi.

- Tiens, prends-en de la graine !

A moitié morte de rire tandis que je tente de me redresser par la suite, je m'écroule au sol, doublement pliée de rire.

- On devrait se faire un truc à la YMCA ! Moi je fais le "n", toi tu fais l'apostrophe, c'est un bon début ! Ivar pourrait faire un "i" s'il se plante tout droit sur ses pattes arrières.

©️ 2981 12289 0


This is what you want, this is what you get !
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 15/09/2017
›› Commérages : 802
›› Pseudo : Harmajabb-Mr.Turtle J'ai deux pseudos, mais vous me retrouverez plus souvent sous le nom de Harmajabb, même sur Twitter d'ailleurs
›› Célébrité : JDM - aka god of the Walking dead and supernatural
›› Schizophrénie : Simone Esposito le plus beau pompier de Cap Harbor (normal en plus d'avoir la gueule de Ryan -BG- Gosling — Tim Mancini, l'ex-flic proprio d'un stand d'arme aka Jon Hamm - Brianna Holloway, aka la sale gosse insupportable qui n'hésite pas à dire franchement ce qu'elle pense et est complètement une sale peste.
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Quand le chat n'est pas là, les souries dansent ! [Daddy + Harley] ✻ ( Jeu 8 Fév - 12:15 )

Quand le chat n'est pas là, les souris dansent
Harley & Tony
" Ouais j'assimile tellement mal les noms des trucs qui ne me plaisent pas, j'fais pas l'effort pour retenir la jeune." soupirai-je.

Et après ça, je te laisse chercher Ivar, même si je sais que dans le fond, tu ne serais absolument pas d'accord avec ma façon de traiter ton rat, un être vivant, être une chose ou un truc. Mais désolé, pour moi, ton rat, c'est un truc qui ne fait que bouffer et faire chier les gens. Ils sont super intelligent, ça, ils ont le mérite que je leur accorde ça. M'enfin bref, je ne comprends quand même pas, comment t'as pu décider d'avoir un tel animal ! Comment Beny a osé de te laisser avoir cette bestiole ! Et tu me balances que c'est comme ça, quand on refuse les animaux de compagnie. Je me plains vite que je t'aurais laissé avoir un putain de chien ou encore un chat pour faire dégager le couillon avant de me rendre compte que tu pourrais mal l’interpréter. Et quand je parlais du couillon, ce n'est pas ton rat, mais ton oncle.

T'exploses de rire face à ma rectification. Je souris à ta réaction.

" Ah bah ça, on peut carrément dire que t'es sur le cul là." te dis-je tout en ricanant.

Enfin, j'aurai beau ricaner, ça n'a pas duré longtemps que je revois ton rat. Encore pire, tu l'approches vers moi et tout ce que j'ai envie de faire, c'est de reculer et faire vade retro ou quoi. Urgh. Et tu joues avec ma haine et ma peur contre les rats, je plisse les yeux tout en gardant la distance avec cette bestiole. " Tu rigoleras moins quand tu seras à ma place !" Je lui dis que ce n'est pas possible, c'est juste pas possible qu'elle puisse s'attendre à ce que je sois pote avec son Ivan, en plus t'as l'air d'être sure qu'il n'est pas porteur de maladie, mais j'peux pas. Enfin... J'peux faire un effort pour le tolérer, tant qu'il reste à l'écart et je me barre vite fait alors que t'en rajoute encore une couche.

" Tu t'attendais à ce que je joue au foot avec lui ou quoi ?!" haussais-je le ton depuis la cuisine. " Ton rat n'a pas intérêt à se faufiler dans mon pull ou sinon il n'en ressortira pas vivant comme ça. J'en ai déjà tué ces bêtes je te préviens !" Voilà, t'as une raison de ne pas me faire ce coup digne d'une pute. Bon heureusement que tu ne lis pas mes pensées, pas sûr que t'aimerais celle-là. Mais sérieusement, ce serait grave pute de ta part si tu me faisais ça. De toute manière, je ne compte pas faire dégager Ivar, du moins... Pas tant qu'il ne cherche pas à m'emmerder à son tour.

" OUAIS ! Je vais tout manger avant que ton rat ne le fasse !" te dis-je alors que je choppe un bout de toast dans la bouche et je mange encore quelques raisins avant de revenir dans le salon avec le jus. Faut croire que bouffer, ça m'aide à passer le "choc" de te voir avec un rat de compagnie. Je n'en reviens pas que t'élèves cet animal mais bon. Hein. Faut que je fasse des compromis, mais j'sais pas combien de temps je pourrai tenir comme ça en fait. Je te vois en train de faire la gueule, t'as dû m'entendre en train de grignoter. Ben ouais, j'aurai dû te demander si t'voulais quelque chose. Quel père de merde je fais cette année quand même eh. Je réagis en levant les yeux au ciel et je me penche un peu en arrière.

"T'as un soucis aux rotules, padre ?" Je fronce les sourcils et te réponds " Non, niño. Pas à ce que je sache..." Je ne comprends pas où est-ce que tu veux en venir alors que tu t'approches vers moi - sans le rat. Bah pourtant, j'ai pas mal aux genoux, pas depuis l'accident, mais ça remonte à des années depuis... Je me rappelle que j'avais eu des soucis de circulation mais ça s'est réglé tout seul depuis. Là, assez proche de moi, tu me demandes de refaire la posture. " Aah ! Tu parles de ça !" réalisai-je au final, tout en recommençant pour que tu puisses voir. 'Fin, je ne réalise pas toujours que j'fais ça et c'est maintenant que tu me le fais remarquer en fait. "Ouais, j'crois que c'est dû à l'accident. Si j'fais ça, ça fait moins mal. Enfin, je réalise pas, ça fait des années que j'fais ça." Longue histoire ceci dit. Y a pas mal de choses à raconter par rapport à ça en plus de la prison, en dehors du fait qu'on ne voit que la tenue orange, à un point que t'oublies les autres couleurs. " L'apostrophe ? Sérieux, t'appelles ça ?" te demandai-je, pas trop convaincu par ce nom que tu donnes. " Hep ! Je ne cherche pas à faire le pont ! J'suis loin d'être rouillé la môme !" Moi vieux pour ça ? Jamais. Pff.

Je cherche du regard quelque chose alors que tu fais tout un échauffement et là, je me rapproche de la table base avec le rat qui est là. " ouste. Va au coin toi." fis-je avec un signe de la main mais forcément, comme on s'y attend, le rat n'obéit pas. Raaah. Je récupère ton téléphone très rapidement, du coin alors que  ce rat est juste de l'autre côté, et reviens vers toi. J'appuie sur le bouton comme l'autre fois où tu m'as appris à me démerder et je te prends en photo. Je crois... " Ouais, attends, détache toi du mur là. T'aurais pu commencer par être par terre et ensuite te soulever. C'est plus simple ! Et puis, ce que t'me fais là, c'est pas l'apostrophe, mais un N !" Tu meurs de rire que tu t'écroules par terre, incapable de te relever et je mets à rire aussi. " Ah bah voilà ! " J'enlève le doigt du bouton de photo de ton téléphone avant de voir que je t'ai filmée en fait. Ah merde. Roh, pas grave. Je viens vers toi et te tends la main pour que tu l'attrapes et te relève.

" YMCA ? C'est quoi ça ? " te demande-je en fronçant les sourcils. Je fais un léger geste de la main, je laisse tomber. " M'enfin bref, j'approuve. Personne ne peut mieux faire l'apostrophe que moi. T'fais le N et ton Ivan fait le i. Qu'est-ce que ça pourrait dire ton N'I ? ou I'N ? " Je te passe ton téléphone. " T'ai filmée, me suis gouré: je pensais que je t'ai pris en photo. Ptête que si tu recrutes tes potes, ça devrait le faire." Je te regarde et soupire. " T'as pas un téléphone en rab ? Le mien est bout de sa vie depuis que j'suis tombé."

electric bird.

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 29/10/2017
›› Commérages : 210
›› Pseudo : Sashamour
›› Célébrité : Cara Delevingne
›› Schizophrénie : Sasha+Draven+Sam
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Quand le chat n'est pas là, les souries dansent ! [Daddy + Harley] ✻ ( Dim 11 Fév - 17:25 )





Harley + daddy
«Quand le chat n'est pas là, les souries dansent !»
" Ton rat n'a pas intérêt à se faufiler dans mon pull ou sinon il n'en ressortira pas vivant comme ça. J'en ai déjà tué ces bêtes je te préviens !"


- Ah mais ça je n'en doute pas vu comme ça doit empester là-dessous ! me mis-je à rire en plaisantant et en faisant mine de me pincer le nez.

Un instant plus tard, je m'amuse de ta posture en apostrophe comme je l'appelle. Et je me prête à l'exercice en voulant t'imiter mais en mieux et commençant par me moquer gentiment.

- T'as un soucis aux rotules, padre ?

" Non, niño. Pas à ce que je sache..."

- Han c'est mignon Niño, j'adore, fis-je alors que je fonds sous cette appellation.

En réalisant la fameuse posture dont je te parle, tu évoques que ce n'est pas fait exprès et sans doute du à l'accident. Je ne m’apitoie pas pour autant, ce n'est pas mon genre et j’en plaisante même plutôt.

- Ouais dis plutôt qu'avec la vieillesse, ton centre de gravité a des loupés ! arguais-je.

Pendant que je m'étire et m’échauffe un peu, ouais parce que je fais pas le pont direct comme ça, tu sembles chercher quelque chose.

" ouste. Va au coin toi."

- Et que ça se fricote ! Non mais regarde sa petite bouille, comme il te nargue !

Tu récupères bientôt mon téléphone qui traine par là et semble vouloir prendre une photo.

" Ouais, attends, détache toi du mur là".

- T'en as de bonnes le père !

Un instant plus tard, tu m'aides à me redresser, accusant les conneries que je débite.

" YMCA ? C'est quoi ça ? "

- Les années 70 bordel de merde, tu es obligé de connaitre ! Les Village People ! T'étais pas encore en taule. Mais où t'as vécu sérieux ?!

Je me pose sur le canapé et te fais signe de refiler mon portable pour voir si t'as réussi à prendre la photo.

- "Daddy" ... photo ... vidéo, appuie sur le bouton rouge ... imitais-je un vieux jeu à la con avec une voix de robot en me moquant de toi et en te parlant limite comme à un beurdin.

Je te montre un instant puis tu en profites d'ailleurs pour me demander.

" T'as pas un téléphone en rab ? Le mien est au bout de sa vie depuis que j'suis tombé."

- T'es tombé ?! Qu'est-ce que t'as foutu ? Mais ouais j'ai mon vieux traignot là-haut, je te le donnes même si tu veux.

Je vais récupérer ce dernier et t'invite à me suivre jusqu'à ma piaule. J'en profite pour remettre Ivar dans sa cage. On entend soudain du bruit. Non !!! Merde, Beny ! C'est quoi ce délire ?? Il était censé être parti pour deux-trois jours !!

- Dis-moi que t'as rien laissé trainer en bas !! fis-je affolée. Bon à la base, on a bien dit qu'on veillait à ne rien laisser trainer au rez-de-chaussée, salon cuisine etc au cas où il y ait justement un retour ou une visite surprise. Mais avec l'habitude et nos deux têtes en l'air, on pourrait très bien bien avoir zappé un détail tout con.

- Hallucinant, on dirait une ado limite sur le point d'être prise en faute avec son petit ami secret ! dis-je alors que je me surprends à paniquer de la sorte, limite prête à courir en bas récupérer discretos le moindre truc qui traine avant que Beny n'ai le temps de zieuter ce que je récupère exactement.
Au moins, soyons rassurés, ma piaule est zone interdite, enfin pas toujours. Au pire tu te planques dans le placard s'il se ramène par là, sinon on filera par la fenêtre. Ça m'inquiète d'avance de savoir si tu relèveras ce défi sans te casser quelque chose, parce que à part s'il repart, il va nous falloir filer d'ici.

©️ 2981 12289 0



This is what you want, this is what you get !
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 15/09/2017
›› Commérages : 802
›› Pseudo : Harmajabb-Mr.Turtle J'ai deux pseudos, mais vous me retrouverez plus souvent sous le nom de Harmajabb, même sur Twitter d'ailleurs
›› Célébrité : JDM - aka god of the Walking dead and supernatural
›› Schizophrénie : Simone Esposito le plus beau pompier de Cap Harbor (normal en plus d'avoir la gueule de Ryan -BG- Gosling — Tim Mancini, l'ex-flic proprio d'un stand d'arme aka Jon Hamm - Brianna Holloway, aka la sale gosse insupportable qui n'hésite pas à dire franchement ce qu'elle pense et est complètement une sale peste.
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Quand le chat n'est pas là, les souries dansent ! [Daddy + Harley] ✻ ( Dim 11 Fév - 20:44 )

Quand le chat n'est pas là, les souris dansent
Harley & Tony
Un doigt d’honneur.
Non, pas un, deux en fait. Je t’adresse deux doigts d’honneur avec un grand sourire à moitié agacé. Non mais je t’emmerde avec mon odeur, elle est parfaite là oh ! Mais j’avoue que depuis que j’ai vécu dans la rue, j’en ai connu des odeurs de merde, de la merde en fait. Enfin bref, je me suis quand même bien démerdé pour que je m’en sorte sans tomber malade, bien que les premiers mois j’en ai chié.

 « J’suis pas sûr que ce soit ça en espagnol. Mais rien à foutre, j’aime bien aussi. » Tout ce que je sais, à force d’avoir côtoyé des individus pas fréquentable, j’ai pu apprendre quelques brides d’espagnol en vingt ans. Je n’entendais presque que ça. Les ritals aussi, ils s’amusent à blablater comme des pies. Enfin bref. Pas le moment de parler de prison là.

 « T’es juste jalouse que je sache faire ça… T’inquiète, ça t’arrivera bientôt la petite. » fis-je compatissant en tapotant ton épaule avec un drôle de sourire. Tu décides quand même de faire le même truc … Ou pas du tout en fait, vu que tu te sembles être décidée de vouloir faire mieux que moi…! Je pense tout de suite à ton téléphone que je file récupérer. Seulement y a ce putain de rat qui est là et qu’est-ce que je déteste cette bête puisque tu te moques de moi à ce propos.  « Non mais il va voir cette sale bestiole. » Sur ces mots, je bouge la main et pousse le rat du téléphone pour le récupérer vite fait.

Après avoir pris des photos tu me parles du YMCA, ça me dit quelque chose, mais sans plus. M’enfin, je voulais passer à autre chose sauf que t’as décidé de tiquer là dessus et que tu te foutes de ma gueule à nouveau.  « AH PUTAIN. Ces mecs qui font des lettres là ?! » réalisai-je avant de soupirer.  « Ouais excuse, y avait mieux que YMCA dans les années 70, c’était pas mon truc. »

Tu retournes sur le canapé alors que je récupère le jus de fruit que je me sers. Je te rejoins derrière le canapé et tu me montres un truc sur le téléphone. Tu te fous de ma gueule parce que j’ai filmé et pas pris en photo. Alors je fronce les sourcils et te fous un doigt d’honneur devant tes yeux… Puis je passe la main dans tes cheveux pour que j’en fasse tout un bordel capillaire. Puis voilà, tu me montres à nouveau comment ça marche ce truc et j’en profite pour demander un petit service.

 « Tant qu'il est pas rose et n’a pas un Hello Kitty, je ne sais pas quelle autre connerie. Je prends. » Tu te lèves, je te suis et sur le chemin, je t’explique ce qui s’est passé avec l’ancien téléphone.  « Tu sais ? Je suis en train de reconstruire une cabane pour une famille et j’ai glissé sur de la neige, je suis tombé sur mon cul et mon téléphone bah l’était dans la poche. » Voilà, rien de plus, rien de moi. C’est juste de la merde de devoir bosser quand ça neige bordel. Où était ce putain de soleil à la con ?! Hein ?! Caroline du Nord bordel ! La CAROLINE quoi. C’est censé ne pas neiger !

On s’arrête dans la chambre, tu me montres ton téléphone et j’en profite pour mettre ma carte SIM dedans et tu me balances des explications… Je ne m’attendais presque pas à faire face à un fichu téléphone tactile. La grosse merde…! À peine qu’Ivar est retourné dans sa cage de merde qu’on entend du bruit à l’entrée. Je me fige quand j’entends la voix de Beny. « Helloooo ! » Et tu te mets à paniquer en même temps que j’essaye de garder mon calme.  « Le verre de jus d’orange en bas… Euuh, les chips… Euh… Mon téléphone est dans ma poche… Euuh. Les clefs…? » Je tape mes poches.  « Ouais, elles y sont… Mes lunettes… Merde. Mes lunettes. Je les ai égarée quelque part dans la maison.» réalisais-je dans la légère panique.

 « Pfff. Sauf que je ne suis pas ton petit ami, mais ton père. » ricanai-je à ta remarque alors que tu paniques encore plus. Je regarde ta chambre un peu en détail avant de ricaner et je mets les mains sur tes épaules pour te calmer. « Hey, calme-toi. Tout va bien. Beny le couillon est rentré plus tôt que prévu. Ça arrive, on en a même parlé pour rigoler. Là ça ne rigole plus. Alors calme toi, sinon tu vas paraître suspecte. Ok ? » Je regarde la fenêtre et me dit que ça ne devrait pas être compliqué de descendre de là, avec un arbre. « T’savais que cette chambre, c’était ma chambre avant ? J’avais pour l’habitude de m’enfuir à partir de cette fenêtre là pour descendre avec l’arbre. » pouffai-je de rire. Encore faut-il que j’ai de bonne chaussures… Je regarde mes pieds avant de me figer et mon visage se décompose à l’idée que je vois que mes chaussettes. Mes chaussures ? Roh merde, à l’entrée. Bon ça va, y en a des tonnes des chaussures, je pense pas que Beny va les remarquer. « Harley ? T’es avec ton copain ? » Rectification: il les a remarquées.  « Et mes chaussures sont à l’entrée. Tu m’as grave fait chier à vouloir que je les enlève parce que ça salissait le tapis ! » m’énervai-je un peu en me grattant le front. En même temps, mes chaussures, faut savoir que j’ai marché dans la neige en plus de la boue… Forcément que ça salit ! «  Rooh. Fais chier. Au pire… Eeuh… T’dis que ton copain était venu dormir ici et il est parti dans la journée, il a oublié ses putains de chaussures, tu vas les lui ramener et puis voilà. » Une pause.  « Par contre faut récupérer mes lunettes, là j’ai pas d’excuse. » « Harley ? Tu es là. Je le sais. » « Forcément couillon que tu le sais. » grognai-je avant de te taper gentiment des épaules. « Allez file lui dire bonjour avant qu’il ne monte ici. Je me démerderai pour sortir et on se retrouvera dehors si jamais il n’a pas l’intention de partir. Tu m’enverras un message. » fis-je alors que je te pousse à sortir de ta propre chambre.

electric bird.

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 29/10/2017
›› Commérages : 210
›› Pseudo : Sashamour
›› Célébrité : Cara Delevingne
›› Schizophrénie : Sasha+Draven+Sam
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Quand le chat n'est pas là, les souries dansent ! [Daddy + Harley] ✻ ( Lun 12 Fév - 12:56 )





Harley + daddy
«Quand le chat n'est pas là, les souries dansent !»
« Tant qu'il est pas rose et n’a pas un Hello Kitty, je ne sais pas quelle autre connerie. Je prends. »

- Me prends pas trop pour une demeurée le père, j'aime les trucs mignons mais faut pas exagérer, rétorquais-je. Quoi que si on se réfère à mon sweat Pikachu entre autre ... .

Tu m'expliques en chemin vers ma chambre à l'étage, ce qui s’est passé avec ton précédent téléphone.

« Tu sais ? Je suis en train de reconstruire une cabane pour une famille et j’ai glissé sur de la neige, je suis tombé sur mon cul et mon téléphone bah l’était dans la poche. »

- Rho t'es tombé sur ton popotin ? m'amusais-je. N'empêche je remarque tu t'es démené pour te sortir de la rue, ok y'a certes eu les bonnes occasions mais bon, certains laissent tout tomber. J'suis fière de voir que t'es combatif.

Arrêt par ma piaule oblige, je te montre le téléphone en question. Il s'agit d'un tactile, et je sais par avance qu'il te faudra t'y accoutumer. Au moins trouves-tu immédiatement où placer la carte sim, pour ça inutile d'expliquer. Ivar gentiment posé sur mon épaule, court le long de mon bras pour regagner sa cage une fois la porte ouverte. C’est là qu'on entend soudain du bruit en bas, la porte d'entrée s'ouvre et j'entends la voix de Beny. La panique me gagne, je t'interroge pour savoir ce que t'as pu laisser en bas par inadvertance au cas où, histoire de pas se faire griller et que j'aille vite fait les récupérer. Tu passes en revue tout ce à quoi tu penses.

« Ouais, elles y sont… Mes lunettes… Merde. Mes lunettes. Je les ai égarée quelque part dans la maison.»

Face à ma panique, j'ai une réflexion sur laquelle tu rebondis en me provoquant un rire.

- Hallucinant, on dirait une ado limite sur le point d'être prise en faute avec son petit ami secret !

« Pfff. Sauf que je ne suis pas ton petit ami, mais ton père. »

- Mort de rire, ouais bon arrête avec les images dégueulasses ! Ouais ouais ok c'est moi qui ai lancé la réflexion en premier mais bref. dis-je en gesticulant dans tous les sens.

Tu poses un instant tes mains sur mes épaules pour me calmer. Certes la panique peut paraitre un brin disproportionnée mais il y a une réelle menace en jeu. Je n’ai pas envie que Beny pète un câble en te découvrant et qu'il fasse tout pour à nouveau nous séparer. N'importe quel prétexte pourrait servir à t'imposer de partir loin et ne plus jamais me revoir si j'ai bien capté ce que tu m'as narré l'autre jour face à ce qu'il a déjà fait pour couper tout contact entre nous des années plus tôt. Et si certes je sais que tu ne te laisserais plus faire à l'heure actuelle, il n'en reste pas moins que sait-on jamais, Beny peut avoir des moyens de pression sérieux pour te faire plier étant donné ton passif. Qui sait jusqu'où il pourrait aller d'ailleurs ? Il a en effet pu agir sous la souffrance et par rancune par le passé, et certes il avait de quoi étant donné que sa femme et son fils sont morts dans l'accident dont tu étais responsable, mais tout ceci a pu perdurer encore plus intensément avec le temps et je préfère envisager toute folie de sa part que me faire surprendre.
Ça me fait d'ailleurs encore tout drôle de savoir la façon dont il s'est assuré de te tenir à l'écart. Et bizarrement, j'agis toujours avec lui très naturellement, poussée par cette affection que je nourris pour lui malgré tout ce que je sais désormais. Un peu comme si tout ça était irréel malgré que j'en ai pourtant conscience. Bref compliqué en somme. Très compliqué. Ce qui ne m'empêche toutefois pas de prendre des risques lorsque j'invite mon père à venir squatter ici en l'absence de son frère.
Quoi qu'il en soit, les mains ainsi posées de façon rassurante sur mes épaules, tu m’exhortes à me calmer.

. « T’savais que cette chambre, c’était ma chambre avant ? J’avais pour l’habitude de m’enfuir à partir de cette fenêtre là pour descendre avec l’arbre. »

Ta façon de pouffer de rire et cette nouvelle me font sourire et me calment aussi tôt, du moins pour un instant. Tu sais comment détourner mes pensées, c'est certain !

- Sérieux, c'était ta piaule ?! dis-je presque fière. Tel père telle fille, les escapades par la façade ça nous connait ! J'espère toutefois que t'as pas fait de trucs dégueulasses plus jeune ici en ramenant des copines ! dis-je comme si je te grondais avant de faire la dégoûtée à cette idée.

Tu bloques un instant plus tard sur tes pieds alors que tu réalises que tu as laissé tes pompes en bas dans l'entrée. Et merde !!

- Bon du calme, respire Harley. Beny n'est pas un chien renifleur.

« Harley ? T’es avec ton copain ? » lance Beny depuis l'entrée, sans doute se tient-il en bas de l’escalier pour que je l'entende.

« Rooh. Fais chier. Au pire… Eeuh… T’dis que ton copain était venu dormir ici et il est parti dans la journée, il a oublié ses putains de chaussures, tu vas les lui ramener et puis voilà. »

Je réfléchis à toute vitesse, les pensées se bousculent dans ma tête. Et si Beny rappliquait à fond de train en pensant que je m'envoie en l'air ?! Aheum, pas que ce soit une habitude, je ramène rarement un mec chez moi. Le seul qui vient c'est Savage, mon meilleur pote ... bien que notre relation soit quelque peu ambigüe.

« Harley ? Tu es là. Je le sais. »

- Hein oui quoi ? dis-je en sortant de mes pensées, songeant à l'endroit où te cacher.

« Allez file lui dire bonjour avant qu’il ne monte ici. Je me démerderai pour sortir et on se retrouvera dehors si jamais il n’a pas l’intention de partir. Tu m’enverras un message. »

- Au pire, planques-toi dans le placard et on filera en douce ensemble. J'veux pas que tu te casses la gueule.

Mais bon, ce que dit le père, le père fait. Et moi, me voilà partie à la rencontre de Beny pour le saluer et jouer les mignonnettes tout en récupérant les fameuses affaires. On discute un peu. Beny me lance qu'il se demande ce qu'on a foutu avec Savage pour qu'il ait les pompes aussi dégueulasses et j'argue qu'on s'est baladé en forêt plus tôt. Tandis qu'il va se servir à boire dans la cuisine, je récupère les lunettes et les pompes, et je me chausse en en profitant pour filer le plus vite possible.

- A plus !! lançais-je en sortant.

La porte claque derrière moi. Et un moment plus tard, toi et moi nous retrouvons soulagés à la table d'un café. Ça a été quelque peu périlleux de te refiler tes pompes une fois sortie et de te rejoindre en bagnole plus loin ne t'invitant à filer par les rues de derrière au cas où Beny se serait posté à une fenêtre de devant pour me regarder partir.
On peut ainsi fêter notre victoire autour d'une glace digne de ce nom avec une montagne de chantilly ! Parce que ouais putain, on a eu chaud !


©️ 2981 12289 0



This is what you want, this is what you get !
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 15/09/2017
›› Commérages : 802
›› Pseudo : Harmajabb-Mr.Turtle J'ai deux pseudos, mais vous me retrouverez plus souvent sous le nom de Harmajabb, même sur Twitter d'ailleurs
›› Célébrité : JDM - aka god of the Walking dead and supernatural
›› Schizophrénie : Simone Esposito le plus beau pompier de Cap Harbor (normal en plus d'avoir la gueule de Ryan -BG- Gosling — Tim Mancini, l'ex-flic proprio d'un stand d'arme aka Jon Hamm - Brianna Holloway, aka la sale gosse insupportable qui n'hésite pas à dire franchement ce qu'elle pense et est complètement une sale peste.
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Quand le chat n'est pas là, les souries dansent ! [Daddy + Harley] ✻ ( Lun 12 Fév - 14:15 )

Quand le chat n'est pas là, les souris dansent
Harley & Tony

“ Bah ouais. Je suis tombé sur mon popotin.” répliquai-je avec un faux air triste. Ouais j’aime bien exagérer avec toi. Surtout que tu te fous de ma gueule… Quoique, ça n’a pas duré longtemps que tu reprends ton sérieux et salue mon côté têtu… Combattif surtout. Faut croire que c’est l’un des bons côtés que ma famille m’a passé au final. Je me suis démerdé pour sortir de la rue et ta remarque là, ça m’a fait un peu sourire que je décide de t'ébouriffer les cheveux encore. “ Tu y es pour quelque chose.” te dis-je avant qu’on ne parte pour de bon dans ta chambre.

On y est resté un moment, pour remettre ton rat dans sa cage. Bye bye la bête. Et je retrouve comment mettre la carte SIM dans ce nouveau téléphone, mais je me fais vite décontenancer par le tactile qui est vachement différent de mon ancien où y avait que des boutons en fait. Quelle grosse merde. Je vais avoir du mal à m’habituer.

Beny est arrivé. Le couillon. Il prévient jamais quand il débarque ! Cet aspect-là, il ne l’a pas changé. Mais alors là, pas du tout…! Tu te mets à paniquer, je ricane et j’essaye de trouver un moment pour rigoler, histoire de se détendre. Parce que merde, on est tendu tout d’un coup, comme des ressorts là ! ” Oui, t’as tendu la perche.” Encore une autre remarque un peu salace, je me mets à rire encore, mais j’étouffe le rire parce que sinon on est bien parti pour élever les décibels là. Je te vois quand même t’agiter dans tous les sens tellement t’es stressée. Je te calme en posant les mains sur tes épaules, je t’empêche de bouger partout et je te rassure que tout va bien se passer. Ton oncle ne va pas monter… Enfin pas tout de suite, mais en gros… Je crois que je n’ai jamais été aussi proche de ce couillon depuis vingt ans. Je vais éviter d’avoir envie de le frapper fort et ce, jusqu’à le tuer. Enfin, j’vais pas le tuer, j’ai pas envie de retourner en prison.

Enfin bref, faut que je te change les idées. Je te file une anecdote qui me vient vite en tête et ça fait son effet puisque tu pouffes de rire. J’hoche la tête avec un air de te dire: EH ouais putain, c’était ma piaule ! “ EH !” fis-je en remarquant ta mine dégoûtée. ”Tu connais tes grands-parents. Y avait pas moyen que je puisse faire ça, alors j’faisais le mur la nuit.”

Je plaque ma main contre ma bouche à la comparaison du siècle sur Beny. Mais cela ne dure pas longtemps puisqu’on entend la voix de l’autre couillon. Qu’est ce qu’il va se taire lui, oui merde roh ?! Je réfléchis vite à l’excuse quand on réalise que j’ai laissé mes chaussures là bas. A l’entrée, les chaussures remplies de boues parce que… Ouais hein, faire les travaux chez les gens, c’est pas pour faire propre. Faut passer dans la saleté avant et ayant vécu dans la saleté pendant un an et demi, ça me connait. Ca me fait mal d’admettre ça, mais c’est la vérité.

“ T’as vu la taille de ton placard ?” te dis-je en montrant ton truc à toi là. Autrement dit, trop étroit pour que j’y entre dedans, en plus des vêtements que t’as. Je vais finir par me coincer et ce serait la grosse merde. Putain, ça a beau avoir été ma chambre autrefois, t’as pas mal changé de truc, même les poutres ont été … Aaaah, au final ils ont enfin mis de la cire. Ca rend mieux en fait. M’enfin bref. Je te laisse partir tandis que je regarde la fenêtre que j’ouvre, je souris ” Salut vieille branche!” Ah, elle est toujours là cette vieille branche. Ma vieille amie.

Au final je suis descendu, c’est comme du vélo en fait, ça ne s’oublie pas et c’était plutôt marrant que je me barre de l’autre côté de la maison. Je suis sûr que Beny n’a pas pu me voir, mais ça me plait moins de devoir décamper en chaussettes là. Je commençais grave à mes les cailler jusqu’à que t’arrives avec ta petite bagnole. On a éclaté de rire là dedans et on a finit par arrêter parce que ça finissait par nous casser les oreilles. N’empêche qu’il fallait vraiment le faire et on a décidé de s’arrêter au centre ville, vers un café que nous entrons (après que j’ai réussi à mettre mes chaussures remplies de boues et que je t’en ai fichu sur la joue pour t’emmerder un peu). Je te laisse commander pour moi les glaces, c’est plutôt marrant de voir quel choix tu vas me faire.

” A deux doigts près, on n’a pas été loin de se faire pincer par ton oncle et ça aurait la grosse merde. Même s’il aurait essayé de me faire dégager de là, il n’aurait pas réussi. Une personne m’a dit que je suis une mauvaise plante. Elle n’a pas tort dans le fond… Tient, ceci dit… Beny n’a vu que du feu ? ” J’attends les commandes de glaces, normalement c’est la serveuse qui appelle pour qu’on vienne les chercher à partir des numéros. “ T’es numéro combien toi ?” fis-je en remettant mes lunettes sur le nez pour regarder ton numéro.


electric bird.

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 29/10/2017
›› Commérages : 210
›› Pseudo : Sashamour
›› Célébrité : Cara Delevingne
›› Schizophrénie : Sasha+Draven+Sam
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Quand le chat n'est pas là, les souries dansent ! [Daddy + Harley] ✻ ( Lun 12 Fév - 16:24 )





Harley + daddy
«Quand le chat n'est pas là, les souries dansent !»
En chemin, je repense à ce que tu m'as dit plus tôt à propos du fait d'y être pour quelque chose. Et je reviens sur le sujet alors qu'on s'installe dans le café, en te disant que ça m' honore. Il y a beaucoup de monde cet après-midi, pas étonnant, tous les gens sont de sortis avec ce soleil. On a tellement eu de pluie dernièrement et de temps gris.

” A deux doigts près, on n’a pas été loin de se faire pincer par ton oncle et ça aurait la grosse merde. Même s’il aurait essayé de me faire dégager de là, il n’aurait pas réussi. Une personne m’a dit que je suis une mauvaise plante. Elle n’a pas tort dans le fond… Tient, ceci dit… Beny n’a vu que du feu ? ”


- Je ne lui en ai pas laissé le temps. Je me suis carapatée vite fait quand il est parti se servir un verre d'eau dans la cuisine en criant "à plus".

Tu me laisses choisir le parfum des glaces et je prends chocolat- vanille-caramel pour toi et vanille-fraise pour moi. Tiens d'ailleurs je pense à te refiler tes lunettes que j'ai glissées dans la poche de mon blouson.

“ T’es numéro combien toi ?” dis-tu en t'emparant de mon ticket après avoir replacé les lunettes sur ton nez. Tu trouves la réponse tout seul. La serveuse ne tarde néanmoins pas à venir, ce n'est sûrement pas à nous de nous bouger. On est pas dans une boucherie où il faut attendre avec son ticket, sinon où serait le service offert par ce type d'établissement ?

- Bon ça va ? Entre le rat, l'ouragan Beny et ta folle échappée, ton coeur a pas lâché ! conclus-je avec une pointe de contentement dans la voix l'air rassurée.

J'enfourne de grosses cuillères de chantilly puis tape bientôt dans ta glace.

- Quoi ? J'adore le caramel mais ça ne se serait pas marié avec mon vanille-fraise rituel. Et puis j'ai fait exprès de te prendre la big big dose pour taper dedans alors râle pas ! Pis pense à ton cholestérol, je viens de te retrouver, hors de question que tu me clapses dans les doigts si vite, dis-je en émettant un petit rire mignon.

Je me penche un instant au-dessus de la table et te fais un petit bibi sur la joue. Première fois que je me laisse aller à ce genre d'élan câlin. D'ailleurs, un peu plus tard pendant qu'on discute, je me glisse sur la banquette à côté de toi pour mieux avoir à loisir de taper dans ta coupe et aussi de pouvoir caler ma tête en mode câlin contre ton épaule.

- Tu sais, tout-à-l'heure quand j’ai eu ma petite absence plongée dans mes pensées en mode panique extrême, j’ai songé à ce que serait potentiellement capable de faire Beny à l'avenir pour nous séparer. Mais tu sais quoi, je flippe tellement de te perdre ou d'être à nouveau séparée de toi que je te promets une chose ... PLUS JAMAIS CA ! Plus jamais il n'aura l'occasion de s'amuser à ceci. Parce que le jour où il te verra, je te garantis que je serais prête à m'imposer quitte à lui cogner sur la gueule.



©️ 2981 12289 0



This is what you want, this is what you get !
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 15/09/2017
›› Commérages : 802
›› Pseudo : Harmajabb-Mr.Turtle J'ai deux pseudos, mais vous me retrouverez plus souvent sous le nom de Harmajabb, même sur Twitter d'ailleurs
›› Célébrité : JDM - aka god of the Walking dead and supernatural
›› Schizophrénie : Simone Esposito le plus beau pompier de Cap Harbor (normal en plus d'avoir la gueule de Ryan -BG- Gosling — Tim Mancini, l'ex-flic proprio d'un stand d'arme aka Jon Hamm - Brianna Holloway, aka la sale gosse insupportable qui n'hésite pas à dire franchement ce qu'elle pense et est complètement une sale peste.
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Quand le chat n'est pas là, les souries dansent ! [Daddy + Harley] ✻ ( Mar 13 Fév - 13:07 )

Quand le chat n'est pas là, les souris dansent
Harley & Tony
Ah. Le bonheur.
Être assis, sur une chaise moins bien confortable que le canapé (ouais il me manque déjà)... Bien au calme ou presque avec tout ce monde là. Enfin bref, le principal c’est que nous nous sommes éloignés de Beny, il reste bien à l’écart dans la maison, à boire tout seul ou à lire un bouquin ou encore à faire une sieste. Je suis sûr qu’il fait l’un de tout ça, sinon bah… Qu’est-ce que j’en ai à foutre ?

” M’en faut beaucoup pour que mon petit coeur me lâche la môme.” ricanais je alors que je regarde ma glace assez surpris. “ Roh putain.” Chocolat…? Vanille et le truc, c’est du café ou caramel ? Aucune idée. Faut que je goûte. ” Une glace trois boules, t’es folle ma petite…!” Au final, à nous deux, au total, nous avons cinq boules parce que j’suis sûr que je n’hésiterai pas à piocher dans ton pot. Mais avant ça, je pousse ma glace vers toi et prends mon nouveau téléphone. “ ‘ttend, tu vas voir que j’sais prendre une photo.” Je te prends en photo alors que tu t’amuses à exagérer la position, limite tu te rapproches des deux glaces et je m’amuse dans un geste inattendu à bouger la glace vers ta joue, tu t’en prends un petit peu et je ricane.

Ceci dit, après avoir pris des clichés, tu sembles décider de te venger. Puisque tu pioches comme je m’en suis douté, dans ma glace. “ EH!” râle-je alors que profite de ma glace. M’enfin, c’est tellement bon que je suis pas pour le partage là. “ Mon cholestérol va très bien mademoiselle, merci de t’en inquiéter. Ca ira les cinq boules là ? Pour ta ligne parfaite ? Ca ne va pas te faire de grosses fesses par hasard ? Parce que je n’ai pas envie que t’ai un cul de percheron !” Quoi ? C’est vrai. Les percherons sont des chevaux qui ont vraiment un très gros cul et c’est hideux, impressionnant, mais surtout puant. Je souris à cette remarque et à ta réaction qui m’amuse.

Je n’vais pas demander pourquoi et pour quelle occasion c’était. Mais, c’était étonnant de ta part ce genre d’élan. ‘Fin, je l’ai bien imaginé un jour, mais je ne m’y attendais pas, genre là. Maintenant. Mais on ne dit rien, on a juste remarqué et ça n’a pas engendré un malaise ou je ne sais pas quoi. On a continué à discuter, j’en profite pour choper un peu de fraise chez toi. T’as attendu que t’ai presque fini ta glace pour t’installer à mes côtés, une bonne position pour choper ce qui me reste de la coupe. De plus, je ne peux pas répliquer, parce que j’ai du mal à tout terminer sur le coup. Trop de chocolat pour moi. Je ne suis pas encore habitué à autant de nourriture alors que j’ai passé un an à être sans. Ou presque sans.

Je t’écoute parler, la preuve c’est que je ne mange plus et réalise maintenant, que nous sommes vraiments proches et incapables de pouvoir se laisser l’un et l’autre. Beny peut toujours nous séparer, ça ne brisera pas le lien père-fille que nous avons. C’est dingue, parce que j’ai cette sensation de te connaître depuis des années, alors que ça ne fait même pas cinq mois qu’on s’est retrouvés. Tu ne veux pas que la séparation arrive, ça tombe bien, y en aura pas. Je ne me laisserai pas faire, peu importe la menace que Beny me fera. Tu parles même de lui cogner sur la gueule et après, y a un silence. Je réagis en baissant un peu ma tête vers la tienne, que je cogne gentiment. ” Eh.” J’attire ton attention et d’un geste, je dégage la glace hors de ta portée. ” T’as pas à cogner sur la gueule de ton oncle, y a que moi qui peux faire ça. Ca fait des années que mon poing me démange et encore, c’est un miracle que j’ai réussi à me barrer au lieu de foncer vers lui quand l’occaz’ était présente. Peu importe ce que Beny me réserve, il ne peut plus rien contre moi. J’veux dire. J’suis indépendant de la famille, t’es majeure, t’fais ce que tu veux. Bon, c’est sûr qu’il va vouloir montrer qu’il peut être meilleur que moi en paternité, parce que monsieur a les moyens. De toute manière, je ne bougerai pas de mon cul de là.” Une pause. J’hoche la tête après réflexion. ” Ouais, même de cette banquette j’peux dire. La bouffe est bonne ici.”

electric bird.

 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞

›› It's my life
›› more about me

Re: Quand le chat n'est pas là, les souries dansent ! [Daddy + Harley] ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

Quand le chat n'est pas là, les souries dansent ! [Daddy + Harley]

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération