let me show you something you've never seen (brianna)

 :: the city of cap harbor :: The independance Inn :: St Michael Church
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 13/04/2018
›› Commérages : 290
›› Pseudo : little bug/sophie
›› Célébrité : bill pennywise skarsgard
›› Schizophrénie : alma worrell, biologiste sauvage

let me show you something you've never seen (brianna) ✻ ( Lun 4 Juin - 19:03 )

let me show you something
you've never seen.
EXORDIUM.
D'un coté, il y a l'église. Un bâtiment magnifique, haut, qui comporte plus de fenêtres qu'un appartement moderne de New-York. Un lieu où on aime aller pour retrouver l'espoir, pour se lier à une cause commune avec tout un tas d'individus qui croient eux aussi à une entité supérieure capable de rendre leur vie meilleure. Pas Ozzy. De l'autre, il y a son lieu de travail. Un endroit sinistre que beaucoup pensent abandonné, une petite bâtisse en pierres qui n'attire personne -et encore heureux- mais où il est obligé de se rendre cinq jours sur sept. L'endroit est relié au cimetière qui n'est pas bien loin, ce qui n'est pas plus mal au final puisque ça rend les trajets plus courts. Des fois, juste pour rire, Ozzy a déjà été tenté de faire rouler les cadavres sur des roulettes pour les envoyer en guise de colis à Pio. Il a cependant rapidement compris que l'idée était mauvaise, que ce serait non seulement irrespectueux pour le mort mais aussi pour le reste de sa famille. Après avoir garé sa voiture sur le parking de l'église comme il le fait chaque matin, l'allemand plonge ses mains dans les poches de son pantalon et marche d'un pas traînant jusqu'à son lieu de travail. Il ne le déteste pas, au contraire ça l'amuse de découvrir chaque jour de nouveaux individus et de pouvoir prendre soin d'eux au-delà de la mort. Mais huit heures à parler dans le vide, c'est quand même vachement long. Des fois, Oz' aimerait bien qu'il y ait quelqu'un d'autre avec lui. C'est assez paradoxal puisqu'il a toujours préféré la solitude à la présence d'autres humains, mais ça comblerait un vide que d'entendre quelqu'un bosser à seulement quelques mètres de lui. Pour le moment, si il entend quelqu'un, c'est soit son patron qui vient voir si sa pause ne dure pas trop longtemps, soit qu'un prétendu cadavre a encore été amené vivant. Parce que ouais, c'est déjà arrivé que les morts se réveillent dans leurs tiroirs. Balayant le reste du parking du regard, son attention se porte par hasard sur un banc situé un peu plus loin. Une personne est assise sur celui-ci, un être plus petit qu'un adulte et dont la silhouette lui semble étrangement familière. En se rapprochant, il finit par faire le lien entre le visage enfantin de la gamine et son prénom. « Brianna la fugueuse, » dit-il en s'approchant du banc sur lequel elle est assise avant de prendre place à ses cotés, étendant ses longues jambes devant lui. Il devrait aller bosser plutôt que de parler avec, mais ce n'est pas comme si ses clients risquaient de partir en courant. « Qu'est-ce que tu fais ici ? T'es pas censée être à l'école ou un truc du genre ? » demande-t-il en tournant la tête vers elle, appuyant son dos contre le banc. Il est mal placé pour lui faire la morale Ozzy, il n'a jamais été du genre à respecter les règlements à la lettre et ça déjà quand il n'était qu'un jeune ado. Avachi sur sa place, il attend la réponse de Brianna, curieux de savoir si elle va être piquée par l'étrange envie de se confesser ou si, réponse plus probable, elle l'enverra bouler. Ils ne sont pas si proches que ça elle et lui, c'est d'ailleurs rares les fois où Ozzy discute avec un individu pas encore majeur. Et pourtant, il a presque réussi à se prendre d'affection pour cette mini-chose trop rebelle pour son âge.


say it ain't so
I can't confront you, I never could do. That which might hurt you, So try and be cool When I say This way is a water-slide away from me That takes you further every day. So be cool. Say it ain't so, Your drug is a heart-breaker..
Revenir en haut Aller en bas
‹ I'M A SPECIAL KIND.
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 01/02/2018
›› Commérages : 242
›› Pseudo : Harmajabb-Mr Turtle
›› Célébrité : Millie Bobby Brown
›› Schizophrénie : Anthony Gresham (Jeffrey Dean Morgan) - Simone Esposito (Ryan Gosling) - Timothy Mancini (Jon Hamm) - Elliot James (Colin Firth) - Nawid Sadki (Oscar Isaac) - Owen Wilde (Mark Ruffalo)

Re: let me show you something you've never seen (brianna) ✻ ( Jeu 14 Juin - 9:57 )

let me show something you've never seen
Brianna & Ozzy
Brianna la fugueuse.
Je tourne à peine la tête vers la personne qui vient de m’appeler ainsi. Ce surnom ne me fait pas grand effet, parce que je ne suis pas une fugueuse, je suis une sécheuse. Je n’ai jamais fui la maison de mes parents ou quoi, quoique… Quand papa m’énerve, je vais chez maman, quand maman m’énerve, je vais chez papa. Ou quand les deux m’énervent je vais chez Andrés. Et souvent, je vais chez lui, des fois il n’est pas là, alors il m’arrive de rencontrer d’autres membres de la famille Wilde. Enfin, quand Andrés est là, on parle de tout et de rien, on continue à jouer au golf, à faire du skate, je lui apprends un peu à utiliser Instagram à son avantage… Des fois, c’est pratique d’avoir ce logiciel, surtout pour demander de l’aide, il y en a forcément qui répondent et après, c’est tout un art de savoir déceler une personne louche ou pas. Enfin, on parle de tout et de rien oui, il nous est même arrivé de parler de voyage et… Puis voilà. Il m’a parlé d’Ozzy, je me rappelle de l’avoir rencontré grâce à Andrés ceci dit, il m’a dit qu’il s’occupait des corps tout seul et que des fois, c’était cool de lui tenir compagnie. Alors je me suis dit, que comme Andrés n’est pas souvent là, je pourrai venir. Ca fait un petit moment que je le connais et si on se prend souvent la tête… Il me fait au moins me rendre compte qu’en fait, je n’arrête pas de chercher tout le monde, que je n’arrête pas de chercher à me prendre la tête avec tout le monde et que ça, c’est quand même très fatiguant. Cela pourrait expliquer pourquoi je suis très fatiguée ces derniers temps: se prendre la tête constamment, c’était pénible.

Ce n’était pas compliqué de trouver où il travaille, c’est pas comme s’il y avait 36 000 morgues dans cette ville franchement…! Alors j’ai attendu sur le banc qu’il arrive. Il commence un petit peu tard comparé à l’école où je viens de reprendre. J’ai dû être forcée à m’excuser avec ma mère et rapidement, le retour m’a soulée. J’aime plutôt rester dehors, à me balader dans la ville et ne rien faire. Je ne peux pas récupérer Mulder sinon papa va se douter que je ne suis pas encore revenue au lycée. Ozzy finit par s’asseoir à côté de moi et je tourne mon regard vers lui, je remonte mes lunettes de soleil alors qu’il me pose la question. “ T'as l'air d'être ravi de me voir ! Les cours d’aujourd’hui sont surtout chiants, alors j’ai préféré venir te voir et te tenir compagnie... “ Une pause avant que j’hausse les épaules tout en levant les yeux au ciel. “ Et surtout, je voulais voir à quoi ça ressemble ton métier en fait. J’entends souvent Andrés en parler, j’ai beau l’écouter, j’arrive toujours pas à visualiser quoi.” En même temps, je n’ai jamais vu un corps d’humain. Mais j’ai déjà vu un robot Androïde qui s’appelle Lucy et je n’ai pas flippé… Alors bon.

electric bird.



You rock my world

Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 13/04/2018
›› Commérages : 290
›› Pseudo : little bug/sophie
›› Célébrité : bill pennywise skarsgard
›› Schizophrénie : alma worrell, biologiste sauvage

Re: let me show you something you've never seen (brianna) ✻ ( Lun 25 Juin - 16:50 )

let me show you something
you've never seen.
EXORDIUM.
Il a jamais été doué avec les plus jeunes Ozzy, ça doit être un truc dans ses gênes qui l'empêche de se mettre à leur place de petits êtres pas encore prêts pour toutes les horreurs de la vie. Même quand il était lui même gamin, il avait du mal à s'intégrer aux bandes alors qu'à cet âge là, c'est censé être si facile de se faire amis. Mais pas pour le petit Ozzy. Lui jouait dans son coin, lui découvrait un monde différent de celui dans lequel vivaient les autres et se fascinait pour un tas de sujets sur lesquels il aurait mieux valu qu'il ne sache rien. Les homicides jamais résolus, les serial killer, les films d'horreur basés sur des faits réels. Il en lisait des bouquins, regardait des documentaires à la télé pendant que son père était parti boire dans le café d'à coté. Il était bizarre quand il était petit, Oz'. Les autres l'évitaient, le jugeaient de loin à cause de ses habits sales, de la terre sous ses ongles, des bouquins qu'il emmenait partout avec lui et qui ressemblaient plus à des encyclopédies qu'au treizième tome de Dragon Ball. Alors même si à douze ans il n'était pas doué avec les gamins, comment pourrait-il l'être aujourd'hui ? Et pourtant, quinze ans après, le voilà assis aux cotés d'une jeune adolescente qui préfère traîner à proximité de cadavres plutôt que d'assister à ses cours. Ça doit être pour ça qu'autant Andrés que Brianna font partie des seuls enfants qu'il arrive à supporter, parce qu'ils sont différents et un peu dérangés. Bah ouais, faut pas être bien mentalement pour être fasciné par ce domaine totalement morbide dans lequel est plongé Ozzy. À la première réflexion de Brianna, il sourit et s'enfonce un peu plus dans le fond du banc, ses mains plongées dans les poches de son jeans. Il a tout de suite bien aimé sa répartie à la brunette, ça prouve qu'elle a du caractère. « C'est connu, j'adooore faire du baby-sitting de manière totalement imprévue, » répond-t-il sans se défaire de son sourire. Il utilise le sarcasme et pourtant, ça le dérange pas tant que ça d'avoir Brianna ou Andrés dans les pattes. Ça lui fait de la compagnie comme elle dit, ça change de parler dans le vide à des défunts qui ne risquent pas de lui répondre. Et encore heureux, le contraire serait sacrément flippant. « J'espère que tu t'es préparée mentalement avant de venir alors. » Voilà comment implicitement, Ozzy lui dit qu'il ne crachera pas sur sa présence. Au contraire, c'est toujours marrant de montrer ce qu'il fait à des personnes qui n'y connaissent rien, quoi qu'il en a très peu l'occasion vu que ça n'intéresse pas un grand nombre de personnes. Il se lève, regarde Brianna, puis lui fait signe de le suivre. « On aura peut-être la chance de tomber sur un type qui aura juste fait un malaise dans ses escaliers, mais y a des fois où c'est pas mal salissant. T'es prévenue, » ajoute-t-il en s'avançant en direction du bâtiment. « Je risque pas de me ramasser un procès par ton école pour kidnapping par contre ? » demande-t-il à moitié pour plaisanter et à moitié sérieusement. Il en sait rien lui, quelqu'un passant par là pourrait mal interpréter le fait qu'un adulte de vingt-sept ans emmène une fille de quinze ans dans ce qui ressemble beaucoup à un sous-sol mal éclairé.


say it ain't so
I can't confront you, I never could do. That which might hurt you, So try and be cool When I say This way is a water-slide away from me That takes you further every day. So be cool. Say it ain't so, Your drug is a heart-breaker..
Revenir en haut Aller en bas
‹ I'M A SPECIAL KIND.
avatar
‹ I'M A SPECIAL KIND.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 01/02/2018
›› Commérages : 242
›› Pseudo : Harmajabb-Mr Turtle
›› Célébrité : Millie Bobby Brown
›› Schizophrénie : Anthony Gresham (Jeffrey Dean Morgan) - Simone Esposito (Ryan Gosling) - Timothy Mancini (Jon Hamm) - Elliot James (Colin Firth) - Nawid Sadki (Oscar Isaac) - Owen Wilde (Mark Ruffalo)

Re: let me show you something you've never seen (brianna) ✻ ( Mar 26 Juin - 12:23 )

let me show something you've never seen
Brianna & Ozzy
Je ricane à sa réponse, il adore faire du baby sitting. Mais oui ! Il m’adore voyons. « Oh tu vas m’adorer tu sais, j’ai une surprise pour toi à la fin. » Je le regarde et j’hausse les épaules avec un petit air indifférent. « Enfin, si je te dis la surprise maintenant, c’en est plus du tout. » Et puis, ce n’est pas vraiment la raison du pourquoi je suis venue. Je voulais voir ce qu’Ozzy fait en vrai. J’en entends très souvent parler d’Andrés, ça m’a rendu curieuse et je dois avouer que je n’ai jamais vu un corps mort… Quoique, si on oublie l’exception près de mon meilleur ami décédé d’un cancer. Je redresse mes lunettes de soleil et lui montre mon air sérieux avant d’hocher la tête. « Si c’est en rapport avec les corps, je sais à quoi m’attendre. J’en ai déjà vu. » Je finis par me lever aussi à mon tour, je prends mon sac et file avec lui pour entrer. J’aime bien quand il ne me dit rien, mais il lui suffit d’un simple geste pour comprendre qu’il me donne l’autorisation. Les morts d’accord, mais qu’est-ce qu’il en fait, est-ce qu’il les dissèque ? Les étudie ? Prend leur cerveau ? Je ne sais pas grand chose là-dessus et je trouve ça intéressant. Oui, en vrai, les gens sont normalement effrayé sur les choses qu’ils ne comprennent pas, qu’ils ne connaissent pas. Moi je trouve ça fascinant dans le sens où il y a encore quelque chose que je ne connais pas et que je pourrai forcément découvrir. Je le suis jusqu’à l’entrée du bâtiment tout en l’écoutant. « C’est vraiment arrivé d’avoir eu des morts qui reviennent à la vie ? J’aurai de quoi me protéger ? Je veux dire… Y a une tenue obligatoire qu’il faut mettre quand on est près d’un mort ? » Comme je vous le disais, je ne m’y connais rien, c’est que je ne m’y connais vraiment rien ! J’hausse les épaules quand il me pose la question. « L’école n’en a rien à faire du moment où je ne suis pas notée présente sur leur carnet de présence, donc il rejette toute responsabilité si tu es en train de penser vouloir me coincer dans un des tiroirs de mort. » Je me dis que je devrais arrêter d’hausser les épaules ceci dit, je vais finir par avoir les épaules trop hautes à force, du moins c’est ce que maman a dit en fait. On finit par entrer dans le bâtiment, il fait déjà froid et l’atmosphère n’est pas des plus accueillante. « Wouah… ! J’ai connu meilleur accueil dans ce bâtiment, mais j’imagine que c’est normal: ce n’est pas fait pour accueillir des gens ou des touristes de avec les oreilles ridicules de DisneyLand »

electric bird.



You rock my world

Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 13/04/2018
›› Commérages : 290
›› Pseudo : little bug/sophie
›› Célébrité : bill pennywise skarsgard
›› Schizophrénie : alma worrell, biologiste sauvage

Re: let me show you something you've never seen (brianna) ✻ ( Ven 3 Aoû - 17:20 )

let me show you something
you've never seen.
EXORDIUM.
Quand elle lui parle d'une surprise qu'elle aurait amené pour lui, Ozzy sent immédiatement qu'il y a quelque chose qui cloche dans l'histoire. Elle, offrir un truc Oz' ? Il en doute beaucoup, pourtant il décide de jouer le jeu et fait mine d'être surpris. « Sérieusement ? Tu m'intrigues là, » dit-il d'un ton à mi-chemin entre l'étonnement et le sarcasme. Bien sûr, elle refuse de lui dire ce que c'est pour ne pas gâcher l'effet de surprise, remarque devant laquelle il pousse un léger soupir. « Tout ça pour que je ne te repousse pas à l'entrée. Mais c'est d'accord, je promets de ne pas te tanner pour connaître l'objet de ta surprise. » Un sourire vient étirer le coin de ses lèvres. Au final, Ozzy n'est pas si nul avec les enfants : ceux-ci ont même l'air de plutôt bien l'apprécier vu qu'elle est déjà la deuxième à vouloir traîner dans ses pattes pendant qu'il bosse. Quoi que c'est peut-être plus l'ambiance macabre qui les attire plutôt que sa présence à lui, les gosses ont toujours eu un attrait étrange pour tout ce qui touche au morbide. « Les cadavres des séries télé ne comptent pas. Spoiler alert : ces gens sont aussi vivants que toi et moi. » Ça l'étonnerait qu'elle ait déjà eu l'occasion de voir un cadavre à son âge même si, au final, Ozzy ne connaît pas assez Brianna que pour en avoir la certitude. Si ça se trouve, elle cache derrière ses fossettes un passé lourd composé de meurtres en série et de trafiques en tout genre. Tu t'égares, Oz. Il finit par se lever, imité par la plus jeune, et lui emboîte le pas pour se diriger vers son lieu de travail. Sur le chemin, elle lui pose une question sur les morts-vivants qui le prend tellement au dépourvu qu'il doit se pincer les lèvres pour ne pas rire. Il est d'abord tenté de lui dire la vérité, qu'une telle chose n'existe malheureusement pas, mais l'envie de jouer un peu avec elle est trop tentante. « À moi ça ne m'est jamais arrivé, mais il paraît que c'est possible. Si jamais tu vois quelqu'un ouvrir un oeil, la première chose à faire c'est de le frapper à la tête avec la première chose qui te tombe sous la main. Évite qu'il te touche, on dit que tu peux en mourir. » Son sourire amusé laisse rapidement place à des traits plus sérieux. Elle ne le croira certainement pas, mais ça valait le coup d'essayer. « Et pour la tenue, j'ai tout ce qu'il faut là-bas t'en fais pas. » Enfin, tout implique principalement des gants en plastique. Il prend quand même la peine de l'interroger sur son absence à l'école, on dirait presque qu'il se la joue grand frère. À la réponse de Brianna, il ne répond rien même si un sourire amusé continue d'étirer ses lèvres -*tousse*psychopathe*tousse*, puis il déverrouille la porte avant de lâcher un « tadaaa. » C'est vrai qu'il fait froid dans cette pièce, mais c'est ça où des dizaines de corps qui suintent en attendant leur wagon pour "Mise-En-Terre Land". « Mmh non pas vraiment, ici c'est plus la version dark de Disney. Pas d'oreilles, mais t'as droit à des super gants blancs gratuits, » ajoute-t-il avant de s'emparer d'une boîte de gants et de la tendre en direction de Brianna. Il récupère ensuite sa boîte puis marche en direction des tiroirs où on stocke les cadavres fraîchement arrivés. « Notre cliente du jour est une femme de quarante ans, célibataire, mère de toute une floppée de chats. J'espère que t'es pas allergique, » dit Ozzy avant de tirer la poignée du tiroir pour faire apparaître la femme au teint plus pâle qu'un drap.


say it ain't so
I can't confront you, I never could do. That which might hurt you, So try and be cool When I say This way is a water-slide away from me That takes you further every day. So be cool. Say it ain't so, Your drug is a heart-breaker..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞

Re: let me show you something you've never seen (brianna) ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

let me show you something you've never seen (brianna)

SCREW DESTINY :: the city of cap harbor :: The independance Inn :: St Michael Church
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération