Line up the bottles, line up the models, we gonna forget everything ✻ OZZY

 :: the city of cap harbor :: Middlenton commercial
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 16/02/2018
›› Commérages : 188
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Selena Queen Gomez
›› Schizophrénie : Cameron Thompson (Dylan O'brien), Shane Hollister (Jack Falahee), Jaxson Hamilton (Jesse Lee Soffer), Ryan Oakley (Chris Wood), Mia Smith (Ashley Benson), Alec Winterfell (Luke Mitchell), Matthias Di Lazio (Matthew Daddario), Sebastian Pryce (Cole Sprouse), Logan Pierce (Dacre Montgomery)
›› more about me

Line up the bottles, line up the models, we gonna forget everything ✻ OZZY ✻ ( Ven 27 Avr - 12:43 )

Line up the bottles, line up the models, we gonna forget everything ✻✻✻ Cinq. C'est le nombre de sac de shopping qu'elle tient autour d'elle, la brune. Cinq, c'est aussi le nombre de passage qu'elle a fait au starbucks. A chaque fois la même chose : un thé glacé. C'est juste un goût différent. Elle s'en fou de l'argent qu'elle dépense, Lou, c'est pas sa carte de crédit; Y'a pas de plafond et son très cher papa lui avait dit de se faire plaisir. A défaut de pouvoir venir la voir et de pouvoir partager un moment à deux, il lui avait tendu le saint Graal. Elle avait pas attendu plus longtemps, l'avait pris et lui avait craché au visage son venin. Un jolie : elle est belle ta promesse d'établir un lien entre nous. Puis elle avait filé et là voilà maintenant entrain de faire la queue pour un nouveau thé glacé. Elle patiente, non s'en être exaspérée par cette attente interminable. Urgh. Elle allait commettre un meurtre si elle n'avait pas dans les mains son gobelet d'ici deux minutes. Elle avait besoin de sa dose de sucre, et rapidement ! Alors, pour essayer de faire passer le temps plus vite, elle ouvre instagram sur son portable et met quelques likes sur certaines photos. Elle sourit même devant des vidéos débiles. Néanmoins, la joie disparaît de son visage quand elle relève les yeux de son portable pour regarder en face d'elle. Elle reconnait l'homme au loin qui regarde une vitrine. Elle aurait pas pu l'oublier, ce fumier. Ni une, ni deux, elle oublie son thé glacé et elle marche bruyamment vers lui, faisant claquer ses petits talons sur le sol. « Espèce d'enculé ! » Tant de violence dans un petit corps comme le sien. Lou, elle cherche même pas à comprendre. Malgré les sacs qui pendent à ses bras, elle le tape sur les deux bras, le pousse. « Tu pensais que tu pouvais disparaître du jour au lendemain et pas subir ma colère ?! » Lou, elle a la rage contre lui, contre Ozzy. « T'es qu'un connard Ozzy. Tu t'es servi de moi quand j'étais naïve et seule. T'as aucun scrupule. » Lou, elle y repense souvent à cette soirée où ils se sont embrassés. Ou ils se sont cherchés. Ou ils n'ont formés plus qu'un. Mais ce qui lui reste en mémoire, c'est même pas ça. C'est le fait qu'il est eu l'idée de l'abandonner dans ce lit sans même lui dire un mot après qu'il l'avait utilisée. Qu'il est fait le mort pendant des années. Lou, elle a pas accepté ce manque de respect et elle compte bien le lui faire payer. « Je vais te réduire en bouilli ! » Parce que Lou, depuis, elle a grandit et mûri. Elle s'est forgé un caractère de cochon et elle n'a pas peur de le montrer. Elle laisse les sacs tombés sur le sol du centre commercial. Tant pis si quelqu'un lui en vole un et elle le gifle. « C'est pour ta connerie, Ozzy. Tu l'as mérite. » Et bordel, ça lui fait un bien fou de pouvoir avoir sa revanche.
✻✻✻
CODES (c) LITTLE WOLF.


Lightning and the thunder ♒︎ Just a young gun with a quick fuse. I was uptight, wanna let loose. I was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 13/04/2018
›› Commérages : 127
›› Pseudo : little bug/sophie
›› Célébrité : bill pennywise skarsgard
›› more about me

Re: Line up the bottles, line up the models, we gonna forget everything ✻ OZZY ✻ ( Dim 29 Avr - 18:14 )

Line up the bottles, line up the models,
we gonna forget everything
EXORDIUM.
Ozzy n'a jamais eu d'animal de compagnie. Il a toujours bien aimé les chats cependant, se souvient d'une époque où il s'occupait d'un qui errait dans les rues de son quartier et avec qui il partageait de temps à autres ses sandwichs jambon-fromage. Il se souvient également du jour où ce chat a cessé d'apparaître, probablement parce qu'il était trop occupé à faire le mort sous les roues d'une voiture. Depuis, Oz a toujours refusé d'en avoir un pour lui. Il a connu son premier deuil avec ce chat, a ressenti ce qu'il aurait dû ressentir quand il a perdu sa mère mais qu'il était trop jeune que pour pouvoir éprouver quoi que ce soit. Et pourtant, après cette promesse de ne jamais avoir à s'occuper d'un autre animal, le voilà qui marche en direction d'un supermarché dans le but d'acheter un sachet de croquettes. Il y a ce pauvre félin qui vient parfois miauler à sa fenêtre, un chat à l'oreille gauche trouée et dont le pelage est rempli de trous. Il est mince, un peu moche, trop amoché que pour être adopté. Ozzy l'a laissé entrer un jour chez lui et depuis, le chat revient le saluer quand il n'a nul part d'autre où manger. Il a fini par l'appeler Styx, parce que c'est court et que ça lui va bien. En chemin vers le supermarché, Ozzy ne peut s'empêcher de s'arrêter devant la vitrine d'un magasin de musique. Lui qui a toujours aimé jouer du piano, il se surprend parfois à rêver qu'il effleure du bout des doigts les touches du dernier modèle. Il a le sien pourtant, un vieux piano immense qui prend toute la place dans son salon et qui doit avoir plus de quarante ans, au moins. Celui derrière la vitrine est plus petit mais plus brillant, plus neuf, certainement mieux accordé. Rapidement ramené à la réalité par le fait qu'il n'a pas l'argent nécessaire et qu'en plus, son piano lui convient très bien, Ozzy finit par détourner le regard de l'instrument. Il s'apprête à reprendre son chemin mais brusquement, on lui fonce dedans en lui criant des mots qu'il ne comprend pas tout de suite. Alors qu'il pense d'abord à un simple accident entre deux personnes trop distraits que pour regarder devant eux, il finit cependant par reconnaître les traits ben trop familiers de la brunette qui agit comme une tempête devant lui. Merde, Lou. Encore une fois, Ozzy va devoir faire semblant d'avoir un minimum d'empathie pour lui faire croire que oui, il est désolé et qu'en effet, il n'est rien d'autre qu'une enflure pour l'avoir laissée tomber. En réalité, ça fait un moment déjà que Lou a quitté les pensées d'Oswald. « J'suis aussi ravi de te revoir, Lou. » Il ne devrait pas jouer à ce jeu-là, du moins pas avec elle. Un connard peut-être, mais il lui arrive d'avoir des scrupules. Malheureusement pour elle, c'est bien souvent envers les mauvaises personnes. Ozzy, il a jamais vraiment compris comment les sentiments humains fonctionnaient. Y a eu personne pour lui apprendre, personne pour lui dire comment gérer une colère trop intense ou comment agir face à une fille sans passer pour un crétin. Il a toujours eu du mal à être empathique, à comprendre la peine de l'autre, ou même à en avoir quelque chose à faire. Pauvre Lou, n'empêche. Elle n'aurait pas dû tomber sur lui, elle méritait mieux ça quand même. Quoi qu'au final, il ne se souvient plus de si ils ont vraiment pris le temps d'apprendre à se connaître elle et lui. « Je me suis pas servi de toi, c'est pas comme si t'étais pas consentante, » réplique-t-il pour se défendre avant de comprendre que clairement, ce n'est pas la bonne façon de faire. Elle continue de déverser sa colère sur lui et évidemment, Ozzy la laisse faire et encaisse. Jamais il n'a frappé une fille, jamais il n'a eu de comportement de violent. Enfin, presque jamais. Sauf que la gifle, c'est le geste en trop. Après avoir poussé un soupir, il attrape le poignet de Lou afin d'éviter qu'elle ne lève une nouvelle fois la main sur lui. « C'est bon, t'as terminé ? Je veux bien être un connard, tout ce que tu veux, mais quelqu'un va finir par appeler les flics si tu continues à te déchaîner sur moi. » Son ton est froid, cassant même. Il défait son emprise autour du poignet de Lou et passe une main dans ses cheveux, un brin mal à l'aise face à cette situation. « Écoute, je suis désolé ok ? J'avais juste des trucs à faire chez moi, en Allemagne. C'était... important. » Ce n'est qu'un demi mensonge, Ozzy a vraiment été forcé à agir d'une manière qu'il aurait préféré éviter de faire. Dire adieu à son alcoolique de père, par exemple.


I can't confront you, I never could do. That which might hurt you, So try and be cool When I say This way is a water-slide away from me That takes you further every day. So be cool. Say it ain't so, Your drug is a heart-breaker. 

Revenir en haut Aller en bas

Line up the bottles, line up the models, we gonna forget everything ✻ OZZY

SCREW DESTINY :: the city of cap harbor :: Middlenton commercial
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération