CLYLA ✻ And now I'm askin', who do you belong to now?

 :: postcard for far away :: Lieux divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 29/03/2017
›› Commérages : 120
›› Pseudo : HARLEEN.
›› Célébrité : Emma cutie Watson
›› Schizophrénie : arya cohen (m. robbie), darcy o'faolain (e. clarke), adrian dawkins (j. allen white), solveig blackbird (kovalenko), bird roth-spiegelman (k. scodelario), anya arsenault (e. rossum)
›› more about me

CLYLA ✻ And now I'm askin', who do you belong to now? ✻ ( Sam 7 Avr - 17:41 )

❝  And now I'm askin' who do you belong to now?
PERSONNAGE


Lola elle n'a pas envie d'aller travailler mais après que le médecin lui ait donné une semaine d'arrêt maladie, elle ne pouvait pas prendre plus de congés, parce qu'il fallait qu'elle avoue qu'elle s'ennuyait à mourir. Elle avait réagencé son appartement trois fois en une semaine, rien ne lui plaisait, elle avait retiré les affiches au mur avant de les remettre, elle avait eu le temps d'avaler un pot de Ben&Jerry's par soir, elle avait fini les sept saisons de Game Of Thrones en une semaine et maintenant, elle n'avait plus rien à faire. Et même là, elle fixait son plafond en écrasant son poing sur son réveil parce que sa sonnerie stridente venait de sonner et elle n'avait pas envie. Elle savait qu'en rentrant, elle aurait des comptes à rendre à Clyde parce que c'était elle qui avait géré une réunion pendant qu'il était à l'hôpital, ou même chez lui, elle n'en savait rien. Tout ce qu'elle savait c'était qu'officiellement, il était en voyage d'affaires à Seattle. Même pas foutu d'assumer qu'il avait fini à l'hôpital. Lola lui en voulait tellement de lui avoir brisé le cœur une seconde fois, mais elle l'aimait autant qu'elle le haissait et c'était là tout le fond du problème, Clyde avait capturé son cœur et elle n'arrivait pas à se défaire de cette emprise qu'il avait sur elle. Elle avait mal. Ca se creusait au fur et à mesure que les jours passaient et c'était de pire en pire. Elle abandonnait sa tenue de nuit pour se traîner jusque son armoire d'où elle en sortait un jean, une chemise et un gilet toujours accompagné de son éternel paire de converses. Elle sentait le palpitant qui s'affolait un peu trop quand elle pensait à tout ce qu'elle allait devoir faire aujourd'hui et elle préparait distraitement son repas du midi avant de verser du café chaud dans sa thermos, elle allait sûrement en avoir besoin et elle avait plus que hâte de vivre en ermite dans son bureau, loin de tout le monde et des ragots que ça impliquait. Elle se mordait la lèvre, ravalait les larmes qui lui montaient aux yeux et elle claquait la porte de son appartement avant de s'enfoncer dans sa voiture, la musique bien trop à fond, elle chantait à tue-tête sur la route, buvant de temps à autre sa boisson caféinée et puis, elle s'enfonçait dans le parking de l'immeuble. Les deux mains sur le volant elle soufflait un bon coup. Peut-être qu'elle pourrait lui envoyer un mail avec les récapitulatifs de cette fameuse réunion. Peut-être. Elle n'en savait rien. Elle s'enfonçait dans l'ascenseur et une fois qu'elle arrivait à l'étage, elle était prise d'une violente envie de vomir. Elle ne regardait même pas vers son bureau parce qu'elle savait pertinemment qu'il était ici. Elle saluait Connor en lui faisant la bise, offrait une accolade à une autre collègue ainsi qu'à un collègue, elle ne savait même pas si Clyde pouvait la voir et elle s'en foutait bien. Il pourrait être jaloux, elle n'en avait complètement rien à cirer, il avait brisé son cœur, alors il n'avait plus rien à dire. Ou du moins, plus grand chose à dire. Elle s'installait alors à son bureau et allumait tout ce qu'elle devait allumer avant de voir qu'elle avait un mail de lui. Formel. Elle réprimait une envie de lever les yeux au ciel et elle lui répondait qu'elle viendrait dans son bureau pour dix heures. Elle avait une heure avant de préparer son cœur et ses pensées. Elle avait une heure de décontraction et malheureusement, cette heure était arrivée bien trop vite parce qu'elle avait une affiche à faire et le temps passe toujours trop vite quand elle est occupée. Elle se levait alors, serrait son bloc note tout contre son buste et elle entrait quand il l'autorisait à entrer. Elle ne le regardait pas dès le début, mais elle avançait après avoir fermé la porte et s'installait en face de lui avant de lui déposer le papier sur le bureau « Tenez. C'est le compte-rendu de la réunion que j'ai dû mener en votre absence. Nous avons trois contrats en attente, je les ai  mis en attente jusqu'à votre retour. » Elle soupirait un peu et elle s'autorisait à le détailler. Elle déglutissait parce qu'il y avait toujours ces bleus, et cette nouvelle cicatrice qu'il avait tout près de sa lèvre, elle secouait la tête pour oublier. « Si vous avez des questions, n'hésitez pas. Mais j'aimerais bien retourner travailler, j'ai encore un visuel à fournir pour le dossier Marvel. » Lola avait le regard fuyant, les mains tremblantes, mais surtout les pensées qui torturaient. Parce qu'il lui manquait à en crever, mais elle ne devait pas céder. Ce serait trop facile. Et il lui avait fait du mal. Bien trop de mal.

©️ MADE BY LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 20/04/2017
›› Commérages : 235
›› Pseudo : Getget (Gaëtane)
›› Célébrité : Rami Malek
›› Schizophrénie : sevan martell (scott eastwood) ✻ holia millson (shay mitchell) ✻ ness matthews (elisabeth olsen) ✻ andrea reagan (tyler blackburn) ✻ jake callahan (nathaniel buzolic) ✻ jane carrington (kristen bell) ✻ caitlin pierce (johanna braddy)
›› more about me

Re: CLYLA ✻ And now I'm askin', who do you belong to now? ✻ ( Dim 15 Avr - 16:44 )

clyla ⊹ Le poing de Clyde c’était abattu sur le réveil à peine la sonnerie avait-elle retenti. S’il avait gardé un œil sur son entreprise pendant cette semaine il était désormais tant pour lui de retourner au travail. Rester davantage enfermé chez lui, lui semblait impossible. Il avait besoin d’occuper son esprit pour ne pas penser à elle. A ce qu’il avait fait. A ce qu’il avait perdu. Lorsqu’il arriva au bureau les regards se tournèrent vers lui, observant les hématomes sur les parties de sa peau nue, cette cicatrice qui ornait désormais son visage. Personne ne poserait de questions et pourtant il les entendait déjà murmurer derrière lui. Comme si une sorte d’alarme c’était déclenché dans sa tête à son arrivée, Clyde releva la tête de son ordinateur à l’instant même ou Lola entra dans l’immense pièce remplis de bureau, à quelques mètres de la ou il s’était enfermé toute la matinée. Il l’observa, murmurant un juron en la voyant saluer Connor de la sorte. Celui qui avait failli dévoiler leur relation à l’ensemble de l’entreprise. Il n’y avait désormais plus rien à dévoiler pensa t-il sombrement. Faisait-elle la bise à Connor avant leur rupture ? Non. Ou bien c’est encore son esprit qui lui joue des tours, créant 1001 scénarios impossible pour le rendre fou. Les souvenirs du brun se trouble, rongé par la jalousie. Il se questionne à nouveau. Est-elle passé à autre chose ? Aussi vite ? C’est impossible. Cela fait à peine une semaine, elle ne peut pas l’avoir oublié. Cela se veut peut-être un peu narcissique et pourtant il est persuadé d’avoir marqué son cœur autant qu’elle a marqué le sien. Alors il est impossible qu’elle l’ai oublié, qu’elle soit passé à autre chose. Pourtant elle ne jette pas un seul regard vers son bureau. Si le brun a besoin d’elle pour avoir un compte rendu de la dernière réunion qu’il a manqué ce n’est pas la seule raison pour laquelle il envoie ce mail en lui demandant de le rejoindre dans son bureau. Il n’accepte pas cette séparation, ne l’acceptera probablement jamais bien qu’elle soit entièrement sa faute, alors il veut la voir. Lui parler. Comme si quelques mots pouvaient changer quelque chose. Avait-il fait le bon choix en décidant de lui cacher la vérité ? Peut-être pas et pourtant malgré sa souffrance il se sentait toujours incapable de lui dire la vérité. Incapable de lui montrer l’homme qu’il avait été, qu’il était encore, et les hématomes et cicatrices récente sur son corps étaient la pour le prouver. Lorsqu’elle entre finalement dans son bureau sa respiration se coupe un instant. Il ose lever les yeux vers elle alors qu’elle fait tout pour éviter de croiser son regard. « Tenez. C'est le compte-rendu de la réunion que j'ai dû mener en votre absence. Nous avons trois contrats en attente, je les ai  mis en attente jusqu'à votre retour. »  Clyde déglutit. Il s’attendait à ce qu’elle soit froide bien évidemment mais certainement pas à ce qu’elle le vouvoie comme s’ils étaient des inconnus. Ce bureau était pourtant devenu le lieu où ils pouvaient autrefois se laisser aller, l’un l’autre à une relation moins formelle. Ici, loin des oreilles indiscrètes elle osait lui donner ses surnoms qu’il aimait tant. « Si vous avez des questions, n'hésitez pas. Mais j'aimerais bien retourner travailler, j'ai encore un visuel à fournir pour le dossier Marvel. » Il avait l’impression d’être un inconnu pour elle. C’était peut-être le cas finalement, après tout elle ne le connaissait pas aussi bien qu’elle le pensait. Pourtant cette distance le tuait à petit feu. Ecrasant son cœur un peu plus à chaque mot. « Alors je suis vraiment devenu un inconnu pour toi. Comme ça. En un claquement de doigt » Il la regardait avec insistance, essayant d’accrocher son regard, mais elle fuyait. Elle était si loin de lui à présent. « Je sais que je t’ai blessé Lola et fais-moi confiance au moins sur ce point, je m’en voudrais toute ma vie pour ça mais s’il te plait ne fais pas comme si je n’avais pas compté » En tout cas lui en était incapable. Il était incapable de faire semblant, incapable de faire comme si leur relation n’avait pas existé. Comme il avait été incapable de faire semblant lorsqu’il l’avait revu il y a quelques mois maintenant. « C’est moi qui t’ai dit de partir si tu le désirait, et je ne reviendrais pas sur mes paroles mais je veux juste te redire que si je refuses de te dire la vérité c’est pour te protéger Lola. Seulement pour te protéger » Parce qu’il n’avait pas su protéger Ella de ces hommes. Mais aussi pour la protéger de lui, de ce qu’il était. « Cette partie de moi que je te cache. Tu la détesterais. Alors finalement je préfère que tu me déteste pour t’avoir menti. Je préfère que tu me donne l’image d’un menteur » Plutôt que celle d’un homme sombre, violent.  
Revenir en haut Aller en bas

CLYLA ✻ And now I'm askin', who do you belong to now?

SCREW DESTINY :: postcard for far away :: Lieux divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération