It's been way too long + LAUREN

 :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 31/01/2018
›› Commérages : 44
›› Pseudo : getget (gaëtane)
›› Célébrité : Kiki Bell
›› Schizophrénie : sevan martell (scott eastwood) ✻ holia millson (shay mitchell) ✻ ness mathews (elisabeth olsen) ✻ clyde rashmi (rami malek) ✻ andrea reagan (tyler backburn) ✻ jake callahan (nathaniel buzolic)

It's been way too long + LAUREN ✻ ( Sam 17 Fév - 16:15 )

lauren&jane ⊹ Il y a deux semaines maintenant Jane a reposé le pied pour Cap Harbor avec la ferme intention d’y rester, enfin en tout cas sa priorité était surtout de rester loin de Washington. Après des heures et des heures d’avion qui lui avait paru bien trop longue elle fini par poser pied dans cette ville qui était autrefois la sienne. La ville des siens, de toutes les personnes qui lui sont proches. Elle avait réajusté son foulard, cachant les dernières marques de son mari et avait débarqué Javier avec sa valise et Loki. Elle pensait pouvoir être forte comme elle l’avait toujours été mais une fois en face de Javier ce fut comme si toute la pression retombait et avec elle toutes les larmes qu’elle n’avait pas pu verser jusqu’à lors. Elle finit par tout lui raconter, des premiers coups au mois de Septembre à la façon donc leur fréquence avait augmenté jusqu’à ce fameux soir ou elle avait cru perdre la vie. Elle était arrivée sans prévenir avec son chien, sa valise, ses problèmes et pourtant Javier avait accepté de l’accueillir chez lui. Il a toujours été son héros et il venait de le montrer une fois de plus. Depuis son arrivée chez Javier la jeune femme a refusé de sortir. Premièrement par peur de tomber nez à nez avec Jonathan. Et s’il avait fini par la retrouver ? La deuxième raison était qu’elle ne voulait pas non plus croiser une quelconque personne de son entourage proche, comme sa mère, ses sœurs ou même sa meilleure amie. Si elle avait accepté de se livrer à son ex petit-ami elle n’était pas certaine d’être capable de le faire en ce qui concerne le reste de ces proches. Pourtant cela finirait par se savoir, un jour ou l’autre elle sera obligée de sortir et devra alors affronter les interrogations des uns et des autres, de son entourage comme du reste de la ville qui s’interrogera du retour de l’enfant prodige en ville. Elle devait sortir et parce qu’elle n’était pas encore prête à affronter le regard de ses parents elle décida d’aller voir Lauren. Sa meilleure amie. Les marques autour de son cou avaient fini par s’estomper et elle réussissait désormais aisément à les camoufler.  


Jane, en plus d’être une piètre meilleure amie était une piètre marraine. Si elle prenait régulièrement des nouvelles de son neveux depuis sa naissance en revanche elle n’était venu le voir que trois fois. Ce retour à Cap Harbor allait donc lui permettre de rattraper le temps perdu et elle en avait grandement besoin. Si depuis Lauren n’avait pas décidé de trouver une marraine plus compétence à Liam bien sur. Si l’ainé Carrington a toujours admiré la façon dont Lauren avait réussi à se construire une nouvelle vie avec un merveilleux mari et des enfants merveilleux depuis quelques mois cette admiration s’était transformé en jalousie. Son mari devenant de plus en plus violent elle était finalement devenu envieuse de la vie en apparence parfaite de Lauren Campbell. Aujourd’hui plus encore, alors qu’elle se retrouvait sans enfant, à fuir son mari, sa ville, sa vie. Quand Lauren, elle, avait James, leurs enfants. C’est la vie donc Jane avait toujours rêvé, la vie à laquelle elle pensait alors qu’elle n’était encore une adolescente, une vie à laquelle elle pensait lorsqu’elle était avec Javier, au lycée. Aujourd’hui ses rêves lui semblent bien loin. Une foi arrivée devant la maison de la famille Campbell, Jane s’avance et appuie sur la sonnette. Lorsque la porte s’ouvre enfin la jeune femme découvre sa meilleure amie avec Liam dans les bras. Cette image, voir sa meilleure amie, son neveu, lui donne envie de pleurer mais elle ravale rapidement ses larmes. C’est quoi son problème à pleurer tout le temps elle a un trop pleins d’hormones c’est ça ? Un sourire finit par étirer ses lèvres alors qu’elle s’écrie. « SURPRIIIIIISE » Sans même que Laurent est le temps de répondre quoi que ce soit Jane se jette sur eux en serrant Lauren et par le même coup Liam dans ses bras. « Tu m’as tellement manqué Lau » Elle finit par relâcher ses deux otages et regarde alors le petit garçon avant de l’embrasser. « Haaan toi aussi tu m’as manqué mon dieu »


and now we are alive
Les drames dévastent votre vie comme un ouragan. Ils déracinent tout. Ils créent le chaos. Vous devez attendre, attendre que la poussière se dépose pour faire un choix. Vous pouvez choisir de vivre au milieu des décombres et faire comme si tout était intact. Ou vous pouvez vous extirpez des ruines pour tout reconstruire.

Revenir en haut Aller en bas
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
avatar
LOVE MAKES A FAMILY.


http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 19/01/2018
›› Commérages : 188
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Jessica Queen Alba
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ riley emerson-oakley ✻ liv burrows ✻ ophelia rhodes ✻ jay thompson ✻ lissa valentine ✻ mila matthews ✻ liam washington ✻ erin rhodes

Re: It's been way too long + LAUREN ✻ ( Lun 19 Fév - 23:00 )



it's been way too long.
jane carrington & lauren campbell ※ jane & lauren

“ She's always there for me when I need her. She's my best friend, she's just my everything. ” ― IDK

« Chéri ? » Lauren est désespérément à la recherche de son mari chez elle. « James ? » Peut-être que l'appeler par son prénom aura plus d'impact. Mais toujours rien. Lauren a beau le chercher dans toutes les pièces de la maison, elle ne le trouve nulle part. « Tu ne sais pas où est ton père ? » Lauren finit sa recherche dans le salon auprès de sa fille aîné qui s'applique à colorier dans son cahier de coloriage une jolie Elza, la reine de neiges. « Il est partit avec Tonton Jay. » Comment cet enfant est toujours au courant de tout et Lauren est toujours la dernière au courant ? « Ils sont partit il y a longtemps ? Ils t'ont dit où ils allaient ? » Il est tout à fait possible que Lauren ait été au courant de cette histoire, sauf qu'elle a beau faire fonctionner sa mémoire, celle-ci ne veut pas coopérer. « Non. » Si Elena qui est toujours au courant de tout ne le sait pas non plus, elle va finir par envoyer un message à son mari ça sera plus simple. « Mais papa il y a dit qu'il allait me ramener une surprise si je gardais le secret. » Un secret ? A l'évocation de ce mot, Lauren plisse le regard, maintenant Elena l'intrigue vraiment. « Un secret ? » La brune prend place à côté de sa fille, tenant de lui faire les yeux doux pour avoir plus d'informations à ce sujet. « Oui, c'est ... » Mais Elena n'aura pas le temps de finir sa phrase que la sonnette se met en marche et la petite fille accoure vers la porte d'entrée qui vient de s'ouvrir. « Tata Rachel ! » Oh Lauren avait presque oubliée que sa belle-sœur venait chercher Elena pour l'après-midi. Elle traine sa tante par la manche jusqu'à la table. « Regarde mes dessins comme ils sont beaux. » Pas de doute, la tante d'Elena confirme les dires de la petite fille. Lauren n'a même pas le temps d'échanger une poignée de mots avec sa belle-soeur que mademoiselle Elena tire une nouvelle fois sa tante, mais cette fois-ci vers la sortie. « A ce soir Maman ! » La petite fille fait quelques pas en arrière, embrasse la joue de sa mère et quitte la demeure en compagnie de sa tante pour passer l'après-midi entre filles. Bon Lauren n'en sera pas plus sur ce secret, elle comprend surtout que tout le monde l'a abandonner aujourd'hui. Sauf que quand elle entend le baby-phone, elle réalise qu'elle n'est pas toute seule. Liam a du se réveiller de sa sieste. La brune monte rapidement à l'étage pour rejoindre son fils, elle lui adresse un large sourire avant de déposer ses lèvres contre son front. « Mon trésor. » Bon Liam n'a pas énormément de communication, malgré tout Lauren doit avoir un décodeur bébé puisqu'elle parvient toujours à comprendre ce qu'il raconte plus au moins. Lauren a juste le temps de prendre Liam dans ses bras qu'elle entend une nouvelle fois la sonnette se mettre en marche. Elle effectue le trajet en sens inverse avec Liam dans les bras cette fois et en ouvrant la porte, c'est la surprise la plus totale. « SURPRIIIIIISE » Une Jane sauvage lui saute dessus. L'effet de surprise est totalement réussit parce que Lauren ne s'y attendait absolument à voir sa meilleure amie en ville. « Tu m’as tellement manqué Lau. » Le sentiment est plus que partagé. La brune lui rend son large sourire et resserre un peu l'étreinte qu'elles sont en train de partager. « Toi aussi. » Elles se sont vus il n'y a pas si longtemps, lors du mariage de Lauren oui Jane y était sinon Lauren l'aurait tuée de ses propres mains mais ça ressemblait à une longue éternité sans sa blonde. « Haaan toi aussi tu m’as manqué mon dieu. » Lauren lui tend même Liam, maintenant que Jane est là, elle n'a qu'à s'occuper de son neveu ça lui fera la main. « Rentre, rentre. » Elles ne vont pas rester sur le porche alors qu'il fait plus chaud à l'intérieur. « Tu aurais du me dire que tu étais en ville. » Mais l'effet de surprise n'aurait pas eut autant de charme. « Tu es là pendant longtemps ? » Quelques jours ? Une semaine ? Deux semaines ? « John n'est pas avec toi ? » En tout cas Lauren ne l'a pas vu aux alentours, il était peut-être à l'hôtel ou en train de faire quelques courses, elle n'en savait rien mais elle était certaine que sa meilleure amie allait lui raconter toute l'histoire. « Mais je suis trop contente d e te voir. » Littéralement. Pour la peine, elle la serre quelques secondes dans ses bras avant de l'inviter à rejoindre la cuisine. « Il est encore un peu tôt pour un verre de blanc, mais je peux te proposer un thé, un café ? » Mais si Jane tient à un verre de blanc, Lauren lui ouvrira une bouteille avec joie. « C'est dommage tu viens de louper Elena, alors j'espère pour toi que tu vas rester jusqu'à ce soir sinon elle risque de te faire la tête quand elle sera que tu étais là et pas elle. » Et une Elena de mauvais poil, ce n'est jamais bon signe.



    you’re the first face that i see and the last thing i think about. you’re the reason that i’m alive, you’re what i can’t live without ( … )  you’re the light inside my eyes, you give me a reason to keep trying, you give me more than i could dream and you bring me to my knees... ★ plumb, don't deserve you.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 31/01/2018
›› Commérages : 44
›› Pseudo : getget (gaëtane)
›› Célébrité : Kiki Bell
›› Schizophrénie : sevan martell (scott eastwood) ✻ holia millson (shay mitchell) ✻ ness mathews (elisabeth olsen) ✻ clyde rashmi (rami malek) ✻ andrea reagan (tyler backburn) ✻ jake callahan (nathaniel buzolic)

Re: It's been way too long + LAUREN ✻ ( Sam 24 Fév - 18:35 )

lauren&jane ⊹ Si Jane est pourtant d’un naturel hyperactif et qu’elle ne supporte pas de rester à rien faire et encore moins de rester enfermé elle venait pourtant de passer les 15 derniers jours dans la maison de Javier. La seule sortie qu’elle s’autorisait était dans le jardin de son ex petit-ami pour jouer avec Loki. Javier avait pourtant essayé de la convaincre d’aller marcher dans la rue ou de venir au supermarché avec lui mais pour Jane il n’en était pas question. Que penserait ses proches s’il la croisait en compagnie de Javier et surtout s’il la croisait ici, à Cap Harbor sans même être au courant de sa venue ? Un jour ou l’autre elle devrait reprendre sa vie, sortir de cette maison et ce jour-là c’était aujourd’hui. Si elle ne se sentait pas encore de taille à affronter sa propre famille elle pouvait au moins faire l’effort d’affronter sa seconde famille. Lauren et James étant sa deuxième famille. Javier lui avait quelque peu forcé la main en lui disant que cela lui ferait du bien de voir Lauren et surtout de voir les petits. Malgré son angoisse face aux questions que sa meilleure amie allait certainement lui poser Jane arriva devant la maison Campbell avec mince sourire sur les lèvres. Sourire qui s’agrandit lorsqu’elle découvrit le visage de Lauren et de Liam derrière la porte. Sans même attendre une réaction de la part de la jeune femme elle lui sauta dessus pour les prendre tous les deux dans ses bras. Cette joie était sincère et les mots qui suivirent l’était d’autant plus. Sa meilleure amie lui avait manqué, bien plus qu’elle ne s’en était rendu compte avant de la prendre dans ces bras à cet instant. « Toi aussi. » Les deux femmes ont beau s’être vu pour le mariage du couple Campbell pour Jane c’était il y a une éternité. En fait lorsqu’elle pense à tout ce qui a changé depuis ce mariage il lui semble même que ce mariage était dans une autre vie. Celle ou elle vivait une vie de rêve, ou elle était marié, heureuse, comblée. Alors que Jane s’extasie sur son neveu Lauren en profite pour lui tendre l’enfant. La blonde accepte volontiers l’enfant, heureuse de pouvoir profiter de son neveu. « Rentre, rentre. » Jane rentre tout en embrassant Liam un peu partout. Oui Jane aime beaucoup trop les bébés, et les enfants en général d’ailleurs. En fait Lauren ferait bien de reprendre Liam avant qu’elle ne le kidnappe. « Il a tellement grandi je n’en reviens pas » Une pointe de regret se faisait entendre dans sa voix, elle regrettait de ne pas avoir eu l’occasion de venir le voir plus souvent. « Tu aurais du me dire que tu étais en ville. ». La blonde sourit et répond « Et ou aurait été la surprise alors ? » Bien qu’il aurait réellement préféré être de retour à Cap Harbor pour faire une surprise mais en réalité c’était pour elle que son ce retour à la maison avait été une surprise. « Tu es là pendant longtemps ? » Les questions commençaient et Jane savait que sa meilleure amie ne s’arrêterais certainement pas là. « John n'est pas avec toi ? » Voila la seconde question qu’elle redoutait. Lauren n’était pas plus curieuse que n’importe qui d’autre, elle posait des questions banales auxquelles Jane s’était préparé sur sa route jusqu’ici. « John n’a pas pu venir, il a beaucoup de boulot. Je suis là pour quelques semaines, j’avais besoin de prendre quelques semaines de vacances et comme on ne pouvait pas partir tous les deux du coup je me suis dit autant rentrer à la maison » Son mensonge avait été grandement réfléchi et Jane savait que sa meilleure amie n’y verrait que du feu. Etant une acharnée du travail Jane ne prend que très peu de vacances, elle bosse dur, tout le temps et méritait bien quelques jours de congés non ? « Mais je suis trop contente de te voir. ». Jane sourit et reporte finalement son attention sur Liam qui lui fait de grand sourire. « Je suis sur qu’il me reconnait et qu’il se dit ouais c’est tata qui m’a fait toute ma garde robe » Oui parce qu’à la naissance de Liam, Jane avait légèrement craqué et avait acheté des tonnes et des tonnes de vêtements pour Liam, allant du 1 mois au 24 mois. J’ai dit que Jane aimait trop les bébés ? « Il est encore un peu tôt pour un verre de blanc, mais je peux te proposer un thé, un café ? » A vrai dire en ce moment Jane aurait envie de boire du vin à n’importe quel heure de la journée mais elle passerait certainement pour une alcoolique. « Va pour un café alors » Mais pour Jane il n’est jamais trop tôt pour un verre de blanc. Bon en fait elle est peut-être déjà un peu alcoolique sur les bords. « C'est dommage tu viens de louper Elena, alors j'espère pour toi que tu vas rester jusqu'à ce soir sinon elle risque de te faire la tête quand elle sera que tu étais là et pas elle. » La Carrington sourit. Elle compte bien rester pour voir la petite fille, sa bonne humeur lui fera certainement beaucoup de bien. En fait Elena et Liam sont sa thérapie, pas besoin d’aller voir un psy. « Alors dans ce cas je reste, je ne voudrais pas me risquer à une dispute avec mademoiselle Elena » Et puis elle a été une marraine et une tante indigne pendant bien trop longtemps. Il était temps de se rattraper. « Et James il est pas là ? » Visiblement non, sinon il aurait déjà certainement débarqué dans le salon pour accueillir la blonde. Jane suit Lauren jusqu’à la cuisine et assoit Liam sur la table face à elle pour jouer avec lui. « Alors ? Qu’est ce qui se passe de beau dans la vie de Lauren Campbell ? Et puis qu’est-ce qui se passe à Cap Harbor ? » Parlait de tout sauf d’elle, c’était le but de ses questions, espérant que les sujets seraient assez divers et conséquent pour éviter de parler d’elle pendant assez longtemps.


and now we are alive
Les drames dévastent votre vie comme un ouragan. Ils déracinent tout. Ils créent le chaos. Vous devez attendre, attendre que la poussière se dépose pour faire un choix. Vous pouvez choisir de vivre au milieu des décombres et faire comme si tout était intact. Ou vous pouvez vous extirpez des ruines pour tout reconstruire.

Revenir en haut Aller en bas
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
avatar
LOVE MAKES A FAMILY.


http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 19/01/2018
›› Commérages : 188
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Jessica Queen Alba
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ riley emerson-oakley ✻ liv burrows ✻ ophelia rhodes ✻ jay thompson ✻ lissa valentine ✻ mila matthews ✻ liam washington ✻ erin rhodes

Re: It's been way too long + LAUREN ✻ ( Lun 5 Mar - 17:05 )



it's been way too long.
jane carrington & lauren campbell ※ jane & lauren

“ She's always there for me when I need her. She's my best friend, she's just my everything. ” ― IDK

Lauren était vraiment surprise de voir sa meilleure amie à Cap Harbor. C'était une très bonne surprise, très agréable vraiment. Mais jamais, elle n'aurait cru que Jane serait là. En temps normal, Jane avait pour habitude de la prévenir et lors de leurs derniers échanges que ça soit téléphonique ou par messages, la blonde n'avait pas laisser paraître cette éventualité. A croire qu'elle avait très bien cacher son jeu, la surprise avait été plus que réussit. Alors Lauren n'allait pas se plaindre d'avoir une Jane sous son toit pour la journée ou autant de temps qu'elle voudra. Lauren est trop souvent en manque de sa meilleure amie, alors la voir ici, la réjouit de bonheur et comble son petit cœur de joie. Elle était obligée de la prendre dans ses bras et impossible de la laisser sur la porte. Au passage, Lauren lui fait cadeau de Liam. Après tout c'est son neveu donc autant qu'elle s'en occupe. « Il a tellement grandi je n’en reviens pas. » Ah non, il faut pas dire ça à Lauren. Elle aussi, elle trouve qu'il grandit trop vite et ça lui fait mal au cœur. « M'en parle pas, j'ai l'impression qu'il ne va jamais s'arrêter. Ça grandit trop vite ... » Bien trop vite, Lauren serait presque en manque de pouponner. Mais pourtant elle sait que les années à venir sont les meilleures avec Liam, un enfant c'est toujours plus intéressant quand ça grandit un minimum. « Et ou aurait été la surprise alors ? » Pas faux, Lauren est obligée d'admettre que Jane a raison. Puis ça surprise a été réussit. En tout cas, Lauren est curieuse de savoir la durée de son séjour et où se trouve son mari d'ailleurs. Il n'y a pas de John derrière son épaule, alors il l'attend peut-être ailleurs ? « John n’a pas pu venir, il a beaucoup de boulot. Je suis là pour quelques semaines, j’avais besoin de prendre quelques semaines de vacances et comme on ne pouvait pas partir tous les deux du coup je me suis dit autant rentrer à la maison. » Tant pis pour John alors, il n'avait qu'à pouvoir prendre des vacances. « Tu lui enverras des bisous de ma part alors. » Lauren était certaine que Jane allait avoir son mari au bout du fil avant la fin de la soirée donc autant lui passer le bonjour, surtout que Lauren avait toujours apprécier cet homme qui partageait la vie de sa meilleure amie. « Tu exagères quand même, tu aurais pu me prévenir, on t'aurait préparer la chambre d'amis. J'espère que tu n'as pas prit une chambre d'hôtel, sinon je t'assure qu'on va chercher tes affaires immédiatement. » Et Lauren est très sérieuse. Jane ne dérangera absolument pas. Elle sera peut-être juste réveiller le matin par une Elena sauvage. Enfin Lauren se fait peut-être ses films, mais elle pense que sa meilleure amie loge certainement chez ses parents, ça serait logique. « Je suis sur qu’il me reconnait et qu’il se dit ouais c’est tata qui m’a fait toute ma garde robe. » Lauren est obligée de sourire. « Oh ça c'est sur. » Durant un moment, Lauren n'arrêtait pas de recevoir des colis de la part de Jane avec à chaque fois des nouvelles tenues pour Liam. Il n'y a pas dire, elle prenait très à cœur son rôle de marraine. « Et je suis sûre qu'il te demande quand tu lui feras un petit cousin pour qu'ils jouent ensemble. » Ce n'est pas nouveau, Lauren ne cesse de tendre des perches à Jane pour qu'elle aussi se mette en quête d'avoir un enfant. Elle est plus toute jeune alors va falloir se mettre au boulot sérieusement avec John. « Va pour un café alors. » Très bien, la brune s’exécute, sert un café pour la blonde et s'en prend un pour elle également. « Alors dans ce cas je reste, je ne voudrais pas me risquer à une dispute avec mademoiselle Elena. » C'est plus sage effectivement si Jane tient à sa vie. « Je t'annonce qu'il est fort probable qu'elle te demande un Poney, elle tente avec tout le monde en ce moment. » Et quand Elena a une idée en tête, elle ne l'a pas ailleurs. « Et James il est pas là ?  » A vrai dire, Lauren aussi, elle aimerait bien savoir où il est. « Non, non il est sortit avec son ami Jay, tu sais le grand, brun qui est pompier et qui est toujours avec James. » Le BG de Sonia quoi. « Enfin c'est Elena qui m'a dit ça. » Elle, elle ne sait pas où est son mari. Elle ne va pas tarder à lui envoyer un message d'ailleurs. « Alors ? Qu’est ce qui se passe de beau dans la vie de Lauren Campbell ? Et puis qu’est-ce qui se passe à Cap Harbor ? » Lauren boit une gorgée de son café chaud, avant de prendre la parole. « Figure toi que James m'a fait à manger l'autre jour et aussi surprenant que ça peut l'être, c'était même bon. » La preuve, elle est toujours en vie. Quand on connaît James, on sait que la cuisine n'est pas son domaine de prédilection. « Sinon je meurs d'envie de prendre des vacances comme toi, sauf que je pense à une destination un peu plus exotique que Cap Harbor. » Lauren aime énormément sa ville, mais en ce moment tout ce dont elle a envie c'est de s'évader ailleurs. Et puisque c'est la minute potins, Lauren va s'y donner à cœur joie. « Tu ne vas pas me croire mais Natasha divorce. Son mari avait une double vie depuis quatre ans avec une autre femme qu'il avait même mise enceinte. Tu l'aurais cru ça ? » Lauren et Jane avaient été présentes à leur mariage il y a de nombreuses années de cela maintenant mais jamais elle n'aurait cru possible que le mari de Natasha soit capable de ce genre de chose. « Oh mais maintenant que tu es là, je vais avoir quelqu'un avec qui aller voir 50 nuances. » James il ne veut pas. Et Rachel est allée le voir en avant-première avec Arya #Traîtresses. « Dit moi que tu ne l'as pas vu. » Sinon, elle va se mettre à pleurer toutes les petites larmes de son corps.



    you’re the first face that i see and the last thing i think about. you’re the reason that i’m alive, you’re what i can’t live without ( … )  you’re the light inside my eyes, you give me a reason to keep trying, you give me more than i could dream and you bring me to my knees... ★ plumb, don't deserve you.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 31/01/2018
›› Commérages : 44
›› Pseudo : getget (gaëtane)
›› Célébrité : Kiki Bell
›› Schizophrénie : sevan martell (scott eastwood) ✻ holia millson (shay mitchell) ✻ ness mathews (elisabeth olsen) ✻ clyde rashmi (rami malek) ✻ andrea reagan (tyler backburn) ✻ jake callahan (nathaniel buzolic)

Re: It's been way too long + LAUREN ✻ ( Dim 18 Mar - 15:45 )

lauren&jane ⊹ S’il avait fallu plusieurs semaines à Javier pour convaincre Jane que voir sa meilleure amie lui ferait du bien, maintenant qu’elle se retrouvait face à elle, elle ne pouvait qu’avouer qu’il avait eu raison. Lorsque Jane aperçu le visage de sa meilleure amie et de son neveu elle oublia tout le reste pendant l’espace d’un instant. Pendant un instant elle était à nouveau elle, la Jane Carrington qui vient retrouver son amie pour passer du temps ensemble, la Jane guillerette qui veut parler potin et câliner son neveu pendant des heures. Où était passé cette femme pendant ses dernières semaines ? A peine a-t-elle fini de prendre Lauren dans ses bras que déjà celle-ci lui tend Liam. « M'en parle pas, j'ai l'impression qu'il ne va jamais s'arrêter. Ça grandit trop vite ... » Et encore plus vite pour la jeune femme qui ne voyais que très peu son petit neveu. Les choses vont changer maintenant qu’elle est à Cap Harbor. « Tu sais quoi à chaque fois qu’ils grandissent un peu faudrait en faire un nouveau pour toujours rester avec un petit bébé à câliner. » Non parce que les bébés c’est quand même la chose la plus mignonne au monde non ? « Vous voulez pas en faire un troisième ? » Quoi ? Lauren a encore 5 longues années devant elle avant la quarantaine alors pourquoi pas ? Oui bon d’accord Jane essaie de combler son manque d’enfant grâce à sa meilleure amie mais elle a bien le droit non ? « Je suis sure qu’Elena voudrait une petite sœur. Je lui glisserais l’idée dès que je la verrais » Dit-elle en souriant sachant que Laurent allait certainement faire les gros yeux. Bébé Liam dans les bras la jeune femme avance vers le salon tout en répondant aux interrogations de la Campbell. « Tu lui enverras des bisous de ma part alors. » Jane dissimule une grimace en embrassant Liam sur le sommet de son crâne puis elle finit par dessiner un sourire sur son visage tout en hochant de la tête en guise de réponse. L’idée même de penser à son mari lui donnait la nausée, heureusement pour elle Laurent enchaîna rapidement et la discussion prit un autre tournant. « Tu exagères quand même, tu aurais pu me prévenir, on t'aurait préparé la chambre d'amis. J'espère que tu n'as pas prit une chambre d'hôtel, sinon je t'assure qu'on va chercher tes affaires immédiatement. » Son lieu d’habitation. C’était bien le mensonge auquel elle n’avait pas pensé. « En vérité là je suis chez une amie. Elle est partie en voyage quelques semaines du coup elle a accepté de me laisser dormir là-bas en échange que j’arrose ces plantes » Elle ne pouvait pas dire à Lauren qu’elle vivait chez ses parents. Car si celle-ci c’était questionné de savoir où elle logeait ses parents le ferait aussi et si Lauren et ses parents venaient à se croiser et à discuter il fallait que son histoire tienne la route. On n’est jamais trop prudent pensa-t-elle. Et puis il valait mieux ça que la vérité. Lauren ne comprendrait décidément pas pourquoi elle vivait chez son ex petit-ami, pendant que son mari n’est pas là. Jane reporte finalement son attention sur Liam, les yeux émerveillés. «  Oh ça c'est sur. » Si Jane n’a toujours pas d’enfant on pouvait dire qu’elle c’était rattrapé avec Liam car elle lui avait offert tout une garde-robe ainsi que des jouets et objets de décoration en tout genre. A défaut d’être une marraine présente elle était une marraine généreuse.  « Et je suis sûre qu'il te demande quand tu lui feras un petit cousin pour qu'ils jouent ensemble. » Jane rit alors nerveusement avant de lever les yeux au ciel pour cacher sa gêne. Cette remarque n’est pas nouvelle dans la bouche de sa meilleure amie mais encore une fois aujourd’hui elle a un goût tout autre. Elle regarde alors Liam et lui répond comme si c’était réellement lui qui avait posé la question « Eh bien désolé bout de chou mais c’est pas encore pour tout de suite, va falloir que tu joues à la poupée avec ta sœur pendant quelques temps encore » Installé dans la cuisine, Liam assis sur le comptoir face à elle, Jane sourit et accepte bien évidemment de rester jusqu’au soir pour voir Elena. En plus elle doit lui dire de suggérer à ses parents l’idée d’une petite sœur alors elle est obligée de rester. « Je t'annonce qu'il est fort probable qu'elle te demande un Poney, elle tente avec tout le monde en ce moment. » Le problème étant que Jane était capable de lui offrir un Poney si la petite lui faisait ses yeux de chats pottés. Jane n’a aucune volonté face aux enfants. Lauren devrait pourtant le savoir. « Et je dois dire quoi si elle me demande ? » Après tout un Poney c’est comme un chien mais en plus grand. Pourquoi Elena n’aurait pas le droit à un poney ? « Tu sais très bien que si elle me fait son regard Campbell je vais craquer » Ce regard que Jane à vu dans les yeux de James tant de fois lorsqu’il tente de se faire pardonner auprès de sa femme. D’ailleurs en parlant de James. Ou était-il ?  « Non, non il est sortit avec son ami Jay, tu sais le grand, brun qui est pompier et qui est toujours avec James. Enfin c'est Elena qui m'a dit ça. » A donc c’est Elena qui tient sa mère au courant d’où se trouve son mari ? Décidément cette famille est vraiment étrange. « Aaaah mais oui je me rappelle de lui. Plutôt mignon dans son genre » Ok bon en vérité Jane craquait sur lui lorsqu’elle était plus jeune. Bien avant Javier. Du coup pas de James à l’horizon pour les heures qui viennent ce qui laissait largement le temps aux deux meilleurs amis de pouvoir discuter de choses et d’autres. De tout sauf de James en fait. « Figure toi que James m'a fait à manger l'autre jour et aussi surprenant que ça peut l'être, c'était même bon. » Jane manque d’avalée de travers à cette annonce. Monsieur Campbell aurait-il pris des cours de cuisine en cachette ? « Et la cuisine était dans quel état après un tel miracle ? » Non parce qu’on sait tous que lorsqu’un homme fait la cuisine, le lieu de préparation se transforme souvent en champ de bataille. Digne d’une ville après un bombardement. « Sinon je meurs d'envie de prendre des vacances comme toi, sauf que je pense à une destination un peu plus exotique que Cap Harbor. » La Carrington sourit « Tu sais quand tu passes ta vie dans la capitale, entourée de buildings, au final Cap Harbor est assez exotique » Malgré tout elle comprenait parfaitement ce que voulais dire Lauren « Et pourquoi tu prends pas de vacances ? Je peux m’occuper de Elena et Liam pendant que vous irez James et toi faire des cochonneries sur la plage » Qu’on ne se le cache pas Lauren avait envie de vacances pour pouvoir se retrouver quelques temps juste avec son mari. Et en tant que toute bonne fille qui se respecte Lauren commença à énumérer les derniers potins du moment. « Tu ne vas pas me croire mais Natasha divorce. Son mari avait une double vie depuis quatre ans avec une autre femme qu'il avait même mise enceinte. Tu l'aurais cru ça ? » Jane ouvre grand les yeux à cette révélation. Comme quoi finalement on ne connait jamais vraiment le gens, cette histoire et la sienne le prouve bien « Tu sais je crois qu’en fait on connait jamais vraiment les personnes qui nous entourent. Peu importe combien on pense les connaître, ils ont tous des secrets » Certains secrets étant plus sombres que d’autres. « Oh mais maintenant que tu es là, je vais avoir quelqu'un avec qui aller voir 50 nuances. » Aller voir 50 nuances, c’était presque un comble quand on connait son histoire. « Dit moi que tu ne l'as pas vu. » Vu, non. Vécu, peut-être. Pas vraiment pourtant, car dans son histoire le consentement était inexistant, et tous les mots d’alerte du monde n’aurait pas suffit à le stopper. « Non, Non je l’ai pas vu. Mais c’est pas trop mon truc ce film. Ce mec qui frappe cette femme, je vois pas ou est l’amour la dedans » Pourtant elle avait vu les deux premiers volets, les avaient même apprécié mais aujourd’hui cette histoire avait une tout autre résonnance en elle. « Tu veux pas qu’on aille voir le dernier labyrinthe plutôt ? » Ou tout autre film mais pas 50 nuances. Jane finit par reprendre Liam dans ses bras pour le déposer dans son parc. Puis elle s’assoit sur le canapé, sa tasse de café à la main. « Au fait, Locky est avec moi aussi. Je l’amènerais la prochaine fois, Elena sera contente de le voir » Changer de sujet le plus vite possible pour ne pas laisser de place aux questions. Sentant soudainement son portable vibrer dans sa poche, elle le sort pour voir de qui l’appelle provient. En voyant le visage de John s’afficher Jane flanche, sa tasse s’écrase au sol en se brisant. Le café se renversant sur le tapis du salon. Les battements de son cœur se sont accélérés, il lui faut finalement quelques secondes avant d’appuyer sur le bouton de verrouillage afin de couper l’appel. « Oh non. Non non merde je suis désolée Lauren. Je vais te racheter un tapis je suis désolée je sais pas ce qui c’est passé. La tasse m’a échappé. Je suis désolée » Elle avait les larmes aux yeux mais ce n’était pas l’accident de la tasse qui la mettait dans cet état.


and now we are alive
Les drames dévastent votre vie comme un ouragan. Ils déracinent tout. Ils créent le chaos. Vous devez attendre, attendre que la poussière se dépose pour faire un choix. Vous pouvez choisir de vivre au milieu des décombres et faire comme si tout était intact. Ou vous pouvez vous extirpez des ruines pour tout reconstruire.

Revenir en haut Aller en bas
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
avatar
LOVE MAKES A FAMILY.


http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 19/01/2018
›› Commérages : 188
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Jessica Queen Alba
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ riley emerson-oakley ✻ liv burrows ✻ ophelia rhodes ✻ jay thompson ✻ lissa valentine ✻ mila matthews ✻ liam washington ✻ erin rhodes

Re: It's been way too long + LAUREN ✻ ( Mer 11 Avr - 15:37 )



it's been way too long.
jane carrington & lauren campbell ※ jane & lauren

“ She's always there for me when I need her. She's my best friend, she's just my everything. ” ― IDK

Chez Lauren Campbell, l'amitié c'est sacré. Ce n'est pas pour rien qu'elle est aujourd'hui mariée avec son meilleur ami. Mais dans une monde parallèle, Lauren est persuadée qu'elle pourrait vivre d'amour et d'eau fraîche auprès de Jane, sa meilleure amie. Cette blonde a toujours été son âme-sœur, son ying, sa blonde. En d'autre terme, sa plus belle moitié. Lauren ne l'a jamais cachée, mais elle a toujours été attristée de savoir que sa meilleure amie quitter la ville pour suivre sa vie ailleurs. C'est son droit, Lauren le respecte mais elle a le droit d'être égoïste parfois. Alors savoir que Jane est actuellement en ville, ça remplit le cœur de Lauren de joie. Elle est si heureuse et elle compte bien profiter autant de temps qu'elle le pourra de sa jolie Jane. Et c'était l'occasion également pour Jane de profiter de Liam ainsi que d'Elena. « Tu sais quoi à chaque fois qu’ils grandissent un peu faudrait en faire un nouveau pour toujours rester avec un petit bébé à câliner. » C'est une solution, mais Lauren n'a pas envie de passer sa vie à pouponner.  « Vous voulez pas en faire un troisième ? » Jamais deux sans trois, c'est sûr sauf que Lauren n'a pas l'envie pour le moment. « Pas pour l'instant en tout cas. Je ne dis pas que c'est impossible que ça n'arrivera pas, mais pour le moment c'est pas vraiment ce dont on a envie. » En réalité, Lauren n'a jamais eut cette discussion avec James. S'ils devaient rester à quatre ça ne la dérangerait pas autant que compter un membre de plus dans leur famille. Mais à l'heure actuelle, ce n'était pas à l'ordre du jour. « Je suis sure qu’Elena voudrait une petite sœur. Je lui glisserais l’idée dès que je la verrais. » Ah non ! Jane n'a pas le droit d'utiliser Elena comme joker, c'est un coup bas. « Non, non tu te sors cette idée de la tête et ne va pas la mettre dans la tête de ma fille. » Hors de question. « Ceci dit je sais pas si elle serait trop emballée par l'idée qu'il y est une autre fille dans la famille. » Déjà qu'au début elle ne voulait pas d'un petit frère, alors une petite sœur, Lauren n'a pas vraiment envie de tenter le diable. Puis si Jane veut pouponner un enfant, elle n'a qu'à s'en faire un avec son mari. John n'est pas là d'ailleurs ? Jane est donc venue seule en ville ? Ce n'est pas surprenant, Lauren en tout cas n'y voit que du feu. « En vérité là je suis chez une amie. Elle est partie en voyage quelques semaines du coup elle a accepté de me laisser dormir là-bas en échange que j’arrose ces plantes. » Lauren est un peu vexée que Jane préfère dormir ailleurs que chez elle, mais dans un sens elle peut la comprendre. Jane n'avait peut-être pas l'envie de se faire réveiller par des cris d'enfants de bon matin et surtout il aurait été dommage que les plantes de son amie meurent. « Oh tu es chez qui ? » Juste parce que Lauren était curieuse de connaitre l'amie de Jane qui était partie en vacances. Puis ça pourrait même lui donner une idée de destination pour les prochaines vacances qui sait ? Le point positif dans cette venue à Cap Harbor, c'était que Jane allait pouvoir profiter de Liam. Cela pourrait même lui donner des idées de maternité, c'est du moins ce que Lauren espérait de tout son petit cœur. « Eh bien désolé bout de chou mais c’est pas encore pour tout de suite, va falloir que tu joues à la poupée avec ta sœur pendant quelques temps encore. » Que de tristesse dans ces paroles. Mais Lauren se fait à l'idée qu'elle ne deviendra jamais tata. Mais qui sait peut-être que dans un an, Jane fera une grosse surprise à Lauren en lui présentant un petit bébé. Et Lauren sait d'avance qu'en plus de Liam, Elena sera également conquise. D'ailleurs en ce moment, toutes les occasions sont bonnes pour vouloir un poney. « Et je dois dire quoi si elle me demande ? » Lauren va briffer sa meilleure amie. « Soit tu n'as assez d'argent, tu peux y être allergique aussi. Surtout il n'y a pas assez de place dans la maison et sinon sort l'argument que ça ne serait pas compatible avec Jack. » Le chien. Lauren n'est pas prête à avoir un poney dans son jardin, désolé. « Tu sais très bien que si elle me fait son regard Campbell je vais craquer. » Lauren comprend très bien le malheur de Jane, elle-même y a succomber trop de fois. « Tu peux toujours l'amener faire du poney pendant une après-midi. » C'était selon Lauren la parade parfaite et ainsi, la jeune maman aurait du temps libre pour vaquer à d'autres occasions. James avait d'ailleurs eut la même réaction puisqu'il avait disparu de la circulation avec son meilleur ami, sans même prévenir son épouse. Heureusement que petite Elena avait été mise au courant. « Aaaah mais oui je me rappelle de lui. Plutôt mignon dans son genre. » Lauren arque un sourcil en écoutant la remarque de sa meilleure amie. Jay lui avait taper dans l’œil ? C'était intéressant comme nouvelle. « Dommage que tu sois mariée, sinon je t'aurais arrangé un coup avec lui. » En plus ils auraient été si mignons ensemble, Lauren en mettrait sa main à couper. Puis sa meilleure amie en couple avec le meilleur ami de son mari, ça aurait été parfait. Ou peut-être pas, d'après James, Jay est un zizi-ambulant alors ça n'aurait peut-être pas été une si bonne chose de lui arranger un rendez-vous avec Jane. Bref il y avait plus important, Jane devait être mise au courant que son mari avait fait la cuisine l'autre soir, tout seul comme un grand. « Et la cuisine était dans quel état après un tel miracle ? » Elle a si peu confiance en les talents de James ? En même temps, Lauren peut très bien la comprendre. « Ce n'était pas l’apocalypse si c'est ce que tu te demandes. » Lauren se met même à rire. « Il a fait beaucoup de progrès depuis la dernière fois. » Lauren avait conter l'histoire de la fameuse pizza de James à Jane. Depuis cet épisode, il n'avait pas remit vraiment la main à la pâte, mais désormais James était un grand chef on y croit. « Tu sais quand tu passes ta vie dans la capitale, entourée de buildings, au final Cap Harbor est assez exotique. » Oui c'est la campagne Cap Harbor à côté de Washington, Lauren en est consciente. « Tu m'étonnes que ça doit te changer. Tu n'as toujours pas dans l'idée de t'installer à nouveau en ville pour de bon ? » Ce n'est pas la première fois que Lauren lui demandera et ça ne sera pas la dernière. « Et pourquoi tu prends pas de vacances ? Je peux m’occuper de Elena et Liam pendant que vous irez James et toi faire des cochonneries sur la plage. » C'est prévu dans un futur prochain, sauf qu'elle ne sait toujours pas la date ni la destination comme Sonia avec ses prochaines vacances. « Tu te sens capable de garder deux enfants pendant plus d'une semaine ? Je ne doute pas de toi, mais t'es sûre ? » Lauren ne veut pas lui mettre trop la pression sur les épaules, mais ce n'est pas toujours facile de s'occuper d'enfants. Surtout que connaissant les deux énergumènes, ils allaient pleurer pour avoir leur papa et leur maman surtout leur maman, bisous James. « Tu sais je crois qu’en fait on connait jamais vraiment les personnes qui nous entourent. Peu importe combien on pense les connaître, ils ont tous des secrets. » Jane marque un point, c'est sûr on ne connait pas toujours tout dans la vie privé des autres. C'est pas plus mal en réalité. « Tu as bien raison ... Heureusement que nous on a pas de secrets l'une pour l'autre. » En tout cas, Lauren n'a pas le souvenir d'avoir déjà cacher une chose à Jane. « Non, Non je l’ai pas vu. Mais c’est pas trop mon truc ce film. Ce mec qui frappe cette femme, je vois pas ou est l’amour la dedans. » Oh ? Lauren est un poil déçue. Elle était persuadée que Jane avait un faible pour monsieur Christian Grey, mais elle a du se tromper. « Jamie Dornan n'est pas dégueulasse quand même. » C'était la seule chose que Lauren trouvait intéressante dans ce film et c'était un argument de taille selon la brune. « Mais si tu n'aimes pas je ne vais pas te forcer. » Chacun ses goûts. « Tu veux pas qu’on aille voir le dernier labyrinthe plutôt ? » Lauren, elle tient quand même à aller au cinéma voir 50 nuances. Elle demandera à sa belle-mère au pire ou à une collègue de boulot. « Si tu veux. » En tout cas ça ne la dérange absolument pas. Faudra juste qu'elles se prévoient une soirée cinéma. « Au fait, Locky est avec moi aussi. Je l’amènerais la prochaine fois, Elena sera contente de le voir. » Parfait. « Si tu n'as pas envie de le laisser toute la soirée enfermer chez toi, on peut s'arrêter après le chercher si tu veux. » Comme ça, Elena sera contente avec l'heure et Lauren aura la chance de voir comment ce saucisson sur pattes à grandit depuis la dernière fois. Au même moment où Lauren rejoint Jane dans le salon, elle entend un bruit sourd. La tasse de la blonde vient d'exploser au sol. « Oh non. Non non merde je suis désolée Lauren. Je vais te racheter un tapis je suis désolée je sais pas ce qui c’est passé. La tasse m’a échappé. Je suis désolée. » Si Lauren s'avance dans un premier temps vers son tapis pour observer les dégâts, elle est plus intriguée par sa meilleure amie qui est en larme. « Mais Jane ce n'est rien, ce n'est qu'un tapis. » dit-elle avec un sourire. « Tu crois qu'avec deux enfants dans cette maison c'est la première fois qu'il voit une tâche ? » Lauren ne compte plus le nombre de fois où Elena a renversé son jus de fruit dessus, ou du lait. Malgré tout la brune s'éclipse en cuisine afin d'aller chercher de l'essuie-tout pour éponger le liquide. Quand elle se relève pour aller cherche l'éponge, elle trouve toujours Jane assez perturbée. « Mais ma chérie ce n'est pas la fin du monde, je ne vais pas te gronder parce que tu as fait tomber ta tasse, ce n'était pas ta faute. » Lauren la prend même dans ses bras pour lui prouver à quel point, elle ne pourra jamais lui en vouloir. Si un large sourire s'affiche sur le visage de Lauren quand elle se détache de leur étreinte, elle a l'impression que sa meilleure amie ne va pas bien. « Tu es sûre que ça va ? » Simple formalité étant donner que Lauren sait très bien que sa meilleure amie ne lui cachera jamais quelque chose.



    you’re the first face that i see and the last thing i think about. you’re the reason that i’m alive, you’re what i can’t live without ( … )  you’re the light inside my eyes, you give me a reason to keep trying, you give me more than i could dream and you bring me to my knees... ★ plumb, don't deserve you.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 31/01/2018
›› Commérages : 44
›› Pseudo : getget (gaëtane)
›› Célébrité : Kiki Bell
›› Schizophrénie : sevan martell (scott eastwood) ✻ holia millson (shay mitchell) ✻ ness mathews (elisabeth olsen) ✻ clyde rashmi (rami malek) ✻ andrea reagan (tyler backburn) ✻ jake callahan (nathaniel buzolic)

Re: It's been way too long + LAUREN ✻ ( Mer 25 Avr - 17:37 )

lauren&jane ⊹ Cette petite visite chez les Campbell c’était l’occasion pour Jane de passer du temps avec sa meilleur ami mais aussi son meilleur ami puisque ces deux-là sont mariés mais c’était aussi l’occasion de passer du temps avec les deux enfants Campbell : Elena et Liam puisqu’elle est la marraine de l’un d’entre eux et qu’elle les considère tous les deux comme de sa famille quoi qu’il en soit. Et on sait qu’aux yeux de Jane la famille c’est important. Si important qu’elle regrette de ne pas avoir été plus présente durant ces dernières années. Elle regrette de ne pas avoir vu grandir Elena comme elle le voudrait, elle regrette d’avoir loupé les premiers mois de vie de Liam. Elle voudrait tellement pouvoir recommencer que l’idéal serait que Lauren en fasse un petit troisième. Ainsi elle aurait à nouveau un bébé à câliner, à cajoler, un bébé qu’elle pourrait voir grandir cette fois-ci. « Pas pour l'instant en tout cas. Je ne dis pas que c'est impossible que ça n'arrivera pas, mais pour le moment c'est pas vraiment ce dont on a envie. » La déception traverse le visage de la blonde durant quelques secondes et pourtant elle comprend même si malgré tout elle glissera l’idée à Elena. Quoi ? Ce n’est pas leur forcer la main. C’est juste donner une idée à une enfant qui en fera ce qu’elle veut. « Non, non tu te sors cette idée de la tête et ne va pas la mettre dans la tête de ma fille. » Rhoooo, elle est pas drôle la Campbell. « Ceci dit je sais pas si elle serait trop emballée par l'idée qu'il y est une autre fille dans la famille. » C’est pas faux, Elena a déjà du mal à partager ses deux parents avec Liam alors avec un troisième enfant. Et puis elle préfèrera certainement rester la princesse de la famille plutôt que de devoir partager son statut « En effet, princesse Elena préfère certainement rester la seule reine ici » Tant pis, Jane elle ira pouponner Maxine, la fille de Jaxson. C’est encore un bébé. Elle est sauvée. Lorsque sa meilleure amie finit par lui demander où elle loge Jane panique quelques secondes avant de sortir le mensonge qui lui semble le plus plausible mais c’était sans compter sur la curiosité de Lauren qui souhaites toujours en savoir plus. « Oh tu es chez qui ? » Chez qui ? Mais qu’est-ce que sa peut lui faire chez qui elle est ? La blonde avait presque oublié qu’ici tout le monde connait tout le monde. Ici elle n’est plus dans sa capitale. « Oh tu ne la connais pas il me semble, elle s’appelle Maddison » Dit-elle en nommant ainsi le premier prénom qui lui était venu à l’esprit. Puis la conversation se tourna sur les ovaires de Jane et les futurs potentiel petit Carrington qu’elle devrait mettre au monde mais cette idée semblait bien lointaine désormais. Attristant bien moins Lauren que cela ne la touchait elle-même. Elle qui a toujours voulu être mère. Après personne ne sait si elle est vraiment prête à l’être et le fait qu’elle demande à Lauren ce qu’elle doit répondre à Elena si elle lui demande un poney le confirme. Jane est beaucoup trop faible lorsqu’il s’agit de la petite fille. Elle ne peut lui dire non. « Soit tu n'as assez d'argent, tu peux y être allergique aussi. Surtout il n'y a pas assez de place dans la maison et sinon sort l'argument que ça ne serait pas compatible avec Jack. » Mais Jane elle pourrait lui acheter une écurie entière pour y mettre son poney. Ouais Jane est toujours dans la démesure. « Tu peux toujours l'amener faire du poney pendant une après-midi. » Finalement cette dernière idée était bien la meilleure de toute pour la blonde « Oh oui j’adorerais l’emmener là-bas » Passer une après-midi entière avec la petite fille. « Tu devrais l’inscrire à des cours d’équitation si elle aime tant ça ? Je payerais même l’inscription si tu veux » La démesure, je vous ai prévenu. Jane elle veut faire plaisir, en oubliant parfois que son compte en banque à une certaine limite, d’autant plus maintenant qu’elle vient de quitter son travail à Washington. Son travail, ainsi que son mari dont le compte en banque était également bien remplit « Dommage que tu sois mariée, sinon je t'aurais arrangé un coup avec lui. » Jane sourit simplement. Elle déteste mentir à Lauren pourtant elle se sent incapable de lui dire la vérité. Heureusement pour elle sa meilleure amie qui ne semble pas se douter de quoi que ce soit change rapidement de sujet pour lui parler de son propre mari qui a semble t-il fait des progrès en cuisine. « Ce n'était pas l’apocalypse si c'est ce que tu te demandes. Il a fait beaucoup de progrès depuis la dernière fois. » Dans ce cas Jane demande à voir, elle exige que James lui prépare un repas pour elle « Je suis sur qu’il a pris des cours de cuisine dans ton dos. D’ailleurs si ça se trouve là il est pas du tout avec Jay mais en train d’apprendre à faire un civet » Elle l’imagine si bien avec sa toque de chef cuisto et son tablier blanc. C’est décidé, ce sera son cadeau d’anniversaire « Je te préviens je ne repartirais pas de Cap Harbor avant qu’il m’ai fait une de ses recettes » Il a le temps hein parce qu’elle est pas prête de repartir la Carrington, mais ça James ne le sait pas. « Tu m'étonnes que ça doit te changer. Tu n'as toujours pas dans l'idée de t'installer à nouveau en ville pour de bon ? » Si seulement elle savait Lauren, si seulement elle se doutait une seule seconde. Jane secoue la tête et répond « J’ai toute ma vie à Washington, mais Cap Harbor me manque c’est vrai » Ces derniers mois plus que jamais elle avait souhaité revenir ici, auprès de ses proches tandis que Lauren, elle, rêvait d’évasion, de vacances sur une île loin d’ici. N’étais-ce pas le moment idéal maintenant que la blonde était en ville ? « Tu te sens capable de garder deux enfants pendant plus d'une semaine ? Je ne doute pas de toi, mais t'es sûre ? » Sachant qu’elle se prépare à avoir des enfants depuis plus de 10 ans, oui, elle est sur. « Totalement sûre Lauren. Et puis Elena et Liam sont adorable » Et ça lui plairait tellement de pouvoir garder les deux enfants pendant une semaine. Jane elle est prête à relever le défi, si Lauren accepte d’abandonner ses enfants quelques jours. « Tu as bien raison ... Heureusement que nous on a pas de secrets l'une pour l'autre. » Jane se mord la joue, détourne le regard. Elle se sent honteuse de mentir ainsi à sa meilleure amie, mais plus honteuse encore d’avoir vécu sous les coups de cet homme pendant des mois. Lauren lui pardonnera-t-elle ? « Jamie Dornan n'est pas dégueulasse quand même. Mais si tu n'aimes pas je ne vais pas te forcer. » Bon c’est vrai, la blonde n’allait certainement pas cracher sur Jamie, mais sur le personnage de Christian en revanche si. Finalement les deux amis optèrent pour un film d’action. « Si tu n'as pas envie de le laisser toute la soirée enfermer chez toi, on peut s'arrêter après le chercher si tu veux. » Aller « chez elle » certainement pas. Avec un peu de chance en plus Lauren sait où habites Javier et ainsi son mensonge serait découvert, mais il se pourrait bien qu’il le soit plus vite que prévu en réalité. Lorsque le téléphone de la Carrington se met à sonner son corps tout entier semble cesser de fonctionner soudainement, comme si elle venait de disjoncter. La tasse de café se brise au sol dans un bruit sourd et les larmes se mettent à couler sur ses joues, incontrôlable. « Mais Jane ce n'est rien, ce n'est qu'un tapis. Tu crois qu'avec deux enfants dans cette maison c'est la première fois qu'il voit une tâche ? » Mais Jane elle ne réussit pas à se calmer, elle ne réussit pas à sécher ses larmes. L’écran de son téléphone s’allume une nouvelle fois, lui signalant qu’un message a été laissé sur sa messagerie. Elle ne peut pas entendre sa voix. « Mais ma chérie ce n'est pas la fin du monde, je ne vais pas te gronder parce que tu as fait tomber ta tasse, ce n'était pas ta faute. » Jane elle regarde sa meilleure amie. Ferme les yeux quelques instants. « Tu es sûre que ça va ? » Il y a quelques minutes encore elle se sentait incapable de lui dire la vérité et pourtant maintenant la blonde se sent incapable de mentir 1 minutes de plus à sa meilleure amie. « Non en vérité ça ne va pas… » Cela ne va pas depuis bien trop longtemps. « Je t’ai pas vraiment dit la vérité tout à l’heure Lauren » En fait presque tout ce qu’elle avait dit depuis son arrivée ici n’était que mensonge. « Si John n’est pas là c’est parce que je l’ai quitté. » Ou plutôt elle a fui, comme une lâche, effrayé par cet homme. « Je ne reviendrais pas à Washington » Jamais. Instinctivement comme à chaque fois qu’elle pense à John désormais elle pose sa main sur son cou. A cet endroit même ou il avait posé ces mains pour l’étrangler. « Il a… Il m’a… » Les mots semblaient coincés dans sa gorge. « C'est pas un homme bien Lauren et je suis désolée de t’avoir menti mais j’ai si honte ».


and now we are alive
Les drames dévastent votre vie comme un ouragan. Ils déracinent tout. Ils créent le chaos. Vous devez attendre, attendre que la poussière se dépose pour faire un choix. Vous pouvez choisir de vivre au milieu des décombres et faire comme si tout était intact. Ou vous pouvez vous extirpez des ruines pour tout reconstruire.

Revenir en haut Aller en bas
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
avatar
LOVE MAKES A FAMILY.


http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 19/01/2018
›› Commérages : 188
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Jessica Queen Alba
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ riley emerson-oakley ✻ liv burrows ✻ ophelia rhodes ✻ jay thompson ✻ lissa valentine ✻ mila matthews ✻ liam washington ✻ erin rhodes

Re: It's been way too long + LAUREN ✻ ( Ven 25 Mai - 23:54 )



it's been way too long.
jane carrington & lauren campbell ※ jane & lauren

“ She's always there for me when I need her. She's my best friend, she's just my everything. ” ― IDK

Lauren ne s'attendait absolument pas à la visite surprise de sa meilleure amie, Jane. Elles avaient beau avoir eut une conversation téléphonique il n'y a pas si longtemps, pas une fois sa meilleure amie n'avait laisser sous entendre qu'elle avait dans ses projets de faire un petit séjour à Cap Harbor. Au final, Jane pouvait être heureuse parce que la surprise avait été plus que réussit. Si Lauren était ravie de voir sa meilleure amie, elle savait pertinemment que la joie allait se lire également sur le visage de sa fille dès qu'elle aurait franchit à nouveau le seuil de cette porte. Alors Lauren, elle veut bien être contente mais elle n'est pas vraiment d'accord pour que Jane mette en tête à sa fille d'avoir un autre petit frère ou une petite sœur. Ce n'est pas qu'elle ne veut pas, c'est juste qu'en ce moment, elle a envie de profiter de son mari et de son temps libre. L'envie de retomber à nouveau dans les couches, c'est pas vraiment sa priorité première. Puis si Jane n'est pas contente, elle a qu'à faire un bébé, elle-même. « En effet, princesse Elena préfère certainement rester la seule reine ici. » Déjà elle accepte de partager ses parents avec Liam et c'est un grand pas en avant, c'était pas vraiment gagner au début. « C'est plus sage, pour le moment. » Lauren dit bien pour le moment. Mais la jeune femme n'a pas à se plaindre, ce n'est pas comme si Elena ou même Liam étaient des enfants difficiles. Au contraire, elle est même heureuse d'admettre qu'ils sont plutôt facile à vivre. Heureusement d'ailleurs. Si Lauren n'est pas prête à accueillir un autre petit être dans sa maison, elle aurait été prête à héberger sa meilleure amie le temps qu'il faut. Sauf que celle-ci semble avoir trouver mieux ailleurs. D'accord, elle prendra sur elle et ne fera pas semblant d'être vexée. « Oh tu ne la connais pas il me semble, elle s’appelle Maddison. » En effet, ce prénom ne lui disait absolument rien. Peut-être Lauren avait-elle eut la chance de l'entendre dans le passé mais sincèrement, cela n'avait pas marqué son esprit. De toute façon la brune n'en tient pas plus rigueur et la conversation dérive rapidement encore sur les enfants et surtout sur les désirs de sa fille, qui en ce moment veut absolument un poney. Sauf que Lauren ne cédera pas et Jane non plus, n'a pas le droit. « Oh oui j’adorerais l’emmener là-bas. » Ça par contre, elle a totalement le droit. Lauren, l'incite même à le faire. « Tu devrais l’inscrire à des cours d’équitation si elle aime tant ça ? Je payerais même l’inscription si tu veux. » C'est une très bonne idée. « Je n'y avais pas pensée, mais maintenant que tu le dis, ça me semble être une bonne idée. J'te laisserai annoncer la bonne nouvelle toi-même à Elena. » Autrement dit, Lauren était totalement d'accord pour que Jane investisse là-dedans. Peut-être que sa fille allait se lasser au bout de quelques séances, mais c'était vraiment impensable. Ça touche Lauren que Jane tienne autant à faire plaisir à ses enfants. Sa meilleure amie a vraiment le cœur sur la main et elle l'admire. Elle regrette juste trop souvent qu'elle habite aussi loin. Elle aurait du épouser Jay et le soucis aurait été régler. Elle aurait toujours été à Cap Harbor et elles auraient l'occasion de se voir beaucoup plus régulièrement. « Je suis sur qu’il a pris des cours de cuisine dans ton dos. D’ailleurs si ça se trouve là il est pas du tout avec Jay mais en train d’apprendre à faire un civet. » James et un civet dans la même phrase ? C'est à mourir de rire et Lauren ne s'en cache pas. « Désolé de te décevoir mais c'est beaucoup plus probable qu'il soit avec Jay en train de faire le tour de Cap Harbor à cloche pied, plutôt qu'il soit en train d'apprendre à cuisiner un civet. » Lauren aime énormément son mari, mais cependant quand il met un pied en cuisine ça n'est plus le même homme. Il n'est pas dans son élément et ça se sent. « Il m'a avoué avoir eut un coup de main de sa sœur. » Enfin, Rachel n'avait que donner la recette et expliquer la façon dont il devait s'y prendre. James avait fait cette tarte tout seul, comme un grand. « Je te préviens je ne repartirais pas de Cap Harbor avant qu’il m’ai fait une de ses recettes. » Jane n'a vraiment pas froid aux yeux. « Oh eh bien d'accord, j'te laisse le plaisir de lui passer commande ce soir. » Bon faut pas s'attendre à un repas quatre étoiles. C'est de James qu'on parle. Qui sait, peut-être que cette fois, il parviendra à faire une pizza correctement. « J’ai toute ma vie à Washington, mais Cap Harbor me manque c’est vrai. » Et Lauren, c'est elle qui lui manque énormément. Comme Sonia et sa meilleure amie qui est partit en exil à Nice. « Si jamais tu changes d'avis et qu'un jour tu désires revenir par ici, tu sais que je serais la femme la plus heureuse au monde. » Elle abandonnera même son mari au moins une fois par semaine pour passer une soirée en compagnie de sa blonde favorite. Mais ici, c'est Jane qui propose à Lauren qu'elle lui laisse ses deux enfants afin qu'elle s'en occupe et que Lauren s'occupe de son mari. « Totalement sûre Lauren. Et puis Elena et Liam sont adorable. » Oh ! Ce n'est pas le genre de chose qu'on lui dit deux fois. « Très bien. Dès qu'on a une destination de vacances avec James, tu seras la première au courant. » Puis ça permettra à Jane de passer plus de temps avec les enfants et qui sait, cela lui donnera peut-être des envies de maternités. Mais maintenant que Jane est en ville, elles vont pouvoir en profiter pour se voir un peu plus régulièrement et pourquoi pas aller au cinéma ensemble ? Lauren comprend rapidement qu'elles n'iront pas voir le dernier 50 shades, mais ce n'est point grave, les films à l'affiche sont tout aussi intéressant. Si elles étaient en train de rire il y a quelques secondes en arrière, la situation change rapidement. Une tasse au sol, un café renversé et un tapis tâché, il n'en faut pas moins à Jane pour se mettre à pleurer. Mais pourquoi ? Lauren ne comprend pas. Si elle sourit de la scène, son visage devient plus sérieux quand elle réalise que quelque chose ne va pas avec Jane. « Non en vérité ça ne va pas … » Pourquoi ne l'a t'elle pas vu plus tôt ? Il n'y avait pourtant aucuns signes qui l'avait présager de ce revirement de situation. « Je t’ai pas vraiment dit la vérité tout à l’heure Lauren. » Et là, Jane lui fait peur. De quoi veut-elle parler ? Lauren ne trouve rien de mieux que de prendre la main de son amie dans la sienne pour essayer de la rassurer du mieux qu'elle peut. « Si John n’est pas là c’est parce que je l’ai quitté. » Pardon ? « Je ne reviendrais pas à Washington. » Deuxième pardon ? Qu'est qui se passe dans la vie de Jane en ce moment ? Lauren est choquée par tant de révélation qu'elle ne sait pas quoi dire. « Il a … Il m’a … » Et désormais ce sont ses yeux qui se remplissent de larmes. Elle n'avait pas besoin d'en dire plus. Lauren n'attend pas plus longtemps pour prendre sa blonde contre elle, la serrant dans ses bras aussi fort qu'elle le peut. « C'est pas un homme bien Lauren et je suis désolée de t’avoir menti mais j’ai si honte. » Lauren qui avait si longtemps cru en cette belle histoire qu'était celle de Jane et John, venait de se prendre un coup en pleine figure. « Chut, c'est finit mon chat. » Plus personne ne lui fera du mal. Plus personne, elle s'en fait la promesse. La brune dépose un baiser sur le front de sa meilleure amie et essuie les quelques larmes qui coulent le long de ses joues. « C'est moi qui suit désolé de ne pas avoir remarqué plus tôt que tu n'allais pas bien. » Elle aussi, elle s'en veut, elle a honte de ne pas avoir vu que Jane n'allait pas bien. « Je suis là et je serais toujours là pour toi, tu le sais. » Jane n'avait pas besoin d'avoir de craintes avec Lauren, elle ne serait jamais pour la juger, juste présente pour l'épauler dans les moindres moments de sa vie jusqu'à son dernier souffle. « Si tu veux en parler, c'est ton droit, prend tout ton temps même si c'est dans deux heures, six mois ou encore dans trois ans. » Jamais elle ne pourra lui en vouloir jamais. « Et je suis sûre que tu as fais le bon choix. » En le quittant et en quittant Washington aussi. Lauren frotte délicatement les épaules de son amie, tenant de lui sourire tout doucement. « Tu n'as pas à avoir honte, je ne compte pas te laisser tomber. On ne se débarrasse pas aussi facilement comme ça d'une Campbell. »



    you’re the first face that i see and the last thing i think about. you’re the reason that i’m alive, you’re what i can’t live without ( … )  you’re the light inside my eyes, you give me a reason to keep trying, you give me more than i could dream and you bring me to my knees... ★ plumb, don't deserve you.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 31/01/2018
›› Commérages : 44
›› Pseudo : getget (gaëtane)
›› Célébrité : Kiki Bell
›› Schizophrénie : sevan martell (scott eastwood) ✻ holia millson (shay mitchell) ✻ ness mathews (elisabeth olsen) ✻ clyde rashmi (rami malek) ✻ andrea reagan (tyler backburn) ✻ jake callahan (nathaniel buzolic)

Re: It's been way too long + LAUREN ✻ ( Dim 17 Juin - 12:53 )

lauren&jane ⊹ Cette visite chez les Campbell c’était pour Jane une occasion de revoir sa meilleure amie mais également James, Elena et Liam. Même si pour l’heure elle était bien contente d’avoir encore sa meilleure amie rien que pour elle pendant quelques heures. Il y a Liam c’est vrai mais il n’est pas très causant alors au final c’est comme si elles étaient toute seule. En tout cas au moins jusqu’à ce que Queen Elena fasse son grand retour et décidé de s’accaparer Jane pour elle toute seule. Elena c’est une princesse, un peu possessive des fois c’est vrai. « C'est plus sage, pour le moment. » En effet un autre enfant cela serait certainement beaucoup trop de changement pour la petite fille. Mais pas seulement, ce serait aussi du changement pour le couple. Passer de 4 à 5 ce n’est pas rien contrairement à ce que l’on pense. Qu’Elena se rassure sa mère ne semblait pas prête à retomber enceinte de suite elle pourra donc profiter pleinement d’elle et de son poney. Bien que Lauren refuse de lui acheter un poney mais elle pourra toujours en profiter à l’écurie. Jane serait d’ailleurs ravie de l’y accompagner et même de lui payer des cours d’équitation si c’est vraiment ce qui plait à la petite fille. « Je n'y avais pas pensée, mais maintenant que tu le dis, ça me semble être une bonne idée. J'te laisserai annoncer la bonne nouvelle toi-même à Elena. » Sérieux ? Lauren est d’accord ? La blonde ouvre de grands yeux « C’est vrai ? » On croirait voir une enfant à qui l’on vient d’annoncer qu’elle va aller à Disneyland Paris. « Oh elle va être trop contente ! » Presque autant que Jane la tout de suite. Enfin en attendant Elena n’est pas là, tout comme James d’ailleurs qui semble être parti passer l’après-midi avec son ami. Ou prendre des cours de cuisine comme le suppose l’avocate. « Désolé de te décevoir mais c'est beaucoup plus probable qu'il soit avec Jay en train de faire le tour de Cap Harbor à cloche pied, plutôt qu'il soit en train d'apprendre à cuisiner un civet. » La jeune femme fronce les sourcils. A cloche pied ? Mais pourquoi diable feraient-ils le tour de la ville sur un pied ? « Tu as un homme bien étrange tu le sais ça ? » Certainement car même pour Jane ce n’était pas une découverte. James a toujours été… James. Jane c’est toujours bien entendu avec lui et surement davantage encore lorsqu’il a fini par se marier avec sa meilleure amie. Devenant un peu son meilleur ami par procuration. « Il m'a avoué avoir eut un coup de main de sa sœur. » AH ! Jane savait bien qu’il était incapable de faire de la cuisine seul « Ah bah d’accord pourquoi tu ne me l’a pas dit plus tôt. Moi qui pensais que c’était le nouveau Cyril Lignac de Cap » Ouais Jane elle connait pas de nom de cuisiner en dehors des pâtissiers. Sorry not sorry. -et surtout Gaëtane avait pas d’autres idées de nom- « Oh eh bien d'accord, j'te laisse le plaisir de lui passer commande ce soir. » Oui non mais finalement elle était plus tellement sur la blonde « Non non mais non, si en fait sa sœur l’a aidé je veux pas prendre de risque moi parce qu’il sera tout seul dans la cuisine ce soir » Pas question qu’elle finisse empoisonné, ce serait une mort bien trop triste. Ce qui est triste également ce sont toutes les années qu’elle a passé loin de sa ville, même si c’est sur le point de changer Jane ne peut s’empêcher de ruminer.  « Si jamais tu changes d'avis et qu'un jour tu désires revenir par ici, tu sais que je serais la femme la plus heureuse au monde. » Oh oui elle le sait la blonde. Et si seulement Lauren savait. Si seulement Jane était capable de lui dire que ce n’est plus une simple supposition puisqu’elle a bel et bien réemménagé ici et pour une durée indéterminée. Désormais elle pourra voir toute la famille Campbell quand elle le souhaite et elle pourrait même permettre au couple de prendre des vacances juste pour eux. « Très bien. Dès qu'on a une destination de vacances avec James, tu seras la première au courant. » Jane sourit pourtant en un fragment de seconde elle passe du rire aux larmes lorsque l’écran de son téléphone s’allume. Lauren s’inquiète, questionne, s’interroge et Jane comprend qu’elle ne saura pas lui mentir plus longtemps. Qui plus est elle refuse de lui mentir plus longtemps. Elle doit lui dire. Alors elle commence, hésitante. Elle parle, cherche ses mots, ne les trouve pas. Mais Lauren comprend, elle comprend et la prend dans ses bras sans attendre. « Chut, c'est finit mon chat. » Les sanglots de Jane recommence de plus belles, les larmes roulant à torrent sur ses joues. « C'est moi qui suit désolé de ne pas avoir remarqué plus tôt que tu n'allais pas bien. » Elle secoue la tête Jane. Comment aurait-elle pu savoir. « Tu ne pouvais pas le savoir » Elle avait trop bien gardé son secret, trop bien joué la comédie. Personne n’aurait pu s’en douter, même elle avait fini par se convaincre de son propre jeu, oubliant parfois qu’elle-même jouait un rôle dans tout ça. « Je suis là et je serais toujours là pour toi, tu le sais. » L’avocate acquiesce tout en se détachant doucement de l’étreinte de son amie. Elle tente de calmer ses sanglots, essuie ses larmes, mais ses joues reste humide encore quelques minutes. Elle avait besoin de pleurer. « Si tu veux en parler, c'est ton droit, prend tout ton temps même si c'est dans deux heures, six mois ou encore dans trois ans. » Jane a toujours su qu’elle avait la meilleure des meilleures amies et une fois encore la Campbell le prouve. « Et je suis sûre que tu as fais le bon choix. » Certainement, en tout cas c’est ce dont Jane essaie de se convaincre depuis des jours et des jours. « Tu n'as pas à avoir honte, je ne compte pas te laisser tomber. On ne se débarrasse pas aussi facilement comme ça d'une Campbell. » Elle sourit et prends à nouveau sa meilleure amie dans ses bras. Se détachant à nouveau elle la regarde à travers ses yeux encore remplis de larmes qui lui brouille la vue. « Merci Lauren » Merci d’être là, toujours. « En le voyant qui m’appelait sur mon téléphone j’ai perdu mes moyens. Je… J’ai peur qu’il me retrouve » Qu’il l’oblige à jouer la comédie devant ses proches. Sera-t-elle capable de lui dire non s’il vient à se trouver devant elle. Saura t-elle fuir à nouveau ? Saura t-elle se défendre ? « En fait il y a encore une chose sur laquelle je t’ai menti. Je ne garde pas la maison de Maddison. Je ne connais même pas de Maddison » C’était simplement le premier prénom un temps soit peu américain qui lui était venu à l’esprit. « Je vis chez Javier » Son Javier. Enfin du moins il l’était autrefois. « C’est juste temporaire, je vais me chercher un appartement » Dit-elle avant que sa meilleure amie ne crois qu’il se passe à nouveau quelque chose entre elle et son ex petit-ami. « Vous êtes les deux seuls au courant, je ne l’ai pas dit à mes parents. Je ne suis pas prête » Si elle tenait à le préciser c’était pour que la Campbell ne fasse pas une gaffe lorsqu’elle croiserait Monsieur et Madame Carrington.


and now we are alive
Les drames dévastent votre vie comme un ouragan. Ils déracinent tout. Ils créent le chaos. Vous devez attendre, attendre que la poussière se dépose pour faire un choix. Vous pouvez choisir de vivre au milieu des décombres et faire comme si tout était intact. Ou vous pouvez vous extirpez des ruines pour tout reconstruire.

Revenir en haut Aller en bas
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
avatar
LOVE MAKES A FAMILY.


http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 19/01/2018
›› Commérages : 188
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Jessica Queen Alba
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ riley emerson-oakley ✻ liv burrows ✻ ophelia rhodes ✻ jay thompson ✻ lissa valentine ✻ mila matthews ✻ liam washington ✻ erin rhodes

Re: It's been way too long + LAUREN ✻ ( Ven 13 Juil - 16:55 )



it's been way too long.
jane carrington & lauren campbell ※ jane & lauren

“ She's always there for me when I need her. She's my best friend, she's just my everything. ” ― IDK

Même si Jane n'habite plus Cap Harbor, elle reste toujours la meilleure amie de Lauren et cette dernière est toujours ravie de voir sa blonde favorite débarqué même si c'est à l'improviste. Et comme à chaque fois qu'une Jane sauvage est dans les parages, elle veut couvrir d'amours et de cadeaux ses enfants. Lauren ne va pas lui reprocher, tant qu'elle ne file pas des billets en douce à Elena, tout ira pour le mieux dans le meilleur des monde. Mais en ce moment, Elena s'est mise en tête qu'elle voulait un poney. Chose impossible selon Lauren. C'est trop onéreux et ils n'ont clairement pas la place dans la maison, ni même dans le jardin la piscine prend toute la place. Cependant Jane semble avoir la solution miracle, pourquoi diable Lauren n'y avait pas pensé avant ? « C’est vrai ? » Totalement, Lauren approuve et hoche même la tête. « Oh elle va être trop contente ! » Lauren n'en doute pas une seule seconde. « Et tu vas certainement être la meilleure tata au monde. » Elle connait trop bien sa fille pour savoir que ça sera exactement sa réaction. La Rachel en moi est triste et jalouse. Mais il faudra attendre ce soir pour avoir sa réaction en live et voir apparaître certainement James également. Et selon Lauren il n'est pas en train de cuisiner un civet. « Tu as un homme bien étrange tu le sais ça ? » Étrange c'est peu dire. Lauren ça la fait toujours rire enfin James la fait toujours énormément rire. « Oh je le sais et c'est pour ça que je l'aime. » Parce que si James n'était plus James, ça serait bien triste. Il est bien le seul à avoir un sens de l'humour hors du commun et un registre aussi diversifié en matière de musique toutes plus absurdes les unes que les autres. D'ailleurs, Lauren est obligée d'avoir à sa meilleure amie que James lui a fait à cuisiner l'autre jour et que c'était même très bon. « Ah bah d’accord pourquoi tu ne me l’a pas dit plus tôt. Moi qui pensais que c’était le nouveau Cyril Lignac de Cap. » Il y avait James Gordon, c'est le seul que Sonia connait. « James est encore loin d'ouvrir son propre restaurant si ça peut te rassurer. » Et Lauren se rassure elle-même. Elle aurait trop peur de laisser une cuisine de cet envergure à son homme. Elle lui fait confiance, mais il y a des limites. Après si Jane veut goûter la cuisine de James, ça peut se négocier. « Non non mais non, si en fait sa sœur l’a aidé je veux pas prendre de risque moi parce qu’il sera tout seul dans la cuisine ce soir. » La confiance règne. « Tu es sûre de ne pas vouloir risquer une intoxication alimentaire ? » Lauren est mauvaise et ça la fait glousser comme une idiote. « Je suis méchante parce que c'était vraiment bon, mais j'te rassure James et la cuisine ça n'est toujours pas une grande histoire d'amour. Je ne sais pas encore quoi faire, mais je nous préparerais quelque chose ce soir et il aura une bonne bouteille de blanc. » Personne ne risquera une intoxication alimentaire et puis Lauren savait très bien l'amour que Jane pouvait avoir pour le blanc. La brune a toujours une bouteille en réserve dans les placards, uniquement pour sa meilleure amie. Mais avant d'entamer la bouteille de blanc, Jane tournera au café, c'est plus sage. Sauf que Lauren ne sait pas vraiment si c'était plus sage vu que le café présent dans la tasse vient de tâcher son tapis. Cela n'alarme pas plus que ça la brune, ce n'est pas la première fois que ce tapis souffre et ça ne sera pas la dernière. Entre Elena, Liam et encore James, c'est un warrior, il résiste. Ce que Lauren n'avait pas prévu c'est que Jane fonde en larmes à cause d'un tapis, mais quand elle plonge son regard dans celui de sa meilleure amie, elle comprend que quelque chose ne va pas. Jane n'a pas besoin de faire un long monologue, Lauren comprend immédiatement quand elle tente de lui expliquer l'histoire avec John. Elle s'en veut de ne pas avoir regarder plus tôt que sa meilleure amie n'allait pas bien. « Tu ne pouvais pas le savoir. » C'est sûr, mais elle aurait du le sentir que quelque chose n'allait pas dans la vie de sa blonde favorite. D'autant plus qu'elle déteste voir Jane dans cet état ... Elle a juste l'impression d'être impuissante et ça lui brise le cœur. Alors elle se contente de serrer Jane plus fort entre ses bras et de lui apporter tout le soutien qu'elle pourra. Parce qu'au fond aux yeux de Lauren il n'y a rien de plus important que la famille et Jane, elle fait partit à part entière de la sienne. « Merci Lauren. » De rien, c'est son rôle après tout. « En le voyant qui m’appelait sur mon téléphone j’ai perdu mes moyens. Je … J’ai peur qu’il me retrouve. » Personne ne touchera un moindre cheveux de la chevelure blonde de sa meilleure amie, Lauren en fait la promesse. « Il sait que tu es là ? » Certainement que non. « Tu as pensée à porter plainte ? » Okay dit de cette façon, ça fait peur mais Jane devrait pourtant y songer. « J'ignore la démarche à suivre, mais tu devrais penser à demander une ordonnance restrictive. » Lauren n'a pas envie que sa meilleure amie vive dans la peur. Puis James doit certainement connaitre la marche à suivre, donc il pourrait être judicieux de lui en toucher deux mots ce soir. « En fait il y a encore une chose sur laquelle je t’ai menti. Je ne garde pas la maison de Maddison. Je ne connais même pas de Maddison. » Oh ? Lauren fronce un peu les sourcils, non certaine de suivre. Donc elle loge où ? « Je vis chez Javier. » « Javier ? Ton Javier ? » Désolé mais Lauren, elle est encore sous le choc. « C’est juste temporaire, je vais me chercher un appartement. » D'accord. « Ma proposition tient toujours si jamais tu veux t'installer à la maison en attendant. » Si jamais ça devenait trop étrange avec Javier. Et en vrai Lauren, elle est un peu vexée de savoir que Jane a préféré son ex petit-ami à sa meilleure amie. « Vous êtes les deux seuls au courant, je ne l’ai pas dit à mes parents. Je ne suis pas prête. » Normal, Lauren peut le comprendre que ça n'est pas un sujet facile à aborder avec sa famille. Bon après Jane doit se douter que Lauren va en parler à James, elle n'aime pas lui cacher des choses et elle a l'habitude de tout lui dire. « Je comprends Jane, mais tu ne crains pas de tomber par hasard sur tes parents en ville ? » Cap Harbor n'est pas une immense ville après tout. « Ce n'est que mon avis mais plus tu vas attendre pour leur dire, plus ils vont s'en vouloir de ne pas avoir pu t'aider avant. » C'est du moins la façon dont Lauren voyait les choses. Jane veut trop se protéger en restant dans son cocon qu'elle pense invincible. Lauren n'avait juste pas envie qu'elle tombe de haut plus tard. « Si jamais tu n'as pas la force d'aller récupérer tes affaires chez toi, tu sais que ça ne me dérange pas de faire le trajet avec James pour aller les chercher. » Si ça pouvait rassurer Jane afin qu'elle ne croise plus John. « Je suis contente que tu sois de retour. » dit-elle en enlaçant sa blonde favorite une nouvelle fois. Certes, Lauren aurait préférée que Jane soit de retour dans d'autres circonstances, mais elle était là et c'était le mieux.



    you’re the first face that i see and the last thing i think about. you’re the reason that i’m alive, you’re what i can’t live without ( … )  you’re the light inside my eyes, you give me a reason to keep trying, you give me more than i could dream and you bring me to my knees... ★ plumb, don't deserve you.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 31/01/2018
›› Commérages : 44
›› Pseudo : getget (gaëtane)
›› Célébrité : Kiki Bell
›› Schizophrénie : sevan martell (scott eastwood) ✻ holia millson (shay mitchell) ✻ ness mathews (elisabeth olsen) ✻ clyde rashmi (rami malek) ✻ andrea reagan (tyler backburn) ✻ jake callahan (nathaniel buzolic)

Re: It's been way too long + LAUREN ✻ ( Sam 8 Sep - 13:44 )

lauren&jane ⊹ « Et tu vas certainement être la meilleure tata au monde. » Mais Jane était déjà la meilleure tata du monde, enfin selon elle en tout cas. D’ailleurs Liam et Maxine ne sont pas encore assez vieux pour le dire mais bientôt eux aussi clameront haut et fort combien ils aiment leur tata. Il faut dire que personne ne peut lui enlever qu’en effet c’est une tata exceptionnelle. Elle ne saurait dire si elle est comme ça parce que la famille et les amis ça a toujours été très important pour elle, ou bien si c’est parce qu’elle adore les enfants plus que tout ou bien encore si c’est parce qu’elle n’a pas encore d’enfant et du coup elle tente de combler le vide avec ceux des autres. En vérité c’est certainement un peu de tout ça à la fois. « Mais ceci n’est en rien une révélation » Les chevilles de Jane vont bien merci de vous en préoccuper. Jane serait prête à n’importe quoi pour voir le visage d’Elena s’illuminer comme il le fait chaque fois qu’on lui annonce une bonne nouvelle, cette sensation, ce sentiment que ça lui procure elle ne peux pas y résister. Mais pour l’instant Elena n’était pas là, tout comme James d’ailleurs qui avait semble t-il lui aussi fui la maison. Tout le monde avait abandonné la pauvre Lauren, c’était inadmissible. Heureusement que Jane était arrivé pour remédier à tout ça et peut-être assez tôt pour éviter l’empoisonnement de sa meilleure amie par son mari d’ailleurs. « James est encore loin d'ouvrir son propre restaurant si ça peut te rassurer. » La blonde sourit et passe la main sur son front en signe de soulagement. « Tu es sûre de ne pas vouloir risquer une intoxication alimentaire ? » Elle acquiesce de la tête rapidement « Extrêmement sur oui » Si Jane était au départ enthousiaste à l’idée de gouter les bons petits plats de James elle avait fini par devenir réticente en apprenant qu’il n’avait pas réellement tout fait tout seul. . « Je suis méchante parce que c'était vraiment bon, mais j'te rassure James et la cuisine ça n'est toujours pas une grande histoire d'amour. Je ne sais pas encore quoi faire, mais je nous préparerais quelque chose ce soir et il aura une bonne bouteille de blanc. » Lauren sait comment amadouer sa meilleure amie et la blonde est bien trop faible pour résister à ce genre de promesse. « Tu sais me prendre par les sentiments toi » Elle la connait beaucoup trop bien « Je ne peux pas dire non à une bouteille de blanc et tu le sais très bien » Et puis ces derniers temps elle avait fait passé son amour pour le vin blanc comme une excuse pour pouvoir s’enfiler des verres à longueur de journée, cachant ainsi qu’elle avait peut-être simplement trouvé un moyen simple et efficace de ne pas penser à John une fois que le blanc réussissait à lui tourner la tête. Seulement à cet instant elle pensait bel et bien à John et comment faire autrement puisque son visage venait de s’afficher en grand sur l’écran de son téléphone. Son visage ainsi que le sien, souriant, à ses côtés. Cela lui donnait presque la nausée. C’est peut-être ce haut le cœur qui lui fit lâcher sa tasse de café ou bien surement les tremblements qui l’assaillirent la seconde après qu’elle ai aperçu son visage. Jane ne put retenir ses larmes et sans vraiment rentrer dans les détails elle expliqua à sa meilleure amie qu’il n’y avait plus de John et elle. Il n’y avait plus qu’elle, triste, malheureuse, encore sous le choc de voir ce que sa vie était devenu durant les derniers mois. Lauren ne pose pas plus de question, Lauren est respectueuse elle sait que Jane lui en parlera lorsqu’elle se sentira prête. « Il sait que tu es là ? » Elle secoue la tête négativement. Du moins elle ne pense pas mais comment en être sur. « Tu as pensée à porter plainte ? » Jane secoue la tête une fois de plus, elle a pensé à demander le divorce bien que ce ne soit pas encore fait mais jamais elle n’a pensé à porter plainte. Comment avait-elle pu ne pas penser à ça ? « J'ignore la démarche à suivre, mais tu devrais penser à demander une ordonnance restrictive. » Jane elle la connait la démarche parce qu’elle l’a déjà mise en œuvre bien trop de fois, pas pour elle, pour ses clientes. Et pourtant. Aujourd’hui c’était son tour. « En fait je… Je sais comment il faut faire, j’ai juste pas trouvé le courage de faire tout ça encore » En fait ce n’était pas vraiment la vérité, du moins ça ne l’était qu’à moitié. Voici l’autre moitié « Lauren personne ne voudra me croire. Il a des contacts partout, il connait des gens influents. Il est vu comme l’homme d’affaire, le collègue, le mari parfait » Jane sait ce que l’argent peut faire, elle sait que l’argent peut faire taire les gens, l’argent peut disculper les gens. Tant qu’à être honnête Jane décide de dire toute la vérité à sa meilleure amie, y compris la partie ou elle avoue habiter chez son ex petit-ami, son premier amour. « Javier ? Ton Javier ? » Son Javier. C’était étrange à entendre. Elle hoche la tête doucement. « Ma proposition tient toujours si jamais tu veux t'installer à la maison en attendant. » Elle sourit mais n’acceptera pas sa proposition. Elle refuse de s’imposer chez sa meilleure amie alors que celle-ci a déjà deux enfants dont elle doit s’occuper à plein temps. « Merci Lauren » Jane elle ne veut pas s’imposer, elle ne veut pas non plus que cette histoire la définisse et de toute manière c’est encore bien trop frais pour qu’elle en parle à cœur ouvert. La preuve, le simple fait de le voir en photo l’a faite fondre en larme. « Je comprends Jane, mais tu ne crains pas de tomber par hasard sur tes parents en ville ? » Jane y avait déjà pensé, et avait pensé également au mensonge adapté « Je leur dirais que je suis venu prendre quelques jours de vacances et que je viens juste d’arriver. Ca a bien fonctionné avec toi » Preuve que son mensonge était crédible. « Ce n'est que mon avis mais plus tu vas attendre pour leur dire, plus ils vont s'en vouloir de ne pas avoir pu t'aider avant. » Jane se referme comme une huître, complètement fermé à cette idée elle répond pourtant à sa meilleure amie « Je leur dirais. Mais pas tout de suite » Ses parents ne pourront rien faire de plus pour l’aider de toute manière et quoi qu’il en soit sa mère sera certainement dévasté, alors elle veut retarder cet instant le plus possible. Parce qu’elle veut pouvoir dire à ses parents qu’elle va bien, elle veut pouvoir leur dire que ça y est c’est terminé, c’est derrière elle. « Si jamais tu n'as pas la force d'aller récupérer tes affaires chez toi, tu sais que ça ne me dérange pas de faire le trajet avec James pour aller les chercher. » Elle voulu lui dire oui, avant de se dire que si John croisait Lauren et James alors il saurait qu’elle était de retour à Cap Harbor et la peur l’envahit à nouveau à cette pensée. La peur qu’il la retrouve. « Non, ne t’inquiète pas, j’ai pris tout ce dont j’avais besoin » Son chien, ses papiers, en vérité elle n’avait pas besoin de grand-chose de plus. « Je suis contente que tu sois de retour. » Jane la sert dans ses bras à nouveau. « Je suis contente d’être de retour aussi. Ça fait du bien de retrouver tout le monde, de retrouver la ville, les commerces. » Jane elle était heureuse d’être à CH, dans sa ville qu’elle a tant aimé. « J’aurais jamais du quitter Cap » Une pointe de nostalgie dans la voix, de remord peut-être aussi en se disant que si elle était resté ici elle n’aurait certainement jamais rencontré John, peut-être Javier et elle seraient-il restés ensemble. « J’ai l’impression d’être de retour 15 ans en arrière quand je marche dans les rues. C’est comme si rien n’avait changé » Et c’était presque le cas, la ville était toujours la même. Pleine de douceur, de charme.  


and now we are alive
Les drames dévastent votre vie comme un ouragan. Ils déracinent tout. Ils créent le chaos. Vous devez attendre, attendre que la poussière se dépose pour faire un choix. Vous pouvez choisir de vivre au milieu des décombres et faire comme si tout était intact. Ou vous pouvez vous extirpez des ruines pour tout reconstruire.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞

Re: It's been way too long + LAUREN ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

It's been way too long + LAUREN

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération