(Rozzy) Rhabille-toi, vite!

 :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 27/03/2018
›› Commérages : 417
›› Pseudo : Padawan (la preuve, check l'avatar)
›› Célébrité : Rey (a) (Daisy Ridley)
›› Schizophrénie : Lilas (Karen Gillan) ◊ Saraï (Nathalie Emmanuel)

(Rozzy) Rhabille-toi, vite! ✻ ( Lun 16 Avr - 13:52 )


Ozzy & Rory
Rhabille-toi, vite!


J’avais passé une bonne journée bien productive. Entre mon footing -je déteste ce terme- qui avait duré un peu plus longtemps que prévu, mes répétitions pour le cygne noir et le kendo le soir, j’avais mal à des muscles dont je ne soupçonnai même pas l’existence. Et voilà que je devais de nouveau sortir. J’avais l’impression de ne pas passer assez de temps chez moi. pour une fois que je ne sortais pas avec Grace uniquement. Non, j’avais décidé d’aller m’inviter chez Ozzy. Pour une fois que ce n’était pas lui qui venait squatter à la maison. Mais bon, ça changeait pour une fois. je n’avais pas l’intention d’enfiler une robe ou autre. C’est Ozzy, je pourrais y aller en pyjama qu’il s’en foutrait pas mal. J’avais donc viré mon jogging pour mettre un jean et un tee-shirt à l’image de Game of thrones pour relever mes cheveux en chignon vite fait. Puis, accompagnée de Scraps, je sortis de la maison avant de monter dans l’Impala direction le Target du coin. A vrai dire, lui, je pourrais débarquer avec n’importe quoi mais généralement, je lui amenai une bouteille même si je ne buvais pas d’alcool. Histoire de lui demander l’asile et qu’on parle de nos vies respectives. Bon la mienne n’était pas si amusante que ça en ce moment. Entre ma sœur qui continuait ses conneries, Newton qui venait de revenir dans ma vie et dont je ne savais pas quoi penser -de notre relation, help- et la première qui avait lieu à la fin du mois. j’en avais l’estomac noué. J’arrivai devant chez mon ami pour entrer sans sonner. « Oz ? J’espère que t’es pas à poil avec une nana ! » Puis, je défais mes chaussures laissant le passage à Scraps -de toute Oz’ avait l’habitude de nous accueillir- avant d’aller jusqu’au salon poser les pizza et la bouteille avant d’explorer les lieux pour chercher Oz. Et… BAM ! j’entrai dans lui d’un coup avant de voir qu’il était trempé. Ok, il sort de la douche et n’a pas de tee-shirt. « Va t’habiller bordel ! J’en ai marre de voir ton pénis ! » Il savait que je venais bon sang ! il me fait le coup à chaque fois. j’en avais marre de voir son membre à chaque fois que je viens chez lui, bordel ! Déjà que c’est moche mais alors en plus j’étais autant attiré par Ozzy que par un bigorneau. « les mecs je vous jure, tous les mêmes ! » Puis, je tourne les talons avant d’aller au salon prendre une part de pizza. J’aurai pu rire de la situation si ce n’était pas lui. Quel casse-couille !
AVENGEDINCHAINS




Et je vois dans ce regard. Que le voile enfin s'est levé. Et je vois dans ce regard. Que les lumières brillent pour nous. Et dans la douceur du soir. Je sens que le monde a changé. Maintenant tout semble différent  Je veux croire en vous. Je veux croire en nous




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 13/04/2018
›› Commérages : 266
›› Pseudo : little bug/sophie
›› Célébrité : bill pennywise skarsgard
›› Schizophrénie : alma worrell, biologiste sauvage

Re: (Rozzy) Rhabille-toi, vite! ✻ ( Lun 16 Avr - 15:04 )




Rhabille-toi, vite !

rory and ozzy

Même si une grande partie de la population normale a tendance à trouver mon job étrange, j'aime passer plus de sept heures de mes journées à parler à des personnes incapables de me répondre. J'apprécie le charme de leurs yeux vitreux, ou l'immobilité de leur torse qui ne se soulève plus. Morts, oui, tous morts. Des cadavres qui vont et viennent, des assemblages de membres avec des prénoms qui me permettent de toucher à des parties de leur corps sans appeler le 911. Et puis, avec eux, j'ai moins le sentiment d'être pris pour une sorte de psycopathe lorsque j'en viens à me livrer sur mes pensées les plus sombres. Et toi, Harrison, tu as déjà vu un pigeon se faire écraser sur l'autoroute ? Dégoûtant je sais, j'éviterai de recommencer. Autant j'apprécie ce boulot, autant j'aime la douche du soir qui l'accompagne. Traîner avec la mort, ça déglingue ton odorat. Tu finis par sentir le formol sans même t'en rendre compte, et tu te demandes pourquoi tout le monde s'écarte de toi à chaque fois que t'entres dans un endroit où les clients sont bel et bien vivants. En réalité, peut-être même que j'apprécie plus le contact de l'eau brûlante sur ma peau que la présence de mes cadavres autour de moi. La sensation de brûlure, de picotements sur ma peau. J'en frémis. Et j'en oublie Rory, censée passée ce soir et qui n'a évidemment jamais le moindre retard pouvant me permettre d'enfiler quelque chose de mieux qu'une serviette autour de ma taille. Trop tard, je l'entends ouvrir la porte. À sa demande, je ne peux m'empêcher de sourire avant de soupirer intérieurement. Non, dommage. Je trempe le sol entre la salle de bain et ma chambre mais, alors que je m'apprête à ouvrir la porte, Scraps trottine dans ma direction et prend dans sa gueule le seul tissu qui recouvre mon corps nu et mouillé. « Écoute moi bien, chien. T'es le seul canidé que je tolère alors me fais pas changer d'avis sur la composition du repas de ce soir. » Si Rory m'avait entendu, probablement qu'elle me menacerait de mort. Je tire sur ma serviette et entends la voix de la propriétaire de Scraps s'élever à seulement quelques mètres devant moi. Oups. « Tu ne dirais pas ça si tu l'avais déjà essayé. » J'aurais peut-être dû la garder pour moi, celle-là. Oh et puis c'est Rory, elle doit être habituée à force. Je lui offre mon sourire en coin le plus convainquant et continue en direction de ma chambre. Avant même d'avoir fermé la porte, je lâche la serviette et lui offre une vue magnifique sur mon derrière avant de pousser le montant en bois à l'aide de mon coude. « Si je te dis que j'aime bien ton t-shirt, je suis excusé ? » je lui demande après avoir enfilé un jeans noir et un t-shirt à rayures, marchant vers la cuisine en ébouriffant mes cheveux pour tenter de les sécher un minimum. À mon tour, j'attrape une part de pizza et en profite pour loucher sur le dit t-shirt Game of thrones. Jeez, qu'est-ce que j'ai adoré cette série.


say it ain't so
I can't confront you, I never could do. That which might hurt you, So try and be cool When I say This way is a water-slide away from me That takes you further every day. So be cool. Say it ain't so, Your drug is a heart-breaker..
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 27/03/2018
›› Commérages : 417
›› Pseudo : Padawan (la preuve, check l'avatar)
›› Célébrité : Rey (a) (Daisy Ridley)
›› Schizophrénie : Lilas (Karen Gillan) ◊ Saraï (Nathalie Emmanuel)

Re: (Rozzy) Rhabille-toi, vite! ✻ ( Lun 16 Avr - 16:34 )


Ozzy & Rory
Rhabille-toi, vite!


Des fois, je me dis que j’ai des amis un peu bizarres. Entre Andrea qui me fournissait en burger, Emma qui aimait autant la danse que moi et Oz’ qui lui s’occupait de cadavres. Mais bon, Grace ne regardait pas trop à ses fréquentations et j’avais hérité d’Ozzy qui passait plus de temps avec moi qu’avec elle. J’appréciai sa compagnie même s’il était un peu débilos sur les bords. Et puis au moins, je ne resterai pas mille ans chez moi à m’inquiéter sur ce que je devais faire ou non concernant Newton. Car il me plaisait un peu trop le gaillard et je savais déjà la réactions de mes copines. Tu l’as vu deux fois, envoyer quelques messages ne t’emballes pas trop Rory. Ne pas s’emballer, ne pas s’emballer. Mais à faire ça, je ne risquai pas de me faire emballer. En gros, c’est un casse-tête et je n’y comprenai rien. Peut-être qu’Oz’ pourrait éclairer ma lanterne. Quoique non, vu sa tronche, il serait capable de me faire peur. Je me retrouve donc devant lui à faire les gros yeux. « Si j’avais voulu coucher avec un serpent, j’aurai été au zoo. Donc non merci pour ton offre. » Puis, je tourne les talons. lorsqu’il me parle de mon tee-shirt, je lève les yeux au ciel. Puis, je me fige. Wait ! Ozzy est immense, Gigantosaure aussi. Je déglutis avant d’aller m’asseoir pour manger ma pizza et fixer le vide. Scraps ne tarde pas à venir à mes côtés avec une serviette éponge. Mais what ? Lorsque mon ami arrive, je lui jette un coup d’œil « Dis moi Oz’ est-ce que c’est proportionnel à la taille, un pénis ? » Bah quoi, il fallait que j’me renseigne donc autant le faire maintenant.
AVENGEDINCHAINS




Et je vois dans ce regard. Que le voile enfin s'est levé. Et je vois dans ce regard. Que les lumières brillent pour nous. Et dans la douceur du soir. Je sens que le monde a changé. Maintenant tout semble différent  Je veux croire en vous. Je veux croire en nous




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 13/04/2018
›› Commérages : 266
›› Pseudo : little bug/sophie
›› Célébrité : bill pennywise skarsgard
›› Schizophrénie : alma worrell, biologiste sauvage

Re: (Rozzy) Rhabille-toi, vite! ✻ ( Mar 17 Avr - 18:55 )




Rhabille-toi, vite !

rory and ozzy

Rory et moi, on n'a rien à faire ensemble. Elle est le jour et je suis la nuit, elle est la douceur, la gentillesse, la meuf attachante qu'on ne peut qu'apprécier pendant que je suis, et bien, à ranger dans une catégorie "autre". Je serais même incapable de dire quand on a commencé à se supporter elle et moi, encore moins de retrouver quand on est devenus potes. C'est venu tout seul, comme une habitude qui prend place dans le train-train quotidien de la vie sans même que je m'en sois rendu compte, et il était déjà trop tard quand j'ai réalisé qu'elle s'était installée dans ma vie et qu'elle y avait planté ses piquets de tente. Mais je la regrette pas, Rory. Elle est un peu comme la petite soeur que j'aurais pu avoir dans une autre vie, comme la fille qui ne regarde pas le garçon étrange de travers même si il prétend parler aux morts. À sa réflexion, je ris encore une fois. J'ai l'impression de passer ma vie à rire avec elle, on dirait presque un ado face à son crush tellement elle me donne l'air d'un con, parfois. Je reprends mon sérieux, j'inspire, et je me pince les lèvres pour ne pas repenser au terme qu'elle a utilisé pour parler de mon pénis. « Je prends ça pour un compliment. » Autant les gratter là où je le peux, on est pas tellement experts dans le domaine de démonstrations d'affection. Enfin peut-être que Rory si, mais j'ai toujours été doté d'une sorte de barrière invisible qui m'empêche d'agir comme un être humain doté de sentiments, et ça même face à des personnes que j'apprécie. Dans la cuisine, je m'empare d'une première part de pizza et la soulève au-dessus de ma bouche ouverte pour avoir le plus de fromage fondu possible. Je m'enfile pratiquement le morceau entier à l'aide d'une seule bouchée, mais sa question manque de me faire avaler de travers. « Tu vas me parler de verge pendant tout le repas ? » je lui demande, la bouche pleine d'emmental et de sauce tomate. Je déglutis avant de m'essuyer le coin de la bouche à l'aide d'une serviette déjà imbibée de sauce et me tourne ensuite vers mon élève. « Je crois que ça dépend de la personne. Tous les grands que j'ai pu voir à poil en avaient une plutôt correcte mais, t'sais, c'est un peu comme pour les hommes de couleur. Une légende urbaine qu'on raconte pour se faire une bonne image. » Je tends les doigts vers le sachet de sauce épicée et le déchire pour en faire tomber quelques gouttes sur ma part avant de me lécher les doigts. Bordel, ça pique à mort cette connerie. Je grimace, pousse un grognement semblable aux ronflements de Scraps, puis reporte mon attention sur Rory. « Pourquoi tu t'intéresses à la question, tu fais une enquête sur les phallus ? » je lui demande sans pouvoir m'empêcher de tousser un peu à cause de la sauce notée quatre piments sur son emballage.


say it ain't so
I can't confront you, I never could do. That which might hurt you, So try and be cool When I say This way is a water-slide away from me That takes you further every day. So be cool. Say it ain't so, Your drug is a heart-breaker..
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 27/03/2018
›› Commérages : 417
›› Pseudo : Padawan (la preuve, check l'avatar)
›› Célébrité : Rey (a) (Daisy Ridley)
›› Schizophrénie : Lilas (Karen Gillan) ◊ Saraï (Nathalie Emmanuel)

Re: (Rozzy) Rhabille-toi, vite! ✻ ( Mer 18 Avr - 20:12 )


Ozzy & Rory
Rhabille-toi, vite!


Je lève rapidement les yeux au ciel. Déjà pour éviter de regarder son pénis et aussi parce qu’il avait tendance à m’agacer. Ozzy était le seul nudiste que j’avais dans mon entourage. A chaque fois qu’on se voyait, je finissais par le voir à poil. Déjà, jusqu’au-dessus du torse, ça passe. C’est encore agréable à regarder mais en dessous, no fucking way. On dirait une espèce de serpent, ou un axolot. Bref. Je me pinces les lèvres avant de secouer la tête. Puis, je m’éloigne avant d’aller me chercher une part de pizza. Je commence à grignoter doucement lorsque mon chien revient avec… Wait, une serviette éponge dans la gueule ? je me baisse pour la ramasser avant de ne pas trop savoir quoi en faire. « Ainsi c’est toi qui as déshabillé Ozzy. » Je baisse la tête pour soupirer avant d’aller dans la salle de bain déposer le linge humide et revenir près de mon ami. Je le vois qui manque de s’étouffer avec sa pizza et je me mets à glousser comme une pintade. C’est vrai que la question est un peu gênante. « Je croyais que c’était ton sujet de discussion favori ? Tu parles tout le temps de ton membre… » Genre je savais avec exactitude avec qui il avait couché. Grâce à lui, j’avais une vie sexuelle par procuration délirante. Je hoche la tête avant de noter dans un coin de ma tête. Grand = gros pénis. Je déglutis avant de sentir tout le sang quitter mon visage. « Donc en gros si je couche avec un mec de plus d’1m85, je vais me faire déboiter ? » Bon le terme est un peu cru mais je n’ai pas trop d’idées pour imager. Je passe une main dans ma nuque avant de reprendre une part de pizza ainsi que le carton pour aller jusqu’au salon. Je balance le carton sur la table avant de prendre place sur le canapé et de croiser les jambes. « Bah en fait… » Je sens le sang affluer de nouveau dans mon visage et je fuis le regard de mon ami pour me pincer la lèvre. « Il est possible qu’un garçon me plaise et… il fait à peu près ta taille. » Je fronce le nez avant de tirer mon téléphone de ma poche pour lui montrer une photo chopée sur instagram. « Donc je me renseigne. Mais bon j’crois que je lui plais pas… donc c’est un peu beaucoup mort… »
AVENGEDINCHAINS




Et je vois dans ce regard. Que le voile enfin s'est levé. Et je vois dans ce regard. Que les lumières brillent pour nous. Et dans la douceur du soir. Je sens que le monde a changé. Maintenant tout semble différent  Je veux croire en vous. Je veux croire en nous




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 13/04/2018
›› Commérages : 266
›› Pseudo : little bug/sophie
›› Célébrité : bill pennywise skarsgard
›› Schizophrénie : alma worrell, biologiste sauvage

Re: (Rozzy) Rhabille-toi, vite! ✻ ( Jeu 19 Avr - 19:45 )




Rhabille-toi, vite !

rory and ozzy

Oh Rory, désolé pour toi que tu aies à subir les tréfonds de ma personnalité dérangée. Je crois que je ne me ferai jamais vraiment à l'idée d'être l'ami de quelqu'un, surtout pas d'une fille comme elle. Je la sens venir avec ses pénis, ça pue le sujet "garçons" qu'elle va me foutre sous le nez et face auquel je ne pourrai pas me défiler. Je ne suis pas doué lorsqu'il s'agit de donner des conseils en matière d'amour, quoi que je ne suis d'ailleurs déjà pas très doué pour donner des conseils tout court. Je n'ai pas été élevé entouré d'enfants qui me confessaient le nom de leur petite copine, déjà à l'époque je n'en avais clairement rien à branler. Mais pour Rory, je suppose que je peux toujours tenter de faire un effort. Elle le mérite bien après tout, pauvre enfant. Après, je lui promets pas d'être utile. Je peux écouter, faire semblant de comprendre, hocher la tête et lâcher de "mmhmmh". À sa réflexion, je manque de m'étouffer avec ma pizza. « Tout le temps, direct les grands mots. On voit que t'es pas habituée à fréquenter les hommes, my sweet child. » C'est un peu comme ça que je la vois Rory, une sorte d'enfant remplie d'innocence et trop pure pour ce monde. Les types comme moi la boufferaient mais, heureusement pour elle, j'ai eu l'étrange idée de me ranger à ses cotés pour éviter qu'elle ne se retrouve avec un deuxième exemplaire de ma personne. Je pense qu'à force, elle a compris qu'elle ne serait pas heureuse avec un détraqué des sentiments. Je suis son contre-modèle, l'exemple à ne pas suivre. C'est de la psychologie inversée. Cette fois, je fronce les sourcils devant sa question. « Déboîter non, mais disons que son engin, tu le sentirais passer. Enfin je suppose, je dois t'avouer que j'ai jamais essayé de coucher avec quelqu'un tout en étant porteur d'un vagin. On sait pas simuler ça nous. » Ce serait vachement, vachement weird. Ma phobie de castration me fait frissonner et je m'empresse de m'attarder à nouveau sur ma tendre et bien aimée pizza. Rory bouge, prend le carton avant que je ne puisse prendre une nouvelle part, et je me sens obligé de la suivre si je veux pouvoir continuer mon repas. J'escalade le canapé et me laisse tomber à ses cotés avant de caler une de mes jambes sous mes fesses. Here we are, le fameux sujet garçons. Règle numéro une pour ne pas avoir l'air d'un sociopathe : faire semblant qu'on accorde un minimum d'importance aux relations affectueuses entre un homme et une femme. Autant j'aime Rory et j'apprécie d'être avec elle, autant je ne pense pas qu'elle serait un jour capable de me voir sans filtre ajouté. « Pourquoi tu lui plairais pas ? Regarde-toi, t'es aussi cute qu'un chaton, on a envie de t'adopter. » Je me penche en avant pour lui pincer la joue avant de me mettre à sourire sous automatisme. « Qu'est-ce qui t'empêche d'aller lui parler si il te plaît bien ? Au pire il te dit que c'est pas réciproque et tu te trouveras une autre perche, c'est pas la mort. Si ? » Essayer oui, mais pas réussir.


say it ain't so
I can't confront you, I never could do. That which might hurt you, So try and be cool When I say This way is a water-slide away from me That takes you further every day. So be cool. Say it ain't so, Your drug is a heart-breaker..
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 27/03/2018
›› Commérages : 417
›› Pseudo : Padawan (la preuve, check l'avatar)
›› Célébrité : Rey (a) (Daisy Ridley)
›› Schizophrénie : Lilas (Karen Gillan) ◊ Saraï (Nathalie Emmanuel)

Re: (Rozzy) Rhabille-toi, vite! ✻ ( Jeu 19 Avr - 20:05 )


Ozzy & Rory
Rhabille-toi, vite!


Il a le don de m’agacer mais je l’aimais quand même. notre amitié plus qu’étrange était basée sur ça. après l’amour vache, l’amitié vache. Ozzy et moi nous entendions à merveille car malgré le fait que c’était un nudiste, il n’y avait jamais eu d’ambiguïté entre nous. Et il n’y en aurait jamais. Il avait beau être très intelligent et un peu chien de garde sur les bords, il était trop tordu pour être son genre. Tout comme j’étais trop pure pour être le sien. Je pense que tout homme normalement constitué se ferait chier avec moi. Dont Newton. Si j’avais été un animal, mes oreilles se seraient rabattus sur ma tête pour avoir un air triste. « Bah non, tu sais bien que j’en ai jamais fréquenté. » Je lui donne un coup de coude avant d’attraper la pizza. « et je suis pas une enfant. » Je partis en grognant avant d’aller poser mon sublime fessier sur son canapé. Le géant de quasi deux mètres ne tarde pas à faire une quelconque acrobatie pour venir se poser à mes côtés. Je le regarde s’asseoir en clignant des yeux avant de soupirer. « C’est Grace qui me l’a dit… » Je soupire. « Pourquoi pour une fois que je m’intéresse à un homme, car oui, c’est un homme, il faut qu’il fasse trois mètres de haut ! » Bon, il est vrai que j’avais toujours un faible pour les géants. Dans le genre Ozzy mais avec le côté bizzaroide tout droit sorti de Frankeinstein en moins. Je prends une autre part de pizza que je commence à grignoter avant de manquer de m’étouffer lorsqu’il me qualifie de chaton. « Je suis pas un chaton. » Je prends ma mine boudeuse -tellement mature- avant de me coller dans le canapé. « Mais on se parle ! On s’envoie des messages ! mais seulement, je sais pas. je l’ai invité à passer la soirée à la maison. On a même regardé le dernier Ça… il a rien fait. » Je continue de grignoter avant d’étirer ma jambe comme d’habitude. « C’est compliqué de flirter mon dieu. Je préférai quand je mettais des vents à tout le monde ! »   
AVENGEDINCHAINS




Et je vois dans ce regard. Que le voile enfin s'est levé. Et je vois dans ce regard. Que les lumières brillent pour nous. Et dans la douceur du soir. Je sens que le monde a changé. Maintenant tout semble différent  Je veux croire en vous. Je veux croire en nous




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 13/04/2018
›› Commérages : 266
›› Pseudo : little bug/sophie
›› Célébrité : bill pennywise skarsgard
›› Schizophrénie : alma worrell, biologiste sauvage

Re: (Rozzy) Rhabille-toi, vite! ✻ ( Sam 21 Avr - 17:57 )




Rhabille-toi, vite !

rory and ozzy

Parfois, j'oublie que Rory en est encore à ce stade de la vie. Une vierge à l'esprit encore pure qui ne comprend pas toujours mes blagues parfois trop subtiles sur le s.e.x.e. Si ça se trouve, elle n'a même jamais vu d'autre homme nu que moi, durant ces nombreuses fois où il a fallu qu'elle ouvre la porte au mauvais moment et qui vont finir par lui faire penser que je le fais exprès. Je t'assure Rory, mon projet n'est pas d'accumuler un nombre maximum de fois où tu aurais eu l'occasion de voir mon entre-jambe. Je suis tenté de lui demander si je suis bel et bien le seul, puis je réalise que je ne suis pas vraiment certain de vouloir connaître la réponse à cette question. Parler de la sexualité naissante de Rory, ce serait comme demander à mon père dans quelle position il était le jour de ma conception. Je frissonne de dégoût, regarde ma pizza, et repousse momentanément ma prochaine bouchée. « Tu pourrais coucher avec toute la ville que je te verrais toujours comme telle, désolé cutie pie. » Elle va finir par penser que je la considère comme une sorte de pauvre petit animal abandonné, mais tant pis. Lorsque Rory me parle de sa soeur, je fronce les sourcils. Elle a déjà mentionné cette Grace auparavant et, si je réunis toutes les infos accumulées sur elle jusqu'à présent, je peux en conclure qu'elle a l'air d'être une fille charmante. « Premièrement, ta soeur a vraiment un problème avec ses compliments. Deuxièmement, t'as un problème avec les gens de grande taille ? » je lâche en faisant semblant d'être vexé, mon regard planté dans le sien. Même si j'essayais de lui faire peur en prenant ma grosse voix de sociopathe, je sais que Rory ne cillerait pas. Elle est tenace malgré son petit gabarit. « Parce que les opposés s'attirent I guess, ou un truc du genre. » Je laisse ma tête retomber sur le canapé, faisant tourner ma croûte de pizza entre mes doigts. Lorsque je sors des conseils dans le domaine de la drague, il n'est pas rare que ce soit des phrases toutes droites sorties de magazines féminins. Non pas que j'aie une étrange fascination pour ces assemblages d'articles plus sexistes les uns que les autres, mais ça passe le temps entre deux cadavres. Il y en a partout à la morgue, à croire que le patron a peur que ses résidents ne finissent par s'ennuyer à force de dormir. « Le dernier Ça ? On arrête pas de me dire que je ressemble au méchant du film, je sais pas comment prendre ça vu que c'est... un clown. Enfin, bref. T'aurais préféré quoi, qu'il commence à te peloter en enfournant sa langue dans ta bouche ? » Je la regarde à nouveau, curieux de voir sa réaction en tant que newbie dans le domaine des relations intimes. Je ne sais pas si je la trouve drôle, attendrissante, ou un brin puérile. Quoi qu'au final, je suis bien mal placé pour la juger dans ce domaine-là. « P'têtre qu'il craint de se faire friendzoner aussi. Prochaine fois, invite-le à regarder un film qui fait vraiment peur et puis, je sais pas moi. Fais un rapprochement. » Sérieux, je mériterais un award pour tous les efforts que je fais actuellement. L'award du "bien essayé, mais pas sûr qu'on te prendra au prochain round".


say it ain't so
I can't confront you, I never could do. That which might hurt you, So try and be cool When I say This way is a water-slide away from me That takes you further every day. So be cool. Say it ain't so, Your drug is a heart-breaker..
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 27/03/2018
›› Commérages : 417
›› Pseudo : Padawan (la preuve, check l'avatar)
›› Célébrité : Rey (a) (Daisy Ridley)
›› Schizophrénie : Lilas (Karen Gillan) ◊ Saraï (Nathalie Emmanuel)

Re: (Rozzy) Rhabille-toi, vite! ✻ ( Sam 28 Avr - 20:23 )


Ozzy & Rory
Rhabille-toi, vite!


Les gens m’agaçent à me voir comme une petite fleur fragile. Sous prétexte que je fais moins d’un mètre soixante, on me qualifie de chaton ou de cutie pie. « Je pourrais t’envoyer au tapis sans que t’es le temps de finir ta part, Oz’ ! » C’est vrai qu’avec ma pratique intensive du kendo, je ne payais pas de mine. Mais après mon agression, j’avais décidé d’être en capacité de me défendre seule. Donc j’avais appris l’art du kendo. Bien que manier un sabre me gênait. Je ne suis pas pour la violence en temps normal. Au contraire, je suis plus du genre pacifiste à aimer faire des colliers de fleurs plutôt que de coller des coups de poing au premier venu. « bah tu sais comment elle est, t’étais son ami avant de devenir le mien. Et naaaan mais c’est juste que dans ce pays, j’ai l’impression de sortir de la mine des sept nains. Tout est en hauteur… » je me remémorai le coup du supermarché et la facilité déconcertante avec laquelle Newton a saisi le pot de glace. Dans le fond, j’étais envieuse car je devais toujours sautiller dans tous les sens pour attraper les choses. Puis d’un autre côté, il vaut mieux être petite que trop grande. Comme dirait ma grande sœur, on pourrait facilement émasculer un homme en étant plus grande que lui ou meilleur que ce dernier dans un domaine. Femme soumise est certaine d’être comprise. Sauf que ce n’est pas trop dans ma nature. Déjà, je courrais dans tous les sens et peu de monde arrivait à me suivre. Ensuite, je demeurai dans un monde de licornes comme le dirait ma sœur. Je fais mine de réfléchir avant de hocher la tête à ce que me disait mon ami. « Sans doute. Après, je sais pas. j’ai toujours… enfin tu m’as vu les envoyer bouler. Lui, il est différent. » Je me tourne vers lui en fronçant le nez avant d’éclater de rire. « Je pense que si un jour, j’en viens à arriver à attraper ce géant dans mes filets, tu ne nous supporteras pas. je serai niaise. » Il faut dire que c’est tout un évènement d’être avec quelqu’un pour la première fois. je n’avais jamais vécu ça. ce sentiment d’avoir des papillons dans le ventre, de sauter sur le téléphone dès qu’on recevait un message… c’était une sensation toute nouvelle pour moi. Inédite. « Ah mais t’es immonde. Dis comme ça, cela ne donne pas envie. En plus nous ne sommes pas arrivés jusque la maison. Sa meilleure amie a eu besoin de lui et Grace a fini en PLS. Mais disons qu’un peu de… raaaah je sais pas. » C’est difficile d’expliquer le ressenti à un homme lorsque nous sommes des filles. Ils ne comprenaient pas notre manière de fonctionner. « ouais c’est ça, j’aurai apprécié qu’il me roule une pelle. Soyons fous ! » Je lève les yeux au ciel avant de reprendre un morceau de pizza. Je me tourne vers lui en haussant un sourcil. « je peux toujours mettre mon corps en valeur et battre des cils comme une biche ? Je lui ai envoyé tellement de signaux qu’il faudrait être aveugle pour ne pas les avoir vu… » Je farfouille dans ma poche pour en sortir le téléphone et aller sur l’instagram de Newton pour lui tendre une photo que j’avais pris au hasard. Où il était avec son chien tout aussi énorme que lui. « Tiens, voilà la bête ! » Je colle la bouffe dans ma bouche, laissant à mon ami l’examen minutieux de l’homme avec un grand H. le premier et sans doute le dernier.  
AVENGEDINCHAINS




Et je vois dans ce regard. Que le voile enfin s'est levé. Et je vois dans ce regard. Que les lumières brillent pour nous. Et dans la douceur du soir. Je sens que le monde a changé. Maintenant tout semble différent  Je veux croire en vous. Je veux croire en nous




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 13/04/2018
›› Commérages : 266
›› Pseudo : little bug/sophie
›› Célébrité : bill pennywise skarsgard
›› Schizophrénie : alma worrell, biologiste sauvage

Re: (Rozzy) Rhabille-toi, vite! ✻ ( Mer 2 Mai - 20:54 )




Rhabille-toi, vite !

rory and ozzy

Bah dis-donc Oswald, tu nous ferais pas un petit déficit de l'attachement ? Je ne sais plus si c'était les mots exacts qu'avait employé ma psychologue, mais c'est en tout cas comme ça que je les ai compris. Elle parlait de ça comme si j'avais choppé une sorte de rhume dont on pouvait se guérir alors que moi, j'étais une cause perdue. Incapable de s'attacher ou, quand ça arrive, incapable de savoir comment faire. J'ai mis longtemps avant de savoir quoi dire et comment agir devant Rory, la fille tellement plus douce et tellement plus fréquentable que les personnes que je fréquentais. Il m'arrive encore de la voir comme une sorte de chaton face au monstre humain que je suis, et je sais que c'est quelque chose qu'elle n'aime pas. Que je nous compare de la sorte elle et moi, je veux dire. À sa menace, je me contente de lui sourire pour lui prouver que clairement, elle ne me fait pas peur. Ma psy parlait d'un déficit de l'attachement, d'une difficulté à ressentir de l'empathie. Pourtant Rory je sais que je l'apprécie, que je tiens un minimum à elle. Je le sais parce que je ne supporte plus sa soeur, qu'elle me donne envie de la protéger dans des situations où, en temps général, je m'en foutrais totalement. C'est ça qui est effrayant dans les relations humaines : en avoir quelque chose à faire. « Je la connaissais tellement peu, parfois j'oublie que je t'ai connue après elle et pas le contraire. » À ce qu'ajoute Rory, je me retiens de rire pour ne pas qu'elle ne finisse par être vexée pour de vrai. Parce que je la connais la brunette, elle a beau être adorable, y aura toujours son foutu caractère pour me pousser à retenir une grande partie de mes paroles trop impulsives tapies au fond de moi. Différent dit-elle, comme si ce garçon pouvait être mieux que tous ceux qu'elle a déjà envoyé bouler comme elle le dit si bien. Putain, j'ai l'impression d'être Hadès dans Hercules, je veux pas devenir le père vieux-jeu. « Parce qu'il a pas essayé de te toucher les fesses au premier rendez-vous ? » Et v'là qu'elle parle comme si ils étaient déjà ensemble, comme si j'étais déjà forcé à tenir la chandelle entre eux deux. « Écoute Rory, je t'aime beaucoup hein, mais j'ai le regret de t'annoncer que je tomberai malade à chaque fois que tu voudras organiser un truc à trois. Sauf si ça implique des trucs pas catholiques, mais je pense pas que tu sois du genre à partager. » C'était trop tentant, même si elle va certainement me tuer.  Elle a raison, j'suis immonde, mais je peux pas m'en empêcher. À tout ce qu'elle ajoute, je me contente de hocher la tête parce que soyons sincères, j'ai pas vraiment envie de parler romance pendant toute la soirée. Je m'apprête à me lever dans le but d'aller allumer la console, sauf que Rory me stoppe dans mon élan en me flanquant son portable entre les mains. Ne trouvant pas d'autre choix que de regarder son écran, je détaille avec un semblant d'intérêt le mec qui sourit sur une photo trouvée sur une appli où je ne suis pas inscris. Instagram, un lieu où tout le monde semble avoir une vie si parfaite. Pendant une nano seconde, l'idée de me créer un compte et de faire des photos gros plans de mes cadavres en mode "selfie d'outre-tombe" me traverse l'esprit. Puis je réalise que c'est un plan bien trop perché, même pour moi. « Ah ouais, c'est un homme à chiens aussi. C'est bon je te le laisse, Styx se pointe déjà jamais avec ton molosse mais si en plus ils sont deux. » Styx, c'est le chat errant qui va en vient dans l'appartement et que je nourris de temps en temps à coup de tranches de jambon. Il est moche, maigre, avec un trou dans l'oreille, mais c'est plus ou moins devenu mon chat. Enfin, je fais sûrement garde alternée avec la moitié des vieilles du quartier. Je rends son portable à Rory et marche jusqu'à la télé pour récupérer deux manettes de console. « Tu m'accompagnes pour au moins une partie ? Je te laisserai le choix du programme télé pour après si tu acceptes. » Je lui offre mon sourire le plus angélique, sûrement peu convainquant.


say it ain't so
I can't confront you, I never could do. That which might hurt you, So try and be cool When I say This way is a water-slide away from me That takes you further every day. So be cool. Say it ain't so, Your drug is a heart-breaker..
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 27/03/2018
›› Commérages : 417
›› Pseudo : Padawan (la preuve, check l'avatar)
›› Célébrité : Rey (a) (Daisy Ridley)
›› Schizophrénie : Lilas (Karen Gillan) ◊ Saraï (Nathalie Emmanuel)

Re: (Rozzy) Rhabille-toi, vite! ✻ ( Jeu 24 Mai - 15:52 )


Ozzy & Rory
Rhabille-toi, vite!


Je pense que j’ai des amis de tout type dans mes amis. Comme Ozzy. Il était à part. il arrivait souvent que je me sente comme un oisillon à ses côtés car il était immense. D’ailleurs, je pense que je lui ai trouvé un concurrent avec Newton. Newton était si grand que j’allais avoir un torticolis. Je n’étais pas le genre de fille à m’intéresser aux garçons. Bien au contraire. Je suis plus le genre de femmes qui les rembarraient. Souvent, je devenais amie avec eux mais Newt était différent. Je devais avoir l’air d’une pauvre débile sans cervelle. Je ne savais pas comment j’allais faire pour qu’il soit dans ma vie car je l’avais bien rembarré mais j’y arriverai. « Je comprendrai jamais pourquoi vous avez coupé les ponts ? » A vrai dire, ma sœur était tout ce que je n’étais pas. certes, elle avait quelques accès de folie à cause de sa maladie mais elle était belle, elle n’était pas timide et elle avait la tchatche avec les mecs. « Rassure-moi t’as jamais couché avec ? » Pourquoi cette soudaine passion pour le sexe ? Moi qui en avais strictement rien à faire il n’y a pas six mois. mais il fallait croire que Newt avait réveillé quelque chose chez moi. j’ignorai encore s’il s’agissait d’une bonne ou d’une mauvaise chose. mais le désir était allumé et c’était bien chiant. « Tu marques un point. Je lui aurai mis une baffe s’il l’avait fait. » Là est le paradoxe. Une femme pouvait se vexer facilement si un mec ne la touchait pas, tandis que s’il la touchait, elle le giflait. Je donne une tape sur l’épaule à sa remarque avant d’éclater de rire. « Nous n’en sommes pas encore là. et puis en ce qui concerne les parties à plusieurs, je suis monogame et ça ne changera pas. » Coucher avec Ozzy ? Mon dieu, ça serait comme faire de l’inceste et l’inceste, ce n’est pas trop mon délire. J’en avais la nausée rien que d’y penser. J’étale mes jambes sur la table avant de continuer de manger de la pizza tout en devenant d’humeur bavarde. Après tout, je suis nulle avec les hommes. Je soupire. « Ouais, il a l’air immense son chien. Un peu comme lui d’ailleurs. » A croire que Newton avait besoin d’avoir les choses à sa taille. Wait, si ça se trouve il préférait des femmes de trois mètres de haut plutôt que des petits bouchons comme moi ? Je reprends mon téléphone avant de me baisser pour attraper la manette. « Ok, une partie et après on regarde le film de mon choix. Prépare-toi à regarder des films à l’eau de rose, Oz’. »  
AVENGEDINCHAINS




Et je vois dans ce regard. Que le voile enfin s'est levé. Et je vois dans ce regard. Que les lumières brillent pour nous. Et dans la douceur du soir. Je sens que le monde a changé. Maintenant tout semble différent  Je veux croire en vous. Je veux croire en nous




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 13/04/2018
›› Commérages : 266
›› Pseudo : little bug/sophie
›› Célébrité : bill pennywise skarsgard
›› Schizophrénie : alma worrell, biologiste sauvage

Re: (Rozzy) Rhabille-toi, vite! ✻ ( Jeu 31 Mai - 21:10 )




Rhabille-toi, vite !

rory and ozzy

Souvent, tout le temps même, j'oublie qu'elles sont soeurs. Je l'ai jamais vraiment connue Grace, si peu même qu'il m'arrive de l'oublier. Elle faisait partie de ces personnes qu'on fréquente sans parler, une présence de plus dans une pièce pour la faire paraître moins vide. Pourtant, je suis quasiment certain qu'on a beaucoup échangé, elle et moi. Elle a probablement dû me ramasser les nombreuses fois où j'étais trop déchiré que pour marcher, m'a déjà fait dormir sur son canapé. Et pourtant, j'ai toujours du mal à me remémorer des souvenirs avec elle où je n'avais pas au moins un gramme dans le sang. À la question de Rory, je hausse les épaules sans vraiment savoir quoi lui dire. Pourquoi on a coupé les ponts ? Je me le demande aussi, par moments. « Je sais pas trop, » je soupire. « Je crois qu'on a jamais vraiment été amis, enfin on a pas pris le temps de le devenir. Et puis, t'es bien placée pour savoir ô combien je suis exemple en matière de socialisation. Puis elle est pas vraiment cool avec toi, » j'ajoute plus pour moi, sans la regarder. J'aime pas ça, dire des trucs auxquels je réfléchis pas avant. J'ai l'impression de passer pour un blaireau, un type fleur bleu qui s'attache à la fille adorable. Je refuse d'être un cliché. Ce qu'elle ajoute suffit par contre à me faire oublier mes propres paroles, je me tourne brusquement vers elle et ouvre des yeux ronds. Quoi qu'en fait, je sais pas vraiment si on jamais couché ensemble avec Grace. Si ça se trouve, on était trop bourrés ou trop défoncés que pour nous en rendre compte. Je préfère parler des choses dont je me souviens avec Rory, je voudrais pas la traumatiser et risquer de la voir partir pour de bon. « Mais nan voyons, je suis pas du genre à sauter toutes les filles comme ça. C'est l'image que t'as de moi ? » Je fais semblant d'être vexé mais bien vite, je perds mon air trop sérieux. Je sais bien qu'elle ne me voit pas comme ça, quoi que je n'ai pas vraiment une idée très précise de l'image qu'a Rory de ma personne. Sûrement un mélange d'avis opposés qui ne coïncident pas les uns avec les autres. Elle continue de me parler de Newton et je sens que ça lui fait plaisir. Elle a l'air heureuse, tant mieux, ça en fera au moins un de nous deux. Tant que rien ne change entre elle et moi, j'en ai rien à caler qu'elle se tape un géant et commence à porter ses t-shirts comme des robes. « Je m'en doutais, » je réponds simplement, pas étonné par sa réponse même si la proposition a surtout été lancée pour rire. Quand elle en vient à parler de chiens, je me retiens de grimacer. Les canidés et moi, on a jamais été très copains. Sa remarque par contre suffit à me faire esquisser un bref rictus. « Ouais donc tout ce qu'il possède est disproportionné, je vais commencer à avoir peur de le croiser en rue ce gars-là. » Je serais tellement capable de lâcher une remarque déplacée, sans le vouloir. Le genre de remarque qui le pousserait à m'en coller une et qui monterait peut-être même Rory contre moi. Mais Rory reste Rory, avant d'être la future petite amie de ce type qui m'inspire déjà peu confiance. Et en tant que bonne copine, elle accepte de jouer une partie avec moi sur un de mes jeux préférés. « Deal, t'auras ton film. Mais alors j'aurai le droit de le commenter tout le long sans que tu ne me donnes de coup, » j'ajoute, sans pouvoir m'empêcher de sourire.


say it ain't so
I can't confront you, I never could do. That which might hurt you, So try and be cool When I say This way is a water-slide away from me That takes you further every day. So be cool. Say it ain't so, Your drug is a heart-breaker..
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 27/03/2018
›› Commérages : 417
›› Pseudo : Padawan (la preuve, check l'avatar)
›› Célébrité : Rey (a) (Daisy Ridley)
›› Schizophrénie : Lilas (Karen Gillan) ◊ Saraï (Nathalie Emmanuel)

Re: (Rozzy) Rhabille-toi, vite! ✻ ( Sam 2 Juin - 14:02 )


Ozzy & Rory
Rhabille-toi, vite!


Avec Ozzy c’était une belle amitié que nous avions là. tous les deux en train de nous chambrer à tour de bras. Nous nous étions rencontrés à une soirée où j’accompagnai ma sœur comme d’habitude. Cette dernière était en train de faire des siennes et je m’ennuyais dans mon coin. Puis, j’ai retrouvé ce mec sur mon canapé un jour en train de fixer le vide comme s’il était encore bourré de la veille. Pour ma part, je n’ai jamais bu d’alcool de ma vie et je ne comptais pas le faire. Quand je voyais dans quel état ça mettait les gens. La remarque d’Ozzy sur le comportement de ma sœur m’arracha une grimace. J’avais fait l’erreur une fois de venir chez lui après qu’elle m’ait frappée pour une énième fois. et retenir une armoire à glace comme lui s’était avéré très compliqué. « ça va mieux, mentis-je plus pour me convaincre moi-même que lui » car en somme, Ozzy ne me croirait jamais. Il savait à quel point mes relations avec ma sœur étaient houleuses. Et j’avais peur que la variable Newton n’ajoute de l’huile sur le feu. Mais c’était plus fort que moi. je l’avais dans la peau ce mec. Et je m’étais promis que la prochaine fois que je le croisai, je ne le laisserai pas filer. Quitte à lui sauter dessus. Rien à foutre. J’ai vingt-trois ans, je suis encore vierge et je n’ai jamais eu de petit-ami. « De toute façon, elle a un penchant plus prononcé pour les filles. Mais je sais qu’elle s’est tapée pas mal de mecs avant. » ma sœur, cette trainée. Combien de fois étais-je allée la chercher pour la ramener à la maison ? Et c’était assez étonnant quand on pensait au fait qu’elle exerçait un métier à responsabilité. Je ne savais pas comment elle faisait. Je détourne vite le sujet pour en venir au monsieur. En effet, j’étais assez curieuse sur certaines choses de la vie. J’ai un haussement d’épaules avant d’éclater de rire lorsqu’on parle de parties à plusieurs. Je sais dans le fond qu’il me charrie mais il n’était pas comme ça. Ozzy, il est plus asexué que sexué tout court. Je ne l’avais jamais vu avec une fille depuis le temps où l’on se connaissait. Ou un homme. « Mais il est gentil comme un agneau, je te jure. » C’est vrai. c’est une grosse peluche. Ma peluche géante en quelque sorte. Après j’espérai dans le fond que tout ne soit pas comme sur Ozzy car sinon, ça ne rentrerait jamais. Arrête. Rory d’avoir des pensées impures bon sang. Je soupire en regardant Ozzy et froncer les sourcils puisque nous parlions de jeux-vidéos. J’étais assez branchée jeux mais plus les anciens, les rétros. « ça marche ! c’est quoi comme jeu aujourd’hui ? »
AVENGEDINCHAINS




Et je vois dans ce regard. Que le voile enfin s'est levé. Et je vois dans ce regard. Que les lumières brillent pour nous. Et dans la douceur du soir. Je sens que le monde a changé. Maintenant tout semble différent  Je veux croire en vous. Je veux croire en nous




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 13/04/2018
›› Commérages : 266
›› Pseudo : little bug/sophie
›› Célébrité : bill pennywise skarsgard
›› Schizophrénie : alma worrell, biologiste sauvage

Re: (Rozzy) Rhabille-toi, vite! ✻ ( Lun 11 Juin - 21:45 )




Rhabille-toi, vite !

rory and ozzy

Je n'ai jamais vraiment été violent, disons que ça a jamais été mon trip. Je voyais les autres mecs se mettre sur la gueule pour des histoires stupides à pleurer, je les voyais revenir avec des coups et les nerfs à vif pendant que moi, tout semblait me passer totalement par au-dessus de la tête. Quoi que c'était pas seulement un "il semblait" j'en avais sérieusement rien à caler de la plupart des conflits dans lesquels on essayait tant bien que mal de m'intégrer. Pourtant avec Rory, c'était différent. J'irais pas jusqu'à dire que je pourrais être violent pour elle, je me sentirais pas capable de toucher à un cheveu de Grace même si elle me le demandait. Mais lui retourner la tête jusqu'à ce qu'elle commence à regretter d'être née, ça je pourrais. Paraît que je sais toucher aux points sensibles, on me l'a dit un jour même si la scène en question est aujourd'hui pas mal floue dans ma tête. Enfin, je sais que j'en suis capable. Sans le vouloir, sans pouvoir le contrôler, appelons-le mon dark side qui ne se révèle que quand on me fait vraiment chier. « Ah ouais, elle a viré de bord ? 'tain si j'avais su à l'époque ça aurait tout changé. » Je peux pas m'empêcher de sourire même si j'essaie de le cacher pour faire croire à Rory que je suis sincère dans ce que je dis. Clairement, ça aurait rien changé que sa soeur soit bi, lesbienne, ou même transexuelle. On était pas comme ça, ou alors c'était moi qui l'empêchait toujours de l'être. J'ai jamais été très branché sexe étrangement, ou du moins pas au point de courir après. Je disais pas non quand ça m'était gentiment proposé, mais j'étais clairement capable de vivre des années sans. Thanks you porn. Alors qu'elle continue à parler de  Newton, je commence un peu à décrocher. En soit, je suis content qu'elle se soit trouvé quelqu'un. Pas qu'elle commençait à me faire pitié, mais au moins je pourrai enfin lui faire des blagues sexuelles sans qu'elle me regarde avec la tête d'un enfant traumatisé. « J'en doute pas Roro. » Petit surnom moche et affectueux. Installé dans le canapé, une manette en main, je démarre le jeu que j'ai choisi et me tasse sur mon coussin. « Horizon Zero Dawn, » je réponds pendant que le logo de la PS4 illumine l'écran.


say it ain't so
I can't confront you, I never could do. That which might hurt you, So try and be cool When I say This way is a water-slide away from me That takes you further every day. So be cool. Say it ain't so, Your drug is a heart-breaker..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞

Re: (Rozzy) Rhabille-toi, vite! ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

(Rozzy) Rhabille-toi, vite!

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération