You need a google maps application. Or you need me + NAWID

 :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street :: Heaven Central Park
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 31/01/2018
›› Commérages : 38
›› Pseudo : getget (gaëtane)
›› Célébrité : Kiki Bell
›› Schizophrénie : sevan martell (scott eastwood) ✻ holia millson (shay mitchell) ✻ ness mathews (elisabeth olsen) ✻ clyde rashmi (rami malek) ✻ andrea reagan (tyler backburn) ✻ jake callahan (nathaniel buzolic)

You need a google maps application. Or you need me + NAWID ✻ ( Sam 21 Avr - 16:14 )

nawid&jane ⊹ Une tasse de café à la main Jane déambulait dans Heaven Central Park à la recherche d’un banc libre où elle pourrait s’installer pour travailler ou bien simplement flâner selon son envie. Elle avait récemment trouvé deux clients sur Cap Harbor et malgré la paperasse encombrante elle avait décidé d’embarquer tout ça avec elle dans un cartable en cuir rouge afin de profiter des premiers rayons de soleil, celui-ci s’étant absenté durant les dernières semaines. Elle était si heureuse d’avoir retrouvé sa ville et par le même coup ces anciennes habitudes. Comme le fait de travailler dans le parc par exemple. Autrefois, lorsqu’elle était encore au lycée elle venait ici avec Javier. Ils s’allongeaient dans l’herbe, ouvraient leur livre et travaillaient l’un à côté de l’autre. Les séances de travail se terminaient bien souvent en séance de câlinage. Collé l’un contre l’autre, ombragé par ce grand chêne qui domine tout le parc. C’était leur petit coin à eux. Jane sourit en se remémorant ces quelques instants alors qu’elle passe tout près du dit arbre. Cet arbre qui semble avoir vieilli, abîmé par le temps, par la vie, tout comme elle. Et puis Jane elle se souvient. Elle se souvient de cet après-midi où ils ont gravé leur initial dans l’écorce de ce tronc géant comme des enfants amoureux. Des adolescents amoureux. La preuve de leur amour as t-elle survécu à cette dernière décennie ? Curieuse elle décide de s’approcher, faisant le tour de cet énorme tronc, ne se souvenant plus bien où ils avaient pu déposer leur empreinte. Après presque cinq minutes de recherche Jane se rend compte que les initiales ne sont plus là. Effacé par le temps comme le reste. Alors que reste-t-il de cet amour d’adolescent maintenant à part les souvenirs. Les souvenirs et ce tatouage peut-être, celui qu’elle cache sous son soutien-gorge, sous ses vêtements. Finalement peu importe qu’il reste une trace. Jane se souvient. Elle se souviendra toujours. Embarqué par tous ses souvenirs elle en oubliait presque sa quête première quand elle aperçoit finalement ce banc à quelques mètres de là où personne n’a semblait vouloir s’asseoir tant le soleil semble s’acharner dessus. C’était exactement ce qu’elle recherchait pour sa part. Sentir le soleil brûler sur sa peau blanche rester en hibernation bien trop longtemps. Une fois assise elle sort son téléphone et décide de prendre une photo de cet endroit. Créer de nouveaux souvenirs. A sa manière. Mais il est finalement temps de se mettre au travail alors elle sort le dossier de son premier client. Une histoire de divorce. Une histoire toute simple qui n’est pas sans pour autant lui rappeler son propre divorce dont elle devrait s’occuper plutôt que s’occuper de celui des autres. Le deuxième dossier, une femme escroquée par un agent immobilier. Ces dossiers n’ont rien à voir avec ceux qu’elle pouvait traiter à Washington. C’est peut-être ça qui lui manque le plus finalement. Gérer des affaires délicate, complexe, médiatisé. Elle aimait être une grande avocate, se battre à la cour, défendre les innocents accusés à tort. Ici elle à l’impression d’être encore une étudiante revoyant les bases du métier. Elle revoit l’une de ses profs de droit lui dire qu’elle ne s’occupera jamais de grande affaire, qu’elle ne traitera que des affaires de divorce et de conflit entre voisin. Si elle lui a donné tort pendant toutes ces années qu’en est-il aujourd’hui ? Cela doit faire une heure qu’elle c’est plongé dans sa paperasse lorsqu’elle relève enfin la tête de tous ses papiers pour apercevoir cet homme qu’elle reconnait. Il était assis à côté d’elle dans cet avion il y a quelques mois. Il avait tenté de lui changer les idées sans même chercher à comprendre ce qui n’allait pas. Respectant son choix de ne pas en parler. En cet instant il fixait son téléphone puis les environs avec un air dubitatif. Il semblait être perdu. La jeune femme replace rapidement toutes les feuilles dans le dossier, le range dans son sac et se dirige vers lui alors qu’il vient de changer 3 fois de direction. Elle lui tapote sur l’épaule afin qu’il se retourne et lui sourit « Bonjour » Est-ce qu’au moins il se souvient d’elle ? « Je suis Jane. La fille de l’avion. Enfin si ça se trouve vous prenez l’avion toutes les semaines et du coup vous ne vous souvenez plus de moi » Elle regarde son téléphone discrètement et remarque qu’il est bel et bien sur le mode GPS de son portable « Vous êtes perdus je me trompe ? Je peux peut-être vous indiquer la route. J’ai vécu ici pendant de nombreuses années ».


and now we are alive
Les drames dévastent votre vie comme un ouragan. Ils déracinent tout. Ils créent le chaos. Vous devez attendre, attendre que la poussière se dépose pour faire un choix. Vous pouvez choisir de vivre au milieu des décombres et faire comme si tout était intact. Ou vous pouvez vous extirpez des ruines pour tout reconstruire.


Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 22/03/2018
›› Commérages : 336
›› Pseudo : Harmajabb-Mr.Turtle (ouais moi je me cache pas et fais pas d'inscription fourbe. môa !!)
›› Célébrité : Oscar Isaac
›› Schizophrénie : Anthony Gresham (Jeffrey Dean Morgan), Simone Esposito (Ryan Gosling), Timothy Mancini (Jon Hamm), Brianna Holloway (Millie Bobby Brown), Eliott James (Colin Firth)

Re: You need a google maps application. Or you need me + NAWID ✻ ( Dim 22 Avr - 20:48 )

You need a google maps application. Or you need me
Nawid & Jane
Mais meeerdeeeuh.
Ça c’est vraiment chiant quand même ! Je soupire alors que je regarde mon téléphone que je tiens d’une main, mon vélo de l’autre. J’étais bien parti pour une balade mais au final, je crois que c’est fichu surtout que j’ai perdu une bonne heure. Je crois que je ne pourrais pas faire la balade aujourd’hui et que je vais devoir la reporter au lendemain parce que bon, au moins, aujourd’hui j’aurai fait le repérage si j’ai finalement trouvé le chemin qui mène au début de la balade. Et là, c’est pas près d’arriver… Franchement, ça m’étonne de ma part, moi qui pensais connaître cette petite ville comme ma poche, ce n’est pas le cas. Suffit que je me rappelle comment j’ai galère pour trouver le bar où Maggie était avec Evie. Juste que le chemin à pied est très différent depuis le vélo et depuis tout à l’heure, mon téléphone n’arrête pas de déconner et ça m’énerve encore plus. Je soupire et au final, je finis par reconnaître le parc, c’est là où j’ai finalement pu m’adresser à Oscar et faire connaissance avec ses tortues. C’est même ce parc où je viens lire des livres par moment pour me détendre et m’éloigner des bruits que les voisins font, ce qui a tendance à m’énerver aussi. En plus, je connais très bien les sorties de ce parc, donc si je m’oriente bien avec ce téléphone là, qui est déjà en train de hurler du manque de batterie… Fichu Samsung. Je ne me rends pas compte de la direction que je prends non plus, ni au fait que je repasse au moins trois fois sur le même chemin parce que je discute en même temps avec Max pour lui demander s’il connait aussi ce chemin, mais tout ce qu’il me dit c’est qu’il ne connait pas autant la ville que moi. C’est une mauvaise idée de lui avoir demandé parce que c’est vrai, il ne sort pas autant que moi en fait. J’avais pensé demander à Maggie, mais elle est occupée à faire une présentation qui la stresse bien qu’elle prétend le contraire, je sens quand même le stress parce que ce sont de gros clients et je suis sûr qu’elle gère comme une reine de toute manière. Je voulais me mettre au sport, arrêter de me morfondre sur le canapé et découvrir les alentours de la ville, quitte à me perdre et me retrouver seul au milieu de la forêt, dans le froid avec plus de batterie au téléphone. Franchement, je ne peux pas vivre pire de ce que j’ai vécu en Irak de toute manière…! Je suis aussi conscient que le vélo ne pourra pas suffire, mais c’est déjà ça. Il faudrait que je me mette au sport de combat d’ailleurs, mais je refuse d’apprendre le kung-fu. Je ne suis pas forcément à l’aise avec Kesh pour le moment.

Je soupire devant ce téléphone et relève mon regard quand on me tapote l’épaule. Je me retourne à demi, croyant que ce n’était rien et juste mon imagination avant de voir une blonde. Je fronce les sourcils avec un air de me demander si je la connaissais déjà. « Hey ? » Et c’est au moment où elle se présente à nouveau que je réalise que c’était la fille de l’avion avec qui on avait partagé le trajet ensemble. « Ah mais oui ! Je me rappelle bien de vous ! » Je souris avant de faire une pause et reprendre un petit peu amusé. « Non, je n’ai pas repris l’avion depuis que je suis arrivé avec vous à Cap. Je n’aime pas trop ça d’ailleurs. » En même temps, c’était tout à fait normal, avec le stress qui était en moins de peur qu’on remarque que j’avais les faux papiers et que je n’étais pas Nawid Sadki, encore moins Guatemalais et Américain. Je suis son regard qui était sur mon téléphone et je soupire encore. « Ouais… Alors là… Je crois que mon GPS n’est pas à jour du tout. Je cherche… Euuh… le sentier pour la balade à vélo qui mène vers la forêt, pour ensuite arriver à la playa à quelques miles de là. Mais je crois bien que je ferai cette balade demain. Aujourd’hui, l’important, c’est que je trouve ce début de chemin. » Une pause et je la regarde « Vous le connaissez ? » je pense qu’elle devrait bien le connaître, surtout si elle me dit qu’elle vit dans cette ville depuis des années. Je la regarde un peu et elle semblait aller mieux que l’autre fois, c’est plutôt bon à savoir en fait. « Ravi de voir que vous allez mieux au fait ! » Oui, j’avoue que j’ai été plutôt inquiet pour elle, bien que je me disais qu’elle devait s’en sortir. Mais elle était vachement chamboulée quand même…!
electric bird.



Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 31/01/2018
›› Commérages : 38
›› Pseudo : getget (gaëtane)
›› Célébrité : Kiki Bell
›› Schizophrénie : sevan martell (scott eastwood) ✻ holia millson (shay mitchell) ✻ ness mathews (elisabeth olsen) ✻ clyde rashmi (rami malek) ✻ andrea reagan (tyler backburn) ✻ jake callahan (nathaniel buzolic)

Re: You need a google maps application. Or you need me + NAWID ✻ ( Mar 1 Mai - 15:20 )

nawid&jane ⊹ Jane elle aime ce parc et tous les souvenirs qu’il lui remémore. La plupart sont ceux qu’elle a partagé avec Javier bien sur mais pas seulement. Il y a aussi ceux avec ses amis d’adolescence ou même d’enfance lorsqu’ils venaient jouer au parc tous ensemble accompagné de leurs parents. Elle se souvient des pique-nique fait avec ses sœurs et ses parents. Elle se souvient à quel point elle aimait cette ville de tout son cœur. Jane connaissait le moindre recoin de Cap Harbor, les petites boutiques cachés, les restaurant dont la devanture laisse à désirer mais qui sont pourtant succulent, les chemins pédestres pour aller sur la plage, le sentier secret qui permet d’accéder en haut de la colline pour observer la ville. Peut-être était-ce l’un de ses endroits que cet homme cherché. Celui qu’elle avait rencontré lors de son vol Washington/Cap Harbor.  « Hey ? » Jane se présente rapidement, pensant qu’il est fort probable qu’il est oublié son visage et même son prénom. « Ah mais oui ! Je me rappelle bien de vous ! » Elle sourit. Finalement elle l’a marqué, peut-être un peu contre son grès. Il se souvient certainement de ses yeux bouffis à force de pleurer, du fait qu’elle n’était pas très causante également. Mais au moins il se rappelle. « Non, je n’ai pas repris l’avion depuis que je suis arrivé avec vous à Cap. Je n’aime pas trop ça d’ailleurs. » Oh ? Jane ouvre la bouche, étonné. « C’est vrai ? Vous avez peur de l’avion ? Parce que pourtant j’ai déjà voyagé avec des personnes phobiques de l’avion et elle n’avait rien a voir avec vous » Il semblait serein pendant toute la durée du vol, malgré qu’il soit accolé au hublot qui plus est. « Moi j’adore l’avion, cette sensation lorsque l’on décolle. Ce calme une fois dans les nuages et puis ce paysage. Surtout ce paysage. Je pourrais le prendre tout le temps » Malgré tout elle comprend bien que cela puisse effrayer des personnes. Après tout elle elle a peur du feu, des incendies, alors qui est-elle pour se moquer de la phobie d’un autre. Jane jette un coup d’œil sur le téléphone de Nawid mais n’a pas le temps de voir le lieu sur lequel il souhaite se rendre. « Ouais… Alors là… Je crois que mon GPS n’est pas à jour du tout. Je cherche… Euuh… le sentier pour la balade à vélo qui mène vers la forêt, pour ensuite arriver à la playa à quelques miles de là. Mais je crois bien que je ferai cette balade demain. Aujourd’hui, l’important, c’est que je trouve ce début de chemin. » Jane se met à sourire bêtement. Elle se remémorait justement ce sentier il y a quelques minutes. « Vous le connaissez ? » Si elle le connait, elle l’empruntais toutes les semaines pendant des années.  « Eh bien en fait oui, d’ailleurs j’y pensais justement avant de vous apercevoir. » Le destin. « Je peux vous y emmenez si vous voulez, c’est à 5 minutes d’ici à peine en vélo » Remarquant le dépose bagage à l’arrière du vélo elle le lui montre d’un signe de la main. « Je peux toujours m’asseoir là si vous voulez bien de moi sur votre vélo » Elle ne s’était pas assise sur le porte bagage d’un vélo depuis au moins 10 ans mais cette idée la faisait sourire. Comme si elle retombait en enfance. « Ravi de voir que vous allez mieux au fait ! » Son sourire s’estompe légèrement, devient plus timide. Elle oubliait presque qu’il l’a vu sous un mauvais jour.  Son pire jour. « Oui en effet je vais beaucoup mieux. Merci. » Elle n’avait pourtant pas été des plus agréables avec lui dans cet avion mais il avait persévéré et avait finalement réussi à lui changer les idées. « Et merci pour l’avion aussi » Merci de ne pas avoir demandé ce qu’il lui arrivait. « En fait vous savez je ne suis pas sur que le GPS puisse savoir ou se trouve ce sentier » Le chemin pour y parvenir est tellement bien caché que la mise à jour de son GPS n’a certainement rien à voir « Allez en route, je suis votre GPS si vous le voulez bien » Elle peut même s’amuser à prendre une voix de GPS s’il veut. Jane passe son sac en bandoulière autour de son cou et s’installe sur le vélo juste à l’arrière. « Vous allez pas me faire tomber hein ? »


and now we are alive
Les drames dévastent votre vie comme un ouragan. Ils déracinent tout. Ils créent le chaos. Vous devez attendre, attendre que la poussière se dépose pour faire un choix. Vous pouvez choisir de vivre au milieu des décombres et faire comme si tout était intact. Ou vous pouvez vous extirpez des ruines pour tout reconstruire.


Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 22/03/2018
›› Commérages : 336
›› Pseudo : Harmajabb-Mr.Turtle (ouais moi je me cache pas et fais pas d'inscription fourbe. môa !!)
›› Célébrité : Oscar Isaac
›› Schizophrénie : Anthony Gresham (Jeffrey Dean Morgan), Simone Esposito (Ryan Gosling), Timothy Mancini (Jon Hamm), Brianna Holloway (Millie Bobby Brown), Eliott James (Colin Firth)

Re: You need a google maps application. Or you need me + NAWID ✻ ( Ven 25 Mai - 14:09 )

You need a google maps application. Or you need me
Nawid & Jane
Impossible de l’oublier.
C’est même la première personne à qui j’ai parlé quand je suis arrivé ici. En dehors de Maggie ou de Max, oui, c’est vraiment la première personne à qui j’ai parlé et pour être honnête j’aurai aimé une conversation joyeuse avec des sourires et des éclats de rire. Bon, c’est un peu près ce qui s’est passé, elle m’avait rendu nerveux avec ses yeux bouffis, sur le point de pleurer… Il a fallu que je fasse quelque chose et c’était lui changer les idées, c’est ce que j’ai fait. Si elle n’avait pas beaucoup parlé, j’avais discuté pour deux et des fois je lui avais tiré un petit sourire ou même un petit rire discret. Enfin, c’était à mon dernier voyage en avion et ça l’a surprise que je dise ne pas aimer l’avion. J’arque un sourcil quand elle me parle d’avoir peur de l’avion avant de sourire un petit peu la laissant parler. Je ne l’ai pas connue aussi bavarde, en même temps je l’ai rencontrée sous un mauvais jour, donc ça se comprend. « Mh… C’est sûr que la sensation d’être dans le ciel, un peu comme si on était le roi, ça donne envie. » Oui, je la comprends un peu et ça m’a un peu échappé l’idée du fait d’être dans le ciel, de regarder le calme dans le paysage donnait la sensation d’avoir le contrôle de tout, d’avoir tout mis en pause. « En fait, je n’ai pas peur de l’avion, c’est juste… Je n’aime pas quoi. Mauvais souvenirs. » fis-je en haussant les épaules un peu embêté et amusé à la fois alors que je cherchais comment expliquer cela, qu’en plus, fallait l’expliquer en Anglais. Mais avoir mon oncle décédé lors d’un test en avion, en plus l’armée derrière, c’était devenu un cumul insupportable pour moi. Enfin, la conversation sur l’avion se termine et elle me demande si je suis perdu, ce qui est vachement le cas. C’est fou maintenant qu’il est devenu facile de voir qu’une personne est paumée ici. Il suffit de sortir son téléphone et avoir une démarche assez hésitante, le tour est vite joué. Je relève mon regard du téléphone pour remarquer qu’elle sourit, j’arque un sourcil ayant la sensation qu’elle sait de quoi je parle. Si ça se trouve… Elle connait vraiment ce sentier ?

Et ouais ! Elle connait ce sentier ! Je soupire de soulagement, mes épaules se sont affairées même sous le coup du relâchement, parce que bon sang. C’était juste impossible de devoir tourner en rond pendant toute la journée ! C’est marrant tout de même qu’elle y pense à aller avant de m’apercevoir ou c’est juste …? Non, je ne sais pas en fait si c’est un sous-entendu mais on ne dirait pas. Je réponds silencieusement par un hochement de tête avec l’air de ne pas être dérangé… Même si dans le fond, je sais que ça me perturbera assez, je n’ai jamais fait ça. Faire du vélo avec une personne derrière…! « Oui bien sûr. » fis-je incapable de refuser, en même temps on n’allait pas marcher avec le vélo sur le côté. Je fais un petit geste du menton pour l’inviter à monter et je ne me prive pas de lui dire que je suis ravi de voir qu’elle va mieux ! Et tout d’un coup, ça la gênait un peu et je me pinçais légèrement les lèvres sur le coup avant de sourire quand elle me remercie. « Pas de soucis. » Je ne voulais pas savoir ce qui lui est arrivé, parce que je ne suis qu’un inconnu et je ne m’y connais rien dans ce pays, alors je ne suis pas sûr que j’aurai été d’une aide. Ça m’aurait frustré de savoir qu’elle m’aurait demandé de l’aide et que je ne sois pas capable. Enfin bref… ! « Ah mince. C’est pas dans les … euh… » J’ai un trou de mémoire sur ce mot que je ferme les yeux en fronçant les sourcils et c’est à peine ayant fait ça que ça m’est revenu. « Mise à jour. » Le mot est très différent, c’est fou oui. « Allons y alors ! » fis-je un peu plus enthousiaste et me positionnant correctement sur le vélo, prêt à pédaler, mais je l’ai un peu penché vers la jeune femme pour qu’elle puisse y grimper plus facilement. Je me mets à rire un peu une fois qu’elle s’est installée correctement et pose le pied sur la pédale. « Je vais éviter que ça arrive. Je n’ai… Jamais pédalé avec une personne sur le même vélo. » fis-je un peu nerveusement et avant qu’elle n’ait pu dire quoi ce que ce soit, je me mets à pédaler. « Où ? » lui demandai-je rapidement alors que le choix du chemin se présente et je suis attentivement ses directions tout en faisant attention aux conducteurs et aux piétons. Au final, je ne me débrouille pas trop mal, même si au début c’était un peu hésitant le temps que je m’y habitue. « Vous faisiez ça ? Monter sur les vélos de cette façon ? » Je pédale jusqu’à ce qu’on arrive sur le sentier, mais j’avance quand même un peu plus loin dans ce sentier pour éviter de boucher l’entrée en fait. Je croisais une silhouette que j’ai cru reconnaître et que ça m’avait un peu perturbé que je me suis légèrement retourné pour l’observer sans faire attention à la branche basse un peu plus loin. Forcément, quand je me suis retourné un peu pour mieux voir devant moi, j’ai un peu vu la branche à la dernière minute et mon premier réflexe était de mettre la main devant mon visage pour attraper la petite branche et la plier un peu le temps qu’on passe avant qu’elle ne reprenne sa position initiale. « Oups !! Désolé ! » m’excusai-je vite à la jeune femme dont je me souviens ne pas connaître son prénom. Au final, je m’arrête à quelques mètres plus loin, étant déjà bien avancé dans le sentier et sur le chemin où on ne gêne pas les gens… Ça devrait aller. « Vous allez bien ? Désolé, je n’avais pas vu cette … le truc de l’arbre. » fis-je en désignant du doigt la branche plus loin, sachant qu’en fait… Montrer quelque chose du doigt n’est pas très poli, mais bon, ici on est aux USA, pas en Iran. « J’ai même attrapé des fleurs… » Sans faire exprès en plus…! Je les lui tends. « Tenez, pour vous. Pour vous dire merci et pardon, je me suis retourné parce que j’ai cru avoir vu quelqu’un que je connais. » Oui, je lui donnais des fleurs, mais en même temps je ne pouvais pas les jeter par terre ou les écrabouiller avec ma main contre le guidon du vélo.
electric bird.



Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 31/01/2018
›› Commérages : 38
›› Pseudo : getget (gaëtane)
›› Célébrité : Kiki Bell
›› Schizophrénie : sevan martell (scott eastwood) ✻ holia millson (shay mitchell) ✻ ness mathews (elisabeth olsen) ✻ clyde rashmi (rami malek) ✻ andrea reagan (tyler backburn) ✻ jake callahan (nathaniel buzolic)

Re: You need a google maps application. Or you need me + NAWID ✻ ( Dim 17 Juin - 12:54 )

nawid&jane ⊹ Jane elle se souviens de ce garçon assis à côté d’elle dans l’avion. Ce garçon qui c’était mis à lui parler certainement pour essayer de réduire son anxiété. Il n’arrêtait pas de se triturer les doigts elle l’avait remarqué et en avait déduit qu’il n’était pas un fan de l’avion. Elle avait répondu lorsqu’il lui avait adressé la parole. Parce qu’elle est polie. Et puis finalement comme s’il avait pris ça pour une invitation il avait continué à parler. Finalement peut-être que c’était simplement pour lui changer les idées à elle qu’il avait parlé. Ses yeux étaient-ils si rouge et si bouffis que ça ? Il avait certainement vu qu’elle n’était pas en grande forme pourtant pas une seule fois il ne lui avait demandé ce qu’il lui arrivait. Il avait réussi à lui changer les idées pendant quelques heures, il avait même réussi à la faire sourire ce qui soulevait presque du miracle. Si elle non plus ne c’était pas permise de lui poser des questions sur la raison de son angoisse dans cet avion aujourd’hui elle se le permettait « Mh… C’est sûr que la sensation d’être dans le ciel, un peu comme si on était le roi, ça donne envie. » C’était pas vraiment cette sensation qu’elle aimait Jane c’était plus le fait d’avoir l’impression de voler et d’être en même temps ce petit être insignifiant perdu dans le ciel immense, infini. Perdu dans l’univers presque. Là-haut elle se sentait loin de tous problèmes, comme si plus rien ne pouvait l’atteindre. Elle aurait voulu rester là-haut, loin de tous ses mauvais souvenirs qui l’envahirent à nouveau lors de l’atterrissage. « En fait, je n’ai pas peur de l’avion, c’est juste… Je n’aime pas quoi. Mauvais souvenirs. » Elle hausse les épaules Jane. Il a surement une bonne raison de ne pas aimer l’avion, une bonne raison qui ne la regarde pas visiblement, alors elle acquiesce d’un signe de la tête. Elle ne posera pas d’autres questions à ce sujet, il a le droit à ses secrets comme elle a le droit aux siens. Et puis après tout ils ne sont que des inconnus l’un pour l’autre. Des inconnus qui ont passés quelques heures de vol assis l’un à côté de l’autre dans un avion.

Si elle n’avait pas été très causante dans l’avion, aujourd’hui Jane était de bien meilleure humeur et elle était ravie de pouvoir aider le brun à trouver le fameux sentier secret de Cap Harbor. D’accord avec les années il est devenu de moins en moins secret mais la preuve qu’il est encore bien caché puisque Nawid n’a pas su le trouver. En même temps il faut dire que s’il le cherchait sur son téléphone il pouvait toujours chercher un moment. « Ah mince. C’est pas dans les … euh… » Elle le regarde fronçant les sourcils à son tour « Mise à jour. » Elle ne l’avait pas remarqué plus que ça dans l’avion mais elle se rend compte aujourd’hui qu’il semble avoir du mal avec la langue anglaise. « Non, ce sentier est seulement connu des habitants de Cap Harbor » Il n’est même pas sur le guide touristique de la ville c’est pour dire. « Allons y alors ! » C’est parti. Jane monte à l’arrière, enthousiaste à l’idée de redécouvrir ce sentier qu’elle n’a pas parcouru depuis si longtemps. Trop longtemps. « Je vais éviter que ça arrive. Je n’ai… Jamais pédalé avec une personne sur le même vélo. » Elle doit bien avouer que la nervosité qu’elle lit dans ses yeux ne la rassure en rien malgré tout elle reste bien assise, resserrant simplement son emprise sur les bords du porte bagage. « Ca n’a rien de bien compliqué, contentez vous de pédaler comme d’habitude » Il y aura seulement un poids supplémentaire à l’arrière, comme s’il était toujours en montée. « Où ? » Elle lève alors sa main et indique la route qui amène vers la sortie du parc d’un signe. « Vous faisiez ça ? Monter sur les vélos de cette façon ? » Jane sourit à sa remarque, se remémorant toutes les fois où elle a fait ça et toute les fois ou elle a fini par terre parce que le garçon qui pédalait s’amusait à faire l’imbécile avec elle à l’arrière. « Toutes les semaines. C’était un moyen de transport assez répandu à mon époque le taxi vélo » Dit-elle avant de se mettre à rire. Elle se souvient encore enrouler ses bras autour de la taille de Javier pour être sur de ne pas tomber, elle en profitait en même temps pour se coller un peu plus à lui. Jane indique le chemin à Nawid et bientôt les voila qui arrive dans le sentier avant que Jane ne se prenne une branche en pleine figure quelques secondes plus tard seulement. Le brun se stoppe rapidement tout en s’excusant « Oups !! Désolé ! » Jane frotte sa joue d’une main, heureusement la branche à évité les yeux néanmoins elle a une belle éraflure sur la joue. « Vous allez bien ? Désolé, je n’avais pas vu cette … le truc de l’arbre. » Elle continue à frotter sa joue pour atténuer la douleur « La branche » Répond t-elle pour désigner ce qu’il lui indique. « Je vais bien ne vous inquiétez pas ce sont les risques du taxi vélo » Même si elle ne se souvient pas s’être déjà prise une branche en pleine figure en fait, non d’habitude elle finit à terre lorsque son conducteur essaie d’éviter les dites branches. « J’ai même attrapé des fleurs… » Elle fronce les sourcils et regarde les fleurs qu’il lui tend, elle semble avoir perdu quelques unes  de leurs pétales dans la course néanmoins Jane ne peut s’empêcher de sourire. « Tenez, pour vous. Pour vous dire merci et pardon, je me suis retourné parce que j’ai cru avoir vu quelqu’un que je connais. » Jane attrape les fleurs et sourit « Merci c’est gentil » Cela fait bien longtemps qu’elle n’a pas reçu de fleurs de qui que ce soit la blonde si bien que son sourire ne veut plus s’effacer. « Vous savez se tourner quand on est au volant d’un quelconque moyen de locomotion ce n’est jamais une très bonne idée et encore moins lorsque l’on transporte quelqu’un » Il ne devait certainement pas avoir son permis de conduire le brun. « Mais je n’ai rien de cassé alors tout va bien et puis vous voila arrivé sur le sentier » Ce fameux sentier qu’il avait tant cherché « Si vous continuez encore un peu on arrive tout droit sur la plage, c’est magnifique vous verrez » Jane elle meurt d’envie d’y aller, juste pour les souvenirs, pour entendre le bruit des vagues, pour voir le soleil se refléter sur l’eau, pour voir cet horizon à perte de vue. « Vous êtes de quel origine ? » Finit-elle par demander par curiosité. Cet anglais approximatif l’interpelle. « Moi je parierais sur un pays comme l’Afghanistan ou quelque chose en « stan » en tout cas ». Cela ne se voulait en aucun cas raciste, elle était seulement intrigué par les traits de son visage, son accent bien particulier. « Vous avez appris l’anglais seul ? » Bien trop de question pour une Jane qui était bien trop curieuse aujourd’hui. « Vous avez le droit de me dire merde hein, ça ne me regarde pas je suis simplement curieuse. »  


and now we are alive
Les drames dévastent votre vie comme un ouragan. Ils déracinent tout. Ils créent le chaos. Vous devez attendre, attendre que la poussière se dépose pour faire un choix. Vous pouvez choisir de vivre au milieu des décombres et faire comme si tout était intact. Ou vous pouvez vous extirpez des ruines pour tout reconstruire.


Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 22/03/2018
›› Commérages : 336
›› Pseudo : Harmajabb-Mr.Turtle (ouais moi je me cache pas et fais pas d'inscription fourbe. môa !!)
›› Célébrité : Oscar Isaac
›› Schizophrénie : Anthony Gresham (Jeffrey Dean Morgan), Simone Esposito (Ryan Gosling), Timothy Mancini (Jon Hamm), Brianna Holloway (Millie Bobby Brown), Eliott James (Colin Firth)

Re: You need a google maps application. Or you need me + NAWID ✻ ( Lun 18 Juin - 12:10 )

You need a google maps application. Or you need me
Nawid & Jane
Le sentier est seulement connu des habitants de Cap Harbor.
Ceci explique cela. J'hoche doucement la tête avec un air compréhensif, mais surtout je devrais avoir l'air de me dire: je comprends mieux au final. En fait, le GPS tout court ne sert absolument à rien ! Dire que je paye pour ce téléphone et encore... Je paye avec l'argent qui n'est pas le mien, ma dette envers les Rixon augmente au fur et à mesure que je reste ici et il faut vraiment que je me magne...! Enfin, pas là, pas maintenant... Aujourd'hui c'est ma balade, enfin du moins que je trouve ce fichu sentier introuvable et ce sera à l'aide de Jane. " Au moins, je vais officiellement devenir un habitant de Cap en connaissant ce sentier." fis-je avec un petit sourire amusé avant d'être partant pour l'emmener à vélo, même si ... Bon, je l'avoue et je ne vais pas mentir, je n'ai jamais pédalé avec quelqu'un à l'arrière et j'espère que ce ne sera pas si compliqué que ça. "D'accord." fis-je un peu hésitant avant de me mettre à pédaler, pas habitué au poids dès le début, je ne roulais pas droit... Mais plus je prenais un peu de vitesse, mieux ça allait et c'était parti tout seul au final. Je pédalais, mais sans savoir la direction, au final, je ne reste pas perdu pour longtemps puisque Jane m'indique vite la direction que je prends. J'engage la conversation, assez étonné de l'habitude qu'a Jane à être à l'arrière du vélo comme si elle avait clairement l'habitude. Force de constater que c'est le cas. Le taxi vélo... Maintenant que j'y pense, ça devait être aussi répandu chez moi, mais je n'avais jamais remarqué en vrai. Je ne faisais pas attention à ce qui se passait autour de moi, persuadé que ce pays, je le verrai tous les jours jusqu'à ma mort. En fait non et le pire, c'est que je me dis que tout ça me manque et qu'à force d'être ici, je commence un peu à perdre mes origines. "Aaah... Je vois." fis-je en guise de réponse alors que je me concentre un peu plus sur le vélo, parce que oui, rouler un peu sur la route avec les voitures, c'est tout de même risqué avant de se retrouver sur la zone piéton, un peu plus sécurisée. Je n'ai pas pu m'empêcher d'être surpris de voir, enfin... J'ai eu l'impression de revoir quelqu'un et je n'ai pas eu le temps de juger si je la connaissais ou pas que j'ai manqué de me prendre une branche, en revanche Jane a eu moins de chance que moi. Je m'étais immédiatement arrêté pour m'assurer si elle allait bien et aussi m'excuser de ma maladresse. Je grimace un peu sur la plaie sur la joue. "La branche." Répétai-je pour mieux mémoriser ce mot, je ne suis pas sûr que je vais avoir l'occasion de le redire à nouveau à l'avenir, mais on ne sait jamais. Dans tous les cas, elle dit d'aller bien et que ça faisait parti des risques du taxi vélo. "Moi qui croyais que c'était les chutes qu'il fallait le plus craindre." En vrai, les branches basses sont aussi fourbes et ça pourrait rendre les personnes borgnes... Bon si je rendais... Euh... Ah oui, Jane borgne, je ne vais pas m'en remettre. J'ai déjà assez blessé les gens jusqu'ici...! Enfin, j'avais de quoi m'excuser à la main que je finis par lui donner. Des fleurs, je ne sais pas ce que c'est exactement en réalité, mais voilà. Je souris à mon tour, elle a un sourire assez communicateur en vrai. Je plisse un peu les yeux quand elle me parle par rapport à la conduite en voiture et j'hoche doucement la tête, bien que je ne suis pas sûr d'avoir compris encore tous les mots, mais j'ai compris le contexte général. " Ca doit être pour ça que je n'ai pas de permis de conduire." De toute manière, je n'en ai pas besoin, vu comment ils conduisent par ici... C'est trop bien différent de là où je vis... Enfin, même là où je vivais, je n'étais pas un bon conducteur et encore ils nous cassait les pieds à devoir conduire une journée sur deux à chaque fois. Je tourne mon regard quand elle me dit que nous sommes arrivé au sentier, je viens tout juste de le remarquer. "Oh bah oui." Une pause et suis tout de même soulagé qu'elle n'ait rien de cassé, mais quand même. "En vrai, c'est plus facile d'y accéder... C'est juste bien caché." soupirai-je. C'est si bien caché à la vue du GPS ou encore de la vue des touristes ou des nouveaux habitants de la ville. Décidément, c'est vrai que sans l'aide de Jane, je n'y serai jamais arrivé...! " Je n'en doute pas, tout le monde ne jure que par ça quand ils parlent de ce sentier." fis-je avant de remettre le pied sur la pédale pour pédaler, alors que je la sentais près de moi. A force de vivre depuis des mois dans cette ville, je commence à m'habituer au côté tactile des habitants, mais aussi à leur distance inexistante. Je me mets à pédaler doucement sur ce sentier et vérifiais qu'il n'y avait personne avant de remarquer qu'il y avait une piste cyclable. Ah bah...! J'étais plutôt concentré sur le vélo et aussi aux branches basses que je ne m'attendais pas à ce qu'elle me demande sur mes origines. "Mh ?" fis-je un peu surpris alors que je garde mon regard devant moi. Je souris à sa devinette et secoue la tête. "Nah. Enfin... Vous n'êtes pas loin. Cela se termine avec un an tout simplement et c'est à côté de l'Afghanistan..." Je la laisse réfléchir un petit peu, peut-être qu'elle finira par trouver, je suis sûr qu'elle en est bien capable ceci dit. Elle me pose encore une autre question sur mon Anglais, donc cela veut encore dire que ce n'est pas parfait et qu'il y a du travail à faire... Avant que je me rappelle qu'il fallait que je mente. Je ne suis vraiment pas doué à ça en plus urgh. Enfin bref, je peux bien dire que je viens du Guatemala, mais tout de même, je viens et bel de l'Iran, c'est mon pays d'origine dans les deux cas. Elle s'inquiète aussi que les questions puissent me déranger, je secoue la tête. " Ne vous inquiétez pas Jane. J'ai l'habitude... En fait, je viens d'une famille de médecins, savoir parler Anglais est obligatoire si on est face à des patients qui sont des touristes aux urgences par exemple. Je n'étais pas très bon parce que ça ne m'intéressait pas et aussi, j'étais psychiatre, donc les touristes sont rares dans ma liste de patients. Mais dès que je me suis porté volontaire pour la lutte contre Daesh et aussi soucieux de découvrir mon pays d'origine, là... J'ai dû travailler beaucoup mon anglais parce qu'il y avait beaucoup d'étrangers. Et j'y travaille toujours. Je suis plutôt calé sur le vocabulaire médical que sur les plantes ici." fis-je un petit peu amusé. Oui, c'est un peu bête, mais c'est vrai, je ne m'y connais rien aux plantes ! On arrive presque parce que je pouvais sentir l'odeur de la mer. "Sinon, je viens du Guatemala... J'ai beaucoup voyagé oui... J'ai fait Guatemala, puis Iran, Irak... Et me voilà ici." Une pause avant que je ne reprenne. "Vous aussi avez voyagé ?" Je reste attentif à ses réponses avant que je nous sente qu'on roulait sur du sable. Ah on est presque arrivé et le son de la mer est encore plus forte, l'odeur aussi. Et enfin, on a la vue de la mer que ça me fait sourire, mais aussi le paysage est à couper le souffle que je n'ai pas pu m'empêcher de laisser un son d'admiration échapper de mes lèvres. "Woaaah..." Et de m'exprimer dans ma langue natale. " Que c'est beau." Je me retourne vers Jane. " C'est vraiment beau et il n'y a pas beaucoup de monde...! Je comprends bien que c'est pour éviter d'avoir beaucoup de personnes à cette plage...!" Et puis là, je ne serai pas dérangé par une photographe comme la dernière fois. C'est plutôt agréable en vrai.

electric bird.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞

Re: You need a google maps application. Or you need me + NAWID ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

You need a google maps application. Or you need me + NAWID

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street :: Heaven Central Park
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération