※ are you okay ? (lucas)

 :: postcard for far away :: Lieux divers :: Around the world
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 06/03/2018
›› Commérages : 245
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Shantel Wonderful VanSanten
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ riley emerson-oakley ✻ ophelia rhodes ✻ lissa valentine ✻ liv burrows ✻ jay thompson ✻ mila matthews ✻ lauren campbell ✻ liam washington

※ are you okay ? (lucas) ✻ ( Lun 11 Juin - 12:50 )



are you okay ?
erin pierce & lucas wilde ※ erin & lucas

“ I'm Worried About You Darling. ” ― IDK

Erin a quitté Cap Harbor, le temps de quelques jours pour des raisons professionnelles. En effet, avant qu'elle ne rentre précipitamment à Cap Harbor en début d'année quand elle a apprit le cancer de son père, elle avait auditionner afin d'obtenir le rôle principal dans le nouveau film de Jake Kasdan. Malheureusement, elle n'avait pas obtenu le rôle, cependant elle avait tout de même décrocher un second rôle. Elle aurait pu annoncer qu'elle se retirer de la production face aux derniers événements de sa vie personnelle, seulement ce n'était pas dans le caractère de la jeune femme d'abandonner ses projets, par contre elle est douée pour abandonner sa famille. Et puisque son père lui a presque mit un coup de pied aux fesses pour qu'elle y aille, elle ne pouvait plus faire machine arrière. La blonde n'avait qu'une dizaine de scènes à tourner et d'ici quelques jours ça serait entièrement boucler. Malgré tout, elle ne pouvait s'empêcher d'être proche de son téléphone dans le risque de voir affiché le nom de l'un des membres de sa famille lui annonçant que l'état de santé de son père s'était dégrader. Chance pour elle, il n'en fut rien. Si Erin avait finit de tourner sa scène pour la journée, la blonde n'avait pas pour autant quitter le plateau. Elle était dans son élément et cette sensation lui avait quelque peu manquer. Simple spectatrice de la scène à venir, elle fut presque surprise d'y voir la bouille de Lucas. Elle ne l'avait pas vu depuis quelques années, mais elle était certaine que c'était lui, elle pourrait le reconnaître entre mille. Elle lui adressa un petit signe de main qu'il n'avait certainement pas vu mais qu'importe, elle était toujours autant curieuse et fasciner par son métier qu'il allait mettre à l'oeuvre dans quelques secondes. La blonde était admirative parce qu'au final c'était grâce à des personnes comme Lucas qu'un film d'action avait tout son sens, grâce à lui le rendu était toujours plus réel. Erin n'aurait jamais pu devenir cascadeuse, non pas qu'elle ne soit pas sportive mais elle n'a pas le truc pour. Elle laisse ça à Lucas. Cependant aujourd'hui tout ne se passe pas comme prévu. Le " action " a bien retenti sur le plateau que la scène a l'air plus que réaliste, la chute de Lucas coupe le souffle à l'ensemble des personnes présentes. Cette chute ne semblait pas être prévue et très rapidement le cascadeur se plaint de douleurs. Déjà que la blonde s'inquiète pour son père si maintenant, elle doit aussi s’inquiéter pour son ami / ex, c'est son petit cœur qui va finir par lâcher. Consciente qu'elle n'a pas les qualités nécessaires pour porter secours, Erin préfère rester à l'écart, laissant par la suite les ambulanciers faire leur boulot et le conduire jusqu'à l’hôpital le plus proche. Suite à cet incident, le tournage avait prit fin pour la journée.

Il est presque onze heures, quand Erin regagne son hôtel. Elle a dîné avec quelques uns des membres de l'équipe dans un restaurant du coin. Au cours du repas, elle a apprit que Lucas était déjà sortit de l’hôpital et qu'il se sentait déjà d'attaque pour demain. Mais bien sûr ! C'est ainsi qu'une fois au bar de l'hôtel, elle demande une bouteille de rouge, deux verres à pieds et qu'elle se décide à aller rendre une petite visite à Lucas afin de prendre de ses nouvelles. Une fois devant sa porte, elle frappe contre celle-ci en attendant sagement qu'on lui ouvre, tombant ainsi quelques dizaine de secondes plus tard sur le visage de Lucas. « Je me suis dis que tu aurais envie d'avoir un peu de compagnie. » dit-elle en montrant fièrement la bouteille qu'elle tient dans l'une de ses mains et les verres dans l'autre. « Je me suis sûre que tu as fais du charme aux infirmières ou que ton médecin était une femme pour avoir réussit à éviter de dormir dans une chambre d’hôpital. » C'est même certain connaissant le caractère du jeune homme. Si elle était souriante jusqu'à présent, son visage devient plus sérieux quand elle pose son regard sur lui. « Tu vas bien, tu es sûr ? » Parce que ce n'est pas l'impression qu'il lui donne et Erin ça l'inquiète un peu, beaucoup même.



    ✻ when the night has come and the land is dark and the moon is the only light we see. no, i won't be afraid just as long as you stand, stand by me. ★ florence and the machine, stand by me.
Revenir en haut Aller en bas
♚ Wilde Gang ♛
avatar
♚ Wilde Gang ♛


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 23/01/2018
›› Commérages : 245
›› Pseudo : S / Daria
›› Célébrité : Chris Evans

Re: ※ are you okay ? (lucas) ✻ ( Lun 2 Juil - 13:06 )




Are you okay ?

Erin & Lucas

Lucas dit toujours que si on se relève, c’est que tout va bien. Seulement, cette gamelle en plein tournage, il ne s’en était justement pas relevé. Ça aurait dû être le signe qu’il devrait lever le pied, chose qu'il ne savait évidemment pas faire. C’était la première fois qu’il tournait depuis des semaines, Lucas aurait dû commencer par répondre à des demandes plus soft en terme de cascade, histoire de se remettre progressivement dans le bain. Hélas, le kamikaze ne faisait pas dans la demi-mesure. Aussi, s’il avait choisi un autre contrat, il n’y aurait pas Erin.

Lucas tenta vraiment de lever son cul pour rassurer tout le monde, et surtout se rassurer lui-même mais un petit souffle de douleur s’échappa de ses lèvres : « ... J’crois que c’est pas trop grave » dit-il quand même, mais sur le ton d’un gémissement plaintif, si bien qu’on aurait cru qu’il avait plutôt dit : « Je crois que je vais mourir ». Son grand pote du plateau, l’acteur qu’il doublait, se précipita près de lui. Lucas attrapa la main tendue et se releva en grimaçant. « Ça va passer, j’ai juste mal ic… » Lucas s’interrompit en constatant, après avoir soulevé son t-shirt, son énorme hématome sur tout le côté droit. Il rabaissa prestement son haut mais c’était trop tard, ces collègues avaient déjà vu le truc. Les plus avisés devinaient qu’il pouvait avoir une ou plusieurs côtes cassées. Bref, Wilde ne pouvait pas continuer pour aujourd’hui, et peut-être pas les autres jours. On lui dit qu’il devait aller à l’hôpital. « Quoi ? Mais non ! On n’a pas fini ! » Le réalisateur coupa court, si, ils avaient fini pour ce soir. C’est vrai qu’ils arrivaient à terme de la journée de tournage. En tout cas, pour Lucas, il était hors de question que la scène ne soit pas faite demain. Pour l’équipe, il était hors de question que le cascadeur poursuive si un médecin le mettait en arrêt. Contrairement au Wilde, il y avait des gens responsables par ici.

À l’hôpital, il prétexta pouvoir se démerder et pressa ses camarades afin qu’ils rentrent chez eux et se reposent de cette dure journée. Lucas détestait faire perdre leur temps aux gens. Lui-même avait l’impression de perdre du temps alors qu’il en allait de sa propre santé, c’était dire. Lucas sortit tous les as de sa manche pour convaincre le médecin qu’on lui avait convoqué qu’il n’avait quasiment rien et qu’il était inutile qu’on l’examine – si le gars lui soulevait aussi le t-shirt, on allait le laisser cloué dans un lit et l’équipe de tournage ne voudrait plus de lui. Bref, Lucas refusa l’auscultation et fit des pieds, des mains, et beaucoup de charme pour qu’on appelle son staff et qu’on les prévienne que le Wilde allait bien. Après, tout, il marchait normalement et n’avait  pas l’air de souffrir, le garçon… ha,ha,ha. Il aurait dû être acteur, ce Wilde. En sortant de l’hôpital, il se permit de reprendre sa gueule de souffrant et passa à la pharmacie. Il avait tellement mal que son appétit était coupé et qu’il n’osa même pas se nourrir. Lucas rentra  directement à sa chambre d’hôtel. Il se doutait lui-même qu’il avait quelques côtes cassées. L’hématome sur la zone était très parlant, mais pas autant que la douleur. Lucas avait beau être courageux, il n’avait pas pu résister à l’envie de prendre les antalgiques qu’il avait acheté. Ça l’aida, un petit peu. Alors qu’il envisageait peut-être de prendre une autre dose, on toqua à sa porte. Curieux, Wilde ouvrit.

Son visage s’illumina d’un sourire en reconnaissant la jeune femme. « Hey ! » « Je me suis dis que tu aurais envie d'avoir un peu de compagnie. » « Et pas n’importe laquelle » complimenta Lucas. Il enroula prudemment un bras autour de sa taille et lui donna une accolade assez légère. De cette façon, il ne s'octroya pas davantage de douleur et Erin pouvait croire que c'était parce qu'il ne voulait pas foutre la bouteille qu'elle tenait en l'air.« Viens » il s’effaça et lui laissa libre choix pour s’installer dans un des petits fauteuils du salon - on ne refilait pas aux cascadeurs des suites comme ça, Lucas se l’était pris lui-même. Ses camarades se demandaient souvent pourquoi il faisait encore ce métier alors qu’il n’avait pas besoin de bosser. Eh bien, pour rencontrer des gens comme Erin, et non, il n’étai pas seulement question de s’envoyer en l’air, même si c’était un bonus de taille dans le pack belle gosse. « Je suis sûre que tu as fais du charme aux infirmières ou que ton médecin était une femme pour avoir réussit à éviter de dormir dans une chambre d’hôpital. » « Mon médecin était un homme, mais le charme a quand même opéré » rétorqua Lucas avec un petit sourire en coin malin et présomptueux. Erin redevint sérieuse sur le coup. « Tu vas bien, tu es sûr ? » Lucas eut un léger temps d’arrêt, sans doute en raison de la réalisation qu’il avait toujours eu bien raison de se dire qu’elle était vraiment, vraiment cool, Erin. Lu trouvait que sa beauté et son physique avantageux seyaient bien à ce qu’il y avait à l’intérieur. Elle était là parce qu’elle s’inquiétait pour lui après tout. « Certain » il ouvrit un peu les bras en invitation à le constater par elle-même « Tu vois bien », ajouta t-il avec un sourire confiant. Il avait juste… euh, très mal, mais la douleur ne l’avait jamais arrêté. Lucas se laissa tomber sur un fauteuil et l’expression de son visage resta une bonne seconde figée sur une expression de surprise. Il venait de s’auto-défoncer, la douleur était revenue comme un coup de poing.  Non, même pas un coup de poing, il en avait reçu un nombre incalculable, ça ne faisait pas ça. Comme une foutue tronçonneuse plutôt. Voilà. Il déglutit en enfonçant un peu plus prudemment son dos contre le dossier. Oh putain, et comment il était censé lui prendre la bouteille des mains et la servir comme un gentleman alors qu'il était cloué comme ça avec l'incapacité immédiate de se redresser ? Adieu fierté masculine.« Est-ce que tu peux être un amour et me servir un verre ? » demanda t-il avec une petite grimace navrée. Avec les antalgiques, ça allait faire double anesthésiant le bordel, par-fait ! Le foie et l’estomac de Lucas supportaient très bien ces mélanges de conneries. Faut dire qu’en buvant peu et ne fumant jamais, le garçon s’était très bien préservé jusque là. Lucas l’observa un instant avec un léger sourire. « C’est sympa d’être venue... et toi, comment vas-tu ? Sans doute à merveille, je te trouve encore plus belle que la dernière fois. Ou alors, j’ai aussi pris un coup sur la tête », s’amusa Lu’. Ou encore les antalgiques faisaient un peu trop effet.


Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 06/03/2018
›› Commérages : 245
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Shantel Wonderful VanSanten
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ riley emerson-oakley ✻ ophelia rhodes ✻ lissa valentine ✻ liv burrows ✻ jay thompson ✻ mila matthews ✻ lauren campbell ✻ liam washington

Re: ※ are you okay ? (lucas) ✻ ( Dim 22 Juil - 23:30 )



are you okay ?
erin pierce & lucas wilde ※ erin & lucas

“ I'm Worried About You Darling. ” ― IDK

Même si son petit frère lui reproche trop souvent de ne pas être assez présente pour sa famille, ses amis ont la chance de toujours pouvoir compter sur elle. Erin aime prendre soin des siens, du mieux qu'elle peut. Elle s'inquiète toujours un peu trop certainement. Les accidents sur un tournage ça n'est pas nouveau et ça n'est certainement pas la dernière fois que Erin en sera témoin. La blonde s'inquiète toujours pour les cascadeurs ou les acteurs qui sont dans le feu de l'action et qui subissent cet incident, c'est dans son caractère, dans sa manière d'être. Cependant le fait que ça soit Lucas, ça change un peu la donne. Erin est deux fois anxieuse. Elle aurait aimer lui tenir la main, tout le long du trajet en ambulance juste pour qu'il réalise qu'il n'est pas seul et qu'il n'a pas besoin d'avoir peur. Même si le connaissant, elle est certaine qu'il va prendre sur lui, faire le fier, faire l'homme, faire son Lucas tout simplement. Puisqu'ils n'ont pas eut le temps de discuter ensemble, Erin profite du fait qu'il soit de retour dans sa chambre pour aller prendre de ses nouvelles, sans oublier le vin pour fêter leurs retrouvailles. « Hey ! » Elle est heureuse, il est là, dans sa chambre en un seul morceau. « Et pas n’importe laquelle. » Ce garçon fait toujours trop de compliments et comme à chaque fois, ça fait sourire la blonde. « Un jour tu vas vraiment finir par me faire rougir à force de me flatter. » C'est déjà un peu le cas en réalité. Lucas a toujours cette façon de parler, de charmer qui plait à Erin. Oh elle est certain qu'il use de ce charme avec beaucoup, mais ce soir, elle aime savoir qu'elle est seule. L'actrice ne fait pas prier pour rentrer, au contraire elle est plus que ravie quand il l'invite à prendre place dans sa suite. « Tu es tout seul ? » Ce n'était en aucun cas une demande afin de savoir s'ils allaient être déranger. Erin était juste curieuse. Bon d'accord, elle était peut-être intéresser. Elle était également surprise de savoir que Lucas était déjà sortit de l’hôpital. « Mon médecin était un homme, mais le charme a quand même opéré. » « Pourquoi, ça ne m'étonne pas de toi ? » dit-elle en levant les yeux vers le plafond avec un large sourire. Cet homme pouvait user de son charme avec n'importe qui, ça fonctionnerait toujours. Le médecin l'avait peut-être autoriser à rentrer, le fait est que Erin était tout de même inquiète à son sujet. « Certain. » Elle n'est pas totalement convaincue, mais elle va tenter de lui faire confiance. « Tu vois bien. » C'est vrai qu'il avait l'air en forme. Il ne serait peut-être pas capable de courir un marathon, mais elle était obligée d'admettre qu'il avait l'air de se porter bien. « Tu me le dirais de toute façon si tu n'allais pas bien non ? » Pourquoi le lui cacherait-il ? Cela lui avancerait à quoi ? D'autant plus que Erin mieux que quiconque pourrait le comprendre, ils vivent dans le même monde et ont presque le même train de vie. Erin est juste sous les projecteurs contrairement à Lucas qui est plus dans l'ombre. « Est-ce que tu peux être un amour et me servir un verre ? » Bien sûr. Erin attrape le tire-bouchon et s'occupe de déboucher la bouteille de vin. «  J'ai ramenée du vin parce que je me souviens que tu aimes ça, mais tu peux en prendre ? Je veux dire, ils ne t'ont rien donner à l’hôpital ? Je ne voudrais pas que ça fasse mauvais mélange dans ton estomac et passer la soirée aux urgences avec toi. L'idée est alléchante mais ce n'est pas vraiment la soirée que j'avais en tête. » questionne-t-elle alors qu'elle vient de finir de remplir les deux verres à ballons, tendant l'un au brun à ses côtés. « C’est sympa d’être venue ... et toi, comment vas-tu ? Sans doute à merveille, je te trouve encore plus belle que la dernière fois. Ou alors, j’ai aussi pris un coup sur la tête. » Ce garçon la complimente bien trop et comme à chaque fois, il la fait sourire de plus belle. « Je pense effectivement que le coup sur la tête devait être trop violent. » Erin reprend place dans l'un des fauteuils aux côtés de Lucas, sans le quitter des yeux. « Tu sais tu m'as fais un peu peur toute à l'heure, c'était normal pour moi de passer prendre de tes nouvelles. » Sous entendant qu'elle tenait à lui malgré tout. « Je voudrais te dire que ma vie est fabuleuse en ce moment mais ça serait te mentir ... Je tente de garder le sourire, mais pour tout te dire mon père est tombé malade, très malade ... » Franchement Erin se demande encore ce qu'elle fait ici, dans cette ville. C'est son propre père qui la pousser à venir. « Les médecins ne lui donnent que six mois. » Soit jusqu'à la fin de l'année et Erin ne sait pas du tout comment gérer ça. « Je pense que ce n'est pas vraiment ce que tu avais envie d'entendre, moi même je n'ai vraiment envie d'en parler. » Mais ça lui faisait du bien d'avoir un peu lâcher son sac. La blonde porte le verre à ses lèvres et en boit quelques gorgés plus que généreuses avant de se stopper presque honteuse. « Oh mais on n'a même pas trinqué. Tu peux le dire que je suis malpolie. » Pour la peine, elle remplit son verre et se tourne vers Lucas, un beau sourire aux coins des lèvres. « A nous, ça te va ? » Hormis s'il avait une proposition plus intéressante. « C'est presque dommage que tu sois encore en un seul morceau, ça ne m'aurait pas déranger de te masser afin que tu te sentes mieux. Mais faut croire que ça sera pour une autre fois. » Elle hausse les épaules, avec ce regard taquin. A défaut de parler d'elle, Erin était plus enclin à flirter avec Lucas. C'était un bien meilleur programme.



    ✻ when the night has come and the land is dark and the moon is the only light we see. no, i won't be afraid just as long as you stand, stand by me. ★ florence and the machine, stand by me.
Revenir en haut Aller en bas
♚ Wilde Gang ♛
avatar
♚ Wilde Gang ♛


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 23/01/2018
›› Commérages : 245
›› Pseudo : S / Daria
›› Célébrité : Chris Evans

Re: ※ are you okay ? (lucas) ✻ ( Mer 19 Sep - 7:54 )




Are you okay ?

Erin & Lucas

« Tu es tout seul ? » Petit sourire en coin mutin de Lucas, dont l’esprit était forcément allé dans la zone -18 l’espace d’une seconde au moins. Remarque, c’était sans doute volontaire de la part d’Erin. Le silence ambiant était assez indicateur pour répondre à cette question, chose que Lucas fit quand même. « Oui » Et alors qu’il fanfaronnait sur le fait d’aller bien, Erin insista : « Tu me le dirais de toute façon si tu n'allais pas bien non ? » La question piège.. ! « Euh… je… crois ? » Lucas n’arrivait pas à se souvenir d’un moment de sa vie où il avait considéré que ça allait vraiment mal. Il avait un moral en béton. Quant au « physiquement » mal… Disons que tant qu’il marchait, il n’était pas à plaindre. C’était sa philosophie. Erin s’installa à sur le fauteuil d’à côté.  « Tu sais tu m'as fais un peu peur toute à l'heure, c'était normal pour moi de passer prendre de tes nouvelles. » Lucas marqua un léger silence pour prendre le temps de lui sourire, puis il ajouta avec plaisir (et un brin d’auto-satisfaction certes) « Tu t’inquiètes pour moi… » Hé, c’est adorable, c’est pour ça qu’il le répétait à haute voix. En tout cas, elle s’inquiétait tellement qu’elle était presque prête à ne pas lui servir de verre. Oulala. « Chérie, je n’ai pas eu de contre-indication » rétorqua t-il avec désinvolture. Hum, il s’était un peu barré avant d’en recevoir. Et puis, faut dire qu’en lui prescrivant ses médicaments, le médecin n’avait pas songé un seul instant que le garçon soit assez taré pour faire des trucs que l’on sait interdit même sans lire la notice. Dans le pire des cas, il va juste être un peu shooté, ça ne ferait pas de mal, vu ce qu’il lui est arrivé ! Indulgente, Erin leur servit un verre à chacun mais Lucas ne s’en empara pas tout de suite, heurté par la nouvelle qu’elle lui annonça. Il était sincèrement loin de s’en douter, vu combien elle gardait la tête haute. Lucas l’observa avec des yeux ronds. Il la trouvait assez incroyable dans sa façon d’intérioriser. Lui, si son père en avait pour six mois, il ne serait sans doute pas dans le même état. Étant d’ailleurs un peu trop empathique pour son propre bien, le visage de Lucas s’était décomposé. « Les médecins ne lui donnent que six mois. »  « Merde » C’était pas le genre de “merde, y a plus de cupcake" mais plutôt le genre de “merde, l’avion dans lequel je suis va exploser” un bon gros meeerde, quoi.  « Je pense que ce n'est pas vraiment ce que tu avais envie d'entendre, moi même je n'ai vraiment envie d'en parler. » Il secoua un peu la tête. « C’est vrai que j’espérais de bonnes nouvelles, ça ne veut pas dire que je ne suis pas prêt à t’écouter. Je préfère d’ailleurs que tu te lâches si tu en as besoin... Mais pourquoi es-tu là d’ailleurs ? Tu devrais être avec lui… »

Erin finit pas par changer de sujet et Lucas ne savait pas si c’était pour être polie ou parce qu’elle avait vraiment besoin de vraiment parler d'autre chose. Wilde considérait tout de même que si elle avait abordé ça, c’est qu’elle devait en avoir besoin. Lui jetant un petit regard circonspect, il saisit son vin en même temps qu’elle et se figea à ses mots, le verre à quelques centimètres des lèvres.  « Oh mais on n'a même pas trinqué. Tu peux le dire que je suis malpolie. » Lucas éloigna aussitôt le verre de sa bouche. Euh… il s’était apprêté à boire aussi. Mais Wilde afficha un air critique : « Bien sûr que t’allais oublier, tout ce qui t’intéresse c’est de boire espèce d’ivrogne » lâcha t-il d’un ton qui se voulait sévère mais qui n’obtint strictement aucune crédibilité. Un sourire taquin franchit rapidement ses lèvres d’ailleurs. « A nous » approuva t-il avant de boire quelques gorgées. « C'est presque dommage que tu sois encore en un seul morceau, ça ne m'aurait pas déranger de te masser afin que tu te sentes mieux. Mais faut croire que ça sera pour une autre fois. » Lucas bugua un court moment, le visage figé, avant de reposer sa coupe et faire une petite grimace en portant la main à son épaule blessée. « Aïe, non, si-si, je souffre. Rien que d’en parler j’en ai des palpitations » Il porta l’autre main à son coeur, et autant dire que cette fois la grimace sur son visage n'était plus trop feinte : il n'était pas censé lever ce bras. Ça lui pinçait-brûlait l'épaule, et les côtes (mais les côtes, ça...!) Il laissa retomber les bras et  cessa sa comédie pour afficher un visage bougon. « Pis t’facon, ça se fait pas d’en parler si tu ne compte pas le faire » Lucas retira précautionneusement son haut et lui jeta au visage avec un petit sourire narquois « Tiens pour la peine, mauvaise fille ! » Madame put toutefois constater par ses bandages qu’il n’avait pas si “rien" que ça ! « Et tiens » Lucas prit aussi le coussin près de lui de sa main valide et le lança sur elle.  « En vérité, j’ai un bras que je suis censé garder immobile. Du coup, j’ai aussi besoin de quelqu’un pour faire à manger, ranger ma chambre, faire mes courses, laver mes cheveux… et oh, quelle chance, j’ai en ce moment une femme avec moi pour ça » provoqua t-il.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞

Re: ※ are you okay ? (lucas) ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

※ are you okay ? (lucas)

SCREW DESTINY :: postcard for far away :: Lieux divers :: Around the world
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération