keep calm and cook on ✻ jaurora

 :: postcard for far away :: Lieux divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 27/04/2017
›› Commérages : 524
›› Pseudo : silver ✻ cindy
›› Célébrité : Jenna-Louise cutie Coleman
›› Schizophrénie : Louise Hernandez (Tatiana Maslany) ✻ Maximilian Adenauer (Mats Hummels) ✻ Julian Finch (Jake McDorman) ✻ Georgiana Lewandowski (Gemma Arterton) ✻ Evan Pryce (Dan Stevens) ✻ Jocelyn Ahern-Fields (Rachel Bilson) ✻ Javier Rodríguez (Charlie Cox) ✻ Maggie Rixon (Jessica Chastain) ✻ Luke Holloway (Jon Bernthal).

keep calm and cook on ✻ jaurora ✻ ( Sam 16 Juin - 16:27 )


Jay & Aurora

I found a love for me. Darling just dive right in and follow my lead. Well I found a girl beautiful and sweet. I never knew you were the someone waiting for me 'cause we were just kids when we fell in love not knowing what it was I will not give you up this time. But darling, just kiss me slow, your heart is all I own and in your eyes you're holding mine.



Les choses se bousculaient dans la vie de Aurora Callahan, elles changeaient et en bien. Tout d'abord, il y avait ce projet sur lequel elle travaillait avec acharnement. Elle était plutôt surprise, mais son père lui avait donné son accord pour le financement des locaux. C'était tout ce qu'il pouvait faire, parce qu'il ne pouvait pas non plus tout financer, mais il avait acheté les locaux et c'était déjà une bonne chose. Une excellente chose. D'autant plus que son père lui avait dit qu'il était fier d'elle et qu'il soutenait son projet à fond. La jeune femme en était ravie. Pour une fois, obtenir l'approbation de son père, c'était vraiment plaisant. Parce qu'on n'allait pas se mentir, ce n'était pas arrivé souvent dans sa jeunesse. Il n'avait jamais prononcé ces mots pour être honnête. Il avait vaguement approuvé qu'elle fasse des études, mais comme elle avait rapidement abandonné, il avait fini par se lasser de ses caprices. Mais cette fois elle avait su prouver que son projet, c'était du sérieux et non seulement il la soutenait mais il était également prêt à l'aider. Tous les deux, ils avaient décidé d'organiser une soirée de collecte de fonds. Ce qui en gros voulait dire que papa Callahan acceptait de prêter son nom à ce projet pour attirer des donateurs et qu'elle, elle était chargée de toute l'organisation. Elle avait des tas de choses à faire. Choisir la salle, choisir la musique, la décoration, le traiteur … Elle n'en était qu'au début, tout était encore à faire, mais il fallait également lancer les invitations. Elle n'allait pas chômer c'était certain. Et en même temps, elle ne chômait déjà pas ces derniers temps. La jeune femme, depuis qu'elle avait reçu les clés du bâtiment à retaper qu'elle avait acheté, travailler en collaboration avec un architecte d'intérieur pour mettre en place son idée. Ce n'était pas facile, parce qu'avant, le bâtiment abritait des bureaux et qu'il fallait tout changer. Il fallait installer dans douches dans chaque chambre et c'était loin d'être gagné. Chaque pièce allait perdre de l'espace en ayant une douche, mais elle avait catégoriquement refusé de mettre des sanitaires communs, parce qu'elle voulait aussi pouvoir accueillir des femmes et elle voulait que cela se fasse dans des conditions de sécurité optimales. Ces personnes dormaient dans la rue, elles accepteraient sans doute sans problème une chambre qui n'était pas immense que celle d'un palace. Enfin, elle espérait en tout cas que ça allait marcher. Dans tout ça, elle n'avait même plus de temps pour faire autre chose d'ailleurs. Elle ne passait plus son temps à refaire la décoration de chez elle et elle avait décidé d'utiliser certains de ses meubles pour la décoration de l'établissement. Elle n'avait même plus trop de temps pour faire de shopping et elle n'avait pas mit les pieds au centre commercial depuis au moins une semaine. C'est genre le bout du monde pour elle, ok. Mais s'il y avait bien une personne pour qui elle était capable de trouver du temps, c'était pour Jay. La jeune femme était sur un petit nuage depuis qu'ils étient officiellement ensemble. Enfin, ils ne s'étaient pas amusé à se dire à voix haute qu'ils étaient officiellement ensemble, mais est-ce qu'ils en avaient besoin ? Non. La jeune femme le présentait comme son petit-ami. Parce que c'était ce qu'il était. Ils passaient beaucoup de temps ensemble, ils faisaient des activités tous les deux, ils s'embrassaient et plus encore et parfois, ils restaient dormir chez l'un ou chez l'autre. Donc,ils étaient un couple, Aurora l'avait décidé. Et ça lui allait très bien, parce que le jeune homme avait apporté beaucoup de joie et de bonne humeur dans sa vie. Il était différent des mecs qu'elle fréquentait d'habitude, déjà parce qu'elle évitait en général les beaux gosses, par peur qu'ils finissent par la tromper. Mais il était quelqu'un de terre à terre, de gentil et de drôle et la jeune femme, ça lui plaisait beaucoup. Elle jeta un rapidement coup d’œil à sa montre et se décida qu'il était temps de se préparer. Elle avait à peine le temps de retoucher son maquillage et de troquer sa robe pour une tenue plus confortable – elle ne savait pas où il comptait l'emmener, mais après la catastrophe de la caserne elle préférait prévoir le coup – avant d'attraper son sac et de mettre ses chaussures pour le retrouver en bas de chez elle. A peine croisa-t-elle son regard que son visage s'éclaira d'un sourire. Elle se sentait stupide. Mais au moins elle était heureuse en plus d'être stupide. « Bonjour », fit-elle sans se défaire de son sourire en s'approchant pour lui voler un baiser. Chaque fois qu'elle l'embrassait, elle avait l'impression que des papillons se mettaient à faire la fête dans son estomac. Elle savait qu'un jour ça finirait par lui passer, mais elle espérait que ce sentiment resterait longtemps, parce qu'elle se sentait bien, en ce moment. La jeune femme l'étreignit fortement, avant de consentir à monter dans sa voiture. « Tout ce mystère, je me demande où tu comptes m'emmener. Tu as l'intention d'enfouir mon corps quelque part ? », demanda-t-elle en plaisantant. Bon, en tout cas, il avait réussi à exciter sa curiosité en ne lui disant rien. Plutôt enthousiaste à l'idée de passer une soirée à faire autre chose qu'à regarder ses papiers et ses plans, la jeune ne manqua pas de bavarder sur le trajet, qui n'était pas bien long. Ils restaient donc à Cap Harbor. Dans un bâtiment de la ville, où on pouvait suivre divers cours. Qu'est-ce qu'il préparait, le bougre ? La jeune femme le suivit à l'intérieur et resta plantée devant la porte quand elle lut l'affiche qui indiquait qu'ils allaient participer à un cours de cuisine. « Jason Charles Thompson ! », s'exclama-t-elle. Oui, depuis qu'elle lui avait piqué sa carte d'identité, elle prenait un plaisir certain à l'embêter en utilisant son nom complet. « Un cours de cuisine, franchement ? », fit-elle en levant les yeux au ciel, mi-amusée, mi exaspérée. Il voulait qu'elle brûle la moitié de Cap Harbor ? Parce que c'était à ça qu'il devrait se préparer.



LOST AND INSECURE
Stop and stare, I think I'm moving but I go nowhere. Yeah, I know that everyone gets scared but I've become what I can't be. Stop and stare you start to wonder why you're here not there and you'd give anything to get what's fair. But fair ain't what you really need oh, can you see what I see ?


Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


http://believeeverydayinyourdreams.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 04/03/2016
›› Commérages : 887
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : julian king morris
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ liv burrows ✻ riley emerson-oakley ✻ lissa valentine ✻ ophelia rhodes ✻ mila matthews ✻ lauren campbell ✻ liam washington ✻ erin rhodes

Re: keep calm and cook on ✻ jaurora ✻ ( Sam 14 Juil - 16:14 )



keep calm and cook on.
aurora callahan & jay thompson ※ jaurora

“ Wait, can you turn around, can you turn around ?Just wait, can we work this out, can we work this out ? Just wait, can you come here please ? 'Cause I want to be with you. ” ― marron 5

Aussi surprenant que cela puisse être, Jay Thompson est en couple. C'est du moins ce que ressemble sa relation avec Aurora et puisque la question d'exclusivité a été soulevé par Jay lors de sa mini-crise de jalousie quand Aurora est venue frapper à sa porte un matin, à ses yeux, elle est sa petite-amie. Cela faisait un long moment qu'il n'avait pas été bien avec une femme. Et surtout ça faisait un long moment qu'il ne s'était pas ouvert à une femme. Depuis l'échec de son mariage avec Lola il faudra d'ailleurs un jour qu'il annonce à Aurora qu'il a été marié avant elle il a du mal à faire confiance aux femmes. Jay a peur d'être déçu, de voir encore son cœur se briser en mille morceau. Lola l'a tellement détruit de l'intérieur et il lui a presque fallu quatre ans avant de se lancer dans une nouvelle relation les coups d'un soir ça ne compte pas alors franchement, il espère que ça se passera bien avec Aurora. Pour l'instant, il n'y a pas de nuages à l'horizon. Ils sont dans ce qui ressemble à un petit cocon ou rien ni personne ne semble les atteindre. Et Jay ça lui plait de jouer à l'amoureux avec Aurora. Elle est tellement belle et son petit caractère de miss-je-sais-tout l'amuse tellement qu'il s'en joue trop souvent. C'est de bonne guerre et il aime cette complicité qui se crée avec la jolie brune. Il ne s'en lasse pas et c'est certainement pour cette raison, qu'il essaye de passer une grande majorité de ses jours de repos en compagnie de la brune. En est-il amoureux ? Certainement. Mais le dire ça serait trop tôt selon lui et tant que la brune ne lui avouera pas, il n'osera pas faire le premier pas de peur de se voir briser son petit cœur en guimauve. Il a envie de prendre son temps et de faire les choses biens. Puis avant, il faudrait peut-être que Aurora rencontre ses parents. Mais ce n'est pas aujourd'hui que cela va arriver. Aujourd'hui, Jay est de repos et cela pour les trois prochains jours également. Normalement le pompier aurait du passer sa soirée avec Mia, sa douce colocataire. Cela faisait des mois qu'ils avaient prévus d'assister à ce cours de cuisine ensemble. Mia avait sauté sur l'occasion quand elle avait vu des ventes-privés et Jay intéressé par la chose, avait simplement accepté. Sauf qu’aujourd’hui c'est le drame ! Mia est malade. La pauvre blonde a de la fièvre et elle est cloué au lit. Si elle veut se forcer à se rendre au cours avec Jay, le brun lui demande de rester au lit c'est plus sage. Etant donner que les billets ne sont ni repris, ni échangé, Jay a plus d'un tour dans son sac. Il n'hésite pas à envoyer un message à sa douce et tendre petite-amie afin de l'informer qu'il l'embarque ce soir pour une destination inconnue. Parce qu'il est certain que s'il lui annonce qu'ils vont dans un établissement pour prendre des cours de cuisine, elle va lui rire à la figure ou partir en courant au choix. Le brun, il ose. Il verra bien ce que ça donnera.

C'est sur les coups de six heures qu'il quitte son appartement pour rejoindre celui de l'héritière au volant de sa voiture. Il vient à peine d'envoyer un message à Aurora pour la prévenir qu'il est en bas de son immeuble qu'il la voit sortir de celui-ci un large sourire aux lèvres. Ce même sourire qui le fait craquer et ne le laisse pas indifférent. Il s'empresse d'aller à sa rencontre. « Bonjour. » Il sent ses lèvres contre les siennes et ça le comble de bonheur. Il touche l'une des mèches de cheveux de la brune avant de déposer à son tour un baiser contre ses lèvres. « Bonne journée ? » Parce qu'au final, il ne savait pas ce qu'elle avait pu faire de sa journée et ça l'intéressait assez d'être au courant. S'ils auraient pu passer toute la journée à se bécoter dans la rue, Jay l'aurait fait sauf qu'ils ont un rendez-vous., alors ils grimpent dans sa voiture. « Tout ce mystère, je me demande où tu comptes m'emmener. Tu as l'intention d'enfouir mon corps quelque part ? » Si elle savait ce petit sourire quitterait rapidement son visage. Cependant Jay ne juge pas nécessaire de l'avertir, il préfère garder la surprise pour plus longtemps. « Je suis si prévisible que ça ? Moi qui pensait être plus discret que ça pour cacher mes plans, tu m'as démasqué, je suis déçu. » Il tape même sa main contre son volant, avant de se mettre à rire de bon cœur. Pas de panique, il n'avait pas prévu de tuer Aurora. Enfin si mais pas de cette façon. « Soit patiente, je suis sûr que ça va te plaire. » Ou pas. Jay prend le risque. Au volant de sa voiture, il conduit prudemment jusqu'au lieu de rendez-vous qui a l'air d'attiser la curiosité d'Aurora. Mais il ne dit rien, il la laisse découvrir d'elle même. Et non il ne lui donnera pas d'indices. « Jason Charles Thompson ! » Meeeeeh ! Quoi qu cette fois, il l'avait peut-être bien mérité. « C'est moi ! Qui le demande ? » Sourire charmeur sur les lèvres, il ne la quitte pas des yeux. « Un cours de cuisine, franchement ? » « C'est toujours mieux qu'un cours de bricolage, mais si tu préfères je peux demander à changer. » Elle n'a pas quitté la pièce en courant donc c'est qu'au final, elle ne dit pas non ? « Tu ne pourras pas dire que je manque d'originalité dans nos rendez-vous. » C'était mieux qu'un cinéma non ? « Puis il parait que tu es fâché avec les fours, donc j'essaye juste de trouver un terrain d'entente entre vous deux. Je fais ça de bonté de cœur, vraiment. Je pense à ta cuisine, tu devrais me dire merci. » Un petit clin d’œil et il dépose ses lèvres sur sa tempe. Il glisse ensuite sa main dans la sienne et ouvre la porte qui s'ouvre sur une large pièce. On se croirait dans Master-Chef. Jay s'occupe des formalités et rejoint le plan de travail qu'on lui attribut avec Aurora. Il attrape un tablier et décide de le faire porter à Aurora, en lui mettant lui même. « Tu es magnifique. » Bon d'accord, il se moque un petit peu d'elle. « Tu serais encore plus belle avec rien dessous. » qu'il murmure dans le creux de son oreille. Oui ça lui donne des idées pas très catholiques. Mais ça attendra la fin du cours. Le pompier attrape également un tablier qu'il enfile et voilà que le professeur annonce que le cours va bientôt débuter. Jay est impatient, comme un enfant. « Au fait avant que j'oublie, tu fais quelque chose le week-end prochain ? Je ne veux pas que tu crois que je te tends un piège et je ne t'oblige pas à accepter, mais mes parents enfin surtout ma mère n'arrête pas de me demander si tu veux venir déjeuner afin de faire ta connaissance ? » Enfin rien ne l’empêche de refuser, vraiment, il n'a pas envie qu'elle se sente obliger si elle ne se sent pas prête.


✻ there's a smell of stale fear that's reeking from our skins. the drinking never stops because the drinks absolve our sins, we sit and grow our roots through the floor. but what are we waiting for ? so give me something to believe cause i'm living just to breathe and i need something more, to keep on breathing for so give me something to believe.
Revenir en haut Aller en bas

keep calm and cook on ✻ jaurora

SCREW DESTINY :: postcard for far away :: Lieux divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération