You don't need to be alone [Eliott]

 :: the city of cap harbor :: Pacific medical center
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ I'M A SPECIAL KIND.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 17/02/2018
›› Commérages : 24
›› Pseudo : Daria - S
›› Célébrité : Sarah M. Gellar
›› Schizophrénie : Lulu
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

You don't need to be alone [Eliott] ✻ ( Sam 28 Avr - 19:59 )




YOU DON'T NEED TO BE ALONE

Julie & Eliott

Dans son métier, le plus souvent, Julie restait en coulisse. Elle se présentait à une famille donnée, afin que celle-ci connaisse le visage de celle qui allait mener une opération importante sur leur proche, puis s’effaçait en bloc opératoire pour faire son travail. En raison du peu de médecins spécialisés en neuroscience comme elle, la blondinette avait aussi commencé, depuis quelques années, à suivre des patients sur le devant de la scène, et pas seulement en coulisse. N’ayant pas d’opération majeure aujourd’hui, Julie avait d’ailleurs convenu d’un rendez-vous avec l’un d’eux, qui ne devrait pas tarder. Eliott James. Elle remettait de l’ordre dans ses dossiers quand elle fut appelée à l’accueil de bon matin. Le dossier de son patient sous le coude, Julie pressa le pas vers la salle d’attente. Un sourire illumina son visage lorsqu’elle le reconnut, et qu'il se leva d’un des sièges. Eliott pouvait se targuer d’être pris en charge en temps et en heure, les retards étaient bien courant à l’hopital habituellement… quoiqu’un peu moins en matinée. « Bonjour Eliott, comment allez-vous aujourd’hui ? » demanda t-elle en lui serrant chaleureusement la main. La première fois qu’il était venu, Eliott avait passé des tests neuropsychologiques qui n’avaient pas laissés grand doute sur sa maladie, que l’IRM était venu confirmer. Le pauvre homme était bien trop jeune pour ce qu’il couvrait. Contre l’Alzheimer, on ne pouvait pas grand chose, surtout à ce stade… Julie lui avait tout de même recommandé de faire du sport tous les jours, de bien manger, de stimuler son cerveau par des activités intellectuelles, bref, toutes ces actions susceptibles de ralentir la progression de la maladie.

La chirurgienne l’accompagna devant la salle IRM, où Eliott serait pris en charge par le médecin spécialisé. « Je vous retrouve après », promit-elle en posant une main encourageante sur son épaule. Julie s’éloigna et rejoignit son propre bureau. Elle y mit un peu d’ordre, classa des dossiers. Une bonne vingtaine de minutes plus tard, elle consulta ensuite en détails les données envoyées par le service IRM depuis son ordinateur. Peu de temps après, Eliott revenait, accompagné d’une infirmière qui lui ouvrit la porte, puis la referma derrière lui en partant. « D’après vos résultats, votre état est resté stable. Y a t-il des expériences ou des symptômes dont vous voudriez me faire part ? », ajouta t-elle en relevant le regard vers lui, soucieuse. Elle l'invita cordialement à s'asseoir d'un signe de la main. « La dernière fois que nous nous sommes vu, je vous ai suggéré de tenir un journal. L’avez-vous commencé ? » N’aimant pas vraiment la position formelle qu’était celle d’être derrière un bureau, Julie se leva et le contourna. Ils entraient dans un sujet bien moins médical de toute façon. La blondinette prit place sur la deuxième chaise côté patient, là où aurait pu se tenir un membre de la famille d’Eliott s’il l’avait souhaité. La belle préférait être à côté des gens plutôt que le face à face, surtout avec les patients. Cela les faisait sentir qu'elle était de leur côté. « Vous n’êtes… toujours pas accompagné lors de vos visite. Votre entourage est au courant de la situation, n’est-ce pas… ? » tenta t-elle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.

❝ Family don't end with blood ❞
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 19/02/2018
›› Commérages : 38
›› Pseudo : Harmajabb-Mr.Turtle
›› Célébrité : Mr Darcy aka Colin Firth
›› Schizophrénie : Ici Tony (aka JDM), Si' (aka Ryan Gosling), Tim (aka Jon Hamm), Bri (aka Millie Bobby Brown), Nawid (aka Oscar Isaac)
›› more about me

A DROP IN THE OCEAN
›› family portrait :

Re: You don't need to be alone [Eliott] ✻ ( Ven 18 Mai - 19:33 )

You don't need to be alone
Eli & Julie
Erika n'a pas la moindre idée où je vais.
Elle pense actuellement que je suis de sortie comme d'habitude en ville pour faire ma balade matinale, m'acheter un café et me promener jusqu'au parc ou faire les courses pour manger quelque chose. Au final, je me connais, je vais finir par l'inviter à manger dans un petit restaurant, ça ne nous ferait pas de mal de toute manière. Je crois même que j'en aurai besoin, pour me changer les idées et oublier vite fait ce rendez-vous qui a eu lieu avant. Autrement dit, le passage à l'hôpital que je sais d'avance qui me minera le moral. J'espère que cela n'a pas eu des avancées trop importantes, auquel cas, j'aurais sûrement du mal à m'en remettre et à cacher cela bien sûr. Je suis plutôt inquiet depuis les premières visites et quelques événements qui ont survenus et qui pourtant, ça allait, il a été facile d'omettre le détail. J'arrive à la clinique et j'ai dû attendre quelques minutes en plus, mais je ne râle pas et reste respectueux envers les employés. Ils font ce qu'ils peuvent pour prendre tout le monde à charge, ils font ce qu'ils peuvent pour que tout le monde soit guéri au même titre. Seulement, il y a plus grande urgence que moi et j'ai franchement tout mon temps, même si dans le fond, j'espère que je n'aurai pas à attendre trop longtemps... Quand j'entends des pas, je tourne la tête et reconnait très vite la personne, mon médecin neurologue, madame Morris. Je me lève vite fait pour lui serrer la main, la poignée n'était pas trop forte, ni trop faible... J'ai appris à reconnaître certaines des personnalités rien qu'en serrant la main des gens, c'est le métier qui m'a appris ça ayant été à Wall Street un moment donné. Elle était tout de même une personne qui est assez impliquée dans son travail, j'ai entendu parler d'elle et de son frère, c'est fou qu'à la retraite, on entend parler de ces rumeurs plus facilement. " J'ai connu meilleurs jours, merci." fis-je avec un petit sourire quand elle me demandait comment ça allait et j'aurai pu lui retourner la question, mais elle me le posait sûrement en tant que médecin et n'attendait pas de réponse que nous allions à la salle de l'IRM. Le stress se faisait sentir de mon côté et je retrouve l'infirmière que j'ai déjà rencontré auparavant et le médecin. " Ok, merci." fis-je avec un faible sourire alors qu'elle me laissait. Je me retrouve seul avec le médecin et l'infirmière à suivre les indications médicales. Après avoir attendu quelques longues minutes sous cette machine qu'est l'IRM... Je n'ai jamais aimé cela, trop bruyant et encore, je n'ai pas le droit de bouger et c'est d'autant plus difficile quand on est stressé, on a cette envie de vouloir gigoter dans le fond. Au final, je n'aurai pas les résultats avant de revoir le docteur Morris... Quand ce fut fini, je pouvais me changer à nouveau et retrouvais l'infirmière que je reconnais étant la demoiselle que j'ai vu lors de la première séance après les test neuropsychologiques. On ne mit pas plus de cinq minutes pour arriver au bureau de madame Morris, je remercie l'infirmière qui ferma la porte derrière moi. Je finis par m'approcher silencieusement vers le bureau et elle m'annonce que mon état est resté stable. Je ne retins pas mon soupir de soulagement, bon, cela ne se dégrade pas aussi rapidement que je ne l'aurai cru. La prochaine fois, je devrais m'abstenir de lire les informations sur internet... Par contre, je dois avouer que je n'aime pas trop son regard soucieux, je pense qu'elle a tout de même raison dans le fond, ce n'est pas pour autant qu'il faut relâcher la garde. Je m'assieds tout en lui répondant "  J'ai failli être arrêté pour vol à l'étalage... Heureusement que la petite-amie de mon fils était également là pour régler la situation... J'avais totalement oublié que je tenais un article de vente et j'allais partir avec. Je ne m'en suis rendu compte au moment où je me suis fait arrêter..." Autrement dit, cette situation-là, je l'ai vraiment en travers. Je ne m'en remets pas que j'ai pu oublier ce détail, je me demande souvent si ce n'était pas de étourderie, mais depuis que le diagnostic est tombé, c'est plus qu'une simple étourderie...! "Euuh..." fis-je alors que je m'interrompt vite fait pour réfléchir avant de bouger un peu la tête sur le côté, signe que je ne l'ai pas vraiment fait. " Ce n'est pas un journal à proprement parlé. Au départ, je voulais commencer à écrire un journal, mais je n'aime pas trop écrire ce que je fais du jour au jour. Alors j'ai commencé à rédiger un petit peu, mais c'est vite devenu un livre. J'en ai fait douze chapitres, racontant beaucoup le passé tel dont je me souviens, un peu aujourd'hui..." fis-je en la regardant, les mains jointes par les doigts entrelacés sur mon genou. Je m'étais légèrement tourné vers elle qui s'est installé à côté de moi. Elle est la seule à être au courant de mon état de santé en ce moment. Elle me pose la question qui fâche, mais je reste silencieux pendant quelques secondes. Je me suis intérieurement mordu la lèvre et ai adopté un air plutôt embêté avant de soupirer. " Non." Une pause avant que je ne reprenne. " Je n'ai pas eu le courage de leur annoncer cette nouvelle et je ne pense pas que ce soit nécessaire..." fis-je en m'affalant contre ma chaise un peu défaitiste et je secoue la tête assez ennuyé. " Il n'est pas possible de vivre avec une telle maladie, je veux dire... C'est une pire torture que je puisse infliger à mes proches de me regarder perdre les souvenirs et n'en être plus capable de me débrouiller par moi-même." confiai-je. Après tout, je me demande si de son expérience, elle avait vu des gens bien terminer avec cette maladie, avec du soutien ou sans.
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas

You don't need to be alone [Eliott]

SCREW DESTINY :: the city of cap harbor :: Pacific medical center
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération