Look around at how lucky we are to be alive right now ✻ SEVAN

 :: the city of cap harbor :: Pacific medical center
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Love is a mutual torture

❝ Family don't end with blood ❞
Love is a mutual torture
http://onemoreparadise.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 13/05/2015
›› Commérages : 4926
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Dylan Flawless O'Brien
›› Schizophrénie : Shane Hollister (Jack Falahee), Jaxson Hamilton (Jesse Lee Soffer), Ryan Oakley (Chris Wood), Mia Smith (Ashley Benson), Alec Winterfell (Luke Mitchell), Matthias Di Lazio (Matthew Daddario), Sebastian Pryce (Cole Sprouse), Lou Perkins (Selena Gomez)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Look around at how lucky we are to be alive right now ✻ SEVAN ✻ ( Lun 12 Fév - 12:17 )

look around at how lucky we are to be alive right now ✻✻✻ « Bobidibabidi boo ! » Ta main qui tient la baguette magique se pose doucement sur le bras d'une jeune fille arrivait aux urgences il y a quelques minutes. A vu d'oeil, t'arrives facilement à voir qu'il est cassé. Elle a probablement dû tomber des escaliers en se levant vu que les parents comme la petite demoiselle sont encore en pyjama. Son os est brisé et il ressort. Par chance, cette dernière fait preuve de beaucoup de courage pour ne pas pleurer. Elle tente vainement de te sourire mais tu peux lire la douleur dans ses traits. « Tu viens, je vais regarder ton bras et on va le réparer, d'accord ? Promis, on va pas te faire mal. » Tu étires tendrement les lèvres et tu fais signe aux parents de bien vouloir te suivre jusqu'à la salle d’examen. Avec le plus de délicatesse possible, tu allonges le bras de la fillette, prénommée Anne, sous l'appareil radiologique. En dix minutes, le scanne est fait et tu peux poster observer comme il se doit ce qu'il se passe avec l'os de la patiente. Fracture. C'est cassé mais pas entièrement. Il va falloir poser une broche. L'opération ne prends pas énormément de temps en soi et n'est pas source de problème. Comme pour chaque patient, ou presque, il demande l'avis d'un médecin. Il pense la même chose que lui. Parfait. Il retourne donc dans sa petite salle et explique le tout à la famille. Anne va partager une chambre avec une autre petite fille qui attend elle aussi d'être opérée et, d'ici la fin de soirée, elle pourra probablement sortir de l'hôpital. Elle devra juste porter un plaque et voir une infirmière la première semaine après l'opération pour désinfecter la cicatrice et enlever les fils. Tout devrait donc bien se passer. Tu conduis donc les trois personnes jusqu'à la chambre, donne le dossier médicale au niveau de l'accueil du service et note le prénom d'Anne sur le tableau des opération. Puis, tu reviens vers les urgences à grands pas afin de pouvoir, enfin, prendre ta pause. Du moins, c'est ce que tu crois. « Thompson ? » Tu lèves le bras et te diriges manuellement vers la personne qui vient de t'appeler. « Y'a un homme qui vient d'arriver et qui a besoin de quelques points de suture. Tu veux bien t'en occuper avant de prendre ta pause déjeuné ? » C'est comme si c'était fait. « Pas de soucis. Je peux avoir son dossier ? » La jeune femme te donne les fameux papiers et tu fronces les sourcils en lisant le nom marqué sur ce dernier. Serait-ce ... ? Impossible. Tu dois faire fausse route. « Monsieur Martell ? Si vous voulez bien me suivre. » Tu regardes la salle, encore bien remplie et voit se lever une personne pour venir vers toi. Outch. Il est quand même bien amoché. « Vous ... On s'est pas déjà croisé chez mon cousin ? Jay ? » Ouais ! C'est ça. C'est un pote à Jay. Bon Dieu. T'as intérêt à pas faire de connerie sinon tu allais avoir ton cousin au cul. « Vous avez pas de nausée ? Ça saigne encore ? » Tu passes un bras en dessous des épaules du brun, juste au cas où, et tu avances vers ta petite salle à toi. « Asseyez-vous. » Et doucement, se serait bête de perdre connaissance maintenant. « Comment vous vous êtes fait ça ? » que tu demandes tout en lavant tes mains afin de pouvoir observer la plaie.
✻✻✻
CODES (c) LITTLE WOLF.


Like a flower made of iron
Don't get too close, it's dark inside. It's where my demons hide i'm not afraid to take a stand, everybody, come take my hand, we'll walk this road together through the storm, whatever weather, cold or warm, just letting you know that you're not alone, holler if you feel like you've been down the same road.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 21/05/2016
›› Commérages : 1193
›› Pseudo : Getget (Gaëtane)
›› Célébrité : Scott Eastwood
›› Schizophrénie : holia millson (shay mitchell) ✻ ness matthews (elisabeth olsen) ✻ clyde rashmi (rami malek) ✻ andrea reagan (tyler blackburn) ✻ jake callahan (nathaniel buzolic) ✻ jane carrington (kristen bell)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Look around at how lucky we are to be alive right now ✻ SEVAN ✻ ( Dim 18 Fév - 13:42 )

cameron&sevan ⊹ La journée de l’agent du FBI ne c’était pas réellement passé comme il l’aurait espéré. Alors qu’il était en planque dans sa voiture, devant la maison qu’il surveillait depuis des mois un bruit étrange à retentit dans son oreillette, venant des micros qu’ils avaient placés là-bas quelques mois plus tôt. En se rendant discrètement sur les lieux pour comprendre l’origine de ce bruit il tomba sur une jeune femme qui de tout évidence ne comprenait pas ce qu’il se passait. Puis tout alla très vite, les hommes le surprirent, ils comprirent rapidement qu’il les surveillait et il fut pris en otage à l’intérieur de la maison. Ligoté à une chaise. Après avoir réussi à se libérer il se battu contre trois d’entre eux. Les autres prirent la fuite et le voila donc maintenant à l’hôpital de Cap Harbor dans l’espoir de se faire recoudre car à 3 contre 1 il ne s’en était pas sortie indemne. « Monsieur Martell ? Si vous voulez bien me suivre. » Sevan lève les yeux de son téléphone et observe quelques secondes le médecin qui viens de l’appeler. Il a déjà vu ce brun il en est certain mais il est pour l’instant incapable de définir ou exactement. Il tend sa main vers le brun afin de la lui serrer « Vous ... On s'est pas déjà croisé chez mon cousin ? Jay ? » Mais oui bien sur ! C’était ça. Ce type dont il ne se souviens plus le prénom est le cousin de Jay mais ce n’est pas la raison première pour laquelle il se rappelle de lui. Il s’en rappelle car lors de l’attaque de John le fou il y a quelques mois ce type avait tenté de jouer les héros. Il se souvient de lui dans son bar. « Si, en effet je pense. Et puis je crois que l’on c’est également croisé à la soirée d’inauguration du 5th. » Cette soirée n’était pas forcément un bon souvenir pour le Martell qui avait eu si peur de perdre Liv ce soir là. Pourtant cette soirée n’a pas eu que du mauvais puisqu’elle lui a permis de se rendre compte de ses sentiments pour la belle. « Sacrée soirée hein » Personne n’a eu le temps de prendre une cuite ce soir là néanmoins la soirée restes certainement inoubliable pour tout ceux présent sur place. Malheureusement pour tous ce ne sera pas un heureux souvenir. « Vous avez pas de nausée ? Ça saigne encore ? » Sevan a déjà connu bien pire, s’il est ici c’est simplement parce qu’il ne sait pas se recoudre lui-même, autrement il aurait simplement pris un antalgique pour faire passer la douleur et serait resté bien tranquillement chez lui à attendre patiemment le coup de fil de son patron. « Non non ça va. Et je dois dire que j’ignore si ça saigne encore. J’appuie dessus avec ces compresses depuis presque une heure, alors à mon avis non ça a du cesser » Ah moins qu’il ne soit beaucoup plus amoché qu’il n’y parait mais il en doute. S’il n’est pas à son meilleur jour niveau charisme il sait néanmoins que les hommes en face de lui son dans un bien plus mauvais état. Pour sa part il n’aura que quelques hématomes et des points de sutures au niveau de l’arcade rien de plus. Sevan le suit jusqu’à la salle de soin et obéit docilement en s’asseyant à l’endroit qu’il lui indique. « Comment vous vous êtes fait ça ? » Bien sur qu’il voulait savoir, mais dans son cas ce n’était certainement pas de la curiosité mal placée. Il était nécessaire qu’il sache l’origine de cette plaie afin de savoir s’il pouvait y avoir un quelconque corps étranger à l’intérieur « Disons que j’ai voulu jouer les super-héros en sauvant une princesse en détresse, mais il s’est avérée qu’ils étaient plus nombreux que moi » Si seulement cette nana ne s’était pas trouvée ici et n’avait pas détruit son micro jamais il n’aurait eu besoin de se battre et sa mission n’aurait pas échoué. « Plus nombreux mais pas plus fort comme tu peux le voir » Bon en fait il ne peux pas le voir puisqu’il n’a pas en face de lui le visage défigurée des autres hommes, néanmoins il peut tout de même se l’imaginer non ? « C’est mon côté superman, j’aime bien me foutre dans la merde » Même si bien souvent c’est son métier qui l’exige, Sevan ne peut pas nier qu’il a toujours été du genre à venir en aide aux personnes en détresse. « Oh et s’il te plait arrête de me vouvoyez j’ai l’impression d’avoir 50 ans. J’ai quoi, 5 ans de plus que toi, même pas. Je suis pas un papy » Sevan et sa peur d’être un papy, le retour.



YOU ARE WHAT I WANT

Parce que y a des gens qui s'en vont, d'autre qui restent, ou qui reviennent dans notre vie. Parce que des fois c'est moi qui m'en vais, qui revient puis qui regrette d'être restée ou partie. Parce que le monde est inconstant, éphémère et indécis.
Revenir en haut Aller en bas

Look around at how lucky we are to be alive right now ✻ SEVAN

SCREW DESTINY :: the city of cap harbor :: Pacific medical center
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération