※ congratulations, now i hate you. (martin & willow)

 :: cap harbor is my home :: Southport Road
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
En ligne
avatar
LOVE MAKES A FAMILY.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 07/07/2016
›› Commérages : 988
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : nina flawless dobrev
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ riley emerson-oakley ✻ liv burrows ✻ ophelia rhodes ✻ jay thompson ✻ lissa valentine ✻ lauren campbell ✻ liam washington ✻ erin pierce
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

※ congratulations, now i hate you. (martin & willow) ✻ ( Jeu 1 Mar - 19:22 )



congratulations, now i hate you.
martin palmer, mila matthews & willow matthews

“ note to self : stop expecting. ” ― unknow

Mila est heureuse. Elle a passée une semaine de vacances idyllique en compagnie de sa meilleure amie. Punta Cana c'était vraiment le paradis. Entre les excursions, les massages, les séances de bronzages et les cocktails, Mila trouve qu'elle a pleinement profiter de son séjour. Puis Sarah était aux anges, alors Mila ne pouvait être plus que heureuse. Malheureusement le retour à la réalité devait arriver un jour où l'autre, toutes les bonnes choses ont une fin. Mila doit dire adieux à ses bikinis et ses tenues estivales pour saluer son gros pull en laine, son jean et ses bottes. Elle a envie de pleurée vraiment. Le point positif ? C'est qu'elle garde son hâle doré, son beau bronzage pendant que les autres habitants de Cap Harbor seront tous blanc comme des culs. Et elle a déjà hâte de faire râler Martin avec ce petit détail. Même si Mila n'a pas rapporté le soleil avec elle dans sa valise, elle a quelques souvenirs pour sa famille. Des tonnes de photos surtout. La brune embrasse donc sa meilleure amie, avant de la quitter à l'aéroport afin de prendre son propre taxi. C'était plus sage vu qu'elles avaient un peu trop d'affaires et de valises. Le chemin pour rejoindre Cap Harbor, mais surtout sa villa fut de courte durée pour Mila. Elle s'était assoupi durant le trajet, elle avait encore un peu de mal avec le décalage horaire. Elle sait que ce soir après une bonne nuit de sommeil, ça ira déjà mieux. Le chauffeur la dépose devant chez elle, en compagnie de ses trois valises. Au moment où elle pousse la porte d'entrée, Mila ne comprend pas ce qu'il se passe. Pourquoi il y a des individus dans sa villa en train de dormir à même le sol ? Ce même sol qui colle … Qu'est qui se passe ici ? Elle laisse ses valises dans l'entrée et continue sa quête de découverte. Elle rêve littéralement. Pourquoi il y a aussi des cadavres de bouteilles vides partout dans cette maison ? C'est vraiment ce à quoi elle est en train de penser ? C'est impossible. Non, elle a du se tromper de maison ce n'est pas possible autrement. Avide de réponses, la brune grimpe à l'étage afin de trouver les autres propriétaires des lieux. Elle ne prend même pas la peine de frapper dans la chambre de sa nièce, qu'elle ouvre la porte à la volée. « OH MON DIEU ! » Finalement elle aurait du frapper à cette porte avant de rentrer. Qu'est qu'est en train de faire sa nièce ? Ce n'est pas une tenue recommandable. « WILLOW ! Il y a un homme nu dans ton lit ! » Sait-on jamais si Willow n'était pas au courant. En tout cas maintenant toute la villa est au courant c'est certain. « Toi dehors, tout de suite ! » Immédiatement même. « Et toi, ne croit pas que j'en ai finis avec toi, on va avoir une conversation ! » dit-elle en pointant Willow du doigt. Si sa nièce comptait se réveiller paisiblement aujourd'hui, c'est loupé. Mila referme la porte de la chambre derrière elle, afin de laisser les deux jeunes gens s'habiller d'une façon plus décente. Mila attend patiemment devant la porte, les bras croisés. Son regard s'adoucit pourtant quand elle croise la silhouette de Martin sortant de la salle de bain dont elle va à la rencontre. « Dit moi que tu n'étais pas au courant, dit moi que tu n'es pas à l'origine de tout ça. » Parce qu'elle serait capable de le tuer de ses propres mains. Mais voilà qu'une présence féminine sort de la salle de bain à son tour. « Fabuleux, de mieux en mieux. » Mila est sidérée. Elle qui pensait pourtant avoir été claire avec Martin l'autre fois, se rend compte qu'il n'a pas écouter un piètre mot de leur conversation. « Toi et toi !» dit-elle en pointant bien du doigt Martin et Willow qui vient de sortir de sa chambre. « Vous avez intérêt à me nettoyer cette maison et je veux que ça brille. » En plus d'être furieuse, elle est contrariée et extrêmement déçue envers eux. Plus jamais elle ne pourra leur faire confiance. « Moi, je vais dans ma chambre ! » Et elle finit par claquer la porte de sa chambre une fois à l'intérieur. Heureusement que personne n'est dans son lit, sinon elle aurait fait un meurtre, littéralement.


help, i have done it again i have been here many times before. hurt, myself again today and the worst part is there's no one else to blame. be my friend, hold me, wrap me up, unfold me. i am small, i'm needy, warm me up and breathe me.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 15/12/2017
›› Commérages : 123
›› Pseudo : Flo Sauvage
›› Célébrité : Ben Barnes
›› Schizophrénie : Paul McMahon (Robbie Amell) ⁂ Sarah Miller (Zooey Deschanel) ⁂ Helena Lewandowsky (Elodie Yung) ⁂ Pio Esposito (Aaron Tveit) ⁂ Emmy Nelson-Riley (Leighton Meester) ⁂ Oscar Pierce (Matt McGorry)
›› more about me

Re: ※ congratulations, now i hate you. (martin & willow) ✻ ( Ven 2 Mar - 11:47 )












Honnêtement, je ne savais pas comment tout cela était arrivé, mais c'était arrivé et je n'avais rien su faire. Quand Willow était rentré en me disant qu'elle faisait une fête, je n'avais même pas pu dire non, parce que tout ses potes étaient entrés à sa suite. A ce niveau il n'y avait que deux options qui s'offrait à moi. Faire en sorte de faire sortir tout le monde. J'en étais largement capable, quand je le voulais je pouvais prendre une grosse voix et faire peur à tout le monde. Ou alors je pouvais faire en sorte que la soirée se passe bien. Mila ne rentrer que demain dans la matinée donc techniquement ça nous laissait le temps de tout nettoyer et de faire en sorte qu'elle ne puisse rien remarquer. Mais pour qu'elle ne remarque rien, il ne fallait surtout pas que quelqu'un s'approche de sa cave à vin. Tel un chevalier, je me tenais entre la cave et ces espèces de sauvage qui étaient venus avec Willow. Je ne savais pas très bien pourquoi, mais l'une de ses copines semblaient vouloir me mettre dans mon lit. Est ce qu'elle jugeait que j'étais trop vieux ou alors c'était une invitation à faire du sexe ? L'un comme l'autre c'était tout simplement hors de question. Elle était beaucoup trop jeune pour moi et je n'étais pas encore assez irresponsable pour les laisser sans surveillance.
Pourtant au bout d'un moment, je me lassais un peu de mon rôle de chevalier de la cave à vin et surtout certains des gamins étaient tellement atteint qu'il ne s'intéressait plus du tout à cela. De toute façon ce n'était pas assez fort pour eux. Je décidais donc de téléphoner à une femme rencontrer cette semaine. Je savais que Mila ne voulait plus que je ramène de femmes chez elle, mais elle n'aurait pas à le savoir. Quand elle arrivait, je n'avais aucune vergogne à laissé Willow gérer comme une grande pendant que moi j'allais prendre du bon temps.
Bon temps qu'on avait renouvellé le lendemain matin dans la douche. C'était d'ailleurs au moment où je finissais de m'habiller que j'entendais la douce voix mélodieuse de Mila. Elle n'était pas contente et je devinais sans mal pourquoi. J'intimais à ma conquête de rester cacher ici, pendant que  je sortais de la salle de bain pour essayer de calmer Mila. « Dit moi que tu n'étais pas au courant, dit moi que tu n'es pas à l'origine de tout ça. » Je levais les mains en signe d'innocence. « Ce n'est pas moi qui ai tout organisé. Willow m'a mis devant le fait accompli » Je ne mentais pas et j'aurai pu m'en sortir sans aucun problème, mais c'était sans compter sur la blonde qui cherche à savoir ce qui se passe. « Fabuleux, de mieux en mieux. » Oupsssy. Comment j'allais m'en sortir moi maintenant. Je voulais me défendre, mais je crois que tout ce que je dirais pourrait empirer mon cas. « Toi et toi !» Elle allait nous tuer c'était ça ? J'allais mourir à cause de Willow ? « Vous avez intérêt à me nettoyer cette maison et je veux que ça brille. » Je me sentais un peu rassuré quand même. Nettoyer ce n'était pas la pire des punitions selon moi. « Moi, je vais dans ma chambre ! » Je sursautais un peu en attendant sa porte claqué et je regardais Willow « Tout ça c'est quand même de ta faute. La semaine se passait très bien, on avait réussi à cohabiter sans se tuer et voilà que tu décidé d'organiser une fête la veille de son retour. Enfin Willow, c'était quand elle était partie qu'il fallait faire ça » C'était la logique de base quand les parents s'absentaient. Comme ça, ça laissait le temps de tout nettoyer sans que personne ne sache rien. Bien que tout finissait toujours pas se savoir. « Tu commence à ramasser les cadavres pendant que je m'occuper de virer tout le monde » Sans beaucoup de délicatesse, je demandais à ma copine d'un soir de partir, et avec encore moins de délicatesse je le faisais avec les potes de Willow. Certains essayé de se rebeller, mais ils finissaient bien vite par rendre les armes.
Maintenant qu'une moitié du problème était résolu, j'aidais Willow à tout nettoyer. Forcément cela ne se passait pas très bien, on arrêtait pas de se chamailler, de s'envoyer des petites piques, mais finalement au bout de plusieurs heures de travail acharnée, on avait réussi à tout remettre à sa place.   « Je crois que maintenant on a plus le choix et on doit affronter Mila » Est ce que j'avais peur ? Oui un petit peu. On était devant sa porte et avant de frapper je venais d'avoir une idée de génie. « Attend, on a oublié le vin et le fromage » Je n'avais pas oublié qu'elle aimait beaucoup ça et si ça pouvait nous aider, tout était bon à prendre. Je revenais rapidement avec une bouteille, un verre et quelques morceaux de fromage. Maintenant on pouvait affronter la tempête Mila.




lumos maxima


† I'd break the back of love for you


Dernière édition par Martin Palmer le Ven 4 Mai - 22:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 20/09/2017
›› Commérages : 63
›› Pseudo : lkd /cindy
›› Célébrité : maia mitchell ♥
›› Schizophrénie : Ysaline ( Lindsey M.) , Binky (gigi h.), Olina (vanessa h.) , Jewel (camila m. ), Yara (kat g.) & Posy (Zendaya)
›› more about me

Re: ※ congratulations, now i hate you. (martin & willow) ✻ ( Mar 3 Avr - 19:35 )

Mila, Martin & Me
congratulations, now i hate you.

 

Une fête. Voilà ce dont j’avais besoin. C’est étrange de savoir que le lendemain matin ma tante allait rentrer et que j’allais sans doute subir ses foudres ? Non, sans doute pas. Mais faut dire que les mots qu’elle avait tenu à propos de ma mère, m’avait énormément blessé et je lui en voulais. Autant dire que j’étais distante avec elle et qu’à la fois elle me manquait, toute ma famille me manquait, mais parvenir à ne plus faire ce que je faisais pour venger ma mère n’était pas possible. Pas pour moi du moins. La conversation de la dernière fois m’a remué, ma mère déçue de moi ? Je ne voulais pas y croire et même si c’était possible, je continuerais pour lui rendre justice. Vu qu’apparemment la police n’avait aucune évidence, moi j’allais en amener. C’était un coup de double. Je pouvais la rendre dingue, continuer de me rapprocher du gang et tout ça en voyant mes amis du lycée, que j’ai quelque peu oublier avec le temps que je passe avec les gars et surtout Oli. Je m’étais retrouvée dans ma chambre à laisser les autres s’amuser. Je n’étais pas seule dans ma chambre. Bien évidemment j’étais avec Oli qui avait essayé de se faire pardonner et finalement il y était plutôt bien arrivé. Et comme de rien n’était j’avais bel et bien enquêté tout en prenant du bon temps. Autant dire que je ne m’attendais juste pas à voir une folle dingue arriver comme une furie dans ma chambre. Ma chère tante. Je la regardais, je pouvais sentir la gêne de Oliver, faut vraiment que je creuse ce gars, quel style de gars de ce genre de milieu se retrouve gêné devant une autre femme ? Non, ce n’est pas le style de ces mecs. Du coup, au plus je traîne avec lui et au plus j’ai envie d’en savoir plus, au plus j’ai envie de croire qu’il ne fait pas parti des coupables et ça je le sais pourtant, mais qui me dit qu’il n’a pas ôté la vie d’une autre personne ? « OUAI Y A UN GARS DANS MON LIT ! » J’hurle comme elle. Autant dire que je n’ai pas trop mal à la tête, je n’ai pas trop bu. J’ai juste organisé la fête et rien d’autre, j’en ai profité quand même. « Sérieux, mais t’es pas obligé de partir, Oli ! » Bin non, je n’avais pas envie qu’il parte. Autant dire que j’ai vraiment envie de profiter de cet instant pour lui faire dire autre chose à propos de ma mère, c’est bête, mais je ne sais pas trop comment je fais pour lui en vouloir autant, car elle arrive à me manquer. Parfois, j’aimerais être ailleurs, puis je sais qu’elle va finir par me manque. « Quoi encore une … quoi tu vas me dire que j’ai tué ma mère cette fois-ci ! » Que je finis par lâcher. Alors, que je me lève et que je laisse Oliver se rhabiller après avoir essayé de le faire rester et pourquoi pas de rester au lit. Ce mec est un putain de robot et gars bien dans le fond, ce qui m’énerve à la fois. Je commence vraiment à me dire que je devrais trouver un autre mec. Je finis par sortir de ma chambre, en petit culotte et débardeur plus que moulant blanc. Quoi ce n’est pas la maison du nu. Deviens une adulte qu’elle m’a chanté, Martin c’est un adulte, alors certes il ‘est calmé, mais tant pis. « Je dois partir ! » Que je finis par lâcher. « Pas le temps de ranger ! » Bien sûr, elle a parler encore et encore pour ne pas me laisser le choix. Puis voilà que Martin se la joue bon petit chien ! Sérieux. Il a perdu sa fougue et c’est triste. Une fois seule je le regarde. « Han, mais t’es sérieux, tu connais le 911 pour dire qu’une fête à lieu ? Donc arrête tes autant coupable, surtout si j’en crois quelques photos de toi la nuit dernière, mon gars ! » Un clin d’œil. Autant être une peste jusqu’au bout, même si finalement, je ne me retrouve pas forcément dans ce comportement, mais qui ne change pas après avoir été détruite, de mon âme à mon cœur tout avait implosé, alors autant dire que je me reconstruisais, mais que certaines parties de ma personne était peut être perdue à jamais depuis sa mort ? Sans doute. « Mais je vois quand même que tu n’étais pas contre une fête, mais que tu es pourtant lâche face à ma tante … je vais finir par te surnommer petit toutou ! » Je l’aime bien Martin, je ne sais pas l’expliquer alors que chaque pique que je lui envoie n’est pas forcément sympathique. « Mouai ! » Je commençais à ranger et autant dire que ça c’était gavant, puis faut dire que Mila n’avait pas vu que j’avais pris sa carte en cas d’urgence pour cette semaine pur payer l’alcool et les pizzas. Finalement je commençais à m’en vouloir, m’enfin.
« Moi je n’ai pas besoin de l’affronter … je n’ai pas envie de la voir ! » autant dire que je ne vais pas mentir, mais lui avait l’air de vouloir se faire pardonner. Mais pas moi. Après tout, être adulte c’est de tout ranger derrière non ? bien sûr que non, mais autant dire que je n’ai pas envie d’être raisonnable. « T’es chiant, je n’avais pas envie de venir ! Va chercher sans moi ! » Lâchais-je en levant les yeux au ciel. Il revient vite et je frappe à la porte. Tout en l’ouvrant ne sachant pas trop comment j’allais la découvrir ma tante. « Il avait envie d’avouer que la fête était sa faute ! » Quoi, comment ça je viens de le jeter dans la gueule du loup, je sais parfaitement qu’elle va me hurler dessus, me dire des choses sur ma mère, car c’est un moyen de défense, de me faire rentrer dans le droit chemin ? Sauf que c’est tout le contraire.

(c)luckyred


I'm gonna live my life no matter what, we party tonight.
LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
LOVE MAKES A FAMILY.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ LOVE MAKES A FAMILY.
http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 07/07/2016
›› Commérages : 988
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : nina flawless dobrev
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ riley emerson-oakley ✻ liv burrows ✻ ophelia rhodes ✻ jay thompson ✻ lissa valentine ✻ lauren campbell ✻ liam washington ✻ erin pierce
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: ※ congratulations, now i hate you. (martin & willow) ✻ ( Mar 1 Mai - 20:14 )



congratulations, now i hate you.
martin palmer, mila matthews & willow matthews

“ note to self : stop expecting. ” ― unknow

Si Mila était encore sur un petit nuage en rentrant de ses vacances, son rêve se stoppe rapidement dès lors où elle pose un pied dans sa villa. Sa villa remplit d'inconnus et d'une tonne de bouteilles vides gisant au sol. Il y avait eut une fête chez elle, sans sa présence ? Ce n'est pas possible. Elle aurait voulu être là. Surtout qu'elle est déçue, il n'y a aucune décoration digne de ce nom dans la pièce. Sa nièce n'a vraiment pas de goût en matière d'organisation, de même que Martin. Ils devraient faire un stage avec elle, dans son entreprise peut-être qu'ils apprendraient quelques trucs. Mila est presque déçue parce que sa réputation en prend même un coup. Mais ce qui l'énerve au plus au point c'est de ne pas avoir été avertit. Si Willow avait demandé, peut-être que Mila aurait accepté. Bon c'est faux, mais sait-on jamais. Quant à Martin s'il est aussi responsable de cette aventure, elle ne va vraiment pas être contente. Il est temps de demander des explications aux deux autres habitants de cette villa et ce qu'elle n'avait pas prévu en pénétrant dans la chambre de Willow c'est de la trouver avec un homme nu dans sa chambre. BORDEL DE MERDE ! « OUAI Y A UN GARS DANS MON LIT ! » Bon Mila est un poil rassurée, Willow était déjà au courant de cette information. « Et tu es fière ? » Elle a cru que c'était un moulin chez elle ou quoi ? Hors de question que ce garçon reste dans les parages, il a intérêt et vite quitter les lieux. De toute façon, Mila a besoin d'avoir une explication avec sa nièce. « Quoi encore une … quoi tu vas me dire que j’ai tué ma mère cette fois-ci ! » Franchement là Willow a beaucoup de chance que Mila ne se tienne pas à côté d'elle, sinon elle aurait manger une belle baffe en pleine figure. Et elle l'aurait bien mériter plus qu'amplement oui. « Franchement Willow tait-toi, n’aggrave pas plus ton cas. On n'en a pas finit toi et moi. » Mila était en colère, elle était très énervée en fermant cette porte derrière elle. Cependant en voyant Martin, elle espérait un peu plus de réconfort qu'il lui annonce que rien n'était de sa faute ... « Ce n'est pas moi qui ai tout organisé. Willow m'a mis devant le fait accompli. » Elle était soulagée enfin son sentiment de satisfaction ne dura qu'un instant, avant qu'elle ne voit une blonde apparaître derrière Martin. Elle n'avait vraiment pas besoin d'un dessin pour comprendre ce qu'il y avait eut lieu dans cette salle de bain. Elle n'était pas née de la dernière pluie et elle était également déçue de Martin, autant qu'elle pouvait l'être de Willow. Furieuse, Mila leur ordonna de ranger tout ce bordel qu'ils avaient créer. Elle, elle avait besoin de s'enfermer dans sa chambre. Hors de question qu'elle mette la main à la pâte. Bon c'est un peu idiot d'avoir laisser ses valises en bas, elle aurait bien commencé à ranger ses affaires. A la place, elle ne trouve rien de mieux que d'appeler Sarah. Ça faisait trop longtemps qu'elles étaient séparer. Il fallait absolument qu'elle parle de ce qui venait d'avoir lieu dans cette maison et la mieux disposer à écouter ses problèmes était sans nulle doute sa meilleure amie. Cependant la conversation ne s’éternisa pas des heures, juste le nécessaire d'autant plus que Sarah semblait épuiser à cause du transport et du décalage horaire. Telle une étoile de mer, Mila s'était étaler sur son lit observant le plafond totalement plonger dans ses pensées. Pensant surtout à la manière dont elle allait tuer Willow et Martin ... La brune se sortit rapidement de ses pensées quand elle entendit frapper à sa porte, se relevant elle observa les deux autres habitants de la villa se tenir devant elle. « Il avait envie d’avouer que la fête était sa faute ! » « Il va falloir vous mettre d'accord. Un coup c'est ta faute, un coup c'est la faute à Martin. » Et désolé Willow, Mila va plus croire l'homme de la maison que l'adolescente rebelle qui veut paraitre être une femme. « Je passais une semaine de rêve, j'ai même fait l'effort de vous rapportez des cadeaux et c'est comme ça que vous me remerciez ? » Désolé mais Mila est toujours furieuse. Oh mais c'est du vin qu'elle voit ? Cette attention arrive à lui tirer un sourire. « Alors je ne veux pas savoir c'est la faute de qui, vous êtes tout les deux responsables et vous allez assumer vos erreurs. » C'est comme ça qu'ils grandiront. « Tu m'expliques Willow ce que faisait un garçon dans ton lit ? Je ne doute pas que tu as une vie sexuelle, j'ai eut 20 ans également mais tu n'as pas à faire ça sous mon toit. » Par contre Mila ne veut vraiment pas connaitre la vie sexuelle de sa nièce. « Et c'est qui ce garçon ? » Mila ne demande pas son CV, mais un minimum d'informations. « Et je croyais Martin qu'on avait déjà eut cette conversation. » Concernant le fait qu'elle n'était pas d'accord qu'il ramène d'autres femmes ici. « Tu m'étonnes que Willow couche avec des garçons dans sa chambre si tu fais pareil dans ta tienne. » Non, elle n'est pas un poil jalouse. « Je vous faisais confiance et vous m'avez énormément déçue ... » Au point qu'elle ne sait pas si elle arrivera à leur refaire confiance de si tôt. « Merci. » Qu'elle lâche en prenant le verre de vin afin de le porter à ses lèvres. Elle se fiche qu'il est tôt, elle a besoin de se changer les idées et ce verre de vins accompagné de morceaux de fromages étaient tout ce dont elle avait besoin.


help, i have done it again i have been here many times before. hurt, myself again today and the worst part is there's no one else to blame. be my friend, hold me, wrap me up, unfold me. i am small, i'm needy, warm me up and breathe me.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 15/12/2017
›› Commérages : 123
›› Pseudo : Flo Sauvage
›› Célébrité : Ben Barnes
›› Schizophrénie : Paul McMahon (Robbie Amell) ⁂ Sarah Miller (Zooey Deschanel) ⁂ Helena Lewandowsky (Elodie Yung) ⁂ Pio Esposito (Aaron Tveit) ⁂ Emmy Nelson-Riley (Leighton Meester) ⁂ Oscar Pierce (Matt McGorry)
›› more about me

Re: ※ congratulations, now i hate you. (martin & willow) ✻ ( Ven 4 Mai - 22:08 )













En homme mature et responsable que j'étais, je n'avais pas hésité à balancer Willow sur le fait que c'était elle qui avait organisé la soirée. Tout aurait pu très bien se passer si seulement ma conquête du soir n'avait pas pointé le bout de son nez malgré mes recommandations. Le résultat était que Willow et moi avions du nous supporter pendant des heures pour faire les ménages. Autant dire que tout ne c'était pas passé comme dans un rêve. Déjà parce que je détestais faire le ménage et parce que Willow se montrait exécrable. Malgré tout, au bout d'un certain temps on avait réussi à tout remettre à sa place, enfin plus ou moins et maintenant il ne nous restait plus qu'à affronter la colère de Mila. Parce que je n'étais pas suicidaire, j'étais rapidement revenu sur mes pas pour aller chercher du vin et du fromage. Maintenant Willow pouvait frapper à la porte j'étais prêt. Enfin j'étais prêt à beaucoup de choses, mais pas à ce qu'elle me balance et elle avait de la chance que j'avais les mains occupé sinon je lui en aurait mis une derrière la tête. Ce n'était quand même pas elle qui allait faire la loi ici. Elle savait ce que c'était d'assumer ses responsabilités ? « Il va falloir vous mettre d'accord. Un coup c'est ta faute, un coup c'est la faute à Martin. » Mon regard allait de Mila à Willow tout en lui faisant les gros yeux pour qu'elle comprenne que je n'avais rien à voir la dedans. Enfin je n'étais pas totalement innocent, mais j'espérais quand même que Mila n'était pas assez dupe pour croire que je faisais une deuxième crise d'adolescence pour organiser une fête de la sorte. Alors oui depuis le gros échec de ma relation avec Abby je couchais à droite à gauche, mais je n'étais pas retombé au lycée pour autant. « Je passais une semaine de rêve, j'ai même fait l'effort de vous rapportez des cadeaux et c'est comme ça que vous me remerciez ? » Alors ça c'était beaucoup trop adorable. « Ecoute Mila on est vraiment désolé, j'ai essayé de faire comprendre à Willow qu'elle aurait du l'organiser dès le début de tes vacances, mais cette gamine est encore plus têtue qu'un âne » Alors peut-être que j'étais en train de m'enfoncer en disant cela, mais tant pis. Au point où j'en étais, ça ne pouvait pas être pire surtout que Mila semblait beaucoup plus concerné par l'homme qu'elle avait retrouvé dans le lit de sa nièce que par ma personne, ce qui était très bien. « Et je croyais Martin qu'on avait déjà eut cette conversation. » Finalement je n'allais peut-être pas y échapper moi non plus. Effectivement on avait eu cette conversation, et jusqu'à présent j'avais tenu ma promesse, mais j'étais un homme et j'étais faible. « C'était ça ou alors je couchais avec une copine de Willow. Entre la peste et le choléra j'ai fait un choix » Peut-être aussi que j'aurai pu partir et prendre le risque que la maison prenne feu, mais non j'étais resté, alors c'était peut-être égoïste de ma part, mais je n'étais pas un saint non plus. « Tu m'étonnes que Willow couche avec des garçons dans sa chambre si tu fais pareil dans ta tienne. » Alors ça c'était fort de café comme remarqué quand même. « Je pense pas que mon comportement influence réellement Willow » Peut-être même qu'elle faisait ça bien avant que je ne pose mes valises ici. « Je vous faisais confiance et vous m'avez énormément déçue ... » Ce que je pouvais aisément comprendre, malgré tout je remarquais qu'elle n'était pas insensible à ma petite attention. J'en profitais même pour lui présenter le plateau de fromage que j'avais improvisé en vitesse. « Si ça peut te rassurer, je me suis senti très vieux pour participer à ce genre de soirée » C'était triste à dire, mais toutes ces conneries n'étaient vraiment plus de mon âge. « Après pour la défense de Willow, je n'ai rien fait non plus pour l'arrêter, j'aurai pu me montrer plus inflexible mais je l'ai pas fait. » Puis sérieusement, Mila n'allait pas me faire croire qu'elle n'avait pas fait la même chose dans sa jeunesse. « La prochaine fois pense à installer des caméras avant de partir en vacances comme ça tu pourras nous surveiller » Je lui faisais un clin d'oeil appuyé. Avec des caméras, même en vacances elle pourrait continuer à me mater et puis c'était aussi une manière de détendre un peu l'atmosphère.




lumos maxima


† I'd break the back of love for you
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞

›› It's my life
›› more about me

Re: ※ congratulations, now i hate you. (martin & willow) ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

※ congratulations, now i hate you. (martin & willow)

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Southport Road
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération