Never regret yesterday. Life is in you today and you make your tomorrow.- Mika

 :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 03/03/2017
›› Commérages : 68
›› Pseudo : iceshadow
›› Célébrité : Alex Pettyfer
›› Schizophrénie : Charlie la petite blonde vegan, Avalon la belle irlandaise et Noah qui tente de réparer vos cœurs meurtris
›› more about me

Never regret yesterday. Life is in you today and you make your tomorrow.- Mika ✻ ( Dim 4 Mar - 22:11 )

Never regret yesterday. Life is in you today and you make your tomorrow
EXORDIUM.



Adam poussa la porte de son bureau pour partir en direction de l’extérieur de la clinique. Avant d’en sortir, il lança son mouchoir en direction de la poubelle et tel un basketteur de niveau international, il observa le bout de papier s’élever dans l’air pour retomber délicatement dans le récipient bleu. Comme quoi, s’il souhaitait se recycler, basketteur, pouvait être une option. Vu le nombre de mouchoirs qui avaient atterrit dans sa poubelle dernièrement, il était devenu en peu de temps, un très bon lanceur. Il pouvait remercier Mikayla, grace à elle, il avait appris une nouvelle compétence. Comme quoi, passer 2 heures sous la pluie à attendre son ex ne servait pas à rien. Si ce n’est à attraper la grippe… Et chez Adam, la grippe se montrait souvent agressive. Son système immunitaire n’étant pas aussi fort que celui d’une personne lambda. En particulier à cause de ses années en chambre stérile. Enfin bon, la faute lui revenait, il n’avait pas qu’à être aussi con. Quand on l’est, on le paie et Adam venait enfin dans saisir les aboutissants. Il lui fallait surement ça pour enfin se réveiller et comprendre que son histoire avec la brune était belle et bien terminée. On ne l’y reprendrait pas deux fois, il avait compris le message. Et puis de toute façon, Cameron lui avait bien précisé que le petit ami de la brune n’allait pas tarder à arrive. De quoi ramener Adam à la réalité. Miky était prise, il l’avait perdu le jour où il avait appris sa rechute, en la larguant juste devant chez elle. Penser qu’il pouvait rattraper les peaux cassées avaient été une belle erreur. Le point positif, c’est qu’au moins, maintenant, il pouvait tourner la page et ce n’était peut-être pas plus mal. Adam soupira avant de reprendre contact avec la réalité. Penser à sa vie sentimentale complètement apocalyptique pouvait avoir ses avantages, mais il était 18h, et son dernier rendez-vous de la journée venait tout juste d’arriver. Avec deux semaines cloués au lit, Adam n’avait pas gagné un centime. Autant dire que son mois allait être catastrophique… Heureusement son assistante s’était occupé de garder le cabinet ouvert, histoire de vendre quelques médicaments, faire quelques pansements, mais pour le reste, elle avait dû envoyer les clients du jeune homme chez son concurrent… Heureusement, Adam était le meilleur dans son domaine et ne s’inquiétait pas beaucoup à ce sujet, il allait rapidement retrouver sa clientèle, maintenant qu’il pouvait se tenir debout sans avoir de vertige.

« Alors c’est quoi que tu m’amènes aujourd’hui?» Avec convivialité, il salue la jeune femme qui se trouve en face de lui. Pas de mains qui se serrent, ils s’embrassent, parce qu’ils se connaissent depuis le lycée, mais aussi parce qu’il s’agit tout simplement d’une très bonne cliente à lui. Lily travaille avec ses parents qui possèdent un élevage de pur sang arabe, souvent, elle lui amène donc des jeunes chevaux pour leur faire passer une visite vétérinaire en compagnie du futur acheter. Pour le coup, une jeune fille du quinzaine d’années, visiblement bien plus stressées que le jeune 4 ans qui vient débarquer du van. Une vraie gravure dans les gris marbrés, aussi doux qu’un agneau. « Il a bien changé depuis sa castration. » Adam caresse tendrement l’encolure du cheval avant d’attraper son lecteur de puce, pour vérifier l’identification de l’équidé. « C’est bon, on va passer aux choses sérieuses. »

Une heure plus tard, Adam rendre son compte rendu. Rien de grave, si ce n’est un léger défaut d’aplomb, mais qui ne devrait pas déranger le cheval pour du loisir. « Je sais pas, je te dis, je sais pas encore ce que je fais. » C’est qu’il est pris le garçon et même s’il a bien envie d’accepter cette invitation à diner, il doit quand même jeter un coup d’œil sur son agenda. « Je t’appelle pour te dire, mais il ne devrait pas y avoir de souci » « A 20h à la maison, t’as intérêt à être là ! » « Si tu fais tes supers burgers, je peux essayer de me libérer. » « Je te ferais même un double. » Alors si elle fait un double, y a aucune hésitation à avoir. « ça marche. »

« Hey salut Miky, comment tu vas ! » Miky ? Oh non… Adam se retourne pour tomber quasiment nez à nez avec son ex. « Salut. » Il ne risque pas de plus s’étendre. « T’as besoin de quoi ? » Elle doit sûrement passer pour des vermifuges, Charlie lui en a parlé la dernière fois, il en a commandé un carton. « Bon, je vous laisse, merci Adam. Bonne soirée à vous deux. » « Bonne soirée Lily ! »

Adam n’a pas vraiment envie de se retrouver seul avec Micky, il a juste envie d’être seul, ce qui ne lui arrive pas souvent. « Je vais te chercher les vermifuges. » Oui, ils allaient faire ça, il allait lui donner le carton et elle pourrait repartir. Parfait !


Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 02/03/2017
›› Commérages : 124
›› Pseudo : indi
›› Célébrité : anna speckhart
›› more about me

Re: Never regret yesterday. Life is in you today and you make your tomorrow.- Mika ✻ ( Dim 11 Mar - 15:46 )

]
Never regret yesterday. Life is in you today and you make your tomorrow
EXORDIUM.
« C'est une plaisanterie, j'espère. » D'un regard désespéré, la brune observe sa meilleure amie, qui de toute évidence se sert d'excuses stupides pour dissimuler ses véritables motifs. Dommage pour Charlie qu'au cours de plus de vingt ans d'amitié, Miky ait appris à lire en elle comme dans un livre ouvert.  Comme maintenant par exemple, où elle prétexte prétexte des plans pour expliquer pourquoi elle n'a pas le temps de passer chez Adam chercher ces fameux vermifuges pour leur chevaux, alors qu'elle savent finalement toutes les deux qu'il ne s'agit que de prétextes de sa part pour forcer la brune à se trouver une fois de plus dans la même pièce que son ex. Ironiquement, ces derniers temps, ce semble bien moins Miky qui tente d'éviter ce genre de situations, mais bien plus Adam qui n'a plus pointé son nez aux écuries depuis le jour où il lui a quelque peu forcé la main pour qu'elle accepte un rendez-vous avec lui. Et si, dans un moment de faiblesse, elle a été assez stupide pour accepter, le moment venu, il a été hors de question pour elle de réellement s'y rendre. Après tout, non seulement elle a actuellement quelqu'un dans sa vie, mais en plus, elle ne risque certainement pas de se faire avoir deux fois par le même mec. Non, malgré les quelques escapades avec le blond depuis son arrivée à Cap Harbor, le chapitre "Adam" est définitivement fermé. Mais malheureusement pour Miky, Charlie semble bien ne pas être du même avis, puisque depuis le début, elle ne cesse d'arranger ces petites rencontres à l'apparence innocente entre les deux ex... « Bon sang Charlie, t'as bientôt fini de jouer à l'entremetteuse? C'est franchement chiant. Il n'y a rien entre nous, et il n'y aura jamais rien. » finit-elle par laisser échapper, mais à peine ces mots ont-ils franchi ses lèvres qu'elle se rend compte qu'elle vient de faire une erreur stratégique - et le sourire en coin de Charlie ne montre que trop clairement que la blonde aussi l'a remarqué. « Ben oui, alors je vois pas pourquoi t'en fais toute une histoire. » Un soupire échappe des lèvres de Miky. « Tu sais que parfois, t'es vraiment chiante? » « Mouais, c'est bien pour ça qu'on s'entend aussi bien. » « C'est que j'ai une patience angélique pour te supporter. » lache la brune sur le ton de la plaisanterie, avant de quitter la maison accompagné du rire de sa meilleure amie. Peu importe à quel point cette dernière peut parfois l'énerver avec sa manie à vouloir arranger pour elle des moments avec son ex, Miky doit bien avouer qu'elle l'adore, malgré tous ses nombreux défauts.

Et pourtant, lorsqu'un petit quart d'heure plus tard, elle débarque à la clinique, elle ne peut s'empêcher de penser une fois de plus à sa meilleure amie : dommage que cette dernière ne puisse pas voir la scène qui, actuellement, se déroule sous les yeux de la brune. Au moins, cela lui aurait assuré que Charlie ne tente plus de la caser avec le blond, vu qu'en ce moment même, ce dernier est dans une discussion des plus animées avec une jolie brune... Enfin discussions... en vue des paroles échangées, il s'agit bien plus là d'arranger un rendez-vous qui doit avoir lieu le soir même - et vue la familiarité avec laquelle il se parle, il ne s'agit là certainement pas du premier. Un constat qui touche la brune bien plus qu'elle ne veuille l'admettre. Dire que même pas deux semaines auparavant, il la suppliait presque de lui accorder un seul petit rendez-vous - comme quoi, il a bien rapidement rebondit après qu'elle lui ait posé un lapin! C'est donc ça son truc? De draguer  toutes ses clientes? Et en vue de la complicité entre le blond et la femme qui se tient désormais devant lui, Miky n'est visiblement pas la seule à être assez stupide pour finir au lit avec lui. En tout cas, sur le coup, elle ne peut que se féliciter de ne pas s'être laissée embobiner par ce regard de chien battu qu'a Adam pour lui redonner une chance. Non, ne pas aller à ce foutu rendez-vous à de toute évidence été la meilleure décision qu'elle a prise depuis bien longtemps! « S'lut. » laisse-t-elle échapper lorsque le jeune couple semble enfin réaliser sa présence. Car même si elle connait la femme qui se trouve devant elle depuis bien des années, elle doit bien avouer qu'elle n'a en ce moment même pas la moindre envie de lui parler. Rongée par une jalousie qu'elle ignore éprouver, elle se contente de lancer  un regard froid à Lizzie, ignorant complètement la salutation d'Adam, toute aussi froide que la sienne à Lizzie. « Euh, je vais vous laisser. Je te vois ce soir Adam. » Pinçant ses lèvres, la belle brune ignore une fois de plus la jeune femme, tentant de se concentrer sur le petit hongre attaché dans le van pour éviter de balancer sa colère dans le visage d'Adam. Non, elle ne va pas lui faire le plaisir que de lui montrer à quel point elle déteste de le voir draguer une autre femme. Même si ce n'est finalement qu'une question de principe. Que de toute façon, elle ne veut rien de lui. Y compris n'être qu'un nom de plus sur la liste des femmes assez stupides de s'être fait avoir par lui. Liste qui, de toute évidence, semble être assez longue...

Peu de temps plus tard, le van quitte le parking, et Adam bien rapidement retombe dans une certaine routine - à la différence près que pour une fois, il semble être bien plus froid qu'à l'accoutume - signe de plus que de toute évidence, maintenant qu'il a trouvé Lizzie et qui-sait-combien d'autres de ses clientes, il n'a plus besoin d'elle pour se distraire. Debout dans le bureau du blond, la jeune femme laisse ce dernier chercher les fameux vermifuges commandés en leur nom, alors qu'elle s'adosse contre son bureau. « Alors comme ça, tu dragues toutes tes clientes maintenant? » finit-elle par laisser échapper, alors qu'elle s'est promise de ne pas évoquer le sujet. Mais sur ce coup, la scène à laquelle elle vient d'assister hante bien trop son esprit pour qu'elle puisse l'oublier. « T'as vraiment pas chômé en tout cas. » A peine deux semaines se sont écoulées depuis qu'il l'a demandé elle, et voilà qu'elle le surprend avec une autre - et vue la complicité entre eux, ce n'est ce soir pas le premier rendez-vous. Et dire que Charlie semblait avoir cru qu'Adam était malade, alors qu'au fond, il ne faisait que s'amuser avec une autre!







I'm selfish, impatient and a little insecure. I make mistakes, I am out of control and at times hard to handle. But if you can't handle me at my worst, then you sure as hell don't deserve me at my best. ©️ signature by anaëlle.
Be   yourself

Wanting to be someone else is a waste of who you are.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 03/03/2017
›› Commérages : 68
›› Pseudo : iceshadow
›› Célébrité : Alex Pettyfer
›› Schizophrénie : Charlie la petite blonde vegan, Avalon la belle irlandaise et Noah qui tente de réparer vos cœurs meurtris
›› more about me

Re: Never regret yesterday. Life is in you today and you make your tomorrow.- Mika ✻ ( Lun 12 Mar - 23:04 )

Never regret yesterday. Life is in you today and you make your tomorrow
EXORDIUM.



Adam laissa Micky rentrer dans son bureau et referma la porte derrière eux. Une habitude prise à chaque fois qu’il rentrait dans celui-ci. Le plus souvent, il recevait les clients et leur expliquer la marche à suivre pour les soins, ses diagnostiques, mais le pire, c’était quand il parlait d’euthanasie. Malgré tous ses bons soins et toutes son énergie, parfois, il devait se rendre à l’évidence. Annoncer la nouvelle au propriétaire était ce qu’il détestait le plus dans son métier. Avec le temps, il avait appris à avoir du recul, mais ça restait tout de même difficile. Aujourd’hui, en cette fin de journée, pas de mauvaise nouvelle à annoncer, juste des vermifuges à donner avant de rentrer chez lui. A choisir, il aurait préféré que ça soit Charlie qui viennent les chercher, mais bien évidemment son amie avait une fois de plus réussi à trouver un moyen pour qu’il se retrouve en tête à tête avec Micky. Manque de chance pour la blonde, elle n’était pas prête à revoir sa meilleure amie et lui se remettre ensemble. Adam avait bien compris le message et la toux qui lui fit courber le dos pendant une bonne minute le lui rappela vivement. Il avait bien essayé d’éviter les antibiotiques, mais dans son cas, les médecins étaient toujours plus prévoyants qu’avec les autres. Adam demeurait fragile, alors ils préféraient ne pas prendre de risque. Du coup, il était à la fin de son traitement antibio. Il n’avait plus qu’à espérer que sa toux finisse enfin par partir, parce qu’il commençait à en avoir sérieusement marre.

Le blond n’a pas envie de s’attarder, alors il se dirige vers son bureau pour attraper le carton qui se trouve juste en dessous. Il n’a cependant pas le temps de le saisir que la voix de Micky retentit, arrêtant son mouvement. « Pardon ? » demande-t’il en se redressant. Essayant de ne pas se montrer trop désagréable. Il se passe quoi là ? Autant dire qu’elle ne mâche pas ses mots… Elle le prend pour qui ? Jusqu’à preuve du contraire entre les deux, le seul qui est en couple, c’est elle, pas lui. « Okay…. » Laisse t’il échapper avant se soupirer pour s’asseoir sur le bureau. « Tu me fais quoi là ? » Oui parce que dans ses souvenirs, ce qu’il vie, elle s’en contre fou, alors pourquoi vient-elle lui prendre la tête dans son bureau. « Une crise de jalousie ? » Manquerait plus que ça ! Au fond de lui, il doit bien l’avouer, une petite partie de son âme est heureuse de savoir qu’elle peut encore éprouver de la jalousie quant à ses fréquentations. « Parce que si je me souviens bien, y a quelque temps, celle qui m’a laissé tomber c’est toi, non ? » Alors pourquoi se plaignait-elle. « Me faire poireauter deux heures sous la flotte, c’est assez clair non. » Elle n’avait pas besoin d’en rajouter. « Donc mise à part le faire chopper la grippe et rester une semaine au lit, je vois pas ce que j’aurais pu faire d’autre. » Oui parce que draguer avec le nez qui coule, la fièvre et le mal de gorge… Enfin bref, le problème ce n’était même pas ça ! C’était son comportement qui n’avait pas lieu d’être. « Tu m’as bien fait comprendre que nous deux, c’était fini, terminé, alors avec qui je sors je vois pas en quoi ça te regarde ! »

En effet, ça ne le devrait pas. En toute logique ça ne le regardait même pas. « Et pour ta gouverne, Lizzie est mariée. » Oui et depuis plusieurs années déjà. « Et pour ta gouverne, je ne fais pas dans les femmes mariées. » Coucher avec plusieurs filles, ça ne l’a jamais emballé. « Je suis ami avec son mari, je m’occupe de leurs chevaux d’endurance et elle m’a invité parce que j’ai accepté d’être le futur parrain du bébé qu’elle attend ! » Alors non, il ne couche pas avec. « Je dois préciser que c’est pas moi le père, ou c’est pas la peine ? » Enervé ? Oui et c’est peu de le dire. Adam referme sa main sur le carton et le saisit. « Je le sais, je suis un gros connard, je crois même que j’ai été crée pour te faire souffrir. » A force, il allait même y croire. « Tiens ! » Il dépose dans les mains de la jeune femme l’énorme carton. « Logiquement vous en avez assez, s’ils vous en manquent, je devrais pouvoir vous fournir une dizaine de plus. » Pas plus, parce qu’il n’en pas énormément, les gens n’en achètent pas si souvent, alors ils évident de faire de trop grosses commandes. « Tiens ! » Oui qu’il n’oublie pas le plus important : La facture. Micky ne veut plus avoir à faire à lui et bien parfait que cela ne tienne, lui non plus. Il est grand temps qu’il arrête de se faire des idées. Pas besoin de lui indiquer où est la sortie, elle sait où se trouve la porte.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 02/03/2017
›› Commérages : 124
›› Pseudo : indi
›› Célébrité : anna speckhart
›› more about me

Re: Never regret yesterday. Life is in you today and you make your tomorrow.- Mika ✻ ( Sam 24 Mar - 22:37 )

Never regret yesterday. Life is in you today and you make your tomorrow
EXORDIUM.
Elle a hésité, la brune, lors de ce fameux soir. Hésité sur une question que, en toute logique, elle n'aurait même pas du se poser. Et si... Si elle aurait réellement accepté le rendez-vous avec Adam... sauf qu'en réalité, cette question ne se pose même pas. Car pour qu'une telle chose n'arrive, il faut déjà qu'elle soit en mesure de faire confiance au blond - et c'est finalement là que tout cloche. Sans parler du fait que, aujourd'hui encore, elle est bien incapable de lui pardonner son comportement de l'époque. Et comment le pourrait-elle? Tout ce qu'elle sait à ce sujet, c'est qu'à l'époque, l'homme qu'elle aimait l'a largué du jour au lendemain, s'ennuyant visiblement trop au sein de leur relation. Et aujourd'hui, bien des années plus tard, cet même homme ne cessait de lui donner des explications plus ridicules les unes que les autres pour soit disant expliquer ce qui s'est "réellement" passé à l'époque. De toute évidence, il semble la prendre pour une sotte, tout juste assez bonne pour ces parties de jambes en l'air qui semblent aller de pair avec la plupart de leurs rencontres. Et pourtant, lorsque ses yeux clairs se posent sur la silhouette du blond, ces derniers points responsables de cette colère qui envahit désormais ses veines. Non, ce qui la met hors d'elle, c'est bien plus le fait que même pas deux semaines après leur rendez-vous inexistant, Adam ait déjà trouvé un remplacement. Comme quoi, cela n'a finalement pas du lui importer tant que ça... Dommage seulement que Charlie ne soit pas là pour assister à cette drague pitoyable du blond, au moins, les tentatives quelques peu lourdes de cette dernière pour mettre Adam et Miky dans la même pièce auraient finalement cessé... Malade, tu parles. Décidément, la réponse à la question de pourquoi Adam n'a pas pointé le bout de son nez au ranche depuis le vaccin des poneys n'est pas celle que Charlie prétexte. Sauf qu'évidemment, c'est bien là ne chose que la blonde ne va pas lui croire. Puis d'ailleurs, quel veto drague ses clientes? Parce que franchement, niveau professionnalisme, c'est raté. « Jalousie? » Un regard incrédule se dessine sur le visage de la brune. Franchement, pour qui se prend il? « Mais bien sûr. » Sur ce coup, il flatte peut-être un peu trop son ego - ou pas? A vrai dire, comme bien souvent lorsqu'elle fait face au blond, la belle brune a bien du mal à comprendre toutes ces émotions qu'elle ressent: même cette éternelle colère qui circule dans ses veines semble bien incapable de complètement étouffer l'attirance qu'elle ressent toujours pour le blond. Mais aujourd'hui, ce mélange de sensations, contradictoires à première vue, semble bien différent de d'habitude... sauf que sur ce coup, elle préfère de ne pas trop y réfléchir, de peur de ce qu'elle risquerait d'y découvrir. « Tu croyais quoi Adam? qu'après tous ces mensonges et non-dit, que j'allais vraiment venir? Je suis pas un jouet qu'on range au fin fond du placard pour le ressortir des années plus tard quand on s'ennuie. » Parce que sur ce coup, c'est finalement ce à quoi son comportement fait penser: à un petit garçon qui s'étonne que le jouet qu'il a laissé traîner quelque part finisse par disparaître pour de bon...  « Tu t'en es vite remis en tout cas. » laisse-t-elle échapper. Après tout, il a déjà un rendez-vous avec une autre, et qui sait, ce n'est sans doute pas le premier. « La grippe? Lizzie doit adorer ce nouveau surnom je suis sûre.  » Qu'au moins, il arrête les mensonges, parce qu'elle en a franchement mare. Qu'il fasse ce qu'il veut de sa vie, mais qu'au moins, qu'il arrête de se jouer d'elle, comme il l'a de toute évidence fait il y a pas si longtemps encore, en l'invitant à sortir pour finalement draguer une autre peu après. « Tu peux te taper toutes tes clientes, ça pourrait pas m'être plus égal. » laisse-t-elle échapper d'une voix froide. « Juste arrête de te jouer de moi. » Qu'il arrête de chercher à donner l'impression qu'il y a toujours quelque chose entre eux, quand de toute évidence, c'est bien loin d'être le cas. Tous les deux, ils ont avancé. Ont tiré un trait sur leur passé. Alors pourquoi prétendre le contraire?

Sauf que sur ce coup, peut-être est-elle allée trop loin, car le habituellement si calme Adam ne tarde pas à hausser d'avantage la voix. « Oh, contente de voir que t'as encore des principes.  En couple, ça te dérange pas, mais alors avec la bague au doigt, ça change tout. » Franchement, pour qui il la prend? A-t-il donc oublié qu'elle est particulièrement bien placée pour savoir que c'est loin de le déranger que de coucher avec une femme en couple avec quelqu'un d'autre... et pourtant, ses prochaines paroles viennent éclaircir le mystère. « Ah, c'est donc le fait qu'elle soit enceinte qui te dérange? » Comme quoi, on apprend tous les jours, même si ce sont finalement là des informations que Miky préfererait bien oublier. Et le pire dans cette histoire, c'est qu'elle sait parfaitement qu'elle va trop loin. Qu'elle n'a aucun droit, ni aucune raison, de s'énerver de la sorte. Après tout, il n'y a rien entre Adam et elle. Et pourtant....

D'ailleurs, sur ce point, elle semble bien avoir touché une corde sensible, car bien rapidement, Adam se met sur la défensive - et autant dire que sur ce coup, Miky se sent bien bête. Décidément, elle est allé trop loin, mais désormais, il est déjà trop tard pour reculer. Qu'est-ce qui l'a pris pour se laisser emporter de la sorte? La réponse à ce sujet semble bien évident, et pourtant, elle préfère ne pas l'écouter, la chassant bien rapidement de l'esprit. « Euhhh? » Visiblement, sur ce coup au moins, elle n'est pas la seule à aller trop loin. Né pour la faire souffrir? Même elle ne risque pas de dire une telle chose. « Tu te flattes un peu trop. » laisse-t-elle échapper. Il l'a peut-être fait souffrir dans le passé, mais pour qu'une telle chose puisse se reproduire, il faut déjà qu'elle lui en laisse l'opportunité - et autant dire que cela ne risque pas d'arriver! Une affirmation semblant du fond de son âme, et qui pourtant quelques instants plus tard à peine semble être mise à rude épreuve. Face à un Adam bien décidé à se débarrasser d'elle, la belle brune ne peut s'empêcher de se sentir blessée face à la froideur de ce dernier. Certes, de cette froideur, elle est sans doute responsable, mais ne peut-il donc pas comprendre que si elle surréagit de la sorte, c'est parce que le voir avec quelqu'un d'autre la blesse plus que mesure? Que toute cette colère dont elle fait preuve à son égard est du moins en parti du au fait que même après leur tumultueux passé, il est encore loin de la laisser insensible - même si elle aimerait pouvoir dire le contraire. Alors oui peut-être qu'une petite partie d'elle veut qu'il continue à la regarder elle, au lieu de laisser son regard vaguer sur d'autres femmes. Un désir qu'elle refoule, et qui semble être à l'opposé même du comportement dont  elle fait toujours preuve envers le blond - mais n'est-ce pas dans la nature même des femmes que d'être contradictoires? Alors quand Adam s'approche dans le seul but de lui donner les fameux vermifuges constituant la raison de sa venue, elle le tire vers elle avant de saisir ses lèvres. Et pour l'espace de quelques instants, la seule chose qui semble importer à la belle brune, c'est bien de faire comprendre au blond ce qu'il rate en se détournant d'elle. Doucement, elle le tire encore plus vers elle, avant de lentement laisser ses mains descendre le long de son torse pour s'attaquer à sa ceinture. « Adam, je... Euh, pardon... » La porte vient de s'ouvrir, laissant apparaître la fine silhouette de l'aide soignante du blond. Visiblement, ils sont maudits...



I'm selfish, impatient and a little insecure. I make mistakes, I am out of control and at times hard to handle. But if you can't handle me at my worst, then you sure as hell don't deserve me at my best. ©️ signature by anaëlle.
Be   yourself

Wanting to be someone else is a waste of who you are.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 03/03/2017
›› Commérages : 68
›› Pseudo : iceshadow
›› Célébrité : Alex Pettyfer
›› Schizophrénie : Charlie la petite blonde vegan, Avalon la belle irlandaise et Noah qui tente de réparer vos cœurs meurtris
›› more about me

Re: Never regret yesterday. Life is in you today and you make your tomorrow.- Mika ✻ ( Ven 13 Avr - 20:54 )

Never regret yesterday. Life is in you today and you make your tomorrow
EXORDIUM.



De nature, Adam se montrait rarement conflictuel. Il ne cherchait pas les problèmes, ni les tensions, mais parfois il se laissait dépasser par ses émotions et quand il s’agissait de la jolie brune, tout se décuplait. Il aurait aimé pouvoir se montrer moins désagréable, mais il n’y arrivait pas. C’était le seul moyen pour qu’il puisse réussir à passer à autre chose. S’il se laissait aller, il savait parfaitement qu’il finirait par craquer. Alors pour éviter un nouveau dérapage, il préférait se montrer désagréable, voir détestable. Après tout, s’il était incapable de rester loin de la jeune femme, peut-être pouvait-il réussir à la faire rester loin de lui. Vu qu’elle essayait depuis leur retrouvaille de le fuir, ça ne devrait pas être compliqué. Alors oui, c’était lâche, voire très lâche, mais il n’arrivait pas à trouver une meilleure solution. Enfin, si, il y en avait bien une. Finir par enfin dire la vérité à Mikayla, mais vu qu’elle ne l’écoutait pas et ne croyait pas une seule de ses paroles, ça compliquait les choses. Et puis pourquoi dire la vérité ? Au vue de la situation, rien de ce qu’il ne pourrait dire ne changerait les choses. Il avait merdé, et il était trop tard pour arranger les choses. Pendant leur séparation, lui n’avait fait que l’aimer encore plus, comprenant un peu plus à chaque seconde l’erreur qui avait été la sienne. Mais pour Mikayla, elle avait passé toutes ses années à le détester et surtout à l’oublier. Difficile donc dans ce genre de contexte de trouver les mots appropriés.

« Oui, la grippe…. Passer deux heures sous la pluie, ça n’a jamais été très bon, surtout pour moi, mais j’ai tendance à l’oublier. » Il le sait, avec ce qu’il a combattu durant l’enfance, il restera toujours un peu plus fragile. Pourtant, Adam a tendance à l’oublier et à agir sans penser aux conséquences. Résultat, une bonne grippe qui s’était ensuite transformé en bronchite. Il commençait tout juste à retrouver le fonctionnement de ses bronches. La prochaine fois, il prendrait au moins un parapluie, mais bon on ne risquait pas de l’y reprendre. La belle brune avait été clair, elle ne voulait plus rien à voir avec lui. Alors pourquoi était-elle en train de lui faire une crise de jalousie ? « Je pensais que ma vie personnelle était le dernier de tes soucis… Je te demande comment ça se passe avec ton mec ? » Oui ? Peut-être pouvaient-ils en parler ? Mais ils n’abordaient jamais le sujet. Et c’était peut-être mieux comme ça. Il soupira et leva les yeux au ciel. « Je ne joue pas avec toi, c’est ce que tu t’entêtes à croire. » C’était bien là le problème. Micky ne lui faisait plus du tout confiance, il était devenu le con de service dont le but ultime était semble-t-il de s’amuser avec elle pour mieux la faire souffrir. Ce qui vraisemblablement ne ressemblait pas du tout à Adam.

« Non, mais tu t’entends ? » Quand la brune était en colère, elle pouvait rapidement imaginer des choses qui n’avaient pas lieu d’être. Voilà un point qui n’avait pas changé. « Elle m’a demandé d’être le parrain de sa fille ! » Depuis le temps qu’ils se connaissaient il ne voyait pas le problème. Lizzie était une amie, tout comme son mari, et il n’y avait jamais rien eu entre lui et elle. Il n’y avait même jamais pensé, elle était jolie, mais ça en restait là, c’était pas son type. Lui il préférait les emmerdeuses caractérielles… « Je la connais depuis le lycée, je joue au basket avec son mari, je m’occupe de leurs chevaux depuis des années…. Excuse-moi d’accepter d’aller diner chez eux pour fêter le fait qu’il pense à moi pour devenir parrain. La prochaine fois, je penserai à te demander la permission… » Lâcha t’il sarcastique, tout en partant en direction de son bureau, bien décidé à couper court à la discussion. Il était crevé, il en avait marre et n’avait aucune envie de se prendre la tête avec Mikayla. Autant en finir rapidement.

« Parfait, me voilà rassurer ! » Au moins, il ne semble pas être la cause de tous ses malheurs, même s’il a des doutes. Au moins la conversation semble être enfin terminé, ce qui n’est pas un mal. Il aimerait lui dire que sa réaction est sûrement le signe que justement rien n’est fini entre eux, mais il n’a pas envie de rallumer le feu qui commence tout juste à s’apaiser. Il a peur qu’en continuant, les mots pleuvent et dépassent leurs pensées. Alors autant éviter de continuer à se faire souffrir mutuellement, cela ne peut rien apporter de bon. Il n’a plus qu’à lui donner les vermifuges et elle pourra repartir au ranch.

Adam n’avait cependant pas prévu que la jeune femme prenne les devants. Et autant dire qu’il s’attendait peut-être plus à une baffe qu’à un baiser. Il en fait d’ailleurs tomber les vermifuges, ce qui crée un magnifique boom dans son bureau. Il ne lui faut que quelques secondes pour répondre à ses lèvres. Il semblerait en effet qu’il soit aussi incapable qu’elle à résister à l’autre. Et pourtant ce n’est pas l’envie qui lui manque, mais au moment même où il retrouve la tendresse de ses lèvres, toutes ses bonnes résolutions s’envolent. Ses mains se calent contre les hanches de la jeune femme et il la soulève avec tendresse pour la déposer sur son bureau. Hélas pour eux, la porte s’ouvre pour laisser rentrer son assistante. « Tu peux y aller… je vais fermer… » Autant dire qu’elle ne met pas longtemps avant de faire demi-tour, tout en fermant la porte derrière elle. Laissant échapper un soupire, Adam se redresse un peu pour plonger son regard dans celui de la brune. « Hmmm, il semblerait que je sois incapable de te résister… » Enfin à part quand quelqu’un vient les déranger. Avec tendresse, le blond laisse sa main glisser le long de la joue de Mikayla. « Tu sais que je t’ai attendu deux heures sous la pluie comme un abruti ? » Visiblement non… Elle n’avait pas dû imaginer qu’il l’attendrait pendant tout ce temps. « D’accord, je l’avais mérité… » Deux heures, ce n’était rien face à ce qu’il lui avait fait vivre. « Tu ne penses pas qu’on devrait prendre le temps de se parler ? » Afin de régler leurs nombreux problèmes de communication. Car malgré toute la volonté de la brune à le nier, ce qui existait entre eux n’était pas mort, c’était au contraire encore bien vivace.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞

›› It's my life
›› more about me

Re: Never regret yesterday. Life is in you today and you make your tomorrow.- Mika ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

Never regret yesterday. Life is in you today and you make your tomorrow.- Mika

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération