Home is whereever i'm with you ♫ [Aaron - Lys]

 :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 07/01/2018
›› Commérages : 105
›› Pseudo : Sworty / Jordan
›› Célébrité : Alexander Calvert
›› Schizophrénie : Pas d'autres personnages.

Home is whereever i'm with you ♫ [Aaron - Lys] ✻ ( Mer 31 Jan - 18:44 )

C’était un samedi qui pouvait paraître tout à fait ordinaire pour une très bonne partie de la population de Cap Harbor, mais pour Aaron cela marquait le début d’un week-end qui allait sans doute n’être rempli que de bonheur et c’était tout ce dont il avait besoin à ce moment là. En effet, cela ne faisait que très peu de temps qu’il avait emménagé dans cette charmante et simple petite ville et il ne connaissait que très peu de monde. La seule personne qu’il connaissait très bien, et ceci avant même d’emménager ici, était une certaine Lys James qui vivait ici depuis toujours contrairement à Aaron qui était là depuis peu. Plusieurs mois avant qu’il ne s’installe définitivement dans cette ville, le jeune homme était parvenu à trouver l’identité de la responsable de l’accident que son père avait subi ainsi que son adresse. C’est lorsqu’il vit que la coupable vivait à Cap Harbor qu’Aaron avait entrepris de retrouver cette personne et de s’installer dans cette ville. Évidemment, à l’époque, il manquait cruellement d’informations sur cette ville et ne savait pas si cela valait le coup d’emménager ici et c’est pour cette simple raison qu’il avait tenté de faire sur internet des rencontres au préalable, afin de tenter d’établir un lien avec au moins une personne ici à Cap Harbor. C’est ainsi qu’il fit la connaissance de cette Lys James et que les deux individus avaient commencé à se parler très régulièrement. A cette époque, la jeune femme sortait d’une relation amoureuse très compliquée et avait sans nul doute besoin d’un peu de réconfort. Quant au jeune homme, le fait de savoir que son père ne retrouverait probablement jamais l’usage de ses jambes l’avait totalement brisé et il s’était toujours senti très seul pour affronter cette réalité, même si ce n’était pas lui directement qui subissait ce terrible coup du sort. C’était donc en partant de ce postulat là qu’Aaron et Lys avaient commencé à discuter , puis à sympathiser jusqu’à en devenir progressivement des meilleurs amis. Il était difficile de décrire avec de simples mots combien les deux personnes s’étaient attachées mutuellement avant même d’avoir envisagés de se rencontrer pour la première fois. Aaron lui même s’était posé quelques questions sur ce qu’il ressentait réellement pour elle tant son attachement pour Lys était fort. Après des mois de discussions, les deux meilleurs amis savaient presque tout l’un sur l’autre, le jeune homme s’était même confié sur son passé assez difficile qu’il avait du mal à évoquer avec d’autres personnes. Il avait une absolue confiance en elle et pouvait faire n’importe quoi pour elle, même les choses les plus absurdes. Ils avaient quelques peu flirté gentiment mais malgré ça, et après de nombreuses réflexions, Aaron en était venu à la conclusion qu’il n’était pas amoureux de la jeune femme. Il savait donc à quoi s’en tenir avec elle et réciproquement. Toujours est-il qu’il était toutefois très attaché à elle et qu’elle était de loin la personne la plus importante à ses yeux à l’heure actuelle, si on met de côté sa propre famille. C’est seulement au bout de quelques mois qu’il avait toutefois décidé de se confier sur ses plans de vengeance envers la responsable de l’accident et que, par conséquent, Aaron avait besoin de déménager à Cap Harbor. Par chance, la jeune femme travaillait dans l’immobilier et avait décidé d’aider son meilleur ami à s’installer dans cette ville, ce qui n’était pas pour le déplaire puisqu’il savait que grâce à elle il était sûr de trouver une maison qui correspondait à ses attentes. En ce qui concerne son projet de vengeance, Aaron n’était pas tout à fait sûr de mettre en exécution tout ça, et ceci grâce à Lys qui savait comment trouver les mots pour persuader le jeune homme de ne pas céder à la tentation de devenir aussi méprisable que son paternel, aussi méprisable que les membres de cette société très aisée dont il était issu et dont il ne voulait absolument pas ressembler.

La jeune femme avait travaillé ardemment afin de trouver le foyer idéal pour le dernier des Graham et lorsqu’elle eut trouvé la maison parfaite pour lui, ils avaient organisés une première rencontre pour visiter les lieux, une visite qui était l’occasion parfaite pour que les deux meilleurs amis se rencontrent enfin. Aaron se souvenait comme si c’était hier de cette joie extrême qu’il avait ressenti la première fois qu’il avait pu prendre Lys dans ses bras pour la première fois afin de la serrer contre lui, entendre sa voix en face sans qu’elle soit déformée par le microphone d’un ordinateur portable ou d’un téléphone, de sa boule de stress et de son coeur qui battait à mille à l’heure avant que cette rencontre se fasse. C’était une journée exceptionnelle qu’il ne pourrait jamais oublier, peu importe ce qui pourrait lui arriver et le simple fait de repenser à cette journée procurait en Aaron un certain bonheur et il ne pouvait s’empêcher de sourire bêtement. Toujours est-il qu’avec cette rencontre, Aaron avait eu un coup de coeur pour la maison qu’il avait visité à l’époque. Cette maison était plutôt grande pour un seul individu puisqu’il y avait deux chambres d’amis de disponibles, une suite parentale dans laquelle Aaron avait installé ses quartiers avec sa propre salle de bains et un immense dressing, une immense pièce qui servait désormais de bureau et de bibliothèque pour le jeune homme, une autre pièce plus modeste dans lequel il avait envisagé d’installer un coin détente rempli de jeux-vidéos, films, bornes d’arcades, un minibar, toutes ces pièces étant situées à l’étage. Quant au rez-de-chaussée, il y avait une très grande cuisine ouverte vers le salon qui était immense aussi lui, salon dans lequel il y avait une cheminée auprès de laquelle Aaron allait pouvoir s’installer en plein hiver pour se réchauffer après avoir allumé un bon petit feu.Il y avait également un très grand jardin rempli de fleurs et d’arbres en tout genre, un jardin sans vis-à-vis avec les voisins dans lequel il n’y avait pas de piscine, même si Aaron avait largement la place d’en faire construire une.
Bref cela faisait maintenant quelques jours qu’il s’était installé dans cette superbe maison située au 0911 Belle Heaven Street et il n’avait toujours pas vu Lys depuis qu’il avait emménagé. Il faut dire qu’Aaron avait quelques petites manies et attendait que la maison soit parfaitement décorée avant de faire une petite visite des lieux. D’autant plus que Lys travaillait assez souvent et le jeune homme ne voulait pas la déranger pendant ses heures de travail puisqu’il savait que Lys n’aimait pas forcément être dérangée lorsqu’elle travaillait. Il avait donc attendu que le week-end arrive pour l’inviter chez lui afin de lui faire visiter sa maison qui était finalement décorée et puis tout simplement pour passer un peu de temps avec une personne qu’il appréciait énormément. Ce samedi matin là, il s’était donc réveillé assez tôt afin de faire un petit peu de ménage avant de recevoir son invitée qui devait arriver vers midi afin d’éventuellement manger un morceau en plus de la visite, il s’était donc réveillé tôt aussi à cause de toute la préparation qu’il devait faire en amont pour préparer le repas. Aaron aimait beaucoup cuisiner même s’il n’était pas le plus doué dans le domaine et il avait simplement prévu de faire un bon petit plat de lasagnes puisqu’il était assez rare de rencontrer des gens qui n’aiment pas les lasagnes, et en particulier quand elles étaient préparées minutieusement par le jeune homme. Il était donc tranquillement dans sa cuisine en train de préparer son plat, avec Yuki confortablement allongée en plein milieu de l’espace de travail ce qui n’était pas forcément très pratique pour se déplacer, puis il attendait patiemment la venue de Lys.


« Calme, calme », dit-il à sa chienne Yuki qui avait subitement décidé de lever et de courir près de la porte d’entrée lorsque la sonnette avait retenti. Ce husky femelle était décidément très dissipé lorsque quelqu’un sonnait à la porte et c’est pour cette raison qu’elle aboyait depuis quelques secondes sans qu’Aaron ne puisse faire quoi que ce soit pour la calmer. En temps normal, la chienne se serait probablement tu assez rapidement, mais cette fois-ci elle semblait tout aussi enthousiaste que son maître pour recevoir de la visite. Aaron se dirigea vers la porte afin de l’ouvrir pour accueillir son invitée. Lorsqu’il ouvrit la porte, il vit la magnifique femme brune lui faire un grand sourire et Aaron ne put s’empêcher de lui rendre bien volontiers ce sourire, tant il était heureux de la retrouver. Pendant ce temps, Yuki avait décidé de sortir afin de tourner autour de la jeune femme et essayer de lui lécher les mains en guise de signe d’affection.
« Hey ! Je te prie de pardonner ma chienne, elle semble un peu trop enjouée aujourd’hui.J’espère que tu vas bien », lui dit-il après l’avoir pris dans ses bras pour la saluer amicalement et pour montrer qu’il était vraiment content de la voir après ces quelques semaines sans l’avoir vu.
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 15/02/2017
›› Commérages : 297
›› Pseudo : celia /lelie25
›› Célébrité : Adelaide Kane
›› Schizophrénie : hailey ♥

Re: Home is whereever i'm with you ♫ [Aaron - Lys] ✻ ( Lun 12 Fév - 13:29 )


home is whereever i'm with you

 






Cette semaine avait été plutôt longue pour la jeune Lys. Elle avait dû faire des heures supplémentaires car un de ses clients étaient pressé d’emménager à Cap Harbor. Il ne lui avait laissé que 4 jours pour trouver une maison avec piscine, et grand garage. Lys avait passé énormément de coups de fils, mais personne n'avait ce qu'elle demandait. Cette semaine avait été vraiment très stressante pour elle, ce qui est très rare car Lys ne perd pas facilement ses moyens. Là elle avait surtout peur de perdre un de ses gros clients...il lui avait acheté au moins 2 maisons, dans les villes avoisinantes de Cap Harbor, mais là il voulait impérativement cette villa ici. Ce n'est que le dernier jour que la jeune femme reçu un appel d'un de ses contacts qui venait de récupérer une villa que le propriétaire ne voulait plus. Sur le coup, Lys avait eu beaucoup de chances, elle était même rassuré de pouvoir proposer un bien qui allait correspondre à la demande de ce client. Lys avait finit par terminer la semaine dans la bonne humeur, même si le début et milieu de semaine avait été compliqué.

Lys allait pouvoir se détendre et oublier le stress de la semaine en compagnie de son meilleur ami, Aaron. Ils s'étaient organisé une petite soirée chez le jeune homme. Aaron tenait à ce que la brune visite son appartement maintenant qu'il était bien installé. Elle n'avait jamais revu l'intérieur depuis qu'elle lui avait fait visiter, en tout cas elle était certaine que son logement allait être très beau et très confortable, connaissant Aaron, elle avait hâte de voir tout ça.

Après un bon quart d'heure de route, Lys arriva enfin près du logement de son meilleur ami. Elle se gara sur un parking qui était de l'autre côté de la route et prit le passage piéton. Elle aurait pu se garer davantage près de l'entrée du logement de son ami, mais avait préféré l'autre parking. Elle appuya alors sur la sonnette de sa porte d'entrée et attendit quelques minutes avant qu'il vienne lui ouvrir. Lys entendit pour commencer les aboiements d'un chien, Lys savait qu'il avait une chienne, par contre elle ne l'avait jamais rencontré en vrai. Elle avait seulement vu quelques photos d'elle. La phrase d'Aaron après m'avoir ouvert me fit sourire. Ne t'en fais pas, j'aime bien les chiens et puis elle est contente de voir une nouvelle personne ajouta Lys en souriant. Elle fit alors la bise à Aaron et le suivit dans son logement. Lys remarqua les différents cadres posé contre le mur, c'était plutôt sympa. J'avais hâte de découvrir ton logement tout décoré et meublé !





Lys


And they say that a hero can save us. Im not gonna stand here and wait I'll hold onto the wings of the eagles Watch as they all fly away
He saw the darkness in her beauty


(c) anaphore


Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 07/01/2018
›› Commérages : 105
›› Pseudo : Sworty / Jordan
›› Célébrité : Alexander Calvert
›› Schizophrénie : Pas d'autres personnages.

Re: Home is whereever i'm with you ♫ [Aaron - Lys] ✻ ( Ven 16 Fév - 13:23 )

Ah qu’il était heureux de la voir ! Maintenant qu’Aaron avait emménagé dans cette charmante petite ville qu’était Cap Harbor, il allait avoir tout le loisir de voir sa meilleure amie et passer du temps avec elle, celle qui était clairement la personne la plus importante à ses yeux à l’heure actuelle et dont il pouvait écouter les conseils aveuglément car il avait une confiance totale et absolue en elle. Ce n’était pas la première fois qu’il la voyait ou qu’il la serrait dans ses bras mais la deuxième fois était tout aussi intense en bonheur que la première. Bien sûr, il ressentait toujours une gêne liée au fait qu’il avait ses cicatrices dans le dos et qu’il n’était pas très tactile à cause de tous les évènements traumatisants qu’il avait vécus, mais cette gêne passait au second plan en présence de sa meilleure amie. D’ailleurs, en dehors de la propre famille d’Aaron, Lys était la seule personne à être au courant de tout ce que Harvey Graham, le père d’Aaron, avait fait subir à son fils et elle était la seule personne à savoir que le jeune homme était marquée à vie par tout ça. Ce dernier n’avait jamais osé montrer ses cicatrices dans le dos, même en photo, car il ne voulait simplement pas effrayer les gens ou qu’on le prenne en pitié pour ce genre de détails.
Ne t'en fais pas, j'aime bien les chiens et puis elle est contente de voir une nouvelle personne , lui dit-elle après qu’Aaron se soit excusé pour l’indiscipline de sa chienne qui était très excitée à l’idée de rencontrer une nouvelle personne, comme à chaque fois qu’elle rencontrait une nouvelle personne. Il fallait toutefois la calmer puisque cette chienne était assez imposante et, de préférence, il fallait éviter qu’elle fasse tomber tout le monde en sautant partout.
- « Effectivement. A en juger sa réaction, je crois qu’elle t’a déjà adopté », dit-il avec un petit rire et un grand sourire ensuite. Une fois que les présentations étaient faites, il invita la jeune femme à rentrer chez lui afin qu’Aaron puisse lui faire visiter les lieux maintenant que tout avait été aménagé et décoré. Sa maison n’était peut être la mieux décorée du monde mais il avait fait un effort pour tout faire lui même. Il avait juste fait appel à un électricien une fois pour régler un souci qu’il ne pouvait régler seul puisque ce n’était pas son métier, même s’il était très bricoleur. Il avait mis environ deux semaines à tout faire seul alors que ça aurait été beaucoup plus rapide s’il avait fait appel à une entreprise, il était donc particulièrement fier de montrer le résultat final même s’il y avait toujours moyen de faire mieux.
J'avais hâte de découvrir ton logement  tout décoré et meublé ! , lui dit-elle alors qu’elle pouvait apercevoir de prime abord la décoration qu’il y avait dans l’entrée puisqu’elle semblait avoir remarqué les cadres de l’entrée. En effet, afin de se sentir comme chez lui, il avait encadré quelques peintures ou photos pouvant lui rappeler ses origines puisqu’il y avait quelques peintures de l’Ecosse, pays d’où était originaire sa défunte mère et qui était l’un des pays qu’il aimerait visiter un de ces jours. Quant à la peinture, elle était assez sobre et n’agressait pas trop les yeux afin d’éviter que les visiteurs fuient à peine arrivés dans la maison. Il indiqua d’un signe de la tête le porte manteau afin que son amie puisse se débarrasser de son manteau et se mettre plus à l’aise.
- « Et moi j’avais hâte de te le montrer ! Même si j’avoue ne pas trop savoir par où commencer... », lui dit-il avec un ton hésitant. A vrai dire, son plat de lasagnes allait sans doute être bientôt cuit et il craignait qu’un drame culinaire se produise s’il venait à faire visiter toutes les pièces de la maison dès maintenant. Il était donc plus sage qu’il ne lui fasse visiter uniquement les pièces du rez-de-chaussée pour le moment, à savoir la cuisine ouverte, le salon, et éventuellement la terrasse avec la véranda puis le jardin ensuite. Il pouvait très bien lui présenter la buanderie ou les toilettes du bas mais ce n’était pas spécialement très intéressant à regarder à priori.
« Je pense qu’on va commencer par la cuisine et globalement toutes les pièces du bas, j’ai un plat à surveiller et je n’aimerais pas que cette maison prenne feu. Tu veux boire quelque chose ? », demanda-t-il après mûre réflexion et après s’être décidé à lui faire visiter les pièces du bas.
Il ouvrit donc la marche et se dirigea vers la cuisine après avoir fait signe à sa chienne de retourner à sa place et de se tenir tranquille. La cuisine était assez moderne, beaucoup de plans de travail qui étaient un petit peu en chantier puisque Aaron avait passé du temps en cuisine, un réfrigérateur dernier cri puisqu'il pouvait se permettre d'acheter des produits de luxe, la même chose pour le lave-vaisselle, bref il y avait de tout. Il avait également installé des placards et des étagères en hauteur afin de pouvoir y ranger toute chose utile pour cuisiner. Bref, cette cuisine était équipée et moderne et Aaron pouvait aisément s'épanouir en cuisinant là dedans, lui qui aimait tant préparer des plats malgré le fait qu'il n'était pas le plus adroit et qu'il pouvait rater des plats assez facilement.
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 15/02/2017
›› Commérages : 297
›› Pseudo : celia /lelie25
›› Célébrité : Adelaide Kane
›› Schizophrénie : hailey ♥

Re: Home is whereever i'm with you ♫ [Aaron - Lys] ✻ ( Dim 4 Mar - 13:20 )


home is whereever i'm with you

 




Lys n’avait absolument rien contre les animaux, elle les adorait même si elle n’avait jamais eu l’occasion d’en avoir un. Il faut dire que ses parents n’étaient pas très fan des animaux domestiques, Lys n’a donc jamais connu d’animal pendant toute son enfance. Aujourd’hui  la jeune femme n’en avait toujours pas mais elle avait l’intention d’acheter un chaton dans quelques semaines.

Pour l’instant Lys n’a vraiment pas  le temps pour s’occuper d’un animal. Il faut déjà qu’elle s’installe dans son tout nouveau loft.  Elle achètera surement cet animal quand le déménagement aurait été fait.  Pour ce logement, Lys n’avait prévenu que ses amis. Elle n’en avait pas encore parlé à sa famille…il faut dire qu’elle n’a pas spécialement envie de voir débarquer son frère, Asher chez elle. Elle l’aime bien mais bon, quand il squatte il est plus que chiant.  Pour le moment elle n’était pas là pour penser à son imbécile de frère et à son futur logement. Elle était surtout là pour passer du temps avec son meilleur ami, qu’elle n’avait pas vu depuis quelques semaines. je crois aussi qu’elle m’a adopté !en tout cas elle est très jolie ! ajouta Lys en souriant de bon cœur. La chienne d’Aaron avait un très beau pelage et son poil était plutôt doux.   comment elle s’appelle ? Lys n’avait pas entendu le prénom de cette jolie chienne alors curieuse comme tout, elle demanda son nom. Elle se mit alors à genoux et frotta le dos de Yuki.
 
En tout cas Aaron avait choisi de belles décorations pour son appartement, c’était moderne, des couleurs plutôt apaisantes. C’était vraiment très joli. Les cadres photos étaient également très sympas.  Cette photo de l’écosse est superbe !   Lys savait que son meilleur ami avait des origines écossaises, ce tableau le montrait plutôt bien même.  La jeune femme n’avait encore jamais visité ce pays, pourtant les paysages y étaient vraiment beau, peut-être qu’elle essaierai de réserver un billet d’avion pour y aller pendant des vacances. je ne suis jamais allée dans ce pays ajouta la brune à son ami.  Lys accrocha sa veste sur le porte manteau qu’Aaron lui montrait puis elle le suivit dans son appartement.   t’inquiète pas tu as toute la soirée pour me faire visiter ! dit-elle pour lui répondre.  Aaron proposa de montrer à Lys toutes les pièces de cet étage. Pourquoi pas, Lys avait tout son temps après tout, en tout cas arrivée dans la cuisine de son ami, Lys sentit une bonne odeur de cuisson, elle mit quelques secondes à reconnaître l’odeur des lasagnes. Ah je vois que tu as cuisiné des lasagnes ajouta la brune en souriant tout en observant la pièce.  Je veux bien un verre d’eau s’il te plait répondit Lys quand il lui demanda si elle voulait boire quelque chose.  ta cuisine est super grande en fait ! Je ne l’imaginais pas aussi grande quand je t’ai fait visiter cet appart ! il y avait de nombreux plans de travail. Au moins tu as de quoi ranger tout tes équipements de cuisine !




Lys


And they say that a hero can save us. Im not gonna stand here and wait I'll hold onto the wings of the eagles Watch as they all fly away
He saw the darkness in her beauty


(c) anaphore


Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 07/01/2018
›› Commérages : 105
›› Pseudo : Sworty / Jordan
›› Célébrité : Alexander Calvert
›› Schizophrénie : Pas d'autres personnages.

Re: Home is whereever i'm with you ♫ [Aaron - Lys] ✻ ( Lun 19 Mar - 10:20 )

Yuki était assez dissipée aujourd’hui mais c’était compréhensible. Elle l’était à chaque fois qu’elle rencontrait une nouvelle personne et elle allait sans doute l’être assez souvent puisque le jeune Graham venait de débarquer il y a peu dans cette magnifique petite ville qu’était Cap Harbor et il allait sûrement rencontrer plein de nouvelles personnes. En tout cas, la chienne remuait la queue afin de signifier son affection pour la jeune femme et elle avait décidé ensuite de s’asseoir afin d’attendre quelques caresses de la part de Lys. Je crois aussi qu’elle m’a adopté ! En tout cas elle est très jolie ! Comment elle s’appelle ? , demanda-t-elle alors qu’elle s’était agenouillée pour caresser la chienne et que Yuki en profitait pour essayer de lui lécher le visage. Aaron était persuadé qu’il lui avait déjà dit son nom puisqu’il avait déjà montré des photos de sa chienne à Lys lorsque les deux meilleurs amis discutaient via internet. Il fut donc assez surpris intérieurement par cette question mais il répondit quand même sans montrer cette surprise sur son visage. « Je l’ai appelée Yuki, ce qui signifie Neige en Japonais, rapport au fait que c’est une race de chien souvent utilisée comme chien de traîneau. Et puis surtout, je trouvais ce nom assez simple à retenir. », lui dit-il en se grattant légèrement la tête. Sa meilleure amie était désormais entrée dans la demeure d’Aaron et s’apprêtait à découvrir la décoration qu’il avait mis en place ici, en faisant beaucoup d’efforts pour rendre ça assez personnel et chaleureux, que ça ne ressemble pas à une maison sans âme, et il espérait que la jeune femme remarque tous ces efforts.
Cette photo de l’écosse est superbe ! Je ne suis jamais allée dans ce pays., s’exclama-t-elle après avoir observé les tableaux qui décoraient la pièce, tableaux qu’Aaron avait accroché au mur en hommage aux racines écossaises de sa défunte mère. Il n’avait jamais visité ce pays lui-même mais il comptait bien remédier à ce problème et prendre lui même des photos incroyables qu’il comptait encadrer et afficher chez lui pour remplacer ces tableaux qui ne représentaient pas grand-chose pour lui, si ce n’est un pays. Il n’avait toutefois aucun sentiment particulier pour ces photos et peintures qui ne lui évoquaient absolument aucun réel souvenir dans la tête du jeune homme.
« Oh, et bien je t’y emmènerais un jour si ça te dit. A vrai dire, je n’y suis jamais allé moi-même mais c’est en projet… Comme tu le sais, j’ai d’abord des choses à faire ici », lui dit-il en faisant clairement allusion à la raison de sa présence à Cap Harbor, c’est à dire son désir de vengeance. Étant donné que Lys était la personne à laquelle il tenait le plus à l’heure actuelle et à laquelle il se confiait facilement sur sa vie, il lui avait naturellement parlé de ses motivations malveillantes. Il ne douta pas du fait qu’elle allait sans doute continuer à le dissuader de faire quelque chose de stupide qu’il pourrait regretter toute sa vie puisque ça ne correspondait pas totalement à ce qu’il était vraiment au fond de lui-même et c’était sans doute pas plus mal. Après tout, même sans ces projets assez sombres, le cadre de vie à Cap Harbor était plutôt agréable et il se voyait bien y vivre pendant une très grande partie de sa misérable vie alors quoi qu’il arrive c’était une bonne décision d’avoir choisi de vivre ici. En tout cas, il était plutôt content de voir qu’au premier abord, la décoration semblait plaire à son invitée vu la remarque qu’elle avait faite auparavant sur les tableaux.
T’inquiète pas tu as toute la soirée pour me faire visiter ! , lui répondit Lys alors qu’Aaron lui avait dit qu’il ne savait pas trop par où commencer puisqu’il n’avait pas défini de programme spécifique pour faire la visite de cette maison maintenant décorée convenablement.
« Oui c’est vrai, même s’il n’est que midi. A moins que tu comptes rester ici toute la journée et dormir ici cette nuit, ce qui ne me dérange pas bien sûr », lui dit-il avec un petit rire amusé. Aaron savait que généralement les gens n’appréciaient pas trop d’être repris sur des petits détails tels que les « Il faut dire bonsoir et pas bonjour », mais ce dernier était légèrement pointilleux et ne pouvaient s’empêcher de corriger les gens lorsqu’ils commettaient une telle erreur, bien que cette erreur était sans gravité réelle et sérieuse. [J’essaie de rectifier le tir vu que j’avais commencé le RP en disant qu’il était aux environs de midi et que tu as écrit que ça se déroule le soir ahah je peux modifier si tu veux par contre.].
Les deux amis se dirigèrent enfin vers la cuisine et il invita son amie à s’asseoir autour d’un des comptoirs, histoire qu’elle soit à l’aise et qu’Aaron puisse lui servir quelque chose quand il en aurait l’occasion.

Ah je vois que tu as cuisiné des lasagnes , dit-elle alors qu’un plat de lasagnes avait été placé dans le four. Il l’avait mis il y a très peu de temps donc ils avaient encore de la marge avant de pouvoir les manger, ce qui leur laissait tout le temps du monde pour visiter tout le rez-de-chaussée comme c’était prévu.
« Je vois que tu es très observatrice. Et je compte sur toi pour me dire ce que tu en penses, normalement ça devrait être plutôt bon, sans vouloir me vanter », lui répondit-il avec un sourire et un clin d’oeil. Aaron n’était pas particulièrement un bon cuisinier en règle générale mais il maîtrisait la préparation de plats Italiens à la perfection. En tout cas, lui les trouvait parfaits et sa famille ne lui avait jamais fait de reproche quant à sa façon de cuisiner, il était donc tout naturel de penser qu’il maîtrisait tout ça.
Je veux bien un verre d’eau s’il te plait , lui répondit la jeune femme quand Aaron lui avait demandé si elle désirait boire quelque chose de particulier. Il s’exécuta immédiatement et sortit deux grands verres de ses placards afin de les remplir d’eau pour le moment. Bien sûr, Aaron avait de l’alcool à disposition pour pouvoir fêter dignement, ou pas s’il en buvait trop, son arrivée à Cap Harbor mais il le conservait tranquillement pour le repas. Il ne voulait pas non plus rendre son invitée totalement saoule pour éviter qu’elle se mette dans un grave danger puisqu’elle avait sa voiture garée un peu plus loin et qu’il était hors de question qu’elle se mette en danger elle-même ou bien une personne quelconque.
Ta cuisine est super grande en fait ! Je ne l’imaginais pas aussi grande quand je t’ai fait visiter cet appart ! Au moins tu as de quoi ranger tout tes équipements de cuisine !, lui dit-elle avec un peu d’enthousiasme dans sa voix. Ce n’est pas totalement faux. Lorsqu’elle avait fait visiter la maison à Aaron pour la première fois, la cuisine avait été meublée par les anciens propriétaires mais tout était très mal organisé et mal rangé, les meubles étaient plus encombrants que maintenant, il n’y avait donc pas moyen de se sentir complètement à l’aise dans cette cuisine et surtout il avait été difficile de se faire une idée sur la surface réelle qu’avait cette pièce.
« Oui c’est vrai, il faut dire que j’ai essayé de faire en sorte que tout soit pratique pour se déplacer et pour m’y retrouver facilement», répondit le jeune Graham. La cuisine était une des pièces dont il était le plus fier quant à la décoration qu’il avait mis en place car c’était celle qui avait nécessité le plus de travaux et c’était celle qu’il avait tenté de dessiner lui-même pour qu’il puisse avoir la cuisine idéale pour se sentir à l’aise lorsqu’il allait devoir être derrière les fourneaux . La cuisine était ouverte sur le salon d’ailleurs pour que tout le monde puisse discuter avec le jeune homme lorsqu’il allait cuisiner tranquillement, salon qu’il allait d’ailleurs faire visiter à son amie. Il vérifia dans le four la cuisson des lasagnes et se rendit compte qu’il avait à peu près un bon quart d’heure de tranquillité, un temps parfait pour continuer la visite.
« Je pense qu’on a un peu de temps devant nous avant que les lasagnes soient prêtes, je te propose de visiter le salon même si tu peux déjà l’apercevoir. », lui dit-il en invitant la jeune femme à se lever tandis que cette dernière venait de terminer de boire son verre d’eau. La décoration du salon était plutôt moderne. Il y avait un grand canapé d’angle de couleur blanc cassé avec des coussins noirs disposés dessus, deux petites meubles de chevet avaient été disposés sur les côtés de ce canapé, sur lesquels se trouvaient une lampe assez moderne pour l’un et pour l’autre meuble il y avait simplement un bonsaï. Une petite table avait était disposée devant le canapé afin de pouvoir y poser les verres lorsqu’il aurait des invités ou pour pouvoir y poser les pieds lorsque Aaron était confortablement installé sur le canapé. Le canapé était bien évidemment tourné vers une immense télé accrochée au mur et qui était entouré de deux grandes enceintes pour avoir du son d’une qualité digne du cinéma, le coin était donc parfait pour pouvoir passer des soirées cinéma avec ses amis ou avec une personne avec qui il partagerait sa vie dans le futur. Il y avait bien sûr quelques plantes qui décoraient le salon, ainsi que quelques étagères sur lesquelles étaient disposés des livres et quelques photos de famille. Depuis le salon, on avait accès à la véranda dans laquelle était situé un coin idéal pour manger entre amis mais il n’était pas encore temps de montrer tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 15/02/2017
›› Commérages : 297
›› Pseudo : celia /lelie25
›› Célébrité : Adelaide Kane
›› Schizophrénie : hailey ♥

Re: Home is whereever i'm with you ♫ [Aaron - Lys] ✻ ( Mer 11 Avr - 16:41 )


home is whereever i'm with you

 





Lys n’avait pas attendu bien longtemps avant d’être acceptée par la chienne d’Aaron. Elle n’avait pas résisté à l’envie de la caresser, son poil était doux et c’était vraiment appréciable. Lys avait quelque peu oublié le prénom de l’animal d’Aaron, il faut dire qu’elle en avait plein la tête avec son travail et son frère qui l’agaçait de plus en plus. ah mais oui c’est vrai ! je suis désolée j’ai trop de choses en tête  en ce moment et j’avais un peu zappé le prénom de ta chienne grimaça Lys. Ce n’était pas souvent qu’elle était comme ça, mais là ces derniers mois, c’était tout le temps comme ça. Il lui fallait prendre d’autre vacances pour  pouvoir souffler un peu, quitte à quitter Cap Harbor quelques semaines.

En suivant tranquillement Aaron, Lys observait la décoration de son appartement, Lys aimait bien, elle ressentait bien le caractère d’Aaron, de plus les tableaux étaient très beaux surtout celui qui représentait l’écosse. Lys n’y était  jamais allée mais ce pays l’a toujours intéressée, elle ira sans doute y faire un tour quand elle sera en vacances, pendant cet été par exemple.  Aaron lui expliqua qu’ils pourraient y aller ensemble car il avait le projet de s’y rendre. Lys ne dirait pas non, bien au contraire et puis un voyage entre meilleur ami, c’ est plutôt cool ! Elle verrait un peu Aaron dans la vie de tous les jours, dans sa vie quotidienne. oh ben pourquoi pas ? Ca me plairait bien ! ce serait une première pour nous de partir ensemble comme ça ! répondit la jeune femme en souriant de bon cœur.  Lys savait bien évidemment que son meilleur ami  avait d’autre priorité que de partir en road trip en Ecosse.  Ils avaient bien le temps pour s’organiser un voyage comme celui-ci. ] oui oui je sais, tu as d’autre priorités … répondit la brunette en grimaçant, la jeune femme n’était pas vraiment pour que son meilleur ami se venge. Elle avait essayé plusieurs fois de le résonner mais il était têtu…lys sait que c’était presque peine perdu de le pousser à laisser tomber cette idée...

Lys avait perdu un peu la notion du temps, dans sa tête ils étaient déjà le soir, alors qu’en réalité il n’était que midi, vous voyez il faut vraiment qu’elle prenne des vacances. arf nan mais je dis n’importe quoi aujourd’hui ! dans ma tête on était déjà le soir ! répondit Lys en levant les yeux au ciel. tu as donc l’après-midi pour me faire visiter ! rectifia la jeune femme en riant de ses bêtises.  Lys suivit son ami près de la cuisine, elle s’installa alors sur l’un des tabourets du comptoir comme lui proposait Aaron.  Lys souriait à la réponse de son ami, en tout cas même s’il semblait avoir mis les lasagnes au four récemment, lys parvenait à sentir la bonne odeur qui émanait doucement du four. Et bien écoute,  je sens un début de bonne odeur, alors à mon avis ton plat sera délicieux dit-elle en regardant son ami en souriant.  Il servit alors à Lys un grand verre d’eau.  Aaron s’installa près d’elle, Lys avait observé la cuisine de son ami en détail et elle la trouvait plus grande qu’elle ne semblait l’avoir été lors de sa dernière visite.   ]et bien je peux te dire que tu as bien travaillé !   affirma Lys.  Aaron proposait de lui montrer son salon, en attendant que le repas soit prêt. Lys acquiesça de la tête.  Allons-y dans ce cas ! Lys se leva alors et suivi son ami en direction du salon.  La brune regarda tranquillement le salon, sa décoration, ses meubles. Elle trouvait tout vraiment très beau. Vous avez là un très beau salon Monsieur, j’aime beaucoup votre canapé d’angle  c’était vraiment sympa chez lui. Je t’imagine bien là avec tes amis à se faire des soirées films




Lys


And they say that a hero can save us. Im not gonna stand here and wait I'll hold onto the wings of the eagles Watch as they all fly away
He saw the darkness in her beauty


(c) anaphore


Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 07/01/2018
›› Commérages : 105
›› Pseudo : Sworty / Jordan
›› Célébrité : Alexander Calvert
›› Schizophrénie : Pas d'autres personnages.

Re: Home is whereever i'm with you ♫ [Aaron - Lys] ✻ ( Mar 3 Juil - 4:24 )

Aaron avait eu un petit sourire discret lorsque Lys lui avait signalé le fait qu’elle avait bel et bien oublié le nom de son chien alors qu’il l’avait déjà informé sur le sujet lorsqu’il lui avait envoyé des photos ou lorsqu’ils discutaient par visioconférence sur internet avant de déménager à Cap Harbor. A vrai dire cela le rassurait car il était persuadé de l’avoir fait et elle avait réussi à le plonger dans le doute. Cela dit, ce n’était pas très important en réalité et c’était probablement dû à la fatigue qu’elle avait omis ce détail, et cela se vérifiait car elle avait carrément confondu le jour et la nuit, ce qui avait provoqué un léger rire moqueur d’Aaron envers sa meilleure amie, rire qu’il pouvait se permettre d’avoir car il savait qu’elle ne le prendrait pas mal tant leur relation était solide et forte. Lorsque la jeune femme avait remarqué les photos de l’Écosse accrochées contre le mur de l’entrée de la maison d’Aaron, elle s’était montrée vivement intéressée par ce pays, ce qui ravit le jeune Graham au plus haut point car il avait des origines Écossaises et avait hâte d’aller visiter le pays de ses racines. Il était d’autant plus heureux de savoir que sa meilleure amie avait l’intention de visiter ce pays un de ces jours et c’est pour cette raison qu’il avait immédiatement sauté sur l’occasion pour lui proposer de partir en voyage avec lui un de ces jours. Pour l’heure, il avait des projets plus importants à réaliser dans cette modeste ville qu’est Cap Harbor mais il n’avait pas pu s’empêcher de saisir l’occasion de proposer ce petit voyage à la femme qu’il considérait comme sa meilleure amie, la femme avec qui il voulait passer plus de temps surtout depuis qu’il avait l’occasion de la voir enfin en chair et en os. Elle semblait toutefois moins souriante lorsque Aaron lui avait dit qu’il avait d’autres projets à réaliser et c’est pour cette raison qu’il avait rapidement changé de sujet et qu’il lui avait solennellement promis qu’ils se feraient ce petit voyage assez rapidement, d’autant plus que son amie avait l’air d’être un petit peu à l’Ouest à en juger la confusion sur le jour/nuit, elle avait grandement besoin d’un peu de détente. Bref, une fois que l’accueil chaleureux fut exécuté il invita la jeune femme à se poser dans la cuisine afin de boire un coup et de commencer un petit peu la visite des lieux. La discussion s’était orientée sur ce qu’Aaron était en train de préparer à manger et évidemment Lys avait très rapidement remarqué que le Graham avait cuisiné des lasagnes et qu’elles étaient en train de cuire. Bien évidemment, Aaron était un petit peu à la recherche de compliments puisque, même s’il adorait cuisiner, il n’était pas totalement sûr de ses capacités. Généralement, pour les lasagnes il n’y avait pas de problèmes mais il aimait être rassuré en ce sens. « Et bien écoute,  je sens un début de bonne odeur, alors à mon avis ton plat sera délicieux » , lui avait-elle dit alors qu’Aaron lui avait dit qu’il comptait sur elle pour qu’elle fasse des commentaires sur le plat une fois qu’elle l’aurait goûté. « Si je ne rate pas la cuisson pendant que je te fais un peu visiter les lieux, je suis sûr que ce sera parfait, ou en tout cas comestible », répondit Aaron avec une certaine pointe de fierté dans sa voix. Aaron n’était pas franchement un excellent cuisinier, il était très loin d’atteindre le niveau des plus grands chefs étoilés qui préparaient des plats d’une qualité exceptionnelle et gastronomique qu’il avait pu goûter lors de son séjour à Paris, il avait plutôt un niveau très très moyen mais cela ne l’empêchait pas d’adorer faire la cuisine avec passion et d’essayer de faire plaisir aux gens lorsqu’il préparait un plat. Il y mettait donc tout son coeur et toute son âme pour bien présenter les choses et ne rien rater dans la préparation.  Puis, la discussion dériva vers les commentaires de la décoration de la cuisine d’Aaron, il avait pris son temps d’expliquer à son amie qu’il avait essayé de faire de son mieux afin que la cuisine soit totalement fonctionnelle et pratique pour s’y déplacer, retrouver facilement tout ce dont il avait besoin pour cuisiner, une cuisine très bien équipée et qui coûtait forcément assez cher mais Aaron avait largement les moyens de payer tout cela. « Et bien je peux te dire que tu as bien travaillé ! »  , lui dit-elle une fois que le jeune homme avait terminé ses courtes explications et après lui avoir montré un peu comment il avait organisé ses rangements divers et variés. « Et bien je te remercie, je suis content que ça te plaise », répondit-il avec un immense sourire sur son visage. Ce genre de compliments lui allaient droit au coeur parce qu’il avait passé énormément de temps à faire la décoration lui même et ça l’aurait réellement embêté que l’on critique le fruit de son travail. Il avait totalement refusé de faire appel à un décorateur d’intérieur car il ne voulait pas une maison impersonnelle et sans âme, il voulait une maison qui lui ressemblait et c’était exactement le résultat qu’il rêvait d’avoir. Les seules aides dont il avait bénéficié étaient celles d’une de ses amies qui était dessinatrice et qui l’avait aidé à créer un plan complet de ce qu’il fallait faire en fonction de ce qu’Aaron lui disait de faire. Le jeune homme n’avait pas le moindre talent de dessinateur et avait besoin d’un support pour se repérer dans tout ce qu’il avait prévu de faire. Force était de constater qu’il avait suivi son propre plan à la lettre et que tout était parfait, ou presque. L’autre aide dont il avait bénéficié était simplement l’aide des déménageurs et d’un habitant de Cap Harbor qui l’avaient aidé à déplacer les meubles dans les pièces de la maison, et c’était fort heureusement qu’il avait fait ça car il se serait mal vu en train d’essayer de porter un piano seul à l’étage par exemple.
Il l’invita ensuite à se diriger vers le salon afin de poursuivre la visite, le temps que les lasagnes cuisent tranquillement dans le four. Bien sûr la visite ne pressait pas spécialement mais il préférait montrer un peu le rez-de-chaussée avant de lui montrer l’étage, d’autant plus qu’ils allaient sans doute manger dans la véranda dans quelques instants.
 « Allons-y dans ce cas ! » , dit-elle à Aaron quand ce dernier avait suggéré de visiter les lieux. Tadaaaam, il lui avait fait une petite visite rapide du salon en lui montrant un peu tout ce qu’il avait fait pour décorer la pièce, il lui avait fait tout un listing de ce qui se trouvait là et avait vendu ce salon comme étant un salon de rêve afin de valoriser tout son travail. « Vous avez là un très beau salon Monsieur, j’aime beaucoup votre canapé d’angle. Je t’imagine bien là avec tes amis à se faire des soirées films » , lui dit-elle avec une certaine pointe d’admiration dans sa voix qui montrait qu’elle était réellement tombée sous le charme des lieux et qu’elle aimait le travail qu’Aaron avait fourni pour rendre la pièce agréable. « Tu dis ça parce que tu veux que je t’invite plus souvent ?, lui répondit-il avec un petit rire amusé, Pour le moment il y a peu de gens à inviter puisque je viens d’arriver mais ils pourront également admirer tout mon talent de musicien », poursuivit-il en désignant le piano puisqu’il y avait un piano dans le salon. Il avait également un piano à l’étage dans la pièce qui lui servait de bureau pour travailler ses compositions mais il lui était nécessaire d’en avoir un au rez-de-chaussée, là où il pouvait accueillir des gens afin qu’ils puissent en profiter lorsque Aaron voudrait leur faire écouter quelques compositions tout droit sorties de sa tête. Toujours est-il que Lys avait raison, c’était un coin idéal pour accueillir des amis, le coin parfait pour se détendre et à en juger la tête qu’elle faisait elle avait grand besoin de se poser dans un coin. « Tu es sûre que ça va ? Tu m’as l’air épuisée. », lui demanda-t-il en ayant bien remarqué l’état de fatigue de son amie. Bien sûr elle n’avait pas encore pris la peine de prendre ses aises dans le salon alors Aaron s’empressa de lui dire « Installe toi confortablement, tu es ici chez toi, enfin presque ! D’ailleurs si tu as besoin de passer tout le week-end ici pour te détendre, ce sera avec plaisir ! Bref, je vais vérifier les lasagnes et je te ramène ton verre. Je pense que c’est bientôt prêt. ». Le ton qu’il avait employé était extrêmement rassurant et amical, il tenait absolument à ce que sa meilleure amie se sente parfaitement bien chez lui, il tenait à ce que cette journée se passe merveilleusement bien mais en même temps que pouvait-il souhaiter de mieux maintenant qu’il était en compagnie d’une des personnes les plus importantes de sa vie ? Quoiqu’il en soit, pendant que Lys s’installait tranquillement dans le salon, Aaron se rendit rapidement dans la cuisine et jeta un coup d’oeil à la cuisson de ses lasagnes. Malheureusement, elles n’étaient pas encore prêtes mais elles le seront sans doute dans quelques minutes. Il en profita toutefois pour sortir deux assiettes, des couverts et ramena tout ceci dans la véranda collée au salon, là où se trouvait la table à manger, là où ses convives pouvaient se délecter d’un délicieux repas, puis il mit la table. Il retourna ensuite dans la cuisine avec un grand sourire puis ramena le verre de Lys à sa "propriétaire" , ainsi qu’un plateau d’amuse-bouches en disant « Et voilà madame ! Les lasagnes ne devraient pas tarder à être prêtes, mais en attendant j’ai ramené des amuse-bouche pour patienter », dit-il en tendant le plateau sur lequel il y avait des mini-pîzzas qu’il avait préparé préalablement, ainsi que des petits feuilletés fourrés au fromage en forme d’étoile, peu original mais c’était peu bourratif et toujours agréable à la dégustation.


HRP : Je suis sincèrement désolé pour le retard de ma réponse, vraiment, maintenant que c’est posté je vais accélérer mon rythme de réponse, c’est promis!


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞

Re: Home is whereever i'm with you ♫ [Aaron - Lys] ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

Home is whereever i'm with you ♫ [Aaron - Lys]

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération