Bad driver, bad cyclist •• EZWID

 :: the city of cap harbor :: Woodbridge Avenue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 22/03/2018
›› Commérages : 340
›› Pseudo : Harmajabb-Mr.Turtle (ouais moi je me cache pas et fais pas d'inscription fourbe. môa !!)
›› Célébrité : Oscar Isaac
›› Schizophrénie : Anthony Gresham (Jeffrey Dean Morgan), Simone Esposito (Ryan Gosling), Timothy Mancini (Jon Hamm), Brianna Holloway (Millie Bobby Brown), Eliott James (Colin Firth), Owen Wilde (Mark Ruffalo)

Bad driver, bad cyclist •• EZWID ✻ ( Sam 14 Avr - 13:23 )

Bad driver, bad cyclist
Ezra & Nawid
Je n’ai jamais eu l’occasion de faire du vélo quand j’étais jeune.
À vrai dire, je me faisais souvent conduire et il m’a fallu du temps pour que j’ai moi-même mon propre permis de conduire. Puis après, ben, le vélo, je ne me suis jamais posé la question. Jusqu’à ce que je découvre le vélo dans la déchetterie, un peu abîmé, mais en bon état. Du coup, depuis, j’ai pas arrêté de pédaler avec, au début, c’était difficile, je ne me faisais pas à pédaler comme ça et je n’arrêtais pas de rencontrer le bitume jusqu’à ce que je gère comme un chef et que je sois fier comme un paon. Je pouvais visiter la ville à vélo tranquillement et sans craindre les conducteurs ici, parce que je peux toujours pédaler sur les trottoirs aussi. J’aime bien le vélo en fait, je contribue à l’environnement, je fais un peu de sport parce que courir… C’est très peu pour moi, j’ai du mal avec le peu d’équilibre que j’ai dû à l’explosion durant la guerre. Pourtant, j’arrive bien à vélo, du moment où je regarde où je vais. C’est comme la voiture tout simplement.

Sauf que des fois, il m’arrive des tuiles et là, c’est ce qui s’est passé aujourd’hui. Voulant éviter les conducteurs qui bloquaient carrément le passage des cyclistes, j’ai décidé de pédaler sur le trottoir, c’est plus facile pour moi et surtout qu’il n’y a pas beaucoup de piétons. Alors hop, je pédale tranquillement, tout en marmonnant des proverbes que je connaissais et j’étais un peu parti dans mes pensées quand je voulais pédaler sur le passage piétons, je n’ai pas vu la voiture arriver et elle cogne carrément contre la roue avant de mon vélo et moi, ben, je tombe lamentablement sur le côté et encore un peu, j’aurai été aplati comme une crêpe si le conducteur ne s’était pas arrêté à temps. Je me relève vite fait, enfin, je voulais me relever vite fait en levant les deux mains en l’air et hurler que tout allait bien. Sauf que ben, pas d’équilibre, je tombe comme une merde. « Je vais bien ! » fis-je néanmoins, que je sois debout ou pas. Je soupire, le cul sur le bitume, je crois que je commence à connaître assez bien ce genre de sol, vu que je n’arrête pas de le rencontrer peu importe les occasions. « Désolé, je n’avais pas vu votre voiture arriver ! » Ouais, je suis le fautif, j’ai traversé alors que ce n’était clairement pas mon tour et je regarde devant moi, du moins la voiture et vois que je l’ai un petit peu amochée. Aie… Faites que je n’ai pas gérer une conductrice assez furax.
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
♚ Wilde Gang ♛
avatar
♚ Wilde Gang ♛


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/03/2018
›› Commérages : 107
›› Pseudo : Jo'
›› Célébrité : Scarlett Johansson

Re: Bad driver, bad cyclist •• EZWID ✻ ( Sam 2 Juin - 13:34 )

Bad driver, bad cyclist
Ezra & Nawid
Journée tranquille aujourd'hui, j'avais décidé d'aller flâner un peu en ville, histoire de faire un peu les boutiques. J'avais décidé de laisser le boulot de côté, ce qui ne me ferait pas de mal. J'entendais Lucas d'ici me dire qu'il s'était pas trop tôt. D'ailleurs, je pourrais peut être aller l'embêter un peu en fin de soirée. J'avais bien essayé d'appeler Sil pour qu'elle m'accompagne cet après-midi, mais malheureusement elle avait des choses de prévus. Assise dans ma voiture, je chantonnais légèrement sur la chanson qui passait en ce moment à la radio. Tout se passait bien, jusqu'à ce qu'un type joue les suicidaires sous les roues de ma voiture. J'avais écrasé la pédale de frein, alors que mes deux mains étaient crispées sur le volant. _ NON !!! Je m'étais redressée pour essayer de voir devant mon capot mais rien, je n'arrivais pas à distinguer si ce type était toujours en un seul morceau. Y avait eu un boum assez important, mais on savait tous que la peur nous faisait croire au pire. D'ailleurs, je me voyais déjà condamnée, les Wilde allaient devoir se débrouiller tous seul... C'était la fin de cette famille. Quoi ? Non j'en faisais pas un peu trop, j'étais juste réaliste. Bref, j'avais décollé lentement mes mains du volant avant de finalement sortir de ma voiture. M'approchant de mon capot, j'avais vu un homme assis les fesses sur le bitume. Penchant la tête, il semblait aller bien, enfin à première vue. _ Vous allez bien ? Enfin je veux dire, vous êtes sûr de n'avoir rien de cassé ? OK, il venait à peine de dire qu'il allait bien mais peut être qu'il n'avait pas évalué tous les dégâts.

J'avais froncé les sourcils alors que je me retrouvais en un rien de temps accroupi à ses côtés. _ Vous... Jetant un regard à ma voiture, j'avais pincé mes lèvres dans une moue contrariée. Me redressant, j'avais été voir les rayures de plus près, ce n'était que de la ferraille mais c'était ma ferraille, et cette voiture était particulière. J'avais laissé un soupir franchir mes lèvres, avant de finalement faire à nouveau face au type avant de jeter un œil à son vélo. _ Je pense que ma voiture n'a rien à côté de votre vélo. La roue avant et le cadre se retrouvaient complètement pliés . _ Vous êtes inconscient... Et voilà, je ne pouvais pas garder mon calme plus longtemps, peut être parce que je prenais conscience que ça aurait pu être bien plus grave. _ C'est ça oui inconscient, vous savez que le code de la route c'est pas fait pour les chiens. J'avais planté mes mains sur mes hanches alors que je regardais l'homme face à moi. Secouant la tête négativement, je laissais retomber mes mains avant de lui en tendre une pour l'aider à se relever. Une fois debout, j'avais jeté un œil à son front, avant d'avancer ma main mais de me rétracter aussi sec. _ Vous saignez, vous vous êtes cogné la tête ? On devrait peut être appeler les pompiers ou je devrais au moins vous emmenez à l'hôpital pour être sûr que tout va bien.
electric bird.





You'll find that life is still worthwhile, if you just smile.”, Family.
Family isn’t always blood. It’s the people in your life who want you in theirs. The ones you accept you for who you are. The ones who would do anything to see you smile, and who love you you no matter what. ©️ Lilie


Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 22/03/2018
›› Commérages : 340
›› Pseudo : Harmajabb-Mr.Turtle (ouais moi je me cache pas et fais pas d'inscription fourbe. môa !!)
›› Célébrité : Oscar Isaac
›› Schizophrénie : Anthony Gresham (Jeffrey Dean Morgan), Simone Esposito (Ryan Gosling), Timothy Mancini (Jon Hamm), Brianna Holloway (Millie Bobby Brown), Eliott James (Colin Firth), Owen Wilde (Mark Ruffalo)

Re: Bad driver, bad cyclist •• EZWID ✻ ( Sam 2 Juin - 16:40 )

Bad driver, bad cyclist
Ezra & Nawid
Est-ce que je suis sûr de n’avoir rien de cassé ? Je ne sais pas. Je ne suis pas sûr, j’ai dit que j’allais bien parce que voilà. Je peux parler, je peux réfléchir en persan et parler anglais en même temps, donc mon cerveau est à fond. J’ai mal aux fesses mais c’est parce que le sol n’est pas confortable quoi. Je ferme les yeux juste quelques secondes avant de me reprendre et me concentrer sur les possibles douleurs avant d’hocher la tête. « Non non. Ça va. J’ai eu pire. » Et franchement, la torture et les souvenirs de l’Irak, c’est pas du pipi de chat à côté du choc contre le bitume avec le vélo. Mon vélo ? Ah merde, c’est vrai que j’étais sur le vélo. Je le cherche du regard et j’ai fait l’erreur de me retourner trop rapidement que ça me tirait une grimace. Plus une grimace de douleur que de défaitisme. Mon vélo est foutu, dire que je l’ai recueilli de la déchetterie… Oui, je le considère comme un pote de voyage, parce que voilà, je ne sais pas à qui ça appartenait avant, mais c’était mon pote qui m’a aidé dans les galères et qui m’a permis d’aller du point A au point B. Enfin, je pourrai le réparer. Enfin, le faire réparer parce que je suis bien malin, mais je ne sais pas réparer un vélo…! « Ouais… Ça fait chier. » soupirai-je face à la remarque de la jeune blonde qui en plus de s’être inquiétée pour moi m’a fait l’état d’analyse sur mon vélo… Je la regarde doucement avec l’air de lui demander: sérieusement ? C’est moi le fautif ? Je traversais un passage piéton ! Enfin, je roulais sur un passage piéton, mais allez quoi. J’étais sur un fichu passage piéton ! « Meh. J’étais sur le … Truc là. » Passage piéton que je ne savais pas dire en Anglais. Fichue langue alors je désigne les barres blanches de la main. « J’étais prioritaire. » soupirai-je avant de laisser retomber la main sur ma jambe avant de grimacer encore. Je soupire et au final, je me relève avec son aide. Je faisais des petites tapes sur mon pantalon, afin d’enlever un peu la poussière. J’ai l’air d’aller bien, mal à la jambe, c’est sûr et je n’ai pas l’impression d’avoir la totalité de mon équilibre. C’est dû au choc, donc ça ne va pas durer longtemps et tout reviendra vite à la normale… Ou presque, je fronce les sourcils et eu un léger geste de recul de la tête avant de ressentir une légère douleur au cou qui ressemble un peu à une raideur. Elle avait tenté de faire quelque chose avec sa main… Vous saignez « Ah merde. » réagissai-je. C’était pour ça ? Je passe la main sur mon front et vois le sang. Je soupire un peu dépité. « Je vais bien…» Une pause et je la regarde. « Bon au moins, vous avez l'air d'avoir rien. C'est bien..." Une autre pause et je soupire un peu fatigué sur le coup et je ne me sens pas prêt de supporter l'insistance. " Je n’ai pas d’assurance médicale, je ne peux pas me permettre l’hôpital. » Je n’ai absolument pas les moyens de me payer l’hôpital, alors les examens et tout ça, c’est bien joli… Mais… Non. Je passe la main à nouveau sur mon front et lui demande. « C’est mauvais ou … Superficiel ? » Lui demandais-je avec une légère hésitation alors que je prenais vite le temps d’observer la personne. Elle était un peu sous le choc aussi parce que voilà, écraser une personne, ce n’est pas tous les jours que ça arrive et elle en était à l’étape d’énervement… Pour ensuite s’inquiéter pour moi.
electric bird.



Revenir en haut Aller en bas
♚ Wilde Gang ♛
avatar
♚ Wilde Gang ♛


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/03/2018
›› Commérages : 107
›› Pseudo : Jo'
›› Célébrité : Scarlett Johansson

Re: Bad driver, bad cyclist •• EZWID ✻ ( Sam 2 Juin - 17:41 )

Bad driver, bad cyclist
Ezra & Nawid
J'avais levé un sourcil en l'entendant jurer contre le fait que son vélo soit, à mon avis, difficilement récupérable. Cependant, j'avais cru déceler un accent, sans pour autant mettre le doigt dessus. Mais pour le moment, la colère avait pris le pas sur le reste de mes émotions. J'aurais pu le tuer ce type, en faire une crêpe, bon à mettre à la décharge tout comme son vélo. Mouais, bon, y avait pas de raison de s'emporter non plus, quoi que... J'avais pincé mes lèvres alors que mon regard suivait le geste de sa main pour désigner les passages piétons. Reposant mon regard sur lui, apparemment sa tête avait tapé bien plus fort que je ne le croyais. - Le passage piéton ? Un air sceptique sur le visage, il n'était peut être pas prudent de le lever tout compte fait. Cependant, j'avais ouvert la bouche dans une mimique contrariée. _ Peut être bien qu'en effet vous êtes prioritaire, mais ça ne vous empêche pas de regarder avant de traverser non ? On ne vous a jamais appris ça ? Non mais franchement, je voulais bien être responsable à 50% de cette accident, mais lui aussi avait été imprudent. J'avais fait une légère grimace cependant en le voyant saigner. Approchant ma main, j'avais remarqué son geste de recul, bon en même temps, je pouvais comprendre on ne se connaissait pas après tout. Je l'avais regardé passer sa main sur son front avant de lui proposer de l'emmener à l'hôpital. Je m'étais mordillée la lèvre en l'entendant m'avouer qu'il n'avait pas d'assurance médicale. En effet, c'était un problème, seulement, je ne voyais pas le laisser comme ça sans rien faire pour lui. _ Je peux ? Je lui demandais si je pouvais m'approcher pour regarder d'un peu plus près. J'avais l'habitude de voir ce genre de coupure car on ne pouvait pas dire que les Wilde faisaient dans le dentelle, et je ne comptais plus le nombre d'aller retour à l'hôpital les concernant. J'avais posé ma main délicatement autour de la coupure de mon inconnu avant de faire une moue désolée. _ ça me semble tout de même assez profond, et ça me rassurait si vous alliez faire des examens pour être sûr que vous n'avez pas une commotion. J'avais retiré ma main avant de lui faire un léger sourire, je savais qu'il m'avait dit ne pas avoir d'assurance médicale mais sur ce point je pouvais l'aider. _ Oh, au fait, je m'appelle Erza, Erza Wilde.

Je m'étais légèrement reculée avant de me mordiller la lèvre, en réfléchissant à une solution. _ Bon, je ne peux pas vous laissez rentrer chez vous comme ça. Je vais vous accompagner à l'hôpital en m'arrangeant pour l'assurance. J'avais fait un léger sourire, avant de faire un signe de tête pour lui désigner la voiture. _ Je me sens responsable, vous n'aviez pas tort, j'aurais du vous voir arriver. Je m'étais penchée pour ramasser le vélo avant de faire une moue interrogative. _ Soit je vous accompagne à l'hôpital, soit... vous m'avez sur le dos toute la journée. Ok, il allait me prendre pour une folle, mais c'était plus fort que moi si je le laissais là, j'allais m'en faire pour lui pendant des jours. _ Je vous assure qu'en temps normal, je suis une bonne conductrice, apparemment, vous courrez moins de danger en vous trouvant dans la voiture plutôt que dans les rues. J'avais fait une moue avant de laisser un léger rire franchir mes lèvres malgré moi, rire qui s'était légèrement accentué alors que mon regard se reposait son le vélo. C'était les nerfs, mais en même temps fallait bien que la pression redescendre doucement.
electric bird.





You'll find that life is still worthwhile, if you just smile.”, Family.
Family isn’t always blood. It’s the people in your life who want you in theirs. The ones you accept you for who you are. The ones who would do anything to see you smile, and who love you you no matter what. ©️ Lilie


Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 22/03/2018
›› Commérages : 340
›› Pseudo : Harmajabb-Mr.Turtle (ouais moi je me cache pas et fais pas d'inscription fourbe. môa !!)
›› Célébrité : Oscar Isaac
›› Schizophrénie : Anthony Gresham (Jeffrey Dean Morgan), Simone Esposito (Ryan Gosling), Timothy Mancini (Jon Hamm), Brianna Holloway (Millie Bobby Brown), Eliott James (Colin Firth), Owen Wilde (Mark Ruffalo)

Re: Bad driver, bad cyclist •• EZWID ✻ ( Sam 2 Juin - 18:16 )

Bad driver, bad cyclist
Ezra & Nawid
Le passage piéton.
Ah c’était ça le truc. « Passage… Ok… » fis-je vaguement alors que je n’arrivais pas à prononcer le dernier mot. Il m’a l’air compliqué et je ne l’ai pas parfaitement bien entendu. Donc bon. Je ne vais pas répéter après elle et j’ai compris que c’est le passage… machin. Enfin voilà, elle a compris que j’étais prioritaire, mais ça ne l’empêche pas de râler quand même. « Meh. J’ai regardé. J’ai cru que vous… Roh pfff… Vous arrêtez quoi. » Mauvaise foi ? Enfin, j’avoue que j’ai vu la voiture mais j’ai pas eu le temps de freiner quoi, j’étais carrément à fond dans mon élan quoi que du coup… Ben je m’en suis pris plein dans la jambe, mais c’était mon vélo qui a le plus morflé. Ceci dit, valait mieux que le vélo morfle le plus en fait. « j’ai pas eu le temps de éviter et j’aurai dû. » soupirai-je avant que je me relève avec son aide, franchement, c’est mieux je trouve parce que ça montre que je peux me tenir encore sur mes deux jambes. Donc rien de bien sérieux. Si ce n’est le front qui saigne. Je lui explique vite ma situation et pourquoi je ne peux pas me permettre un aller à l’hôpital. Surtout que mes papiers, je ne suis pas sûr que ce soit totalement réglo et je ne sais pas jusqu’où la validité des papiers qu’on m’a faite iraient… Jusqu’ici on m’a dit d’éviter le plus possible les hôpitaux. J’hoche un peu la tête pour lui dire qu’elle pouvait et je la laissais observer, en espérant que c’était superficiel. Au final, ce n’est pas trop le cas et je grogne tout en fermant les yeux un peu agacé.  « Eh merde, fais chier. » Au moins, je sais maitriser les gros mots en Anglais. Je ne peux pas aller à l’hôpital en plus, je ne peux pas non plus lui expliquer la situation, parce que si ça se trouve elle travaille dans l’immigration et là, je serai totalement dans la merde. Bon alors motus. Je souris un peu et me présente à mon tour « Nawid. Nawid Sadeki… Euh Sadki. » fis-je au final en secouant la tête, ce qui n’était pas non plus un très bon plan. Ouh là, si je me rate totalement sur mon nom, ça ne va pas le faire non plus hein…

Je cherche dans mes poches, même si je vérifie surtout que j’ai bien mes clefs et mon portefeuille, ce qui est le cas. Je n’ai pas de mouchoir pour ma plaie parce que je ne peux pas laisser continuer couler comme ça. Je soupire quand elle insiste pour aller à l’hôpital. « C’est gentil à vous. » Oui l’option hôpital c’est vraiment… Ouais voilà. « Je suis médecin. Je sais ce que… Ça fait et les médecins sont les pires patients du monde. » Bon ok, je suis psychiatre, enfin j’étais psychiatre. J’avais oublié que j’étais psychiatre donc ce qui veut dire que je ne le suis plus maintenant. Alors… Je ne suis plus médecin ? Roooh, on va pas chipoter sur les détails, de toute manière, je suis médecin et je sais ce que ça va le faire. « Mh… J’aurai dû… » En cherchant ce mot, je ferme les yeux et fronce les sourcils. « Les freins. Freiner voilà… » Mais toute compte fait, freiner aurait empiré la situation. « Enfin, on aurait pu éviter l’accident. Mais c’est arrivé. » Pas la peine de revenir sur le passé sur le coup, faut avancer, transformer le futur au présent. Le présent au passé. Ouh là, la philosophie… Je récupère le vélo et la remercie pour l’avoir ramassé et j’observe à nouveau l’été. Je soupire, faut vraiment que je le fasse réparer, parce que là, je sens que je ne vais pas pouvoir pédaler de sitôt… Et rien que cette idée me déprime totalement…! Je fronce les sourcils, enfin, un sourcil parce qu’au final, froncer l’autre du côté de mon front blessé me fait mal que d’habitude. Du coup ça fait comme si j’arquais un sourcil et… Oui là, ouais, faudrait que j’arrête d’être un peu expressif, mais en même temps, qui ne le serait pas face à sa proposition assez folle ? « Sur le dos ? » Une pause. Je secoue à peine la tête, confus. « Pardon, l’Anglais n’est pas ma première langue, du coup… Sur le dos ? » Oui, j’avoue que j’ai une image un peu floue de ce que ça voulait dire comme expression. Au final, elle finit par craquer à sa façon, disant qu’elle est ce qu’elle est d’habitude. Je faisais un petit geste de la main avant de la poser sur son bras pour capter son attention. « Hey… Les accidents arrivent. On ne peut pas toujours les éviter. » Bon ok, elle culpabilisait. Je ne peux pas partir et la laisser comme ça, elle se ferait du mourron comme pas possible. Ok ok. Je finis par sourire un peu, même si la douleur s’y prête pas trop. « Je peux vous suivre où vous allez du moment s’il y a une trousse, mais je préfère éviter les hôpitaux. Sauf si vous jugez que, mon front, ça nécessite des points…? » Oui par trousse, je voulais dire trousse de soin. Je regarde le vélo à nouveau. « On peut le laisser là. Personne ne prendrait le risque de voler le vélo dans cet état là. Sauf si… » fis-je en désignant la voiture d’un geste de menton, comme quoi, si la voiture avait de la place dans le coffre…?
electric bird.



Revenir en haut Aller en bas
♚ Wilde Gang ♛
avatar
♚ Wilde Gang ♛


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/03/2018
›› Commérages : 107
›› Pseudo : Jo'
›› Célébrité : Scarlett Johansson

Re: Bad driver, bad cyclist •• EZWID ✻ ( Sam 2 Juin - 20:04 )

Bad driver, bad cyclist
Ezra & Nawid
_ Enchantée, même si j'aurai préféré que cette rencontre se fasse d'en d'autres circonstances. J'avais fait un léger sourire à mon inconnu qui ne l'était plus totalement à présent. Bon, maintenant, il fallait que j'arrive à le convaincre d'aller à l'hôpital mais bizarrement je sentais que c'était peine perdue. Cependant, ça n'allait pas arranger mon angoisse, car j'imaginais le laisser, et voir en titre dans les journaux le lendemain " Un homme a été retrouvé mort dans un caniveau avec un plaie béante à la tête " J'avais secoué la tête en essayant de faire taire mon imagination alors que je reposais mon regard sur Nawid. _ Oh je vois, c'est tout de même un comble mais je peux le comprendre. Après tout, quand j'avais du me faire représenter par une avocate lors de mon divorce, j'avais eu bien du mal à lâcher les reines. Bref, j'avais ramassé son vélo, en acquiesçant légèrement. Il est vrai que maintenant que l'accident était arrivé on pouvait plus y faire grand chose. Tenant son vélo comme je le pouvais, j'avais froncé les sourcils à mon tour en l'entendant répéter par deux fois " sur le dos ". Je ne voyais pas bien où il voulait en venir avant de comprendre qu'il ne connaissait pas l'expression. _ Oh, ça veut dire que je vais vous suivre toute la journée pour être sûr que vous allez bien. J'avais laissé un léger rire franchir mes lèvres, maintenant, que je l'expliquais ça pouvait tout de même faire flipper. _ C'est indiscret si je vous demande quelle est votre langue d'origine ? Quoi ? J'étais curieuse de base, alors ça n'allait pas changer en un coup de baguette magique. J'avais finalement fini par craquer, mais en même temps fallait se mettre à ma place aussi, moi la maniaque du contrôle je me retrouvais dans une situation plutôt dérangeante au final. Posant mon regard sur sa main qui venait de se poser sur mon bras, j'avais relevé mon regard dans le sien. C'était le monde à l'envers, il essayait de me rassurer alors que c'était lui qui avait le front qui saignait, d'ailleurs en parlant de ça. Je lui avais fait signe d'attendre un instant avant d'aller fouiner dans ma voiture, et de revenir vers lui un mouchoir dans les mains. _ Tenez.

Je l'avais regardé pendant quelques minutes, alors que je me mordillais la lèvre. Je comprenais parfaitement qu'il n'est pas envie d'aller à l'hôpital, j'avais bien compris malgré le peu d'explication que c'était un choix risqué pour lui. Est-ce qu'il avait besoin de points de suture, c'était une bonne question après tout c'était lui le médecin pas moi. _ Ok, bon je pense que le vélo peut aller dans le coffre, je connais quelqu'un qui pourra peut être le réparer pour vous si vous le souhaitez. Je m'étais dirigée vers ma voiture avant d'ouvrir le coffre et de l'aider à mettre le vélo tant bien que mal. J'avais fait une moue alors que le coffre ne fermait pas totalement. _ Ce n'est pas grave on va pas très loin, vous venez ? J'avais fait un léger sourire rassurant. _ Ne vous en faites pas, je ne vous emmène pas à l'hôpital. Une fois en route, j'avais pris le chemin de mon loft, ramener un inconnu chez moi n'était pas l'idée du siècle mais en même temps je ne voyais pas bien où j'aurais pu l'emmener. J'avais pas de médecin dans ma famille et encore moins dans mon répertoire. Au moins, j'avais une trousse de soins mais j'étais pas persuadée que ça serait suffisant.

J'avais garé ma voiture dans le parking sous-terrain de mon immeuble avant de sortir de la voiture et de l'inviter à me suivre. Une fois dans mon loft, j'avais caressé furtivement Mous avant d'aller directement dans la salle de bain à la recherche de la trousse de secours. Revenant vers Nawid, je pouvais concevoir que c'était déstabilisant mais en même temps il pourrait se soigner non ? _ C'est vous le médecin, alors je pense qu'il est préférable de vous laissez faire.Ok, j'aurais surement dû lui demander sa spécialité, mais sur le moment j'avais pas pensé que ça se révélerait important pour la suite. Un léger sourire sur les lèvres, je lui tendais la boîte avant de lui demander s'il voulait quelque chose à boire. _ Par contre, je vous préviens si vous vous sentez mal, envie de vomir ou vertiges, je vous emmène à l’hôpital.
electric bird.





You'll find that life is still worthwhile, if you just smile.”, Family.
Family isn’t always blood. It’s the people in your life who want you in theirs. The ones you accept you for who you are. The ones who would do anything to see you smile, and who love you you no matter what. ©️ Lilie


Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 22/03/2018
›› Commérages : 340
›› Pseudo : Harmajabb-Mr.Turtle (ouais moi je me cache pas et fais pas d'inscription fourbe. môa !!)
›› Célébrité : Oscar Isaac
›› Schizophrénie : Anthony Gresham (Jeffrey Dean Morgan), Simone Esposito (Ryan Gosling), Timothy Mancini (Jon Hamm), Brianna Holloway (Millie Bobby Brown), Eliott James (Colin Firth), Owen Wilde (Mark Ruffalo)

Re: Bad driver, bad cyclist •• EZWID ✻ ( Sam 2 Juin - 21:18 )

Bad driver, bad cyclist
Ezra & Nawid
Je souris aussi.
C’est sûr que j’aurai aimé la rencontrer dans d’autres circonstances. Surtout qu’elle a l’air d’être très aimable et intéressante comme femme. Elle est aussi compréhensive, surtout que je lui ai dit que je suis médecin et que je n’ai pas envie d’aller à l’hôpital. En même temps, je n’ai pas précisé que je suis un médecin de la tête, enfin que j’étais. Mais voilà, je n’ai quand même pas perdu la main sur les soins d’urgence… Ou presque. Je me rappellerai toujours à quel point mes frères et soeurs étaient des casse-cous comme pas possible et si je ne peux plus pratiquer des opérations sur la table à cause de ma blessure à la main, je me débrouille quand même. Je pense que la plaie ne devrait pas être trop grave. Enfin, j’espère. Par contre, j’ai quand même l’impression que je me suis pris un coup à la tête parce que voilà, je ne comprends pas toujours ce qu’elle veut me dire, sur le dos. Si j’ai bien compris, c’est qu’elle va monter sur mon dos et que je dois la porter pour le reste de la journée ? Ce qui n’est pas probable, donc, j’ai vite parié sur l’expression. « Aaaaaaaaah…. » réalisai-je après qu’elle l’ait expliqué. Ah oui, en fait c’est me suivre, c’est un peu être sur mon dos. Sauf que là, elle ne grimpe pas sur mon dos. Tant mieux, parce que je ne verrai pas l’intérêt de monter sur le dos d’un blessé. Mais ça reste un peu flippant qu'une inconnue pas si inconnue que ça veuille me suivre « Je parle le Persan. » À voir son regard et je viens de réaliser un truc… J’étais censé dire que je parlais Espagnol et que je viens du Guatemala. Bon allez, ça va aller Nawid... Faut je ne parle pas trop. J’ai juste envie de me soigner, puis me rouler en PLS face à l’incapacité de mentir. Mais attendez quoi, je sais très bien mentir et tout, mais faut que je me prenne un coup à la tête et je… Crois qu’en fin de compte… Ça se serait vu si je mentais.

Au final, la jeune Erza a fini par paniquer et c’est moi qui me retrouve à la calmer. Je ne sais pas comment je fais pour rester aussi calme et ne pas m’énerver, sûrement parce que je sais que ça ne sert pas à grand chose de faire ça. C’est du gaspillage d’énergie et de temps, je n’ai pas envie de l’embêter davantage déjà qu’elle se fait du mouron pour moi. Je me retrouve vite un peu bête au milieu de la route et encore, on est chanceux que personne ne passe par ici en voiture… Ce qui explique pourquoi je ne faisais pas trop attention… C’est un peu le no car land quoi. Même si le nom fait parc d’attraction. Tenez. « Merci. » fis-je sous un soupir de soulagement alors que je récupérais le mouchoir, c’est mieux que rien. J’appréhende un peu quand je mets le tissu contre la plaie mais c’est ce que je fais et c’est pas comme si j’avais le choix sur le coup. Je pressais le mouchoir contre la plaie, sans m’empêcher de grimacer de douleur. Mon visage se crispait malgré lui. « Oh ce serait super. Je ne sais rien faire pour réparer les véhicules et… Le vélo, c’est ce dont je me sers le plus souvent. » fis-je alors que je me dirigeais avec le vélo que je portais d’une main, du moins, j’ai essayé. Parce que la douleur à la jambe n’est pas si petite que je ne le pensais. Au final et à la première constatation, on dirait une entorse. Mieux vaut ça qu’une fracture. Bon, allez, c’est pas des ligaments rompus. Enfin… J’espère. C’est pas insurmontable et j’arrive plutôt bien à marcher, si ce n’est boitiller. Au final, je me fais aider par Erza, quand elle a vu que j’étais plutôt en difficulté. Je soupire un peu fatigué en voyant que le coffre ne se fermait pas au final et je penchais un peu la tête sur le côté sous le coup de dépit. Pourquoi rien ne va comme il faut ? Je n’avais pas imaginé la journée comme ça…!

Au final, je suis monté dans sa voiture, un peu mal à l’aise bien que rassuré qu’on n’allait pas prendre la route de l’hôpital. Je remettais un autre mouchoir que j’ai pris depuis un paquet que j’ai trouvé dans la voiture, je n’arrête pas de saigner et c’est pas bon signe. Alors là, vraiment pas bon signe et il faut que je fasse vite avant que je ne vide de mon sang. Dans tous les cas, Erza a raison, elle ne vit pas loin et c’était plutôt rapide. Je sors aussi vite de la voiture que je m’étais installé et je la suis à mon rythme de blessé. « Ça va, j’ai eu pire. » la rassurai-je. Oh bah oui, j’ai vraiment eu pire. Ce n’est pas un simple mal de jambe qui me fera pleurer d’ailleurs. On entre chez elle et j’observe assez rapidement l’environnement autour, elle vient d’emménager ? Ouh là, je ne devais pas trop observer mais… Enfin, elle m’a laissé seul avec le chat que j’observe. « Salut toi. » J’ai l’habitude de ces bêtes, j’en ai tellement eu dans ma famille… Je finis par m’installer sur une chaise dans la cuisine au final, alors qu’elle arrive avec la trousse. J’hausse vite les sourcils avant de regretter ce geste quand elle me parle de me soigner par moi-même. « Ok. Je peux avoir un miroir ? S’il vous plait ? » lui demandai-je sous un ton un peu plus à l’aise. Ça me rappelle un peu l’Irak où on faisait quand même avec les moyens du bord et même si j’étais psychiatre, j’avais les bases du secourisme et des premiers soins… C’est à dire, jusqu’à l’amputage. Bon là, ça va, y a pas besoin d’amputer un membre ici. J’ouvre la boite et regarde ce qu’il y avait, le nécessaire. « Mh… Pour l’instant ça va. J’ai la raideur au cou, mal de tête et un peu fatigué… Je suis légèrement à côté de la plaque pour retrouver les mots correct en Anglais. Pas de vertige ou l’envie de vomir… Pour le moment. Sinon promis, je me laisserai aller à l’hôpital si je sens que ça s’aggrave… » fis-je tout en énumérant cela comme si tout était normal alors que j’avais enfin un miroir. « Merci. » Je me regarde et soupire. « Ouh là… En effet. Pas joli. » Bon, c’est profond, j’ai dû me cogner contre le sol assez violemment, mais ça nécessite pas de points de suture normalement… Enfin j’espère. « J’espère que vous ne tournerez pas de l’oeil… Mais j’aurai besoin de vos mains quand je vous dirais et qu’on discute. Ça m’aiderait à me concentrer. » Une pause alors que je rassemble l’antiseptique, et je serre la mâchoire à l’idée de la douleur qui va bientôt venir. « J’espère que je n’ai pas trop perturbé vos plans de votre journée … Ou vous étiez vous sur le chemin de votre lieu de travail ? » Le fait d’entendre quelqu’un me parler m’aidera à me concentrer sur autre chose que sur la propre douleur. C’est une technique assez étrange, mais qui marche par moment et comme la douleur n’est pas si grande que ça, ça devrait aller…Enfin j’espère. « La prochaine fois faudrait que je prenne un casque. » marmonnai-je entre mes dents alors que je me débrouille pour foutre l’antiseptique pour nettoyer le sang qui coule et le mettre autour de la plaie, je me suis penché vers le miroir pour vérifier la blessure. Ma respiration se fait plus profonde et je continue encore à me soigner. « Bon bonne nouvelle. Pas besoin de points. Par contre… Je vais devoir arrêter de … » Et encore une fois, j’ai pas le mot pour désigner les gestes de mes sourcils. Enfin que j’arrête de froncer les sourcils quoi. « Enfin bref pour un certain temps… J’ai eu pire et on a eu pire conditions pour se soigner… »
electric bird.



Revenir en haut Aller en bas
♚ Wilde Gang ♛
avatar
♚ Wilde Gang ♛


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/03/2018
›› Commérages : 107
›› Pseudo : Jo'
›› Célébrité : Scarlett Johansson

Re: Bad driver, bad cyclist •• EZWID ✻ ( Sam 2 Juin - 23:47 )

Bad driver, bad cyclist
Ezra & Nawid
Ramener un parfait inconnu chez moi, non, ce n'était pas une chose courante mais là il ne m'en laissait pas vraiment le choix. J'avais fini par l'abandonner l'espace d'un moment pour aller à la recherche de cette trousse de secours. J'espérais juste qu'elle ne s'était pas perdue dans le déménagement, mais il me semblait l'avoir rangé dans la commode de la salle de bain. Une fois avoir mis la main dessus, j'étais revenue dans l'entrée alors que je cherchais mon inconnu du regard. Me dirigeant à mon tour vers la cuisine, je lui avais tendu le tout en lui précisant qu'il était peut être préférable qu'il regarde sa plaie d'un peu plus près. Après tout, je pouvais être passée à côté de quelque chose. J'avais hoché légèrement la tête alors qu'il me demandait un miroir. Repartant dans le sens inverse, j'étais revenue vers lui quelques secondes plus tard, alors que j'étais loin de me sentir à l'aise avec le fait de voir cet homme se recoudre lui-même... Enfin, j'espérais qu'il ne soit pas obligé d'aller jusque là car je n'étais pas persuadée de supporter de le voir s'infliger ça. Je notais mentalement ce qu'il me disait, faisant une liste de ses symptômes, même si ça ne me servirait pas à grand chose. En réalité, j'étais entrain de me demander si je ne faisais pas une bêtise, et si son état s’aggravait d'un coup. Je me mordillais la lèvre, regardant son profil alors qu'il semblait inspecter sa coupure. J'avais fait une grimace en l'entendant dire que c'était pas joli, bon en même temps, j'avais de sérieux doute sur le fait qu'il me dise le contraire pour être franche. Tourner de l'oeil ? J'espérais pas car il ne manquerait plus que ça. _ Euh d'accord. Je suivais ses gestes alors que je me sentais tout de même angoissée. Je m'étais posée sur la chaise à ses côtés alors que j'attendais qu'il me demande s'il avait besoin d'aide. j'avais fait un léger sourire avant de secouer légèrement la tête. _ En fait, je ne travaille pas aujourd'hui, j'allais faire les boutiques. C'est ce qu'on appelle faire des économies, mon compte en banque devrait vous remercier. J'avais laissé un léger rire franchir mes lèvres, avant de faire une légère moue désolée, car je n'étais pas persuadée que Nawid trouve cette situation amusante. En même temps, j'essayais de maîtriser mon stress comme je le pouvais. Je me pinçais les lèvres alors que j'avais hoché doucement la tête. _ Oui ça me semble être une bonne idée. Grimaçant de nouveau, j'avais l'impression d'avoir mal pour lui. D'ailleurs, un frisson avait parcouru mon corps, alors qu'il se penchait à nouveau vers le miroir. J'avais poussé un soupir de soulagement en l'entendant me dire qu'il n'y avait pas besoin de points de suture. _ C'est une bonne chose. J'avais froncé les sourcils alors que je me demandais ce qu'il devait arrêter avant de comprendre qu'il devait arrêter ce que j'étais précisément entrain de faire. Par contre, ce n'était pas la première fois qu'il me disait qu'il avait connu pire. Lui demander ou ne pas lui demander, mais après tout il m'avait bien demandé de lui parler non ? _ Des conditions pires que celle-là ? vous êtes un médecin humanitaire ? J'avais fait une moue dubitative car je tirais un peu vite au conclusion. _ D'ailleurs, je voulais vous demander, vous médecin dans quelle branche ? J'avais jeté un œil à Mous qui semblait se demander ce qu'on était entrain de faire, avant de reposer mon regard sur Nawid. _ Moi, je suis avocate spécialisée dans le droit de la famille. Faire la conversation n'était pas un problème pour moi, mais je ne voulais pas qu'il me trouve trop curieuse pour autant.
electric bird.





You'll find that life is still worthwhile, if you just smile.”, Family.
Family isn’t always blood. It’s the people in your life who want you in theirs. The ones you accept you for who you are. The ones who would do anything to see you smile, and who love you you no matter what. ©️ Lilie


Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 22/03/2018
›› Commérages : 340
›› Pseudo : Harmajabb-Mr.Turtle (ouais moi je me cache pas et fais pas d'inscription fourbe. môa !!)
›› Célébrité : Oscar Isaac
›› Schizophrénie : Anthony Gresham (Jeffrey Dean Morgan), Simone Esposito (Ryan Gosling), Timothy Mancini (Jon Hamm), Brianna Holloway (Millie Bobby Brown), Eliott James (Colin Firth), Owen Wilde (Mark Ruffalo)

Re: Bad driver, bad cyclist •• EZWID ✻ ( Dim 3 Juin - 11:00 )

Bad driver, bad cyclist
Ezra & Nawid
Je soupire de soulagement.
Bon ça va alors, je n’ai pas trop contrecarré ses plans si j’ai bien compris. Elle voulait faire une séance shopping et claquer tout l’argent dans ses achats. Je l’en ai empêchée avec cet accident et ça me tire un petit rictus amusé.  « Au moins j’aurai sauvé quelque chose » fis-je avec un léger sourire aux lèvres. Bon ceci dit, c’est grâce à son jour de congé que j’ai rencontré sa belle voiture. Ceci dit, je me soucierai des détails plus tard, parce qu’il me semble de l’avoir abîmée quand même, bien que ce n’est qu’un tas de ferraille… Je la suivais un peu dans son délire, enfin je ne sais pas comment qualifier ça… Mais elle passe par l’option de rire pour évacuer son stress et ça se ressent. J’imagine bien qu’elle serait plutôt rassurée si j’allais à l’hôpital et franchement, je suis un peu désolé pour elle. Elle est tombée sur la mauvaise personne pour ça. Je devrais éviter cette situation à nouveau pour les prochaines fois, c’est à dire: porter un casque. Au moins j’ai été plutôt chanceux, ce n’est pas très profond, mais ça reste quand même une vilaine coupure et il va falloir que je limite mes gestes niveau expressions, mais comme je n’arrivais pas à le dire et que je la regarde un peu. Je désigne d’un léger geste du menton ce qu’elle venait de faire. Froncer les sourcils et ça m’a fait un peu sourire quand elle réalise avant que je me re-concentre à nouveau sur ma blessure. J’essaye de me rassurer dans le fond en disant que j’ai vu pire, même si je n’ai pas spécialement envie de me rappeler de mes blessures d’époque. Ouais, une petite blessure au front, c’est pas méchant, c’est pas du tout méchant même si ça fait mal comme pas possible. « Je n’ai jamais été dans l’humanitaire. » Mais j’aurai pu, hélas c’est quand même pas arrivé ! « Médecin de la tête… Psychiatre. » Une pause le temps que je jette un rapide coup d’oeil à Erza avant de lui expliquer le mieux possible. « J’étais psychiatre de guerre en Irak. Je viens d’une famille de médecins, mon frère est un cardiologue… On a appris à maitriser les scalpels dès nos plus jeune âge. J’étais parti pour être … Aïe !» Aie aie… Je ferme l’oeil, le temps que la douleur passe un peu, mais au final, j’ai pas attendu. « … être neurologue. Mais mauvaise chance… Aie aie aie… Pffff… Je me suis blessé. Donc pas pu aller jusqu’au bout. Alors la psychiatrie… » fis-je alors que je finis par déposer encore une fois de plus l’autre compresse remplie de sang. J’ai fait ce que j’ai pu pour arrêter le saignement et je cherchais les pansements appropriés tandis que Erza me parle de son métier. « Dans le droit de la famille ? Comme les divorces ? Tout ce qui concerne la… Euh, l’enfant qui serait avec son père ou sa mère ? Comment on dit ça déjà… » soupirai-je alors que je mettais les pansements tout en serrant la mâchoire.  « La garde. Oui voilà. » Je soupire et mets la main sur la tempe, près de la blessure de ma tête et ferme les yeux juste quelques secondes le temps que la douleur se calme. Ça fait vraiment mal, plus mal que je ne l’aurai imaginé. « C’est pas la joie ce métier. » Oui je parle toujours du métier d’avocat. Je lâche un gros soupir et me reprends pour la dernière étape. « J’aurai besoin de votre aide Erza maintenant. C’est facile… » fis-je pour la rassurer un peu. Je lui montrais l’autre compresse et les scotchs. « Est-ce que vous pouvez mettre ce pansement s’il vous plait ? »
electric bird.



Revenir en haut Aller en bas
♚ Wilde Gang ♛
avatar
♚ Wilde Gang ♛


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/03/2018
›› Commérages : 107
›› Pseudo : Jo'
›› Célébrité : Scarlett Johansson

Re: Bad driver, bad cyclist •• EZWID ✻ ( Dim 22 Juil - 4:39 )

Bad driver, bad cyclist
Ezra & Nawid
J'avais fait un léger sourire à mon inconnu, il est vrai que j'avais prévu de faire du shopping, et que cet accident avait légèrement contrecarré mes plans. Cependant, je ne pouvais pas lui en vouloir car dans cette histoire, j'étais tout de même fautive.Un peu gauche, je ne savais pas comment faire pour pouvoir l'aider, et quelque part j'avais horreur de ne pas arriver à garder le contrôle. Seulement là, j'allais devoir lui faire confiance et croire en ses possibilités. D'accord, j'aurais certainement été plus rassurée s'il avait accepté d'aller à l'hôpital, mais ça ne semblait pas être une solution envisageable. Je détaillais malgré moi le moindre de ses gestes, visiblement il savait parfaitement quoi faire, et comment le faire. Fronçant légèrement les sourcils, cet homme commençait réellement à m'intriguer, d'où les questions qui allaient suivre. Je ne voulais pas me montrer trop curieuse, mais après tout si un inconnu se trouvait assis au comptoir de ma cuisine avec un vilaine coupure sur le front, le minimum était de savoir comment il s'appelait et ce qu'il faisait dans le vie non ? Pas d'humanitaire, apparemment, j'étais tombée à côté. Psychiatre ? Ok, là tout de suite ce n'était pas pour me rassurer loin de là. Bon, il avait fait médecine cependant, je n'étais pas persuadée que ce soir suffisant pour déceler une complication quelconque. Me mordillant la lèvre inférieure dans une moue nerveuse, j'avais reposé mon regard sur Nawid alors qu'il me racontait un petit bout de l'histoire de sa famille. J'avais fait une grimace en entendant un " Aïe" me sentant impuissante, après tout j'allais pas chanter comme je le faisais plus jeune à Lucas quand à son tour il s'était montré un peu trop casse-cou pour son âge... Enfin avec le temps ça ne s'était pas vraiment arrangé. _ Alors la psychiatrie est un second choix en quelque sorte ? Un léger sourire sur les lèvres, j'avais hoché simplement la tête en l'entendant me parler de droit de la famille. Jetant un léger coup d’œil à Mous' qui visiblement se demander s'il pouvait approcher. _ Oui c'est bien ça, entre autre chose. Il avait raison, c'était un métier plutôt difficile par moment, mais un métier que j'aimais réellement exercer. _ Je suppose que dans n'importe quel domaine, à un moment donné on se dit que ce que l'on fait c'est pas la joie. Un léger sourire sur les lèvres, j'avais haussé les épaules avant de faire une nouvelle grimace en voyant sa main allait se poser sur sa tempe. Bon c'était à mon tour, j'espérais me montrer à la hauteur, et même si son " c'est facile" aurait pu me rassurer, et bien c'était loin d'être le cas. _ Ok, qu'est-ce que je dois faire ? J'avais posé mon regard sur la compresse et le sparadrap avant de pincer mes lèvres alors que je sentais un sentiment de soulagement se propager quand il m'indiqua ce qu'il attendait de moi. _ Je pense en être capable. J'avais attrapé la compresse avant de m'exécuter, alors que je m'approchais un peu plus de Nawid pour avoir accès à sa plaie, et pouvoir m'appliquer. _ J'ai un petit frère plutôt turbulent, alors je n'en suis pas à mon premier pansement, j'espère juste que ça vous conviendra. Concentrée sur ce que j'avais à faire, j'avais baissé mon regard dans celui de Nawid qu'une fois terminé. _ Voilà, j'ai terminé. Est-ce que vous voulez un cachet pour la douleur ? Je m'étais reculée légèrement avant de faire une moue de réflexion. _ Ou quelque chose à boire ?
electric bird.

[/quote]




You'll find that life is still worthwhile, if you just smile.”, Family.
Family isn’t always blood. It’s the people in your life who want you in theirs. The ones you accept you for who you are. The ones who would do anything to see you smile, and who love you you no matter what. ©️ Lilie


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞

Re: Bad driver, bad cyclist •• EZWID ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

Bad driver, bad cyclist •• EZWID

SCREW DESTINY :: the city of cap harbor :: Woodbridge Avenue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération