You're not the one I was expecting

 :: cap harbor is my home :: Southport Road
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 21/05/2016
›› Commérages : 1351
›› Pseudo : Getget (Gaëtane)
›› Célébrité : Scott Eastwood
›› Schizophrénie : holia millson (shay mitchell) ✻ ness matthews (elisabeth olsen) ✻ clyde rashmi (rami malek) ✻ andrea reagan (tyler blackburn) ✻ jake callahan (nathaniel buzolic) ✻ jane carrington (kristen bell) ✻ caitlin pierce (johanna braddy)

You're not the one I was expecting ✻ ( Ven 20 Avr - 16:39 )

mina&sevan ⊹ Cela fait plusieurs mois maintenant que Liv et Sevan sont officiellement ensemble et qu’il file le parfait amour. Parfois Sevan se demande comment il a fait avant elle quand désormais tout semble une évidence. Aujourd’hui il ne se voit plus sans Liv à ces côtés et c’est certainement pour cela qu’il passe le plus clair de leur temps libre ensemble. L’un chez l’autre. Parce qu’il n’a pas eu le courage de lui demander de vivre avec lui. Peut-être parce que finalement il pense que c’est trop tôt. Ou peut-être parce que malgré qu’il ai un appartement à Cap Harbor il ne c’est jamais réellement sentie chez lui. Cette ville n’était censé être qu’un passage dans sa vie, un lieu ou il déposerait ces valises quelques temps. Pas de quoi y aménager quoi que ce soit. C’est certainement pour cela que souvent ils sont chez elle. Parce que là-bas il se sent presque chez lui. Et puis il aime pouvoir aller courir sur la plage le matin. Se remémorant ainsi comment ils se sont rencontrés quelque semaine seulement après son arrivée en ville. Ce n’était pas vraiment leur première rencontre mais c’était bel et bien leur premier baiser. Le début de leur histoire, qui a tout de même mit quelques mois avant de voir le jour. Quand bien même ils aiment passer du temps ensemble ils ne se privent pas pour autant de voir chacun leur amie. De plus Sevan a été seul pendant longtemps, il aime sa solitude bien qu’il aime Liv encore plus. Cet après-midi Liv avait prévu de passer l’après-midi avec Silas, son cousin. Quant à Sevan lui, il irait certainement courir un peu puis passerait au bar pour faire quelques papiers. Peut-être qu’il s’arrêterait chez Lissa pour prendre de ces nouvelles. En fait il avait pas mal de choses de prévu. « Tu es sur que tu ne veux pas venir avec nous ? » Ca pour être sur il était sur, et il avait une sacré bonne raison que même Liv ne pourrait pas contrer. « Chérie, la première fois que j’ai vu ton cousin nous étions tous les deux à moitié nue sur ton canapé prêt à faire l’amour pour la première fois alors oui je suis sur de moi » Si aujourd’hui cette anecdote le fait rire il n’est pas pour autant à l’aise à l’idée de passer une après-midi entière avec le cousin et colocataire de la jeune femme. Ce n’est pas pour rien d’ailleurs qu’il fait tout pour ne pas le croiser chaque fois qu’il est à la villa. Combien de fois il a fait demi-tour jusqu’à la chambre en l’entendant arriver à l’autre bout du couloir. Sevan reste persuadé qu’il n’est d’ailleurs pas le seul à éviter l’autre et que Silas tente lui aussi de quitter la villa bien plus souvent que prévu pour ne pas se retrouver face aux deux amoureux. Finalement l’idée d’un chez eux ne serait peut-être pas une si mauvaise idée. « Ok, ok très bien, bonne après-midi alors » Dit-elle en souriant avant de l’embrasser doucement. A peine fut-elle partit que Sevan monta à l’étage pour enfiler un short, un T-shirt, des baskets et quelques minutes plus tard le voila qui était partit sur la plage pour courir. S’il préfère d’habitude y aller le matin, ce matin il avait préféré se prélasser au lit, Liv dans ses bras. Une heure plus tard après presque une heure de course et 10 km de parcouru Sevan était revenu à la villa, son maillot imbibé de sueur. Il méritait une bonne douche. Il venait tout juste de sortir de la douche quand il entendit sonner. Il n’avait pas réellement fait attention au nombre d’heure qui était passé et pensa que c’était certainement Liv qui rentrait et qui avait oublié ces clefs et comme Sevan avait fermé en partant courir elle et Silas était donc coincé dehors. Il noua une simple serviette autour de sa taille et descendit rapidement afin d’ouvrir la porte. En découvrant qui se cachait de l’autre côté il lui sembla voir un fantôme. « Mina… » Mina, sa Mina. Ou celle qui était sa Mina plutôt. Si Sev avait juré à Liv que la revoir ne changerait rien à ce qu’il éprouvait pour elle il ne s’attendait pas en revanche aux émotions qui l’envahirait le jour ou cela se produirait. Il pensait être accompagné de sa petite amie ce jour-là. Il pensait la croiser à un repas de famille. Finalement cela aurait peut-être était tout aussi mal aisant que de se retrouver presque nue devant son ancienne fiancée. « Qu’est-ce que tu fais ici ? » En fait pour elle c’était certainement lui qui n’avait rien à faire ici. « Tu es certainement venu voir Liv. Elle est pas la désolée » Je lui dirais que t’es passé allez bisous bye. Etait-elle-même au courant pour Liv et lui ? Si elle ne l’était pas et bien désolé de l’annonce aussi brusque dans ce cas.



YOU ARE WHAT I WANT

Parce que y a des gens qui s'en vont, d'autre qui restent, ou qui reviennent dans notre vie. Parce que des fois c'est moi qui m'en vais, qui revient puis qui regrette d'être restée ou partie. Parce que le monde est inconstant, éphémère et indécis.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 15/03/2018
›› Commérages : 37
›› Pseudo : HARLEEN. (Marion)
›› Célébrité : natalie godess dormer.
›› Schizophrénie : arya cohen (m. robbie), darcy o'faolain (e. clarke), adrian dawkins (j. allen white), bird roth-spiegelman (L. collins), lola fitzsimmons (e. watson), lewis ehrensvard (c. weber), alix westmore (z. kravitz), carter rashmi (a. nett)

Re: You're not the one I was expecting ✻ ( Jeu 3 Mai - 23:58 )

❝ you're not the one I was expecting
Sevan & Mina


Mina avait reculé trop longtemps cette visite qu'elle devait faire chez sa demi-soeur. Elle devait voir Liv pour une raison futile dont elle ne se souvenait même pas, tout ce qu'elle savait, c'était que c'était marqué en rouge sur son agenda, il y avait un drapeau dans le calendrier de son iPhone, signe qu'elle ne pouvait décemment plus reculer l'échéance, elle devait aller la voir. Elle regardait son téléphone et un message de Leeds venait d'apparaître. Son cœur palpitait un peu trop rapidement et elle soupirait. Elle effaçait la notification, ouvrait puis refermait l'application pour ne pas avoir le petit rond rouge qui lui signifiait qu'elle avait un message non lu en attente. Si c'était pour lui proposer un rendez-vous, ce n'était pas la peine, elle allait encore refuser. Elle n'avait pas envie de type dans sa vie et pourtant, elle se prenait parfois à imaginer les traits du visage de Leeds. Elle n'avait eu le droit qu'à une photo de sa mâchoire et il lui avait dit que si elle voulait savoir à quoi il ressemblait, elle n'avait qu'à accepter d'aller boire un verre avec lui. Elle l'avait insulté de goujat avant de lui dire qu'elle avait trop de boulot mais qu'elle réfléchissait pour une autre date, et évidemment, elle avait occulté ce rendez-vous de son esprit pour ne pas avoir à trop y réfléchir. Elle n'était tout simplement pas prête pour cela. Elle n'avait pas envie d'être déçue une nouvelle fois. Elle repoussait alors les draps en soupirant, refermant son mac après avoir répondu à des mails d'élève et étudiait un dossier pour le cabinet, elle offrait une caresse à son chat avant d'attraper sa robe, ses chaussures et d'aller s'enfermer dans sa salle de bain pour prendre un bain. Elle avait envie d'un bain depuis qu'elle avait ouvert les yeux et puis elle avait le temps. Et au moins, elle serait détendue avant d'aller voir sa demi-sœur. La lavande qui émanait du bain allait l'endormir et elle soupirait de bien aise avant de sortir au bout de trente minutes. Elle enfilait sa robe, ses collants parce que le temps n'était pas forcément présent. Ses louboutins au pied, elle montait dans sa voiture avant d'appuyer sur le champignon et elle s'arrêtait encore au Starbucks, pour reculer l'échéance une fois de plus. Son latte dans la main, elle soufflait un bon coup avant de se diriger jusque la villa de sa demi-soeur. Une fois devant, elle déglutissait et elle avait l'impression qu'elle allait tomber si elle faisait un pas, mais elle devait le faire. Elle devait le faire pour son père, mais pour une raison dont elle ne se souvenait absolument pas. Une histoire de gala, si elle se souvient bien. Ou il veut que la famille soit réunie. Et Mina devait enterrer la hache de guerre, ou du moins, c'est ce qu'elle pense, mais elle n'est pas vraiment sûre. Peut-être que Liv est plus au courant. Sûrement. Elle avance dans l'allée et cherche ce qu'elle peut dire. Salut, je viens te voir pour le gala de la semaine prochaine ou alors Salut, on peut parler ?  non. Elle allait improviser, comme d'habitude. C'était sa vie d'improviser. La main sur a sonnette, elle attend. Comment est-ce que cela va se passer ? Mal, sûrement. C'est même sûr. Après tout, elles ne se sont pas revus depuis la dernière dispute. Quand la porte s'ouvre, un rire nerveux s'échappe de ses lèvres et Mina lève les yeux au ciel « Mina… » Elle ne peut s'empêcher de le détailler et une fois encore elle roule des yeux. Restez calme. Yoga. Inspire, expire. « Tu te souviens de comment je m'appelle c'est bien. Ravie de savoir que t'es encore vivant.» Parce qu'elle aurait voulu qu'il soit mort, parce qu'elle aurait préféré qu'il le soit quand elle est partie, qu'il n'ait jamais existé et qu'il ne lui ait jamais brisé le cœur de la sorte. « Qu’est-ce que tu fais ici ?  Tu es certainement venu voir Liv. Elle est pas la désolée » Mais ce n'est pas ça qui l'arrête Mina, elle entre de force dans la villa et regarde autour d'elle, c'est bien Liv tout ça, la décoration, tout. Puis le cerveau se connecte et elle se rend compte qu'il est en serviette. Qu'est ce qu'il fout en serviette d'ailleurs ? « Qu'est-ce que tu fous là toi ? » demande t-elle, acide. Et au vue de sa tenue, il a sûrement passé la nuit ici. « T'avais envie de faire un doublé et te taper les deux sœurs. Après tout, menteur, manipulateur, c'est un peu la même chose. Je sais pas si je dois t'applaudir ou te trouver pathétique. J'hésite. » Et elle reste là, debout, devant lui. C'était encore mieux que ce qu'elle espérait, elle avait attendue tant de fois cette confrontation, elle avait eu peur, de se faire du mal, d'avoir mal, mais au fond, le cœur était anesthésié avec le temps, et ce n'était pas plus mal.

©️ MADE BY LOYALS.


Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 21/05/2016
›› Commérages : 1351
›› Pseudo : Getget (Gaëtane)
›› Célébrité : Scott Eastwood
›› Schizophrénie : holia millson (shay mitchell) ✻ ness matthews (elisabeth olsen) ✻ clyde rashmi (rami malek) ✻ andrea reagan (tyler blackburn) ✻ jake callahan (nathaniel buzolic) ✻ jane carrington (kristen bell) ✻ caitlin pierce (johanna braddy)

Re: You're not the one I was expecting ✻ ( Dim 13 Mai - 17:14 )

mina&sevan ⊹ Un bon footing sur la plage, pour Sevan il n’y avait pas meilleur moyen de se vider la tête. Ces temps-ci il ne pouvait pas dire qu’il avait beaucoup de problème à oublier. Malgré la perte récente de son travail au FBI, Sevan avance. Il travaille au bar et il apprécie ce qu’il fait. Il est heureux avec Liv. Non vraiment il n’a pas de réel problème, mais l’un d’entre eux était sur le point de frapper à la porte de la villa. Enfilant une serviette autour de sa taille le blond se dirige vers la porte, découvrant alors son ex fiancée. La demi-sœur de Liv. Sa Mina. « Tu te souviens de comment je m'appelle c'est bien. Ravie de savoir que t'es encore vivant.» Sevan soupire, exaspéré. A quoi s’attendait-il de la part de Mina après tout. Cette petite remarque ironique lui correspond si bien vu les circonstances de leur rupture. « C’est toi qui ai parti alors ce serait plutôt à toi d’avoir oublié mon nom » Bon et puis sachant qu’il sort avec sa demi-sœur de toute manière il n’était pas près de l’oublier. « Et si je peux te retourner la remarque ravie de voir que t’as pas quitté le continent pour me fuir » Parce qu’avec la somme d’argent qu’elle lui avait volé à son départ elle avait pourtant de quoi s’offrir un bon billet d’avion direction une destination paradisiaque. S’il était surpris de voir son ex petite-amie devant les yeux il ne la laisserait pas pour autant lui marcher dessus. Il sait qu’il lui a fait du mal, plus qu’il n’en a jamais fait à quiconque mais lui aussi lui en veux. Il lui en veux de ne pas lui avoir laissé de seconde chance comme Liv avait pu le faire, il lui en veut de ne pas l’avoir cru lorsqu’il tenta de s’expliquer en lui disant que ses sentiments pour elle était sincère. « Qu'est-ce que tu fous là toi ? » Elle semblait avoir fini par faire les liens et la question tomba tout aussi rapidement. Elle ne lui laissa pas le temps de s’expliquer que déjà elle lui crachait son venin à la figure. « T'avais envie de faire un doublé et te taper les deux sœurs. Après tout, menteur, manipulateur, c'est un peu la même chose. Je sais pas si je dois t'applaudir ou te trouver pathétique. J'hésite. » Un rire nerveux s’échappe, suivit d’un soupir. « C’est exactement ça Mina, coucher avec vous deux c’était mon plan depuis le début, et j’ai dû attendre 5 longues années pour ça » Elle est si adepte du sarcasme qu’il ne se gène pas pour en faire à son tour. Cette passion dévorante n’était finalement pas bien différente de celle qui les animait autrefois si ce n’est qu’aujourd’hui ils finiront pas cette dispute par des galipettes sous la couette. « En réalité je sors avec ta sœur, c’est pour ça que je suis là » Bon au moins Liv pourra se décharger de cette corvée d’annoncer à sa demi-sœur qu’elle sort avec son ex fiancée. Lui aurait préféré que ce soit-elle qui s’en charge, cela lui aurait certainement évité cette pléiade de beaux compliments. « Et avant que tu ne te mettes en joie en pensant pouvoir nous faire nous séparer sache que Liv est au courant pour tout » Ainsi donc elle n’a aucun pouvoir sur leur relation, aucun moyen de pression. Surement espérait-elle avoir le plaisir de faire découvrir à sa sœur l’homme horrible, menteur et manipulateur qu’elle pensait avoir en face d’elle. « Elle sait pour nous deux et elle sait pour mon ancien job et oui malgré tout ça elle m’a laissé une chance. Comme quoi elle a surement plus le sens de l’écoute que tu ne l’as jamais eu » Sevan il sait qu’il n’a pas bien agit avec Mina, il sait qu’il est fautif et pourtant lui aussi il est en colère. Après lui surement autant qu’après elle. « Tu comptes rester là à l’attendre c’est ça ? » En tout cas la façon dont elle c’était positionné dans le salon semblait le faire comprendre. Levant les yeux au ciel Sevan la laisse ici, montant à l’étage pour enfiler quelques bouts de tissu en plus parce que se retrouvait à moitié nue devant son ex fiancée n’avait rien d’agréable, et puis manquerait plus que Liv arrive maintenant. Lorsqu’il redescend Mina est toujours là, marchant dans le salon. « Si tu attends que je te fasse des excuses Mina alors tu perds ton temps. Je me suis déjà excusé une dizaine de fois et tu n’as rien voulu entendre. Je me suis excusé de m’être servit de toi. Mais je ne m’excuserais pas d’avoir fait mon travail et je ne m’excuserais pas non plus de t’avoir demandé en mariage, parce que je le voulais réellement ». Finalement il valait mieux que Liv ne soit pas là pour écouter cette conversation.  C’est vrai, Sevan c’est servit de la blonde, avant de finalement tomber amoureux d’elle. Si amoureux qu’il avait prévu de passer le reste de ses jours avec elle, sans même se rendre compte qu’avant tout ça elle devrait le pardonner pour ce mensonge de 4 ans.



YOU ARE WHAT I WANT

Parce que y a des gens qui s'en vont, d'autre qui restent, ou qui reviennent dans notre vie. Parce que des fois c'est moi qui m'en vais, qui revient puis qui regrette d'être restée ou partie. Parce que le monde est inconstant, éphémère et indécis.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 15/03/2018
›› Commérages : 37
›› Pseudo : HARLEEN. (Marion)
›› Célébrité : natalie godess dormer.
›› Schizophrénie : arya cohen (m. robbie), darcy o'faolain (e. clarke), adrian dawkins (j. allen white), bird roth-spiegelman (L. collins), lola fitzsimmons (e. watson), lewis ehrensvard (c. weber), alix westmore (z. kravitz), carter rashmi (a. nett)

Re: You're not the one I was expecting ✻ ( Jeu 21 Juin - 13:33 )

❝ you're not the one I was expecting
Sevan & Mina


Mina avait ré+ellement aimé deux hommes dans sa vie et les deux l'avait trahi. Mais le pire aait tout de même été Sevan parce qu'elle l'avait aimé en dépit de tout, elle lui avait fait confiance et elle avait accepté de l'épouser, pour le meilleur et pour le pire, mais heureusement pour elle, elle avait ouvert les yeux bien avant avant que tout n'explose dans sa vie. Avant de se rendre compte qu'elle n'était que le dindon de la farce dans cette histoire. Et le revoir ici impliquait des souvenirs qui faisaient  mal, des souvenirs qui brisaient un peu plus le cœur morcelé de la blondinette qu'elle avait tenté de recoller tant bien que mal. Et elle ne voulait pas être gentille, elle ne voulait pas être trop méchante non plus, mais pourtant, les mots acides et assassins sortaient tout seul. « C’est toi qui ai parti alors ce serait plutôt à toi d’avoir oublié mon nom » Mina le regardait, les bras croisés sur sa poitrine, un rire nerveux traversant ses lèvres maquillées « Et si je peux te retourner la remarque ravie de voir que t’as pas quitté le continent pour me fuir » Elle avait un rictus mesquin dessiné sur les lèvres, il pensait faire quoi exactement ? Lui prouver par a+b que c'était elle la connasse dans l'histoire ? Alors que c'était elle qui avait eu le rôle de marionnette ? Jamais. « Non, j'avais autre chose à foutre que de quitter le continent, et puis, même si on dit qu'il n'y a que les montagnes qui ne se croisent pas, j'aurais préféré ne pas avoir à te revoir. Et je préfère me souvenir de ton nom, au cas où un jour, j'aurais besoin de faire une poupée vaudou. » Et elle siffle un peu entre ses dents en soupirant, toute cette conversation est éreintante, mais elle ne dit rien, ne laisse rien paraître, que la ride de lion entre ses sourcils pour montrer qu'elle est énervée. Parce que c'est ce qu'elle est, énervée de le revoir, énervée de voir danser les souvenirs devant ses yeux. Ca fait mal au cœur, ça fait mal dans le palpitant et elle aimerait supprimer ce passage de sa vie de son esprit, elle aimerait mais il faut dire que c'est un échec cuisant à chaque fois. A croire qu'elle est marqué à vie de cette stupide histoire. Et elle le lui fait bien comprendre qu'elle est blessée et marquée. « C’est exactement ça Mina, coucher avec vous deux c’était mon plan depuis le début, et j’ai dû attendre 5 longues années pour ça » Elle siffle encore entre ses dents, serrant les poings parce qu'elle va finir par lui coller une gifle s'il est insolent de la sorte. Elle a envie de le gifler et de lui hurler dessus, mais elle ne ferait que passer pour une hystérique, alors il ne valait peut-être mieux pas. « En réalité je sors avec ta sœur, c’est pour ça que je suis là » Mina se mettait alors subitement à rire, rire cristallin qui emplissait la pièce avant de s'arrêter en mode : « excuse me bitch ? » Elle regardait autou d'elle à la recherche des caméras, mais il n'y en avait pas malheureusement. « Et avant que tu ne te mettes en joie en pensant pouvoir nous faire nous séparer sache que Liv est au courant pour tout » Ah ben oui évidemment. Mina le regardait encore, l'air mauvais. Elle souffle et tape un peu du pied comme une gamine capricieuse. Elle n'arrive pas à avoir les mots qu'il faut pour lui faire autant de mal qu'il n'a pu lui faire. « Elle sait pour nous deux et elle sait pour mon ancien job et oui malgré tout ça elle m’a laissé une chance. Comme quoi elle a surement plus le sens de l’écoute que tu ne l’as jamais eu » Alors là c'en était trop. Mina s'approchait de lui et pointait le torse de son ex petit-ami du doigt en le repoussant un peu. « Plus le sens de l'écoute que je n'ai jamais eu ? J'espère que tu te moques de moi là. » Elle retirait sa main et arborait une mine pincée « Tu m'as utilisée ! Tu m'as prit pour le plus gros pigeon de tout les temps et tu veux que je t'écoute ? Tu voulais que j'avale, que je bois tes belles paroles sur le fait que tu m'aimais ? Que t'avais pas prévu de tomber amoureux de moi ? Tu sais quoi Sevan ? Moi et ma non-capacité d'écoute, on t'emmerde. » Et voilà, voilà qu'elle s'énerve et qu'elle fait sa drama queen en puissance. « Tu comptes rester là à l’attendre c’est ça ? » Elle  ne lui répond même pas et elle le regarde qui s'enfuit, elle aurait bien voulu l'affliger d'un « tant mieux casse toi » mais elle ne répond rien, après tout, il vaut mieux répondre aux imbécile par le silence. Elle se dirige alors vers la cuisine pour se servir un verre d'eau comme si elle ét ait chez elle avant de revenir dans le salon, déposant son verre sur la table. « Si tu attends que je te fasse des excuses Mina alors tu perds ton temps. Je me suis déjà excusé une dizaine de fois et tu n’as rien voulu entendre. Je me suis excusé de m’être servit de toi. Mais je ne m’excuserais pas d’avoir fait mon travail et je ne m’excuserais pas non plus de t’avoir demandé en mariage, parce que je le voulais réellement ». Et l'image de la demande en mariage lui revient en mémoire et subitement, les larmes lui montent aux yeux, mais elle n'a pas envie d'être faible devant lui alors elle ravale ses larmes et tente de montrer un peu de fierté, elle tente de montrer qu'il ne peut plus l'atteindre en cachant ses mains qui tremble. « Et c'était quoi le plan du coup ? On se mariait, on faisait un gosse, deux pour être l'exemple parfait de la famille américaine, j'arrêtais de bosser, j'élevais nos gosses et j'apprenais un jour que tu t'étais servis de moi à des fins professionnels ? Je payais un avocat hors de prix, tu obtenais la garde des enfants parce que forcément, la faute me serait retombée dessus. » Elle faisait des grands gestes tandis qu'elle parlait et elle s'arrêtait net en le fixant encore « Je te déteste Sevan. T'aurais pas pu te trouver un autre pigeon ? T'aurais pas pu m'avouer ça avant de me demander en mariage ? Alors que tu savais pertinemment que je n'avais absolument pas confiance en la gente masculine, mais non, il fallait que ton putain de plan ne soit pas détourné » Elle sifflait entre ses dents avant de continuer « C'était une belle aubaine quand même, tu pouvais te vider quand tu le voulais en utilisant la pauvre Mina O'Cearnaigh comme bon te semblait, j'espère au moins que t'as pris du plaisir à me prendre pour la dernière des connes ! »

©️ MADE BY LOYALS.


Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 21/05/2016
›› Commérages : 1351
›› Pseudo : Getget (Gaëtane)
›› Célébrité : Scott Eastwood
›› Schizophrénie : holia millson (shay mitchell) ✻ ness matthews (elisabeth olsen) ✻ clyde rashmi (rami malek) ✻ andrea reagan (tyler blackburn) ✻ jake callahan (nathaniel buzolic) ✻ jane carrington (kristen bell) ✻ caitlin pierce (johanna braddy)

Re: You're not the one I was expecting ✻ ( Mer 8 Aoû - 11:16 )

mina&sevan ⊹ Se retrouver à nouveau face à Mina était une situation qu’il c’était imaginé pendant longtemps, encore plus depuis que Liv et lui sont ensemble. Il avait pensé à ce qu’elle lui dirait, à ce qu’il lui répondrait mais n’avait certainement pas pensé à ce nœud qui se formerait dans sa gorge, à ces souvenirs qui viendrait l’accabler. Il est la seule et unique raison de leur rupture, il le sait et c’est certainement pour ça que c’est aussi dur de se retrouver face à elle et son venin. Parce que quand bien même il lui a reproché d’être parti avec son argent dans la poche en plus, il ne peut lui enlever qu’elle en avait tous les droits. « Non, j'avais autre chose à foutre que de quitter le continent, et puis, même si on dit qu'il n'y a que les montagnes qui ne se croisent pas, j'aurais préféré ne pas avoir à te revoir. Et je préfère me souvenir de ton nom, au cas où un jour, j'aurais besoin de faire une poupée vaudou. » Finalement ce genre de remarque assassine Sevan y ai habitué. C’est vrai, déjà lorsqu’ils étaient ensemble leur dispute avait pour habitude d’être assez explosive. C’était comme s’il la retrouvait un peu finalement derrière cette attitude mesquine. Mina est bien entendu venu voir Liv, mais Liv n’est pas là, et lui si, et si l’information mets quelques temps à remonter la blonde finit par l’enregistrer et un nouveau flots de reproches se déverse sur sa personne. Sevan joue les ignares, insolent, comme il savait si bien le faire autrefois déjà lorsqu’elle passait des heures à lui hurler dessus. Sev il n’a pas la force de crier, pas la force de se battre alors il répond, calmement, assez pour que ça l’énerve davantage encore il le sait. Il se pourrait bien qu’elle le giffle d’un instant à l’autre d’ailleurs mais ça lui ai égal. Il ne compte pas cacher sa relation avec Liv, il ne compte pas la laisser détruire ça et de toute manière elle n’en aura pas les moyens car Sevan n’a plus rien à cacher à sa petite amie. Il avait appris de ses erreurs, aux dépens de Mina. Alors qu’elle s’approche de lui menaçant Sevan ne faiblit pas, se tient même encore plus droit et affronte son regard d’un air provocateur. « Plus le sens de l'écoute que je n'ai jamais eu ? J'espère que tu te moques de moi là. Tu m'as utilisée ! Tu m'as prit pour le plus gros pigeon de tout les temps et tu veux que je t'écoute ? Tu voulais que j'avale, que je bois tes belles paroles sur le fait que tu m'aimais ? Que t'avais pas prévu de tomber amoureux de moi ? Tu sais quoi Sevan ? Moi et ma non-capacité d'écoute, on t'emmerde. » Comme toujours elle crie, répète encore et encore les mêmes phrases. Sevan lui en a assez de répéter la même chose. « Comme je le disait, l’écoute est de toute évidence ta meilleure qualité » Ironique, il continue à la fixer, prêt à se recevoir cette gifle qui lui brûle les doigts. Elle n’a jamais écouté ce qu’il avait à lui dire ou du moins n’a jamais accepté que cela puisse être la vérité, il n’a pas le droit de lui en vouloir il le sait et pourtant c’est le cas. Parce qu’elle aurait pu lui laisser une seconde chance, elle aurait pu le laisser l’aimer davantage encore. Seulement tout ça était du passé maintenant et comme s’il souhaitait remettre tout ça derrière elle Sevan se dirige vers le salon, la laissant la dans l’entrée. Sevan ne s’excusera pas une nouvelle fois, non, il l’a bien trop fait déjà. Il sait que cette situation la touche autant que lui, il peut le voir. Il reconnait la façon dont elle secoue la tête pour ravaler ses larmes, il reconnait la façon dont elle se touche les doigts pour tenter de garder contenance. Il la connait, bien plus que ce qu’elle ne voudrait. « Et c'était quoi le plan du coup ? On se mariait, on faisait un gosse, deux pour être l'exemple parfait de la famille américaine, j'arrêtais de bosser, j'élevais nos gosses et j'apprenais un jour que tu t'étais servis de moi à des fins professionnels ? Je payais un avocat hors de prix, tu obtenais la garde des enfants parce que forcément, la faute me serait retombée dessus. » Il secoue la tête, lève les yeux au ciel, abasourdie par tant d’idiotie débité à la minute. « Je te déteste Sevan. T'aurais pas pu te trouver un autre pigeon ? T'aurais pas pu m'avouer ça avant de me demander en mariage ? Alors que tu savais pertinemment que je n'avais absolument pas confiance en la gente masculine, mais non, il fallait que ton putain de plan ne soit pas détourné » Les mêmes reproches, encore et toujours. Il encaisse le blond, accepte, reste silencieux. « C'était une belle aubaine quand même, tu pouvais te vider quand tu le voulais en utilisant la pauvre Mina O'Cearnaigh comme bon te semblait, j'espère au moins que t'as pris du plaisir à me prendre pour la dernière des connes ! » Cette fois-ci c’en était trop. Sevan sentit la colère monter en lui et bientôt les mots dépasserait sa pensée. Comme autrefois, lorsqu’ils se hurlaient dessus avant de se retrouver au lit. Mais cette fois il n’y aura pas de retrouvailles possibles. « Cette fois sa suffit Mina fermes là ! » Sevan s’énervait rarement de la sorte, en fait la dernière fois c’était certainement lors d’une dispute avec elle. Il s’approche d’elle, le regard noir, comme elle l’avait fait plus tôt, parce que ça marchait toujours comme ça entre eux. C’était à qui intimiderait le plus l’autre. « J’ai foiré ok ! J’ai foiré et en beauté mais ne me fais pas passer pour ce que je ne suis pas parce que si me voir en colère t’as manqué alors crois moi je peux te rafraîchir la mémoire très vite. » Il espérait juste que Liv n’arrive pas à cet instant pour découvrir un Sevan qu’elle ne connaissait certainement pas. « Que tu le veuilles ou non j’étais amoureux de toi Mina ! » Il inspire et reprend son regard planté dans le sien « Que tu le veuilles ou non j’ai couché avec toi parce que j’étais amoureux de toi, pas pour me vider les couilles » Comme elle semblait le penser. « Que tu le veuilles ou non je t’ai demandé en mariage parce que je voulais passer le reste de mes jours avec toi, parce que mon boulot sans toi a mes côtés ça n’avait aucun sens » Sa respiration c’est accéléré, sous le coup de la colère ou de l’émotion du à tous ces souvenirs du passé il ne sait pas vraiment, mais il ne faiblit pas et alors qu’elle détourne le regard il la force à le regarder à nouveau en posant une main sur son menton. « Alors tu veux savoir ce que c’était mon plan c’est ça ? Je n’avais pas de plan, mon plan c’était de réussir ma mission, mon plan c’était de ne surtout pas tomber amoureux, mais parfois les plans c’est inutile, les plans sont faits pour être réécrit. Mais il était trop tard pour réécrire le mien. »



YOU ARE WHAT I WANT

Parce que y a des gens qui s'en vont, d'autre qui restent, ou qui reviennent dans notre vie. Parce que des fois c'est moi qui m'en vais, qui revient puis qui regrette d'être restée ou partie. Parce que le monde est inconstant, éphémère et indécis.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞

Re: You're not the one I was expecting ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

You're not the one I was expecting

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Southport Road
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération