Baby this is getting serious [Tina]

 :: postcard for far away :: Lieux divers :: Around the world
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 23/01/2018
›› Commérages : 130
›› Pseudo : S / Daria
›› Célébrité : Chris Evans
›› more about me

Baby this is getting serious [Tina] ✻ ( Mar 6 Fév - 22:49 )

Baby this is getting serious
Titi & Lucas
J'ai fait la magique étude, du Bonheur que nul n'élude
••••

Avec sa nouvelle lubie, Wilde junior s'attirerait encore l'exaspération de son père mille fois n'est pas coutume. En tout cas, Seth avait tellement roulé des yeux à cause de son rejeton que ses globes oculaires n’avaient plus rien à envier à un ventilateur. Mais qu’importe ! Il suffisait à Lucas d’entendre le merveilleux vrombissement du moteur pour balayer de son esprit toutes les réticences familiales. On n’avait qu’une seule vie n’est-ce pas ? Hélas, cette McLaren (la nouvelle 720s !) flambant neuve dans laquelle il roulait n’était pas un achat, mais bien une location. Qu’à cela ne tienne, ce fils à papa n’avait qu’à faire les yeux doux à ce bon vieux Seth, qu’il lui en dégoterait une semblable pour son anniversaire. En tant que premier des enfants Wilde, et donc premier fils du quinqua, on ne refusait rien à ce pourri gâté de Lucas. Ainsi, le petit prince arpentait les rues de Cap Harbor avec son nouveau bolide, faisant outrageusement rugir le moteur lors des démarrages au feu. Il s’arrêtait parfois pour saluer ses connaissances et la plupart d'entre elles secouaient légèrement la tête d'un air blasé devant ce frimeur. Son manège aurait pu durer encore longtemps - toute la journée !- s’il n’avait pas aperçu Tina en cours de route, un peu plus loin. Dans les petites années de Lucas, elle était sa nourrice, aujourd’hui, elle était la partenaire rêvée de crimes. Tina avait quelque chose d’une mère, quelque chose d’une tante et quelque chose d’une soeur. Le Wilde ayant beaucoup d’affection pour la belle gosse, il ralentit aussitôt l’allure et fit rouler le bolide au pas à côté d'elle. Puis, il descendit la vitre automatique passagère pour l'aborder.

« Un petit tour en voiture, beauté ? » proposa t-il en abaissant légèrement ses lunettes de soleil sur son nez pour lui couler un regard charmeur. Ce cliché hollywoodien était parfaitement assumé soit dit en passant, mais trêve de connerie, Lucas retira complètement ses Ray-Ban et envoya son grand sourire de fripouille à Tina. « Salut Noun ! Tu vas bien ? Allez, monte ! ». Si l’on devait retracer l’historique de ce surnom affectif qui n’a aucun sens de prime abord, il fallait savoir que c’était d’abord Titoun, qui est devenu Toun, qui est devenu Noun. De cette manière, Lucas pouvait se targuer d’être le seul à l’appeler comme ça. C’était peut-être en raison de son côté possessif : il cherchait toujours à poser des exclusivités (pas toujours intelligentes) sur les personnes chères à son cœur. « Je sais qu’on devait se retrouver d’ici... » Il regarda sa montre pour vérifier l’horaire. Wow. D’ici pas tout de suite en tout cas ! On était en début d’après-midi et Tina devait passer chez lui vers 18h. Lucas ne lui avait pas précisé ce qu’il avait prévu pour eux afin de lui laisser la surprise, mais puisque leur route se croisaient prématurément… autant y ajouter l'activité qui venait de lui surgir en tête ! Le jeune homme ne croyait pas au hasard. Une instance supérieure avait placé Noun sur sa route, il était donc de son devoir de faire honeur à cette croisée des chemins ! ... oui c'était un beau prétexte pour l'embarquer dans ses frasques. « … quelques heures... Mais peu importe ce que t’as prévu entre-temps, ça ne peut pas être aussi important qu’une McLaren ! » Trente-deux ans pour lui, cinquante-deux pour elle, moyenne de l’âge mental des deux réunis : douze ans à tout casser. Lucas dégaina sa GoPro de la poche de sa lourde veste en cuir, et la fixa au support du pare-brise destiné au téléphone. Il règlerait l’angle de vue en temps voulu. Pour l’instant, il était temps de prendre la direction du circuit automobile le plus proche de la ville avec son acolyte, afin de lui ficher une sacrée trousse – Lucas aurait pu faire de la vitesse en ville s’il ne chérissait pas autant son permis.


••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 03/12/2017
›› Commérages : 129
›› Pseudo : Bananecuite
›› Célébrité : La belle Melissa Mcbride
›› Schizophrénie : Oup's, je suis aussi Debby debilos ainsi que la blonde bien chiante Sammy. Mais encore le petit homme Mickael. Et pour finir, la douce et forte Nikki
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Baby this is getting serious [Tina] ✻ ( Dim 11 Fév - 10:10 )

Baby this is getting serious

Ce soir, je devais aller voir Lucas. Il avait prévu encore une fois quelque chose pour moi. Qu'est-ce que je l'aimais ce petit. Comme le reste de la famille d'ailleurs. Il a été l'un des enfants que j'avais gardé à l'époque et depuis, on ne s'est plus vraiment quitté. C'est vraiment un plaisir de faire ce métier et de voir grandir ainsi. Il n'y avait vraiment pas mieux ! Lucas, c'est comme un deuxième fils pour moi, surtout qu'on forme un petit duo plutôt foufou. Il est jeune, certes, mais là ne change pas grand chose. Il n 'y a pas d'âge pour être ami, pour être proche ou pour faire des activités plus ou moins folles.

Je l'ai déjà emmener dans mes explorations, je sais qu'il avait aimé ça, et il faudra que je l'emmène dans un endroit qui me tien vraiment à cœur. Cela ne sera pas une exploration nocturne, mais bel et bien en plein jour. Puis, le connaissant, il trouvera des activités à sensation forte là où je veux l'emmener. Ceux-ci dit, j'aimerais bien aussi lui proposer qu'on film tout ça mais qu'il participe à ma video. On le fait de temps en temps, mais une video complète avec lui, pour bien le présenter, ça pourrait être tellement bien et ça lui ferait de la pub en plus.

Bref, j'avais hâte d'être à ce soir, mais j'avais le temps pour aller me balader et faire quelques courses. Cela sera trois fois rien, mais ça m'occupe un peu. Il faut bien que je fasse deux trois choses, surtout quand ma petite fille est à la crèche.

J'entendais un bruit de moteur passer non loin de moi, avant de remarquer une auto ralentir à mes côtés. En reconnaissant le visage et la voix de Lucas, je levais les yeux au ciel. Il me faisait rire ce petit. Vraiment rire. «  Tu sais que tu es taré Lucas ? Non mais rhooo. » Je m'étais arrêter de marcher pour mieux lui parler. Bon, visiblement, ma balade se fera pour plus tard. Là, on va passer plus de temps que prévu avec mon petit lulu. «  Salut Noun ! Tu vas bien ? Aller, monte ! » J'aimais bien ce surnom. C'est lui seul qui m'appelle ainsi, parce que généralement, les autres c'est Tinetine, ou mamoune pour mes petits fils et maman pour mes enfants. Pour ce qui est de mes amis... Tina, c'est tout aussi basique que d'être appeler par son prénom. «  Coucou mon Lulu, je vais bien, et tu ne vas pas me laisser le choix. » Disais-je d'un air taquin avant de venir grimper dans la voiture qui était juste magnifique. Je crois que je ne suis jamais monter dans ce genre de voiture. «  rha mais c'est à l'étroit là dedans ! » Je me dandinais un peu pour m'installer correctement. Je posais mon regard sur Lucas. «  Tu me surprendras tout les jours toi avec tes idées de folie. Tu l'as piqué à qui cette voiture de sport ? » Demandais-je avant de me pencher pour déposer un doux bisou sur sa joue pour le saluer, puis je viens tapoter ma joue. Oui, moi aussi je voulais un bisou, quand même. Il regardait sa montre et oui, on devait pas se voir maintenant mais tant pis. Je suis à la retraite, je ne peux pas lui dire que je ne suis pas disponible, il va m'engueulait. Je levais de nouveau les yeux au ciel. Alala, c'était vraiment bon de passer du temps en sa compagnie. C'est comme si j'oubliais en espace d'un instant, tous mes soucis. «  Dis plutôt que tu me surveilles et là, tu m'as vu à la rue, toute seule et tu as eu peur qu'un psychopathe s'en prenne à moi ! » Je souriais en grand en lui lançant un regard amusée. «  Bon... Qu'est-ce que tu m'as prévu ? Tu ne vas pas rouler à fond en pleine rue, rassure moi ? Parce que si tu tue quelqu'un, on devra cacher le corps, et tu sais qu'avec ma main pourri, je ne serais pas de grande utilité ! » je posais mes mains sur mes cuisses en regardant à l'extérieur. «  Tiens, maintenant que je te tiens. Tu es dispo le week-end prochain ?  J'aurais une surprise pour toi. » Mais qui dit surprise, dit que je ne dirais rien, alors il se devra être patient.



☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 23/01/2018
›› Commérages : 130
›› Pseudo : S / Daria
›› Célébrité : Chris Evans
›› more about me

Re: Baby this is getting serious [Tina] ✻ ( Mar 13 Fév - 20:30 )

Baby this is getting serious
Titi & Lucas
J'ai fait la magique étude, du Bonheur que nul n'élude
••••


« Tu sais que tu es taré Lucas » L’intéressé prit ça comme un compliment et cela se traduisit par son petit sourire fier. « Merci » répondit la fripouille en adoptant un air humble qui sonnait presque aussi faux que sa voix quand il avait le malheur de pousser la chansonnette. Tina termina son cirque d’un : « Non mais rhooo ». Ne craignant pas de monter dans la voiture d’un grand malade, elle se laissa facilement convaincre, au grand bonheur de Lucas. « Rha mais c'est à l'étroit là dedans ! » C’était le lot commun de tout bolide du style, même si les sièges en cuir étaient d’un confort inégalable. « Ah oui. Je n’avais même pas remarqué », s’étonna t-il, reconnaissant qu’elle avait raison. Il était tellement à fond que ça lui avait complètement échappé. Pourtant, vu sa carrure, c’était plutôt lui qui aurait dû s’en plaindre le premier. Quand elle fut à bord, Lucas se pencha vers elle en tendant la joue, quémandeur de son bisou. « Tu me surprendras tout les jours toi avec tes idées de folie. Tu l'as piqué à qui cette voiture de sport ? » Elle lui déposa son petit baiser et le grand gosse en déposa un sur sa joue à son tour. Ok, elle avait raison, c’était parfois un sacré voyou, mais là… « Je t’assure que c’est pas un plan foireux ce coup-ci ! » promit-il en levant la main droite en guise de serment. Après avoir desserré le frein à main, il la remit sur le volant et démarra en douceur. « Je l’ai louée… avec mon argent, papa n’y est pour rien » ajouta t-il en lui jetant un coup d’œil en coin appuyé, l’air de dire Cette fois, on ne m’a pas chouchouté. En tout cas, Tina non plus ne semblait pas croire au hasard de leur rencontre… mais pour d’autres raisons. « Dis plutôt que tu me surveilles et là, tu m'as vu à la rue, toute seule et tu as eu peur qu'un psychopathe s'en prenne à moi ! » Jamais pris au dépourvu, Lucas hocha la tête en s’efforçant de ravaler son amusement. « Ou un pervers, ou une hystérique jalouse de toi, je l’avoue… » poursuivit-il sur le ton de l’accord « T’es trop bien pour le commun des mortels, je suis là pour que ça ne t’apporte pas de malheur ! » « Bon... Qu'est-ce que tu m'as prévu ? Tu ne vas pas rouler à fond en pleine rue, rassure moi ? Parce que si tu tue quelqu'un, on devra cacher le corps, et tu sais qu'avec ma main pourri, je ne serais pas de grande utilité ! » Il éclata de rire. Le pire, c’est qu’il la croyait vraiment capable de complicité dans un tel drame ! « Surtout pas, j’ai trop d’amour pour mon permis… » plaisanta t-il, comme si c’était plus grave de le perdre que de tuer quelqu’un – non mais ce Lulu… « Tu vas voir ! On a une petite route à faire, mais ce n'est pas si loin » Lucas avait déjà été victime d’un accident étant petit et, loin d’en être traumatisé, il éprouvait au contraire une certaine attirance glauque pour la vitesse et les situations de danger, avec le sentiment d’être invincible. De cette façon, même en s’efforçant de respecter les limitations par égard pour son permis, il n’était pas rare que le compteur s’affole et qu’il ait un temps de latence avant de s’en rendre compte. Cela n’arriverait pas tant avec Tina à bord: elle réveillait en lui un certain sentiment de prudence, preuve de son attachement pour elle. « Tiens, maintenant que je te tiens. Tu es dispo le week-end prochain ? J'aurais une surprise pour toi. » « Je suis dispo n’importe quand, n’importe où pour toi, beauté » assura t-il avec une intonation grave et affectée. Une image théâtrale qu’il cassa l’instant d’après avec son comportement d’enfant gâté : « Mais c'est quel genre de surprise ? Tu ne vas quand même pas faire poireauter ma curiosité tout ce temps ! », se plaignit-il. L'homme profita du feu rouge pour lui adresser sa tête de chaton sous la pluie. Lucas pensait que ce numéro était convaincant parce que ça marchait toujours avec Seth - c’était ne pas tenir compte du fait qu’avec ou sans son cinoche, son père ne lui refuserait jamais rien.

Le garçon eut le plaisir de faire gronder le moteur sur les voies d’accélérations menant hors de la ville. « Quelle merveilleuse symphonie... » s’extasia t-il en bon gaillard amoureux transi de l’automobile. Direction le Charlotte Speedway Motorsport ! Une fois intégré sur l’autoroute à vitesse régulière, il sortit son smartphone de sa poche et le tendit à Tina « Tiens Noun, il est connecté à la radio via le bluetooth. Go Spotify et fais-toi plaisir sur le choix de musique » Ceci n’est pas un placement de produit en faveur de l’application et son abonnement permettant d’écouter n’importe quelle musique à n’importe quel moment de la journée pour seulement neuf dollars par mois. « Profites en pour regarder les photos et dis-moi ce que tu penses de la blonde sur l’une des dernières ». Oui, il avait la jolie Ness sur son portable, oui il aimait bien demander l’avis de Tina sur ses futurs compagnons de voyage (et plus si affinité).


••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 03/12/2017
›› Commérages : 129
›› Pseudo : Bananecuite
›› Célébrité : La belle Melissa Mcbride
›› Schizophrénie : Oup's, je suis aussi Debby debilos ainsi que la blonde bien chiante Sammy. Mais encore le petit homme Mickael. Et pour finir, la douce et forte Nikki
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Baby this is getting serious [Tina] ✻ ( Dim 18 Fév - 16:08 )

Baby this is getting serious

« Merci. » Me dit-il avec son sourire si … Charmant. Ouais, il peut en faire craquer plus d'une avec ce simple sourire. Ceux-ci dit, moi, il ne m'aura pas dans son lit. Oula non, ça ferait trop bizarre. Même bien trop bizarre.. C'est comme un fils pour moi. Mon deuxième fils. Je l'ai vu grandir, je lui ai donner des conseils...Bref, trop de chose fait que je ne pourrais jamais aller plus loin avec lui. Je venais à le rejoindre dans la voiture car quoi que je dise, je sais qu'il ne lâcherait pas affaire et puis, j'étais curieuse de monter dans ce genre de bolide. Chose que je n'avais jamais fait avant... Les voitures normales, c'est bien non ? Ou les motos.. Ouais, les motos c'est la vie. Je ne m'en lasserais jamais. Il n'y a qu'à voir la mienne.... C'est mon petit bijoux d'amour. Je faisais une petite réflexion sur le fait qu'on était à l'étroit là dedans. «  Ah oui. Je n'avais même pas remarqué. » Me dit-il, alors je roulais des yeux, amusée. «  Ouais ouais... Toi tu profites au lieu de remarquer les petits détails. » Répondais-je en gardant un doux sourire sur mes lèvres. Ceux-ci dit, les sièges étaient bien confortable et heureusement ! Il ne manquerait plus que ça. Je me demandais quand même où est-ce qu'il avait dénicher ce genre de véhicule car bon... Cela ne court pas les rues et cela ne m'étonenrait pas qu'il l'est prise à je ne sais qui. «  Je t'assure que c'est pas un plan foireux ce coup-ci ! » «  Je l'ai louée... Avec mon argent, papa n'y est pour rien. » Je lui lançais un regard. C'était étonnant quand même. Quand je dis qu'il me surprendra toujours ce garçon, ce n'est pas des paroles en l'air ! «  Waw... Tu es entrain de me dire que... Monsieur Wilde est entrain de changé ? Qu'il devient...Plus autonome ? Plus... » Je m'arrêtais dans ce que je venais de dire. «  Mh, j'allais dire plus sérieux, mais ça, j'en doute. Ta folie fait tout ton charme, il faut que tu gardes ta folie. » Disais-je en lui faisant de gros yeux. «  sinon, tu auras affaire à la Tina méchante, qui te fera pan pan cul cul. »

On en venait au fait que c'était surprenant qu'on se croise comme ça. J’émets une hypothèse et je riais à sa réaction et surtout à sa réponse. «  Une hystérique jalouse de moi ? » Je faisais de gros yeux. J'avais du mal à me faire à l'idée qu'on pouvait être jaloux de moi. Je n'avais rien à envier en faite. « Arrête..Tu.. » Mais il m’ôta les mots de la bouche. «  T'es trop bien pour le commun des mortels, je suis là pour que ça ne t'apporte pas de malheur ! » Je roulais de nouveaux des yeux. «  N'importe quoi ! T'en dis des bêtises toi parfois. Comment ça, je suis trop bien ? Je ne suis qu'une pauvre damoiselle qui a un certain âge, certes, je ne cache pas que je suis plutôt bien conversé pour une mamie, mais de là à être la meilleure de toutes, je ne sais pas trop. Je n'ai rien de spéciale. Je suis banale, je fais des choses banale comme tout le monde. Tu vois... Je vais même au toilette faire caca. » Je hochais la tête en le regardant d'un air sérieux. Mais après tout, je me retenais aussi de rire car je pouvais en dire des bêtises, encore plus depuis que j'ai rencontré ce charmant garçon à Grand Father mountain.

Ceux-ci dit, je lui demandais ce qu'il m'avait prévu, parce que je suis curieuse quand même. «  Surout pas, j'ai trop d'amour pour mon permis. » Je riais alors. «  Et pas trop d'amour pour ta charmante Tina ? Tu me fend le cœur Lucas ! » Disais-je d'un air taquin. «  Tu vas voir ! On a une petite route à faire, mais ce n'est pas si loin. » Je hochais la tête. Je lui faisais confiance, ce qui peut être à mon désavantage car il a quand même pour but de me faire bien flipper. Tout comme moi après tout. Ceux-ci dit, j'adorais passer du temps en sa compagnie, c'était toujours aussi plaisant et amusant. Je me sentais revivre.

«  Je suis dispo nimporte quand, n'importe où pour toi beauté.  … Mais c'est quel genre de surprise ? Tu ne vas quand même pas me faire poireauté ma curiosité tout ce temps ? » Je souriais alors en coin en le regardant. «  Si, je vais te faire attendre mon petit. Je vais te faire attendre avec grand plaisir même. J'aime bien te faire mijoté, même si je sais que tu vas m'harceler de message ou d'appel ou même venir à la maison juste pour me le demander. » Je haussais les épaules de manière inoffensive.

Je saisissais le téléphone du garçon tout en écoutant le son que donner la voiture. En effet, c'était un son que j'aimais beaucoup aussi. Mais je préférais les moteurs des motos.... Rha mon amour pour ces bolides.... Cela ne changera pas en faite. « Tiens Noun, il est connecté à la radio via le bluetooth. Go Spotify et fais-toi plaisir sur le choix de musique» Je hochais la tête en souriant, parcourant alors les musiques que je pourrais mettre. Finalement, j'optais pour un groupe que j'aimais beaucoup «  Fall Out Boy » avec le musique « Church » ( https://www.youtube.com/watch?v=l3vbvF8bQfI ) bah quoi ? Je ne suis pas une vieille qui écoute des musiques de vieux.... «  ça te va comme musique ? » Disais-je quand même avant de regarder justement ses photos. Je regardais la photo de cette fameuse jeune femme blonde en souriant. «  Elle est .. Plutôt mignonne. Elle a un joli regard. C'est ta nouvelle chérie ? Ou future amoureuse ? Ou conquête ? Ou.... ? » Disais-je en lui lançant un regard taquin. «  Non, plus sérieusement, elle te plait cette fille ? Parce que... Tu ne me demandes jamais si c'est juste pour un petit truc de rien du tout. Parle moi d'elle. Elle a quoi de si spéciale pour que tu me demandes mon avis ? »



☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 23/01/2018
›› Commérages : 130
›› Pseudo : S / Daria
›› Célébrité : Chris Evans
›› more about me

Re: Baby this is getting serious [Tina] ✻ ( Jeu 22 Fév - 22:24 )

Baby this is getting serious
Titi & Lucas
J'ai fait la magique étude, du Bonheur que nul n'élude
••••


Il secouait la tête alors que son acolyte dressait un portrait d’elle-même qui ne lui convenait pas vraiment. Elle n’était pas banale Tina. Déjà, avoir la confiance de Seth au point d’avoir gardé ses mômes, c’était beaucoup. « Et quand tu sors, tu laisses une odeur de framboise ! » acheva t-il, pour rebondir avec légèreté sur le sujet des toilettes. Ce qu’il y avait de bien avec Lucas, c’est qu’on pouvait dire tout et n’importe quoi, il n’aurait aucun mal à converser là-dessus. Il arrivait donc que, oui, ça parle de chiottes et de merde au calme. « T’es pas banal Noun, j’traine pas avec les gens banals de toute façon » ajouta t-il d’un ton outrageusement snob en remettant ses lunettes sur son nez. En réalité, personne n'était ordinaire selon lui. Il fallait juste prendre le temps de voir au-delà de la surface. En règle générale, les gens n’avaient pas le temps, mais Lucas si. En tout cas, son regard de petit chiot à demi-noyé tomba à la flotte comme une pierre dans la rivière. Ou comme une merde dans la cuvette. Tina cracherait pas le morceau aussi facilement sur cette surprise ! Elle ne perdait rien pour attendre... Au son de Fall Out Boy, il lâcha un joyeux « Yeah baby ! » avant de se mettre à chanter plus fort qu’il n’avait monté le son. C’était tellement affreux que Tina ne tarda pas à parler pour qu’il la boucle. Effet immédiat, le garçon se tut pour être attentif. Le regard fixé sur la route, il sourit lorsqu’elle commenta le regard de Ness. Elle avait de grands yeux expressifs dégageant une extrême douceur et ça, effectivement, ça le touchait. « On va se marier à Vegas », éluda t-il. Sa chère Noun ne méritait pas de réponse, elle le faisait bien mariner avec sa surprise, elle ! « Non, plus sérieusement, elle te plait cette fille ? Parce que... Tu ne me demandes jamais si c'est juste pour un petit truc de rien du tout. Parle moi d'elle. Elle a quoi de si spéciale pour que tu me demandes mon avis ? » Il réfléchit un léger instant, comme s’il se tatait encore à répondre, puis céda : « Elle m’intrigue et oui, elle me plait » Il haussa les épaules. Avec Lucas, cela voulait dire peu de choses quand quelqu’un lui plaisait… il était si volage ! « Je n’ai pas l’impression d’être son style, mais peu importe. C’est une fille bien en tout cas. » Wilde junior entendait beaucoup de choses quand il disait d’une fille qu’elle était bien. Bien éduquée, sérieuse, honnête… bref, il la tenait en estime. « C’est marrant parce qu’on a beau habiter la même ville, Ness m’a connu en regardant mes vidéos. Elle s’est débrouillée pour avoir mon adresse mail et m’a écrit. Elle a déploré une pénurie de sensations fortes de son côté, tu penses bien que je n’allais pas refuser de l’aider, moi qui ai si bon cœur… » Il disait ça sur le ton de la plaisanterie, mais ça n’aurait pas dû en être une : Lucas avait réellement bon cœur, comme son père, et il sous-estimait l’empathie et la générosité qu’il pouvait avoir envers les autres. « Je l’emmène en Arizona. On va faire de l’escalade et … un saut en parachute, je dirais, c'est le meilleur moyen pour voir le Grand Canyon depuis ciel. Enfin, tout ça… elle ne le sait pas encore. Et je suis à peu près certain qu’elle va piquer une crise quand elle verra que je lui ai chipé son passeport pour prendre son billet en douce… elle ne devrait pas, ça pouvait être pire. J’aurais pu lui prendre sa carte bleu ! » argumenta t-il en mimant le ton de la raison. Lucas et sa manière de dire qu’il fallait voir le verre à moitié plein… Il est évident qu’il ne chiperait jamais des sous à une lady. Le voyage serait à ses frais. Il aimait bien faire des surprises et gardait le secret jusqu’au bout, mais ça l’enquiquinait qu’on lui rende la pareille.

Il chanta les dernières paroles de la chanson à tue-tête, petit boute-en-train fougueux, puis les notes de fin résonnèrent, mettant un terme au massacre de Wilde. Il tourna alors un regard rieur vers elle : « Et toi, tu n’aurais pas un gars en vue, à tout hasard ? ... dis-moi tout. Si elle était aussi difficile que son père, ça risquait de s’annoncer compliqué … mais même s’il était piètre entremetteur, Lu’ ne perdait pas espoir que Seth trouve quelqu’un qui lui convienne. Tina pouvait avoir à peu près qui elle voulait, elle était cool, belle, simple, marrante. Son père en revanche… c’était un sacré gros morceau, comme son fils. Les chiens ne font pas des chats… ! Le circuit automobile de Charlotte ne tarda pas à pointer le bout de son nez, et l’effet de surprise devait être en train de couler au fur et à mesure qu’ils s’en approchaient. Tant pis hein. Lucas était très familier à l’endroit. Le reconnaissant, le gardien lui ouvrit l’arrière-garage malgré un regard dubitatif lancé à la passagère. On était en train de croire que ce grand malade de Wilde emmenait sa mère flipper un bon coup. « En toute sincérité, je ne suis pas certain d’avoir le droit de faire ce que je suis en train de faire » lâcha t-il d’un ton naturel en faisant rouler la voiture au pas à l’intérieur du complexe automobile, les emmenant sur le circuit externe. De la main, il salua au passage quelques copains de l’écurie Ferrari, dont les bolides flambant rouges alignés attendaient insolemment leur tour de piste. Sacrés bagnoles. En tout cas, oui, Lucas était un professionnel de la moto et il ignorait totalement s’il fallait disposer d’un permis spécial de pilote pour aller pousser l’accélérateur comme un taré dans cet endroit avec une voiture de sport. Il n'en avait pas. Toutefois, ce n'étaient pas ses camarades d’ici qui lui réclameraient des comptes. « T’as déjà vu un pro à l’œuvre Noun ? », se vanta t-il alors avec un petit sourire en coin.


••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 03/12/2017
›› Commérages : 129
›› Pseudo : Bananecuite
›› Célébrité : La belle Melissa Mcbride
›› Schizophrénie : Oup's, je suis aussi Debby debilos ainsi que la blonde bien chiante Sammy. Mais encore le petit homme Mickael. Et pour finir, la douce et forte Nikki
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Baby this is getting serious [Tina] ✻ ( Mer 7 Mar - 11:55 )

Baby this is getting serious

«  Et quand tu sors, tu laisses une odeur de framboise ! » Je roulais des yeux amusée. Il était adorable ce petit. «  Et toi, ça sent quoi ? Le chocolat ? » Disais-je amusée. Honnêtement, j'aimais beaucoup cette simplicité que je pouvais avoir avec lui. C'est sûrement dû au fait que je l'ai vu grandir et que je le connais énormément. «  T'es pas banal Noun, j'traine pas avec des gens banals de toute façon. » Je posais mon regard sur lui. Il avait toujours eu une vision des choses différentes des autres, ou différentes de la mienne. Il est vrai qu'en générale, je me trouve complètement ordinaire, même si je suis consciente du contraire. Beaucoup de personne de mon âge sont soient entrain de travailler dûr pour toucher la retraite, soit reste à pourrir dans leur coin à tricoter ou je ne sais quoi. Moi, j'adore apprendre de nouvelle chose, j'adore bouger, j'adore faire plein de chose pour pimenter ma petite vie. Puis j'ai un caractère plutôt hors normes. J'ai une grande force en moi qui fait qu'on ne voit pas mon malheur qui me touche. «  On va se marier à Vegas. » Je le regardais alors de ce regard «  te fou pas de ma gueule. » mais je comprenais bien son petit jeu. Il allait m'embêter car je ne voulais pas lui dire la surprise que j'avais en tête. Il me parlait alors quand même de la demoiselle. «  Je n'ai pas l'impression d'être son style, mais peu importe. C'est une fille bien en tout cas. » Je hochais la tête. Tant qu'elle n'est pas un monstre, moi ça me va. «  Ecoute, apprennez à vous connaître, peut-être que tu te trompes et qu'elle bave sur toi. T'as du charme, tu en joue certes, un peu trop parfois, mais si elle t’apprécie, c'est qu'elle aime ton caractère et qu'elle t'accepte tel que tu es. Doonc, c'est quand même un bon début. » Disais-je tout naturellement.  «  C'est marrant parce qu'on a beau habiter la même ville, Ness m'a connu en regardant mes videos. Elle s'est débrouillée pour avoir mon adresse mai et m'a écrit. Elle a déploré une pénurie de sensations fortes de mon côté, tu pense bien que je n'allais pas refuser de l'aider, moi qui ai si bon cœur.. » Je souriais, plongeant un peu dans mes pensées car son histoire me faisait penser à la mienne, du moins, une partie. J'ai bien rencontré Samuël à des kilomètres de Cap alors que nous sommes voisins. Comme quoi, le monde est petit et que les rencontres se font de façon étonnante. «  Ne plaisante pas Lulu, tu as bon cœur, tu ne veux pas le remarquer c'est tout. Mais, c'est un bon début je trouve. Vous aimez la même chose, tu ne penses pas que ça commence bien ? » Demandais-je en regardant la route tout en bougeant un peu mon visage au son de la musique.

«  Je l'emmène en Arizona. On v faire de l'escalade et un saut en parachute, je dirais, c'est le meilleur moyen pour voir le grand Canyon depuis le ciel. Enfin, tout ç, elle ne le sait pas encore. Et je suis à peu près certain qu'elle va piquer une crise quand elle verra qe je lui ai chipé son passepoort pour prendre son billet en douce... Elle ne devrait pas, ça pouvait être pire. J'aurai pu lui prendre sa carte bleu ! » Je riais. Il me faisait tellement rire ce petit. «  Toi et tes surprises, toi et ta folie. Je suis sûre que tu vas lui en mettre plein les yeux. Elle va vite te pardonner avec la vue du grand Canyon. Mais cela dit, ça m'embête que je ne puisse pas voir cette demoiselle se faire la morale. Cela devrait etre beau je pense. Tu feras ta moue angélique et bébé, qui fera qu'on te pardonnera quand même. Quoi qu'il en soit, tu as eu une très bonne idée, comme toujours. »

Je le laissais chanté, même si ça casser les oreilles parfois... Tout le temps. «  Lulu, il va pleuvoir. » Disais-je d'un air taquin. Mais voilà qu'il me parle de garçon... Pour moi. «  Et toi, tu n'aurais pas un gars en vue, à tout hasard ? … Dis moi tout. » Je pinçais mes lèvres entres elles. Depuis mon mari, je ne me suis jamais mis en couple, j'ai juste eu deux trois relations par-ci par-là, mais j'ai trop peur de donner mon cœur à nouveau. Je ne sais pas, c'est comme si je faisais une trahison envers Peter. Quoi qu'il en soit, je m'étonnais à pensé à Samuël. «  Un gars en vue, mmh....non.. Tu sais à quel point j'ai du mal à accepter de me mettre avec une personne. Cela dit, ton histoire avec ta Ness me fait penser à un garçon. Sam.. J'ai été faire un petit séjour assez loin d'ici, et je suis tombée sur lui de manière étonnante. Je t'avoue que comme je l'ai fais avec Peter, j'ai voulu évacuer toute la peine qui est en moi, et il est tomber sur moi comme ça. Il a cru que j'allais sauter tu vois. Ce qui n'était pas le cas, mais il ne le savait pas... Et du coup.. Il m'a choper en mode sauveur et écarter du vide. Pour le coup, j'ai grave flipper avant d'éclater de rire comme une débile. A partir de là, je ne sais pas, même si je ne le connais pas, il y a eu une simplicité et une grande facilité de discuter avec lui. On a fini par passer ce petit séjour ensemble, à apprendre à nous connaître mais au lieu de pleurer, bah.. Je me suis senti vraiment bien. Je me suis retrouvée des années derrière, à taquiner, à rire.. Je ne sais pas si c'est une bonne chose, car au fond de moi, j'ai peur d'oublier cette douleur en moi. Mais j'ai appris que ce garçon, habiter à Cap aussi, et qui plus est, est mon voisin. Il vit dans le même quarier que moi. Je trouve ça tellement étonnant et surprenant. Mais je ne sais pas, on ne se connait pas encore assez pour envisager une relation amoureuse ( même s'ils se draguaient un peu ouvertement ces deux loulous ) mais ça fait du bien. Vraiment du bien... » Disais-je en posant mon regard sur Lucas. Quoi qu'il en soit, nous arrivons dans une sorte de circuit, non mais c'était bien un circuit en faite. En effet, j'ignorais aussi si on avait le droit mais bon, on se fera virer si besoin est, et puis, je ne peux pas le lui reprocher vu que mes expéditions sont illégale de base. «  T'as déjà vu un pro à l'oeuvre noun ? » Dois-je vraiment répondre ? Je mordillais ma lèvre inférieur en haussant les épaules. «  mmmh...... » Je réfléchissais un peu. «  Lucas, t'as déjà fais ça ? Parce que vu que tu ne sais pas si c'est légale ou pas d'être là, ça commence à m'étonner du contraire ! » Disais je d'un air amusée. Je vérifiais si ma ceinture était bien attacher car je sentais que la voiture allait partir tôt ou tard. «  Fais gaffe, je tiens à la viiiiiie ! »



☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 23/01/2018
›› Commérages : 130
›› Pseudo : S / Daria
›› Célébrité : Chris Evans
›› more about me

Re: Baby this is getting serious [Tina] ✻ ( Dim 25 Mar - 20:38 )

Baby this is getting serious
Titi & Lucas
J'ai fait la magique étude, du Bonheur que nul n'élude
••••


Elle avait beau avoir vécu de sacrées merdes dans sa vie, et une lourde perte, elle était toujours en train de positiver sa Noun. Elle était l’allégorie du courage, cette femme, peut-être que Lucas tenait le sien d’elle aussi. Il avait bien souvent pris le meilleur de ses ainés. La belle considérait donc que ce n’était pas totalement perdu pour lui. « Donc, tu trouves que j’ai du charme ? » conclue t-il avec un petit sourire en coin justement charmeur. Oui, il insistait. Monsieur avait l’arrogance de son père, il fallait l’alimenter de temps à autres, merci pour lui ! « Ne plaisante pas Lulu, tu as bon cœur, tu ne veux pas le remarquer c'est tout. Mais, c'est un bon début je trouve. Vous aimez la même chose, tu ne penses pas que ça commence bien ? » Lucas hocha la tête. « Certes. Et puis, tu me connais, je vais sûrement te montrer une autre tête dans un mois. Le jour où c’est la bonne, tu la rencontreras en personne. C’est plus sympa qu’un écran non ? » Comme Tina jugea que ses projets avec Ness étaient une bonne idée (non sans espérer qu’elle lui fasse une scène pour la surprise, mais ça Lucas ne lui en tenait pas rigueur), l’homme promit : « J’t’emmènerai Noun, si ça te branche ! … et si t’aimes pas l’escalade, j’te porte sur mon dos » ajouta t-il avec un petit sourire amusé. Alors qu’il ne s’attendait à rien de neuf du côté de Tina, elle qui était si difficilement accessible, il fut surpris de voir que ce ne fut pas du tout le cas. La belle trouvait que sa propre histoire ressemblait à celle de Lucas, mais lui ne voyait pas vraiment en quoi. En fait, c’était même tout l’inverse ! Lui, son petit esprit vaquait d’une personne à une autre, si bien que même Erza ne saurait nommer toutes les personnes qu’il avait eues dans le collimateur. Tina, c’était différent. C’était la première fois qu’elle nommait quelqu’un. Sam. Et Wilde junior en fut tout de suite intrigué. Il l’écouta avec un silence religieux, quoiqu’il ne put s’empêcher de répéter tout bas, en écho « Il t’a chopée… » avec un petit air mutin, quand il entendit ce mot. Oui, il avait bien compris l’histoire, mais il se devait de relever ça, c’est tout. C’est à la chute qu’il comprit pourquoi Tina avait fait le lien avec Ness : Sam habitait dans le même quartier qu’elle et elle ne l’avait jamais su avant. « Mais ça fait du bien. Vraiment du bien... » Lucas tourna la tête en même temps qu’elle et rencontra son regard. Tina semblait sereine et sincère. Il était heureux de la voir comme ça. Wilde reporta son attention sur la route, convaincu. Lui aussi était serein pour le coup. « Alors c’est forcément une bonne chose. Tu as le droit d’être heureuse, et de te laisser vivre, ça ne signifie pas que tu oublies…Il m’intrigue ce Sam » ajouta t-il alors en inclinant légèrement la tête sur le côté. « Je me doute que si tu l’apprécies, c’est que ça doit être un mec bien mais… je vais m’arranger pour le croiser un de ces jours. Ça ne sera pas bien compliqué, je connais son quartier maintenant. » Affaire à suivre de près !

Alors qu’il entamait le chemin vers le circuit, en vérifiant bien que sa caméra les filmait tous les deux, Tina commençait à être moins sereine tout d’un coup. « Lucas, t'as déjà fais ça ? Parce que vu que tu ne sais pas si c'est légale ou pas d'être là, ça commence à m'étonner du contraire ! » « Bien sûr que je l’ai déjà fait … mais seul. Je crois qu’il faut un certificat spécial pour avoir un passager ». En gros il était en train de dire «Je crois qu’il faut être un pro pour pouvoir emmener quelqu’un» mais de façon moins flippante, plus vague. « Fais gaffe, je tiens à la viiiiiie ! » dit-elle au fur et à mesure de l’accélération, ça le fit rire. « Vrai que ce serait con d’te foutre en l’air alors que tu t’es trouvée un mec qui vaut le coup ! Promis, je fais attention » dit-il en poussant davantage l’accélérateur, et en piste ! Sur les courses, il avait deux grands plaisirs : la symphonie du moteur, et les virages pleine vitesse avec des roues tellement parfaites que la bagnole suivait la trajectoire sans un seul travers, au point qu’on l’aurait crue sur des rails. Pendant un virage serré, il lâcha un hurlement effrayé comme s’il perdait le contrôle, mais ce fut juste pour la faire hurler aussi. Ouh le petit con qui jouait sur la peur de sa Noun... Peu scrupuleux, il explosa à nouveau de rire de sa connerie. Qu’est-ce que ça allait rendre bien en vidéo ça ! « C’est mieux qu’un Space Mountain non ? » lâcha t-il sur la dernière ligne droite. Il fit mine de ralentir, puis ré-accéléra pour un deuxième tour. « Accroche-toi Noun, c’était qu’un échauffement ! » se moqua t-il. « …tu voudras essayer de conduire aussi ? On n’est plus à une connerie près… » Elle n'était pas obligée d’aller à fond la caisse. Ce n’était pas dangereux, ils n’étaient pas à l’horaire de pointe des entrainements. Peu de voitures étaient présentes sur le circuit. Dans le pire des cas, ils se feraient doubler comme des clochards, ou foutrait la bagnole en l'air (sans mourir bien sûr, ça il n’en était pas question). Rien de bien grave en somme !


••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 03/12/2017
›› Commérages : 129
›› Pseudo : Bananecuite
›› Célébrité : La belle Melissa Mcbride
›› Schizophrénie : Oup's, je suis aussi Debby debilos ainsi que la blonde bien chiante Sammy. Mais encore le petit homme Mickael. Et pour finir, la douce et forte Nikki
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Baby this is getting serious [Tina] ✻ ( Ven 30 Mar - 22:07 )

Baby this is getting serious

«  Donc, tu trouves que j'ai du charme ? » Je riais alors. Je ne pouvais m'en empêcher car je trouvais ça adorable qu'il n'ai retenu que ça. Fin, plutôt qu'il ne fasse la remarque que sur ça. Je sais qu'il écoute ce que je dis et qu'il prend note dans sa petite tête tous les mots que je peux prononcé. «  Parce que tu en doutes ? Toi ? Voyons, ne me prend pas pour une sotte, je sais que tu sais que tu as du charme. » Ceux ci dit, cela ne me déranger pas. Il était comme il était et je l'aime bien comme ça. Je ne voudrais pas qu'il change, ça non. Lucas était parfait comme il était, même avec son caractère plutôt arrogant. C'est ce qui fait de lui un être à part. Un être qui n'est pas banale. Quoi qu'il en soit, je lui disais toujours la vérité. Et je le pensais vraiment sur le fait qu'il avait un bon cœur. «  Certes. Et puis, tu me connais, je vais sûrement te montrer une autre tête dans un mois. Le jour où c'est la bonne, tu la rencontreras en personne. C'est plus sympa qu'un écran non ? » Je hochais la tête, évidemment, il avait raison. Et oui, j'en ai vu passé des jolies jeunes femmes dans son téléphone. «  Oh mais j'espère que je rencontrerais un jour, cette personne digne de ce nom, cette personne qui bouleversera ta vie. Je te le souhaite de tout mon cœur. Mais, elle devra se présenté à moi, et je te donnerais mon avis aussi. Tu sais bien que je ne veux que ton bien. Tu ne mérite pas de tomber sur des moins que rien. » J'étais comme une maman avec lui, donc forcément, je ne veux que son bonheur. Ceux ci dit, je ne me prive pas de lui dire ses quatre vérités quand il le faut. J'ai beau être la voix de la sagesse, je sais dire les choses quand il faut.

Enfin bon, il me parlait de son projet avec cette demoiselle et ça me plaisait bien. D'ailleurs, ça me faisait beaucoup envie. «  J't'emmenerai Noun, si ça te branche ! … Et si t'aime pas l'escalade, j'te porte sur mon dos. » Je roulais des yeux et je pouffais de rire. J'étais entrain de m'imaginer la scène et je pense que ça serait bien comique et surtout très dangereux. Il ne manquerai plus que je glisse de son dos et que je me rétame par terre. «  Cela fait des années que je n'en ai pas pratiquer mais je n'ai pas le vertige donc... On pourra se faire ça mon petit chat. Quand tu veux. » Disais-je, puisque je suis toujours partante de faire des petites virés avec lui. Je sais que je ne vais pas m'ennuyer.

Quoi qu'il en soit, je lui parlais un peu de ma petite virée en solitaire, bien qu'elle a été plus longue que prévu et surtout, j'ai eu de la compagnie assez vite. J'avais bien entendu qu'il m'avait répété, cela m'avait amusé et même fait rouler mes yeux tellement ça m'amuser. « Alors c'est forcément une bonne chose. Tu as le droit d'être heureuse et de te laisser vivre, ça ne signifie pas que tu oublies... Il m'intrigue ce sam. » Me dit-il. J'approuvais ses paroles. En effet, ça ne signifie pas que j'oublie. Je sais que tout le monde peut me prendre pour une personne un peu trop joyeuse alors que j'ai eu plein de problème et que forcément, pour eux, je devrais me morfondre, mais je ne suis pas comme ça. Je préfère aller de l'avant et de profiter de chaque secondes de ma vie. Je sais que ma vie est courte, et que les années passent de plus en plus vite. Un jour, je ne pourrais plus faire quoi que ce soit, et je rebute déjà ce jour. Du coup, je prend les années qu'il me reste pour faire ce que j'ai toujours voulu faire. «  Je ne pourrais oublier mon mari... Il a été toute ma vie... Personne ne pourra le remplacer vraiment. Et même si un jour, je décide de me remettre en couple, je sais que ça ne le remplacera pas et qu'il me manquera encore chaque jours.. Mais pourquoi il t'intrigue ? Bon, c'est vrai que … Ca doit être la première personne dont je te parle vraiment. Mais faut dire que c'était vraiment inattendu comme rencontre. » Je souriais doucement en posant mon regard sur sa belle bouille.

Cela dit, même si on discutait bien, moi, je stressais quand même un peu car il était sur le circuit et que ses paroles ne m'avaient pas forcément rassuré. «  Bien sûr que je l'ai déjà fait... Mais seul. » Bon là, ça va, il l'a déjà fait, c'est rassurant. «  Je crois qu'il faut un certificat spécial pour avoir un passager. » Je faisais de gros yeux, je viens lui donner une petite tape sur l'épaule. «  Lucas ! T'es fou ! » Je secouais la tête, amusée. Non mais il avait de ces idées. «  Bon, ce qui est rassurant, c'est que tu l'as déjà fais, mais j'espère que tu sais bien gérer quand même. Je ne voudrais pas qu'on se loupe un virage. » J'avais confiance en lui, mais pas forcément aux voitures quand elles sont dans une vitesse extrêmes. Mais en faite, quoi que je dise, il accélérait quand même, alors ça me faisait flipper. Le pire, c'est que ça le faisait rire. «  Vrai que ce serait con d'te foutre en l'air alors que tu t'es trouvée un mec qui vaut le coup ! Promis, je fais attention. » Il n'est pas possible. Il avance toujours les choses mais c'est pour m'embêter et me charrié certainement. C'est tout Lucas ça. Dans tous les cas, ça avait le don de me faire sourire. Ceux-ci dit, je mettais bien ma ceinture, ou plutôt je la vérifiais. Au cas où.... Je m'abstiens de répondre, je ne le ferais pas pour son bon plaisir. J'écoutais le son du moteur et j'avoue que ça me plaisait beaucoup ce son. Je commençais à prendre confiance en lui et à la voiture car visiblement ça allait bien, mais ce petit con, il se mit à hurler, alors forcément.... Je hurlais aussi, prise de panique alors que mes mains se posaient là où elles pouvaient. «  LUCAS ! » Grognais-je. «  Putain Lucas ! T'abuses ! Tu joues sur mon cardio là. » Je pouffais quand même de rire, car il m'avait bien eu. «  Ouais non mais y'a pas de comparaison Lulu. » Répondais-je en souriant en coin, alors que j'essayais de me concentrer sur la trajectoire. Je me doutais bien qu'on allait pas faire qu'un seul tour, mais plusieurs, et plus les tours passeront, plus il me fera flipper avec ses idées de fou. Ceux-ci dit, il me proposa d'essayer après, et l'idée me plaisait bien. Ouais, même beaucoup car je vais pouvoir me venger un peu. «  Ouais, je veux essayer, alors dernier tour pour toi et après c'est à moi, ok ? » Disais-je sans vraiment lui laisser de choix. Pendant ce temps, je réfléchissais à ma vengeance, et une idée me venait tout de suite en tête.

Quand ce fut mon tour, je prenais le volant. Bon, ça change quand même des voitures banale, et c'était toujours plus petit. J'aime pas quand c'est étroit, rholala. Mais bon, je vais m'y faire. Je vérifiais que Lucas soit prêt, et je me mis en route. Au début, je préférais y aller doucement, histoire de me faire à la voiture et de m'y habituer. «  Bon, ça va... ça se roule bien.. » Disais-je avant d'accéléré au fur et à mesure, mais quand nous sommes à fond sur la route, je décide de m'approchais dangereusement du mur, bon, je savais ce que je faisais, je gardais contrôle du véhicule, mais je voulais faire flipper Lucas comme il l'avait fait auparavant. De là, d'un coup, je m'étais approcher du mur avant de m'en séparer pour continuer mon tour. «  Rassure toi mon coco, je ne vais pas t'écrabouiller comme de la pâté pour chat, mais ça t'apprendra à faire peur à tata Noun. » Je lui tirais la langue telle une enfant. « Fallait pas me laisser le volant mon cher ! » Je riais doucement avant d'avoir une autre idée. C'était une chose qui ne se fait pas forcément sur ces circuits mais vu que nous sommes tranquille et sans trop de monde, je décide de ralentir un peu mais pas trop avant de trouver le meilleur endroit pour le faire. Une fois que c'est dégager et que nous sommes sur la ligne droite, je tourne soudainement le volant pour faire un drift, laissant la voiture tournoyer sur elle-même. «  Youhouuuu ! »



☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 23/01/2018
›› Commérages : 130
›› Pseudo : S / Daria
›› Célébrité : Chris Evans
›› more about me

Re: Baby this is getting serious [Tina] ✻ ( Mar 10 Avr - 22:13 )

Baby this is getting serious
Titi & Lucas
J'ai fait la magique étude, du Bonheur que nul n'élude
••••


Sa future copine devra se présenter à Tina, attention les yeux ! Ça le fit légèrement rire. « Oui maman » promit-il, amusé. Lucas observait la route en feignant la concentration pour masquer au mieux son cœur serré quand Tina lui évoqua son mari défunt. Il savait parfaitement de quoi elle parlait sans l’avoir lui-même expérimenté, tout d’abord parce que Seth était comme elle. Aussi, il savait que lui-même serait détruit s’il arrivait quelque chose à la personne qu’il avait choisi, ce serait d’ailleurs très con, attendre toutes ses années avant d’être sérieux, pour en arriver là... ! En tout cas, il admirait Tina pour son courage et était pleinement heureux à l’éventualité qu’elle ait trouvé quelqu’un, non pas pour remplacer son premier amour, mais pour couler des jours heureux. « Ah ça. Moi non plus je ne m'y attendais pas... je vais suivre ça de près » dit-il en tapotant le dessous de son oeil de l'index. Derrière ses airs nonchalants, Lucas avait plus de cœur et de sensibilité qu’on pouvait imaginer – pas au point de verser une larme à tous les films tristes comme son père cela dit, mais bon. Le circuit automobile balaya les nuages de tristesse pour laisser briller le soleil de la connerie. Lucas s’éclata comme un dingue en conduisant. Hurler sans raison pour faire peur à Tina l’avait d'ailleurs tué de rire ; il avait obtenu une réaction allant au delà de ses espérances (n’empêche que ça marchait à chaque fois ce genre de truc). Il s’amusait à accélérer dans les virages, faire des dérapages, conduire à fond en marche à arrière, bref, faire n’importe quoi somme toute. Puis, il s'arrêta sur le côté de la route et sortit de la voiture afin d'échanger de place avec Tina et lui laisser faire ses propres bêtises. Elle ne se fit d’ailleurs pas prier pour faire des siennes dès le début, et Lu ne savait pas si elle le faisait exprès où si elle avait des petits soucis de vue qui s’étaient développés depuis peu. En tout cas, elle déviait de la trajectoire imposée.

« Euh Noun, t’es au courant qu’il faut suivre la route ? », demanda t-il d'un ton incertain - non ce n'était pas une question con, elle était complètement à côté là ! Lucas lui jeta un regard suspicieux en coin en se demandant si elle n’était pas en train de se ficher de lui parce que, mauvaise vue ou pas, y avait quand même un mur qui se rapprochait là. Le kamikaze n’avait jamais peur quand il était maître de la situation, mais là, ce n'était plus lui qui tenait les commandes. Tendu, il contracta la mâchoire en se demandant si ça allait faire mal. Tina tourna le volant au dernier moment. Lucas secoua la tête de soulagement et d’exaspération alors qu’elle lui disait grosso modo : don't fuck with me. « Ok, je l’ai cherché. C’était d’autant plus flippant que je ne connais pas tes talents de conductrice. » Il comprend donc ce qu’elle ressentait quand il disait ne pas s’y connaître en règlement, ni avoir de certificat. « Fallait pas me laisser le volant mon cher » « No regrets ! » rétorqua Lucas en levant les mains en mode bats-les-couilles. Il ne croyait pas si bien dire ! Soudain, la voiture se mit à tournoyer en crissement de pneus, Lucas écarquilla un court moment les yeux d’hébétude avant d’éclater d’un grand rire de gosse qui partit dans tous les sens et qui semblait tourner avec la bagnole. Tina était en train de faire un drift nom d’un chien ! ! Lucas se pencha vers la caméra « Elle est diiiiiingue ! » cria t-il en mimant une tronche apeurée à la perfection. Venant de lui, c’était un très beau compliment. La caméra, dont le champ couvrait les fenêtres dévoilant le circuit tournoyant derrière eux, devait avoir gardé des images super cool ! Mais Lucas devait faire absolument un autre plan. Il saisit la GoPro et la pointa devant. « Recommence Noun ! » et de repartir dans un grand rire quand elle refit ses conneries. « Tina présidente putain ! » réclama t-il en regardant le ciel comme s’il demandait une intervention divine. Se figeant soudainement, il fronça un peu les sourcils et jeta un regard derrière eux pour voir d’où venaient les autres bruits de moteur qui semblaient s’être démarrés tous en même temps. Les voitures de l’écurie Ferrari, qu’ils avaient croisées plus tôt en garage, se lancèrent sur le circuit. C'était déjà l'heure de l’entrainement ! Lucas vérifia l’essence, ça allait encore. Ils se firent doubler par un des bolides et Wilde prit un air sérieux. « Là c’est une déclaration de guerre. Mets la gomme et plante-le au virage Noun ! » Bon vu l’expérience du conducteur de l’autre voiture, c’est sans doute eux qui allaient se planter dans le virage mais… il y avait quand même de la marge avant de se fracasser contre les gradins. Au pire, ils dévieraient juste de la route. « On va réécrire l’histoire de cette daubasse de Fast & Furious ! »



••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞

›› It's my life
›› more about me

Re: Baby this is getting serious [Tina] ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

Baby this is getting serious [Tina]

SCREW DESTINY :: postcard for far away :: Lieux divers :: Around the world
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération