let me show you something you've never seen (brianna)

 :: the city of cap harbor :: The independance Inn :: St Michael Church
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 13/04/2018
›› Commérages : 390
›› Pseudo : little bug/sophie
›› Célébrité : bill pennywise skarsgard
›› Schizophrénie : alma worrell (halston sage), peter shacklebolt (aaron taylor-johnson) et misha castillo (ana de armas)

let me show you something you've never seen (brianna) ✻ ( Lun 4 Juin - 19:03 )

let me show you something
you've never seen.
EXORDIUM.
D'un coté, il y a l'église. Un bâtiment magnifique, haut, qui comporte plus de fenêtres qu'un appartement moderne de New-York. Un lieu où on aime aller pour retrouver l'espoir, pour se lier à une cause commune avec tout un tas d'individus qui croient eux aussi à une entité supérieure capable de rendre leur vie meilleure. Pas Ozzy. De l'autre, il y a son lieu de travail. Un endroit sinistre que beaucoup pensent abandonné, une petite bâtisse en pierres qui n'attire personne -et encore heureux- mais où il est obligé de se rendre cinq jours sur sept. L'endroit est relié au cimetière qui n'est pas bien loin, ce qui n'est pas plus mal au final puisque ça rend les trajets plus courts. Des fois, juste pour rire, Ozzy a déjà été tenté de faire rouler les cadavres sur des roulettes pour les envoyer en guise de colis à Pio. Il a cependant rapidement compris que l'idée était mauvaise, que ce serait non seulement irrespectueux pour le mort mais aussi pour le reste de sa famille. Après avoir garé sa voiture sur le parking de l'église comme il le fait chaque matin, l'allemand plonge ses mains dans les poches de son pantalon et marche d'un pas traînant jusqu'à son lieu de travail. Il ne le déteste pas, au contraire ça l'amuse de découvrir chaque jour de nouveaux individus et de pouvoir prendre soin d'eux au-delà de la mort. Mais huit heures à parler dans le vide, c'est quand même vachement long. Des fois, Oz' aimerait bien qu'il y ait quelqu'un d'autre avec lui. C'est assez paradoxal puisqu'il a toujours préféré la solitude à la présence d'autres humains, mais ça comblerait un vide que d'entendre quelqu'un bosser à seulement quelques mètres de lui. Pour le moment, si il entend quelqu'un, c'est soit son patron qui vient voir si sa pause ne dure pas trop longtemps, soit qu'un prétendu cadavre a encore été amené vivant. Parce que ouais, c'est déjà arrivé que les morts se réveillent dans leurs tiroirs. Balayant le reste du parking du regard, son attention se porte par hasard sur un banc situé un peu plus loin. Une personne est assise sur celui-ci, un être plus petit qu'un adulte et dont la silhouette lui semble étrangement familière. En se rapprochant, il finit par faire le lien entre le visage enfantin de la gamine et son prénom. « Brianna la fugueuse, » dit-il en s'approchant du banc sur lequel elle est assise avant de prendre place à ses cotés, étendant ses longues jambes devant lui. Il devrait aller bosser plutôt que de parler avec, mais ce n'est pas comme si ses clients risquaient de partir en courant. « Qu'est-ce que tu fais ici ? T'es pas censée être à l'école ou un truc du genre ? » demande-t-il en tournant la tête vers elle, appuyant son dos contre le banc. Il est mal placé pour lui faire la morale Ozzy, il n'a jamais été du genre à respecter les règlements à la lettre et ça déjà quand il n'était qu'un jeune ado. Avachi sur sa place, il attend la réponse de Brianna, curieux de savoir si elle va être piquée par l'étrange envie de se confesser ou si, réponse plus probable, elle l'enverra bouler. Ils ne sont pas si proches que ça elle et lui, c'est d'ailleurs rares les fois où Ozzy discute avec un individu pas encore majeur. Et pourtant, il a presque réussi à se prendre d'affection pour cette mini-chose trop rebelle pour son âge.


†  I can't confront you, I never could do. That which might hurt you, So try and be cool When I say This way is a water-slide away from me That takes you further every day. So be cool. Say it ain't so, Your drug is a heart-breaker.
Revenir en haut Aller en bas
♚ Wilde Gang ♛
avatar
♚ Wilde Gang ♛


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 01/02/2018
›› Commérages : 293
›› Pseudo : Harmajabb-Mr Turtle
›› Célébrité : Millie Bobby Brown
›› Schizophrénie : Annabelle Andresen (Evan Rachel Wood) - Simone Esposito (Ryan Gosling) - Soren Layne (Martin Freeman) - Elliot James (Colin Firth) - Jaymi Payne (Michiel Huisman) - Owen Wilde (Mark Ruffalo)

Re: let me show you something you've never seen (brianna) ✻ ( Jeu 14 Juin - 9:57 )

let me show something you've never seen
Brianna & Ozzy
Brianna la fugueuse.
Je tourne à peine la tête vers la personne qui vient de m’appeler ainsi. Ce surnom ne me fait pas grand effet, parce que je ne suis pas une fugueuse, je suis une sécheuse. Je n’ai jamais fui la maison de mes parents ou quoi, quoique… Quand papa m’énerve, je vais chez maman, quand maman m’énerve, je vais chez papa. Ou quand les deux m’énervent je vais chez Andrés. Et souvent, je vais chez lui, des fois il n’est pas là, alors il m’arrive de rencontrer d’autres membres de la famille Wilde. Enfin, quand Andrés est là, on parle de tout et de rien, on continue à jouer au golf, à faire du skate, je lui apprends un peu à utiliser Instagram à son avantage… Des fois, c’est pratique d’avoir ce logiciel, surtout pour demander de l’aide, il y en a forcément qui répondent et après, c’est tout un art de savoir déceler une personne louche ou pas. Enfin, on parle de tout et de rien oui, il nous est même arrivé de parler de voyage et… Puis voilà. Il m’a parlé d’Ozzy, je me rappelle de l’avoir rencontré grâce à Andrés ceci dit, il m’a dit qu’il s’occupait des corps tout seul et que des fois, c’était cool de lui tenir compagnie. Alors je me suis dit, que comme Andrés n’est pas souvent là, je pourrai venir. Ca fait un petit moment que je le connais et si on se prend souvent la tête… Il me fait au moins me rendre compte qu’en fait, je n’arrête pas de chercher tout le monde, que je n’arrête pas de chercher à me prendre la tête avec tout le monde et que ça, c’est quand même très fatiguant. Cela pourrait expliquer pourquoi je suis très fatiguée ces derniers temps: se prendre la tête constamment, c’était pénible.

Ce n’était pas compliqué de trouver où il travaille, c’est pas comme s’il y avait 36 000 morgues dans cette ville franchement…! Alors j’ai attendu sur le banc qu’il arrive. Il commence un petit peu tard comparé à l’école où je viens de reprendre. J’ai dû être forcée à m’excuser avec ma mère et rapidement, le retour m’a soulée. J’aime plutôt rester dehors, à me balader dans la ville et ne rien faire. Je ne peux pas récupérer Mulder sinon papa va se douter que je ne suis pas encore revenue au lycée. Ozzy finit par s’asseoir à côté de moi et je tourne mon regard vers lui, je remonte mes lunettes de soleil alors qu’il me pose la question. “ T'as l'air d'être ravi de me voir ! Les cours d’aujourd’hui sont surtout chiants, alors j’ai préféré venir te voir et te tenir compagnie... “ Une pause avant que j’hausse les épaules tout en levant les yeux au ciel. “ Et surtout, je voulais voir à quoi ça ressemble ton métier en fait. J’entends souvent Andrés en parler, j’ai beau l’écouter, j’arrive toujours pas à visualiser quoi.” En même temps, je n’ai jamais vu un corps d’humain. Mais j’ai déjà vu un robot Androïde qui s’appelle Lucy et je n’ai pas flippé… Alors bon.

electric bird.



You rock my world

Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 13/04/2018
›› Commérages : 390
›› Pseudo : little bug/sophie
›› Célébrité : bill pennywise skarsgard
›› Schizophrénie : alma worrell (halston sage), peter shacklebolt (aaron taylor-johnson) et misha castillo (ana de armas)

Re: let me show you something you've never seen (brianna) ✻ ( Lun 25 Juin - 16:50 )

let me show you something
you've never seen.
EXORDIUM.
Il a jamais été doué avec les plus jeunes Ozzy, ça doit être un truc dans ses gênes qui l'empêche de se mettre à leur place de petits êtres pas encore prêts pour toutes les horreurs de la vie. Même quand il était lui même gamin, il avait du mal à s'intégrer aux bandes alors qu'à cet âge là, c'est censé être si facile de se faire amis. Mais pas pour le petit Ozzy. Lui jouait dans son coin, lui découvrait un monde différent de celui dans lequel vivaient les autres et se fascinait pour un tas de sujets sur lesquels il aurait mieux valu qu'il ne sache rien. Les homicides jamais résolus, les serial killer, les films d'horreur basés sur des faits réels. Il en lisait des bouquins, regardait des documentaires à la télé pendant que son père était parti boire dans le café d'à coté. Il était bizarre quand il était petit, Oz'. Les autres l'évitaient, le jugeaient de loin à cause de ses habits sales, de la terre sous ses ongles, des bouquins qu'il emmenait partout avec lui et qui ressemblaient plus à des encyclopédies qu'au treizième tome de Dragon Ball. Alors même si à douze ans il n'était pas doué avec les gamins, comment pourrait-il l'être aujourd'hui ? Et pourtant, quinze ans après, le voilà assis aux cotés d'une jeune adolescente qui préfère traîner à proximité de cadavres plutôt que d'assister à ses cours. Ça doit être pour ça qu'autant Andrés que Brianna font partie des seuls enfants qu'il arrive à supporter, parce qu'ils sont différents et un peu dérangés. Bah ouais, faut pas être bien mentalement pour être fasciné par ce domaine totalement morbide dans lequel est plongé Ozzy. À la première réflexion de Brianna, il sourit et s'enfonce un peu plus dans le fond du banc, ses mains plongées dans les poches de son jeans. Il a tout de suite bien aimé sa répartie à la brunette, ça prouve qu'elle a du caractère. « C'est connu, j'adooore faire du baby-sitting de manière totalement imprévue, » répond-t-il sans se défaire de son sourire. Il utilise le sarcasme et pourtant, ça le dérange pas tant que ça d'avoir Brianna ou Andrés dans les pattes. Ça lui fait de la compagnie comme elle dit, ça change de parler dans le vide à des défunts qui ne risquent pas de lui répondre. Et encore heureux, le contraire serait sacrément flippant. « J'espère que tu t'es préparée mentalement avant de venir alors. » Voilà comment implicitement, Ozzy lui dit qu'il ne crachera pas sur sa présence. Au contraire, c'est toujours marrant de montrer ce qu'il fait à des personnes qui n'y connaissent rien, quoi qu'il en a très peu l'occasion vu que ça n'intéresse pas un grand nombre de personnes. Il se lève, regarde Brianna, puis lui fait signe de le suivre. « On aura peut-être la chance de tomber sur un type qui aura juste fait un malaise dans ses escaliers, mais y a des fois où c'est pas mal salissant. T'es prévenue, » ajoute-t-il en s'avançant en direction du bâtiment. « Je risque pas de me ramasser un procès par ton école pour kidnapping par contre ? » demande-t-il à moitié pour plaisanter et à moitié sérieusement. Il en sait rien lui, quelqu'un passant par là pourrait mal interpréter le fait qu'un adulte de vingt-sept ans emmène une fille de quinze ans dans ce qui ressemble beaucoup à un sous-sol mal éclairé.


†  I can't confront you, I never could do. That which might hurt you, So try and be cool When I say This way is a water-slide away from me That takes you further every day. So be cool. Say it ain't so, Your drug is a heart-breaker.
Revenir en haut Aller en bas
♚ Wilde Gang ♛
avatar
♚ Wilde Gang ♛


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 01/02/2018
›› Commérages : 293
›› Pseudo : Harmajabb-Mr Turtle
›› Célébrité : Millie Bobby Brown
›› Schizophrénie : Annabelle Andresen (Evan Rachel Wood) - Simone Esposito (Ryan Gosling) - Soren Layne (Martin Freeman) - Elliot James (Colin Firth) - Jaymi Payne (Michiel Huisman) - Owen Wilde (Mark Ruffalo)

Re: let me show you something you've never seen (brianna) ✻ ( Mar 26 Juin - 12:23 )

let me show something you've never seen
Brianna & Ozzy
Je ricane à sa réponse, il adore faire du baby sitting. Mais oui ! Il m’adore voyons. « Oh tu vas m’adorer tu sais, j’ai une surprise pour toi à la fin. » Je le regarde et j’hausse les épaules avec un petit air indifférent. « Enfin, si je te dis la surprise maintenant, c’en est plus du tout. » Et puis, ce n’est pas vraiment la raison du pourquoi je suis venue. Je voulais voir ce qu’Ozzy fait en vrai. J’en entends très souvent parler d’Andrés, ça m’a rendu curieuse et je dois avouer que je n’ai jamais vu un corps mort… Quoique, si on oublie l’exception près de mon meilleur ami décédé d’un cancer. Je redresse mes lunettes de soleil et lui montre mon air sérieux avant d’hocher la tête. « Si c’est en rapport avec les corps, je sais à quoi m’attendre. J’en ai déjà vu. » Je finis par me lever aussi à mon tour, je prends mon sac et file avec lui pour entrer. J’aime bien quand il ne me dit rien, mais il lui suffit d’un simple geste pour comprendre qu’il me donne l’autorisation. Les morts d’accord, mais qu’est-ce qu’il en fait, est-ce qu’il les dissèque ? Les étudie ? Prend leur cerveau ? Je ne sais pas grand chose là-dessus et je trouve ça intéressant. Oui, en vrai, les gens sont normalement effrayé sur les choses qu’ils ne comprennent pas, qu’ils ne connaissent pas. Moi je trouve ça fascinant dans le sens où il y a encore quelque chose que je ne connais pas et que je pourrai forcément découvrir. Je le suis jusqu’à l’entrée du bâtiment tout en l’écoutant. « C’est vraiment arrivé d’avoir eu des morts qui reviennent à la vie ? J’aurai de quoi me protéger ? Je veux dire… Y a une tenue obligatoire qu’il faut mettre quand on est près d’un mort ? » Comme je vous le disais, je ne m’y connais rien, c’est que je ne m’y connais vraiment rien ! J’hausse les épaules quand il me pose la question. « L’école n’en a rien à faire du moment où je ne suis pas notée présente sur leur carnet de présence, donc il rejette toute responsabilité si tu es en train de penser vouloir me coincer dans un des tiroirs de mort. » Je me dis que je devrais arrêter d’hausser les épaules ceci dit, je vais finir par avoir les épaules trop hautes à force, du moins c’est ce que maman a dit en fait. On finit par entrer dans le bâtiment, il fait déjà froid et l’atmosphère n’est pas des plus accueillante. « Wouah… ! J’ai connu meilleur accueil dans ce bâtiment, mais j’imagine que c’est normal: ce n’est pas fait pour accueillir des gens ou des touristes de avec les oreilles ridicules de DisneyLand »

electric bird.



You rock my world

Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 13/04/2018
›› Commérages : 390
›› Pseudo : little bug/sophie
›› Célébrité : bill pennywise skarsgard
›› Schizophrénie : alma worrell (halston sage), peter shacklebolt (aaron taylor-johnson) et misha castillo (ana de armas)

Re: let me show you something you've never seen (brianna) ✻ ( Ven 3 Aoû - 17:20 )

let me show you something
you've never seen.
EXORDIUM.
Quand elle lui parle d'une surprise qu'elle aurait amené pour lui, Ozzy sent immédiatement qu'il y a quelque chose qui cloche dans l'histoire. Elle, offrir un truc Oz' ? Il en doute beaucoup, pourtant il décide de jouer le jeu et fait mine d'être surpris. « Sérieusement ? Tu m'intrigues là, » dit-il d'un ton à mi-chemin entre l'étonnement et le sarcasme. Bien sûr, elle refuse de lui dire ce que c'est pour ne pas gâcher l'effet de surprise, remarque devant laquelle il pousse un léger soupir. « Tout ça pour que je ne te repousse pas à l'entrée. Mais c'est d'accord, je promets de ne pas te tanner pour connaître l'objet de ta surprise. » Un sourire vient étirer le coin de ses lèvres. Au final, Ozzy n'est pas si nul avec les enfants : ceux-ci ont même l'air de plutôt bien l'apprécier vu qu'elle est déjà la deuxième à vouloir traîner dans ses pattes pendant qu'il bosse. Quoi que c'est peut-être plus l'ambiance macabre qui les attire plutôt que sa présence à lui, les gosses ont toujours eu un attrait étrange pour tout ce qui touche au morbide. « Les cadavres des séries télé ne comptent pas. Spoiler alert : ces gens sont aussi vivants que toi et moi. » Ça l'étonnerait qu'elle ait déjà eu l'occasion de voir un cadavre à son âge même si, au final, Ozzy ne connaît pas assez Brianna que pour en avoir la certitude. Si ça se trouve, elle cache derrière ses fossettes un passé lourd composé de meurtres en série et de trafiques en tout genre. Tu t'égares, Oz. Il finit par se lever, imité par la plus jeune, et lui emboîte le pas pour se diriger vers son lieu de travail. Sur le chemin, elle lui pose une question sur les morts-vivants qui le prend tellement au dépourvu qu'il doit se pincer les lèvres pour ne pas rire. Il est d'abord tenté de lui dire la vérité, qu'une telle chose n'existe malheureusement pas, mais l'envie de jouer un peu avec elle est trop tentante. « À moi ça ne m'est jamais arrivé, mais il paraît que c'est possible. Si jamais tu vois quelqu'un ouvrir un oeil, la première chose à faire c'est de le frapper à la tête avec la première chose qui te tombe sous la main. Évite qu'il te touche, on dit que tu peux en mourir. » Son sourire amusé laisse rapidement place à des traits plus sérieux. Elle ne le croira certainement pas, mais ça valait le coup d'essayer. « Et pour la tenue, j'ai tout ce qu'il faut là-bas t'en fais pas. » Enfin, tout implique principalement des gants en plastique. Il prend quand même la peine de l'interroger sur son absence à l'école, on dirait presque qu'il se la joue grand frère. À la réponse de Brianna, il ne répond rien même si un sourire amusé continue d'étirer ses lèvres -*tousse*psychopathe*tousse*, puis il déverrouille la porte avant de lâcher un « tadaaa. » C'est vrai qu'il fait froid dans cette pièce, mais c'est ça où des dizaines de corps qui suintent en attendant leur wagon pour "Mise-En-Terre Land". « Mmh non pas vraiment, ici c'est plus la version dark de Disney. Pas d'oreilles, mais t'as droit à des super gants blancs gratuits, » ajoute-t-il avant de s'emparer d'une boîte de gants et de la tendre en direction de Brianna. Il récupère ensuite sa boîte puis marche en direction des tiroirs où on stocke les cadavres fraîchement arrivés. « Notre cliente du jour est une femme de quarante ans, célibataire, mère de toute une floppée de chats. J'espère que t'es pas allergique, » dit Ozzy avant de tirer la poignée du tiroir pour faire apparaître la femme au teint plus pâle qu'un drap.


†  I can't confront you, I never could do. That which might hurt you, So try and be cool When I say This way is a water-slide away from me That takes you further every day. So be cool. Say it ain't so, Your drug is a heart-breaker.
Revenir en haut Aller en bas
♚ Wilde Gang ♛
avatar
♚ Wilde Gang ♛


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 01/02/2018
›› Commérages : 293
›› Pseudo : Harmajabb-Mr Turtle
›› Célébrité : Millie Bobby Brown
›› Schizophrénie : Annabelle Andresen (Evan Rachel Wood) - Simone Esposito (Ryan Gosling) - Soren Layne (Martin Freeman) - Elliot James (Colin Firth) - Jaymi Payne (Michiel Huisman) - Owen Wilde (Mark Ruffalo)

Re: let me show you something you've never seen (brianna) ✻ ( Lun 3 Sep - 22:24 )

let me show something you've never seen
Brianna & Ozzy
Tout ça pour éviter qu’il me plante à l’entrée.
J’hausse les épaules avec un air qui se veut innocent. Ah ben oui, tous les moyens sont possibles. Quand je veux un truc, je fais tout pour l’avoir et c’est comme ça que j’arrive toujours à mes fins en vrai. Dans tous les cas, Ozzy n’a pas pu refuser et ça, c’est comme une victoire. J’espère qu’il aimera ma surprise à la fin, parce que quand même, j’ai mis énormément de temps à chercher. Je suis préparée mentalement, je me suis préparée avec les films d’ailleurs et le truc, c’est que je n’ai même rien dit là dessus que sur le coup Ozzy, il m’a dit que les morts dans les télés, ça ne compte pas. Je plisse les yeux et penche un peu la tête sur le côté avant de me pincer la lèvre. « Ah. » Une pause, j’hausse les épaules. « J’ai quand même vu le cadavre de mon pépé avant de lui dire aurevoir. » Ça compte ça ? De toute façon, que ça compte ou pas, j’entre quand même. J’ai acheté une surprise merde et ça coûte super cher. Je regarde Ozzy expliquer, répondre à la question… Du moins, il essaye de répondre à la question qu’il n’a sûrement pas compris, parce que je ne suis pas sûre d’avoir compris sa réponse… Avant de comprendre qu’il n’avait pas compris ma question. Je me mets à pouffer de rire et secoue la tête, tout en secouant le doigt. « Non Ozzy ! Hahaha ! Je voulais dire, est-ce qu’il est vraiment arrivé d’avoir eu un vivant pris pour un mort ? » fis-je avec un petit sourire assez amusé avant d’ajouter assez rapidement « Mais oui, je prends note ce que tu as dit. » fis-je en le poussant gentiment de mon petit corps.

Avant de pouvoir entrer dans cette fameuse pièce, il me pose la question piège qui me fait un peu lever les yeux au ciel. Je ne suis pas allée à l’école, ils ne m’ont pas notée présente et ils ne sont donc pas responsable de moi. Je suis sous la responsabilité de papa je crois. Enfin.. Je pense ? « Wouaaaah ! » fis-je impressionnée avant de frissonner face à la froideur de la salle, même les lumières sont froides. Tout est froid ici et ça me fait des frissons, mais ce n’est pas pour autant que je vais faire marche arrière. J’entre et fais le premier pas tout en observant autour de moi. La grande, ah non, y en a des grandes tables en fait. C’est assez impressionnant. Je fais la remarque par rapport à Disneyland avant de récupérer les gants, je remercie Ozzy ceci dit. Je le suis après avoir déposé mon sac, je sautillais presque à chaque pas tout en mettant les gants avant qu’il n’ouvre le tiroir après avoir présenté la personne. Je ne vois que la tête de la personne, avec son corps recouvert d’un drap. J’eus un mouvement de recul et encore une fois les frissons me passent dessus et je n’ai pas pu retenir ma grimace de dégoût. « Elle s’est fait mangé par les chats ou…? » fis-je toujours avec la grimace sur le visage avant de me rapprocher un peu tout en étant méfiante. Je touche du bout du doigt, un peu pour vérifier si elle n’est pas vivante, mais elle est morte. Cela se voit au teint. « Mais du coup, tu as travaillé sur elle ? C’est à dire, tu as prélevé les organes ou il faut juste la reconstruire pour les funérailles ? Ou c’est une enquête policière parce qu’elle a été retrouvé morte de façon mystérieuse ? » J’aimerai bien arrêter de m’ennuyer à Cap Harbor surtout, qu’il y ait quelque chose d’intéressant. Je ne retiens pas la drôle de moue quand je pose la main sur le menton pour bouger et au final, je retire vite mon doigt de là et regarde Ozzy. « C’est particulier…! » Je devrais peut-être arrêter d’être trop curieuse en fait.
electric bird.



You rock my world

Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 13/04/2018
›› Commérages : 390
›› Pseudo : little bug/sophie
›› Célébrité : bill pennywise skarsgard
›› Schizophrénie : alma worrell (halston sage), peter shacklebolt (aaron taylor-johnson) et misha castillo (ana de armas)

Re: let me show you something you've never seen (brianna) ✻ ( Jeu 20 Sep - 12:16 )

let me show you something
you've never seen.
EXORDIUM.
« Bon d'accord, le grand-père compte. » Il finit par lui donner raison, mais pas parce qu'il a de la peine pour elle et qu'il est soudainement pris par une vague de compassion. Au final, un cadavre reste un cadavre, qu'il soit mort naturellement ou pas. C'est pas Ozzy qui risque de se montrer empathique, et ce n'est sûrement pas parce qu'il est incapable de dire non à Brianna qu'il finit par céder en lui proposant d'entrer avec lui. Au fond, c'est même un peu parce qu'il s'ennuie tout seul qu'il accepte sa compagnie, la preuve il l'a déjà fait avec Andrés. Est-ce que ça fait de lui quelqu'un d'égoïste, ce genre de façon d'agir ? Peu importe. Elle a ce qu'elle veut, lui aussi, faudra peut-être juste vérifier qu'il ne se retrouve pas avec une gamine traumatisée vers la fin de la journée. Son père risquerait de venir de le trouver pour le traiter d'irresponsable, chose qu'il sait déjà. Elle finit par parler mort-vivant et immédiatement, lui ne peut s'empêcher de visionner le zombie. C'est qu'il a trop regardé de films, il les a tous vus pendant son enfance ceux où les morts sortent de leurs tombes pour terroriser les vivants. Sauf que c'était pas ça la question et tout d'un coup, il se sent un peu con Ozzy. « Ouais ouais, j'avais compris, j'allais y venir. » Mais oui, bien sûr. Il évite de la regarder et se racle la gorge pendant qu'il cherche les clés du bâtiment dans sa poche. « C'est arrivé une fois, mais j'suis pas censé en parler. Quoi qu'au final, c'est la faute aux gens qui nous apportent les clients et pas la notre, mais ça reste pas très correcte éthiquement de coincer quelqu'un de vivant dans un cercueil pas fait pour y respirer. Du coup, pas un mot d'accord ? » Il se tourne vers elle et la regarde avec tout le sérieux du monde, son index pointé sur le front de Brianna. Ozzy finit par retrouver ses clés et insère la bonne dans la serrure de la vieille porte avant de la laisser entrer la première. Pendant qu'elle s'avance d'un air impressionné, le regard d'Oz' se met à briller plus que d'habitude. C'est un passionné l'allemand, bien que sa passion soit loin d'être habituelle. Le coté morbide et froid de la mort, des mystères qui planent au-dessus de certains cadavres, c'est ça qui le tient en haleine. Il sait que c'est bizarre, qu'il est bizarre, mais il en a rien à caler au fond. Il s'arme d'une paire de gants, en refile une seconde à Brianna, puis sort une femme de sa cachette. L'odeur, bien que plus atténuée grâce au produit dans lequel elle baigne et qui fait luire légèrement sa peau, est cependant toujours bel et bien présente. D'ailleurs, Ozzy voit Bri se reculer avec dégoût et ne peut s'empêcher de sourire. « Ah non, pas du tout. En soit son corps va bien, c'est son cerveau le problème. Elle s'est mise à convulser sur le sol de sa maison et on ne l'a pas retrouvée avant trois jours. Les chats s'étaient tous barrés, pauvres bêtes. » En général, c'est plutôt les chiens qui finissent par dévorer les maîtres et ça fait partie des nombreuses raisons de pourquoi Ozzy préfère de loin les félins. « Tu peux la toucher autant que tu veux, je crois pas que ça la dérange. » Il redescend un peu plus son drap pour dégager ses épaules recouvertes de contusions fort marquées à cause de la pâleur de sa peau. À la question de Brianna, Ozzy pousse un léger soupir. « Je suis pas médecin légiste, c'est pas à moi de vérifier si elle est morte naturellement ou si c'était prémédité. Mais ces gens-là bâclent le boulot et laissent derrière eux un cadavre moche et recousu de partout, donc c'est mon job de le rendre plus présentable. » Ca se voit qu'il est déçu, son regard trahit le fait qu'il aurait aimé faire plus que simplement embellir les morts. Lui, il voulait avoir la possibilité de fourrer un peu plus son nez dans des affaires qui ne le regardent pas mais, vu ses autres activités illégales, ça n'aurait de toute façon jamais fonctionné. « C'est moins impressionnant que ce à quoi tu t'attendais, je sais. Mais bon, faut bosser alors soit tu m'aides, soit tu évites de te mettre dans mes pattes. » Il tourne à nouveau la tête vers elle et la regarde en haussant un sourcil, curieux de voir si elle est toujours prête à participer.


†  I can't confront you, I never could do. That which might hurt you, So try and be cool When I say This way is a water-slide away from me That takes you further every day. So be cool. Say it ain't so, Your drug is a heart-breaker.
Revenir en haut Aller en bas
♚ Wilde Gang ♛
avatar
♚ Wilde Gang ♛


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 01/02/2018
›› Commérages : 293
›› Pseudo : Harmajabb-Mr Turtle
›› Célébrité : Millie Bobby Brown
›› Schizophrénie : Annabelle Andresen (Evan Rachel Wood) - Simone Esposito (Ryan Gosling) - Soren Layne (Martin Freeman) - Elliot James (Colin Firth) - Jaymi Payne (Michiel Huisman) - Owen Wilde (Mark Ruffalo)

Re: let me show you something you've never seen (brianna) ✻ ( Mar 2 Oct - 12:05 )

let me show something you've never seen
Brianna & Ozzy
Je plisse les yeux quand Ozzy me dit qu’il allait y venir, je penche la tête sur le côté et soupire un peu à l’idée qu’il a voulu me parler des morts-vivants en premier. Mon sourire n’est pas du tout parti, au contraire, je suis encore plus qu’amusée par sa manière de comment il se rattrape. « En fait, tu es un grand fan des zombies. J’ai compris le message. » Enfin bref, c’est pas si mal que ça d’être un grand fan de zombies. Je n’en suis pas une particulièrement, mais j’aime bien aussi. J’écoute tout de même son histoire avec attention et hausse les sourcils avec surprise. « Même la personne qui est revenue à la vie n’en a pas parlé du tout dans un journal ou quoi ? C’est vraiment une affaire étouffée ?! » fis-je un chouia trop curieuse avant de me reprendre et de mettre la main devant la bouche. « Jenediraisrien » fis-je dans un petit murmure toute d’une traite. Puis nous sommes entrés dans cette pièce toute froide, non pas par l’air, mais aussi par l’ambiance. C’est tellement froid partout que ça m’en donne un frisson, encore plus quand je sais qu’il y a des gens morts à l’intérieur et qui sont forcément méconnaissables.

Enfin bref, je n’ai pas du tout pensé à l’odeur, mais ça a explosé à mes narines quand Ozzy l’a ouvert. Enfin ouvert le tiroir je veux dire, pas le corps. Mais qu’est-ce que c’est froid en plus c’est moche, ça pue et c’est vraiment mort. Je suis en train de regarder une morte en fait. Donc c’est ça ce dont parlait Andrés ? Quand il est allé voir Ozzy, c’était pour voir les morts ? Des fois, il est bizarre ce gars, mais c’est ce qui fait qu’il est très unique et très Andy. « Han. Elle est morte toute seule la pauvre… » fis-je un peu compatissante avant de me reprendre, en haussant les épaules. « Après tout, c’est la suite logique de la vie, on nait seul et on meurt seul en soit. » Bonjour le pessimisme à la Holloway, c’est moi ! Enfin bref, je touche son visage encore et encore avant de pouvoir y mettre toute la main sur la joue. Elle avait l’air négligée cette dame en plus. Ozzy redescend le drap jusqu’aux épaules et je regarde attentivement avant de poser les questions les plus clichés au monde. « Donc le thanatopracteur n’est pas comme un médecin légiste du tout. » Je fronce un peu les sourcils et hausse les épaules. « Mais ça n’empêche pas de jouer un peu au médecin légiste non ? Dans le sens où tu pars du massacre qu’on fait les médecins légistes, tu peux deviner ce qui s’est passé ? Ou c’est un peu trop compliqué ? Puis en fait, je me pose la question… Quel intérêt ça a d’embellir le corps d’un mort ? Parce qu’on sait tous qu’il va être soit brûlé donc réduit en poussière. Soit il va être enterré dans les tréfonds de la terre, mais il finira par se décomposer… Donc… C’est plus pour les vivants ? » fis-je dans mon raisonnement. Je suis peut-être un peu trop curieuse que je me perds dans mes pensées et que j’en oublie Ozzy et sur ce que je suis venue faire à la base. Je me reprends vite fait quand il a demandé si je suis toujours partante dans le fait de l’aider. Je souris un peu. « Oui, allez. Je vais t’aider ! Qu’est-ce qu’il faut que je fasse ? » Mes ongles sont protégés, je n’ai pas peur de me salir ou quoi, puis je me dis que si je sais faire des petits trucs sur les morts… Ça pourrait m’être utile à l’avenir si jamais je tue quelqu’un sans le vouloir…
electric bird.



You rock my world

Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 13/04/2018
›› Commérages : 390
›› Pseudo : little bug/sophie
›› Célébrité : bill pennywise skarsgard
›› Schizophrénie : alma worrell (halston sage), peter shacklebolt (aaron taylor-johnson) et misha castillo (ana de armas)

Re: let me show you something you've never seen (brianna) ✻ ( Mer 24 Oct - 13:40 )

let me show you something
you've never seen.
EXORDIUM.
Il adorait surtout quand il était gamin, en fait. C'était même ses films préférés, il les collectionnait et jouait dans sa chambre avec des figurines de zombies jusqu'à ce qu'il réalise qu'ils ressemblaient bien trop à son père, les morts vivants. Pâles, déambulant sans but, les yeux limpides. Là, il a rangé ses figurines dans une boîte qu'il n'a plus jamais ré-ouverte. « Je suis plus branché sur les histoires vraies maintenant, du genre celles sur les serial killers. Ça au moins, ça te glace le sang. » Un psychopathe, le Ozzy. Ça a été sa première source d'adrénaline ces histoires de tueur, la première chose qui arrivait à le faire se sentir vivant pendant qu'il se disait qu'il pourrait mourir à chaque instant. Puis sont venues les sensations fortes, les situations dangereuses, les jeux avec sa propre vie entre l'alcool et les drogues destructrices. À la question de Brianna, il réalise à quel point elle est bien plus raisonnée que lui par moments. Il avait cessé de penser à cette femme dès le moment où elle avait franchi le seuil de la porte pour s'en aller. « Je suppose que c'est pas quelque chose que t'as envie de traîner sur des années, mais plutôt un souvenir dont tu veux bien vite te débarrasser. » Elle arrive à le faire sourire quand elle colle sa main contre sa bouche, lui prouvant qu'elle garde malgré tout une partie de son âme d'enfant. Ça doit être ça qu'il aime bien chez eux, un détail qui ne le rend pas si différent des plus jeunes : les gamins sont incapables de garder en eux ce qu'ils pensent vraiment. Une fois la femme sortie de son tiroir, Ozzy la déplace jusqu'à une table froide où elle n'est recouverte que part un drap qui cache les trois-quarts de son corps. Elle reste charmante dans sa mort, a de longs cheveux bouclés mais ternes qui ne sont pas encore tous tombés puisqu'elle n'est morte que depuis trois jours seulement. Cependant, ces trois jours ont suffi à colorer sa peau de blanc et à recouvrir ses joues de marques de morsures. Fichues termites. « Tu meurs souvent seul, dis-toi que c'est mieux pour ceux qui restent. Au moins, ils ne vivent pas avec la culpabilité de ne rien avoir pu faire. » Il est réaliste, pas pessimiste. Lui aussi mourra probablement seul, et ce n'est pas plus mal au fond. Est-ce qu'on mettra également trois jours avant de se rendre qu'il manquait aux rues de la ville ? « Pas vraiment, non. Le seul truc qui nous rapproche, c'est notre clientèle. Mais nous on a n'a pas le droit de sortir une à une les organes des morts pour les peser, tout ça. » Ils sont moins gores eux, ils rendent les morts présentables pour faire croire aux vivants qu'ils sont simplement assoupis. « T'en poses des questions, » soupire un peu Ozzy qui n'est pas habitué à un tel interrogatoire. Mais ce n'est pas si désagréable d'avoir quelqu'un que ça intéresse plus que ça ne dégoûte. « On reçoit souvent le rapport du médecin légiste en fait, c'est eux qui devinent nous on fait que acquiescer et accepter. Et pour ta question sur à quoi ça sert, c'est totalement plus pour les vivants que pour les morts. Tu sais, c'est souvent plus facile de faire son deuil quand on a l'impression de voir la personne dormir plutôt que comme elle est vraiment : morte. T'aurais voulu voir ton grand-père dans cet état ? » demande-t-il en tendant les mains vers leur cadavre du jour. Il sort son matériel avant de le poser sur une table à coté d'eux, prend un pot contenant une texture blanche et l'ouvre pour poser le couvercle sur le coté. C'est parti. « Tu vois ce truc ? C'est un produit spécial qui recouvre les plaies que tu vois un peu partout sur ses joues. Ça ne va pas la soigner parce que sa peau ne va plus jamais se régénérer, mais ça camoufle comme un bon fond de teint. Tu te sens capable de rendre notre cliente plus belle ? » Il tend à Brianna le pot et un petit pinceau à brosse dure.


†  I can't confront you, I never could do. That which might hurt you, So try and be cool When I say This way is a water-slide away from me That takes you further every day. So be cool. Say it ain't so, Your drug is a heart-breaker.
Revenir en haut Aller en bas
♚ Wilde Gang ♛
avatar
♚ Wilde Gang ♛


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 01/02/2018
›› Commérages : 293
›› Pseudo : Harmajabb-Mr Turtle
›› Célébrité : Millie Bobby Brown
›› Schizophrénie : Annabelle Andresen (Evan Rachel Wood) - Simone Esposito (Ryan Gosling) - Soren Layne (Martin Freeman) - Elliot James (Colin Firth) - Jaymi Payne (Michiel Huisman) - Owen Wilde (Mark Ruffalo)

Re: let me show you something you've never seen (brianna) ✻ ( Mar 6 Nov - 18:21 )

let me show something you've never seen
Brianna & Ozzy
« Forcément que ça te glace le sang, parce que là, on peut dire qu’ils ont vraiment existé et que ça peut exister. » fis-je en haussant nonchalamment les épaules avant de rebondir sur ça, les yeux ronds de curiosité. « Ah mais, comme tu es un incollable là-dessus. Est-ce qu’il y a eu des psychopathes, serial killer à Cap Harbor ?! » fis-je alors que j’étais presque sur le point de lui toucher le bras de mes deux mains pour l’empêcher d’avancer davantage avant que je n’ai ma réponse. J’aimerais tellement savoir que cette ville n’est pas une ville si ennuyeuse qu’il parait, une ville où on s’emmerde vraiment depuis la naissance jusqu’à sa mort. Il est certain que moi, je ne resterai pas dans ce coin paumé où il ne se passe quasiment rien. Alors ce n’est pas étonnant que je cherche de petits potins auxquels je pourrais raconter, mais en vrai, je ne m’attendais pas que l’événement d’un mort qui se réveille parmi tant d’autres soit vraiment arrivé. Enfin, j’ai promis mon silence à Ozzy, bien que je sois surprise que je ne sois pas au courant d’une telle histoire. « Ah… » En effet, cette personne aurait préféré garder cela dans le silence afin d’éviter que les gens la charrient avec ça jusqu’au bout.

On nait seul, on grandit entouré, mais on meurt seul de toute manière. Je souris un peu à la phrase d’Ozzy, mais comme toujours, j’ai quelque chose à redire. « En vrai, les vivants vont quand même vivre avec la culpabilité pour qu’on prenne en pitié et qu’on soit plus indulgent avec eux. Il y en a certains qui utilisent la mort comme excuse pour ne pas aller travailler aussi. Pour qu’on soit gentil avec eux… » fis-je en haussant les épaules. Dans tous les cas, ils finiront par culpabiliser, surtout ceux qui y ont pour quelque chose dans la mort de certaines personnes par exemple. Je me demande si Ozzy a le droit d’enquêter sur les morts qui arrivent sur la table, mais apparemment non. Il ne peut pas. Je soupire et fronce les sourcils. « En gros vous rattrapez le charcutage boulétitude des légistes. » J’étais plutôt un peu déçue parce que ça fait qu’ils doit passer derrière ce que les légistes n’ont pas été capable de terminer. Ce n’est pas terrible je trouve…

« Ben ouais que j’en pose des questions. On m’a souvent reproché d’être trop curieuse. » fis-je en haussant les épaules de manière assez indifférente. Ce n’est pas si grave d’être curieuse, au moins ça montre que je m’intéresse sur des choses qui vont sûrement me servir à l’avenir. Ce que fait Ozzy, c’est de permettre aux vivants de ne pas avoir peur des personnes mortes, de ce qu’elles sont. C’est de permettre de pouvoir tourner la page plus facilement. Donc d’alléger la culpabilité que les gens n’en ont pas ? « En vrai, je ne sais pas. Peut-être bien non. » Je regarde sur ce qu’il était en train de faire et fronce un peu les sourcils. Je l’écoute attentivement parce que oui, je me suis portée volontaire pour l’aider et c’est ce que je vais faire surtout ! Alors je m’applique dans l’écoute et hoche la tête. « Oui, je peux faire ça. Je sais déjà me rendre belle et j’ai appris à une ancienne amie à être plus belle que moi. Chose que je regrette énormément d’ailleurs. Enfin bref, le faire sur une morte ça va être un défi que je vais relever avec joie. » fis-je avec un petit sourire avant de froncer les sourcils quand je vois effectivement les cicatrices. Je prends le pot et le petit pinceau, je commence à travailler sur son visage.

C'est ainsi qu'on bossait pendant un moment sur le cadavre. Je m’amusais plutôt bien avec Ozzy au final et je suis sûre qu'il apprécie également ma compagnie, ça change énormément pour lui. Il est moins seul sur le coup. Donc oui, forcément qu’il apprécie un peu de compagnie, d’une aide gratuite en plus. Je souris un petit peu avant de retirer les gants et de les jeter dans la poubelle prévue à cet effet. Je récupère mon sac et nous nous apprêtions à sortir quand je fouille un truc. « J’ai failli oublier quand même… J’ai un cadeau pour toi. J’ai mis beaucoup de temps à le trouver en plus. TA-DAM ! » fis-je en lui tendant un sac rectangulaire assez étrange. J’étais plutôt fière sur le coup, je suis passée voir le frère d’Andrés, Lucas Wilde, je lui ai posé des questions sur les comics que je voulais pour Ozzy et j’en ai trouvé un qui était parfait, un numéro qu’il n’avait pas à coup sûr.
electric bird.



You rock my world

Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 13/04/2018
›› Commérages : 390
›› Pseudo : little bug/sophie
›› Célébrité : bill pennywise skarsgard
›› Schizophrénie : alma worrell (halston sage), peter shacklebolt (aaron taylor-johnson) et misha castillo (ana de armas)

Re: let me show you something you've never seen (brianna) ✻ ( Sam 17 Nov - 14:01 )

let me show you something
you've never seen.
EXORDIUM.
À la question de Brianna, Ozzy fronce les sourcils. Il n'a aucune idée de si il y a déjà eu des serial killers à CH, après tout ça ne fait que quelques années qu'il vit ici. Sans aller jusqu'à dire que ça lui plairait, ça l'intéresserait de voir quelle méthode il utiliserait pour mettre fin aux jours de ses victimes. Lui qui a toujours été intrigué par la psychologie de ces personnes, voilà maintenant qu'il se trouverait au premier plan pour pouvoir mieux les observer. « T'as cru que j'étais de la police ? » finit-il par demander d'un ton à moitié sérieux. On a souvent dit à Ozzy que c'était lui le psychopathe. Parce qu'il en faut beaucoup pour qu'il ressente une émotion sincère, parce qu'il s'attache peu, et qu'il a la tête d'un type qui ne dort jamais et qui reste éveillé pour nettoyer le sang de ses victimes accroché aux lattes de son plancher. Mais nan, il n'a pas l'honneur d'en être un le Oz', lui se contente d'admirer au loin ce travail sur le long terme sans qu'ils ne se fassent attraper.

Elle est maligne Brianna n'empêche, plus que n'importe quel gamin qu'il a rencontré jusqu'à présent. Ozzy apprécie sa façon de penser, d'être lucide face au monde qui l'entoure plutôt que de se bercer de l'illusion que le monde est parfait et sans faille. « Y a une différence entre ressentir quelque chose et le simuler pour en tirer quelque chose. Regarde, moi je fais semblant de t'apprécier alors qu'en vrai je me réjouis que tu sois partie, du coup je te donne ce que tu veux pour que tu déguerpisses vite. » Il sourit du coin des lèvres, son rictus habituel avec la clope en moins. C'est un mensonge évidemment, ça se verrait si Oswald n'aimait pas Brianna parce que quand il ne peut pas supporter une personne, il ne se fait pas prier pour le lui montrer. Au contraire, si il dit à quelqu'un qu'il ne l'aime pas, c'est que bien souvent il commence à apprécier de plus en plus sa présence. Voilà comment il fonctionne Ozzy, avec ses habituelles contradictions et sa tendance à parler à l'envers. « T'as tout compris ! Mais du coup on travaille moins d'heures et ça, c'est plutôt cool. » Les plaisirs de ne pas avoir fait d'études universitaires, d'avoir tout plaqué pour fumer plutôt que d'étudier. Le fait que Bri pose tellement de questions, ça aurait pu le déranger si il avait été dans un de ses mauvais jours. Mais aujourd'hui ça va, aujourd'hui il se rappelle que la jeune ado a préféré traîner à coté d'un cimetière plutôt que d'aller en cours et pour ça, Ozzy se dit qu'elle a bien droit à quelques réponses sur comment lui fonctionne quotidiennement. « Tu vois, si tu continues à pas aller en cours, voilà où tu pourrais finir par te retrouver. Et vu que je pourrais bien avoir besoin d'une assistante, inutile que tu passes tes examens. » Il lui sourit à nouveau, de ce petit air complice qui est lentement en train de se développer entre Ozzy et Brianna. « Ravi de te voir aussi motivée, je suis sur que tu la rendras encore plus belle que ta copine. »

Et ils travaillent à deux, divaguant sur des tas de sujets sans grand intérêt avant qu'Ozzy ne finisse par se débarrasser de ses gants. Elle est jolie leur cliente, elle a presque l'air vivante. Décidément, Brianna a vraiment fait du bon travail pour une apprentie, même si Ozzy lui a délibérément laissé la partie plus "facile". Il était tellement concentré dans son job qu'il a même fini par en oublier la fameuse surprise, celle promise par Bri avant qu'ils n'entrent dans le bâtiment. Il hausse un sourcil et se tourne vers elle, appuyé contre la table avec ses poches plongées dans les poches de son pantalon. « C'est pour quelle occasion ? Tu sais que mon anniversaire n'est qu'en décembre, » ajoute-t-il en prenant entre ses mains le paquet rectangulaire qu'elle lui tend. Piqué par sa curiosité, Ozzy s'empresse de retirer l'emballage et se retrouve bien vite avec un comics, un ancien numéro. Peu de personnes ont déjà vu ce sourire immense qui vient à l'instant d'illuminer ses traits. Il a toujours adoré les comics, il les dévorait gamin et en relit parfois pour le plaisir, quand il retombe dessus en plein rangement. « Alors là, t'as vraiment fort. » Il ouvre le magasine et regarde quelques images avant de porter à nouveau son attention sur Brianna. Si ils étaient du genre affectueux, Ozzy l'aurait probablement prise dans ses bras. Mais ils ne le sont pas, et puis ce serait bizarre vu leur trop grande différence de taille. « Merci Bri, je sais pas comment t'as fait pour deviner mon point faible mais sur le coup, j'ai intérêt à gérer quand ce sera mon tour de t'offrir un truc. » Fini le Ozzy qui lance des piques pour la faire réagir, cette fois il est sincèrement touché et n'a clairement pas peur de le montrer.


†  I can't confront you, I never could do. That which might hurt you, So try and be cool When I say This way is a water-slide away from me That takes you further every day. So be cool. Say it ain't so, Your drug is a heart-breaker.
Revenir en haut Aller en bas
♚ Wilde Gang ♛
avatar
♚ Wilde Gang ♛


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 01/02/2018
›› Commérages : 293
›› Pseudo : Harmajabb-Mr Turtle
›› Célébrité : Millie Bobby Brown
›› Schizophrénie : Annabelle Andresen (Evan Rachel Wood) - Simone Esposito (Ryan Gosling) - Soren Layne (Martin Freeman) - Elliot James (Colin Firth) - Jaymi Payne (Michiel Huisman) - Owen Wilde (Mark Ruffalo)

Re: let me show you something you've never seen (brianna) ✻ ( Lun 26 Nov - 12:15 )

let me show something you've never seen
Brianna & Ozzy
Ai-je cru qu’il était de la police. Je secoue la tête avec un air à moitié déçue. « Non, mais j’ai cru que tu serais le genre à aller voir les archives policières pour voir s’il y a eu une affaire sur un serial-Killer. Je ne peux pas y aller, parce que je ne suis pas majeure en fait… » soupirai-je. Tout le monde m’agace à me dire qu’il faut que je sois majeure, que je suis trop petite, trop jeune, que c’était pas pour les enfants. Je sais que je suis une enfant, mais il ne faut pas forcément prendre des gants avec moi. Je sais ce dont j’ai peur, ce dont je peux ne pas supporter et ce ne sont pas les serial killer qui vont me mettre mal à l’aise au point de m’empêcher de dormir.

Je plisse les yeux et finis par les cligner quand il reprend mon point de vue, disant qu’il y avait une différence entre ressentir et simuler. Je penche la tête sur le côté quand il me dit qu’il fait semblant de m’apprécier et qu’il fait tout pour me donner quelque chose que je veux pour ensuite avoir la paix. « Mais euh…? Si les gens t’insuportent, tu sais que tu peux les envoyer chier et je n’ai pas de doute que tu le sais. Alors si tu ne m’appréciais pas, tu m’aurais envoyé chié. » Je fais une petite moue pas convaincue. Enfin je sais que Ozzy ne fonctionne pas comme tout le monde. Mais personne ne fonctionne de la même manière ! Je veux dire que personne n’est comme tout le monde, alors ça ne marche pas. Même moi je ne fonctionne pas comme tout le monde et j’ai une drôle tendance à faire chier le monde à ma façon.

Il travaille moins d’heure, mais je me dis que s’il y a pas assez de corps à rendre présentable, il doit bien se faire chier. Il doit carrément souhaiter que les gens meurent un peu plus souvent dans cette ville, c’est assez amusant comme manière de penser. « Mais vous êtes mieux payés que les légistes ? » lui demandai-je assez curieuse, surtout quand l’argent se fait vraiment rare dans le sens où les salaires diminuent bien partout dans le monde. Qui consiste à devoir créer un grand écart chez les gens, dans les classes sociales… Et me revoilà partie très très loin dans mon délire de la socio-politique.

Je souris un petit peu quand Ozzy me dit que je pourrai continuer de venir ici, surtout que voilà. Les cours c’est un peu chiant, surtout quand je sais apprendre des choses par moi-même. Je pourrai passer par ici et jouer l’assistante avec lui avant de froncer un peu les sourcils. « Je serais payée ? » lui demandai-je, bien que dans le fond, je me dis que je pourrai carrément rêver. Je suis encore… Une gosse. Trop jeune pour pouvoir me permettre cela. Toutes les excuses sont bonnes pour ne pas me payer en fait. Je souris quand même, bien motivée et partante pour rendre cette dame encore plus belle qu’une amie. De plus cette dernière n’aime pas les maquillages, alors bon. Je me dis que ce n’est pas si compliqué. Et c’est ainsi que nous nous mettons à travailler tranquillement tous les deux. J’étais très concentrée sur ma tâche, assez appliquée. J’étais bien partie et j’ai bien terminé. On pouvait tous les deux être fier de notre travail.

J’avais passé un bon moment que j’en étais un petit peu triste. C’est terminé un peu trop rapidement en fait. Alors bon, ce n’est pas grave, j’ai de quoi le remercier de toute manière. C’est ainsi que je lui tends un paquet de cadeau sous son regard surpris. Enfin, regard surpris, c’est qu’il hausse un sourcil mais on m’aura compris, c’est surprenant pour lui. Il n’exprime pas les émotions de la même manière, il peut bien dire qu’il n’en a pas, il les ressent mais il sait surtout bien les cacher. C’est une faculté pas facile à avoir. « J’en avais envie. C’est une bonne excuse. » fis-je en haussant les épaules alors qu’il prend le cadeau. Je croise les bras avec un petit sourire amusé, me demandant comment il va le prendre. Est-ce que j’ai bien fait de suivre les conseils de Lucas ? Je plisse les yeux, prête à déceler la moindre émotion. Mais alors là. Je m’attendais à tout, sauf à un sourire. J’en étais bouche bée sur le coup et je finis par sourire à mon tour. Trop contente d’avoir fait mouche. Je souris davantage quand il me dit que j’ai fait fort. Je suis trop fière, je vais pouvoir remercier Lucas sur le coup. Il m’a bien aidé dans le choix. « Oh oui. J’ai hâte de voir ! » Une petite pause alors que je suis à côté de lui pour observer son comic. « Ta génération adore les comics, plus que la mienne. Puis je connais quelqu’un que tu connais, qui m’a dit que ça te plairait. Il avait raison sur ce coup. » fis-je encore plus contente.
electric bird.



You rock my world

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞

Re: let me show you something you've never seen (brianna) ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

let me show you something you've never seen (brianna)

SCREW DESTINY :: the city of cap harbor :: The independance Inn :: St Michael Church
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération