(Atelier d'art) ▪ L'art est un jeu d'enfant ▪ Arthur & Iris

 :: postcard for far away :: Lieux divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
WHAT IS A FAMILY ?

❝ Family don't end with blood ❞
‹ WHAT IS A FAMILY ?
Voir le profil de l'utilisateur

›› It's my life
›› Cap Harbor since : 29/04/2018
›› Commérages : 22
›› Pseudo : Chamallow
›› Célébrité : Bethany Joy Lenz
›› more about me

(Atelier d'art) ▪ L'art est un jeu d'enfant ▪ Arthur & Iris ✻ ( Mer 9 Mai - 19:39 )





l'art est un jeu d'enfant

Arthur & Iris


« Vingt-et-un, vingt-deux, vingt-trois ». À l'arrière du bus scolaire, Iris venait de s'assurer que chacun de ses élèves était bien monté dans le long véhicule jaune. Un petit rictus avait rejoint son visage, dans le même temps où elle s'était arrêtée face à Joachim, élève clôturant le bal. « Le compte est bon ! », l'avait-elle informé en lui offrant un clin d'œil, avant de rebrousser chemin pour regagner le devant du bus.

En cet instant précis, des sentiments paradoxaux habitaient l'institutrice. D'une part, la joie, à la perspective d'offrir une sortie scolaire à ses élèves qui, elle l'espérait, allait les conquérir. Et, d'autre part, une appréhension difficilement quantifiable à l'idée de partager cette même sortie scolaire avec Arthur, leur professeur d'arts plastiques, envers qui elle avait de grandes réserves. Mais, puisqu'ils avaient tous deux participé à l'élaboration de ce projet, il était naturel qu'ils y prennent tous les deux part. D'autant plus lorsque la présence de deux encadrants était nécessaire pour surveiller vingt-trois enfants âgés respectivement de neuf et dix ans.

- « Tout le monde est là. », répéta-t-elle à l'attention du chauffeur. « On peut y aller ! »

Tout en donnant le feu vert au conducteur du bus scolaire qui fit aussitôt ronfler le moteur, Iris prit place sur le siège à côté d'Arthur. Elle ne porta pas grande attention à ce dernier, qui était d'ores et déjà installé du côté de la fenêtre, mais commença par ailleurs à entamer une discussion de courtoisie avec le chauffeur. Le trajet n'était pas long. Une vingtaine de minutes, tout au plus, le temps de s'extraire un peu de la ville pour rejoindre l'atelier d'art où ils étaient attendus pour treize heures trente. Là-bas, les enfants auraient tout le loisir de s'adonner à diverses activités : confection de poteries, maniement de l'argile ou encore peinture de céramiques.

- « On arrive bientôt, maîtresse ? », se fit entendre une petite voix dans le dos d'Iris. Se doutant que cette question tomberait bien vite, l'institutrice se pencha légèrement dans l'allée centrale du bus pour regarder Violet qui se trouvait juste derrière elle. « D'ici dix petites minutes. Tu t'ennuies déjà ? », lui demanda alors la trentenaire d'une voix chaleureuse, même si elle connaissait déjà la réponse au vu de l'impatience de son élève. « Ben un peu… C'est nul que Sophia soit pas là ». Connaissant très bien le sentiment de solitude laissé par l'absence d'une meilleure amie à l'occasion d'une sortie scolaire, Iris ne put qu'acquiescer à ces propos. « Ce n'est qu'un mauvais virus, je suis sûre qu'elle sera très vite sur pied pour venir te retenir compagnie en classe. », essaya tout de même de la rassurer Iris. « Mais tu sais ? Je sais ce qu'on va faire. »

Sans attendre un instant de plus, Iris se mit alors à chantonner une chanson. Pas les fameux chants horripilants pour passer le temps tels que « Un kilomètre à pied, ça use, ça use...», mais bien une des récentes chanson d'Ed Sheeran que ses élèves lui avait demandé de leur apprendre lors de leurs cours de musique.

C'est ainsi que la voix d'Iris se mit à habiter l'espace et à prendre possession de l'ensemble de l'habitacle. « Walking down 29th and park I saw you in another's arm. Only a month we've been apart ». Il ne lui en fallut pas plus être rejoint de concert par ses élèves, presque à l'unanimité. Alors que l'institutrice poursuivait sa chanson par « you look happier », elle planta pour la première fois son regard dans celui d'Arthur, ne pouvant absolument pas cacher le sourire qui avait pris place sur ses lèvres. Dans un regard qui se voulait incitatif, elle l'invita alors à se joindre à leur chant improvisé, qui semblait ravir les élèves tout autant qu'elle.

Revenir en haut Aller en bas

(Atelier d'art) ▪ L'art est un jeu d'enfant ▪ Arthur & Iris

SCREW DESTINY :: postcard for far away :: Lieux divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération