※ the way you love, it changes who i am. (diley)

 :: postcard for far away :: Lieux divers :: Around the world
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
I DON'T WANNA LIVE WITHOUT YOUR LOVE

❝ Family don't end with blood ❞
I DON'T WANNA LIVE WITHOUT YOUR LOVE
http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 05/04/2015
›› Commérages : 1964
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Claire Godness Holt
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ ophelia rhodes ✻ lissa valentine ✻ liv burrows ✻ jay thompson ✻ mila matthews ✻ lauren campbell ✻ liam washington ✻ erin rhodes
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

※ the way you love, it changes who i am. (diley) ✻ ( Mer 25 Avr - 16:29 )



the way you love, it changes who i am.
devon oakley & riley emerson-oakley ※ diley

“ I get to love you. It's the best thing that I'll ever do. I get to love you. It's a promise I'm making to you : Whatever may come your heart I will choose Forever I'm yours, Forever i do. ” ― ruelle

En ouvrant les yeux ce matin, Riley était heureuse voire même excité. Ce soir, elle devait prendre la route afin de rendre visite à sa mère. Certes, elle ne verrait que le visage de sa mère demain matin, mais qu'importe, Riley était comme un enfant à l'annonce de cette nouvelle. Sans trop de surprise, Devon s'était naturellement proposer pour l'accompagner, après tout c'est elle-même qui lui en avait fait la demande quelques mois auparavant. D'autant plus que le BL pouvait très bien se passer de son propriétaire durant deux soirées. Faut bien que l'autre Oakley serve à quelque chose. D'ailleurs en parlant de ce Oakley ci, depuis qu'il était au courant qu'elle était officiellement en couple avec son cousin, il était même un peu trop heureux au goût de la blonde. Il avait au moins le mérite de la faire rire. Riley n'allait pas se mentir, elle était heureuse d'être avec Devon, c'est dans un sens ce qu'elle avait toujours voulu depuis un long moment. Seulement il n'était pas juste son petit-ami, mais également son mari. Si pour l'instant la blonde avait préférée mettre cette idée dans un coin de sa tête, il est évident qu'un jour ou l'autre, il faudra évoquer ce mariage. Parce que franchement Riley méritait mieux qu'une demande en tailleur et totalement alcoolisée. Heureusement pour eux, Elvis avait eut le don d'être présent pour les unir. Ainsi quand Riley eut finit sa journée de boulot, son brun était venu la chercher à l'école. A peine avait-elle mit un pied dans la voiture, qu'elle embrasse ses lèvres le plus naturellement possible avant de lui demander comment sa journée s'était déroulé. C'était idiot et peut-être niais, mais quelques mois en arrière, Riley n'aurait jamais cru possible d'être dans une relation saine et la plus normale possible avec Devon. C'était à se demander pourquoi ils avaient été aussi cons pour attendre autant de temps avant de s'avouer ce qu'ils ressentaient l'un pour l'autre, c'est des Oakley c'est normal, c'est dans les gênes. La route avait semblait assez longue mais le trajet s'était pour autant bien dérouler. Vu l'heure, il était plus prudent de s'arrêter dans un motel, ils reprendraient la route demain matin pour les deux heures restantes. A peine la blonde a franchit la porte de la chambre, qu'elle s'écroule sur le lit présent dans la pièce. « Bon pas le temps de se reposer, je vais me préparer. » C'est elle qui dit ça, alors qu'il y a trois secondes en arrière elle était étaler sur le lit tel une étoile de mer, le cachalot c'était moins joli. « Et toi aussi, tu dois te faire beau. » Non pas qu'il est besoin de faire beaucoup d'effort sur le sujet, mais au moins prendre une douche et se changer, ça serait parfait. Mais quand elle voit que Devon ne semble pas comprendre où elle veut en venir, la blonde est obligée d'éclairer sa lanterne. « C'est toi l'autre jour qui voulait qu'on ait un vrai rencard, autant faire ça ce soir. » Qu'auraient-ils fait sinon dans cette chambre ? Trop de choses indescriptibles. La blonde dépose un bref baiser sur les lèvres de son petit-ami avant de prendre la direction de la salle de bain. « Je t'ai pris quelques affaires, elles sont dans mon sac. » Cette femme pense à tout, elle est bonne à marier sauf que ça c'est déjà fait. « Je t'aurais bien proposer de me rejoindre sous la douche mais maintenant je pense que ça serait trop dur de ne pas abuser de ton corps parfait. » S'il n'avait pas la mémoire courte, il devait se souvenir de cette conversation qu'ils avaient eut quelques mois auparavant à propos de ce motel et de cette douche. « Profite en pour nous trouver un joli restaurant, avec des bougies. » TripAdvisor est ton ami. Ce n'est qu'une bonne quinzaine de minutes plus tard que la blonde quitte la salle d'eau, juste habillé d'une serviette, laissant ainsi l'homme prendre sa place permettant à Riley de finir de se préparer correctement et surtout d'enfiler une tenue un peu plus correcte. Enfin connaissant Riley, Devon sera déjà prêt qu'elle n'aura même pas finit de se préparer. Pour le meilleur comme pour le pire qu'il parait.


some things we don't talk about better do without. just hold a smile, we're falling in and out of love. the same damn problem, together all the while, you can say never. when we don't know why time and time again. younger now then we were before. don't let me go ... ✻ riley and the oakley's.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 01/05/2016
›› Commérages : 383
›› Pseudo : silver ✻ cindy
›› Célébrité : sebastian sexy stan
›› Schizophrénie : Maximilian Adenauer (Mats Hummels) ✻ Aurora Callahan (Jenna-Louise Coleman) ✻ Julian Finch (Jake McDorman) ✻ Georgiana Lewandowski (Gemma Arterton) ✻ Evan Pryce (Patrick J. Adams) ✻ Jocelyn Ahern-Fields (Karla Souza) ✻ Javier Rodríguez (Charlie Cox) ✻ Maggie Rixon (Jessica Chastain) ✻ Luke Holloway (Jon Bernthal).
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: ※ the way you love, it changes who i am. (diley) ✻ ( Jeu 3 Mai - 17:23 )


Riley & Devon

i wish i could explain your eyes and how the sound of your voice gives me butterflies. how you smile makes my heart skip a beat and how every time i'm with you, i feel so complete.



Devon ne savait pas trop s'il avait une tête de con, mais il supposait que oui. Parce que tous les gens amoureux qu'il connaissait avaient une tête de con, donc il était évident qu'il devait en avoir une lui aussi. Parce que oui, aussi surprenant que cela puisse paraître, Devon Oakley était amoureux. Il ne savait toujours pas comment cela avait pu arriver, mais c'était arrivé. Peut-être à force de faire semblant de jouer au faux couple avec Riley, pour faire disparaître ses conquêtes. Toujours était-il que Devon était maintenant un homme heureux. Un homme posé et heureux. Personne n'aurait cru cela possible un jour, surtout pas lui et pourtant le jeune homme était bien avec Riley. Elle le rendait heureux. Et s'il y avait quelqu'un d'autre qui était heureux, un peu trop au goût du Devon, c'était le Oakley deuxième du nom. Mais peu importait, parce que Devon savourait chaque instant passé en compagnie de la belle blonde. Si bien que quand elle avait décidé de partir rendre visite à sa mère, il avait décidé lui de tenir sa promesse de l'accompagner. Le brun avait donc prit soin de la récupérer après son travail. Le Blue Lagoon allait devoir se passer de lui quelques jours. En plus, c'était plutôt agréable de prendre la route avec la blonde. Ils roulaient déjà depuis plusieurs heures quand ils décidèrent de s'arrêter. Le soleil se couchait et ils finiraient la route le lendemain matin. Ils avaient besoin de manger et de dormir, pour finir le chemin. Ils prirent donc une chambre dans un motel sur le chemin et Riley ne tarda pas à se vautrer sur le lit, ce qui amusa le porteur de bagages – j'ai nommé Devon Oakley bien entendu. Mais la jeune femme décréta bien vite qu'ils n'avaient pas le temps de se reposer. Kewa ? « Ca valait bien la peine de faire la baleine échouée », la taquina-t-il. Oui, maintenant ils formaient un couple, mais ça n'empêchait pas du tout le Oakley de l'embêter. Au contraire, il y prenait toujours autant de plaisir. Parce qu'il était lui-même et qu'il ne risquait pas de changer. Parce que pour lui, changer voudrait dire mûrir et que ça, ce n'était pas pour demain la veille. « Je suis toujours beau », s'exclama-t-il, en feignant d'être totalement outré. Oui, un mec normal aurait dit à sa nana que c'était elle qui était toujours belle, mais Devon n'était pas un mec normal. Riley avait signé, elle était coincée avec lui, puis elle avait dit qu'elle l'aimait pour ce qu'il était, donc elle ne pouvait pas prétendre qu'elle avait été trompé sur la marchandise. Ceci dit, dans tout ça, Devon ne savait pas pourquoi il était supposé se faire beau pour passer la nuit dans un motel. Mais Riley, brave petite femme qu'elle était, se décida à éclairer sa lanterne. « Ah, ça ! », fit-il. Non pas qu'il avait oublié, pas du tout même. Il n'avait juste pas eu le temps d'organiser ça plus tôt, parce qu'il était un patron trop occupé. Et puis, il n'avait pas imaginé qu'ils feraient ça ici. Mais après tout, pourquoi pas. Cette chambre de motel était naze de toute façon, ils seraient mieux dehors. La blonde avait d'ailleurs prévu quelques affaires pour lui, ce qu'elle annonça en se dirigeant vers la salle de bain. Cette femme était parfaite. « Rappelles-moi comment je faisais pour vivre avant sans toi ? », demanda-t-il. Facile. Avant d'être sa petite amie, elle était aussi sa meilleure amie. Autrement dit, Riley le maternait depuis bien longtemps. Elle ferait bien mieux de lui foutre un coup de pied au cul pour le bouger son homme, si vous voulez mon avis. Le Oakley se tourna vers la blonde en lui adressant un sourire. « Sage décision, tu sais bien que si je te rejoins sous cette douche, on ne sortira plus de cette chambre », fit-il avec un sourire malicieux. Et en même temps, on n'allait pas se mentir, leur relation était également beaucoup portée sur le physique, alors tôt ou tard, Devon finirait par trouver un moyen pour avoir droit à sa douche avec sa belle blonde. Patience est … quelque chose de sûreté. Il ne savait plus trop quelle était l'expression exacte, mais il avait retenu que s'il était patient il aurait ce qu'il voulait. Devon hocha finalement la tête et se vautra sur le lit, téléphone en main. Il passa les dix minutes suivantes à regarder les restaurants près du motel. Certains étaient trop guindés à son goût, certain pas assez. Finalement, il dirigea son choix sur un restaurant italien bien noté. Il avait prit sa décision et pourtant, Riley n'était toujours pas sortie de la douche. Quand elle ouvrit enfin la porte, il feignit l'agacement. « Enfin », s'exclama-t-il en levant les yeux au ciel, amusé. Il se leva du lit, rassembla ses affaires et avança à hauteur de la blonde. « Va te préparer, et que ça saute », fit-il en ricanant avant de la gratifier d'une tape sur les fesses comme le beauf qu'il était. Finalement, il s’éclipsa dans la salle de bain, prit sa douche et s'habilla. Il était déjà prêt quand, sa surprise, il retrouva une Riley pas encore prête dans la chambre. « Pourquoi vous les femmes vous mettez toujours une éternité », demanda-t-il. Franchement, ça lui échappait. Il était sûr et certain que les femmes mettaient encore plus de temps à se préparer qu'à être en soirée, à proprement parler. « Tu serais belle avec un sac poubelle sur le dos, t'as pas besoin d'autant de temps pour te préparer », ajouta-t-il. Oui, oui, parfaitement, pour le Oakley, c'était un compliment ce qu'il venait de dire. « J'ai besoin de manger tu sais, sinon je vais plus avoir de force pour l'après soirée », fit-il avec un petit sourire en coin, avant de s'asseoir sur le bord du lit en attendant qu'elle ne finisse de se préparer.



YOU'RE MY VENOMOUS POISON
Look into my eyes, you will see what you mean to me. Search your heart, search your soul and when you find me there, you'll search no more. Don't tell me it's not worth tryin' for. You can't tell me it's not worth dyin' for. You know it's true. Everything I do, I do it for you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I DON'T WANNA LIVE WITHOUT YOUR LOVE

❝ Family don't end with blood ❞
I DON'T WANNA LIVE WITHOUT YOUR LOVE
http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 05/04/2015
›› Commérages : 1964
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Claire Godness Holt
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ ophelia rhodes ✻ lissa valentine ✻ liv burrows ✻ jay thompson ✻ mila matthews ✻ lauren campbell ✻ liam washington ✻ erin rhodes
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: ※ the way you love, it changes who i am. (diley) ✻ ( Mar 15 Mai - 23:45 )



the way you love, it changes who i am.
devon oakley & riley emerson-oakley ※ diley

“ I get to love you. It's the best thing that I'll ever do. I get to love you. It's a promise I'm making to you : Whatever may come your heart I will choose Forever I'm yours, Forever i do. ” ― ruelle

Bien que Riley passe déjà énormément de temps avec Devon, elle était encore plus heureuse de passer ces quelques jours en sa compagnie hors de Cap Harbor. Bon la dernière fois qu'ils ont passé du temps hors de la ville, ils ont finit marier ... Logiquement rien de pire ne pouvait avoir lieu cette fois-ci. Si, un enfant. Cette fois-ci, ils n'avaient pas prévu d'aller dans une chapelle, mais uniquement prévue d'aller rendre visite à la mère de la blonde. Et en réalité, ça la rendait presque un peu nerveuse d'annoncer à sa mère qu'elle était en couple avec Devon. Bien heureusement, celle-ci était loin d'être un Reed 2.0, Riley savait justement que sa mère serait heureuse de cette nouvelle et elle sentait déjà ses joues se mettre à rougir de part sa réaction. Mais avant d'aller rejoindre la femme de sa vie, Riley allait passer la nuit avec l'homme de sa vie dans un motel, ce qui au final n'avait rien de très glamour. Si la blonde avait dans l'idée de se reposer, cette idée était très rapidement sortit de sa tête étant donner qu'elle en avait une toute autre. « Ça valait bien la peine de faire la baleine échouée. » L'étoile de mer c'était bien plus joli. Il la cherche, elle le sait bien mais elle ne peut s'empêcher de le fusiller du regard. Si elle aurait eut un objet sous la main, elle lui aurait probablement jeter à la figure. « La baleine échouée, elle t'annonce que ce soir tu dormiras par terre. » Ou dans sa voiture s'il préfère. Enfin, Riley savait très bien que cela n'allait jamais arriver et que dans dix minutes, elle aurait déjà oublier qu'il venait de la qualifier de baleine. « Enfin je sais pas comment j'dois le prendre le fait que j'ressemble à une baleine. J'ai grossis ? » Pourtant la blonde n'avait pas l'impression d'avoir prit du poids durant ses derniers jours. Malgré tout, elle se relève et observe son ventre ainsi que ses hanches sous toutes les coutures. « Tu es juste jaloux. » Parce qu'elle a une silhouette plus fine que la sienne. La blonde aurait bien fait une blague avec le mot bébé, mais elle n'est pas certaine que Devon aurait réagit de la bonne façon et ce n'est pas le moment de le faire paniquer. « Je suis toujours beau. » Il marque un point. « C'est toi qui l'a dit, pas moi. » Elle le flattait assez, pas besoin d'en rajouter une couche ce soir. « Qui sait, j'te trouve peut-être moche moi et je sors qu'avec toi uniquement pour ton argent ? » #RileyLaFemmeVenalePasDuToutCredible. Ou parce qu'il en a une grosse dans le pantalon. Mais qu'il se rassure Devon était l'homme le plus séduisant aux yeux de la blonde, elle n'avait juste pas besoin de l'admettre à voix haute, elle était certaine qu'il le savait. Ceci dit, s'il y avait un Sebastian Stan dans le coin, Devon Oakley serait vite relayer aux oubliettes. « Ah, ça ! » « Oui, ça ! » De quoi voulait-il qu'elle parle sinon ? « Tu avais déjà oublier ? » C'était son idée à lui alors si en plus, il avait déjà oublier, elle allait être vexée. Déjà que Devon n'est plus tout jeune, si en plus, il découvre un Alzheimer précoce, ils ne sont pas sortit de l'auberge. A croire que Riley a un cerveau pour deux. La preuve, elle a penser à tout. « Rappelles-moi comment je faisais pour vivre avant sans toi ? » Ces quelques mots lui vont droit au cœur, étire un large sourire sur ses lèvres et elle en profite même pour embrasser délicatement les lèvres de son petit-ami. « Moi-même je me le demande. » Avant Riley, il était juste un petit être perdu. Heureusement que le destin avait mit Riley sur son chemin. « Moi en tout cas, sans toi je vivais très bien. » C'est totalement faux et il n'est certainement pas dupe pour le savoir. En entrant dans sa vie, il avait révolutionner son monde et désormais, elle ne se voyait plus passer du temps sans lui à ses côtés. Sauf peut-être pour la douche. « Sage décision, tu sais bien que si je te rejoins sous cette douche, on ne sortira plus de cette chambre. » C'est totalement pour cette raison qu'elle ne lui a pas proposé de prendre une douche à deux. Elle avait envie d'aller manger à l'extérieur avec Devon et s'ils commençaient à se grimper dessus, son estomac allait crier famine en pleine nuit. La blonde n'ajoute donc rien et file prendre sa douche, seule. Ce n'est qu'au bout de quinze minutes qu'elle quitte la salle d'eau. « Enfin. » Elle a été trop longue c'est ça ? C'est une femme et prendre une douche en trois minutes, ça n'est pas dans ses cordes, c'est même impossible. « Espèce d'impatient. » Rome ne s'est pas construit en trois jours et Riley non plus, mais promis elle n'allait pas mettre trois jours à choisir sa tenue. « Va te préparer, et que ça saute. » Elle n'a même pas le d'ouvrir la bouche et de râler à propos de la tape qu'elle vient de recevoir que l'homme a déjà disparu dans la salle de bain. Si Riley avait pour but de s'habiller, hormis mettre des sous-vêtements et se regarder dans le miroir, elle n'avait pas fait grand chose. Heureusement qu'elle avait emporter dans son sac que trois tenues, sinon ils allaient en avoir pour toute la nuit. « Pourquoi vous les femmes vous mettez toujours une éternité. » Parce que les hommes ne comprennent jamais rien. « Pour se sentir toujours désirable je suppose. » Pour qu'ils n'aient d'yeux que pour elles. C'est en tout cas ce que recherchais la blonde ce soir. « Tu serais belle avec un sac poubelle sur le dos, t'as pas besoin d'autant de temps pour te préparer. » Elle va prendre ses paroles pour un compliment. « Sauf que si je me met un sac poubelle sur le dos, je ne suis pas sûre qu'on accepte de nous donner une table ce soir. » Ou ils finiront à côté des poubelles justement. « J'ai besoin de manger tu sais, sinon je vais plus avoir de force pour l'après soirée. » Il n'a pas besoin d'en dire plus, elle sait exactement où il veut en venir. « Oh je ne me fais pas de soucis pour toi, tu puiseras dans tes réserves. » Un jour, il la tuera. Mais pas ce soir, surtout quand elle a envie trouvé ce qu'elle voulait mettre. Riley file à nouveau dans la salle de bain et n'en sort qu'une dizaine de minutes plus tard quand ses cheveux ressemblent à quelque chose et que son teint est plus radieux. « Je suis prête moi, je t'attend. » Elle pose même sa main sur la porte de la chambre afin de lui faire comprendre que c'est lui qui est à la bourre et non elle. Quand la porte se referme derrière Devon, Riley l'enlace de ses bras et l'embrasse tout en douceur. C'est presque un supplice pour elle de décoller ses lèvres de siennes, tant elle aurait voulu prolonger ce baiser. « C'est moi qui ait de la chance de t'avoir dans ma vie. » Littéralement amoureuse. « Tu m’emmènes où mon ... ? » La blonde se stoppe dans son élan et le fixe du regard assez curieusement. « D'ailleurs, on n'a pas parlé de ça. J'ai le droit de te donner un petit nom ? Ou tu trouves vraiment ça trop ringard ? Genre Devon ça suffit ? » Parce qu'elle est la première à trouver les couples qui se donnent des petits noms totalement ringards, mais peut-être qu'au final, ils sont eux aussi tout autant ringards sans même s'en rendre compte.


some things we don't talk about better do without. just hold a smile, we're falling in and out of love. the same damn problem, together all the while, you can say never. when we don't know why time and time again. younger now then we were before. don't let me go ... ✻ riley and the oakley's.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

❝ Family don't end with blood ❞

›› It's my life
›› more about me

Re: ※ the way you love, it changes who i am. (diley) ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

※ the way you love, it changes who i am. (diley)

SCREW DESTINY :: postcard for far away :: Lieux divers :: Around the world
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération