※ you make me crazy every day but i love you more each day. (caley)

 :: the city of cap harbor :: The Blue Lagoon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
LIKE BIG A : I SEE EVERYTHING
Rachel Campbell
LIKE BIG A : I SEE EVERYTHING


http://truelove-crackship.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 27/02/2015
›› Commérages : 6203
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Danielle Sweet Panabaker
›› Schizophrénie : riley emerson-oakley ✻ liv burrows ✻ ophelia rhodes ✻ lily hastings ✻ lissa valentine ✻ mila matthews ✻ lauren campbell ✻ liam washington ✻ erin pierce

※ you make me crazy every day but i love you more each day. (caley) ✻ ( Lun 4 Juin - 13:09 )



you make me crazy every day
but i love you more each day.
rachel campbell & ryan oakley ※ caley

“ every time i see you, i fall in love all over again. ” ― IDK.

Rachel est ravie, elle a finit l'école tôt aujourd'hui. Elle n'était pas de garde à la garderie et dans l'ensemble aujourd'hui ses élèves ont été tous adorable. Sauf le petit Jeremy, mais lui c'est un habitué du coin. En plus, ce soir, elle a la villa pour elle toute seule. Enfin il y a les chiens, mais ça ne compte pas. Rachel, elle a même le cœur joyeux parce que sa meilleure amie a trouvé le courage de parler à Eirik et que l'épisode du " bébé " n'est plus qu'un souvenir lointain. Et quand Arya va bien dans sa tête, Rachel va encore mieux dans la sienne. La brune aurait pu proposer à son petit-ami pardon fiancé de la rejoindre pour lui tenir compagnie, mais il devait travailler ce soir. Puis Rachel, elle avait envie de binge-watcher la dernière saison de 13RW. Arya l'avait déjà fait et vu qu'elle avait envie d'en parler, il fallait que Rachel se mette à la page. Mais c'est fatiguant de regarder autant de séries et d'être à jour quotidiennement. Alors ce soir, c'est uniquement elle, netflix et une pizza. Rachel est une mamie, il n'est même pas 19 heures qu'elle est déjà avec sa pizza devant sa télévision. Elle n'avait pas beaucoup mangé à midi, donc son estomac avait faim donc elle mange tôt. C'est ainsi qu'elle se frottait les mains devant cette pizza initialement 4 fromages, sur laquelle Rachel avait jugé bon d'en rajouter 4 autres avant la cuisson. Le fromage c'est la vie, selon Rachel Campbell. Une fois devant sa part, la brune souffle dessus avant d'en croquer un morceau et de laisser échapper un petit soupire de joie. La part ne fait pas long feu, juste trois bouchée. Rachel avait faim. Et comme à son habitude, elle ne mange pas les bords de la pizza. Elle commence même sa petite collection, il faut en faire profiter Dixon et Jesse. Il n'y a pas que Rachel qui a le droit de manger sa pizza. La maîtresse n'a même pas finit sa pizza, ni même son épisode que son téléphone portable se met en route. Elle voit défiler sur l'écran de nombreuses notifications, toutes l'informant d'une message de Ryan. « Code rouge ? » murmure-t-elle en fronçant les sourcils, autant qu'en essayant de comprendre ce qu'il veut lui dire par ces deux mots. Quand elle lui répond trois points d'interrogation et qu'il lui demande de venir d'urgence à l'appartement, elle comprend que quelque chose ne va pas. Rachel met son épisode en pause, éteint sa télévision et remet le reste de sa pizza au frigo. La brune enfile juste une veste par dessus son pyjama et se rend sans attendre jusqu'au Blue Lagoon où se situe l'appartement de Ryan. Elle s'attend réellement au pire en montant les marches une à une de l'escalier. Elle ne se sent pas prête à découvrir ce qui se cache derrière la porte, ni même ce que Ryan va lui annoncer. Mais ils sont ensembles et quoi qu'il arrive, Rachel se devra d'être là pour l'homme qui anime son cœur. Elle frappe trois petits coups sur la porte, avant de l'ouvrir et de trouver un Ryan qui accoure presque vers elle. « Qu'est qui se passe ? » Il est paniqué, elle le voit bien à son visage. « Quelqu'un est mort ? » Elle n'espère pas, elle n'est pas prête à du drama mais pourtant c'est la seule chose qui traverse l'esprit de la brune. « Respire Ryan, je suis là. Prend ton temps pour en parler ... » A croire que le pauvre petit va faire une attaque. Et s'il continue comme ça, c'est Rachel qui va faire une attaque.


you're all that matters to me, ain't worry about nobody else iIf it ain't you, i ain't myself. you make me complete, you're all that matters to me ( ... ) i'm grateful for your existence. faithful no matter the distance, you're the only girl i see from the bottom of my heart ✻
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Ryan Oakley
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


http://onemoreparadise.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 24/01/2016
›› Commérages : 579
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Chris Godness Wood
›› Schizophrénie : Cameron Thompson (Dylan O'brien), Shane Hollister (Jack Falahee), Jaxson Hamilton (Jesse Lee Soffer), Mia Smith (Ashley Benson), Alec Winterfell (Luke Mitchell), Matthias Di Lazio (Matthew Daddario), Sebastian Pryce (Cole Sprouse), Lou Perkins (Selena Gomez)

Re: ※ you make me crazy every day but i love you more each day. (caley) ✻ ( Ven 29 Juin - 10:58 )



you make me crazy every day
but i love you more each day

with, CALEY.
Ryan est tendu. Tendu comme un câble électrique au-dessus d'une route, ou comme un string. Peu importe. De grosses gouttes de sueur coule le long de son dos et de ses tempes. Il va faire un malaise, il le sent. Respiiiiire. Le Oakley inspire grandement et ferme les yeux. Il n'aurait pas dû. Il sent un liquide chaud se répondre sur son t-shirt. D'ailleurs pourquoi est-ce qu'il en porte un ? Oh ! Mais oh mon dieu, peut-être que la petite fille a réussi à attraper un couteau et le lui a planté dans le bide ? « Amy, stop. » Le problème du brun, c'est qu'il a aucune emprise sur la nièce de Riley. Il a même pas eu le temps de lui dire qu'il voulait pas la garder que la blondasse de service avait déjà filé. Quand elle allait pointé le bout de son nez, Ryan ne manquerait pas de la traiter de tous les noms possibles et inimaginables. Et tant pis si Amy devait entendre cela. « Est-ce que tu m'as blessé ? » Question conne, mais le jeune homme a besoin d'être rassurée avant d'ouvrir les yeux. « OUI ! T'es tout wouge. » PARDON ? C'est la panique à bord. Ryan pose ses deux mains sur son ventre et ouvre, enfin, les yeux pour voir une immense tâche rouge s'étaler. « Oh mon dieu je saiiiiiiiiiiiiiiigne ! » IL VA MOURIR ! Il se met à sautiller sur place, complètement hors de contrôle. « Mais qu'est-ce que t'as foutu putain ?! » Désolé, il était obligé de dire un gros-mot. « J'ai mis du ketchoup. » Uh ? Ryan relève la tête et observe d'un œil méchant. En effet, elle tient dans ses mini mains un pot de ketchup. La pute ! « Tu mérites d'être punie ! » Non mais comment elle a réussi à attraper ça avec sa taille de nain de jardin ? Et voilà qu'elle se met à courir partout dans le salon en hurlant des "non" à la pelle. C'est bon. Ryan en a marre. Il va aller se suicider. Mais avant, il envoie un message à Rachel. Elle lui manque et elle, elle sait s'y prendre avec les enfants. Il suppose. Un simple : code rouge. Avec un peu de chance, la Campbell comprendrait que sa vie était en jeu et qu'elle devait débarquer le plus rapidement possible. Calme. Zen. Sérénité. Le Oakley tente toutes les techniques qu'il a appris pour garder le contrôle sur sa colère. Il n'a pas le droit de frapper Amy. C'est qu'une gosse, elle mérite pas ça. Mais bordel qu'est-ce que ces mains le démangent ! Par miracle, Ryan entends enfin quelqu'un toquer à la porte. Il court vers cette dernière, se retrouvant face à face à une Rachel choquée et inquiète. « Qu'est qui se passe ? » Il se passe qu'il a un mini-monstre dans sa maison qui le terrifie ! « Quelqu'un est mort ? » Pas encore. « Moi, bientôt ! » Surtout si cette petite garce continue ses conneries à la pelle. « Respire Ryan, je suis là. Prend ton temps pour en parler ... » Le temps ? Mais ils ont pas le temps justement. « Dans la salle de bain. Je l'ai enfermée. » Il pointe du doigt la porte du fond, poussant par la même occasion de sa main libre Rachel vers cette direction. « Fais attention, elle attaque ... » C'est un mixe entre un berger allemand et un bulldog. « Et elle est armée. » Il hoche la tête comme pour enelver une terrible image de sa tête. On pourrait même croire qu'il a les yeux qui s'humidifient quand Rachel ouvre la porte, à moitié. Une tête blonde passe à travers le trou. GOSH. Elle est pas morte. Ryan, il court vers le divan et plonge dedans. « ELLE VA NOUS TUER ! » Et sérieusement, son corps a assez donné depuis plusieurs heures.



✻ the blood of stars ran in his veins
Did you say it ? “I love you. I don’t ever want to live without you. You changed my life.” Did you say it ? Make a plan. Set a goal. Work toward it, but every now and then, look around ; Drink it in ’cause this is it. It might all be gone tomorrow.
Revenir en haut Aller en bas
LIKE BIG A : I SEE EVERYTHING
Rachel Campbell
LIKE BIG A : I SEE EVERYTHING


http://truelove-crackship.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 27/02/2015
›› Commérages : 6203
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Danielle Sweet Panabaker
›› Schizophrénie : riley emerson-oakley ✻ liv burrows ✻ ophelia rhodes ✻ lily hastings ✻ lissa valentine ✻ mila matthews ✻ lauren campbell ✻ liam washington ✻ erin pierce

Re: ※ you make me crazy every day but i love you more each day. (caley) ✻ ( Ven 27 Juil - 17:44 )



you make me crazy every day
but i love you more each day.
rachel campbell & ryan oakley ※ caley

“ every time i see you, i fall in love all over again. ” ― IDK.

Rachel est un peu en panique. Elle ignore totalement ce qui arrive à Ryan et être dans le doute, ça ne la rassure absolument pas. Et qu'est que signifie ces deux mots : code rouge ? Selon Rachel ça doit être important, très important. Même si parfois Ryan est difficile à suivre, Rachel connait son fiancé et elle se doute que quelque chose ne va pas bien. Sans attendre, elle quitte sa villa pour rejoindre son cher et tendre. Cependant elle espère vraiment que s'il est malade ou pire encore, il aurait eut plus la décence de l'appeler plutôt que de lui envoyer un vulgaire message afin qu'elle rapplique. Et surtout parce que c'est important parce qu'il est en train de lui faire louper sa série. Mais face au Ryan apeurer qui se trouve devant elle, Rachel n'est toujours pas rassurée. Il a l'air paniqué. Quelqu'un est mort, elle ne voit pas d'autres explications. « Moi, bientôt ! » Pardon ? Il va mourir ? Il n'a pas le droit de lui dire ce genre de chose, maintenant et surtout de cette façon. La brune, elle sent les larmes qui commencent à monter. « Tu vas m'annoncer que tu as un cancer c'est ça ? » Sauf que Rachel, elle n'est pas prête à perdre Ryan. Ils sont trop jeunes et ils ne se sont même pas encore marier. « Dans la salle de bain. Je l'ai enfermée. » Hein ? Le cancer est dans la salle de bain ? Rachel ne fait pas le rapprochement mais elle comprend qu'elle était certainement sur une mauvaise piste. Elle fronce les sourcils sans comprendre où Ryan veut en venir. « Tu l'as enfermée ? » Qu'est qu'il a enfermé ? Parce que s'il a appeler Rachel pour un serpent ou une araignée, il peut se mettre le doigt dans l’œil, elle le laisse mourir. « Depuis quand tu as peur d'une araignée ? » Si ses souvenirs sont bons, la dernière fois c'était elle qui avait crier et c'était lui qui l'avait sauver. Elle ne comprend pas. Mais son fiancé semble terroriser et il n'hésite pas à la jeter en pâture aux fauves, vu qu'il la pousse vers la salle de bain. « Fais attention, elle attaque ... Et elle est armée. » Elle est armée ? Genre avec une arme à feu ? Il aurait peut-être du appeler James plutôt que Rachel, le Ryan il s'est trompé de Campbell pour le coup. Rachel puise cependant dans son courage. Elle pose sa main sur la poignée de porte et la descend tout doucement, avant de tomber nez à nez avec une petite chevelure blonde. « ELLE VA NOUS TUER ! » Cette petite chose blonde ? Rachel lève les yeux vers le plafond, tout en secouant la tête avant de s’accroupir et de se mettre à niveau de la demoiselle blonde. « Bonjour, comme tu t'appelles ? » « Papa il dit que faut pas parler aux inconnus. » D'accord donc Rachel est une inconnue. Merci ! Et avant qu'elle puisse dire autre chose, la petite blonde court vers le canapé ou est cacher Ryan. Elle voit son fiancé fuir à toute vitesse en courant dans tous les sens avec une petite blonde derrière lui. Rachel, ne peut contenir son amusement plus longtemps. Elle rit aux éclats. Puis un Ryan s'avance vers elle, lui attrape le bras et l'enferme dans la salle de bain avec lui. « Tu as peur d'une enfant maintenant ? » Désolé mais elle est incapable de rester de marbre, elle se doit de se moquer de lui. « Tu l'as trouvé où d'ailleurs ? » Les enfants ça n'est absolument pas courant dans cette garçonnière alors ça intrigue assez Rachel. « Elle veut juste s'amuser avec toi, tu sais. » En même temps qui ne voudrait pas s'amuser avec Ryan ? C'est un enfant dans l'âme, lui mieux que personne devrait comprendre. « On ne va pas rester enfermer dans cette salle de bain pendant des heures quand même ? On risque de mourir de faim et la petite chose à côté aussi. » Petite chose que Rachel trouve bien trop mignonne. « Je sais que quand Simba fait une bêtise tu as l'habitude de l'enfermer dans la salle de bain, mais je ne pense pas que ta punition s'applique aux êtres humains. » C'était certes un concept mais pas certain que le concept soit idéal. Rachel prend la main de Ryan pour le rassurer. « C'est pas une enfant qui va me résister. Allez vient. » Elle dépose un bref baiser sur les lèvres de son fiancé avant de le tirer vers la porte de la pièce. « Puis ça te donnera peut-être envie d'avoir un enfant. » Rachel, elle aime bien lancer des bombes comme celle-ci sans prévenir.


you're all that matters to me, ain't worry about nobody else iIf it ain't you, i ain't myself. you make me complete, you're all that matters to me ( ... ) i'm grateful for your existence. faithful no matter the distance, you're the only girl i see from the bottom of my heart ✻
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Ryan Oakley
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


http://onemoreparadise.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 24/01/2016
›› Commérages : 579
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Chris Godness Wood
›› Schizophrénie : Cameron Thompson (Dylan O'brien), Shane Hollister (Jack Falahee), Jaxson Hamilton (Jesse Lee Soffer), Mia Smith (Ashley Benson), Alec Winterfell (Luke Mitchell), Matthias Di Lazio (Matthew Daddario), Sebastian Pryce (Cole Sprouse), Lou Perkins (Selena Gomez)

Re: ※ you make me crazy every day but i love you more each day. (caley) ✻ ( Jeu 20 Sep - 18:05 )



you make me crazy every day
but i love you more each day

with, CALEY.
Ryan est plus que soulagé d'entendre la sonnerie résonner dans la garcionnière. À vrai dire, il irait jusqu'à hurler de bonheur de savoir que sa petite-amie est enfin arrivé chez lui. Il lui ouvre donc à la hâte, le regard apeuré et le souffle court. Il aurait eu le temps et la patience, il lui aurait dit qu'elle était belle à en crever. Malheureusement, il n'en a pas et le monstre n'attends pas. « Tu vas m'annoncer que tu as un cancer c'est ça ? » Hein ? Il penche la tête sur le côté, comme quand Simba tente de comprendre ce que dis son maître, en l'occurrence lui. Sauf que là, c'est Ryan qui n'arrive pas à comprendre Rachel. « Tu crois que j'ai un cancer ? » Elle va réussir à le faire douter de sa santé maintenant. C'est pas vraiment le moment idéal. « J'vois pas comment se serait possible. Je bois exprès pour supprimer tous les microbes de mon corps. » Donc non, impossible. Il ne peux pas avoir le cancer. Dieu merci. Il se souvient de l'épisode de Grey's Anatomy avec le patient qui meurt malgré tous les efforts des médecin parce il a : un foutu cancer de merde. Bref. Le monstre est enfermé dans la salle de bain. Il laisse le plaisir à Rachel de s'en occuper. « Tu l'as enfermée ? » Oui. C'est exactement ce qu'il vient de dire. Alors qu'il se dirige vers le lieu, il se contente d'acquiescer delà tête. Surtout, il ne faut pas faire de bruit. « Depuis quand tu as peur d'une araignée ? » Jamais. « C'est pas une araignée. » Voilà, ils sont devant la porte. Ryan fait bien en sorte de se dissimuler tant bien que mal derrière la Campbell. Rhhaaaaa. Il a envie de lui crier dans les oreilles de ne pas ouvrir cette putain de porte de malheur mais c'est trop tard. AU SECOURS. « Bonjour, comme tu t'appelles ? » Enfer. Elle s'appelle enfer. « Papa il dit que faut pas parler aux inconnus. » AAAAAH. Il court vers le fauteuil et saute se cacher parmi les coussins et télécommandes. « Tu as peur d'une enfant maintenant ? » Mais c'est le diable en puissance. « Elle a mangé tous mes croissants. Elle m'a mis du ketchup dans les cheveux. Et elle a même tenté de me mordre plusieurs fois ... » Alors oui, après tout ça, il a le droit d'avoir peur de ce monstre à courtes pattes. « Tu l'as trouvé où d'ailleurs ? » Nulle part. Elle a débarqué ici tel l'ouragan Florence. « C'est la nièce de Riley. » Sa maman chat est une traîtresse. « Elle veut juste s'amuser avec toi, tu sais. » Certes. Mais elle veut surtout l'épuiser. « En me mordant ? » Il se redresse et offre un regard méchant à la petite. « Elle a même tirer la queue de Simba c'te gueuse. » Et personne, à part lui, à le droit d'emmerder son chat. C'est son bébé à lui et c'est lui le papa alors lui a le droit, les autres non. « On ne va pas rester enfermer dans cette salle de bain pendant des heures quand même ? On risque de mourir de faim et la petite chose à côté aussi. » Elle a déjà faim ? Mais c'est impossible avec tout ce qu'elle a déjà avalé. « Je savais que j'aurais pas dû écouter Riley et lui donner un biberon de vodka. Elle aurait dormi toute la journée. » C'est principalement à lui-même qu'il fait cette remarque et il s'attende déjà à se faire rouspeter par Rachel, mais peu importe. Il aurait dû le faire quand même. Il va bientôt ne plus rien avoir dans son frigo. « Je sais que quand Simba fait une bêtise tu as l'habitude de l'enfermer dans la salle de bain, mais je ne pense pas que ta punition s'applique aux êtres humains. » Ah bon ? Il se redresse complètement et fait face à Rachel. « Et pourquoi ça ? » Il y a de quoi vivre une semaine dans la salle de bain : elle peut faire pipi, boire et si elle cherche bien, elle trouvera des barres de chocolat caché quelque part dans un bac. C'est sa cachette secrète lorsqu'il fait sa grosse commission pour faire passer le temps. « C'est pas une enfant qui va me résister. Allez vient. » Mouais. « Je te préviens Diabolo, encore une bétise et tu dégages de ma maison. » Mais le petit monstre s'en fou et lui tire la langue. « Ah ! Tu vois ! » Une vraie petite peste. Elle a de la chance qu'il ne le dise pas à voix-haute. « Puis ça te donnera peut-être envie d'avoir un enfant. » Pardon ? « Tu veux un putain de bébé ? » Il a mis ses mains sur les oreilles de la petite avant de dire cela. « Genre là maintenant ? » L'idée de faire l'amour plusieurs fois par jour pendant un long moment l'enchante comme jamais. Par contre, l'autre partie le met sur des charbons ardent. « Mais on habite pas ensemble ... » C'est un peu gênant pour élever un enfant. « Tu crois que je serais un bon papa ? » Parce que là, il doute grandement.



✻ the blood of stars ran in his veins
Did you say it ? “I love you. I don’t ever want to live without you. You changed my life.” Did you say it ? Make a plan. Set a goal. Work toward it, but every now and then, look around ; Drink it in ’cause this is it. It might all be gone tomorrow.
Revenir en haut Aller en bas
LIKE BIG A : I SEE EVERYTHING
Rachel Campbell
LIKE BIG A : I SEE EVERYTHING


http://truelove-crackship.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 27/02/2015
›› Commérages : 6203
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Danielle Sweet Panabaker
›› Schizophrénie : riley emerson-oakley ✻ liv burrows ✻ ophelia rhodes ✻ lily hastings ✻ lissa valentine ✻ mila matthews ✻ lauren campbell ✻ liam washington ✻ erin pierce

Re: ※ you make me crazy every day but i love you more each day. (caley) ✻ ( Dim 14 Oct - 11:14 )



you make me crazy every day
but i love you more each day.
rachel campbell & ryan oakley ※ caley

“ every time i see you, i fall in love all over again. ” ― IDK.

« Tu crois que j'ai un cancer ? » Cela fait partit d'une des éventualités qu'elle a en tête. La raison de sa venue semble primordiale alors Rachel pense que c'est une question de vie ou de mort. « J'espère pas. » Parce qu'elle n'est pas prête à devoir dire adieu à l'amour de sa vie, pas maintenant. « J'vois pas comment se serait possible. Je bois exprès pour supprimer tous les microbes de mon corps.» Cela doit la rassurer ? « Tu sais qu'à force de trop boire, tu peux avoir un cancer du foie ou bien une Cirrhose. » Autrement dit, l'alcool c'est bon mais à petite dose. Au moins ce n'est pas Rachel qui aura ce soucis vu sa consommation d'alcool. Mais Ryan parvient à rassurer Rachel en l'informant qu'il ne va pas mourir mais qu'un monstre se cache dans la salle de bain et qu'il l'a enfermé. Le monstre c'est quoi ? Une araignée ? « C'est pas une araignée. » AH ! Rachel c'est pas trop une courageuse, elle ne sait pas trop pourquoi Ryan l'a appelé s'il faut tuer une bestiole, il a parier sur le mauvais cheval. Malgré tout, Rachel prend son courage à deux mains, ouvre la porte et tombe nez à nez avec une petite chose chevelu qui court de droite à gauche. Amy dans le salon, Ryan décide de s'enfermer avec Rachel dans la salle de bain. Où va le monde ? « Elle a mangé tous mes croissants. Elle m'a mis du ketchup dans les cheveux. Et elle a même tenté de me mordre plusieurs fois ... » C'est une cannibale cet enfant. « Tu es sûr que tu n’exagères pas un tout petit peu ? » Mine de rien, la petite fille avait l'air toute mignonne. « La petite bête ne mange jamais la grosse. » Donc il n'a pas de raison d'avoir peur de cette petite fille. D'ailleurs c'est qui ? « C'est la nièce de Riley. » Oh d'accord. « Si, elle te l'a confier c'est qu'elle a confiance en toi. » Ou alors, elle est suicidaire. La deuxième option parait beaucoup plus possible. « En me mordant ? Elle a même tirer la queue de Simba c'te gueuse. » Bon, elle n'est pas douce. En même temps sa tante, elle n'est pas connue pour être douce aussi. « C'est une enfant Ryan, c'est normal, elle fait des bêtises. Faut juste lui dire qu'il y a des choses à faire et à ne pas faire. » C'est sur que s'il s'échappe à chaque fois, il ne va pas avoir d'autorité sur cette petite blonde. « Il faut que tu sois fermes. » Et ne pas faire l'enfant. Rachel est décidée à ne pas vouloir rester dans cette salle de bain. « Je savais que j'aurais pas dû écouter Riley et lui donner un biberon de vodka. Elle aurait dormi toute la journée. » Pourquoi a t'elle un fiancé comme celui-ci ? « Oui et on aurait du l'amener à l’hôpital pour lui faire un lavage d'estomac, on t'aurait peut-être mit en prison et Riley aurait voulu te tuer. » Désolé mais l'idée de Ryan était vraiment nulle, archi nulle ! Comme son idée d'enfermer Amy dans la salle de bain. Elle peut comprendre que Ryan fasse ça avec Simba, mais quand même. « Et pourquoi ça ? » « Parce que c'est une enfant. » C'est la deuxième fois qu'elle utilise cette excuse et ça ne sera certainement pas la dernière. Pour donner du courage à Ryan, Rachel n'hésite pas à lui prendre la main pour le conduire hors de la pièce et regagner la pièce à vire où se trouve la nièce de Riley. « Je te préviens Diabolo, encore une bêtise et tu dégages de ma maison. » Le tirage de langue ça fait sourire même rire Rachel. Ryan a côté, il n'a pas l'air aussi enthousiaste. « Ah ! Tu vois ! » Ah oui, oui, elle voit. « Tu sais qu'elle a un prénom ? Diabolo ça rend encore moins crédible. Et le mot D-E-G-A-G-E-R tu devrais éviter, c'est presque un gros mot. » Selon Rachel bien évidement. Ryan, il va falloir qu'il fasse des efforts si un jour ils ont un enfant ensemble. « Tu veux un putain de bébé ? » Baaaah un jour. « Genre là maintenant ? » Pas du tout. « Mais j'ai jamais dis ça. J'ai pas envie d'avoir un bébé encore. » Elle insiste bien sur le " encore " puis de toute façon, elle a déjà un enfant à charge : lui. « Mais on habite pas ensemble ... » Ah bon ? Elle n'était pas au courant. « Je sais mais tu sais aussi que je ne suis pas enceinte Ryan donc on a encore le temps, c'est pas pour tout de suite. » Ça lui laisse le temps de s'organiser. « Je veux me marier avant. » Autrement dit, il y a le temps avant que ça n'arrive. « Tu crois que je serais un bon papa ? » C'est une question piège ? « Je ne me suis jamais réellement poser la question ... » Il faudrait déjà que Ryan commence à s’assumer lui-même avant d'y songer. « Même moi je ne sais pas si je ferais une bonne maman ... Mais je pense qu'on le découvrira quand on sera prêts. » Rachel n'est pas encore prête donc ce bébé attendra encore un petit moment. Puis ils doivent s'occuper déjà de la petite chose blonde. « Si tu survis à cette journée, tu seras surement un bon papa. » Elle sourit avant de déposer un baiser sur ses lèvres et de partir auprès de la petite fille. « Tu veux qu'on fasse un jeu ? » La brune se met à hauteur de la petite fille avec un sourire aux lèvres. « Ui. » Rachel réfléchit quelque chose à ce qu'ils pourraient faire ensemble et elle semble avoir l'idée du siècle, elle rit d'avance. « Je vais te dire un secret alors. » Rachel se rapproche de l'oreille de la petite fille et lui conte son idée. La petite fille semble satisfaite de son idée. Très bien, il ne manque plus que l’élément principal. « Ryan, tu peux venir ? » Le jeune homme s'approche d'elles et Rachel l'invite à prendre place sur une chaise. « Tu ne bouges pas, on en a pour deux minutes. » Rachel attrape la main d'Amy et elles vont ensemble vers la salle de bain. Elles n'en ressortent que cinq minutes plus tard, avec un panier remplit de produit de beauté que Rachel laisse dans le coin quand elle dort à la garçonnière. « On va commencer par le vernis. » Un joli rouge corail. Rachel en applique avec attention sur les doigts de la petite fille, en soufflant sur ses doigts afin que ça sèche plus vite. Puis Amy décide que c'est son tour d'en mettre. Désolé Ryan mais il va servir de cobaye. « Voilà, doucement comme ça. Tonton Ryan, il va être beauuuuu ! »


you're all that matters to me, ain't worry about nobody else iIf it ain't you, i ain't myself. you make me complete, you're all that matters to me ( ... ) i'm grateful for your existence. faithful no matter the distance, you're the only girl i see from the bottom of my heart ✻
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
Ryan Oakley
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


http://onemoreparadise.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 24/01/2016
›› Commérages : 579
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Chris Godness Wood
›› Schizophrénie : Cameron Thompson (Dylan O'brien), Shane Hollister (Jack Falahee), Jaxson Hamilton (Jesse Lee Soffer), Mia Smith (Ashley Benson), Alec Winterfell (Luke Mitchell), Matthias Di Lazio (Matthew Daddario), Sebastian Pryce (Cole Sprouse), Lou Perkins (Selena Gomez)

Re: ※ you make me crazy every day but i love you more each day. (caley) ✻ ( Ven 23 Nov - 15:38 )



you make me crazy every day
but i love you more each day

with, CALEY.


Rachel venait d'à peine arriver et voilà qu'elle lui parle de cancer. Croit-elle qu'il en a un ? Non ! Impossible. Il ne mange jamais de cochonneries. Il ne fait que ça. « J'espère pas. » Lui aussi. « Mhm. » Il est songeur. Pour une fois dans sa vie, il va penser. On peut l'applaudir, merci !Il mange plus ou moins correctement. Il fait du sport : taper les gens méchants. Et il boit au moins 2L d'eau mélangé à de l'alcool par jour. C'est bon. Tout est checké. Il n'a pas le cancer ! « Tu sais qu'à force de trop boire, tu peux avoir un cancer du foie ou bien une Cirrhose. » Il penche la tête sur le côté, sourcil froncé. « Une quoi ? » Jamais entendu ce mot. « Parle ma langue, s'il-te-plait, j'ai trop mal à la tête à force de réfléchir. » Une réflexion qui aura duré une trentaine de seconde, pas plus, mais qui avait eu le don de l'épuiser. En tout cas, s'il avait demandé à Rachel de venir aussi vite et de façon aussi inexpliqué, c'était parce qu'une petite fille lui faisait la misère. « Tu es sûr que tu n’exagères pas un tout petit peu ? » Non, Madame ! « Je te jure que c'est vrai ! » C'est parce que Ryan n'a pas pu filmer la scène. Autrement, il aurait eu toutes les preuves pouvant incriminer cette pas si douce enfant. « La petite bête ne mange jamais la grosse. » Il hausse les épaules. « Mensonge. » Et il sait exactement quoi répondre. « Les chats ils ont le dessus sur les chiens et ils peuvent les manger. Donc c'est faux. Les petits peuvent manger les grands ! » Même qu'il a un deuxième exemple. « Dans la savane, les guépards, ils attaquent les zèbres et les mangent et ils sont bien plus gros qu'eux. » Eh toc ! Il aurait bien rajouté maîtresse en carton mais ça aurait été bien trop méchant. Rachel est dix fois plus intelligente que lui et il se doit de le reconnaître. « Si, elle te l'a confier c'est qu'elle a confiance en toi. » Heu ... « Mouais. » Pas certain quand même, le Oakley. « Elle était surtout très pressée et avait pas d'autres solutions sous le bras. »  Voilà tout. « C'est une enfant Ryan, c'est normal, elle fait des bêtises. Faut juste lui dire qu'il y a des choses à faire et à ne pas faire. » MEEEEH. « A son âge j'étais sage, moi ! » Avec la bouille qu'il fait, on le croire. « Puis comment je peux lui dire quoi faire ou pas sachant que moi-même je sais pas si j'ai le droit ou pas ? » Pour une fois qu'il pose une question avec du sens. « Il faut que tu sois fermes. » Aussi ferme que son sexe bras ! « Ferme. Pas comme les caramels. » En plus, Ryan, il aime moyennement ça. Il y a juste les carambars à ce gout là qui passent comme une lettre à la poste. Tiens, il aurait dû proposer cela à la petite fille, avec comme boisson : un biberon de vodka. « Oui et on aurait du l'amener à l’hôpital pour lui faire un lavage d'estomac, on t'aurait peut-être mit en prison et Riley aurait voulu te tuer. » Ok. Deux petites secondes. « On peut laver son estomac ? » Comment ça se fait qu'il le sait pas ? Il l'aurait fait petit quand il avait par inadvertance avalé du savon quand il se douchait. « Pourquoi j'irai en prison ? J'en vends tous les soirs de la vodka. » Ca ne semble pas logique cette affaire. « Et Riley ne me tuera jamais. J'suis son bébé chat ! » Et elle, sa maman chat. Autant dire qu'une mère ne peut pas tuer son gosse. Puis, prout, il est trop particulier pour être tué. Un monde sans Ryan et un monde qu'avec des cerveaux. « Parce que c'est une enfant. » Ohhhh. « Et les enfants ils peuvent pas prendre de goûter spécial ? » D'accord. L'ampoule dans sa cervelle vient de pop-up. C'est l'instant même que choisi Rachel pour ouvrir la porte de la salle de bain. La petite fille sort et l'agresse en lui tirant la langue. Quel manque de respect ! Il aurait préféré un doigt d'honneur. « Tu sais qu'elle a un prénom ? Diabolo ça rend encore moins crédible. Et le mot D-E-G-A-G-E-R tu devrais éviter, c'est presque un gros mot. » Oh, parce que maintenant y'a des "presque gros-mots" ? Il en apprend des choses. « Je me souviens plus de son prénom ... » qu'il murmure, un peu gêné. « Et je connais pas la liste des presque gros-mots alors je vais déjà éviter de dire des gros-mots. » Malheureusement, ça commence mal puisqu'il en dit un dans sa phrase suivant. C'est le choc de parler enfant et bébé. « Genre là maintenant ? » Beeeh, il sait pas. Il est perdu le Oakley. « Mais j'ai jamais dis ça. J'ai pas envie d'avoir un bébé encore. » « T'as dit avoir envie d'un enfant ... » Ses oreilles, elles avaient très bien entendues. Il les laver tous les jours, comme ses pieds, ses jambes, ses fesses et toutes les autres parties de son corps. Sauf l'estomac, il sait pas le faire du coup. « Je sais mais tu sais aussi que je ne suis pas enceinte Ryan donc on a encore le temps, c'est pas pour tout de suite. » Cool. « Bah tu l'as très mal formulée. » Du coup, il a stressé. Un petit peu. Et il a cru qu'elle voulait qu'il fasse tout plein de chose d'un seul coup. « Je veux me marier avant. » Ses yeux pétillent de malice. « C'toi qui décide. » Comme il l'avait promis, il lui laisserait le temps nécessaire. Pour le moment, il est prêt à patienter et lui montrer tout son amour. Sauf quand il y a une petite peste blonde dans les barrages ! « Je ne me suis jamais réellement poser la question ... » Lui non plus. « Même moi je ne sais pas si je ferais une bonne maman ... Mais je pense qu'on le découvrira quand on sera prêts. » Bien-sûr que si qu'elle le sera. « Bah tu aimes les enfants, pourquoi tu serais une mauvaise mère ? » Lui, par contre, c'est autre chose. « Si tu survis à cette journée, tu seras surement un bon papa. » Ouloulou ! « Et si je manque de mourir ? » Ca signifie qu'il fera un père moyennement bien ? « Tu veux qu'on fasse un jeu ? » Il baisse le regard vers la petite, attendant sa réponse. Il l'entends même pas alors qu'il a bien vu ses lèvres bougées. Nom d'une pipe, il est devenu sourd ! « Je vais te dire un secret alors. » Beeeeh ? Et lui dans tout ça ? Pour la peine, il va se servir un verre d'eau et le boit coup sec en attendant que la conversation secrète se termine. « Ryan, tu peux venir ? » Il regarde autour de lui. Bon, apparemment, il est le seul Ryan de la pièce. Il souffle, vient s'installer sur la chaise qu'on lui montre du doigt. « Tu ne bouges pas, on en a pour deux minutes. » De ? La petite lui prends la main et lui fait un magnifique sourire. Ah ! Il a pas confiance. « On va commencer par le vernis. » Attends. Quoi ? « Voilà, doucement comme ça. Tonton Ryan, il va être beauuuuu ! » OULOULOUUUUUUU ! « MAIS PAS DU VERNIS ROUUUUUUUUUUUGE ! » Trop tard, deux de ses doigts ont déjà eu la visite du pinceau maléfique. « Meh ... » Non. C'est horrible. « J'vex plus être tonton Ryan. C'est trop de souffrance. » qu'il se plaint, ce qui fait rire Amy. « T'sais quoi, toi ? » C'est finalement un peu son jour de chance. Il y avait des cupcakes sur la table. Il en prends un dans sa main libre et l'écrase sur le front de la blonde. Puis il fait de même sur Rachel. Voilà enfin quelque chose de drôle pour lui. « Des cupcakes-licornes ! » C'est merveilleux. « D'ailleurs, y'en a une qui vient de passer dans le salon. » Il pointe du doigt un endroit. « Elle est là-bas ! » C'est beau de faire genre. Et encore plus quand Amy rentre dans son jeu. « J'en avais encore jamais vu ... » qu'il dit, presque émerveillé, alors que la seule chose que son regard observe est le cadre de la photo de son chat.



✻ the blood of stars ran in his veins
Did you say it ? “I love you. I don’t ever want to live without you. You changed my life.” Did you say it ? Make a plan. Set a goal. Work toward it, but every now and then, look around ; Drink it in ’cause this is it. It might all be gone tomorrow.
Revenir en haut Aller en bas
LIKE BIG A : I SEE EVERYTHING
Rachel Campbell
LIKE BIG A : I SEE EVERYTHING


http://truelove-crackship.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 27/02/2015
›› Commérages : 6203
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Danielle Sweet Panabaker
›› Schizophrénie : riley emerson-oakley ✻ liv burrows ✻ ophelia rhodes ✻ lily hastings ✻ lissa valentine ✻ mila matthews ✻ lauren campbell ✻ liam washington ✻ erin pierce

Re: ※ you make me crazy every day but i love you more each day. (caley) ✻ ( Dim 16 Déc - 12:58 )



you make me crazy every day
but i love you more each day.
rachel campbell & ryan oakley ※ caley

“ every time i see you, i fall in love all over again. ” ― IDK.

Ouf Ryan n'est pas malade, il n'a pas de cancer. Rachel est rassurée ! Ceci dit à force de trop boire, il pourrait attraper une cirrhose. « Une quoi ? » Cirrhose qu'elle répète en articulant bien. « Parle ma langue, s'il-te-plait, j'ai trop mal à la tête à force de réfléchir. » Rachel avait oublié qu'avec Ryan, il fallait utiliser des mots simples comme quand elle est en classe et qu'elle parle à ses élèves. « C'est une maladie du foie. » Pour faire simple et si Ryan ne comprend pas, elle ne peut plus rien pour lui. Déjà qu'il est dans l'excès total avec la nièce de Riley qui d'après Ryan semble être un monstre surhumain. Il la désespère. « Les chats ils ont le dessus sur les chiens et ils peuvent les manger. Donc c'est faux. Les petits peuvent manger les grands ! » Hein ? De quoi ? Mais d'où il sort cette idée encore. « Tu as déjà vu un chat qui mange un chien ? » Parce qu'elle non et non elle n'a pas envie de voir une vidéo youtube qui prouve le contraire. Rachel est convaincue que Amy est une gentille petite fille. « Mouais. Elle était surtout très pressée et avait pas d'autres solutions sous le bras. » Certes. « T'es pas un inconnu non plus donc elle sait que tu vas bien t'en occuper. » Rachel, elle place un peu trop d'espoir en Ryan. Puis Amy est une enfant donc c'est normal qu'elle fasse des bêtises parfois. « A son âge j'étais sage, moi ! » La blague. « C'est pas ce que ta mère me dit. » La maman de Ryan, elle a toujours de belles anecdotes sur son fils. « Puis comment je peux lui dire quoi faire ou pas sachant que moi-même je sais pas si j'ai le droit ou pas ? » C'est officiel, c'est un enfant. « Je te ferais une liste des choses que tu peux et ne peux pas faire. » Au moins, il sera fixer. Mais Ryan doit avant tout avoir de l'autorité sur les enfants, sinon il va se faire manger tout cru. « Ferme. Pas comme les caramels. » Rachel ne dira rien sur cette remarque parce que ça la dépasse. Par contre quand Ryan annonce qu'il veut donner de l'alcool à Amy, Rachel n'est pas d'accord. C'est dangereux. « On peut laver son estomac ? » Comme une machine à laver. « Bien sûr, tu ne le savais pas ? » Parfois Rachel se dit que Ryan devrait vraiment assister à ses cours, ça lui apprendrait beaucoup de choses sur la vie. « Pourquoi j'irai en prison ? J'en vends tous les soirs de la vodka. » Il le fait exprès, ça n'est pas possible autrement ... « Est-ce-que tu as des clients qui ont moins de 5 ans qui viennent le soir de te demander de la vodka ? » S'il lui dit que oui, elle jette l'éponge. « Je te rappelles que vendre de l'alcool à un mineur de moins 21 ans et interdit. » C'est lui qui travaille dans un bar où c'est elle ? Alors même si c'est le bébé chat de Riley, il ira en prison s'il vend de l'alcool à la petite Amy. « Et les enfants ils peuvent pas prendre de goûter spécial ? » Non. Rachel secoue négativement la tête. « Je me souviens plus de son prénom ... Et je connais pas la liste des presque gros-mots alors je vais déjà éviter de dire des gros-mots. » Ryan qui fait une phrase sans gros mots ça relève presque du miracle alors s'il y arrive Rachel le félicitera. « Elle s'appelle Amy. » Ce n'est pas compliqué il y a trois lettres à retenir. « A chaque gros mots, je te pince. » Au moins, il pourra mieux le comprendre. Garder une enfant, ça les fait automatiquement parler d'enfants et Rachel sent que Ryan panique à cette idée. « T'as dit avoir envie d'un enfant ... » OLALA. Mais Rachel, elle n'est pas prête à voir son ventre grossir et devenir parent. Ce n'est pas dans ses cordes encore. « Mais pas encore dans des années ... » C'est trop tôt encore. « Bah tu l'as très mal formulée. » Ce garçon chipote trop sur les mots. De toute façon, Rachel a toujours dit vouloir se marier avant d'avoir un enfant. « C'toi qui décide. » Oh elle le sait. Elle n'est pas encore prête à ça non plus. Puis feront-ils des bons parents ? « Bah tu aimes les enfants, pourquoi tu serais une mauvaise mère ? » En réalité, elle ne sait pas vraiment. « C'est beaucoup de responsabilité d'avoir un bébé et je ne penses pas être assez mature pour ça encore. » Rachel, elle a envie de profiter de sa vie de couple avec Ryan avant. Puis, ils peuvent s’entraîner avec Amy aujourd'hui. « Et si je manque de mourir ? » « Tant que Amy reste en vie, tu feras un bon papa. » Rachel dépose un baiser sur les lèvres du brun avant de partir près de la petite blonde et de lui proposer un jeu afin de l'occuper. Dans cette garçonnière les choix sont assez limité. Alors Rachel opte pour une solution adéquate. Rachel et Amy se transforment donc en esthéticiennes et décide de faire une manucure à Ryan. « MAIS PAS DU VERNIS ROUUUUUUUUUUUGE ! » Rachel n'est pas tout à fait d'accord. « Ce n'est pas du rouge c'est du corail. » « Ui, corail. » Et oui ça n'est pas tout à fait la même chose. « Meh ... J'veux plus être tonton Ryan. C'est trop de souffrance. » Rachel lève les yeux au plafond, de suite les grands mots. « Imagine quand tu seras Papa Ryan alors. » Il va déjà creuser sa tombe c'est ça ? « T'sais quoi, toi ? » Rachel tend l'oreille, elle est curieuse de savoir. En fait non, elle n'aurait pas du être curieuse. Elle vient de se recevoir un cupcake dans la tête. Meeeeh c'est pas gentil ça. Quoi que Rachel, elle goutte le glaçage et ça à l'air plutôt très bon. La brune ne comprend pas trop où Ryan veut en venir avec sa licorne. Elle plisse les yeux et tente de comprendre ce qu'il regarde mais elle n'y arrive pas. Tout ce qu'elle voit c'est Simba. « Simba est devenu une licorne maintenant ? » Qu'est qu'elle n'aurait pas du dire. Amy se dirige vers Simba et lui fait un gros câlin. « Licorne ! » Simba a un nouveau nom maintenant, très bien, ça lui va comme un gant. « Je crois qu'elle va vouloir le ramener pour chez elle ce soir. » Sauf qu'elle sait très bien que Ryan ne va pas céder à ce caprice. « T'es belle comme un cœur. » dit-elle en déposant ensuite un baiser sur les lèvres de Ryan. Elle était totalement jalouse de ses ongles couleur corail. « Tu veux qu'on t'épile les sourcils maintenant ? » Ou qu'elles lui mettent du vernis sur les pieds ou encore qu'elles le maquillent. Ryan va être beau comme une princesse. Mais sachant très bien qu'il n'allait pas accepter, Rachel se rabat sur une autre idée. « Tu as des films de princesses ? » Elle en doute réellement. « Si c'est Blanche-Fesse et les 7 Mains ça ne compte pas. » Parce que Rachel, elle est certaine que Ryan il a pleins de DVD de films pornos. Elle le sent. Au pire des cas, il y a toujours son abonnement Netflix.


you're all that matters to me, ain't worry about nobody else iIf it ain't you, i ain't myself. you make me complete, you're all that matters to me ( ... ) i'm grateful for your existence. faithful no matter the distance, you're the only girl i see from the bottom of my heart ✻
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞

Re: ※ you make me crazy every day but i love you more each day. (caley) ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

※ you make me crazy every day but i love you more each day. (caley)

SCREW DESTINY :: the city of cap harbor :: The Blue Lagoon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération