Into the woods [Silvia + Sam]

 :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
♚ Wilde Gang ♛
avatar
Wilde Gang


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/06/2016
›› Commérages : 1108
›› Pseudo : Dast
›› Célébrité : Norman Reedus
›› Schizophrénie : Sasha + Draven

Into the woods [Silvia + Sam] ✻ ( Lun 30 Avr - 11:45 )




Silvia + Sam
« Into the woods. »
Putain d'ex-femme ! Et merde !! Si je pouvais seulement la raisonner ... comment elle peut se laisser manipuler de la sorte par son mec actuel ?! Comment elle peut rejeter notre fille comme ça ? Je supporte pas de voir le mal que ça fait à ma gosse. Mon ex ne voit que sa raclure de bonhomme comme s'il l'avait hypnotisé. C'est lui qui l'a incité à foutre Max dehors d'ailleurs. Je vais finir par salement lui rentrer dedans à cet enfoiré ! Vraiment, pas juste le secouer comme ça m'est arrivé auparavant déjà. Mais pas sûr que ça arrange la situation, pas vrai ? Alors tu vois, plutôt que de lui rentrer dans le lard à ce merdeux, je suis là à me torcher la gueule comme un con. A ruminer et à tenter de contenir ma colère en la noyant dans l'alcool. Tu parles d'une solution ... . Bon sang, j'ai le sentiment que tout part méchamment en vrille depuis quelques temps. Je redeviens plus déraisonnable que jamais et il semble que je prenne à nouveau de mauvaises décisions, comme fréquenter de nouveau le motor club. Celui-là même dont je m'étais éloigné un temps parce que je n'aimais pas la tournure que ça prenait, le genre d'affaires dans lesquels le club se tournait. Est-ce une connerie ? Ok je ne m'implique pas vraiment jusqu'ici. Depuis que le président est malade, ça a commencé par lui rendre de plus en plus fréquemment visite. Et puis il y a eu Dylan surnommé "le môme", ce jeune comptant parmi les membres, qui fait en quelque sorte un stage avec moi au boulot. Il m'assiste, désireux de découvrir ce métier qui lui a toujours fait de l’œil. J'ai de l'affection pour ce jeune. Et force est d'avouer que j'ai réellement recommencé à fréquenter le club à force d'incitation du môme.

L’accueil est resté le même qu'autrefois même si je me fais plus l'effet d'un visiteur que d'un membre à part entière. Rester ainsi en dehors de leurs affaires parait idéal, je les revois sans m'impliquer dans quoi que ce soit de louche. Sauf que je sais pertinemment qu'un jour ou l'autre, il sera question de règlements de compte, de frictions avec d'autres MC, et ça pètera forcément comme ça arrive plus ou moins régulièrement. Et là, je serais malgré moi impliqué. Rester à l'écart dans ce genre de situation et les laisser se démerder tout seuls n'est pas franchement envisageable. Je ne suis pas un lâche. Le club demeure ce qui a été des années durant ma seconde famille en quelque sorte. Et le fait de m'avoir accueilli sans me tenir rigueur de m'en être éloigné par le passé même si je n'avais pas définitivement coupé les ponts pour autant, représente quelque chose de vraiment fort.
De toute façon, il est trop tard pour chercher à savoir si j'ai commis un impair en renouant de la sorte. Tout comme il est trop tard pour m'accorder un dernier verre.
La chienne se trouve à mes côtés, l'air dépitée, la truffe nichée entre ses pattes avant alors qu'elle est étendue sur le sol.

- Allez pepette, on sort, ça nous fera du bien.

Sérieux si la chienne pouvait arquer un sourcil carrément dubitatif, elle le ferait vu l'expression avec laquelle elle me regarde présentement. M'agenouillant un instant au sol près d'elle, je m'amuse à remuer la peau au-dessus de ses yeux pour lui donner une expression adéquate. Elle laisse échapper un gros soupir. Elle a horreur de me voir torché à ce point. Elle refuse même d'ailleurs dans un premier temps de se bouger pour sortir.

- Allez Lynch ... une petite balade.

Finalement, je parviens à la trainer dehors. Nous prenons la direction du parc plus loin. Je titube à tel point que je zig zag dangereusement au bord du trottoir, manquant d'atterrir sur le bitume plus d'une fois. Arrivés au parc, quelques lampadaires percent dans l'obscurité de la nuit.
Je relâche Lynch pour la laisser vadrouiller à sa guise, tentant de m'allumer une clope dans l'étau de mes mains placées de la sorte pour m'abriter du vent qui souffle fort ce soir.
Durant ce court laps de temps, je perds la chienne des yeux. Je commence à la chercher des yeux, rien en vue. Merde, elle m'aurait quand même pas fait le coup de se carapater à la maison en me plantant là ?!
J'appelle après elle mais rien. Je commence à prendre la direction des bois en face à la frontière du parc, c’est son terrain de jeu favori. Il y a une ouverture dans le grillage et je tente d'y passer, imaginant qu'elle a pu passer par là. Je m'accroche le jean's à un endroit dans le grillage, ce qui crée une déchirure. Bon ça s'est fait ... .
Après un instant, pas moyen de retrouver Lynch ... et on y voit bien moins sous le couvert des arbres qui dissimulent le halo de la pleine lune. Je commence sérieusement à flipper. Merde il me faut de l'aide, mon portable éclaire que dalle. Je passe un coup de fil au dernier numéro appelé dans l'historique, celui de Seth, mon cousin. Je sais qu'il ne rechignera pas à venir me filer la main quelque soit l'heure. Mais je tombe à chaque fois sur répondeur. Alors finalement, je compose un autre numéro. Dans l'idée, ma petite cousine Silvia sera peut-être encore éveillée à cette heure.
J'ai une tournée de Wilde dans mon répertoire, pourquoi je l'ai choisi elle ? Sans doute parce que finalement, c'est celle qui me jugera le moins face à mon état présent. Ouais parce que si tu veux, je suis torché comme une huitre, carrément rond comme une queue de pelle ! En fait je sais pas comment va réagir Sil mais tant pis, la tonalité résonne.


- Hey Sil ! lançais-je d'une drôle de voix à l'autre bout du combiné alors que ça décroche. Ramène une lampe torche... non ... deux ! Deux lampes torches ! lançais-je en mâchant à demi mes mots sans même expliquer pourquoi, ni ce qui se passe ni que dalle. Il faut à Silvia chercher à éclaircir la situation pour pouvoir m'arracher le contexte du truc. Aussi, je finis ainsi par mieux m'expliquer, du moins j'essaye parce qu'en fait, à part lui expliquer que la chienne s'est fait la malle et que je suis au milieu des bois ... y'a pas grand chose de clair dans mes propos.

- J'sais pas, y'a que ces foutus bois autour. Euh on était au parc avant.

Ouais mais quel parc allez-vous me dire ?!

- Bah celui vers chez moi.

Comment ça y'a une chiée de parcs aux environs de chez moi ?! Humpf ... peut-être. Bref, j'explique à peu près où ça se situe.

- Oublie pas les lampes. On y voit que dalle. Et prends pas des foutues pompes à talons sinon tu vas te ruiner les chevilles, déclarais-je en dernier avertissement.

Bon au moins tu sembles voir de quel parc il s'agit. Le seul emmerde là-dedans, c’est que je sais pas dans quel coin du parc je me trouve, j'ai marché au hasard avec la chienne et j'ai un peu la tête à l'envers si tu veux alors déjà que je capte plus grand chose, le mode GPS est carrément out pour l'occasion. Je t'ai mentionné les bois en bordure et une ouverture dans le grillage mais encore faut-il la retrouver quand tu sais que le parc est juste entouré pour les trois quarts, de forêt, qu'il est vaste et que moi je suis juste paumé au milieu parce que je me suis enfoncé à travers bois comme un con sans faire gaffe à avoir un point de repère pour revenir sur mes pas, et que je ne sais comment retrouver le foutu grillage. J'ai du pot d'avoir pu trouver du réseau pour passer un coup de fil et d'avoir assez de batterie pour que tu puisses me contacter si tu ne trouves pas l'endroit. Enfin pour le peu que je puisse aider à ce stade. En attendant, je cherche à rejoindre la frontière avec le parc, me tournant en tout sens pour choisir quelle direction semble la plus prometteuse. Je me retrouve bientôt sur une passerelle au-dessus d'un ruisseau. Quitte à se poser dans un endroit alors que je ne retrouve définitivement pas mon chemin et que je commence à fatiguer, autant m'arrêter là, ça sera plus aisé sans doute pour toi de me retrouver.

- J'suis sur une passerelle en plein milieu de ... nowhere ... déclarais-je un instant plus tard alors que je t'ai de nouveau au téléphone.

©️ 2981 12289 0


ALWAYS NEED TO MOVE, CAN'T STAY HOME.
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
♚ Wilde Gang ♛
avatar
♚ Wilde Gang ♛


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 21/04/2018
›› Commérages : 807
›› Pseudo : MAD
›› Célébrité : Carlson Young
›› Schizophrénie : Callen, ce psychopathe.

Re: Into the woods [Silvia + Sam] ✻ ( Dim 27 Mai - 13:45 )

You need me. Don't you ?
_____Cela faisait quelques heures que l'astre solaire s'était échappé de la surface de la terre afin de laisser place à la noirceur de la nuit. Deux heures étaient passées depuis que Silv était rentrée chez elle. Peut-être même trois, ou quatre. A vrai dire, elle ne les comptait pas, bien trop préoccupée à se changer les idées. C'était une journée Ô combien banale que la jeune femme venait de vivre et elle n'avait maintenant qu'une seule envie : se détendre, jouir de son temps libre et surtout profiter de sa tranquillité. Avec une famille aussi nombreuse que la sienne, il était parfois difficile de se retrouver seule, et de pouvoir entendre ne serait-ce que le silence s'exprimer. C'était quasiment impossible, surtout chez les Wilde. Sil appréciait fortement leurs réunions de famille, ces moments passés ensembles - même lorsque Malik se trouvait dans les parages - mais la blonde chérissait d'autant plus cette solitude que lui offrait le fait de vivre seule. En quittant le domicile familial, la petite Wilde avait eu beaucoup de mal à trouver ses repères, ses habitudes, dans une nouvelle demeure aussi grande. Depuis son adoption, Sil n'avait jamais réellement quitté son père, ses frères ou même sa sœur. Ils étaient son pilier, ceux grâce à qui Silvia était encore là aujourd'hui.

_____Confortablement installée sur son canapé, Sil Wilde tournait les pages de son roman. Elle lisait chaque ligne de ce dernier, les dévorait même. Un verre de vin rouge posé sur la table basse, Silv avait rêvé d'un tel instant depuis des jours. Quelle joie, dès lors, de pouvoir apprécier cet instant de répit, loin de tout et de tous, y compris de sa famille. La jeune entrepreneuse appréciait cet instant de calme, tout en se délectant de son élixir préféré. Pourvu que son téléphone ne vibre pas maintenant, que ce moment ne prenne pas déjà fin. Un verre, et puis deux suivirent. Sil tournait continuellement les pages de son roman, passant ainsi les chapitres. Elle avait piqué ce roman dans la bibliothèque de sa grande soeur Erz. D'ailleurs, Silvia ne s'amusait pas seulement à piquer les livres de sa grande soeur pour occuper son temps libre une fois chez elle. Non, loin de là. La plus jeune des deux femmes lui piquait tout. Absolument tout. Combien de fois Erza avait surpris Silv perdue dans sa garde-robe, ou dans sa salle de bain ? Les deux femmes avaient arrêté de compter. Cela avait beau exaspérer Erza parfois, Sil ne pouvait s'empêcher de lui emprunter une ou deux affaires de temps à autre. La vérité, c'est que même si la jeune Wilde pouvait s'offrir tout ce qu'elle désirait, piquer les affaires de sa grande soeur, c'était mieux. Sans doute parce que c'étaient les affaires d'Erz, et que Sil l'aimait. Plus encore, Sil aimait embêter sa grande soeur. Elle avait été à bonne école, avec des frères aussi taquins que Lucas et Andy. Oui, c'était de leur faute à eux, si elle agissait ainsi.

_____Allongée sur son canapé, Sil s'était laissé kidnapper par cette divinité des rêves prophétiques, plus connue sous le nom de Morphée. La fatigue de la semaine avait fini par se faire ressentir, si bien que Silv s'était endormie sans même prendre le temps de rejoindre ses draps. Le livre posé sur son ventre, la jeune Wilde semblait si paisible. Pourtant, il n'en n'était rien intérieurement. Sil était tout bonnement plongée dans un énième cauchemar et ce n'était pas la première fois. Elle le connaissait par coeur. Sil savait comment cela commençait, et comment cela allait se terminer. C'était toujours la même chose, toujours le même combat. Ce rêve n'avait rien de joyeux, c'était ce qu'elle disait souvent "les emmerdes arrivent". Mais ce qu'elle n'avait toujours pas compris, c'est que ce rêve était relié à son passé. Elle n'avait jamais fait le lien, entre une ancienne vie, et ce qui la hantait.

_____Une, ou peut-être deux heures, étaient passées lorsque Sil se réveilla brusquement. Tirée de son sommeil agité par la sonnerie de son téléphone, la jeune femme se précipita pour attraper ce dernier et décrocher. Elle n'avait pas vraiment percuté qui était l'auteur de cet appel, elle avait juste vu quelques lettres s'afficher, tout au plus. Peinant à se réveiller correctement en l'espace de si peu de temps, Sil soufflait longuement. La jeune femme reconnut la voix de Sam, qui avait l'air d'avoir un peu abusé de la bouteille.


- Hey Sil ! Ramène une lampe torche... non ... deux ! Deux lampes torches !
- Sam ? Mais qu'est-ce qu'il se passe ? T'as bu ? T'es ou ?
- J'sais pas, y'a que ces foutus bois autour. Euh on était au parc avant.
- Mais quel parc Sam ? Il y en a pleins à travers la ville.



_____Mordant sa lèvre inférieure, Sil soupirait une seconde fois. Dans quelles emmerdes s'était encore fourré celui qu'elle considérait comme son oncle, un frère ? C'était une très bonne question, à vrai dire. Silvia tentait de comprendre ce que lui disait Sam, essayant d'éclaircir la situation. Ce que comprit bien rapidement la jeune femme, c'est qu'elle allait devoir venir le chercher. Du moins, essayer de le trouver tout d'abord. Sil le savait déjà : ce n'était pas gagné. Surtout si Samuel était.. Bourré.


- Bah celui vers chez moi.
- Tu sais très bien qu'il y a pleins de parcs autour de chez toi. Ce n'est pas ce qu'il manque.
- Oublie pas les lampes. On y voit que dalle. Et prends pas des foutues pompes à talons sinon tu vas te ruiner les chevilles, déclarais-je en dernier avertissement.
- Bon, bouge pas. J'viens te chercher. J'pense savoir ou tu te trouves. TU NE BOUGES PAS SAM.



_____Sil raccrochait instantanément en laissant tomber son téléphone. La jeune femme prit une longue inspiration, se demandant encore ce qu'avait pu foutre Sam pour se retrouver là, perdu, il ne savait trop où. C'était du Samuel Hemsworth tout craché ça ! Par chance, ayant toujours vécu dans le coin, Sil connaissait à peu près bien la ville. Elle connaissait les différents parcs ou se rendait habituellement Sam avec sa chienne. Sil n'avait plus qu'à aller se changer - toujours habillée d'une robe en l'instant présent - pour partir à la recherche de son cousin.

_____Presque une demie-heure plus tard, et sans doute par chance, la jeune Wilde se garait devant le dit parc. Elle ne perdait pas un instant pour quitter son véhicule, torches en main, téléphone dans la poche de son jean. Très rapidement, néanmoins, elle finit par l'attraper pour pouvoir appeler Sam. Elle avançait à travers le parc, s'éclairant avec ces torches trouvées précédemment dans son garage. La nuit était tombée depuis longtemps, Sil ne voyait pas grand chose. Tout semblait mort, éteint, un peu comme dans son cauchemar. Pourtant, Sil n'était pas décidée à reculer, à faire demi-tour. Elle n'avait d'autre choix que de venir aider Sam, comme la réciproque serait arrivée si jamais la blonde avait eu besoin de l'aide de son acolyte.

_____Sil s'enfonçait davantage dans cet immense parc, bien trop immense à son goût. Elle priait intérieurement pour ne tomber sur personne d'autre que son cousin. A vrai dire, l'endroit n'était pas très sûr, tout pouvait arriver, surtout la nuit.


- Sam ? Je suis là. J'te vois toujours pas, t'es ou ?
- J'suis sur une passerelle en plein milieu de... nowhere..
- J'vois ! J'arrive, bouge pas.



_____Dès lors qu'elle raccrochait, Silvia se précipitait en avançant vers cette fameuse passerelle. Sil connaissait ce parc, elle s'y était déjà rendu de nombreuses fois en compagnie de Seth, ou encore de Lucas et Erza, lorsqu'ils étaient plus jeunes. Cela faisait longtemps, d'ailleurs, que la blonde n'y avait pas remis les pieds. Pourquoi ? Telle était la question. A vrai dire, Sil n'avait pas prit l'occasion de le faire, tout simplement.

_____Et puis, elle finit par parvenir à retrouver cette passerelle.

_____Il était là, calme, assit au milieu.

_____Sil venait alors le rejoindre, et s'asseoir près de lui.


- Sam ! Qu'est-ce que tu fous là ?! Viens, on rentre.



Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
♚ Wilde Gang ♛
avatar
Wilde Gang


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/06/2016
›› Commérages : 1108
›› Pseudo : Dast
›› Célébrité : Norman Reedus
›› Schizophrénie : Sasha + Draven

Re: Into the woods [Silvia + Sam] ✻ ( Lun 28 Mai - 23:30 )





Silvia + Sam
« Into the woods. »
Comme s'il fallait compter sur moi pour que je reste bien tranquillement à attendre, je me paume après le coup de fil, après m'être enfoncé à travers bois comme un con sans point de repère pour revenir sur mes pas. Pas de grillage en vue, que dalle, pas même la chienne. J'ai du pot d'avoir pu trouver du réseau pour passer ce coup de fil et d'avoir assez de batterie pour que tu puisses me contacter si tu ne trouves pas l'endroit. D'ailleurs je me retrouve bientôt sur une passerelle au-dessus d'un ruisseau et je m'y pose en me disant que c'est un bon point de repère pour le coup.

- Sam ? Je suis là. J'te vois toujours pas, t'es ou ?

- J'suis sur une passerelle en plein milieu de... nowhere..

- J'vois ! J'arrive, bouge pas.

Lorsque tu débarques, je suis assis sur le bord du pont, les jambes dans le vide, retenu par le garde-fou en bois décrépi qui pourrait bien céder à la moindre pression un peu appuyée.

- Sam ! Qu'est-ce que tu fous là ?! Viens, on rentre.

- What ?! dis-je les yeux écarquillés comme si j'hallucinais que tu me poses la question. Et mon chien ! Déconne pas, on va pas la laisser perdue ici sans papa !

Comment ça j'ai pas expliqué plus tôt au téléphone que la chienne s'était fait la malle ? (en plus sérieux je me demande mais j'ai la flemme de relire mon post) Bref ! en me redressant pour qu'on se mette en quête du saint Graal, je m'éloigne puis me stoppe soudain et reviens vers toi comme une balle.

- Fais câlin à tonton même si j'suis pas ton tonton mais quasi pareil, déclarais-je avec une voix qui dénote à elle seule de mon taux d'alcoolémie. Je te serre fort fort entre mes bras (ouais deux fois "fort", en plus j’ai failli mettre "gras" au lieu de bras aheum, on va croire que la joueuse est elle aussi fin gelée derrière, y'a qu'à voir la gueule du rp posté juste avant à Malik pour doublement s'interroger) Parenthèse fermée ! Promis la joueuse ferme sa gueule :x
Donc, histoire de le souligner une nouvelle fois, je te serre fort fort (aller on se la refait ? doublement fort yeah !! j'avais pas promis de me taire ? :x)
Et puis là je tilte, je me dis merde, t'es venue me trouver en pleine nuit pour secourir un poivrot comme moi, enfin façon de parler , j'suis pas alcoolique mais bref ... t'as mis ta vie en danger mine de rien parce qu'un parc la nuit, c'est pas forcément sûr. Et je réalise alors ce détail. Du coup , attention, roulement de tambour !!! Pam pam pam PAMMM !!! Et ouais t'as deviné ! Double calinoux encore !!

- Je t'aime Sillou, tu sais ça ? Rien de malsain, attention ! Mais t'es venue ici en pleine nuit pour me retrouver dans cet état alors je te le revaudrais et bref, bordel, j'suis tellement gelé que j'comprends pas vraiment où je voulais en venir. Bon concentration, chercher la chienne !

Je me mets à appeler Lynch avec toi. Je sens qu'on va en chier, au moins a-t-on des lampes désormais pour percer l'obscurité. Règle numéro un, ne pas se tordre les pieds. Règle numéro deux, trouver la foutue chienne parce qu'après ma môme, la chienne c'est ma fifille.
Tu vas voir quelle attend en fait bien tranquillement devant la maison. Elle a sans aucun doute plus le sens de l'orientation que moi.

HRP: Je certifie n'avoir été sous le contrôle d'aucune substances louches ou alcoolisées durant l'écriture de ce rp.

©️ 2981 12289 0




ALWAYS NEED TO MOVE, CAN'T STAY HOME.
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
♚ Wilde Gang ♛
avatar
♚ Wilde Gang ♛


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 21/04/2018
›› Commérages : 807
›› Pseudo : MAD
›› Célébrité : Carlson Young
›› Schizophrénie : Callen, ce psychopathe.

Re: Into the woods [Silvia + Sam] ✻ ( Mar 29 Mai - 0:22 )

You need me. Don't you ?

- Sam ! Qu'est-ce que tu fous là ?! Viens, on rentre.
- What ?! Et mon chien ! Déconne pas, on va pas la laisser perdue ici sans papa !
- On va la chercher, avant de rentrer Sam. T'inquiètes pas !



_____Sil s'était assise aux côtés Sam, tout en se demandant depuis combien de temps il pouvait être là. Plusieurs heures, ou moins ? Telle était la question. Sil avait remarqué cette précipitation dans la voix de Sam, cette inquiétude vis-à-vis de sa chienne. Ce peu d'assurance, mêlé à cette légère odeur d'alcool, faisait comprendre à Silvia que son oncle était ivre. Ce n'était pas la première fois qu'elle le voyait ainsi - merci les fêtes de famille - mais elle priait toujours pour que ce soit la dernière fois. Il était drôle, bourré, Sam, mais sa santé importait davantage à la petite blonde. Dès lors ou Sam se redressait tant bien que mal pour partir à la recherche de sa chienne, Sil sautait sur ses pieds. Il était hors de question qu'elle le laisse seul pour la suite de cette escapade. Les aventures Hemsworth & Wilde se faisaient à deux ou ne se faisaient pas ! Et puis à tous les coups, Sam ne ferait que se perdre davantage s'il osait s'aventurer plus longtemps seul dans cet immense et sombre décor. Sil commençait donc à suivre Sam, son Sam, lorsqu'il se stoppait et se retournait tout aussi brusquement qu'il avait cessé sa marche.


- Quoi ? Qu'est-ce qu'il y a Sam ? S'interrogeait soudainement Sil à l'attention de son oncle, ou de son cousin.. Du  membre de sa famille.
- Fais câlin à tonton même si j'suis pas ton tonton mais quasi pareil.


Plutôt surprise par cet élan d'affection soudain, la jeune Wilde ne pouvait néanmoins pas refuser une étreinte à son oncle. D'ailleurs, elle n'avait même pas eu la possibilité d'ajouter quoi que ce soit, que Sam lui avait déjà sauté dessus. Il avait attiré Sil dans ses bras. Sans doute était-il en manque d'affection ? L'alcool avait cette fâcheuse tendance à exacerber les sentiments, les pensées, ce que l'on pouvait ressentir vis-à-vis de quelqu'un ou d'une situation. Heureusement pour Sam, Sil était de nature tactile et douce. Elle serrait alors le brun contre son petit corps. Sans talons, la blonde était soudainement beaucoup plus petite, et davantage face à son oncle. Après quelques secondes, Wilde reprenait la parole.


- T'es sûr que ça va Sam ?
- Je t'aime Sillou, tu sais ça ? Rien de malsain, attention ! Mais t'es venue ici en pleine nuit pour me retrouver dans cet état alors je te le revaudrais et bref, bordel, j'suis tellement gelé que j'comprends pas vraiment où je voulais en venir. Bon concentration, chercher la chienne !
- Je t'aime aussi Sam, n'en doute jamais. Et je sais que ce n'est pas malsain, arrête de dire des bêtises ! Je viendrais toujours pour toi, n'importe ou. Tu l'sais ça ? Tu n'as pas à me le devoir en retour.



Suite à ses mots, la jeune adulte affichait un doux sourire. Ils avaient beau savoir que Sam n'était pas tout à fait dans son état normal, Sil savait que ses mots étaient sincères. Après leur longue étreinte, ils se remettaient alors en route, s'éclairant à l'aide des lampes de poches apportées par Sil. Elle n'y voyait pas grand chose à vrai dire, mais au moins ils étaient deux et ils auraient sans doute beaucoup plus de chance de retrouver la chienne de Sam ainsi. En même temps Sil tentait de veiller sur son oncle. Il ne manquerait plus qu'il arrive quelque chose. Tandis qu'ils avançaient en appellant Lynch à plusieurs reprises, Sil finissait par se tourner vers Hemsworth. Elle tentait de ne pas l'éblouir avec sa lampe torche.


- Sam, pourquoi t'es sorti à cette heure-ci, alors que t'as bu ? demanda-t-elle, curieuse, à Sam.



Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
♚ Wilde Gang ♛
avatar
Wilde Gang


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/06/2016
›› Commérages : 1108
›› Pseudo : Dast
›› Célébrité : Norman Reedus
›› Schizophrénie : Sasha + Draven

Re: Into the woods [Silvia + Sam] ✻ ( Jeu 31 Mai - 11:21 )





Silvia + Sam
« Into the woods. »
Tandis que nous échangeons une longue étreinte, tu m'indiques que je n'ai pas à me sentir redevable, après tout c'est la famille. Nous nous remettons alors à marcher, soucieux de retrouver la chienne. Tandis que les faisceaux de nos lampes torches parcourent l'obscurité, je vais d'un pas incertain et lent en faisant gaffe là où je mets les pieds. Autant éviter les chutes. Tu attires mon attention entre deux appels après Lynch.

- Sam, pourquoi t'es sorti à cette heure-ci, alors que t'as bu ?

Il n'y a pas la moindre once de reproche dans ta voix, juste une pointe de curiosité et sans doute d'incompréhension. J'imagine surtout que ce que tu aimerais savoir, c'est pourquoi j'ai autant bu au fond. Mais je ne veux pas t'embêter avec mes soucis qui te causeront du mouron inutilement et qui n'arrangera rien pour autant. Et puis si je t'en parle, tu te feras forcément du soucis pour Max et j'imagine que tu iras la trouver pour la soutenir plus que tu ne dois sans doute déjà le faire s'il vous arrive de vous voir. Max ne me dit pas toujours si elle a vu ses cousins cousines, aussi je ne sais pas si vous vous êtes vues récemment. Et si tu vas la trouver, ma môme pourrait d'ailleurs comprendre que moi-même ne vais pas forcément bien de voir combien cette histoire avec sa mère la détruit même si elle reste la tête haute et n’en montre quasiment rien.
Bref, après un instant plongé ainsi dans mes réflexions, je finis par te répondre.

- Pour prendre l'air et profiter d'une balade avec la chienne, répondais-je tout simplement sans m'étaler.


©️ 2981 12289 0




ALWAYS NEED TO MOVE, CAN'T STAY HOME.
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
♚ Wilde Gang ♛
avatar
♚ Wilde Gang ♛


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 21/04/2018
›› Commérages : 807
›› Pseudo : MAD
›› Célébrité : Carlson Young
›› Schizophrénie : Callen, ce psychopathe.

Re: Into the woods [Silvia + Sam] ✻ ( Lun 4 Juin - 12:02 )

You need me. Don't you ?

- Sam, pourquoi t'es sorti à cette heure-ci, alors que t'as bu ?
- Pour prendre l'air et profiter d'une balade avec la chienne.

La curiosité et l'incompréhension animaient la jeune femme. Tandis qu'elle avançait toujours, elle repensait soudainement à bien des choses. Des souvenirs passés, pas forcément joyeux. Était-ce le fait d'être perdue en pleine forêt qui la rendait ainsi ? Pourtant, en compagnie de Sam, Sil savait que tout allait bien et que cela serait ainsi jusqu'à ce qu'ils se quittent. Enfin, pour Sil du moins, car Sam avait vraiment l'air d'être mal en point, avec tout cet alcool dans le sang. Pourtant, le brun continuait à avancer. Il manquait de trébucher à plusieurs reprises, et tournait même en rond en prétendant déjà être passé par là plusieurs fois auparavant. Pas en compagnie de Silvia en tout cas. Sil essayait de se remémorer la dernière fois qu'elle s'était retrouvée aussi bourrée que Sam. Cela devait remonter à il y a plusieurs mois. Allez savoir si c'était à une réunion de famille ou avec Lucas, telle était la question.

- Lynch est souvent du genre à se faire la malle comme ça ? demandait Silv, par pure curiosité.

Il fallait dire que très rares étaient les fois ou Silv se retrouvait en pleine nuit à la recherche du chien de son oncle. Pourtant, elle n'avait pas hésité une seule seconde à bouger de son canapé pour venir aider Sam. La famille, c'était le plus important aux yeux de la blonde, alors il avait été hors de question de laisser tomber Sam. Que ce soit Sam, Erza ou Seth, et même Farell, Silv serait venue quoi qu'il arrive. Cette escapade l'avait arrachée à sa sieste, mais au final, ce n'était pas plus mal. Cette sieste n'avait été en rien reposante, bien au contraire. Au moins, Sil n'était plus seule ce soir, même si à tous les coups Samuel s'endormirait rapidement une fois les deux rentrés, et qu'il se taperait une gueule de bois le lendemain matin. Tandis qu'ils avançaient, toujours en hurlant le prénom de la chienne et en agitant leurs lampes torches pour éclairer leur sinueuse route, Sil se laissait aller à une confidence envers son oncle.

- Sam ? Je dois te dire un truc... avouait doucement la blonde, baissant un instant ses yeux.Est-ce cela la vraie vie, ou est-ce seulement un rêve ? Je viens de tuer un homme, j'ai mis un pistolet contre sa tête. J'ai appuyé sur la détente, maintenant il est mort. C'est trop tard, mon heure est venue...

En relevant son visage, la fille Wilde voyait bien que Sam ne comprenait rien à ces mots. Était-ce à cause des paroles qu'elle venait de prononcer, de ce macabre aveu, ou de cet alcool qui faisait jaillir le sang dans ses veines ? Alors que le visage du brun se décomposait, un sourire prenait place sur les lèvres de Sil. Elle se mettait alors à chanter, après avoir pouffé de rire.

- Mama, just killed a man
Put a gun against his head
Pulled my trigger, now he's dead
Mama, life had just begun
But now I've gone and thrown it all away

But I'm just a poor boy and nobody loves me
He's just a poor boy from a poor family
Spare him his life from this monstrosity
Easy come easy go will you let me go


Queen était l'un des groupes préférés de Sil, et ce, depuis sa plus tendre enfance. C'était Seth, qui lui avait fait découvrir la voix Ô combien merveilleuse de Freddie Mercury. Jamais Sil n'avait pu voir ce dernier, mais sa voix continuait à la bercer bien des années après sa mort. Sil avait trouvé cette idée drôle, de chanter les paroles de cette musique qu'elle affectionnait tant et dont elle connaissait par coeur chaque parole, chaque mot. Et voir la tête ahurie et incompréhensive de Sam avait fait rire la jeune dirigeante. Si elle avait pu, elle aurait pris une photo de Sam, juste pour immortaliser ce moment.

Finalement, après cette brève parenthèse visant à davantage détendre l'atmosphère et oublier - ne serait-ce qu'un instant - que Lynch était perdue, Sil reprenait sa route en attirant Hemsworth avec elle. Tournant son visage de tous les côtés, Sil se montrait très observatrice et inspectait chaque recoin. Tant qu'ils ne retrouveraient pas la chienne de Sam, elle resterait avec lui à la chercher. Sil espérait seulement que Lynch n'était pas loin et qu'elle était en sécurité.

Soudainement, la lampe torche de Sil s'éteignait. Surprise, la blonde n'avait aucunement pensé au fait que cela pouvait arriver à tout moment. Secouant l'objet pour qu'il se rallume, cela était en réalité peine perdue. Un craquement, pouvant se faire entendre un peu plus loin, attirait l'attention de Silv et la faisait sursauter. Elle lançait un coup d'oeil en direction de l'endroit d'ou provenait le bruit, mais elle ne voyait rien. Brusquement, la jeune femme se tournait vers Sam.

- Merde Sam, c'est quoi ce bruit ? s'inquiétait Sil, chuchotant comme pour ne pas attirer l'attention.




Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
♚ Wilde Gang ♛
avatar
Wilde Gang


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/06/2016
›› Commérages : 1108
›› Pseudo : Dast
›› Célébrité : Norman Reedus
›› Schizophrénie : Sasha + Draven

Re: Into the woods [Silvia + Sam] ✻ ( Ven 15 Juin - 17:28 )





Silvia + Sam
« Into the woods. »
- Lynch est souvent du genre à se faire la malle comme ça ?

- Nope ... je suppose qu'un truc a attiré son attention. Ou qu'elle a voulu me punir en se taillant sans moi. Elle aime pas quand je suis rond comme une queue de pelle ... .

Nous poursuivons nos recherches mais rien. Puis bientôt, tu déclares très sérieusement que t'as quelque chose à m'avouer enfin plutôt à me confier, bref c'est pareil.
Tu me lâches alors un ovni magistral là comme ça au milieu des bois. Et quant à moi, je dois tirer une méchante tronche de dix pieds de long d'incompréhension. Pourtant y'a ce petit quelque chose qui me semble familier dans tes propos et qui me fait tiquer.
Je mets un temps, demeurant un instant sur la réflexion, totalement immobile, un bras levé en l'air comme si je tenais presque le truc et qu'on m'avait bloqué sur arrêt -image avec la fonction d'une télécommande. L'air con ? Assurément oui, mais on est plus à ça près vu mon état actuel. Ça ne peut être pire si ce n'est que je dois avoir l'air à l'ouest au centuple ce coup-ci.
Puis ça me revient au moment où tu te mets à fredonner. Putain Bohemian Rhapsody de Queen ! J'aurais été fier de dire que ça ne prend pas et que je ne suis pas assez gelé pour ne pas avoir tilté direct en reconnaissant les paroles mais force est d'avouer que j'ai eu un moment de réflexion. Un long moment ... enfin pas tant que ça, pis merde, j'ai la tête à l'envers alors ça excuse tout !

- T'as de soudaines envolées lyriques ?! m'étonnais-je alors que je me demande de fait ce qui t'as pris de soudain partir sur ce délire.

Ta lampe torche te lâche bientôt et tu sembles paniquer. La mienne, aucun problème et tu me rejoins alors, inquiète cependant d'avoir entendu un bruit qui éveille ton intérêt.

- T'emballes pas comme ça, c'est peut-être la chienne ? Elle a un certain flaire pour la musique. Mets lui un de ces musiques indigestes actuelle et elle va se carapater dans le jardin. Puis suffit de lui passer un bon truc et elle se ramène pour se poser direct à tes pieds, déclarais-je pas inquiet pour un sou.

Finalement, malgré le flippe que tu t'es pris, nous ne tardons pas à lâcher l'affaire et rejoindre ton véhicule pour retourner à la maison, me doutant qu'elle a fait le coup de rentrer sans moi. Nous nous arrêtons devant chez moi après un court trajet et la chienne est là, tranquillement assise devant le porche, fouettant l'air de sa queue de façon un brin énervée ou disons impatiente, comme si elle disait "et ben j'ai bien cru que j'allais vous attendre ... !".

©️ 2981 12289 0




ALWAYS NEED TO MOVE, CAN'T STAY HOME.
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
♚ Wilde Gang ♛
avatar
♚ Wilde Gang ♛


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 21/04/2018
›› Commérages : 807
›› Pseudo : MAD
›› Célébrité : Carlson Young
›› Schizophrénie : Callen, ce psychopathe.

Re: Into the woods [Silvia + Sam] ✻ ( Ven 15 Juin - 18:08 )

You need me. Don't you ?

- T'as de soudaines envolées lyriques ?!
- Il faut croire ! Je plaisante, je voulais juste t'embêter.

Sil était amusée par la réaction de Sam qui avait l'air complètement perdu suite à la petite blague de la blonde. C'était sans perdre un instant qu'elle reprenait sa route en compagnie d'Hemsworth, pour cesser de perdre du temps, et surtout pour ne pas le perdre lui. Après la disparition de la chienne, il n'aurait manqué plus que ça, pour que la goutte d'eau fasse déborder le vase.

Tout semblait plutôt bien parti, jusqu'à ce que - quelques mètres plus loin - la lampe de l'américaine grille. Sil détestait ça, se retrouver dans le noir, perdue. Elle n'était pas seule, mais c'était presque tout comme. Heureusement que Sam avait toujours sa lampe, sinon elle aurait paniqué à tous les coups. Sil était du genre à ne pas faire semblant. A la fois courageuse et trouillarde, forte et sensible.

-T'emballes pas comme ça, c'est peut-être la chienne ? Elle a un certain flaire pour la musique. Mets lui un de ces musiques indigestes actuelle et elle va se carapater dans le jardin. Puis suffit de lui passer un bon truc et elle se ramène pour se poser direct à tes pieds.
- Peut-être, je ne sais pas.. Cet endroit est un peu flippant quand même, tu ne trouves pas ?! Ta chienne est vraiment attirée par la musique ? Et si.. on retournait vers le parc, ou si on rentrait ? Elle est peut-être chez toi non ? Elle connaît le chemin ?

Tant de questions survenaient soudainement dans l'esprit de Silvia. Elle se stoppait quelques secondes pour respirer un bon coup, avant de reprendre sa marche aux côtés de Sam. La jeune propriétaire et son oncle décidaient finalement de faire demi-tour et de revenir en quelque sorte sur leurs pas, ou plutôt vers la voiture de Sil. La lampe torche morte dans la main droite de la blonde, elle avait passé son bras autour de la taille d'Hemsworth pour l'aider à marcher correctement. Loin d'elle était l'envie qu'il tombe et se blesse. Il allait être déjà assez mal dans quelques heures comme ça pour que d'autres conneries de ce genre lui arrive.

Une fois dans la voiture, après avoir glissé Sam du côté passager, Sil se mettait à conduire jusqu'à chez lui. Elle priait intérieurement pour que la chienne soit rentrée, et qu'ils ne l'aient pas abandonnée dans cet endroit. Sur la route, Sil veillait à ne pas rouler trop vite et jetait quelques coups d'oeil au brun. C'était une dizaine de minutes plus tard qu'ils arrivaient devant chez Samuel. Sil garait sa voiture, et quittait l'habitacle avant d'aider Sam à faire de même. C'tait en relevant son visage vers la porte d'entrée, après avoir verrouillé le véhicule, que Silv remarquait la présence de la chienne. La jeune Wilde soupirait longuement, tout en avançant. Dieu merci, il n'était rien arrivé à Lynch durant cette escapade nocturne.

- T'as tes clés Sam ? Ou tu les as encore cachées je ne sais ou ?

Une fois la porte ouverte, et les retrouvailles entre Sam et sa chienne fêtées, Sil rentrait à l'intérieur avec son oncle. Elle laissait la porte claquer derrière eux, emmenant Sam jusqu'au canapé du salon.

- T'as vraiment une sale tête, ça s'voyait pas dans le noir. Je vais m'occuper de toi.

S'empressait d'ajouter Sil à l'attention de son oncle, tandis qu'elle le fixait. Il gesticulait dans le fauteuil, alors que Lynch était à ses côtés. Vi ne se faisait pas prier pour aller chercher un verre d'eau fraîche à son oncle, qu'elle lui tendait une fois revenue en lui ordonnant de le boire entièrement.



Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
♚ Wilde Gang ♛
avatar
Wilde Gang


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/06/2016
›› Commérages : 1108
›› Pseudo : Dast
›› Célébrité : Norman Reedus
›› Schizophrénie : Sasha + Draven

Re: Into the woods [Silvia + Sam] ✻ ( Sam 16 Juin - 10:54 )





Silvia + Sam
« Into the woods. »
- T'emballes pas comme ça, c'est peut-être la chienne ? Elle a un certain flaire pour la musique. Mets lui un de ces musiques indigestes actuelle et elle va se carapater dans le jardin. Puis suffit de lui passer un bon truc et elle se ramène pour se poser direct à tes pieds, déclarais-je pas inquiet pour un sou.

- Peut-être, je ne sais pas.. Cet endroit est un peu flippant quand même, tu ne trouves pas ?! Ta chienne est vraiment attirée par la musique ? Et si.. on retournait vers le parc, ou si on rentrait ? Elle est peut-être chez toi non ? Elle connaît le chemin ?

- Flippe pas, t'es avec moi, dis-je en passant un bras autour de tes épaules, te donnant un petit coup de tête affectueux qui me fait tituber et qui t'entraine avec moi légèrement sur le côté. Raté pour l'effet ! Et ouais, je t'assure, elle a l'oreille musicale la pépète !
On décide finalement qu'en effet, il serait plus judicieux de retourner à la maison et voir si elle y est. Faisant demi-tour pour revenir sur nos pas, j'ai tendance à m'écarter de plus en plus en titubant et tu me rappelles à toi, m'entourant bientôt d'un bras autour de la taille pour m'aider à marcher correctement.
Nous retrouvons enfin la bordure du parc puis ta voiture une fois traversé celui-ci d'un bout à l'autre en direction du parking, sans cesser d'appeler après la chienne de temps à autre. Tu m'aides à monter côté passager. Pas plus d'une dizaine de minutes plus tard, nous voilà devant chez moi. La chienne est là, tranquillement assise sur le porche, fouettant l'air de sa queue de façon un brin énervée ou disons impatiente, comme si elle disait "et ben j'ai bien cru que j'allais vous attendre ... !". Et alors que tu viens m'aider à descendre, me soutenant le long de l'allée, j'attire bientôt ton attention sur la grosse pépète.

- A ton avis, je la gronde ? Regarde moi ça, et en plus elle a l'air de s'être impatientée de notre arrivée. Je rêve !

Lynch ne me fait pas spécialement la fête, elle boude visiblement toujours.

- T'as tes clés Sam ? Ou tu les as encore cachées je ne sais ou ?

- Pourquoi que je les cacherais ?! dis-je d'une drôle de voix. Je me fais l'effet d'un paysan là tout de suite. J'agite les clés sous ton nez et elles m'échappent. Lynch pousse un soupir l'air de dire que je suis décidément pas en meilleur état que tout-à-l'heure. Elle te file un gentil coup de langue sur la mimine quand tu te penches pour récupérer les clés.
Désormais installés confortablement au salon, tu me fais une réflexion.

- T'as vraiment une sale tête, ça s'voyait pas dans le noir. Je vais m'occuper de toi.

J'arque un sourcil et désigne mon visage.

- Que quoi ?! Tu comptes faire quoi pour arrnager ma sale gueule sérieux ? "Sam t'as une sale tronche, je vais m'occuper de toi" Non mais seriously ?!!

Je me mets à rire comme un fou, claquant les mains sur les genoux comme pour rythmer mon hilarité. Je vire mes pompes en me vautrant dans le fauteuil, en poussant du bout du pied sur chaque talon. Une de mes godasses voltige un peu loin et atterrit sur le coin de la tronche de la chienne qui m'adresse alors un regard semble-t-il dépité, suivi d'un soupir qui n'a d'égal que son mécontentement. Bien sonore dans le genre.
T'es témoin de la scène alors que tu me refiles un verre d'eau.

- Tu déconnes là ? De l'eau ça va rien arranger. Il me faut éponger, ramène nous un truc à grignoter dans les placards pis tiens pourquoi pas faire du chocolat chaud, ça me fait envie.

©️ 2981 12289 0




ALWAYS NEED TO MOVE, CAN'T STAY HOME.
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
♚ Wilde Gang ♛
avatar
♚ Wilde Gang ♛


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 21/04/2018
›› Commérages : 807
›› Pseudo : MAD
›› Célébrité : Carlson Young
›› Schizophrénie : Callen, ce psychopathe.

Re: Into the woods [Silvia + Sam] ✻ ( Sam 16 Juin - 17:22 )

You need me. Don't you ?

- Que quoi ?! Tu comptes faire quoi pour arrnager ma sale gueule sérieux ? "Sam t'as une sale tronche, je vais m'occuper de toi" Non mais seriously ?!!

Sil entendait son oncle rire, puis râler, mais elle ne relevait pas ses mots. Elle se contentait de se diriger dans la cuisine pour lui servir un verre d'eau et revenir vers lui. Sil aussi avait déjà subit les conséquences désastreuses et peu agréables d'une soirée bien trop alcoolisée et elle savait Ô combien cela pouvait être difficile d'y survivre une fois l'euphorie passée et même si ce n'était pas infaisable. Lorsque l'américaine obligeait le brun à prendre ce verre d'eau et à le boire entièrement, elle savait pertinemment qu'il allait râler. C'était du Sam tout craché. Il n'avait pas besoin de boire de l'eau, il était fort, il s'en remettrait bien rapidement.

- Tu déconnes là ? De l'eau ça va rien arranger. Il me faut éponger, ramène nous un truc à grignoter dans les placards pis tiens pourquoi pas faire du chocolat chaud, ça me fait envie.
- Aller merde, ne sois pas chiant. Tu bois ce verre d'eau et je te fais ton chocolat chaud et de quoi manger ensuite. Mais tu le bois. Et estimes-toi heureux que je ne te force pas à prendre un de ces comprimés pour éviter le mal de crâne. Si tu ne bois pas, il va arriver bien vite.

Sil lui donnait une légère tape en le bousculant doucement, pour qu'il se redresse. Elle lui tendait le verre d'eau en insistant pour qu'il le prenne. Sam n'avait pas l'air d'avoir envie de boire son contenant, mais la blonde savait que cela lui ferait du bien. Elle le lui donnait donc de force, croisant ses bras en le fixant longuement. Silvia savait que de cette manière, il boirait sans hésiter. Son insistance pouvait être lourde parfois mais elle ne pouvait pas s'empêcher d'agir de la sorte, étant du genre à prendre soin de ses proches plutôt que le contraire.

Tandis que Samuel buvait le verre, sans grande conviction, Sil retournait vers la cuisine. Elle commençait dès lors à sortir de quoi faire deux chocolats chauds : des tasses, du lait, du chocolat en poudre. Tout en commençant à les faire, la blonde réfléchissait à ce qu'elle pourrait cuisiner pour satisfaire Hemsworth.

- TU PRÉFÈRES DU SUCRÉ OU DU SALÉ ?.

Demandait Sil à son oncle, qui était toujours dans le salon, en élevant la voix pour qu'il l'entende. En attendant sa réponse, Sil se dirigeait de nouveau vers le frigidaire qu'elle ouvrait en grand. Il était presque vide, mais il y avait de quoi faire quelque chose. Et peut-être que Sam avait davantage de nourriture dans ses placards. La prochaine mission courses ne devrait tarder à être réalisée, sous peine de voir Sam mourir de faim, ou obliger Sil à revenir avec des plats qu'elle aurait cuisiné elle-même comme elle le faisait si souvent avec son autre oncle, Owen.



Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
♚ Wilde Gang ♛
avatar
Wilde Gang


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/06/2016
›› Commérages : 1108
›› Pseudo : Dast
›› Célébrité : Norman Reedus
›› Schizophrénie : Sasha + Draven

Re: Into the woods [Silvia + Sam] ✻ ( Lun 30 Juil - 21:04 )





Silvia + Sam
« Into the woods. »
Alors que tu soulignes que j'ai une sale tronche, ce qui au passage n'est pas étonnant au vu de mon état, ça je veux bien le croire, je m'offusque malgré tout pour la forme et surtout pour déconner. Tu te rends dans la cuisine pour finalement me rapporter un foutu verre d'eau, et autant dire que cette fois-ci, je râle vraiment.

- Tu déconnes là ? De l'eau ça va rien arranger. Il me faut éponger, ramène nous un truc à grignoter dans les placards pis tiens pourquoi pas faire du chocolat chaud, ça me fait envie.

- Aller merde, ne sois pas chiant. Tu bois ce verre d'eau et je te fais ton chocolat chaud et de quoi manger ensuite. Mais tu le bois. Et estimes-toi heureux que je ne te force pas à prendre un de ces comprimés pour éviter le mal de crâne. Si tu ne bois pas, il va arriver bien vite.

J'arque un sourcil face à tes arguments.


- Vas-y file-le..., grognais-je.

Tu me donnes une tape affectueuse mais reste bien campée, bras croisés face à moi en attendant que je vide son contenu. Et merde, moi qui comptait le filer en douce au chien. Y'a pas une plante à proximité ?

- Hep, c'est bon, j'suis pas un môme que tu gardes, me fis-je revêche.

Face à ta posture et ton expression je lâche un lourd soupir et rend les armes en avalant d'une traite avant d'esquisser une grimace.

- Hourra, elle me lâche enfin la grappe cette sale gosse ! fis-je en m'étalant dans le renfoncement du canapé tandis que tu rejoins la cuisine pour nous préparer les chocolats chauds promis.

- TU PRÉFÈRES DU SUCRÉ OU DU SALÉ ? beugles-tu depuis l'autre pièce.

- Peu importe, remplis moi la panse, femme ! lâchais-je d'un ton faussement rude en te laissant libre choix de ce que tu auras envie ou plutôt le courage de me concocter à cette heure.
Finalement, je me redresse tant bien que mal pour te rejoindre et viens t'enquiquiner pendant que tu t'affaires à préparer quelque chose de rapide.

- Comment j'abuse sérieux ! Non mais laisse tomber, tu sais quoi, on va s'envoyer des paquets de biscuits, ça fera l'affaire.

Et au final, on se retrouve ainsi un instant plus tard dans ma piaule à l'étage alors que je ressors un ou deux albums photos, la télé allumée sur un film auquel on ne prête guère attention, trop occupés à échanger quelques souvenirs de toi plus jeune alors que plus tôt, tu as remarqué une des photos de toi dans le couloir, en compagnie d'autres Wilde. Des instants immortalisés en noir et blanc et quelques photos que j'ai ressorties en voyant ton intérêt pour l'un des cadres que tu as vu, cloué au mur et qui provenait d'une série de clichés réalisés quand t'étais môme avec Erza où je vous avait fait poser toutes les deux en train de faire les andouilles sur un fond blanc et juchées sur des hauts tabourets noirs.

- Je sais pas si tu te rappelles de ça mais t'avais piqué une crise parce que vous chahutiez avec Erza et elle t'as fait glisser du tabouret sans faire exprès. Bordel les braillements que t'as poussé ! Tu m'as tué les tympans et ce qui me restait de patience ce jour-là, exagérais-je.

Je bois une gorgée de ma tasse encore fumante, posée à côté sur la table de chevet.

- T'avais quand même une meilleure gueule que maintenant ... soulignais-je rien que pour te faire enrager, en encadrant ton visage d'un mouvement circulaire tracé dans le vide. Faut pas s'étonner que je ne fasse plus de photos de toi depuis un paquet d'années.

Je te tire la langue pour souligner la plaisanterie mais me pare à toute attaque.

©️ 2981 12289 0



ALWAYS NEED TO MOVE, CAN'T STAY HOME.
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞

Re: Into the woods [Silvia + Sam] ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

Into the woods [Silvia + Sam]

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Haywood Hill Residence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération