please don't be dead (Rowid)

 :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 27/03/2018
›› Commérages : 278
›› Pseudo : Padawan (la preuve, check l'avatar)
›› Célébrité : Rey (a) (Daisy Ridley)
›› Schizophrénie : Keshia (Lupita Nyong'o)
›› more about me

please don't be dead (Rowid) ✻ ( Sam 31 Mar - 22:53 )


Nawid & Rory
Please don't be dead


Je ne savais plus quelle heure il était. Ni quel jour nous étions à vrai dire. j’avais perdu le fil du temps à force de répéter, répéter et répéter. Grace me disait que je travaillais trop et elle avait raison. Je travaillais trop et je négligeai ma santé. J’étais à l’opéra depuis de longues heures à peaufiner ma technique, la danse du cygne noir. Je n’avais aucun mal avec Odile bien que je sois aussi immaculée que Nina dans Black Swan mais la comparaison s’arrêtait là. Scraps dormait dans un coin, blasé de voir sa mère autant travailler et songeant sans doute au bol de croquettes qui l’attendait en rentrant. Je finis cependant par m’écrouler au sol à bout de force avant de me rendre compte que la nuit était tombée et cette dernière bien avancée. Peinant à me relever, je me dirigeai jusqu’à mon sac pour en sortir mon sandwich et ma bouteille d’eau. je finis par m’asseoir contre les miroirs pour manger avant que le gardien ne vienne gentiment me mettre dehors. J’étais toujours la première arrivée et la dernière partie. Ça pouvait en devenir lassant à la longue. J’étirai donc tous mes muscles endoloris avant d’appeler mon chien qui me suivit docilement. La nuit était belle et assez chaude, étant venue en courant ce matin, je devais me contenter de mes pieds pour rentrer. Tout en mastiquant mon sandwich je commençai à flâner dans les rues pour voir que les gens sortaient. Ils s’amusaient et avaient une vie sociale. J’en avais une aussi d’ordinaire mais là, je n’avais plus le temps. La date échéance de la première arrivait et mon besoin d’être parfaite primait sur mes amis. Je marchai depuis longtemps lorsque soudain, je rentrai dans quelqu’un. Aussitôt mon corps partit en avant et je me retrouvai face contre le sol avant de pousser un cri de douleur. Paniquée, je vérifiai que mes jambes n’avaient rien et que mon chien me suivait toujours avant de voir un homme assis, les yeux clos. Oh pitié, faites qu’il ne soit pas mort. Je n’eus pas le temps de ranger mon casse-dalle que Scraps me fonça dessus pour le manger. « Scraps, dis-je indignée avant de me redresser. » puis, je m’approchai de la personne inerte pour me baisser face à lui. La pénombre ne me permettait pas de discerner pleinement son visage. Je claquai des doigts pour voir que je n’avais aucune réponse. « Monsieur, demandai-je d’une voix toute douce et sans doute pas assez forte, vous êtes mort ? » Je me penchai pour poser mon oreille sur sa poitrine et sentir que non, il dormait juste. Mais personne ne devrait dormir dans la rue, bon sang ! Par les temps qui courent, ce n’est pas sûr. « Monsieur, réveillez-vous, le secouai-je énergiquement, vous pouvez pas rester là ! C’est dangereux ! » Ne me dites pas que j’allais devoir trainer ce mec jusque chez lui. il devait faire vingt kilos de plus que moi et je n’avais pas la même force que Joie dans Vice Versa lorsqu’elle trainait Tristesse. Alors, je fouille dans ma sacoche pour en sortir ma bouteille d’eau et humidifier mes mains et venir tapoter doucement son visage. « Hé, réveillez-vous ! Vous devez m’aider. Plus vite vous ouvrirez les yeux, plus vite je pourrais vous… » Vous quoi ? Vous ramener à la maison pour vous tenir les cheveux lorsque vous serez en train de vomir dans ma bassine ? Oui c’est sans doute ça. « Plus vite vous serez couché sur quelque chose de confortable. S’il vous plaiiiiit ! Je suis fatiguée et ne me forcez pas à utiliser mon molosse pour vous tirer jusque chez moi. » Tu parles d’un molosse, un bouledogue français avec une langue de trois kilomètres. Ahah, parfois, j’étais très drôle. Ou juste désespérée.   
AVENGEDINCHAINS



Ton ami c’est moi.Tu sais, je suis ton ami. Quand tout s’embrouille, en vadrouille, loin, très loin de ton lit douillet. Rappelle-toi ce que ton vieux pote disait.   Oui, je suis ton ami.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 22/03/2018
›› Commérages : 275
›› Pseudo : Harmajabb-Mr.Turtle (ouais moi je me cache pas et fais pas d'inscription fourbe. môa !!)
›› Célébrité : Oscar Isaac
›› Schizophrénie : Anthony Gresham (Jeffrey Dean Morgan), Simone Esposito (Ryan Gosling), Timothy Mancini (Jon Hamm), Brianna Holloway (Millie Bobby Brown), Eliott James (Colin Firth)
›› more about me

Re: please don't be dead (Rowid) ✻ ( Dim 1 Avr - 14:32 )

please don't be dead !
Nawid & Rory
J’ai froid.
Pas grave, j’ai mon manteau et j’ai juste à monter les épaules jusqu’à mes oreilles. Mais je n’y arrive pas. Alors je garde quand même les épaules le plus haut possible, ça me tient chaud, mais ça me fait mal aussi. Je croise les bras contre mon torse et continue d’attendre tout en … somnolant. Ouais. J’suis resté jusqu’à l’heure de la fermeture et on m’a jeté dehors parce que je voulais pas sortir. Alors j’vais attendre et squatter devant la porte et puis voilà. Ils vont râler, rien à faire. J’veux mon verre. Je l’avais même pas terminé et j’avais payé pour le terminer merde. Je veux mon verre que je puisse terminer en paix. Alors en pas content que je suis, je décide de squatter et attendre l’ouverture. Sauf que quand on fait rien et qu’on s’emmerde, même mon téléphone n’a plus de batterie… Ben, on s’endort. Alors je me suis endormi comme une crêpe. Je ne sais pas combien de temps est passé, mais je dormais bien jusqu’à que je grogne quand j’ai eu une douleur, sûrement le vilain chevalier qui vient de me péter les pieds avec son cheval qui est tombé parce que mes pieds sont d’acier. Bwahaha. Bien fait pour votre tête. Je m’enfonce encore dans mon sommeil, bien tranquille, on m’avait fait revenir un peu à la surface quand on s’est cogné. Je croyais qu’on en avait fini là, mais non, on me fait revenir à la surface avec les petits bruits que j’ignore encore. Je m’enfonce, je m’endors totalement, mais à fond. On me secoue au final, j’entends à peine une voix féminine et je grogne à peine. Mon sommeil n’a pas duré longtemps et si c’est pour me dire que c’est ouvert, c’est que le temps passe plus vite aux USA que chez moi, le temps défile à une vitesse folle oui, le soleil part vite et tout… Tout tout ça oui…

PAT PAT PAT aieuh. On me tape là ? « Hé, réveillez-vous ! Vous devez m’aider. Plus vite vous ouvrirez les yeux, plus vite je pourrais vous… » TAP TAP TAP. Ouais on me tape les joues, ça fait mal et j’aurai voulu dégager cette main dérangeante, mais j’ai la flemme, ça finira par s’arrêter. « Mh…? Ouvert ? » fis-je dans la langue anglaise un peu maladroit, alors que j’ai toujours les yeux fermés. « Plus vite vous serez couché sur quelque chose de confortable. S’il vous plaiiiiit ! Je suis fatiguée et ne me forcez pas à utiliser mon molosse pour vous tirer jusque chez moi. » « Molosse ? » c’est quoi ce mot ? Je ne connais pas… Pfff. Je suis trop fatigué pour faire mon curieux dans la langue Anglaise. Je soupire longuement et décide d’ouvrir mes yeux alors que je suis méga fatigué. « Coucou le chien. » fis-je en faisant un coucou alors que c’était la première chose que je vois avant de tourner mon regard vers une personne. « Coucou vous. » Une pause et je tourne mon regard vers la porte du bar qui est toujours fermée. « Ah. Pas ouvert encore… Pfff. » soupirai-je alors que je laisse retomber ma tête contre le mur métallique qui fait un bruit. « Aieuh. » grimacai-je. Ça fait mal. « Vous êtes jolie ! » fis-je en souriant avant de refermer les yeux pour me rendormir.
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 27/03/2018
›› Commérages : 278
›› Pseudo : Padawan (la preuve, check l'avatar)
›› Célébrité : Rey (a) (Daisy Ridley)
›› Schizophrénie : Keshia (Lupita Nyong'o)
›› more about me

Re: please don't be dead (Rowid) ✻ ( Dim 1 Avr - 18:29 )


Nawid & Rory
Please don't be dead


Ma grand-mère m’avait qu’il fallait que j’arrête de jouer les saintes avec les inconnus mais c’était plus fort que moi. Agenouillée devant ce monsieur qui sentait l’alcool à plein nez, je ne peux décemment pas le laisser là. Déjà parce qu’il faisait froid et qu’il risquait d’attraper une pneumonie et ensuite parce qu’il n’a pas l’air méchant. Alors qu’il ouvre les yeux, je constate donc qu’il n’est pas anglais, ni même américain vu son accent. Il murmure quelques mots à l’intention de Scraps qui ne bouge pas et attend sans doute qu’on reparte vers sa gamelle pour finalement tourner la tête vers moi. « Bonsoir. » Je lui fais un petit sourire avant de sentir le rouge de me monter aux joues alors qu’il dit que je suis jolie. Stupide Rory complètement naïve. « Non, non, non, ne vous rendormez pas ! » Trop tard. Punaise mais dans quelle galère me suis-je fourrée ? je m’approche de lui pour l’attraper par le bras mais un homme qui dort est un poids mort et pèse donc le double de son poids. Aux grands maux les grands remèdes, je me redresse pour appeler un taxi qui passait -par miracle- par là. Le chauffeur s’arrête et je lui demande de baisser la vitre. « Excusez-moi, bonsoir. » Le mec me jette un regard blasé avant de soupirer. « Mon copain a trop bu et a perdu connaissance, est-ce que vous pourriez m’aider ? Je double le prix de la course. » Grace allait me tuer mais j’en avais les moyens et il était hors de question que je laisse ce monsieur qui me trouvait jolie ici. Sans doute car il m’avait flattée ou à cause de ma grande bonté d’âme. Le gars descend en grommelant dans la barbe et se dirige vers mon pseudo-copain -que je ne connais pas- pour m’aider à le soulever. « Merci. Je lui ai dit de ne pas trop faire la fête mais vous savez comment ils sont. Dès qu’ils ont un truc à fêter, ils ont la main lourde sur le… » Je me penche pour renifler monsieur l’alcoolique. « Le whisky. Allez mon chéri, on rentre à la maison. » A deux, on parvient difficilement à le soulever pour l’engouffrer dans l’habitacle du véhicule. A coups sûrs, il devait être tombé dans les pommes. Je défais mon écharpe pour lui passer autour du cou avant de l’attraper vers moi. Il était glacé. D’une main, je frotte son dos, posant sa tête sur mon épaule avant d’indiquer l’adresse de mon domicile au conducteur bien aimable. « Allez mon cœur, on sera bientôt à la maison. » Une fois devant, je descends pour le tirer avec peine du taxi. « Je vous donnerai un bon pourboire si vous m’aidez à l’emmener jusqu’au canapé. » Heureusement que les chauffeurs sont avides sinon je ne sais pas comment j’aurai fait. A deux, on se saisit de lui et il le garde en position verticale tandis que j’introduis les clés dans la serrure. La maison est plongée dans la pénombre. Grace n’est pas là. Je défais mes chaussures avant de prendre le relais sur notre poids mort en donnant son dû au chauffeur pour m’appuyer contre le mur, précédée de mon chien qui coure jusqu’à sa nourriture. Son Graal. Ne me souciant pas de lui, je dépose l’étranger sur mon canapé avant de lui ôter ses chaussures et les couches de vêtements en trop pour le coucher doucement. Puis, je décide de partir lui chercher un remède qui le ferait sortir de sa torpeur. Je devais savoir si j’avais quelqu’un à prévenir. Une femme, ou un petit-ami, on ne sait jamais. Je verse l’alcool que ma sœur gardait des suites de sa dépression dans un verre avant d’aller jusqu’au gars qui n’avait pas bougé d’un cil et agiter le verre sous son nez. « Monsieur, il est temps d’émerger. Je dois savoir si je dois prévenir quelqu’un ou je ne sais pas pour que soit on puisse venir vous chercher ou qu’on ne s’inquiète pas pour vous… » Je m’assois sur la table basse continuant d’agiter le verre comme s’il s’agissait d’un jouet en attendant une réaction. N’importe laquelle pourvut qu’il ouvre de nouveau son regard sombre et qu’il baragouine des mots dans sa langue, histoire de savoir qui il était et ce que je devais faire.   
AVENGEDINCHAINS



Ton ami c’est moi.Tu sais, je suis ton ami. Quand tout s’embrouille, en vadrouille, loin, très loin de ton lit douillet. Rappelle-toi ce que ton vieux pote disait.   Oui, je suis ton ami.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 22/03/2018
›› Commérages : 275
›› Pseudo : Harmajabb-Mr.Turtle (ouais moi je me cache pas et fais pas d'inscription fourbe. môa !!)
›› Célébrité : Oscar Isaac
›› Schizophrénie : Anthony Gresham (Jeffrey Dean Morgan), Simone Esposito (Ryan Gosling), Timothy Mancini (Jon Hamm), Brianna Holloway (Millie Bobby Brown), Eliott James (Colin Firth)
›› more about me

Re: please don't be dead (Rowid) ✻ ( Dim 1 Avr - 23:55 )

please don't be dead !
Nawid & Rory
Non, non, non, ne vous rendormez pas !
Trop tard, je me suis endormi.

C’est vraiment trop me demander de garder les yeux ouverts en fait, alors je les ai refermé et c’est devenu tout facile. Je suis bien dans un meilleur monde, où il fait chaud, aride, du soleil, un peu de lac et des arbres. On a des oranges aussi, c’est super agréable. Je suis de retour dans mon pays, où j’étais bien, allongé sur cette chaise longue et je regarde tout ce paysage autour de moi. Je profite de la beauté du pays et d’entendre la langue. Seulement, ça bouge, la terre bouge en fait. Ça crée des fissures et subitement, j’ai eu un choc à l’arrière de la tête qui m’a propulsé et je suis tombé en avant, dans le trou de cette fissure. Je tombe dans le vide, de plus en plus sombre. Au fur et à mesure, j’ai pour compagnie des obus. Je crois. Je ne sais pas, je ne m’y connais rien en obus, mais ça tombe vers le sol, s’il y en a pour que ça explose… Mais à force de tomber dans le vide, à frôler l’air frais, je commence à avoir froid, quoique j’ai déjà froid depuis le début. Je ne me sens pas bien, mais je vois le soleil venir et je lui ai dit coucou. J’entends parler de maison. Et ma maison, c’est à Chiraz, on va à Chiraz ? Pourquoi je suis dans les airs alors ? Est-ce que ce sont les airs de Chiraz ? Je ne crois pas que c’est ma maison là-bas, ça ne l’est plus depuis que je me suis engagé à l’armée. Je n’ai plus de maison. C’est ça qui est dur. Je ne sais pas où je suis censé être et si je suis là… Aux États-Unis c’est parce que j’ai sauvé un gars, mais si je n’avais pas sauvé quelqu’un, où est ce que j’aurai été hein ? J’entends des voix, mais je n’arrive pas à bien les comprendre tellement elles sont lointaines, mais aussi parce qu’ils parlent très vites, trop vite. Je soupire et je ne sais pas ce qui s’est passé dans mon rêve, mais j’ai les pieds au sol là. Je ne sais pas quand j’ai atterri et où sont passé les obus. Mais je ne peux pas bouger, c’est comme si mes pieds étaient coincés au sol et j’ai beau gigoter dans tous les sens, je ne peux pas m’en sortir. Pourtant, je vois des personnes venir et elles ne sont pas amicales. Et étrangement, y a tellement de détails, comme si je revivais ce moment-là. L’une des personnes me pousse, je tombe à terre comme si mes pieds se sont détachés et que je n’en avais plus.

Est-ce que tu connais les bases ?! C’était souvent ces questions qu’on me posait souvent. Si tu ne le dis pas, on s’occupera de ta soeur. J’ai beau secouer la tête, dire que je n’en savais rien, de ne pas qu’on s’en prenne à elle. Subitement j’ai eu cette douleur et en même temps une odeur que je reconnaissais bien entre mille qui m’a fait sursauter tout d’un coup sur le canapé. Je ne réalise pas de suite où je suis, du moment où je sens mon coeur battre la chamade et réalise que ce n’est qu’un rêve. J’avoue que les rêves sont assez étranges, mais il y a toute une psychanalyse dessus. Tout a une signification et elle est très claire… Enfin presque claire… J’analyserai plus tard, déjà faut que je me calme de ce cauchemar qui n’a pas été achevé. Je lâche un gros soupir et enfonce ma tête contre … Je fronce les sourcils quand je réalise à peine que c’est un coussin ? Je tourne ma tête et plisse les yeux parce qu’il y a trop de lumière, je remarque une jeune brune qui continue de bouger un verre sous mon nez, enfin entre nous. Je ne me rappelle pas trop ce qui s’est passé, je suis toujours aussi confus et mes pensées… Partent en vrille que j’en referme les yeux et marmonne un léger. « Désolé… » Je passe la main sur mon front qui me fait mal. En fait, j’ai mal partout, surtout au ventre. « Alcool de merde… » grognai-je avant d’essayer de me reprendre et retrouver son regard. « Où-est ce que je suis ? » Parce que c’est certain que ce n’est pas chez moi. Je cherche de ma main libre mon téléphone que je sortis de la poche avant de soupirer qu’il n’a plus de batterie… Ah oui merde, c’est vrai. J’ai rien pour… Pfff. Je le laisse retomber sur mon ventre qui me fait mal. En fait, je ne me sens pas trop bien. C’est pas mieux et la lumière est trop gênante… Je mets la main par dessus mes yeux pour les protéger. « Bonjour. » fis-je tout bêtement à la personne en face de moi avec un petit sourire gêné.
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 27/03/2018
›› Commérages : 278
›› Pseudo : Padawan (la preuve, check l'avatar)
›› Célébrité : Rey (a) (Daisy Ridley)
›› Schizophrénie : Keshia (Lupita Nyong'o)
›› more about me

Re: please don't be dead (Rowid) ✻ ( Lun 2 Avr - 0:14 )


Nawid & Rory
Please don't be dead


Les gens plongent souvent dans l’alcool pour oublier leurs tracas. Je ne pouvas pas leur jeter la pierre car j’en avais le parfait exemple à la maison. Grace avait un souci d’addiction. Je la soupçonnai même d’être accro à la drogue ou quelque chose de plus fort. Il faut dire que la vie ne nous avait pas épargné. A commencer par notre enfance. Notre mère n’était pas saine d’esprit. Elle ne cessait de nous dire que nous n’étions que de vilaines filles, que nous n’étions pas les siennes. Mon père essayait sans cesse d’arrondir les angles alors que ma sœur devint de plus en plus enragée. Grace était si fragile. De nous deux, on pourrait croire que je suis la moins robuste. Je suis plus petite, plus jeune, je n’ai aucune expérience de la vie, des hommes en général et pourtant. Je continue de croire qu’un jour notre vie sera meilleure. Elle l’était ici. Nous n’avions plus nos soucis de famille ni la bagage « votre cinglée de mère a buté votre père avant de faire cramer comme une sorcière ». je me souvenais du regard des gens sur les orphelines Powells après l’incendie de notre demeure. Tout était parti en fumée. Tous nos souvenirs, notre chien, tout. Et pourtant. Grace est tombée de haut. Elle a commencé à avoir de mauvaises fréquentations alors que j’oubliai dans la danse. Combien de fois ma grand-mère est-elle venue me chercher alors que j’avais les pieds en sang, alors que je ne pouvais même plus marcher ? Puis un jour, ma sœur ainée a craqué. Je ne supporte plus l’Angleterre et elle est partie. Elle m’a laissée. Magda était une femme douce mais elle était comme sa fille. Un peu folle. l’étais-je également ? Je ne pensais pas. je n’en étais pas sûre. Je savais que ma sœur par contre avait hérité des mauvais côtés de notre famille. A cause de cette putain de maladie qui était en train de la tuer. A cause de plein de facteurs dont j’en ignorai la teneur. Je me contente de déposer doucement l’étranger sur le canapé avant de défaire ses chaussures, mon écharpe ainsi que la sienne et de poser doucement un plaid sur lui. Scraps, une fois nourri, vint me rejoindre alors que je me posais sur la table basse. J’avais allumé l’interrupteur car le jour n’était pas encore levée. Il n’était pas rare que je fasse des nuits blanches et que j’en oublie de dormir pour répéter. Le rôle était tellement important. Doucement, je le sens qui émerge. Il commence à remuer un peu avant d’ouvrir les yeux. Ses pupilles se dilatent et je vois bien qu’il souffre. Je reste de marbre, n’osant dire quoique ce soit mais je le regarde bouger. « Vous êtes chez moi. Je pense que vous vous êtes assoupi devant le bar et comme il faisait froid, je ne voulais pas vous laisser à l’extérieur. » Je me mords l’intérieur de la joue avant de poser le verre à côté de moi alors qu’il passe sa main sur ses yeux. « Oh pardon. » Il est vrai que n’ayant jamais bu une goutte d’alcool de ma vie, je ne pouvais pas savoir ce qu’on ressentait après en avoir trop ingurgité. J’attrape la télécommande pour faire baisser les lumières. « Ça va mieux ou vous voulez que j’éteigne ? » Je n’aime pas la pénombre. Ça me rappelait mon agression. Mais j’y avais survécu grâce au kendo et je ne pensais pas que les hommes étaient foncièrement mauvais. Juste celui-là. il avait été jugé et était en prison. « Bonjour. » Je passe une main dans mes cheveux aussi mal à l’aise que lui. « Je m’appelle Rory et voici Scraps. Si… enfin… » Et voilà que ça recommençait. Ma difficulté à articuler. à parler en présence des inconnus. « Si… si vous avez besoin de quoique ce soit dites-le moi. la nuit est encore jeune, vous pouvez vous rendormir. Ou j’ai… enfin… il y a… il y a la douche pour vous… enfin vous voyez… » J’essaie de bien choisir mes mots mais devant un étranger, c’est difficile. J’avais cru comprendre qu’il ne parlait pas très bien notre langue et avec son accent, il n’y avait aucun doute. Je me sens rougir à gigoter sur la table comme une petite fourmi qu’on aurait capturé. « Hm. Je vais vous laisser mais si vous avez besoin de quoique ce soit, appelez-moi. j’ai le sommeil léger et vous êtes en sécurité. Sauf si on prend part de… » mon stupide chien qui venait de sauter sur le canapé pour aller aux côtés de l’étranger et poser sa tête sur son ventre avec sa langue extrêmement longue. « Scraps, descends. Ne dérange pas le monsieur ! Dis-je indignée. » Mais ce chien n’en faisait qu’à sa tête. Stupide canidé pas dressé.   
AVENGEDINCHAINS



Ton ami c’est moi.Tu sais, je suis ton ami. Quand tout s’embrouille, en vadrouille, loin, très loin de ton lit douillet. Rappelle-toi ce que ton vieux pote disait.   Oui, je suis ton ami.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 22/03/2018
›› Commérages : 275
›› Pseudo : Harmajabb-Mr.Turtle (ouais moi je me cache pas et fais pas d'inscription fourbe. môa !!)
›› Célébrité : Oscar Isaac
›› Schizophrénie : Anthony Gresham (Jeffrey Dean Morgan), Simone Esposito (Ryan Gosling), Timothy Mancini (Jon Hamm), Brianna Holloway (Millie Bobby Brown), Eliott James (Colin Firth)
›› more about me

Re: please don't be dead (Rowid) ✻ ( Lun 2 Avr - 1:53 )

please don't be dead !
Nawid & Rory
Chez elle. Ok. Cool. Je suis pas dehors.
Mais je suis chez qui, parce que je ne vais pas l’appeler elle. Je me sens assez gêné que j’ai eu envie de dormir devant le bar pour pouvoir fini mon verre qui est dedans. Je faisais le siège en fait et j’ai lamentablement échoué. Je crevais de froid surtout. « Merci. » fis-je, la main devant les yeux parce que j’ai l’impression que je me défonce les rétines comme ça, que ça me brûle. Je n’aime pas ça. Elle s’excusait pour je ne sais pas pourquoi et j’ai vite la réponse quelques secondes plus tard, la lumière qui se tamise petit à petit et j’ose avec le peu de confiance de regarder sans avoir à mettre la main par dessus avant de soupirer. « C’est ok comme ça. » C’est cool cette option de pouvoir changer l’intensité de la lumière, ça pourrait être sympa si je l’avais chez moi, faudrait que j’en parle à Max… Si je n’oublie pas bien sûr. Je tourne mon regard vers la personne qui m’a aidée, je devrais la remercier, mais je l’ai déjà remerciée alors je ne sais pas quoi dire… Donc, je dis bonjour avant de réaliser que j’ai également déjà dit bonjour. Je soupire un peu et laisse retomber ma main sur mon torse avant de remarquer le tissus doux… Oh une couverture. Au final je l’agrippe un peu contre moi sans dire un mot. « Nawid. » me présentai-je avant de me rendre compte que je l’ai interrompue. « Oh pardon. » Je me tais, je vais arrêter de parler, je ne dis plus rien. J’hoche silencieusement la tête pour dire que j’avais compris. « Je sais parler Anglais, mais je suis trop fatigué pour… euh… Réfléchir en Anglais. » Et faut savoir que je suis en train de penser en Persan, alors c’est encore plus dur. Elle allait me laisser, alors je vais pouvoir me reposer me sachant en sécurité, c’est cool, mais je ne suis pas sûr de pouvoir retrouver le sommeil, je ne vais quand même pas empêcher la jeune femme de s’endormir quand même. Puis on ne s’est sûrement pas attendu à ce que le chien finisse par trouver la force de ses petites pattes à me marcher dessus et s’installer sur mon ventre. Je ricane un peu et pose la main sur la tête du chien alors que Rory s’énerve après la bête qui n’en fait au’à sa tête. « C’est ok, j’adore les chiens. » fis-je en le laissant lécher ma main et ça m’amuse autant plus. « Comment… Euh… Vous m’avez pris du bar jusqu’à ici ? » Pas parce que je doute de sa force, et encore, je ne devrais pas autant parler avec elle surtout qu’elle a besoin de dormir. « Il peut rester, ça ne me dérange pas » fis-je avec l’envie de dormir, tout en espérant que je n’ai pas ce rêve récurrent qui fait que ça me fait toujours réveiller plusieurs fois dans la nuit. En plus j’ai pas mon fichu somnifère…
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 27/03/2018
›› Commérages : 278
›› Pseudo : Padawan (la preuve, check l'avatar)
›› Célébrité : Rey (a) (Daisy Ridley)
›› Schizophrénie : Keshia (Lupita Nyong'o)
›› more about me

Re: please don't be dead (Rowid) ✻ ( Lun 2 Avr - 20:15 )


Nawid & Rory
Please don't be dead


Je vois bien qu’il n’a pas l’air bien. Sans doute dû à l’alcool. Alors je tamise la lumière. Avec nos salaires conséquents et l’héritage de notre grand-mère, nous avions les moyens de vivre dans un certain confort avec Grace. Cette dernière était d’ailleurs aux abonnés absents. Je m’en formaliserai plus tard. Il n’était pas rare qu’elle découche pour aller chez une de ses conquêtes ou qu’elle reste chez des amis. Nous étions devenues si différentes. J’ai un petit sourire avant de regarder le verre d’alcool à mes côtés. J’allais devoir le jeter et recevoir une belle leçon de la part de mon ainée car l’alcool coute cher et est précieux selon elle. je n’en avais aucune idée. Je ne buvais jamais. J’avais un régime strict à cause de mon métier bien que je ne le respectai que très rarement concernant la nourriture. « Joli prénom, c’est de quelle origine ? » Sans doute me montrai-je un peu trop curieuse ? Après tout, je ne savais pas qui il était. Il pourrait s’agir d’un serial killer mais dans son état, il ne me ferait pas grand-chose. « Et vous réfléchissez en quelle langue ? Quand je suis trop fatiguée, je le fais en russe mais je doute que vous sachiez le parler. » L’inconvénient d’avoir des origines slaves. Magda parlait souvent dans cette langue tout comme ma mère et nous l’avions appris malgré nous avec Grace. J’houspille en vitesse Scraps qui monte sur mon visiteur déjà mal en point. « Il est assez collant. » Pas comme le chat de ma sœur qui devait être quelque part dans l’appartement. Sans doute dans sa chambre comme à chaque fois. il se réfugiait là-bas pour ne pas avoir à subir mon chien. Les deux ne s’appréciaient pas et il avait rarement le droit de coller une patte dans les parties communes sans se faire pourchasser. Scraps pose sa tête sur l’inconnu avant d’essayer de lui lécher sa main de sa langue trois fois trop longue. « bah euh… » j’étais assez embarrassée sur le coup. « J’ai arrêté un taxi et j’ai demandé au chauffeur de m’aider en disant que vous étiez mon conjoint. » je me sens rougir avant de détourner le regard. « Ils refusent rarement d’aider un nain de jardin en détresse. » Je passe une main sur mon visage fatiguée avant de regarder le fauteuil. J’allais sans doute m’assoupir dedans comme lorsque Grace était malade mais j’avais besoin d’une douche à l’heure actuelle. « Je vous souhaite une bonne nuit. si vous avez besoin de quoique ce soit, ma chambre est au fond du couloir. »   
AVENGEDINCHAINS



Ton ami c’est moi.Tu sais, je suis ton ami. Quand tout s’embrouille, en vadrouille, loin, très loin de ton lit douillet. Rappelle-toi ce que ton vieux pote disait.   Oui, je suis ton ami.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 22/03/2018
›› Commérages : 275
›› Pseudo : Harmajabb-Mr.Turtle (ouais moi je me cache pas et fais pas d'inscription fourbe. môa !!)
›› Célébrité : Oscar Isaac
›› Schizophrénie : Anthony Gresham (Jeffrey Dean Morgan), Simone Esposito (Ryan Gosling), Timothy Mancini (Jon Hamm), Brianna Holloway (Millie Bobby Brown), Eliott James (Colin Firth)
›› more about me

Re: please don't be dead (Rowid) ✻ ( Lun 2 Avr - 23:40 )

please don't be dead !
Nawid & Rory
« Musulmane » fis-je avec un petit sourire alors que je luttais pour ne pas fermer les yeux. J’espère que je ne suis quand même pas tombé sur un islamophobe, j’en ai croisé pas mal en fait et qui m’ont considéré à tort faire partie des musulmans. J’en faisais parti en effet, mais j’ai arrêté de croire à Dieu après la guerre et tout ce qu’il nous a fait subir, c’est devenu futile avec tout ce qui m’est arrivé. Je lâche un petit rictus quand elle me fait remarquer que je n’ai probablement pas une tête à parler le russe, ce qui est vrai. Je ne m’y connais rien dans cette langue. « Iranien… » Une pause et j’hausse une épaule. « Personne ici ne parle cette langue, alors je resterai sur l’Anglais. » Même si des fois la langue n’est absolument pas mon amie et qu’elle me casse les pieds à me mettre dans des situations assez gênantes et que je ne comprenne pas les blagues ou les expressions, que je sois toujours dans le premier degré. J’allais dormir et elle allait me laisser, mais son chien, Scarps ? Scrapse je crois… Je sais plus. Scraps. J’avoue qu’il ne m’aide pas à calmer mon mal de ventre, mais j’aime bien sa chaleur et le fait qu’il me lèche la main avec sa longue langue, c’est quoi comme chien ? Je n’ai jamais vu une race pareille ? Quoique si…! Je n’en suis plus trop sûr. Je le caresse alors que je réalise de comment elle a fait pour m’amener ici en fait. « Aw. » quand je réalise qu’elle a eu l’aide d’un chauffeur de taxi. « Pourquoi le conjoint ? On est marié ? » J’ai été marié pendant mon sommeil ? Quand j’ai été bourré ? J’ai des trous, je ne me rappelle pas forcément de tout, mais je ne l’ai jamais vue avant en fait. Ça m’étonnerait.

J’hoche la tête quand elle parle de partir dormir, je la laisse aller, me laissant avec le chien. Je ferme les yeux pour quelques minutes, je ne me sens pas capable de rentrer chez moi directement ou même me redresser. La tête est trop lourde et j’ai juste envie de dormir tout simplement, en espérant que je n’aurai pas de soucis de sommeil. Je m’endors alors que j’avais le chien sur moi et que ça ne me dérangeait pas le moindre du monde. Je me laissais retomber dans les bras de Morphée mais je fus très vite extirpé assez tôt le matin dans un sursaut qui a également réveillé le chien qui dormait sur moi. J’ai même lâché un hurlement. Je pose la main sur mon ventre qui fourmillait, comme si on venait de m’enfoncer un objet métallique dedans avant de réaliser encore une fois de plus, ce n’était qu’un rêve. Toujours ce même rêve. Je soupire et passe la main sur mon visage pour me masser les yeux avant de remonter sur le front. Je relève mon regard pour chercher le chien qui a finalement grimpé sur la jeune femme qui a dormi sur le fauteuil. « … désolé. » murmurai-je alors que je fermais à moitié les yeux, mal aux yeux, au crâne et au ventre. C’est moins pire que durant cette nuit. « Vous pouvez retourner dormir. C’est ok, c’est un cauchemar. » Et je soupire longuement avant de regarder autour de moi. Je réalise un peu l’univers autour de moi, je trouve que c’est un endroit assez grand. Je réalise qu’elle n’était pas prête à vouloir retourner dormir, elle avait pas l’air d’être une fille qui se repose davantage. « Est ce que vous avez … Ce truc, pour ma tête ? » fis-je en désignant ma tête qui m’est douloureuse. «  Et pour mon téléphone ? » fis-je en mimant le chargeur. « Le pouvoir ? »
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 27/03/2018
›› Commérages : 278
›› Pseudo : Padawan (la preuve, check l'avatar)
›› Célébrité : Rey (a) (Daisy Ridley)
›› Schizophrénie : Keshia (Lupita Nyong'o)
›› more about me

Re: please don't be dead (Rowid) ✻ ( Mar 3 Avr - 0:24 )


Nawid & Rory
Please don't be dead


« Eh bien c’est un très joli prénom, dis-je d’une voix douce. » Je savais que les gens étaient emplis de préjugés dans ce monde. Surtout en Amérique et avec tous les attentats. J’avais suivi avec attention ceux de Paris car j’aurai pu intégrer le ballet de Paris mais je ne l’ai pas fait. Seulement alors que ce si beau pays se montrait raciste, je ne le suis pas. « Le mien est un prénom de garçon. Enfin il est mixte mais ma mère m’a nommée comme ça car elle voulait un garçon. » En somme chacun son fardeau à porter non ? J’éteins progressivement la lumière avant de poser doucement le verre sur la table basse où moi-même j’étais assise. « Oh je crois que certaines personnes la parlent. Enfin après je distingue mal les langues arabes tout comme on distingue mal les langues slaves. Après je peux faire un effort pour parler moins vite. » C’était ma plaie. Je parlais trop vite, je bougeais trop vite. J’étais une vraie pile. Je ne prenais jamais le temps de me poser plus de cinq minutes au même endroit. Et dire que je devrais être à Londres, à danser pour une grande compagnie. mais mes rêves avaient été mis au placard pour venir auprès de ma sœur. Elle avait besoin de moi et je n’avais pas réfléchi. J’avais sauté dans le premier avion. « Non pas forcément. Enfin, j’ai dit le mot « compagnon » ça veut dire petit-ami mais d’une manière plus… » Je cherche mes mots pour faire la moue. « Adulte. Ça aurait semblé bizarre que je veuille aider un parfait inconnu. » Mais bon, je l’étais et je le resterai sans doute toute ma vie. Je le laisse donc dormir avant d’aller prendre ma douche. Puis une fois lavée, je vais à pas de loup jusqu’à la table. Je jette l’alcool, rince le verre que je remplis d’eau avant d’y dissoudre une aspirine. Puis, avisant Scraps qui dormait sur le ventre de Nawid, j’attrape une couverture et me couche sur le fauteuil pour le surveiller. Je suis réveillée par un hurlement et je sens mon cœur cogner dans ma poitrine. Je rêvai moi-même que j’étais face à ma mère qui me tuait. Je déglutis et je me rends compte que ma bouche est sèche. « Je pense que je n’y parviendrai pas. j’étais perdue dans un cauchemar aussi. » Je soupire avant de me lever pour aller me poser près de l’accoudoir où était sa tête. « Vous voulez en parler ? Ou est-ce que vous voulez que je vous raconte une histoire ? ça peut vous aider à vous détendre. » Des fois, il ne faut pas chercher. Il est plus simple de se confier à un inconnu qu’à son propre entourage. J’attrape le verre que je lui tends. « Il est dissout. Buvez-le d’une traite et ensuite j’irai vous faire un sandwich. Il ne faut pas rester le ventre vide. » Puis, je prends le téléphone que j’observe avec minutie afin de voir de quel chargeur il avait besoin. Je ris doucement en entendant le terme maladroit avant d’aller chercher celui de ma sœur. « C’est un chargeur. Le pouvoir c’est autre chose. » Je branche le téléphone qui vibre légèrement signe qu’il était en train de se recharger avant de me poser au sol. « Alors Nawid l’iranien, ça vous arrive souvent de vous saouler pour camper devant les bars et vous faire sauver par une ballerine ? » Je me mordille l’intérieur de la joue, me doutant qu’il ne savait sans doute pas ce que voulait dire ballerine. « Je suis danseuse classique. » Je cherche sur mon téléphone l’outil de traduction avant de retranscrire mes paroles et qu’une voix robotique ne lui traduise. « Je suis ballerine et je danse le lac des cygnes et vous ?* » Merci la technologie.    
AVENGEDINCHAINS


Paroles traduites en iranien grâce au téléphone*



Ton ami c’est moi.Tu sais, je suis ton ami. Quand tout s’embrouille, en vadrouille, loin, très loin de ton lit douillet. Rappelle-toi ce que ton vieux pote disait.   Oui, je suis ton ami.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 22/03/2018
›› Commérages : 275
›› Pseudo : Harmajabb-Mr.Turtle (ouais moi je me cache pas et fais pas d'inscription fourbe. môa !!)
›› Célébrité : Oscar Isaac
›› Schizophrénie : Anthony Gresham (Jeffrey Dean Morgan), Simone Esposito (Ryan Gosling), Timothy Mancini (Jon Hamm), Brianna Holloway (Millie Bobby Brown), Eliott James (Colin Firth)
›› more about me

Re: please don't be dead (Rowid) ✻ ( Mar 3 Avr - 23:25 )

please don't be dead !
Nawid & Rory
Rory.
C'est apparemment un prénom pour garçon, je fronce un peu les sourcils, montrant ma légère confusion. Pourquoi l'appeler comme un garçon ? Est-ce peut-être parce que ses parents attendaient un garçon et... Ah oui, elle confirme au final. Ils attendaient un garçon et malgré la déception, ils l'ont appelée ainsi. Cela ne doit pas être facile en effet, d'être déjà une petite déception et de le rappeler constamment avec ce prénom. J'aurai bien pu dire quelque chose là-dessus, mais j'ai préféré me taire. Je n'ai pas envie de l'analyser davantage, ce n'est plus mon truc. Puis la lumière me dérange assez, c'est pénible et ne m'aide pas à me concentrer. Au moins, c'est une amie des prénoms difficiles à porter en plus. Quand j'étais chez moi, je n'avais pas de problème, mais bon... Avec un président Islamophobe, ça n'aide pas beaucoup.

J'hoche la tête pour confirmer qu'elle devrait parler moins vite, ça me fatiguerait moins ceci dit. Je ne le demande jamais à qui ce que ce soit, sauf quand ils se proposent de le faire. Après tout, je suis dans leur fichu pays et je dois m'adapter à leurs contraintes. Ce n'est pas eux qui doivent totalement s'adapter à moi. Je sais ce que conjoint veut dire, mais je suis étonné qu'elle ait dit sous ce contexte, parce que je ne me rappelle pas de notre rencontre, pas avant qu'elle m'ait réveillé en fait. Elle s'explique et je comprends au final, un peu lentement parce que je suis totalement à la ramasse. "  Vous faites ça tout le temps ? Aider les inconnus ?" On dirait moi à une certaine époque, aider les inconnus parce que je n'arrêtais pas de m'occuper de mon frère et de ma soeur quand mes parents ne le pouvaient pas. C'est assez épuisant comme concept et il m'a fallu du temps pour arrêter et penser à moi au final. Est-ce que Rory avait dû s'occuper d'un proche assez souvent ? ... Je ne devrais pas aller sur cette pente là au final.

Si j'ai réussi à m'endormir, ça n'aura pas duré longtemps que j'ai refais ce même rêve et que ça ne semble pas vouloir partir, ça m'agace beaucoup. Apparemment, je ne suis pas le seul dans mon cas, puisqu'elle n'était pas prête à se rendormir non plus, je ne l'avais pas réveillée visiblement. Je la regarde s'approcher de moi et referme les yeux quelques secondes avec un air dépité et fatigué à la fois. Je secoue doucement la tête, je n'ai pas vraiment envie d'en parler, même si je connais les bénéfices de parler aux inconnus, je sais comment ça va se terminer et j'ai déjà fait ça une fois, ça n'a pas marché. Je préfère vite changer de sujet et parler d'aspirine pour la tête, visiblement elle avait déjà prévu le coup. Je prends le verre et la remercie. Puis je parle du chargeur de mon téléphone, le pouvoir ai-je dit en Anglais, généralement les gens comprennent ça. Je la laisse observer le téléphone et souris un peu. "Je sais, mais vous l'avez compris." Pendant qu'elle est partie chercher le chargeur, je bois cul sec le verre d'aspirine. Je grimace un peu, je n'ai jamais aimé le goût de toute manière. Mais alors là, pas du tout...  Elle est revenue ensuite, après avoir branché mon téléphone sur une prise, elle me pose une question, mais je bute déjà sur un mot. " Ballerine ?" une pause et j'hausse les épaules avec le peu de ce que j'ai compris. " Après non. Jamais été sauvé par une ballerine ." J'avais cet air de lui demander ce que c'était et elle précise comme une danseuse. C'est là que j'ai finalement compris et hoche la tête, pourtant elle ne s'est pas empêchée de sortir son téléphone pour écrire quelque chose. Je dépose le verre sur la table basse et ricane un peu en entendant cette voix robotique que je reconnaîtrais entre mille, Max utilise aussi cette application quand je suis trop fatigué pour comprendre l'Anglais et que je ne fais que parler Persan. " Je n'ai jamais vu les cygnes... Euh... Le lac des cygnes..." fis-je avant d'hocher la tête, je comprends certaines choses maintenant bien que je lutte pour penser anglais et non persan. "  Je suis... Euh non. J'étais psychiatre. J'ai arrêté de travailler et je cherche du boulot maintenant." fis-je en haussant les épaules. J'ai enfin eu le courage de poser les pieds sur le sol, mais appréhende le fait que je doive me lever. J'aurai très bien pu demander à écrire sur son téléphone, mais je me doute qu'elle n'a pas installé le clavier où on peut écrire en Persan, ce qui est dommage, mais bon, ça me permet de rester sur l'Anglais quand même. " J'ignorai qu'il y avait un ballet ici. La ville est petite pour ça. Vous travaillez ici ? Et c'est quoi ... Euuh.. Votre fonction ?"
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 27/03/2018
›› Commérages : 278
›› Pseudo : Padawan (la preuve, check l'avatar)
›› Célébrité : Rey (a) (Daisy Ridley)
›› Schizophrénie : Keshia (Lupita Nyong'o)
›› more about me

Re: please don't be dead (Rowid) ✻ ( Mar 3 Avr - 23:47 )


Nawid & Rory
Please don't be dead


« ça m’arrive parfois. Mais j’en ramène peu chez moi, me contentai-je de dire en étirant mes jambes. » Puis, je le laisse dormir avant d’aller me coucher moi-même dans le fauteuil. Il ne me faut pas longtemps pour être réveillée par un cauchemar. le visage en sueur, je tente de reprendre une respiration correcte avant de passer une main sur mes joues. J’étais poisseuse. Je me dirige doucement vers Nawid avant de m’asseoir sur l’accoudoir près de sa tête. Je lui montre le verre d’un geste du menton avant d’aller chercher un chargeur. Je ne parle pas du tout l’iranien. Et avec son lourd accent, plus ma fatigue, je devais me concentrer pour comprendre le sens de ses paroles. J’ai un petit rire en me rendant compte qu’il ne comprenait pas de quoi je parlais. Quel était mon métier ? Il faut dire que peu de gens s’intéressent à la danse classique. Ils sont réticents, pouvant trouver cela barbant. « C’est une histoire triste. Le prince rencontre une princesse transformée en cygne, dictai-je à mon téléphone, sauf qu’il fait la déclaration à sa jumelle maléfique et le cygne blanc se tue. » Je me redresse avant d’étirer longuement mes jambes pour poser le téléphone sur la table. Je n’étais pas à l’aise avec les paroles. Alors, je me tourne vers lui pour plonger dans son regard. Psychiatre ? Il n’exerçait plus. je me demandai bien pourquoi mais me gardai de poser la question. J’ai un petit sourire en coin. « Le travail ne manque pas. Je peux vous aider si vous voulez. » Il avait l’air dans le besoin, il suffisait de voir ses vêtements. « Il n’y en a pas. C’est une compagnie. je travaille dans une ville pas trop loin. » Puis, je ne réponds pas à sa fonction avant d’attraper mes chaussons. Pas les pointes, les autres. Ils permettaient une plus grande fluidité dans les gestes et ainsi je pouvais faire des mouvements sans me faire mal aux chevilles. Il fallait juste que j’évite de pointer pour ne pas blesser mes orteils. « Vous allez comprendre. » Puis, je lance le solo d’Odile, le cygne noir avant de commencer à danser. Il s’agit là de la grande présentation du cygne noir qui arrive accompagnée du sorcier. Je prends donc une profonde inspiration avant de bouger au rythme de la musique, alliant fouettés et pas de deux, tout en grâce et en finesse. Puis après un énième saut, je me laisse retomber dans un grand écart, posant ma tête sur mon mollet avant de me relever. A bout de souffle, je fais craquer ma nuque avant de revenir vers lui. « Danseuse principale. Tête de ballet. Future promise à l’étoile. » Je me mordille un peu la lèvre pour réfléchir et taper un truc sur mon téléphone dans Google Traduction. Reine des cygnes, rôle principal. « C’est un double rôle, dis-je en montrant le chiffre deux avec l’aide des doigts, le blanc et le noir. Le bien et le mal. » Raison pour laquelle j’étais épuisée. J’étais épuisée par ma vie de toute façon. Je reprends ma place au pied du canapé pour étirer mes jambes et ôter mes chaussons. « Vous cherchez dans un domaine particulier ? Je sais qu’on a besoin de quelqu’un pour le spectacle. Pour lever et descendre le rideau. Si ça peut vous dépanner. » Je pose de nouveau le regard sur lui avec un sourire juvénile sur les lèvres. Ne sachant que dire de plus.    
AVENGEDINCHAINS


Paroles traduites en iranien grâce au téléphone*



Ton ami c’est moi.Tu sais, je suis ton ami. Quand tout s’embrouille, en vadrouille, loin, très loin de ton lit douillet. Rappelle-toi ce que ton vieux pote disait.   Oui, je suis ton ami.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 22/03/2018
›› Commérages : 275
›› Pseudo : Harmajabb-Mr.Turtle (ouais moi je me cache pas et fais pas d'inscription fourbe. môa !!)
›› Célébrité : Oscar Isaac
›› Schizophrénie : Anthony Gresham (Jeffrey Dean Morgan), Simone Esposito (Ryan Gosling), Timothy Mancini (Jon Hamm), Brianna Holloway (Millie Bobby Brown), Eliott James (Colin Firth)
›› more about me

Re: please don't be dead (Rowid) ✻ ( Ven 6 Avr - 0:53 )

please don't be dead !
Nawid & Rory
« J’allais dire que l’histoire m’a l’air d’être intéressante, mais en fait elle est triste…. En fait, c’est tout à fait mon genre d’histoire. J’aime bien quand ça ne termine pas bien, ça me …. Merde. Oh pardon. Eum… Je disais que…  Raaaah...Passez moi le téléphone. » fis-je au final, déjà fatigué de devoir tout retraduire en Anglais tout ce que j’ai déjà dit en Iranien. Je m’étais dit que c’était bizarre que je parle avant autant de facilité dans ma langue natale avant de me rendre compte que je faisais la conversation avec le téléphone et donc… Pas à la personne qui est en face de moi, autrement dit: Rory. Je ne suis pas doué. Je soupire et récupère le téléphone que je fais face à un clavier qwerty et non persan. Je finis par aller dans les paramètres de son téléphone pour installer le clavier persan. Cela m’a pris une minute tout au plus avant de me mettre à écrire sur son logiciel. « J’aime bien les histoires qui ne se terminent pas bien, parce que ça me rappelle la réalité de la vie où toutes les histoires n’ont pas forcément une fin heureuse. Mais j’en ai entendu parler d’ailleurs durant mes études, on en a fait une analyse. Une étude de Freud. » fit le téléphone avec la drôle de voix en Anglais. Je n’étais pas sûr que cela soit bien traduit, mais l’important c’est qu’elle comprenne et ça, c’est ce qui m’arrange. Elle m’a demandé mon métier, je lui ai répondu que j’étais un ancien psychiatre. Je croise son regard interrogateur à lequel je réponds par un regard dissuasif, je n’ai clairement pas envie de répondre à la question qui lui brûlait les lèvres. Elle sourit au final en me disant qu’elle pourrait m’aider, c’est assez surprenant… Du moment qu’elle ne me propose pas de travailler dans la distribution de la nourriture ou d’enfiler un costume de poulet comme mon voisin de palier. On va éviter ça tout court. Je ne comprends quand même pas qu’il y ait une compagnie, parce que je n’en ai jamais entendu parler. « Ah ? C’est où ? Et vous faites les spectacles dans cette autre ville ? » fis-je assez curieux. Un peu trop curieux en fait.

Je me suis demandé quel était son rôle et j’ai eu le droit à une démonstration, une partie de sa danse et j’en restais admiratif de ses pas, de ses mouvements et de sa souplesse. Elle a tellement la carrure d’une danseuse, on voit les heures de travail, l’acharnement sur son corps et je fronce les sourcils, maintenant que je comprends ce que c’était. « Première tête ? » fis-je en faisant un petit mouvement de la main comme pour montrer ce qu’elle avait fait avant. Elle confirme en Anglais encore, alors qu’elle était en train d’écrire sur son téléphone. « Ça doit être épuisant… De passer du bien au mal, du mal au bien… » fis-je un peu songeur avant de passer la main sur la nuque et grimace pour réprimer un bâillement. J’hausse les épaules avec un petit sourire. « Je fais tout… » J’entends déjà la moue de Maggie dans ma tête, c’est effrayant de voir qu’elle est présente. « Presque tout. Déplacer les décors aussi ? Si ça me fait voir le cygne euh… Le lac des cygnes. Pourquoi pas. Ils acceptent avec pas d’expérience ? » Ça ne devait pas être compliqué de toute manière, de déplacer les objets, les décors, de déplacer les lumières, de fermer ou d’ouvrir un rideau. Ça me permet de découvrir le monde derrière les coulisses, moi qui a été très souvent un spectateur. Je soupire et pose les mains sur mes genoux avant de me lever et dégager la couverture pour finalement la mettre sur mes épaules parce qu’il fait un peu froid. Je grogne à la douleur à la tête. « Je suis doué dans la cuisine. Je peux euh… Nous faire le petit-déjeuner. Vous avez besoin d’énergie. » Tout comme moi d’ailleurs. Je traine un peu les pieds avant d’arriver par instinct dans la cuisine. Mieux vaut que je m’active et on m’a souvent traité de sans-gêne, j’assume ce côté et puis là, c’est pour lui rendre service, c’est ma façon de la remercier de m’avoir sauvé d’une pneumonie cette nuit. « Vous avez un ré…Raah… Euh… Petit déjeuner particulier ? » fis-je alors que je regarde le frigo qui me laisse pas mal de choix niveau petit-déjeuner.
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 27/03/2018
›› Commérages : 278
›› Pseudo : Padawan (la preuve, check l'avatar)
›› Célébrité : Rey (a) (Daisy Ridley)
›› Schizophrénie : Keshia (Lupita Nyong'o)
›› more about me

Re: please don't be dead (Rowid) ✻ ( Ven 6 Avr - 17:38 )


Nawid & Rory
Please don't be dead


Je l’entends me parler dans sa langue natale alors je me tourne vers lui. « C’est une très jolie langue. » Il ne faut pas renier ses origines, jamais. Pour ma part, j’assumais pleinement d’être anglaise, de ne boire que du thé et d’être un clichée ambulant. Une petite danseuse au cœur pur comme on pourrait le dire. j’incline doucement la tête sur le côté avant de lui tendre mon téléphone. Contrairement au sien, j’avais opté pour le dernier cri. Non pas que j’étais matérialiste mais parce que je m’en servais pour faire jouer la musique. Sans avoir un son trop dégueu. Avant, j’avais un iPod mais ma sœur me l’avait chippé, puis égaré. Donc j’ai dû improviser. « Il ne faut pas voir la vie que du mauvais côté, dis-je après avoir reconfigurée dans le bon sens, on peut faire des rencontres agréables parfois. » C’était le lot de la vie. Je tournais la tête vers lui avant de lui sourire. Il y avait quelque chose de triste dans son regard. Un peu comme dans le mien. Dans ceux de tous. Mais il ne faut pas prendre la vie que du mauvais côté, sinon elle ne vaudrait pas la peine d’être vécue. Je me redresse pour passer ma main dans mes cheveux après avoir nouée mes chaussons pointes flexibles au pied. Je pouvais entendre ici les jurons de ma prof car je n’avais pas chaussé mes pointes mais je préfère faire avec des mouvements plus fluides. « C’est à Wilmington. Pas très loin d’ici. » Bon quarante minutes en voiture tout de même mais j’en avais l’habitude. Et puis, je préférai vivre ici avec ma sœur. J’entame doucement ma démonstration pour mieux expliquer mon rôle avant de retomber dans une pirouette, tout en souplesse. Je hoche la tête avant de me laisser retomber au sol et m’étirer. « ça va. On s’y habitue. Et c’est une chance d’avoir ce rôle. Celui de… comment vous dites déjà… » Je farfouille dans les tréfonds de ma mémoire. J’avais déjà entendu le terme auparavant mais mon cerveau était configuré pour l’anglais ou le russe. Pas pour l’arabe. « Malika ? C’est comme ça qu’on dit reine dans votre langue, non ? » Je lui sers un sourire éblouissant avant de me redresser pour faire craquer ma nuque. « Bien sûr, m’enjouai-je en dodelinant de la tête, si c’est moi qui vous recommande. Et puis faut juste appuyer sur des boutons. » Appuyer sur des boutons, être alerte et surtout il pourrait rester dans son coin sans qu’on vienne l’emmerder. Je prends mon téléphone pour recommencer à dicter mes mots à l’intelligence artificielle afin qu’elle traduise. « C’est un travail honnête et en plus, vous aurez tous les spectacles gratuits.* » Après, nous étions réellement dans l’urgence puisque le mec nous avait lâché. Certes, j’aurai pu passer pour une inconsciente à proposer ça à un oiseau que je ne connaissais pas. mais je m’en foutais pas mal. Il avait l’air gentil et je préférai me fier à ma première intuition. Je hausse les épaules, avant de le suivre jusqu’à la cuisine pour attraper une orange et commencer à la peler. « Non, généralement je bois un thé, je mange une orange et je prends un gâteau sur la route. Les régimes de… » Téléphone où es-tu ? « Les régimes de chochotte très peu pour moi.* » Je pouvais manger de tout sauf certains aliments trop gras mais avec une sœur végétarienne, je n’avais aucune viande dans mon frigo.
AVENGEDINCHAINS


Paroles traduites en iranien grâce au téléphone*



Ton ami c’est moi.Tu sais, je suis ton ami. Quand tout s’embrouille, en vadrouille, loin, très loin de ton lit douillet. Rappelle-toi ce que ton vieux pote disait.   Oui, je suis ton ami.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 22/03/2018
›› Commérages : 275
›› Pseudo : Harmajabb-Mr.Turtle (ouais moi je me cache pas et fais pas d'inscription fourbe. môa !!)
›› Célébrité : Oscar Isaac
›› Schizophrénie : Anthony Gresham (Jeffrey Dean Morgan), Simone Esposito (Ryan Gosling), Timothy Mancini (Jon Hamm), Brianna Holloway (Millie Bobby Brown), Eliott James (Colin Firth)
›› more about me

Re: please don't be dead (Rowid) ✻ ( Sam 7 Avr - 1:02 )

please don't be dead !
Nawid & Rory
« C’est sûr… » Une pause et j’hausse les épaules avec un air toujours pas convaincu. « Mais on ne peut pas vivre par les rencontres. » Ma vie était vide j’ai l’impression, je vivais grâce aux gens autour de moi. Maggie, Max, certains de mes amis… Je dépends totalement d’eux, mais j’ai l’impression que je suis mort en Irak et que une grande partie de moi est restée là-bas. J’ai du mal à me reprendre, à trouver un but dans la vie et ça ne m’aide pas à voir les choses de façon aussi positives. Je ne peux rien faire contre ça et je suis fatigué. J’ai cru qu’une bonne nuit de sommeil pourrait remédier à ça, mais je n’arrête pas de faire les cauchemars récurrents, les somnifères prescrits ne suffisent pas. Je suis coincé dans ce cube à six murs, sans pouvoir avoir l’occasion de sortir. Ces pensées-là me dépriment. « C’est à deux heures de vélo… » grimaçai-je face à la durée du trajet. Je connais Wilmington, j’étais assez fou de devoir tenter ce voyage à vélo pour aller chercher un colis qui a été livré par erreur dans cette ville et aucun bus passait par là. Le taxi était trop cher et je préférais ne dépendre de personne sur l’histoire du déplacement…!

Je parle que passer du bien au mal, du mal au bien devait être fatiguant, mais elle dit s’y habituer. Je secoue la tête, mais ne l’interrompt pas. « En Arabe oui. Pas en Persan. On le prononce différemment. » Une pause. « Vous dites habituée. Mais, ça ne va pas durer longtemps. Pouvoir passer du bien au mal, du mal au bien, c’est … fatiguant. Très fatiguant. » Je grimace quand elle craque sa nuque comme ça, je n’aime pas craquer les membres de cette façon. Je me sens tellement pas bien que ça me donnait des frissons froids, ça me rappelait de ce moment où j’entendais les craquement des doigts, de chaque doigt de la main qui craquait pour qu’on dise la vérité. J’hoche la tête avec un vrai sourire ravi. « Ça me semble bien. » En plus je pourrai regarder de si près, je ne serai pas embêté par les gens et je pourrai gagner de l’argent, je trouve ça une bonne idée. Du moment où je reste alerte et appuie les boutons au bon moment. « Vous êtes sûre de proposer ? On ne se connait pas tant que ça. »

Après tout, on peut faire connaissance et c’est ce que je fais à travers mes compétences culinaires. Je savais très bien cuisiner. Je lui demande ce qu’elle mange en général. Comme j’aurai dû m’en douter: pas beaucoup. Je souris à la mention du régime et hoche la tête. « Okay… Régime de danseuse… Pas de viande… Des oeufs ? Vous mangez pas beaucoup le matin ? » Je la regarde un peu perdu. « Vous dormez pas beaucoup, mangez pas beaucoup et beaucoup de travail ? » C’est une torture assez terrible, sachant ce qu’elle pourrait manquer dans la vraie vie, mais son obsession c’était le cygne. Être une danseuse étoile…
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 27/03/2018
›› Commérages : 278
›› Pseudo : Padawan (la preuve, check l'avatar)
›› Célébrité : Rey (a) (Daisy Ridley)
›› Schizophrénie : Keshia (Lupita Nyong'o)
›› more about me

Re: please don't be dead (Rowid) ✻ ( Dim 8 Avr - 18:42 )


Nawid & Rory
Please don't be dead


« Oui mais après les rencontres peuvent mener à un travail et on peut vivre d’un travail. » Il ne semblait pas avoir un carnet d’adresses bien fourni le pauvre. Et donc trouver un emploi sans personne, ça ne doit pas être simple. Après tout, je suis une femme qui a le cœur sur la main et nous avons besoin de quelqu’un pour le boulot. Lorsqu’il me parle de deux heures de vélo, je fais les gros yeux avant de passer une main sur mon visage. Mon dieu qu’il est bête. « Mais on va faire du covoiturage. Je conduis et en échange… » Je fais mine de réfléchir avant de me rendre compte que je ne connaissais rien du tout de lui. « Vous amenez la bouffe ? » Je lui fais mon sourire le plus radieux avant d’en venir à lui faire une démo. J’aime danser. Danser, c’est une extension de mes pieds. Il m’arrive souvent de me dandiner comme une dinde. Après tout, si je devais être un oiseau, je ne serai pas un cygne. Enfin… de toute façon, je ne suis pas un oiseau. Ma sœur me qualifiait de chat parce que j’étais une feignasse. Le soir en rentrant, je n’ai pas envie de sortir, faire des rencontres et essayer de me caser. « Et on le dit comment ? la seule chose que je connais de Perse, ce sont les lettres persanes de Montesquieu. » Merci à mon éducation. Ma grand-mère nous suivait avec un livre pour nous taper dessus jusqu’à temps qu’on le lise. Donc nous avions parcouru les grands classiques. « C’est qu’un rôle. Et puis, c’est un peu le top concernant les ballets. » Ce qui était vrai. la reine des cygnes était un rôle important. Très important. Trop sans doute. On en attendait énormément des danseuses qui l’interprétaient. J’avais regardé des vidéos sur internet pour voir. Je ne voulais pas copier un style ou un autre. Je voulais m’imposer moi-même. Je lui fais un petit sourire en coin avant d’éclater de rire. « Bah oui, vous êtes nigaud ou quoi ? J’aurai rien dit sinon. Pis vous semblez gentil. » Ah ma grande naïveté et moi… elle me perdra un jour. Mais pas aujourd’hui. Je le suis jusqu’à la cuisine avant de fixer Nawid, les yeux ronds. La nourriture et moi, ça fait deux. « Bah je mange normal, dis-je en haussant les épaules, c’est ma sœur. Elle aime la bouffe pour lapins. Donc j’ai pas le droit de garder de viande à la maison. » Je fais un petit sourire avant de passer une main dans mes cheveux. « je mange de tout. Je suis un peu une poubelle de table. Enfin c’est une expression hein ? Mais en gros, fais comme tu veux ! » Je passe au tutoiement car le vouvoiement me met mal à l’aise. « ça te dérange si on se tutoie ? J’ai l’impression de prendre vingt ans avec des vous par-ci et des vous par-là. »  
AVENGEDINCHAINS



Ton ami c’est moi.Tu sais, je suis ton ami. Quand tout s’embrouille, en vadrouille, loin, très loin de ton lit douillet. Rappelle-toi ce que ton vieux pote disait.   Oui, je suis ton ami.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 22/03/2018
›› Commérages : 275
›› Pseudo : Harmajabb-Mr.Turtle (ouais moi je me cache pas et fais pas d'inscription fourbe. môa !!)
›› Célébrité : Oscar Isaac
›› Schizophrénie : Anthony Gresham (Jeffrey Dean Morgan), Simone Esposito (Ryan Gosling), Timothy Mancini (Jon Hamm), Brianna Holloway (Millie Bobby Brown), Eliott James (Colin Firth)
›› more about me

Re: please don't be dead (Rowid) ✻ ( Dim 8 Avr - 21:22 )

please don't be dead !
Nawid & Rory
Vivre d’un travail.
Encore faut-il que le travail ne soit pas ennuyeux à un point que je veuille démissionner après les premiers jours. Bon, j’avoue qu’il n’est pas facile pour moi de retrouver le travail, surtout ayant ces noms et un profil plutôt arabe. Il est difficile de trouver ses semblables parce qu’après une fois trouvé, ils se tendent quand ils comprennent que je viens d’Iran. Y a pas un seul Iranien dans le coin et ça a tendance à m’agacer en fait. Il y a bien sûr Maggie qui est bien prête à m’aider, mais elle n’a pas mieux que de proposer le lieu de son travail et je préfère éviter de la croiser, parce que ça nous faciliterait pas la vie à nous deux. Surtout comment nous sommes amis et qu’on pourrait faire des conneries tous les deux. Je fronce les sourcils quand elle se tape le visage sur la main. Je fronce les sourcils quand elle parle de covoiturage, qu'elle conduise pour aller là-bas. Pourquoi voudrais-je aller là-bas d’ailleurs ? Est-ce qu’elle est en train de me proposer du boulot en fait ? Enfin, si jamais je dois retourner pour un colis à chercher, je ne dirai pas non plus. Je souris un peu et hoche la tête. « Ça marche. » Même si c’est pas vraiment dans mes habitudes à vouloir faire la bouffe en fait, parce que je ne fais qu’à manger pour moi, je fais à manger pour mon colocataire, je fais à manger pour Maggie avec qui je mange. Mais voilà, je ne fais pas à manger pour les autres, sauf s’ils viennent manger chez moi quoi. Enfin, la nourriture c’est cher, la nourriture c’est important pour moi, la nourriture ça se garde. Mais bon, c’est un échange de procédé alors forcément qu’il fallait que j’accepte. J’ai pas intérêt à faire quelque chose de dégueulasse non plus. Je souris quand elle parle de l’Arabe, mais encore plus quand elle parle de lettres persanes de Montesquieu. « C’est un livre très connu. Je l’ai lu… Très intelligent ouvrage… » J’hoche la tête pour confirmer mes paroles. « Malake. Pour la Reine.» Ce n’est qu’un rôle pour elle, mais c’est plus que ça j’ai l’impression. C’est vraiment le rôle de sa vie, qu’elle est à fond dessus. Je fais une petite moue à peine approbatrice, ayant des choses en tête. Je n’ai pas la même vision qu’elle pour les ballets, encore moins sur comment se donner à fond pour arriver à quelque chose. Je me laissais des pauses, je me relâchais et c’est ainsi que je me suis épargné les cheveux gris. Elle éclate de rire à mes questions parce que je n’étais pas sûr qu’elle réalise ce qu’elle me propose, est-ce que c’est juste un coup de tête ou tout simplement parce qu’elle est vraiment naïve ? « Parce que je suis gentil ? Je vous fais pitié aussi. » soupirai-je longuement avant de reprendre avec un hausse d’épaule.  « Je peux être une mauvaise personne, je peux ne pas mériter ce travail. » Après tout, ce n’est pas un mensonge, je suis une mauvaise personne dans le fond quand on y réfléchit bien. Elle mange normal ? J’en suis perturbé sur le coup et cligne les yeux avant de comprendre que sa soeur vit aussi ici. Elle n’aime pas la viande. « D’accord… » Et j’hoche silencieusement la tête pour le tutoiement avant de comprendre qu’il fallait secouer la tête en fait et au final…  « Ça ne me dérange pas. » fis-je alors que je commençais à sortir de quoi manger du frigo, parce que j’ai faim maintenant. « Mais les danseuses, vous mangez normal ? Viande, burgers, frites tout ça ? » fis-je bien perturbé. « Là où je viens, elles ne mangent pas beaucoup. Pas beaucoup, beaucoup… » fis-je alors que je me concentrais pour préparer un smoothie, avec un mille-feuille avec un pancake. J’acceptais son aide bien sûr, même si dans le fond ça me faisait bizarre de cuisiner avec quelqu’un, parce que je cuisine jamais avec personne.
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 27/03/2018
›› Commérages : 278
›› Pseudo : Padawan (la preuve, check l'avatar)
›› Célébrité : Rey (a) (Daisy Ridley)
›› Schizophrénie : Keshia (Lupita Nyong'o)
›› more about me

Re: please don't be dead (Rowid) ✻ ( Ven 13 Avr - 19:30 )


Nawid & Rory
Please don't be dead


Je ne connais rien sur le pays d’où il vient. Mais je pense que je vais me documenter pour ne pas le blesser ou autre. Je voyais bien qu’il avait du mal avec l’anglais et malgré le fait que je ne m’en sorte pas avec la technologie, je savais comment parler à l’IA. Donc j’essayai de baragouiner quelques mots avec peine pour voir qu’il m’avait compris. « J’aime bien ce genre d’histoire épistolaire, c’est sympa. » Je dodeline un peu de la tête en réfléchissant avant de le regarder. Je hoche la tête. « Malake. Donc je suis la malake des cygnes. » Je lui fais un très grand sourire avant de me relever. Mes muscles étaient encore un peu raides et donc j’avais quelques difficultés à bouger correctement. Je déglutis avant de secouer ma tête pour remettre mes cervicales en place. « Ah je suis aussi raide qu’un bout de bois, marmonnai-je pour moi-même. » Je passe près du calendrier pour voir que j’avais rendez-vous avec mon kiné dans deux jours. Damned, devoir attendre jusque-là. Mon corps était habitué mais il avait vu juste : je devais me nourrir. « Pas du tout. Des fois, il faut savoir reconnaitre la bonté c’est tout. » Je lui souris. Après tout, je n’avais aucune arrière-pensée et je n’attendais aucun retour de bâton. C’est juste que j’aimais bien aider les gens. « Personne n’est ni complètement bon, ni complètement mauvais. Et puis j’ai confiance dans le genre humain… » Sauf en mes parents et les relations amoureuses mais c’était une autre histoire. Une longue histoire. « Cool ! Répondis-je avec enthousiasme lorsqu’il me parla du passage au tutoiement. » Je l’aide un peu en lui tendant des choses car je ne suis pas très douée en cuisine avant de préciser que je mangeai de tout. « Ah naaaan, y’a que moi ! Je mange de tout mais les autres elles se contentent d’une branche de céléri. Mais c’est tout moi ça. Les autres danseuses, elles sont normales. » J’ai un haussement d’épaules. « moi, je suis bizarre mais bizarre gentil. Comme les licornes. »   
AVENGEDINCHAINS



Ton ami c’est moi.Tu sais, je suis ton ami. Quand tout s’embrouille, en vadrouille, loin, très loin de ton lit douillet. Rappelle-toi ce que ton vieux pote disait.   Oui, je suis ton ami.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 22/03/2018
›› Commérages : 275
›› Pseudo : Harmajabb-Mr.Turtle (ouais moi je me cache pas et fais pas d'inscription fourbe. môa !!)
›› Célébrité : Oscar Isaac
›› Schizophrénie : Anthony Gresham (Jeffrey Dean Morgan), Simone Esposito (Ryan Gosling), Timothy Mancini (Jon Hamm), Brianna Holloway (Millie Bobby Brown), Eliott James (Colin Firth)
›› more about me

Re: please don't be dead (Rowid) ✻ ( Sam 14 Avr - 13:44 )

please don't be dead !
Nawid & Rory
Les romans épistolaires ne sont pas forcément les choses que j’aime, mais je conçois que c’est une forme assez originale et qui change énormément des autres où il y a des sacrés pavés. C’est comme une bouffée d’air frais entre les écrits de Freud par exemple et rien que d’y repenser, j’en ai déjà mal à la tête en fait. Je souris un peu quand elle fait mine de s’intéresser à ma culture et aussi à la langue. J’hoche la tête assez admiratif dans le fond qu’elle réussisse à dire correctement le mot en plus, sans utiliser l’accent Anglais. Cette jeune femme est intéressante oui, elle est très gentille, voire trop gentille même. C’est ce qui me rend un peu méfiant dans le fond parce que les gens n’aident jamais les autres sans attendre quelque chose en retour. Elle est juste dans la bonté, j’ai l’air de plus en plus perplexe et me demande si elle n’a pas le syndrome du sauveur…? Ce syndrome qui lui empoisonne un peu la vie quand même. « Eh ben… » fis-je assez étonné et à moitié convaincu avant de détourner le regard un peu blasé avec un petit sourire. « Vous avez confiance là où je n’ai pas confiance du tout. » Et je ne peux pas trop m’en vouloir, avec tout ce que j’ai vu et vécu dans la guerre. Les hommes sont capables d’une telle destruction, mais aussi capable d’une telle torture, d’une telle manipulation et d’inhumanité. Comment la retrouver après tout ça ? Comment avoir espoir à nouveau en cette race après ça ? Il est impossible pour moi et je n’ai pas l’intention de gâcher cela à Rory. Alors autant me mettre à la cuisine, ça me changera vite les idées et je lui demandais ce qu’elle mangeait de base, tout en passant au tutoiement. Chose qui n’est pas aisée pour moi parce que cela voulait dire que je doive changer de ton et parler un peu plus familièrement. Je lui demande si c’est normal que les danseuses mangent de tout ou quoi, parce que d’habitude, du moins, peut-être que c’est seulement chez moi, elles ne mangent pas beaucoup. Je fronce les sourcils encore plus surpris. « Ah. » et elle ajoute qu’elle était bizarre gentille comme les licornes, cela me fait rire un peu et je garde le sourire pendant un moment alors que je me concentrais sur la préparation culinaire. « Mais ça ne … Euuh… Quand tu danses, ça ne te fait pas quelque chose ? Ça ne te fait pas lourde ? Désolé, la phrase est bizarre, je ne sais pas comment la formuler. » fis-je un peu frustré, mais bon, même si je suis un peu à côté de la plaque, j’ai l’impression que mon anglais est de retour à force d’être éveillé et que je commence au final à penser dans cette langue. « Tu ne sais pas cuisiner j’imagine… Donc tu serais du genre à acheter des plats tout fait.» Ça se voyait qu’elle ne savait pas cuisiner, mais ça me faisait demander, comment c’était possible qu’ici, dans ce pays… Les gens ne savent pas cuisiner, surtout les femmes. Bon, c’est une chose qui peut me dépasser.
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 27/03/2018
›› Commérages : 278
›› Pseudo : Padawan (la preuve, check l'avatar)
›› Célébrité : Rey (a) (Daisy Ridley)
›› Schizophrénie : Keshia (Lupita Nyong'o)
›› more about me

Re: please don't be dead (Rowid) ✻ ( Sam 14 Avr - 19:58 )


Nawid & Rory
Please don't be dead


« Oui ou c’est juste de la stupidité. » J’ai un haussement d’épaules. Je n’avais que vingt-trois ans et pourtant, j’en avais vécu des choses. Entre la maladie de ma sœur, la mort de mon père, de ma mère, de ma grand-mère, c’est comme si je dansais un tango macabre avec la grande faucheuse en personne. mais je m’en fichai pas mal. Après tout, j’étais certaine que l’avenir me réservait des choses meilleures. Il suffisait juste d’être optimiste et de ne pas se laisser démonter. Je fais un petit sourire à mon nouvel ami avant d’éclater de rire. « Je ne sais pas si ma naïveté est mon plus gros défaut ou une qualité. » Je bats un peu des cils avant de le suivre jusque dans la cuisine. Elle était sobrement équipée car avec ma sœur, nous ne donnions pas dans les arts culinaires. Bien au contraire. Pourquoi s’emmerder à faire à manger alors que des personnes le faisaient à notre place ? On avait donc acheté un four et un micro-onde. Seul truc qui coûtait une blinde, notre cafetière qui me permettait de faire des cafés élaborés. Si je n’avais pas mon latte macchiatto au caramel tous les matins, je pouvais devenir grognon. Je me tournai vers lui pour lui sourire à nouveau. « Je t’ai semblé lourde quand j’ai fait ma démo toute à l’heure ? » Je le fixe avec mes grands yeux avant d’effectuer un salto arrière sans me poser de questions et retomber sur mes pattes, comme un chat. Comme mon patronus. « En fait, je fais de la course à pied pendant une heure, après je danse pendant huit heures et enfin en dernier, je fais du kendo pendant une heure et demie. Par jour minimum. Je brûle entre 1600 et 1700 calories rien qu’avec la danse donc non. » C’est vrai que je ne pouvais pas grossir facilement. Ça se voyait. J’avais beau mesurer un mètre soixante (-1 cm) et peser 45 kg, j’aimais beaucoup trop la bouffe. « Est-ce que tu serais en train de me juger ? Je n’ai juste pas eu la chance d’avoir une mère qui m’a appris les bases de la cuisine. Ensuite comme je t’ai dit, je fais trop de sport donc faire à manger est secondaire. » Il est vrai que lorsque je rentrai le soir, j’étais trop vidée pour quoique ce soit. « mais je sais faire les bases. Ma sœur me fait à manger souvent… c’est juste que je n’aime pas ça. » j’ai un haussement d’épaules avant de soupirer. « Je sais juste faire les gâteaux. Je pense que tu dois me prendre pour une nulle… » Je baisse la tête en rougissant car je l’avais senti dans son ton. Il m’avait jugé et ça, ça me faisait plus de peine que n’importe quel mot. « C’est pas sympa de juger les gens sur un truc. Vraiment pas sympa, murmurai-je en quittant la pièce. »  
AVENGEDINCHAINS



Ton ami c’est moi.Tu sais, je suis ton ami. Quand tout s’embrouille, en vadrouille, loin, très loin de ton lit douillet. Rappelle-toi ce que ton vieux pote disait.   Oui, je suis ton ami.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 22/03/2018
›› Commérages : 275
›› Pseudo : Harmajabb-Mr.Turtle (ouais moi je me cache pas et fais pas d'inscription fourbe. môa !!)
›› Célébrité : Oscar Isaac
›› Schizophrénie : Anthony Gresham (Jeffrey Dean Morgan), Simone Esposito (Ryan Gosling), Timothy Mancini (Jon Hamm), Brianna Holloway (Millie Bobby Brown), Eliott James (Colin Firth)
›› more about me

Re: please don't be dead (Rowid) ✻ ( Sam 14 Avr - 22:07 )

please don't be dead !
Nawid & Rory
Je t’ai semblé lourde quand j’ai fait ma démo toute à l’heure ?
Je n’ai pas eu le temps de dire quoi ce que ce soit qu’elle fait un geste assez souple pour moi et qui montrait toute sa légèreté. « Non. » fis-je un peu bêtement alors que je reporte mon attention sur la cuisine tout en l’écoutant parler et utiliser des termes un peu complexes dans la langue. Je reste quand même surpris par tous les données qu’elle me balance « Ça fait… Dix heures et demie de sport uniquement. Merde  » fis je en persan, oui c’est un juron et j’espère pour elle qu’elle ne le comprenne pas. En fait, elle passe sa vie à faire du sport ? C’est une danseuse forcément qu’elle passe son temps à faire du sport à garder sa ligne. Elle ne se consacre pas à la vie où elle doit trouver un mari par exemple, mais encore une fois… C’est comme se poser la même question me concernant, je n’ai pas cherché une femme pour continuer à contribuer pour une génération. Je reconnais que penser de cette façon là était assez gonflée de ma part. Je soupire et lève les yeux au ciel avant de lui répliquer. « Mais pour faire du bon sport, il faut bien manger. » fis-je quand même intrigué avant de secouer la tête. « Je juge peut-être parce que c’est la base de savoir cuisiner. » Autant être honnête au lieu de dire non non, puis ensuite dire oui au final. Je ne suis pas un bon menteur de toute manière et je pourrai très bien sauter ma couverture un moment donné ou un autre. Elle sait faire les bases, mais elle n’aime pas cuisiner. « Mais pourquoi ? » fis-je avec un air de ne pas comprendre, comment on ne peut pas aimer la cuisine ? Enfin, faire la cuisine ? Elle savait faire des gâteaux, j’hausse une épaule avec un air qui se voulait concédant, après tout, c’est bien de savoir faire des gâteaux que rien du tout avant de réaliser qu’en fait j’ai haussé l’épaule pour confirmer que je devais la prendre pour une nulle alors que ce n’était pas ça du tout. Merde. « Hey Rory. » fis-je en tentant de la retenir, mais elle a préféré partir. Je soupire longuement jusqu’à grogner malgré moi. « Décidément, y a que moi qui peut faire partir une conversation en couille. Les Américaines je vous … Ah non, c’est une Anglaise… » Je mets au four et m’attèle à la préparation des smoothie tout en haussant la voix. « Rory ! Je suis désolé ! J’ai été surpris ! » Mais rien à faire puisque j’entends une porte et je grimace au son de celle-ci. J’hausse les sourcils quelques secondes. Décidément, la douleur à la tête ne passe pas et la nausée ne s’arrange pas. Au final, j’ai attendu quelques minutes pour pouvoir enfin avoir un petit déjeuner prêt, prêt à lui donner d’ailleurs. Je toque à la porte après avoir hésité quelques secondes. « Rory ? Bon, je n’ouvrirai pas la porte. Ça ne se fait pas chez nous… Mais je t’ai fait un mille-feuille au pancake avec un smoothie pour te remercier et demander pardon pour tout à l’heure. »
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 27/03/2018
›› Commérages : 278
›› Pseudo : Padawan (la preuve, check l'avatar)
›› Célébrité : Rey (a) (Daisy Ridley)
›› Schizophrénie : Keshia (Lupita Nyong'o)
›› more about me

Re: please don't be dead (Rowid) ✻ ( Sam 14 Avr - 23:07 )


Nawid & Rory
Please don't be dead


Je hausse les épaules lorsqu’il souligne que ça fait dix heures et demies de sport. Oui, à peine. « On m’a dit que j’étais hyperactive lorsque j’étais plus jeune. Donc fallait m’occuper. » Surtout que ma sœur n’était pas disponible à cause de sa maladie. Et dire que ma carrière se basait sur les dires d’une gamine de sept ans qui admirait Casse-Noisette. Parfois le destin pouvait s’avérer fou. Mais je m’étais tout de suite sentie investie d’une mission lorsque j’étais plus jeune. Si bien que je passais des heures à m’entrainer après les cours pour finalement délaisser mes études. Bien sûr, je suis allée au bout du cursus obligatoire mais après plutôt que d’aller à la fac, j’ai tout fait pour intégrer une grande compagnie. j’avais réussi avant de rejoindre ma sœur ici. L’intégration fut difficile puis je me suis fait des amis en la présence d’Andréa et Emma, mes inséparables ; Deborah ; Maggie et maintenant Nawid. « Euh non, plus maintenant, dis-je en haussant le ton, nous sommes au 21ème siècle et les femmes n’ont plus besoin de savoir cuisiner. Les gens ont évolué et il serait bon d’en faire de même. » Je détestai ça. certes, j’avais cru comprendre qu’il n’était pas issu de la même culture que nous mais pour vivre aux États-Unis, il fallait avoir l’esprit ouvert. Sinon, il allait se prendre des gifles dans la figure à tous les coups. « Parce que j’aime pas. C’est une perte de temps. » J’avais perdu mon sourire et je détestai qu’on me juge. Surtout venant d’un type que j’ai retrouvé dans la rue, ivre mort. Je ne dis rien mais je me contente de serrer les dents. J’ai un très mauvais caractère. Encore que l’un de mes amis le fasse, je les connaissais mais pas lui. Va te faire, pensais-je en quittant la pièce d’un air furibond. J’étais crevée et je voulais juste me poser sur mon canapé avec mon chien pour regarder un dessin-animé mais non. j’ouvre la porte à volée avant de croiser son regard. « Oui sauf que tu n’es plus chez toi et va falloir que tu t’ouvres l’esprit. Espèce de macho arriéré. » Puis, je passe à ses côtés avant de fixer le smoothie. Des fruits. Je le porte à la bouche avant de le boire. « Merci. » je passe une main sur mon visage fatigué avant d’attraper l’assiette et de retourner dans le salon. « Tu peux venir je vais pas te frapper. Mais dis-toi juste que je ne suis pas le genre de femmes que vous trouvez dans votre pays. A savoir la nana qui fait le ménage, la bouffe et le repassage. Moi, je suis plus du genre séries TV, pizza et détente. J’ai déjà une vie assez stressante comme ça et j’ai pas le temps à perdre à passer trois plombes en cuisine alors que j’ai un emploi du temps chargé. » ce qui était vrai et mes cernes étaient là pour le prouver, merde.  
AVENGEDINCHAINS



Ton ami c’est moi.Tu sais, je suis ton ami. Quand tout s’embrouille, en vadrouille, loin, très loin de ton lit douillet. Rappelle-toi ce que ton vieux pote disait.   Oui, je suis ton ami.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 22/03/2018
›› Commérages : 275
›› Pseudo : Harmajabb-Mr.Turtle (ouais moi je me cache pas et fais pas d'inscription fourbe. môa !!)
›› Célébrité : Oscar Isaac
›› Schizophrénie : Anthony Gresham (Jeffrey Dean Morgan), Simone Esposito (Ryan Gosling), Timothy Mancini (Jon Hamm), Brianna Holloway (Millie Bobby Brown), Eliott James (Colin Firth)
›› more about me

Re: please don't be dead (Rowid) ✻ ( Sam 14 Avr - 23:47 )

please don't be dead !
Nawid & Rory
« Oh. Donc ici on peut ouvrir la porte de la chambre des autres. » fis-je totalement sarcastique et je grogne quand j’entends l’insulte. Je n’aurai pas laissé passer ça, j’ai dû garder mon contrôle et elle a pris le smoothie. « Y a de… pas de quoi. » Ça ne servait à rien de se prendre la tête dès le début. Je ne suis plus chez moi, c’est vrai et elle a raison même si ça m’énerve et que je préfère avoir le dernier mot. Je ne suis plus chez moi et je doute que j’y retournerai. Je ne serai plus jamais chez moi et je ne ferai plus jamais face à la culture dans laquelle j’ai grandi et ça me pèse assez. Parce qu’ici, c’est pas chez moi et c’est trop différent que je me sens mal. J’essaye tout de même de m’ouvrir, mais des fois, c’est pas évident et des fois, je me prends toujours des claques en pleine figure et ça fait mal. Le fait qu’elle ne sache pas cuisiner, ça démontre à quel point elle n’est pas indépendante pour s’occuper d’elle même et elle ne peut pas vivre tout simplement de gâteaux, même si elle sait un peu cuisiner la base. Je retourne dans la cuisine alors qu’elle part dans le salon, je récupère mon petit-déjeuner. « Sauf qu’il est possible de passer pas plus de dix minutes dans la cuisine pour faire un diner pour le soir. » soupirai-je alors que je m’installe sur le fauteuil, assez doucement avant de me laisser retomber contre le dossier. « J’essaye d’être ouvert, mais ce n’est pas facile de… De… Raaaah… Machin quelque chose… En question ma culture avec laquelle j’y ai passé toute ma vie. J’ai besoin de temps. J’ai compris, je suis désolé et est-ce que tu peux arrêter d’insulter mon pays ? Merci. Il y en a qui travaillent au foyer, mais il y en a qui se battent pour avoir les mêmes droits que nous. » fis-je assez remonté. Je crois que l’insulte de macho ne passe pas du tout.
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 27/03/2018
›› Commérages : 278
›› Pseudo : Padawan (la preuve, check l'avatar)
›› Célébrité : Rey (a) (Daisy Ridley)
›› Schizophrénie : Keshia (Lupita Nyong'o)
›› more about me

Re: please don't be dead (Rowid) ✻ ( Lun 16 Avr - 13:20 )


Nawid & Rory
Please don't be dead


Je lève les yeux au ciel avant de grogner. Ça partait mal, très mal car j’ai mauvais caractère quand les gens me jugeaient. Souvent lorsque les hommes me jugeaient. Ma grand-mère et ma sœur étaient toutes les deux des féministes donc forcément. Je suis très attachée aux droits des femmes. comme aux droits d’autres personnes. Alors que j’attrape le smoothie -j’aime pas ça mais bon – je ne desserre pas les dents. a vrai dire, on pourrait presque les entendre grincer à des kilomètres à la ronde. Je sentais l’appel de mon bâton de kendo au loin mais recourir à la violence ne serait pas une solution. J’ai estimé être assez sympa avec lui en le recueillant chez moi pour qu’il évite de mourir d’hypothermie et en plus de lui proposer un boulot. Je pensais avoir clos la conversation sur la cuisine. Je déteste cuisine. Je n’ai absolument aucune raison. Si je n’aime pas les odeurs, le temps que ça fait perdre et mettre les mains là-dedans. Pour moi, c’est une corvée. Nawid prend le soin de renchérir mais je préfère ne pas répondre. Scraps a dû sentir les mauvaises ondes émaner de moi puisque mon chien n’ose même pas m’approcher. Ma main se serre un peu plus autour de mon verre. « Je n’ai pas insulté ton pays. Je connais des gens originaires de là-bas qui n’ont pas autant de préjugés. » C’était vrai. nous avions un danseur qui venait des pays chauds et qui avait fui son pays à cause de son orientation sexuelle. Je choisis donc de ne rien dire. Parce que si je l’ouvrais ça serait pire. Et souvent, il valait mieux se la fermer. Généralement, j’évitai les conflits comme la peste. Pour ma part, j’ai mes raisons de ne pas vouloir faire la cuisine. Mais pour un homme, une femme n’était bonne qu’à ça. rester à la maison pour élever les mioches. Cette pensée me mettait dans une rage noire car mes pensées dérivèrent vers ma mère qui était restée à la maison. Ça l’avait rendu folle ou elle l’était déjà et elle a tué mon père sur le sol de notre cuisine entre une cuisson de pâtes et celle d’un steak. Du moins c’est ce que nous supposions parce que nous avions retrouvé leurs corps calcinés ainsi que celui du chien de la famille dans cette pièce-ci. Jamais je n’oublierai la hauteur des flammes qui engloutissaient la maison familiale. J’avais beau être jeune, ce ne sont pas des choses que nous pouvions effacer d’un claquement de doigts. Une fois, mon verre fini, je me redresse pour aller le ranger dans le lave-vaisselle. Mes mains tremblaient sous l’émotion et sans doute le coup de la fatigue lorsque mon téléphone se mit à sonner. Je me jetai dessus pour répondre avant d’avoir mon chorégraphe au téléphone. Répétition aujourd’hui. Ça allait être une catastrophe. « J’arrive. » Puis, je raccroche avant de ranger mon téléphone dans ma poche. « Prépare tes affaires, je vais te reconduire chez toi. » Je ne pouvais pas lui faire passer un entretien dans cet état. Il sentait l’alcool à trois centimètres. Oser juger une gamine de vingt ans de soi qui nous offre l’asile car la suprématie de la génétique nous a donné un pénis et non un vagin, c’est petit et franchement débile dans une société où la femme est devenue si importante. C’était suicidaire même. Mais à croire que ce type n’en avait rien à foutre. Et ça, ça me mettait en colère.  
AVENGEDINCHAINS



Ton ami c’est moi.Tu sais, je suis ton ami. Quand tout s’embrouille, en vadrouille, loin, très loin de ton lit douillet. Rappelle-toi ce que ton vieux pote disait.   Oui, je suis ton ami.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 22/03/2018
›› Commérages : 275
›› Pseudo : Harmajabb-Mr.Turtle (ouais moi je me cache pas et fais pas d'inscription fourbe. môa !!)
›› Célébrité : Oscar Isaac
›› Schizophrénie : Anthony Gresham (Jeffrey Dean Morgan), Simone Esposito (Ryan Gosling), Timothy Mancini (Jon Hamm), Brianna Holloway (Millie Bobby Brown), Eliott James (Colin Firth)
›› more about me

Re: please don't be dead (Rowid) ✻ ( Mer 18 Avr - 23:20 )

please don't be dead !
Nawid & Rory
« Des gens d’originaires de là-bas ? Les Irakiens ? Les Syriens ? Oh tu sais quoi? Mieux vaut pas que je sache. » fis-je ne sentant pas la situation s’arranger pour la moindre des choses. En fait, je n’ai pas envie de savoir qui elle connait de la Saoudie, en tout cas, c’est pas un Iranien, elle ne connait pas du tout ce pays apparemment. Surtout pas les Irakiens j'espère… Que je sache leur langue, c’est une chose et même une nécessité juste au cas où. J’ai grandi dans la peur que les Irakiens gagnent la guerre. Je soupire et passe la main sur le front pour essayer de me calmer. La culture d’un pays diffère totalement de l’autre, les individus qu’elle a rencontré sont différents dans le sens où ils vivent dans ce territoire Américain depuis des années, plus longtemps que moi en tout cas voire même qu’ils y ont toujours vécu. Il y a tellement de différences, que ce soit culturel, de famille et de l’environnement. Nous sommes façonnés à partir de là d’où nous venons, d’où nous avons grandi et il est clair que nous faisons face à un gros choc culturel, surtout moi qui ne me suis pas contrôlé sur ce côté-là. Je mange quand-même mon petit déjeuner tout en buvant mon smoothie. On restait silencieux et on ne se disait rien du tout, peut-être que c’était mieux, Scraps restait à l’écart, sûrement sentait-il les mauvaises ondes, ce qui n’était pas étonnant d’ailleurs. J’entends au loin un téléphone sonner. Je me dirige pour récupérer le mien et l’allume. J’attends qu’il démarre doucement alors que j’entends la conversation très courte dans la cuisine, mais Rory ne tarde pas à arriver. « Je peux rentrer à pied, ça ira. » fis-je ne voulant pas lui imposer ma compagnie surtout après la conversation qu’on venait d’avoir. Mais sauf qu’elle insistait et au final, j’ai fini par céder tout en récupérant mes affaires, on s’échangeait quand même nos numéros pour se contacter pour le travail que je pourrai avoir grâce à elle et au final, la conversation se faisait naturellement un peu du moment qu’on aborde pas ce qu’on a finalement mis comme sujet ‘interdit’ dans nos têtes. Je venais de voir mon téléphone que j’ai été inondé de messages venant de Max et ça me suffisait pour culpabiliser d’avoir voulu passer la nuit dehors. Je remerciais quand même Rory pour ce qu’elle m’avait fait, même si j’ai la sensation que ce n’était pas assez.
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞

›› It's my life
›› more about me

Re: please don't be dead (Rowid) ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

please don't be dead (Rowid)

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération