Sorry I'm just an idiot (Newry)

 :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 27/03/2018
›› Commérages : 278
›› Pseudo : Padawan (la preuve, check l'avatar)
›› Célébrité : Rey (a) (Daisy Ridley)
›› Schizophrénie : Keshia (Lupita Nyong'o)
›› more about me

Sorry I'm just an idiot (Newry) ✻ ( Sam 7 Avr - 2:34 )


Newton & Rory
sorry, I'm just an idiot...


Par pitié, une soirée tranquille. Je voulais juste une soirée tranquille. Mais non. Ma sœur que je n’avais pas vue depuis deux jours préférait se rendre à la soirée d’un ami plutôt que de rester à la maison. Je soupire avant d’ôter ma tenue de ballerine pour sauter dans un jean et un tee-shirt. Je n’ai aucune intention de me faire jolie. Enfin me pomponner comme dirait le commun des mortels. J’avais attaché mes cheveux en semi-queue de cheval pour échapper aux mains de Grace pour le maquillage. Non merci. Puis, je la suis alors que nous sortons de l’appartement pour aller à cette teuf. A chaque fois que je sortais, j’appelais un de mes amis à la rescousse mais là, personne. Tout le monde était occupé et j’étais crevée. J’avais eu une semaine de fou car la première approchait et donc je devais me dépasser. Nawid avait raison dans le fond, jouer le bien et le mal pouvaient s’avérer épuisant. Et alors que je rêvais de Netflix, plaid et nachos, je me retrouvais à devoir faire acte de présence à une fête dont je ne connaissais même pas l’instigateur. Ma sœur lui fait la bise alors que je me contente d’un sourire mi-poli, mi-gêné, regrettant d’avoir laissée mon chien à la maison. Je prends un verre à la volée avant d’aller m’asseoir dans mon coin en me laissant bercer par la musique. J’avais pris un air ennuyé, assise sur le rebord de cette fenêtre pour me faire chasser au premier joint. Je déambulai dans la foule qui se faisait de plus en plus dense avant de me demander si je ne pouvais pas m’éclipser discrètement. Je commence à me faufiler doucement avant de… BAM. Je percute quelqu’un et renverse mon verre sur le pauvre type. « oh je suis désolée, murmurai-je confuse. » je pouvais me sentir devenir cramoisie d’un coup avant de commencer à chercher une serviette pour essuyer. Puis, je lève la tête vers mon poteau improvisé avant de voir… « Newton ? » Alors là, c’est clair, je deviens rouge écarlate. Car je le connaissais. Je l’avais brièvement croisé à une soirée il y a quelques mois de ça. Et à une soirée nous nous retrouvions. Il faut croire que le destin est avec nous. Ou contre nous. « Rory, je sais pas si tu te souviens… » Je commence à joindre mes index en faisant la moue. « Tu sais la fille qui devait te rappeler mais qui a égaré ton numéro, dis-je en sautillant d’un pied à l’autre gêné, je te jure que c’est vrai. je suis un boulet. »
AVENGEDINCHAINS



Ton ami c’est moi.Tu sais, je suis ton ami. Quand tout s’embrouille, en vadrouille, loin, très loin de ton lit douillet. Rappelle-toi ce que ton vieux pote disait.   Oui, je suis ton ami.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
NEW IN CAP HARBOR !

❝ Family don't end with blood ❞
‹ NEW IN CAP HARBOR !
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 06/04/2018
›› Commérages : 34
›› Pseudo : battery
›› Célébrité : adam driver
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Sorry I'm just an idiot (Newry) ✻ ( Lun 9 Avr - 22:34 )

sorry i'm just an idiot
rory & newton

« que font deux boulettes ensemble ? Une bolognaise. »
C’est bien parce qu’ils étaient amis qu’il était là. Une fête. En général il ne s’y rendait jamais, à moins que quelqu’un, un de ses frères ou ses amis ne le fassent venir de force pour s’amuser un peu. C’était l’occasion de boire, de faire un peu les cons. Dans un sens, Newt, il adorait ça. Adorait le bruit assourdissant de la musique et l’impression de ne plus avoir aucun soucis en tête, l’espace d’une soirée. C’était un beau principe, mais souvent rattrapé par la réalité, il finissait souvent ce genre de soirée assis sur le canapé à refaire le monde dans sa tête, un bol de popcorn micro-onde volé dans le  cuisine sur les genoux. En passant la porte de la maison il regrettait déjà d’être venu, mais la tape sur son épaule lui assurait au moins qu’il n’allait pas être seul parmi la foule déjà compacte. Il avait été plutôt facile de le convaincre de venir, malgré tout. Des potes, des bières et des filles, quoi qu’il en dise c’était un programme intéressant. Peut-être pas autant que rentrer chez lui et dormir, mais ça c’était inégalable à son sens. Après avoir salué quelques têtes connus que le groupe d’amis se mélange à la foule, piquant au passage chacun un verre de boisson et dans le cas de Newt, une poignée de chips qu’il engloutit en moins de quelques secondes. C’est le temps qu’il fallut à ses potes pour disparaître hors de sa vue, pourtant. Sûrement appelés par d’autres personnes à l’autre bout de cet endroit puisque, même aussi grand qu’il ne l’est, pas moyen de les repérer. Génial. Vraiment génial, qu’il rumine. Le voilà donc tout seul avec son verre, le canapé déjà investi par des gens le rendant inaccessible... c’était bien sa chance. Sous le boucan des conversations et de la musique personne ne l’entend soupirer lourdement, ne sachant pas trop quoi faire maintenant qu’il était séparé des autres. Il espère apercevoir l’un d’entre eux en se retournant, mais tout ce qu’il rencontre c’est quelqu’un et le contenu de son verre. Ça lui apprendra à ne pas regarder ce qu’il se passe en bas. Il râle déjà, découvrant les dégâts infligés à l’un de ses t-shirts préférés qu’il examine avec attention, cherchant à identifier ce qu’il venait de se faire renverser dessus. C’est la qu’il entend son prénom. Son prénom complet d’ailleurs, et qu’il regarde enfin la coupable. Cette fille elle lui dit quelque chose, mais c’est en entendant ce prénom si particulier qu’il fini par faire le rapprochement. C’était lors d’une soirée semblable à celle-ci qu’ils s’étaient rencontrés, quand son frère cadet avait fait un pari contre lui. Le but, c’était à celui qui aurait le numéro d’une fille le plus vite.  Autant dire que Newton avait perdu, non seulement parce qu’il avait maintenu sa conservation avec Rory pendant beaucoup trop longtemps, mais aussi et surtout parce que c’est lui qui avait fini par lui donner son numéro, sans trop s’attendre à ce qu’elle le joigne. Effectivement elle ne l’avait pas fait, ça explique sûrement le rouge de leurs joues respectives. « Je..Je me souviens oui, salut. » dit-il, beaucoup plus gêné qu’il ne devrait l’être. Après tout ce n’est pas la première fois que ça lui arrive mais en général, c’est lui qui n’a jamais rappelé la personne par manque de temps ou tout simplement d’intérêt. Si dans ce sens là ça ne le gênait pas trop, en tout cas moins, la, c’était un peu différent et son verre d’alcool semble être un bon échappatoire. Il prend une gorgée, juste une, pendant qu’elle explique le pourquoi du comment. « Tu l’as perdu ? » qu’il demande, un peu intrigué par sa réponse. Ce n’est pas le genre d’excuse qu’il donne en général, mais c’est une excellente idée qu’il note dans un coin de sa tête. « T’as pas à inventer une excuse pour te justifier, promis je vais pas pleurer. » plaisante-t-il, assez fort pour se faire entendre. « J'pensais même pas que tu voudrais me rappeler alors tu sais. ». Un rire s’échappe de ses lèvres, nerveux sans le moindre doute. C’est pour cela que le brun détourne le regard sur son t-shirt encore recouvert de sucre, abandonnant peu à peu l’idée de le retrouver comme avant. Tant pis.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 27/03/2018
›› Commérages : 278
›› Pseudo : Padawan (la preuve, check l'avatar)
›› Célébrité : Rey (a) (Daisy Ridley)
›› Schizophrénie : Keshia (Lupita Nyong'o)
›› more about me

Re: Sorry I'm just an idiot (Newry) ✻ ( Ven 13 Avr - 17:04 )


Newton & Rory
sorry, I'm just an idiot...


Généralement, j’aime bien aller en soirée. Enfin « bien aimer » est un mot lourd mais ça ne me dérange pas. il m’arrivait d’accompagner ma sœur car je pouvais ainsi garder un œil sur elle. c’était assez risible quand on y pensait car j’étais la plus jeune, la cadette et je devrais être celle qui finissait en PLS ou dans les bras d’un homme mais non. les rôles étaient inversés dans ma famille. Grace était belle, extravertie et elle n’avait qu’à claquer des doigts pour mettre le monde à ses pieds tandis que j’étais plus timide, dans la retenue et rationnelle. Alors lorsque je constatai qu’elle était en de bonnes mains ce soir, je décidai de filer à l’anglaise. L’expression n’avait jamais autant pris son sens sauf que tel un pokémon sauvage, bah, je tombais sur un dresser. Sur le coup, je me contente de me confondre en excuses quasi inaudibles avant de lever la tête. haut, très haut. Bon généralement, les mecs sont grands mais il est vrai que je suis une naine pour le commun des mortels. En effet, le mec que j’avais devant moi était immense. Je dirai une bonne vingtaine de centimètres de plus que moi. voire même plus grand encore. Je mets quelques secondes à reconnaitre ses traits si particuliers. Newton m’avait intéressée car il ne ressemblait pas aux mecs que je rencontrai en temps normal. Un peu pataud, très gentil, il avait une bonne conversation quand on abordait un sujet qui l’intéressait. Je lui fais donc un sourire comme j’en ai l’habitude avant de hocher la tête. « Ouais j’ai du le coller dans la poche d’une veste qui a fini au lavage ou j’en sais rien. mais quand je l’ai cherché le lendemain, il avait disparu. Pouf. » je claque des doigts pour accompagner mes dires d’un claquement de doigts avant de faire les gros yeux. Ainsi, il ne me croyait pas. je voyais bien qu’il était aussi gêné que moi. s’il ne venait pas de m’insulter de menteuse. « PARDON ? » Je me rends compte que sur le coup, j’ai un peu lever la voix mais généralement, j’évite de mentir. « Alors déjà quand je dis quelque chose, je le vais. Et ensuite, si j’avais vraiment eu envie de te ghoster, je serai pas là devant toi en train de m’excuser. » Je secoue la tête avant de pousser un grognement. « Mais bon si t’as si mauvaise opinion de moi, je pense que je vais appliquer mon programme à savoir bouffe, netflix, canapé, chien et plaid. Bonne soirée Newton le pokémon. » Puis, je me faufile à ses côtés avant de déglutir. Les mecs sont décidément tous des crétins. Oui, des crétins.  
AVENGEDINCHAINS



Ton ami c’est moi.Tu sais, je suis ton ami. Quand tout s’embrouille, en vadrouille, loin, très loin de ton lit douillet. Rappelle-toi ce que ton vieux pote disait.   Oui, je suis ton ami.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
NEW IN CAP HARBOR !

❝ Family don't end with blood ❞
‹ NEW IN CAP HARBOR !
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 06/04/2018
›› Commérages : 34
›› Pseudo : battery
›› Célébrité : adam driver
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Sorry I'm just an idiot (Newry) ✻ ( Ven 13 Avr - 23:09 )

sorry i'm just an idiot
rory & newton

« que font deux boulettes ensemble ? Une bolognaise. »
Il fallait forcément que ce genre de situation tombe sur lui, comme si le destin s’amusait toujours de voir tomber dans ses filets le troisième fils Holloway. Mais sa situation d’infortune s’avère peut-être moins catastrophique que prévu - si on oubliait sa gêne - puisqu’il s’agissait de Rory. Ils avaient parlé longuement, elle était sympa, jolie… Et visiblement pas plus adroite que lui. Un bon début, n’est-ce pas ? Comment tout faire foiré aussi rapidement ? Ah, oui, en étant Newton. Ce qui était une plaisanterie plutôt qu’autre chose - autant dire qu’il s’en fichait, que ce soit un mensonge ou pas - vire à contre-sens lorsqu’elle proteste, définitivement plus fort qu’il ne l’aurait imaginé. Bon, c’est bien de sa faute à lui et non de la sienne, mais ce n’était pas étonnant venant du trentenaire. Un don pour tout gâcher, ça, il le possédait. En l’espace de quelques secondes Rory est déjà partie, fulminant après lui en le traitant de pokémon. De Pokémon ? Sérieusement ? Ca le laisse si bouche-bée qu’il ne pense même pas à la ratrapper tout de suite. Non, d’abord, il analyse l’insulte surement beaucoup moins profonde qu’il ne cherche à la rendre. EN effet il avait peut-être l’air d’être un pokémon. Mais une évolution, ça, c’était certain. Un gros trop trop grand et trop moche. Bien trouvé effectivement. Lorsqu’il se retourne pour la trouver des yeux, elle a déjà avancé de plusieurs mètres dans la foule.
Newt ronchonne après lui-même l’espace d’un instant, persuadé d’avoir la même moue sur le visage que Brianna quand elle est énervée. Un gros débile. Voilà ce qu’il est. C’est ce qu’il marmonne en posant les yeux sur son verre. La vague idée de se noyer dans son verre se pose dans son esprit, malgré la réalité le rattrapant bien vite il lui faudrait plutôt tenter de se noyer dans un bol de punch, plus facile, mais inaccessible à l’heure actuelle. Il allait donc la laisser partir comme ça ? En pensant du mal de lui alors qu’il s’en contre fichait en fait, de cette histoire ? Non. Sinon il finirait pas s’en vouloir.. et ses frères allaient lui rappeler à quel point il était débile, s’il faisait une chose pareille. Il se met donc en route, esquivant les autres convives avant de la rattraper -assez vite d’ailleurs- et de passer devant Rory pour l’arrêter. « Ton programme de la soirée semble intéressant et franchement, j’en rêve aussi, mais attend, s’il-te-plait. » qu’il dit, avant de soupirer à nouveau, ne sachant pas trop quoi dire hormis s’excuser «Je suis désolé je suis débile, ok ? Je ne voulais pas te traiter de menteuse, je n’ai pas une mauvaise impression de toi non plus d’ailleurs, je voulais juste. Je voulais juste dire que c’était pas grave SI tu mentais. Si tu dis que non...je te crois, d’accord.»  Il ne précisait pas à quel point ça lui paraissait curieux qu’elle y est ne serait-ce que songé, mais il était sûr de se prendre son propre verre sur la tête si ces mots sortaient de sa bouche. Déjà qu’il avait l’air franchement débile, ce n’était pas pour en rajouter. Il ravale donc ses arguments, le ghostage inclus, et se concentre plutôt sur sa magnifique insulte qu’il n’avait, effectivement, jamais entendu avant ce soir. « Je pensais pas t'énerver au point de me faire traiter de Pokémon. Je sais que je suis.. comme je suis mais c’était.. étrangement bien trouvé, et fort, comme insulte. Je sens que c’est plus Miasmax ou Noadkoko d’Alola que Dodoala. » finit-il par dire, sur le ton de la plaisanterie. Au moins, dans cette catastrophique soirée que lui aussi, aurait définitivement préféré passé en suivant le même programme qu’elle, il avait trouvé une autre façon de se moquer de lui-même.

(c) DΛNDELION
[/color]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 27/03/2018
›› Commérages : 278
›› Pseudo : Padawan (la preuve, check l'avatar)
›› Célébrité : Rey (a) (Daisy Ridley)
›› Schizophrénie : Keshia (Lupita Nyong'o)
›› more about me

Re: Sorry I'm just an idiot (Newry) ✻ ( Ven 13 Avr - 23:29 )


Newton & Rory
sorry, I'm just an idiot...


Je suis fatiguée, épuisée. Et alors que je me voyais déjà manger du pop corn devant la télé avec une pizza QUI A DE LA VIANDE – quand la gorgone n’est pas là, les souris dansent-, je rentre dans Newton. Je l’aime bien, il est gentil, on dirait un calinours. Un espèce d’ourson gauche à qui on voulait faire des câlins bien que ça soit un véritable géant. J’allais attraper un véritable torticolis à le regarder comme ça. Et forcément, comme je suis crevée, bah je m’énerve et donc je gueule. Ce qui ne m’arrive jamais. Généralement, je suis une barbe à papa qui fait des câlins aux gens et qui est gentille. Mais me faire trainer à une soirée alcoolisée pour ensuite me retrouver seule dans mon coin. FINALEMENT, je décide me barrer, je percute quelqu’un, ruine son tee-shirt, et je passe mes nerfs sur le SEUL mec potable que j’ai rencontré depuis le fiasco Eka. Clap, clap, je m’applaudis, je fais la révérence et je m’auto-gifle. J’ai à peine fait quelques pas en ruminant sur mes paroles, me maudissant ainsi que les futures générations de mini-Rory, je sens comme une présence dans mon dos. Newton le pokémon. « Ouais moi aussi, dis-je en haussant les épaules pour regarder mes pieds. » AHAH, elles sont belles mes baskets, magnifiques même. Je dodeline un peu de la tête alors que j’entends ses excuses. Je lève alors la tête avant de sentir ma nuque craquer. « Je vais choper un torticolis à te regarder, gigantosaure ! » Puis, je lui souris. La rancune ? Désolée, je ne la connais pas. « T’inquiètes, j’ai passé une journée pourrie et c’est toi qui as pris, désolée. » Je hausse une épaule, ne sachant plus où me mettre sur le coup avant d’éclater de rire. Ok, il cite des pokémon trop récents pour le coup. Moi, je me suis stoppée au Dracaufeu débile et au Psykokwak. « T’es pas… je les connais même pas. Je me suis stoppée à la première génération. En fait Newt ça me fait penser à Mew donc au pokémon. » Je ris à nouveau avant de passer une main dans ma nuque pour faire la moue. « Bon, on y va ? J’dois passer acheter du gras et le supermarché va fermer. Donc vu que tu rêves de ma soirée, je te propose de vivre ton rêve sauf que je suis inclus dedans. Et mon chien aussi. » Je lève mon regard vers lui pour sautiller d’un pied à l’autre avec mon regard de chat potté, espérant qu’il dise oui car dans le fond, je voulais vraiment me tirer d’ici.  
AVENGEDINCHAINS



Ton ami c’est moi.Tu sais, je suis ton ami. Quand tout s’embrouille, en vadrouille, loin, très loin de ton lit douillet. Rappelle-toi ce que ton vieux pote disait.   Oui, je suis ton ami.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
NEW IN CAP HARBOR !

❝ Family don't end with blood ❞
‹ NEW IN CAP HARBOR !
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 06/04/2018
›› Commérages : 34
›› Pseudo : battery
›› Célébrité : adam driver
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Sorry I'm just an idiot (Newry) ✻ ( Sam 14 Avr - 0:56 )

sorry i'm just an idiot
rory & newton

« que font deux boulettes ensemble ? Une bolognaise. »

Newt aurait pu se le prendre, le second verre dans la tronche, et puis non. Au final, elle semble lui pardonner aussi vite qu’elle s’était mise en colère. COmme quoi, les femmes, c’est très simple et très compliqué à la fois. En s’attendant au pire Newton avait gagné en surprise quand elle ne l’envoi pas se faire voir. Au lieu de ça, elle se moque de sa taille. Un point d’attaque facile, auquel il pouvait répondre facilement: il n’y avait qu’à voir la façon dont il devait baisser les yeux pour la regarder pour comprendre. « Pareil pour moi, Minisaure. Fallait investir dans de la soupe. » qu’il répond, souriant à son tour. Ok c’était l’argument de toutes les mères, prendre de la soupe et grandir. Et c’était un véritable mensonge..Il n’y avait qu’à le voir, lui qui versait discrètement le contenu de son assiette de potage dans celle de ses voisins dès qu’ils avaient le nez ailleurs. Si elle connaissait les pokémons, visiblement, elle n’était pas à jour dans ses générations. Lui ? Si. Newton faisait parti des gens qui achètent les jeux dès leur sortie et qui sort bien souvent avec sa DS. « Je croyais que c’était moi le grand-père et toi la jeunesse incarnée ? » il l’embête encore un peu, mais c’était également facile de se moquer de ça. L’écart d’âge, la décennie les séparant et qui rendait tout ça un peu étrange si Newt y pensait trop. Heureusement elle le coupe dans ses pensées, proposant de partir visiblement. Y’a deux secondes elle l’envoyait promener et maintenant elle l’invitait à sortir ? Et voilà de nouveau un volt-face réalisé, la ballerine décidément décidée à le faire tourner en bourrique, lui. Il ne peut s’empêcher de rire de la situation, envoyant au diable finalement tout point pouvant lui faire décliner l’offre. Après tout, sortir de cette soirée peu importe la façon, c’était le principal. Le faire avec elle, c’était un bonus. Dramatiquement il pose une main contre son coeur, les yeux perdu vers le fond du salon bondé. Ses potes, ils étaient toujours hors de portée et ce n’était pas plus mal. « Ça me fait mal au coeur pour eux, mais je pense que mes amis..peu importe où ils sont, vont pouvoir survivre sans moi. Je blâmerai ton regard de chien battu et l’appel du gras, alors allons-y.  » Un nouveau sourire lui est accordé, avant qu’il ne porte son verre à ses lèvres pour en vider le reste du contenu d’un coup sans manquer de plisser le nez sous la brûlure du liquide et le poser dans un coin. C’est pas lui qui rangera et ça aussi, c’est une superbe nouvelle. En revenant près de Rory il se met en marche, fendant la foule comme la mer rouge en espérant qu’elle le suive jusqu’à l’extérieur.

(c) DΛNDELION


Dernière édition par Newton Holloway le Sam 14 Avr - 19:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 27/03/2018
›› Commérages : 278
›› Pseudo : Padawan (la preuve, check l'avatar)
›› Célébrité : Rey (a) (Daisy Ridley)
›› Schizophrénie : Keshia (Lupita Nyong'o)
›› more about me

Re: Sorry I'm just an idiot (Newry) ✻ ( Sam 14 Avr - 1:16 )


Newton & Rory
sorry, I'm just an idiot...


Lorsqu’il m’appelle sous le nom d’un dinosaure miniature, je prends la pose grotesque du T-Rex avant de grogner. Puis, j’éclate de rire à nouveau car la situation était risible. J’étais en train de lui gueuler dessus et maintenant, on riait comme des enfants dans notre coin. Est-ce que c’était ça le flirt ? J’en sais rien. je sais pas faire. J’ai jamais su et je saurai jamais je pense. On m’a fourni avec des pointes aux pieds mais pas avec le manuel de la parfaite dragueuse. « Hé, on ne se moque pas des dinosaures miniatures, je te signale que dans Jurassic Park les vélociraptors sont très forts ! Et même que dans Jurassic World Blue finit sur le dos du T-Rex. » Je le regarde de haut en bas avant d’esquisser un sourire. « Donc toi t’es un T-Rex et moi, Blue. Alors un jour où l’autre tu finiras par me porter. » Je grimace à l’évocation de la soupe avant de rire à nouveau pour venir poser ma main sur son bras sans m’en rendre réellement compte. « Bah pourquoi manger de la soupe quand on a Hagrid dans notre entourage qui peut nous porter ? C’est bien connu, les petits sont mignons, on ne nous refuse rien. » Et les gens ne se tordaient pas le cou à nous regarder. Rapidement, la discussion dérive sur les jeux-vidéos et je n’y connais pas grand-chose. Non mais alors rien du tout à part Kingdom Hearts car il y avait Mickey dedans ; Mario et toute sa clique et je crois que c’était à peu près tout. « J’ai jamais dit que t’étais un grand-père. Si avoir plus de trente ans, c’est être grand-père alors ils sont quoi les gens de cinquante ? Nah ! Et pis désolée, moi à part Mario et Kingdom Hearts, je connais mais alors que dalle en jeux-vidéos. » je me sens rougir pour le coup car il avait raison. J’étais plutôt en décalage par rapport à la société. Je n’y connaissais rien en console de jeux et à chaque fois qu’on devait la rebrancher avec ma sœur, on finissait par regarder un tuto sur Youtube afin de comprendre les rouages des fils. « Que veux-tu, l’appel du gras est irrésistible ! » Je le suis alors dans la foule avant de venir glisser ma petite main dans son énorme paluche pour ne pas qu’on se perde et me coller contre son dos en nous frayant un chemin jusqu’à la sortie. Puis, je fouille dans mon sac pour en sortir mes clés de voiture. « Y’a une autre condition pour que tu m’accompagnes : dis-moi que tu manges de la viande, dis-je en arrivant devant mon antique voiture, parce que ma sœur mange des trucs verts. Tu sais, des légumes mais depuis que j’ai vu Rick en cornichon, je peux plus en bouffer. Genre un cornichon c’est vert avec de l’acné. C’est très bizarre. » Je ris avant de me sentir embarrasser pour le regarder et fixer ma voiture. Et dire que ma sœur se foutait de moi de devoir conduire une grosse voiture, bah pour une fois, elle avait tort. J’avais bien fait d’investir dans une Impala. Au moins, il tiendrait dedans.  
AVENGEDINCHAINS



Ton ami c’est moi.Tu sais, je suis ton ami. Quand tout s’embrouille, en vadrouille, loin, très loin de ton lit douillet. Rappelle-toi ce que ton vieux pote disait.   Oui, je suis ton ami.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
NEW IN CAP HARBOR !

❝ Family don't end with blood ❞
‹ NEW IN CAP HARBOR !
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 06/04/2018
›› Commérages : 34
›› Pseudo : battery
›› Célébrité : adam driver
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Sorry I'm just an idiot (Newry) ✻ ( Sam 14 Avr - 22:22 )

sorry i'm just an idiot
rory & newton

« que font deux boulettes ensemble ? Une bolognaise. »

Ils devaient avoir l’air très intelligents tous les deux, à se sourire au milieu des autres, t-rex face à vélociraptor. C’est vrai qu’elle n’était pas bien grande du tout Rory, et qu’il devait baisser les yeux plus encore que d’habitude. Il y avait un peu des deux à mettre en faute ici, l’un trop grand et l’une trop petite. Elle plus jeune et lui plus vieux. La liste de leurs différences s’allongeait de plus en plus face à leur similarités bien maigres. Ah, si, elle aimait les pokémons. Les premiers en tout cas, les meilleurs de toute façon, et semblait s’y connaître assez en matière de jurassic parc pour se souvenir du prénom de l’un des dinosaures. Un pas en avant, que son évocation d’Hagrid ne fait qu’appuyer les rapprochants -malgré leurs différences marquées, tout comme ses doigts s’appuient sur son bras. Il baisse les yeux quelques secondes, curieux, sans pour autant broncher en relevant les yeux vers elle pour continuer de l’écouter. Au final, elle s’y connaissait assez en pop culture et bien évidement, Newt en était plus que ravis. Ca rendait leur flirt un peu plus drôle, alors qu’elle évoquait une seconde fois la probabilité de se faire porter par le géant qu’il était visiblement à ses yeux. Il n’aurait pas à été recouvert de soda, peut-être qu’il l’aurait fait, une solution comme une autre pour s’échapper de là comme Rory lui proposait. Ce serait pour une autre fois, comme elle le disait il finirait par le faire un jour, si ils se revoient. Son verre vidé, Newton sépare la foule pendant quelques mètres avant de sentir quelque chose se glisser dans sa main et appuyer contre son dos et il lui faut un moment pour comprendre que ce n’est qu’elle, essayant de ne pas le perdre parmi les autres jusqu’à ce qu’ils aient rejoint l’extérieur. Une fois dehors c’est en la voyant fouiller dans son sac qu’il réalise qu’il allait devoir abandonner sa voiture là surement. Bon, tant pis. L’idée de devoir retourner la chercher plus tard semble toujours mieux que de prendre la fuite tout de suite. Elle était bien trop curieuse pour qu’il puisse la planter. Il n’y avait qu'à voir la question qu’elle lui posait à l’instant même. « Oui j’en mange ? » dit-il en suivant la jeune femme jusqu’à sa voiture. « Je pensais pas qu’un jour manger des steaks pouvait me donner un ticket avec quelqu’un. » dit-il en riant, un peu perturbé par sa question, mais qui s’explique très rapidement. « Ouch, j’imagine la douleur, manger des légumes. Elle fait des smoothies au Kale aussi c’est ça ? Ou des infusions de concombre. J’en ai limite des frissons rien qu’à en parler. Mais je suis plus artères bouchées par le fromage à pizza que cure au jus de betterave je te rassure. » Elle baisse les yeux devant sa voiture et il en fait de même, tombant nez à nez avec une grosse impala. Au moins, il n’aurait pas les genoux touchant le plafond. « La classe, moi qui pensait que j’allais devoir faire le trajet sur le toit je suis agréablement surpris. » dit-il en ouvrant la portière et en posant ses fesses sans attendre dans la vieille voiture.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 27/03/2018
›› Commérages : 278
›› Pseudo : Padawan (la preuve, check l'avatar)
›› Célébrité : Rey (a) (Daisy Ridley)
›› Schizophrénie : Keshia (Lupita Nyong'o)
›› more about me

Re: Sorry I'm just an idiot (Newry) ✻ ( Sam 14 Avr - 22:38 )


Newton & Rory
sorry, I'm just an idiot...


Etions-nous en train de flirter ? Etait-ce réellement en train d’arriver ? Deux fois en l’espace de quelques mois. mon esprit vagabonde un peu à ce qu’il y aurait pu se passer si je n’avais pas perdu son numéro. Sans doute nous serions-nous revus pour ensuite continuer à flirter ou alors il m’aurait mis un vent car je n’avais pas assez de culture ou que je n’étais pas assez jolie ? Enfin, je n’aurai jamais la réponse à sa question pour la simple et bonne raison que je l’ai bel et bien perdu ce satané numéro. Je me maudissais intérieurement car pour une fois que je rencontrai un mec qui avait un cerveau. Et non un pénis à la place d’un cerveau. Je souris alors que la dicussion s’égarait sur de nombreux sujets allant des dinosaures aux pokémon en passant par Harry Potter. J’avais un minimum cependant. Je lisais beaucoup et donc j’avais lu tous les Harry Potter forcément. Je penche la tête sur le côté, je souris avant de faire la moue pour le faire céder. J’espérai le faire céder dans le fond car j’appréciai sa compagnie. outre le côté géant un peu timide et en manque de confiance en soi. Alors qu’il me dit oui, mon petit cœur accélère malgré lui, mon sourire s’agrandit et je me sens rougir. Je le regarde vider son verre avant de faire la grimace. A sa tête , j’éclate de rire. « ça brûle hein ? Enfin c’est ce qu’on dit… j’ai jamais bu une goutte de ma vie. » Déjà parce que c’était interdit et ensuite parce que ça ne m’intéressait pas réellement. Je le suis donc dans la foule pour venir rapidement me coller contre lui avec un naturel qui pourrait m’effrayer et glisser ma main dans la sienne. Nous nous frayons un chemin pour arriver à l’extérieur et je cherche mes clés pour lui poser la question avant de me tourner vers lui. Je lui donne un léger coup d’épaule alors qu’il me parla d’un fameux ticket. Piquant un fard aux passages. « Hm, t’as pas qu’un ticket, t’as tout le carnet voire même un abonnement. » Je lui fais un clin d’œil avant d’aller jusqu’à ma voiture et prendre appui sur le toit. « Ouais ce qui est assez drôle car elle fume comme un pompier, boit comme un trou et me ramène plein de gens à la maison. Nous sommes carrément différentes sur tous les points. Moi qui suis soirée pépère avec mon chien ; elle grosses fêtes. Ça m’arrive souvent de finir dans une chambre d’hotel pour regarder les programmes à la télé car j’ai pas d’ordi. » Et c’était vrai, je piquai celui de Grace pour regarder des vidéos Youtube ou alors je le faisais direct de la PS… Laquelle a-t-on déjà ? Je ne sais plus. « Je voulais une Delorean mais c’était trop voyant donc j’ai misé sur cette bonne vieille Impala. Oui, je regarde trop séries et trop de films. » je vais la grimace avant de monter dans ma voiture et lui jeter un coup d’œil. « Bon on passe chercher à manger et un nouveau tee-shirt et après maison ? Tu veux regarder quoi ? J’ai pas encore vu le dernier Ça… ça te branche ? » Je fais un peu la moue avant de lui sourire et faire un nouveau clin d’œil pour me casser de là fissa.  
AVENGEDINCHAINS



Ton ami c’est moi.Tu sais, je suis ton ami. Quand tout s’embrouille, en vadrouille, loin, très loin de ton lit douillet. Rappelle-toi ce que ton vieux pote disait.   Oui, je suis ton ami.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
NEW IN CAP HARBOR !

❝ Family don't end with blood ❞
‹ NEW IN CAP HARBOR !
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 06/04/2018
›› Commérages : 34
›› Pseudo : battery
›› Célébrité : adam driver
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Sorry I'm just an idiot (Newry) ✻ ( Mer 18 Avr - 23:08 )

sorry i'm just an idiot
rory & newton

« que font deux boulettes ensemble ? Une bolognaise. »

Dans la foule, ils se déplacent comme ils peuvent, le bruit masquant sûrement la réponse à sa question. Bien entendu que l’alcool brûlait, mais sans en avoir vu effectivement il était difficile pour elle de le savoir. Ce n’est que dehors que leur conversation peut reprendre, alors que le bruit de la fête se fait légèrement entendre malgré la porte fermée. « Rien que ça ? J’en espérais pas tant d’une soirée nulle où on m’a forcé de venir. » Répond-t-il en souriant, amusé. En s’appuyant à son tour sur le toit de la voiture. Sur lequel Newton pouvait carrément s’affaler vu la hauteur du véhicule, il écoute l’histoire de cette fameuse sœur qui lui était inconnue, mais visiblement très différente de Rory. « Effectivement ça va pas trop ensemble comme comportement. Compenser ses travers avec du tofu c’est pas le combo le plus efficace qui soit. En plus elle te vire sans s’en rendre compte de chez toi, c’est pas cool. Mon frère ça lui arrive aussi. J’veux dire, se mettre des cuites, tout ça. Et il appelle pour se faire ramener bien évidemment. L’avantage, c’est que ça fait quoi, quinze ans que j’habite plus avec lui ? Heureusement, j’imagine pas me faire virer de mon cher canapé. Tu devrais investir dans un ordi, te mettre sous la couette et rester dans ton fort pour la soirée entière, toujours mieux que d’aller à l'hôtel. Ou tu peux squatter chez moi, mais une pizza est requise. » La joie d’avoir des frères et soeurs non ? A quoi sert une fratrie, si ce n’est pas pour s’aider les un les autres, de temps en temps. Chez les Holloway ça a toujours été les frangins avant tout et ça le restait, malgré l’âge adulte et les différentes voies prises par chacun. Alors, même si Mike pouvait appeler à trois heures du matin, ce n’était pas la mer à boire, loin de là. « C’est cool une Delorean, mais clairement, on verrait que ta voiture sur le parking de Walmart. Déjà avec une impala tu dois attirer des admirateurs. » A côté, sa voiture était loin d’être tape à l’oeil c’est clair, bien qu’elle lui ait coûté une fortune. Disons que l’option smart, avec lui, c’était loin d’être possible. Elle finit par s’asseoir à son tour, exposant le programme de la soirée avant de lui faire un nouveau clin d’oeil et de démarrer. Si elle flirtait avec lui ? Peut-être, surement même, mais Newton ne savait pas trop quoi faire de l’information. Pas encore en tout cas. Après tout la première fois où ils s’étaient parlés, si ils avaient rapidement flirté elle était restée de marbre face à ses avances au point où c’est lui, qui lui avait donné son numéro, comme si elle n’avait pas compris ce qu’il faisait. Et maintenant, le voilà dans sa voiture à dévaler les rues de la ville… Il devait arrêter de se faire des idées, ou en tout cas, ne pas espérer trop fort. « Tu l’as pas encore vu ? J’exige qu’on le regarde alors, il faut rattraper ça ! Et pour le reste, ça me va aussi, du moment qu’on fuit cet endroit tous les deux, tout me va. » dit-il, tout sourire encore. C’était mal barré pour lui.




(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 27/03/2018
›› Commérages : 278
›› Pseudo : Padawan (la preuve, check l'avatar)
›› Célébrité : Rey (a) (Daisy Ridley)
›› Schizophrénie : Keshia (Lupita Nyong'o)
›› more about me

Re: Sorry I'm just an idiot (Newry) ✻ ( Mer 18 Avr - 23:24 )


Newton & Rory
sorry, I'm just an idiot...


J’éclate de rire à sa réponse. La soirée n’était pas si nulle que ça mais c’est juste que nous étions en décalage. Dans un sens nous nous ressemblions plus qu’on pourrait le croire et malgré nos dix ans de différence. Je lui souris alors qu’on se dirigeait vers la voiture. Rapidement la discussion glissa sur ma sœur et je me surpris à regarder le sol. La maladie de Grace était en train de la détruire, de nous détruire et je ne savais plus comment faire pour arriver à l’aider. J’étais venue ici pour elle, j’étais restée pour elle et j’habitai avec elle pour lui faire plaisir et surtout pour la surveiller. Car elle est incapable de s’occuper d’elle-même. pour ma part, je savais m’autogérer mais parce que Magda voulait que je sois un maximum autonome. « Disons qu’elle a ses raisons. On n’a pas eu une enfance facile elle et moi et j’ai choisi de vivre dans un monde de licornes et elle dans le rhum. » Lorsqu’il me propose de venir squatter chez lui, je redresse vivement la tête avant de me sentir rougir comme une pivoine. Squatter chez lui, avec lui. dans sa maison. Tous les deux. Bonne ou mauvaise idée ? Je choisis d’opter pour la bonne solution. Je lui fais donc mon plus sourire avant de répondre. « Une pizza ? Vu ta taille, gigantosaure, j’en apporterai deux pour toi tout seul. » Je fais une légère moue avant de jeter un coup d’œil à la fête. J’espérai que Grace allait s’en sortir sans moi. bien que je ne doutais pas qu’elle se fasse raccompagner par quelqu’un. « Bah je l’aime bien ma voiture. Elle m’a pas coûtée trop chère et elle est fonctionnelle. Je suis pas trop matérialiste. » Je grimpe à ses côtés avant de me tourner vers lui et encore une fois de lui sortir un sourire rayonnant. Alors que la première fois, je ne savais pas trop à quoi m’attendre, je me sentais en confiance maintenant. Je démarre alors tandis qu’on discutait du choix du film pour la soirée. Après tout, c’était un peu le programme et heureusement pour moi, le Walmart n’était pas loin. « Serait-ce une stratégie pour que je vienne me réfugier dans tes bras ? » Je pose alors ma petite main sur la sienne -vive les automatiques- avant de la serrer furtivement. « Parce que y’a pas besoin de ça tu sais. » Heureusement que mes cheveux cachaient mon visage car je pense que j’aurai plus l’air d’une tomate que d’une pivoine. Zen, reste zen. Je nous garde sur le parking avant de tourner la tête vers lui, une fois que j’eus repris mes esprits. « Toi qui es un geek, tu voudras m’accompagner acheter un ordinateur ? ça nous donnera l’occasion de nous revoir comme ça. » Puis, je me baisse pour détacher ma ceinture avant de redresser la tête et venir déposer mes lèvres sur sa joue comme une sorte d’attaque furtive. Un léger rire s’échappe de mes lèvres alors que je descends la voiture. Il allait devoir assumer d’être en contact avec un marshmallow ambulant.   
AVENGEDINCHAINS



Ton ami c’est moi.Tu sais, je suis ton ami. Quand tout s’embrouille, en vadrouille, loin, très loin de ton lit douillet. Rappelle-toi ce que ton vieux pote disait.   Oui, je suis ton ami.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
NEW IN CAP HARBOR !

❝ Family don't end with blood ❞
‹ NEW IN CAP HARBOR !
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 06/04/2018
›› Commérages : 34
›› Pseudo : battery
›› Célébrité : adam driver
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Sorry I'm just an idiot (Newry) ✻ ( Hier à 6:42 )

sorry i'm just an idiot
rory & newton

« que font deux boulettes ensemble ? Une bolognaise. »

En baissant les yeux sur la voiture de collection il réalise qu’ils ne devaient pas venir du même monde du tout. La voiture aurait été un héritage de famille, cela n’aurait rien eu de perturbant. Mais un achat, peu coûteux d’après elle, représentait au minimum le quintuple de ce qu’il avait investit dans la sienne. Rien que le fait de s’asseoir dans une voiture pareil, l’exact modèle utilisé dans la série, relevait déjà du privilège. Vu la place qu’il avait à l’intérieur pour ses jambes et la taille des acteurs du programme il comprend que le choix se soit définitivement posé pour la voiture de collection. Elle le sort de ses pensées très vite en abordant le programme de la soirée, dont il se fichait contrairement temps que cela voulait dire qu’il avait le droit de rester dans les parages. Rory ventait décidée sur le dernier remake de Stephen King, devenu culte en seulement quelques mois. Évidemment, Newton approuve l’idée sans même se rendre compte du vague sous entendu de la situation. Deux personnes se tournant autour, devant un film d’horreur... qu’est-ce qui pourrait bien se produire. C’est Rory qui lui rappelle le cliché en venant prendre sa main qu’elle sert, insistant sur le fait qu’il n’avait pas besoin d’en faire tant pour qu’elle finisse dans ses bras. Une bonne nouvelle. « Tu viens d’exposer ma stratégie, comment je vais faire maintenant ? » il prend un air faussement attristé alors que son regard ne se porte sur la route. Il en profite pour baisser des yeux sur leurs mains. La différence était ridicule, au point où, lorsqu’il sert la sienne en retour il n’ose a peine appuyer, de peur de lui faire mal. Finalement peut-être qu’elle savait ce qu’elle faisait. Ou alors...ou alors ce n’étaient que les plaisanteries d’une fille désintéressée à un ami. Était-ce si dérangeant que ça ? Non, absolument pas. Ce retrouver dans la friend zone n’était jamais bien agréable, mais au moins, il y avait une amie à gagner dans son malheur. C’est ce qui anime ses pensées jusqu’à Walmart ou elle s’arrête. Alors qu’il se détache elle propose déjà de le revoir, pour acheter un ordinateur certes, mais il choisi de retenir l’important dans la proposition qu’elle termine en venant déposer un inattendu baiser sur sa joue. Ce n’est certainement pas la première fois que ça lui arrive, ce n’est sûrement pas la dernière non plus mais Newton est capable de se sentir rougir légèrement alors qu’elle avait déjà filé dehors. D’un côté il en était content parce qu’elle n’avait pas eu l’occasion de voir ses joues prendre feu. De l’autre, il aurait préféré qu’elle reste en place, le temps pour lui de répliquer. Mais non. Peut-être qu’elle savait ce qu’elle faisait et s’amusait à le faire tourner en rond. Peut-être qu’elle cherchait à le déstabiliser ? En tout cas, c’était réussi. En sortant à son tour de la voiture l’air frais lui fait énormément de bien. Ça remet les idées en place il parait, mais surtout, apaise ses joues brûlantes avant qu’il ne se tourne vers elle. « Rien que pour le prétexte de se revoir, avec plaisir. » finit-il par dire en la rejoignant. Puisqu’elle avait décidé que se tenir la main était une activité normale pour eux, cette fois c’est lui qui ne se gêne pas pour prendre la sienne alors qu’il l’entraîne vers le temple de la nourriture peuplé d’énergumènes faisant la joie des faits-divers. Cette fois, vu l’heure, peut-être que c’était eux le truc le plus bizarre à trouver dans ce magasin. Un minisaure et un gigantosaure recouvert de soda en quête de nourriture. « Bon, on a dit du gras c’est ça ? Et de la glace. Toujours de la glace. » dit-il en attrapant un panier à roulette. Oui, il voyait quand-même dans le raisonnable.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 27/03/2018
›› Commérages : 278
›› Pseudo : Padawan (la preuve, check l'avatar)
›› Célébrité : Rey (a) (Daisy Ridley)
›› Schizophrénie : Keshia (Lupita Nyong'o)
›› more about me

Re: Sorry I'm just an idiot (Newry) ✻ ( Hier à 10:12 )


Newton & Rory
sorry, I'm just an idiot...


A vrai dire, je ne sais pas d’où me sortent mes idées ? Je n’y connais absolument rien en matière de flirt, de drague. J’essaie bon gré mal gré de le faire avec lui car il me plaisait. Avec son style un peu enfantin, sa taille où il pourrait toucher les étoiles et son regard de chien perdu, à vrai dire il s’agissait d’un tout. Newton ou Newt comme il aimait qu’on l’appelle m’avait plu il y a six mois et j’en avais retourné la maison pour retrouver son numéro avant d’en parler à ma sœur. Bien sûr qu’il te draguait, m’avait-elle dit. Ah bah d’accord. Quand je disais que je n’y connaissais absolument rien. j’étais incapable de discerner les signes correctement. Imbécile. Je me retiens de soupirer alors que ma main vient de nouveau trouver la sienne. Je n’étais pas tactile d’ordinaire avec les hommes mais il me donnait envie de l’être. Généralement, je me contentai de les repousser au départ avec gentillesse puis sans ménagement s’ils venaient à insister. Je ris à sa remarque serrant un peu mes tous petits doigts dans les siens immenses. « oh désolée gigantosaure mais je suis certaine que tu trouveras. T’as l’air plus doué que moi pour établir des plans afin d’amener la personne à venir à tes côtés. » Ainsi venais-je d’avouer que je n’y connaissais rien. Lui jetant un coup d’œil, j’éclate à nouveau de rire. « Nan ça, c’est pas du jeu ! Arrête de faire tes puppy eyes. » Ma main quitte temporairement la sienne pour venir caresser distraitement sa joue avec un naturel déroutant. Les gestes, les paroles, tout était naturel. Alors que je conduisais – prudemment – pour aller au Wallmart. Qui n’est pas trop loin. je trouve une place sans peine avant de venir détacher ma ceinture. Puis alors que je me baisse j’en profite pour faire une attaque furtive et déposer mes lèvres sur sa joue avec tendresse. Puis, dans un éclat de rire, je file à l’extérieur pour regarder l’imposant édifice. J’avais l’air d’un nain de jardin perdu au royaume des géants dans ce pays. Newton ne tarde pas à me rejoindre et je lui jette un regard avant de lui faire mon plus beau sourire. « Ah cool ! De toute façon, on va se revoir ! C’est écrit… » Je n’en dis pas plus que je sens une chose dans ma main. La sienne. Je baisse un instant le regard pour voir nos deux mains entremêlées. C’est pas désagréable. Moi qui n’ai jamais eu de copain ou de gestes de la sorte dans le passé. Sauf avec mes amis mais je ne pense pas que Newton le devienne. « Uep, je brûle quasi 3000 calories à la journée donc j’ai besoin de gras pour me remplumer. Ah oui, si t’es amené à me fréquenter tu verras que je tiens rarement en place ! » Je ris de nouveau avant de le regarder cette fois-ci à la lumière des halogènes. Il était vraiment mignon avec ses cheveux longs et son teint blanc. Le désavantage des écrans des ordinateurs. Il était bien charpenté aussi comparé à moi. j’avais l’air d’une brindille. Je me poste devant lui pour regarder la tâche sur son tee-shirt et grimacer. « Et un tee-shirt aussi. Tu peux pas rester comme ça. ça gâche l’armoire à glace que tu es. Je suis certaine que mon bras fait pas le tour du tien. » Il faut dire que j’ai des mains de nain. Je viens poser ma main vacante sur son bras avant de le caresser sans m’en rendre compte, sentant l’imposante musculature sous mes doigts. « Punaise ! » Je bats un peu des cils avant de lever le visage vers le sien, un sourire enfantin sur mes lèvres en battant des cils comme une biche sans réellement m’en rendre compte. « Tu dois avoir du succès avec les femmes. une femme aime se sentir en sécurité avec un homme. Enfin c’est mon cas, après les autres, je sais pas. » Pour ma part, j’étais plate comme une limande. Je continue à avancer avant d’arriver au rayon surgelé. Je n’étais pas femme à apprécier mon corps. Les médecins n’arrêtaient pas de me le dire : j’étais trop mince. Mon IMC était même en dessous mais ma pratique intensive du sport ne me permettait pas de développer le restant de mes attributs féminins. Je regarde les frigo avant de voir que la glace que je voulais était en hauteur. « C’est de la discrimination anti-petits dans votre pays. Tout est en hauteur. » Je me mets avec une facilité déconcertante sur la pointe de mes pieds avant de tendre les bras pour sautiller sur place. Toujours sur mes pointes. Malgré le fait que je ne les avais pas aux pieds. Je finis par sentir mes doigts le toucher et me tendre au maximum, écartant une jambe sans réellement m’en rendre compte. Puis, je retrouve la terre ferme avant de baisser les épaules, vaincue par le frigo. « J’aime pas ce pays, murmurai-je boudeuse, je veux rentrer au pays des nains. Le pays des géants, il est pas drôle. » Je savais bien que j’avais une moue enfantine sur mon visage mais après tout, je n’avais que vingt-trois ans. Je me place alors près de Newton, posant ma tête sur son bras -puisque l’épaule n’était malheureusement pas atteignable- avant de réfléchir à comment faire. Je savais que j’étais un boulet, il ne me restait plus qu’à l’assumer.   
AVENGEDINCHAINS



Ton ami c’est moi.Tu sais, je suis ton ami. Quand tout s’embrouille, en vadrouille, loin, très loin de ton lit douillet. Rappelle-toi ce que ton vieux pote disait.   Oui, je suis ton ami.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
NEW IN CAP HARBOR !

❝ Family don't end with blood ❞
‹ NEW IN CAP HARBOR !
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 06/04/2018
›› Commérages : 34
›› Pseudo : battery
›› Célébrité : adam driver
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Sorry I'm just an idiot (Newry) ✻ ( Aujourd'hui à 22:01 )

sorry i'm just an idiot
rory & newton

« que font deux boulettes ensemble ? Une bolognaise. »
En observant leurs mains jointes il était facile de voir à quel point ils pouvaient être à des kilomètres l’un de l’autre. Le fossé complet entre la petite main de ballerine et la géante main d’un geek aux doigts brûlés par le fer à souder. Il ne peut s’empêcher de sourire en la sentant resserrer ses doigts autour des siens. Enfin, une partie d’entre eux en tout cas. Peut-être qu’elle avait raison et qu’il était capable de savoir faire venir les autres près de lui, d’une façon ou d’une autre. Mais elle ignorait encore son incapacité à les faire rester. Car il était bien là le problème. Avec Newt, ça ne va jamais bien loin, quelques semaines. Un mois, s’il avait de la chance. Elle viendrait à s’en rendre compte à un moment donné quand, inévitablement, elle en aurait marre de lui. Le maigre espoir du contraire, animé par une douce sensation dans sa poitrine, était un rappelle que cette fois la chute serait plus douloureuse que les précédentes. Beaucoup plus, puisqu’il était entrain de tomber pour elle et ne semblait, en aucun cas, capable de ralentir sa chute. Elle finit par capter son regard et sa réaction le fait rire doucement, alors qu’il se réajuste dans son siège et remet ses cheveux en place, chassant au loin ses pensées alors qu’ils arrivaient sur le parking. « J’ai le droit d’en user quand-même, tu l’as cherché. Et puis d’abord, tu dis ça, mais c’est qui qui m’invite chez elle à regarder un film d’horreur ? Je n’ai fait qu’approuver la situation, c’est moi la victime dans l’histoire, piège dans tes filets. » Sûrement plus qu’elle ne le pensait d’ailleurs. Il sourit, alors que ses doigts s’approche de sa joue pour venir la caresser, avant un rapide baiser sur celle-ci. Oh il était fou d’y croire. Tout était trop parfait pour que ce ne soit réel. Pourtant ses joues en feu face à l’air frais de la soirée lui rappellent que c’est bien la réalité. « Ah oui ? » demande t’il, un peu curieux, alors qu’il saisit sa main sans plus de gêne. Il pouvait presque imaginer la nausée que sa meilleure amie allait ressentir lorsqu’il lui raconterait tout le sucre de cette soirée. Même lui ça le rendrait malade, si il n’était passé d’un des protagonistes de cette histoire.  « Je veux bien te croire là-dessus, je tiens pas non plus en place sauf quand je joue, du coup j’ai constamment faim. Et vu ma taille je mange comme douze alors imagine, je serais jamais d’avaler un rayon de bouffe entier là tout de suite. J’exagère à peine. » Ils étaient déjà entrés dans le magasin, l’idée de prendre un panier lui traversant l’esprit justement avant qu’il ne se tourne vers elle... et qu’elle ne lui fasse un compliment. Une armoire à glace ? Dans un sens oui, vu la quantité de glace qu’il ingérait il allait bientôt se transformer en congélateur ambulant, mais c’est bien le seul type d’armoire à glace dont il faisait partie, à ses yeux. A peine quelques secondes plus tard la voilà qui poussait ses doigts sur son bras libre, allant même jusqu’à caresser celui-ci. Il doit se retenir pour ne pas frissonner sous ses doigts, serrant la mâchoire pour y palier. Pourquoi intérêt si soudain pour ses muscles ? De mémoire il n’avait pas gagné ceux-ci sur le trajet de la voiture jusqu’au magasin. C’est quand elle relève le nez vers lui qu’il comprend. Lorsqu’il découvre perché sur son nez une constellation de fines taches de rousseurs qu’il n’avait jamais remarqué avant, sous les lumières de fête. Oh. Lorsque ses yeux quittent son nez pour migrer vers les siens, il la retrouve en train de battre des cils, prête à en rajouter une couche. Plus ça allait et moins Newton avait envie de passer du temps à les faire, ces courses. « Promis si un rat nous attaque sur le parking en sortant, je te protègerais. » Qu’il dit, fléchissant son bras libéré pour en montrer la prétendue force, alors qu’ils avançaient de nouveau dans les rayons. « Et un t-shirt, oui. Si tu promets de ne pas t’évanouir quand je vais devoir me changer, je m’en voudrais. » Face au rayon surgelée elle semble désemparée, observant les réfrigérateur comme s’il s’agissant du mont Everest. Il la regarde faire un moment, prêt à l’aider bien entendu... avant que l’idée de s’évanouisse. Il faut dire que de là où il était il ne loupait rien du spectacle, la regardant s’étirer pour essayer d’atteindre le pot de glace, démontrant sa souplesse. Ah, ça y est, il est amoureux. Ou en tout cas, son esprit vadrouille bien loin. Si loin qu’en fait, il faut qu’elle ne pose sa tête sur son bras pour qu’il ne se ressaisisse. Il serait bien resté un moment là, sa joue appuyée contre lui, si la froideur du rayon n’était pas entrain de lui glacer le sang et que l’envie de déguerpir de là se faisait immense. « Mais non, ça va aller. » Dit-il en se dégageant, malgré le confort de la situation. « Il suffit d’avoir un géant avec toi pour les prendre, les choses hautes. Ou pour te porter. » Il ouvre la porte du congélateur et en sort le pot sans difficulté aucune, avant de se choisir un parfum pour lui-même, déposant les deux pots dans le panier. « Moi c’est l’inverse en général je râle quand les choses sont en bas parce que je dois me plier pour les attendre, alors tu vois.  » En avançant un peu plus dans le rayon se dressait le grand mur de pizza, un des symbole du pays des géants dans lequel ils vivaient. En cherchant un peu il tombe sur une photo prometteuse et un titre accrocheur. Comme la plupart des pizzas ici. « Triple Pepperonis bacon extra beef super cheese… ça te semble assez viandu comme pizza ça ? » Il sort la pizza du congélateur pour lui montrer la photo surement plus prometteuse qu’elle ne l’était en réalité. M’enfin, de la pizza, c’était de la pizza n’est-ce pas ?
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞

›› It's my life
›› more about me

Re: Sorry I'm just an idiot (Newry) ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

Sorry I'm just an idiot (Newry)

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération