※ got these feelings that i'm tired of holding on. (jayla)

 :: postcard for far away :: Sometimes they back
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 04/03/2016
›› Commérages : 893
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : julian king morris
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ liv burrows ✻ riley emerson-oakley ✻ lissa valentine ✻ ophelia rhodes ✻ mila matthews ✻ lauren campbell ✻ liam washington ✻ erin rhodes

※ got these feelings that i'm tired of holding on. (jayla) ✻ ( Dim 4 Fév - 23:15 )



got these feelings that i'm tired of holding on.
jay thompson & lola fitzsimmons ※ jayla

“ Wait, can you turn around, can you turn around ?Just wait, can we work this out, can we work this out ? Just wait, can you come here please ? 'Cause I want to be with you. ” ― marron 5

Hier était un jour spécial, Jay venait de souffler sa vingt-troisième bougies. Vingt-trois ans déjà que le Thompson est venu au monde et il sait qu'il a encore toute sa vie devant lui, qu'il soufflera encore d'autres bougies, qu'il mangera d'autres gâteaux et qu'il sauvera d'autres vies lors des incendies. Mais hier soir quand il a souffler ses bougies, il manquait une personne, celle qui obsède un peu trop les pensées du pompiers depuis un peu plus de six mois. Depuis cette fois où il l'a vu à l'extérieur d'un bâtiment en feu. Elle ne faisait pas partit des victimes, juste des personnes curieuses qui s'attroupent dès lors qu'il y a de l'agitation. Et il n'a fallu qu'un seul regard pour qu'il soit charmé. Jay ne la connaissait ni d'Adam, ni d’Ève mais elle avait réussit sans le savoir à transpercer son cœur en un battement d'un cil. Il aura tout fait pour la retrouver, la faire craquer et la conquérir. C'est ainsi que six mois plus tard, elle est présente sous ses draps dans ses bras dans son appartement. Elle, Lola Fitzsimmons. Et voilà désormais quatre mois qu'ils sont ensemble. Quatre mois depuis qu'il l'a embrassé. Quatre mois où Jay se sent pousser des ailes, où il est heureux. Lola le rend heureux, elle le rend même meilleur. Aucun doute il est amoureux d'elle. Il n'a juste toujours pas trouvé le courage de lui avouer ces trois petits mots, mais un jour il le fera, incessamment sous peu. Il ne va pas la perdre et pourtant en ce moment, il a peur qu'elle lui échappe. Il n'arrive pas à comprendre pourquoi elle ne veut pas s'investir autant que lui dans cette relation. Jay tente de lui présenter ses parents depuis quelques semaines et à chaque fois elle refuse, de même qu'elle ne semble pas prête à lui présenter sa famille. Hier, elle lui a un peu brisé le cœur en ne participant pas à son anniversaire, mais elle a su se faire pardonner quand elle a capturé ses lèvres et qu'ils ont finit par ne faire plus qu'un durant de longues heures dans le lit de Jay. Lola veut peut-être faire un marathon du sexe ou c'est peut-être juste le cadeau de Jay pour son anniversaire. « Je crois que cette fois, tu m'as vraiment tué. » souffle-t-il en se laissant tomber aux côtés de Lola en essayant de reprendre un rythme convenable. En tournant la tête vers la jolie brune, il dépose son doigt sous son menton pour lui faire relève son regard vers le sien avant de déposer un tendre baiser contre ses lèvres. « Tu le sais que je suis fou de toi, Lola. » Si elle ne le sait pas encore, il vient de lui dire. Jay enveloppe la jolie brune de ses bras avant de la recouvrir des draps afin qu'elle n'attrape pas froid. Il pourrait passer des heures à la contempler dans le plus simple appareil. « Tu es magnifique. » La plus belle femme qu'il n'ait jamais vu. Pourtant, Jay dépose un dernier baiser sur son front avant de la quitter pour rejoindre la cuisine et revenir quelques minutes plus tard avec une bouteille d'eau qu'il a déjà vidé à moitié. Il tend celle-ci à Lola avant de reprendre place dans le lit. Il se redresse et colle son dos contre le mur sans pour autant quitter la jeune femme des yeux. « Je peux te demander quelque chose ? » Enfin qu'elle dise non, ça serait pareil il lui demandera quand même. « Tu es bien avec moi ? » Outre le côté sexuel. « Ça va faire bientôt cinq mois qu'on est ensemble, je n'ai toujours ni rencontré ta famille, ni même tes amis ... Alors je ne sais pas si tu veux me préserver ou autre chose, mais j'aimerai juste comprendre où on va ensemble ... » Avant que ça fasse mal et qu'il ne s'attache trop, même si pour ça, il est déjà trop tard.


✻ there's a smell of stale fear that's reeking from our skins. the drinking never stops because the drinks absolve our sins, we sit and grow our roots through the floor. but what are we waiting for ? so give me something to believe cause i'm living just to breathe and i need something more, to keep on breathing for so give me something to believe.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 29/03/2017
›› Commérages : 146
›› Pseudo : HARLEEN.
›› Célébrité : Emma cutie Watson
›› Schizophrénie : arya cohen (m. robbie), darcy o'faolain (e. clarke), adrian dawkins (j. allen white), solveig blackbird (kovalenko), bird roth-spiegelman (k. scodelario), anya arsenault (e. rossum)

Re: ※ got these feelings that i'm tired of holding on. (jayla) ✻ ( Ven 9 Fév - 22:24 )



     

Lola Fitzsimmons
&
Jay Thompson
got these feelings that i'm tired of holding on
 Lola Fitzsimmons était désormais à caser dans la case « en couple » et c'était étonnant de sa part, parce qu'elle avait toujours dit à ses parents qu'elle voulait d'abord finir ses études avant de s'engager dans une relation. Bien qu'elle avait déjà eu des amourettes de lycée, il y avait en ce moment dans sa vie, une personne qui occupait ses pensées et son cœur de la plus douce et passionnée des façons qu'il soit. Mais elle n'en avait parlé à personne pour le moment. Et il y a encore quelques heures, elle n'avait pas réussi à se libérer pour fêter l'anniversaire de celui qu'elle qualifiait comme petit ami, parce que c'était un repas de famille et elle n'avait pas trouvé d'excuses bidons pour pouvoir sortir, et Lola ne manquait jamais de repas de famille, même quand elle avait la grippe, ou quand elle était malade au point de ne pas se lever de son lit, elle faisait acte de présence, mais elle avait réussi à prétexter un appel de sa meilleure amie Anya vive la schizophrénie en cours de soirée et à s'éclipser pour rejoindre Jay, mais tout le monde était déjà parti. Mais elle avait réussi à se faire pardonner de la façon la plus sensuelle qui soit. Elle aimait vraiment Jay et se retrouvait avec lui c'était ce qu'elle préférait, elle dormait toujours mieux quand elle était avec lui et elle était toujours apaisée et ce soir n'allait pas manquer à la règle. « Tu peux parler » qu'elle lui répondait en riant un peu avant de souffler et de se caler correctement sur le matelas, lorsqu'il capture ses lèvres avec tendresse, elle le lui rend bien mais d'une manière tout aussi tendre, pas de sous-entendus, plus de sous-entendus dans ses baisers, elle ne supporterait certainement pas un nouveau round, elle était épuisée. Elle souriait en entendant les mots du jeune homme et elle sentait son corps qui s'affolait un peu, elle n'est jamais vraiment sûre de ce que les garçons peuvent ressentir pour elle, il y en a qui lui dise trop d'autres qui ne lui dise pas mais qui lui dise qu'ils ne sont clairement là pour les sentiments. Il n'y avait que Clyde qui avait réussi à lui activer son cœur de la sorte et Lola se sentait  bien, trop bien même si on en croyait les battements affolés de son cœur « Et je peux te dire que c'est réciproque Jay. » Elle avait un sourire en coin qui se dressait sur ses lèvres et elle se calait bien sous les draps, posant sa tête sur sa main en guise d'appui alors qu'il lui dit qu'elle est magnifique et c'est avec les yeux brillants qu'elle lui répond « C'est parce que tu es amoureux. » Parce qu'elle était persuadée qu'elle était la fille la plus banale qui existait sur cette terre et qu'il n'était pas objectif parce qu'il était amoureux. Mais elle se retenait bien de le lui dire parce qu'elle savait qu'il n'aimait pas qu'elle dise cela d'elle. Il n'aimait pas qu'elle se dénigre, elle avait bien compris la leçon. Lorsqu'il revient, elle récupère la bouteille d'eau qu'elle vide un peu plus avant de la déposer sur la table de chevet, recouvrant correctement la plupart de sa peau avec le drap en fronçant les sourcils suite à sa question. Elle n'avait pas le temps de lui donner l'approbation qu'il posait sa foutue question. Et elle n'aimait pas s'engager sur cette pente. Il le savait pourtant, mais elle comprenait. Elle fermait les yeux un instant et se lever, récupérant le tee-shirt du jeune homme et sa culotte avant de se planter devant lui, prenant son visage en coupe avec tendresse, caressant ses joues du bout du doigt. « Bien évidemment que je suis bien avec toi. » Elle déposait tendrement ses lèvres sur celles du pompier, continuant de caresser ses joues doucement « Je te l'ai dit... J'attend que ce soit vraiment sérieux pour te présenter à ma famille... » Elle se reculait et s'installait sur le lit, en le regardant toujours avec un sourire bienveillant « Non pas que je pense que ce n'est pas sérieux...  Mais... Tu sais, j'ai un frère assez protecteur et il faut que je le prépare à ce qu'il rencontre celui qui a prit mon cœur... » Elle espérait qu'il comprenne « Puis mes amis... ils ne comprendraient pas. Je leur ai toujours dit que j'attendais de terminer mes études avant de m'engager avec quelqu'un... Je leur ai dit ça en début d'année scolaire, alors pour quoi est-ce que je passerais ? » Elle avait l'impression qu'elle s'enfonçait. « Mais si tu veux savoir je suis tellement bien avec toi que j'aimerais que tout nos moments ensemble durent éternellement. » Et elle espérait qu'elle se rattrapait. Parce qu'elle ne voulait pas qu'il se dispute à cause d'elle et de sa peur chronique de l'engagement. Il était bien trop tôt dans la journée pour la commencer avec une dispute.

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 04/03/2016
›› Commérages : 893
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : julian king morris
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ liv burrows ✻ riley emerson-oakley ✻ lissa valentine ✻ ophelia rhodes ✻ mila matthews ✻ lauren campbell ✻ liam washington ✻ erin rhodes

Re: ※ got these feelings that i'm tired of holding on. (jayla) ✻ ( Lun 19 Fév - 22:56 )



got these feelings that i'm tired of holding on.
jay thompson & lola fitzsimmons ※ jayla

“ Wait, can you turn around, can you turn around ?Just wait, can we work this out, can we work this out ? Just wait, can you come here please ? 'Cause I want to be with you. ” ― marron 5

Lola, ce prénom composé de quatre lettres et de deux syllabes ne cesse de résonner dans sa tête. Jay en vient même à se demander comment il a pu réussir à vivre sans la présence de cette femme à ses côtés avant. Elle est fabuleuse, il en est totalement dingue. Il est persuadé qu'elle est la bonne, celle avec qui il voit un véritable avenir. Au final c'est peut-être ça d'être amoureux et pour la première fois de sa vie Jason Thompson est amoureux. Seulement s'il aime sa relation avec Lola, il a l'impression qu'elle ne s'investi pas assez dans leur couple. Il pensait qu'elle aurait été présente pour son anniversaire, il pensait également rencontrer prochainement sa famille mais à chaque fois pour une raison qu'il ignore, Lola met des barrières invisibles et à force, Jay ne sait plus que penser. Puis comme à chaque fois, Lola lui fait perdre la tête avec ses courbes divines et il veut lui sauter dessus, c'est d'ailleurs ce qu'il fait, trop de fois pour qu'il en perde le compte. « Tu peux parler. » Il aime être flatter, il aime savoir que ce qu'il lui offre lui plait. Après tout c'est juste un homme totalement fou de sa petite-amie. « Et je peux te dire que c'est réciproque Jay. » Au moins, ils sont sur la même longueur d'onde et cet aveu coûte un baiser de plus à Lola, la plus merveilleuse des femmes. Il le pense et n'hésite pas à le lui dire. « C'est parce que tu es amoureux. » Elle a vu clair dans son jeu, c'est certain mais il n'est toujours pas prêt à lui avouer ces trois petits mots, pas encore mais bientôt. « Peut-être bien. » Bien qu'il laisse planer un doute, le sourire qu'il a sur ses lèvres le trahi. De toute façon, Lola est fabuleuse à ses yeux, elle pourrait même faire de la concurrence à Alessandra Ambrosio, presque parce que Alessandra c'est quand même la femme numéro une dans le cœur de Jay. Bon il y a quand même sa maman avant. L'homme quitte sa douce pour la cuisine avant de rejoindre Lola quelques minutes plus tard. Il est temps des confidences sur l'oreiller. Il est tard ou peut-être tôt, Jay ne sait pas vraiment mais il a besoin d'avoir cette conversation avec Lola. Il a besoin de savoir où il va avec elle. « Bien évidemment que je suis bien avec toi. » Ces quelques mots réussissent à lui mettre du baume au cœur. Il pose lui-même l'une de ses mains contre celle de Lola, la caressant à l'aide de son pouce. « Je te l'ai dit ... J'attend que ce soit vraiment sérieux pour te présenter à ma famille ... » Jay parait très surprit par cette révélation. Ce n'est donc pas assez sérieux entre eux ? Elle attend quoi de plus ? Qu'il lui passe la bague au doigt ? « Non pas que je pense que ce n'est pas sérieux ...  Mais ... Tu sais, j'ai un frère assez protecteur et il faut que je le prépare à ce qu'il rencontre celui qui a prit mon cœur ... » Il a donc réussit à prendre son cœur ? C'est toujours bon à savoir. « Qu'est qui te fais peur ? Qu'il ne m'aime pas ? » Cela peut totalement arriver, mais ils pourraient au contraire devenir très proches également. « Tu n'es plus une petite fille Lola donc je pense qu'il peut comprendre que tu ais envie d'avoir quelqu'un dans ta vie. » Elle n'a plus dix ans et elle est loin d'être chaste. Jay l'a déflorer trop souvent pour ça. « Puis mes amis ... ils ne comprendraient pas. Je leur ai toujours dit que j'attendais de terminer mes études avant de m'engager avec quelqu'un ... Je leur ai dit ça en début d'année scolaire, alors pour quoi est-ce que je passerais ? » Pas pour une idiote en tout cas. « C'est arrivé comme ça Lola, tu ne pouvais pas le prévoir. » Lui non plus il n'avait pas prévu de s'engager avec une femme et pourtant, Lola était là et maintenant il n'avait plus envie de faire machine arrière parce que sa vie sans elle était trop fade à son goût. « Mais si tu veux savoir je suis tellement bien avec toi que j'aimerais que tout nos moments ensemble durent éternellement. » Lui également, c'est son souhait le plus cher. « Alors pourquoi ne pas rendre ça plus réel ? » Il veut vivre son amour au grand jour avec elle. « Tu as peur de quoi Lola ? Je ne vais pas te dire que ça sera toujours rose entre nous, ça ne le sera pas mais j'ai envie d'être avec toi, de montrer et de prouver à la terre entière que je suis amoureux de toi mais on ne peut pas éternellement être égoïste et vivre notre amour qu'entre ces quatre murs ... » Il se stoppe un instant, réalisant qu'il vient de lui avouer qu'il était amoureux d'elle sans même s'en rendre compte. « Je t'aime Lola. » Plus que sa raison ne devrait le permettre. « Maintenant si tu as besoin de temps, je peux le comprendre, je prendrai sur moi autant de temps qu'il faudra ... Mais ne me fait pas trop attendre, parce qu'à force je vais croire que tu as honte d'être avec moi ... » Et ça, ça risque de le blesser profondément. Mais pour elle, il serait prêt à tout, même à décrocher la lune si elle lui demandait.


✻ there's a smell of stale fear that's reeking from our skins. the drinking never stops because the drinks absolve our sins, we sit and grow our roots through the floor. but what are we waiting for ? so give me something to believe cause i'm living just to breathe and i need something more, to keep on breathing for so give me something to believe.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 29/03/2017
›› Commérages : 146
›› Pseudo : HARLEEN.
›› Célébrité : Emma cutie Watson
›› Schizophrénie : arya cohen (m. robbie), darcy o'faolain (e. clarke), adrian dawkins (j. allen white), solveig blackbird (kovalenko), bird roth-spiegelman (k. scodelario), anya arsenault (e. rossum)

Re: ※ got these feelings that i'm tired of holding on. (jayla) ✻ ( Dim 11 Mar - 18:40 )

❝ got these feelings that i'm tired of holding on
JAYLA



« Peut-être bien. » La  brune le regarde avec malice, elle ne sait pas s'il se rend compte que le sourire niais qu'il traîne sur son visage trahi tout sentiment, mais elle lui laisse le bénéfice du doute, elle n'a pas envie de lui gâcher son bonheur d'être un tant soi peu mystérieux. Elle se contente juste de serrer son oreiller tout contre elle avant de la regarder l'abandonner. Mais elle sait qu'il n'abandonnera pas là, que a conversation ne s'arrêtera pas en si bon chemin et qu'il allait sûrement revenir à l'attaque. Et c'est évidemment ce qu'il avait fai, mais Lola ne lui en voulait pas, elle le comprenait, même si elle ne lui disait pas, elle le comprenait. La jeune Fitzsimmons essayait de lui faire comprendre son point de vue sans le brusquer, sans lui faire du mal, elle ne tolérerait pas de lui faire du mal parce qu'elle n'avait pas réussi à exprimer son point de vue. Et Lola aimait vraiment beaucoup Jay alors elle n'avait pas envie d'être le raison de son malheur et de sa tristesse.« Qu'est qui te fais peur ? Qu'il ne m'aime pas ? » Comment sa famille pourrait ne pas l'aimer ? Il n'était pas un délinquant, ne fumait pas des substances illicites et il était beau. Elle était persuadée que sa mère l'adorerait et qu'il ferait bonne impression auprès de son père « Tu n'es plus une petite fille Lola donc je pense qu'il peut comprendre que tu ais envie d'avoir quelqu'un dans ta vie. » Lola haussait les épaules, elle ne savait pas, elle avait un peu le coeur qui se compressait, et elle sentait une boule qui grossissait dans sa gorge. Elle allait se mettre à pleurer. Mais non, ça passait aussi vite que c'était arriver. « Je ne vois pas comment il pourrait ne pas t'aimer, tu n'as pas de tatouages, tu n'es pas drogué, tu es beau, tu es intelligent... Tout ce qu'ils pourraient espérer. Et j'ai envie de t'avoir dans ma vie vraiment. » Mais c'est difficile, et si elle se trompait sur toute la ligne et qu'ils le détestaient ? Toutes ces appréhensions auraient été vraies. Et elle n'aurait plus qu'à s'en vouloir pour le restant de sa vie. Et puis ses amies ? Lola avait peur de ce qu'elles pouvaient penser c'était assez insupportable d'être elle sur le moment. « C'est arrivé comme ça Lola, tu ne pouvais pas le prévoir. » Il était vrai qu'elle n'avait pas prévu de tomber sur Jay Thompson alors qu'elle était venue satisfaire sa curiosité malsaine lors de cet incendie, il était vrai qu'elle n'avait pas non plus prévu qu'il arrive à obtenir son numéro et qu'ils finissent dans le même lit lors de cette fameuse soirée, ni même qu'elle déveoppe des sentiments bien trop fort pour lui. Rien de tout cela n'était prévu et Lola avait peur de ce que les gens pourraient dire, mais pourtant, ils ne pourrait pas gâcher le bonheur qu'elle avait en compagnie du pompier. « Alors pourquoi ne pas rendre ça plus réel ? » Elle ouvrait la bouche mais la refermait, elle n'avait pas de réponses à cette question. « Tu as peur de quoi Lola ? Je ne vais pas te dire que ça sera toujours rose entre nous, ça ne le sera pas mais j'ai envie d'être avec toi, de montrer et de prouver à la terre entière que je suis amoureux de toi mais on ne peut pas éternellement être égoïste et vivre notre amour qu'entre ces quatre murs ... » Elle le regardait en clignant des yeux, est-ce qu'elle avait bien entendu ? « Tu.. Quoi ? » Elle n'arrivait pas à faire des phrases construites pour l'instant. « Je t'aime Lola. » Oh mon dieu. Lola se redressait dans le lit et sans plus attendre elle venait doucement prendre les lèvres du pompier en otage. Elle était heureuse. Peut-être était-ce parce qu'il venait de lui dire qu'il l'aimait. Peut-être parce que tout devenait plus claire dans son esprit. « Maintenant si tu as besoin de temps, je peux le comprendre, je prendrai sur moi autant de temps qu'il faudra ... Mais ne me fait pas trop attendre, parce qu'à force je vais croire que tu as honte d'être avec moi ... » Elle secouait négativement la tête avant de passer sur lui pour mettre ses jambes de chaque côté de la taille du jeune homme et elle reprenait ses lèvres en otage, encore une fois, avec tendresse puis elle se reculait doucement « Je t'aime aussi tu sais. » Et ses mains doucement venaient prendre en coupe le visage de Jay, et elle se mordait l'intérieur de la joue avant de prononcer « Laisse moi encore un peu de temps. Mais je te promet que bientôt, tu viendras chez les Fitzsimmons et mes parents verront à quel point je suis heureuse avec toi. » Mais sa réponse ne semblait pas vraiment lui convenir alors Lola attrapait ses mains pour entrelacer leurs doigts « Moi aussi, je suis amoureuse de toi. Et peu importe ce que mes parents penseront, ce qu'ils diront de toi, rien ne nous séparera. Parce que c'est toi puis les autres... »

©️ MADE BY LOYALS.


(c)crackintime
But I know human nature, my friend, and I tell you that, suddenly confronted with the possibility of being tried for murder, the most innocent person will lose his head and do the most absurd things.
Love is not just a word
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 04/03/2016
›› Commérages : 893
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : julian king morris
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ liv burrows ✻ riley emerson-oakley ✻ lissa valentine ✻ ophelia rhodes ✻ mila matthews ✻ lauren campbell ✻ liam washington ✻ erin rhodes

Re: ※ got these feelings that i'm tired of holding on. (jayla) ✻ ( Lun 26 Mar - 13:08 )



got these feelings that i'm tired of holding on.
jay thompson & lola fitzsimmons ※ jayla

“ Wait, can you turn around, can you turn around ?Just wait, can we work this out, can we work this out ? Just wait, can you come here please ? 'Cause I want to be with you. ” ― marron 5

Jay Thompson est amoureux. Ce n'est pas la première fois que ça lui arrive, mais il espère que ça sera la dernière fois. Même si sa relation avec Lola Fitzsimmons est plus que récente voire naissante, il sait qu'elle est la bonne personne. Comment ? Tout simplement parce que c'est la première fois que sa mère le voit amoureux de cette façon et que selon elle, il a cette petite étincelle au fond des yeux quand il parle de Lola, la même étincelle que son père avait quand il est tombé amoureux de sa mère. Alors Jay n'arrive simplement pas à expliquer comment Lola l'a envoûtée, mais elle a fièrement réussit. Il n'a désormais plus que son prénom au bout des lèvres. Cependant Jay a l'impression de rencontrer des obstacles dans sa relation avec Lola, des obstacles qu'elle met elle-même entre eux et de façon volontaire. Il n'arrive pas à comprendre pourquoi et ce qui la bloque. Peut-être que Jay est trop gourmand, qu'il en veut trop et qu'il lui en demande trop. Mais selon lui c'est totalement justifiable après plusieurs mois de relation. Alors le soleil n'est pas encore levé que Jay se lance dans une conversation plus que sérieuse avec sa petite-amie. Si Lola voulait dormir après cette séance de sexe et bien, elle dormira plus tard quand Jay aura finit de parler et peut-être même après un dernier round. « Je ne vois pas comment il pourrait ne pas t'aimer, tu n'as pas de tatouages, tu n'es pas drogué, tu es beau, tu es intelligent ... Tout ce qu'ils pourraient espérer. Et j'ai envie de t'avoir dans ma vie vraiment. » Elle flatte son ego et ça plait à Jay, mais ce n'est peut-être plus suffisant. « Mais ? Parce que je sens qu'il y a un mais ... » Il se fait peut-être simplement des idées. Mais pourquoi donc ne veut-elle pas s'engager avec lui ? Il y a un autre homme ? Autre chose ? Tant de questions qui défile dans la tête du pompier qu'il ne sait plus où donner de la tête. Il fait simplement part de ses doutes à Lola et contre toute attente, il lui ouvre même son cœur en lui annonçant de vive voix qu'il est amoureux d'elle. Il l'aime. Il appréhendait de le lui avouer et maintenant que c'est dit, il semble être plus léger. « Tu … Quoi ? » Il l'aime et il ne va pas s'en cacher. Lola semble apprécier ces quelques mots, autant qu'il apprécie de sentir leurs lèvres ne faire plus qu'une. Son cœur s'emballe, elle le lui réchauffe. « Je t'aime aussi tu sais. » Ces quelques petits mots lui font du bien. Il l'aime l'entendre et il pourrait l'écouter lui parler d'amour des heures, des jours entiers. C'est niais, mais il aime être niais avec Lola. Il replace l'une de ses mèches de cheveux, lui souriant doucement avant de lui voler un baiser supplémentaire. « Laisse moi encore un peu de temps. Mais je te promet que bientôt, tu viendras chez les Fitzsimmons et mes parents verront à quel point je suis heureuse avec toi. » Bientôt ? C'est ce qu'elle lui dit depuis un moment déjà … Alors Jay il est un peu septique … « Moi aussi, je suis amoureuse de toi. Et peu importe ce que mes parents penseront, ce qu'ils diront de toi, rien ne nous séparera. Parce que c'est toi puis les autres ...  » Sa petite-amie a vraiment des douces paroles. « Je comprends que ta famille compte énormément à tes yeux Lola ainsi que leurs avis, mais je pense que tu te met juste trop de pressions sur les épaules. » Tout le monde ne peut pas aimer tout le monde. « Tu sais s'ils ne n'aiment pas c'est pas grave, je m'en remettrais. » Même si Jay ne comprendrait pas pourquoi on ne l'aime pas, il est parfait. « Le plus important c'est qu'on s'aime. » Et que rien au monde ne pourra les séparer. Ah si, Jackson. Il dépose une fois encore ses lèvres sur les siennes, avant de plonger son regard dans le sien. « Plus je te regardes plus je me sens chanceux. » Jay c'est trop un romantique avec ses belles paroles quand il est amoureux.


✻ there's a smell of stale fear that's reeking from our skins. the drinking never stops because the drinks absolve our sins, we sit and grow our roots through the floor. but what are we waiting for ? so give me something to believe cause i'm living just to breathe and i need something more, to keep on breathing for so give me something to believe.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 29/03/2017
›› Commérages : 146
›› Pseudo : HARLEEN.
›› Célébrité : Emma cutie Watson
›› Schizophrénie : arya cohen (m. robbie), darcy o'faolain (e. clarke), adrian dawkins (j. allen white), solveig blackbird (kovalenko), bird roth-spiegelman (k. scodelario), anya arsenault (e. rossum)

Re: ※ got these feelings that i'm tired of holding on. (jayla) ✻ ( Jeu 26 Avr - 16:07 )

❝ got these feelings that i'm tired of holding on
JAYLA


Lola n'avait certainement pas honte de Jay. Non, ce n'était pas ça l souci. Le souci était qu'elle avait pur que sa famille ne l'accepte pas. Comme elle n'avait pas accepter Clyde quand on y pense. C'était resté encré dans un coin de la tête de Lola et elle avait du mal à se dire que ça pouvait bien se passer cette fois-ci. Et s'il ne l'aimait pas ? Et si l'histoire se répétait ? Lola n'avait pas envie de cel, elle avait envie d'un peu de bonheur dans sa vie, même si son coeur avait gardé une trace indélébile de son histoire avec Clyde. C'était encré en elle, et Jay était à deux doigts d'effacer tout cella, alors elle souhaitait réellement que ça marche entre eux. « Mais ? Parce que je sens qu'il y a un mais ... » Lola secoue simplement négativement la tête, non il n'y a pas de mais. Elle ne voit même pas pourquoi il y en aurait un. Mais elle le comprend quand elle y pense vraiment, elle comprend que ça peut être pénible pour lui d'être avec quelqu'un d'aussi... handicapé sentimentalement quand il s'agit d'amour, mais s'il l'aime il comprendra. Ou du moins, c'est ce qu'elle espère. Et les doutes s'effacent peu à peu quand il lui dit qu'il l'aime. Alors l'amour c'est ça. Sentir son coeur qui s'affole à cause ou grâce à trois petits mots de rien du tout. Lola a l'impression de voler et c'est encore pire quand il lui vole un baiser, elle a l'impression d'être légère et elle sait qu'elle ne voudra jamais plus redescendre sur terre elle va quand même redescendre violent« Je comprends que ta famille compte énormément à tes yeux Lola ainsi que leurs avis, mais je pense que tu te met juste trop de pressions sur les épaules. » Lola regarde Jay, ou plutôt sonde son regard pour savoir ce qu'il pense réellement mais elle ne parvient pas à deviner et ça la contrarie un peu, elle tente d'en placer une mais visiblement, elle ouvre la bouche trop vite parce qu'il lui coupe le sifflet« Tu sais s'ils ne m'aiment pas c'est pas grave, je m'en remettrais. » Un rire cristallin franchit les lèvres de la jeune Fitzsimmons et elle secoue la tête avant de lever les yeux au ciel « Ils t'aimeront j'en suis presque certaine. » Presque. Ce n'était pas du 100% mais presque. Lola se blottissait alors tendrement contre lui avant de sourire à ses mots, une fois de plus « Le plus important c'est qu'on s'aime. » Rien ne franchissait les lèvres de Lola, elle n'avait pas envie de parler, ce moment était trop beau pour qu'elle dise des choses inutiles « Plus je te regardes plus je me sens chanceux. » Lola répondait à son baiser avant toute chose avant de se reculer de quelques millimètres pour murmurer « C'est moi qui est chanceuse de t'avoir dans ma vie » sortez les violons Et elle l'embrasse encore ils ne font que ça avant d'avoir l'idée du siècle, elle se recule alors et sort du lit, en enfilant un tee-shirt de Jay et elle se presse d'attraper son téléphone pour revenir se coucher contre lui avant d'envoyer un message à sa famille, la réponse ne se fait pas attendre « Eh bien mon amour, permet moi de te dire que dimanche tu rencontres les Fitzsimmons. » Voilà, c'était fait, elle venait d'arracher le pansement rapidement c'est comme ça qu'il faut faire et pour fêter ça elle riait un peu avant de reprendre sa place sur lui, ses lèvres encore une fois scellé à celle du pompier « Et ne me fait pas de crises de panique je te préviens, moi je ne te ranime pas ! » Ah ben sympa.

©️ MADE BY LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 04/03/2016
›› Commérages : 893
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : julian king morris
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ liv burrows ✻ riley emerson-oakley ✻ lissa valentine ✻ ophelia rhodes ✻ mila matthews ✻ lauren campbell ✻ liam washington ✻ erin rhodes

Re: ※ got these feelings that i'm tired of holding on. (jayla) ✻ ( Dim 17 Juin - 17:52 )



got these feelings that i'm tired of holding on.
jay thompson & lola fitzsimmons ※ jayla

“ Wait, can you turn around, can you turn around ?Just wait, can we work this out, can we work this out ? Just wait, can you come here please ? 'Cause I want to be with you. ” ― marron 5

Depuis qu'il a rencontré Lola, le cœur de Jay se met à battre sans raison à chaque fois qu'ils sont dans la même pièce ou juste quand il pose son regard sur elle. Elle est belle, sublime, radieuse et il est heureux de dire au monde entier qu'elle est sa petite amie. En d'autre terme, il a trouvé un sens à sa vie, elle. Quatre ans les séparent et pourtant Jay se sent bien quand Lola est proche de lui. Mais le brun veut plus, il veut toujours plus. Il est juste curieux d'apprendre à connaitre les proches de Lola, autant que sa famille. Et ça l'attriste un peu cette façon qu'elle a de le tenir à l'écart. Pourquoi ? C'est ce qu'il aimerait bien savoir. Jay n'est peut-être pas parfait, mais c'est le gendre idéal, sisi ! « Ils t'aimeront j'en suis presque certaine. » Ces quelques mots ont le don de le rassurer, il en profite pour la serrer un peu plus fort dans ses bras et de déposer un baiser sur son front. Après tout, Lola connait mieux sa famille que lui alors il lui fait confiance. « Parce que je suis beau gosse et que je suis un pompier ? » dit-il avant de se mettre à rire. Jay même au réveil, il est capable de faire des blagues pas drôle quand on y pense, mais assez pour voir apparaître un sourire sur les lèvres de sa petite amie et ça, ça lui plait. Elle est belle et il l'aime. Ils s'aiment pour faire plus simple. « C'est moi qui est chanceuse de t'avoir dans ma vie. » Elle va le faire fondre avec des paroles aussi chaleureuse. Sauf qu'il n'a pas le temps de rajouter autre chose, qu'il sent les lèvres de Lola prendre possession des siennes. Il va falloir qu'elle arrête de l'embrasser de cette façon, ça réveille des choses en lui. Mais quand il la voit quitter le lit, il ne comprend pas vraiment où elle va ... Surement la pause pipi. Pas de pause pipi, mais elle revient avec son téléphone dans la main. « Eh bien mon amour, permet moi de te dire que dimanche tu rencontres les Fitzsimmons. » Dimanche ? Genre ce dimanche ? Oh ... C'est du rapide, il ne l'avait pas vu venir. « Et ne me fait pas de crises de panique je te préviens, moi je ne te ranime pas ! » Sympa la copine ! « Il va falloir que je t’apprennes les gestes de premiers secours dans le cas où cette situation arriverait. » Sait-on jamais, on n'est jamais à l'abris d'un accident. « Dimanche, c'est parfait Lola. » Il ne pouvait pas être plus heureux. « Je dois ramener quelque chose ? » Genre des fleurs pour sa maman, du vin pour son papa ? Et après elle a trop de frères et sœurs qu'ils auront juste droit à un sourire de sa part. « Je ne le pensais pas mais ça met un peu la pression de rencontrer ta famille. Enfin c'est bien, c'est ce que je voulais mais vous êtes trop nombreux. » Jay il espère qu'ils ne vont pas tous lui sauter dessus sinon il risque vraiment te tomber dans les pommes. « Je vais avoir le droit à un interrogatoire ? » Si c'est le cas, Lola va devoir le briefer. « Rassure moi, ils ne croient toujours pas que tu es vierge ? » Parce que Jay n'était peut-être pas le premier petit-ami de Lola, mais il avait eut le temps de retourner Lola dans tous les sens.


✻ there's a smell of stale fear that's reeking from our skins. the drinking never stops because the drinks absolve our sins, we sit and grow our roots through the floor. but what are we waiting for ? so give me something to believe cause i'm living just to breathe and i need something more, to keep on breathing for so give me something to believe.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 29/03/2017
›› Commérages : 146
›› Pseudo : HARLEEN.
›› Célébrité : Emma cutie Watson
›› Schizophrénie : arya cohen (m. robbie), darcy o'faolain (e. clarke), adrian dawkins (j. allen white), solveig blackbird (kovalenko), bird roth-spiegelman (k. scodelario), anya arsenault (e. rossum)

Re: ※ got these feelings that i'm tired of holding on. (jayla) ✻ ( Lun 30 Juil - 23:57 )

❝ got these feelings that i'm tired of holding on
JAYLA



« Parce que je suis beau gosse et que je suis un pompier ? » Lola sourit et le regarde avec les yeux de l'amour et elle se rend compte qu'elle est réellement heureuse avec lui. Il a la capacité de la faire sourire en un claquement de doigt ou en une petite phrase quand on y pense et elle ne veut pas l'abandonner. Elle l'aime et ça ne changera pas jusqu'à Walter. « Parce que tu me rends heureuse tout simplement. » sortez les violons et parce qu'elle l'aime. Bon, c'était aussi le cas avec Clyde mais c'était côté familial que ça n'allait pas. Mais là personne ne connaît les Thompson, ou du moins sa famille ne les connaissait pas alors elle n'avait pas peur que tout recommence. Et voilà, le rendez-vous était prit et Maman Fitzsimmons semblait réellement emballé de le rencontrer. Lola l'imaginait déjà imaginer le menu et tout mettre en place dans sa tête ce qui la faisait un peu rire. « Il va falloir que je t’apprennes les gestes de premiers secours dans le cas où cette situation arriverait. » Elle sait comment mettre les gens en PLS, elle sait comment faire du bouche à bouche, c'est juste qu'elle aura certainement la flemme, ou qu'elle sera trop accaparée par Alice. Mais elle le sauverait envers et contre tout aussi. « Dimanche, c'est parfait Lola. Je dois ramener quelque chose ? » Lola hausse les épaules, elle ne sait pas vraiment. Sa mère n'aime pas les cadeaux, mais pour la politesse ? Et il ne va pas ramener quelque chose à tout le monde, si ? Non. Elle ne le tolérerait pas. « Ramène juste une bouteille, ils seront content, je dirais que tu ramènes l'apéritif quand j'appelerais ma mère tout à l'heure, ça lui retirera une épine du pied. » Oui parce que sa mère déteste faire les apéritifs, elle a toujours peur de ne pas avoir assez d'alcool, que l'alcool ne convienne pas. Alors comme ça, ce serait Jay qui prendrait ou pas, elle ne les laisserait pas faire. « Je ne le pensais pas mais ça met un peu la pression de rencontrer ta famille. Enfin c'est bien, c'est ce que je voulais mais vous êtes trop nombreux. » Ah ben ça, il fallait s'y attendre, quand on sort avec une fille qui a une fratrie qui ressemble quasiment à une équipe de football. « Je t'avais prévenu quand on a commencé à se fréquenter ! » Au moins, il ne pourrait pas lui en vouloir. Parce qu'elle avait été gentille. Et puis, au moins, si jamais un jour ils avaient des enfants, ils auraient pleins d'oncles et tantes et ça c'est cool. « Je vais avoir le droit à un interrogatoire ? » Alors ça, c'est même sûre. Elle peut même imaginer les questions de Sasha. Et elle a déjà envie de rire. Elle capture doucement ses lèvres en guise de réponses, pour le rassurer et pour lui faire comprendre que tout irait bien. Parce que c'est le cas. Tout irait bien. « Rassure moi, ils ne croient toujours pas que tu es vierge ? » Lola fait alors les gros yeux en le regardant, pose une mains sur sa bouche, avec un air choqué sur le visage « Oh mon dieu si... » Elle s'humidifie les lèvres en faisant une petite grimace et elle cligne des yeux « Tout le monde croit que je suis vierge... » Et devant l'air dépité de Jay, elle explose de rire avant de s'installer sur lui les jambes de chaque côté de sa taille et elle l'embrasse avec une certaine fièvre avant de se reculer « Bien sûr que non, ils ne pensent pas que je suis encore vierge. Enfin mes frères peut-être... Mais mes parents, je suis sûre que non. J'ai déjà eu des conversations de filles avec ma mère. » Et elle conclut sa phrase en un petit sourire tandis que ses lèvres viennent se déposer contre la peau du cou du brun pour papillonner délicatement ça va encore mal finir cette histoire

©️ MADE BY LOYALS.


(c)crackintime
But I know human nature, my friend, and I tell you that, suddenly confronted with the possibility of being tried for murder, the most innocent person will lose his head and do the most absurd things.
Love is not just a word
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 04/03/2016
›› Commérages : 893
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : julian king morris
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ liv burrows ✻ riley emerson-oakley ✻ lissa valentine ✻ ophelia rhodes ✻ mila matthews ✻ lauren campbell ✻ liam washington ✻ erin rhodes

Re: ※ got these feelings that i'm tired of holding on. (jayla) ✻ ( Mar 31 Juil - 12:06 )



got these feelings that i'm tired of holding on.
jay thompson & lola fitzsimmons ※ jayla

“ Wait, can you turn around, can you turn around ?Just wait, can we work this out, can we work this out ? Just wait, can you come here please ? 'Cause I want to be with you. ” ― marron 5

Jay il tient réellement à Lola et il tient également à s'investir dans sa relation. C'est pour cette raison qu'il est curieux et un peu impatient de faire la connaissance de sa famille. Si elle ne semble pas prête au début à franchir cette étape, Jay semble avoir les arguments nécessaires pour la faire craquer. Puis d'après Lola, ils vont certainement l'adorer. Désolé Clyde, Jay c'est le meilleur. « Parce que tu me rends heureuse tout simplement. » L'argument de Lola tient plus la route que celui de Jay. Même si le fait qu'il soit beau gosse et pompier, était recevable également. Alors Jay sourit et capture les lèvres de sa douce. Il est heureux le con. Le rendez-vous est donc prit. Jay va rencontrer les membres de la Fitzsimmons Family. Sauf que Lola lui annonce que s'il fait une crise de panique, elle ne le réanime pas. Oh bah sympa la petite-amie. Mais très bien, il doit ramener quelque chose ? « Ramène juste une bouteille, ils seront content, je dirais que tu ramènes l'apéritif quand j’appellerais ma mère tout à l'heure, ça lui retirera une épine du pied. » Très bien. Jay ramènera une bonne bouteille de vin d'apéritif. Il ira en piquer une ou deux vu le nombre des Fitzsimmons dans la cave de ses parents. « Ça marche. » Mais une autre question l'intrigue. « Je dois porter une cravate ? » Pour faire bonne impression ? En soit ça ne le dérange pas, mais ce n'est pas vraiment ce qu'il préfère porter. S'il s'écoutait il viendrait en tenue de travail, mais ça ne serait absolument pas adéquat à la situation. « Je t'avais prévenu quand on a commencé à se fréquenter ! » Certes et ça n'est pas ce petit détail qui allait le faire fuir. « Au moins tu as de la chance de mon côté, je suis tout seul. » Fils unique et fier de l'être. « Enfin il va y avoir que tes parents, tes frères et ta sœur ? Vous n'allez pas inviter tes oncles et tout le reste ? » Parce que là, Jay n'est plus aussi certain que ça soit une bonne idée. Il n'a pas envie de passer son dimanche à subir un interrogatoire. Lola le rassure avec un doux baiser qui lui donne déjà des idées, trop d'idées. Mais avant de reprendre les choses sérieuses, il a besoin de savoir si sa famille pense qu'elle est encore vierge. « Oh mon dieu si ... » Meeeeeh ! Qu'est qu'elle est en train de lui faire là. Elle n'a pas le droit. « Tout le monde croit que je suis vierge ... » Comment il va devoir expliquer qu'il a déflorer Lola plus d'une fois ? En plus il n'est même pas le premier. Il va devoir mentir si on lui pose cette question, c'est ça ? Sauf quand il la voit se mettre à rire, il la regarde presque vexé. « C'est vil, ça. » Très ! Mais la demoiselle se rattrape avec son baiser plein d'ardeur. Pourquoi, elle s'arrête en si bon chemin ? « Bien sûr que non, ils ne pensent pas que je suis encore vierge. Enfin mes frères peut-être ... Mais mes parents, je suis sûre que non. J'ai déjà eu des conversations de filles avec ma mère. » Oh, très bien. Tant mieux ! « Des conversations de filles ? » Il hausse les sourcils tout en fixant du regard, avant de poser ses mains sur les cuisses de la jeune femme qui se trouve sur lui. L'une de ses mains se glissent sous le haut que Lola lui a au préalable emprunter, à la conquête de la poitrine de la brune qu'il caresse avec douceur. Son bras libre se positionne dans le dos de sa petite-amie, lui permettant ainsi dans un bref mouvement de prendre le dessus sur elle et de se retrouver sur elle, dévorant la partie dénudé de son cou. « On peut toujours voir ensemble les gestes de premiers secours. » D'une façon très particulière. Le garçon il a très envie d'elle et puis merde c'est encore son anniversaire.


✻ there's a smell of stale fear that's reeking from our skins. the drinking never stops because the drinks absolve our sins, we sit and grow our roots through the floor. but what are we waiting for ? so give me something to believe cause i'm living just to breathe and i need something more, to keep on breathing for so give me something to believe.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞

Re: ※ got these feelings that i'm tired of holding on. (jayla) ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

※ got these feelings that i'm tired of holding on. (jayla)

SCREW DESTINY :: postcard for far away :: Sometimes they back
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération