Look around at how lucky we are to be alive right now ✻ SEVAN

 :: the city of cap harbor :: Pacific medical center
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Love is a mutual torture

❝ Family don't end with blood ❞
Love is a mutual torture
http://onemoreparadise.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 13/05/2015
›› Commérages : 5062
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Dylan Flawless O'Brien
›› Schizophrénie : Shane Hollister (Jack Falahee), Jaxson Hamilton (Jesse Lee Soffer), Ryan Oakley (Chris Wood), Mia Smith (Ashley Benson), Alec Winterfell (Luke Mitchell), Matthias Di Lazio (Matthew Daddario), Sebastian Pryce (Cole Sprouse), Lou Perkins (Selena Gomez), Logan Pierce (Dacre Montgomery)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Look around at how lucky we are to be alive right now ✻ SEVAN ✻ ( Lun 12 Fév - 12:17 )

look around at how lucky we are to be alive right now ✻✻✻ « Bobidibabidi boo ! » Ta main qui tient la baguette magique se pose doucement sur le bras d'une jeune fille arrivait aux urgences il y a quelques minutes. A vu d'oeil, t'arrives facilement à voir qu'il est cassé. Elle a probablement dû tomber des escaliers en se levant vu que les parents comme la petite demoiselle sont encore en pyjama. Son os est brisé et il ressort. Par chance, cette dernière fait preuve de beaucoup de courage pour ne pas pleurer. Elle tente vainement de te sourire mais tu peux lire la douleur dans ses traits. « Tu viens, je vais regarder ton bras et on va le réparer, d'accord ? Promis, on va pas te faire mal. » Tu étires tendrement les lèvres et tu fais signe aux parents de bien vouloir te suivre jusqu'à la salle d’examen. Avec le plus de délicatesse possible, tu allonges le bras de la fillette, prénommée Anne, sous l'appareil radiologique. En dix minutes, le scanne est fait et tu peux poster observer comme il se doit ce qu'il se passe avec l'os de la patiente. Fracture. C'est cassé mais pas entièrement. Il va falloir poser une broche. L'opération ne prends pas énormément de temps en soi et n'est pas source de problème. Comme pour chaque patient, ou presque, il demande l'avis d'un médecin. Il pense la même chose que lui. Parfait. Il retourne donc dans sa petite salle et explique le tout à la famille. Anne va partager une chambre avec une autre petite fille qui attend elle aussi d'être opérée et, d'ici la fin de soirée, elle pourra probablement sortir de l'hôpital. Elle devra juste porter un plaque et voir une infirmière la première semaine après l'opération pour désinfecter la cicatrice et enlever les fils. Tout devrait donc bien se passer. Tu conduis donc les trois personnes jusqu'à la chambre, donne le dossier médicale au niveau de l'accueil du service et note le prénom d'Anne sur le tableau des opération. Puis, tu reviens vers les urgences à grands pas afin de pouvoir, enfin, prendre ta pause. Du moins, c'est ce que tu crois. « Thompson ? » Tu lèves le bras et te diriges manuellement vers la personne qui vient de t'appeler. « Y'a un homme qui vient d'arriver et qui a besoin de quelques points de suture. Tu veux bien t'en occuper avant de prendre ta pause déjeuné ? » C'est comme si c'était fait. « Pas de soucis. Je peux avoir son dossier ? » La jeune femme te donne les fameux papiers et tu fronces les sourcils en lisant le nom marqué sur ce dernier. Serait-ce ... ? Impossible. Tu dois faire fausse route. « Monsieur Martell ? Si vous voulez bien me suivre. » Tu regardes la salle, encore bien remplie et voit se lever une personne pour venir vers toi. Outch. Il est quand même bien amoché. « Vous ... On s'est pas déjà croisé chez mon cousin ? Jay ? » Ouais ! C'est ça. C'est un pote à Jay. Bon Dieu. T'as intérêt à pas faire de connerie sinon tu allais avoir ton cousin au cul. « Vous avez pas de nausée ? Ça saigne encore ? » Tu passes un bras en dessous des épaules du brun, juste au cas où, et tu avances vers ta petite salle à toi. « Asseyez-vous. » Et doucement, se serait bête de perdre connaissance maintenant. « Comment vous vous êtes fait ça ? » que tu demandes tout en lavant tes mains afin de pouvoir observer la plaie.
✻✻✻
CODES (c) LITTLE WOLF.


Like a flower made of iron
Don't get too close, it's dark inside. It's where my demons hide i'm not afraid to take a stand, everybody, come take my hand, we'll walk this road together through the storm, whatever weather, cold or warm, just letting you know that you're not alone, holler if you feel like you've been down the same road.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 21/05/2016
›› Commérages : 1300
›› Pseudo : Getget (Gaëtane)
›› Célébrité : Scott Eastwood
›› Schizophrénie : holia millson (shay mitchell) ✻ ness matthews (elisabeth olsen) ✻ clyde rashmi (rami malek) ✻ andrea reagan (tyler blackburn) ✻ jake callahan (nathaniel buzolic) ✻ jane carrington (kristen bell) ✻ caitlin pierce (johanna braddy)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Look around at how lucky we are to be alive right now ✻ SEVAN ✻ ( Dim 18 Fév - 13:42 )

cameron&sevan ⊹ La journée de l’agent du FBI ne c’était pas réellement passé comme il l’aurait espéré. Alors qu’il était en planque dans sa voiture, devant la maison qu’il surveillait depuis des mois un bruit étrange à retentit dans son oreillette, venant des micros qu’ils avaient placés là-bas quelques mois plus tôt. En se rendant discrètement sur les lieux pour comprendre l’origine de ce bruit il tomba sur une jeune femme qui de tout évidence ne comprenait pas ce qu’il se passait. Puis tout alla très vite, les hommes le surprirent, ils comprirent rapidement qu’il les surveillait et il fut pris en otage à l’intérieur de la maison. Ligoté à une chaise. Après avoir réussi à se libérer il se battu contre trois d’entre eux. Les autres prirent la fuite et le voila donc maintenant à l’hôpital de Cap Harbor dans l’espoir de se faire recoudre car à 3 contre 1 il ne s’en était pas sortie indemne. « Monsieur Martell ? Si vous voulez bien me suivre. » Sevan lève les yeux de son téléphone et observe quelques secondes le médecin qui viens de l’appeler. Il a déjà vu ce brun il en est certain mais il est pour l’instant incapable de définir ou exactement. Il tend sa main vers le brun afin de la lui serrer « Vous ... On s'est pas déjà croisé chez mon cousin ? Jay ? » Mais oui bien sur ! C’était ça. Ce type dont il ne se souviens plus le prénom est le cousin de Jay mais ce n’est pas la raison première pour laquelle il se rappelle de lui. Il s’en rappelle car lors de l’attaque de John le fou il y a quelques mois ce type avait tenté de jouer les héros. Il se souvient de lui dans son bar. « Si, en effet je pense. Et puis je crois que l’on c’est également croisé à la soirée d’inauguration du 5th. » Cette soirée n’était pas forcément un bon souvenir pour le Martell qui avait eu si peur de perdre Liv ce soir là. Pourtant cette soirée n’a pas eu que du mauvais puisqu’elle lui a permis de se rendre compte de ses sentiments pour la belle. « Sacrée soirée hein » Personne n’a eu le temps de prendre une cuite ce soir là néanmoins la soirée restes certainement inoubliable pour tout ceux présent sur place. Malheureusement pour tous ce ne sera pas un heureux souvenir. « Vous avez pas de nausée ? Ça saigne encore ? » Sevan a déjà connu bien pire, s’il est ici c’est simplement parce qu’il ne sait pas se recoudre lui-même, autrement il aurait simplement pris un antalgique pour faire passer la douleur et serait resté bien tranquillement chez lui à attendre patiemment le coup de fil de son patron. « Non non ça va. Et je dois dire que j’ignore si ça saigne encore. J’appuie dessus avec ces compresses depuis presque une heure, alors à mon avis non ça a du cesser » Ah moins qu’il ne soit beaucoup plus amoché qu’il n’y parait mais il en doute. S’il n’est pas à son meilleur jour niveau charisme il sait néanmoins que les hommes en face de lui son dans un bien plus mauvais état. Pour sa part il n’aura que quelques hématomes et des points de sutures au niveau de l’arcade rien de plus. Sevan le suit jusqu’à la salle de soin et obéit docilement en s’asseyant à l’endroit qu’il lui indique. « Comment vous vous êtes fait ça ? » Bien sur qu’il voulait savoir, mais dans son cas ce n’était certainement pas de la curiosité mal placée. Il était nécessaire qu’il sache l’origine de cette plaie afin de savoir s’il pouvait y avoir un quelconque corps étranger à l’intérieur « Disons que j’ai voulu jouer les super-héros en sauvant une princesse en détresse, mais il s’est avérée qu’ils étaient plus nombreux que moi » Si seulement cette nana ne s’était pas trouvée ici et n’avait pas détruit son micro jamais il n’aurait eu besoin de se battre et sa mission n’aurait pas échoué. « Plus nombreux mais pas plus fort comme tu peux le voir » Bon en fait il ne peux pas le voir puisqu’il n’a pas en face de lui le visage défigurée des autres hommes, néanmoins il peut tout de même se l’imaginer non ? « C’est mon côté superman, j’aime bien me foutre dans la merde » Même si bien souvent c’est son métier qui l’exige, Sevan ne peut pas nier qu’il a toujours été du genre à venir en aide aux personnes en détresse. « Oh et s’il te plait arrête de me vouvoyez j’ai l’impression d’avoir 50 ans. J’ai quoi, 5 ans de plus que toi, même pas. Je suis pas un papy » Sevan et sa peur d’être un papy, le retour.



YOU ARE WHAT I WANT

Parce que y a des gens qui s'en vont, d'autre qui restent, ou qui reviennent dans notre vie. Parce que des fois c'est moi qui m'en vais, qui revient puis qui regrette d'être restée ou partie. Parce que le monde est inconstant, éphémère et indécis.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Love is a mutual torture

❝ Family don't end with blood ❞
Love is a mutual torture
http://onemoreparadise.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 13/05/2015
›› Commérages : 5062
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Dylan Flawless O'Brien
›› Schizophrénie : Shane Hollister (Jack Falahee), Jaxson Hamilton (Jesse Lee Soffer), Ryan Oakley (Chris Wood), Mia Smith (Ashley Benson), Alec Winterfell (Luke Mitchell), Matthias Di Lazio (Matthew Daddario), Sebastian Pryce (Cole Sprouse), Lou Perkins (Selena Gomez), Logan Pierce (Dacre Montgomery)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Look around at how lucky we are to be alive right now ✻ SEVAN ✻ ( Sam 10 Mar - 16:23 )


look around at how lucky we are to be alive right now ✻✻✻ Le nouveau dossier dans tes mains, t'avances à grande enjambés vers la salle d'attente. Bien que la fatigue se fasse ressentir, tu avançais irrévocablement vers ton prochain patient. Le nom a peine dit, tu observes le jeune homme qui approche de toi. Son visage ne t'est pas inconnu mais tu es bien incapable de dire d'où tu le connais. Et puis, tu repenses à la date de naissance que tu avais vu quelques secondes plus tôt. Peut-etre y a-t'il un lien avec son cousin, Jay ? « Si, en effet je pense. Et puis je crois que l’on c’est également croisé à la soirée d’inauguration du 5th. » Tu fronces les sourcils, pinces les lèvres. T'es pas certain que se soit une bonne chose de mettre l'inauguration sur le tapis. « Sacrée soirée hein » Vous avancez petit à petit jusqu'au box, d'un signe de main, tu le fais entrer et s'asseoir sur le lit adequate. « Ouais. Sacré soirée pour ceux qui ont pas vu des corps tombés en face d'eux ... » Ou qui n'ont pas eu une arme collé à la tempe, ou bien meme dans la bouche. T'avais failli mourir ce jour-là. T'avais voulu protèger tes amis et tu les avais mis plus en danger qu'autre chose. Ce Sevan etait bien mignon à avoir tuer le psychopathe qui vous retenez, il n'en reste pas moins que tu faisais encore des cauchemars de cette soirée là. Bref. Tu te focalises plutôt sur les blessures de ton patient, posant quelques questions afin d'établir le degré du danger. « Non non ça va. Et je dois dire que j’ignore si ça saigne encore. J’appuie dessus avec ces compresses depuis presque une heure, alors à mon avis non ça a du cesser » Tu acquiesces, mets des gants et fais en sorte d'enlever la compresse. « on est jamais trop prudent. » En effet, le sang ne semble plus couler, mais la plaie n'est pas des plus jolies. Tu t'empares d'une compresses neuves, y met du désinfectant et appuie à nouveau sur la plaie. Comment s'etait-il fait ça ? « Disons que j’ai voulu jouer les super-héros en sauvant une princesse en détresse, mais il s’est avéré qu’ils étaient plus nombreux que moi » Outch. Tu grimaces en pensant à tous les coups qu'il a pu recevoir. « Ouais ... Je vois le topo. » il faudra penser à bien réfléchir la prochaine fois qu'il veut s'embarquer dans une histoire pareille. « Vous avez d'autres contusions ? » Un coup mal placé peut toucher la rate et le tuer. « Plus nombreux mais pas plus fort comme tu peux le voir » Mouais. Il va quand même avoir de méchants bleus. Tu te contentes de faire une petite moue et d'hausser les épaules. « Plus fort ou pas, vous vous êtes mis en danger. » Et c'est un peu débile. « C’est mon côté superman, j’aime bien me foutre dans la merde » Tu glousses sans même savoir ce que tu trouves de drôle. « Un superman en carton, si vous voulez mon avis. Lui, il serait pas à l'hôpital autrement. » Lentement, tu enleves la compresses, observe comme il faut la plaie et tente de nettoyer les contours. Ça devrait être bon pour recoudre. « Oh et s’il te plait arrête de me vouvoyez j’ai l’impression d’avoir 50 ans. J’ai quoi, 5 ans de plus que toi, même pas. Je suis pas un papy » Tu souris, gêné. « Habitude, pardon. » Tes joues s'empourprent alors que tu prépares le nécessaires : coton, fil, aiguille. « Et puis, je suis pas censé tutoyer mes patients. » Alors tu feras de ton mieux pour respecter sa demande. « Vous voulez ... Uhm. Tu veux que je te mette un gaz hilarant le temps que je recouds ? » C'était sa décision, son choix, ses envies. Mais s'il voulait un avis, tu pouvais lui dire que ça ne faisait pas tant de mal que ça. Disons que c'était pas ce que tu avais préféré, mais tu n'en avais pas pleuré. « Tu devras quand même passer un scanner. Je voudrais être sûr que tu n'as pas une commotion. » Ou quoi que se soit d'autres. « C'est quoi ton métier déjà ? » La curiosité est un vilain défaut. L'aiguille dans la main, tu commences, petit à petit, à recoudre, à l'ancienne, la plaie béante. Quatre points. C'est rapide. « Tu veux bien ... Heu ... » Tu montres le haut de son corps pour lui demander d'enlever son t-shirt. T'as toujours detesté delander aux patients de se déshabiller. Ça te mets toujours dans des situations assez mal-a-l'aise et génante. « Je voudrais vérifier que tu n'as pas de côtes fêlées ou cassées ou quelque chose d'autres. » Nope, tu ne voulais pas le mater. De toute façon, tu serais directement jaloux. Toi, t'arrive pas à avoir des muscles. « D'ailleurs, je dois prévenir quelqu'un que tu es ici ? »
✻✻✻
CODES (c) LITTLE WOLF.


Like a flower made of iron
Don't get too close, it's dark inside. It's where my demons hide i'm not afraid to take a stand, everybody, come take my hand, we'll walk this road together through the storm, whatever weather, cold or warm, just letting you know that you're not alone, holler if you feel like you've been down the same road.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 21/05/2016
›› Commérages : 1300
›› Pseudo : Getget (Gaëtane)
›› Célébrité : Scott Eastwood
›› Schizophrénie : holia millson (shay mitchell) ✻ ness matthews (elisabeth olsen) ✻ clyde rashmi (rami malek) ✻ andrea reagan (tyler blackburn) ✻ jake callahan (nathaniel buzolic) ✻ jane carrington (kristen bell) ✻ caitlin pierce (johanna braddy)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Look around at how lucky we are to be alive right now ✻ SEVAN ✻ ( Dim 18 Mar - 15:39 )

cameron&sevan ⊹ Une fois dans l’enceinte de l’hôpital, Sevan c’était laissé diriger, ça et là par les différents professionnels de santé jusqu’à finalement se retrouver assis dans cette salle d’attente, compresse appuyée sur sa tempe. Si on ne venait pas rapidement le recoudre il allait finir par avoir une crampe dans le bras. Malgré son envie de relâcher la pression sur sa tempe, le regard intrigué de la petite fille à côté de lui, lui fait prendre conscience qu’il a plutôt intérêt à garder sa plaie cacher s’il ne veut pas lui faire faire des cauchemars. Lorsque son nom est enfin prononcé Sevan se lève d’un bon pour rejoindre le médecin qui l’a appelé. Un regard vers lui suffit pour que l’agent se rappelle de qui il s’agit. Le cousin de Jay qui était présent à la soirée d’inauguration. « Ouais. Sacré soirée pour ceux qui ont pas vu des corps tombés en face d'eux ... » Sev grimace. Souvent il oublie que les gens autour de lui ne sont pas confrontés à la mort aussi fréquemment que lui et que pour beaucoup la mort et la vision d’un mort reste une chose traumatisante. « Désolé, je voulais pas remuer le couteau » Dit-il en le regardant d’un air désolé. La blond finit par s’installer sur la table de consultation, répondant aux différentes questions de son médecin. « on est jamais trop prudent. » Une fois les compresses enlevées, comme l’avait prédit l’agent plus aucune goutte de sang ne semble couler et le brun s’attaque donc à nettoyer cette vilaine plaie tout en écoutant Sevan lorsqu’il lui explique brièvement les circonstances de survenue de celle-ci. « Ouais ... Je vois le topo. » Dans sa bouche ces quelques mots prenaient une consonnance négative, exaspéré. Comme s’il avait bien trop souvent à faire à ce genre de cas. Pourtant des cas comme Sevan au contraire il est sur qu’il n’en a pas beaucoup. Les agents du FBI ne courent pas vraiment les rues en Caroline du Nord. Malgré tout le blond reste silencieux, qu’il pense ce qu’il veut ça lui est bien égal tant qu’il le recoud proprement. « Vous avez d'autres contusions ? » Sev réfléchit un court instant, revivant la scène pour se remémorer les coups qu’il a prit dans la bataille. « J’ai reçu plusieurs coups dans le ventre et les côtes oui » Pour autant il était persuadé que tout allait bien de ce côté-là mas il doutait que Cameron se contente de ses certitudes. « Plus fort ou pas, vous vous êtes mis en danger. » Cette fois-ci c’était certain, le brun n’était certainement pas en accord avec son comportement. « On se met tous en danger à un moment ou à un autre non ? » Et puis il l’avait fait pour une bonne cause « T’as jamais traversé la rue en dehors d’un passage piéton ? » Parce que le danger commençait à partir de là quoi qu’il en dise.  « Un superman en carton, si vous voulez mon avis. Lui, il serait pas à l'hôpital autrement. » Il ne se gênait clairement plus pour réprimander son comportement et cela faisait sourire Sevan. « Même les super-héros ont des faiblesses, s’ils avaient eu de la kryptonite, même superman y serait resté » Ouais, Sev n’y connait pas grand-chose en film et série mais il a vu toutes les saisons de Smallville. L’agent finit par lui demander de le tutoyer, après tout ils ne sont pas de total inconnu. « Habitude, pardon. » Le blond sourit et le regarde sortir le matériel nécessaire pour le recoudre. « Et puis, je suis pas censé tutoyer mes patients. » Sevan hausse les épaules. Après tout c’est comme il veut mais il ne reviendra pas sur le fait que ce vouvoiement le met mal à l’aise. « T’as qu’à faire comme si j’étais ta petite copine » Ouais bon ok mauvaise image « Ouais enfin je ne suis pas une meuf mais t’as compris l’idée. Ce que je veux dire c’est que ça ne te viendrais pas à l’idée de la vouvoyer même si c’était ta patiente » Ou en tout cas ce serait vraiment étrange. « Vous voulez ... Uhm. Tu veux que je te mette un gaz hilarant le temps que je recouds ? » Sevan se mes à rire et secoue la tête négativement « Oh non ne t’en fais pas, des points de sutures j’en ai déjà eu des tas. Pas besoin » Et puis qui sait ce qu’il serait capable de dire sous ce gaz. Il devait garder son identité secrète. « Tu devras quand même passer un scanner. Je voudrais être sûr que tu n'as pas une commotion. » Le blond soupire en comprenant que finalement il va passer beaucoup plus d’heures que prévu dans cet endroit. Finalement il aurait mieux fait de se trouver un étudiant en médecine désireux de s’exercer dans la cour de l’université, cela aurait été plus rapide. « C’est vraiment nécessaire ? Je t’assure que je vais bien » Et puis il avait tout un tas de choses à régler et de coups de fils à passer après cet incident. « C'est quoi ton métier déjà ? » Sevan fronce les sourcils, surpris de la question. « Eh bien je suis le gérant du 5th » Cela lui semblait pourtant évident, mais il ne semblait pas avoir fait le lien. En quelques minutes seulement les points sont faits. « Tu veux bien ... Heu ... » Sev le regarde en fronçant les sourcils ne comprenant pas vraiment ce qu’il lui demande. « Je voudrais vérifier que tu n'as pas de côtes fêlées ou cassées ou quelque chose d'autres. » Oh, c’était donc ça. Sevan hésite quelques secondes, sachant pertinemment que Cameron remarquera les différentes cicatrices sur son torse. Pourtant s’il refusait d’enlever son T-shirt il éveillerait également des soupçons chez le jeune médecin qui s’interrogerait davantage encore. « T’amuse pas trop à me reluquer hein, quand j’ai dit que j’étais ta petite amie c’était juste une image » Dit-il en riant avant de finalement retirer son t-shirt pour laisser Cameron l’ausculter. « D'ailleurs, je dois prévenir quelqu'un que tu es ici ? » Certainement pas non. « J’ai pas douze, ans, j’ai pas besoin ma maman à côté de moi donc non ça va aller » Et puis il n’avait certainement pas envie que toute cette histoire s’ébruite. Déjà il allait devoir affronter le regard et les questions de Liv et c’était déjà bien suffisant. « Et puis j’espères bien pouvoir rentrer assez vite chez moi pour n’avoir personne à prévenir de mon absence » Et Cameron était le seul capable de le faire sortir plus tôt. « Dis, t’es un vrai médecin ? Enfin je veux dire t’es diplômé et tout ? » Dans la tête de Sevan les médecins ont tous des têtes de vieux monsieur. « Je doute pas de tes capacités hein qu’on soit d’accord, c’est juste que tu fais super jeune » Quoi c’est vrai Cameron il a une petite tête de bébé encore. « En tout cas t’es courageux d’avoir fait de telles études » Sevan était courageux à sa manière mais il n’aurait jamais été capable d’étudier pendant tant d’années et de faire entrer toutes ses connaissances dans son esprit. Son cerveau aurait fini par surchauffer. « T’es un mec courageux » Rajouta t-il en repensant à la soirée du 5th. Le brun c’était mis en danger pour sauver la vie de ses amis.



YOU ARE WHAT I WANT

Parce que y a des gens qui s'en vont, d'autre qui restent, ou qui reviennent dans notre vie. Parce que des fois c'est moi qui m'en vais, qui revient puis qui regrette d'être restée ou partie. Parce que le monde est inconstant, éphémère et indécis.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Love is a mutual torture

❝ Family don't end with blood ❞
Love is a mutual torture
http://onemoreparadise.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 13/05/2015
›› Commérages : 5062
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Dylan Flawless O'Brien
›› Schizophrénie : Shane Hollister (Jack Falahee), Jaxson Hamilton (Jesse Lee Soffer), Ryan Oakley (Chris Wood), Mia Smith (Ashley Benson), Alec Winterfell (Luke Mitchell), Matthias Di Lazio (Matthew Daddario), Sebastian Pryce (Cole Sprouse), Lou Perkins (Selena Gomez), Logan Pierce (Dacre Montgomery)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Look around at how lucky we are to be alive right now ✻ SEVAN ✻ ( Mer 18 Avr - 14:26 )

look around at how lucky we are to be alive right now ✻✻✻ « Désolé, je voulais pas remuer le couteau » Trop tard. Il l'avait fait et il ne pouvait s'en prendre qu'à lui-même. T'avais pas envie de t'étaler sur ce sujet alors tu te contentes d'un simple : « Uhm. » Cette soirée avait été désastreuse, morbide et très choquante. T'en avais vu, des choses dans ta vie, et cette ouverture de bar restait un souvenir désagréable. Tu donnerais pas mal pour te sortir certaines images de la tête. Par chance, t'as réussi à vite passer à autre chose. Mais d'autres non. « J’ai reçu plusieurs coups dans le ventre et les côtes oui » Tu souffles, acquiesce D'accord. Donc tu ferais bien de vérifier, juste au cas où. Monsieur a voulu faire le grand et n'a pas réussit. Il risque de récolter quelques hématomes et douleurs. « On se met tous en danger à un moment ou à un autre non ? » Oui. Sûrement. Tu hausses les épaules en digne de réponse. « T’as jamais traversé la rue en dehors d’un passage piéton ? » Si. Carrément. « C'est loin d'être la même chose. Quand on traverse en dehors du passage piéton, on connait les risques. » Enfin, c'est ce que toi tu dis et penses. « Alors que là, tu ne pouvais pas deviner que tu te ferais ... Taper dessus. » Pour ne pas dire tabasser. « Même les super-héros ont des faiblesses, s’ils avaient eu de la kryptonite, même superman y serait resté » Le geek en toi sourit. « Superman a des amis qui peuvent lui venir en aide. » Désolé Sevan, mais aujourd'hui, t'as une réponse à tout et tu comptes pas démordre de ton point de vue. T'en vois tellement, des personnes qui se tapent dessus pour X ou Y raisons que tu commences à ne plus avoir d'empathie sur ce sujet. Et puis, peut-être que le fait que tu ais été un enfant battu dans ta jeunesse soit pour beaucoup aussi. Tu comprends pas ce qu'il y a de bien dans le fait de se battre, de taper quelqu'un, de lui faire du mal tout simplement. « Ouais enfin je ne suis pas une meuf mais t’as compris l’idée. Ce que je veux dire c’est que ça ne te viendrais pas à l’idée de la vouvoyer même si c’était ta patiente » Ouais, tu vois le truc. Sauf que ... « Je ne pourrais pas être le médecin de ma petite amie. Je la connais, j'aurais pas un bon jugement. Puis, c'est interdit. » Mais tu vois le truc, vraiment. Tu vois où il veux en venir. « Oh non ne t’en fais pas, des points de sutures j’en ai déjà eu des tas. Pas besoin »  Tu fronces les sourcils. « Gros bagarreur, donc ? Ou maladroit dans l'âme ? » Ouais parce que pour être un habitué, il doit y avoir une bonne raison. T'espères que c'est juste pas la première en principal cause. « C’est vraiment nécessaire ? Je t’assure que je vais bien » Tu le regardes, juges son état. « On verra. » que tu finis par dire. Tu feras déjà une première approche et tu jugeras par la suite s'il vaut mieux faire un examen plus approfondis comme tu le penses. « Eh bien je suis le gérant du 5th » Le con. Tu le sais en plus. « Ah ... Ouais. C'était évident pourtant. » Tu te demandes même ce qui t'as poussé à poser cete question aussi débile. A croire que t'avais l'impression que le 5th n'était pas sa seule activité. Malgré que tu es envie de te mettre une petite tape sur la tête pour avoir eu l'air aussi bête, tu te contentes de lui demander, les joues rouges, de bien vouloir enlever son haut. Non pas que tu veux voir ses muscles, bien que tu rêverais d'avoir les mêmes, mais tu veux contrôler que rien n'est été touché au niveau des organes internes. « T’amuse pas trop à me reluquer hein, quand j’ai dit que j’étais ta petite amie c’était juste une image » Heu ... Tu ouvres la bouche et te transforme en tomate cerise prête à déguster. Gosh que tu détestes être aussi vite mal-à-l'aise. « Je reluque pas .. » Mais t'es bien obligé de regarder quand même pour juger des dégâts. Faut-il que tu appelles quelqu'un ? « J’ai pas douze, ans, j’ai pas besoin ma maman à côté de moi donc non ça va aller » Ok. « Pas besoin d'être aussi sarcastique. » C'était qu'une simple question. « Et puis j’espères bien pouvoir rentrer assez vite chez moi pour n’avoir personne à prévenir de mon absence »  Mouais. « Ça, s'est moi qui le décide. » Pas lui. Donc il ne franchira cette porte que quand tu lui diras de le faire. « Dis, t’es un vrai médecin ? Enfin je veux dire t’es diplômé et tout ? » Pardon ? T'en restes sur le cul. Qu'est-ce qui lui fait penser le contraire ? Tout en réfélchissant à tout ceci, tu l'allonges sur la table afin de pouvoir ausculter son abdomen. « Je doute pas de tes capacités hein qu’on soit d’accord, c’est juste que tu fais super jeune » Hop, tu appuies au niveau des reins. De base, t'es très doux, mais là, tu forces un peu. Il te le dira s'il a mal. « Je sais pas comment je dois prendre tout ça » Bien Mal. Telle est la question. « En tout cas t’es courageux d’avoir fait de telles études » Ouais, c'est souvent ce qu'on dit aux fous qui font dix ans 'études pour sauver des vies. « T’es un mec courageux » Ok. Y'a quelque chose qui cloche. Tu poses une main sur son front. Température normal. « T'es sûr de pas avoir mal à la tête ? La vision troublée peut-être ? » Ouais, ça t'inquiètes un peu. « Si ça peut t'intéresser : oui, j'ai un diplôme; Je ne suis pas si jeune que ça, j'ai vingt-cinq ans. Et je ne suis pas courageux de faire ses études, j'ai choisi de les faire parce que ça me plait. » Bon, y'avait aussi pour d'autres points mais principalement celui-là. « Ah, et j'ai beau avoir un diplôme, je fais toujours des études. Je suis un interne. » Voilà voilà pour la petite histoire. « Bon, la rate semble pas touché. Et il ne semble pas y avoir de dégâts interne. Juste cette mauvaise coupure à la tête. » Bilan enfin donné, tu prépares le nécessaire pour fermer la blessure. « Vous êtes sûr que ça va aller ? » que tu demandes, une dernière fois. « T'as une petite amie ? » Tu piques, tu poses une question. C'est aussi simple que ça. Tu fais en sorte que Sevan ne puisse penser à ce que tu fais.
✻✻✻
CODES (c) LITTLE WOLF.


Like a flower made of iron
Don't get too close, it's dark inside. It's where my demons hide i'm not afraid to take a stand, everybody, come take my hand, we'll walk this road together through the storm, whatever weather, cold or warm, just letting you know that you're not alone, holler if you feel like you've been down the same road.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 21/05/2016
›› Commérages : 1300
›› Pseudo : Getget (Gaëtane)
›› Célébrité : Scott Eastwood
›› Schizophrénie : holia millson (shay mitchell) ✻ ness matthews (elisabeth olsen) ✻ clyde rashmi (rami malek) ✻ andrea reagan (tyler blackburn) ✻ jake callahan (nathaniel buzolic) ✻ jane carrington (kristen bell) ✻ caitlin pierce (johanna braddy)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Look around at how lucky we are to be alive right now ✻ SEVAN ✻ ( Mar 1 Mai - 15:16 )

cameron&sevan ⊹ Parfois Sevan oublie qu’il a vu plus de mort en 10 ans que la population lambda en verra durant toute son existence. Il oublie la sensation qu’il a ressenti en voyant son premier mort, ce souvenir qui lui était resté en tête pendant si longtemps avant de finalement se confondre avec tous ses autres souvenirs. Comme si c’était un événement banal, insignifiant. Pourtant la mort n’a rien d’insignifiant et elle ne devrait jamais le devenir. Le blond comprend qu’il n’a pas été très malin à parler de cette soirée, faisant certainement remonter chez Cameron des souvenirs qu’il aurait préféré oublier à tout jamais. Il le sent sur la réserve et décide alors de se taire. Répondant simplement aux interrogations du brun. Avant de tenter de lui expliquer sans trop en dévoiler qu’il ne s’est pas battu seulement pour les beaux yeux d’une demoiselle. En fait cette fille il ne la connaissait même pas et ne la reverrait probablement jamais, mais elle était entre de mauvaises mains et il avait voulu lui venir en aide. « C'est loin d'être la même chose. Quand on traverse en dehors du passage piéton, on connait les risques. Alors que là, tu ne pouvais pas deviner que tu te ferais ... Taper dessus. » Ce n’est pas tout à fait exact puisque Sevan était en réalité pleinement conscient des risques qu’il prenait. « En fait si, je savais que ces types étaient dangereux mais il aurait été encore plus dangereux de laisser cette fille avec eux » Pourtant il doute que ces quelques arguments réussissent à convaincre le brun qui semble totalement contre la violence. « Mais bon, peu importe ce que je dis de toute manière, t’es contre la violence de toute évidence et je respecte ça donc laissons tomber le jeu du « qui a raison » tu veux » Puisque de toute manière Sevan ne pourra jamais être assez honnête pour le convaincre alors autant abandonner la bataille. « Superman a des amis qui peuvent lui venir en aide. » Bon, donc il a vraiment réponse à tout c’est ça ? Sevan soupire, abandonne la partie et lève les mains pour montrer qu’il n’a plus rien à dire.

Ayant l’impression d’être traité comme un papy, Sevan demande au brun de le tutoyer, après tout ils ne sont pas si inconnus que ça tous les deux et pour autant est-ce que l’on peut vraiment dire qu’ils se connaissent ? Pas vraiment non.  « Je ne pourrais pas être le médecin de ma petite amie. Je la connais, j'aurais pas un bon jugement. Puis, c'est interdit. » C’était simplement une image, un exemple, n’as t-il pas compris ou il voulait en venir ? Il est si premier degré que ça ? « C’était juste un exemple Cameron » Cette façon qu’il a d’avoir réponse à tout commence à l’agacer alors qu’il lui semblait pourtant sympathique à son arrivée et dans ses souvenirs avec Jay. « Gros bagarreur, donc ? Ou maladroit dans l'âme ? » Aucun des deux. Pourtant il ne pouvait pas lui fournir cette réponse. « Aucun des deux, disons simplement que j’ai du utiliser mes points plus souvent que je ne l’aurais voulu » Et cette fois-ci ce n’était pas un mensonge. Quand bien même il a apprit comment se défendre à Quantico, Sevan n’a jamais apprécié se battre mais à vite appris que pour se protéger il en aurait besoin s’il ne souhaitait pas appuyer sur la gâchette à tout bout de champ. Sev il l’écoute mais n’aime pas ce qu’il entend, il n’a qu’une envie c’est de rentrer chez lui et ce « On verra » ne fait rien pour arranger les choses. Comme si Cameron souhaitait finalement changer de sujet, histoire de le faire patienter, il lui demande quel est son métier. Cela semblait pourtant évident. « Ah ... Ouais. C'était évident pourtant. » Surement avait-il posé la question plus par habitude que par réel curiosité. Après tout c’est l’un des premiers sujets de conversation lors d’une rencontre avec un inconnu. Et apparemment cela suffit au brun pour se dire qu’ils ont assez fait connaissance puisqu’il lui demande de se déshabiller. C’est un rapide le médecin. Il n’y va pas par quatre chemins. « Je reluque pas .. » En le voyant rougir ainsi Sevan ne peut s’empêcher de sourire, il ne pensait pas le mettre aussi mal à l’aise. « Pas besoin d'être aussi sarcastique. » Bon, décidemment le courant a vraiment du mal à passer entre ces deux-là. « Eh bien en fait je n’étais pas sarcastique, mais j’ai l’impression que toi par contre tu es très premier degré » Ne voyant pas les pointes d’humour que Sevan tente de glisser. Est-ce son travail qui le rend si sérieux ? Si « coincé » oserait-il même penser. « Ça, s'est moi qui le décide. » En vérité Sevan connait les règles de l’hôpital et il sait qu’il peut partir si bon lui semble, il ne lui suffit que de signer une décharge pourtant il choisit de se taire afin de ne pas vexer encore plus notre ami Thompson. Il pourrait bien finir par se refermer complètement, comme une huître. Trop susceptible le garçon pensa t-il. Changeant de sujet de conversation il vient à l’interroger, pour essayer d’en savoir plus sur lui. Apparemment ce n’était pas une bonne idée puisque Cameron reste silencieux un long moment avant de répondre. « Je sais pas comment je dois prendre tout ça » Comme une simple question tout simplement. « T'es sûr de pas avoir mal à la tête ? La vision troublée peut-être ? » Sevan fronce les sourcils, il fait tout pour ne pas lui répondre ou bien il a réellement trouvé quelque chose ? Pourvu que j’ai pas une côte de cassé pense t-il. « Non, non tout va bien. » Hormis le fait qu’il soit toujours dans cet hôpital mais sinon tout va bien. « Si ça peut t'intéresser : oui, j'ai un diplôme; Je ne suis pas si jeune que ça, j'ai vingt-cinq ans. Et je ne suis pas courageux de faire ses études, j'ai choisi de les faire parce que ça me plait. » Donc même le fait de lui dire qu’il est courageux il le prend mal ? Sevan soupire en se rendant compte qu’il ne sait vraiment plus comment lui parler. « Bon de toute évidence tu as un problème avec moi puisque tu prend mal tout ce que je peux te dire, donc je vais me taire jusqu’à ce que tu ai fini de me recoudre et rentrer chez moi » Sevan il ne sait vraiment pas ce qu’il lui reproche mais cette attitude le met en rogne.« Ah, et j'ai beau avoir un diplôme, je fais toujours des études. Je suis un interne. » Eh bien très bien, tant mieux pour lui pense t-il sans même lui répondre ou hocher la tête.  « Bon, la rate semble pas touché. Et il ne semble pas y avoir de dégâts interne. Juste cette mauvaise coupure à la tête. » Ce qui signifie qu’il va pouvoir rentrer chez lui, et sa c’est une bonne nouvelle. Définitivement. « Bien » Dit-il en reposant sa tête contre le dossier afin d’être bien installé pour le moment couture. « Vous êtes sûr que ça va aller ? » Il acquiesce d’un signe de tête, n’osant pas lui dire que cela fait 10 minutes qu’il n’attend que ce moment. « T'as une petite amie ? » S’intéresse-t-il à nouveau à lui ou bien est-ce seulement pour lui changer les idées ? « Oui » A cet instant Sevan pense à la tête que va faire Liv en le voyant avec ses points de suture. Heureusement elle est partie à New York pour quelques semaines, peut-être sera-t-il guéri d’ici là. « Tu sais t’es pas obligé de me faire la conversation si t’en a pas envie » Il n’a pas besoin de distracteur pour supporter le soin. « En plus je n’aime pas particulièrement parler de moi »



YOU ARE WHAT I WANT

Parce que y a des gens qui s'en vont, d'autre qui restent, ou qui reviennent dans notre vie. Parce que des fois c'est moi qui m'en vais, qui revient puis qui regrette d'être restée ou partie. Parce que le monde est inconstant, éphémère et indécis.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞

›› It's my life
›› more about me

Re: Look around at how lucky we are to be alive right now ✻ SEVAN ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

Look around at how lucky we are to be alive right now ✻ SEVAN

SCREW DESTINY :: the city of cap harbor :: Pacific medical center
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération