You, me, food, you can't refuse [Jake]

 :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 28/01/2018
›› Commérages : 87
›› Pseudo : Flo Sauvage
›› Célébrité : Leighton Meester
›› Schizophrénie : Paul McMahon (Robbie Amell) ❋ Sarah Miller (Zooey Deschanel) ❋ Helena Lewandowsky (Elodie Yung) ❋ Pio Esposito (Aaron Tveit) ❋ Martin Palmer (Ben Barnes)
›› more about me

You, me, food, you can't refuse [Jake] ✻ ( Sam 3 Fév - 11:59 )











« Comprenez bien Mademoiselle Nelson-Riley que c'est une opportunité exceptionnelle que nous vous proposons, surtout quand on regarde vos derniers défilés » J'étais au téléphone avec l'une des personnes les plus importantes dans le milieu de la mode et je n'arrivais pas à croire à ma chance. Mais surtout je me sentais quelque peu nerveuse parce que je devais sortir de ma zone de confort. « Je m'en rends bien compte Monsieur et croyez moi que je ferais tout pour ne pas vous décevoir » Déjà les idées étaient en train de fourmiller dans ma tête. Peut-être même beaucoup trop d'idées, j'allais avoir besoin de me canaliser un petit peu si je voulais réussir. « Pour les premiers essayages on vous demande de proposer 5 costumes différents, dans un style bien particulier mais tout en respectant le traditionnel, les mesures du prince viennent de vous être envoyé par mail » Ma joie venait de redescendre un tout petit peu. 5 costumes cela représentait un travail énorme. « Très bien, vous pouvez compter sur moi »   Je ne pouvais pas dire le contraire de tout façon, si le prince portait l'une de mes créations à son mariage alors ma notoriété allait encore grimper en flèche. « C'est parfait Mademoiselle Nelson-Riley, je vous recontacte rapidement pour l'organisation des essayages » Une fois que j'avais raccroché, je prenais un petit moment pour moi-même pour crier et exprimer toute ma joie. Je n'en revenais pas qu'on me donné l'opportunité d'habiller le Prince Harry pour son mariage. Pour être sûre de ne pas être dans un rêve je me pinçais, mais j'étais bien dans la réalité c'était encore mieux. Il me restait qu'une seule chose à faire pour vraiment assimiler tout cela, c'était de téléphoner à ma mère et surtout à Eliza. Je passais au moins 30 minutes au téléphone avec chacune d'elle. C'était incroyable ce qui était en train de m'arriver, surtout quand on considérait le fait que je m'étais surtout spécialisée dans la mode féminine. Heureusement pour moi les idées venaient assez rapidement et dans la matinée j'avais réussi à terminer un croquis qui me convenait parfaitement. C'était le premier et même si j'en avais 4 autres à faire, je sentais que c'était le bon. Plutôt que de continuer sur ma lancée de dessin, je préférais passer à la pratique.
Aujourd'hui j'avais l'atelier pour moi toute seule et ce n'était pas plus mal, ainsi je pouvais mettre la musique et travailler tout en chantonnant. Le bruit du tissu que je découpais, le bruit de ma machine à coudre, le bruit du fil que je tire pour faire une couture bien spécifique, tout cela me mettait dans un état particulier. A cet instant je me sentais vraiment bien. Tellement bien même que j'en oubliais de manger, mais ce n'était pas grave, je voulais d'abord pouvoir un costume correct pour ensuite faire les retouches en fonctions des mesures du Prince. Seulement, mettre sur un mannequin de bois ce n'était pas le top, rien ne tombait vraiment comme je le voulais et je passais mon temps à défaire et refaire tout ce qui pouvait fonctionner. Assise face à ce mannequin de bois, j'essayais d'analyser la situation. Il me fallait une personne vivante. Même une personne qui n'avait pas les même mesure que le prince ce n'était pas grave, mais au moins quelqu'un qui puisse bouger pour que je vois comment le vêtement rendait en mouvement. J'avais beau me creuser la tête, je ne voyais pas à qui je pourrais demander un tel service. J'avais des tas de modèle féminin, mais aucun masculin et je commençais un peu à désespérer. Je n'allais tout de même pas demander cela à mon père. J'étais sur le point de passer à autre chose quand le visage de Jake venait faire un tour dans ma tête. Je stoppais tout mouvement. Bien sur que Jake s'imposait comme une évidence et puis au moins ça serait une excuse pour passer du temps avec lui.

J'empaquetais tout ce qui pouvait être nécessaire pour l'ajustement du costume et même que sur la route, j'en profitais pour m'arrêter chez un traiteur pour nous prendre quelque chose à manger. C'était bien la moindre des choses que de ramener la nourriture, surtout que j'allais arriver comme une fleur pour lui demander un service qu'il n'allait sûrement pas apprécier. J'aurai peut-être du envoyer Eliza lui demander d'abord, ça serait peut-être mieux passé. Pour n'avoir aucun secret avec ma sœur, je savais qu'ils avaient couché ensemble plusieurs fois. Est ce que j'étais jalouse ? Oui un tantinet je devais l'avouer, mais ce n'était rien de bien grave. Certes j'avais toujours un petit crush pour Jake, mais ce n'était rien d'important, rien qui m'avait empêché d'avoir plusieurs relations sérieuses.
Rapidement j'arrivais devant chez Jake et tant bien que mal j'essayais de tout sortir de ma voiture sans rien oublié et surtout sans rien faire tomber. Si je faisais tomber mon essentiel à couture je n'aurai plus à me tuer voilà. Avant de taper, j'essayais de tout cacher derrière moi, faisant en sorte de lui montrer que la nourriture. C'était avec le ventre que l'on pouvait avoir un homme non ? Je sonnais et quand Jake vint m'ouvrir, j'affichai mon plus sourire. « Coucou, comme tu vas ? Je te dérange pas j'espère » Des fois qu'il serait avec une femme ou qu'il avait quelque chose d'autre de prévu. Fièrement je tendais mon plastique pour qu'il puisse sentir la bonne odeur. « Je me suis dit que cela faisait un moment qu'on ne s'était pas vu alors du coup j'ai été cherché à manger et me voilà » C'était aussi à ce moment là, quand ma présence pouvait passer pour complètement innocente que l'un de mes rouleaux venaient de tomber. « Et j'ai aussi un service à te demander. Si tu accepte sache que tu me sauvera la vie » Oui rien que ça, je n'exagérais pas du tout.




lumos maxima


Dernière édition par Emmy Nelson-Riley le Mer 14 Fév - 19:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 05/11/2017
›› Commérages : 81
›› Pseudo : Getget (Gaëtane)
›› Célébrité : Nathaniel Buzolic
›› Schizophrénie : sevan martell (scott eastwood) ✻ holia millson (shay mitchell) ✻ ness matthews (elisabeth olsen) ✻ clyde rashmi (rami malek) ✻ andrea reagan (tyler blackburn) ✻ jane carrington (kristen bell)
›› more about me

Re: You, me, food, you can't refuse [Jake] ✻ ( Jeu 8 Fév - 18:18 )

eliza&jake ⊹ « Jackson ta sœur est d’une humeur exécrable et elle dit que c’est ta faute. Est-ce que je peux savoir ce qui s’est passé cette fois ? » Elle s’était réellement plainte à leur père ? Comme une enfant. Ou bien étais-ce Mr Callahan qui lui avait tiré les vers du nez devant son attitude de sale gosse boudeuse. « J’ai plus besoin de te rendre des comptes papa, c’est une histoire entre elle et moi » Il n’avait aucune envie de raconter à son père leur dernière dispute en date. Pour qu’il lui dise quoi de toute manière ? Qu’il devrait s’excuser parce que Aurora a toujours souffert de l’absence de leur mère ? Lui aussi en a souffert seulement il a réussi à le cacher pendant toutes ces années. Après quelques conseils de la part de son père, conseil qu’il lui ressort à chaque occasion depuis 10 ans le brun finit par raccrocher en maudissant sa sœur d’avoir parlé de leur dispute à leur paternel. A qui d’autre en a-t-elle parlé d’ailleurs ? Une chose est sur c’est qu’elle se débrouillera pour le faire passer pour le méchant comme toujours et pourtant il n’est pas celui qui a demandé sa mort. Il finit par déposer son portable sur son lit et descend au salon afin de se changer les idées. Natsu, son petit shiba qui semble avoir envie de jouer l’accueille en bas des escaliers en remuant la queue. Le brun joue alors avec lui pendant de longues minutes avant d’entendre la sonnette retentir. Serait-ce Aurora qui viens s’excuser pour son comportement ? Il y a peu de chance, elle attendra très certainement que ce soit lui qui s’excuse ce qu’il n’est pas encore prêt à faire. Jake ouvrit la porte et tomba nez à nez avec Emmy. « Emmy ? » Ne put-il s’empêcher de déclamer avec surprise. C’était tout aussi étonnant que si cela avait été Eliza en fait. Si Jake a pour habitude de coucher avec l’une des sœurs Nelson-Riley lors des soirées mondaines il n’a en revanche aucune relation avec la seconde. Alors que fait-elle devant sa porte avec ce qui semblait être de la nourriture dans ses mains. « Coucou, comme tu vas ? Je te dérange pas j'espère » Il reste silencieux encore quelque seconde, se demandant si cette scène n’est en fait pas un rêve qui va probablement se transformer en rêve érotique. Un pincement discret sur sa cuisse lui fait prendre conscience qu’il ne rêve pas. Dommage il aurait bien aimé ce rêve c’est certain « Euh, ça va merci » Répond-il hésitant, comme si sa réponse aller jouer sur le reste de sa journée. Ce dont il était pratiquement sur car si toutes les femmes sont comme Aurora alors elles sont vicieuses et n’amène jamais à manger sans une idée derrière la tête. Et puis c’est quoi d’ailleurs cette nouvelle habitude d’amener à Jake à manger à chaque fois que l’on a besoin de lui ? Qui a dit qu’il se laissait acheter par de la nourriture ? Il observa la boîte qu’elle tendait vers lui et reconnut le nom du traiteur. Ok bon elle avait vu juste sur le choix du traiteur mais quand même. « Je me suis dit que cela faisait un moment qu'on ne s'était pas vu alors du coup j'ai été cherché à manger et me voilà » Ok alors là il n’y comprend vraiment plus rien. A quel moment exactement Emmy et lui sont-ils devenus amis ? Et puis comment elle sait qu’il adore manger traiteur ? Alors qu’il reste perplexe face à cette situation un rouleaux de tissus tombe de derrière elle dans un bruit assourdissant. C’est quoi ça encore ? « Et j'ai aussi un service à te demander. Si tu accepte sache que tu me sauvera la vie » Il l’avait bien dit que les femmes étaient vicieuse et qu’elle ne donnait jamais sans quelque chose en retour. « C’est dingue en ce moment tout le monde pense pouvoir acheter mon temps avec de la nourriture. Mais je dois dire que t’as été chez mon traiteur favoris alors je ne peux pas refuser » Surtout qu’elle avait du en avoir pour une sacré somme se dit Jake en se remémorant les prix « Vas-y entre, je vais ramasser ça » Dit-il en la laissant entrer pour finalement ramasser le rouleaux qui c’était écrasé au sol ainsi que les quelques affaires qu’elle avait soigneusement caché derrière elle. Qu’est-ce qui lui prenait soudain d’accepter de donner son aide à Emmy sans même avoir demandé ce qu’il devait faire. Et puis il ne la connait même pas Emmy, il a du lui parler deux fois tout au plus lors de certaines soirées de son père ou Eliza avait été invité. Une fois la porte refermée il se tourne vers la jeune femme. « Tu comptes faire quoi avec tout ce tissu exactement ? Me refaire ma décoration d’intérieur ? Je te remercie mais j’aime bien mon appart ainsi » Oui, Jake ignore le métier de Emmy. En réalité il l’a certainement su un jour mais cette information semble s’être effacé. « Tu sais que je ne suis pas marchand de tapis hein ? Non parce que j’ai pas vraiment la tête ou même l’accoutrement quand même » Il cherchait une explication plausible à la présence de tout ce matériel avec elle mais Jackson a toujours été nul en devinette. « Donne je vais aller faire réchauffer ça le temps que tu m’expliques comment je vais te sauver la vie » Finalement il aimait bien être affublé de cette mission. Lui sauver la vie, comme un super-héros, même s’il aurait bien aimé coucher avec la demoiselle en détresse dans son scénario mais ici il s’agissait d’Emmy. La jolie, gentille et douce Emmy et qui plus est la sœur d’Eliza. Son scénario tombait à l’eau. Il n’allait pas se taper les deux sœurs Nelson-Riley.


La confiance, c'est comme une gomme.  On peut pardonner, mais à force, quoi que l'on fasse, elle finira toujours pas rétrécir jusqu'au jour où elle disparaîtra complètement. Car toute confiance à ses limites. — .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 28/01/2018
›› Commérages : 87
›› Pseudo : Flo Sauvage
›› Célébrité : Leighton Meester
›› Schizophrénie : Paul McMahon (Robbie Amell) ❋ Sarah Miller (Zooey Deschanel) ❋ Helena Lewandowsky (Elodie Yung) ❋ Pio Esposito (Aaron Tveit) ❋ Martin Palmer (Ben Barnes)
›› more about me

Re: You, me, food, you can't refuse [Jake] ✻ ( Mer 14 Fév - 19:02 )











Je savais qu'en allant chez Jake je prenais un risque. Nous n'étions pas vraiment amis, ils étaient même rare que nous nous parlions en fait. Il avait beaucoup plus d'affinité avec Eliza. J'étais un tantinet jalouse parce que j'avais toujours eu un crush sur Jake depuis toute petite, mais en même temps niveau caractère, c'était tout à fait normal qu'il se sente plus à l'aise avec Eliza qu'avec moi. J'étais peut-être un peu trop exubérante par moment. De toute façon ce soir je n'avais pas vraiment le choix, il était mon dernier secours et aussi le seul. Puis j'étais heureuse d'avoir une occasion toute faite pour passer du temps avec lui. Avant de venir j'avais quand même était prendre à manger, parce que cela ne se faisait pas de venir les mains vides, surtout quand on venait pour demander un service.
En ouvrant la porte, je voyais la surprise sur son visage. De toute évidence il s'attendait à voir beaucoup de monde derrière sa porte, mais certainement pas moi. Je crois même que je n'aurai même pas été sur sa liste s'il avait du en faire une. « Emmy ? » En personne oui. « Je sais que tu es plus habituée à voir Eliza, d'ailleurs j'aurai peut-être du lui demander de t'envoyer un message. Pardon la prochaine fois je viendrais avec Eliza » Il se sentirais sûrement beaucoup plus à l'aise avec la présence de ma sœur aînée. Je me sens un peu idiote pour le coup, mais maintenant que je suis face à lui, il est trop tard pour faire demi-tour, alors je reprends vite contenance en lui demandant comment il va. « Euh, ça va merci » Très bien, mon plan n'était pas gagné d'avance. D'habitudes je savais très bien faire la conversation, je pouvais même la faire toute seule quand Eliza ne m'écoutait que d'une oreille distraite, mais là ça ne fonctionnait pas, alors je misais tout sur la nourriture et je tendais fièrement les paquets que j'avais été chercher chez le traiteur juste avant de venir sonner chez lui.  Et parce que je ne voulais pas l'induire en erreur sur mes intentions, j'ajoutais rapidement que j'avais un service à lui demander. Au moins je lui laissais la possibilité de dire non s'il en avait envie. Cela me rendrait triste, mais il avait le droit. « C’est dingue en ce moment tout le monde pense pouvoir acheter mon temps avec de la nourriture. Mais je dois dire que t’as été chez mon traiteur favoris alors je ne peux pas refuser » Acheter quelqu'un avec de la nourriture c'était un peu la chose la plus facile au monde. « J'imagine que c'est plus simple de convaincre quelqu'un quand il a le ventre plein et l'esprit un peu ailleurs d'avoir trop mangé » En tout cas je ne voyais pas d'autre explications, mais j'étais contente que cela ai fonctionné. En plus j'avais été chez son traiteur préféré donc c'était autant de point en plus pour moi. « Vas-y entre, je vais ramasser ça » En plus il était un vrai gentleman. « Merci beaucoup » Il me laissait entrer chez lui pendant qu'il rentrait toute mes affaires pour les déposer dans le salon. C'était très rare que je me sentes comme ça, mais je devais dire que j'étais toute intimidée d'être chez lui. « Tu comptes faire quoi avec tout ce tissu exactement ? Me refaire ma décoration d’intérieur ? Je te remercie mais j’aime bien mon appart ainsi » Je le regardais en rigolant. Non, non la décoration intérieure ce n'était pas du tout mon domaine. « Oh non, ce n'est pas du tout pour ça. C'est même à des années lumières de la décoration ce que je compte faire avec ça » Après avec de l'imagination et du talent, il était certainement possible de faire beaucoup de choses avec un rouleau de tissus. « Tu sais que je ne suis pas marchand de tapis hein ? Non parce que j’ai pas vraiment la tête ou même l’accoutrement quand même » Si au début je pensais qu'il disait cela pour rire, je me rendais bien compte qu'il était sérieux. Il n'avait donc aucune idée du métier que j'exerçais. « Il te manque définitivement quelque chose pour être marchand de tapis ça c'est sûr » il avait beaucoup  trop de classe pour faire cela à mon avis. « Mais donc tu ne te souviens plus de ce que je fais dans la vie. Ce qui explique pourquoi tu as accepté aussi facilement alors » C'était sûrement une chance pour moi en tout cas. « Donne je vais aller faire réchauffer ça le temps que tu m’expliques comment je vais te sauver la vie » Je lui donnais les plats, tout en le suivant dans la cuisine. « Alors du coup pour poser les bases, sache que je suis styliste. Mes collections sont présentés dans le monde lors des différentes fashion week » J'avais déjà des tonnes d'idées pour ma future collection, et il fallait que je trouve le temps de coucher tout cela sur le papier pour être sûre de ne rien oublier. « Je fais aussi du sur mesure quand quelqu'un me passe une commande. Par exemple si tu veux un nouveau costume. Ou régulièrement je fais des robes à Eliza parce qu'elle m'inspire beaucoup » Eliza avait une silhouette tellement parfaite que tout les styles de robes lui allaient à merveille. Alors oui quand j'imaginais mes collections, quand je faisais mes croquis j'avais ma sœur en tête pour l'essayage. Bien souvent j'avais essayé de la convaincre de défiler pour moi, mais elle n'avait jamais voulu. « Et donc aujourd'hui, j'ai eu la chance d'avoir un appel du Palais de Buckingham » Le dire, l'annoncer à quelqu'un me donnait encore des frissons partout sur le corps. J'étais la femme la plus heureuse du monde. « On m'a demandé de créer 5 costumes pour le mariage du Prince Harry. » Cette fois je ne pouvais plus me retenir et je sautais sur place pour exprimer toute ma joie et mon excitation. J'avais la possibilité de pouvoir habiller le Prince Harry en personne. C'était tout simplement exceptionnel.




lumos maxima


† Everybody's gonna love today


Dernière édition par Emmy Nelson-Riley le Lun 26 Fév - 18:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 05/11/2017
›› Commérages : 81
›› Pseudo : Getget (Gaëtane)
›› Célébrité : Nathaniel Buzolic
›› Schizophrénie : sevan martell (scott eastwood) ✻ holia millson (shay mitchell) ✻ ness matthews (elisabeth olsen) ✻ clyde rashmi (rami malek) ✻ andrea reagan (tyler blackburn) ✻ jane carrington (kristen bell)
›› more about me

Re: You, me, food, you can't refuse [Jake] ✻ ( Sam 24 Fév - 13:10 )

emmy&jake ⊹ Après le retentissement de la sonnette à travers l’appartement Jackson c’était dirigé vers la porte pour découvrir qui se cachait de l’autre côté. Il avait été plus que surpris d’y voir Emmy. Un instant il pensa, peut-être qu’Eliza lui a dit qu’il pouvait coucher avec elle aussi si elle le voulait. Et du coup elle vient pour mettre en œuvre cela ou bien elle vient pour le gifler. Ou bien elle vient pour tout autre chose, c’est fortement probable même mais le brun n’arrive pas encore à deviner quoi. « Je sais que tu es plus habituée à voir Eliza, d'ailleurs j'aurai peut-être du lui demander de t'envoyer un message. Pardon la prochaine fois je viendrais avec Eliza » A en croire ces mots la jeune femme est bel et bien au courant de ce qui se passe entre sa sœur et lui. Ce qui a le don de le mettre quelque peu mal à l’aise. Pourquoi donc viendrait-elle avec sa sœur ? C’est sur ! Il a vu juste ! Elle veut coucher avec lui et là elle lui propose de ramener Eliza afin de faire un plan à trois ! C’est comme si Jake était en plein rêve, un rêve étrange. « Et pourquoi donc tu viendrais avec elle ? » De plus il n’est même pas sur que Eliza ai déjà mis les pieds chez lui, après tout leur lieu de rencontre habituelle c’est plutôt les soirées mondaines, les soirées de travail. Ils n’ont pas pour habitude de se retrouver ailleurs que dans ces soirées. Mais apparemment c’est ce que Emmy semble penser. « En tout cas tu lui monteras le chemin parce que je suis presque sur qu’elle ne sait pas où j’habite ». De toute manière le sexe dans son appartement serait beaucoup moins excitant que dans un couloir à quelques mètres des différents convives. Leur truc à eux c’est le secret, la peur d’être découvert. Lorsque Emmy lui tendit la nourriture Jackson compris que finalement elle n’était peut-être pas ici pour coucher avec lui, ou bien elle avait une façon étrange de le lui faire comprendre. Néanmoins dans ce cas pourquoi était-elle ici ? « J'imagine que c'est plus simple de convaincre quelqu'un quand il a le ventre plein et l'esprit un peu ailleurs d'avoir trop mangé » Certainement oui, et d’autant plus lorsqu’il s’agit d’une si bonne nourriture. Jackson n’est pas un très gros mangeur mais il ne peut pas dire non à un bon repas, fait avec de bons ingrédients et un art de la cuisine assez particulier. Bref comme pour tout dans sa vie Jackson aime les bonnes choses tout simplement. « Merci beaucoup » Jackson accepte d’aider Emmy sans même savoir ce qu’elle attend de lui ce qui n’est pas vraiment dans ses habitudes mais premièrement elle est venu avec de la nourriture de son traiteur préféré, deuxièmement il n’a rien de spécial à faire cette après-midi alors il pouvait bien donner de son temps et troisièmement il avait été incapable de dire non face au sourire angélique de la jeune femme. Malgré qu’il ai donné son accord le brun cherche tout de même à savoir ce qu’elle compte faire avec tout ce tissu et surtout qu’elle rôle il doit jouer dans cette histoire. « Oh non, ce n'est pas du tout pour ça. C'est même à des années lumières de la décoration ce que je compte faire avec ça ». Tant mieux parce qu’il est assez fier de la décoration de son penthouse presque entièrement faite par sa sœur. Si elle ne vient pas pour la décoration alors pour quoi donc ? « Il te manque définitivement quelque chose pour être marchand de tapis ça c'est sûr » Un grand quelque chose oui. Jake n’a rien d’un marchand de tapis ou bien un marchand de tapis de luxe et encore. « Mais donc tu ne te souviens plus de ce que je fais dans la vie. Ce qui explique pourquoi tu as accepté aussi facilement alors » Voila qu’il était démasqué. S’il avait fini par croire qu’en réalité il ne l’avait jamais su il fut bien mal à l’aise lorsqu’il comprit qu’en réalité elle le lui avait déjà dit. « Je plaide coupable en effet » Mais pourquoi diable aurait-il retenu cette information alors qu’il n’a presque jamais adressé la parole à la jeune femme. Le brun se dirige vers la cuisine pour faire réchauffer les différents plats tout en écoutant cette fois-ci attentivement le discours d’Emmy. « Alors du coup pour poser les bases, sache que je suis styliste. Mes collections sont présentés dans le monde lors des différentes fashion week » Il n’aurait pas pensé cela possible et pourtant si, il se sentait encore plus mal à l’aise maintenant qu’elle venait de lui rappeler ce qu’elle faisait. Car même maintenant qu’elle le lui redisait il avait l’impression de ne jamais avoir entendu cette information auparavant. « Oh oui, bien sur, je me souviens maintenant » Quoi ? Il n’allait tout de même pas lui dire qu’en réalité la première fois qu’elle lui avait dit ça il ne l’avait certainement pas écouté une seule seconde. Alors que les plats réchauffent Jackson disposent deux assiettes sur la table, ainsi que des couverts. « Tu aimes le vin ? » Demande t-il en se dirigeant vers sa mini cave à vin juste à côté de son frigo. Tout en préparant ce repas improvisé le brun continue d’écouter la jeune femme afin de comprendre ce qu’elle attend de lui. « Je fais aussi du sur mesure quand quelqu'un me passe une commande. Par exemple si tu veux un nouveau costume. Ou régulièrement je fais des robes à Eliza parce qu'elle m'inspire beaucoup » C’était bon à savoir, peut-être ferait-il appel à elle la prochaine fois. Après tout si ces collections sont présentes à la fashion week c’est qu’elle doit avoir du talent. Jackson acquiesce d’un signe de tête « Et donc aujourd'hui, j'ai eu la chance d'avoir un appel du Palais de Buckingham » Le Palais de Buckingham ? Ce n’était pas rien. « On m'a demandé de créer 5 costumes pour le mariage du Prince Harry. » Cette fois-ci il était réellement bluffé. « Whoua, c’est une superbe opportunité » Mais il n’était pas le prince Harry alors que faisait-elle ici ? « Toutefois je ne comprend toujours pas le rôle que je peux avoir là-dedans » Jackson connait beaucoup de monde, des gens riches, très riches même mais en aucun cas il n’a déjà rencontré le prince Harry alors si elle espères obtenir des informations sur lui de sa part, elle n’a pas frappé à la bonne porte. Il regard à nouveau les rouleaux de tissus posés un peu plus loin et soudain il finit par comprendre « Oh, tu veux que je te serve de modèle c’est ça ? » Mais enfin pourquoi lui ? Emmy connait certainement tout un tas d’homme alors pourquoi lui ? « Je peux le faire bien sur mais je t’avoue que je ne comprends pas vraiment pourquoi tu es venu me voir moi ? » Surtout qu’il n’est pas vraiment sur d’avoir les mêmes mensurations que celle du Prince. « Mais du coup comment tu comptes faire ? Il faut que je me déshabille pour que tu prennes les mesures ? » S’il n’avait pas vraiment de problème avec son corps, se dénuder devant la sœur d’une femme avec qui il couche semblait le déranger davantage.


La confiance, c'est comme une gomme.  On peut pardonner, mais à force, quoi que l'on fasse, elle finira toujours pas rétrécir jusqu'au jour où elle disparaîtra complètement. Car toute confiance à ses limites. — .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 28/01/2018
›› Commérages : 87
›› Pseudo : Flo Sauvage
›› Célébrité : Leighton Meester
›› Schizophrénie : Paul McMahon (Robbie Amell) ❋ Sarah Miller (Zooey Deschanel) ❋ Helena Lewandowsky (Elodie Yung) ❋ Pio Esposito (Aaron Tveit) ❋ Martin Palmer (Ben Barnes)
›› more about me

Re: You, me, food, you can't refuse [Jake] ✻ ( Lun 26 Fév - 18:49 )











Sans trop savoir pourquoi je mentionnais Eliza. Peut-être qu'il aurait préféré que ce soit elle qui vienne sonner à sa porte. Parce que oui, on en avait peut-être pas parler directement avec ma sœur, mais je n'étais pas naïve à ce point là et je savais qu'elle couchait avec Jake. Peut-être que c'était une erreur aussi de mentionner ma sœur. Honnêtement je ne savais pas. « Et pourquoi donc tu viendrais avec elle ? » La réponse me semblait pourtant évidente. « Parce que tu la connais bien mieux que tu ne me connais moi » Jusqu'à présent j'observais toujours Jake de loin, je lui parlais rapidement, mais jamais cela n'avait été plus loin. Tout le contraire d'Eliza. Peut-être parce qu'ils étaient pareil. Peut-être parce qu'il me trouvait trop folle ou naïve, voire même enfantine. « En tout cas tu lui monteras le chemin parce que je suis presque sur qu’elle ne sait pas où j’habite » Alors pour le coup je devais avouer que j'étais étonné. Je pensais qu'au contraire elle connaissait très bien les lieux. J'imaginais que ce n'était qu'une question de temps. En attendant j'étais contente qu'il accepte de me faire entrer chez lui, même si c'était parce que j'avais été chez son traiteur préféré. Pour une fois que j'avais vu juste je me sentais un peu fier de moi. Et parce que c'était un gentleman, il avait même pris toutes mes affaires pour les rentrer chez lui. Le temps qu'il fasse tout ça, j'avais l'occasion de regarder un peu autour de moi et je devais bien avouer que c'était décorer avec beaucoup de goût. Naturellement il se posait des questions sur ce que je comptais faire avec tout cela et je devais avouer que ça me faisait rire qu'il pensait que je voulais redécorer ou même faire de lui un marchand de tapis. De toute évidence il n'avait pas retenu ce que je faisais dans la vie et je ne pouvais pas vraiment le blâmer. Ceci dit cela m'arranger parce qu'il avait accepter malgré tout. S'il avait su peut-être qu'il m'aurait claqué la porte au nez. « Je plaide coupable en effet » Je faisais un geste de la main pour lui dire que ce n'était pas très grave et je lui expliquais donc ce que je faisais. A savoir que j'étais styliste. Mon nom était reconnu que pour ceux qui s’intéressaient vraiment à la mode. « Oh oui, bien sur, je me souviens maintenant » Je le regardais avec suspicion. Je n'étais pas sûre qu'il ai vraiment su cette information un jour. « Avoue tu dis ça pour me faire plaisir. Je vais pas me vexer si tu me dis que tu l'as jamais su » Ce n'était pas non plus une information primordiale et puis au moins maintenant il le savait donc on pouvait dire que tout était réglé. « Tu aimes le vin ? » Tout en discutant, il avait commencé à mettre la table. J'aurai bien proposé mon aide, mais j'avais peur de faire des bêtises et puis je n'étais pas familière des lieux du coup c'était beaucoup plus simple de le laisser faire. « Oui beaucoup » Enfin quand je disais beaucoup je ne buvais pas non plus à la bouteille ou des quantités astronomique, mais de temps en temps j'aimais bien me faire plaisir en me servant un bon verre de vin. Du coup j'en profitais aussi pour lui expliquer plus en détail ce que je faisais exactement. Mais surtout je lui parlais de mon occasion de pouvoir faire les costumes pour le mariage du Prince Harry. D'y penser à chaque fois cela me faisait des papillons dans le ventre, j'avais toujours du mal à y croire. « Whoua, c’est une superbe opportunité » Il n'imaginait pas à quel point, c'était ce qui me faisait incroyablement stresser aussi. Parce que j'avais peur de me planter, j'avais peur de ne pas respecter le côté traditionnel et surtout j'avais peur que le vêtement ne tombe pas bien. C'était bien pour cela que j'avais besoin de Jake. « Toutefois je ne comprend toujours pas le rôle que je peux avoir là-dedans » Vraiment ? Il n'avait pas une petite idée. Alors que je m'apprêtais à lui exposer pourquoi j'avais besoin de lui, il semblait avoir compris a peu près le rôle que je voulais qu'il joue. « Oh, tu veux que je te serve de modèle c’est ça ? » Ce n'était pas tout à fait cela, mais oui il s'approchait de la vérité. « En fait j'ai surtout besoin que tu essayes ce que j'ai déjà fait et que tu marches avec pour que je puisse voir comment le vêtement tombe et réajuster si jamais j'ai besoin » Je savais que je lui demandais beaucoup, surtout si on considérait le fait qu'on ne se connaissait pas vraiment, mais en même temps ce n'était pas grand-chose si ? Je faisais mon regard le plus angélique pour qu'il accepte. « Je peux le faire bien sur mais je t’avoue que je ne comprends pas vraiment pourquoi tu es venu me voir moi ? » Alors ça c'était une toute autre question. « Cela va te sembler très bizarre, mais tu es le seul homme que je connaisse à Cap Harbor. » Mon père ne comptant évidemment pas. « Quand j'ai commencé la couture et que j'ai réussi à me faire un nom dans la mode, je me suis consacré à l'univers féminin. Je connais plein de modèle femme, mais chez les hommes ce n'est pas le cas. » Et puis je me rendais compte aussi que je n'avais aucuns amis masculin. Ceci dit cela ne me rendez pas triste pour autant. « Mais du coup comment tu comptes faire ? Il faut que je me déshabille pour que tu prennes les mesures ? » Personnellement je ne serais pas contre le fait qu'il se déshabille devant moi, mais s'il n'était pas à l'aise je pouvais le comprendre. « En fait je n'aurai pas besoin de prendre tes mesures, je suis venu vraiment pour voir comment donner le vêtement porter sur quelqu'un. Parce que je veux pas te vexé, mais tu n'as pas vraiment la même carrure que le Prince. Il est un peu plus carré que toi » Je n'allais pas dire costaud, ni musclé parce que je n'avais vu ni l'un, ni l'autre sans vêtement. « Et du coup en fait tu aura juste à te changer. Le costume est protégé dans l'un des rouleaux et donc tu pourras le faire dans ta chambre si tu veux » Après s'il voulait je pouvais toujours prendre ses mesures pour lui faire un costume pour le remercier de son aide. « Puis je me suis dit aussi que ça serait l'occasion de vraiment faire connaissance toi et moi » Je le disais en toute innocence, pour autant je préférais prendre mon verre pour boire une petite gorgée pour cacher mes joues qui s'étaient un peu empourpré en disant cela.  




lumos maxima


† Everybody's gonna love today


Dernière édition par Emmy Nelson-Riley le Mar 27 Mar - 12:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 05/11/2017
›› Commérages : 81
›› Pseudo : Getget (Gaëtane)
›› Célébrité : Nathaniel Buzolic
›› Schizophrénie : sevan martell (scott eastwood) ✻ holia millson (shay mitchell) ✻ ness matthews (elisabeth olsen) ✻ clyde rashmi (rami malek) ✻ andrea reagan (tyler blackburn) ✻ jane carrington (kristen bell)
›› more about me

Re: You, me, food, you can't refuse [Jake] ✻ ( Sam 10 Mar - 11:23 )

emmy&jake ⊹ La venue de Emmy devant la porte de son penthouse était décidemment une surprise à laquelle il ne s’attendait. C’est le principe d’une surprise me direz-vous. Mais ici, c’était même plus qu’une surprise, Jackson s’interrogeait sur la raison de sa venue. Il n’avait aucun ressentiment envers la jeune femme et n’allait donc pas lui ferme la porte au nez et pourtant il souhaitait comprendre la raison de cette visite. Emmy mentionne Eliza et Jake ne comprend pas vraiment pourquoi. Peut-être parce qu’actuellement, du peu qu’il la connait, Eliza est en fait la seule chose qu’ils ont tous les deux en commun. Et encore cette affirmation reste assez floue puisque Emmy ne couche certainement pas avec sa sœur, donc en fait ils n’ont vraiment pas grand-chose en commun à première vue.  « Parce que tu la connais bien mieux que tu ne me connais moi » Certainement oui, et pourtant si les deux sœurs Nelson-Riley c’était pointé en même temps sur le pas de sa porte le brun aurait été d’autant plus décontenancé. S’il ne savait pas ce que Emmy faisait ici, il aurait encore moins compris ce qu’elle et Eliza pourraient faire ici. Un plan à trois ? Peut-être que Eliza y a repensé et a finalement trouvé que c’était une bonne idée. Jackson hausse les épaules à la réponse de la jeune femme et finit par ajouter qu’elle pourra montrer le chemin à sa sœur. Sans vraiment avoir de réponses à ses interrogations Jackson avait accepté d’aider la jeune femme et l’avait laissé entrer chez lui, récupérant derrière elle les quelques affaires qu’elle avait semées. Semant également le trouble dans ses pensées. Qu’est-ce qu’elle venait faire ici exactement ? Elle répondit par la négative à chacune de ses propositions. Il commençait à être à court d’idée quand elle lui rappela qu’elle était son métier. « Avoue tu dis ça pour me faire plaisir. Je vais pas me vexer si tu me dis que tu l'as jamais su ». C’est vrai, il dit ça pour lui faire plaisir mais il ne va certainement pas le lui avouer. « Mais non, je me souviens, vraiment » De toute manière peu importe non ? Jackson se dirige finalement vers la cuisine afin de mettre la table et de faire réchauffer les quelques plats qu’elle a apporté, lui demandant par la même occasion si elle aime le vin. Car pour Jake il n’y a pas de bon repas sans vin. « Oui beaucoup » Le brun sourit à sa réponse si spontanée « Une bouteille pour la demoiselle alors » Dit-il alors en riant. Tout en préparant la table Jake écoute attentivement la jeune femme. Il revient vers elle, s’appuie contre la table les bras croisés et demande alors ce qu’il peut bien avoir à faire dans cette histoire. Alors que l’évidence lui apparait enfin. « En fait j'ai surtout besoin que tu essayes ce que j'ai déjà fait et que tu marches avec pour que je puisse voir comment le vêtement tombe et réajuster si jamais j'ai besoin » En gros elle a besoin qui se la joue mannequin c’est ça ? Mais Jackson il a jamais fait ça, et puis c’est pas du tout son truc. «  Rassure moi tu veux pas que je défiles comme un mannequin hein ? » Et pourtant même si elle lui demandait de marcher naturellement il était déjà certain de se sentir mal à l’aise sous le regard de la jeune femme qui allait l’épier. Et puis d’ailleurs pourquoi l’avait-elle choisi lui ? Il y a des tas d’hommes sur Cap Harbor, et même certainement des mannequins. « Cela va te sembler très bizarre, mais tu es le seul homme que je connaisse à Cap Harbor. » Pour lui sembler bizarre ça lui semblait bizarre oui c’est certain. Il ne peut décemment pas croire qu’elle ne connait pas d’autres hommes. C’est tout simplement impossible. « Quand j'ai commencé la couture et que j'ai réussi à me faire un nom dans la mode, je me suis consacré à l'univers féminin. Je connais plein de modèle femme, mais chez les hommes ce n'est pas le cas. » Jackson n’en revient pas, il acquiesce d’un signe de la tête, les yeux grands ouvert. « Tu connais forcément d’autres hommes, le boulanger, le caissier du supermarché. Finalement tu les connais tous autant que tu ne me connais moi non ? » Au final peu importe, Jake avait accepté de l’aider alors il le ferait. Mais avant cela il avait besoin de quelques réponses pour savoir exactement ce qu’il devait faire pendant cette petite séance d’essayage.  « En fait je n'aurai pas besoin de prendre tes mesures, je suis venu vraiment pour voir comment donner le vêtement porter sur quelqu'un. Parce que je veux pas te vexé, mais tu n'as pas vraiment la même carrure que le Prince. Il est un peu carré Jackson fronce les sourcils, prenant un air faussement énervé et fini par répondre « Et bien si tu ne voulais pas me vexer c’est raté. Je te ferais dire que je fais la même taille que le prince et que je suis certainement aussi musclé que lui. Tu le saurais si tu avais eu besoin de me voir moitié nue pour cet essayage » Bon en fait elle ne le saurait pas plus puisqu’elle n’a certainement jamais vu le prince Harry en sous-vêtements mais peu importe. Bien évidemment Jackson n’est pas vexé, il la taquine et un sourire reprend rapidement sa place sur son visage. Sourire qu’il n’avait pas eu depuis de longues semaines. Emmy lui fait penser à autre chose et il l’en remercie. « Et du coup en fait tu aura juste à te changer. Le costume est protégé dans l'un des rouleaux et donc tu pourras le faire dans ta chambre si tu veux ». Très bien, c’est certainement préférable. Eliza n’apprécierait certainement pas apprendre que Jackson c’est retrouvé à moitié nue devant sa sœur. « Puis je me suis dit aussi que ça serait l'occasion de vraiment faire connaissance toi et moi » Jackson n’avait jamais vraiment cherché à en savoir plus sur la sœur d’Eliza mais il n’était pourtant pas contre l’idée. Après tout elle a eu le courage de venir chez lui, lui demander de l’aide, en sachant pertinemment qu’il aurait pu refuser en un quart de seconde. « Dans ce cas installons nous à table pour commencer la découverte si tu le veux bien » Jackson l’accompagna jusqu’à la table, tirant sa chaise comme l’aurait fait un gentleman lors d’un rencard. Puis il se dirige vers la cuisine et reviens avec les différents plats qu’ils disposent sur la table. Il la sert et s’assoit finalement face à elle. Avalant une gorgée du vin qu’il vient d’ouvrir. « Si tu es vraiment celle qui fait la plupart des robes de Emmy alors dans ce cas je ne peux que te féliciter. Car ta sœur est toujours sublime dans chacune des soirées mondaines auxquels nous participons » Il avait voulu lui faire un compliment sans se rendre compte qu’il ramenait une fois de plus Eliza dans la conversation. Après avoir avalé une première bouchée Jackson décide finalement de changer de sujet « Dis moi je m’interroge, comme tu va créer le costume du marié du plus grand mariage de l’année. Tu vas au moins y être invité non ? » Les règles de la royauté anglaise sont tellement stricte qu’elle ne serait peut-être pas autorisé à y participer. Pourtant tout le monde parlera de la robe de la mariée, ainsi que de la tenue du Prince. Ne serait-ce pas évident de remercier cette personne en l’invitant ? « Je ne sais pas vraiment comment tu a deviné que ce traiteur était mon favoris mais en tout cas je te remercie je me régale » Jackson lui sourit, puis se mit à penser qu’il était étrange pour lui de se retrouver à table à discuter avec Emmy, et pourtant ce n’était pas désagréable. « Tu as dis vouloir que l’on fasse connaissance. Mais qu’est-ce que tu peux bien vouloir savoir sur moi exactement ? »


La confiance, c'est comme une gomme.  On peut pardonner, mais à force, quoi que l'on fasse, elle finira toujours pas rétrécir jusqu'au jour où elle disparaîtra complètement. Car toute confiance à ses limites. — .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 28/01/2018
›› Commérages : 87
›› Pseudo : Flo Sauvage
›› Célébrité : Leighton Meester
›› Schizophrénie : Paul McMahon (Robbie Amell) ❋ Sarah Miller (Zooey Deschanel) ❋ Helena Lewandowsky (Elodie Yung) ❋ Pio Esposito (Aaron Tveit) ❋ Martin Palmer (Ben Barnes)
›› more about me

Re: You, me, food, you can't refuse [Jake] ✻ ( Mar 27 Mar - 12:28 )











Installée dans la cuisine avec Jake, je n'étais pas sûre qu'il se souvenait vraiment de mon métier même maintenant que je venais de lui dire. Je ne lui en voulait pas pour autant. « Mais non, je me souviens, vraiment » Je penchais un peu la tête en attendant qu'il finisse par dire la vérité et finalement je souriais. C'était assez adorable de sa part de je devais l'admettre et d'autant plus adorable qu'il me proposait du vin. Je ne pouvais jamais dire non à un du vin, j'aimais bien trop ça. « Une bouteille pour la demoiselle alors » J'espérais quand même que ce n'était pas que pour moi, sinon j'allais finir par terre complètement bourré. « J'espère quand même que tu vas m'accompagner et trinquer avec moi » Ceci dit, je l'imaginais mal me regarder boire toute seule. Et pour une raison que je connaissais trop bien, le voir m'écouter avec autant d'attention et me regarder de la sorte, je me sentais fort confuse, néanmoins je lui expliquais pourquoi j'avais besoin de lui ce soir. «  Rassure moi tu veux pas que je défiles comme un mannequin hein ? » Je ne pouvais m'empêcher de rigoler, il avait l'air vraiment terrifié à l'idée de défilé. « Non, tu pourras marcher le plus naturellement possible, tu pourras même faire ce que tu veux. » S'il voulait faire des pompes, s'asseoir et ne rien faire, ou cuisiner avec, honnêtement cela ne me dérangeait pas du tout. Je voulais vraiment voir commencer tomber le vêtement.
Parce que toute cette histoire l'intriguait – ce que je pouvais comprendre – Jake me demandait pourquoi je faisais appel à lui et pas à quelqu'un d'autre. Sa question était légitime et j'avais un peu honte d'avouer les raisons pour lesquelles je m'étais tourné vers lui. J'avais des tonnes de copines, mais chez les hommes c'étaient beaucoup plus rare. Quand je rencontrais un homme généralement je finissais avec lui et puis au final ils devenaient mes ex. Clairement je ne savais pas comment faire amie-ami avec eux. « Tu connais forcément d’autres hommes, le boulanger, le caissier du supermarché. Finalement tu les connais tous autant que tu ne me connais moi non ? » Il n'avait pas totalement tort sur ce point, mais c'était quand même délicat de demander ça à son boulanger non ? « D'un point de vu technique oui tu as raison, mais je me vois mal demander au caissier de changer de venir chez moi et de se deshabiller. » Si je faisais ça je crois que ce caissier aurait certaine attente que je ne réaliserais pas. Après si c'était un caissier canon ça pouvait se négocier. « Je sais qu'on se connaît pas vraiment non plus, mais ta famille connaît la mienne, tu connais Eliza et d'une certaine façon c'était plus simple de te demander ce service. Puis c'est un prêté pour un rendu. Si un jour tu as besoin d'un service tu sais que je te suis redevable. » Et hop une nouvelle occasion pour moi de revoir Jake sans que cela ne fasse trop bizarre. Avoir un crush sur quelqu'un c'était vraiment compliqué à gérer. Quoique gérer l'égo de quelqu'un c'était peut-être encore plus compliqué. Je n'avais pas besoin des mesures de Jake parce qu'il fallait que je me base sur celle du Prince et bon autant dire qu'il n'avait pas la même carrure. « Et bien si tu ne voulais pas me vexer c’est raté. Je te ferais dire que je fais la même taille que le prince et que je suis certainement aussi musclé que lui. Tu le saurais si tu avais eu besoin de me voir moitié nue pour cet essayage » Okay, je n'étais pas prête à cette attaque. Est ce qu'il était sérieux ou est ce qu'il était en train de se foutre de moi ? Heureusement le visage qui venait de prendre place sur son visage m'indiquait qu'il était clairement en train de me taquiner. J'étais rassurée. « L'espace d'un instant j'ai vraiment eu peur de t'avoir vexé. Surtout que je n'ai pas dit que tu n'étais pas musclé, j'ai juste dit qu'il était plus carré que toi au niveau des épaules. » Après s'il voulait vraiment que je le vois en sous-vêtement moi je n'étais pas contre. Mais je préférais garder cette pensée pour moi. A la place je lui expliquais que le costume en question était dans l'un des rouleaux que j'avais ramené et avec toute la gêne du monde je lui avouais aussi que c'était en partie pour faire vraiment connaissance avec lui que j'étais venu taper à sa porte. « Dans ce cas installons nous à table pour commencer la découverte si tu le veux bien » Avec un grand sourire, je le suivais à table et fut ravie et surprise de le voir tirer la chaise pour moi. « Tu es un véritable gentleman » J'allais devoir me méfier sinon je pourrais facilement tomber amoureuse. Avec mon coeur d'artichaut ce n'était d'ailleurs pas bien compliqué. J'aimais un peu trop tomber amoureuse.
Jake m'avait abandonné quelques instants le temps de revenir avec tout les plats qu'il disposait sur la table et faisait même le service. Il pourrait presque passer pour l'homme parfait. « Si tu es vraiment celle qui fait la plupart des robes d'Eliza alors dans ce cas je ne peux que te féliciter. Car ta sœur est toujours sublime dans chacune des soirées mondaines auxquels nous participons » Je hochais la tête et souriait timidement. Je savais que j'avais du talent – sinon je n'en serais pas là aujourd'hui – mais j'étais toujours un peu gêné par les compliments. « Merci beaucoup, mais honnêtement Eliza me facilite le travail. Elle a une beauté naturelle que je lui envie énormément. Je n'ai pas besoin de faire grand-chose pour qu'elle soit magnifique. Normalement c'est la robe qui doit magnifier une personne, mais avec Eliza c'est tout le contraire, c'est elle qui fait que mes robes sont magnifiques » Par moment je me demandais même si ma sœur n'avait pas un super pouvoir pour être aussi belle. Je me demandais aussi pourquoi elle était toujours célibataire alors qu'elle pouvait avoir tous les hommes à ses pieds. « Dis moi je m’interroge, comme tu va créer le costume du marié du plus grand mariage de l’année. Tu vas au moins y être invité non ? » J'avalais ce que j'avais en bouche et avant de répondre. « Ce n'était pas gagné d'avance, mais oui j'ai reçu mon carton d'invitation. J'ai même le droit d'être accompagné » Il me restait juste à trouver la personne avec qui y allait. Peut-être que Jake voudrait venir. « Je ne sais pas vraiment comment tu a deviné que ce traiteur était mon favoris mais en tout cas je te remercie je me régale » J'étais surtout très contente d'avoir tapé juste et si quelqu'un devait remercier quelqu'un c'était bien moi. « Je ne suis pas encore voyante, mais c'est aussi parce que c'est mon traiteur préféré » De toute évidence on avait pas mal de point en commun Jake et moi. Enfin pour l'instant on avait surtout un traiteur en commun, mais c'était un bon début. « Tu as dis vouloir que l’on fasse connaissance. Mais qu’est-ce que tu peux bien vouloir savoir sur moi exactement ? » Je devais avouer que je n'avais pas de question particulière, j'avais pensé laissé juste la soirée se passer, mais si je pouvais poser des questions alors je n'allais pas me gêner. « Déjà, j'aimerais bien savoir ce que tu fais comme boulot. Je n'ai malheureusement pas la même délicatesse que toi et je dois avouer que je n'ai aucune idée de ce que tu fais » Peut-être que c'était un génie du mal, peut-être que c'était un homme d'affaire, peut-être même que c'était un pâtissier. Pour moi tout était possible. « Après j'imagine qu'on peut commencer avec les questions basiques ? Tes passions, tes loisirs, si tu es célibataire ou amoureux ou dans une relation compliqué, ta famille et toussa toussa » J'avais l'impression de lui faire passer une interrogatoire, et je trouvais ça très bizarre en fait. « Ou alors on peut simplement parler de tout et de rien et c'est comme ça qu'on apprendra à se connaître ? » D'habitude j'étais beaucoup plus doué que ça pour parler aux gens. « Sinon on peut aussi faire des tests ridicules sur internet ! Je suis sûre que le choix de nos réponses en dira long sur nous » Je n'étais pas vraiment sérieuse à propos des tests, mais je devais avouer que j'étais accro à ces conneries. Quand je prenais une pause au boulot je faisais tous les tests possibles et inimaginables. « Et si tu as d'autres idées, je suis toute ouïe »



lumos maxima


† Everybody's gonna love today
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 05/11/2017
›› Commérages : 81
›› Pseudo : Getget (Gaëtane)
›› Célébrité : Nathaniel Buzolic
›› Schizophrénie : sevan martell (scott eastwood) ✻ holia millson (shay mitchell) ✻ ness matthews (elisabeth olsen) ✻ clyde rashmi (rami malek) ✻ andrea reagan (tyler blackburn) ✻ jane carrington (kristen bell)
›› more about me

Re: You, me, food, you can't refuse [Jake] ✻ ( Ven 20 Avr - 16:56 )

emmy&jake ⊹ « J'espère quand même que tu vas m'accompagner et trinquer avec moi ». Bien évidemment il ne la laisserait pas boire toute seule, cela la mettrait certainement bien trop mal à l’aise. Et puis Jake ne dit jamais non à un bon verre de vin. Il acquiesça donc d’un signe de tête tout en souriant pour lui montrer qu’il n’allait pas laisser seule avec cette bouteille. Anxieux à l’idée de ce petit défilé Jake se renseigna sur la façon dont il devait marcher. S’il avait d’ordinaire une attitude assez classe et qu’il marche à priori de manière assez droite il se voyait mal réaliser un défilé devant la jeune femme. « Non, tu pourras marcher le plus naturellement possible, tu pourras même faire ce que tu veux. » C’est tout ? Surpris il acquiesça d’un signe de tête, rassuré de comprendre que finalement elle ne lui demandait pas grand-chose. Et s’il ne suffisait que de cela alors pourquoi donc n’avait-elle pas demandé de l’aide à quelqu’un d’autre. N’importe qui, même un inconnu. Cela l’intriguait. « D'un point de vu technique oui tu as raison, mais je me vois mal demander au caissier de changer de venir chez moi et de se deshabiller. » En effet vue comme ça cela serait certainement mal interprété. « Tu as raison ce n’est pas vraiment une bonne idée, sauf si ton caissier est vraiment canon et que tu souhaites un peu plus avec lui » Après tout, c’est une technique de drague comme une autre non ? Bien qu’à ses yeux cela soit un peu trop directe comme approche mais après tout il ne connait pas Emmy tant que ça, c’est peut-être son style. « Je sais qu'on se connaît pas vraiment non plus, mais ta famille connaît la mienne, tu connais Eliza et d'une certaine façon c'était plus simple de te demander ce service. Puis c'est un prêté pour un rendu. Si un jour tu as besoin d'un service tu sais que je te suis redevable. » Il ne sait pas vraiment à quel genre de réponse il s’attendait mais finalement celle-ci lui convient. Et puis il saura la trouver si un jour il a besoin d’elle-même s’il ne voit pas vraiment en quoi il aurait besoin d’une styliste. Pour son mariage peut-être mais pour cela encore faudrait-il qu’il trouve la femme de sa vie. Ce qui n’était pas vraiment dans ses priorités actuelles. Mais voila qu’elle ose maintenant juger son physique. Prenant un air faussement outré il lui rétorque qu’il est aussi bien fait que le prince. Amusé de voir sa réaction il se met finalement à sourire. « L'espace d'un instant j'ai vraiment eu peur de t'avoir vexé. Surtout que je n'ai pas dit que tu n'étais pas musclé, j'ai juste dit qu'il était plus carré que toi au niveau des épaules. » Mouais. Il fronce les sourcils avant de reprendre en souriant. « Je te taquinais simplement Emmy » La taquinerie n’étant pas réellement dans ses habitudes d’ailleurs mais Emmy semblait tellement gentille, douce, naïve, qu’il n’avait pu s’en empêcher. En tout cas il était temps de passer à table et Jake aida donc la jeune femme à s’installer. « Tu es un véritable gentleman » Parce qu’elle en doutait peut-être ? « Bien évidemment. Toujours » Du moins avec elle il ne pouvait faire autrement, elle était si douce, il voulait la traiter avec respect et attention. Même si en vérité ce côté gentleman est toujours assez présent, même lorsqu’il souhaite juste passer une nuit avec une femme. D’autant plus qu’une femme se laisse plus facilement aborder si elle se sent respecter et en confiance. Finalement tout n’est que stratégie et manipulation. Plus ou moins. Cependant ici il agissait par simple envie, sans idée derrière la tête, sans envie aucune de lui laisser croire à quelque chose. Ses petites attentions envers Emmy était tout aussi sincère que le compliment qu’il venait de lui faire sur son travail. « Merci beaucoup, mais honnêtement Eliza me facilite le travail. Elle a une beauté naturelle que je lui envie énormément. Je n'ai pas besoin de faire grand-chose pour qu'elle soit magnifique. Normalement c'est la robe qui doit magnifier une personne, mais avec Eliza c'est tout le contraire, c'est elle qui fait que mes robes sont magnifiques » Un détail avait attiré son attention dans ces quelques phrases et il ne put s’empêcher de le relever. « Et pourquoi donc est-ce que tu l’envie ? » A ses yeux les deux sœurs Nelson-Riley était sublime. Deux beautés différentes mais deux femmes tout autant magnifiques l’une que l’autre si bien qu’il ne la laisserait pas dire une chose pareille. « Tu n’as rien à lui envier Emmy, tu es tout aussi jolie » Plus encore même s’il se référait à ses propres goût seulement il n’oserait pas l’avouer. Après ces quelques compliments sincère Jake s’intéressa à nouveau à Emmy, son travail et surtout les avantages qu’elle allait certainement pouvoir tirer de cette situation. « Ce n'était pas gagné d'avance, mais oui j'ai reçu mon carton d'invitation. J'ai même le droit d'être accompagné » Il aurait été honteux que ce ne soit pas le cas « Oh, et quel prince va t’accompagner à ce mariage de princesse ? » Demanda t-il par pure curiosité avant de se rendre compte que c’était peut-être lui demander trop d’information. « T’es pas obligé de répondre. Ca ne me regarde pas en réalité » En plus peut-être avait-elle simplement prévu de demander à sa sœur de l’accompagner. « Je ne suis pas encore voyante, mais c'est aussi parce que c'est mon traiteur préféré » En plus de son talent elle a donc bon goût pensa Jake en souriant avant de prendre une nouvelle bouchée de ce plat délicieux. Finissant par lui demander ce qu’elle pouvait bien vouloir savoir à son propos. « Déjà, j'aimerais bien savoir ce que tu fais comme boulot. Je n'ai malheureusement pas la même délicatesse que toi et je dois avouer que je n'ai aucune idée de ce que tu fais » Jackson sourit à sa remarque, boit une gorgée de vin avant de répondre « Et bien mon père à une grande entreprise qui vend des produits de nouvelles technologies. Je suis son bras droit, pour faire bref je m’occupe d’attirer de riches clients afin de leur vendre nos produits.  Mais en réalité je m’occupe aussi de la gestion de crise, de la communication, la logistique et bien d’autres chose encore. » Il n’oserait pas le dire mais à ses yeux il est le patron au même titre que son père, du moins c’est ce qu’il aime penser. Pourtant c’est toujours la signature de Papa Callahan qui est présente sur les papiers. « Après j'imagine qu'on peut commencer avec les questions basiques ? Tes passions, tes loisirs, si tu es célibataire ou amoureux ou dans une relation compliqué, ta famille et toussa toussa » Finalement toutes ces questions posées les unes après les autres faisait un peu questionnaire, et répondre à tout ça ne semblait pas très naturel pour Jake. « Ou alors on peut simplement parler de tout et de rien et c'est comme ça qu'on apprendra à se connaître ? » Cette option lui paraissait beaucoup plus spontanée en effet. En même temps c’’était lui qui avait demandé de but en blanc ce qu’elle souhaitait savoir. Comme s’il était à un entretien d’embauche. Pourtant il n’était pas ici question de se vendre. « Sinon on peut aussi faire des tests ridicules sur internet ! Je suis sûre que le choix de nos réponses en dira long sur nous » Jake fronça les sourcils. Des tests sur internet ? Il ne voyait pas en quoi cela pouvait les aider à mieux se connaître et pourtant cette idée aussi loufoque soit-elle le fit rire. Pourquoi pas après tout. « Et si tu as d'autres idées, je suis toute ouïe » Ces idées lui semblaient déjà très bien. « A vrai dire je ne sais pas si tu étais vraiment sérieuse mais j’aime bien l’idée des tests internet » La question était encore de savoir quel test mais il leur restait le temps du repas pour y réfléchir. « En attendant cependant je peux déjà répondre à certaines de tes questions » Il but une nouvelle gorgée et commença « Mon principal loisir aussi triste que cela va peut-être te paraître c’est mon travail. J’adore mon boulot et ne me laisse pas vraiment le temps pour avoir la possibilité d’un autre loisir. Ensuite je suis célibataire et en ce qui concerne ma famille eh bien c’est compliqué et il nous faudrait bien plus que la journée pour en discuter » Et puis une partie de lui n’avait pas réellement envie d’en parler. Les histoires entre sa sœur et lui, sa relation avec son père, la mort de sa mère. Tout était bien trop complexe. Emmy finirait certainement par prendre peur. Alors que les deux jeune gens continuent leur repas un invité surprise débarque dans la pièce au moment du dessert. Ce n’est autre que le chien de Jackson qui semblait se réveiller d’une longue sieste dans la chambre, pile pour le moment du dessert. « Oh, je te présente Natsu. Il est très malpoli et ne vient dire bonjour que lorsque quelque chose l’intéresse. Comme ce dessert au chocolat par exemple. » Le Shiba vient s’asseoir fièrement à côté de son maitre et Jackson le caresse quelques secondes. « C’est mon colocataire, il me tiens compagnie » Lui qui vit seul dans cet immense habitation. Le repas se termine bien vite et Jackson se dirige vers son fauteuil favoris, laissant la table ainsi bien trop pressé de faire ces tests. Il débarrassera plus tard. Tapant simplement « test » sur internet il tomba sur un site qui semblait avoir une quantité astronomique de thème à explorer. « Je clique sur le premier de la page comme ça c’est du hasard. Ca te va ? » Dit-il alors que Emmy le rejoignait. « Quoi ? Tu croyais que je rigolais en parlant des tests tout à l’heure ? » C’était si idiot que ça ? En vérité il n’en a aucune idée il n’en a jamais fait #j’ailoupémonenfance. « Quel serais ta maison à Poudlard ? Très bien c’est toi qui commence » Oui parce que honneur aux femmes et puis c’est tout.


La confiance, c'est comme une gomme.  On peut pardonner, mais à force, quoi que l'on fasse, elle finira toujours pas rétrécir jusqu'au jour où elle disparaîtra complètement. Car toute confiance à ses limites. — .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞

›› It's my life
›› more about me

Re: You, me, food, you can't refuse [Jake] ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

You, me, food, you can't refuse [Jake]

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération