SOFIAN ✰ Remind me to don't forget you

 :: the city of cap harbor :: The Nora's Cafe & Restaurant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ I'M A SPECIAL KIND.
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/05/2018
›› Commérages : 630
›› Pseudo : Neptune (Mia)
›› Célébrité : Alicia Vikander

SOFIAN ✰ Remind me to don't forget you ✻ ( Lun 7 Mai - 11:43 )




SOFIAN ✰ Remind me to don't forget you


Le réveil a sonné. Elle n’avait pas l’habitude de ça Sofia. Elle n’avait plus l’habitude de se lever. Et dire qu’elle avait passé son mois entier en Italie. Un mois qui lui avait fait du bien. Qui était au courant ? Personne. Sauf Jaxson. Et Matthias aussi. Elle avait besoin de ce calme avant la tempête. Comme aujourd’hui. Elle envoya valser la couverture. Dormir sur le canapé n’est pas la même option. Mais la jeune femme préférait ça. Elle s’était trouvé une admiration pour ce canapé. Et cela lui allait parfaitement. Bien qu’elle est sa chambre. Bien qu’elle est sa vie aussi. Mais bon. Elle enfila sa tenue. Une tenue sportive. Parfaite pour le matin. Surtout ce samedi matin. Elle ne travaillait pas donc elle en profitait. Son frère lui avait fait faux bond pour venir. Une urgence dans le garage. Mais bon. Elle déposa ses écouteurs. Elle mit sa musique préférée. Et elle descendit les marches à pleine puissance. Dehors le soleil tapait bien. Pourtant les neuf heures venaient de sonner. Mais elle n’en était pas mécontente. Son t-shirt bleu sera parfait au moins. Elle n’avait pas pris de veste et s’en contentera. Elle quitta son quartier. Elle courait à une vitesse constante et pourtant elle n’arrivait à s’enlever les images de cette nuit-là. Sa grand-mère lui manquait énormément. Et la voir allonger dans ce lit l’avait brisé encore plus. Bien plus qu’elle ne pensait. Elle continua de courir pour s’arrêter nette. A quelques centimètres du passage piéton. Elle souffla. Elle souffla plusieurs fois. Elle passa même sa main dans ses cheveux. Elle les attacha. Et finalement, elle passa ses mains sur son visage. « Fais chier ! » Elle ne savait même pas où est-ce qu’elle était exactement. Un endroit sans doute éloigner de son appartement. Mais elle souffla une nouvelle fois. Une devanture qu’elle connaissait. Jaxson venait souvent prendre le café à emporter ici. Donc elle traversa la porte en petite foulée jusqu’à s’arrêter. Elle déposa ses mains sur ses genoux. Le souffle lui manquait. Elle n’avait jamais couru aussi intensément. Et surtout dans ses pensées. Elle aurait pu continuer si le feu avait rouge. Et peut-être même pire. Elle humecta ses lèvres rapidement. Sa tête se tourna derrière elle. Elle n’aimait pas être seule dans la rue. Sans être réellement protéger. Mais il le fallait pour courir. Un legging avec une arme à feu. Bravo le style. Mais Sofia n’était pas du genre à se laisser faire. Non bien au contraire. Elle se retrouva alors. Bousculant cet homme. Elle le toucha rapidement au niveau du torse. Comme pour se protéger avant de découvrir son visage. Ce visage. Elle enleva ses écouteurs. « Adrian … » Lui n’était pas au courant. Il n’avait jamais été mis au courant de son départ. Ni de son arrivé. Et actuellement. Elle s’en voulait. Elle le regarda dans les yeux. Elle avait pris la fuite. Pour une raison à elle. Personnelle. Sofia n’était pas du genre à abandonner. Mais là. Elle avait besoin de calme et de temps. « Tu as l’air en forme ... » Elle sourit faiblement. C’était peut-être faux. Etre debout à neuf heures du matin. Ce n’est jamais bon signe ? ou le contraire ? Qu’est qu’elle en savait ? Qu’est qu’elle faisait déjà ? Elle était partie par peur. Elle était partie par respect aussi. Mais surtout parce qu’elle posait trop de questions. Beaucoup trop de questions sur lui. .

panic!attack
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 26/12/2016
›› Commérages : 221
›› Pseudo : HARLEEN. (Marion)
›› Célébrité : jeremy allen white
›› Schizophrénie : arya cohen (m. robbie), darcy o'faolain (e. clarke), solveig blackbird (kovalenko), bird roth-spiegelman (k. scodelario), anya arsenault (e. rossum), lola fitzsimmons (e. watson)

Re: SOFIAN ✰ Remind me to don't forget you ✻ ( Jeu 10 Mai - 13:49 )

❝ REMIND ME TO  DON'T FORGET YOU
SOFIAN ♥


« Tu sors ce soir ? » Adrian regarde son collègue qui semble d'une humeur bien plus que fêtarde et il hausse les épaules. Dans une semaine, il va entrer dans son centre, dans une semaine, il prend trois semaines de congés pour pouvoir se faire soigner et redevenir sobre parce qu'il l'a promis à sa sœur. Quelle connerie cette promesse. Il sait qu'il n' arrivera pas, il le sait, mais il va essayer. Pour elle, pour sa mère qui est là-haut et qui ne doit pas être vraiment fier du déchet humain qu'est devenu son fils. Il n'en a même pas parlé à Cassiopée, il va simplement disparaître. Comme ça, sans prévenir, sans prévenir personne. Parce qu'il ne veut pas qu'elle vienne le voir, il ne veut pas qu'elle s'inquiète. Elle n'a pas besoin de ça dans sa vie, elle n'a pas besoin d'un looser comme lui dans sa vie. Il lui dira que c'est mieux pour elle, qu'elle vaut mieux que lui, qu'il sera toujours là pour elle mais qu'il finira par la détruire, parce qu'il est comme ça, il détruit tout ce qu'il touche. Et il ne veut pas la détruire elle, elle est bien trop précieuse pour ce monde, trop précieuse et trop pure pour être détruite. « Ouais allez, mais je rentre pas tard. » Ne pas rentrer tard est un concept qu'il ne connaît pas le blond, alors quand ils finissent leur journée, il se dirige avec ses collègues au Silverlake, et les bières coulent à flot, une bière, deux, trois. Et l'alcool qui commence à lui monter à la tête. Et ils finissent dans cette boîte de strip-tease, où ils enquillent les shots comme du petit lait. Il est déjà trois heures du matin quand on leur annonce que le club ferme ses portes, mais la soirée ne s'arrête pas là. Demain il ne travaille pas, l'un de ses collègues non plus alors ils se retrouvent dans la garçonnière du type, les cigarettes et les verres s'enchaînent avec des filles qu'il ne connaît pas. Sa sale gueule cassée parce qu'il s'est battu il y a quelques jours et ses mains trouvent le corps d'une demoiselle qui ne semble pas demander son reste pour finir dans les bras d'Adrian, ce qu'elle fait évidemment. Il ne se fait pas prier le blond. Et ils s'endorment, lui son bras contre la poitrine de la malheureuse qui ne se réveillera pas à ses côtés demain. Ou plutôt dans quelques heures. Adrian n'a même pas prévenu sa sœur qu'il ne rentrerait pas ce soir, mais elle a dû s'en doutait, ça se trouve, elle n'est pas là non plus elle, ça se trouve elle est ailleurs, en train de faire la fête de son côté. Il n'en sait trop rien Adrian, il n'a que le cœur qui bat plus vite quand il imagine que le connard qui a fauché sa sœur s'en est sorti et qu'il pourrait lui briser la nuque et les deux jambes pour ce qu'il a fait à sa petite sœur. Il est tiré de ses rêveries par la sonnerie stridente qui résonne dans tout l'appartement et il se redresse dans le lit, recouvre le corps nu de la belle endormie avant de se lever et d'enchaîner sur un shot de vodka, puis un deuxième pour se donner du courage « Tu t'en vas ? » demande le collègue, une clope au bec, Adrian lui en vole qu'il glisse derrière l'oreille « Ouais, j'ai des trucs à faire. Merci pour la soirée. » Et il claque la porte quand son ami a enfin daigner ouvrir la porte à celle qui semble être sa copine. Adrian est bien heureux d'être parti sur le coup. Le soleil lui donne un mal de crâne qui pourrait lui retourner le cerveau. Il se juche de ses lunettes de soleil et descend dans la rue sans vraiment savoir où il va, où il vogue, l'alcool lui retourne encore bien trop le cerveau. Il a envie de vomir le blond, il a trop abusé encore. Il allait s'allumer sa cigarette quand il sent un poids qui se jette contre lui, il retire ses lunette de soleil et il la voit. Elle. Elle qui ne lui a pas donné de nouvelles depuis près d'un mois. Elle qui hante ses pensées. Il soutient son regard quand elle le regarde et il sent son cœur qui fait des upside down mais il mettra ça sur le compte de l'alcool « Parce que tu penses me connaître pour savoir si je suis en forme ? » demande t-il, acide. Après tout, elle est partie après avoir passé la nuit avec lui, elle est partie comme ça, sans rien demander, ne laissant que son odeur sur les draps blancs du blond et des questions dans la bouche de sa petite sœur parce qu'il était fin énervé après. « Désolé. Ouais, j'suis en forme ouais. » Ce n'est pas encore comme ça qu'il voulait répondre, mais c'est l'alcool qui parle. Neuf heures du matin, il n'a pas encore dessaoulé. Il est insupportable. « Toi ça va ? » Voilà, c'est peut-être mieux comme ça, moins brusque, moins mauvais, mais l'acidité est encore là, dans le palpitant, parce qu'il s'est prit au jeu parce qu'elle l'a touché en plein cœur quand elle est partie sans lui donner la moindre nouvelle.

©️ MADE BY LOYALS.


J'crois qu'j'suis juste un génie du mal
Mes nuits sont blanches, mes idées noires, c'est comme chaque fois qu'j'ai arrêté d'boire, et qu'les journées sont plus qu'des gueules de bois.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
‹ I'M A SPECIAL KIND.
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/05/2018
›› Commérages : 630
›› Pseudo : Neptune (Mia)
›› Célébrité : Alicia Vikander

Re: SOFIAN ✰ Remind me to don't forget you ✻ ( Mer 23 Mai - 12:03 )




SOFIAN ✰ Remind me to don't forget you


Elle aurait pu croire le contraire. Elle aurait pu croire à un rêve. Mais à peine rentrer. Il est en face d’elle. Elle s’était promis d’y aller doucement. Elle s’était promis de se faire pardonner. Mais passer cette nuit avec elle. Le quitter. C’était bien trop douloureux pour elle. Elle le regarde. Et la remarque tombe. « Parce que tu penses me connaître pour savoir si je suis en forme ? » La voix est sèche. Acide. Destructrice même. Sofia est gênée. Alors là. Elle est mal à l’aise. Elle pince ses lèvres. Ses mains se déposent sur ses hanches. Elle n’ose pas le regarder. Elle aurait aimé dire quelque chose. Mais il a repris la parole. Plus rapidement qu’elle. « Désolé. Ouais, j'suis en forme ouais. » Elle hoche la tête doucement. Elle est heureuse de l’attendre. Quelques semaines sans nouvelles. C’était horrible. Mais elle ne le laisse pas paraitre. Elle est l’ange. Elle est la beauté incarnée. Et la destruction assurée. Elle sent cette odeur. Elle la sent lui chatouiller le nez. Elle réfléchit une seconde. « Dure soirée ? » Elle ne le voyait jamais dans les rues tôt. Très tôt. Aussi tôt. Mais il faut croire que le destin fait bien les choses non ? Elle voit le malaise entre les deux. Elle voit l’attachement qui les lit. « Toi ça va ? » Elle sent sa voix s’adoucir. Elle voit qu’il est plus calme. Et finalement elle soupire légèrement. Elle n’a pas envie de tourner autour du pot. « Je suis désolée d’être partie. » Elle est sincère. Ses yeux se posent dans les siens. Il va falloir qu’elle assume. Et c’est tout de suite qu’elle le fait.   « Je suis désolée d’être partie sans rien dire, sans donner de nouvelles. » Elle s’excuse une nouvelle fois et finalement. « Je ne penserais pas que cela te ferait du mal, parce que je vois que cela t’a fait quelque chose. Et je suis sincèrement désolée. J’avais juste besoin… » Besoin de quoi ? De fuir ? De réfléchir ? De passer à autre chose. « De temps… » Elle ne sait même pas si elle est claire. Ses explications sont bizarres. Parce qu’elle ne va pas lui dire. Elle ne va pas dire qu’elle était accrochée à lui. Elle ne va pas dire qu’elle aimait passer du temps avec lui. Non. Elle n’était pas comme ça du tout. Pas du tout non. Sauf si elle allait le perdre. Mais actuellement elle essayait de le récupérer. Chose encore plus compliquée.

panic!attack
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 26/12/2016
›› Commérages : 221
›› Pseudo : HARLEEN. (Marion)
›› Célébrité : jeremy allen white
›› Schizophrénie : arya cohen (m. robbie), darcy o'faolain (e. clarke), solveig blackbird (kovalenko), bird roth-spiegelman (k. scodelario), anya arsenault (e. rossum), lola fitzsimmons (e. watson)

Re: SOFIAN ✰ Remind me to don't forget you ✻ ( Sam 16 Juin - 13:21 )

❝ REMIND ME TO  DON'T FORGET YOU
SOFIAN ♥


Il ne sait plus comment vaincre ses démons le blond, ils grouillent dans les veines, ils gagnent. Les pétards, la boisson, les filles. Voilà ce qui l'intéresse en dehors du boulot et pourtant, il ne faudrait pas. Il faudrait qu'il arrête parce qu'il a Cass, il faudrait qu'il arrête parce qu'il a Sofia aussi. Jouer sur deux tableaux comme un connard de service. Comme le connard de service qu'il est finalement. Il ne voudrait pas qu'on fasse ça à sa soeur et pourtant, c'est ce qu'il fait. Parce que la demoiselle qu'il avait dans son lit hier soir, il ne la connaissait pas et il a trahit Cassiopée encore. Ils ne se sont jamais rien promis mais pourtant, il voit ça comme une trahison. Connard chronique. Et Sofia, Sofia elle hante ses pensées. « Dure soirée ? » Adrian la regarde, l'acidité encore dans le regard, il a envie de lui dire de se casser, de tracer sa route, qu'est-ce qu'elle peut bien en avoir à faire s'il a eu une mauvaise soirée ou une bonne ? Qu'est-ce que ça peut bien lui faire alors qu'elle a disparu tout ce temps ? « Alcool, pétard, soirée normale je dirais. » Il dit ça à une policière, mais il s'en fout, la nonchalance sur la gueule, le sourire en coin sur le visage abîmé. « Je suis désolée d’être partie. « Je suis désolée d’être partie sans rien dire, sans donner de nouvelles. » Adrian la regarde, les yeux plongés dans ceux de la brune incendiaire, il se mord la lèvre inférieure. Est-ce qu'il veut y croire ? C'est lui qui sort les excuses d'habitude. C'est lui qui joue au con et qui brise les coeurs.« Je ne penserais pas que cela te ferait du mal, parce que je vois que cela t’a fait quelque chose. Et je suis sincèrement désolée. J’avais juste besoin… (...) « De temps… » Un rire nerveux s'échappe des lèvres du blond avant qu'il ne la détaille de haut en bas. Est-ce qu'elle était sincère ? Est-ce qu'elle ne disait pas ça en quête d'une rédemption quelconque. Pour soulager sa conscience ? « T'avais besoins de temps ? » Ca fait tilt dans sa tête et il la secoué négativement. Levant les yeux au ciel il reprend « De temps pour quoi ? On s'est jamais rien promis, on s'est jamais dit qu'on allait être ensemble. Du temps pour quoi exactement ? » Et il se rapproche d'elle, ses yeux dans les sien toujours, une main possessive sur sa hanche qu'il caresse tendrement avant de la retirer d'un coup « Tu peux partir un mois, six mois, j'm'en foutrais toujours autant. » Menteur, c'est l'alcool qui parle toujours pour lui. « Tu peux te taper tout les mecs que tu veux Sofia, ça me fera rien. » Et il se recule, attrape la fiole de whisky à l'intérieur de sa veste qu'il vide un peu et il la regarde en se rapprochant d'elle une fois de plus, et cette fois, la main vient se poser sur la joue et il embrasse doucement son front « Ne pars plus jamais. » Parce qu'il ne le supporterait pas, mais il n'a juste pas envie de l'avouer.


©️ MADE BY LOYALS.


J'crois qu'j'suis juste un génie du mal
Mes nuits sont blanches, mes idées noires, c'est comme chaque fois qu'j'ai arrêté d'boire, et qu'les journées sont plus qu'des gueules de bois.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
‹ I'M A SPECIAL KIND.
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/05/2018
›› Commérages : 630
›› Pseudo : Neptune (Mia)
›› Célébrité : Alicia Vikander

Re: SOFIAN ✰ Remind me to don't forget you ✻ ( Dim 17 Juin - 11:06 )




SOFIAN ✰ Remind me to don't forget you


Elle essaye. Elle essaye d'être sympa. Elle essaye d'être cool. Mais il se fout d'elle. Il s'en fout d'elle. Elle soupire. Ses bras se croisent. Sofia commence a être énervée. Elle commence à se sentir en colère. Elle se calme. Il faut qu'elle se calme. L'italienne a trop à perdre. Mais il joue avec ses nerfs. Il joue aussi facilement avec elle. Elle est dégoutée. Elle limite honteuse. « T'avais besoin de temps ? » Elle l'impression de se prendre une claque. Le tac au tac revient. « Oui de temps. » Elle répond séchement. Elle devient méchante. Elle le regarde. « De temps pour quoi ? On s'est jamais rien promis, on s'est jamais dit qu'on allait être ensemble. Du temps pour quoi exactement ? » Elle le regarde. Elle humecte ses lèvres. « Pour moi. » Mais elle commence à perdre patience. Elle est énervée. Elle commence à ressentir cette haine. Elle va le faire. Elle va oser le faire. Elle qui a horreur de ça. Ironie du sort. « Tu peux partir un mois, six mois, j'm'en foutrais toujours autant. » Et il ose. Il ose réellement le dire. « Tu peux te taper tout les mecs que tu veux Sofia, ça me fera rien. » La gifle part seule. Elle le frappe. Elle dépose sa main sur sa joue. Elle est méchante. Elle sert les dents. « Le monde en tourne pas autour de toi Adrian. J'avais besoin de temps pour moi. Et non pour toi. Je m'en fiche de ce que tu fais de tes soirées, avec qui tu couches ou avec qui tu te drogues. Je m'en tape royalement. J'avais besoin de temps pour moi, et pour ma famille, ma mère était malade. » Mensonge. Hurlement de mensonge. Bien sur qu'elle est détruire. Bien sur qu'elle a mal. Mais il l'énerve. Il la met hors d'elle. Mais elle est attirée par lui. Elle le regarde. Il prend sa fiole. Il caresse sa joue. Elle est si froide sur son visage. Elle ne bouge pas. Ses lèvres sur son front. « Ne pars plus jamais. » Un frisson traverse sa colonne vertébrale. Elle est sondée. Elle est emprisonnée de ses mains. Elle ferme les yeux une seconde. Quand elle les ouvre. Elle le regarde dans les yeux. A trois centimètres d'elle. Elle n'est pas si petite que ça. Son regard sur lui. Elle ouvre la bouche une seconde. Elle hésite parce qu'elle a peur. Elle a peur de la réponse. « Je t'ai manqué ? » Mais elle l'a dit. Parce qu'il s'est manqué attendrissant avec elle. Idiote de la vie. Elle perd son âme à ce genre de relation. Ce genre de relation bizarre. Ce genre de relation impossible. Elle ne peut pas laisser un homme rentré chez elle. Elle ne peut pas laisser un homme connaitre ses faiblesses. Parce qu'elle perdra son âme. C'est obligé. C'est prouvé. C'est obligatoire. « Je peux t'offrir un café ? Enfin un café goutte ? » Il a l'alcool dans le sang. Que voulez-vous ? Elle ne va pas le seuvrer. Elle ne peut pas le faire. Elle ne peut rien faire. Elle peut essayer. Elle perdra. Comme elle perd aujourd'hui ? Elle perd sa vie à essayer de jouer. A essayer de trouver. Ou a essayer de lui montrer qu'elle est là.

panic!attack


Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 26/12/2016
›› Commérages : 221
›› Pseudo : HARLEEN. (Marion)
›› Célébrité : jeremy allen white
›› Schizophrénie : arya cohen (m. robbie), darcy o'faolain (e. clarke), solveig blackbird (kovalenko), bird roth-spiegelman (k. scodelario), anya arsenault (e. rossum), lola fitzsimmons (e. watson)

Re: SOFIAN ✰ Remind me to don't forget you ✻ ( Jeu 12 Juil - 17:50 )

❝ REMIND ME TO DON'T FORGET YOU
SOFIAN ♥


Il sait qu'à force de jouer au con, Adrian va finir par la perdre aussi, mais il ne veut pas la perdre, elle qui avait d'abord été un stupide jeu débile pour le blond, voilà que maintenant, il s'est prit d'affection pour elle. Et désormais, il ne veut plus la laisser partir. Il a besoin d'elle même s'il ne se l'avoue, il a besoin d'elle et ça lui creuse le cœur de se dire qu'elle est partie comme ça, qu'elle a pu jouer de lui comme il a voulu jouer d'elle. Et il est vexé le blond, il sait qu'il va s'en mordre les doigts de la traiter de la sorte. « Pour moi. » Adrian la regarde, sceptique, elle pue le mensonge, mais elle préfère la croire ou du moins faire semblant de la croire. Parce qu'il ne peut pas la blâmer, lui aussi, il lui ment, quand il lui dit des mots brûlants au creux de l'oreille, lui aussi, il lui ment quand il prétend qu'il n'y a qu'elle alors que quelques heures après, il rejoint Cassiopée dans ses draps. Et pourtant, il est toujours aussi mesquin, mauvais et il la mérite la claque qui lui chauffe la joue, le visage se décale sur le côté et il crispe la mâchoire. « Le monde en tourne pas autour de toi Adrian. J'avais besoin de temps pour moi. Et non pour toi. Je m'en fiche de ce que tu fais de tes soirées, avec qui tu couches ou avec qui tu te drogues. Je m'en tape royalement. J'avais besoin de temps pour moi, et pour ma famille, ma mère était malade. » Il joue avec ses lèvres, se les pince et il a envie de se faire pardonner le blond, parce qu'il a été con, ça ne change pas de d'habitude, toujours un air de connard sur le visage. Toujours envie de jouer au plus con et comme à son habitude, c'est lui qui gagne à ce jeu débile. Il a envie d'être encore plus mauvais, mais il sait ce que ça fait d'avoir une mère malade. « Excuse moi. » murmure t-il à demi mots, et il tente de se faire pardonner, en se rapprochant d'elle, Et il ne veut plus qu'elle parte, il le sait, il ne veut plus qu'elle parte, il veut qu'elle reste, qu'elle se perde contre lui, les doigts contre sa peau, il veut qu'elle dorme contre lui et qu'il puisse la regarder dormir. Il a besoin d'elle dans sa vie, même s'il dira le contraire, toujours, il aura besoin d'elle. « Je t'ai manqué ? » Adrian plante son regard dans celui de la brune et il continue ses tendres caresses le long de sa joue, doucement, tendrement et il sourit un peu en coin. « Bien évidemment que tu m'as manqué. Ton odeur est resté sur mes draps. » Et il ricane un peu avant de se reculer mais il attrape doucement sa main qu'il lie avec celle de la brune. Parce qu'il a besoin de son contact. Et comme un imbécile il n'a lavé ses draps que quand il le devait. Quand l'odeur n'était plus là. « Je peux t'offrir un café ? Enfin un café goutte ? » Il rit un peu le blond et il caresse encore sa joue de sa main libre avant d'hausser les épaules « Pourquoi pas. » Il n'avait pas bu de café depuis ce matin et il en a bien besoin, c'est peut-être pour ça qu'il n'est pas spécialement de bonne humeur. « Mais je ne pense pas qu'ils font de café gouttes ici. » Il pourra toujours verser de l'alcool dans sa boisson s'il y tient vraiment. Il l'attire près de lui pour briser la distance entre eux deux avant de lui murmurer « Mais avant de rentrer j'ai envie de t'embrasser. Je peux ? » Et il sonde son regard, avant de fixer ses lèvres, un petit sourire malicieux sur le visage.


©️ MADE BY LOYALS.


J'crois qu'j'suis juste un génie du mal
Mes nuits sont blanches, mes idées noires, c'est comme chaque fois qu'j'ai arrêté d'boire, et qu'les journées sont plus qu'des gueules de bois.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞

Re: SOFIAN ✰ Remind me to don't forget you ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

SOFIAN ✰ Remind me to don't forget you

SCREW DESTINY :: the city of cap harbor :: The Nora's Cafe & Restaurant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération