Don't run away from me •• Elisam

 :: the city of cap harbor :: Woodbridge Avenue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 19/02/2018
›› Commérages : 38
›› Pseudo : Harmajabb-Mr.Turtle
›› Célébrité : Mr Darcy aka Colin Firth
›› Schizophrénie : Ici Tony (aka JDM), Si' (aka Ryan Gosling), Tim (aka Jon Hamm), Bri (aka Millie Bobby Brown), Nawid (aka Oscar Isaac)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Don't run away from me •• Elisam ✻ ( Lun 12 Mar - 18:19 )

Don't run away from me
Eli & Sammy
Il y a quelques jours, j’ai l’impression d’avoir vu un visage fort ressemblant à une personne que j’ai connu il y a quelques années. C’est difficile à dire parce que cette personne que j’ai connu était une jeune adolescente, en pleine crise et qui cherchait à s’imposer. Seulement, elle s’est enfuie et tout le monde a cru à un enlèvement, puis plus de nouvelles et on n’a plus jamais entendu parler d’elle. Pas une mention dans la famille, du moins à ma présence parce que c’est devenu un sujet sensible. Ce n’est pas une fille assez facile de base et voilà qu’il y a quelques jours, j’ai cru voir une sosie d’elle. J’ai un petit peu été surpris quand j’étais en voiture. J’ai été klaxonné par les conducteurs parce que je n’avais pas remarqué que le feu était passé au vert alors que j’étais dans mon contemplation sur cette blonde, en train de s’énerver avec celui qui devrait être son ami, sûrement son copain. La différence d’âge n’effraie plus jamais personne.

Donc oui, j’ai eu une sensation de déjà-vu et je fais face à cette nouvelle sensation à nouveau alors que je me suis arrêté dans un starbuck pour m’acheter un beignet et du café. J’entends sa voix dans cette pièce, je me mets peut-être à halluciner. Mais c’est alors après avoir pris ma commande, je sors de la boutique que je fais face à une blonde. Elle est venue de nulle part que j’ai fait l’erreur de faire tomber mon café. Heureusement qu’il y avait un couvercle pour protéger cela, mais tout de même…! Je rattrape vite fait de ses bras avant que cela ne coule sur sa chemise. Je soupire soulagé que ça n’ai pas débordé que je lui dis de suite: «  Désolé. » Et je me fige en voyant la tête de la personne que j’ai bousculé. Je fronce les sourcils et plisse les yeux. C’est la jeune femme que j’ai vu quelques jours plus tôt, avec qui j’ai eu un air de déjà-vu… « On s’est déjà rencontré avant non ? » demandai-je pour être sûr. Je ne peux plus me faire confiance maintenant que j’ai appris mon problème de santé en ce moment…
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 01/01/2018
›› Commérages : 78
›› Pseudo : bananecuite
›› Célébrité : Laura Vandervoort
›› Schizophrénie : Il y a deux autres personnalités dans ma tête, la jeune debilos et la belle Tintin.
›› more about me

Re: Don't run away from me •• Elisam ✻ ( Mar 13 Mar - 8:58 )




Don't run away from me

Eli / Sammy

Trainer en ville, c'est ce que je faisais le plus. Surtout avant d'aller aider Timothy à son boulot, je ne sais pas, j'avais ce besoin de marcher tranquillement, de me prendre un café si besoin, et d'être en ville tout simplement. Cela change des grand building, mais bon, je pense que je m'y ferais.  ( Ou pas ) Quoi que... Après la rencontre avec ce Di Lazio, et cette de Maeve, je me dis que je pourrais bien m'amuser ici. Comme quoi, les petites villes cachent bien leurs secrets et peut-être remplis de trafiquant. Cette idée me plait bien. Maintenant, il faut que je trouve un moyen de me cacher au flics, et surtout, que je parle à Tim. Mais ça, je ne sais pas encore comment m'y prendre. Car bon, si je replonge dedans, ça ne sera pas sans lui. Je ne pourrais pas, j'ai besoin de lui, surtout avec mon manque de confiance. Je soupirais un peu à cette pensée. Si ça se trouve, il ne voudra pas, il m'en voudra car il ne veut pas avoir de soucis, j'en sais rien, mais je vois tout négatif dans cette histoire. Peut-être que je lui cacherais, mais ça reviendrais à lui mentir et s'il l'apprend, il va m'en mettre plein la figure pour la simple et bonne raison que je lui reproche de m'avoir menti. Donc, c'est un bon gros dilemme.

Je sortais de mes pensées quand soudain, un mec, me fonce dedans. Je faisais de gros yeux, surprise. «  MAIS..... ! » Grognais-je en faisant un pas de recul bien que je sentais quelques choses venir prêt de mes bras avant qu'il ne le rattrape. Ouf, pas de boisson sur moi. Ca me ferait bien chier du contraire. Il s'excuse, je ronchonne. « Mh... Ouvrez les yeux la prochaine fois. » Moi aussi, je devrais mieux ouvrir les yeux et éviter de trop penser, mais bon, je disais rien, car je ne suis pas comme ça. Je posais mon regard sur le garçon, car jusqu'à présent, je n'avais pas fait attention à son visage. C'est que lorsqu'il me dis me connaître que je le regardais. Qui pourrais bien me connaître à part Timothy ici ? Je le détaillais du regard, et il ne m'a pas fallu longtemps pour le reconnaître. Malgré mes changements, ma mémoire reste nette et ce que je vois, là en face de moi, je n'aimais pas. Qu'est-ce qu'il foutait ici ? Il me cherchait ? Il était là à cause de mes parents ? Je crois que je prenais un coup sur la tête tellement je ne m'y attendais pas. Je ne savais pas comment réagir. Mon regard devenait plus froid, et je reprenais un mouvement de recul. « D'après toi ? On s'est déjà vu ? Tu te fous de moi ou quoi ? » Disais-je en secouant la tête. J'avais envie de le prendre et de le plaquer contre le mur, mais j'avais vu un flic non loin, je ne voulais pas qu'il m'embarque. Je le fixais alors, presque le tuant du regard. «  Qu'est-ce que tu me veux ? Ils t'ont envoyer c'est ça ? Bah tu pourras leur dire d'aller se faire foutre ! Non, même pas ! Tu ne leurs diras rien car ça ne les regarde pas. J'fais ce que je veux de ma vie, et bordel, t'avais pas besoin de venir ici ! » Grognais-je en serrant un peu les mains, car je sentais la colère en moi. En faite, ça me faisait vraiment un coup au moral. Ma journée ne va pas être glorieuse maintenant que je sais qu'un ami de ma famille était là. Enfin, ma famille, je dirais plutôt de mes géniteurs. «  Tu me suivais ? C'est ça ? J'sors de prison, et hop, tu t'es dis, aller, on va aller la voir pour la faire chier ? Tu te prend pour qui d'entrer dans ma vie comme ça ? »
.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 19/02/2018
›› Commérages : 38
›› Pseudo : Harmajabb-Mr.Turtle
›› Célébrité : Mr Darcy aka Colin Firth
›› Schizophrénie : Ici Tony (aka JDM), Si' (aka Ryan Gosling), Tim (aka Jon Hamm), Bri (aka Millie Bobby Brown), Nawid (aka Oscar Isaac)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Don't run away from me •• Elisam ✻ ( Mar 13 Mar - 11:47 )

Don't run away from me
Eli & Sammy
« Mh... Ouvrez les yeux la prochaine fois. »
" N'apparaissez pas de nulle part non plus. aurai-je envie de dire dans le fond. Mais je suis trop poli et je n'ai pas envie de me prendre la tête avec quelqu'un alors que je lui ai évité le pire de la situation: que le café se renverse sur elle. J'ai beau la regarder, cette fois-ci plus près de moi, j'ai cette impression de déjà-vu. Est-ce que c'est la fille des Johnson ? J'ai un trou de mémoire, parce que je n'ai plus jamais entendu parler d'elle pendant des années et je la croise par hasard. Apparemment, elle me reconnaît aussi, je fronce un peu les sourcils face à son regard des plus glacials. Elle n'a pas l'air d'être contente de me voir, je ne sais pas ce que je lui ai fait. Je n'ai rien fait de bien méchant. Elle était plutôt dans une bonne famille à mon avis mais ça n'a pas l'air d'être son cas. Je secoue la tête pour dénier ses propos, j'ignorai qu'elle était ici maintenant. Je suis assez surpris de ses propos: j'ignore des choses, je n'ai jamais demandé non plus parce qu'ils évitaient le sujet comme la peste et je n'ai pas osé depuis. Ils se sont apparemment disputés. J'apprends cependant une chose intéressante, mais forcément pas des plus glorieuses: elle a fait de la prison. Une enfant sans famille, forcément qu'elle finit mal en fin de compte. Je soupire un petit peu fatigué de ses propos digne d'une caïd " Calme toi un petit peu et range ton côté paranoïaque. J'ignore quelle est ton histoire avec ta famille, j'ignorai même que tu es ici. Je ne suis nullement intéressé par ce qui se passe et ce ne sont pas mes affaires. Si tu veux bien, je dois rentrer chez moi et finir mon café." J'attends qu'elle s'écarte pour que je puisse partir. Je n'ai pas l'air d'être impressionné par ses propos.
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 01/01/2018
›› Commérages : 78
›› Pseudo : bananecuite
›› Célébrité : Laura Vandervoort
›› Schizophrénie : Il y a deux autres personnalités dans ma tête, la jeune debilos et la belle Tintin.
›› more about me

Re: Don't run away from me •• Elisam ✻ ( Dim 18 Mar - 10:58 )




Don't run away from me

Eli / Sammy

Je n'en revenais pas qu'il soit là. Lui, cet homme dont je crois qu'il est le parrain de mon frère. Je crois... Donc, il ne faut pas me faire croire qu'il n'a plus aucun contacte avec ma famille. Il me prend pour une blonde ou bien ? Il devrait remercier ce flic tien, sinon il s'en prendrait plein la figure et je lui en aurait collé une. Je le fixais et évidemment, je ne me décalais pas. Il pensait quoi ? Que j'allais en rester là ? Que j'allais l'oublier et que je ne dirais plus rien ? Sérieusement ? D'où j'ai un côté paranoïaque ? Il faut dire que bon, le hasard, j'y crois pas forcément et ça me saouler qu'il soit là. Je viens alors le retenir par le bras assez fermement. Je secouais la tête de gauche à droite comme pour lui dire que j'en avais pas fini. «  Pardon ? Tu vas me faire croire que tu ne savais pas ? Que tu es là tout bonnement par hasard ? Tss. J'y crois pas Eliott. » Disais-je en fronçant les sourcils. Puis son côté «  je m'en foutiste. » Rha, ça me gonfler plus qu'autre chose. Je le regardais longuement, fixement encore. Je ne pouvais pas m'en empêcher mais là, j'étais sur les nerfs. C'est un peu mon défaut faut dire..... Je m'emporte de trop, et bien trop vite. Je l'attire dans un coin un peu plus isolé, tout en gardant un sourire pour montrer que tout va bien. Hors, c'est loin d'être le cas. Je ne suis pas ainsi. Je ne suis pas là pour faire copain copain avec lui. «  Ton café j'vais te le faire bouffer avec le gobelet si tu continues à faire le gars qui en a rien à ciré. » Grognais-je en fronçant les sourcils.

Je levais les yeux au ciel, puis je plongeais mon regard dans le sien. «  C'est pas toi le parrain de Don ? C'est pas toi ? Et après, tu vas me faire croire que tu n'as plus aucun lien avec ma famille ? Tu me prend pour qui ? Une moins que rien ? J'suis peut-être la petite peste de la famille qui s'est barrée du jour au lendemain, mais j'suis loin d'être débile ok ? » Je croisais les bras contre mon buste. «  Tu me fais chier putain. T'as bien gâcher ma journée. » Je ronchonnais. Je ne faisais que ça de toute façon. «  Et fait pas genre que tu ne connais pas mon histoire avec ma famille, c'est pas comme si vous étiez pote quand même ! Tu ne peux pas me faire croire que tu n'étais pas là quand j'me suis barrée, à moins que tu sois vraiment un gros con. Ou un gros menteurs. Déjà que t'es une couille molle.... » Oui bon, je ne mâche pas mes mots, je le sais, mais j'y peux rien, c'est comme ça. Je suis comme ça. Je n'allais pas faire la fille toute mielleuse.
.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 19/02/2018
›› Commérages : 38
›› Pseudo : Harmajabb-Mr.Turtle
›› Célébrité : Mr Darcy aka Colin Firth
›› Schizophrénie : Ici Tony (aka JDM), Si' (aka Ryan Gosling), Tim (aka Jon Hamm), Bri (aka Millie Bobby Brown), Nawid (aka Oscar Isaac)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Don't run away from me •• Elisam ✻ ( Lun 19 Mar - 12:20 )

Don't run away from me
Eli & Sammy
Je ne suis pas prêt à me prendre la tête avec elle.
Voilà tout simplement, je n’ai pas envie de gaspiller mon énergie avec elle parce que je sais qu’elle n’écoute pas, elle ne l’a jamais fait ceci dit et je me doute qu’elle ait changée depuis. Mais sérieusement, j’ai plutôt des choses à faire et surtout que là, c’est loin d’être des retrouvailles assez joyeuses, j’aimerai plutôt m’épargner ça et ne pas gâcher ma bonne humeur (même si elle est un petit peu gâchée). J’allais partir, mais je grimace à peine à sa poigne et tourne mon regard plutôt agacé vers elle. « Je ne te demande pas d’y croire parce que c’est la vérité aussi surprenant que ce soit. » On reste silencieux, face à une sorte de jeu de regard, je me demande ce qu’elle cherche au fond de mes yeux, c’est une bonne question… Cela me rappelle comment cette jeune femme préfère toujours sa propre version de vérité et qui n’a jamais accepté la vision des choses des autres. Elle a toujours eu son propre caractère et n’en fait qu’à sa tête. Je soupire assez lassé et je crois que ça, ça l’a énervée alors qu’on marchait - contre mon gré - dans une ruelle plutôt tranquille. Cela ne va pas à mon avantage. « Tu sais que j’ai toujours eu cet air et que ce n’est pas prêt de changer… » répondis-je alors que je tiens fermement mon gobelet de café, parce que je n’ai pas envie de m’en prendre dans la figure, surtout qu’il est assez brûlant. Forcément que ça la dépite assez. Elle me regarde et je la laisse parler alors que je bois tranquillement (et prudemment) mon café. Je lui ai gâché la journée ? Et elle veut continuer à se la gâcher en me retenant ici ? Ce n’est pas une bonne tactique. J’arque un sourcil face à ses insultes et soupire à nouveau, encore plus dépité que d’habitude «  Je vois que ton vocabulaire s’est enrichi… Ça ne te donne pas un autre air que d’une ‘’débile’’. Ta famille était morte d’inquiétude quand tu as disparue, on a tous cru qu’il t’es arrivé quelque chose… Mais le temps est passé, ils ont conclu à une juge et depuis, ils en ont fait un sujet tabou. Dès qu’on parle de toi, tout le monde se referme. Ça fait des années maintenant, ils sont passés à autre chose. Peut-être pas Don, mais ça fait longtemps que je n’ai plus de ses nouvelles… Sûrement occupé dans ses études. » J’hausse les épaules et regarde le bout de la ruelle. Bon ce n’est pas si loin que ça. Mais si je garde mon calme comme d’habitude, tout devrait bien se passer.  « Ça fait quasiment trente ans que je vis ici Samantha. J’ignorai que tu étais là aussi. »
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 01/01/2018
›› Commérages : 78
›› Pseudo : bananecuite
›› Célébrité : Laura Vandervoort
›› Schizophrénie : Il y a deux autres personnalités dans ma tête, la jeune debilos et la belle Tintin.
›› more about me

Re: Don't run away from me •• Elisam ✻ ( Jeu 29 Mar - 9:55 )




Don't run away from me

Eli / Sammy

Il était agacé, mais je m'en foutais. Il pouvait me faire ce regard, je m'en foutais royalement. Pour moi, et ça ne changera pas. Il n'était pas là pour rien, pour moi, il me surveillait. Il m'avait retrouvé et je ne sais pour quelle raison, il a voulu prendre contacte avec moi. D'ailleurs... Je me demande s'il va le dire au reste de la famille Johnson. Grand dieu, je n'espérais pas, il manquerait plus qu'ils soient sur mon dos eux. Je n'en ai pas envie, je n'ai plus rien affaire avec des gens qui jugent constamment ce que je peux faire. Mais pour lui, pour ce type qui est le copain de mes parents, c'est juste du hasard. Non mais sérieusement ? Du hasard ? Il veut me faire gober ça ? Qui voudrait venir vivre ici ? Dans cette minable ville ? Franchement ? Moi, je serais bien restée à New-York. Cette ville est beaucoup mieux, beaucoup plus attirante, plus active, plus vivante.... Je pourrais continuer pendant des heures. «  Ta vérité, tu peux te la mettre dans le cul Eliott. Je n'y crois pas à ta vérité. » Puis voilà qu'on se fait le duel du regard. Vous savez comme dans les films de cow-boy là.   A voir qui va perdre le premier. Moi je ne vais pas le lâcher, j'ai envie de lire au plus profond de lui. Je l'attirais avec moi dans cette ruelle, marchant je ne sais trop où mais je m'en fichais. Je savais bien qu'il ne voulait pas resté en ma compagnie, il faut dire que je suis bien chiante quand je m'y met mais quand je suis partie, je suis partie, on ne m'arrête pas jusqu'à ce que je le décide moi même. «  Ouais bah faudrait peut-être que tu te mette à changé mon vieux. Parce que franchement, tu dois d'être un ennuie monstre à rester dans ton coin, à tout garder pour toi et à faire le mec je m'en foutiste. Sérieusement, comment les gens font pour te supporter ? Comment ? Parce que moi, j'ai qu'une envie, c'est de te frapper pou r te réveiller. Ouais, même te mettre la tête dans la flotte bien geler pour te réactiver les neurones. Faut arrêter de tout garder pour toi mon vieux, sinon tu vas exploser un jour. Dévergonde toi un peu, soit un vrai mec. »  Et voilà qu'il repart sur ma famille, mais qu'est-ce qu'il me fait chier avec ça. Il peut pas me laisser tranquille ? Jen ai rien à faire que j'ai fais peur à ma famille, qu'ils ont été inquiet ou qu'ils ont fait des recherches pour me retrouver. Franchement, si j'aurais décidé de rester avec eux, je me serais fait chier, je n'aurais pas eu la vie que je voulais et surtout, je ne serais pas celle que je suis maintenant. Et pour être honnête, je ne veux pas être une personne comme Eliott qui a peur de tout et qui n'ose rien dire. Pour moi, ce n'est pas une vie, loin de là. «  Tu penses qu'en me disant ça, ça me donne de la culpabilité ? Je m'en fiche Eliott. Honnêtement, je m'en contre fiche ! Tu ne sais pas ce que je vivais avec mes parents, tu ne sais rien alors au lieu de me juger et de critiquer mes choix, tu devrais te la fermer. Tu ne comprends peut-être pas pourquoi je suis partie comme ça, mais qu'est-ce que ça peut ? Tu crois que je vais me mettre à regretter tout ça ? Loin de là. Je suis fière de ma vie, même si elle est loin d'être glorieuse, j'ai tout ce qu'il me faut. Un mec, un logement, et un métier que j'aime. ( enfin.............. Un métier, pas vraiment, mais une passion quoi. ) Je n'ai pas besoin de gens qui nuisent à ma vie. » Cela dit, le fait qu'il me dise que mon frère n'est pas passé à autre chose, ça m'interpelle. Comment ça 'peut-être pas Don' ? Il fait quoi ? Il me recherche ? J'espère pas, car je ne sais pas si j'arriverais à le reconnaître. Quand je l'ai laissé, il était trop jeune, genre, il devait avoir sept ou huit ans quelques choses comme ça. Maintenant, c'est un jeune adulte. Il aurait bien poussé et je ne sais pas si j'ai vraiment envie de le revoir. Non pas que je lui en veux à lui, pas du tout, mais je ne veux pas me mettre une charge en plus sur les épaules. Et surtout, j'ignore comment je réagirais face à lui. Face à mes parents, je sais comment je serais, car je leur en veux beaucoup mais Don... C'est différent. «  Ouais bah qu'il reste occupé par ses études. Et franchement, t'as pas intérêt à leur dire que je suis là, parce que je te jure que je vais te retrouver et te faire bouffer tes couilles si tu oses faire ça. » Ronchonnais-je en le regardant sérieusement. Et voilà qu'il me dit que ça fait des années qu'il était à Cap. Mais franchement, trente ans ? Quoi ? Trente ans dans cette ville pourri ? Je viens posé ma main sur son front. Non, il n'était pas malade. «  Mais t'es taré ou quoi ? Trente ans dans un trou paumé ? Je parle à un fantôme ou quoi ?! Je te savais con, mais là....... Waw. Oh et je t'entend déjà me dire que je suis là aussi, mais moi si je suis là, c'est parce que mon mec vit ici, c'est tout. J'l'ai pas décider ok ? Alors, aucun commentaire. Mais je ne goberais toujours pas le fait que tu ignorais que je sois là. Ça je ne peux pas. Je ne crois pas au hasard. Comme je ne crois pas au fait que tu n'as plus vraiment de contacte avec ma famille. Je me répète mais quoi que tu dises, je ne le croirais pas. Surtout que tu es du genre à te mettre dans ta bulle de merde, et que tu ne dira que des trucs débiles et bien chiant ! »  Je m'arrêtais tout en le forçant de s'arrêter aussi. «  Don vient de temps en temps te voir ici ? » Ouais bah autant le savoir sinon je vais me retrouver conne s'il se pointe devant moi. Je préfère me préparer à cette éventualité.  
.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 19/02/2018
›› Commérages : 38
›› Pseudo : Harmajabb-Mr.Turtle
›› Célébrité : Mr Darcy aka Colin Firth
›› Schizophrénie : Ici Tony (aka JDM), Si' (aka Ryan Gosling), Tim (aka Jon Hamm), Bri (aka Millie Bobby Brown), Nawid (aka Oscar Isaac)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Don't run away from me •• Elisam ✻ ( Jeu 29 Mar - 20:59 )

Don't run away from me
Eli & Sammy
JElle me regarde, je la regarde dans mon plus grand sérieux et dans mon plus grand air ennuyé. Elle ne croit pas à la vérité, elle préfère son histoire à elle et les versions complètement alambiquées. Je ne suis pas prêt à retirer mon air blasé de là. Je fronce les sourcils un peu surpris, j’ai eu un petit mouvement de tête, un recul avec l’air de lui demander de quoi elle devait parler.  « Les gens m’apprécient comme je suis, mais d’autres non. On ne peut pas plaire à tout le monde et je n’ai pas l’intention de changer pour vous. » Je ne comprends pas pourquoi je devrais changer pour une jeune demoiselle qui n’est revenue dans ma vie depuis quelques minutes et qui n’arrête pas de s’énerver à chaque fois, parce qu’elle pense que tout est centré sur elle. La pauvre, qu’est-ce qu’elle est en manque d’attention. « Non, je ne cherche pas à ressortir ta culpabilité. Ici là, je cherche à te montrer qu’ils sont passés à autre chose et que tu devrais en faire de même. Alors arrêtes d’agir comme une demoiselle qui pense que la famille en a après elle. » A part Don, bien sûr. Ce jeune homme cherche à avoir de ses nouvelles et il n’a pas réussi, en même temps, il est assez débordé par ses études. « Je ne ferai rien, il va te trouver tout seul comme un grand. » Fis-je en haussant tout simplement les épaules. Je n’ai aucune intention de prévenir qu’elle est arrivée, mais je me connais… J’aiderai Don à venir ici. C’est-à-dire, qu’il lise les journaux et qu’il se renseigne sur l’histoire dans laquelle Samantha s’est retrouvé. Il n’aura aucun de mal à trouver les traces. Ce qui m’agace assez, c’est la langue de Sam, elle ne sait pas parler correctement et jure comme un cheval. J’éloigne sa main en la poussant, je ne sais pas ce qu’elle fait et pourquoi elle décide de savoir si j’ai de la température. Je trouve qu’elle exagère son geste d’une façon assez ridicule. Je pourrai répliquer, mais elle me force à m’arrêter et je m’arrête au final. « La dernière fois qu’il est venu, ça remonte à deux ans oui. » Une pause et je soupire, d’un air songeur. « Je t’ai vue quelques jours plus tôt, mais je n’étais pas sûr que c’était toi. Pourquoi ? Parce qu’honnêtement, sur les 35,946 villes, ton petit copain a choisi celui-ci… J’y crois peu au hasard aussi, mais je tiens vraiment à dire que c’en est un. » Je fais un léger geste pour qu'elle arrête de tenir mon bras, parce que ça commence à être assez.
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 01/01/2018
›› Commérages : 78
›› Pseudo : bananecuite
›› Célébrité : Laura Vandervoort
›› Schizophrénie : Il y a deux autres personnalités dans ma tête, la jeune debilos et la belle Tintin.
›› more about me

Re: Don't run away from me •• Elisam ✻ ( Ven 30 Mar - 23:20 )




Don't run away from me

Eli / Sammy

Ah bah voilà qu'il fait des gestes pour montrer qu'il ne comprend pas. Il n'a pas besoin d'un mouvement de tête pour dire les choses. Il a une langue et deux couilles dans son bas ventre, il peut s'en servir quand même. Qu'il m'agace quand même. Franchement, il pourrait se bouger le derrière. «  Oh parce qu'il y a des gens qui t'apprécie ? Ils sont aveugles ? Sourd ? Dépressif ? Ah non pardon, ils doivent être comme toi. Ohlalala. J'ose pas imaginer vos discussions. Cela doit être d'un ennui total ! » Je faisais de gros yeux, imaginant une bande de vieux entrain de fumer la pipe et parler politique. Grand dieu, d'un ennui mortel. «  Tu devrais changer, pas pour moi mais pour toi tête de mule. Je n'en ai rien à faire moi de qui tu es dans ta tête, mais je te dis juste de te retirer le ballet dans le cul qui doit être bloqué depuis des années. Je te jure, tu pousses, tu le retire et ça te soulage comme si tu venais de chier. » Je haussais les épaules et une moue dépité. C'était pas si compliqué quand même. Cela dit, je fronçais les sourcils quand on parlait de la famille. Je viens le pousser un peu. «  Mais c'est qu'on commence à se défouler ! Je n'ai pas de leçon à recevoir de toi. Je n'agis pas comme une demoiselle en détresse et qui a peur de ma famille. Qu'ils viennent, ouais, qu'ils viennent, moi je les accueillerais avec grand plaisir. ( et avec mes flingues. ) Ils verront à quel point ils ont été cons. Et s'ils ne viennent pas, bah tant mieux. Je n'en pleurais pas. Ils ne sont rien pour moi. J'ai déjà ma famille, et c'est celle que j'ai choisi et celle que je ne remplacerais pour rien au monde. »

Quoi qu'il en soit, je le mettais en garde. S'il osait prévenir que j'étais là, il prendrait très cher. «  Non, il ne me retrouvera pas. Je refuse qu'il me retrouve, de toute façon, il ne connaît rien de ma vie, j'vois pas comment il peut y arriver. » Disais-je en lui lançant un regard noir, pour bien lui faire comprendre qu'il n'a pas intérêt à l'aider dans quelque manières qu'il soit. Bon, heureusement, il n'est pas venu ici récemment. Ouf, ça me retire une épine dans le pied. Cela dit, je percute sur le fait qu'il m'avait déjà vu avant. Et après il veut me faire croire au hasard ? J'allais répliquer, mais le flic qui est engagé à me surveiller venait à notre rencontre. Certainement au fait que nous sommes dans une ruelle et que nous y sommes rester un peu trop longtemps à son goût. «  La demoiselle vous embêtes ? » Disait-il. Je roulais des yeux en le regardant d'un air blasé. «  Non, j'allais lui faire une pipe mais tu m'as gâché l'envie. » Je secouais la tête et avant qu'il ne réplique, j'ajoute. «  Rho c'est bon, je blague. On s'connait ok ? Il m'a vu poussé, et là, quand il m'a revu, il a voulu m'offrir un café. » Disais-je en saisissant le gobelet. «  Et de file en aiguille, on parlait. Tu veux que je fasse quoi ? Que je lui fasse bouffer des flingues que je n'ai pas ? Mec sérieux, va traquer des vrais personnes dangereuse, il a une gueule d'un trafiquant ? Ne me dit pas oui, sinon j'éclate de rire. » Je regardais le flic sérieusement. Si Tim me voyait, je crois qu'il me tuerait du regard. Mais il n'avait rien contre moi, sauf si Eliott décide de faire son vrai connard et de dire que je l'emmerde. «  Monsieur, madame Johnson vous déranges ? »
.



- Dans la vie, il faut tout accepter même les disputes. -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 19/02/2018
›› Commérages : 38
›› Pseudo : Harmajabb-Mr.Turtle
›› Célébrité : Mr Darcy aka Colin Firth
›› Schizophrénie : Ici Tony (aka JDM), Si' (aka Ryan Gosling), Tim (aka Jon Hamm), Bri (aka Millie Bobby Brown), Nawid (aka Oscar Isaac)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Don't run away from me •• Elisam ✻ ( Ven 30 Mar - 23:48 )

Don't run away from me
Eli & Sammy
« Tout comme toi qui m’ennuie… » fis-je en faisant les gros yeux dépités aussi. Mais l’expression que j’adopte ne reste pas longtemps qu’elle me parle de devoir changer pour moi-même, mais je reste toujours aussi sérieux et ennuyé. On m’a toujours dit que j’étais né avec cette expression et c’est pas prêt de partir demain… « Mais j’aime et j’assume qui je suis Samantha. » Je ne vois pas pourquoi elle voudrait que je change, encore moins pourquoi MOI je voudrais changer. De toute manière, je suis condamné à finir sans neurones, sans mémoire et je ne saurais pas quoi faire. Je finirai par être dépendant et tout le monde, c’est n’est pas ce que je veux. Je ne sais pas quoi faire dans cette situation d’ailleurs… Et au moment où on a commencé à parler de famille, je maintiens vite la distance entre nous deux en la poussant légèrement aussi, je retire vite fait ma main de là. « Alors contente toi de profiter de ta famille actuelle et tourne la page. » Une pause et je soupire assez dépité par la situation de Samantha. « Chacun à ses affaires. » Et on aurait pu en finir là, sauf que non. J’ai eu le malheur de parler de Don et forcément, elle se rappelle de lui, il était très jeune quand elle était partie et maintenant, il est à sa recherche. Je ne ferai rien pour l’aider directement et j’ai prévenu Samantha là-dessus. « Tu as fait la une, il y a trois ans dans le New-York Times. Même sur le Chicago Tribune… Du moins, sur toute la côte ouest Samantha. Il est impossible que Don, très à l’affut des nouvelles, ait loupé ça. »

On aurait pu continuer sur cette lancée, j’ai réussi à me libérer de sa prise quand elle allait s’énerver, mais une autre voix survint et nous interrompt tous les deux. Je me retourne à moitié et vois le policier. Je soupire face à la réplique de la jeune blonde, s’ils savaient à quel point elle est devenue vulgaire, en plus d’avoir mal tournée, d’être une ancienne trafiquante d’armes… Je tenais mon café fermement pour éviter qu’elle le récupère. C’est mon café. Mais au final, après quelques secondes de lutte, elle a finit par le récupérer. Je me mords intérieurement les joues et essaye de rester calme. Je n’ai pas l’air d’être un trafiquant, je refuse de me mêler dans ce genre de chose. Même si ça pourrait amener un piquant dans ma vie de retraité. Sauf que non, je ne me vois pas faire ça et mourir criblé de balles. Je préfère une fin de vie tranquille, sans trop péter les plombs et perdre trop de neurones. « Non, Samantha ne m’embête pas du tout. On se prend légèrement la tête en vu de notre passé commun. Une discussion non terminée et une histoire de café non-remboursé…» Le policier me regarde, je le regarde alors que je n’ai même pas sourcillé dans mes paroles et je n’ai pas trahi mon assurance aussi. Le policier hoche la tête et finit par redresser la casquette, puis lance un regard mauvais à Samantha. « Ok… Ne restez pas dans cette ruelle trop longtemps. » fit-il avant de partir, toujours sur ses gardes. Je soupire et regarde la jeune femme. « Évites de t’attirer davantage d’ennuis comme ça, tu en as déjà assez. » Une pause et je soupire avant de récupérer mon café, sauf qu’elle ne me laisse pas faire. « C’est mon café et je doute que tu aimerais celui-là parce qu’après tout, j’ai des goûts de merde comme tu le dirais. » J’attends qu’elle le relâche pour que je le récupère. « Même si je le disais Samantha, à tes parents. Je doute qu’ils viendront ici. Pour eux, tu as cessé d’exister depuis que tu es partie. Tout comme pour moi qui ai bien dû m’obliger à jouer ce jeu-là. »
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 01/01/2018
›› Commérages : 78
›› Pseudo : bananecuite
›› Célébrité : Laura Vandervoort
›› Schizophrénie : Il y a deux autres personnalités dans ma tête, la jeune debilos et la belle Tintin.
›› more about me

Re: Don't run away from me •• Elisam ✻ ( Sam 31 Mar - 0:22 )




Don't run away from me

Eli / Sammy

«  Je t'ennuie ? Non tu devrais être content, je rend ta vie moins ennuyante avec mon répondant. Et si je te fais vraiment chier, rien ne t'empêche de prendre tes jambes à ton cou. » Lui et ses expressions, je vous jure, il n'est pas possible. Il devrait tenir une dictionnaire. Genre, une page pour ses expressions de mec dépité, une page pour ses expressions de mec perdu, une autre pour celle du « je m'en foutiste » et bien d'autre encore mais j'ai pas envie de tous les cités. Puis, son air sérieux. Il me gonfle encore plus. Je ne sais pas, il ne peut pas se dévergondais un peu et se calmer dans le sérieux là ? Faut se lâcher quoi. «  Oh bah si tu assumes alors. » Je roulais des yeux en levant les mains en l'air. C'est peine perdu, il est trop con pour réagir à sa personnalité. Bon, si ça se trouve, il ne se rend pas compte qu'il est un homme bien chiant et bien saoulant. Quoi qu'il en soit, je lui disais que j'en avais rien à faire de ma famille biologique. Je préfère celle que j'avais actuellement. «  Mais je profite de ma famille, tu me prend pour qui ? Une meuf qui ne bouge pas son cul ? J'ai été coupé du monde pendant trois ans, j'vais pas me tourner les pouces à attendre que le beau temps passe. Et je te l'ai déjà dis, j'en ai rien à affaire de l'autre famille. » Ronchonnais-je telle une enfant. Mais ouais, pour une fois il avait raison, chacun ses affaires. Mais bon, me parler de mon frère, ce n'était pas la chose à faire. Déjà, de savoir qu'il me recherche, ça m'énerve. Qu'est-ce qu'il fera quand il me verra ? Il va me juger ? M'engueuler ? Me critiquer ? Qu'est-ce que ça peut me faire ? Mise à part le fait que ça va vite me mettre en colère. Bref, ça fait chier. «  Ouais... Bah, je doute que les infos disent que je me suis retrouvée à Cap Harbor. Donc, il me cherchera à New-York, pas ici. Ils ont peut-être parlé de Tim, mais pareille, j'sais pas ce qu'ils ont dit dans ces journaux, à la télé et tout, mais … J'en sais rien, il ne peut pas avoir l'idée de venir ici. » Disais-je pour me convaincre.

Ceux ci dit, je ne m'attendais pas à ce qu'on vienne nous emmerder. Franchement, qu'est-ce qu'ils font chier ces flics. Je n'en peux plus, vivement qu'ils passent à autre chose. Je ne sais pas si j'arriverais à tenir sept mois avec eux aux trousses. J'arquais un sourcil et je lui lançais des regards aussi. C'était le jeu du regard dis donc ce soir. Et le jeu du café aussi... Parce qu'on se battait pour l'avoir ce dernier. Puis, bon, le regard que ce flic me lance, ça a le don de me mettre en rogne. Il croit quoi ? Me faire peur ? J'avais envie de lui balancer le café en pleine figure. Je ne lui répondais même pas d'ailleurs, je me contentais de le fixer d'un regard noir. Je ne m'en rendais pas compte en faite. Je sortais de mes pensées que lorsque j'entends la voix d'Eliott. «  Je n'ai plus d'ennui. J'ai donné assez en prison, ok ? J'suis censé être libre là. CENSEE ETRE LIBRE ! » Grognais-je en tenant bien le café entre mes doigts. J'étais crispée et en colère. «  Rho tu me fais chier avec ton café à la merde là. » Je le laisse le reprendre. «  D'ailleurs, monsieur commence à se lâcher avec les injures. Faut continuer mon vieux, ça ne peut que te faire du bien. » Et voilà qu'il recommence avec mes parents. J'allais répliquais avant qu'il ne parle de lui. Quoi ? C'est quoi ce bordel là ? Pourquoi ça le concerne aussi ? «  Arrête, ne va pas me dire que tu as été triste de mon départ. Tu vas me faire pleurer. » Disais-je ironiquement. «  Non mais sérieusement, Eliott. Je ne suis que la fille d'un de tes potes. Pourquoi ça t'aurais toucher ? Et puis, tu n'étais pas forcé. Fin, tu es libre de tes choix mon vieux, personne ne t'oblige à faire quoi que ce soit, faut arrêter avec ça merde. Nous sommes censé être dans un monde de liberté. Et on te force à faire quelque chose, j'vois pas où elle est cette liberté. Puis, bon...... C'est loin d'être un jeu. Tu ne vas ps me dire que tu as essayer de me chercher toi aussi ? Cela t'aurais apporter quoi ? Des cigarettes ? Du fric ? ? »
.



- Dans la vie, il faut tout accepter même les disputes. -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 19/02/2018
›› Commérages : 38
›› Pseudo : Harmajabb-Mr.Turtle
›› Célébrité : Mr Darcy aka Colin Firth
›› Schizophrénie : Ici Tony (aka JDM), Si' (aka Ryan Gosling), Tim (aka Jon Hamm), Bri (aka Millie Bobby Brown), Nawid (aka Oscar Isaac)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Don't run away from me •• Elisam ✻ ( Sam 31 Mar - 12:13 )

Don't run away from me
Eli & Sammy
« Tu ne m’aurais pas laissé partir de toute manière… » soupirai-je. Du moment où elle n’a pas entendu ce qu’elle veut, qu’on lui caresse dans le sens du poil. Et ce procédé est assez ennuyeux, je n’aime pas devoir faire ça, mais il va falloir que je m’y colle en fait. Elle veut parler de sa famille et tout ce qu’elle fait, c’est d’en parler alors qu’elle dit de s’en foutre et d’être passée à autre chose, mais le fait qu’elle insiste là-dessus ne l’aide pas et me montre qu’elle n’a pas vraiment tourné la page. « Alors pourquoi tu parles toujours de ta famille ? Ce n’est pas moi qui ait abordé le sujet puisque tu m’as empoigné pour me demander si j’ai été envoyé par eux. » Et je ne suis pas un homme à tout faire…! Je soupire à sa réaction et encore, elle cherche à se rassurer qu’elle ne se fera pas retrouver assez facilement dans cette ville. « Je ne sous estimerai pas les compétences de recherche de Don. C’est son domaine… » Je ne l’aide pas à rassurer au contraire, elle va pouvoir s’inquiéter pour un petit moment et ce n’est pas moi qui vais l’aider.

Après avoir fait partir le flic, j’espérais qu’elle se montrerait calme, mais ce n’est pas le cas. Elle s’énerve sur le fait qu’elle a été détenue en prison et ce n’est pas de ma faute. « Mais tu ne l’es pas. On ne relâche pas les délinquants avec un gros cassier judiciaire aussi facilement comme ça. » J’hausse les épaules alors que j’essaye de récupérer le café.   « Tu pourrais mener à des noms toujours en liberté… » Et au final, je récupère mon café. J’arque un sourcil quand elle me fait la remarque sur le fait que je me sois lâché sur le langage, je regrette déjà d’avoir dit merde. Je n’aime pas ce mot vulgaire. Je l’écoute et soupire encore… « Je ne cherchais aucune récompense Samantha. Mais ton absence avait fait un trou que c’en était douloureux pour ta famille, donc bien sûr que j’ai demandé à mes amis de New-York pour qu’ils te retrouvent. » fis-je sans forcément répondre à tout, sur mes choix, sur le fait que sa disparition avait mis à mal Don et qu’il voulait à tout prix sa soeur. Il était trop petit pour comprendre ce qui se passait et en tant que parrain, je me devais faire quelque chose. Et j’ai fait quelque chose, mais ça n’a pas marché.

Et je ferai quelque chose de toute manière maintenant que je sais qu’elle est là.

« Je devrais y aller. On m’attend et je suis en retard. »
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 01/01/2018
›› Commérages : 78
›› Pseudo : bananecuite
›› Célébrité : Laura Vandervoort
›› Schizophrénie : Il y a deux autres personnalités dans ma tête, la jeune debilos et la belle Tintin.
›› more about me

Re: Don't run away from me •• Elisam ✻ ( Mer 4 Avr - 9:43 )




Don't run away from me

Eli / Sammy

Je ne sais pas si je l'aurais laissé partir, mais je pense qu'il a raison. J'aurais eu du mal. Cela dit, je ne lui aurais pas couru après. Je sais qu'il vit ici, je doute que ça soit si compliquer de le retrouver. Je connais son nom, et je doute qu'il y en ait des tonnes ici. Enfin bon, je me contentais de hausser les épaules en le regardant. Quoi lui répondre ? De toute façon, il essaie toujours d'avoir le dernier mot, et d'ailleurs, ça m'énerve un peu, car je suis pareille. Je veux avoir le dernier mot alors lui et moi, on ne va pas avoir fini de parler. Cela dit, je ne m'attendais pas à ce qu'il me dise ça, et ça me faisait un instant buger. Je me reprenais en quelques secondes en roulant des yeux. «  Si je t'en parle, et si je t'ai mis de côté à cause de ça, c'est juste que j'ai pas envie de les avoir dans les pattes. Ils m'ont déjà fais chier quand j'étais gamine, je ne veux plus avoir quoi que ce soit avoir avec eux. » Je fronçais les sourcils quand il me parle de domaine de Don. C'est quoi cette histoire encore ? "Ne me dit pas qu'il est flic lui aussi ? Parce que c'est bon, j'en ai marre de traîner qu'avec des flics. Je dois être maudite putain. Un mec, un frère.... Non mais sérieusement, je dois avoir un parfum qui attire tous ces poulets. Je sens la fritte ? » Je secouais la tête, exaspérée. Honnêtement, je n'espérais pas avoir un frère flic, parce que forcément, il va me retrouver et me juger. Ouais, et ça je ne veux pas.

J'arquais un sourcil à ses mots, il pense que je ne le sais pas ? J'ai beau être blonde, je le sais bien. Mais ça me saoul. J'ai envie de me sentir libre, pas surveiller H24. Cela dit, le fait que je puisse les « aider » à retrouver le reste du gang, ça me faisait bien rire. «  Non mais ils me croient aussi blonde ? Je ne suis pas tarée, je ne vais pas aller retrouver mes anciens potes ! Déjà qu'ils doivent juste vouloir me tuer. » Je me mis à rire à cette idée. Un rire nerveux évidemment, car ça ne me faisait pas rire du tout. «  Qu'ils peuvent être cons. Et ils veulent que je fasse quoi dans cette ville ? Que je te reconvertisse dans les armes ? Ahahahah. Belle blague. » Je roulais des yeux. Quoi qu'il en soit, son 'merde' est bien entrer dans mes oreilles et je ne peux m'empêcher de lui faire la remarque. Il n'y répondait pas, alors je levais de nouveau les yeux au ciel. «  MAIS LACHE TOI PUTAIN. Coincé du cul va. » C'était pas méchant, mais il fallait qu'il se dévergonde un peu. Cela dit, je ne pensais pas que lui, il aurait fait quelque chose pour me retrouver. «  Mmh... Douloureux, quelle belle blague. Ils n'avaient qu'à refaire un gamin. » Je haussais les épaules avant de croiser les bras sous ma poitrine en le regardant. Il était sérieux là ? Il se préoccupe que maintenant du fait qu'il est en retard ? «  Tu n'as pas l'air si presser que ça. Eliott. » Je marque une pause et je soupire d'un air exaspérée. «  Écoute. Sois franc, dis ce que tu penses, au lieu de te trouver des excuses bidons. Tu me prend pour qui ? Une débutante ? Une meuf qui croit tout ce qu'on lui dit ? Je suis persuadée qu'on ne t'attend pas et que tu es loin d'être en retard. Tu sais, ça te ferais du bien de te défouler un peu, de ne plus de te mettre des limites car bon sang, tu te bloque de fou. Profite de ta putain de vie merde. »
.



- Dans la vie, il faut tout accepter même les disputes. -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 19/02/2018
›› Commérages : 38
›› Pseudo : Harmajabb-Mr.Turtle
›› Célébrité : Mr Darcy aka Colin Firth
›› Schizophrénie : Ici Tony (aka JDM), Si' (aka Ryan Gosling), Tim (aka Jon Hamm), Bri (aka Millie Bobby Brown), Nawid (aka Oscar Isaac)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Don't run away from me •• Elisam ✻ ( Ven 6 Avr - 21:15 )

Don't run away from me
Eli & Sammy
« Et ils ne veulent plus savoir quoi ce que ce soit venant de toi. Tout est réglé maintenant. » soupirai-je avant que le sujet se porte sur Don et sur quoi il travaille. Je soupire encore une fois de plus face au paranoïa de Samantha qui se met à croire que tout le monde est décidé à devenir policier, comme quoi c’est le seul métier qui existe sur terre, si ce n’est pas triste… « Peut-être… Je ne sais pas, tu travailles dans un fast-food ? Après il est facile de les repousser avec les épices que tu répands sur le sol… » Je croise son regard et hausse les épaules comme si je venais de lancer une phrase totalement évidente. « C’est comme ça qu’on repousse les poules et les poulets quand ils s’aventurent trop dans les alentours… » Ok, je ne crois pas que ce soit une bonne idée de tenter un humour, surtout que je n’en rigole pas et que j’ai vraiment l’air d’être sérieux en fait. « Mais il n’est pas flic non. Il travaille dans le droit. Si on peut dire ça… » Je vais éviter de donner autant de détails, surtout que je ne sais même pas ce qu’il compte faire une fois les diplômes en poche maintenant.

« Pourtant il y a bien dans les films les gens qui retrouvent leur gang pour reprendre les activités illégaux. Donc oui, il y a des personnes assez idiotes pour ça et ils pensent que tu en fais partie sans vouloir t’insulter. » Et elle se met à rire, à paniquer toute seule, à s’énerver toute seule encore. Enfin, à se parler toute seule jusqu’à me mentionner pour les armes. « Convertir. Pas reconvertir. Je n’ai jamais été converti à l’utilisation d’une arme et je suis même contre la légalisation et le port d’arme. Ça fait beaucoup de victimes pour rien. » Je n’aime pas ça, en effet. Je n’aime pas la violence là où il n’y a pas lieu d’être. Je préfère rester chez moi, être tranquille en train de lire un livre déprimant ou assez philosophie ou encore instructif. Dans tous les cas, j’aime bien à sortir de chez moi en sécurité, sans craindre qu’une blonde surgisse de nulle part pour me plaquer contre un mur parce que j’ai été envoyé par la famille Johnson. Je soupire face à son insulte qui ne vaut pas mieux qu’elle et pourtant, elle cherche à ce que je me lâche. Je devais partir, mais le soucis c’est que je n’ai pas l’air d’être pressé. « J’ai toujours l’air ennuyé en permanence et ça ne va pas changer. Mais je suis pressé. » insistai-je quand même. Elle soupire exaspérée et je suis assez surpris de ce qu’elle me dit que j’en fronce un peu les sourcils. « Il n’est pas un peu tard pour me dire ça ? Tu devrais coacher une autre personne qui a plus de chances que j’en ai et je n’ai pas besoin de changement dans ma vie. Je suis très bien comme ça. Mais plus sérieusement Samantha. Erika m’attend. » soupirai-je.
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 01/01/2018
›› Commérages : 78
›› Pseudo : bananecuite
›› Célébrité : Laura Vandervoort
›› Schizophrénie : Il y a deux autres personnalités dans ma tête, la jeune debilos et la belle Tintin.
›› more about me

Re: Don't run away from me •• Elisam ✻ ( Dim 13 Mai - 20:29 )




Don't run away from me

Eli / Sammy

Quand il me dit que mes parents s'en foutent un peu de moi maintenant, cela me faisait lever les yeux au ciel. Comme quoi, j'ai bien fais de partir dans un sens. Car bon, ils n'ont pas trop changé, ils sont toujours aussi con. «  Ouais, si tu le dis. » Disais-je simplement, car j'avais encore du mal à le croire à cent pour cent. Je suis toujours surprise de le voir ici. Dans la même ville que moi.... A plusieurs kilomètre de New-York.  J'arquais un sourcil lorsqu'il tente de faire de l'humour. Il était sérieux là ?  Il pensait que j'allais éclater de rire ou bien ? Parce que tout ce qu'il obtient, c'est une tête blasée de ma part. «  J'ai une tête à travailler dans un fast food ? Tu me prend pour qui ? Si je dois bosser, ça sera dans un vrai métier, pas dans un truc de gras. Et si j'veux les repousser, je préfère utilisé une autre manière... Sauf que ça ne plais pas à mon mec, alors je me retiens. Qu'est-ce que je ne ferais pas pour lui... » Je levais les yeux au ciel en soupirant. Je vois encore Tim me dire de me calmer par rapport au policier, que si je faisais la moindre bêtises ou la moindre réflexion. C'est quand même dur de se retenir quand j'ai envie de leur cracher dans la figure. Je voue quand même une haine incontrôlable pour eux. Ouais, le seul flic que j'aime, c'est Timothy et encore, il ne l'est plus. Quoi qu'il en soit, j’apprends que Don travaille dans le droit. Il veut peut-être être avocat ? Ouais, c'est possible après tout. «  Bien... Il fait ce qu'il veut, tant qu'il n 'est pas dans la police. Quoi qu'il peut être juge et ça ne sera pas cool non plus. » Je levais les yeux au ciel, car bon, les juges, ils peuvent être de vrai connard quand même. Je trouve que certains en profite beaucoup.

J'arquais un sourcil de nouveau. Mais..... Il venait vraiment de me dire ce qu'il vient de dire ? Je me tapais le front avec ma main d'un air exaspéré. «  Eliott... Eliott..... » Murmurais-je blasé. «  La vie n'est pas pareil que les films. Dans les films, les gars ils sont trop cons. Franchement, je suis loin d'être débile ok ? Très loin même. J'suis un cerveau ambulant. Je réfléchis, et jamais je ne retournerais voir mon ancien gang, surtout qu'ils ne veulent que ma mort, je le sens bien. Si je veux reprendre dans le business, ça sera pour un truc nouveau. Je ne retournerais jamais en arrière, c'est bien trop risquer et qu'est-ce que tu veux que je fasse à Cap ? C'est une ville de vieux Chnoque. »  Ronchonnais-je alors. Puis si je veux reprendre du trafique, je ne lui en dirais pas plus, il pourrait appeler la police ce vieux coincé. Puis suite à son idée par rapport à son port d'arme, je secouais la tête. «  Tu sais, si un jour tu es en danger et que tu n'as qu'un bâton, tu serais bien content d'avoir une arme pour te rassuré. Mais bon, si tu veux jouer comme un enfant avec rien pour te défendre, c'est ton choix. » Je haussais les épaules en mode je m'en foutiste. Chacun à sa façon de vivre, mais je sais que je préfère largement avoir une arme sur moi, même si je ne m'en sers que pour blessé ou pour mettre un coup de pression aux autres. Quoi qu'il en soit, il me saoulait à être ce mec coincé. J'avais tellement envie qu'il se lâche, je ne sais pas, juste pour mon bon plaisir et rire un peu. «  Il n'est jamais trop tard mon vieux. C'est encore une excuse que tu te donnes, c'est d'un ridicule. Tu es ridicule. Arrête de jouer le mec borner, arrête de dire que tu n'as pas besoin de changement car au bout d'un moment, tu te lasse de la banalité, il ne faut pas me dire le contraire. Tu es têtu, tu n'ose rien, c'est tellement désolé pour toi. Parce que tu loupes plein de chose et je suis sûre que ça plairait à ta femme ça, de te voir un peu plus foufou dans ta façon de faire. Mais fais c'que tu veux. Va te tuer dans l'ennuie. » Roulais-je des yeux en lui faisant un signe de partir. «  cela dit, sache que je ne vais pas te lâcher d'aussitôt maintenant que je sais que tu es là. Parce que j'en ai pas fini avec toi. »
.



- Dans la vie, il faut tout accepter même les disputes. -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 19/02/2018
›› Commérages : 38
›› Pseudo : Harmajabb-Mr.Turtle
›› Célébrité : Mr Darcy aka Colin Firth
›› Schizophrénie : Ici Tony (aka JDM), Si' (aka Ryan Gosling), Tim (aka Jon Hamm), Bri (aka Millie Bobby Brown), Nawid (aka Oscar Isaac)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Don't run away from me •• Elisam ✻ ( Ven 18 Mai - 14:22 )

Don't run away from me
Eli & Sammy
J’ai une tête à travailler dans un fast-food ? 
J’hausse les épaules face à son air blasé. « Je ne sais pas, tu me poses la question si tu sentais la frite. » Elle préfère travailler dans un vrai métier, ce qui ne va pas être facile avec son passif d’ex-détenue. Elle n’ira pas loin de cette façon, c’est sûr. Elle voudrait bien repousser d’une manière les flics, mais elle ne peut pas grand chose parce que son copain n’est pas d’accord. Bon au moins, il y a quelqu’un qui saura lui faire reprendre les raisons parce que cela n’est pas possible de vouloir frapper tous les flics du coin. Bon ceci dit, je devrais arrêter de me moquer d’elle de façon aussi ouverte. Je ferai mieux de me taire sur le métier de Don, sinon elle allait s’énerver et de toute façon, je sais qu’il change de métier comme une chemise… Du jour au lendemain, il passe de détective privé à huissier… Il change trop de métiers que je m’y perds.

Je l’exaspère encore plus, elle perd espoir avec moi concernant l’histoire des gangs et encore l’histoire des armes que je refuse de toucher. Je n’aime pas cette sensation d’avoir quelque chose qui pourrait retirer une vie d’une personne, je n’aime pas ce genre de pouvoir, surtout que je finis par culpabiliser par la suite. Je n’ai vraiment pas aimé ça quand je l’ai imaginé, alors mieux vaut pas que je touche cela. « De vieux ? » répétais-je sans finir et la regarde encore plus blasé que je lève les yeux au ciel. « Je ne sais pas ce que tu as aux yeux, mais il faudrait sortir un peu plus souvent et être un peu plus ouverte dans l’idée qu’il y a des gens de tous âge, mais qui ne sont pas comme toi. » De toute façon, elle peut très bien monter son business à Cap Harbor, du moment où elle ne ramène pas une guerre de gangs ici. Ce n’est pas New-York. « Je préfère largement un bâton qu’une arme où je pourrai tirer sur un innocent. » Et encore une fois de plus, ce n’est pas New-York ici et il n’y a pas que des bâtons ici, c’est tout un autre point de vue.

Je n’ai pas besoin de me reprendre en main, je n’ai plus vraiment le temps pour ça et je dois profiter du peu de temps qui me reste pour écrire les souvenirs avant qu’ils ne disparaissent, de profiter de mes proches avant que je ne les reconnaisse plus. S’il y a une chose dans ce que Sammy a dit et qu’elle a raison: c’est le fait que je devais profiter de ma vie et qu’il n’est jamais trop tard pour ça. « J’imagine que tu sauras trouver où je vis. » soupirai-je avant de m’écarter un petit peu et partir.
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞

›› It's my life
›› more about me

Re: Don't run away from me •• Elisam ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

Don't run away from me •• Elisam

SCREW DESTINY :: the city of cap harbor :: Woodbridge Avenue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération