Let's have gun...Fun - Timax

 :: the city of cap harbor :: Silverlake Bar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
En ligne
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 31/12/2017
›› Commérages : 98
›› Pseudo : Harmajabb Mr.turtle
›› Célébrité : Jon hamm
›› Schizophrénie : Anthony Gresham aka Jeffrey Dean Morgan ; Simone Esposito aka Ryan Gosling; Brianna Holloway aka Millie Bobby Brow, (omg une FILLE!!!), Eliott James aka Mr.Darcy (Colin Firth quoi), Nawid Sadki aka Poe (Oscar Isaac wesh)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Let's have gun...Fun - Timax ✻ ( Dim 28 Jan - 21:02 )

Let's have gun... Fun!
Max & Tim
Alors j'avoue que je ne pensais pas que je jouerai au billard quoi. Parce que bon, c'est pas mon jeu préféré mais faut croire que boire seul, on finit par se faire des potes. Voilà, j'ai Bruce et l'autre, j'ai oublié son nom alors je vais l'appeler euh... Pete. Voilà. On avait un autre joueur, mais il nous a abandonné, parce qu'il n'a pas aimé avoir perdu la partie contre moi et Pete. Même après avoir bu trois pintes, je sais toujours bien viser, ce qui me met un peu sur le cul quand même. J'ai un peu la tête qui tourne, inexplicablement joyeux aussi, mais bon quoi. J'dis pas non pour la durée d'une soirée. Je trouve ça rigolo. " On ne peut pas jouer deux contre un. Ce n'est pas possible." soupire Bruce qui s'appuie sur la table du billard. " Et on va pas jouer à trois non plus, il faut qu'on soit soit deux ou quatre, mais pas un ou trois ou cinq. Ca ne compte pas." lui dis-je en montrant les nombres des doigts alors que j'allais prendre la pinte pour boire ce qui reste de la bière... Sauf qu'il y en a déjà plus ? Ben merde alors. " Ecoute, passe n..." fit le mec qui veut récupérer la queue de billard que je garde contre moi avec un air sérieux et déterminé à la fois. Là j'ai compris qu'il veut récupérer mon précieux. " Non je la garde. C'est à môa." Bruce finit par lever les mains et reculer un peu. Ouais hein mon petit, faut pas se frotter à moi là. " Ok. Ecoutez les gars. Ce qu'on peut faire, c'est soit jouer un tournoi, le gagnant contre le gagnant. On va tourner et puis voilà, c'est pas compliqué." ajoute l'autre, Pete quoi ? Je sais plus, c'est son vrai prénom ? Pete ? Enfin bref, Pete pour essayer de calmer la tension entre Bruce et moi. " Ouais sauf que l'autre, le perdant là, il va aller boire sa bière, tout seul, en train de râler qu'il y a une triche." soupirai-je les mains sur la queue du billard. " Tu dis ça, parce que tu as perdu."" Pffff... Je ne perds jamais." dis-je en prenant la pinte vide. " Il a raison, il ne perd jamais. Il vise bien, même bourré." " Merci Pete !" Au moins quelqu'un qui me défend ! Ah oui, c'est mon partenaire de jeu, forcément qu'il me défend ! " Tyler." " Ha c'est Tyler pardon."

On continue toujours à se prendre la tête. C'est chiant. On se dispute comme des mômes pendant la pause de midi là, c'est pas possible. Je lève les mains et donne la queue de billard à Bill... Non Bruce. Enfin bref. Bruce. " Vous savez quoi ? Allez jouer tous les deux. Moi je vais me chercher un autre verre et j'vous ramènerai quelqu'un. Deal ?" " Ah, pas bête. Ouais bon courage Tim." Sur ces mots, je lève la main pour les saluer et je me dirige vers le comptoir. " Ophéliaa ? Est-ce que je peux avoir un whiskey s'il te plait ?" lui dis-je en déposant le verre vide. Au moins je lui rends service en l'ammenant ici. Ouais, c'est plus cher que la bière, mais j'en ai marre de la bière moi.Je dépose l'argent sur le comptoir tandis qu'on me sert. Je tourne le regard des deux côtés et je vois un gars qui termine son verre là. Ok, c'est ma cible, il va être mon partenaire. Hop. " Est-ce que tu peux lui resservir le même verre. Je paye." lui demandai-je encore à la barman qui est en service. Je la regarde faire et lui dire que ça vient de moi. Je fais un petit coucou de la main avec mon verre dans l'autre. " Hey ! T'es dispo pour une partie de billard ?"

electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 09/06/2016
›› Commérages : 378
›› Pseudo : silver ✻ cindy
›› Célébrité : mats god husband hummels
›› Schizophrénie : Devon Oakley (Sebastian Stan) ✻ Aurora Callahan (Jenna-Louise Coleman) ✻ Julian Finch (Jake McDorman) ✻ Georgiana Lewandowski (Gemma Arterton) ✻ Evan Pryce (Patrick J. Adams) ✻ Jocelyn Ahern-Fields (Karla Souza) ✻ Javier Rodríguez (Charlie Cox) ✻ Maggie Rixon (Jessica Chastain) ✻ Luke Holloway (Jon Bernthal).
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Let's have gun...Fun - Timax ✻ ( Mer 7 Fév - 18:50 )


Timothy & Maximilian

Lean on me, when you're not strong. and I'll be your friend. I'll help you carry on. For it won't be long 'til I'm gonna need somebody to lean on.



Maximilian commençait à avoir ses habitudes. Ce qui en gros voulait dire qu'il commençait à avoir ses petites habitudes dans les bars du coin. Il savait par exemple qu'il n'aimait pas trop le Blue Lagoon. C'était un club trop branché, trop bruyant. Et Max avait toujours préféré les bars à l'ambiance plus calme. Des bars où il pouvait boire en paix, sans personne pour l'emmerder. Non pas qu'il était souvent dérangé, à Cap Harbor. Et tant mieux. Il appréciait d'avoir la paix. Pourtant, son téléphone sonna dans la poche de sa veste, comme pour le rappeler à l'ordre. Quoi ? Il ne pouvait pas boire en paix ? Le jeune homme jeta un coup d’œil à l'écran. Georgiana. Le jeune homme fronça les sourcil. Il aimait bien sa cousine, mais parfois, il avait l'impression qu'elle s'était donnée pour mission de remplacer sa mère et qu'elle voulait le surveiller. Cette femme était beaucoup trop douce et beaucoup trop gentille. Elle ne concevait pas qu'un homme comme lui ne se décidait pas à rebondir et qu'il se contentait de noyer son chagrin dans l'alcool. Pourtant, elle aurait dû comprendre. Justement parce qu'elle avait ce côté maternel. Qu'aurait-elle ressenti, elle, si on lui avait enlevé sa passion. Et surtout, si on lui avait enlevé son enfant. Parce qu'il ne se passait pas un seul jour sans que Max ne pense à sa petite fille, sans qu'elle ne se demande si elle lui ressemblait et si elle avait son sourire. Il se demandait aussi quand est-ce qu'elle avait apprit à marcher, si elle avait déjà apprit à parler, quand est-ce qu'elle avait eu sa première dent. Il avait raté toutes les premières fois avec son enfant et il n'était pas prêt de la voir puisque son ex-conjointe l'avait fait passer pour un drogué aux yeux des juges qui s'étaient occupés de décider qui aurait la garde de l'enfant. Pourtant, il n'était pas un drogué. Il avait été trahi et une enquête l'avait prouvé. Et pourtant, toujours pas de petite fille à l'horizon. Max rangea son téléphone. Il n'était pas d'humeur à écouter les paroles bienveillantes de sa cousine pour l'instant. Il ne supportait sa gentillesse qu'à très petites doses. Et il avait épuisé son quota pour la journée. Voir même pour la semaine. A la place, il interpella la serveuse pour lui demander une autre bière. Il ne savait pas comment elle s'appelait, mais il aurait peut-être dû lui demander. C'était une information qui aurait pu éventuellement lui servir. Il aurait pu apprendre à la connaître un peu mieux. Non pas qu'il avait réellement envie de connaître tous les aspects de sa personnalité. Non, c'était une autre partie de la jeune femme qu'il avait envie de découvrir. C'était à cette pensée qu'il s'était arrêté quand la serveuse posa un nouveau verre devant lui. Un verre qu'il n'avait pas demandé. Il regarda autour de lui. C'était cet homme qui lui faisait salut qui lui avait offert ce verre ? Apparemment. Pourvu qu'il n'ait pas fait ça pour le pécho, il n'était pas son genre, il lui manquait une paire de seins. « 'Lut », souffla-t-il. Il dévisagea l'homme devant lui. Est-ce qu'il le connaissait ? Pas qu'il sache. Mais puisqu'il avait pratiquement consommé l'équivalent de deux litres de bière, il doutait un peu de son jugement. « On s'connait ? », demanda-t-il d'une voix qui laissait carrément voir son état d'ébriété. Il n'était même plus sûr de savoir compter jusqu'à dix, alors jouer au billard … Mais bon, pourquoi pas. Il n'avait rien de mieux à faire de toute façon. Et puis, l'alcool le rendait joyeux ce soir. Il avait bien envie de s'amuser. Et peut-être qu'il se ferait des potes comme ça. Le Silverlake bar c'est un peu meetic, version potes. « Ouais, pourquoi pas », finit-il par répondre. Bon d'accord, le billard, ce n'était pas son plus gros talent. Son truc, c'était plutôt les passes en retrait et le transversales. Mais à défaut de pouvoir faire un foot en deux contre deux, un billard ça lui irait aussi. « Merci pour l'verre au fait », ajouta-t-il en prenant la bière dans sa main. Après ça il allait se calmer sur la bière, sinon il allait avoir envie de pisser toute la nuit. Détail glamour, bonjour. « Au fait, jm'appelle Maximilian. Enfin Max ça va aussi », précisa-t-il. De toute façon les américains ne savaient rien faire d'autre que d'écorcher son prénom.



NEVER LET YOU DOWN
I hate to turn up out of the blue uninvited but I couldn't stay away, I couldn't fight it. I had hoped you'd see my face and that you'd be reminded that for me it isn't over. Never mind, I'll find someone like you. I wish nothing but the best for you too. Don't forget me, I beg I'll remember you said, "sometimes it lasts in love but sometimes it hurts instead.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 31/12/2017
›› Commérages : 98
›› Pseudo : Harmajabb Mr.turtle
›› Célébrité : Jon hamm
›› Schizophrénie : Anthony Gresham aka Jeffrey Dean Morgan ; Simone Esposito aka Ryan Gosling; Brianna Holloway aka Millie Bobby Brow, (omg une FILLE!!!), Eliott James aka Mr.Darcy (Colin Firth quoi), Nawid Sadki aka Poe (Oscar Isaac wesh)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Let's have gun...Fun - Timax ✻ ( Jeu 8 Fév - 18:08 )

Let's have gun... Fun!
Max & Tim
Le gars ?
Naaan. Je ne l'ai jamais vu. J'aborde directement les inconnus, me faut vite une recrue pour la partie de billard, rien à carrer s'il est doué ou pas. De toute façon, il sera pas dans mon équipe ce petit gars. Je préfère rester avec les gagnants moi, j'aime gagner. Alors perdre ? Nan, c'est pas pour moi, je suis pas d'humeur à perdre ce soir moi. Enfin bref. Je me rapproche de lui tout en trainant mon verre de Whiskey vers lui. " Nope. On ne se connaît pas. 'Fin, je n'ai jamais vu ta tête ici." Et je ne suis pas un habitué non plus. Enfin si ? Je ne sais pas à partir de combien de venue par semaine on est considéré comme un habitué. Roh, de toute façon, tant pis, ça ferait trop de chiffres et je m'y perdrais et ensuite... Bah ouais après, la grosse merde. Enfin bref. Pas grave. Hop, je ne vais pas autour de quatre chemins, sinon il va s'imaginer des choses. Je sais pas quelles sont ses préférences, mais faut aller mollo. J'avoue que c'est pas commun d'adresser un gars comme ça, maintenant que... Yeurk. Nope. Pas mon genre. Absolument pas.

En plus, ce mec accepte. Je souris un peu et hausse le ton envers les deux zigotos plus loin là. " TYLER ! J'ai trouvé le QUATRIÈME JOUEUR !" " Génial Tim ! On finit la partie avant !" " Encore combien de temps ?!" " J'suis en train de gagner ! 5 minutes !" Je lève le verre comme guise de "ok" quoi. Je soupire et m'installe à ses côtés au final et je l'entends me remercier pour le verre. Je lève un peu la main avant de la laisser retomber sur le comptoir. " C'est rien. " Façon de dire je t'en prie. Je bois un peu mon verre et je grimace. " Maximiquoii ?" réagissais-je quand j'entends son prénom en entier avant qu'il ne décide d'aller vers Max. " Ah ouais, je préfère Max. Désolé. Ton prénom m'a l'air compliqué... Tim pour ma part. C'est juste mon surnom, mon prénom est compliqué aussi, moins que le tien et les gens aiment bien se moquer. La grosse merde." soupirai-je avant de me retourner quand j'entends des plaintes derrière. " ALORS ?! Z'avez fini ?!" " Non ! Bruce est en train de me massacrer !" Et j'entends le gars rire. Je soupire à nouveau et retrouve mon verre pour boire une autre gorgée. " En attendant que ces imbéciles finissent de jouer la partie à deux... T'es pas Américain non ? Ton accent là." lui dis-je alors que je fais un geste de la main avec l'oreille, tout à fait curieux. Ouais, même bourré, j'ai l'oreille.

" Tim ! C'est bon !" " Ah. Prends ton verre." lui dis-je en faisant une petite tape à son épaule alors que je me lève avec le mien pour aller retrouver les deux mecs. " Alors .. Tyler, Bruce... Maximili... Enfin bref, Max. Max, Tyler et Bruce." " En fait, je suis Tyler, lui c'est Bruce." " Pfff. Vous êtes tous les deux un cauchemar à être frères comme ça." soupirai-je. " On joue..." Bruce et moi allons jouer ensemble. Tu joues avec Max. On commence."

Je ne dis rien de plus et lève les mains. J’acquiesce et récupère la queue de billard. " Meh, c'est pas ma préférée." " Roh tu fais chier Tim." On échange. " Grazie." Et je les regarder rassembler les boules et commencer à jouer. Je murmure à mon nouvel ami du soir. " T'sais jouer au billiard ou c'est juste la première fois ? Je sais plutôt bien viser, mais j'ai un peu trop bu..."
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 09/06/2016
›› Commérages : 378
›› Pseudo : silver ✻ cindy
›› Célébrité : mats god husband hummels
›› Schizophrénie : Devon Oakley (Sebastian Stan) ✻ Aurora Callahan (Jenna-Louise Coleman) ✻ Julian Finch (Jake McDorman) ✻ Georgiana Lewandowski (Gemma Arterton) ✻ Evan Pryce (Patrick J. Adams) ✻ Jocelyn Ahern-Fields (Karla Souza) ✻ Javier Rodríguez (Charlie Cox) ✻ Maggie Rixon (Jessica Chastain) ✻ Luke Holloway (Jon Bernthal).
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Let's have gun...Fun - Timax ✻ ( Dim 11 Fév - 21:40 )


Timothy & Maximilian

Lean on me, when you're not strong. and I'll be your friend. I'll help you carry on. For it won't be long 'til I'm gonna need somebody to lean on.



Maximilian a tendance à boire un peu trop ces derniers temps. Et du coup, il ne se souvient pas toujours de tout ce qu'il fait. Par exemple, il se souvient très bien d'avoir dragué une belle brune comme un gros lourd et d'être rentré avec elle. Ça, pas de problème. Par contre, s'il s'était fait draguer par un homme d'une bonne quarantaine il ne s'en souvenait pas. Et d'ailleurs, il n'avait pas très envie de s'en souvenir. Alors il préférait savoir, sait-on jamais. « Ah. J'préférais être sûr, j'me souviens pas toujours de tout quand … enfin bref », commenta-t-il. Pas la peine de passer pour un alcoolique, merci bien. Le jeune homme préféra se taire. Et d'ailleurs, il préféra ne pas faire remarquer que c'était étonnant que l'homme ne l'ait pas encore vu ici, puisque ce bar était presque sa deuxième maison. Ça ne le regardait pas. Maintenant que Max savait ce que l'homme lui voulait, il était plutôt rassuré. Tant mieux, il n'avait pas l'intention de le draguer. Il n'aurait même pas su comment le repousser. Et en plus il n'était pas en état de se battre.

Enfin s'il criait, Max allait vite regretter d'avoir dit oui. Pourquoi est-ce que tout le monde se sentait obligé de lui bousiller les tympans ? Bref. Le dénommé Tyler avait décidé de finir sa partie avant. Ce qui voulait dire qu'ils allaient devoir patienter. Parfait. Max allait pouvoir savourer sa bière comme ça. Comme il était poli, il le remercia pour le verre et se présenta. Et comme souvent avec les américains, il avait le droit à un commentaire d'incompréhension devant la prononciation de son prénom. Ce n'était pas si compliqué que ça si ? « Maximi … Oh et puis laisse tomber », finit-il par dire en haussant les épaules. Max ça lui allait aussi. Il préférait avoir un surnom plutôt que d'entendre l'américain massacrer son prénom toute la soirée. « Tim », approuva-t-il en hochant la tête, histoire de dire qu'il avait intégré l'information. Ce n'était pas compliqué Tim. Même si c'était un surnom aussi. Apparemment tous les prénoms les plus compliqués du monde sont réunis à CH. Et encore Tim n'a pas rencontré Georgiana. « Mais c'est pas compliqué, c'est juste que c'est allemand », répondit-il. Et l'allemand c'est compliqué, got it ? L'explication était simple. La seule personne qui était sans doute ravie de vivre chez les américains, c'était sa cousine, parce qu'eux au moins savaient prononcer son prénom. Sur ces mots, ils gueulèrent encore. Apparemment, les deux autres n'avaient toujours pas terminé. « Tu les as trouvé où ces deux ? », demanda-t-il en haussant un sourcil. Bref, peu importait. Le jeune homme avala une gorgée de sa bière et observa les deux autres terminer leur partie. « Ouais mon accent vient du Nord de l'Allemagne », confirma-t-il. Et l'accent allemand du Nord est encore pire que celui du Sud. Vous pouvez me croire sur parole.

Les deux hommes avaient enfin fini de jouer. Parfait. Max n'avait pas touché à un billard depuis un moment, mais il avait hâte de jouer. Il le faisait souvent avant, avec ses coéquipiers, après un match gagné. Dans une autre ville semblait-il. Verre à la main, il suivit le dénommé Tim pour rejoindre Bruce et … C'était quoi son nom à l'autre ? Tyler. Mais comme personne ne semblait d'accord sur qui était qui, Maximilian n'était pas sûr de savoir qui était Tyler et qui était Bruce. « Lut. Moi c'est Max », se présenta-t-il. Au moins lui il était lui. Pas comme Bruce et Tyler qui semblaient s'échanger leurs prénoms. Max ne comprenait plus rien. Au moins il connaissait les règles du billard. Heureusement parce qu'il était pas en état de retenir les règles de quoi que ce soit. « On prend les rayés », annonça-t-il. Il aimait bien les rayés. Y avait une boule qui lui faisait penser à une abeille. C'est mignon les abeilles. Max attrapa une queue de billard à son tour et reporta son attention vers Tim. « J'sais jouer en général. Mais là j'ai bu … », commença-t-il. Il essaya de compter les bières qu'il avait descendu sur ses doigts. Mais il avait perdu le fils au moins trois fois alors il préféra laisser tomber. « … Trop », conclut-il. Au moins là dessus, ils seraient sans doute d'accord. D'ailleurs ça se voyait à sa tête qu'il avait trop bu l'homme. « T'sais quoi le meilleur moyen de savoir, c'est d'essayer », déclara-t-il. Il était un peu philosophe Max quand il s'y mettait. Il s'approcha de la table, visa, frappa dans la boule blanche vers une boule rayée. C'était pas rentré, mais presque. « Apparemment j'sais à moitié viser », déclara-t-il solennellement. En même temps si la table arrêtait de bouger toute seule, il aurait sans doute rentré la boule. Voilà c'est tout.



NEVER LET YOU DOWN
I hate to turn up out of the blue uninvited but I couldn't stay away, I couldn't fight it. I had hoped you'd see my face and that you'd be reminded that for me it isn't over. Never mind, I'll find someone like you. I wish nothing but the best for you too. Don't forget me, I beg I'll remember you said, "sometimes it lasts in love but sometimes it hurts instead.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 31/12/2017
›› Commérages : 98
›› Pseudo : Harmajabb Mr.turtle
›› Célébrité : Jon hamm
›› Schizophrénie : Anthony Gresham aka Jeffrey Dean Morgan ; Simone Esposito aka Ryan Gosling; Brianna Holloway aka Millie Bobby Brow, (omg une FILLE!!!), Eliott James aka Mr.Darcy (Colin Firth quoi), Nawid Sadki aka Poe (Oscar Isaac wesh)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Let's have gun...Fun - Timax ✻ ( Dim 11 Fév - 22:48 )

Let's have gun... Fun!
Max & Tim
De l'Allemand ?
Ah bah. Mon nouveau pote est Allemand. Il a la langue pas des plus faciles en fait. En plus d'avoir un prénom des plus pétés ici, il n'a pas choisi le bon endroit en fait le pauvre. M'enfin bref, je ne m'attarde pas plus que ça que je gueule envers les autres là. Qu'ils se magnent un peu le cul là ! On a envie de jouer et j'ai pas envie de boire tout d'un coup mon fichu Whiskey !! Il me pose la question sur où est ce que je les avais trouvé. " Alors là, bonne question... Je cherchais à vouloir jouer au billard, parce que je m'ennuyais sur le comptoir et ils cherchaient un quatrième joueur. Ca fait quasiment six heures ... Cinq heures qu'on joue. J'ai pas arrêté de gagner." En fait, j'ai perdu plusieurs fois, mais rien à foutre. J'ai gagné le plus souvent et voilà. Et on n'a pas joué cinq heures, mais rien à foutre aussi. On a joué longtemps et on est sur le point de craquer. Au pire, je sais comment terminer la soirée, en toute douceur... Pour les gagnants...! Ceci dit, je tique à son accent parce que oui. C'est pas Américain ce qu'il dit là. " Aaah... Je vois. Je viens d''Italie moi. Mais suis ici. 'Fin en Amérique depuis des années. Au fur et à mesure l'accent, ça va disparaitre, mais t'oublies jamais ta langue natale." Une pause et je fais un petit signe du menton. " Pourquoi t'as quitté l'Allemagne ? 'Fin, j'veux dire, de toutes ces villes du pays. Pourquoi Cap Habor, un trou paumé comparé à New York ?"

" Les rayés ? T'aimes les rayés toi ? Oooh. On va être sacrément potes, toi et moi !" réalisai-je en lui donnant une bonne tape sur son épaule avec un grand sourire. Je dépose mon verre sur la table et attends que les deux zigotos aient terminés de jouer. Je lui tends la queue de billard parce que j'vais laisser l'honneur à l'invité de jouer. " On a tous bu ici. Plus t'es bourré, plus c'est drôle pour viser." Pour ça que j'ai pris le whisky en fait. Je me donne un défi pour savoir viser, mais si je pense que je dis des conneries, alors là... En plus je tiens pas droit. J'sais pas combien de verres j'ai bu en fait. Il compte sur les doigts lui ? " Ouais... J'ai perdu le compte moi aussi. Le dernier chiffre dont je me souviens c'est ... Wow... Ok. Je lance au hasard. 4. Voilà." J'ai lancé au hasard. Peut-être que j'ai bu quatre verres, voire plus. De toute façon, c'était super flagrant que j'ai bu, ça se voit quoi. Sur tout le monde ceci dit. Je me tais et je le regarde essayer d'entrer la boule rayée... Rayée comme une abeille... Ayant la couleur d'un tournesol... Qui est parmi tant d'autres dans un champ sous le soleil tapant, reignant au milieu d'un ciel bleu...

BING !

Le bruit des boules qui s'entrechoquent me font revenir à la réalité. " OUaais ! C'est mieux que rien eh ! Attends, t'vas voir moi quand ce sera mon tour !" fis-je en l'applaudissant. Enfin, pas trop, mais voilà. Je l'ai applaudis. " Je sais que tu feras mieux si t'entrais la balle dans le trou t'sais ?" Je ne me comprends pas là. Enfin, je ne me suis pas compris mais ce n'est pas grave. Je regarde Bruce... Euuh. Tyler jouer et il n'arrive pas à faire entrer la balle le pauvre. Je frappe dans mes mains. " à Mon TOUR." Ca va saigner ! Je récupère la queue et je me mets en position pour viser. " Mate ça fratello !" Et je vise... Ouh là. J'ai la tête qui tourne, c'est encore plus dur que tout à l'heure là.

Allez, arrête de tourner... Tourne pas... C'est comme le vent qui souffle là. Genre le vent souffle et te fait bouger un peu l'arme... Genre, y a ma respiration qui fait bouger l'arme. Les bruits qui gênent... Purée, c'est comme en compétition de tir là. Je vise et je fais bouger la balle blanche vers la balle rayée là qui bouge et qui tombe dans le trou. " Tim ! On doit jouer deux fois là ! T'as fait tomber notre balle dans le trou." Hein ? Quoi? Qu'est-ce qu'ils racontent comme conneries là ? " Nan. C'est la balle rayée qui est tombée dans le trou." " Oui, elle est tombée après, avant y avait notre balle que t'as fait tomber dans le trou." " Nan. La balle rayée est tombée avant." " Non, la balle, la NOTRE est tombée." " Vous allez quand même pas commencer à me faire chier là ! Vous avez besoin de tricher maintenant pour gagner ?" " Non, mais. Max ! Notre balle est tombée en première ou c'est la rayée ?" " Max, c'est la rayée qui est tombée en première ! "

electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 09/06/2016
›› Commérages : 378
›› Pseudo : silver ✻ cindy
›› Célébrité : mats god husband hummels
›› Schizophrénie : Devon Oakley (Sebastian Stan) ✻ Aurora Callahan (Jenna-Louise Coleman) ✻ Julian Finch (Jake McDorman) ✻ Georgiana Lewandowski (Gemma Arterton) ✻ Evan Pryce (Patrick J. Adams) ✻ Jocelyn Ahern-Fields (Karla Souza) ✻ Javier Rodríguez (Charlie Cox) ✻ Maggie Rixon (Jessica Chastain) ✻ Luke Holloway (Jon Bernthal).
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Let's have gun...Fun - Timax ✻ ( Sam 24 Fév - 20:30 )


Timothy & Maximilian

Lean on me, when you're not strong. and I'll be your friend. I'll help you carry on. For it won't be long 'til I'm gonna need somebody to lean on.



Apparemment, maintenant qu'il vivait à Cap Harbor, Maximilian était destiné à faire des rencontres pas commodes. Non qu'il ne se plaigne pour ça. Au moins, ça avait le don de mettre un petit peu d'ambiance dans sa vie. Et puis, maintenant qu'il était certain que cet homme n'avait pas essayé de le draguer avec son verre de bière, il était tout disposé à devenir son nouveau meilleur copain. Au moins pour la soirée tout du moins. En attendant, ça ne lui disait toujours pas où son nouveau copain avait trouvé ses deux autres acolytes. « Ils ont l'air pas commode en tout cas », constata-t-il. Enfin peut-être que c'était parce qu'il trouvait tous les américains louches de toute façon. Ils avaient tous un peu un grain dans un sens. En même temps, on pouvait difficilement faire confiance aux habitants d'un pays où tout le monde se promène avec un flingue à la ceinture. Voilà, c'était son avis personnel, c'était gratuit, cadeau. Et du coup l'ancien footballeur n'espérait pas perdre son accent un jour. L'accent des américains, il s'en passera, merci. « J'espère pas, que l'accent partira », s'exclama-t-il. En tout cas, l'accent de l'alcool, celui-là il n'était pas prêt de le perdre. Pour cela, il faudrait déjà qu'il arrête de forcer sur la bouteille et ça ce n'était pas pour demain. « Mais sinon, l'Italie c'est cool aussi comme pays », ajouta-t-il, pour faire la conversation. Il y avait été plusieurs fois. Essentiellement pour sa carrière. L'Allemagne avait affronté plusieurs fois l'Italie et il en avait profité pour faire un peu de tourisme. Pas assez à son goût, mais c'était déjà pas mal. « Ma cousine vit ici », se contenta-t-il de répondre. Il n'avait pas envie d'expliquer le reste. D'expliquer qu'il était un footballeur déchu, dont la carrière avait éclaté en vol. Puis en plus, l'homme face à lui ne semblait pas le savoir, donc c'était tout aussi bien. « Et toi ? », demanda-t-il finalement, pour ne pas se montrer trop indifférent. Après tout, il était en train de se faire un pote pour la soirée. Enfin en théorie.

Parce qu'en pratique, ce qu'il voulait, c'était jouer au billard. Et c'était bien qu'ils s'y mettent enfin. Max allait finir par s'impatienter. « Ben ouais. J'aime bien les rayées. Ça me fait penser à des abeilles. Ou a des gros bourdons », déclara-t-il. Et si Tim ne comprenait pas sa logique ce n'était pas grave, lui il la comprenait. Et pour la petite histoire, hummel en allemand ça veut dire bourdon, voilà. Maintenant, le jeu pouvait commencer. Mais ça allait être compliqué de viser, puisqu'il était très loin d'être sobre. « ALLEZ ON A QU'UNE VIE ! », brailla-t-il, attirant le regard de certains clients à qui il fit un signe de la main. Ils n'avaient jamais vu un mec bourré crier et jouer au billard ou quoi ? Le jeune homme n'y prêta cependant pas attention plus que ça. A la place, il reporta son attention sur son pote le joueur de billard et hocha la tête négativement, de gauche à droite. « Impossible que t'aies bu que quatre verres mec ou alors tu as la résistance à l'alcool d'une gonzesse », répondit-il. C'était même plus impossible qu'impossible. En tout cas, Max, c'était son avis. Et son avis il était forcément le bon, voilà, c'est tout. Maintenant que c'était dit, le jeune homme se lança le premier pour jouer. Il n'avait pas réussi à viser bien bien. Mais il y avait du pas mal. Il méritait une mention effort exceptionnelle. Le jeune homme fit même une petite courbette quand son pote l'applaudit. « Mec faut qu'on gagne, j'aime pas perdre », fit-il, annonçant la couleur. Max était mauvais perdant. S'il ne gagnait pas cette partie, il mettrait la faute sur Tim sans le moindre problème. Et ce même si ça puait la mauvaise fois à des kilomètres. Rien à foutre. D'autant plus que Tim affirmait qu'il ferait très bien quand il passerait à son tour. Max haussa les sourcils, sans comprendre ce qu'on lui disait. Apparemment, la connexion entre l'Italie et l'Allemagne ne passait plus. Mais un des frères joua et se planta totalement. Maintenant c'était au tour de Tim et Max frappait dans ses mains, pour l'encourager. « Auf geth's ! », s'exclama-t-il avec enthousiasme. Tim joua. La boule rayée tomba dans le trou. Avec une boule rouge. Mais Max il était sûr que la rayée était rentrée d'abord. Les deux frères ils voulaient tricher. « C'est l'abeille qui est rentrée d'abord ! », s'exclama-t-il. Même qu'il était jaloux. Il voulait être celui qui rentrerait l'abeille dans le trou. Mais au moins grâce à Tim, ils allaient peut-être gagner. « Je suis caté… truc rique », ajouta-t-il. La langue anglaise, c'était trop pour lui. L'allemand c'était beaucoup plus simple. Vous vous souvenez quand je vous disais que Max était de mauvaise foi ? Ben voilà. « VOUS TRICHEZ ! IL NOUS FAUT UN ARBITRE », cria-t-il. Non mais oh. Il n'allait pas se laisser faire. « Penalty ! », brailla-t-il. Bon ce n'était pas le bon sport, mais ce n'était pas grave, penalty quand même.



NEVER LET YOU DOWN
I hate to turn up out of the blue uninvited but I couldn't stay away, I couldn't fight it. I had hoped you'd see my face and that you'd be reminded that for me it isn't over. Never mind, I'll find someone like you. I wish nothing but the best for you too. Don't forget me, I beg I'll remember you said, "sometimes it lasts in love but sometimes it hurts instead.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 31/12/2017
›› Commérages : 98
›› Pseudo : Harmajabb Mr.turtle
›› Célébrité : Jon hamm
›› Schizophrénie : Anthony Gresham aka Jeffrey Dean Morgan ; Simone Esposito aka Ryan Gosling; Brianna Holloway aka Millie Bobby Brow, (omg une FILLE!!!), Eliott James aka Mr.Darcy (Colin Firth quoi), Nawid Sadki aka Poe (Oscar Isaac wesh)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Let's have gun...Fun - Timax ✻ ( Mer 28 Fév - 16:39 )

Let's have gun... Fun!
Max & Tim
Ils n'ont pas l'air commode.
Je me retourne pour les regarder et hausse les épaules. " Les Américains ne sont jamais commodes de toute façon." lui dis-je, parce que ouais, c'est vrai. Il suffit de bien regarder autour de nous, y a de ces tarés et ce sont les seuls à avoir fait pire que l'Angleterre à voter pour Trump. Sérieusement, moi j'avais voté Clinton plus par défaut... Enfin les Anglais sont déjà pas mal pour avoir voté le Brexit.'Fin bref, je suis pas là pour parler politique de toute façon. De toute façon, on apprend vite que nous sommes pas du pays. L'un est Allemand, moi je suis Italien et le monde est sauvé ! Enfin, si on parle pas de foot, ça devrait aller je pense. " J'ai plus l'accent Italien... Si c'est pas triste ça..." soupirai-je avant d'hausser encore une fois de plus les épaules. " De toute façon, si je le veux, je peux changer d'accent facilement comme ça." fis-je tout simplement avec l'accent purement Anglais. C'est assez amusant de voir comment les gens ont de l'oreille ici, y comprit moi qui ai pigé qu'il ne vient pas d'ici. " Ah ouais ? Grazie...! T'as été en Italie une fois ? J'ai pas eu l'occasion de visiter l'Allemagne perso. Trop loin et je ne parle pas la langue." Voilà, c'est pas plus compliqué que ça. Je fais une petite moue de compréhension quand il me balance qu'il est là parce que sa cousine vit ici. Okay, il est pas venu dans ce trou paumé par choix, mais pour rejoindre de la famille. Je bois un peu mon verre avant de répondre: " Ma soeur vit ici." Voilà tout simplement. À l'idée que je viens d'avoir: nous sommes là pour notre famille, je me mets à rire. " Décidément, on est plus là par défaut que par choix. Sérieusement, je ne sais pas ce que je trouve dans cette ville. Elle me déprime et n'est pas plus active qu'à New-York" Et c'est vrai. Y a pas beaucoup d'agitation, j'entends pas toujours les sirènes de voitures, je n'entends rien et je m'emmerde comme un rat mort. Alors je m'occupe comme je peux en fait. Puis bon, y a ma soeur Julie qui est là et qui a besoin de moi, je l'aide comme je peux mais ce n'est pas évident de me montrer comme un oncle assez responsable. Suffit de me voir avec les gosses des autres.

" ... Ouais ... Ouais ... On va être la team Bee donc...!" fis-je un peu perplexe avant de tapoter tranquillement son épaule dans un geste compatissant. " Ça va aller. On va les aider à rentrer dans la ruche." Ouais hein, c'est les abeilles là, on part un peu en vrille, mais ça fait un peu de bien de se décompresser aussi. Ça n'a jamais tué personne... Quoique... Si. Enfin, vais pas aller dans ce sens-là. Ça va partir en vrille sinon. " OUAIS ! " affirmai-je et j'ai maintenant décidé que ce serait notre slogan tient ! Elle est pas mal ceci dit d'ailleurs. On n'a qu'une vie, parce que les abeilles, ça pique fort et quand je dis que ça pique fort: on peut en mourir tient. " Ah ?" J'hausse les épaules, alors c'est pas quatre verres... De toute façon, ch'uis là depuis cinq heures, alors je dois forcément avoir BEAUCOUP bu. Je le frappe gentiment sur son bras. " La gonzesse t'emmerde mec. Je sais plus combien de verres, de toute façon, qui les compte en buvant hein ?"

" T'inquiète. Je gère." fis-je en lui tendant mon verre à moitié vide. De toute façon, il a fait la moitié du boulot et c'est moi qui vais en prendre tout le mérite, alors forcément qu'il mérite des applaudissements. " Grazie ?" fis-je un peu perdu face à son expression Allemand. Enfin, voilà. J'ai perdu la connexion avec l'Allemagne. C'est la grosse merde. Enfin bref, vais pas me laisser perturber davantage que je ... Hé attend, il en a fait quoi de mon verre s'il applaudit ? " T'as foutu quoi à mon verre ?" fis-je en Italien avant de me rendre compte et que je me mets au final à parler Anglais. M'enfin bref, je me concentre. VOILÀ ! DANS VOT' FACE ! J'ai réussi à mettre l'abeille dans le trouuu ! Parce que ouais, j'aime pas perdre moi, Maximimi non plus. Donc on va pas perdre. Je sais viser, même bourré. Donc voilà. Si j'ai de l'oreille bourré, que je sache viser, que je baragouine l'Italien, ça devrait le faire.

" VOILÀ ! Écoutez l'Allemand ! Il a raison ! C'est l'abeille qui est entrée dans sa ruche là !" Une pause, je le regarde et murmure. " Catégorique. Catégorique..." C'est sûr que ça doit être chaud de parler la langue là. Et au final, les frères sont pas d'accord, les Américains pas d'accord avec les Européens. Décidément, du gros cliché ! " Un arbitre ?" fis-je perdu tout d'un coup. " Je ... ? " Depuis quand y a un arbitre au billard ? " MEC ! On joue pas au foot !!" " On choisit l'arbitre !" " Non ! Y a pas d'arbitre ducon !" " Si !" " Attendez, la barman était sympa ! Elle peut nous aider !" " Tu demandes à une femme toi?" " Bah ouais." fis-je totalement décontracté avant d'être agacé par les voix des frères là. " T'sais quoi Maximimi ? On se casse ? J'ai un endroit plutôt calme où on peut jouer nous même à notre jeu sans avoir besoin de tricher. Pas besoin de dépenser l'énergie avec ces tricheurs." " Fait gaffe à ce que tu dis." Oh là, ça chauffe. Ouais non, on va éviter. j'ai pas envie d'être banni de ce bar, j'aime trop leur whisky et leurs billards...

electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 09/06/2016
›› Commérages : 378
›› Pseudo : silver ✻ cindy
›› Célébrité : mats god husband hummels
›› Schizophrénie : Devon Oakley (Sebastian Stan) ✻ Aurora Callahan (Jenna-Louise Coleman) ✻ Julian Finch (Jake McDorman) ✻ Georgiana Lewandowski (Gemma Arterton) ✻ Evan Pryce (Patrick J. Adams) ✻ Jocelyn Ahern-Fields (Karla Souza) ✻ Javier Rodríguez (Charlie Cox) ✻ Maggie Rixon (Jessica Chastain) ✻ Luke Holloway (Jon Bernthal).
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Let's have gun...Fun - Timax ✻ ( Mer 14 Mar - 16:07 )


Timothy & Maximilian

Lean on me, when you're not strong. and I'll be your friend. I'll help you carry on. For it won't be long 'til I'm gonna need somebody to lean on.



Les américains ne sont jamais commodes de toute façon. Ouais. Bon. Maximilian était plutôt d'accord sur le sujet. Les américains ne faisaient jamais rien comme personne. Et puis, ils avaient élu Donald Trump, il ne fallait surtout pas l'oublier. « C'est certain », commenta l'allemand. Il se demandait parfois comment sa cousine avait pu s'enterrer ici, aussi loin de son Allemagne natale. Et du coup il se demandait aussi pourquoi il l'avait suivi. Dans le fond, il avait la réponse. Il était allé aussi loin que possible de son Allemagne natale et il avait voulu faire carrière comme entraîneur en Amérique. Et comme il avait lamentablement échoué, il était venu pleurnicher chez sa cousine, parce qu'avoir une famille, c'était important dans le fond. Enfin bon, ils n'étaient pas là pour parler de ça. Apparemment, ils étaient là pour parler de leurs origines respectives. Ce qui était un sujet bien plus agréable aux yeux de l'allemand. « Un p'tit séjour en Italie et ça devrait s'arranger », répondit-il. Enfin lui, il espérait qu'il ne perdrait jamais son accent allemand. Déjà parce que ça avait son petit succès auprès des filles. Et ensuite parce qu'il ne voulait pas qu'on le prenne pour un américain. « Wow », s'exclama l'allemand. Lui il était incapable de changer son accent. Il était très nul à ce jeu. Déjà qu'il avait eu du mal à parler l'anglais en arrivant aux States, alors changer d'accent à volonté, c'était trop difficile pour lui. « Ouais, mais j'ai pas trop eu l'occasion de visiter. Je jouais pour l'équipe nationale de foot en Allemagne et on a joué plusieurs matchs en Italie », répondit-il en haussant les épaules. Comme si ce n'était rien. Alors qu'en vérité, il avait eu l'occasion de rencontrer Gianluigi Buffon, qui en plus d'être une légende du foot était un homme qu'il admirait réellement. Mais bon, ils n'étaient pas là pour parler de foot non plus. Ils étaient là pour jouer au billard et pour picoler. Ca c'était un sujet que Maximilian maîtrisait à la perfection. « Ouais … Enfin tu sais quoi, j'ai fais un tour par New-York et en fait, cette ville aussi me déprime », commenta-t-il. Parce que tout le monde marchait à toute vitesse, personne ne prenait le temps de rien et en plus les gens n'étaient même pas sympas. Maximilian aurait préféré être encore à Munich à l'heure qu'il était. Mais au moins ici il avait la paix.

L'heure était enfin venue de jouer et Maximilian en était satisfait. Team Bee, ils étaient. Parfait. « Bzzzzzz », se contenta-t-il de répondre. Il fallait peut-être qu'il arrête de boire, parce que franchement, ça n'avait pas l'air de lui réussir plus que ça, l'alcoolisation. Maintenant il se prenait pour une abeille, voilà, très bien. « On va les ramener à la maison », approuva Max en hochant la tête. Bon, ils étaient toujours en train de parler de billard là ? Parce que leur conversation dérivait un peu apparemment. Enfin bon, le jeune homme devait jouer maintenant. Enfin s'ils continuaient tous les deux à causer, ils n'allaient pas jouer des masses en fait, tout bien réfléchit. Max grimaça à la frappe sur le bras. Aïe. Il ne savait pas si l'alcool le rendait plus sensible à la douleur ou si Tim y était allé fort, mais ça fait mal. « Bah personne ne compte en fait », conclut-il. Lui il avait arrêté de compter au moment où l'alcool l'avait rendu triste. Mais maintenant qu'il était en bonne compagnie, il était plutôt joyeux. Un peu trop. Et trop enjoué. Tout ça parce qu'il devait mener des abeilles à la ruche. N'importe quoi. Bon, maintenant que Max avait joué, c'était au tour de Tim. Et son expression face à ses mots en allemand le firent pouffer. Voilà qu'il riait tout seul. De mieux en mieux cette soirée. Max pose le verre quelque part, mais oublie l'emplacement environ deux secondes plus tard. « Euh … Là », fait-il en désignant des verres. Celui de Tim doit forcément être là. Peut-être. Enfin bon, l'heure n'est pas à la discussion au sujet de ce foutu verre à la con. L'heure était plutôt au jeu. Et Tim s'était bien démerdé. Il avait ramené une abeille à la maison. Sauf qu'il avait rentré une boule pleine aussi. Mais Max était sûr de lui, c'était l'abeille qui était rentrée la première. « C'EST L'ABEILLE QUI EST RENTRÉE DANS SA RUCHE Y A PAS DE DOUTE », brailla-t-il. Parce que Max n'aimait pas perdre mais que si en plus il jouait contre des tricheurs, il allait sortir les poings. Non mais oh. Ce soir le courant ne passait décidément pas entre les européens et les américains. « On s'en fout, au moins au foot y a un arbitre pour être sûr qu'on triche pas », répondit-il. CQFD. Enfin il y a quelques preuves aussi selon lesquelles l'arbitre n'est pas toujours impartiale mais ça c'est une autre histoire. Voilà que maintenant les américains et l'italien se disputaient pour savoir qui allait choisir l'arbitre et si une femme pouvait l'être. Mais voilà, Max n'eut pas le temps d'en placer une que déjà l'italien lui proposait de se casser. « Ouais on s'casse », confirme-t-il. Il n'avait pas envie de perdre contre des tricheurs. Ni même de perdre tout court. En plus les esprits étaient en train de s'échauffer et ça allait finir par partir en cacahuète il le sentait. Face à la remarque des américains, Maximilian leur répondit par un doigt d'honneur. Il vit la colère dans leurs yeux et … « Oh putain, on s'arrache ! », s'exclama-t-il en prenant la fuite vers la sortie du bar comme un lâche, alors que les américains s'apprêtaient à lui foutre leur poing dans la gueule. Il aimait bien ce bar, donc s'il pouvait ne pas s'y battre ce serait bien pour lui. Une fois à l'extérieur il se tourna vers l'italien. « Bon on va où ? », demanda-t-il. Mais ils devaient y aller vite, avant que les américains ne sortent aussi.



NEVER LET YOU DOWN
I hate to turn up out of the blue uninvited but I couldn't stay away, I couldn't fight it. I had hoped you'd see my face and that you'd be reminded that for me it isn't over. Never mind, I'll find someone like you. I wish nothing but the best for you too. Don't forget me, I beg I'll remember you said, "sometimes it lasts in love but sometimes it hurts instead.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 31/12/2017
›› Commérages : 98
›› Pseudo : Harmajabb Mr.turtle
›› Célébrité : Jon hamm
›› Schizophrénie : Anthony Gresham aka Jeffrey Dean Morgan ; Simone Esposito aka Ryan Gosling; Brianna Holloway aka Millie Bobby Brow, (omg une FILLE!!!), Eliott James aka Mr.Darcy (Colin Firth quoi), Nawid Sadki aka Poe (Oscar Isaac wesh)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Let's have gun...Fun - Timax ✻ ( Sam 17 Mar - 21:14 )

Let's have gun... Fun!
Max & Tim
Je plisse les yeux.
Je cligne les yeux en fait. Je regarde la personne en face de moi et ai un petit mouvement de recul de la tête. « Équipe nationale ? » De foot ? Attendez. Je suis en train de parler à un joueur d’une équipe nationale de foot là ? Je soupire et hausse les épaules. «  Diantre, t’as vachement visité les stades d’Italie que les villes en soit. » Une pause et je le regarde pour balancer. «  No offense, mais je ne suis pas très foot. Je n’en sais pas grand chose et je pense que pour ton cas, c’est ptête mieux. » Après tout, ça coupait vite la conversation sur le foot, parce que voilà, comme je l’ai dit, c’était pas mon truc du coup, beeen. Voilà, plus de foot, c’est fini le foot. Et au final, on parle de grandes villes, telles que New-York et apparement ça ne lui a pas plu. «  Aaaah… bah ça. C’est parce que tu l’as visité comme un touriste. Mais si tu vis comme un New-Yorkais, tu verrais la ville d’une autre façon. » Et j’hoche la tête pour appuyer mes dires.

Au final, on a été prêt pour jouer au billard et la partie a à peine commencé que c’est déjà parti en couille. J’insulte les tricheurs, on essaye d’avoir une arbitre mais ça n’a pas marché du tout, parce qu’ils veulent pas. En gros … Je sais plus. J’ai plus rien compris en fait. J’ai pensé à pas mal de trucs, mais les pensées partent comme des petites abeilles, c’est fou ça. Dans tous les cas, j’ai besoin de me casser et Max aussi. Alors on va se casser. J’ai tenté de dire que c’est notre abeille qui est entrée mais au final… Ouais en gros, c’est parti en couille. J’ai pas envie de perdre, je suis très mauvais perdant et encore plus face à des ricains tricheurs à la con là. Et encore, ces derniers se mettent à insulter, je me retourne à moitié quand je vois mon compagnon Allemand faire un doigt d’honneur. « Oh mierda ! » Et on prend la fuite comme des cons, j’ai oublié de déposer les affaires du billard du coup, je l’ai laissé sur une table au passage. On retrouve vite l’air frais dehors et je soupire, j’aime bien retrouver cette sensation de fraicheur et suffit d’entendre la voix de mon nouveau compagnon pour revenir sur Terre. « Ouais… J’ai pas la moindre id… » «  Hey vous les tricheurs ! » «  Roh… » Je soupire et entends les Américains s’approcher de nous assez vénère. Je finis par mettre ma main dans mon dos pour récupérer quelque chose que je pointe direct sur la figure du gars qui s’est vite arrêté et qui m’a montré les mains. « Oh là… » «  Ouais hein. Maintenant, tu vas te calmer. Tu vas retourner au bar avec ton frère et t’arrêtes de nous faire chier. » « Il bluffe, il ne va jamais tirer. » « Je suis flic. » Et rien que cette phrase, en plus du sérieux dans ma voix, les gars se calment de suite et l’un décide au final de rentrer. Enfin, ils font ce que je leur dis de faire. Je soupire et me retourne vers mon ami. « Ouais, finalement. Suffit de sortir l’arme et voilà. Ils se calment vite fait et on est tranquille pour le reste de la soirée…! J’allais pas tirer dessus de toute façon. Je ne fais qu’en cas de défense légitime. » soupirai-je. Quoique, avoir une arme sur soi en étant un peu ivre, ce n’est pas une bonne idée.  « Si jamais on parle de ce match du bar. On n’a qu’à dire que c’est la team bee qui a gagné. » Mauvaise foi quand tu nous y tiens..! 

electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 09/06/2016
›› Commérages : 378
›› Pseudo : silver ✻ cindy
›› Célébrité : mats god husband hummels
›› Schizophrénie : Devon Oakley (Sebastian Stan) ✻ Aurora Callahan (Jenna-Louise Coleman) ✻ Julian Finch (Jake McDorman) ✻ Georgiana Lewandowski (Gemma Arterton) ✻ Evan Pryce (Patrick J. Adams) ✻ Jocelyn Ahern-Fields (Karla Souza) ✻ Javier Rodríguez (Charlie Cox) ✻ Maggie Rixon (Jessica Chastain) ✻ Luke Holloway (Jon Bernthal).
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Let's have gun...Fun - Timax ✻ ( Dim 25 Mar - 17:06 )


Timothy & Maximilian

Lean on me, when you're not strong. and I'll be your friend. I'll help you carry on. For it won't be long 'til I'm gonna need somebody to lean on.



Bon. Pourquoi il le regardait comme ça lui encore ? Déjà qu'il avait eu l'air bizarre en début de soirée, dans la façon dont il lui avait offert un verre, il n'allait quand même pas s'y remettre, si ? « Ouais, équipe nationale », confirma-t-il en hochant la tête, soulagé que ce soit l'unique raison pour laquelle il le regardait bizarrement. En même temps, quand on le reconnaissait, ça faisait souvent cet effet. Mais ça lui paraissait être dans une autre vie, le temps où il jouait pour la Mannschaft. « Ouais, j'ai vachement visité les stades. J'ai gagné quelques fois aussi », souffla-t-il avec un sourire moqueur. Coucou la Squadra azzura. Coucou la Juve. Bisous. Sorry not sorry. Enfin, l'homme face à lui ne semblait de toute façon pas le connaître et c'était tant mieux. Par contre … « Qu'est-ce qu'il a mon cas ? », demanda-t-il en haussant un sourcil. Il avait un message à lui faire passer ? Il avait l'air d'un cas désespéré ? Ok, il ne ressemblait sans doute plus à un joueur de foot, ça il voulait bien le lui accorder, mais quand même. Un peu de respect. Enfin bon. Mieux valait peut-être changer de sujet. C'était une plutôt bonne idée et ils embrayèrent sur les grandes villes américaines. Que Max n'aimait pas forcément. « Bof, je préfère quand même Munich », répondit-il en haussant les sourcils. De toute façon, il y avait trop de gens dans les grandes villes américaines. Bon en Allemagne aussi, mais moins. Et puis au final, il préférait quand même avoir la paix dans un coin tranquille. Et pourtant il n'aimait pas Cap Harbor. A part ça, Max n'était pas du tout casse-couilles.

Enfin bon. Ils étaient là pour jouer au billard et c'est finalement ce qu'ils firent. Enfin, ce qu'ils essayèrent de faire. Max n'était pas fier d'avouer que Tim jouait mieux que lui, mais au moins Tim jouait dans son équipe, c'était déjà ça. Il ne serait pas dans l'équipe des perdants. Enfin sauf si ces abrutis d'américains cherchaient à tricher. Max depuis le début disait qu'ils auraient du avoir un arbitre. Bon d'accord normalement il n'y a pas d'arbitre au billard, mais face à des tricheurs, il faut ce qu'il faut. Mais la conversation parti en couilles bien trop vite et Max ne trouva rien de mieux à faire que de leur faire un doigt d'honneur. Ce n'était peut-être pas le bon plan s'ils ne voulaient pas en venir aux mains en plein milieu du bar. Mais en même temps, si Max réfléchissait, ça se saurait. Du coup, ils se sauvèrent comme deux voleurs mais deux voleurs avec beaucoup de classe quand même, faut pas déconner et se retrouvèrent bien vite dehors à l'air frais. Ça faisait du bien. Ça remettait les idées en place. Enfin maintenant le tout était de savoir ce qu'ils allaient foutre dehors aussi tous les deux, ils se connaissaient à peine. Mais ils firent bientôt rattrapé par les américains et Max leva les yeux au ciel. « Pffff », fit-il. C'était eux les tricheurs d'abord. Et puis quoi ? Ils voulaient se battre. Max était tout disposé à leur mettre un poing dans la gueule. Il n'était peut-être pas un bûcheron, mais il avait des muscles et il savait se servir de sa droite. Avant même que l'allemand ait eu le temps de faire quoi que ce soit, l'italien avait déjà sorti son … Oh putain. Il avait une arme, le malade mentale. « Tim ! », s'exclama-t-il. Ah quand il fallait critiquer les américains, y avait du monde, mais alors il se trimballait avec un flingue comme ces malades. L'allemand décida de ne pas intervenir, avant de prendre une balle perdue. Ouais Max est très courageux quand il a bu. Les menaces de Tim suffirent à faire fuir les tricheurs. Et Max le regardait bouche-bée devant ses explications. « Mais putain mec t'es complètement givré ! », s'exclama-t-il. Il y avait quelque chose qui ne tournait pas rond dans sa cafetière, c'était une évidence. Max finit par soupirer. Ouais la team Bee. La team avec un malade mental armé d'un flingue ouais. « T'es vraiment flic ? », demanda-t-il, suspicieux tout d'un coup. Non parce qu'il n'aimait pas beaucoup les flics. Et en plus, un flic qui menaçait des innocents avec une arme en abusant clairement de son pouvoir, c'était forcément un pourri. Mais Max décida qu'il s'en foutait et haussa finalement les épaules. « J'en avais jamais vu une en vrai », dit-il finalement en regardant ce qu'il tenait dans ses mains. Et oui, il parlait bien de l'arme, parce que hors contexte je me rend compte que cette phrase est très mal tournée.



NEVER LET YOU DOWN
I hate to turn up out of the blue uninvited but I couldn't stay away, I couldn't fight it. I had hoped you'd see my face and that you'd be reminded that for me it isn't over. Never mind, I'll find someone like you. I wish nothing but the best for you too. Don't forget me, I beg I'll remember you said, "sometimes it lasts in love but sometimes it hurts instead.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 31/12/2017
›› Commérages : 98
›› Pseudo : Harmajabb Mr.turtle
›› Célébrité : Jon hamm
›› Schizophrénie : Anthony Gresham aka Jeffrey Dean Morgan ; Simone Esposito aka Ryan Gosling; Brianna Holloway aka Millie Bobby Brow, (omg une FILLE!!!), Eliott James aka Mr.Darcy (Colin Firth quoi), Nawid Sadki aka Poe (Oscar Isaac wesh)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Let's have gun...Fun - Timax ✻ ( Mer 28 Mar - 21:24 )

Let's have gun... Fun!
Max & Tim
« Équipe nationale ? Woooow. » Je fais un sifflement admiratif et j’hoche la tête. Donc je fais face à un footballeur Allemand, connu internationalement en fait. Ben putain, j’aurai jamais pu faire mieux et le pire, c’est que sa tête ne me dit absolument rien. Mais pourtant, il avait une tête de sportif. Je sais pas pourquoi, peut-être ses bras ? Ben de toute façon, j’ai les mêmes eh, et je ne suis pas un sportif, je suis un ancien flic et trafiquant d’arme quoi. Juste que je m’entretiens et je ne gagne pas 10 000€ pour courir sur un terrain vert de chaque pays. « Oui je m’en doute pas. Forcément, équipe nationale, des Allemands… J’ai entendu dire qu’ils ont battu les Brésiliens, mais à plate couture et ça a choqué le monde entier. Même que le gardien de but a traversé tout le terrain, fou de joie pour tirer un but. » Quoi ? Ouais, eh, je ne suis pas intéressé au foot, mais je ne contrôle pas les rumeurs et les nouvelles qui se disent autour de moi. Dans tous les cas, j’ai entendu parler de ça et forcément, c’est le seul truc qui m’est resté en tête après toutes ces années et surtout quand ça concerne le foot. «  Quoi ton cas ? J’ai dit quoi comme connerie ? » fis-je tout perdu avant de réaliser. « Aaah. Ouais. Oui, mieux pour ton cas que je m’en fous totalement du foot parce que j’aurai probablement soutenu l’Italie et j’aurai pas digéré d’avoir parlé à un footballeur ou ex-footballeur Allemand. » J’hausse les épaules avec un air un peu indifférent.  « La réaction débile des supporters tu sais. » soupirai-je, heureusement que je ne suis pas comme ça… Enfin, j’ai une petite haine pour les chinois, mais ça c’est une autre histoire parce que l’un d’entre eux m’a tiré dessus et j’ai souffert pendant des mois à chaque fois que je m’asseyais, je repensais toujours à Xia machin truc mumuche. Enfin voilà, cette histoire n’a rien à faire là et on parle des pays. Il préfère Munich. « Je préfère Firenze. » Florence quoi. Mais ouais, je me la pète encore avec mon léger accent Italien que j’ai volontairement fait ressortir avant de boire une petite gorgée.

Sauf que les gorgées de bières et de whisky, been… J’en ai trop abusé. On parlait des abeilles, on parlait de les faire entrer dans la ruche, on parlait des conneries surtout. Mais surtout qu’on disait que les Ricains, ce sont de gros tricheurs. Bon ils ont un peu le bidou comparé à nous deux quand même, on voit la différence entre les Européens et les Américains (je sais que mon raisonnement tient pas la route, mais que voulez-vous je suis bourré alors j’ai raison). Sauf que comparé à nous, les Ricains, ils sont du sang chaud et ils veulent en découdre quand on les traite de tricheur… Enfin, c’est pas Américain, c’est l’égo des mecs. On en a fait toute une scène dans le bar que du coup, forcément, tout le monde nous a regardé et forcément, tout le monde me connaît et forcément… Beeen, j’ai plutôt l’avantage d’avoir raison et du soutien comparé à ces deux-là.

Quand même bien, je suis bourré, j’ai la flemme d’utiliser mes poings, alors j’ai sorti l’arme parce que voilà, ils nous emmerdent et j’aime pas les emmerdeurs. Ça a bien fait flipper les petits frères (ours, tient tu peux regarder bonne nuit) quand j’ai montré mon arme (et je parle du flingue). Je fronce les sourcils face à son expression et je porte la main sur mon front. « Non, je suis brûlant. » Oui faut croire que dans le bar, il faisait très chaud aussi. Je soupire en même temps que Max et à nouveau quand il me pose la question. « À ton avis ? » fis-je en haussant les sourcils pas convaincu. Je lui laisse donner la réponse, mais ça ne m’empêche pas de lui montrer fièrement mon arme. « Ouais, c’est un Beretta, semi-automatique. » fis-je en déchargeant l’arme.  « Avec un chargeur à quinze balles. » Ouais, faut croire que je suis fier comme un paon en fait. « Si tu veux, j’en ai plein dans mon local. Je tiens un bussiness, genre j’apprends les gens à tirer avec les armes à feu. » J’hausse les épaules avec un air convaincant. « C’est assez marrant quand tu tires pour la première fois. »

electric bird.



Sometimes you piss me off
Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 09/06/2016
›› Commérages : 378
›› Pseudo : silver ✻ cindy
›› Célébrité : mats god husband hummels
›› Schizophrénie : Devon Oakley (Sebastian Stan) ✻ Aurora Callahan (Jenna-Louise Coleman) ✻ Julian Finch (Jake McDorman) ✻ Georgiana Lewandowski (Gemma Arterton) ✻ Evan Pryce (Patrick J. Adams) ✻ Jocelyn Ahern-Fields (Karla Souza) ✻ Javier Rodríguez (Charlie Cox) ✻ Maggie Rixon (Jessica Chastain) ✻ Luke Holloway (Jon Bernthal).
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Let's have gun...Fun - Timax ✻ ( Dim 1 Avr - 16:26 )


Timothy & Maximilian

Lean on me, when you're not strong. and I'll be your friend. I'll help you carry on. For it won't be long 'til I'm gonna need somebody to lean on.



Bon ok, d'accord. Max n'était pas peu fier de pouvoir se vanter un peu d'être un ancien joueur de l'équipe nationale de son pays. Surtout quand le mec à qui il en parlait ne semblait rien y comprendre. Du coup, il pouvait frimer un peu. C'était plaisant. Quand on pensait qu'il avait l'habitude d'avoir les regards braqués sur lui, forcément que c'était plaisant. Bon, il haussa les épaules, faussement indifférent, mais en vérité, il avait la tête aussi grosse qu'un melon. « Ouais, c'était à la dernière coupe du monde, en 2014. 7-1. Demie finale. À domicile. Y avait de quoi être fier », affirma-t-il. Bon, il ne précisa pas qu'il ne faisait pas parti de l'équipe cette année là. De toute façon, il était défenseur, pas attaquant, il n'avait rien à voir avec les sept buts. Enfin je dis ça, mais Mats Hummels a marqué le but qui a éliminé la France de la coupe du monde. Enfin bon, ils n'allaient peut-être pas parler de ça pendant trois heures. Parce que sinon, les chevilles de l'ancien internationale allaient gonfler et il n'allait plus pouvoir jouer au billard. Ni au football d'ailleurs. A que dalle. Face à la réaction du jeune homme, il ricana cependant. « Bah … Tu aurais raison de supporter l'Italie. Ils ont de bons joueurs », répliqua-t-il. Surtout Gianluigi Buffon d'ailleurs. Mais bon, ça ne changeait rien au fait que les allemands étaient meilleurs. Mais Max se garda bien de le dire. « Réaction typique du supporter tout court en fait », corrigea-t-il. Débile ou pas débile, un supporter à toujours du mal à digérer la défaite. J'en suis la preuve vivante, ne me parlez surtout jamais du Real Madrid.Enfin bon. Sur ces mots, assez parlé de foot. Ils préféraient parler des grandes villes. Et en chauvin qui se respecte, c'était bien une grande ville allemande qui avait la faveur de l'allemand. Bon, il aimait bien Paris aussi. Rome. Mais l'Allemagne, ça restait son pays de cœur. Par contre, Firenze, il n'avait pas la moindre idée d'où ça se situait. « C'est un Italie ça ? », demanda-t-il. Ben quoi ? Lui il ne parlait pas en allemand, aux dernières nouvelles, alors il n'allait pas faire semblant de comprendre quelque chose à l'italien.

Bon. Et dans tout ça, commence est-ce que la situation avait pu dégénérer à ce point ? Max n'en savait trop rien. Ils étaient là, à jouer au billard, à conduire les abeilles dans la ruche et voilà que les européens et les américains se traitaient mutuellement de tricheurs. Ils s'étaient donc barré, ils avaient été rattrapé et voilà que l'autre guignol sortait un flingue de sa ceinture. Ce mec avait un sérieux grain, si vous vouliez l'avis de l'allemand. Et même si vous ne le vouliez pas, il le donnait quand même. Sortir un flingue comme ça, au milieu de la rue, il fallait sérieusement avoir un sérieux pète au casque. Oui, ça fait beaucoup de sérieux en une seule phrase. Maintenant, ce qui préoccupait Max, c'était surtout de savoir s'il était en présence d'un taré ou s'il était en présence d'un flic taré. Oui, la subtilité était importante. « Donc t'es pas flic ? », demanda-t-il. Bon, il ne pouvait pas juste lui dire oui ou non, au lieu de lui demander son avis. Il n'avait pas d'avis. Enfin si, mais son seul avis, c'était que ce mec était taré et qu'ils pouvaient tous s’estimer heureux que la situation n'ait pas dégénéré. Toutefois, comme c'était la première fois que Max avait une arme devant son nez de toute sa vie, il était plutôt curieux et on ne pouvait pas lui en vouloir. « Ca veut dire quoi, semi-automatique ? », demanda-t-il. Et qu'il ne lui réponde pas à moitié automatique. Bon parce qu'il s'imaginait bien ce que ça voulait dire, automatique. Ça tirait tout seul quoi. Mais comment une arme pouvait être à moitié automatique, il ne comprenait pas en revanche. Et il n'était pas blond, juste bourré et novice à la fois. Max ne put s'empêcher de lever les yeux au ciel. « Mec t'es plus fier de ton bout de métal que je le suis de mes trophées, arrachés à la sueur de mon front », rétorqua-t-il, mi-amusé, mi-agacé. Bon, à la sueur du front de ses coéquipiers aussi, mais bon, quand même. Il était quand même vainqueur de la ligue des champions, ce n'était pas rien. « Ah ouais, tu peux me montrer ? », demanda-t-il, plutôt curieux. Enfin, jusqu'à ce que Tim ne fasse une remarque qui le fit soupirer. « Ouais ben en Europe, tout le monde ne se promène pas avec une arme accrochée à la ceinture », fit-il remarquer. Et encore heureux. Parce que oui il était curieux, mais il trouvait quand même que les américains ils avaient un sérieux problème avec leurs armes. « Tu peux me montrer comment on s'en sert ? », demanda-t-il. Allez quoi. Il habitait en Amérique maintenant, il pouvait bien se fondre un peu dans la masse et prendre une arme en main lui aussi.



NEVER LET YOU DOWN
I hate to turn up out of the blue uninvited but I couldn't stay away, I couldn't fight it. I had hoped you'd see my face and that you'd be reminded that for me it isn't over. Never mind, I'll find someone like you. I wish nothing but the best for you too. Don't forget me, I beg I'll remember you said, "sometimes it lasts in love but sometimes it hurts instead.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 31/12/2017
›› Commérages : 98
›› Pseudo : Harmajabb Mr.turtle
›› Célébrité : Jon hamm
›› Schizophrénie : Anthony Gresham aka Jeffrey Dean Morgan ; Simone Esposito aka Ryan Gosling; Brianna Holloway aka Millie Bobby Brow, (omg une FILLE!!!), Eliott James aka Mr.Darcy (Colin Firth quoi), Nawid Sadki aka Poe (Oscar Isaac wesh)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Let's have gun...Fun - Timax ✻ ( Dim 1 Avr - 22:23 )

Let's have gun... Fun!
Max & Tim
« Florence dude. C’est Florence… » fis-je avec un petit soucis de prononciation avec l’Américain. J’ai du mal à prononcer les noms de villes italiennes en Anglais, c’est un peu mon défaut et c’est ce qui fait que ça me trahit dans mon accent Italien… Alors que je suis Américain de base, mais quand on a grandi avec un père Italien… « Une ville dans la Toscane. C’est pas plus célèbre que Rome, c’est sûr. » fis-je avant de le taper légèrement sur l’épaule quand ce fut l’heure pour une partie de billard. Du coup, fallait y aller. Quand faut y aller, faut y aller quoi !

Sauf qu’on y va pas quoi.

Parce que les Américains, ce sont des mauvais tricheurs en plus de mauvais perdants qui cherchent de la merde et ils vont la trouver. Il la trouveront avec moi. Alors quand j’ai montré mon arme et mon assurance qui va avec, ils avaient fait les couilles molles et ont détalé mais genre, vite dans le bar. Je soupire, bon au moins, j’ai pas à tirer sur les gens, parce que sinon ça m’aurait emmerdé quoi. Mais en général, tout le monde tremble devant une arme, sauf les délinquants et ces frères sont loin d’en être de ceux, malgré les airs qu’ils se donnent. « J’suis à moitié flic. J’étais flic avant, mais j’ai arrêté parce que ça partait en couille et j’arrivais plus à suivre. Mais je rends visite au commissariat pour les aider sur certaines affaires qui coincent. » fis-je avec un geste vague de la main. Je soupire face à son ignorance. « Bon, t’es Européen, je te pardonne. Le semi-automatique, c’est genre une arme qui ne tire qu’une fois quand t’appuie la détente. Mais qui se recharge tout seul, genre t’as pas besoin de tirer sur le canon ou quoi. Du moment quand t’as des minutions dans ce chargeur là. » fis-je en montrant le chargeur plein, ainsi que le cran de sécurité et j’aurai très bien pu tirer là, mais on va éviter. J’éclate de rire à la remarque de Max, qu’est ce qu’il me fait marrer en fait le gars ! Je lève les yeux au ciel. « Ouais, au moins y a pas de tuerie en Europe et ça c’est cool. Ici, c’est un peu la loi du plus fort. Les Américains sont des sauvages et ça m’étonne pas qu’ils aient exterminé toute la populace d’indiens. » soupirai-je avant que je n’hoche la tête avec un air partant pour lui montrer. « En plus c’est pas loin. » fis-je avec un petit sourire alors que je me mets à marcher tout en rangeant mon arme à l’intérieur de ma blouse. « Tu vas voir, c’est addictif de base et je comprends pourquoi tout le monde se sert d’armes. J’ai grandi avec pour ma part, ça ne compte pas trop…! Mon père est un des plus grands vendeur d’armes. » Je le regarde avec les sourcils froncés. « Mais tu fais quoi ici du coup ? J’veux dire, si t’es plus footballeur, t’es quoi maintenant ? T’as pas genre un métier à faire ou quoi ? » Je ne me rappelle plus si j’ai posé la question avant, j’ai un peu trop bu, du coup les paroles entrent d’une oreille et en ressortent d’une autre. On ne tarde pas à arriver dans mon local et je sors les clefs. Nous entrions et je referme derrière moi tranquillement. « Azy, entre entre ! » fis-je avec un petit geste de la main avant que je n’allume les lumières du générateur qui lui montre les armes, mais aussi les espaces pour tirer. Je fais comme si c’était chez moi, parce que c’est chez moi en fait. « Donc toi… Comme tu débutes… Allez, je vais te donner un glock, t’auras une idée de l’arme qu’utilises la plupart des flics. » fis-je en regardant celui que je tiens à la main et vérifie s’il est chargé. Ouais, c’est bon. Juste à enlever le cran de sécurité, je le ferai plus tard. « Ok. C’est un semi-automatique. On va commencer avec ça. Tient et suis moi. » fis-je alors que je prenais les devants jusqu’à qu’on arrive devant une rangée, qui démontre déjà une cible au loin. Avec les lunettes, les casques de disponible. Je fais un signe à Max de les mettre alors que j’observe les panneaux au loin. J’hoche la tête. « Alors dude, tout se joue sur la position. De comment tu poses les pieds, comment tes épaules sont décontractées et surtout, de comment tu tiens l’arme. Montre moi comment tu fais ça. T’inquiète pas, y a le cran de sécurité, on risque rien. » fis-je tranquille, bien à l’aise avec les mains sur les hanches.
Enfin j’espère qu’il a pas fait joujou avec le petit bout pendant que j’ai eu mon moment d’inattention quand même.

electric bird.



Sometimes you piss me off
Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 09/06/2016
›› Commérages : 378
›› Pseudo : silver ✻ cindy
›› Célébrité : mats god husband hummels
›› Schizophrénie : Devon Oakley (Sebastian Stan) ✻ Aurora Callahan (Jenna-Louise Coleman) ✻ Julian Finch (Jake McDorman) ✻ Georgiana Lewandowski (Gemma Arterton) ✻ Evan Pryce (Patrick J. Adams) ✻ Jocelyn Ahern-Fields (Karla Souza) ✻ Javier Rodríguez (Charlie Cox) ✻ Maggie Rixon (Jessica Chastain) ✻ Luke Holloway (Jon Bernthal).
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Let's have gun...Fun - Timax ✻ ( Ven 6 Avr - 17:22 )


Timothy & Maximilian

Lean on me, when you're not strong. and I'll be your friend. I'll help you carry on. For it won't be long 'til I'm gonna need somebody to lean on.



Maximilian n'était pas un grand bavard. Enfin du moins ce n'était plus un grand bavard. Il était plutôt du genre à se foutre dans un coin, tranquillement et à picoler tout seul. Surprenant donc qu'il se soit retrouvé à parler de son passé de footballeur et de tourisme avec un parfait inconnu. Ce qui était plus surprenant encore, c'était la tournure que prenait cette soirée. A la base, il était boire une bière ou une dizaine tout seul. Puis il s'était retrouvé à jouer au billard avec des tricheurs. Et maintenant il se retrouvait avec un compagnon de soirée complètement taré qui braquait une arme sur leurs partenaires de billards. Il avait raté une étape ou deux quelque part visiblement. « Commet on peut être à moitié flic ? », demanda-t-il. C'est vrai ça, comment c'était possible déjà ? C'était n'importe quoi toute cette histoire. Et Max était peut-être bourré, mais il n'était pas complètement stupide. « Tu sais quoi, j'ai un peu l'impression que tu me prends pour un con, mais c'est pas grave, je vais rien dire », fit-il en levant les mains devant lui. Voilà, l'italien n'avait pas besoin de lui mentir, parce que Max s'en foutait au final. Du moment où il ne le foutait pas en cellule de dégrisement pour la nuit, l'allemand ça lui allait très bien. A la place, il se concentra sur l'arme qu'il avait vu dans ses mains. Il n'en avait jamais vu une en vrai. Non, au cinéma ça ne compte pas. Du coup, il était concentré sur les explications, parce qu'il avait du mal à piger le concept du semi-automatique. « Aaaaaaaaah ok », répondit-il. A son air sérieux, on aurait cru que Max venait de comprendre le sens de la vie. Mais non. Il venait juste de comprendre comment une arme pouvait être automatique, mais seulement à moitié. En même temps, ce serait pas plus simple d'avoir une arme automatique, tout simplement ? Max pensait que si. « Techniquement mec, c'est pas les américains qui ont exterminé les amérindiens », fit-il remarquer. C'était plutôt les anglais. Et les … Enfin bon, on ne va pas partir dans un cours d'histoire. En plus, Max n'était pas si bon que ça en histoire. « Enfin bon j'suis plutôt d'accord avec toi et au final, c'est mieux qu'il y ait pas des armes partout », affirma-t-il. Et d'ailleurs de toute façon, s'il avait été sobre, il ne se serait pas intéressé à cette arme qu'il avait devant le nez. Il n'aimait pas ça, les flingues. Il s'en serait très bien passé pour être sincère. Enfin comme il n'avait pas les idées claires, il était plutôt intrigué. Il avait même envie de savoir comment ça marchait ce truc. « C'est pas un peu bizarre de vivre avec un père qui vend des armes ? », demanda-t-il. Enfin bon, lui il avait vécu avec un père menteur, qui avait fini par le droguer à son insu, donc ce n'était probablement pas mieux dans le fond. Fronçant les sourcils, Max chercha à éluder la question qui lui était posée. Mais comme il ne savait pas comment, il finit par se décider à dire la vérité. « Bah, j'suis footballeur à la retraite. Je fais rien quoi », répondit-il en haussant les épaules. Voilà, maintenant son moral était plombé. Mais comme ivre, Max avait toujours des idées à la con, il avait accepté de suivre l'italien jusqu'à son stand de tir. C'était forcément une très mauvaise idée parce que deux hommes ivres avec des armes létales entre les mains, c'était obligatoirement une mauvaise idée. Mais bon maintenant qu'il y était, Max trouvait que c'était une bonne idée. Ils arrivèrent d'ailleurs bientôt au local et Max s'y engouffra après y avoir été invité. Comme il était curieux, il regardait partout, mais il laissait ses mains dans ses poches, simple question de précaution. On ne savait jamais. « Ok cool, comme ça si je veux devenir flic un jour, je saurais me servir de leur arme », fit-il. Non en fait ce n'était pas une bonne idée. Mais ce serait inédit par contre. Un ancien footballeur professionnel reconverti en policier, c'était du jamais vu. Max opina du chef et prit l'arme entre ses mains. Mais tandis qu'il suivait l'italien, il trifouillait l'arme, parce que c'était la première fois qu'il en avait une en main et qu'il était un peu trop curieux. Il n'avait même pas remarqué qu'il avait enlevé le cran de sécurité. #Oopsie. Tel un brave soldat, il écouta les instructions et hocha la tête. Ok. Très bien. Comment il tenait une arme ? Bah … Il la leva devant lui, visant un mur – on sait jamais – et il se sentait con. Il avait l'impression que c'était facile dans les films, mais en fait non. Il voulut agiter les mains pour dire qu'il n'en savait rien comment on tenait une arme, mais il appuya accidentellement sur la gâchette et il recula d'un pas, à cause du recul. Oh putain de … « Scheiße ! », s'écria-t-il en allemand. Et puis il se rappela de la présence de l'italien et leva les deux mains en l'air. « C'est pas moi ! Je suis innocent », brailla-t-il. Bon, personne n'était mort, c'était déjà ça non ? « Je crois que j'ai percé un trou dans ton mur », fit-il avec un rire nerveux.  



NEVER LET YOU DOWN
I hate to turn up out of the blue uninvited but I couldn't stay away, I couldn't fight it. I had hoped you'd see my face and that you'd be reminded that for me it isn't over. Never mind, I'll find someone like you. I wish nothing but the best for you too. Don't forget me, I beg I'll remember you said, "sometimes it lasts in love but sometimes it hurts instead.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 31/12/2017
›› Commérages : 98
›› Pseudo : Harmajabb Mr.turtle
›› Célébrité : Jon hamm
›› Schizophrénie : Anthony Gresham aka Jeffrey Dean Morgan ; Simone Esposito aka Ryan Gosling; Brianna Holloway aka Millie Bobby Brow, (omg une FILLE!!!), Eliott James aka Mr.Darcy (Colin Firth quoi), Nawid Sadki aka Poe (Oscar Isaac wesh)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Let's have gun...Fun - Timax ✻ ( Ven 6 Avr - 20:59 )

Let's have gun... Fun!
Max & Tim
Je lance un regard totalement blasé à Max quand il me fait une correction sur le détail historique. « Sérieux, tu vas me faire le prof d’histoire maintenant ? » Ben tient, si ça se trouve, je lui ai donné l’idée de nouveau métier maintenant qu’il ne joue plus au foot, ceci dit, est-ce qu’il a un autre métier maintenant ? Je n’en ai pas la moindre idée en fait. Mais bon, je m’en fous, parce que l’important, c’est qu’on est d’accord et puis voilà, quand on est d’accord, on en rajoute pas une couche et c’est basta ! Je parlais de mon père étant un des plus grands vendeurs d’armes, mais aussi étant une des personnes que je haïssais le plus en fait. J’hausse les épaules, à peine gêné que mon père vende les armes. « On vient d’une éducation différente. Si j’avais eu un autre père que lui, forcément et sûrement que j’aurai dit que c’est bizarre de vivre avec un père comme lui, mais là, j’ai toujours vécu avec lui… Donc… Quelque part, je ne trouve pas ça bizarre en fait. Il m’a même passé la passion pour ces armes, mais pas celle qui consiste à tuer les animaux par contre. » Alors qu’en revanche, tuer les gens, ça me dérange pas du tout. J’en ai treize au compteur et comme je suis superstitieux, je n’aime pas le nombre faudrait que je remédie à ça… Ce ne sera pas maintenant, pas sur mon nouveau pote quoi surtout qu’il veut découvrir ce que ça fait tirer en fait ! « Mais t’aimerais faire quelque chose non ? Que tu crèves pas d’ennuis et ne tu perdes le compte des verres non ? » fis-je en haussant les épaules, non je ne vais pas lui proposer du boulot, mais voilà. Ça me peine qu’il soit sans travail, parce que sinon il va être sans-abri… Quoiqu’il a une cousine et aussi ça doit bien payer un footballeur comme ça en fait.

Donc on est entré dans mon local et le petit gars agit déjà comme un petit gosse tout excité, ça me fait rire, surtout la remarque. « Si tu réussis le test d’admission, tu peux hein. Mais ça m’étonnerait parce que t’es pas Américain toi. Faut se démerder pour avoir la double nationalité. » fis-je avant de lui tendre l’arme typique de flics. Il n’est pas rare que j’entraine ces gens là et c’est plutôt rentable pour moi, franchement… Qui l’eut cru, moi qui voulais devenir agent du FBI j’ai fini par être flic pour ensuite prendre goût au trafic d’arme pour tenir à la fin, un stand de tir. La vie a ses surprises des fois j’avoue. Je soupire et lui donne pas mal d’instructions, j’espère qu’il pige tout et encore, il a le droit à un cours gratuit ! (comme tout le monde en fait mais chut, je préfère qu’il se croit privilégié quoi et je ne cherche pas à gagner un client du tout).

Sauf que ben. Rien ne se passe comme prévu, je sursaute au tir parce que je ne m’attendais pas à ce qu’il y ait cet impact. Je regarde le mur, puis l’Allemand, le mur et l’Allemand qui lève les mains en l’air. « Donne moi ça tout de suite ! » fis-je assez remonté. Je récupère l’arme et retire le chargeur. « Tu ne touches pas à ça ! » fis-je en montrant le cran de sécurité tout en lui expliquant à quoi ça servait. « C’est pour les idiots qui ont la gâchette hyper facile et qui peuvent se tirer une balle sur le pied. T’as de la chance que ce soit le mur qui ait morflé ! » Je soupire et passe la main dans les cheveux. « Bon ok… » Je lui rends l’arme déchargé. Je mets le chargeur dans la poche et sors mon arme. « Je vais te montrer comment on positionne, tu vas faire comme moi ok ? » Je prends mon arme dans les mains et je me positionne. « Tu vois ? Normalement les jambes sont écartés pour mieux réceptionner la puissance du recul, les coudes bien écartés, les épaules détendus… Tu vises à partir de l’aiguille du canon là. Et….. » Je tire directement dans le trou que Max a fait. « Bon au moins… Ça fait un joli trou… Pas grave pour le mur hein, c’est pas la première fois que ça arrive. Je mets du ciment et c’est réglé quoi. Ok ? Bon refais-moi la position là ? » Je soupire et me reprends. « De comment tu tiens l’arme. » Je crois que je suis fatigué et que je dis les choses assez tendancieuses malgré moi, mais bon, j’espère qu’il a compris quand même. En tout cas on passe un petit moment pour perfectionner son style de maintient et que je décide de recharger l’arme. « Maintenant, essaye de viser la cible là. » fis-je en le poussant doucement vers la rangée pour tirer. Et j’abaisse le cran de sécurité. Je fais un petit geste comme quoi c’était le signe qu’il pouvait tirer… !

electric bird.



Sometimes you piss me off
Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 09/06/2016
›› Commérages : 378
›› Pseudo : silver ✻ cindy
›› Célébrité : mats god husband hummels
›› Schizophrénie : Devon Oakley (Sebastian Stan) ✻ Aurora Callahan (Jenna-Louise Coleman) ✻ Julian Finch (Jake McDorman) ✻ Georgiana Lewandowski (Gemma Arterton) ✻ Evan Pryce (Patrick J. Adams) ✻ Jocelyn Ahern-Fields (Karla Souza) ✻ Javier Rodríguez (Charlie Cox) ✻ Maggie Rixon (Jessica Chastain) ✻ Luke Holloway (Jon Bernthal).
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Let's have gun...Fun - Timax ✻ ( Sam 14 Avr - 14:58 )


Timothy & Maximilian

Lean on me, when you're not strong. and I'll be your friend. I'll help you carry on. For it won't be long 'til I'm gonna need somebody to lean on.



Finalement, énième rebondissement de la soirée, ils avaient fini par atterrir dans le local d'armes de l'italien. Bon, l'allemand n'était pas forcément très rassuré avec toutes ces armes qu'il y avait partout. Parce que bon, il ne fallait pas oublier qu'il n'était pas très doué. Il était même plutôt maladroit. Et puis bon, on ne savait jamais, peut-être qu'il avait été attiré ici pour une raison particulière. Oui, Max souffre d'un délire de persécution, il faut le pardonner. « Ah non, j'veux pas être un ricain moi », s'exclama-t-il. Ah ça, jamais. Ce n'était pas un vendu. Il garderait sa nationalité et son accent de merde toute sa vie. Il resterait un amateur de bière et il continuerait à manger de la saucisse dès le petit déjeuner. Oui, on y va à fond dans les clichés. « En plus je ne veux pas être flic. C'est dangereux. Et je serais nul comme flic », ajouta-t-il. Notamment parce qu'il faisait partie de ces gens qui n'auraient jamais supporté d'être face à un violeur ou à un meurtrier. Sa conception de la justice ne passait pas forcément par une peine de prison en fait. Le jeune homme était plutôt du genre à croire que dans certains cas, des gens méritaient de mourir pour leurs crimes. Mais il allait peut-être éviter de discuter de cela avec son nouvel ami. On ne savait jamais comment les choses pouvaient tourner et il y avait beaucoup trop d'armes par ici pour avoir une discussion politique. D'ailleurs en parlant d'armes, voilà que Max se retrouvait avec un flingue dans la main. Et il avait envie de l'examiner sous tous les angles, parce que c'était la première fois que ça arrivait. Il avait même envie de toucher à tout. Mais Max avait beau écouter les instructions, rien ne se passait comme prévu. Il avait tenté de faire une position parfaite et à la place, il avait envoyé une balle se loger dans le mur. Et encore, il aurait pu faire pire et tirer sur Tim directement. Au moins, il avait réussi à éviter un mort ou un passage à l'hôpital, c'était déjà pas mal. Max levait les mains en l'air, pas très rassuré par le regard de l'italien. « Ne me tues pas s'te plait. Je veux vivre », répliqua-t-il quand il lui ordonna de lui rendre l'arme. Il n'allait pas prendre l'arme pour le tuer quand même hein ? C'était juste un petit bout de mur. Max était prêt à payer un artisan pour reboucher le trou si nécessaire. « Mais j'ai pas touché », fit-il en regardant le cran de sécurité. Ou peut-être que si. Il ne savait pas trop en fait. Il avait posé ses doigts un peu partout sur ce machin, il ne savait plus exactement où. Toujours ivre, malgré la surprise, Max hocha la tête. « Ah oui hein parce que je tiens à mon pied moi », répondit-il. Ou peut-être qu'il aurait mieux fait de se taire ? Allez savoir. En tout cas, il était quand même content de ne pas s'être prit une balle dans le pied. Pour un joueur de foot, avoir un pied en moins c'était assez moyen quand même. Finalement, l'italien n'avait pas l'air si énervé que ça et tant mieux parce que l'allemand était certes grand et musclé, mais il savait qu'il n'aurait pas fait le poids parce qu'il n'avait pas l'habitude de se battre. En bon élève, il écouta à nouveau et imita l'italien dans sa position. Bras fermes. Jambes écartées. Pour le recul. « Ok, je vois bien oui », approuva-t-il. Mais il sursauta quand l'homme à côté de lui tira dans le trou qu'il avait déjà fait. Bon. Ce mec était dingue. Mais au moins c'était le genre de mec qui ne prenait pas mal le fait qu'on fasse des trous dans son mur, c'était déjà bien. « Je t'aiderais à reboucher le trou … Après. Si tu me dis comment on fait du ciment », balbutia-t-il. Attendez, c'était quoi déjà du ciment ? Il n'était pas manuel pour un sous. C'était un sportif, pas un ouvrier. Bon, mieux valait qu'il ne pose pas de questions au final. Max leva les yeux au ciel face à sa remarque, parce que pour une fois il n'avait pas eu les idées mal placées et qu'il avait comprit. Mais il ne fit pas de commentaires. Il se contenta de lever l'arme, les bras bien fermes, les épaules et les jambes écartées. Il avait l'impression d'avoir un balais dans le cul mais au moins il écoutait attentivement les conseils de son ami. Après quelques conseils pour arranger sa position, il avait toujours l'impression d'avoir un balais dans le cul, mais il avait aussi l'impression d'être un gangster un peu. Bref, il s'éclatait. Quand enfin il rechargea son arme, Max était excité comme un gosse. « Ok j'essaye », fit-il en trépignant d'impatience. Bon, ce n'était pas une très bonne idée. Il allait encore finir par faire des conneries. Il se concentra, se positionna, visa, tira. Ça avait touché tout sauf la cible. « Pourquoi elle bouge la cible aussi lààààà », se plaignit-il. Si déjà elle voulait bien rester en place, peut-être qu'il arriverait à faire quelque chose. Mais il essaya une deuxième fois. Cette fois, la balle toucha la cible, mais pas du tout au milieu. Juste au bord. C'était une chance qu'elle ait atteint la cible en fait. Juste du hasard. « C'est ça que j'visais », mentit-il. Ben quoi ? Viser le milieu, c'était sur estimé. Lui, il visait le bord. « Putain lààààà. Dans les films ils tirent sur des cannettes de bière et sur des conserves et ça à l'air super facile. Mais en vrai ça l'est pas », râla-t-il. C'était de la faute des cibles qui bougeaient de toute façon, rien à voir avec lui. 



NEVER LET YOU DOWN
I hate to turn up out of the blue uninvited but I couldn't stay away, I couldn't fight it. I had hoped you'd see my face and that you'd be reminded that for me it isn't over. Never mind, I'll find someone like you. I wish nothing but the best for you too. Don't forget me, I beg I'll remember you said, "sometimes it lasts in love but sometimes it hurts instead.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 31/12/2017
›› Commérages : 98
›› Pseudo : Harmajabb Mr.turtle
›› Célébrité : Jon hamm
›› Schizophrénie : Anthony Gresham aka Jeffrey Dean Morgan ; Simone Esposito aka Ryan Gosling; Brianna Holloway aka Millie Bobby Brow, (omg une FILLE!!!), Eliott James aka Mr.Darcy (Colin Firth quoi), Nawid Sadki aka Poe (Oscar Isaac wesh)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Let's have gun...Fun - Timax ✻ ( Mer 18 Avr - 17:30 )

Let's have gun... Fun!
Max & Tim
Ne me tues pas s’te plait. Je veux vivre.
Je le regarde avec l’air de lui demander de quoi il parle ? Est-ce que j’ai l’air d’être vraiment si menaçant ? Ben ouais, j’ai quand même menacé des américains avec l’arme plus tôt, mais il n’a pas compris que je ne pourrai pas leur tirer dessus. Je ne tire pas sur les gens désarmés, bourré ou pas. C’est pas dans mes principes en fait et ça ne l’a jamais été… Quoique, à quelques exceptions près, quand y a de ces types qui m’énervent carrément et c’est vraiment arrivé, j’ai vraiment tiré sur des gens sans défense et certains pour les torturer jusqu’à ce qu’ils crachent le morceau. Ils me faisaient la même supplique, ne me tues pas, je veux vivre. Enfin bref, ça m’énerve encore et je lui balance qu’il faut pas toucher, encore moins tripoter l’arme jusqu’à bouger le cran de sécurité. « Ah ouais ? C’est fait pour décorer ?! » fis-je encore plus énervé. Je soupire longuement, relâchant toute ma colère. Allez, faut que je me calme, c’est juste qu’un citoyen Allemand ex-footballeur qui ne s’y connait rien en armes et qui ne sait même pas se défendre et qui serait capable de se prendre une balle dans le pied qu’il ne le remarquerait pas… Enfin, je reste calme. Ceci dit, vais pas me gêner pour lui dire de se prendre une balle dans le pied. « Ben on dirait pas. » À ce rythme, ouais, on dirait pas. Enfin, voilà, ça va le calmer un peu et il va être plus attentif cette fois-ci ce mec, au lieu de s’exciter pour rien parce qu’il joue avec l’arme des parents et une arme qui ne rigole pas en plus. Bon, je lui montre quand même la position, la posture et n’arrange pas le trou au mur, de toute façon, y avait déjà un trou et fallait quand même repasser du ciment dessus. Enfin… S’il sait ce que c’est. Je le regarde avec l’air de lui demander s’il plaisantait, que je n’étais pas amusé de son ignorance. Mais en fait, c’est une femme de foyer ou quoi ? Ah non, merde, c’est vrai: un footballeur. « T’as jamais fait de travaux manuel de toute ta vie…? » demandai-je lassement étonné. En fait, je n’étais pas si étonné que ça, avec tout l’argent que les mecs gagnent en foot, ils peuvent très bien payer les autres pour faire les travaux à leur place.

« La cible ne bouge pas, c’est toi qui bouge trop tes bras. Immobilise les. » fis-je tout en regardant comment il se débrouillait avec un léger sourire aux lèvres. Puis au final, il essaye une seconde fois, il se concentre encore plus et réussis à toucher le bord. « Oui oui… T’inquiète… » fis-je encore plus amusé. « On n’arrive pas à tirer du premier coup, faut t’accommoder avec l’arme. Pour te rassurer eeuh… Moi j’ai tiré sur les bords les premières fois hein. » Je le laisse se concentrer encore un peu, mais il finit par en avoir marre et vouloir abandonner parce que les cibles bougent trop et que ce n’était pas comme une boite de conserves ou les canettes de bières. Je soupire un peu et passe la main sur l’épaule de l’Allemand. « Dépose l’arme… Je vais te faciliter la tâche. Je dois avoir bien quelques canettes en rab. » Une pause. Je me suis surpris de dire en rab, décidément, mon neveu me prend le dessus en fait.

Il m’a fallu quelques minutes avant de tout installer les canettes de bières avec l’aide de Max et j’observe ces canettes. « Mouais, il en manque quatre, c’est pas bon ça… » Je soupire et regarde les deux canettes de bière qui étaient pleines. « J’aime pas le gâchis… Faudrait les boire tient. Ça ira, ça va pas t’empêcher à bien tirer. » fis-je alors que j’attrapais les bières et que j’en tends une à Max avant qu’une idée me traverse l’esprit. « Ou… Sinoooon… J’ai une arme que j’ai récemment acquise, assez pas mal dans son genre et c’est pas comme celui que tu viens de tester. Une carabine avec une lunette, ça pourrait t’aider à mieux viser une cible. Allez, on fera ça tout à l’heure. » fis-je en déposant les bières pleine avec les canettes vides. « Tant pis pour le gâchis, tu me revaudras une bière. » Et je lui faisais signe d’aller retourner à la place pour reprendre position avec sa nouvelle arme, il lui restait encore des balles et j’allais le laisser viser tout de même. N’empêche dire que j’ai failli lui proposer un genre de mitraillette, mais on va éviter vu sa gaucherie, il serait capable de me tirer dessus et je serai mort vite fait et il finira sa vie en prison.

electric bird.



Sometimes you piss me off
Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 09/06/2016
›› Commérages : 378
›› Pseudo : silver ✻ cindy
›› Célébrité : mats god husband hummels
›› Schizophrénie : Devon Oakley (Sebastian Stan) ✻ Aurora Callahan (Jenna-Louise Coleman) ✻ Julian Finch (Jake McDorman) ✻ Georgiana Lewandowski (Gemma Arterton) ✻ Evan Pryce (Patrick J. Adams) ✻ Jocelyn Ahern-Fields (Karla Souza) ✻ Javier Rodríguez (Charlie Cox) ✻ Maggie Rixon (Jessica Chastain) ✻ Luke Holloway (Jon Bernthal).
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Let's have gun...Fun - Timax ✻ ( Lun 23 Avr - 12:22 )


Timothy & Maximilian

Lean on me, when you're not strong. and I'll be your friend. I'll help you carry on. For it won't be long 'til I'm gonna need somebody to lean on.



Il était trop jeune pour mourir. Beaucoup trop jeune. Alors d'accord il avait vécu une carrière de sportif très accomplie. Il avait gagné, au niveau de son club, tout ce qu'on pouvait rêver de gagner. Et même s'il avait raté le mondial qui aurait pu faire de lui un champion du monde, il avait quand même réussi sa carrière avant qu'elle ne vole en éclat. Mais il n'avait pas vécu sa vie d'homme. Il n'avait pas connu l'amour. Ou si, mais il l'avait perdu. Il n'avait connu la joie d'être père. Ou si, mais il n'avait jamais vu son enfant. Bref, Max n'était pas prêt à mourir, c'est tout. Encore moins tué par la mafia italienne, qui allait faire disparaître les restes de son corps, coulé dans une dalle de béton, tout ça parce qu'il avait tiré une balle dans un mur. Il était trop jeune pour mourir, merde. « Je sais pas moi si c'est fait pour décorer, je connais pas les armes », répondit-il, innocent comme un petit ange. Et en même temps, il n'avait jamais compris pourquoi les gens exposaient parfois dans armes dans leurs baraques. En quoi c'était un objet de décoration ? C'était juste moche, c'est tout. C'était moche et ça faisait des trous. Et ça pouvait faire des trous dans son pied aussi apparemment. Et Max, ça ne l'enchantait pas, parce que c'était un sportif et qu'il en avait besoin, de son pied. « Mais je te juuuuure », chouina-t-il. Oh, l'italien il était de mauvaise humeur, il pouvait le comprendre mais franchement la raison pour laquelle il ne voulait pas perdre son pied était évidente non ? Donc s'il lui disait qu'il ne voulait pas perdre son pied il devait le croire sur parole, zut. Enfin de toute façon, ça faisait déjà un petit moment que l'allemand était arrivé à la conclusion qu'il lui manquait une case à l'italien, parce que sinon il aurait pas agrandi le trou en tirant dedans encore. Mais Max se sentait quand même coupable, si bien qu'il avait proposé de l'aider à boucher le trou. Même s'il ne savait pas comment on faisait. « Pourquoi diable est-ce que j'aurais du faire des travaux manuels ? », demanda-t-il en haussant les sourcils. Depuis qu'il était gosse, il vivait pour le foot, il ne faisait que ça. Et il allait à l'école. Et entre les cours et les entraînements, il ne voyait pas bien où il aurait trouvé le temps de faire des travaux manuels. Enfin bon, Max haussa les épaules, parce que ça ne servait à rien de tergiverser sur le sujet. Lui il voulait attendre. Et après avoir été attentif aux nouvelles explications, Max tenta sa chance. Sauf que la cible, elle bougeait. « Mais c'est pas seulement mes bras qui bougent, c'est la pièce toute entière », râla-t-il. Oh allez, c'était chiant là aussi. Et en même temps, chacun son truc. Max savait sans doute faire des choses avec un ballon rond que Tim ne savait pas faire. Mais en même temps, les terrains de foot ne bougez pas eux. Et finalement, il réussi à toucher la cible, au bord. C'était fait exprès, pensez-vous. Hum. « Ah ouais toi aussi t'étais nul au début, ça me rassure », fit-il. Si le mafieux italien slash fils d'un père qui commercialisait des arme était nul au début, alors c'était tout à fait normal que Max soit nul aussi. CQFD. Ça lui redonnait confiance au brun. Sauf que dans les films, ça avait l'air hyper facile. Et du coup, Max ça l'énervait encore plus. Encore une preuve que dans les films, ils se foutaient de nous. « Ouaiiiiiis j'vais devenir un cowboy », s'exclama-t-il en posant sagement l'arme avant que quelqu'un ne meurt. En même temps, parlez de canettes de bière à un allemand et il sera toujours partant. En tout cas, Max il l'était. Alors il aida Tim à tout installer. Les cibles qui bougent, ce n'était pas son domaine alors qu'en revanche, les canettes de bière, ça, ça lui parlait. « On s'en fou qu'il en manque quatre, c'est très bien comme ça », s'exclama-t-il en regardant le résultat. De toute façon, il ne pigeait pas à quoi ça pouvait servir d'en avoir quatre de plus. « T'façon, je suis plus à une bière près », répondit l'allemand. Il en avait consommé combien des bières ce soir ? Il ne savait plus trop. Mais c'était clair que ce n'était pas une seule qui allait changer la donne. Max prit donc la bière et regarda l'homme, intrigué par sa nouvelle idée qui était sûrement aussi mauvaise que toutes les autres. Il écouta sa proposition et se retint de râler parce que sa bière lui avait été enlevée. Meeeh sa bière. « Vas-y j'veux tester », s'exclama-t-il enthousiaste. Parce que oui, il trouvait encore une fois que c'était une bonne idée. Mais demain il allait sans doute le regretter. « T'inquiète j'te revaudrais même deux bières si ça te chante », répondit l'allemand, plutôt impatient pour le coup. Même un carton si ça l'amusait. Max attendit d'avoir sa nouvelle arme entre les mains. Et ô bonheur il avait l'impression d'être un bonhomme comme ça. « Eh, j'ai d'ja jouer au paintball, c'est un peu pareille non ? », brailla-t-il, un peu trop enthousiaste. En fait non, ce n'était pas pareille, mais laissez-le croire si ça pouvait lui faire plaisir. « T'sais quoi, je devrais sortir comme ça dans la rue, toutes les filles seraient à mes pieds », ajouta-t-il. Pourquoi ? Ben allez savoir. Il avait l'air de croire qu'avoir une arme ça le rendait viril. « Mais bon, d'abord les canettes », fit-il en reprenant sa position. Putain c'était bizarre ce machin. Pas du tout comme au paintball. Mais il visa quand même une canette, qu'il savait pleine parce que c'était plus drôle et il prit tout son temps pour viser, avant de tirer. Et … « BOUYAAAAAAA J'AI RÉUSSI », gueula-t-il, tout content de voir la bière couler de la canette perforer. C'était le spectacle le plus magnifique de sa vie. Mieux encore qu'un but à la 93ème minute. Et forcément Max était tout content.  



NEVER LET YOU DOWN
I hate to turn up out of the blue uninvited but I couldn't stay away, I couldn't fight it. I had hoped you'd see my face and that you'd be reminded that for me it isn't over. Never mind, I'll find someone like you. I wish nothing but the best for you too. Don't forget me, I beg I'll remember you said, "sometimes it lasts in love but sometimes it hurts instead.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞

›› It's my life
›› more about me

Re: Let's have gun...Fun - Timax ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

Let's have gun...Fun - Timax

SCREW DESTINY :: the city of cap harbor :: Silverlake Bar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération