Did you forget that we were even a thing ? ✻ DEBORAH

 :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 10/03/2018
›› Commérages : 87
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Dacre Wonderful Montgomery
›› Schizophrénie : Cameron Thompson (Dylan O'brien), Shane Hollister (Jack Falahee), Jaxson Hamilton (Jesse Lee Soffer), Ryan Oakley (Chris Wood), Mia Smith (Ashley Benson), Alec Winterfell (Luke Mitchell), Matthias Di Lazio (Matthew Daddario), Sebastian Pryce (Cole Sprouse), Lou Perkins (Selena Gomez)
›› more about me

Did you forget that we were even a thing ? ✻ DEBORAH ✻ ( Mer 28 Mar - 9:37 )

Did you forget that we were a thing ? ✻✻✻ Logan n'avait pas eu une minute à lui depuis tellement longtemps qu'il avait l'impression de ne jamais avoir pris le temps de s’asseoir dans son lit canapé. Il a les pieds en compote, le dos en compote, la tete en compote. Enfaîte, tout son corps n'est qu'une compote de pomme. Le jeune blond vit en ce moment même une passe très difficile. Il se tient dix heures de la journée debout, à ramasser les pop cornes que les gens font tomber au cinéma et à récurer les WC. Puis, à peine à-t'il quitter son uniforme d'homme à tout faire qu'il enfile celui de pompier. Il ajoute à ses dix heures de boulot presque six heures de plus en tant que bénévole. Un bénévolat qui lui permet de gagner un peu plus à la fin du mois. Et enfin, quand sa journée de travail est terminé, il court jusqu'a la chambre d'hôpital pour voir son père. Il n'arrive toujours pas à se remettre du choc de le savoir malade, atteint d'un putain de cancer. Logan s’étire et se console comme il peut. Il va essayer de fermer les yeux et récupérer. Il en a besoin. Mais son téléphone qui, pour une fois, se trouve dans sa poche de jean se met à vibrer. Oscar lui demande de passer au plus vite. Il a envie de l’embêter et de prendre l'apéro. L'appel d'un bon verre d'eau mélangé à quelques chips lui soulève l'estomac. Il n'a pas faim. Lentement, il tape un petit SMS d'excuse pour refuser cette offre pourtant si alléchante de base. Néanmoins, en regardant ses derniers contacts, le prénom de Déborah apparaît. Son coeur se pince. Elle lui avait dit de venir récupérer des affaires, il y a de cela deja trois longues semaines. Maintenant qu'il a quelques heures creuses devant lui, il devrait, peut-être, aller les récupérer ? Se redressant, il enfile ses chaussures et marche en direction de la maison de son ex-petite-amie.

Desormais devant la porte, il se tâte à envoyer un SMS à la Fitzsimmons. Avec sa chance, il aurait pu faire tout ce chemin pour rien. Il souffle, passe une main dans sa nuque qu'il passe un instant. Bon. Tant pis. Il n'a plus qu'a appuyer sur la sonnette et voir si quelqu'un vient lui ouvrir la porte. C'est le cas, et fort heureusement, il aurait été dégoûté autrement. Déborah se trouve devant lui. Voila un moment qu'il ne l'avait plus vu, ni même regardé. Son regard se pose automatiquement sur son doux visage. Il tente de sourire mais ses lèvres ne répondent pas à son envie. Il reste comme stone. « Salut Debby. » Il baisse les yeux, comme si la faute de leur séparation pesait sur ses épaules. Pourtant, ce n'est pas lui qui a eu le courage et le culot d'envoyer un simple texte pour stopper leur relation. Non. Lui, il avait rien demandé, bien qu'il sentait la fin approcher. « Je viens récupérer mes affaires, si cela ne te dérange pas. » Il espérait d'ailleurs que ces dernières tiennent dans un simple carton. Il devait revenir à pied et n'avait pas les moyens de se payer un taxi. « Je ne reste pas longtemps. » Enfin, c'est ce qu'il dit. D'ici là, il aura possiblement changé d'avis.
✻✻✻
CODES (c) LITTLE WOLF.


I've made mistakes ♒︎ Baby, ain't no body gonna love me like the way you do and you ain't never gonna find a love like mine. Tell me what can I do to make it up to you? 'Cause what we got's too good to say goodbye, goodbye
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 14/10/2017
›› Commérages : 197
›› Pseudo : bananecuite aka Aurore.
›› Célébrité : Willa Holland, n'est-elle pas si belle ?
›› Schizophrénie : On dit de moi que je suis folle, je le suis un peu car j'ai plusieurs personnages dans ma tête, comme Tina ( Melissa McBride ) , comme Nikki ( Emily Kinney ), comme Mickael ( Jake Gyllenhaal ) , mais aussi Samantha ( Laura Vandervoort ) mais sinon, tout va bien.
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Did you forget that we were even a thing ? ✻ DEBORAH ✻ ( Ven 30 Mar - 10:56 )

Did you forget that we were a thing ? ✻✻✻J'avais déménagée chez Sasha, car je m'étais retrouvée à la rue... ( bon, c'était mon choix mais chut. ) Sasha m'a croisé lorsque je sortais de l'hôtel et du coup, je n'ai pas eu le choix d'aller chez lui. Ceux-ci dit, cela ne me dérange pas forcément car j'adore mon cousin. Mais bon, j'avais envoyer l'adresse à Logan pour qu'il vienne reprendre ses affaires car bon, avec deux ans de vie ensemble, il est évident que j'ai des affaires à lui. Nous étions un couple parfait pour nos familles, je pense qu'ils n'ont pas compris pourquoi on avait mis à terme à notre relation... Enfin, pourquoi j'avais mis à terme notre relation. Disons que lorsque je voyais les autres couples, je ne nous voyais pas Logan et moi. Nous étions pas comme eux, nous s'était …. Platonique. Il n'y avait pas une grande passion. Pourtant, on discutait beaucoup, il y avait quand même une connexion entre nous. Et je dois bien avouer qu'il me manque énormément, sa présence me manque... Mais je ne dois pas craquer et lui demander de revenir. De toute façon, il doit m'en vouloir car il ne m'a pas répondu quand je lui ai dis de venir chercher ses affaires... Je le comprend après tout. D'autant plus que je l'ai un peu quitter par texto, ce qui n'est pas une très bonne chose. Bon, certes, je lui ai fais un petit roman. Je ne lui ai pas dis d'aller se faire voir et de m'oublier. Non, je lui ai légèrement expliquer la raison de notre séparation.

Enfin bon... Si je m'attendais à voir Logan aujourd'hui, je me serais préparer psychologiquement... Mais là, je ne m'y été pas attendu. D'ailleurs, je pensais que c'était Sasha qui avait oublié ses clés alors j'étais prête à l'embêter et le charrié. «  Bah alors tu as perdu ta têt....... » Je me coupe net en voyant Logan. Merde. Je redevenais sérieuse d'un coup, me redressant presque alors que je tenais l'encadré de la porte avec ma main. Qu'est-ce que je fais ? Je ne sais pas. Je me sens conne et bête. «  Salut.. » Disais-je en mordillant ma lèvre. «  Je... Ne m'attendais pas à ce que tu viennes un jour... » Je fronçais les sourcils, un peu perdue dans cette situation, mais surtout, je m'attendais à des reproches. Parce que je sais que je mérite des reproches. Au bout de quelques secondes, je décide de me bouger enfin pour le laisser entrer. «  Non.. ça ne me gêne pas... Je ne vais pas les mettre de toute façon tes affaires ou te les voler... » Une fois que le garçon est entré, je refermais la porte derrière lui. Je lui désignais la chambre de la main. «  Faut qu'on trie un peu car j'ai tout foutu dans un carton, mais y'a des affaires à moi aussi, et j'ai pas eu le temps de ranger.. Enfin... J'ai eu la flemme ou manque de courage... J'en sais trop rien. » Je haussais les épaules en allant directement dans la chambre. J'avais trop de chose qui me peser, je pense que je devrais tout déballer. Au moins, de vive voix car je m'en veux vraiment. «  Logan.. » Disais-je en me stoppant. Il n'y a pas à dire, on était tous les deux mal à l'aise, ce qui est bien normal après tout. «  Écoute... Je suis désolée. » Je marquais une pause en me grattant l'arrière de ma nuque. «  je n'aurais pas du tout mettre fin avec un sms, c'est.... Débile, infantile et même ridicule. Je sais que tu dois m'en vouloir, mais tu comprends que …. Il n'y avait plus grand chose entre nous si ? Je me voile la face en pensant ça tu crois ? Je ne dis pas que je ne t'aime pas, car ça serait complètement faux, t'es un mec génial. Mais je ne sais pas... J'ai l'impression qu'il manquait un truc.... » Disais-je en baissant les yeux, avant de sortir tous les cartons qu'on devra trier. Je pausais tout ça sur le lit. «  Ouais... On a du boulot, je sais... Tu as le droit de me taper. » Ajoutais-je pour essayer de détendre l'atmosphère. «  Enfin, j'arrête de parler, si tu ne m'as pas contacter pendant des semaines, ce n'est pas pour rien, je comprend que tu me déteste. »  
✻✻✻
CODES (c) LITTLE WOLF.


Plus maladroite que moi, il n'y a pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 10/03/2018
›› Commérages : 87
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Dacre Wonderful Montgomery
›› Schizophrénie : Cameron Thompson (Dylan O'brien), Shane Hollister (Jack Falahee), Jaxson Hamilton (Jesse Lee Soffer), Ryan Oakley (Chris Wood), Mia Smith (Ashley Benson), Alec Winterfell (Luke Mitchell), Matthias Di Lazio (Matthew Daddario), Sebastian Pryce (Cole Sprouse), Lou Perkins (Selena Gomez)
›› more about me

Re: Did you forget that we were even a thing ? ✻ DEBORAH ✻ ( Mer 4 Avr - 10:36 )

Did you forget that we were a thing ? ✻✻✻ «  Bah alors tu as perdu ta têt....... » Logan lit la surprise sur le minois de Deborah quand elle se rends compte qu'il est celui qui lui fait face. Attendait-elle quelqu'un en particulier ? Si tel est le cas, il fera vite. Il n'a pas prévu de passer toute la fin de soirée dans le coin. Il la salut, non se sentir directement mal-à-l'aise. Il n'est pas certain qu'elle veuille le voir. «  Salut.. » Bon, au moins, ils sont polis et c'est déjà un bon départ. «  Je... Ne m'attendais pas à ce que tu viennes un jour... » Vraiment ? « Ouais ... J'avais pas trop le temps, ni l'envie. » Debby doit être assez grande pour comprendre ses raisons. Après tout, c'est elle qui a voulu la méchante en rompant avec lui à l'aide d'un simple SMS. Logan, il pensait qu'avec le temps, ils avaient partagés quelque chose. Peut-être pas quelque chose d'ordinaire, comme les autres couples, mais il y avait de la confiance entre eux. Il aurait pu mérité un peu plus de sympathie de sa part. En tout cas, c'est ce qu'il pense. «  Non.. ça ne me gêne pas... Je ne vais pas les mettre de toute façon tes affaires ou te les voler... » Un peu d'humeur, c'est bien. Mais ceci ne lui donne même pas envie de sourire. Voir même rire. «  Faut qu'on trie un peu car j'ai tout foutu dans un carton, mais y'a des affaires à moi aussi, et j'ai pas eu le temps de ranger.. Enfin... J'ai eu la flemme ou manque de courage... J'en sais trop rien. » Il acquiesce et la suit jusqu'à sa chambre. Il connait le chemin depuis le temps. « Mhm. Je vois. » Un manque de courage aussi flagrant que celui de ne pas avoir eu le courage de tout lui balancer en face. «  Logan.. » Il s'arrête juste à temps pour ne pas rentrer dans Debby. Eh, attention ! «  Écoute... Je suis désolée. » Il souffle, voyant clairement où elle veut en venir. Alors, il se contente de baisser la tête et de se pincer l'arrête du nez. « T'as pas besoin d'expliquer Debby. C'est bon. » Il a compris. Elle n'aimait pas leur relation et il devait faire avec. Il n'était pas venu ici pour la reconquérir. Juste pour tirer un trait définitif sur ce qui faisait qu'il gardait en mémoire tous les bons moments qu'ils avaient passé ensemble cette dernière année. «  je n'aurais pas du tout mettre fin avec un sms, c'est.... Débile, infantile et même ridicule. Je sais que tu dois m'en vouloir, mais tu comprends que …. Il n'y avait plus grand chose entre nous si ? Je me voile la face en pensant ça tu crois ? Je ne dis pas que je ne t'aime pas, car ça serait complètement faux, t'es un mec génial. Mais je ne sais pas... J'ai l'impression qu'il manquait un truc.... » De l'amour, surement ? C'est la seule chose qui peu manquait si un couple ne tient pas. « Écoutes, Deb', c'est ton choix, ton avis. T'as pas besoin de me l'expliquer. C'est peut-être mieux ainsi. » Parce qu'ils ne sont possiblement pas fait pour finir ensemble. «  Ouais... On a du boulot, je sais... Tu as le droit de me taper. » Il esquisse un faible sourire. « C'est vrai que j'ai toujours eu tendance à être violent. » C'est bien, de détendre l'atmosphère. Surtout quand il voit le boulot qu'ils leur restent à faire et il est soudain pris d'une flemme flagrante. «  Enfin, j'arrête de parler, si tu ne m'as pas contacter pendant des semaines, ce n'est pas pour rien, je comprend que tu me détestes. » Détester ? Non. « Je ne te déteste pas Debby. » Il prends un carton et s'assoit par terre. Puis, il étale tout sur le sol. « J'avais juste pas la tête à m'occuper de ce problème là dernièrement. » Pas du tout même. Il prends un paquet remplis de photos et laisse la mélancolie prendre possession de son corps en es regardant. « Ma soeur est de retour en ville. Il manque des pompiers à la caserne alors j'accumule les heures de remplacements. Ah, et mon père est hospitalisé parce qu'il a un cancer. » Sans oublier cette rupture alors qu'il avait besoin de compter sur quelqu'un. « Alors, tu vois, te détester est le dernier de mes soucis. Puis malgré toute ma bonne volonté, j'y arriverai pas. » Pas faute d'avoir essayer une ou deux fois. « Et j'ai pas besoin de ta pitié non plus Deborah. Vraiment. Ca va vite aller mieux. » Parce que quand on touche le fond, on trouve toujours un moyen de remonter la pente.
✻✻✻
CODES (c) LITTLE WOLF.


I've made mistakes ♒︎ Baby, ain't no body gonna love me like the way you do and you ain't never gonna find a love like mine. Tell me what can I do to make it up to you? 'Cause what we got's too good to say goodbye, goodbye
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 14/10/2017
›› Commérages : 197
›› Pseudo : bananecuite aka Aurore.
›› Célébrité : Willa Holland, n'est-elle pas si belle ?
›› Schizophrénie : On dit de moi que je suis folle, je le suis un peu car j'ai plusieurs personnages dans ma tête, comme Tina ( Melissa McBride ) , comme Nikki ( Emily Kinney ), comme Mickael ( Jake Gyllenhaal ) , mais aussi Samantha ( Laura Vandervoort ) mais sinon, tout va bien.
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Did you forget that we were even a thing ? ✻ DEBORAH ✻ ( Mer 4 Avr - 15:39 )

Did you forget that we were a thing ? ✻✻✻L'ambiance était pesante, je ressentais une certaine gêne, un malaise... Je me sentais vraiment coupable. Je m'en voulais de lui avoir fais du mal. Je sais que notre relation était particulière, mais on avait quand même passé des très bons moments. Des fous rire, une complicité, des moments géniaux, mais voilà.. Je ne sais pas, il y avait quand même un manque entre nous. Surtout quand je voyais tous ces couples qui passaient sous mon nez. Bref, il n'avait pas eu l'envie de venir. Je le comprend. Je ne sais pas si j'aurais eu envie de voir mon ex s'il m'avait quitter en sms. Je baissais les yeux, honteuse. «  excuse moi.. » Murmurais-je. Je lui précisais qu'il fallait qu'on fasse un trie dans les affaires car j'avais un peu tout mélanger. J'allais jusqu'à la chambre avant que je ne m'arrête. J'ai senti qu'il avait faillit me foncer dedans. Je lui lançais encore un regard désolé. Ouais, je fais les choses maladroitement, c'est tout moi ça. Cela dis, j'avais ce besoin de m'expliquer. Même s'il ne voulait pas, il fallait que je le fasse car Logan n'est pas une personne que je dois jeter comme ça de ma vie. Ça me fou dans le mal cette idée, même si je l'aurais bien mériter en faite. Il me disait que c'était mieux comme ça. Certainement, mais là, ce que je vois, c'est un homme malheureux et dans le mal. Et je me disais que tout était de ma faute. «  Si j'ai besoin de m'expliquer. Je t'ai quitter dans la pire des manières. Je ne sais pourquoi j'ai fais ça. Peut-être que j'ai eu peur de ton regard, que j'ai eu peur de voir ta douleur en direct, j'en sais rien. Je ne veux pas que tu crois que notre relation n'était qu'une façade. C'est faux... On a vécu plein de chose merveilleux tous les deux, ça je ne peux pas le nié. Deux ans, ce n'est pas rien.. » Disais-je en laissant mon regard sur lui.

Après quoi, je prenais les cartons pour les mettre sur le lit et j'essayais de détendre l'atmosphère. J'y arrivais un peu vu que je voyais enfin un petit sourire sur son visage. Cela me faisait un peu sourire aussi. «  Ouais, je me disais bien comment des bleues pouvaient apparaître sur mon corps. » Je viens me mettre sur le lit en tailleur en le laissant vider un des cartons. Le fait qu'il ne me déteste pas, ça me rassure mais je sais bien qu'il ne veut pas rester des heures avec moi. Je fronçais un peu les sourcils quand j'apprends la vérité. Putain, j'ai choisi vraiment le bon moment pour lui mettre ça sur dos. Je me sentais vraiment bête. Et le fait que son père soit à l'hôpital ça me faisait mal au cœur. Je connaissais bien sa famille, je m'étais attachée à elle et j'avais envie de pleurer. Je ne sais pas, je me sentais encore plus mal de l'avoir quitter dans un moment difficile. Je le laissais parler, avant de finalement, le prendre rapidement dans mes bras. Je ne sais pas pourquoi je fais ça, ou si, parce que quoi qu'il me dise, je n'aime pas le savoir dans le mal. Il peut me repousser, peut importe, je tentais quand même.  «  Arrête de dire n'importe quoi. Je ne te prend pas en pitié. Ton père compte pour moi, comme tu comptes pour moi et tu as des soucis. Tu peux faire le mec qui est fort, ne me dit pas que tu es le mec le plus heureux de la terre. Et j'aurais dû être là pour toi... Parce que tu ne peux pas vivre ça tout seul. » Je me remettais correctement sur le lit avant de voir ces photos. Je souriais un peu en voyant l'une d'entre elle. Cela me faisait revenir à nos moments passés ensemble.  «  Ton père.. C'est grave ? Fin... Ils peuvent le sauver.. ? » Je devais poser cette question , alors que je venais prendre l'une de ses mains. «  Pour être honnête, moi non plus, je n'ai pas une vie très joyeuse. Enfin... Moins pire que toi. J'ai eu un accident de voiture avec un ami, alors autant te dire que.... Je ne veux plus jamais grimper dans une voiture. J'ai rien de bien grave, à part mon épaule qui me fait parfois mal et ma jambe, mais bon. C'est rien comparer à toi. » Disais-je en plissant le nez.
Je relevais mon visage vers lui. «  Tu sais quoi ? » Je me levais et je viens prendre l'une de ses mains pour sortir de la chambre. «  On va prendre tes affaires plus tard, on va se changer les idées. Déjà, tu ne vas pas avoir le choix, je vais te faire dormir après cette journée, tu mérites un bon sommeil. Mais avant, on va profiter du soleil. Et, tu ne me dis pas non, tu n'as pas le choix. Je te dois bien ça de toute façon. » Je l'attirais avec moi vers l'extérieur. «  Tu te souviens de la cabane où on allait souvent pour écouter des musiques à fond, ou juste regarder l'horizon et parler ? Bah on va aller là bas monsieur parce que tu as besoin de penser à autre chose, alors je vais t'occuper.. »  
✻✻✻
CODES (c) LITTLE WOLF.


Plus maladroite que moi, il n'y a pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 10/03/2018
›› Commérages : 87
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Dacre Wonderful Montgomery
›› Schizophrénie : Cameron Thompson (Dylan O'brien), Shane Hollister (Jack Falahee), Jaxson Hamilton (Jesse Lee Soffer), Ryan Oakley (Chris Wood), Mia Smith (Ashley Benson), Alec Winterfell (Luke Mitchell), Matthias Di Lazio (Matthew Daddario), Sebastian Pryce (Cole Sprouse), Lou Perkins (Selena Gomez)
›› more about me

Re: Did you forget that we were even a thing ? ✻ DEBORAH ✻ ( Hier à 17:09 )


Did you forget that we were a thing ? ✻✻✻ Remords, culpabilité, malaise, gêne. Autant de sentiments et sensations qui traversent Déborah et Logan en ce moment même. Le jeune homme reveraitd'être partout sauf ici. Finalement, il se demande si son idée initiale était une bonne chose. « excuse moi.. » C'est bon. Ça va. Il ne lui veux pas, plus. Sa colère est passé. C'est déjà une bonne chose. Logan n'a même pas besoin d'explication. Il s'y est fait. Il ne se pose plus de question. « Si j'ai besoin de m'expliquer. Je t'ai quitter dans la pire des manières. Je ne sais pourquoi j'ai fais ça. Peut-être que j'ai eu peur de ton regard, que j'ai eu peur de voir ta douleur en direct, j'en sais rien. Je ne veux pas que tu crois que notre relation n'était qu'une façade. C'est faux... On a vécu plein de chose merveilleuses tous les deux, ça je ne peux pas le nié. Deux ans, ce n'est pas rien.. » En effet, ce n'est pas rien. C'est même beaucoup pour le blond. Sa seule et vraie relation. Déborah a été une rares femmes dans sa vie à le voir normalement et ça, il ne peux pas l'oublier non plus. « C'est rien Deb'. Je te l'ai dit, je t'en veux pas. » Et c'est vrai. Quand il pose les yeux sur elle, ce n'est juste qu'un immense vide qui s'empare de lui. Il allait devoir apprendre à le combler maintenant. Et comme pour le lui prouver, il dépose un baiser sur sa joue avant de continuer sa route. Il était venu récupérer ses affaires, rien d'autres.

Il s'installe à terre, ouvre le carton et offre un sourire à la petite blague deDeborah. « Ouais, je me disais bien comment des bleues pouvaient apparaître sur mon corps. » Parce qu'elle se posait vraiment la question ? Il en doutait. « Arrête de dire n'importe quoi. Je ne te prend pas en pitié. Ton père compte pour moi, comme tu comptes pour moi et tu as des soucis. Tu peux faire le mec qui est fort, ne me dit pas que tu es le mec le plus heureux de la terre. Et j'aurais dû être là pour toi... Parce que tu ne peux pas vivre ça tout seul. » C'est vrai que Debby avait toujours eu la capacité à le canaliser, à comprendre ses pensées parfois incohérentes. « J'étais pas tout seul. » Il y avait Oscar, Caitlin. Même son autre grande soeur etait revenu. « Puis j'avais pas beaucoup de temps libre alors ... J'y ai pas vraiment réfléchi. » Un temps libre qu'il ne s'offrait pas. Il ne voulait pas réfléchir. « Ton père.. C'est grave ? Fin... Ils peuvent le sauver.. ? » Lle veridict etait tombé presque dès le départ. Ses epaules s'affaissent, son dos se creusent et sa mine s'attriste. « Non. Il est en stade terminal. » Il ne lui reste plus beaucoup de temps. Les médecins disent quelques mois. Logan prie pour qu'ils se trompent. Son pere a toujours été son modele. C'était le membre aimé par toute la famille. Il n'aurait probablement pas été aussi détruit si c'était sa mère à la place. Aussi étrange que cela puisse paraître, il avait du mal à porter cette dernière dans son coeur. « Pour être honnête, moi non plus, je n'ai pas une vie très joyeuse. Enfin... Moins pire que toi. J'ai eu un accident de voiture avec un ami, alors autant te dire que.... Je ne veux plus jamais grimper dans une voiture. J'ai rien de bien grave, à part mon épaule qui me fait parfois mal et ma jambe, mais bon. C'est rien comparer à toi. » Quoi ? Il glisse vers elle et lui prends les mains. « T'es sûr que ça va ? » Le blond ne veux prendre aucun risque, mais Debby a déjà autre chose en tete. « Tu sais quoi ? » Non. Il va bientôt le savoir. « On va prendre tes affaires plus tard, on va se changer les idées. Déjà, tu ne vas pas avoir le choix, je vais te faire dormir après cette journée, tu mérites un bon sommeil. Mais avant, on va profiter du soleil. Et tu ne me dis pas non, tu n'as pas le choix. Je te dois bien ça de toute façon. » Mais ... Déborah le tire déja par la main avant qu'il ne dit quoi que se soit. Silencieux, il la suit jusque dehors. « Tu te souviens de la cabane où on allait souvent pour écouter des musiques à fond, ou juste regarder l'horizon et parler ? Bah on va aller là bas monsieur parce que tu as besoin de penser à autre chose, alors je vais t'occuper.. » Oui, il se souvient. Ils avaient meme manger là-bas un soir. Une sorte de diner romantique qui avait viré au fiasco, comme toujours avec eux deux. Il avait suffit d'une petite bestiole pour que les rires débarquent et qu'ils finissent par ne faire que ça : rire et dire des débilités. « Tu me dois rien Debby. » Néanmoins ... « Mais je dis pas non à ce que tu m'epuises. » Il a fichtrement besoin de dormir. C'est un fait avéré.

Ils marchent, la main toujours liées jusqu'au parc. Ils ne disent pas un mot jusqu'a ce qu'ils soient installés dans cette cabane. « Tu sais ... Quand j'ai reçu ton SMS, je t'en ai voulu. » Un peu. Pas non plus énormément. « J'étais déçue que me le dise pas en face. Je pensais qu'on partageait quand même quelque chose de spécial. » Même s'ils étaient plus souvent entrain de parler et s'amuser plutôt que de se comporter comme un veritable couple. Ca, Logan l'avait compris en observant les autres. Ils ne cessaient de s'embrasser. Et sur ce point, les deux anciens amoureux n'étaient pas les premiers à le faire, préférant faire autre chose à la place. « Mais j'ai compris où tu voulais en venir, au final. Et j'ai vu que tu avais raison. » Ils n'étaient peut-être pas aussi amoureux qu'ils le laissaient paraître.
✻✻✻
CODES (c) LITTLE WOLF.


I've made mistakes ♒︎ Baby, ain't no body gonna love me like the way you do and you ain't never gonna find a love like mine. Tell me what can I do to make it up to you? 'Cause what we got's too good to say goodbye, goodbye
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞

›› It's my life
›› more about me

Re: Did you forget that we were even a thing ? ✻ DEBORAH ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

Did you forget that we were even a thing ? ✻ DEBORAH

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération