Are you avoiding me ? + CASSIOPEE

 :: postcard for far away :: Sometimes they back
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 05/11/2017
›› Commérages : 98
›› Pseudo : Getget (Gaëtane)
›› Célébrité : Nathaniel Buzolic
›› Schizophrénie : sevan martell (scott eastwood) ✻ holia millson (shay mitchell) ✻ ness matthews (elisabeth olsen) ✻ clyde rashmi (rami malek) ✻ andrea reagan (tyler blackburn) ✻ jane carrington (kristen bell)

Are you avoiding me ? + CASSIOPEE ✻ ( Dim 11 Fév - 12:27 )

cassiopée&jake ⊹ Jake était assis derrière son bureau, le dos contre le dossier de sa chaise, téléphone dans les mains, il supprimait une à une les note, photos, applications dont il n’avait plus l’utilité. S’il n’est pas un grand maniaque du ménage Jake aime cependant que son téléphone reste en ordre. Dans sa vie il n’y a pas de place pour le surplus, pas de place pour les choses inutiles c’est pourquoi le jeune homme fait assez régulièrement le tri dans tout ça mais aussi dans ses conversations messenger ou messages. C’est d’ailleurs ce qu’il finit par faire après avoir mis en ordre le reste de son téléphone. Il retombe sur de vieilles conversations, de vieux messages et puis soudain il retombe sur des messages de Cassiopée, des messages qui datent d’il y a bien trop longtemps. En vérité il a même du remonter plus loin dans la conversation pour retrouver des messages venant d’elle car tous les derniers sont de lui. Des messages sans réponse. Un monologue qu’il entretient depuis quelques mois. Cassiopée c’est cette fille qu’il a rencontré il y a plusieurs années, au lycée il lui semble. Cette fille pour qui il a ressenti des choses qu’il n’avait encore jamais ressenti. Des émotions, des sentiments qui lui semblait être partagé et pourtant entre elle et lui il n’y a jamais eu la grande histoire d’amour à laquelle on pourrait s’attendre. Il y a eu un baiser, peut-être deux il ne se souvient plus vraiment, il y a peut-être même eu une nuit passé ensemble mais encore une fois les souvenirs reste flou. Il y a toujours eu cette attirance, cette amitié et c’est finalement l’amitié qui a pris le dessus au fil des années. Entre temps Jake avait rencontré une autre Cass, Cassandra, celle qui avait fait battre son cœur plus que de raison, celle que sa sœur avait fait fuir, l’envoyant certainement à l’autre bout de la terre. Et cette attirance envers Cassiopée avait fini par se fondre dans le reste de leur amitié. Pourtant depuis quelques mois Jackson est sans réponse de Cassiopée. Il lui a envoyé plusieurs messages qui sont tous restés sans réponses, tout comme les appels. Elle ne donne plus signe de vie et Jake ne comprend pas pourquoi. As t-il fait quelque chose ? Le brun n’est pas du genre à courir après les gens, si ceux-ci ne se donnent pas la peine de donner de leur nouvelle alors pourquoi le ferait-il. Mais avec Cass c’est différent, c’est son amie, il l’aime beaucoup et ne comprend pas sa disparition soudaine. Alors qu’il est là, devant son écran de téléphone, à relire cette conversation à sens unique il décide finalement qu’il serait peut-être temps d’aller frapper à sa porte pour comprendre ce qu’il se passe. Si elle ne veut pas répondre à ces messages et appels elle sera pourtant bien obligée de lui ouvrir la porte. Manteau enfilé, écharpe autour du cou il passa devant le bureau de sa secrétaire pour lui dire qu’il s’absentait quelques heures. Ou peut-être moins s’il se retrouvait face à une habitation vide. Au moins on ne pourrait pas dire qu’il n’a pas tout essayé. Quelques minutes plus tard son chauffeur s’arrêtait devant la maison mademoiselle Redwyne. Alors qu’il descendait de la voiture il aperçu un homme sortir de la maison. Qui étais-ce ? Son petit ami ? Il observa l’homme se rendre à sa voiture pour y déposer tout le matériel qu’il transportait dans ses bras et une fois qu’il fut partit Jake se décida à frapper à la porte de son amie. A moins que cet homme était en fait un cambrioleur cela veut dire que Cass est chez elle. Il appuya sur la sonnette, entendant la mélodie retentir à l’intérieur de l’habitation et attendit que la jeune femme lui ouvre. « Salut » Commença t-il simplement lorsqu’elle ouvrit la porte. « Comme tu ne donnes plus de nouvelles par téléphone je me suis dit que j’allais venir aux nouvelles en personne » Elle semblait surprise et presque embarrassée de le voir à sa porte. « Qu’est-ce qui se passe Cass ? Pourquoi t’as disparu comme ça du jour au lendemain ? »  


La confiance, c'est comme une gomme.  On peut pardonner, mais à force, quoi que l'on fasse, elle finira toujours pas rétrécir jusqu'au jour où elle disparaîtra complètement. Car toute confiance à ses limites. — .
Revenir en haut Aller en bas
‹ I'M A SPECIAL KIND.
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 07/06/2016
›› Commérages : 137
›› Pseudo : Lully (aline)
›› Célébrité : Gal Gadot
›› Schizophrénie : ›› Eirik

Re: Are you avoiding me ? + CASSIOPEE ✻ ( Mar 13 Fév - 23:10 )


Nowhere to run from this ✻ Les doigts qui suivent délicatement les bandages qui entourent sa cuisse droite. Le cœur qui se serre. Les flashs qui s’imposent dans son esprit. Une routine qui s’est installée depuis quelques mois sans qu’elle ne puisse rien y faire. Elle prenait elle-même soin de sa blessure, bien que ce ne soit pas tout à fait son métier, ça lui tenait à cœur de le faire. Peut-être pour se prouver d’une manière ou d’une autre qu’elle peut se reconstruire malgré tout, d’abord physiquement, en tous cas. Elle se ment à elle-même, Cass à prétendre que tout va bien. Mais la réalité la rattrape à peine se lève-t-elle de son lit le matin. Elle est encore incapable de marcher correctement. Aussi forte qu’elle ait pu être, la pédiatre ne l’est plus. Quelque chose s’est brisé et ça crisse là tout au fond de ses tripes. Elle aimerait crier et évacuer cette souffrance mais elle en est incapable.

Plusieurs fois par semaine, un collègue vient lui faire faire des exercices qui jusqu’à maintenant ont sauvés sa jambe il faut le dire. Si elle parfois l’impression d’être docteur house, elle sait qu’elle revient de loin et que ces exercices lui ont permis de marcher à nouveau à peu près bien. Mais elle s’impatiente,  se sent pitoyable encore aujourd’hui, se fatigue de la récupération. Alors Cass, elle finit par s’énerver, parce qu’elle en a marre, d’elle-même, de ce corps qui ne lui répond plus, de cette jambe encore cassée après des mois et des mois, de cet accident qu’elle pensait pouvoir mettre derrière elle rapidement.  Son corps est cassé et son esprit certainement plus. Cass ce qu’elle veut c’est s’occuper des autres, pas qu’on s’occupe d’elle. Et encore moins qu’on s’occupe d’elle parce qu’elle n’en est plus capable. Comme toujours, Cassiopée se laisse faire et fait au mieux pour repousser chaque jour un peu plus ses limites. Ça lui demande de convoquer chaque fois un peu plus d’énergie pour ne pas baisser les bras. Elle était d’ailleurs sur le point d’envoyer gentiment balader son collègue qui lui faisait un mal de chien quand celui-ci décidait lui même de mettre fin à la séance, comprenant qu'ils n'arriveraient à rien de plus aujourd'hui.

A peine deux minutes après son départ, la sonnette raisonnait à l’intérieur de la maison. Agacée, la brune attrape sa canne et se dirige douloureusement vers la porte qu'elle n'atteignait que de longues secondes plus tard. Elle ouvrait la bouche à peine eut-elle touchée la poignée de porte. "Tu fais exprès pour me faire marcher ou ...?" Sa phrase reste en suspens tandis que se dévoilait devant elle la dernière personne à laquelle elle aurait pensé. Instinctivement elle se cache derrière la porte. "Jake? Je.." C’était le pire moment qu’il ait pu trouver pour venir à elle.' Tu aurais du attendre encore un peu' pensait-elle sans savoir quoi dire. Le regard inquiet figé sur le sien, Cass était incapable de lui donner la moindre explication. Mais elle la lui devait, parce qu'il n'était pas n'importe qui. Mais peut-être était-ce pour cette même raison qu'il lui était difficile de se confier à lui. Elle s'est éloigné de lui pour ne pas avoir à subir ça, de devoir expliquer, se confier, sentir les regards emprunts de pitié. Probablement que ses question méritaient réponse, alors avec toute la difficulté du monde elle se dégagea de la porte et l'ouvrit entièrement, dévoilant sa canne et sa cuisse bandée. "Pour ça." Elle se raclait la gorge, luttant silencieusement contre cette envie de disparaître pour oublier ce qu'elle était devenue. "Entre" Peut-être était-il venu le temps de explications.. Cassiopée lui emboîtait le pas péniblement jusqu'au salon. "Tu veux quelque chose?" S'ils pouvaient simplement passer un moment ensemble comme si de rien n'était, mettant les questions de côté ce serait avec plaisir, mais la brune savait bien qu'elles arrivaient... "C'est pas contre toi tu sais" Elle n'était plus que l'ombre d'elle même et pas uniquement avec lui.


Dernière édition par Cassiopée Redwyne le Mar 20 Fév - 21:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 05/11/2017
›› Commérages : 98
›› Pseudo : Getget (Gaëtane)
›› Célébrité : Nathaniel Buzolic
›› Schizophrénie : sevan martell (scott eastwood) ✻ holia millson (shay mitchell) ✻ ness matthews (elisabeth olsen) ✻ clyde rashmi (rami malek) ✻ andrea reagan (tyler blackburn) ✻ jane carrington (kristen bell)

Re: Are you avoiding me ? + CASSIOPEE ✻ ( Dim 18 Fév - 15:15 )

cassiopée&jake ⊹ Si Jake n’est pas du genre collectionner les amitiés lorsqu’il en développe une il est quelqu’un de fidèle, de loyale. Il n’a pas beaucoup d’amis parce qu’il n’en voit pas l’intérêt, parce qu’il ne fait confiance à personne et parce que pour lui l’amitié c’est superflu. Et pourtant il y a ces quelques exceptions. Cassiopée est l’une d’entre elle. Elle fait partie de ces amies de longues desquels on ne se détache jamais vraiment. Elle est cette amie dont il aurait pu tomber amoureux sans jamais avoir le courage de le lui avouer. Cette amie qui est finalement toujours rester cela : une amie. Cette amie à laquelle il tient et dont il s’inquiète depuis quelques semaines maintenant de ne plus avoir de nouvelles. S’il n’est en général pas du genre à courir après quelqu’un pour avoir des nouvelles cette fois-ci c’était différent. Il ne courrait pas après elle juste pour une réponse de sa part à ses messages et appel, il courrait après elle car il s’inquiétait réellement de ce silence si soudain. De toute évidence Cassiopée était loin de s’attendre à le voir devant elle lorsqu’elle ouvrit la porte. "Jake? Je.." Il la regarde, interrogatif, attendant la fin de cette phrase qui ne semble pas venir. Pourquoi se cache-t-elle ? Pourquoi ne le fait-elle pas entrer ? Il est hors de question qu’elle referme la porte avant qu’il n’ai eu de réponse à ses questions alors il lui demande ce qu’il se passe. Il lui demande pourquoi elle a disparu ainsi du jour au lendemain. Mais Cass reste là, à le regarder sans rien dire, comme si elle cherchait le mensonge parfait ou l’explication la plus plausible qui soit. Puis alors qu’il pense qu’elle va refermer la porte devant lui, le laissant dehors en réalité elle se dégage de sa cachette et ce que Jake voit alors le fige. "Pour ça." Une canne, un bandage. Il ne comprend pas. Elle est tombée ? Non cela ne peut pas être aussi simple. Pourquoi lui aurait-elle caché autrement. "Entre" Jake reste silencieux et marche jusqu’au salon décidant qu’ils seront bien mieux à l’intérieur pour discuter de tout ça calmement. "Tu veux quelque chose?" Oui, mais la réponse qu’il allait lui donner n’était certainement pas celle à laquelle elle s’attendait « Oui, je veux des réponses Cass. Je veux que tu me dises ce qu’il c’est passé et pourquoi tu t’es transformée en fantôme » Mais comme il allait certainement être ici pour un moment il reprit la parole en demandant « Mais sinon je veux bien un café aussi » Jake ne pouvait s’empêcher de regarde Cass avec sa canne et son bandage. En la voyant se diriger vers la cuisine péniblement il voulut lui proposer d’aller lui-même se préparer son café mais il sait qu’elle l’aurait mal pris. Après tout si elle ne lui a pas envoyé de message pour lui dire qu’elle était blessée c’était pour ça non ? Pour ne pas avoir à subir son regard et sa pitié. "C'est pas contre toi tu sais" Elle a joué la morte avec combien de personnes alors au juste ? Jake ne dit rien, attendant patiemment qu’elle revienne au salon. Lorsqu’elle se décide enfin à s’asseoir à côté de lui il reprend « Si c’est pas contre moi alors explique moi » Il avait besoin de réponse, d’explications. Il attrapa la tasse de café, en but une gorgée puis reprit. « Je comprends pas Cass je pensais qu’on se mentait pas tous les deux » Il pensait qu’elle était l’une des seules personnes en qui il pouvait avoir confiance, l’une des seules qui lui disaient tout et à qui il pouvait tout dire. Les disputes avec Aurora, les coups bas, son côté connard. Il ne lui cachait rien. « Je croyais qu’on se disait tout et la je découvre que t’as été blessé, assez grièvement a en voir ton état et tu ne m’en parles pas » Il souhaitait juste comprendre pourquoi elle avait temps tenu à garder le silence. Si ce n’était pas contre lui comme elle l’avait dit alors dans ce cas pourquoi ? Il n'en démordra pas et ne lâchera pas l'affaire tant qu'il n'aura pas eu de réponses.


La confiance, c'est comme une gomme.  On peut pardonner, mais à force, quoi que l'on fasse, elle finira toujours pas rétrécir jusqu'au jour où elle disparaîtra complètement. Car toute confiance à ses limites. — .
Revenir en haut Aller en bas
‹ I'M A SPECIAL KIND.
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 07/06/2016
›› Commérages : 137
›› Pseudo : Lully (aline)
›› Célébrité : Gal Gadot
›› Schizophrénie : ›› Eirik

Re: Are you avoiding me ? + CASSIOPEE ✻ ( Mer 21 Fév - 23:28 )


Nowhere to run from this ✻ Cass avait construit minutieusement un mur autour de son esprit, brique après brique pendant ces derniers mois. Un mur qui était sensé protéger son esprit, lui permettre de dissimuler son état plus que pitoyable. Elle tentait tant bien que mal de paraître normale, bien que quiconque la connaisse réellement se rend vite compte qu'elle ne fait que faire semblant d'aller bien. Le fait est que a fonctionne dans sa vie de tout les jours étant donné qu'elle a prit soin d'éviter ces personnes qui ne la connaissent que trop bien justement. Sa façade n'avait pas duré bien longtemps avec ses deux meilleurs amis, mais ils étaient bien les seuls jusqu'à maintenant a avoir réellement comprit sa douleurs. Peut-être même n'en ont -ils toujours pas mesuré la profondeur d'ailleurs. S'isoler du monde n'était probablement pas l'idée du siècle, elle mettait elle-même son cœur aux abois, se méfiant constamment du monde qui l'entoure, persuadée qu'elle est face au point de non retour, chassée par ses propres fantômes. Jusqu'à ce que son regard se pose sur un visage qu'elle ne connait que trop bien, planté là devant sa porte, elle ne s'était jamais posé la question de quelles genre de répercussion ça pourrait bien avoir sur ses amitiés. Elle n'avait pensé qu'à elle-même, ou peut-être n'avait-elle pas assez pensé à elle-même justement. Que pouvait-elle bien lui dire, après des mois de silence? Son regard se vidait en un battement de cil dès lors qu'il croisa le sien. Interloquée elle se demande pourquoi il est là aujourd'hui particulièrement, pourquoi n'avait-il pas attendu un peu? Ou peut-être même que ça lui aurait enlevé une épine du pied qu'il l'oublie tout simplement..

Elle hésite, de longues secondes. Cachée là derrière la porte, mise au pied du mur, prise dans son propre piège. La question tant redoutée ne tarde pas à tomber et sa jambe manque de peu de se dérober sous son poids. Le silence s'impose un peu plus longtemps que prévu, ses interrogations la submerge et elle doit se faire violence pour finalement lui ouvrir la porte dévoilant au grand jour sa jambe abîmée. La brune l'invite à entrer avant qu'il ne puisse dire quoique ce soit, comme si repousser le moment fatidique était la solution. Une fois à l’intérieur elle se contente dans un premier temps de lui demander s'il veut quelque chose mais sa réponse a le don de la surprendre. Dans une certaine mesure, évidement qu'il est là pour avoir des réponses, mais sa réponse sèche l'avait interrompue dans son mouvement. Elle soutenait son regard, silencieuse, attendant une réponse plus adéquate qu'il finit par lui donner quelques secondes après. Alors elle lui tourne le dos pour s'enfuir littéralement dans la cuisine, une fuite un peu trop lente mais une fuite quand même.

Après s'être retrouvée seule avec ses démons pendant quelques secondes, Cass revient dans le salon s'installer à ses côtés. Elle n'avait pas eu le temps de se remettre en question, ni de se demandait ce qu'il devait lui dire ou ne pas lui dire, mais elle avait au moins repris un peu de contenance. "Je suis désolée Jackson.." Son nom raisonnait dans son esprit tant il l'avait manqué et elle fu soudainement submergée par les remords. Ses quelques mots lui balançaient une claque immense à la figure et tandis qu'elle torturait ses doigts sous le stress elle bredouillait comme une gamine. "Je.. je voulais pas te mentir Jake. Vraiment.. c'était pas mon intention. Je.. voulais juste éviter ... les questions."  Probablement parce qu'elle était incapable d'y faire face et c'était là le plus gros problème. Pour se donner du courage, elle avalait quasiment toute sa tasse d'une traite. Jake n'avait pas tord. Ils se disaient tout et elle aurait du lui dire. Ses mots raisonnent, elle porte la main à sa cuisse le regard absent, ses dents déchiquetant l’intérieur de ses joues. "Je sais. Je suis désolée" ... " trop grièvement peut-être". Elle venait de penser tout haut. Surement avait-elle passé ce cap où la douleur était si intense que la solution de facilité était de s'enfermer. "C'était plus facile c'est tout.. De ne pas répondre aux questions, de ne pas avoir à expliquer et revivre à chaque fois tout ça, avec chaque personne qui te demande qu'est-ce qu'il s'est passé. Qu'à chaque fois qu'une question se pose tu t'as l'impression d'annihiler tous les efforts que t'as fais jusqu'à là." Elle baissait les yeux et fixait sa jambe comme si elle était son seul problème. "Je pensais pouvoir y arriver plus ou moins toute seule". Sauf qu'au jour d’aujourd’hui, elle n'avait pas surmonté grand chose.


Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 05/11/2017
›› Commérages : 98
›› Pseudo : Getget (Gaëtane)
›› Célébrité : Nathaniel Buzolic
›› Schizophrénie : sevan martell (scott eastwood) ✻ holia millson (shay mitchell) ✻ ness matthews (elisabeth olsen) ✻ clyde rashmi (rami malek) ✻ andrea reagan (tyler blackburn) ✻ jane carrington (kristen bell)

Re: Are you avoiding me ? + CASSIOPEE ✻ ( Dim 4 Mar - 11:26 )

cassiopée&jake ⊹ Si l’optique de Cass était de ne pas donner de nouvelles à ces proches pour espérer les laisser à l’écart il faut bien avouer que cela n’avait pas vraiment fonctionné. Jake aurait pu rester des mois sans la voir si elle lui avait donné des nouvelles. Mais elle avait fait la morte et ça sa l’inquiétait bien plus. Ce n’était pas son genre de ne pas répondre aux messages ou aux appels et c’est cela qui lui avait mis la puce à l’oreille. Il se passait quelque chose et il avait besoin de savoir quoi. Voila comment il avait atterri devant la porte de chez elle, ici au moins elle ne pourrait plus fuir. Enfin elle pourrait toujours lui refermer la porte au nez mais elle n’oserait pas. Si ? Non, elle n’osa pas, surprise de le voir devant chez elle après quelques secondes elle se dégagea de sa porte, dévoilant sa jambe bandée et l’invita finalement à entrer. Ce que Cass ne semblait pas comprendre c’était que Jake n’était pas là pour parler de la pluie et du beau temps, les sujets habituels ne l’intéressait pas aujourd’hui. Il voulait des réponses et il ne partirait pas sans les avoir eu. Malgré tout il lui semblait qu’il allait rester ici un long moment alors il accepta de prendre une tasse de café.  "Je suis désolée Jackson.." Il la regarde, suivant les mouvements de von visage. Il lui en veut, il lui en veut pour les mensonges, il lui en veut d’avoir cru bon de s’éloigner de tout le monde. Il lui en veut de lui avoir menti, elle, l’une des rares personnes en qui il a confiance.  "Je.. je voulais pas te mentir Jake. Vraiment.. c'était pas mon intention. Je.. voulais juste éviter ... les questions." Cela ne revenait-il pas au même en fin de compte ? Mentir. Cacher la vérité. Deux expressions différentes qui voulaient dire la même chose pour Jackson. « Alors pour éviter les questions tu n’as rien trouvé de mieux que d’éviter de donner des réponses » Elle aurait simplement pu envoyer un message en disant qu’elle allait bien, il n’aurait certainement pas été cherché plus loin. "Je sais. Je suis désolée" Elle continuait à s’excuser, inlassablement mais Jake n’en avait que faire de ces excuses. Il savait qu’elle s’en voulait, il pouvait le lire dans son regard mais les remords n’arrangeront rien. Seule la vérité pourra rétablir leur relation.  "C'était plus facile c'est tout.. De ne pas répondre aux questions, de ne pas avoir à expliquer et revivre à chaque fois tout ça, avec chaque personne qui te demande qu'est-ce qu'il s'est passé. Qu'à chaque fois qu'une question se pose tu t'as l'impression d'annihiler tous les efforts que t'as fais jusqu'à là." Ils furent deux à baisser les yeux à cet instant. Désormais Jake comprenait un peu mieux sa souffrance et il s’en voulait de l’avoir blâmé de la sorte quelques minutes plus tôt. "Je pensais pouvoir y arriver plus ou moins toute seule" Jackson pose alors sur la table la tasse de café qu’il tenait et pose ses mains sur celle de Cassiopée « Mais t’es pas toute seule Cass » Et de toute évidence essayer de gérer ça toute seule n’avait pas été une réussite alors pourquoi ne le laissait-elle pas l’aider à surmonter tout ça. « Je ne te demanderais pas ce qu’il c’est passé si tu ne veux pas en parler. Tout ce que je veux savoir c’est si ta jambe va aller mieux ? » Il ne savait pas ce qui c’était passé mais une chose est sûre c’était que sa jambe était blessée et qu’elle se retrouvait en partie handicapée par cette blessure. « Je peux pas te forcer à me dire ce qui c’est passé mais je peux au moins mais je peux au moins t’aider à ma façon » En étant là, en l’écoutant, ou même en lui parlant d’autres choses juste pour lui changer les idées. « Je connais des médecins, de très bon médecin. Je ne t’oblige à rien mais je peux te donner leur numéro. » Jackson boit une gorgée de son café, jetant un coup d’œil discret au bandage de la jeune femme. Jusqu’ici il a fait en sorte de ne pas la regarder car il ne veut pas qu’elle croit que c’est tout ce qu’il voit. Il la voit elle avant de voir sa blessure. « Je veux juste t’aider Cass ».


La confiance, c'est comme une gomme.  On peut pardonner, mais à force, quoi que l'on fasse, elle finira toujours pas rétrécir jusqu'au jour où elle disparaîtra complètement. Car toute confiance à ses limites. — .
Revenir en haut Aller en bas
‹ I'M A SPECIAL KIND.
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 07/06/2016
›› Commérages : 137
›› Pseudo : Lully (aline)
›› Célébrité : Gal Gadot
›› Schizophrénie : ›› Eirik

Re: Are you avoiding me ? + CASSIOPEE ✻ ( Sam 14 Avr - 1:00 )


Nowhere to run from this ✻ Cass détestait l'image que Jake lui renvoyait d'elle même. Celle de la pauvre femme faible qui n'accepte pas sa condition. Celle d'une femme qu'elle ne veut pas être mais qu'elle est devenue depuis quelques mois. Précisément la raison pour laquelle l'isolement avait paru être la solution. La solution pour le pas être confrontée à tout ça, aux autres, à leur jugement, à leur curiosité, leur besoin de savoir, leur pitié parfois. Mais plus particulièrement contre ça, se prendre en pleine figure la réalité. Une réalité qu'elle n'accepte pas pour de nombreuses raisons. Alors quand elle voit Jake, à qui elle n'a donné aucune nouvelle volontairement, elle se sent submergée par la réalité. La brune se rend compte qu'en pensant se protéger, elle s'est tout bonnement enfoncée dans son mal-être. Evidemment qu'elle ne voulait pas lui mentir. C'est précisément pour ça qu'elle ne répondait pas à ses messages et à ses appels aussi réconfortants avaient-ils pu être pour elle. Plusieurs fois elle avait voulu lui répondre quelque chose. Son élan se coupait de lui même à chaque fois. Une vague de réconfort envahissait son cœur chaque fois que son nom s'affichait sur son téléphone mais elle ne pouvait pas se résoudre à lui mentir. Un égoïsme pur qui lui faisait faire marche arrière pour ne pas l'affronter. Elle n'a rien trouvé de mieux que d'éviter les questions pour ne pas donner de réponses. Exactement. Cassiopée hausse les épaules et baisse les yeux. Que pouvait-elle ajouter de plus? Jake avait tapé dans le mille. "Je me suis juste dit que tu penserais simplement que ma mission durait plus que prévu et que la connexion était mauvaise." La pédiatre se retrouvait face à une des personnes les plus importantes dans sa vie, profondément déçue et blessée d'avoir été écarté. Bien évidement Cassiopée comprend sa position et comprend petit à petit que les choix qu'elle a fait n'était pas les bons. Ca la pousse à s'ouvrir un peu à lui,  lui expliquant avec maladresse qu'elle pensait simplement se protéger et éviter de revivre ces moments difficiles. Probablement avec une pointe de fierté à vouloir s'en sortir seule, ne pas exposer aux autres sa faiblesse et rester aux yeux de tous simplement la chirurgienne extrêmement compétente qu'elle est.

Son cœur fait un bon dans sa poitrine lorsque ses mains se posent sur la sienne. Ses doigts se referment autour de ses mains et ce petit geste la réchauffe plus qu'elle ne l'aurait imaginé. Ses yeux s’embuent également quand il lui dit qu'elle n'est pas toute seule. Son ton s'était radoucit et a la rassurait qu'il semble comprendre sa position. Elle regrettait profondément de l'avoir mis sur le côté et le voir blessé par son comportement lui prouvait de la plus belle des manière à qu'elle point il tenait à elle et ça lui fait un bien fou au final de le savoir à ses côtés. Son regarde lorgne sa jambe avec dédain. Elle ne pensait pas qu'il lui demanderait aussi vite pour ça mais elle ne pouvait pas lui en vouloir. Il l'avait bien vu boiter comme une vieille dame avec sa canne alors elle ne pouvait pas nier. "Probablement pas à 100%.. mais oui" Elle va aller mieux, mais Cassiopée ne sait que trop bien qu'elle ne récupérera pas la totalité de sa capacité. Elle commençait à accepter cette perspective mais n'accepterai pas de rester boiteuse ou d'être incapable de continuer à exercer. "Je suis vraiment idiote" C'est la seule pensée qui lui traversait l'esprit en cet instant. Honteuse d'elle telle une gamine devant autant de gentillesse qu'elle ne mérite probablement pas. "Je suis désolée Jackson, j'ai merdé. Je savais pas comment te dire ça. Et je sais toujours pas." Mais elle ne pouvait pas lui dire à quel point elle était reconnaissante qu'il ne l'ai pas blâmée plus que ça. Elle ne savait pas bien comment réagir à sa proposition par contre. L’énervement montait en elle à une vitesse fulgurante et résistait sur le fil à se lever et lui crier qu'elle est médecin elle même. Ca aurait été ridicule de sa part et elle se rendait bien compte qu'il voulait juste l'aider même si c'était un peu maladroit de sa part connaissant sa fierté. "Mes collègues s'occupent bien de moi" qu'elle dit simplement et elle sait qu'elle peut leur faire entièrement confiance. "S'il n'avaient pas été là, je ne serais plus là". C'est entièrement grâce à eux qu'elle est là aujourd’hui. Elle repère le regard de Jake qui avait prit soin jusqu'à là d'éviter de baisser son regard vers sa cuisse. Sa main se mettait à triturer son bandage avec nervosité à l'idée d'avoir à évoquer avec lui les détails. Son regard se plonge dans le sien, profondément reconnaissant. Elle inspire profondément. "Je voulais pas que tu vois ce que je suis devenue." Elle n'avait pas évoqué l'accident, avec personne, depuis qu'elle l'avait dit à ses proches et ses deux meilleurs amis quand elle est rentrée de moyen orient. Elle frottait énergétiquement son bandage sans trop appuyer. " J'ai juste peur de ne plus pouvoir exercer ... Je supporterais pas." Parce que c'est toute sa vie, mais qu'elle se sent terriblement responsable de ce qu'il s'est passé alors qu'elle ne l'est absolument pas, et qu'en plus sa jambe ne sera peut-être plus en mesure de lui permettre de supporter de longues heures en salle d'opération.
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 05/11/2017
›› Commérages : 98
›› Pseudo : Getget (Gaëtane)
›› Célébrité : Nathaniel Buzolic
›› Schizophrénie : sevan martell (scott eastwood) ✻ holia millson (shay mitchell) ✻ ness matthews (elisabeth olsen) ✻ clyde rashmi (rami malek) ✻ andrea reagan (tyler blackburn) ✻ jane carrington (kristen bell)

Re: Are you avoiding me ? + CASSIOPEE ✻ ( Ven 27 Avr - 13:35 )

cassiopée&jake ⊹ Jackson comme on le sait tous n’est pas un garçon très démonstratif, il exprime rarement ces sentiments et n’a par exemple point-ci dire jamais dit à sa sœur combien il l’aime. Pourtant dieu sait qu’il l’aime. Bien plus que n’importe qui. Alors Jackson il ne dit pas à ses proches qu’ils les aiment, en revanche lorsqu’il est inquiet cela se ressent immédiatement. Lorsqu’il a commencé à s’inquiéter pour Cassiopée il lui a envoyé des messages, puis s’est mis à l’appeler, de plus en plus souvent. Puis il avait fini par débarquer chez elle ce matin, bien décidée à avoir des réponses. En le voyant, la jambe dans un bandage son inquiétude ne fit que grandir à nouveau. C’était donc pour cela qu’elle faisait la morte ? Parce qu’elle ne voulait pas qu’il la voit ainsi ? "Je me suis juste dit que tu penserais simplement que ma mission durait plus que prévu et que la connexion était mauvaise." Alors elle le prenait réellement pour un imbécile ? Jake secoue la tête, détourne le regard. Il est déçue par l’attitude de Cassiopée et pourtant il ne réussit pas à lui en vouloir. Il comprend la façon dont elle a réfléchi bien qu’il ne la cautionne pas. Probablement aurait-il fit pareil, pourtant en se retrouvant du côté à de celui à qui l’on ment il réalise qu’il déteste cette sensation. Il déteste avoir été mis de côté. Il déteste ne pas avoir pu être là pour elle lorsqu’elle en avait le plus besoin. Mais aujourd’hui il est là et tiens à le lui faire comprendre en lui expliquant qu’elle n’est pas seule. Qu’elle n’est plus seule et que désormais peu importe combien elle le repoussera il ne la laissera pas de côté. Pas une deuxième fois. Jackson il s’inquiète et ne peut garder son inquiétude pour lui alors il lui demande. Il lui demande si elle va bien, si sa jambe va bien. "Probablement pas à 100%.. mais oui" Il acquiesce simplement d’un signe de la tête. Pour lui c’est une bonne nouvelle, pour elle en revanche il sait que ce n’est pas ce qu’elle espérait alors il cache son soulagement dans un sourire qu’il lui donne. Un sourire réconfortant. Il avait eu si peur en voyant ce bandage sur sa jambe, et il a peur encore de ce qui peut se cacher dessus. A quel point as t-elle été blessé ? Qu’est-ce qui c’est passé ? Il ne lui demandera pas. Parce qu’il a bien trop peur de lui remémorer des souvenirs difficiles. Alors il la croit sur parole lorsqu’elle lui dit que ça va. "Je suis vraiment idiote" Jake secoue la tête, gardant sa main dans la sienne. "Je suis désolée Jackson, j'ai merdé. Je savais pas comment te dire ça. Et je sais toujours pas." Quel ami serait-il s’il lui en voulait pour ça ? Cette épreuve est certainement déjà assez difficile à supporter. Jake ne veux pas en rajouter une couche, elle a déjà trop souffert. « C’est fini maintenant Cass. C’est pas grave » Un Jackson non rancunier, c’est bien la première fois qu’on peut le voir ainsi. Mais avec elle il est différent, il ne veut pas la faire souffrir inutilement comme il peut parfois le faire avec sa sœur. Lorsqu’il lui propose de lui donner le numéro de très bons médecins qu’il connait Jackson remarque le changement d’expression sur le visage de Cass bien qu’elle tente de le dissimuler. Il se rend compte alors de la maladresse de ses propos. Il avait simplement voulu lui proposer son aide sans se rendre compte qu’il la blessait au passage. "Mes collègues s'occupent bien de moi" Il acquiesce d’un signe de la tête, mal à l’aise. "S'il n'avaient pas été là, je ne serais plus là" Bien qu’elle ne l’ai pas exprimé à voix haute il sait qu’il l’a blessé et tiens à s’excuser le plus subtilement possible. « Je leur fais confiance dans ce cas. Et je te fais confiance aussi » Et c’était la vérité. Malgré ce mensonge il a confiance en elle, parce qu’elle est certainement la personne la plus honnête qu’il connaisse. L’une des personnes en qui il a le plus confiance. "Je voulais pas que tu vois ce que je suis devenue." Elle ne cesse de répéter ces mots et Jake continue à secouer la tête. « Arrête de répéter ça Cass. Tu penses être devenu quoi exactement ? Une éclopée ? On l’est tous à un moment ou à un autre. Et puis tu marches, tu te tient debout. T’es pas bien différente de la fille que j’ai aimé fut un temps » Seul ce bandage noircissait le paysage mais après l’avoir regardé quelques secondes il n’y faisait désormais plus attention. " J'ai juste peur de ne plus pouvoir exercer ... Je supporterais pas." Il sait bien que c’est ce qui lui fait le plus peur, elle aurait bien pu perdre un organe tant que cela ne lui servait pas dans son métier elle n’aurait rien dit. « Tu vas récupérer tes capacités Cassiopée j’en suis persuadée » Seulement pour cela elle avait besoin de repos, un terme qu’elle ne connait que trop peu. « T’es une battante, une guerrière, je suis persuadée que dans 6 mois tu passeras à nouveau des heures debout à soigner le monde » Cass elle soignerait le monde entier si elle le pouvait. Jake il l’aime sa Cassiopée et la voir ainsi démoralisé le rend triste. Il se penche alors vers elle pour déposer un baiser sur son front « Tout va bien aller. Je te le promets » Et pourtant il ne devrait pas faire des promesses qu’il n’est pas sur de pouvoir tenir.


La confiance, c'est comme une gomme.  On peut pardonner, mais à force, quoi que l'on fasse, elle finira toujours pas rétrécir jusqu'au jour où elle disparaîtra complètement. Car toute confiance à ses limites. — .
Revenir en haut Aller en bas
‹ I'M A SPECIAL KIND.
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 07/06/2016
›› Commérages : 137
›› Pseudo : Lully (aline)
›› Célébrité : Gal Gadot
›› Schizophrénie : ›› Eirik

Re: Are you avoiding me ? + CASSIOPEE ✻ ( Dim 24 Juin - 17:04 )


Nowhere to run from this ✻  Cass peut lire la déception dans le regard de Jake et ça lui transperce le cœur. Elle n'avant pas anticipé. N'avait pas pensé aux conséquences que ça pourrait avoir. Un coup de tête et la voilà embrigadée dans un cercle vicieux maladroit. Elle s'est refermée sur elle même, profondément meurtrie et tout à fait persuadée que la meilleure chose à faire était de se concentrer sur elle même pour faire face. Et c'est quand elle voit Jake détourner le regard qu'elle comprend qu'elle n'avait pas prit la bonne décision. Elle ne cessait de s'excuser, de se trouver passablement idiote et peu fière d'elle. Mais ça ne suffisait pas à rayer l'absence qu'elle avait imposée à Jake et elle s'en rendait bien compte. Pour autant, ce dont elle était pleinement consciente à ce stade c'est la chance qu’elle pouvait avoir de le compter à ses côtés. Le regret se fait bien plus vicieux et se loge là tout au fond de ses tripes. Se mettait puérilement à jouer au jeu des si. Est-ce qu'elle irait mieux aujourd'hui si elle lui en avait parlé? S'il avait pu l'accompagner dans sa souffrance. Si elle n'avait pas eu cette idée stupide de rester seule au moment où elle avait le plus besoin de quelqu'un? Cass commence tout doucement à rayer la gamine qui avait agit de la sorte, se persuadant que la meilleure chose à faire aujourd'hui était d'en parler. De ne pas le mettre de côté.

Sa bonne volonté ne fit pas long feu sitôt que Jackson lui proposait de la mettre en relation avec de bons médecins. Son sang ne fit qu'un tour et sa fierté de médecin s'étala presque sur la table. Elle se retint à la dernière minute d'agir en médecin arrogant et fier de lui un peu trop que de raison. Il ne s'agissait là que d'une envie de l'aider maladroitement amenée et il était loin de mériter de la colère de sa part. Bien au contraire. Si quelqu'un devait être en colère c'était bien lui. Ses mots raisonnent tout particulièrement dans son esprit alors qu'il lui dit lui faire confiance. Elle se désintègre et sa colère mal placée se vaporise en une seconde. Ses doigts resserrent un peu plus ceux de Jackson alors qu'elle ne trouve pas mot dire. Avait-elle manqué de confiance en lui? Elle avait peur que ce soit le cas. Se persuade qu'il ne s'agit pas de ça, que ça n'était pas contre lui. Et c'était vrai. Ils avaient beau avoir une importance certaine l'un pour l'autre, le sentiment qu'elle n'a plus sa place à ses côtés lui a toujours retourné l'estomac. Probablement faisait-elle encore un plat de rien de tout mais c'était ce qu'elle avait toujours ressenti. Ne pas mériter l'amitié qu'il lui porte aujourd'hui. Et Jackson mets les pieds dans le plat, pose le doigt là où ça fait mal. "La fille que j'ai aimé" Son cœur manque un battement et Cass se fige. Interdite. Il lui semble que sa main serre un peu trop celle de Jake dans la sienne alors que le jeu des si s'impose de nouveau à elle. Et si ça avait marché entre eux, serait-elle plus heureuse aujourd'hui? Elle se mord l'intérieur de la joue, elle aurait voulu que ça fonctionne. Elle se dit parfois qu'ils n'étaient simplement pas destinés à être ensemble, mais elle aurait voulu forcer un peu le destin finalement. "Je ne sais pas" Peut-être que si. Peut-être bien qu'elle était différente, peut-être qu'elle n'était plus celle qu'il avait aimé, d'autant plus maintenant qu'elle avait été gravement blessée. Si les maladies ou les blessures ne nous définissent pas, elle nous changent et Cas ne pourrait jamais rien y faire. Il tentait de nouveau de la rassurer. Elle parvenait à sourire sincèrement et l'apaisement semblant enfin vouloir d'elle. Elle buvait ses paroles comme un remède miracle, se persuadant que dans six mois tout irait mieux, et qu'elle pourrait effectivement soigner le monde. Peut-être retourner en moyen orient. "Dans six mois je pourrais retourner en Irak rendre visite à mes filleules" Si elle n'était pas sûre encore de pouvoir reprendre l'humanitaire, elle voudrait au moins pouvoir rassembler la force nécessaire pour continuer d'aller s'occuper de ses deux irakiennes et voulait bien contre Jake dans six moi tout irait mieux pour elle. Probablement était-ce là la meilleure chose à faire positiver, plutôt que s'enfermer. Les lèvres de Jackson se pose avec délicatesse sur son front et l'humidité lui monte aux yeux. Cass ne pensait vraiment pas mériter de geste d'affection de sa part mais juste pour ce soir elle l'acceptait volontiers. C'était ce dont elle avait le plus besoin aujourd'hui, d'autant plus après sa séance de torture quotidienne, un peu d'affection. Rarement hésitante, Cass s'approchait doucement de Jake pour poser sa joue contre son épaule et l'enlacer avec tendresse. "Est-ce que je peux abuser de ta gentillesse juste pour ce soir?" Est-ce qu'elle pouvait oublier sa jambe pour ce soir et simplement redevenir une gamine en mal d'amour? Si elle pouvait rester dans ses bras un moment, recharger ses batteries et faire le plein de cette affection qu'il lui offre avec sincérité malgré son comportement de gamine gâtée, tout irait pour le mieux. Elle en était persuadé maintenant qu'elle avait besoin de lui pour aller de l'avant.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞

Re: Are you avoiding me ? + CASSIOPEE ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

Are you avoiding me ? + CASSIOPEE

SCREW DESTINY :: postcard for far away :: Sometimes they back
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération