“Always focus on the front windshield and not the review mirror.” [SASHA]

 :: postcard for far away :: Lieux divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
♚ Wilde Gang ♛
avatar
♚ Wilde Gang ♛


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/03/2018
›› Commérages : 103
›› Pseudo : Jo'
›› Célébrité : Scarlett Johansson

“Always focus on the front windshield and not the review mirror.” [SASHA] ✻ ( Mar 27 Mar - 16:55 )



“Always focus on the front windshield and not the review mirror.”.


Sasha & Erza


Assise dans mon canapé, mon regard était perdu sur les lignes d'un livre qu'Andrés m'avait conseillé de lire. Oui, Andy était plus jeune, et pourtant, je prenais volontiers le titre des ouvrages qu'il pensait me plaire.Mes lunettes sur le nez, je caressais légèrement Mous qui semblait chercher la chaleur. Un fond de musique jouait surement plus pour les mûrs que pour la maîtresse des lieux, mais en même temps, la musique avait toujours fait parti de ma vie, et je ne me voyais pas vivre sans. Levant légèrement mon regard, la cage de transport que Sasha avait bien voulu me prêter attendait patiemment que je la ramène à son propriétaire. J'avais affiché le numéro de Sasha un bon millier de fois ( sans exagérer ), cependant je n'avais pas franchi le pas. J'avais jeté un regard à Mous' qui semblait s'impatienter alors que ma main s'était stoppé dans le mouvement de caresse. _ Qu'est-ce que t'en pense ? J'avais fait une moue de réflexion accompagné d'une légère grimace. _ Je l'appelle ou pas ? Un léger rire avait franchi mes lèvres alors que Mous se redressait pour venir se frotter à ma main lui-même. _ Mouais, je suppose que tu n'as pas vraiment d'avis sur la question. Grattouillant la tête du félin rapidement, j'avais retiré mes lunettes, avant de glisser une photo en guise de marque page. Je m'étais levée retirant le plaid de sur mes jambes, alors que je tirais légèrement sur le bas de mon pull, un léger sourire traînait sur me lèvres. En réalité, j'avais autre chose en tête, mais d'abord, j'allais quitté ce vieux jogging et ce sweat informe. Montant les marches qui menaient à la mezzanine, j'avais mis à peine 10 minutes, pour me rafraîchir et me changer. Bon, j'avais rien mis d'extraordinaire, de toute façon, on pouvait oublier la robe et les talons, c'était pas vraiment compatible avec la suite du programme. Une fois prête, j'avais attrapé la cage, avant de me stopper devant le miroir de l'entrée. Pinçant mes lèvres, j'avais passé une main dans mes cheveux avant de lever les yeux au ciel. Mes clés en main, je lâchais un " sois sage " à Mous' avant de fermer la porte de mon loft.

Bon, j'espérais sincèrement que Sasha était chez lui, au pire, je poserais la cage devant sa porte, et abandonnerait mon idée de passer du temps avec lui. J'avais fait une moue indécise, avant de finalement me lancer dans l'allée qui menait à la maison de Sash'. J'avais soufflé une bonne fois avant de frapper, me reculant légèrement en attendant que quelqu'un vienne ouvrir. Après tout, peut être que Sasha passait du temps avec sa fille, bien que logiquement, elle devait se trouver en cours. Fronçant quelque peu les sourcils, je m'étais retournée, laissant mon regard se perdre sur le jardin. Faut dire que la dernière fois que je m'étais trouvée là, j'avais pas vraiment pu profiter du paysage. Je m'étais retournée vers la porte alors que l'on venait de l'ouvrir. Mon regard s'était posé dans celui de Sasha, alors qu'un sourire amusé s'était dessiné au coin de mes lèvres. _ Oh, des vêtements ? Moi qui pensait que c'était une habitude chez toi d’accueil les gens en caleçon... J'avais claqué ma langue sur mon palet en faisant une fausse moue déçue avant de laisser un léger rire franchir mes lèvres. _ Salut Sasha. Montrant la cage à chat, je l'avais tendu vers lui pour lui rendre son bien. _ Je crois que c'est à toi, merci encore. Une fois libre, j'avais passé mes mains dans les poches arrière de mon jeans, avant de secouer la tête négativement quand il m'avait demandé si je voulais entrer. Faisant une légère moue, j'avais jeté un œil à ma voiture, avant de reposer mon regard sur Sasha. _ En fait, si tu n'as rien de prévu, j'ai l'intention de te kidnapper pour la journée. Me mordillant légèrement la lèvre, j'aurais peut être du le prévenir avant, mais en même temps, c'était bien aussi que de se laisser porter par le moment, et on ne pouvait pas dire que j'étais une spécialiste du concept. Reposant mon regard sur Sasha, j'avais levé les épaules après tout la balle était dans son camps. _ Je te promets de te ramener avant minuit. Un sourire malicieux sur les lèvres, j'avais donné un coup de tête en direction de la voiture tout en faisant une moue pour le persuadé de m'accompagner.

by FRIMELDA




You'll find that life is still worthwhile, if you just smile.”, Family.
Family isn’t always blood. It’s the people in your life who want you in theirs. The ones you accept you for who you are. The ones who would do anything to see you smile, and who love you you no matter what. ©️ Lilie



Dernière édition par Erza Wilde le Mar 27 Mar - 19:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 24/04/2016
›› Commérages : 1893
›› Pseudo : Dast
›› Célébrité : Tom Hardy
›› Schizophrénie : Sam + Draven

Re: “Always focus on the front windshield and not the review mirror.” [SASHA] ✻ ( Mar 27 Mar - 19:36 )

Ce RP fait suite à ce topic, clic clic




Erza + Sasha  
« Always focus on the front windshield and not the review mirror.»
Mon frère Jeff est appuyé non loin de moi, observant par la fenêtre. Il a passé la nuit à la maison. Comme d'hab, à son réveil, il s'est déjà écoulé une partie de la journée. Nous partageons un café mais lui c'est son premier de la journée. Il m'a été d'une grande aide la veille alors que ce qui me tombe sur le coin de la gueule n'a rien de réjouissant. On frappe bientôt à la porte. Jeff jette un œil discrètement derrière le rideau et me signale qu'il s'agit d'une poulette plutôt bien roulée. Je viens immédiatement voir en me postant à côté de lui. Oh bon sang !  Je lève illico une main devant lui, l'air de dire "pas touche".

- Toi rester bien tranquillement ici, pas bouger, couché panier ! lançais-je à mon frangin alors que je m'écarte à reculons pour  surveiller qu'il reste tranquille et ne me suive pas.

J'ai l'air d'un rigolo là ... mais peu importe, je vais ouvrir. Pour un peu, je portais encore mon pantalon de jogging et un t-shirt usé de la veille que je portais en me défoulant après un sac de frappe. Je souffle un bon coup avant d'ouvrir, comme pour me canaliser et éviter de bondir comme un ressort sous l'excitation que provoque ta venue. Bordel non !!! Mais sors toi ça de la tête, toujours le cul. Pas excité dans ce sens là !! Quoi que comme l'a relevé le frangin plus tôt, on ne peut pas nier que t'es carrément bandante. Bref, dans le sens où ta venue à l'improviste me met en joie parce que ça fait du bien de te voir après tout ça. Un peu de soleil revient dans ce ciel dernièrement assombri de gros nuages.

_ Oh, des vêtements ? Moi qui pensait que c'était une habitude chez toi d’accueillir les gens en caleçon...

Je regarde ma tenue comme si j'avais un doute sur le fait que j'en porte bel et bien, puis t'adresse un sourire.

- A vrai dire, tu m'as pris de cours, une minute plus tôt et tu me trouvais carrément à poil. Mauvais timing baby ! déclarais-je en me penchant pour déposer un baiser sur ta joue. Salut toi ... .

Tu me tends bientôt la cage de transport que je t'ai prêté l'autre soir. Je la récupère et la pose  en rouvrant la porte que j'ai fermé derrière moi pour empêcher mon frère de tenter toute manœuvre d'approche ou de zieuter en douce. Le connaissant, il serait foutu de passer torse nu dans ton champ de vision juste histoire d'attirer ton attention. Je me gratte d'ailleurs un instant la tempe, esquissant bientôt un geste dans l'air dans sa direction alors que je vois le rideau bouger derrière une fenêtre plus loin, en mode ni vu ni connu lorsque tu détournes un court instant les yeux.

- Tu veux entrer ? dis-je en me mordant aussitôt la lèvre, jurant intérieurement  après ma connerie. C'est pas le bonne idée si je ne veux pas que tu croises mon frangin. Cependant tu refuses et ça m'arrange mais j'éprouve néanmoins une pointe de déception en imaginant que tu comptes repartir tout de suite.
Tu retournes un instant ton regard vers ta Camaro puis me regarde de nouveau pendant que je cherche prétexte à te retenir.

_ En fait, si tu n'as rien de prévu, j'ai l'intention de te kidnapper pour la journée.

Un large sourire nait sur mes lèvres. Je penche un instant la tête, l'air malicieux et ravi par ton invitation. Jeff se démerdera, il a ses habitudes chez moi et il a un double des clés.

- Pour ça, va falloir négocier... prétextais-je néanmoins alors que je songe à te demander si j'aurais droit de prendre le volant de ce petit bolide à un moment donné.

_ Je te promets de te ramener avant minuit, fais-tu mine de chercher à me convaincre.

- Dans ce cas, je me laisse bien volontiers embarquer madame, approuvais-je alors.

Je réponds à ton sourire, te fais signe de m'attendre deux minutes juste le temps de récupérer une veste et mes clés, espérant que tu ne prennes pas mal le fait que je te laisse ainsi attendre dehors. Le temps d'enfiler mes pompes, je vais glisser un mot à Jeff puis je file en le laissant sur place, aussi fin fou excité qu'un môme à qui on a promis un tour dans un parc d'attraction. Et putain ça fait du bien de se sentir comme ça vu la tournure des évènements de ces derniers jours.

- A plus frangin, pas de conneries en mon absence, lançais-je en ouvrant la porte pour sortir. Puis je remets une seconde le nez à l'intérieur pour ajouter, ce qui implique aussi de ne pas me dévaliser le frigo ! Ah et ni de sodomiser ma chienne, ok ?!

Non là je suis immonde désolé mais allez savoir avec ce corniaud !
J'emprunte l'allée plein d'entrain et me reprends un instant. Bordel je souris comme un con et je suis limite à avoir le pas sautillant. On se calme Fitzy !
Grimpant en voiture, je claque la portière et passe la ceinture.

- Quelque soit l'endroit où tu m'embarques, t'as intérêt de m'en mettre plein les yeux, déclarais-je avec une lueur mutine dans le regard. Emmènes-moi loin d'ici. Marre de cette foutue ville !


©️ 2981 12289 0


Want to do bad things with you.
You open your mouth again, I swear I'm gonna break it ! ©️ okinnel.



Dernière édition par Sasha Fitzsimmons le Mer 28 Mar - 10:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
♚ Wilde Gang ♛
avatar
♚ Wilde Gang ♛


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/03/2018
›› Commérages : 103
›› Pseudo : Jo'
›› Célébrité : Scarlett Johansson

Re: “Always focus on the front windshield and not the review mirror.” [SASHA] ✻ ( Mar 27 Mar - 21:23 )



“Always focus on the front windshield and not the review mirror.”.


Sasha & Erza


J'avais claqué des doigts en faisant une moue déçue en l'entendant dire qu'un instant plus tôt, je l'aurais vu en tenu d'Adam. Un léger rire avait franchi mes lèvres, alors que je reposais mon regard sur Sasha. Il n'était pas question que je reparte aussi rapidement. En fait, toute la tension que je ressentais avant de frapper à sa porte avait totalement disparu à présent qu'il se tenait debout devant moi. Me mordillant légèrement la lèvre, j'avais refusé son invitation à entrer car j'avais tout à fait autre chose en tête. En réalité, j'avais bien envie de passer un moment avec lui en dehors de Cap Harbor. Comme un pic de rappel du passé, après tout, il et moi on avait un passif qui se situait déjà bien loin de cette ville. Négocier ? J'avais levé un sourcil dans une mimique intriguée avant de lui promettre qu'il serait de retour avant minuit. Quoi ? Sur le moment je n'avais trouvé que ça, et chance pour moi ça avait l'air de fonctionner à moins qu'il avait autre chose en tête. Je l'avais vu disparaître à nouveau dans la maison, alors que je tournais sur moi-même faisant à nouveau face à l'allée qui menait à la maison. Un sourire avait pris possession de mes lèvres, et semblait ne plus vouloir en partir. Je me sentais un peu bête de réagir comme une collégienne qui avait son premier rendez-vous galant. Me giflant mentalement, il fallait que je vois ça plus comme un moyen de passer du temps avec un vieil ami. J'avais plissé mes lèvres, alors que je laissais un léger soupir franchir mes lèvres. J'en étais capable, et puis après tout pourquoi se prendre la tête y avait pas de raison. M'avançant légèrement dans l'allée, je m'étais retournée en entendant la porte de la maison s'ouvrir à nouveau. Un nouveau sourire un peu plus prononcé sur mes lèvres, je l'avais regardé venir me rejoindre avant de prendre moi aussi le chemin pour regagner ma voiture. Je n'avais pas oublié le désir de Sasha de conduire ma voiture mais pour le moment j'allais jouer les chauffeurs. M'installant derrière le volant, j'avais attaché ma ceinture avant de jeter un œil à Sasha. _ Ah oui tu es comme ça, tu me mets la pression d'entrée ? J'avais cependant tiqué en entendant ses dernières paroles. Quelque chose en lui était différent, j'avais pincé mes lèvres avant d'hocher simplement la tête. Prenant la route, j'avais comme projet de l'emmener dans une ville que j'affectionnais particulièrement, et qui se trouvait à un peu plus de trois heures de route de Cap Harbor. _ Je te laisse t'occuper de la musique, tu devrais trouver ton bonheur dans la boîte à gant. En même temps, je ne pouvais pas me tromper car on avait des goûts musicaux assez similaires.

Laissant promener mon regard de temps en temps sur la vue que nosu offrait la route qui longeait la côté, j'avais toujours préféré être conduite plutôt que de me trouver derrière le volant. D'après moi, le voyage était bien différent quand on avait pas à maintenir son attention sur la route. Me mordillant légèrement l'intérieur de la joue, je jetais de temps en temps des regards à Sasha. J'espérais qu'il approuve mon choix de destination, mais j'allais pas commencer à me stresser pour si peu. _ J'espère ne pas t'avoir fait changer tes plans à la dernière minute. Fronçant légèrement les sourcils, un léger pli soucieux s'était dessiné sur mon front, alors que je jetais un nouveau coup d’œil à Sasha. _ C'est juste que... je sais pas, je voulais prendre l'air et j'avais envie que tu m'accompagnes. J'avais passé une main dans mes cheveux, masquant comme je le pouvais mon trouble car j'avais l'impression que j'allais virer rouge pivoine en moins de deux...

J'avais jeté un œil à la route, avant de faire une moue tout en virant de bord, m'approchant d'un sorte de parking improvisé qui se trouvait près d'une falaise. Arrêtant la voiture, j'avais retiré ma ceinture avant de me tourner légèrement vers Sasha. _ Ok, maintenant tu descends !! Prenant un air parfaitement sérieuse, je lui avais fait signe de la tête de sortir de la voiture. MAIS NAH, j'allais pas l'abandonner là à 1h30 de route de Cap Harbor. Un léger rire avait franchi la tête en voyant l'air perplexe sur le visage de Sasha. _ Je te laisse le volant. J'étais sortie de la voiture, n'ayant pas pris le temps d'attendre sa réponse, seulement, quelque chose me disait que Sasha n'allait pas  se faire prier. Jetant un regard à la vue, j'avais pris une seconde avant de finalement me retrouver devant Sasha. Le contournant avec un petit air tendre sur les lèvres, j'avais glissé ma main dans la sienne juste le temps de passer de l'autre côté de la voiture. _ Mais je te préviens, si tu l’abîmes je te botterais les fesses tellement fort que tu ne pourras pas t'asseoir pendant un mois, te voilà prévenu. J'avais jeté ça par dessus le toit de la voiture avant de m'installer sur le siège passager. J'avais attaché ma ceinture alors qu'une moue malicieuse se trouvait toujours sur mon visage. Passant une nouvelle fois ma main dans mes cheveux, j'avais détourné une nouvelle fois le regard sur la vue alors que je laissais Sasha s'acclimatait à la voiture. Ce qui n'avait pas pris plus de quelques secondes. _ T'as juste à suivre la côte, pas besoin que tu en saches plus pour le moment. Un petit sourire mystérieux sur les lèvres, j'avais posé mon coude sur la portière avant de poser ma joue sur ma paume. Cependant, j'avais fait une moue avant de changer de CD, Sasha était bien trop occupé pour m'en vouloir. J'avais opté pour du Johnny Cash, j'étais réellement fan mais peu de personne le savait. Bon bien, évidemment, ma famille était au courant, enfin au moins Lucas. Fredonnant sur la première chanson qui passait, je battais la mesure avec mon pied alors qu'un sourire s'était dessiné sur mes lèvres. Bougeant légèrement, j'avais fait une moue avant de jeter un œil à Sasha. _ Me dis pas que ça te donne pas envie de bouger ? J'avais posé ma main sur sa tête alors que je le faisais bouger malgré lui. Un rire avait franchi mes lèvres, alors que je retirais ma main tout en reposant mon regard devant moi tout en bougeant la tête légèrement tout en fredonnant à nouveau.


by FRIMELDA




You'll find that life is still worthwhile, if you just smile.”, Family.
Family isn’t always blood. It’s the people in your life who want you in theirs. The ones you accept you for who you are. The ones who would do anything to see you smile, and who love you you no matter what. ©️ Lilie

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 24/04/2016
›› Commérages : 1893
›› Pseudo : Dast
›› Célébrité : Tom Hardy
›› Schizophrénie : Sam + Draven

Re: “Always focus on the front windshield and not the review mirror.” [SASHA] ✻ ( Mer 28 Mar - 15:52 )




Erza + Sasha  
« Always focus on the front windshield and not the review mirror.»
Grimpant en voiture, je me cale confortablement dans le siège après avoir bouclé ma ceinture. J'appuie mon coude contre le rebord de la vitre et tourne les yeux vers toi.

- Quelque soit l'endroit où tu m'embarques, t'as intérêt de m'en mettre plein les yeux, déclarais-je avec une lueur mutine dans le regard. Emmènes-moi loin d'ici. Marre de cette foutue ville !

_ Ah oui tu es comme ça, tu me mets la pression d'entrée ?

- Yep m'dame ! affirmais-je en me mordillant l'ongle du pouce, avec une petite moue taquine.

Nous prenons la route, j'abaisse un instant la vitre pour écouter les ronronnements du moteur alors que l'on quitte le quartier.

_ Je te laisse t'occuper de la musique, tu devrais trouver ton bonheur dans la boîte à gant.

Je porte mon choix sur un album soul d'Otis Redding et "Tramp" clic clic par ici résonne bientôt dans l'habitacle. J'adore ce morceau. Les jambes étendus nonchalamment devant moi, pieds croisés, je marque le rythme sur mes cuisses et me met à chanter. Te désignant lorsque c'est Carla Thomas qui chante, commençant à jouer la comédie alors que Otis Et Carla dialoguent tous les deux sur la chanson et que nous reprenons les paroles en faisant ainsi mine de nous chamailler.

♫ - What you call me? (tramp!)
No you didn't! (you don't wear continental clothes, or Stetson hats)
Well, I tell you one doggone thing
It makes me feel good to know one thing, I know I am a lover
(Matter of opinion) that's all right, mama was, papa too
And I'm the only child, lovin' is all I know to do
(You know what, Otis?) what? (you're country)
That's all right (you straight from the Georgia woods) that's good!
(You know what, you wear overalls)
(And big old brogan shoes)
And you need a haircut, tramp (haircut, woman, you foolin', ooh, I'm a lover)
Mama was, grandmama, papa too, boogaloo, all that stuff
And I'm the only son-of-a-gun this side of the Sun
Tramp! (yeah, that's what you are) ♫


Nous longeons la côte et traversons des coins fabuleux bordés de forêt ou de grandes étendues de natures côtoyant l'océan.

- Arrête -toi juste deux minutes, j'ai une furieuse envie de pisser !! dis-je alors qu'on est partis depuis à peine quinze minutes.  Je monte le son et baisse ma vitre avant de descendre de voiture pour pouvoir profiter de la musique depuis l'extérieur, et m'éloigne alors vers un endroit légèrement à l'écart. Lorsque je reviens près de la voiture, la musique joue fort et c'est au tour de Love Man, clic clic, un titre que j'adore et que j'avais découvert avec le film Dirty Dancing. Rien qu'à l'entendre, je commence à danser dans ton champ de vision, ondulant sur le rythme de la musique et me la jouant un brin sensuel en remuant lascivement du bassin, reprenant les paroles :

- ♫ 'Cause I'm a love man , That's what they call me I'm the love man , Make love to you in the mornin' , Make love to you at night now , Make love to when you think about it ... ♫

Remontant en bagnole après mon petit show, nous baissons le volume de la musique.

_ J'espère ne pas t'avoir fait changer tes plans à la dernière minute. C'est juste que... je sais pas, je voulais prendre l'air et j'avais envie que tu m'accompagnes.

- Arrête de te poser des questions, j'en serais resté à mes plans pour rien au monde. Si bien que j'ai abandonné mon frangin sur place pour te suivre. J'ai eu l'air d'hésiter ? En même temps il a ses habitudes chez moi et si je ne t'avais pas suivi, il m'aurait poussé à coup de pied au cul ou alors il m'aurait carrément chipé la place ce salopard, plaisantais-je. Me lance pas que t'aimerais bien le rencontrer car ça n'arrivera jamais, fis-je mine d'être possessif, agitant un doigt devant toi.

J'adopte une attitude un brin déconneuse mais il n'empêche que je suis touché par l'envie que tu as eu que je t'accompagne. Les kilomètres défilent, on se jette des regards et échangeons quelques propos de temps à autre, heureux de se trouver ensemble. Je me demande où tu m'emmènes comme ça et j'adore le fait de ne pas savoir ni où on va ni quand on va s'arrêter. Et plus l'heure s'allonge, plus je suis enthousiaste et curieux. "When something is wrong ith my baby", magnifique morceau un brin mélancholique joue alors. J'en chialerais presque tant ce morceau est chargé d'émotion, bordel c'est intense. Je balance la tête en douceur, fredonnant les paroles dans un murmure, fermant les yeux en plongeant un instant dans mes pensées. Tu t'arrêtes bientôt sans prévenir sur un parking sauvage et coupes la musique qui arrivait à sa fin, rouvrant les yeux en accusant un léger sursaut.

_ Ok, maintenant tu descends !!

Je te retourne un regard halluciné.

- Quoi ?! J'ai ronflé ? dis-je sur une pointe d'amusement mais avec une once d'inquiètude. Nous sommes postés sur le bord d'une falaise et je sais pas, mon esprit s'envole tout seul en se demandant si je n'ai pas fait une connerie à un moment donné. J'hésite à ouvrir la portière et engage finalement le mouvement devant ton air parfaitement sérieux. Ok ... ?! dis-je en haussant un sourcil, levant les mains en l'air. Mais un rire t'échappe finalement.

_ Je te laisse le volant.

- Saloperie !! dis-je en te tapotant la tête et une épaule pour m'avoir foutu le doute de la sorte. Mais je ne me le fait pas dire deux fois. Je bondis hors de la voiture, nous nous croisons en passant devant le capot et tu glisses ta main dans la mienne juste le temps de faire les quelques pas. Je dépose un baiser sur ta main en portant cette dernière à mes lèvres.
Puis chacun devant la portière de son côté, nous nous regardons un instant. Je sautille en prenant appui sur le toit, fou de joie.

_ Mais je te préviens, si tu l’abîmes je te botterais les fesses tellement fort que tu ne pourras pas t'asseoir pendant un mois, te voilà prévenu.

- Comment résister à pareille menace ?! J'aurais droit à une plus sévère correction si je nous envoie dans le décor ? m'amusais-je avant de grimper au volant.

Je joue les surexcités qui n'a jamais eu pareil bijoux entre les mains, tapotant le volant et m'agitant sur mon siège l'air de ne savoir par quoi commencer. En vérité, j'ai déjà conduit ce genre de caisse mais j'aime exagérer et te faire un tantinet flipper à l'idée de confier ta Camaro à un malade surexcité qui ne sait pas ce qu'il fait.

- OH BON SANG !!!! Je suis fou !!! Comment ça marche déjà, euh attends, oui c'est ça ! J'espère que je vais pas faire de conneries aprce que j'ai pas l'habitude ... dis-je en faisant mine de trembler. Si tu me voyais au volant de la mienne. Les voisins rangent vite leurs bagnoles dans l'allée quand ils me voient de retour le soir après le boulot. Et au boulot, c'est rarement moi qui conduit le camion. Je t'ai dit au fait que je m'étais fait virer de mon ancien boulot à la scierie ? Combien de camions j'ai retourné sur la route ... ! J'ose même pas calculer.

Je me marre l'air de jouer le mec nerveux et mal à l'aise.

- Allez cocotte, montre-nous ce que t'as dans le ventre !!

Et là alors que je fais gronder le moteur, je démarre sur les chapeaux de roues, en faisant crisser les pneus, balançant un "Youhou" !!!!! surexcité en penchant la tête par la vitre.

- Ca va aller, faut pas avoir les jetons ! C'est en faisant semblant d'avoir de l'assurance au volant qu'on parvient étonnement à maitriser !

Je t'adresse un clin d'oeil et finis par te dire que je te charriais. Je sais parfaitement conduire et je sais comment on se comporte sur la route avec ce genre de bijoux en main.  Tu ne tardes d'ailleurs pas à changer de cd et tu nous mets du Johnny Cash. Un choix qui me plait mais que je fais mine de désapprouver par jeu.

- Sérieusement ?! dis-je en arquant un sourcils en entendant les premières notes de Ring of fire, clic clic -ouais c'est important pour se mettre dans l'ambiance. Tu te mets à fredonner et m'adresses bientôt une petite moue avant de déclarer.

_ Me dis pas que ça te donne pas envie de bouger ?

Tu poses ta main sur ma tête pour m'inciter à remuer et te rejoindre dans le délire.


- ♫ I Fell Into A Burning ring of Fire
I Went Down, Down, down
And The Flames Went Higher
And It Burns, Burns, Burns
The Ring Of Fire
The Ring of Fire ♫


me mis-je bientôt à reprendre le refrain. Te faisant signe que je t'ai bien eu.

- En, vrai, j'aime ce mec. Ca fait du bien de le ré-entendre. Ca doit faire des années que je n'avais plus écouté. Tu m'épates tu sais, t'as dévalisé un disquaire pour t'assurer de me sortir le grand jeu et être certaine de me plaire ? te demandais-je taquin, alors qu'on sait tous que j'adore partager en particulier sur deux points, la musique et le cinéma. Facile de se faire une place dans mon coeur à partir de là.

Je m'éclate sur les tronçons de route où il n'y a personne. C'est un putain de panard cette bagnole. Je me fais plaisir un bon moment. Et quelques autres morceaux comme The city of New Orleans ainsi que Solitary Man suivent. Nous fredonons les paroles ensemble, un grand sourire aux lèvres.
Bon sang, j'aime ce genre de moments habités de pure magie. Mon coeur s'emballe rien qu'à tes sourires, à la musique et à entendre nos voix n'en former qu'une. Le bonheur tient à peu de choses parfois. Juste un bandeau de bitume sinuant le long de la côté et au plaisir d'une compagnie. La tienne dans ce cas précis.
Mon coeur et mon esprit sont plus légers. J'oublie cette vilaine crasse qui a obscurcit le ciel pourtant si rayonannt de soleil de ces derniers jours. Ca me fait un bien fou.
Nous échangeons à nouveau nos places après un moment. Nous sommes en caroline du sud et je me demande si tu vas nous conduire comme ça jusqu'en Floride à cette allure. Ça ne me dérangerait pas, j'adore qu'on me surprenne. Et ce serait un putain de clin d’œil, c'est certain.

©️ 2981 12289 0


Want to do bad things with you.
You open your mouth again, I swear I'm gonna break it ! ©️ okinnel.

Revenir en haut Aller en bas
♚ Wilde Gang ♛
avatar
♚ Wilde Gang ♛


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/03/2018
›› Commérages : 103
›› Pseudo : Jo'
›› Célébrité : Scarlett Johansson

Re: “Always focus on the front windshield and not the review mirror.” [SASHA] ✻ ( Mer 28 Mar - 21:51 )



“Always focus on the front windshield and not the review mirror.”.


Sasha & Erza


J'avais fait un sourire en entendant les premières notes de musique de la chanson " Tramp". C'était un très bon choix, bon en même temps, c'était mes CD donc forcément j'approuvais forcément. J'avais fait une moue en entendant Sasha chanter, avant de finalement le suivre volontiers quand il m'avait invité à le faire. Surjouant légèrement, ce qui était bien avec Sasha c'était que je n'avais pas à me poser de question, car je savais qu'il ne me jugerait pas. Premier arrêt, j'avais levé les yeux au ciel en entendant sa demande. _  C'est tellement classe. Un rire avait franchi mes lèvres, alors que je le regardais sortir de la voiture, secouant légèrement la tête dans une mimique amusée. Je m'étais penchée légèrement, alors qu'il semblait en très grande forme. J'avais éclaté de rire en le voyant se déhancher sur Love Man, avant d'amener deux doigts à mes lèvres pour le siffler de façon à lui montrer qu'il se débrouillait plutôt bien. _ Quel déhanché, je suis jalouse. Un nouveau rire avait franchi mes lèvres alors qu'il montait à nouveau dans la voiture. Après avoir repris mon sérieux non sans difficulté, j'avais baissé légèrement le volume de la musique, alors qu'une petite chose me trottait dans la tête. J'espérais ne pas lui avoir fait changer ses plans pour la journée. J'avais froncé quelque peu les sourcils en l'entendant parler de son frère. Bon, je savais qu'il avait des frères, mais je ne savais pas qu'ils se trouvaient aussi à Cap Harbor. _ Tu sais que maintenant je suis intriguée... Enfin je te rassure, tu es le seul Fitzsimmons que je désire. J'avais levé mes sourcils en cadence, avant de laisser un léger rire franchir mes lèvres. Bon, c'était peut être déplacé mais bon vu l'ambiance bon enfant, je pouvais bien me permettre.

Mon regard s'était posé sur Sasha quand les paroles de "When something is wrong whith my baby " avait franchi ses lèvres dans un murmure. Un sourire tendre s'était dessiné sur mes lèvres, avant de reposer mon regard sur la route. Le silence s'était installé entre nous, t'écoutant alors que je partais moi aussi dans mes pensées. Me mordillant la lèvre légèrement, j'avais finalement décidé qu'il était temps de changer de chauffeur. Le taquinant de nouveau, j'avais levé un sourcil en entendant sa remarque avant de plisser mes lèvres, pour m'empêcher de rire. Je lui avais fait signe de sortir, avant de finalement, lui dire que je lui laissais le volant. Je m'étais légèrement reculée, alors que j'étais plutôt contente de moi en voyant sa réaction. _ Et fière de l'être.

Je l'avais regardé se mettre au volant, en me demandant sérieusement si c'était une si bonne idée. J'avais ouvert la bouche pour lui répondre, seulement, il avait déjà pris place sur dans la voiture. J'avais levé les yeux au ciel, en pensant * les hommes et les voitures* Bref, attachant ma ceinture, je pinçais mes lèvres alors que je le regardais faire son manège. OK, il me faisait marcher là ? _ Tu plaisantes Sash' ? Quoi ? Non je ne regrettais pas de lui avoir passer le volant... Enfin, là tout de suite, j'avais l'air plutôt tendu mais faut dire que la situation était légèrement inattendue. _ Tu sais, j'y tiens à cette voiture, c'est un cadeau de mon père. M'accrochant presque à mon siège, j'avais plissé les yeux en le voyant démarrer comme un fou. Bon, j'étais partagée entre le fait de demander à descendre de suite, ou rire à cause de l'attitude de Sasha. Pour le moment, la première option prédominé avant qu'il m'avoue la vérité. J'avais fait une fausse moue boudeuse, alors que je le frappais légèrement sur la cuisse. _ T'as pas honte non ? Enfin, je n'ai pas eu les jetons une seule seconde Monsieur. Croisant les bras, j'avais détourné le regard sur la route à nouveau alors qu'un sourire se trouvait au coin de mes lèvres.
Johnny Cash, encore un artiste oublié, pourtant personnellement je le trouvais digne des plus grands. Choquée, j'avais tourné ma tête lentement vers Sasha alors qu'il semblait pas approuver mon choix. _ Mais oui !! Sérieusement, et si tu n'aimes pas, je vais devoir te demander de t'arrêter et de descendre de cette voiture. Excessive ? À peine, et puis je n'étais pas réellement sérieuse... Quoi que... Un air mutin sur le visage, j'avais approché ma main de sa tête pour la faire bouger au rythme de la musique, avant de la retirer alors que je chantais clairement les paroles à présent. Je m'étais arrêtée net cependant en entendant Sasha se mettre à chanter sur le refrain. Encore une fois, j'étais tombée dans le panneau. Plissant le nez dans une mimique amusée, je lui avais tiré la langue. _ ça fonctionne ? Me tournant légèrement, du moins autant que la ceinture me le permettait, je posais mon omoplate contre la portière. _ Tu sais, les bons vieux classiques sont indémodables d'après moi, et je trouve dommage qu'il soit finalement oublié et remplacer par cette soupe imbuvable que l'on trouve les trois quart du temps aujourd'hui. J'avais levé les épaules, bon je ne mettais pas tout le monde dans le même panier non plus mais mon panier était tout de même bien plein.

On avait échangé nos places depuis un petit moment à présent, et Charleston était en vue. J'avais fait un léger sourire avant de jeter un regard à Sasha, on était arrivé à destination. Me faufilant dans les rues, je connaissais cette ville sur le bout des doigts pour y être venus assez souvent dans le passé. Bien évidemment, Jake était présent mais ça ne m'empêchait pas d'y revenir. J'avais pris la direction du South Carolina Aquarium. C'était un lieu que j'affectionnais tout particulièrement, bon pour être parfaitement honnête, les aquariums et moi c'était une grande histoire d'amour depuis gamine. J'avais garé la voiture devant le bâtiment, alors qu'un sourire presque enfantin traînait sur mes lèvres. _ Oui j'ai osé t'inviter à venir visiter, bon même si c'est pas la première fois je présume, un aquarium. Fronçant légèrement les sourcils, j'avais fait une moue intriguée en voyant la tête de Sasha. _ Tu détestes ? T'as une aversion pour les poissons, pire les tortues ? Bon, j'étais pas réellement sérieuse, pourtant j'étais tout de même inquiète car le Sasha enjoué avait l'air d'avoir soudain disparu. J'avais passé ma main dans mes cheveux alors que je me mordillais légèrement la lèvre. _ Tu... On peut très bien aller ailleurs si tu préfères ? Je ne savais pas trop quoi dire ou quoi faire, j'avais posé ma main sur son avant-bras dans un geste tendre. _ Sasha ?


by FRIMELDA




You'll find that life is still worthwhile, if you just smile.”, Family.
Family isn’t always blood. It’s the people in your life who want you in theirs. The ones you accept you for who you are. The ones who would do anything to see you smile, and who love you you no matter what. ©️ Lilie

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 24/04/2016
›› Commérages : 1893
›› Pseudo : Dast
›› Célébrité : Tom Hardy
›› Schizophrénie : Sam + Draven

Re: “Always focus on the front windshield and not the review mirror.” [SASHA] ✻ ( Mer 28 Mar - 23:16 )




Erza + Sasha  
« Always focus on the front windshield and not the review mirror.»
- Tu m'épates tu sais, t'as dévalisé un disquaire pour t'assurer de me sortir le grand jeu et être certaine de me plaire ?

_ ça fonctionne ? dis-tu en te calant contre la portière.

Un sourire s'attarde au coin de mes lèvres, je te regarde un court instant.

- Yep, et ton petit bout de langue mutine quand tu fais cette moue, aussi ... dis-je alors qu'une seconde plus tôt, tu me tirais la langue.

_ Tu sais, les bons vieux classiques sont indémodables d'après moi, et je trouve dommage qu'il soit finalement oublié et remplacer par cette soupe imbuvable que l'on trouve les trois quart du temps aujourd'hui.

- Je n'aurais pas trouvé meilleur terme. Ça fait plaisir qu'on se rejoigne sur cette même façon de voir les choses.

Inutile de souligner qu'il y a bien quelques trucs de nos jours qui valent le détour mais si peu, soyons réalistes, quoi que ça dépend des styles car dernièrement je me suis ouvert à un genre dont je n'avais pas l'habitude avant avec un peu d’électronique grâce à des groupes comme Chromatics. J'ai découvert leur titre "Shadow" grâce à la toute dernière saison de Twin Peaks. Nous échangeons bientôt de nouveau nos places et tu poursuis alors la route. Un moment plus tard, nous arrivons sur Charleston. Et lorsque je te vois te diriger vers le centre ville et prendre une direction bien précise qui n'est pas censée nous faire juste traverser la ville, mon visage s'assombrit. Merde ... . Cette ville représente mon passé avec mon ex femme et Mack. Et elle ne me rappelle que trop bien ce que m'a annoncé mon ex femme il y a peu. Mais je ne peux me permettre de foutre en l'air notre virée qui était si bien partie en faisant grise mine. Je m'efforce alors de rester neutre et ne rien laisser transparaitre.

Nous nous arrêtons bientôt devant le South Carolina Aquarium. Un endroit où je suis allé une fois avec elles. J'aime beaucoup ce genre d'endroits, je sais pas c'est apaisant et fascinant. Il y a une atmosphère bien particulière. D'ailleurs l'endroit a un restaurant entouré d’aquarium, je n'y ai jamais mangé et je me dis que ce serait peut-être l'occasion avec toi.

_ Oui j'ai osé t'inviter à venir visiter, bon même si c'est pas la première fois je présume, un aquarium.

Plongé un instant dans mes pensées alors que je me passe une main sur le visage, tu sembles inquiète en me regardant. Je me rends compte alors que je suis resté silencieux face à tes propos.

_ Tu détestes ? T'as une aversion pour les poissons, pire les tortues ?

- Hein ? Ah euh non excuse, j'étais ailleurs. Une aversion pour les poisskaï tu dis ? Non pas une fois dans l'assiette ! usais-je d'une pointe d'humour pour dissiper mon trouble. Mais ce dernier revient bien vite alors que je pense à ma fille. Ouais ma fille ... l'est-elle vraiment au final ... ?

_ Tu... On peut très bien aller ailleurs si tu préfères ?

J'entends à peine tes mots, c'est ton contact qui me ramène à la réalité.

_ Sasha ?

- Humpf ... pardon. Ça doit être mon radar à poisskaï qui s'est activé. Je ne pense plus qu'à ça, des poissons partout, bordel ça m'excite, t'imagines même pas !

Je laisse échapper un doux rire en posant ma main un instant sur la tienne. Puis je glisse un bras autour de tes épaules après être entrés dans l'aquarium, une fois passé l'achat des billets et que nous commençons alors à déambuler dans les allées.
Marchant ainsi en te gardant contre moi, j'éprouve comme un réconfort. Nous traversons bientôt un tunnel tout en verre qui permet de voir l'ensemble de l'aquarium en question. Je t'incite à lever le regard au-dessus de nous, ma tête appuyée contre la tienne et ma main glissant un instant dans tes cheveux alors qu'on s'émerveille sur le défilé des poissons au-dessus de nous. C'est impressionnant et c'est un spectacle dont je ne me lasse pas. Nous avons la chance qu'il n'y ait pas grand monde à cette heure de l'après-midi. On a l'impression d'être dans un univers à nous seuls.
Je devrais sans doute me retenir d'avoir des gestes tendres et cette façon dont je te retiens près de moi, pourtant je ne peux m'en empêcher. Il y a ce courant qui passe entre nous et qui me donne juste envie d'être proche de toi. Ça m'aide aussi présentement à me sentir mieux et à éviter de trop penser.
Pourtant, au fil de notre progression, un souvenir me revient à propos de Mack et je reste longtemps immobile devant l'une des parois vitrée , le regard dans le vague.

©️ 2981 12289 0


Want to do bad things with you.
You open your mouth again, I swear I'm gonna break it ! ©️ okinnel.



Dernière édition par Sasha Fitzsimmons le Jeu 5 Avr - 14:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
♚ Wilde Gang ♛
avatar
♚ Wilde Gang ♛


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/03/2018
›› Commérages : 103
›› Pseudo : Jo'
›› Célébrité : Scarlett Johansson

Re: “Always focus on the front windshield and not the review mirror.” [SASHA] ✻ ( Jeu 29 Mar - 1:32 )



“Always focus on the front windshield and not the review mirror.”.


Sasha & Erza


J'avais fait une moue, alors que j'étais pas franchement convaincue par les paroles de Sasha. Même s'il tentait l'humour, son esprit semblait occupé ailleurs. Un léger sourire sur les lèvres, j'avais passé un bras autour de sa taille, alors qu'il entourait mes épaules avec le sien. C'était tellement facile, de retrouver notre complicité, que ces gestes revenaient naturellement. Je promenais mon regard sur ce qui nous entourait avec un sourire sur les lèvres, je pouvais venir un nombre incalculable de fois dans cet endroit, et trouvait ça toujours aussi fascinant. Levant la tête vers ce que Sasha me montrait, un frisson avait parcouru mon corps en sentant alors ses doigts se perdre dans mes cheveux. Le coeur léger, je m'étais détachée de toi un court instant pour ramasser un doudou qu'une petite fille avait fait tomber sans s'en rendre compte. Un sourire sur les lèvres, j'avais fait un petit signe à la fillette qui semblait plus qu'heureuse de retrouver son ours en peluche. Me redressant, je m'étais retournée pour chercher Sasha du regard, il semblait absorbé par les poissons qui se trouvaient face à lui, à moins... J'avais penché légèrement la tête alors que je me demandais à quoi il pouvait bien penser. Visiblement, il se trouvait à mille lieux d'ici. Pinçant mes lèvres, j'avais passé une main dans mes cheveux avant de laisser un soupir franchir mes lèvres. J'espérais ne pas être la cause de ce changement soudain d'humeur. M'approchant doucement de lui, j'avais glissé ma main dans la sienne, avant de lui faire un léger sourire. _ Suis-moi. Entrelaçant mes doigts aux siens, je l'avais emmené dans une des salles que j'affectionnais particulièrement. Montant les quelques marches, je regardais tout autour de moi, alors qu'on était totalement encerclé par un bassin circulaire. Surement, le plus bel endroit de cet aquarium, enfin ce n'était que mon avis, mais on avait vraiment l'impression de se retrouver au milieu de ses requins, sans oublier les magnifiques tortues, voilà pourquoi j'aimais venir ici. J'avais toujours aimé les tortues. Pourquoi ? Parce que je les trouvais vraiment gracieuses, et puis comment ne pas craquer devant leurs bouilles. Bref, je m'étais approchée de Sasha avant de capturer sa seconde main dans la mienne, histoire qu'il se retrouve face à moi. _ Quelque chose me dit que tu es déjà venu ici. Un léger sourire sur les lèvres, je caressais doucement sa main de mon pouce. Bon, j'aurais pu être un peu moins rentre dedans, cependant, quelque chose n'allait pas avec Sasha, et ça me minait quelque peu. Lâchant une de ses mains, j'avais jeté un regard au tapis de sol qui se trouvaient là pour justement pouvoir profiter de cette salle. _ Tu viens t'asseoir avec moi ? Je crois qu'on a bien mérité une pause... C'est pas comme ci on venait de passer un peu plus de 3h30 assis dans la voiture. Un léger sourire au coin de mes lèvres, j’entraînais Sasha avec moi sans même avoir pris le temps d'attendre sa réponse. Je m'étais assise en tailleur, avant de lui faire signe de faire de même. De toute façon, y avait peu de personnes alors autant en profiter. J'avais promené mon regard sur le bassin, alors qu'un sourire s'était automatiquement dessiné sur mes lèvres, en voyant passer une des reines de ce bassin. _ Elle est magnifique. La suivant du regard, je l'avais cependant reposé sur Sasha avant d'aller me caler dans ses bras me posant de chaque côté de ses jambes.

_ Tu vas me dire ce qui se passe dans ta jolie petite tête ? J'avais froncé les sourcils alors que je jouais avec ses doigts, une moue de réflexion sur le visage. _ J'ai l'impression que venir ici n'était pas une très bonne idée, malgré ce que tu as bien pu me dire, seulement ton regard dit tout autre chose Sasha. T'as l'air... ailleurs, même triste. Je me mordillais la lèvre, avant de pencher la tête en arrière pour pouvoir poser mon regard dans le sien un court instant. Cependant, j'avais détourné mon regard sur le bassin, en voyant du coin de l’œil une ombre passait devant nous. Un requin d'une taille impressionnante venait de passer suivi de très près par un autre. _ Tu n'es pas obligé de me parler, seulement, je voulais que tu saches que si tu en as envie je suis là. Un léger sourire sur les lèvres, je posais ma tête le long de son torse, alors que je levais la tête pour voir ce qui se passait au dessus de nos tête. _ J'adore cet endroit, je pourrais y rester des heures. Jake, lui, ne comprenait pas qu'on puisse rester assis pendant des heures à regarder des " poissons " tourner en rond. Peut être que c'était lui qui avait raison, pourtant j'avais bien essayé de lui expliquer que c'était apaisant quand on voulait bien prendre le temps d'admirer ces merveilles, mais rien à faire, on était totalement différent à ce sujet. Me mordillant légèrement l'intérieur de la joue, j'avais laissé un léger soupir franchir mes lèvres malgré moi. _ Dis-moi quand tu en as marre surtout... j'avais décalé ma tête sur le creux de son épaule, alors que je faisais une petite moue presque suppliante. _ Mais pas tout de suite, d'accord ? Je suis bien là. Déposant un baiser dans le cou de Sasha, j'avais reposé mon regard sur le bassin alors que je me perdais à mon tour dans mes pensées.


by FRIMELDA




You'll find that life is still worthwhile, if you just smile.”, Family.
Family isn’t always blood. It’s the people in your life who want you in theirs. The ones you accept you for who you are. The ones who would do anything to see you smile, and who love you you no matter what. ©️ Lilie

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 24/04/2016
›› Commérages : 1893
›› Pseudo : Dast
›› Célébrité : Tom Hardy
›› Schizophrénie : Sam + Draven

Re: “Always focus on the front windshield and not the review mirror.” [SASHA] ✻ ( Ven 30 Mar - 11:00 )





Erza + Sasha
« Always focus on the front windshield and not the review mirror.»
Le regard dans le vide, un banc de poisson passe devant la vitre sans que je n'y prête vraiment attention. C'est le contact de ta main qui me sort de mes pensées, tandis que tu m'invites à te suivre, entrelaçant nos doigts ensemble. J'apprécie cette étreinte et tandis que nous grimpons les escaliers, mon regard s'attarde un instant sur toi tandis que tu me devances légèrement. Cette grâce dans tes mouvements, ta silhouette qui se dessine dans la lumière tamisée comme une caresse enveloppante. Il y a cette musique hypnotique qui s’immisce dans mon esprit comme pour se prêter à l'ambiance que confère les lieux ... douce, enivrante, de cette froideur bleutée emprunte de magie. Je songe à tout ce que j'ai envie de te faire découvrir et partager avec toi autant sur le plan cinématographique que musical. Tous les deux avons tellement de points communs et je me sens tellement bien en ta compagnie.
Je sais déjà que pour rien au monde je ne renoncerais à cette complicité incroyable entre nous. Tu es vraiment revenue au bon moment dans ma vie, parce qu'à l'heure qu'il est, si tu n'étais pas là, je sombrerais sans nul doute aux tourments de l'alcool, très certainement avachi sur le canapé, une bouteille pas loin, ressassant les évènements récents. Bien sûr, je peux compter sur Jeff mais je ne peux lui imposer d'être H24 avec moi. Il a sa vie et je n'ai pas envie de lui créer plus d’inquiétude à mon sujet. J'ai toujours pour optique d'avancer mais ces derniers jours, mon moral est mis à mal plus rudement que jamais. Même mon divorce passe pour une pacotille à côté de ce que je vis actuellement.

Débouchant dans une pièce circulaire totalement encerclée de parois de verres, mon regard court dessus en tournant un instant doucement sur moi-même. Il n'y a personne, juste nous deux. Ton autre main se lie à la mienne alors que tu m'invites à te faire face. Mon regard glisse dans le tien.

_ Quelque chose me dit que tu es déjà venu ici.

Je hoche la tête avec un sourire sans doute un brin mélancolique. Ton pouce caresse le dos de ma main tandis que je ne te quitte pas une seconde du regard.

_ Tu viens t'asseoir avec moi ? Je crois qu'on a bien mérité une pause... C'est pas comme ci on venait de passer un peu plus de 3h30 assis dans la voiture.

Je laisse échapper un soupir discret, un doux sourire aux lèvres. Nous nous installons sur le tapis de sol. Je me pose légèrement penché en arrière, prenant appui sur mes avant-bras tandis que mon attention est captée par le ballet qui se joue tout autour.

_ Elle est magnifique.

- En effet. Leurs mouvements gracieux est presque hypnotique, murmurais-je doucement comme ne pas troubler le spectacle qui se joue autour de nous.

Tu ne tardes pas à te faire une place entre mes jambes, te calant tout contre moi alors que je me positionne un peu plus droit pour poser nonchalamment mes bras sur mes genoux légèrement repliés, me servant ainsi d'accoudoir. Je vais très vite devenir accro à ce genre de gestes tendres.

_ Tu vas me dire ce qui se passe dans ta jolie petite tête ?

Tu joues avec mes doigts que tu entrelaces entre deux caresses. Je penche la tête et t'observe en tentant d'esquisser un sourire rassurant mais tu n'es pas dupe.

_ J'ai l'impression que venir ici n'était pas une très bonne idée, malgré ce que tu as bien pu me dire, seulement ton regard dit tout autre chose Sasha. T'as l'air... ailleurs, même triste. déclares-tu en te mordillant la lèvre. J'hésite à parler. Je ne veux vraiment pas gâcher ces instants entre nous mais je crois que je me dois d'être honnête parce que tu sembles détecter mieux que quiconque quand ça ne va pas. Je ne peux m'évertuer à faire comme si de rien n'était plus longtemps, de toute façon je suis définitivement bien piètre à ce jeu vu la facilité avec laquelle tu as deviné que quelque chose clochait.
Un requin de taille impressionnante passe bientôt, suivi de près par un second et nous restons un instant silencieux, captés par ce spectacle.

_ Tu n'es pas obligé de me parler, seulement, je voulais que tu saches que si tu en as envie je suis là. déclares-tu en calant ta tête contre mon torse, observant ce qui se déroule au-dessus de nous pendant que mon regard lui, s'attarde sur toi, ton visage aux traits fins, tes lèvres où demeure un doux sourire.

_ J'adore cet endroit, je pourrais y rester des heures.

- La même ... déclarais-je pour souligner que je me fais la même réflexion, soulignant surtout l'instant précis. Je n'ai pas partagé ce genre de moments avec mon ex femme en venant ici. Mack était là et nous suivions juste bras dessus bras dessous en observant autour de nous. Je crispe la mâchoire à cette pensée et serre un instant les poings avant de soupirer comme pour libérer la tension.

- J'ai vécu ici "Sasha", soulignais-je en t'appelant par le prénom que je t'ai toujours connu. C'est ici que j'ai rencontré ma femme, ici à Charleston, précisais-je. Ici que nous avons partagé des années de vie ensemble jusqu'à ce que tout parte en vrille.

Je te fais cet aveux dans un murmure. En soit, revenir ici ne me trouble pas par rapport au passé. Enfin oui et non.
Je m'apprête à t'expliquer les évènements des derniers jours mais c'est trop important, trop grave pour en évoquer le sujet ici et ça te troublerait assurément, autant que moi. Ça installerait un malaise dont je ne veux pas entre nous. L'instant est trop magique, plus encore que les précédents. Je ne veux pas te laisser le souvenir d'une virée merveilleuse gâchée par une fin aussi obscure. Aussi, je choisis d'en rester à ce semblant d’aveux. Il viendra un moment où je te dirais tout mais pas maintenant. Je laisse échapper un nouveau soupir et t'entoure alors de mes bras, te serrant fort contre moi en calant ma tête contre la tienne.

_ Dis-moi quand tu en as marre surtout... déclares-tu en décalant un instant ta tête sur le côté pour m'observer. Je tourne mon visage vers le tien, nous sommes tout proches. C'est troublant comme j'ai envie de capturer ces lèvres pleines et comme je m'y refuse encore malgré tout. Ça a quelque chose de séduisant en même temps, cette idée, cette envie sans pourtant y céder. Et sur l'instant, ça fait battre mon cœur un peu plus fort.

- Comment le pourrais-je ? laissais-je alors entendre.

Tu soulignes dans le même temps que tu veux cependant rester encore un moment comme ça, laissant entendre combien tu te sens bien ainsi installés dans les bras l'un de l'autre. Tu déposes un baiser dans mon cou et je me mords discrètement l'intérieur de la joue sous cette douce caresse. Une lueur particulière doit habiter mon regard tandis que mes mains se resserrent à nouveau doucement autour des tiennes.


©️ 2981 12289 0



Want to do bad things with you.
You open your mouth again, I swear I'm gonna break it ! ©️ okinnel.

Revenir en haut Aller en bas
♚ Wilde Gang ♛
avatar
♚ Wilde Gang ♛


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/03/2018
›› Commérages : 103
›› Pseudo : Jo'
›› Célébrité : Scarlett Johansson

Re: “Always focus on the front windshield and not the review mirror.” [SASHA] ✻ ( Ven 30 Mar - 17:09 )



“Always focus on the front windshield and not the review mirror.”.


Sasha & Erza


Mon regard glissait sur les mouvements des tortues qui passaient devant nous, alors que mes pensées étaient toutes dirigées vers la même personne. En réalité, j'étais plutôt inquiète par le changement soudain de comportement de Sasha. Jouant presque nerveuse avec ses doigts, je me mordillais légèrement la lèvre alors que je préférais rajouter tout de même qu'il n'était pas obligé de me dire ce qui le tracassait. J'avais posé ma tête sur son torse, alors qu'un sourire s'était à nouveau dessiné sur mes lèvres. Le coeur un peu plus léger, il ne détestait pas l'endroit finalement. Enfin, c'est ce que j'avais cru comprendre en l'entendant me dire qu'il pourrait lui aussi rester ici pendant des heures. Levant un instant mon regard sur lui, j'avais senti la tension revenir comme une vague. Légèrement perdue, j'avais pincé mes lèvres alors qu'il m'expliquait pourquoi il semblait si touché par le fait de revenir ici. J'avais levé quelque peu les sourcils dans une moue surprise, pas par le fait qu'il m'appelle à nouveau Sasha, mais plutôt par la suite de ses révélations. Baissant le regard sur nos mains, j'avais froncé les sourcils alors que mon sourire avait une nouvelle fois disparu. J'étais bien, en quelque sorte, coupable de ce changement d'attitude. Bien évidemment, je ne pouvais pas deviner le passif de Sasha dans cette ville, mais tout de même c'était un gros manque de chance. _ Je suis désolée Sasha. J'avais relevé mon regard sur son visage, avant de détourner une nouvelle fois le regard sur le bassin. _ Bien sûr, je ne savais pas mais je comprends maintenant pourquoi tu semblais distant tout à coup. Un sourire s'était à nouveau installé sur mes lèvres, alors que tes bras me serraient un peu plus fort. Calant à nouveau ma tête contre ton torse, je n'avais pas besoin d'en savoir plus, et puis si Sasha avait voulu continuer à m'en parler il l'aurait fait. Ce n'était en aucun cas de l'indifférence.

Il fallait qu'on bouge, car à force de me faire bercer par la respiration de Sasha, j'allais finir par piquer un petit somme. Caressant doucement ses mains, j'avais détourné le regard en entendant un petit rire non loin de nous. J'avais posé mon regard sur la petite tête blonde à qui j'avais rendu le doudou un instant plus tôt. Visiblement, la petite fille qui devait pas avoir plus de 6 ans, trouvait plutôt drôle de nous voir ainsi installé devant le bassin. J'avais fait un sourire à la fillette, avant de jeter un regard à Sasha. _ Je crois, qu'il est temps pour nous de laisser la place aux autres. J'avais légèrement pris appui sur Sasha pour me relever avant de lui tendre la main, pour l'aider à son tour même si je me doutais qu'il avait pas vraiment besoin de mon aide. Une fois debout, j'avais gardé ma main dans la sienne, avant de faire un clin d'oeil complice à la petite fille qui câlinait son doudou. Pour le coup, moi j'avais un doudou grandeur nature. Un léger rire avait franchi à cette idée, avant de tiré légèrement sur ma veste pour la remettre en place. _ Bon et maintenant ? J'avais pincé mes lèvres dans une moue de réflexion avant d'entendre son estomac se rappeler à elle. _ T'as pas une petite faim ? Un sourire limite gênée sur les lèvres, elle avait posé sa main sur son ventre avant de laisser un léger rire franchir ses lèvres. _ Je suis sûr que si, après tout un grand garçon comme toi doit se nourrir. Lui tirant la langue comme une gamine, J'avais lâché sa main avant de partir rapidement vers le restaurant qui se trouvait dans le centre de l'aquarium. Jetant un regard à Sasha, je m'étais stoppée cependant alors que je me retournais vers lui. _ Tu viens, on va se fabriquer des nouveaux souvenirs dans cette ville, comme ça peut être que ceux que tu as déjà seront un peu moins lourd à porter. Un sourire tendre sur les lèvres, j'avais dévalé les escaliers, avant de me faufiler entre un groupe de touriste qui visiblement arrivait pour la visite. J'avais décidé de me cacher parmi le groupe, alors que je laissais Sasha me chercher du regard. Je l'avais contourné avant de finalement me retrouver derrière lui. J'avais attrapé son bras pour le lever, alors que je me glissais en dessous et passait mon bras libre autour de sa taille. _ On me cherchait ?

Promenant mon regard un peu partout, j'avais pris place face à Sasha alors que le serveur venait pour prendre notre commande. _ Vous avez du poisson ? Je m'étais mordillée la lèvre, en essayant de garder mon sérieux, j'étais persuadée qu'il devait l'entendre au moins cent fois par jour celle-là. _ Désolé, j'ai pas pu m'en empêcher. J'avais pris un air fautive, tout en jetant un œil amusé un Sasha. _ Je sais, mes frères me font souvent la réflexion, j'ai un humour assez douteux. Une nouvelle moue désolée au serveur, il semblait pourtant bien le prendre au vu du sourire qu'il me lançait. _ Vas-y commande, je vais prendre comme toi. J'avais redonné la carte au serveur, alors que j'avais un sourire au coin de mes lèvres. C'était risqué, mais après tout c'était plutôt interessant de savoir si oui ou non Sasha allait répondre à mes attentes... Je parlais bien évidemment de nourriture. Je laissais mon regard sur Sasha, ne voyant pas du tout le regard insistant du serveur. Passant une main dans mes cheveux, j'avais dans l'idée de faire en sorte que Sasha passe un bon moment en ma compagnie, et visiblement, rien ne pouvait me détourner de ma mission.



by FRIMELDA




You'll find that life is still worthwhile, if you just smile.”, Family.
Family isn’t always blood. It’s the people in your life who want you in theirs. The ones you accept you for who you are. The ones who would do anything to see you smile, and who love you you no matter what. ©️ Lilie

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 24/04/2016
›› Commérages : 1893
›› Pseudo : Dast
›› Célébrité : Tom Hardy
›› Schizophrénie : Sam + Draven

Re: “Always focus on the front windshield and not the review mirror.” [SASHA] ✻ ( Sam 31 Mar - 15:59 )





Erza + Sasha
« Always focus on the front windshield and not the review mirror.»
Je te glisse doucement à l'oreille que tu n'as pas à être désolée ni mal à l'aise. Tes caresses se mêlent aux miennes par de petits gestes tendres. L'instant s'éternise, chacun dans nos pensées et enveloppés d'un certain bien-être. Tu me réconfortes à ta manière et le sourire qui s'attarde désormais sur mes lèvres tend à écarter ces vilaines pensées qui m'accaparaient plus tôt. Je veux m'efforcer pour toi que le reste de cette journée soit au beau fixe sans plus trahir la moindre once de mélancolie.

_ Je crois, qu'il est temps pour nous de laisser la place aux autres.


Je remarque en effet qu'il est temps, mon regard se reporte sur la môme plus loin qui nous observe et je lui adresse un sourire qui semble toutefois la faire fuir vu la façon dont elle se carapate bientôt pour se cacher derrière ses parents en me lançant quelques coups d’œil hasardeux et un brin terrifiés.

- Sérieux ? attirais-je ton attention en me désignant tandis que tu m'aides à me redresser à mon tour, je fais si peur que ça ?!

Main dans la main, nous passons devant la gosse qui câline son doudou. On doit donner l'image d'un couple, et j'avoue que cette idée me charme et me rend étrangement un tantinet fier. Qui ne le serait pas à ton bras ... ?

_ Bon et maintenant ?

Je hausse les épaules, réfléchissant une seconde.

_ T'as pas une petite faim ? déclares-tu alors qu'un gargouillis y réponds en écho. Je suis sûr que si, après tout un grand garçon comme toi doit se nourrir.

- Ouh mais qu'est-ce que c'était que ça ?! dis-je l'air de jouer les choqué, m'écartant de toi un instant pour t'observer d'un œil suspicieux avant de me rapprocher avec un sourire et me pencher pour coller l'oreille sur ton petit ventre. T'as un petit monstre là-dedans ? PAF !! clamais-je, je t'ai mise enceinte avec un seul sourire ! jouais-je les imbéciles en me pavanant un instant devant toi, faisant le coq, les bras levés. Ton rire résonne harmonieusement et mon sourire s'élargit un peu plus encore alors que je te regarde, une lueur de malice dans les yeux. Tu m'invites bientôt à te suivre.

_ Tu viens, on va se fabriquer des nouveaux souvenirs dans cette ville, comme ça peut être que ceux que tu as déjà seront un peu moins lourd à porter.

Je suis un instant scotché par ta réplique.

- Nul autre que toi n'aurait pu me dire quelque chose de plus touchant, dis-je avec une pointe d'émotion dans la voix alors que tes propos m'ont vraiment touché. Tu dévales bientôt les escaliers avec entrain. Je revois la jeune femme que j'ai connu à l'époque et qui s'amusait à me distancer pour le simple plaisir de me voir lui courir après.
Je me lance à mon tour dans les escaliers, manquant d'heurter une dame qui grimpe avec difficulté, lui lançant alors pour la forme des excuses même si je ne l'ai pas même effleurée.
En bas, un groupe plus massif de touristes s'attarde au milieu et je ne parviens pas à t'apercevoir. Mince, par où es-tu partie ? Je passe une main sur le bas de ma mâchoire, tournant sur moi même alors que je cherche après toi. Puis je me fais alors soudain surprendre par derrière. Tu lèves mon bras en l'air, un sourire mutin aux lèvres pour te glisser dessous, et je te repousse un instant.

_ On me cherchait ?

- Non on ne se connait pas, fis-je mine.

J'attire l'attention de quelqu'un tout près et lui demande devant toi :

- Vous auriez vu ma femme ? Une grand blonde aux cheveux courts, l'air farfelue ... dis-je en mimant un geste pour situer ta taille, appuyant le "ma femme" par amusement. La fille me regarde avec un drôle d'air en te remarquant derrière moi, semblant voir que tu corresponds à la description. Elle fait un signe pour te désigner. Et je rétorque en me retournant avec une moue à demi dépréciatrice en fronçant le menton. Nonnn !! pas elle ! on dirait un coucou, dis-je comme pour désigner tes cheveux. On pourrait faire un nid là-dedans.

Je lève les bras en l'air face à toi pour cesser la plaisanterie, comme si je me rendais puis en me replaçant à tes côtés, j'écarte un bras pour t'inviter à revenir t'y placer. Nous prenons la direction du restaurant bras dessus bras dessous. L'endroit est magnifique. On nous installe à une table à l'écart, proche d'un grand aquarium.

- On a bien fait de venir à cette heure-là, dis-je par rapport à plus tôt, sinon nous n'aurions pas pu profiter pleinement de ce petit moment rien qu'à nous là-haut, dis-je en m'emparant du menu. Tandis que tu parcoures également le tien des yeux, je t'observe un instant en douce. Tu sembles capter mon regard à un moment et j'ai un geste maladroit alors que j’appuie mon coude sur la table et pose mon menton dans le creux de ma main, manquant de faire basculer une petite coupe posée trop près du rebord, laquelle contient des olives. Je t'adresse un sourire l'air de relever ma bêtise ou du moins celle qui a failli se jouer.

- Je suis vraiment heureux d'être ici avec toi. Trinquons à cette journée, levais-je mon verre pour le faire tinter contre le tien.

Le serveur revient de nouveau vers nous, prêt à prendre nos commandes.

_ Vous avez du poisson ? demandes-tu en te mordillant la lèvre. J'adore quand tu fais ça et je te regarde avec un sourire amusé alors que je lance pile en même temps que toi.

- Excusez-la, depuis qu'elle n'a plus un cheveux sur la tête ça tourne plus vraiment rond là-dedans, exagérais-je sciemment.

_ Désolé, j'ai pas pu m'en empêcher. déclares-tu d'ailleurs en même temps, ce qui nous fait sourire. Le serveur lui, un peu moins, il doit l'avoir entendu mille fois.

Tu soulignes ton humour douteux, arguant d'ailleurs que tes frères te le disent souvent. Je me demande quel genre de frangins tu as et combien, je ne t'ai jamais spécialement posé de questions à ce sujet. S'ils ont le même type de caractère que toi, ça doit être bien agréable de se retrouver en famille.

_ Vas-y commande, je vais prendre comme toi.

- T'es certaine de vouloir me faire confiance ? dis-je avant d'inviter le serveur à se pencher pour lui désigner tout en discrétion le plat que je choisis sur la carte. Une fois qu'il s'éloigne, je pioche une nouvelle olive.

- Tu nous as fait passer pour deux gros lourds, tu sais ça ? dis-je sur le ton de la plaisanterie.

Nous grignotons en attendant nos plats. Et je m'amuse à te faire flipper un peu.

- J'ai commandé un truc un peu spécial, ce n'est vraiment pas pour tous les goûts et il ne vaut mieux pas que tu saches ce que c'est en vérité ... .

Je me gratte un instant la joue, avalant bientôt une nouvelle olive entre deux gorgées de l'apéritif qu'on nous a servi. Mon regard se perd un moment sur les poissons qui peuplent l'aquarium, passant tout près de nous. Voilà enfin nos plats. J'ai presque envie de te passer une serviette autour des yeux pour doubler la surprise mais ce serait idiot.

- Voilà pour monsieur ... et voilà pour madame. Suprême de poulet avec sa sauce aux morilles, accompagné de riz blanc. Bon appétit.

- Humpf, dis-je après l'avoir remercié. Celui-là ne sait pas qu'on peut facilement vexer une dame en la faisant passer en second, relevais-je avec amusement. Je ne crois pas que tu sois de celles-ci. Moi-même n'accorde pas trop attention à ce genre de manières même si je peux me montrer galant. Je préfère le naturel à toute choses. Les normes sociales ça va un moment. Je ne suis pas du genre à en faire trop.

- Alors, roulement de tambour ... ça te plait ?

J'adore les morilles pour ma part et là on peut dire qu'il y a de quoi ravir mon palais.


©️ 2981 12289 0



Want to do bad things with you.
You open your mouth again, I swear I'm gonna break it ! ©️ okinnel.

Revenir en haut Aller en bas
♚ Wilde Gang ♛
avatar
♚ Wilde Gang ♛


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/03/2018
›› Commérages : 103
›› Pseudo : Jo'
›› Célébrité : Scarlett Johansson

Re: “Always focus on the front windshield and not the review mirror.” [SASHA] ✻ ( Sam 31 Mar - 20:08 )



“Always focus on the front windshield and not the review mirror.”.


Sasha & Erza


Un rire avait franchi mes lèvres, alors que la petit fille semblait être impressionnée par Sasha. En même temps, je la comprenais, il était plutôt carré, et on pouvait voir certains de ses tatouages sur ses avant-bras. Reprenant mon sérieux en voyant sa tête, j'avais fait une moue avant de lever quelque peu les épaules. _ À côté de son doudou, toi t'es un méga nounours. J'avais fait un sourire désolé à Sasha avant de lui demander s'il avait une petite idée de ce qu'ils pourraient bien faire à présent. Cependant, mon estomac avait trouvé la réponse tout seul. J'avais froncé les sourcils, en voyant Sasha s'approcher de mon ventre. Posant une main délicatement dans ses cheveux, j'avais laissé un rire franchir mes lèvres en le regardant se redresser. Un air faussement choqué sur le visage, j'avais pris le parti d'en rire. _ T'es bête... Je le suivvais du regard alors qu'il levait le bras, fier de lui apparemment. Levant les yeux au ciel, je m'étais élancée dans l'escalier, prenant de l'avance après t'avoir fait un sourire tendre, alors que tu semblais touché par ce que je venais de te dire. J'étais sincère, j'espérais vraiment pouvoir apaiser un peu les tourments de Sasha au moins pour la journée.

Jouant à cache-cache, je me faufilais entre les touristes, alors que mon regard était toujours posé sur toi. Visiblement, tu m'avais perdu, enfin je n'allais pas te laisser mariner dans ton jus très longtemps. J'avais pris un air choqué quand Sasha avait assuré ne pas me connaître. Jetant un œil à la jeune femme qu'il prenait à parti, j'avais plissé les yeux avant de secouer légèrement la tête avec un sourire au coin des lèvres. J'avais fait un petit signe à la jeune femme pour la saluer, avant de murmurer _ Farfelues ? J'avais donné un léger coup de coude à Sasha alors qu'à présent il s'en prenait à mes cheveux. Croisant les bras, je l'avais regardé se rendre, heureusement car j'étais prête à lui botter les fesses, là devant tout le monde. Faisant une moue, j'avais reposé mon regard sur Sasha tout en passant ma main dans mes cheveux. _ T'aimes pas ? Je sais qu'il y a 16 ans j'avais les cheveux bien plus long. En réalité, je ne les avais jamais eu aussi court, mais j'avais ressenti le besoin de changer quelque chose après mon divorce, alors j'avais coupé mes cheveux.

Une fois au restaurant, j'avais jeté un œil à l'aquarium qui se trouvait près de notre table, avant de m'installer face à Sasha. _ Oui, et puis c'est un jour en semaine, alors y a forcément moins de monde. Un léger sourire sur les lèvres, j'avais fait un sourire à Sasha alors qu'il était vrai que ce moment avait été réellement parfait. Promenant mon regard sur le menu, j'avais laissé un léger rire franchir mes lèvres en voyant la maladresse de Sasha. J'avais levé mon verre pour trinquer avec toi, avant de boire une gorgée de vin. J'avais pas pu m'empêcher de taquiner le serveur, qui ne semblait pas avoir réellement pris ma blague même si j'étais persuadée que ce n'était pas la première fois qu'on lui faisait le coup. Je laissais Sasha commencer pour nous deux, laissant mon regard se perdre à nouveau sur l'aquarium. _ Arrête, je suis sûre que tu avais tout autant envie que moi de la faire celle-là. Pinçant mes lèvres, je me demandais bien ce qu'il avait pu commander, en tout cas, il semblait vouloir me faire peur sur son choix final. _ De toute façon, je vais bien finir par le savoir...

J'avais relevé mon regard sur le serveur, avant de me reculer légèrement alors qu'il posait mon assiette devant moi. _ Merci. Relevant mon regard sur Sasha, je lui avais fait un sourire comme pour lui faire comprendre que ce n'était vraiment pas grave. _ La dame n'est absolument pas vexée. Baissant à nouveau mon regard sur mon assiette, j'avais fait une moue alors que je me mordillais la lèvre en entendant la question de Sasha. _ Bah... pour être honnête, et j'espère sincèrement que tu ne seras pas vexé, mais je dois te dire... Prenant une seconde... J'avais levé un sourcil intrigué, tout en le pointant avec ma fourchette. _ Que tu ne peux pas impunément t'attaquer au cheveux d'une femme comme ça. C'est sacré mon petit Sasha. Un légère moue boudeuse, j'avais reposé ma fourchette, avant levé les sourcils en cadence, oui ce n'était pas sa question mais je devais éclaricir ce point avant toute chose. _ Quand au plat, c'est parfait !!!

Je m'étais reculée sur ma chaise, alors que je posais mes mains sur mon ventre. _ J'ai trop mangé... J'avais jeté un œil au serveur qui s'approchait à nouveau tout en demandant s'ils allaient commander des desserts. J'avais jeté un regard à Sasha, avant de tout naturellement accepter, oui malgré ce que je venais de dire. _ Un moelleux au chocolat avec deux cuillères. Merci. Un sourire au coin des lèvres, j'avais levé les épaules. _ Ne jamais dire non à du chocolat...

Je prenais une longue respiration alors qu'on se retrouvait à l'extérieur de l'aquarium. D'après moi, une balade digestive ne ferait pas de mal. J'avais jeté un regard à Sasha, alors que je me demandais si au final, on ne ferait pas mieux de quitter Charleston. Passant une main dans mes cheveux, je glissais les clés de ma voiture dans la main de Sasha. _ Tu veux bien ? J'ai pas le courage. J'avais déposé un baiser sur sa joue, avant d'aller vers la voiture, et de m'installer côté passager. Retirant la veste, je l'avais jeté à l'arrière avant de jeter un œil à Sasha qui s'installait derrière le volant. _ On va où tu veux. Si tu veux aller ailleurs, ou même rentrer... C'est comme tu veux.




by FRIMELDA




You'll find that life is still worthwhile, if you just smile.”, Family.
Family isn’t always blood. It’s the people in your life who want you in theirs. The ones you accept you for who you are. The ones who would do anything to see you smile, and who love you you no matter what. ©️ Lilie

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 24/04/2016
›› Commérages : 1893
›› Pseudo : Dast
›› Célébrité : Tom Hardy
›› Schizophrénie : Sam + Draven

Re: “Always focus on the front windshield and not the review mirror.” [SASHA] ✻ ( Dim 1 Avr - 10:20 )




Erza + Sasha  
« Always focus on the front windshield and not the review mirror.»
Alors que je te charrie à propos de tes cheveux, tu me demandes si j'aime bien ce style court et je relève alors en ouvrant bientôt un bras pour t'inciter à revenir t'y placer, que ça a beaucoup de charme et que ça te va merveilleusement bien.
Nous profitons bientôt d'un savoureux repas dans le restaurant sur place. Nous parlons beaucoup. Je suis ravi de voir que tu aimes le plat sur lequel j'ai porté mon choix. Tu me fais d'ailleurs une réflexion à propos de la façon dont je t'ai charrié plus tôt et je réplique.

- Tu as rebondis sur le truc le plus insignifiant dans mes propos, glissais-je taquin avec un sourire aux lèvres.

Le moment du dessert venu, nous partageons un moelleux au chocolat que l'on attaque ensemble avec chacun une cuillère, nous chamaillant gentiment à qui finira le premier.
Un moment plus tard, nous voilà de nouveau grand air. Tu nous as offert la visite et je t'offre avec plaisir le dîner. Je m'apprête à m'allumer une clope et tâtonne la poche de ma veste.

- Deux minutes, je reviens, il semble que j'ai oublié quelque chose.

Je te fais signe d'attendre et trottine pour retourner à l'intérieur. Quelques minutes plus tard, me revoilà auprès de toi. Nous pouvons monter en voiture. Tu me confies les clés, prétextant que tu n'as pas le courage pour la route de retour, du moins peut-être pas tout de suite. Tu jettes ta veste à l'arrière pour être plus à l'aise.

_ On va où tu veux. Si tu veux aller ailleurs, ou même rentrer... C'est comme tu veux.

- On se fait un petit tour dans les environs ? Une balade aidera à digérer et je connais un coin super joli, proposais-je.

Je tâtonne dans la poche de ma veste pour vérifier quelque chose, me demandant si je le fais maintenant ou plus tard. Mais le moment semble propice et avant de démarrer, je sors un joli sachet de ma poche et le pends au rétroviseur central. Tu sembles te demander ce que c'est. Je te fais juste un signe de tête pour te désigner et te faire comprendre que c'est pour toi.
J'attends que tu t'en empares et l'ouvres. Dedans, il y a un joli porte clé avec une tortue que j'avais repéré dans la boutique cadeaux de l'aquarium plus tôt. Elle est finement travaillée, pas un de ces trucs grossiers qu'on trouve n'importe où.

- C'est pour ça que je suis retourné à l’intérieur, t'avouais-je alors. Il m'a semblé que tu adorais ces petites bêtes ... .

Spoiler:
 

Nous quittons bientôt le parking, longeant Liberty square en repartant ensuite par Concord street. Nous roulons tranquillement alors que nous empruntons Charlotte street afin d'admirer les quelques demeures de style coloniale et bientôt l'église baptiste dont l'architecture est originale. Il s'agit de la New Tabernacle Fourth Baptist avec son immense verrière sur l'une des façades.
Après ça nous prenons à gauche, nous baladant un instant en ville en prenant le temps d'admirer les jolis coins puis nous prenons alors la direction de l'endroit où je désire nous conduire. Nous empruntons Murray boulevard qui sinue le long de l'océan, bordé de l'autre côté par des baraques somme toute superbes. Arrivés là où nous comptons nous offrir une petite balade avant de repartir, j'arrête la voiture et nous descendons alors. La plage est toute proche et j'ai envie de me balader pieds nus sur le sable. J'ôte bientôt mes chaussures et nous commençons ainsi à déambuler sur la plage.

- J'ai du venir ici une ou deux fois avec la gosse, le reste du temps, j'y venais courir en solo.

Mon ex et moi avions plutôt l'habitude d'aller sur une des autres plages et je réalise que je ne suis jamais venue ici en sa compagnie. Le soleil amorce sa course pour rejoindre l'horizon et le ciel se pare de couleurs merveilleuse.

©️ 2981 12289 0


Want to do bad things with you.
You open your mouth again, I swear I'm gonna break it ! ©️ okinnel.



Dernière édition par Sasha Fitzsimmons le Jeu 5 Avr - 14:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
♚ Wilde Gang ♛
avatar
♚ Wilde Gang ♛


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/03/2018
›› Commérages : 103
›› Pseudo : Jo'
›› Célébrité : Scarlett Johansson

Re: “Always focus on the front windshield and not the review mirror.” [SASHA] ✻ ( Lun 2 Avr - 19:53 )



“Always focus on the front windshield and not the review mirror.”.


Sasha & Erza


J'avais fait une moue, alors que j'étais pas d'accord, c'était pas si insignifiant... Bon peut être que si, mais cependant, ce que Sasha venait de me dire me tournait en boucle dans la tête car ça voulait dire que j'étais passée à côté de quelque chose. Bref, on se retrouvait en un rien de temps dehors. J'avais froncé les sourcils, en t'entendant me dire que tu avais oublié quelque chose. J'avais fait un léger sourire, en te lançant que je t'attendais bien sagement. Une fois de retour, j'avais fait une moue en me demandant ce que Sasha avait bien pu oublier avant de lui donner les clés. M'installant sur le siège passager, je lui laissais la liberté de choisir la suite du programme. Un sourire sur les lèvres, j'avais hoché la tête légèrement alors qu'il proposait d'aller se balader dans les alentours. _ Tu es le chauffeur, alors je te suis où que t'ailles. Posant mon coude sur le rebord de la portière, j'avais posé ma tête dans la paume de ma main avant de voir Sasha fouiner dans la poche de sa veste. Il avait peut être réellement perdu quelque chose... J'avais pincé mes lèvres en le voyant accrocher quelque chose à mon rétroviseur. Posant mon regard sur lui, j'avais attrapé le sachet après qu'il m'ait fait comprendre que c'était pour moi. _ Mais, t'es fou... J'avais secoué légèrement la tête, avant de jeter un œil à l'intérieur du sachet. Un sourire s'était installé sur mes lèvres, alors que je sortais le porte-clé du sachet mon regard se promenant sur le petit objet. _ C'est vrai que je les adore. J'avais reposé mon regard sur Sasha avant de finalement me redresser pour aller déposer un baiser au coin de ses lèvres. _ Merci c'est adorable, t'es adorable !! Me réinstallant sur mon siège, j'avais reposé mon regard sur le porte-clé, avant d'arrêter Sasha dans son geste. Je lui avais volé les clés l'espace d'un instant, juste le temps de pouvoir accroché son cadeau à la clé de ma voiture. Un sourire satisfait, je lui avais redonné la clé, avant relever mon regard sur Sasha. _ ça sera un très beau rappel de cette journée. J'avais fait un léger sourire à Sasha avant de reprendre ma place dans mon siège.

Laissant mon regard se promener sur les lieux que l'on traversait, ma tête posait sur l'appui tête, les silences entre nous n'étaient pas gênant pour autant. Jetant un regard de temps en temps à Sasha, il semblait déjà savoir où il voulait aller. Passant une main dans mes cheveux, je savais que j'aurais pu me laisser bercer par la voiture, seulement, j'avais pas envie que Sasha change ses plans, juste parce qu'il aurait pu me croire fatigué. Je m'étais légèrement redressée en sentant la voiture ralentir, jetant un regard à l'extérieur, j'avais fait un sourire en voyant une plage. J'étais descendue de la voiture, alors que je promenais mon regard sur l'endroit que je ne connaissais absolument pas. Je me retrouvais pieds nus en un rien de temps, profitant de pouvoir marcher dans le sable. C'était une sensation que j'aimais vraiment, tout comme marcher pieds nus dans l'herbe. Bref, je marchais au côté de Sasha alors qu'un sourire s'était dessiné au coin de mes lèvres en l'entendant parler de sa fille. _ Cet endroit est magnifique. Passant mes mains dans les poches arrière de mon jeans, je laissais l'eau venir me lécher les pieds, me perdant un court instant dans mes pensées. J'avais relevé mon regard sur Sasha, qui semblait lui aussi se perdre dans ses pensées. Un sourire presque diabolique sur les lèvres, je lui avais promis de faire en sorte de lui offrir de nouveaux souvenirs. J'avais fait une moue avant de me stopper net me retrouvant du coup légèrement derrière lui. J'avais pincé mes lèvres avant de finalement donné un coup dans l'eau pour l'éclabousser, avant de recommencer une nouvelle fois. _ Oups !!! Un sourire angélique sur les lèvres, j'avais levé quelque peu les épaules. _ Je me disais que t'avais peut être besoin de te rafraîchir un peu, elle est bonne ? J'avais fait un sourire malicieux à Sasha avant de finalement reculer en le voyant s'approcher. _ Non Sasha !!! Levant les mains devant moi, je voyais dans son regard qu'il n'allait pas me laisser m'en sortir aussi facilement. _ Je ne l'ai pas fait exprès mon pied à dérapé... deux fois... Un léger rire avait franchi mes lèvres, alors que j'avais fait une moue, cependant, un léger rire avait franchi à nouveau mes lèvres alors que je fuyais... Oui, bah en même temps, c'était tout de même plus simple même si je ne me faisais pas d'idée, Sasha allait me rattraper... J'avais poussé un cri en le sentant m'attraper pour me lever dans ses bras, comme si je pesais à peine le poids d'une plume. _ SASHA !!! NON TU PEUX PAS FAIRE CA !!! j'avais réussi à articuler ces mots entre deux rire. _ J'ai pas de change, et personne ne monte dans ma voiture complètement trempé... Plissant les yeux, je m'étais redressée à l'aide de mes bras, pour jeter un regard à Sasha, cependant je n'étais pas sûr d'avoir marqué des points. _ Je suis désolée... Une petite moue toute mignonne, alors que je me mordillais la lèvre... _ Bon je le suis pas vraiment... Mon rire était revenu alors que j'essayais de me dégager de tes bras.





by FRIMELDA




You'll find that life is still worthwhile, if you just smile.”, Family.
Family isn’t always blood. It’s the people in your life who want you in theirs. The ones you accept you for who you are. The ones who would do anything to see you smile, and who love you you no matter what. ©️ Lilie

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 24/04/2016
›› Commérages : 1893
›› Pseudo : Dast
›› Célébrité : Tom Hardy
›› Schizophrénie : Sam + Draven

Re: “Always focus on the front windshield and not the review mirror.” [SASHA] ✻ ( Mar 3 Avr - 16:10 )





Erza + Sasha
« Always focus on the front windshield and not the review mirror.»
Un sourire s'installe sur tes lèvres alors que tu découvres le petit objet, tu m'adresses un regard et te penches pour déposer un baiser au coin de mes lèvres. Je ressens un léger frisson à ce contact et dissimule le sourire espiègle qui cherche à se faire une place sur mes lèvres.

_ Merci c'est adorable, t'es adorable !!

- Content que ça te plaise.

Tu me stoppes un instant dans mon geste alors que je m'apprête à mettre le contact, t'emparant des clés pour y glisser le présent en question.

_ ça sera un très beau rappel de cette journée.

La tortue glisse dans le creux de ma main alors que je l'observe un instant, sourire aux lèvres avant de remettre le contact. Nous prenons bientôt la direction de la plage après nous être hasardé dans quelques rues qui valaient le détour du point de vue de l'architecture de certains bâtiments ou demeures.
Nous quittons bientôt le bitume pour sentir la caresse du sable sous nos pieds. Avec le soleil couchant, c'est un spectacle magnifique. Nous nous rapprochons du bord de l'eau, chacun perdus un instant dans nos pensées. Je remarque que tu n'es plus à mes côtés lorsque je me reçois une grande gerbe d'eau, puis une seconde.

_ Je me disais que t'avais peut être besoin de te rafraîchir un peu, elle est bonne ?

- Bonne ... ? Ça tu ne va pas tarder à le savoir !! dis-je en m'élançant vers toi.

_ Non Sasha !!! dis-tu bras tendus devant toi.

_ Je ne l'ai pas fait exprès mon pied a dérapé... deux fois... ajoutes-tu dans un rire. Tu prends la fuite et je m'élance à ta poursuite, cherchant à te ruser en te coinçant d'un côté ou de l'autre.

- Viens là mauvaise graine !

Je finis par te rattraper et je te soulève alors dans la foulée en te faisant basculer, un bras placé au niveau de tes épaules, l'autre sous tes jambes. Je m'avance dans l'eau tandis que tu te mets à crier.

_ SASHA !!! NON TU PEUX PAS FAIRE CA !!!

Mon sourire espiègle et provocateur répond en écho à ton rire cristallin.

_ J'ai pas de change, et personne ne monte dans ma voiture complètement trempé...

- Rien à foutre ! clamais-je l'air de ne pas me soucier de la question.

_ Je suis désolée...

- Vire-moi cet air de chiot, tu vas payer ton affront ... dis-je très sérieusement alors que l'eau monte à hauteur de mes mollets. Mon jean's est remonté à peine plus haut.

_ Bon je le suis pas vraiment...

Je me stoppe tout net. Je te regarde les yeux plissés.

- Ta situation ne prête pas à ce genre d'aveux. Tu sais que t'es pas encore sortie d'affaire ... ? soulignais-je pour voir si tu réalises bien. Puis je m'en retourne vers la plage et te fais alors basculer sur le sable, m’installant à califourchon sur tes cuisses pour te bloquer. Je me penche sur toi pour que me servir de mes mains comme des pelles et ramasser le sable en le faisant remonter sur tes bras comme si je voulais t'en recouvrir.
J'en prend bientôt une poignée que je fais glisser sur ton décolleté en égrainant de mon poing fermé qui laisse juste un fin filet de sable s'échapper. Je m'amuse à faire comme si je voulais tracer des arrondis. Le sable glisse sur ta peau et se fait un chemin entre les deux vallons où ta poitrine prend naissance.

- J'aime bien la vue mais ce petit jeu a assez duré déclarais-je, et je te prends en traitre alors que je glisse mes mains dans tes cheveux en y dispersant un peu plus de sable encore, arguant que tu passeras un coup d'aspi demain.

Le prétexte de l'eau pour la voiture était bien trouvé mais le sable lui, augure moins de dégâts même si ça sera casse tête de passer l'aspirateur et que tu risques d'en retrouver encore même au bout de trois reprises.
Penché au-dessus de toi, mon regard s'éternise un instant dans le tien. Nous nous mettons bientôt à chahuter alors que je relâche ma prise. Nous courons un peu sur la plage, ivres de rire et espiègles comme des mômes. Ma main glisse dans la tienne et je te fais danser comme un pantin sur une musique de Siouxsie and the Banshees que j'ai en tête et que je fredonne vaguement. (Hong Kong Garden de la BO du film Marie-Antoinette avec son intro entrainante au violon)

♚ ★ ♛

Nous reprenons l'US17, traversant un immense pont qui semble à ce point s'étendre à perte de vue qu'on en voit pas le bout. La route remonte en partie à l'intérieur des terres et nous longeons de nouveau la côte seulement à partir de Georgetown. S'il n'était pas si tard, nous aurions pu nous y arrêter mais on pourra toujours se prévoir ça lors d'une prochaine virée. Le coin en vaut aussi le détour. Nous approchons bientôt de Simmonsville, le trajet est plus calme qu'à l'aller, ça me va bien. Myrtle beach fait son apparition puis nous remontons sur Cap Harbor. Il doit être onze heures du soir passées lorsque nous arrivons devant chez moi. Aucune lumière à l'intérieur, Jeff a du partir.
En descendant de la Camaro, je fais le tour et me cale contre l'aile avant.

- Merci pour cette journée, j'ai vraiment adoré. Il faudra qu'on se remette ce genre de journée.

Je t'enlace d'un bras pour te souffler un bonne nuit. Et chaque pas qui me conduit à la porte d'entrée me demande un effort pour ne pas me retourner et rester raisonnable.


♚ ★ ♛

Une heure et demi du mat ... Impossible de dormir, j'ai beau me tourner et me retourner, pas moyen de trouver le sommeil. Je descends au rez de chaussée pour boire un coup. En revenant tout-à-l'heure, je n'ai pas fait gaffe au bouton du répondeur qui clignotait. Et il me prend la très mauvaise idée de consulter la messagerie malgré l'heure tardive. C'est un message de Mack passé en mon absence plus tôt dans l'après-midi. Le simple fait d'entendre sa voix me vrille les tripes et tout le flot de pensées contenues au fil de la journée me revient en pleine face. Je me mets à tourner en rond tel un lion en cage. Passant les mains dans les cheveux à plusieurs reprises comme si je voulais les arracher. Je m’assois sur le canapé puis me redresse, effectue un tour de salle puis me rassois de nouveau. Je me fais l'effet d'un véritable ressort. Je lutte contre mes pensées, contre tout ce que je ressens. Je tente de repenser à cette journée merveilleuse mais je suis bien vite pollué par d'autres, moins agréables. Mon regard se pose sur le cadre tout proche avec la photo de Mack.

- Putain de merde, va te faire foutre !! grondais-je soudain après moi-même en me redressant pour abaisser le cadre afin de ne plus avoir son minois souriant sous les yeux.

Je finis par ouvrir le coffre et récupère une bouteille pleine. Tant pis si ce n'est pas raisonnable, je veux juste me cuiter jusqu'à ne plus pouvoir penser. Merde ... cette journée était tellement top. Ça aurait du me coller le sourire jusqu'au lendemain matin. Mais la solitude conférée par le silence pesant dans cette baraque, l'insomnie, et ce vide ... ce putain de vide, n'aide pas à se montrer réfléchis. Je baisse les armes et me mets à boire directement à la bouteille, me laissant submerger par la faiblesse.

Fin gelé après un long moment à téter de la bouteille, je finis par te passer un coup de fil, étendu de tout mon long sur le canapé, comme un appel au secours. Je fais tomber le combiné du téléphone sans fil lorsque je cherche à m'en emparer et le colle à l'envers près de mon oreille après avoir composé le numéro. Lenny me boude, elle est dans sa panière, le dos tourné comme pour mieux m'ignorer. Elle déteste quand je me torche la gueule de la sorte et elle me le fait bien comprendre.

- Erzzz ErzA ... !! c'est Sash Scars ... Sasha Scars Fitzsimmons, baffouillais-je. Tu sais, on s'est vus aujourd'hui..., dis-je avec une voix de pochtron qui me ferait presque honte si tout au moins je m'en rendais compte. Viens bébé ... j'ai trop ... MERDE ! lâchais-je alors que je fais tomber le combiné qui glisse de mes mains alors que je cherche à m'envoyer une nouvelle rasade en même temps. Deux SEUGONDES ... marmonnais-je en me penchant pour rattraper le combiné.

BLAM/ par terre !

- Par terre le Fitz !! Mouhahaha ou le fritz, non j'suis pas un chleu, m'amusais-je tout seul, à moitié hilare de ma propre connerie. Aheum ... euh tu viens ? Je ... j'ai besoin d'toi. Chaton, ma petite Sasha deuxième du nom, je suis gelé ... complètement gelé, j'ai besoin de SEuCoUuUrSs, chantonnais-je complètement à la ramasse alors que je tente de regrimper sur le canapé, autant l'air con qu'un insecte qui se retrouve coincé sur le dos les quatre fers en l'air.
J'entends Lenny soupirer lourdement un instant plus tard. Puis on frappe à la porte.

- ATTATION attation... le Scars arrive ! Je heurte un meuble en chemin et manque de me rétamer contre la porte. Bon ok je me mange réellement la porte et tandis que je m'évertue à ouvrir le panneau de bois, je glisse lamentablement le long une fois ouvert, ne trouvant plus d'appui stable pour parvenir à maintenant un semblant ma position.

- Hey ... !! fis-je tout joyeux et complètement ridicule de te voir tandis que je suis avachi sur les fesses, un bras levé en l'air pour esquisser un coucou. Il est désormais deux ou trois heures du matin, je ne sais plus trop.
Plus torché que ça tu meurs !!

©️ 2981 12289 0



Want to do bad things with you.
You open your mouth again, I swear I'm gonna break it ! ©️ okinnel.

Revenir en haut Aller en bas
♚ Wilde Gang ♛
avatar
♚ Wilde Gang ♛


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/03/2018
›› Commérages : 103
›› Pseudo : Jo'
›› Célébrité : Scarlett Johansson

Re: “Always focus on the front windshield and not the review mirror.” [SASHA] ✻ ( Mar 3 Avr - 22:23 )



“Always focus on the front windshield and not the review mirror.”.


Sasha & Erza


Relevant mon regard dans celui de Sasha, j'avais fait une moue en sortant de la voiture à mon tour alors qu'on se retrouvait devant chez lui. Levant mon regard sur la maison, elle semblait bien silencieuse. Je m'étais appuyée à mon tour sur la voiture, avant de relever mon regard sur Sasha avec un léger sourire au coin des lèvres. _ Bonne nuit Sasha. Je l'avais pris dans mes bras, avant de déposer un baiser sur sa joue. Je venais de lui promettre qu'on allait vite se voir...

Première sonnerie, puis une seconde, je m'étais retournée dans mon lit avant de jeter un œil à mon radio-réveil. Fronçant les sourcils, j'avais attrapé mon téléphone portable avant de voir le prénom de Sasha s'afficher. Me redressant légèrement, j'avais passé une main sur mon visage tout en décrochant. _ Sash ? J'étais bien trop dans les vapes pour m'en faire, du moins pour le moment. J'avais fait une moue intrigué alors qu'il semblait pas être au meilleur de sa forme. _ Oui Sasha, on s'est bien vu aujourd'hui... OK, j'étais pas persuadée que ça servait à grand chose que j'essaie de dialoguer avec lui. Je m'étais penchée pour pouvoir allumer ma lampe de chevet alors qu'il me demandait d'attendre... Réprimant un bâillement, j'avais légèrement sursauté en entendant du bruit sourd, visiblement Sasha était tombé. _ Sasha... Sasha, tu vas bien ? J'étais réellement inquiète à présent, je m'étais finalement glissé hors de mon lit avant d'aller allumer la lumière de ma chambre. Bon, ça ne faisait plus aucun doute Sasha était complètement saoul. Fronçant les sourcils, j'avais levé les yeux au ciel, avant de lui ordonner de ne pas bouger, alors que je faisais au plus vite pour arriver chez lui. Troquant mon short et mon débardeur, pour un jogging et un sweat, je me demandais bien pourquoi Sasha avait bu au point pour se retrouver dans cet état. Pinçant mes lèvres, j'avais attrapé mes clés et ma veste avant de fermer la porte de mon loft derrière moi.

Je me retrouvais devant chez Sasha, alors que je frappais à la porte. Une moue inquiète sur le visage, j'espérais qu'il n'ait pas fait de bêtise entre temps. Le sourire qui avait voulu se dessiner sur mes lèvres en voyant Sasha c'était bien vite changé en une grimace malgré-moi. Ok, en même temps, comme je m'en doutais, il était complètement saoul. Je l'avais regardé s'appuyer contre la porte avant de glisser carrément pour se retrouver assis sur le sol. _ Hey... Oui, sur le moment je n'avais trouvé que ça à lui répondre. J'avais fait une moue avant de finalement poser ma veste, ainsi que mes clés sur un des meubles se trouvant dans l'entrée. Reposant mon regard sur Sasha, je m'étais avancée avant de m'accroupir devant lui. _ Tu vas bien ? Mon regard se promenait sur lui, pour répondre moi-même à ma propre question, physiquement ça avait l'air d'aller au moins. _ Si on allait s'asseoir dans le canapé ? Passant ma main sur sa joue, je lui avais fait un léger sourire avant de finalement attraper sa main, puis son bras. _ Il va falloir que tu fasses un petit effort Sash'. J'avais fait une moue en le regardant avant de finalement essayer de l'aider à se relever, cependant, la première tentative fût un échec. J'avais perdu l'équilibre alors que Sasha m'emmenait dans sa chute. Un léger rire avait franchi mes lèvres, alors que je prenais appui sur son torse pour pouvoir me redresser, et finalement me lever à nouveau. _ Ok, encore une fois... Finalement, Sasha était à nouveau sur ses pieds. Passant un bras autour de sa taille, j'avais passé un de ses bras autour de mon cou, en le tenant par son poignet. _ Sasha, faut que tu m'aides un peu là. Un pas, puis un autre... J'avais fait une grimace, en le voyant vouloir se rattraper à un des meubles, cependant, tout ce qui se trouvait dessus avait fini par voler. _ SASH !!! Mais... Ok, laisses tomber je vais ramasser... J'avais fini par le lâcher, le laissant s'écrouler sur le canapé. J'avais croisé mes bras, alors que je fronçais légèrement les sourcils. Je réprimais un petit sourire amusé, bon faut dire que c'était bien la première fois que je le voyais dans cet état. Je m'étais baissée pour ramasser le cadavre d'une bouteille, avant de m'asseoir sur la table basse face à lui. _ Tu sais quelle heure il est Sasha ? J'avais pincé mes lèvres, avant de poser ma main sur son genou pour le faire me regarder. _ L'heure où tu devrais être dans le fond de ton lit entrain de dormir, et moi aussi par la même occasion... J'avais fait une moue avant de jeter un œil à Lenny qui ne semblait pas vouloir approcher. Posant ma main sur mes lèvres, j'avais fait une moue alors que je me demandais ce que je pourrais bien faire pour Sasha. J'essayais de capter son regard, alors que je réprimais un nouveau bâillement. _ Café ?Je pense que ça ne peut pas te faire de mal... et à moi non plus.  J'avais rajouté ces mots dans un murmure, alors que je me levais pour me diriger vers la cuisine, fermant la porte d'entrée au passage.

Fouinant dans les placards, j'avais réussi à dégoter tout ce qu'il me fallait pour préparer du café. Perdue dans mes pensées, je me demandais ce qui avait bien pu se passer dans la tête de Sasha entre le fait de le laisser quelques heures plus tôt et maintenant. Me mordillant la lèvre, j'avais fini par aller rejoindre Sasha dans le salon, enfin sauf qu'il avait disparu. J'avais froncé les sourcils, posant les tasses sur la table basse, j'avais jeté un œil à Lenny cependant, elle semblait toujours bouder. _ Sasha ? J'avais fait une moue, avant de finalement partir à sa recherche. Bon, je n'étais pas sûre que ce soit une bonne idée, mais je ne me voyais pas rester là à l'attendre. _ T'es où Sasha ? Promenant mon regard sur les pièces que je dépassais, j'avais fait une moue avant de me dire qu'il était un peu trop tard pour faire un cache-cache.



by FRIMELDA




You'll find that life is still worthwhile, if you just smile.”, Family.
Family isn’t always blood. It’s the people in your life who want you in theirs. The ones you accept you for who you are. The ones who would do anything to see you smile, and who love you you no matter what. ©️ Lilie

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 24/04/2016
›› Commérages : 1893
›› Pseudo : Dast
›› Célébrité : Tom Hardy
›› Schizophrénie : Sam + Draven

Re: “Always focus on the front windshield and not the review mirror.” [SASHA] ✻ ( Mer 4 Avr - 12:53 )




Erza + Sasha  
« Always focus on the front windshield and not the review mirror.»
Tu me salues et poses ta veste ainsi que tes clés sur la commode de l'entrée. Tu viens t'accroupir vers moi, inquiète.

_ Tu vas bien ?

- Ouais ... !!! fis-je d'une voix trainante et hébétée.

_ Si on allait s'asseoir dans le canapé ? proposes-tu en me caressant la joue, un léger sourire qui se veut rassurant, aux lèvres. J'acquiesce de la tête et tu te redresses alors pour attraper ma main et m'aider à me remettre sur mes pieds. Tu m'incites à faire un petit effort mais j'échoue alors que je perds l'équilibre et retombe en arrière en t'entrainant avec moi. Si je n'étais pas dans cet état innommable, j'aurais sûrement honte à l'instant.

- Çaaa.. c'était un fait exprès, arguais-je comme pour dire que j'ai volontairement cherché à t'attirer ainsi au-dessus de moi, un sourire goguenard sur les lèvres. Tu t'appuies sur moi pour pouvoir te redresser à nouveau. Je ne sais comment je parviens à tenir debout mais nous prenons ainsi avec ton soutien, la direction du salon. Toutefois pas sans un léger incident alors que je te laisse me trainer comme un boulet.

_ Sasha, faut que tu m'aides un peu là.

- Vraiment désolé d'être en pareil état ... marmonnais-je.

J'ai tendance à pencher sur la droite et t'entrainer en biais alors que mes pieds se dérobent et que je me rattrape bientôt à un meuble tout proche, tirant sur un napperon posé dessus et embarquant dans la foulée tout ce qui se trouve dessus.

_ SASH !!! Mais... Ok, laisses tomber je vais ramasser...

- NAAA ... !!!!! On s'en fout ... arguais-je alors qu'un léger rire m'échappe. J’ai juste l'air complètement beunet.

Tu me conduis sur le canapé pour me laisser tomber de tout mon poids. Avachi comme une loque, je glisse peu à peu de la position assise à quasi couché.

- Sympa ... Erza .. sympa d'être, merde putain, t'es sympa de t'être déplacée pour moi. J'ai l'air con ... zsuis désolééé... lançais-je alors que tu te baisses non loin de moi pour ramasser le cadavre d'une bouteille. Je tends le bras pour tenter de t'attraper.

- T'es pas là pour nettoyer chaton ...

Tu prends place sur la table basse pour te poser face à moi.

_ Tu sais quelle heure il est Sasha ?

- L'heure de faire des papouilles, lançais-je comme un abrutis fini alors que je me redresse du mieux que je peu en calant mon dos contre le dossier du sofa.

_ L'heure où tu devrais être dans le fond de ton lit entrain de dormir, et moi aussi par la même occasion...

- Ouais ... lâchais-je l'air con et désolé.

Le regard complètement hagard, je n'arrive même pas à te regarder dans les yeux. Je flotte dans les brumes de mes pensées désorganisées.

_ Café ?Je pense que ça ne peut pas te faire de mal... et à moi non plus.  

- Déconnes pas, bois un dernier coup avec moi.

Mais tu es sur la négative et tu files aussitôt nous préparer le breuvage. Je tente de te suivre et me retrouve bientôt à quatre pattes au sol. J'entends l'écho des portes de placards qui s'ouvrent et se referment dans la cuisine. Faut que j'aille pisser merde ! Je me traine jusqu'à la pièce en question, me redressant en prenant appui sur le meuble dans le couloir. Je titube sévèrement, heurtant un mur ou l'autre d'un côté durant mon périple et riant comme un con de voir à quel point je ne parviens même pas à filer droit. Après m'être soulagé, je vais faire un tour par la salle de bain. J'ouvre une bouche toute grande comme si j'en perdais le machou (mâchoire) rien que de voir la tronche que je me paye avec mon état. Je m'empresse de me passer de l'eau froide sur le visage pour avoir l'air un peu plus frais. Bon sang, je me fous sévèrement les jetons là. Je reste un instant appuyé contre le miroir, l'avant bras appuyé dessus, tête baissée. L'eau coule toujours et je fini par fermer le robinet.

- Faut que je me ressaisisse ... tentais-je de me motiver même s'il est difficile de lutter contre cet état si aisément.

_ Sasha ?

- Ouais ?, dis-je alors que je sors de la salle de bain.

- Ici !! lançais-je plus fort avant de te croiser dans le couloir.

Je tends un bras dans ta direction et sous le déséquilibre, je titube jusqu'au mur à ma gauche que je heurte de l'épaule. Nous reprenons la direction du salon ensemble. En croisant la panière de Lenny non loin de la cheminée, je cherche à me baisser et je m'affaisse alors sur les genoux.
Je m'extasie sur la chienne en cherchant son attention.

- Qu'est-ce que c’est que ce p'tit chien ? Hein, qu’est-ce que c’est qu'ce tit chien ??!! C'est ma GROSSSE louloutEUH !!  Ouh fi la grosse louloute à papa ! gagatisais-je avant de plonger mon visage dans son pelage tandis qu'une larme m'échappe rien que d'avoir prononcer le mot papa. Lenny se met à me lécher le visage quand je le relève. Je tourne un regard embué vers toi malgré tous mes efforts pour le cacher.
Je m'affaisse bientôt sur toi.  Lenny semble touchée par mon désespoir et vient se caler contre nous, filant deux ou trois coups de langues sur mon bras.

- Je ne suis peut-être pas son père, lâchais-je alors que j'essaye de contenir mes émotions en m'efforçant de ne pas craquer complètement.


©️ 2981 12289 0


Want to do bad things with you.
You open your mouth again, I swear I'm gonna break it ! ©️ okinnel.

Revenir en haut Aller en bas
♚ Wilde Gang ♛
avatar
♚ Wilde Gang ♛


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/03/2018
›› Commérages : 103
›› Pseudo : Jo'
›› Célébrité : Scarlett Johansson

Re: “Always focus on the front windshield and not the review mirror.” [SASHA] ✻ ( Sam 7 Avr - 18:25 )



“Always focus on the front windshield and not the review mirror.”.


Sasha & Erza


Un sourire amusé sur les lèvres, j'avais secoué légèrement la tête, alors que je me demandais pourquoi Sasha s'était mis dans cet état. Mon regard se promenait sur ton visage, alors que tu tentais de te redresser dans le canapé. Prenant place sur la table basse, je me mordillais la lèvre, en me demandant ce que je pourrais bien faire pour lui. Un léger rire avait franchi mes lèvres, alors que tu semblais légèrement embrouillé. _ Les papouilles vont devoir attendre Sasha. Pinçant mes lèvres dans une moue de réflexion, faire du café me semblait être une bonne idée pour le moment. Je m'étais levée avant de laisser un léger rire franchir mes lèvres, avant de secouer négativement la tête. _ Je pense que tu as assez bu pour ce soir Sasha. J'avais glissé ma main légèrement dans ses cheveux avant de finalement me rendre dans la cuisine. Fouinant dans les placards comme si j'étais chez moi, j'avais fini par trouver de quoi faire du café. Cependant, Sasha avait disparu, une moue intriguée sur le visage, je posais les deux tasses sur la table basse. Bon, maintenant je devais retrouver Sasha même si je me doutais qu'il ne devait pas être parti bien loin. Longeant le couloir, je l'avais retrouvé sur mon chemin alors qu'un léger sourire se dessinait sur mes lèvres. _ Salut toi... De la tendresse dans la voix, j'avais fait une grimace cependant en le voyant aller cogner l'un des murs avec son épaule. _ Doucement mon beau, tu vas finir par te faire mal Sasha. J'avais froncé les sourcils avant de combler l'espace qui me séparait de lui pour passer mon bras autour de sa taille. On avait pris la direction du salon, cependant, Sasha avait fait une halte en se laissant tomber à genou devant Lenny. Je m'étais baissée à mon tour, alors qu'un léger sourire se dessinait sur mes lèvres. Cependant, il avait totalement disparu quand t'avais relevé ton visage vers le mien. _ Sasha... J'étais réellement inquiète, mais surprise j'avais levé les mains en te voyant t’affaisser sur moi. Fronçant les sourcils, une de mes mains s'était glissée dans tes cheveux alors que tu reprenais la parole pour tenter de m'expliquer ce qui se passait pour que tu te sois mis dans un état pareil. J'avais jeté un œil à Lenny, il ne pouvait pas parler de sa chienne, car forcément je doutais qu'il soit véritablement son père. Caressant sa joue avec tendresse, j'avais fini par m'installer un peu plus confortablement sur le sol. Je n'avais pas envie de faire bouger Sasha, pas maintenant, alors qu'il semblait disposé à me parler. _ Oh, Sasha, je suis désolée. Mais, tu n'en es pas certain, tu m'as dis que tu n'étais peut-être pas son père. J'avais fait une moue désolée, alors que je glissais toujours doucement ma main dans ses cheveux. _ Tu sais que quoi qu'il se passe, tu seras toujours son père.

Je me sentais impuissante face à la détresse de Sasha, et je n'étais pas sûr d'être la mieux placée pour arriver à trouver les mots qui apaiseraient la douleur qu'il pouvait ressentir. J'avais regardé Lenny qui venait pousser Sasha avec son nez. Elle semblait tout aussi inquiète que moi, de voir son maître dans cet état. _ Mackenzie est ta fille quoi qu'on en dise, tu l'as élevé Sasha. J'avais pincé mes lèvres, avant de glisser ma main libre sous son menton pour le forcer à me regarder. _ Tu sais, je ne te l'ai jamais dit avant mais j'ai vécu dans un orphelinat pendant des années avant que mon chemin ne croise celui de l'homme que je considère comme mon véritable père aujourd'hui. D'accord, nos histoires sont différentes, seulement, je veux juste te faire comprendre que même si je ne partage pas le même sang que lui, ça n'en reste pas moins le meilleur père qu'une petite fille aurait espéré avoir. J'avais fait un léger sourire à Sasha avant de passer ma main sur sa joue. _ Je sais que ça ne change en rien le choc que tu as du ressentir en l'apprenant, mais je veux pas que t'oublies que Mackenzie aura toujours besoin de toi. J'avais déposé un baiser au coin de ses lèvres, avant de laisser un léger rire franchir les miennes quand Lenny s'était approchée pour me lécher. J'avais caresser la tête de la chienne, avant de reposer mon regard sur Sasha. _ Tu sais ce que je faisais pour remonter le moral de mes frères ou de ma sœur quand ça n'allait pas ? J'avais fait un sourire à Sasha avant de passer ma main qui se trouvait dans ses cheveux sur sa joue. _ Des crêpes !!! Ne dis pas non Sasha, tu as besoin de manger pour éponger l'alcool. J'avais fait un sourire timide, car je n'étais pas sûr que Sasha soit partant. _ Je ne veux pas minimiser ce que tu ressens Sash', seulement, tu seras plus à même de réfléchir à la situation quand t'auras les idées plus claires. Je m'étais déplacée pour l'aider à se redresser, alors que je me levais avant de lui tendre mes mains pour l'aider à se relever. _ Je suis contente que tu m'aies appelé, ça me touche Sasha, alors arrêtes de t'en vouloir, je suis là où j'ai envie d'être.



by FRIMELDA




You'll find that life is still worthwhile, if you just smile.”, Family.
Family isn’t always blood. It’s the people in your life who want you in theirs. The ones you accept you for who you are. The ones who would do anything to see you smile, and who love you you no matter what. ©️ Lilie

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 24/04/2016
›› Commérages : 1893
›› Pseudo : Dast
›› Célébrité : Tom Hardy
›› Schizophrénie : Sam + Draven

Re: “Always focus on the front windshield and not the review mirror.” [SASHA] ✻ ( Dim 8 Avr - 13:01 )




Erza + Sasha  
« Always focus on the front windshield and not the review mirror.»
_ Sasha... prononces-tu mon prénom d'une voix inquiète et troublée alors que je déclare de but en blanc que ma môme n'est peut-être pas ma véritable fille.

- Minable ... je suis minable bordel ... grondais-je contre ton épaule, ma voix à demi étouffé et rageuse de me laisser ainsi aller.

_ Oh, Sasha, je suis désolée. Mais, tu n'en es pas certain, tu m'as dis que tu n'étais peut-être pas son père.

Ta main glisse dans mes cheveux et j'apprécie sa caresse qui m’apaise un peu.

_ Tu sais que quoi qu'il se passe, tu seras toujours son père.

Je demeure silencieux, la visage niché dans ton cou.

_ Mackenzie est ta fille quoi qu'on en dise, tu l'as élevé Sasha. Tu sais, je ne te l'ai jamais dit avant mais j'ai vécu dans un orphelinat pendant des années avant que mon chemin ne croise celui de l'homme que je considère comme mon véritable père aujourd'hui. D'accord, nos histoires sont différentes, seulement, je veux juste te faire comprendre que même si je ne partage pas le même sang que lui, ça n'en reste pas moins le meilleur père qu'une petite fille aurait espéré avoir.

- Tu crois que ça aura encore de l'importance quand elle me rejettera et qu'elle voudra savoir qui est son vrai père ?

Je comprends bien où tu veux en venir et si ça ne devrait pas avoir d'importance pour moi puisqu’elle restera ma fille quoi qu'il advienne, de son côté, va savoir la réaction qu'elle aura alors. Je n'arrive pas à envisager que ce soit l'autre option qui prime, c'est comme si j'avais d'avance la certitude que cette situation, ce doute, ne pouvaient pas conduire à ce que j’espère plus fort que tout.
Tu attires mon attention sur toi et me caresses la joue.

_ Je sais que ça ne change en rien le choc que tu as du ressentir en l'apprenant, mais je veux pas que t'oublies que Mackenzie aura toujours besoin de toi.

- Besoin de moi ... si je ne suis pas son père et qu'elle se met en quête du véritable, elle aura tôt fait de ... humpf ... laisse tomber, soupirais-je comme si je ne voulais plus parler de ça alors que j'allais souligner qu'elle risquait de vite me remplacer. L'alcool me rends décidément bien défaitiste.

_ Tu sais ce que je faisais pour remonter le moral de mes frères ou de ma sœur quand ça n'allait pas ? ... Des crêpes !!! Ne dis pas non Sasha, tu as besoin de manger pour éponger l'alcool.

J’acquiesce d'un signe de tête. Ça me tente bien.

_ Je ne veux pas minimiser ce que tu ressens Sash', seulement, tu seras plus à même de réfléchir à la situation quand t'auras les idées plus claires.

- Aide-moi, dis-je alors que je cherche à me relever. Tu sais comment me faire envie, mais laisse-nous juste un instant, ok ? dis-je alors que je t'invite à aller nous installer sur les chaises longues dehors histoire de prendre un instant l'air histoire de me sentir un tout petit peu mieux.
Un bras passé autour de tes épaules tandis qu'on se dirige vers la porte vitrée pour aller nous installer dehors, tu déclares :

_ Je suis contente que tu m'aies appelé, ça me touche Sasha, alors arrêtes de t'en vouloir, je suis là où j'ai envie d'être.

J'appuie un instant ma tête contre la tienne dans un mouvement toutefois trop vif et on se cogne. Un doux rire m'échappe alors que je frotte là où on s'est cogné. Tes propos me touchent et pourtant je suis incapable de formuler un truc qui tient la route. Nous posant sur une chaise longue, je t'invite à venir te caler contre moi entre mes jambes, le regard tourné vers les étoiles, manquant de me rétamer en voulant m'asseoir pour passer la jambe de l'autre côté de l'assise.

- Tu sais, si je flippe à mort c'est parce que ... je lâche un soupir et me frotte un instant les yeux. Notre première rencontre avec mon ex, c'était dans une fête foraine. Je l'ai remarqué, elle m'a aussitôt tapé dans l’œil. Elle était avec ce sale type ... il lui causait mal et la malmenait limite en lui tiraillant le bras pour la secouer alors qu'il lui prenait la tête pour va savoir quelle broutille. Je le sentais pas ce mec.  Quand il a eu le dos tourné, j'ai été la trouver.

Je croise mes bras autour de toi et précise.

- Il était partie chercher à boire pour eux deux en fait ... à un stand plus loin. J’ai usé de culot en lui demandant ce qu’elle foutait avec un type pareil et je l'ai incité à me suivre en lui attrapant la main. T'imagines un peu le truc ?

Je me rappelle de la folie du moment, nos regards qui se fixent, ma main dans la sienne alors que je l'invite à s'éloigner avec moi en jouant de culot, en si peu de mots. Et le pot que j’ai eu de la voir ainsi se prêter au jeu et me suivre alors qu'elle semblait vouloir se laisser porter par la folie du truc et laisser ce mec sur place comme un con pour lui faire payer son vilain comportement.

- Mais ce mec tu vois, elle le fréquentait depuis un moment. Et elle et moi, on a commencé à sortir ensemble le soir même. Ça a été tellement vite entre nous, le vrai coup de foudre. Un peu comme ça a été le cas entre toi et moi par le passé. Et aujourd'hui, s'il doit y avoir un autre père, c'est forcément cet enfoiré.

Ça me fait du bien de parler de tout ça. Je flippe toutefois un max à l'idée d'effectuer un test de paternité. Mon regard se tourne à nouveau vers le ciel après avoir resserré mon étreinte et déposé un baiser sur le sommet de ta tête. Nous discutons un long moment comme ça en regardant les étoiles, le temps que je me sente un peu plus frais et surtout que je tienne un peu mieux sur mes cannes.

Nous rejoignons bientôt la cuisine dans l'idée que le reste de la soirée soit un peu moins sur le ton de la mélancolie, aussi faible que soit le mot en comparaison de ce que je ressens véritablement.  L'envie de crêpes toujours d'actualité. Je titube encore un peu mais au moins, je ne trébuche ni ne m'écroule plus à tout bout de champ comme un moment plus tôt.
Je te laisse toutefois le soin de sortir les œufs et autres ingrédients ou ustensiles à risques.
Le cul posé sur un tabouret, je m'occupe d'ouvrir le sachet de farine tout neuf. Sans doute un peu trop vivement car je reçois un nuage de farine dans la figure dans mon geste. Je fais mine de tousser en tournant la tête du côté opposé, à moitié penché sur le sol alors que tu me regardes.

- Attaqué par la farine traitresse ... !

Ça a l'air de t'amuser de voir que j’ai une fine pellicule de farine sur le bout de la truffe entre autre, et je me venge alors lorsque tu me tournes à nouveau le dos, en prenant une poignée dans le creux de ma main et t'en lançant dessus en visant plus haut dans les airs pour que ça te retombe dessus tel un voile. On voit ainsi un nuage de poudre blanche s'élever et retomber sur tes cheveux et je pouffe de rire au moment où tu te retournes vers moi pour voir ce qui se passe, alors que je fais mine de rien. Je regarde ailleurs et frotte mes mains sur mon jean's en douce derrière l'ilot central pour effacer les traces de ma petite farce. J'attends que tu me tournes à nouveau le dos et prends la fantaisie de recommencer avec une plus grosse poignée que je lance une nouvelle fois en l'air dans ta direction et j'esquisse un O surpris de ma bouche grande ouverte avant de plaquer ma main devant en voyant que tu t'es soudain retournée et que tu te prends la farine en pleine poire.

- C’est pas moi !!! C’est la chienne ! dis-je en levant les mains en l'air pour clamer mon innocence.

La chienne elle, me regarde en remuant la queue toute guillerette.

- Tu vois bien, en plus elle est fière de sa connerie. Sa queue la trahit !

©️ 2981 12289 0


Want to do bad things with you.
You open your mouth again, I swear I'm gonna break it ! ©️ okinnel.

Revenir en haut Aller en bas
♚ Wilde Gang ♛
avatar
♚ Wilde Gang ♛


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/03/2018
›› Commérages : 103
›› Pseudo : Jo'
›› Célébrité : Scarlett Johansson

Re: “Always focus on the front windshield and not the review mirror.” [SASHA] ✻ ( Lun 9 Avr - 18:36 )



“Always focus on the front windshield and not the review mirror.”.


Sasha & Erza


J'avais pincé mes lèvres alors que je constatais que mes paroles n'étaient pas suffisante pour arriver à panser un peu les plaies de Sasha. En même temps, il m'était impossible de me mettre à sa place, et je me doutais que les semaines voir mois à venir seraient pas une partie de plaisir ni pour Sasha, ni même pour Mackenzie. Surprise, j'avais baissé le regard à mon tour, alors que j'avais gardé à présent le silence. Quoi que je dise, je savais que Sasha n'était pas prêt à l'entendre, et je ne pouvais pas lui en vouloir car un sérieux doute persistait sur le fait que Mackenzie accepte ou non la situation. Réfléchissant à une solution, celle des crêpes m'étaient venus en tête. Par le passé, j'avais consolé bien des peines avec ce petit stratagème, bon d'accord, en général, c'était des peines d'enfants mais après tout ça pouvait bien s'adapté à celles des adultes. Visiblement, Sasha ne semblait pas contre l'idée, et un sourire s'était dessiné automatiquement au coin de mes lèvres. J'avais hoché la tête quand il m'avait demandé de l'aide pour se relever. Prenant la direction que tu m'avais indiqué, j'avais laissé un rire franchir mes lèvres alors que ta tête était venue cogner la mienne. _ Vous avez la tête dure Mr Fitzsimmons. Mon bras était venu entourer ta taille, alors que ma main libre s'était posée sur ton torse.Une fois dehors, j'avais accepté ton invitation, et je m'étais installée entre tes jambes. Prenant appui sur ton torse, je t'écoutais me parler alors que je capturais tes mains dans les miennes. Je me doutais que ça ne devait pas être facile de me raconter tout ça, seulement, j'espérais quand le faisait tu te sentirais un peu mieux après. Bon, je savait parfaitement que ça n'enlèverait en rien les interrogations qui devaient tourner en boucle dans ta tête, mais que pour ce soir, ça serait suffisant pour t'apaiser un peu. J'avais resserré tes bras autour de moi, alors que je laissais mon regard se perdre sur le ciel étoilé. Il ne me semblait pas judicieux de rajouter quoi que ce soit, après tout je n'étais pas la mieux placé pour te donner des conseils. Après un moment, mes yeux papillonnaient légèrement, mais te sentant bouger, j'avais fini par me redresser alors que tu évoquais l'idée de faire ces crêpes. J'avais hoché la tête avant de me lever, en m'étirant légèrement. Le fait de bouger aller me faire du bien, même si je devais avouer que j'avais aimé passer ce moment dans ses bras.

Capturant ta main dans la mienne, on se retrouvait à présent dans la cuisine, j'allais finir par m'y sentir comme chez moi. Suivant tes indications, je sortais tout ce dont j'avais besoin pour faire ma pâte à crêpes. Cependant, j'avais reposé mon regard en entendant Sasha tousser... Un nuage de farine venait de l'attaquer, alors qu'un rire avait franchi mes lèvres. _ Toujours se méfier de la farine. J'avais pris un petit air complice avant de finalement m'occuper à nouveau des œufs. Je m'étais stoppée en voyant une pluie de farine me tomber dessus, j'avais fait une moue choquée avant de me retourner et de voir le petit air innocent que Sasha avait sur le visage. Plissant les yeux, j'avais levé un sourcil intrigué avant de me retourner pour battre à nouveau mes œufs. Cependant, la seconde fois je ne pouvais pas l'avoir rêvé. En plus, il osait mettre tout sur le dos de cette pauvre Lenny, le goujat... _ Sasha... J'avais essuyé mes mains sur le torchon qui se trouvait à ma portée avant de m'appuyer sur le rebord du meuble, ma main qui se trouvait dans mon dos avait attrapé un œuf. _ Tu sais, j'aimerais vraiment te croire, seulement regarde là, un vrai petit ange... Je m'étais approchée de Lenny en lui caressant légèrement la tête avec ma main libre, cachant délibérément mon autre main de Sasha. Je m'étais relevé avant de me retrouver dans le dos de Sasha me penchant j'avais posé mes lèvres sur sa joue... _ Souviens-toi d'une chose mon chat, tu as commencé. Juste à la fin de ma phrase, j'avais écrasé l’œuf sur le sommet de son crâne avant de me reculer, alors que j'avais jeté un oeil au paquet de farine. HOUUU mauvaise idée, j'aurais peut être du lui enlever des mains avant. Levant les mains, je pointais un doigt vers lui pour le prévenir que c'était une mauvaise idée de jouer avec la nourriture. _ Sasha, nonnn... Je m'étais décalée pour aller me réfugier de l'autre côté du comptoir, j'avais pas voulu trébucher sur Lenny qui me barrait le chemin pour fuir la cuisine. _ Tu as commencé, et je me suis vengée, on est quitte... Un rire avait franchi mes lèvres alors que je faisais une petite moue désolée à Sasha. Je me retrouvais coincée derrière ce comptoir, mais si la guerre était déclarée, je ne comptais pas capituler sans me battre... j'étais une Wilde !!



by FRIMELDA




You'll find that life is still worthwhile, if you just smile.”, Family.
Family isn’t always blood. It’s the people in your life who want you in theirs. The ones you accept you for who you are. The ones who would do anything to see you smile, and who love you you no matter what. ©️ Lilie

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 24/04/2016
›› Commérages : 1893
›› Pseudo : Dast
›› Célébrité : Tom Hardy
›› Schizophrénie : Sam + Draven

Re: “Always focus on the front windshield and not the review mirror.” [SASHA] ✻ ( Mar 17 Avr - 12:03 )





Erza + Sasha
« Always focus on the front windshield and not the review mirror.»
Ne pas se laisser abattre. C'est là l'objectif fixé pour le reste de la soirée. Je me suis montré bien assez faiblard comme ça comme en témoigne mon état. Pleurer sur son sort ça va bien cinq minutes, et je n'ai pas franchement envie de perdurer dans cet état dépressif. Manger aidera à éponger l'alcool. L'air frais m'a déjà fait grand bien. Tes paroles plus tôt, aussi. Je ne suis pas du genre à me lamenter ou baisser les bras. Et je ne dois pas me laisser aller comme ça plus longtemps.
D'ailleurs, les bêtises qui suivent entre nous aident grandement après la façon dont j'ai failli m'étouffer avec la farine. Exagération à part, je me montre un brin facétieux en lançant une attaque discrète dans un premier temps. La suivante quant à elle, l'est bien moins puisque tu me surprends en plein délit. Et tandis que je fous tout sur le dos de la chienne, tu sembles gentiment tournée vers la plaisanterie et plutôt vouloir être raisonnable, et bizarrement, je ne m'attends pas à ce que tu répliques carrément avec un œuf alors que tu fais mine de te préoccuper de cette jolie bouille de toutou qui semble jouer le jeu du "non coupable" rien qu'à son regard attendrissant.
Tu déposes bientôt un baiser sur ma joue en te penchant dans mon dos sans que je ne me méfie du tout.

_ Souviens-toi d'une chose mon chat, tu as commencé.

La sentence que tu me réservais ponctue alors la fin de tes propos et je sens quelque chose s'écraser sur ma tête. Des coulures translucides mêlées de jaune vif dégoulinent bientôt sur mon front en se faisant un passage contre l'aile de mon nez. Je ferme les yeux et passe une main sur mon visage sans pouvoir empêcher un large sourire de prendre place sur mes lèvres.

- T'as pas fait ça ... ? lâchais-je comme une menace.

Mes mains s'emparent alors du paquet de farine par la base, l'ouverture du dessus est béante. Je te regarde qui t'éloigne mains levées et secoue la tête comme si je m'ébrouais avant de faire un geste vif pour laisser échapper une bonne dose de farine hors du paquet.

- Maintenant oui, on est quitte ... lançais-je alors que j'ai réussi à t'envoyer une bonne dose de farine.

Je me redresse.

- Putain non excuse, j'ai abusé là ... dis-je en me précipitant vers toi, titubant encore un peu, l'air de vouloir nettoyer mes bêtises en t'époussetant. Sauf que dans le mouvement, armé de mauvaises intentions, je lance.

- J'suis pas un peu menteur des fois ?! te demandais-je alors qu'un sourire mutin se glisse sur mes lèvres et que je t'écrase soudain un œuf en plein sur le décolleté.

- Bordel mais t'es dégueulasse ! Qu'est-ce que t'as foutu avant de venir ?

Je sens que les représailles vont être magistrales et j'en profite pour filer loin ... très loin, me carapatant en glissant à moitié sur le carrelage tandis que je me précipite vers la salle de bain. Bon sang, ça fait du bien de rire et se lâcher après cette désastreuse fin de soirée qui m'a conduit à m'imbiber de la sorte. Et question d'être imbibé, pas que ... vu mon état.

- Putain Erza, j'ai l'air d'un monstre gluant ! beuglais-je depuis la pièce en question.

Il faut voir l'état de mes cheveux et de ma tronche. L'idée saugrenue de faire couler un bain me prend et je laisse couler l'eau dans la baignoire, robinet grand ouvert. Mais les hostilités entre nous ne sont visiblement pas à leur terme étant donné la façon dont tu déboules bientôt dans la pièce. On se chamaille, on continue la guerre en s'envoyant de la mousse à raser sur la gueule. Des jets de mousse volent à travers la pièce alors que tu t'empares d'une bombe toute neuve à côté sur l'étagère. J'en prends dans l’œil et tandis que je lâche un juron, j’en prends soudain dans la bouche. Je crachote et me penche un instant sous le robinet du lavabo pour me rincer entre deux attaques.

- Tu veux que je nettoie ça ? te lançais-je en désignant ton décolleté plein de coulures d’œuf, cherchant à t'empoigner par un bout de tissu pour faire mine de venir y laisser courir ma langue et nettoyer à ma façon, mimant ainsi mon intention. Mais la lutte est dure et on en vient bientôt aux mains, se chamaillant comme des mômes à se donner des tapes des mains en cherchant à se débattre ou se repousser. Pendant ce temps, l'eau du bain monte au fur et à mesure. La mousse à raser en bombe ne projette pas assez loin même si j'ai réussi à t'en mettre dans les cheveux, il ne doit plus y avoir grand chose dans le contenant, elle était presque finie. Et je me décide alors à attaquer avec du gel douche en pressant le flacon d'une poigne ferme dans ta direction, bouchon grand ouvert. Un jet sirupeux de couleur jaune orangé qui fleure bon la mangue et l'abricot, trace une trajectoire dans l'air et s'écrase sur ton menton. C’est le gel douche de la môme. Je suis mort de rire à te voir toussoter et crachoter de peur d'en avoir avalé.

- La bataille est un brin tendancieuse non ? soulignais-je, complètement hilare à voir les jets qu'on se lance depuis tout-à-l'heure à grand renfort de gels douche et de mousse à raser.

Remarquant que la baignoire est remplie et que la mousse déborde limite désormais, je coupe vite l'eau et en voulant m'asseoir sur le rebord pour fermer le robinet, je bascule soudain comme un con tout habillé alors que j’ai eu peur en te voyant approcher et ai sursauté en perdant l'équilibre en arrière. Je m'étale lamentablement dans la baignoire remplie. La mousse vole alors dans l'air tandis que ma chute dans l'eau provoque quelques gerbes alentours, on croirait un instant la mousse flotter dans l'air, comme en suspend dans une scène au ralentis. Reprenant mes esprits en quelques secondes, je te choppe par un bras quand tu es encore à proximité, pour te faire profiter d'un bain à ton tour.

- Viens là charogne !

Je t’attire dans la baignoire en te faisant basculer je ne sais par quel miracle vu la façon dont tu cherches à m'échapper, assurant ton atterrissage sans encombres en te calant contre moi pour t'éviter de te cogner. En même temps, le sol est quelque peu glissant vu le bordel qu'on a semé dans la salle de bain avec les produits.
J'explose de rire lorsque tu te retrouves ainsi à ton tour trempée.

- On aurait mieux fait de se foutre à poil pour le coup !

Je tente de chopper un bout de mon t-shirt pour voir à quel point il est collé à ma peau, ainsi trempé jusqu'aux os. Ton haut est limite translucide et mon regard ne peut s'empêcher de le remarquer.

- Bon sang, t'es intenable. Regarde le bordel que t'as foutu à la fin ! fis-je mine de te sermonner avant de te souffler de la mousse tout juste récupérée entre mes mains.


©️ 2981 12289 0



Want to do bad things with you.
You open your mouth again, I swear I'm gonna break it ! ©️ okinnel.

Revenir en haut Aller en bas
♚ Wilde Gang ♛
avatar
♚ Wilde Gang ♛


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/03/2018
›› Commérages : 103
›› Pseudo : Jo'
›› Célébrité : Scarlett Johansson

Re: “Always focus on the front windshield and not the review mirror.” [SASHA] ✻ ( Sam 19 Mai - 22:33 )



“Always focus on the front windshield and not the review mirror.”.


Sasha & Erza


Un rire avait franchi mes lèvres alors que l’œuf que je venais d'écraser sur la tête de Sasha faisait son petit bonhomme de chemin. Bien évidemment, j'avais rapidement fait le tour de l’îlot central pour me retrouver de l'autre côté, très loin de Sasha. J'avais fait une moue alors que je m'empêchais de rire en voyant la tête de Sash'. Bon, j'aurais du me douter qu'il n'en resterait pas là, seulement, j'avais pas eu le temps de dire ouf, qu'il s'était emparé du paquet de farine et s'était rapidement rapproché de moi. Voilà, je me retrouvais dans un nuage de farine, j'étais toute blanche, et je m'apprêtais à me secouer légèrement pour au moins me défaire du surplus... Seulement, j'avais senti quelque chose venir s'écraser sur mon décolleté. Ouvrant la bouche de surprise, j'avais jeté un regard à Sasha avant de lever les mains et de regarder l’œuf glisser entre mes seins pour sur mon ventre, avec un air de dégoût sur le visage. _ Tu vas me le payer Sasha Fitzsimmons !!!! Seulement, il avait déjà disparu, mais c'était quoi cette lâcheté... Bon ok, je pouvais parler, moi la première j'avais pas fait face mais au moins j'étais restée dans la cuisine. Attrapant le reste du paquet de farine, je prenais Sasha en chasse. Une fois dans la salle de bain, j'avais plissé les yeux avant de finalement m'approcher pour lancer le reste de farine, cependant, j'avais pas réussi à atteindre ma cible. _ La faute à qui, regarde moi... J'avais fait une fausse moue boudeuse, alors que je réfléchissais à un moyen de me venger. Bon, vu la carrure de Sasha j'avais peu de chance de faire le poids mais je pouvais toujours essayer. Attrapant ce que je trouvais sous la main, une bombe de mousse à raser aller y passer. Une bataille épique, qui je le savais déjà aller mal se terminer. Mais peut importe, mon rire était bien présent, et ça faisait du bien de pouvoir se lâcher aussi facilement, et grâce à Sasha. Je l'avais regardé se rincer la bouche, alors qu'un sourire fier traînait sur mes lèvres. Cependant, je l'avais regardé s'approcher alors que ma main se poser sur son visage pour l'empêcher de s'approcher de trop près de mon décolleté. Le poussant légèrement, ma bombe de mousse se retrouvant vide je me retrouve à cours de munition. J'aurais pu m'échapper, seulement, je suis bien trop occupée à m'assurer que je n'ai pas avalé de gel douche. D'accord, j'aime assez le parfum, cependant, en avaler ne serait pas forcément une très bonne idée. _ Tu crois ? Bon ok, d'un point de vue extérieure, il est vrai que c'était tout de même assez tendancieux mais bon pour le moment, j'en avais rien à faire. Je l'avais regardé se précipiter vers la baignoire pour arrêter l'eau, en profitant pour me rapprocher. Bon, j'avais dans l'idée de le pousser, mais à vrai dire j'en avais pas eu besoin car Sasha venait de glisser et de tomber dans l'eau. Un rire avait franchi mes lèvres alors que je secouais la tête avec amusement. _ Bah alors mon pauvre Sasha, on ne tient pas sur ses jambes.... OUi, ok j'aurais du me taire...

En un rien de temps, je me retrouvais dans la baignoire à mon tour. Bien évidemment, un cri avait franchi mes lèvres sous la surprise, mais ensuite un rire s'était échappé de mes lèvres. Toussant légèrement, j'avais passé mes mains sur mon visage pour y dégager la mousse. _ Tu m'en as pas laissé le temps. Un sourire amusé sur les lèvres, j'avais pris appui sur Sasha pour pouvoir me redresser, et me retourner pour lui faire face. Mon regard avait suivi le sien, avant de remarquer que mon haut était légèrement transparent à présent qu'il était mouillé. J'avais levé un sourcil avant de faire une moue tout en m'enfonçant un peu plus dans la mousse. _ Le bordel que j'ai foutu ? Tu manques pas d'air, c'est toi le plus intenable de nous deux. Une moue sérieuse sur les lèvres, je jetais un œil au sol de la salle de bain, avant de faire une légère grimace. _ Et dire que tu vas devoir tout nettoyer tout seul. Une moue désolée sur le visage, j'avais tourné la tête légèrement en évitant la mousse que Sasha m'envoyait. Un sourire amusé sur les lèvres, j'avais reposé mon regard sur Sasha avant de l'éclabousser légèrement, histoire de ne pas trop faire déborder la baignoire. Je préférais vraiment entendre son rire, et le fait de le voir me sourire me rassurait un peu sur l'état d'esprit dans lequel il pouvait bien se trouver. _ Tu sais que tu vas devoir me prêter des fringues, au moins un t-shirt le temps de faire sécher mes vêtements. je m'étais rapprochée de Sasha, doucement, avant de me caler entre ses jambes tout en rapprochant mon visage du sien. Un sourire malicieux sur les lèvres, j'avais relevé mon regard dans le sien avant de murmurer contre ses lèvres. _ Mais avant ça... Posant mes mains de chaque côté de sa tête sur le rebord de la baignoire. _ Tu vas devoir capituler, et me déclarer grande gagnante. Laissant une de mes mains glisser sur sa joue, puis son cou, son torse... j'avais stoppé sa course avant de faire un sourire en coin, je jouais avec le feu mais en même temps, j'utilisais mes propres armes. Me redressant, je me mordillais la lèvre, avant de finalement me lever pour pouvoir sortir de la baignoire alors que mes vêtements collaient à ma peau.

Une grimace s'était dessinée sur mes lèvres, avant de me retourner et de faire face à Sasha. _ J'espère que tu es fier de toi, je ne ressemble plus à rien. J'ai du gel douche et de la mousse à raser dans les cheveux... Tu crois que je pourrais emprunter ta douche ? Regardant Sasha avec une moue malicieuse à nouveau, j'avais bien vu son regard se poser sur moi. Attrapant mon t-shirt par le bas, je l'avais passer par dessus ma tête avant de le laisser tomber à terre. _ C'est pas comme ci c'était la première fois que tu me voyais comme ça. Enfin, j'ai bien quelques années en plus. Un léger rire avait franchi mes lèvres avant de finalement poser mes mains sur mes hanches. _ Tu comptes rester encore longtemps dans cette baignoire ? J'avais retiré les boutons de mon jeans avant de jeter un regard à Sasha tout en me dirigeant vers la douche. _ t'as qu'à faire un peu de ménage en attendant... Un sourire mutin sur les lèvres, j'avais allumé le jet de la douche alors que je me regardais dans le miroir qui se trouvait à proximité.



by FRIMELDA




You'll find that life is still worthwhile, if you just smile.”, Family.
Family isn’t always blood. It’s the people in your life who want you in theirs. The ones you accept you for who you are. The ones who would do anything to see you smile, and who love you you no matter what. ©️ Lilie

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 24/04/2016
›› Commérages : 1893
›› Pseudo : Dast
›› Célébrité : Tom Hardy
›› Schizophrénie : Sam + Draven

Re: “Always focus on the front windshield and not the review mirror.” [SASHA] ✻ ( Lun 28 Mai - 15:24 )





Erza + Sasha
« Always focus on the front windshield and not the review mirror.»
T'as l'air hilare face à ma chute dans la baignoire

_ Bah alors mon pauvre Sasha, on ne tient pas sur ses jambes..

- Je suis alcoolisé te rappellerais-je, dis-je en levant un doigt avant de me passer une main sur le visage. En un rien de temps, je t'attire alors à ton tour dans le bain. Tu dégages le nuage de mousse que je t'ai soufflé sur le bout de la truffe.
Je tente de décoller mon t-shirt qui me colle à la peau ainsi gorgé d'eau. Ton haut est limite translucide quant à lui et mon regard ne peut s'empêcher de s'y hasarder. Tu prends appui sur moi pour pouvoir te redresser dans une position plus convenable.

- Ça a du bon tout compte fait de m'être torché la gueule à ce point, poussais-je la plaisanterie tandis que tu t'enfonces un peu plus sous la mousse pour m’empêcher de zieuter ton décolleté.

_ Et dire que tu vas devoir tout nettoyer tout seul. déclares-tu bientôt avec une moue désolée.

- Nope, affirmais-je comme s'il en était tout-à-fait hors de question.

_ Tu sais que tu vas devoir me prêter des fringues, au moins un t-shirt le temps de faire sécher mes vêtements.

Tu te rapproches de moi doucement.

- Yep, Mac devrait avoir des t-shirt qui devraient me permettre de me rincer l’œil avec le nombril découvert et le côté ultra moulant vu la taille, déclarais-je faussement lubrique.

Tu t'installes alors entre mes jambes et réduit la distance entre nos visages, déclarant dans un murmure :


_ Mais avant ça...

Je tends limite les lèvres comme pour réclamer un baiser sauf que tu prends appui pour sortir de la baignoire.

_ Tu vas devoir capituler, et me déclarer grande gagnante.

- Compte là-dessus ! dis-je pour dire que tu peux toujours rêver.

Ta main glisse le long de ma joue, puis mon cou avant de s'égarer sur mon torse, déclenchant une réaction en chaine entre les remous de l'eau et le brasier qui s'anime en moi.
Tu quittes alors la baignoire et mon regard s'attarde sur tes fesses.

- Non coupable, affirmais-je alors que je lève les bras en l'air tandis que tu te retournes et surprend mon regards sur ton arrière-train.

_ J'espère que tu es fier de toi, je ne ressemble plus à rien. J'ai du gel douche et de la mousse à raser dans les cheveux... Tu crois que je pourrais emprunter ta douche ?

- Tu veux vraiment une réponse ?

Tu attrapes un pan de ton t-shirt et te désapes alors tranquillement sous mes yeux, pas pudique pour un sou.

- Tu pousserais pas le bouchon un peu trop loin ?

_ C'est pas comme ci c'était la première fois que tu me voyais comme ça. Enfin, j'ai bien quelques années en plus.

Mon regard ne sait se détacher de tes courbes divines. Je me ronge un ongle, comme si j'étais soudain nerveux.

_ Tu comptes rester encore longtemps dans cette baignoire ?

- Ne jamais rien entreprendre quand on est fin gelé ! affirmais-je comme si j'essayais moi-même de me convaincre.

Tu uses encore de regards et de provocation à mon encontre, et je ne sais au juste ce qui me retient de bondir hors de la baignoire. Peut-être que je sens venir l'entourloupe. Et tes propos suivant soulignent effectivement cette pensée.

_ T'as qu'à faire un peu de ménage en attendant...

Je me laisse un instant glisser entièrement sous l'eau pour calmer le feu en moi, et ne sors du bain que lorsque tu pénètres dans la cabine de douche. Surtout ne pas se péter la gueule ... . Je toc contre la vitre de la cabine de douche puis donne un grand coup de langue contre la vitre tandis que tu m'observes me prêter à ce manège.
J'adorerais te rejoindre, soyons clairs. Tu n'as eu besoin que de quelques secondes pour me rendre à demi fou. Mais je file alors de la pièce après m'être délesté de mon jean's et de mon t-shirt pour sortir une fois les pieds essuyés, et vais récupérer un t-shirt propre pour toi dans ma piaule.
En redescendant, je me prête toutefois à une petite facétie. Verrouillant la porte de la salle de bain où tu es toujours sous la douche, de l'extérieur en reprenant la clé de l'autre côté, après avoir récupéré tes fringues, ne te laissant que des serviettes et une pièce de lingerie pour te couvrir, j'entreprends ainsi à t'enfermer dans la pièce. Ce n'est que lorsque tu sors de la cabine et que tu m'interpelles que je reviens et t'invite alors à nettoyer en guise de gage pour m'avoir ainsi malmené par la tentation et le désir quelques minutes plus tôt. te glissant ces mots derrière le battant de la porte.

- T'es punie Erz ! A toi d'éponger tout ce bordel. T'as quantité de serviettes à ta disposition et tu ne récupèreras les fringues sèches que je t'ai prise là-haut que lorsque tu auras remis un peu d'ordre.

En vérité, je ne compte pas te laisser nettoyer toute seule, c'est juste une façon de te faire enrager l'espace de quelques minutes.

©️ 2981 12289 0



Want to do bad things with you.
You open your mouth again, I swear I'm gonna break it ! ©️ okinnel.

Revenir en haut Aller en bas
♚ Wilde Gang ♛
avatar
♚ Wilde Gang ♛


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/03/2018
›› Commérages : 103
›› Pseudo : Jo'
›› Célébrité : Scarlett Johansson

Re: “Always focus on the front windshield and not the review mirror.” [SASHA] ✻ ( Sam 2 Juin - 15:51 )



“Always focus on the front windshield and not the review mirror.”.


Sasha & Erza


Bon je n'étais pas persuadée que Sasha soit d'accord avec le fait de devoir tout nettoyer tout seul pendant que j'allais tranquillement prendre une douche. D'ailleurs, le sourire qui se trouvait au coin de mes lèvres me trahissait légèrement. Bien évidemment, je n'étais pas sérieuse, j'allais l'aider à nettoyer, et puis à deux ça devrait aller plus vite. Quoi qu'il n'était pas tout à fait encore en état, au vu de la façon dont il avait eu du mal à sortir de la baignoire. Je m'étais glissée sous le jet d'eau alors que j'empruntais le shampoing et le gel douche qui se trouvait à portée de main. J'avais légèrement sursauté en entendant taper la vitre, avant de voir la langue de Sasha remonter contre celle-ci. Un rire avait franchi mes lèvres avant de secouer la tête. _ Tu sais que t'es complètement fou ? Je lui avais fait signe de s'éloigner avant de finir de me rincer. Attrapant la serviette, je l'avais entouré autour de mon corps avant de faire une moue. C'était bien calme d'un coup, Sasha avait disparu, et mes vêtements aussi par la même occasion. Me dirigeant vers la porte de la salle de bain, j'avais pincé mes lèvres en constatant qu'apparemment Sasha m'avait enfermé. OK, c'était bizarre non ? _ Sasha ? J'avais frappé dans la porte avant de l'entendre à travers celle-ci. Un " WHAT " avait franchi mes lèvres alors que je plissais les yeux. _ Mon p'tit Sasha, il faut que je t'avoue quelque chose, ça ne peut plus durer tu es assez grand maintenant pour connaître la vérité. Un sourire au coin des lèvres, je prenais un air parfaitement sérieux alors que je m'installais sur un des meubles à proximité de la porte. _ Le père Noël n'existe pas, c'est un mythe. Tout comme le fait de croire que je vais me transformer en cendrillon pour tes beaux yeux, encore une fois un mythe... J'avais fait une moue avant de jeter un œil à cette salle de bain qui ressemblait plus à un champs de bataille qu'à une salle de bain d'ailleurs. _ Tu sais je suis plutôt du genre patiente Sasha, après tout j'ai tout mon temps, je ne suis pas pressée. Refermant la serviette comme je le pouvais sur mes jambes, je me demandais quelle heure il pouvait bien être. 4h - 5h du matin, je sentais que ma journée de boulot allait être un calvaire aujourd'hui, cependant, je ne regrettais absolument pas d'être venue pour Sasha.

Passant une main dans mes cheveux, j'avais fini par tourner la tête en entendant finalement la clé tourner dans la porte. _ je voulais savoir une chose... J'étais de nouveau debout alors que je pinçais mes lèvres dans une fausse moue interrogative. _ C'est dans tes habitudes d'enfermer les femmes pour les obliger à faire ce que tu demandes ? Que je sois au courant tout de suite, car ça pourrait être un point important dont on devrait discuter. Jetant un regard à Sasha, j'avais laissé un rire franchir mes lèvres alors que j'attrapais le t-shirt qu'il avait dans les mains. Visiblement, c'était pour moi, et j'avais pas vraiment envie de le voir ressortir pour me refaire le coup de l'enfermement pénitentiaire. Je lui avais fait signe de se tourner, avant de finalement laisser la serviette glisser au sol pour enfiler ce t-shirt qui était bien évidemment, trois fois trop grand pour moi. _ Voilà c'est bon. J'avais pris la pause avant de lui sourire et de regarder à nouveau le sol. _ Tu sais que si on s'y met à deux, dans à peine une petite demi-heure on a terminé et on peut aller terminer ces crêpes. Tu dois éponger mon p'tit Sasha et pas que la salle de bain. J'avais frappé doucement sur son torse, avant de me mettre à éponger l'eau qui se trouvait sur le sol près de la baignoire. J'avais tiré légèrement sur le t-shirt, c'était franchement pas la tenue idéale pour faire ça, mais bon j'avais pas vraiment le choix. _ Tu sais, je crois qu'on se retrouve un peu trop souvent dans cette situation. Un sourire au coin des lèvres, je me souvenais de cette première soirée lors de nos retrouvailles. L'eau semblait être un élément qui nous convenait à tous les deux.

Je m'étais redressée avant de laisser un soupir franchir mes lèvres, tournant sur moi même, ça semblait être bon. _ Mission terminée. J'avais levé mon regard sur Sasha alors qu'un léger sourire s'était dessiné sur mes lèvres. Passant mon bras sur mon front pour y dégager les quelques mèches, j'avais posé la serviette que je tenais dans les mains sur celle déjà présente dans un coin de la pièce. _ Je te laisse t'en occuper, je vais aller poser mes vêtements devant la cheminée. Je m'étais éclipsée dans le salon, j'avais passé mes mains devant le feu alors que je tentais de les réchauffer. Après avoir terminé, j'avais pris place sur le coussin devant la cheminée alors que j'attendais le retour de Sasha. Je savais que j'aurais dû aller terminer la pâte à crêpe mais j'avais eu envie de me poser cinq minutes, faut dire que je ressentais les effets du manque de sommeil. J'avais relevé mon regard sur celui de Sasha, je ne l'avais pas entendu revenir. _ Hey... Un sourire sur les lèvres, je m'étais mordu la lèvre en me souvenant qu'il restait aussi la cuisine à nettoyer. _ j'ai oublié la cuisine, d'ailleurs, je t'ai promis des crêpes il me semble.



by FRIMELDA




You'll find that life is still worthwhile, if you just smile.”, Family.
Family isn’t always blood. It’s the people in your life who want you in theirs. The ones you accept you for who you are. The ones who would do anything to see you smile, and who love you you no matter what. ©️ Lilie

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 24/04/2016
›› Commérages : 1893
›› Pseudo : Dast
›› Célébrité : Tom Hardy
›› Schizophrénie : Sam + Draven

Re: “Always focus on the front windshield and not the review mirror.” [SASHA] ✻ ( Ven 15 Juin - 14:44 )





Erza + Sasha
« Always focus on the front windshield and not the review mirror.»
Tu tentes par certains moyens de me faire céder mais je demeure silencieux, sans rétorquer quoi que ce soit si ce n'est un "bien essayé". Enfin libérée, tu m'interroges sur un doute qui te traverse l'esprit.

_ C'est dans tes habitudes d'enfermer les femmes pour les obliger à faire ce que tu demandes ? Que je sois au courant tout de suite, car ça pourrait être un point important dont on devrait discuter.

- Discuter ... ? fis-je sceptique. Pourquoi toujours discuter de tout ? annonçais-je revêche comme si je n'étais pas décidé à éclaircir tes doutes.

J'esquisse une moue mutine. Tu recommandes de nous y mettre à deux pour en terminer plus vite.

_ Tu sais que si on s'y met à deux, dans à peine une petite demi-heure on a terminé et on peut aller terminer ces crêpes. Tu dois éponger mon p'tit Sasha et pas que la salle de bain.

- L'art de me prendre par les sentiments ... soulignais-je alors qu'on s'y met ensemble.

Tu relèves que nous nous retrouvons décidément un peu trop souvent dans ce genre de situation et je plussoie avec un sourire, me faisant un peu plus avare de mots alors que la fatigue me gagne grandement au fil des minutes durant lesquelles nous nous affairons à nettoyer et remettre un peu d'ordre.
Tandis que tu proposes bientôt d’aller mettre tes fringues à sécher devant l'âtre de la cheminée où le feu crépite toujours, je ne tarde pas à te rejoindre et te trouve installée devant les coussins disposés devant la cheminée. Mon arrivée semble te surprendre au vu de la discrétion involontaire de mes pas.

_ Hey... j'ai oublié la cuisine, d'ailleurs, je t'ai promis des crêpes il me semble.

Un programme qui plait à mon estomac mais pas à ma fatigue. Tu sembles tout aussi peu apte à t'y remettre que moi-même et je te propose d'oublier ça et de songer sans doute à dormir plutôt que de nettoyer la cuisine et devoir songer à contenter notre gourmandise.

- Tu bosses demain j'imagine ? demandais-je avant de te proposer de dormir ici plutôt que de reprendre le volant avec la fatigue.



©️ 2981 12289 0



Want to do bad things with you.
You open your mouth again, I swear I'm gonna break it ! ©️ okinnel.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞

Re: “Always focus on the front windshield and not the review mirror.” [SASHA] ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

“Always focus on the front windshield and not the review mirror.” [SASHA]

SCREW DESTINY :: postcard for far away :: Lieux divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération