Line up the bottles, line up the models, we gonna forget everything ✻ OZZY

 :: the city of cap harbor :: Middlenton commercial
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ I'M A SPECIAL KIND.
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 16/02/2018
›› Commérages : 220
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Selena Queen Gomez
›› Schizophrénie : Cameron Thompson (Dylan O'brien), Shane Hollister (Jack Falahee), Jaxson Hamilton (Jesse Lee Soffer), Ryan Oakley (Chris Wood), Mia Smith (Ashley Benson), Alec Winterfell (Luke Mitchell), Matthias Di Lazio (Matthew Daddario), Sebastian Pryce (Cole Sprouse), Logan Pierce (Dacre Montgomery)

Line up the bottles, line up the models, we gonna forget everything ✻ OZZY ✻ ( Ven 27 Avr - 12:43 )

Line up the bottles, line up the models, we gonna forget everything ✻✻✻ Cinq. C'est le nombre de sac de shopping qu'elle tient autour d'elle, la brune. Cinq, c'est aussi le nombre de passage qu'elle a fait au starbucks. A chaque fois la même chose : un thé glacé. C'est juste un goût différent. Elle s'en fou de l'argent qu'elle dépense, Lou, c'est pas sa carte de crédit; Y'a pas de plafond et son très cher papa lui avait dit de se faire plaisir. A défaut de pouvoir venir la voir et de pouvoir partager un moment à deux, il lui avait tendu le saint Graal. Elle avait pas attendu plus longtemps, l'avait pris et lui avait craché au visage son venin. Un jolie : elle est belle ta promesse d'établir un lien entre nous. Puis elle avait filé et là voilà maintenant entrain de faire la queue pour un nouveau thé glacé. Elle patiente, non s'en être exaspérée par cette attente interminable. Urgh. Elle allait commettre un meurtre si elle n'avait pas dans les mains son gobelet d'ici deux minutes. Elle avait besoin de sa dose de sucre, et rapidement ! Alors, pour essayer de faire passer le temps plus vite, elle ouvre instagram sur son portable et met quelques likes sur certaines photos. Elle sourit même devant des vidéos débiles. Néanmoins, la joie disparaît de son visage quand elle relève les yeux de son portable pour regarder en face d'elle. Elle reconnait l'homme au loin qui regarde une vitrine. Elle aurait pas pu l'oublier, ce fumier. Ni une, ni deux, elle oublie son thé glacé et elle marche bruyamment vers lui, faisant claquer ses petits talons sur le sol. « Espèce d'enculé ! » Tant de violence dans un petit corps comme le sien. Lou, elle cherche même pas à comprendre. Malgré les sacs qui pendent à ses bras, elle le tape sur les deux bras, le pousse. « Tu pensais que tu pouvais disparaître du jour au lendemain et pas subir ma colère ?! » Lou, elle a la rage contre lui, contre Ozzy. « T'es qu'un connard Ozzy. Tu t'es servi de moi quand j'étais naïve et seule. T'as aucun scrupule. » Lou, elle y repense souvent à cette soirée où ils se sont embrassés. Ou ils se sont cherchés. Ou ils n'ont formés plus qu'un. Mais ce qui lui reste en mémoire, c'est même pas ça. C'est le fait qu'il est eu l'idée de l'abandonner dans ce lit sans même lui dire un mot après qu'il l'avait utilisée. Qu'il est fait le mort pendant des années. Lou, elle a pas accepté ce manque de respect et elle compte bien le lui faire payer. « Je vais te réduire en bouilli ! » Parce que Lou, depuis, elle a grandit et mûri. Elle s'est forgé un caractère de cochon et elle n'a pas peur de le montrer. Elle laisse les sacs tombés sur le sol du centre commercial. Tant pis si quelqu'un lui en vole un et elle le gifle. « C'est pour ta connerie, Ozzy. Tu l'as mérite. » Et bordel, ça lui fait un bien fou de pouvoir avoir sa revanche.
✻✻✻
CODES (c) LITTLE WOLF.


Lightning and the thunder ♒︎ Just a young gun with a quick fuse. I was uptight, wanna let loose. I was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind © endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 13/04/2018
›› Commérages : 319
›› Pseudo : little bug/sophie
›› Célébrité : bill pennywise skarsgard
›› Schizophrénie : alma worrell (halston sage) & peter shacklebolt (aaron taylor-johnson)

Re: Line up the bottles, line up the models, we gonna forget everything ✻ OZZY ✻ ( Dim 29 Avr - 18:14 )

Line up the bottles, line up the models,
we gonna forget everything
EXORDIUM.
Ozzy n'a jamais eu d'animal de compagnie. Il a toujours bien aimé les chats cependant, se souvient d'une époque où il s'occupait d'un qui errait dans les rues de son quartier et avec qui il partageait de temps à autres ses sandwichs jambon-fromage. Il se souvient également du jour où ce chat a cessé d'apparaître, probablement parce qu'il était trop occupé à faire le mort sous les roues d'une voiture. Depuis, Oz a toujours refusé d'en avoir un pour lui. Il a connu son premier deuil avec ce chat, a ressenti ce qu'il aurait dû ressentir quand il a perdu sa mère mais qu'il était trop jeune que pour pouvoir éprouver quoi que ce soit. Et pourtant, après cette promesse de ne jamais avoir à s'occuper d'un autre animal, le voilà qui marche en direction d'un supermarché dans le but d'acheter un sachet de croquettes. Il y a ce pauvre félin qui vient parfois miauler à sa fenêtre, un chat à l'oreille gauche trouée et dont le pelage est rempli de trous. Il est mince, un peu moche, trop amoché que pour être adopté. Ozzy l'a laissé entrer un jour chez lui et depuis, le chat revient le saluer quand il n'a nul part d'autre où manger. Il a fini par l'appeler Styx, parce que c'est court et que ça lui va bien. En chemin vers le supermarché, Ozzy ne peut s'empêcher de s'arrêter devant la vitrine d'un magasin de musique. Lui qui a toujours aimé jouer du piano, il se surprend parfois à rêver qu'il effleure du bout des doigts les touches du dernier modèle. Il a le sien pourtant, un vieux piano immense qui prend toute la place dans son salon et qui doit avoir plus de quarante ans, au moins. Celui derrière la vitrine est plus petit mais plus brillant, plus neuf, certainement mieux accordé. Rapidement ramené à la réalité par le fait qu'il n'a pas l'argent nécessaire et qu'en plus, son piano lui convient très bien, Ozzy finit par détourner le regard de l'instrument. Il s'apprête à reprendre son chemin mais brusquement, on lui fonce dedans en lui criant des mots qu'il ne comprend pas tout de suite. Alors qu'il pense d'abord à un simple accident entre deux personnes trop distraits que pour regarder devant eux, il finit cependant par reconnaître les traits ben trop familiers de la brunette qui agit comme une tempête devant lui. Merde, Lou. Encore une fois, Ozzy va devoir faire semblant d'avoir un minimum d'empathie pour lui faire croire que oui, il est désolé et qu'en effet, il n'est rien d'autre qu'une enflure pour l'avoir laissée tomber. En réalité, ça fait un moment déjà que Lou a quitté les pensées d'Oswald. « J'suis aussi ravi de te revoir, Lou. » Il ne devrait pas jouer à ce jeu-là, du moins pas avec elle. Un connard peut-être, mais il lui arrive d'avoir des scrupules. Malheureusement pour elle, c'est bien souvent envers les mauvaises personnes. Ozzy, il a jamais vraiment compris comment les sentiments humains fonctionnaient. Y a eu personne pour lui apprendre, personne pour lui dire comment gérer une colère trop intense ou comment agir face à une fille sans passer pour un crétin. Il a toujours eu du mal à être empathique, à comprendre la peine de l'autre, ou même à en avoir quelque chose à faire. Pauvre Lou, n'empêche. Elle n'aurait pas dû tomber sur lui, elle méritait mieux ça quand même. Quoi qu'au final, il ne se souvient plus de si ils ont vraiment pris le temps d'apprendre à se connaître elle et lui. « Je me suis pas servi de toi, c'est pas comme si t'étais pas consentante, » réplique-t-il pour se défendre avant de comprendre que clairement, ce n'est pas la bonne façon de faire. Elle continue de déverser sa colère sur lui et évidemment, Ozzy la laisse faire et encaisse. Jamais il n'a frappé une fille, jamais il n'a eu de comportement de violent. Enfin, presque jamais. Sauf que la gifle, c'est le geste en trop. Après avoir poussé un soupir, il attrape le poignet de Lou afin d'éviter qu'elle ne lève une nouvelle fois la main sur lui. « C'est bon, t'as terminé ? Je veux bien être un connard, tout ce que tu veux, mais quelqu'un va finir par appeler les flics si tu continues à te déchaîner sur moi. » Son ton est froid, cassant même. Il défait son emprise autour du poignet de Lou et passe une main dans ses cheveux, un brin mal à l'aise face à cette situation. « Écoute, je suis désolé ok ? J'avais juste des trucs à faire chez moi, en Allemagne. C'était... important. » Ce n'est qu'un demi mensonge, Ozzy a vraiment été forcé à agir d'une manière qu'il aurait préféré éviter de faire. Dire adieu à son alcoolique de père, par exemple.


say it ain't so

≈ I can't confront you, I never could do. That which might hurt you, So try and be cool When I say This way is a water-slide away from me That takes you further every day. So be cool. Say it ain't so, Your drug is a heart-breaker.


Revenir en haut Aller en bas
‹ I'M A SPECIAL KIND.
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 16/02/2018
›› Commérages : 220
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Selena Queen Gomez
›› Schizophrénie : Cameron Thompson (Dylan O'brien), Shane Hollister (Jack Falahee), Jaxson Hamilton (Jesse Lee Soffer), Ryan Oakley (Chris Wood), Mia Smith (Ashley Benson), Alec Winterfell (Luke Mitchell), Matthias Di Lazio (Matthew Daddario), Sebastian Pryce (Cole Sprouse), Logan Pierce (Dacre Montgomery)

Re: Line up the bottles, line up the models, we gonna forget everything ✻ OZZY ✻ ( Jeu 24 Mai - 13:22 )

Line up the bottles, line up the models, we gonna forget everything ✻✻✻ Lou, cette tempête brune qui peut entrer en puissance dans vos vies ou juste vous effleurer. Certains n'osent pas venir la voir, de peur de se faire hurler dessus. Elle a beau avoir à peine vingt-et-un an, elle fait quand même peur. Pourtant, elle est frêle comme tout. Petite. Un air innocent sur le minois. On pourrait croire qu'elle est un ange et elle abrite cependant le diable en elle. Et malheureusement pour lui. Ozzy Ackerman en fait les frais aujourd'hui. Lou, elle dit respecter les gens et se respecter elle-même, même si parfois cette règle passe à la trappe. Alors, bien entendu, elle accepte pas qu'on lui manque de respect et Ozzy a osé faire ça. Elle débarque comme une furie devant lui, l'attaque directement.  Lou, elle est un loup en fureur, voir même un ours à ce stade là. « J'suis aussi ravi de te revoir, Lou. » Rha ! Elle bouille de l'intérieur. La colère fait partie entière de son petit corps. Elle a envie de lui dire et de lui faire tellement de chose qu'elle risquerait de finir sa vie en prison. Il a de la chance que ce ne soit pas ce qu'elle souhaite. « Je me suis pas servi de toi, c'est pas comme si t'étais pas consentante, » Mais le consentement n'a rien à faire là-dedans. Si elle avait voulu, elle aurait pu le poursuivre en justice. Non. Elle avait accepté de donner son corps à cet homme, à Ozzy, à ce qu'elle croyait connaître comme personne. Mais elle ne s'attendait pas à ce que lui ne recherche que cela. « Oh. Donc tu t'es pas servi de moi pour vider tes couilles donc ? » Un simple plan cul. Une simple fille avec les cuisses ouertes. Voilà ce qu'elle avait représenté pour lui. Une simple bouchée de pain. Il lui semblait lui avoir dit, pourtant, qu'elle recherchait quelque chose de stable. Lou, elle voulait pas se donner à n'importe qui. Ozzy ne semblait pas être n'importe qui, en plus. Pourtant, elle s'était trompé et la défaite était dure à accepter. « C'est bon, t'as terminé ? Je veux bien être un connard, tout ce que tu veux, mais quelqu'un va finir par appeler les flics si tu continues à te déchaîner sur moi. » Et ? « T'as peur d'eux ou quoi ? J'en ai rien à foutre. » Elle appellerai Adrian à la première minute de la garde à vue et il viendrait refaire le visage de ce jeune homme. Mais là encore, la brune, elle est gentille, et elle veux bien essayer de se détendre un peu parce qu'il lâche ses poignets; Mais uniquement pour ça. D'ailleurs, elle s'éloigne d'un pas de lui. « Écoute, je suis désolé ok ? J'avais juste des trucs à faire chez moi, en Allemagne. C'était... important. » Ouais ... Elle va le croire. « Va te faire foutre Ozzy ! » Elle a entendu et cru à bien trop de bobards pour croire à celui-là. « J'ai pas besoin de tes excuses, ni même de tes stupides explications. J'crois plus à rien venant de ta part. » Elle croit plus en grand chose de toute façon. « La seule chose que je sais et à laquelle je crois, c'est que ça t'a bien amusé de prendre ton pied et de te barrer ! » Il avait son numéro de téléphone, il aurait pu lui envoyer un SMS. L'appeler, même. Ça lui aurait coûté quoi ? Cinq minutes. Un simple : désolé, je peux pas rester ici. Je dois filer. Merci pour cette nuit. Non. Là, il l'avait abandonné dans ce lit, seul, froid et humide. Lou avait dû se démerder toute seule. « Mais je compte bien me venger. Je voulais juste te prévenir. » Et la vengeance a été ruminé pendant tellement longtemps qu'elle risque de faire mal. Surtout avec la rancœur qu'elle garde en elle.
✻✻✻
CODES (c) LITTLE WOLF.


Lightning and the thunder ♒︎ Just a young gun with a quick fuse. I was uptight, wanna let loose. I was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind © endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 13/04/2018
›› Commérages : 319
›› Pseudo : little bug/sophie
›› Célébrité : bill pennywise skarsgard
›› Schizophrénie : alma worrell (halston sage) & peter shacklebolt (aaron taylor-johnson)

Re: Line up the bottles, line up the models, we gonna forget everything ✻ OZZY ✻ ( Sam 26 Mai - 21:16 )

Line up the bottles, line up the models,
we gonna forget everything
EXORDIUM.
Voilà exactement la raison de pourquoi il a arrêté de perdre son temps dans des histoires de couples. Peu importe l'histoire, qu'elle soit belle ou à pleurer, ça finit toujours de la même façon. Un bordel. Quoi qu'elle a ses raisons Lou, elle a le droit de lui crier dessus et de le traiter de tous les noms d'oiseaux possibles. Ça aurait dû lui traverser l'esprit de la prévenir qu'il ne restait pas la première fois, lui qui ne savait même pas si il allait revenir un jour. Et pourtant, pendant un bref instant, il a cru que ça pourrait être différent avec elle. Non pas qu'il était un de ces types qui ne croyait pas en l'amour parce que son coeur avait été brisé trop de fois, ça n'avait rien à voir avec ces romans à l'eau de rose qui lui refilent la nausée. C'est plutôt qu'Ozzy, il a fini par se dire que c'était pas fait pour lui ces conneries là. L'amour. Trop insipide, trop monotone, il avait du mal à se voir enfermé dans une relation où chaque jour se ressemblerait et où il devrait perdre son temps à rendre des comptes pour toutes les conneries qu'il faisait. Ça marchait pas, puis elle a débarqué. Lou la sauvage, Lou et son regard ténébreux capable d'amplifier le réchauffement climatique. Elle a allumé une étincelle en lui, et c'est ça qui l'a poussé à aller vers elle. Face à ses accusations, Ozzy pousse un profond soupir. C'est vrai que ça en a tout l'air au fond, on pourrait facilement croire qu'il s'est servi d'elle pour assouvir une pulsion passagère qu'il aurait dû contenir dans son pantalon. Sauf que c'était plus compliqué que ça, un foutoir trop complexe que pour qu'elle puisse le comprendre. Ou du moins pas en étant dans cet état, pas avec des dizaines de spectateurs qui prendraient certainement parti pour elle si ils prenaient la peine de les écouter. « C'était pas mon but, vraiment. » C'est tout ce qu'il arrive à dire, quelques mots auxquels elle ne croira certainement pas. Bordel Lou, si tu pouvais lire dans sa tête en cet instant, tu comprendrais pourquoi même lui n'est pas capable de suivre ce qu'il se passe dans le monde réel. Ozzy n'a jamais cherché les coups d'un soir. Il a toujours su se passer de sexe, même si il ne disait pas non à quelques heures de plaisir de temps en temps. C'est juste que ça a jamais été une nécessité, plus un truc pour tuer le temps. Cette fois, il se retient de soupirer. « J'ai pas peur, je veux juste pas qu'on se retrouve dans la merde pour une simple histoire de... » Il s'interrompt, incapable de mettre des mots sur leur histoire. « Enfin, je préférerais qu'on garde ça entre nous. » Il sent son rythme cardiaque s'accélérer, une réaction qu'a son corps pour le prévenir qu'il est en train de perdre le contrôle de la situation. Clairement, Ozzy n'aime pas ça. Alors qu'il essaie de se justifier, Lou l'insulte à nouveau et se lance dans une tirade sur le pourquoi elle ne le croira plus, insinuant que partir lui a fait plaisir. Face à ce ramassis de conneries, il a du mal à garder son sang-froid. « Tu crois que j'avais le choix ? Bordel Lou, crois pas que tu connais tout sur moi parce qu'on a couché ensemble une fois. Y a des trucs que tu sais pas, alors arrête d'agir comme si t'avais ton mot à dire sur des sujets dont tu connais que dale. » Respire. Ça ne lui ressemble pas de perdre son calme, mais ça le rend dingue qu'elle tire des conclusions à partir d'éléments choisis à la pelle sans prendre en compte toute la situation. En même temps elle ne la connait pas, cette foutue situation. La dernière phrase qu'elle prononce lui rappelle à quel point ils sont différents, elle et lui. Faut vraiment qu'elle prenne ça au sérieux au point de vouloir se venger, bon sang. Et comment, en remplissant le pas de la porte de son appart' d'essuie-tout imbibé de pisse de chat ? « Mais merde, t'as vingt-et-un ans, t'as pas mieux à faire que de te venger ? T'es jeune, tu trouveras quelqu'un capable d'être meilleur là où j'ai échoué. Sauf si ça te permet de te débarrasser de ton envie de meurtre envers moi alors je t'en prie, amuse-toi. Venge-toi. » Il a prononcé ces deux derniers mots dans un soupir, lassé de ce jeu du chat et de la souris où elle le pousse à être la souris.


say it ain't so

≈ I can't confront you, I never could do. That which might hurt you, So try and be cool When I say This way is a water-slide away from me That takes you further every day. So be cool. Say it ain't so, Your drug is a heart-breaker.


Revenir en haut Aller en bas
‹ I'M A SPECIAL KIND.
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 16/02/2018
›› Commérages : 220
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Selena Queen Gomez
›› Schizophrénie : Cameron Thompson (Dylan O'brien), Shane Hollister (Jack Falahee), Jaxson Hamilton (Jesse Lee Soffer), Ryan Oakley (Chris Wood), Mia Smith (Ashley Benson), Alec Winterfell (Luke Mitchell), Matthias Di Lazio (Matthew Daddario), Sebastian Pryce (Cole Sprouse), Logan Pierce (Dacre Montgomery)

Re: Line up the bottles, line up the models, we gonna forget everything ✻ OZZY ✻ ( Dim 17 Juin - 18:36 )

Line up the bottles, line up the models, we gonna forget everything ✻✻✻ « C'était pas mon but, vraiment. » La brune, elle aurait pu prendre ces simples petits mots pour des excuses. Mais sa colère était tellement noir que c'était loin de lui satisfaire. Le pauvre Ozzy, s'il savait à quoi il avait affaire. Une fille de riche qui n'en a rien à faire de devoir passer sa nuit avec les policiers comme compagnie. Elle a pu rien à perdre, la Perkins. Et malheureusement pour lui, elle a les crocs bien trop sorties pour arrêter son carnage. « Bien-sûr. » Ça l'a pas empêché de la mettre dans son lit et de partir une fois sa petite commission faite. « C'est jamais intentionnel ces choses là. C'est jamais prévu. » Ca se voyait pas venir à des kilomètres qu'ils se tournaient autour que ça allait finir par un déshabillage et une montée au septième ciel. « J'ai pas peur, je veux juste pas qu'on se retrouve dans la merde pour une simple histoire de... » Une simple histoire de ? « De merde ? De gamin ? Mais vas-y, je t'en prie, dis-le, je suis plus à ça prêt avec toi. » Qu'il dise ce qu'il pense, ouvertement. Qu'il se montre honnête, Ozzy, pour une fois dans sa vie. Elle demande pas plus Lou. Elle veux juste qu'il ouvre sa gueule et qu'il dise ce qu'il a sur le coeur, comme elle le fait, de façon tout à fait attendrissante. LOL. « Enfin, je préférerais qu'on garde ça entre nous. » Elle rigole. Un rire forcé, faux. Elle rigole parce qu'elle a envie de lui en foutre une. Simplement eux deux ? Il croit vraiment que les gens autour d'eux en ont quelque chose à foutre de leurs histoires ? Non. S'ils regardent, c'est simplement pour pouvoir avoir des gossips à dire ensuite. Histoire qu'ils trouvent leurs vies passionnantes. « Ouais. Toujours aussi timide, le Ozzy, à ce que je vois. Bah désolé, je vais pas me taire et te faire plaisir ! » Manquerait plus que ça, qu'elle fasse ce qu'il lui dit. Il croit vraiment qu'elle est encore ce petit bébé d'à peine dix-huit ans qui savait pas se contrôler et qui suivait comme un mouton les autres ? Non. Lou, elle a grandit. Peut-être pas en bien, néanmoins, mais maintenant, c'est elle la cheffe de la meute de mouton. Les cartes ont changés. « Tu crois que j'avais le choix ? Bordel Lou, crois pas que tu connais tout sur moi parce qu'on a couché ensemble une fois. Y a des trucs que tu sais pas, alors arrête d'agir comme si t'avais ton mot à dire sur des sujets dont tu connais que dale. » Eh voilà. Monsieur s'énerve ! «  J'en ai rien à foutre de ta vie, ok ? Mais tu mérites que je te frappe avec un dictionnaire tout en hurlant dans tes oreilles la définition du mot : respect. » Parce qu'il ne la connait pas. Ou il ne l'a connait plus. Sa maman avait du oublier de lui préciser que ce dernier s'appliquait aussi envers les femmes, notamment celle qu'on met dans son lit. « T'étais ma putain de première fois et tu t'es permis de la gâcher comme la merde que tu es ! » Comment elle pouvait faire pour lui pardonner une telle faute, hein ? Comment ? Est-ce qu'il se rends compte de l'importance que ça a, pour une femme, sa première fois ? Alors oui, même si elle devrait passer à autre chose, la brune, elle voit rouge et elle lui promet de se venger. Elle sait pas encore comment exactement, mais elle va lui faire payer ce mauvais passage dans sa vie d'adulte. « Mais merde, t'as vingt-et-un ans, t'as pas mieux à faire que de te venger ? T'es jeune, tu trouveras quelqu'un capable d'être meilleur là où j'ai échoué. Sauf si ça te permet de te débarrasser de ton envie de meurtre envers moi alors je t'en prie, amuse-toi. Venge-toi. » Non. Il a pas de chance, son copain vient de la larguer quelques semaines plus tôt et son coeur est brisé en milles morceaux. « Vous les mecs vous êtes tous des abrutis, des cons, des connards en tout genre ! » Et pour bien se faire comprendre, elle tape de son poing libre sur le torse d'Ozzy. « JE VOUS DÉTESTE ! » Les émotions sont trop fortes, ou sa colère prends véritablement le dessus sur elle. Par chance, elle ne fait pas comme Bruce Banner, elle ne se transforme pas en grand monsieur vert #Hulk A moins que se soit le géant vert tout simplement.. Non, Lou, elle se met à pleurer et elle se laisse glisser le long de la vitrine derrière elle. « Dégage ! » Elle a pas envie qu'il la voit comme ça, abandonnant tout. « Espèce de salaud. » Son corps exprime peut-être du regret, de la tristesse et de la frustration, mais son ton et sa voix, c'est toujours de la colère.

«  »
✻✻✻
CODES (c) LITTLE WOLF.


Lightning and the thunder ♒︎ Just a young gun with a quick fuse. I was uptight, wanna let loose. I was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind © endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 13/04/2018
›› Commérages : 319
›› Pseudo : little bug/sophie
›› Célébrité : bill pennywise skarsgard
›› Schizophrénie : alma worrell (halston sage) & peter shacklebolt (aaron taylor-johnson)

Re: Line up the bottles, line up the models, we gonna forget everything ✻ OZZY ✻ ( Lun 25 Juin - 17:35 )

Line up the bottles, line up the models,
we gonna forget everything
EXORDIUM.
Sur le coup, il a l'air stupide. Il se sent stupide. La vie sans attache qu'il a toujours menée ne lui était encore jamais revenue en pleine face comme un boomerang porteur des conséquences de ses actes, et c'est pour ça qu'il se sent tellement démuni face à la furie "Lou". Il aurait dû la prévenir dès le départ, quoi qu'il était certainement trop peu sobre que pour en être capable. Il ne s'en souvient pas bien, ce n'est qu'un amas d'images floues qui tentent de refaire surface dans sa mémoire mais qui continuent de n'avoir aucun sens. Elle marque un point n'empêche, et ils pourraient continuer de jouer à ce ping-pong de piques et d'insultes jusqu'à savoir qui à raison pendant très longtemps si ils le voulaient. Sauf que ça n'avancerait à rien. Pas tant qu'elle est dans cet état, pas alors qu'elle est prête à déchaîner sa rage tout contre lui quitte à finir par en venir aux mains. Pour la première fois depuis bien trop longtemps, une lueur de ce qui ressemble à de la culpabilité brille dans les pupilles d'Ozzy. Serait-il enfin en train de regretter une de ses conneries ? Il était temps. Quel genre d'histoire ils avaient, ça il ne saurait pas le dire. Enfin, pour lui ça n'était rien d'autre qu'un flirt sur le court terme. Ça l'a toujours été, il ne savait que trop bien à quel point il était incapable de rendre quelqu'un heureux alors il s'empressait à chaque fois de partir avant qu'il ne soit trop tard. Il était plus comme un poison, plus doué pour tirer vers le bas que pour pousser l'autre vers le haut. Il pourrait lui faire un powerpoint si ça aidait Lou à mieux comprendre, mais à quoi bon vu qu'elle semble prendre plaisir à utiliser la moindre des phrases qu'il prononce pour les retourner contre lui. Respire Oswald, évite de perdre le contrôle de la situation encore une fois. Tu sais à quel point ça finit toujours mal. Il la laisse parler sans savoir quoi dire, garde le silence quand elle lui dit n'en avoir rien à caler de sa vie. Tant mieux, il est pas du genre à l'étaler devant n'importe qui, surtout pas en présence d'un public. À la place, il plante son regard dans celui de la brunette et s'émerveille devant la proportion que sont en train de prendre les événements. Si elle se met dans ces états là pour une seule et unique fois, qu'est-ce que ça aurait été si il l'avait quittée après un ou deux mois de relation ? Sa tête se retrouverait certainement en ce moment-même dans un bocal, quelque part sur l'étagère de Lou. Puis il comprend. C'était sa première fois. Est-ce qu'elle lui a mentionné ce détail avant qu'ils ne se défassent de leurs vêtements ? Ozzy n'en a pas la moindre idée. « Si t'y accordais tellement d'importance, fallait peut-être éviter de le faire avec un type que tu connaissais à peine. » Sans méchanceté dans la voix, son ton est cependant neutre et cassant. Il la sent venir cette claque qui viendra lui remettre les idées en place, ça se voit dans les yeux de Lou qu'elle brûle d'envie de le mettre à terre une bonne fois pour toutes. Alors oui il s'énerve, il s'autorise à hausser le ton une fois parce qu'elle le rend dingue avec sa petite crise de nerfs. Quand elle se met à le frapper de son poing, Ozzy réceptionne le premier coup et sent son souffle se couper. Il sert les dents, soupire, mais ne bouge pas. Il a au moins ce mérite Ackerman, jamais il ne se montrera violent envers une personne qui ne le mérite pas, fille comme garçon. Elle finit par se laisser glisser contre la vitre et éclate en sanglots. Sous cet angle, Lou ressemble à une petite fille qui n'a pas eu l'objet de son caprice. Elle a l'air si fragile, brisée en milles morceaux, si bien que ça finit par lui faire de la peine à Oz'. Il lui laisse quelques secondes mais, contrairement à ce qu'elle lui demande, il ne s'en va pas. Il est pas doué pour remonter le moral des autres, surtout pas quand il est la cause de la souffrance. Mais là, sur le coup, il a l'impression qu'il n'est pas la seule raison de pourquoi Lou se met dans cet état. Il finit par s'accroupir face à elle, se fichant des gens forcés de le contourner pour pouvoir passer. « Écoute Lou, je sais pas quoi te dire d'autre à part que... ouais, t'as raison. Je suis un salaud. Je pourrais te dire dire que je suis désolé, mais clairement ça servirait à rien. Je me suis trop emporté avec toi, j'aurais pas dû. Mais ça s'explique pas ce genre de truc, tu me plaisais c'est tout. Quoi qu'il en soit, une fille comme toi devrait pas pleurer pour un gars comme moi. Ni pour les autres connards, » dit-il, reprenant le terme qu'elle a utilisé plus tôt. « Si je peux m'excuser pour une chose par contre, c'est d'être parti sans avoir rien dit. J'ai pas l'habitude de devoir dire au revoir, je suis pas doué pour ça. Là tu dois te dire "la vache, il a vraiment rien pour lui ce gars, heureusement qu'il s'est barré au final". » Il tente de poser une main sur le bras de Lou quitte à ce qu'elle le repousse d'un geste brusque. « Alors pour ça, si au moins je peux essayer de me racheter et si tu me le permets, je suis prêt à tenter. Sauf si tu me demandes de me jeter sous le prochain bus. » C'est la seule chance qu'il se laisse pour être sympa avec elle. Soit elle accepte, soit elle refuse et il n'essayera plus.


say it ain't so

≈ I can't confront you, I never could do. That which might hurt you, So try and be cool When I say This way is a water-slide away from me That takes you further every day. So be cool. Say it ain't so, Your drug is a heart-breaker.


Revenir en haut Aller en bas
‹ I'M A SPECIAL KIND.
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 16/02/2018
›› Commérages : 220
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Selena Queen Gomez
›› Schizophrénie : Cameron Thompson (Dylan O'brien), Shane Hollister (Jack Falahee), Jaxson Hamilton (Jesse Lee Soffer), Ryan Oakley (Chris Wood), Mia Smith (Ashley Benson), Alec Winterfell (Luke Mitchell), Matthias Di Lazio (Matthew Daddario), Sebastian Pryce (Cole Sprouse), Logan Pierce (Dacre Montgomery)

Re: Line up the bottles, line up the models, we gonna forget everything ✻ OZZY ✻ ( Mar 24 Juil - 16:02 )

Line up the bottles, line up the models, we gonna forget everything ✻✻✻ « Si t'y accordais tellement d'importance, fallait peut-être éviter de le faire avec un type que tu connaissais à peine. » Y'a aucune méchanceté et colère dans la voix d'Ozzy et pourtant, Lou, elle peut pas s’empêcher de voir cette phrase comme une claque. Il a raison, le brun. Elle aurait du faire attention, savoir ce qu'elle faisait et prendre ses précautions. Au lieu de ça, elle s'est jeté sur le premier venu, n'allant pas chercher plus loin que le bout de son nez et elle s'est retrouvée déçue. C'est de sa faute, au final. Mais même si elle prends conscience de cela, la brunette, elle a bien trop d'ego pour l'affirmer et l'assumer. Alors elle continue de se plaindre, de clamer haut et fort qu'Ozzy n'est qu'un simple abruti de première. La demoiselle met tout le monde dans le même sac et elle le vit parfaitement bien. De toute façon, elle assume pas d'avoir tort et mieux vaut pas le lui dire sous peine de sanction assez blessante et virulente. Compliqué la Perkins et pas qu'un peu. C'est un rai torrent de boue qu'elle déverse à chaque fois que quelque chose ne lui convient pas. Son père en fait les frais tous les jours. Son frère a vu aussi le cataclysme qu'elle était. Elle se demande même comment, finalement, on peut réussir à l'aimer. Pourtant, faute de constater que c'est le cas. Les gens, au fond d'eux même, ils l'aiment bien, ou font tout comme. Mais cette claque, sereine et détachée, elle lui fait lâcher les vannes. Les larmes se mettent à couler quand elle a l'idiote idée de penser à Liam. Puis à Emma aussi. Elle joue avec les gens. Avec l'amour en général. Et maintenant, elle est triste et seule. « Écoute Lou, je sais pas quoi te dire d'autre à part que... ouais, t'as raison. Je suis un salaud. Je pourrais te dire dire que je suis désolé, mais clairement ça servirait à rien. Je me suis trop emporté avec toi, j'aurais pas dû. Mais ça s'explique pas ce genre de truc, tu me plaisais c'est tout. Quoi qu'il en soit, une fille comme toi devrait pas pleurer pour un gars comme moi. Ni pour les autres connards, » Facile à dire quand on arrive à se détacher des gens aussi facilement. « Tu sais pas ce que tu dis. Tu me connais même pas dans le fond. » Et elle, est-ce qu'elle le connait ? Pas vraiment. Elle n'avait fait que des suppositions. Elle n'avait fait que dire ce qu'elle pensait vrai. Lou n'a jamais cherché à savoir ce qu'il s'était passé. Elle lui avait jeté ses fautes à la gueule et ça lui avait suffit, apparemment. « Si je peux m'excuser pour une chose par contre, c'est d'être parti sans avoir rien dit. J'ai pas l'habitude de devoir dire au revoir, je suis pas doué pour ça. Là tu dois te dire "la vache, il a vraiment rien pour lui ce gars, heureusement qu'il s'est barré au final". » Ouais, pour le coup, il a raison et ça a même tendance à lui arracher un minuscule rictus : un bref sourire. « T'es con. » Au moins, ça aura eu le don de la faire arrêter de chialer comme un bébé. « Alors pour ça, si au moins je peux essayer de me racheter et si tu me le permets, je suis prêt à tenter. Sauf si tu me demandes de me jeter sous le prochain bus. » Elle pourrait lui demander ça. « Ça risquerait de faire mal au bus aussi ... » Un peu d'humour, ça fait pas de mal. « J'm'excuserai pas par contre ! » C'est pas parce qu'elle ressemble à une demoiselle en détresse qu'elle va céder à tout. Ce qu'elle a dit et fait, Lou, elle l'assume. Au moins une chose qu'elle accepte de revendiquer. « Je veux bien avouer que je me suis potentiellement bien trop énervée sur toi, cependant alors que ma colère n'était pas entièrement dirigée pour toi. » Si Liam était dans le coin au même moment, à la place d'Ozzy, elle aurait eu la même crise. « C'est juste que c'est compliqué en ce moment pour moi et que j'avais besoin de m'énerver contre quelqu'un. Mais tu méritais quand même que je m’énerve contre toi ! » Bref, elle s'excuse quand même à demi-mot, à demi-teintes la Perkins. « Si tu veux te faire pardonner, je veux bien que tu me payes un smoothie aux fruits rouges. »
✻✻✻
CODES (c) LITTLE WOLF.


Lightning and the thunder ♒︎ Just a young gun with a quick fuse. I was uptight, wanna let loose. I was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind © endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 13/04/2018
›› Commérages : 319
›› Pseudo : little bug/sophie
›› Célébrité : bill pennywise skarsgard
›› Schizophrénie : alma worrell (halston sage) & peter shacklebolt (aaron taylor-johnson)

Re: Line up the bottles, line up the models, we gonna forget everything ✻ OZZY ✻ ( Dim 12 Aoû - 17:45 )

Line up the bottles, line up the models,
we gonna forget everything
EXORDIUM.
Au final, Lou ne l'aura pas connu assez longtemps que pour réaliser que, rien qu'un peu, Ozzy a changé. C'est comme si ces derniers mois, un interrupteur s'était finalement allumé quelque part à l'intérieur de son cerveau et qu'enfin, il était capable de réaliser que ses actes avaient des conséquences. C'est nouveau chez lui, une aptitude qui lui aurait peut-être permis d'éviter de mettre la brunette en rogne même après toutes ces années. Quand il la voit se calmer, il en profite pour respirer à nouveau. Si avant l'idée de ne pas avoir le contrôle sur une situation arrivait à le faire flipper, c'est encore pire maintenant qu'il est doté d'un semblant de conscience qui lui permet de ressentir de l'empathie envers les autres. Ça doit être la faute de Rory, c'est à cause d'elle et de son abusive de soeur qu'Ozzy est à présent un peu plus humain et un peu moins frigo de congélation. Et merde, elle pleure. C'est l'alerte rouge dans sa tête, il a toujours été si minable pour faire face aux souffrances des autres. Déjà qu'il planque les siennes tapies dans son inconscient. Elle marque un point, par contre. Comme il lui a si bien rappelé plus tôt, ils se connaissent à peine. Il ne sait pratiquement rien d'elle à part les rares détails qu'elle lui a partagé des années plus tôt et dont il se souvient à peine à présent. « Peut-être, mais c'est souvent le même tableau qui revient. La fille tombe sur le mauvais gars, elle s'en veut, pas lui. On est un peu des clichés, » ajoute-t-il dans l'espoir de détendre un minimum l'atmosphère bien que ce soit totalement maladroit. S'excuser comme il est en train de le faire, il n'y aurait même pas pensé un an plus tôt. C'est qu'il commence à mûrir Ozzy, à être plus doué en société que quand il était plus jeune. Et puis, de voir Lou souffrir à ce point-là, ça lui sert le cœur à un tel point qu'il en vient à vouloir se rattraper. Elle doit le prendre pour un de ces coureurs de jupons qui ne pensent qu'à ramener le plus de filles dans leur lit alors que lui, c'est tout le contraire. Il s'éloigne de toute relation jusqu'à finir par jeter son dévolu sur une fille rencontrée par hasard, une fille comme Lou. Ce petit sourire qu'elle a, bref rictus après l'avoir affectueusement qualifié de con, ça fait sourire Ozzy. « Je sais. » Et elle n'y va pas de main morte par la suite en ressentant plus d'empathie pour un bus que pour lui. « Je vais pas te demander de t'excuser, je suis mal placé pour ça. » Il a déjà une image assez moche à ses yeux, pas besoin d'en plus en rajouter une couche. Il la laisse ensuite parler sans l'interrompre, se contente de hocher la tête avant de simplement hausser les épaules. « Si je peux t'être utile, sens-toi libre de te servir de moi comme punching-ball dès que t'en as envie. » À nouveau, un rictus vient étirer le coin de ses lèvres avant qu'il se ne se décale du mur sur lequel il était toujours appuyé. « Va pour un smoothie aux fruits rouge, et promis cette fois j'aurai pas de geste mal placé. » Il a sur le visage un air angélique presque crédible alors qu'il s'éloigne du magasin de musique, direction le stand de boissons le plus proche. « Je peux quand même demander ce qui te met tellement hors de toi en ce moment ? En dehors du fait de me recroiser, évidemment. » Il plonge ses mains dans les poches de son pantalon, marchant à pas lents pendant que son attention se dirige vers Lou.


say it ain't so

≈ I can't confront you, I never could do. That which might hurt you, So try and be cool When I say This way is a water-slide away from me That takes you further every day. So be cool. Say it ain't so, Your drug is a heart-breaker.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞

Re: Line up the bottles, line up the models, we gonna forget everything ✻ OZZY ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

Line up the bottles, line up the models, we gonna forget everything ✻ OZZY

SCREW DESTINY :: the city of cap harbor :: Middlenton commercial
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération