Maelle ♦ Recherche épaule pour pleurer.

 :: the city of cap harbor :: The Blue Lagoon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 22/05/2016
›› Commérages : 361
›› Pseudo : emilie.
›› Célébrité : Nicolas Simoes.
›› Schizophrénie : Katherina Roy, jeune maman.

Maelle ♦ Recherche épaule pour pleurer. ✻ ( Jeu 24 Mai 2018 - 9:34 )


Ça fait très longtemps que tu n'es pas sortis aussi tard. Légèrement alcoolisé, tu tiens à peine sur tes jambes. Pourtant, tu as décidé de rentrer chez toi. Depuis qu'elle t'as laissé, tu restes le plus souvent chez toi. T'évites de sortir afin de ne pas croiser le regard compatissant de tes voisins. Bah oui, pratiquement tout le monde dans ton immeuble c'est qu'Eden s'est tirée. Qu'elle t'as laissée. Eden n'est pas partie comme ça, du jour au lendemain. Vous avez discutés tous les deux. Pendant de longues heures. Eden et toi s'est terminés. La flamme qui a existée entre vous n'est plus là. Elle s'est éteinte. C'est triste, certes mais c'est la vie. C'est comme ça. Eden est partie donc. Est-elle encore en ville ? Est-elle partie de Cap Harbor ? Tu ne sais pas. Pour l'instant, tu ne veux pas le savoir. Tu tentes, désespérement, de faire le deuil de cette relation. Chose pas facile à faire. T'as d'ailleurs repris contact avec Kit. Cette fille avec qui t'as eu une relation autrefois. Une relation compliquée. Vous vous aimez puis vous vous déchirez. Relation compliquée mais dont tu as besoin dans ta vie.
Ce soir, t'as décidé de sortir. Seul ? Oui, seul. Direction la boite de nuit. Besoin de voir du monde. Besoin de te mettre la tête à l'envers. Il est clair que si l'un de tes frères et soeurs, ou même tes parents, voyaient cela, ils t'engueulerait certainement. Tant pis. Tu prends le risque. Après tout, c'est ta vie. C'est toi qui décide de ce que tu veux en faire. Et ce soir, t'as envie de te souler. Envie de rencontrer des femmes qui ne demanderont qu'à passer une nuit avec toi. Depuis ton retour dans le monde du célibat, t'as couché avec quelques filles. Trois ou quatre, c'est tout. Dans la discothèque, la musique bat son plein. T'observes, du coin de l'oeil, les filles qui dansent au milieu de la piste. La plupart d'entre elles sont très à gouts. Pourtant, tu ne fais rien. Tu ne vas pas les vois. Tu restes là, assis au bar en train de siroter ton cocktail. Trois heures. Il serait temps de rentrer. Alcoolisé, tu tiens tout de même sur tes jambes. Tu reprends ta veste. Main dans les poches, tu commences à rentrer chez toi. À pieds, oui. Assise sur le trottoir, tu remarques la silhouette d'une femme. Une jeune femme même. Tu t'approches d'elle et te permets de t'assoir près d'elle. "ça va pas ? T'as besoin d'aide ?" Elle a peut-être trop bu. Ou bien elle est perdue ? Tu connais pas son histoire mais, bizarrement, t'as envie de la connaitre. Ton regard se pose sur elle. Elle est vraiment belle. Même avec ces cheveux emmêlés.
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 20/05/2016
›› Commérages : 616
›› Pseudo : smoking cat
›› Célébrité : Scarlett Simoneit
›› Schizophrénie : Le mauvais garçon Jules Lefebvre

Re: Maelle ♦ Recherche épaule pour pleurer. ✻ ( Ven 25 Mai 2018 - 1:32 )

MAËLLE
&
ANTON

RECHERCHE EPAULE POUR PLEURER
Il fait nuit noire et la rue dans laquelle tu te trouves est peu éclairée, parfait pour te faire oublier, pour te cacher. Tu n’as pas trouvé un endroit sûr pour la nuit alors tu vas devoir zoner pour éviter de te faire agresser. Tu marches en silence, écoutant le bruit de tes pas accompagné de ceux de la ville. Ce soir, c’est tranquille. Tu continues de traverser les rues sans but précis. Ce soir, tu ne vas pas vendre ton corps au plus offrant ni même voler le portefeuille d’un passant. Ce soir, tu veux juste marcher, tenter d’oublier les derniers cauchemars qui t’ont effrayée.
Sac sur le dos, le regard un peu vide, tu remarques seulement que tu viens d’arriver dans le quartier mouvementé de la ville. Là où se trouve l’unique boite de nuit de cette petite ville de campagne. Tu n’y as jamais mis les pieds et ça ne sera jamais le cas. Ce n’est pas fait pour toi ce genre d’endroit. Puis faudrait avoir des chaussures à talon, chose que tu n’as pas. Tu pourrais alors continuer ton chemin, passé devant ceux qui font la queue avec l’espoir de rentrer dans la boite ce soir mais les basses et le fond sonore te font rester. Tu décides d’aller de poser sur le trottoir d’en face, un peu à l’écart, là où tu ne gêneras personne et peut-être que tu pourras taxer une clope à l’une de ces personnes alcoolisées qui terminent leur soirée, complètement bourrées. Recroquevillée sur toi-même, tu regardes les filles qui sortent en groupe. Tu envies leur robe, leur sac, leurs chaussures et leur coiffure. Tu aimerais ressembler à ça : être jolie et bien sapé. Sauf que toi, t’es à la rue, aucune aide de prévu, et t’es complètement perdue.
Perdue dans tes pensées, tu ne fais pas attention au mâle qui approche et qui s’assoit à côté de toi. C’est au son de sa voix que tu réagis, t’écartant aussitôt. Qu’est ce qu’il te veut ? Tu fais si pitié que ça qu’il te demande si tu as besoin d’aide. Tu fronces les sourcils et réponds froidement, te montrant sur la défensive. "Nan, j’ai pas besoin d’aide. "Tu aimerais qu’il se casse et qu’il s’occupe de son cul. Tu veux l’aide de personne et encore moins d’un homme. Ils sont tous pareils. Des affreux connards qui s’amusent avec les sentiments et le cœur des femmes juste pour leur petit plaisir. Tu peux passer ton chemin marmonnes-tu. "J’suis assez grande pour me débrouiller toute seule." Maëlle la rebelle… Pourtant ça te ferait du bien d’accepter son aide et d’attraper sa main.  
CODAGE PAR AMIANTE AVATAR PAR sweet disaster


pure et innoncente
Elle joue l'innocente pour se faire bien voir mais elle est l'étoile noire.

Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 22/05/2016
›› Commérages : 361
›› Pseudo : emilie.
›› Célébrité : Nicolas Simoes.
›› Schizophrénie : Katherina Roy, jeune maman.

Re: Maelle ♦ Recherche épaule pour pleurer. ✻ ( Ven 25 Mai 2018 - 11:10 )

Aujourd'hui fut une belle journée de printemps. On se croirait presque en été. Ne pas parlez d'été avec toi en ce moment. Avec Eden, vous aviez pour projet de partir en Europe. Voir Paris et sa tour Eiffel. L'Italie, l'Angleterre, la Grèce. Projet qui tombe à l'eau avec votre séparation. Encore un été que tu vas passer à Cap Harbor. Ô joie ! Tu t'en réjouis d'avance ! Ironie, ironie .. Ce soir, l'air est frais mais supportable. La nuit noire est éclairée par quelques lampadaires dans les rues désertes de la ville. Trois heures et quart. La fatigue commence à se faire sentir. Néanmoins, T'as pas envie de rentrer chez toi. Te retrouver seul, dans cet appartement où tu as vécus durant des mois avec Eden ne t'enchante pas du tout. Alors tu traines ta vieille carcasse dans les rues de Cap Harbor. A force, tu les connais par coeur. Tu connais tous les raccourcis dans cette ville. Des fois, t'aimerais bien partir de cette ville. Voir autre chose. Et ne plus entendre toutes ces rumeurs sur toi. Surtout celle qui dit que t'as trompé Eden. C'est faux et archi faux. Tu ne l'as jamais trompé. Tout ça pour quoi ? Parce qu'à l'époque, t'étais un vrai tombeur et que tu pouvais tromper ta copine comme ça, sans réfléchir. Comme quoi les étiquettes que l'on te colle quand t'es adolescent ne s'en vont pas en un claquement de doigt. Elles te poursuivent toute ta vie. C'est ça qui t'agace le plus.
Assis par terre, sur le bord du trottoir, tu jettes un regard à la demoiselle. Elle ne semble pas très ravie de te voir et est assez agressive avec toi. Tu ne lui en veux pas. Après tout, elle ne te connait pas. T'es peut-être un serial killer. Qui sait. Néanmoins, le ton de la demoiselle ne t'impressionne pas. T'es pas le genre de mecs à laisser une demoiselle en détresse. Au contraire, tu as envie de lui venir en aide. "Dis pas de conneries ! Laisses moi t'aider !!" Dis-tu en employant le même ton qu'elle. non pas pour être méchant. Juste pour lui montrer qu'elle ne t'impressionne pas. Tu sors une clope de ta poche et lui tend. En espérant qu'elle fume bientôt. "Si tu veux de quoi te mettre la tête à l'envers, j'ai ce qu'il faut chez moi !" Pas de drogues. On parle juste d'alcool ici. Ta main vient effleurer la sienne pour lui montrer que t'es là pour elle. Cette jeune femme te fait vraiment de la peine et tu as très envie de l'aider. Vraiment. "Je te promets que je ne suis pas un serial killer. jm'appelle Anton Fitzsimmons. Et jviens de me faire larguer ! " Dis-tu comme si tout était normal.


Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 20/05/2016
›› Commérages : 616
›› Pseudo : smoking cat
›› Célébrité : Scarlett Simoneit
›› Schizophrénie : Le mauvais garçon Jules Lefebvre

Re: Maelle ♦ Recherche épaule pour pleurer. ✻ ( Lun 28 Mai 2018 - 15:27 )

MAËLLE
&
ANTON

RECHERCHE EPAULE POUR PLEURER
Il ne doit pas être bien méchant le garçon qui vient de s’installer près de toi. Tu voudrais qu’il t’ignore, qu’il ne te parle pas mais c’est tout le contraire. Il tente de savoir si tu as besoin d’aide, si tu as besoin de quelqu’un. D’un coup, tu aimerais qu’il se casse, qu’il ne t’adresse plus un mot. Sauf qu’il insiste le bougre. Il veut vraiment t’aider. Qu’est ce qu’il peut te faire chier. Tu fronces les sourcils et lui lances un regard noir. Tu n’as pas l’habitude qu’on te propose de l’aide alors tu ne sais pas du tout comment réagir. Je dis pas conneries. Puis qui te dit que j’ai besoin d’aide ? J’suis peut-être là parce que j’ai envie d’être là. Tu voudrais qu’il laisse tomber, qu’il te laisse seule dans ta merde et que tu continues ta petite vie de SDF. Sauf que tu sens bien qu’il ne te lâchera pas, qu’il ne t’abandonnera pas même s’il ne te connait pas.
Le jeune homme te tend une clope et tu hésites à la prendre, avant de l’accepter. Finalement, un peu de tabac va te faire du bien. Tu hausses les épaules, ne sachant pas trop si tu as envie ou non de te mettre la tête à l’envers à base d’alcool. Tu ne sais pas ce que tu veux. Tu ne sais plus. Il a détruit tellement de chose que tu ne sais plus ce que tu veux, ni même exister. "J’sais pas… Je sais pas ce que je veux…" marmonnes-tu, tout en regardant le sol. Tu as complètement honte de ce que tu es devenue. Le mieux serait surement de disparaitre, tu ne manquerais à personne de toute façon. Même pas à ta mère. Il effleure ta main et ça te fait frissonner. "Tu devrais me laisser… Ca vaut mieux pour toi…" Ouais qu’il se casse, qu’il t’oublie, qu’il se trouve une autre nana pour la nuit.
Sauf que le beau brun continue de s’accrocher. Ca te fait légèrement rire. Pas un sérial killer. Tant mieux. De toute façon, même s’il était un serial killer, il ne pourrait pas faire pire que ce que le démon t’a fait vivre. Tu jettes un coup d’œil quand il se présente. En plus d’être un canon, il a un prénom plutôt classe. Et apparemment, il a quelques problèmes de cœur. Tu t’en fous un peu de son statut, de s’il est célibataire ou en couple. Mais d’un côté, t’aimes bien qu’il se soit fait largué. Au moins, y’a pas une meuf qui viendra l’engueuler s’il décide de rester à tes côtés. "Moi, c’est Maëlle…" que tu murmures. Tu lui dois bien ça puisqu’il s’est présenté.
CODAGE PAR AMIANTE AVATAR PAR sweet disaster


pure et innoncente
Elle joue l'innocente pour se faire bien voir mais elle est l'étoile noire.

Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 22/05/2016
›› Commérages : 361
›› Pseudo : emilie.
›› Célébrité : Nicolas Simoes.
›› Schizophrénie : Katherina Roy, jeune maman.

Re: Maelle ♦ Recherche épaule pour pleurer. ✻ ( Lun 28 Mai 2018 - 15:57 )


Tu n'es clairement pas le genre de mecs à laisser tomber. Plus têtu que toi, c'est impossible. Quand tu veux quelque chose, tu te débrouilles toujours pour l'obtenir. Qu'importe les moyens utilisés. Ce soir, t'as envie d'aider cette jeune femme. Malheureusement, elle ne semble pas très coopérative la demoiselle. Elle semble même être sur ses gardes. Tu la comprends. On voit tellement de choses étranges de nos jours. Après tout, elle ne te connait pas. Tu ne peux pas lui en vouloir d'être méfiante. C'est normal. Tu lui tends le paquet de clope. La jeune femme hésite à le prendre mais, au final, elle se laisse tenter. Tu lui lances un petit sourire. Premier sourire depuis que tu t'es fait largué. Ca fait bizarre. Tu ne connais rien d'elle. Ni son prénom, ni son histoire. La seule chose que tu sais c'est de l'aider. On dit souvent que pour aller bien soi-même, il faut aider les autres. C'est exactement ce que tu es en train de faire. Tu aides la petite demoiselle. Mais elle ne coopère pas tellement. Bref. "T'es pas forcé de boire de l'alcool. J'ai de l'eau, du soda. J'ai même de quoi manger si tu veux !" Dis-tu en remarquant sa maigre corpulence. Elle ne mange pas à sa faim, c'est certain. Soudainement, tu tu te sens coupable. Tu as la possibilité de manger à ta faim mais tu ne le fais pas. Putain de chagrin d'amour ! "Je ne te force en rien !" Précises-tu. Même si tu serais heureux qu'elle accepte. Ta main effleure la sienne. Tu la sens frissonner. Déjà, elle n'est pas insensible à ton contact. C'est une bonne chose. Ou pas. La laisser ? Hors de question. Tu ne veux pas la laisser ici, en plein milieu de la rue. Seule et sans défense en plus de ça. "Je ne te laisserais pas. C'est mal le connaitre si tu penses ça !" Les choses se sont passés si vite avec Eden. Cette fois, c'est différent. Rien ne dit que vous allez vous mettre en couple. Tu veux juste l'aider, en tout bien, tout honneur. C'est ce que tes parents t'ont appris à faire depuis que t'es gosse. Tu souris quand elle t"avoue son prénom. Quel joli prénom ! Il lui va tellement bien. Tu as envie de la prendre dans tes bras. Envie de la réconforter. Malheureusement, elle ne te laissera pas faire."Si tu cherches un endroit où passer la nuit, j'ai un canapé. Si ça te dit !" Proposes-tu à la demoiselle. De toute façon, tu ne la laisseras pas dehors. A moins que tu dormes avec elle sur ce trottoir. C'est une option à envisager.


Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 20/05/2016
›› Commérages : 616
›› Pseudo : smoking cat
›› Célébrité : Scarlett Simoneit
›› Schizophrénie : Le mauvais garçon Jules Lefebvre

Re: Maelle ♦ Recherche épaule pour pleurer. ✻ ( Lun 28 Mai 2018 - 21:32 )

MAËLLE
&
ANTON

RECHERCHE EPAULE POUR PLEURER
Peut-être que tu devrais te relâcher un peu, lui faire confiance, il n’a pas l’air bien méchant au final. Sauf que tu fais difficilement confiance aux hommes maintenant. Pour toi, ce sont tous des truands, des bourreaux, des monstres qui vous prennent pour des filles faciles alors que vous ne l’êtes pas. Pourtant, tu as décidé de prendre la clope qu’il te propose, signe que tu te laisses peu à peu apprivoisée. Tu ne peux pas éternellement faire la femme de Cro-Magnon.  Il te sourit te permettant de te détendre un peu plus. Il ne t’effraie pas, c’est déjà une bonne chose. Tu jettes un coup d’œil à ton interlocuteur quand il te propose autre chose que de l’alcool et tu hausses une nouvelle fois les épaules. Ca fait longtemps que tu n’as pas bu un soda ou un jus de fruit. D’habitude, c’est toujours quelques gorgées d’eau prises à la fontaine publique. Tu rêves d’un peu de sucre dans les veines, d’un peu d’acidité sur ta langue. Tu ne devrais pas rejeter cette proposition alléchante. Tu déglutis légèrement et souffles "Je… Ok…" Tu regardes à nouveau tes pieds et replonges dans le silence. Je ne te force pas. Heureusement, qu’il ne te force pas. Tu en as marre d’être forcée, tu en as marre d’être une poupée chiffonnée.
Encore une fois, Anton te fait comprendre qu’il ne te lâchera pas. Il est vraiment têtu comme garçon. Un peu comme toi, quoi. "Je ne te connais pas du tout alors je sais pas quoi penser…" marmonnes-tu. "Les gens m’aident pas d’habitude, ils m’ignorent, parce que c’est la honte d’être une vagabonde…" Tu soupires et te souviens d’une grand-mère qui t’avait même insulté de lépreuse, soi-disant une SDF avait toutes les maladies du monde. "Je veux pas m’incruster…" reponds-tu, un peu surprise par la proposition du jeune homme. C’est bien la première fois qu’un inconnu te propose chez lui sans que tu lui demandes de l’argent en échange. Parce que oui, d’habitude, si tu vas chez un homme, c’est pour qu’il te paie la nuit que tu vas passer avec lui. Sauf que tu sens bien que le beau brun ne souhaite pas coucher avec toi. Il veut juste t’aider, t’offrir un toit. Alors pourquoi refuser ? Tu ne sais pas. Surement par peur. Tu ne quittes pas le sol du regard et rajoutes. "Je vais me trouver un endroit pour dormir. Ca ira…" Ou peut-être pas, mais ça, tu ne lui dis pas.
CODAGE PAR AMIANTE AVATAR PAR sweet disaster


pure et innoncente
Elle joue l'innocente pour se faire bien voir mais elle est l'étoile noire.

Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 22/05/2016
›› Commérages : 361
›› Pseudo : emilie.
›› Célébrité : Nicolas Simoes.
›› Schizophrénie : Katherina Roy, jeune maman.

Re: Maelle ♦ Recherche épaule pour pleurer. ✻ ( Lun 28 Mai 2018 - 22:17 )


Tu ne comprends la jeune femme. Pourquoi est-elle autant sur la défensive ? Toi, tu as toujours connus une vie heureuse. Plus ou moins, on va dire. Tes parents ont toujours faits en sorte que tu ne manques de rien. Tu as eu des frères et soeurs absolument géniaux et toujours présents pour toi. Tu n'as certes pas été un enfant des plus reconnaissants et aujourd'hui, tu le regrettes. Des conneries, t'en as faites. Beaucoup. Vraiment beaucoup. Tes parents ont dû en avoir marre de passer derrière toi. Si tu pouvais refaire les choses mieux, tu le ferais sans hésiter. Surtout, que t'as pas eu une enfance malheureuse. Tu ne connais pas l'histoire de la demoiselle. Mais elle a l'avoir d'en avoir gros sur le coeur. Si seulement tu pouvais lui venir en aide ..
"Peut-être que je ne suis pas comme les autres. Peut-être que je veux juste t'aider. Si tu viens avec moi, je te promets de ne rien te faire." Lui dis-tu d'une voix calme. T'aimerais beaucoup passer une nuit avec elle. Lui faire l'amour, oui. C'est une très belle jeune femme après tout. Mais tu aimerais aussi la connaitre. Elle a dû vive des choses horribles pour en arriver là. "Tu t'incrustes pas. Jte le propose en tout bien, tout honneur. J'ai un appart, ne douche, un frigo plein et un lit canapé lit pas trop mal. Jveux juste t'en faire profiter. T'en as besoin, je le vois bien !" On t'as toujours dit que t'es quelqu'un d'empathique. Tu ressens toujours quand les gens - la plupart des gens - ont besoin d'un coup de main. Et elle, la belle et jeune Maelle, a besoin d'aide. Tu veux l'aider. Tu veux lui tendre la main. D'ailleurs, tu le fais là. Il ne tient qu'à elle de la prendre et de te suivre. Tu ne sais pas ce qu'il faut faire pour la convaincre. Il suffit juste qu'elle baisse sa garde un instant et te fasse confiance. Tu te lèves et lui tends la main. "T'en as un endroit pour dormir. Il ne tient qu'à toi d'accepter mon offre !" Ton regard se pose sur elle. Oui, elle est vraiment belle. Une douche, un bon repas et une bonne nuit de sommeil ne la rendront que plus belle.


Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 20/05/2016
›› Commérages : 616
›› Pseudo : smoking cat
›› Célébrité : Scarlett Simoneit
›› Schizophrénie : Le mauvais garçon Jules Lefebvre

Re: Maelle ♦ Recherche épaule pour pleurer. ✻ ( Sam 9 Juin 2018 - 1:15 )

MAËLLE
&
ANTON

RECHERCHE EPAULE POUR PLEURER
Cherche-t-il à se donner une bonne conscience en te proposant un toit ? Fait-il partie de ces personnes qui ont toujours ignoré les gens de la rue et qu’il cherche à se racheter ? Est ce qu’il serait envouté par une quelconque beauté et il aurait envie de te baiser ? Tu n’arrives pas à déceler ce qu’il veut vraiment et tu as clairement peur qu’il profite de toi. Tu ne veux plus vivre ça. Tu le dévisages comme si tu étais un animal sauvage. Pourtant il te prend plutôt pour un petit chaton docile. Il ne lâche pas le morceau, te proposant encore une fois de venir avec lui, de te réchauffer chez lui. Tu hésites. Il y a cette petite voix qui te murmure que les hommes ne sont plus sûrs puis une autre qui te souffle qu’il est un homme bien, que tu peux lui faire confiance les yeux fermés. Tu aimerais tant pouvoir y arriver. Tu jettes un coup d’œil à ton interlocuteur avant de fixer à nouveau le sol. Il va te rien faire, il l’a dit, il te l’a promis, tu devrais donc accepter. Au moins pour cette nuit, tu y serais en sécurité. "Je peux te faire confiance ?" lui balances-tu pour être vraiment certaine. Toujours sur la défensive, toujours enfermée dans ta carapace. Tu n’es pas du genre à te confier au premier venu.
Il renchérit, rendant sa proposition de plus en plus alléchante. Il te décrit tout ce qu’il a chez lui et ce n’est pas négligeable. Tu lèves de nouveau la tête vers lui dès qu’il prononce le mot douche. Putain qu’est ce que tu en rêves. Passer des heures sous l’eau, te laver les cheveux sont des choses qui te manquent tellement. Tu n’hésites plus vraiment. Tu es même prête à accepter. Le garçon n’a pas l’air méchant, tu peux le suivre pour cette nuit et peut-être qu’un jour, tu pourras le considérer comme un ami. Ce dernier se lève et te tend la main. C’est le moment ou jamais d’accepter. Alors fébrilement, tu lui prends la main et te relèves. A la faible lueur, tu découvres ses yeux clairs et un visage assez tiré. Il semble fatigué. "Je te suis…" souffles-tu. L’animal sauvage se laisse apprivoiser et bientôt, tu te retrouves à marcher près de lui. Près de ton sauveur.
La clé dans la serrure, la porte qui s’ouvre et la lumière s’allume. Malgré le départ de son ancienne copine, ça sent toujours la femme dans son appartement. Certains détails de la déco ne trompent pas, une femme habitait là. Est ce que tu en serais jalouse ? Peut-être bien. Tu restes plantée dans l’entrée, ne voulant toujours pas déranger. Puis tu prends ton courage à deux mains. "Euh… Elle est où ta salle de bain…?" D’abord douche puis ensuite tu videras son frigo. Tu n’as pas l’intention de rester tant pis si le garçon se mettra à pleurer.
CODAGE PAR AMIANTE AVATAR PAR sweet disaster


pure et innoncente
Elle joue l'innocente pour se faire bien voir mais elle est l'étoile noire.

Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 22/05/2016
›› Commérages : 361
›› Pseudo : emilie.
›› Célébrité : Nicolas Simoes.
›› Schizophrénie : Katherina Roy, jeune maman.

Re: Maelle ♦ Recherche épaule pour pleurer. ✻ ( Dim 10 Juin 2018 - 16:39 )


Habituellement, t'es pas le genre de garçons à t'accrocher à une femme. Mais avec Eden, tout fut différent. Avec Eden, t'as cru que c'était du solide. Et tout le monde aussi, d'ailleurs. Malheureusement non. La flamme s'est éteint. Comme ton envie d'être en couple. Le jour où tu seras de nouveau en couple n'est pas encore arrivé et peut-être qu'il n'arrivera jamais. Qui sait. Tu n'as jamais cru au destin. Tu te laisses porter par la vie. Tu vis au jour le jour sans avoir de quoi demain sera fait. Si tu dois être heureux, tu le seras. Et si tu dois être triste, tu le seras aussi. Tu ne cherches pas à contrôler les événements de ta vie. C'est aussi ça la magie de la vie. Bref. La jeune femme à côté de toi semble être sur la défensive. Tu comprends tout de même sa méfiance. On voit tellement de choses horribles de nos jours... Mais toi, t'es pas un serial killer. Tu ne vas pas abuser d'elle ou laisser pour morte dans une ruelle sombre. Elle a besoin d'aide et toi, tu veux juste l'aider. T'es pas un mec méchant. Au contraire, t'es même très gentil. Trop gentil parfois. Tu lui proposes de venir chez toi. Au moins pour cette nuit. Même si Cap Harbor est une petite ville, les rues ne sont pas sûrs. Et tu ne veux pas la laisser dehors. C'est proscrit même. Tu te lèves et lui tends la main en espérant qu'elle accepte ton aide. "Bien sûr que tu peux ! Tu ne le regretteras pas !" souffles-tu doucement à l'attention de la jeune femme. Elle a la mine fatiguée. Tu lui décrit donc tout ce qu'elle a besoin. Un lit, une douche, une assiette remplie de bonnes choses. T'espères vraiment qu'elle va accepter. Même si elle dort sur ton canapé, c'est pas grave. Au moins, elle sera en sécurité chez toi. Tu te demandes tout de même ce qui a bien pu lui arriver pour qu'elle se retrouve là, dans la rue. Ce n'est pas la place pour une fille comme elle. Tu ne connais pas son histoire mais tu veux néanmoins, lui venir en aide.
La jeune femme prend ta main. Tu lui souris. Puis, vous commencez à prendre la direction de ton appartement. Tu oses mettre ton bras autour de son épaule. Non, tu ne la dragues pas. Tu veux juste qu'elle se sente bien avec toi. Peut-être qu'elle ne s'en ira pas demain matin. Mais là, rien est moins sûr. Devant la porte de ton appartement, tu l'ouvres et la laisses entrer la première. Puis toi et fermes la porte à clé. Réflexe chaque fois que tu franchis le seuil. "fais comme chez toi ! Si tu veux, donnes moi tes affaires. Jvais faire une machine !" Tant pis pour les voisins. Ça leur apprendra à faire des travaux à huit heures du matin, un dimanche. Elle te demande où est la salle de bain. "au fond du couloir, à droite !" Lui désignes-tu de la main. Tu viens ensuite préparer un truc rapide à manger. Ça fait des semaines que tu n'as pas cuisiner et ça te manque. Cuisiner pour toi, tout seul n'a rien de drôle. Mais là, tu n'es pas seul. Tu prépares donc une omelette et sors deux ou trois trucs à grignotter. Tant pis si elle vide tout. Il faut qu'elle se remplume un peu. On dirait qu'elle n'a que la peau sur les os. T'as pas de table à manger. Prendre tes repas sur la table basse, devant la télévision ne te gêne pas le moins du monde. Ou à ton bureau devant tes mails, non plus. Tu installes tout sur la table. Tu sors de l'eau, du soda, jus de fruits. Tu ne sais pas ce qu'elle va vouloir alors tu lui laisses le choix.


Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 20/05/2016
›› Commérages : 616
›› Pseudo : smoking cat
›› Célébrité : Scarlett Simoneit
›› Schizophrénie : Le mauvais garçon Jules Lefebvre

Re: Maelle ♦ Recherche épaule pour pleurer. ✻ ( Ven 13 Juil 2018 - 13:34 )

MAËLLE
&
ANTON

RECHERCHE EPAULE POUR PLEURER
Etre seule en compagnie d’un homme qui ne cherche pas à te baiser, ça fait bien longtemps que cela ne t’est pas arrivé. Et d’un côté, ça te rassure un peu qu’Anton ne soit pas comme ça. Tu aurais été déçue sinon, parce qu’au fond, tu as envie d’apprendre à le connaitre, pas seulement d’écarter les cuisses. Et c’est sans doute parce qu’il t’a mis en confiance que tu acceptes de le suivre chez lui. Si d’autres auraient tenté, tu aurais surement fuit. Anton, il a l’air différent des autres, il te donne cette impression de vouloir te protéger, de te sauver. Et bordel, qu’est ce que ça fait du bien d’avoir une personne qui se soucie de toi. Tu ne le regretteras pas qu’il te dit et ça te rassures, encore une fois il prouve que tu peux lui faire confiance. Et c’est avec fébrilité que tu lui prends la main pour le suivre. On dirait deux gamins qui se connaissent depuis bien longtemps. Puis cela devient un peu plus tactile entre vous, Anton osant mettre son bras autour de tes épaules. Cela aurait pu te déranger, te faire peur mais non. Tu te sens bien dans ses bras, tu as le sentiment d’être à l’abri, d’être protégée. Et c’est surement ce que recherche l’homme en te collant contre lui.  
Faire comme chez toi, tu ne sais plus trop ce que cela veut dire. Cela fait bien longtemps que tu n’as plus de chez toi. Toutefois, tu vas tenter de te mettre à l’aise, de ne plus penser à la rue et aux monstres que tu as pu croiser avant de tomber nez à nez sur Anton. Tu regardes le salon dans lequel tu te trouves puis fais volte face quand le jeune homme te propose de faire une lessive. Il est fou. Tu fronces les sourcils et murmures "Ca va aller…" Mais tu sens bien que le garçon va insister si tu ne lui donnes pas tes affaires. Alors tu soupires un peu et finis par dire "Ok… Tout est sale dans le sac…" Tu lui sors donc toutes tes fringues à laver puis rejoins la salle de bain maintenant que tu sais où elle se trouve.
Une fois dans la salle de bain, nue devant le miroir, tu te regardes jusqu’à t’en dégouter. Tu te trouves sale, moche. Comment est ce qu’Anton a pu accepter de te laisser entrer ? Tu déglutis, faisant le maximum pour garder ton calme et ne pas pleurer. Mais une fois sous la douche, tu éclates en sanglots. Mélange d’émotions qui te fait craquer. Tu te laves tout de même, prenant surement la plus longue douche de tous les temps et enfin, tu sors. Tu te regardes à nouveau dans le miroir constatant tes yeux rougis par les larmes. Anton va se poser des questions, tu le sais. Tu sors de la salle de bain, la serviette autour de toi. Eh oui, tu as zappé que tous tes fringues étaient à la machine à laver. "Anton… Je… Tu veux bien me prêter un tee-shirt et un boxer..?" Tu découvres alors tout ce qu’il a fait pour toi et tu trouves ces petites intentions trop délicates pour toi. Non, tu ne méritais vraiment pas tout ça.
CODAGE PAR AMIANTE AVATAR PAR sweet disaster


pure et innoncente
Elle joue l'innocente pour se faire bien voir mais elle est l'étoile noire.

Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 22/05/2016
›› Commérages : 361
›› Pseudo : emilie.
›› Célébrité : Nicolas Simoes.
›› Schizophrénie : Katherina Roy, jeune maman.

Re: Maelle ♦ Recherche épaule pour pleurer. ✻ ( Mar 17 Juil 2018 - 11:24 )


Eden appartient au passé. Votre histoire est terminée. La demoiselle a quittée la ville aux dernières nouvelles. Toi, tu te tentes de continuer de vivre tant bien que mal. Il est parfois difficile de sourire jour après jour. Bien souvent, depuis que t'es seul, tu ne sors quasiment pas de chez toi. Excepté le soir. Heureusement que t'es sortis ce soir. Tu as pu faire la connaissance de Maelle. Cette jeune femme semble avoir besoin d'aide et toi, tu veux l'aider. Certes, toi aussi t'as besoin d'aide mais elle en a plus besoin que toi. Si tu peux lui offrir un toit pour une nuit – ou plusieurs – tu le feras. La jeune femme s'en va donc à la salle de bain. Tu attrapes son linge sale et lances une machine. Oui, tu sais faire marcher une machine à laver. Tu fais même la vaisselle. En revanche, tu ne repasses pas. T'essaies de bien tout étendre comme il faut pour ne pas avoir à repasser. C'est la pire corvée du monde pour toi. En revanche, t'aimes bien faire les courses. T'aimes remplir ton réfrigérateur ainsi que faire à manger. T'aimes bien cuisiner pour tes proches. Ce soir, tu es ravis de pouvoir offrir un vrai repas à Maelle. Ça doit faire des mois et des mois qu'elle n'a pas mangé à sa faim.
Maelle arrive en serviette. Délicieuse vue. Tu te mords la lèvre et lui lances un sourire. Dans la commode de ta chambre, tu lui prends un boxer et un tee-shirt bien trop grand pour elle. "Et voilà mademoiselle !" Tu as envie de l'embrasser. Envie de gouter à ses lèvres. Envie de la prendre dans tes bras et de ne plus jamais la laisser partir. T'as juste envie de prendre soin d'elle. Tu retournes au salon et prépares deux cocktails sans alcool. Non pas que t'aimes pas ça mais t'en as juste pas envie ce soir. Tout est prêt. Tu attends juste que la demoiselle arrive. En attendant, petit tour sur l'ordinateur. Petit tour dans tes mails. Maelle arrive enfin. "t'es ravissante ! Il te va bien mon tee-shirt !" tu lui prends la main et l'assois à côté de toi. Son parfum t'ennivres. Cette demoiselle te plait. Elle te rend fébrile. Toutefois, tu remarques ses yeux rouges. Elle a pleurée. Tu le sais. Tu fronces les sourcils. "t'as pleurée ? Jveux pas que tu ruines ce joli petit minois !" tu caresses lentement sa joue puis, tu viens déposer un baiser sur sa joue. Juste au coin de ses lèvres. "parles moi Maelle .." souffles-tu doucement.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞

Re: Maelle ♦ Recherche épaule pour pleurer. ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

Maelle ♦ Recherche épaule pour pleurer.

SCREW DESTINY :: the city of cap harbor :: The Blue Lagoon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération