how do you make it through life without a sister ? ☆ Ophelia.

 :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 01/04/2018
›› Commérages : 16
›› Pseudo : murder.
›› Célébrité : sophia sweet bush.
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

how do you make it through life without a sister ? ☆ Ophelia. ✻ ( Dim 15 Avr - 21:01 )



how do you make it
through life without a sister ?
ophelia rhodes & grace rhodes

“ I'm not perfect i'll annoy you, make fun of you, say stupid things but you'll never find someone who loves you as much as I do. ” ― unknow

La cuillère du pot de nutella dans la bouche, elle repose son téléphone sur son bureau. Il semblerait qu'elle soit déjà en proie à des envies qu'elle ne peut réfréner. Quoi qu'elle a toujours été une fan de nutella. Elle ne compterait plus le nombre de pots qu'elle a du acheté jusque là. Sans doute bien trop. Son regard parcourt alors un dossier ouvert sur le chêne clair. Encore un dossier du boulot. Elle devait s'organiser pour voir au niveau des derniers préparatifs. Il manquerait plus que les traiteurs ou encore les fournisseurs la lâchent à une semaine du mariage. Une vraie catastrophe. Mais Grace, elle gérait. Du moins, elle essayait. C'est ce qu'elle fait toujours après tout. Elle attrape alors le pot pour y mettre la cuillère. Mais en passant devant son miroir, elle eut un arrêt. Elle n'avait jamais fait trop attention. Sans doute parce que cela ne se voyait pas assez. Elle n'en sait trop rien. Posant le pot sur un coin de table, elle se tourne vers la surface miroitante. De côté, puis de l'autre. « C'est pas vrai... » Incrédulité. Un état qu'elle espérait encore nier. Le temps de quelques mois encore. Ou peut être à vie. Cela aurait été bien ça. Doucement, elle soulève un peu son tee shirt. Okay. Là ça devenait presque flippant. C'était pourtant à peine visible. Une légère bosse qui se voyait à peine. Pourtant, elle connaissait son corps. Elle en connaissait tous les moindres recoins, ainsi cela paraissait presque énorme sur son ventre plat à la base. Ou sans doute, peut être est-ce elle qui en faisait toute une montagne. Elle prit une grande inspiration et tenta de gonfler son propre ventre. Pour voir ce que ça pourrait faire si elle... Non, c'est trop étrange. Mais à voir son ventre s'arrondir, elle fut presque fascinée. Du moins, elle n'arriva pas à détacher son regard du miroir. C'était bien trop étrange. Un état qu'elle n'envisageait pas, voire jamais. Après tout, qui la voyait mère ? Surtout pas elle. Pas qu'elle n'ait pas la fibre maternelle. Ou peut être si. Mais s'occuper d'un petit être était bien trop loin de ce qu'elle était. Et elle ne parlait même pas des soirées devant Oui oui, une vraie torture pour elle. Ce qui lui arrivait était bien trop étrange. Ce mot tournait en boucle dans son crâne. Elle se le répétait, le retournait dans tous les sens. Mais rien n'y faisait. C'était le mot exact à cette situation. Et encore, elle ne citait pas les autres. Incompréhensible. Incompréhension. Perdue. Tous ces mots qui lui faisaient si peur. Certes. Alors, elle tente de faire avec. De nier encore un peu. Elle n'en a même pas encore parler à sa famille. Il ne manquerait plus que ça. Elle qui partageait tout avec les membres de sa famille, c'était presque un mensonge trop pesant pour elle. Mais pas maintenant. Pas de suite. Elle avait le temps n'est-ce pas ? Enfin, d'après ce qu'elle croyait. Les jours passaient bien trop vite. Elle aurait voulu arrêter le temps un instant. Pour simplement avoir le temps d'y penser concrètement. Ne pas faire le mauvais choix. Celui qu'elle pourrait regretter toute sa vie. Que cela soit pour une ou pour l'autre solution. Evidemment... Elle n'eut pas le temps d'y réfléchir un peu trop. La porte venait à peine de s'ouvrir en bas. Un bruit qui résonna partout dans la maison vide. Elle tira un peu plus sur son tee-shirt, comme si ça allait changer quelque chose. Pourqu'elle se sente un peu mieux néanmoins. C'est pas gagné. Elle attrapa néanmoins son pot de nutella. Elle n'en perdait pas le nord, il ne manquerait plus que ça tiens. Elle descend assez vite les escaliers, tel un petit lutin. Elle se retrouve alors face à sa petite soeur, Ophelia. Elle avait du utiliser sa propre clef pour entrer à la maison. Ou peut être que Grace n'avait pas fermé à clef. C'était parfois une mauvaise habitude qui pourrait lui jouer des tours. Mais tout va bien, ce n'est que la petite frimousse de sa soeur. « Ophelia ! Qu'est-ce qui t'amènes ici ? » Un fin sourire se dessine sur ses lèvres. Toujours quand sa soeur est là après tout. Elle pique alors une bouchée de son pot. Encore. Si elle continuait elle finirait probablement obèse. Mais c'était tellement bon qu'elle ne pouvait pas s'empêcher. « Tu travailles pas aujourd'hui ? » Question idiote sachant que dimanche était généralement un jour de repos pour tout le monde ou presque. Faut dire qu'elle était un peu déboussolée après une grosses matinée. Une vraie marmotte en hibernation diraient certains.
Revenir en haut Aller en bas

how do you make it through life without a sister ? ☆ Ophelia.

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération