Youngblood -- Topaz, Morgan & Brooklyn.

 :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 08/04/2018
›› Commérages : 19
›› Pseudo : Jay
›› Célébrité : Rachel Iwanyszyn
›› Schizophrénie : -
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Youngblood -- Topaz, Morgan & Brooklyn. ✻ ( Ven 13 Avr - 18:20 )



YOUNGBLOOD
TOPAZ - MORGAN - BROOKLYN
When you're looking at those strangers, hope to God you see my face.
Le soleil matinal filtrait à travers les vitres jaunâtres de la chambre de Topaz et venait lécher délicatement la peau découverte du dos de la jeune femme, allongée sur le ventre et encore endormie, lorsque son alarme sonna, sans doute bien trop tôt pour la marmotte qu'elle pouvait être. Huit heures du matin. Déjà. La jeune femme laissa tourner quelques secondes la mélodie qui lui servait de réveil, le temps de sortir de sa torpeur d'après réveil, puis elle fit glisser son majeur sur l'écran de son téléphone pour la désactiver. Un soupir franchit ses lèvres, et elle se retourna sur le dos, laissant les rayons du soleil réchauffer sa peau nue. Au moins, c'était une belle journée. C'était toujours ça, n'est-ce pas? Tel un chat paresseux, elle s'étira de tout son long, faisant craquer ses doigts au passage, puis elle se redressa en position assise et se frotta les yeux. Enfin, une fois un peu plus éveillée, elle regarda autour d'elle et s'arrêta sur les fenêtres, derrière lesquelles elle aperçevait le ciel bleu. Un sourire vint éclairer son fin visage et elle passa une main dans sa masse de cheveux bouclés colorés d'un bleu pâle qui faisait ressortir la pâleur de sa peau.

Dieu que les beaux jours lui avaient manqués. Nue comme une Eve moderne, elle repoussa ses fins draps de soie et posa un pieds à terre, grimaçant au contact du parquet un peu trop frais. Elle devrait vraiment s'acheter un tapis, un de ces quatre. Une fois la morsure fraiche du sol boisé surmontée, Topaz se rendit à la salle de bain, brancha son smartphone à son enceinte, lança le dernier titre de son groupe favori et entra dans sa vaste douche à l'italienne. C'était toujours sa routine habituelle, elle ne la changeait jamais. Topaz était une créature sociale qui aimait se conforter dans sa routine rassurante. Le changement n'était vraiment pas quelque chose qu'elle appréciait.

Se dandinant au rythme de la musique tout en chantonnant, la jeune femme savoura sa douche, laissant l'eau détendre ses muscles tout en douceur. Après avoir bien profité de ce moment -- qui était probablement son moment favori de la journée --  Topaz se résigna à sortir de sa douche et à s'enrouler dans une large serviette.Après avoir récupéré son smartphone, elle se rendit dans sa chambre pour y choisir sa tenue du jour. Une jupe patineuse noire, une chemise un peu transparente bordeaux, des sous vêtements, des escarpins en daim noir et un long gilet juste au cas où. Elle prit le temps de s'habiller tranquillement, puis alla se maquiller, n'oubliant pour rien au monde son fidèle rouge à lèvres carmin qui la suivait partout. Elle termina son look du jour en attachant ses cheveux bouclés en une haute queue de cheval façon pompom girl après, bien sûr, les avoir séché.

Cela faisait déjà une heure et demie que la belle était levée, et il ne lui restait que dix minutes avant l'ouverture de son salon. Elle se hâta donc de se rendre à la cuisine pour se faire couler un café noir quand elle entendit sonner à la porte du salon, en bas. Ca devait être Brooklyn, qui venait toujours un peu en avance. Tant pis pour le café, elle devait absolument descendre. Topaz soupira, attrapa ses clés, son smartphone et son sac à main avant de quitter son appartement et de descendre les escaliers le plus vite possible. C'est une Topaz toute souriante qui ouvrit à Brooklyn, l'attirant dans un de ses fameux hugs matinaux. Et comme toujours, Brooklyn étant sa sauveuse favorite, la jolie rousse avait apporté avec elle des cafés. Topaz frappa dans ses mains et attrapa un gobelet de café avant de plaquer un bisou enjoué sur la joue de son apprentie. "Tu me sauves la vie! J'ai encore été trop longue sous la douche ce matin!" Elle rit légèrement et se décala pour laisser entrer la plus jeune dans son salon.

Comme d'habitude, les deux jeunes femmes se mirent à discuter tout en sirotant leur café respectif et en préparant l'ouverture du salon. Elles furent rejointes par les deux autres tatoueurs professionnels qui travaillaient aussi au salon, Kim et James. Ensemble, ils vérifièrent le planning des rendez-vous de la journée, les attributions des salles de travail et les pauses de chacun. Brooklyn leur fit une copie de leur planning, comme tous les matins, et ils allèrent respectivement préparer leurs machines et leurs encres en attendant les premiers clients.

--

La journée se déroulait tranquillement, au rythme apaisant du son des machines à tatouer et du tintement de la porte principale du salon de tatouages. Topaz venait de terminer une nouvelle pièce, une poupée vaudoue absolument adorable pour une jeune femme tout aussi adorable. La cliente était ravie, et la gérante du salon l'était tout autant. Après l'avoir accompagnée au desk d'accueil pour le rêglement de la somme du tatouages, elle lui rappela une dernière fois les consignes de l'aftercare pour une bonne cicatrisation, et elle retourna dans sa salle pour ranger et nettoyer son espace de travail.

Tandis qu'elle fredonnait au rythme de cette chanson qu'elle écoutait en boucle depuis le matin même, elle terminait de jeter les morceaux de papier souillés et les gants utilisés avant de désinfecter toute la zone de travail avec un bon produit ménager. La propreté était importante dans un métier comme celui de tatoueur. Une infection est bien vite arrivée avec du mauvais matériel et uen mauvaise hygiène. Et Topaz refusait d'être connue pour ça. Elle était sans doute un peu trop maniaque par rapport à tout ça, mais elle se disait qu'il valait mieux l'être trop que pas assez. Elle fut sortie de ses pensées par un appel de Brooklyn depuis la salle principale. "Blue, quelqu'un te demande!" Topaz fronça les sourcils. Elle n'était plus censée avoir rendez-vous de la journée, normalement. Peut-être était-ce quelqu'un qui voulait la rencontrer? Ce n'était pas étrange étant donné qu'elle devenait de plus en plus reconnue dans le métier. "J'arrive!" Topaz retira ses gants en caoutchouc, les jeta à la poubelle, se lava minutieusement les mains et se rendit dans la salle principale pour accueillir la personne qui la demandait.
code by bat'phanie


Désolée, c'est un peu court, faut que je reprenne l'habitude!


Thunder
Feel the Thunder
I am too young to feel so numb.


Dernière édition par Topaz Carlson le Lun 16 Avr - 23:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 09/04/2018
›› Commérages : 25
›› Pseudo : Evie
›› Célébrité : Luanna Perez
›› Schizophrénie : Emma & Ian
›› more about me

Re: Youngblood -- Topaz, Morgan & Brooklyn. ✻ ( Dim 15 Avr - 14:12 )

Y o u n g b l o o d Topaz & Brooklyn & MorganL’aurore est déjà là, le soleil perce déjà les nuages, et vient caresser tendrement le visage endormi de la belle aux cheveux de feu. Son réveil n’a pas le temps de sonner, que Brooklyn s’éveille. Il est encore tôt, à peine 7h30, mais la jeune femme sort de son lit, à peine couverte d’un crop top, et d’un short, un peu court mas très joli, allumant au passage sa platine vinyle, lançant l’album des Arctic Monkeys, qui tournait en boucle depuis la veille, où elle avait fait l’acquisition de cette merveille. Ses hanches se mirent à onduler au gré de la musique qui envahissait l’appartement, et la chanson R U Mine, qui de ces notes fougueuses, embrasaient l’esprit de la belle, qui se préparait un petit déjeuner rapide. Deux petites tartines d’avocats, une petite merveille le matin, elle les savourait en cherchant quoi porter aujourd’hui. Au final, rien ne déroge vraiment à son style habituel. Du rouge, du noir, du cuir. Une sorte d’habitude.


Dans la salle de bain, une fois dénudée, Brooklyn fit couler l’eau du bain. Elle avait largement le temps de profiter d’un bain ce matin. Elle prenait le temps de se détendre, de barboter après avoir jeter dans l’eau, une bombe de bain, qui avait coloré l’eau d’une jolie couleur bleue. Brooklyn se prélasse une bonne demie-heure dans l’eau douce, avant de sortir de celle-ci, et de glisser un peignoir autour de son corps, et lâche ses cheveux qu’elle avait lavé la veille. La jolie rousse passe un coup de fer à lisser, pour onduler ses cheveux, avant de les laisser aller au vent. Elle troque par la suite, en chantonnant, son peignoir, pour un jeans slim noir, déchiré aux genoux, un tee shirt de groupe rentré dans son pantalon, une chemise noire et rouge à carreaux autour de la taille, et un perfecto de cuir noir, et une paire de superstar. Un léger maquillage avec un rouge à lèvres carmin, et un épais trait de liner et la voilà partie, sac à dos sur l’épaule.


Elle enfonçait son casque sur ses oreilles laissant les notes de Nightcall envahir l’ensemble de son univers, alors que les transports en commun l’emmenait au centre-ville. Elle avait pas mal de route à faire, mais elle arriverait pile à temps. Elle s’octroie même le temps d’aller au nora’s chercher des cafés pour elle et Topaz, sa patronne. Mais le temps de préparer les boissons chaudes, fût plus court qu’à l’ordinaire et de ce fait, Brooklyn pu prendre son deuxième bus, plus tôt, afin de se rendre sur Belle Heaven Street, jusqu’au salon.  La rouquine avait sonné en bas, une fois arrivée devant le salon, supposant une nouvelle fois, que Topaz serait en retard. Sa coquette patronne, l’était relativement souvent, et ça faisait toujours sourire Brooklyn. Quand la bleue viens ouvrir et la serrer dans ses bras pour la saluer, la rouge lui rends tout aussi rapidement ceci avec un sourire.

Topaz était l’une des seules personnes avec qui Brooklyn parlait, elle se sentait bien aux côtés de la bleue, et puis elle lui donnait confiance en elle. Brooklyn entre après avoir ris légèrement à la remarque de Topaz «  C’est normal tu sais. Ah la douche, si tu mets de la musique c’est mort, tu y passe la journée. » Réponds Brooklyn en levant les yeux aux ciel avec un rire, commençant à papoter avec la jeune femme, tout en se rendant derrière le desk, pour voir tout ce qu’il y avait à faire aujourd’hui, alors que Kim et James arrivent, Brooklyn donne à chacun son emploi du temps et la journée débute ainsi.

Prendre des appels, renseigner les clients, accueillir certains, remercier ceux qui vienne de se faire tatouer, les encaisser, fût le programme de la journée de la jolie Brooklyn, qui prenait son travail très à cœur. Elle aimait ce cadre de travail, et puis il la sortait un peu de son morose quotidien. Le salon était son moyen de tenir debout, et puis elle aimait voir les gens ressortir heureux du salon, elle ne les tatouait pas, mais c’était toujours gratifiant de savoir qu’elle avait quand même contribué un minimum à faire sourire quelqu’un.

La journée était bien avancée quand un jeune homme, entre dans le salon, et demande à la jolie rousse s’il est possible de voir Blue. «  Je vais regarder, mais je pense que c’est possible de la rencontrer oui. » Brooklyn avait un peu froncé les sourcils, avait consulté l’emploi du temps de Topaz, qui était vide à cet instant, elle répondit par la positive, et interpella la bleue, la prévenant de la venue du jeune homme. «  Blue, Mr aimerait s’entretenir avec toi.. ». L’homme ne semblait pas méchant, il était même gentil aux premiers abords, mais le fait qu’il veuille rencontrer T., c’était pas comme un client lambda, il avait beaucoup de tatouages, qui ne correspondait pas vraiment à la marque de fabrique du salon, alors Brooklyn commence à se poser des questions, si lui aussi était là pour travailler avec Topaz… Brook ne voulait pas perdre sa place auprès de la belle bleue, alors elle se resigne dans un silence, retournant à son travail, alors que les deux jeunes gens, s’étaient installés dans les divans à l’entrée gauche du salon, pour bavarder.
.
© 2981 12289 0



y o u n g b l o o d
Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 26/03/2018
›› Commérages : 77
›› Pseudo : nana
›› Célébrité : david prat
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: Youngblood -- Topaz, Morgan & Brooklyn. ✻ ( Dim 22 Avr - 15:32 )

Un soleil à chopper des coups de soleil, rien à voir avec le temps qu'il a subit quelques jours plus tôt. Ceci dit, en vivant à Londres, Morgan a l'habitude de la pluie, il l'aime bien même, elle qui apporte toujours une atmosphère si particulière avec elle. Le hic, c'est que ça le rend foutrement nostalgique en général. Quelques fois, il lui arrive d'écouter des chansons d'amour en boucle en pensant à l'autre là, celle qu'il devrait oublier. Il taira cette petite habitude connue seulement de lui même, si on l'écoute, ces goûts musicaux se tournent principalement vers le vieux rock. Ce matin, il a prit la peine de se lever tôt, l'objectif de la journée, aller retrouver Topaz. Elle ne sait pas qu'il est là. Topaz, elle est particulière pour Morgan. Sa première pour beaucoup de chose, première amie, première fois, celle avec qui il a partagé foule de découvertes. C'est d'ailleurs bien la seule avec qui il a prit la peine de garder contact toutes ses années passées loin de Cap Harbor. La seule qui avait droit à quelques nouvelles de temps à autres et avec qui il partageait son quotidien Londonien. Une douche rapide pour retirer la sueur de la nuit chaude et les cauchemars qui l'ont pris par surprise la veille et le voilà fin prêt à quitter la chambre qu'il loue à l'auberge. C'est à l'instant même où il passe le perron que son ventre lui ordonne de manger un truc en gargouillant qu'il se décide à faire demi tour. Il n'est pas à une heure près de toutes manières, c'est pas comme s'il devait repartit tout de suite, son billet n'est daté que pour la fin de la semaine prochaine. Il entre l'adresse dans son gps, avant de suivre les indications et très vite le voilà arrivé devant. Un sourire inonde son visage de gosse quand il aperçoit la devanture. Il reconnait la boulangerie dans l'angle, les lieux n'ont pas tant changés pendant qu'il est parti, comme si la ville souhaitait rester intacte, garder son histoire. Avec la mondialisation et le commerce qui s'installe à profusion partout, cette idée lui plait. Enfin, il ne crache pas sur le fait de pouvoir toujours trouvé un truc ouvert en bas de son appartement quand il est chez lui non plus, peu importe l'heure.  Bref, sa main gauche pousse la porte alors que son regard vient se poser sur les détails qui ornent la boutique. Sobre mais électrique, ça sonne bien avec elle. Bien qu'on ne peut pas dire qu'il la connaisse aujourd'hui si parfaitement, il l'a connu par le passé, ils ont des souvenirs, des anecdotes mais le temps a sans doutes abîmé la demoiselle autant que lui. Il sait faire que ça celui là de toutes façons, malmener son monde. Lui a bien changé aussi en tout cas, physiquement déjà, il est bien moins chétif qu'il ne l'était autrefois, mais mentalement surtout, il est plus sur de lui, presque arrogant, plus franc aussi, moins timide.

Ses yeux vinrent finalement rejoindre les iris boisés d'une rouquine qu'il interpelle dans un sourire : Bonjour, je cherche Topaz. Un timide merci quand elle lui annonce qu'il est surement possible de la rencontrer avant de passer une main dans sa chevelure quasi indomptable, elle n'en fait qu'à sa tête celle là. Elle ne tarde pas à pointer le bout de son nez tandis qu'il darde un regard enchanté dans sa direction. Cette rencontre est bien la première qui lui file une bouffée d'air frais depuis qu'il est revenu en ville. Y'a bien eu Anya, elle est cool sa soeur, vraiment, il l'apprécie, il peut pas dire le contraire mais c'est toujours la croix et la bannière pour trouver des sujets de discussion, eux qui n'ont finalement pas grand chose d'autre que leurs propre sang en commun.  Et putain, ça fait du bien. Tellement que son sourire vient accrocher ses oreilles. Salut. qu'il dit simplement, comme s'ils s'étaient quittés la veille à discuter sur le vieux canapé du salon. Comme s'ils étaient toujours les mêmes. N'allez pas vous méprendre, il n'y a jamais eu quoi que ce soit de romantique entre ces deux là, juste une belle amitié qui a su unir deux âmes bancales. Cette sincérité qu'il a offert dans cette relation, il ne l'a plus tellement donné quand il y pense... Il ne remarque pas réellement que la jolie rousse à l’accueil les observe du coin du l'oeil. Il n'a rien deviné, comment le pourrait il, il vient tout juste d'arriver et une bulle invisible s'est formé doucement autour des deux anciens amants d'une nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞

›› It's my life
›› more about me

Re: Youngblood -- Topaz, Morgan & Brooklyn. ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

Youngblood -- Topaz, Morgan & Brooklyn.

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération