Pris sur le fait (Théo)

 :: the city of cap harbor :: Silverlake Bar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 25/06/2018
›› Commérages : 25
›› Pseudo : m
›› Célébrité : Brandon Flynn
›› Schizophrénie : Elio la ptite boule de nerf.

Pris sur le fait (Théo) ✻ ( Lun 2 Juil - 23:21 )


Pris sur le fait
Axel West & Theodore Corydalis
Ma joue droite me brûlait encore, malgré tout ce que j'avais sniffé avant de partir de la maison je sentais encore le coup de poing que j'avais pris il y a une ou deux heure de cela. Pourquoi ce coup? J'en sais trop rien en fait. Mon père s'était mit à gueuler partout dans l'appartement miteux où on vivait comme quoi je pourrissais nos vies et qu'il en avait ras le cul de m'avoir dans les pattes. Là dessus j'ai pris un coup et j'ai finis au sol contre la commode du salon à me tenir la joue. Finalement j'ai filé dans ma chambre sniffer un peu de coke pour me calmer puis je suis sortis par la fenêtre pour aller traîner en ville. Je comptais me faire un ou deux mecs ce soir histoire de me faire un peu d'argent pour payer une chambre d'hôtel où passer la nuit. Il était hors de question que je rentre chez moi ce soir. Je risquais trop de me refaire déglinguer la gueule par mon paternel. L'idéal en fait ça serait même de me trouver un mec qui voudrait coucher avec moi et qui me paierait une chambre. Heureusement en règle général je trouvais assez vite ce genre de mec. Dieu merci j'étais jeune et plutôt en bonne forme. Du coup j'ai facilement trouvé ce que je voulais et j'avais déjà gagné 60$ en une heure. Bien entendu je mens sur mon âge un petit peu j'annonce toujours que j'ai 21 ans même si c'est une connerie. La drogue me prenait la tête et j'avais un peu du mal à tenir debout par moment. Mais ça n'arrêtait pas certains de mes clients dont l'un d'eux commença même à me toucher avant que je puisse lui dire de m'emmener dans un coin plus tranquille. Me voilà donc en train de me faire tripoter dans un coin de rue derrière un bar, une scène digne d'un mauvais film porno dont les préliminaires commenceraient dans la rue. Mais j'entendis une voiture se mettre à klaxonner. Putain on peut pas avoir la paix même en pleine nuit ou quoi? Je détournais la tête et après quelques secondes à regarder dans la direction du conducteur je reconnus le beau brun à la peau d'ébène qui vivait dans le même immeuble que moi. Théo. Merde s'il y avait une personne que je voulais pas voir pendant que je me faisais tripoter par un vieux machin de 40 ans passés c'est bien lui. Il avait toujours été gentil avec moi et il était bien la seule personne que j'aimais et que je respectais. Bien plus que mes parents en tout cas.

-Qu'est-ce que tu veux? T'as envie d'en profiter toi aussi? Tu t'es enfin décidé?

Je sais pas ce qui me prenait de lui dire ça. Théo était plaisant, sexy et tout ça mais jamais jusqu'à aujourd'hui je lui avais parlé de cette façon. Il faut dire que ce soir là j'étais particulièrement démonté et que j'avais plus trop trop conscience de ce que je faisais. Peut être aussi qu'inconsciemment je voulais qu'il vienne s'occuper de moi, m'aider à passer cette mauvaise soirée. Théo était surement le seul point de repère que j'avais, un modèle que j'aurais du suivre plutôt que de me laisser entraîner par l'influence néfaste de mes parents. Qui sait ce qu'il pensait de moi quand il me voyait à moitié mort dans la cage d'escalier, somnolant à cause d'un trop plein de drogues ou d'alcool. Lui qui me connaissait depuis tout petit. Qui sait peut être que si j'avais été élevé par lui je serais différent...
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/07/2018
›› Commérages : 31
›› Pseudo : HarengSéduisant
›› Célébrité : Ricky Whittle
›› Schizophrénie : /

Re: Pris sur le fait (Théo) ✻ ( Mar 3 Juil - 15:29 )



pris sur le fait Axel & Theodore Se relever en plein milieu de la nuit, pour conduire comme un fou et se rendre compte que non en fait, tout va bien ! C’est toujours un plaisir ! Et ça me met toujours de bonne humeur ! Surtout quand j’avais bien dit aux gars de pas trop me faire chier ce soir parce que j’avais cruellement besoin de dormir. Ca avait été sportif ses derniers jours. Mais j’avais à peine eu le temps de tomber dans les bras de Morphée que mon portable s’était mis à sonné et on me réclamait en urgence. Je vous avoue que sur le coup, ça m’avait fait grogner et j’avais hésité à les envoyer chier. Mais bon, je préférais pas que les choses empires.

Alors je m’étais levé, j’avais enfiler un tee-shirt et jeans, sans vraiment réfléchir, j’avais pris les clefs de ma voiture et je m’étais rendu au point qu’on m’avait indiqué. Et vous savez pourquoi on m’avait appeler ? Juste pour un petit dealer du coin qui foutait la merde ! Sérieusement… Un pain dans sa gueule d’ange et c’était réglé ! Ok, ça a été un peu plus complexe que ça. Parce que je me suis énervé contre le type qui foutait la merde dans notre business, on en est venu au point et ses petits copains ont débarqué. Mais rien d’insurmontable. Et en quelques minutes c’était réglé. Ce qui me foutait bien sur les nerfs aussi ça tient. J’avais l’impression de m’être levé pour quedal.

Je retournai donc au volant de ma voiture, bien décidé à aller retrouver mon lit et ne pas le quitter avant demain matin. Mais le karma était contre moi ce soir, c’était pas possible autrement, je vous jure. Je traversais la ville, étonné de voir le monde qui était encore dehors à cette heure là. Ouais, je roulais pas trop vite. J’avais pas envie de me faire chopper bêtement pour un excès de vitesse. Et je commençais à fatiguer, alors autant être prudent. Je ralentis encore ne passant devant le Silver Lake bar. En effet, une scène avait attiré mon attention. Deux types qui se pelotait sur le trottoir. Très classe ça tient. Alors non, je voulais pas faire mon vieux pervers et mater. J’avais ralentis pour m’assurer que c’était pas un viol ou quoi. Je sais, c’est pas mes affaires, mais je peux pas m’empêcher de jouer les héros.

Et bordel ! Plus je me rapprochais, plus je me disais qu’il y avait un truc qui n’allait. Mais évidemment ! Je connaissais le petit jeune qui était contre le mur ! C’était, le gosse de mes voisin, Axel ! Bordel. Je savais qu’il avait mal tourné, mais le savoir et le voir c’était pas la même. Putain, ce qu’il me fait chier. Je ne me pris pas la tête, j’arrêtais la voiture là, juste devant eux et descendit. Axel m’accueillit avec quelques mots qui suffirent à m’énerver encore plus. Parce que ouais ! Non content de se taper un vieux mec en pleine rue qui l’avait sans doute payé pour ça, il était totalement défoncé. J’étais trop énervé pour répondre. J’attrapais le vieux par le col pour le décoller d’Axel. Il se mit à protester qu’il avait payé, enfin je crois que c’est ce qu’il allait dire. Parce que je lui en aie collé une dès qu’il eut ouvert la bouche. Et le message dû être clair parce qu’il moufta pas davantage.

- J’ai surtout envie que tu la ferme Axel.

Sur ce, d’une main j’attrapais le gosse par le poignet, je l’autre j’ouvris la portière côté passager et j’étais Axel dans la voiture. Je fermais la porte derrière lui et la verrouillai, le temps de faire le tour et de m’asseoir côté conducteur. Il était pas question qu’il s’enfuit aussi facilement. Une fois à ma place, j’allumais le moteur et lançai :

- Met ta ceinture.

Il croyait quoi ? Que j’allais être heureux de le voir dan un état pareil et que j’allais me jeter sur lui comme ce vieux pervers dégueue qu’on avait abandonné sur le trottoir ? Il pouvait rêver. De toute façon, ce gosse, c’était comme mon petit frère, j’allais pas me le taper. Mais bordel, je savais que je me faisais bien trop de soucis pour ce merdeux.
© Justayne
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 25/06/2018
›› Commérages : 25
›› Pseudo : m
›› Célébrité : Brandon Flynn
›› Schizophrénie : Elio la ptite boule de nerf.

Re: Pris sur le fait (Théo) ✻ ( Mar 3 Juil - 20:00 )


Pris sur le fait
Axel West & Theodore Corydalis
J'devais avoir l'air malin avec ma marque encore rouge sur la joue du coup que m'avait asséné mon père et mes yeux injectés de sang à cause de la drogue. Et le mieux dans tout ça c'est ce vieux machin qui était prêt à me déshabiller en plein milieu de la rue. Et tout ça sous le regard de Théo. Sur le coup je me suis sentis très con quand je l'ai vu. Il savait ce que je faisais, je lui avais dis noir sur blanc une fois ou du moins je le lui avais largement laissé entendre et il savait que j'avais des problèmes de drogues pour m'avoir vu assez souvent défoncé autour de notre immeuble. Mais au fond ça me fait quelque chose qu'il me voit comme ça, je sais très bien qu'il approuverait carrément pas. Bon du coup je me sens con et en plus je sens que je vais me prendre un savon. Je vois Théo sortir de sa voiture, il avait sa tête des mauvais jours, et s'approcher de nous. Est-ce qu'il avait prit ma remarque comme une vraie proposition? Il venait participer? Si c'était ça l'autre vieux machin je le dégageais tout de suite. Je connais Théo depuis longtemps et depuis son retour de l'armée j'avoue que j'ai des envies particulières le concernant. Si déjà avant c'était quelqu'un que j'appréciais beaucoup parce que je le trouvais trop cool en tant que militaire et tout, là c'était encore différent. Je le trouvais particulièrement attirant. Mais mon petit espoir, aussi mince fut il, fut rapidement annihilé. Théo attrapa le col de mon client et lui envoya son poing en pleine figure. Alors que j'allais moi aussi protester, mine de rien il venait de cogner sur un de mes clients et ça c'était mauvais pour les affaires si ça se savait, Théo me gronda qu'il voulait que je la ferme. Le ton et la façon dont il venait de me parler me cloua sur le coup. Il était vraiment énervé ça se sentait, et même si Théo était le genre de mec qu'on avait pas envie de faire chier, moi il me parlait rarement comme ça. Sur le coup je ne dis rien, je restais immobile et je le laissais faire lorsqu'il m'attrapa par le poignet et le suivit quand il m'amena, un peu violemment à mon gout, à sa voiture. Je montais dans la voiture, même si sur le coup j'eus l'impression d'être un gosse qu'on balançait dans sa chambre pour le punir, et leva les yeux au ciel lorsque je vis Théo verrouiller la porte derrière moi pour éviter que je me tire. Sérieux il a vu ma gueule? Est-ce que je me serais enfuis? Vraiment? J'en aurais même pas été capable, dans mon état j'arrive tout juste à marcher droit alors courir...

Théo s'installa ensuite à la place du conducteur. Moi j'étais affalé contre ma portière, la tête contre la vitre, comme si j'étais prêt à m'endormir. Mais Théo me dit de mettre ma ceinture, ce que je fis de façon complètement résigné. J'espérais juste qu'il me ramenait pas chez moi, mais ça je pouvais être sûr que c'était notre destination. Je reposais à nouveau ma tête contre la vitre alors que le beau brun à la peau d'olive mit le contact et démarra la voiture. Je mis les mains dans mes poches et en sortit l'argent que j'avais gagné ce soir. Avec les 40$ du dernier, qui du coup aura payé juste pour se faire arrangé la gueule par l'autre malabar au volant là, ça faisait 100$ tout rond. En somme la soirée avait assez payé. Je recomptais l'argent et eux un de ces petits rires qu'on contrôle pas quand on est sous l'emprise de psychotropes. Je rangeais l'argent dans ma poche avec un petit sourire satisfait.

-Au moins grâce à toi j'me suis fais 40$ sans rien faire... Nickel ton intervention. On devrait travailler ensemble, moi j'me fais tripoter un peu, toi tu casse la gueule après qu'ils aient payé. Mais pas à tout les coups hein sinon j'ai plus de clients.... d'ailleurs là je crois que j'en ai perdu un. C'est con parce que lui c'était un régulier...

Ouais je parlais de ça comme si je vendais des oranges je sais et quelque chose me dit que ça risquait d'énerver l'ancien militaire. Mais j'en pouvais déjà plus du silence pesant qui c'était installé entre nous depuis qu'il m'avait jeté dans sa bagnole. Quand j'y pense j'aurais pu crier au kidnapping ça aurait pu être drôle. M'enfin à mon âge le kidnapping bof. Et puis vu la tête que j'ai et ma voix qui trahissait mon état je suis pas sûr qu'on aurait pas su tout de suite que c'était une connerie.

-Pourquoi t'étais dehors à cette heure là? Tu bossais pas toi si?

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/07/2018
›› Commérages : 31
›› Pseudo : HarengSéduisant
›› Célébrité : Ricky Whittle
›› Schizophrénie : /

Re: Pris sur le fait (Théo) ✻ ( Mer 4 Juil - 17:05 )



pris sur le fait Axel & Theodore Je ne décrochais pas un mot de plus. J’étais trop énervé pour faire la conversation. De toute façon, Axel était totalement défoncé, il allait me raconter n’importe quoi et ça allait encore plus me foutre sur les nerfs, alors ce n’était même pas la peine d’essayer. Je me contentais de prier mentalement pour que personne ne nous arrête. A une heure pareille, les contrôles étaient assez fréquent dans ce coin. Il faut dire que si les flic voulait attraper du jeune qui conduit en état d’ivresse après une soirée, c’était le bon endroit. Je faisais donc attention à ma vitesse surtout. Sérieusement, les flics penseraient quoi de voir un grand black aux mains défoncés, avec du sang sur son tee-shirt accompagné d’un gamin plein d’hématomes aux yeux rouges et pupilles dilatées qui divague totalement.

Puis rester concentrer sur ma conduite m’aidait à rester calme et ne pas faire de connerie. Il en manquerait plus ça tient. Mais j’en venais à croire s’il n’y avait pas une sorte de dieu qui avait envoyer Axel sur terre pour me tester. En effet, le gamin venait de sortir tout une tas de billet qu’il se mit à compter et se vanta joyeusement de son butin. Il rajouta même qu’on devrait faire ce genre de scène plus souvent. Il voulait que je l’encourage à se faire toucher par des vieux pervers ? Il m’avait bien regardé ? Je serrais les dents, et mon volant aussi. Reste calme Theodore, reste calme.

- Range ça avant que je te les prenne. Et il est hors de question qu’on bosse ensemble. Il est d’ailleurs hors de question que tu continue comme ça.


Oh et oui, j’allais m’assurer que ce gosse retourne dans le droit chemin. S’il avait besoin d’argent, ce n’était pas un problème, je pourrais m’occuper de lui. Mes affaires marchaient parfaitement bien. D’accord, pour le coup, j’étais mal placé pour lui reprocher de faire de l’argent “sale”. Parce que c’était ce que je faisais aussi. Cependant, nos activités étaient bien différentes. Et putain, je pouvais concevoir Axel faire un truc pareil. Je devais vraiment faire un travail sur moi pour ne pas lui faire bouffer ses billets. Je sais pas s’il réalisait à quel point il avait de la chance d’être lui.

Je ne parlais pas plus que nécessaire, mais visiblement Axel avait envie de faire la conversation. En même temps, vu son état, il ne devait pas avoir grand notion de la réalité des choses. Je soupirai en l’entendant me demander ce que je faisais là. Je ne pouvais pas lui dire que j’étais allé casser la gueule à quelques dealer qui avaient fait chier mes gars. Je ne pouvais pas dire à Axel que j’étais à la tête d’un tel commerce. Je n’avais pas peur qu’il ne comprenne pas. J’avais surtout peur qu’il me balance que je n’avais pas à lui faire des réflexion sur sa consommation de drogue, alors que c’était à cause de type comme moi qu’il pouvait s’en procurer. D’ailleurs ce serait une bonne idée de trouver chez qui il se fournit. Si je lui coupait son contact, cela le motiverai peut-être à arrêter.

- J’avais une affaire à régler.

Ce n’était pas une très longue réponse. Mais j’estimais que ce serait suffisant. Et Axel avait beau planer, il avait sans doute bien compris que j’étais sur les nerfs et qu’il avait pas intérêt à trop déconner avec moi ce soir. Après quelques minutes de silence, c’est moi qui fini par relancer la conversation.

- C’est à ton père que tu dois ça ?

Je fis un geste du menton pour désigner les hématomes qu’il avait au visage. Je me doutais de sa réponse. C’était pas nouveau. Mais je voulais qu’il me le dise pour que je prenne une décision sur ce que j’allais faire de lui ce soir. Quoique, c’était plutôt simple, il était hors de question que je le ramène chez lui comme ça. Et encore moins si son père était là.
© Justayne
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 25/06/2018
›› Commérages : 25
›› Pseudo : m
›› Célébrité : Brandon Flynn
›› Schizophrénie : Elio la ptite boule de nerf.

Re: Pris sur le fait (Théo) ✻ ( Mer 4 Juil - 18:20 )


Pris sur le fait
Axel West & Theodore Corydalis
Affalé sur mon siege j'avais toujours la tête collée contre la fenêtre. J'avais l'impression que j'allais m'endormir sur place dans la voiture. Mais pour ce qui est de Théo je sentais qu'il était vraiment sur les nerfs et mes remarques ne semblaient ne pas l'avoir aidé du tout. Au contraire il semblait vraiment furax. Il menaça même de prendre mon argent. Pfff de toute façon mon père m'en prendra de force alors... dans tout les cas je sais que j'allais jamais garder mes 100$ alors je profitais de les avoir. J'ai beau les cacher et tout ça à chaque fois je me faisais littéralement racketter par mon paternel. Ou parfois c'était ma mère qui me demandait l'argent d'elle même pour éviter de voir mon père me démolir la face. À croire qu'en fait ça l'intéresse de savoir que j'me fais tabasser. Mais bon vu que l'argent que mon père me prend me sert souvent à lui payer sa drogue à elle alors à mon avis si elle veut l'argent c'est surtout pour ça. Mais pour mon cher voisin il était hors de question que je continue mon petit travail ou même que je travaille avec lui. Je soupirais en levant les yeux au ciel une nouvelle fois.

-pff... t'es pas drôle quand même...

Un silence se fit dans la voiture, m'assurant bel et bien de la colère de Théo. Je ne voulais pas l'énerver plus encore mais dès que je disais quelque chose ça semblait être la goutte d'eau qui faisait déborder le vase. Je grimaçais avant de demander à Théo pourquoi il était dehors à cette heure là. Ouais je sais j'suis pas sa mère mais ça m'intéressait de savoir ce qu'il faisait. Pourquoi? Parce que j'suis curieux, et qu'il me plait bien donc j'aime savoir le plus de chose sur lui. Le bel ancien militaire me répondit simplement qu'il avait une affaire à régler. Ah ouais j'vois le genre, truc top secret. Je levais une nouvelle fois les yeux au ciel en soupirant. Décidément Théo n'était pas marrant quand il était comme ça. Je reposais la tête contre la fenêtre, la fraîcheur du verre me faisait du bien et ça calmait aussi la douleur que j'avais à cause des coups de mon père. Je fermais les yeux je me sentais pas si bien en fait. Mon attention fut récupéré par Théo lorsqu'il reprit la parole et me demanda mes hématomes étaient dus à mon père. Je grimaçais. Malheureusement ouais c'était bien lui, comme d'habitude. Mon visage devint triste et je regardais vers le sol de la voiture.

-Ouais il... comme d'hab il a voulu montrer que j'étais ... rien du tout à ses yeux. Alors j'me suis tiré en douce et j'me suis fais du fric. Je voulais prendre une chambre d'hôtel ou un truc du genre pour pas me refaire casser la gueule ce soir.

Je commençais à reconnaître le quartier, c'est là qu'on habitait. Notre immeuble n'était pas loin. Je me sentais pas si bien que ça alors je continuais à comater un peu Théo se gara. Mais je n'ouvris pas la porte, de toute façon je me souvins qu'il avait verrouillé la porte pour pas que je me tire tout à l'heure. J'attendis alors sagement que Théo vienne m'ouvrir la porte. Je sortis de la voiture à mon tour et eut un léger vertige qui me força à me tenir un peu à mon voisin. Je fermais les yeux un instant avant de les rouvrir comme pour me reconnecter avec le monde réel.

-Wow... j'me sens tout bizarre.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/07/2018
›› Commérages : 31
›› Pseudo : HarengSéduisant
›› Célébrité : Ricky Whittle
›› Schizophrénie : /

Re: Pris sur le fait (Théo) ✻ ( Mer 4 Juil - 23:11 )



pris sur le fait Axel & Theodore Non, je n’étais pas drôle. Ca ne datait pas d’hier. Quoique, Axel il avait de la chance de me connaître depuis longtemps. Donc il savait que je n’avais pas toujours été une épave qui n’attend plus grand chose de la vie. Puis quand j’étais avec lui, j’avais tendance à râler un peu moins. Oui, un peu seulement, il ne faut pas abuser non plus. Une présence ne va pas changer totalement un homme. Et c’est vrai que ce soir, j’étais particulièrement de mauvaise humeur. Il faut dire que j’étais fatigué, ça n’aidait pas de base, on m’avait réveillé en pleine nuit et après j’étais tombé sur mon voisin en train de se prostituer, il fallait croire que c’était ma soirée là.

Je grimaçais en entendant Axel me raconter ce que son père lui avait fait. Putain, c’était pas possible de faire un gosse et de lui en mettre plein la gueule comme ça. Reste calme Theodore. Ca ne servait à rien de s’énerver sur Axel pour ça. Il n’y pouvait rien si son père était un con fini. Je vous jure, j’espérais que ce mec priait chaque jour pour ne pas me croiser dans la cage d’escalier. Parce que quand ce serait le cas, je me priverais pas pour lui expliquer le fond de ma pensée. Et qu’il essaye de m’en mettre une tien, je l’attendais. Je lui ferai volontiers subir le triple de ce qu’il infligeait à son fils.

- Tu pouvais venir chez moi. C’est moi cher et plus près.

Il faudrait que je le répète combien de fois ça ? Axel savait qu’il pouvait compter sur moi. Et jamais je le laisserai dormir sur le palier putain. Il suffisait qu’il vienne frapper à ma porte. Même si c’était en plein milieu de la nuit. Mes gars se privaient pas pour me réveiller et me faire traverser toute la ville, alors je n’allais pas râler plus pour mon p’tit voisin qui cherche asile parce que son père lui met sur la gueule. Puis si ça pouvait le tenir loin de ces vieux pervers là… Je préférai autant.

Sur ce, nous arrivâmes à destination. Au final le trajet était assez rapide. Il faut dire que Cap Habor, ce n’était pas New York non plus. Et à une heure pareille, il n’y avait pas trop de circulation. Je me garais et n’attendit pas pour sortir et aller ouvrir la porte à Axel. Ce dernier sorti, mais il n’était pas très stable alors je restais à proximité et le rattrapa lorsqu’il commença à tanguer trop violemment :

- Avec ce que t’as pris, c’est normal. Vas-y doucement.

Je passais un bras autour de lui pour le soutenir jusqu’à l’intérieur et dans les escaliers. Il manquerait plus qu’à ce qu’il se casse la gueule tien. Il avait assez de bleu comme ça. J’ouvris la porte de mon appartement et laissai Axel rentrer. Je refermais la porte derrière nous et allumai la lumière.

- Mets-toi dans le canapé, je te ramène de l’eau.

A ce point là, je ne voyais pas trop ce que je pourrais lui donner de plus. L’eau c’était un peu le remède à tout. Enfin ça lui permettrai de purifier un peu tout ça. Bordel, à son âge quoi, comment on pouvait s’infliger ça. Je revins rapidement avec un verre et une bouteille que je posais devant Axel.
© Justayne
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 25/06/2018
›› Commérages : 25
›› Pseudo : m
›› Célébrité : Brandon Flynn
›› Schizophrénie : Elio la ptite boule de nerf.

Re: Pris sur le fait (Théo) ✻ ( Jeu 5 Juil - 11:07 )


Pris sur le fait
Axel West & Theodore Corydalis


Aller chez Théo, c'est sûr que ça faisait moins loin, moins cher et que c'était mieux puisque ça me permettait de ne pas avoir à me prostituer. Mais si je voulais garder ma clientèle il fallait bien que je prenne soins de mes clients aussi, et puis l'argent n'aurait pas servit qu'à payer une chambre. Mais ça je voulais pas le dire à Théo, je sais très bien qu'il aurait hurlé. Et puis j'aurais pas osé lui demander. Même si ça aurait pas été la première fois que je finissais par passer la nuit sur son canapé ça me faisait toujours quelque chose de me montrer dépendant de lui même si au fond j'aimais me dire qu'il était là pour moi. Alors je répondis bêtement par un espèce de demi mensonge acceptable.

-Ouais mais... je voulais pas te déranger si tard...

Arrivé à destination sur le parking de l'immeuble je dus attendre que Théo m'ouvre la porte pour sortir. Du coup on allait bel et bien rentrer chez nous. J'espérais quand même qu'il n'allait pas me forcer à rentre chez moi mais bel et bien me ramener chez lui comme j'avais cru comprendre. Je commençais à flipper et cette peur commençait à me retourner l'estomac. À moins que ça soit la drogue qui me fasse ça aussi. Possible vu tout ce que j'avais pris. Lorsque Théo ouvrit la porte de la voiture je me redressais et en sortit mais pris d'un vertige je du me raccrocher à Théo. Je n'étais pas bien stable et alors que je lui expliquais que je me sentais pas bien il rejeta bien sûr la faute sur ma consommation de drogue. Je vins alors me coller à lui, me blottir contre son torse. Il était tellement chaud. Je remarquais alors le sang sur son t-shirt. D'où est-ce que ça venait? Il avait donc tant démolit mon client que ça? Cependant tout ça me remontait encore plus les boyaux et dans un geste de toux soudain je vomis sur son t-shirt. Barbouillé mais néanmoins un peu mieux, je m'éloignais de Théo en gardant tout de même une main sur son torse. Les yeux larmoyants à cause de la régurgitation je n'osais même pas regarder Théo dans les yeux. Il devait avoir honte de moi, le petit garçon qu'il a connu tout petit et qui maintenant était un véritable déchet.

-Désolé....désolé...

Je me retournais alors pour vomir une nouvelle fois sur le parking. Théo passa alors un bras autour de moi pour me soutenir et m'aider à aller jusqu'à l'entrée. Un véritable chevalier en armure blanche. Il m'aida également à monter les escaliers. Je me tenais à lui, encore dégoutté de lui avoir vomi dessus. Tu parles d'un tombeur, je devais avoir l'air carrément sexy à ses yeux. De toute façon j'ignorais bien ses préférences sexuelles mais moi il était sûr qu'il me plaisait et plus d'une fois je lui avais bien fais comprendre. Mais contrairement à certains ex-militaires Théo ne semblait pas être du genre à se formaliser là dessus et ça faisait partie des choses qui me plaisait chez lui, il était ouvert d'esprit en plus d'être diablement sexy. Il m'emmena jusqu'à notre palier où il ouvrit directement la porte de son appartement, par conséquent c'est bien là que j'allais passer la nuit. Et là, la peur dans mon ventre disparu quasi aussitôt. J'eus même un léger sourire rassuré. J'entrais en premier dans l'appartement que je connaissais bien et obéis à Théo qui me conseillait d'aller m'installer sur le canapé pendant qu'il allait me chercher de l'eau. Je fis simplement un oui de la tête pour lui répondre, j'avais clairement plus l'énergie pour faire les fortes têtes. Assis dans le canapé je regardais mon t-shirt, lui aussi était tâché un peu de vomi. Je grimaçais, c'était vraiment dégueulasse. Et ce goût dans ma bouche, c'était horrible. Théo revint rapidement avec de l'eau pour moi. Je grimaçais une nouvelle fois mais lui accorda tout de même un sourire plein de gratitude.

-Merci.... pas très glamour hein vu comme ça.... j'suis encore désolé pour... pour le t-shirt.

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/07/2018
›› Commérages : 31
›› Pseudo : HarengSéduisant
›› Célébrité : Ricky Whittle
›› Schizophrénie : /

Re: Pris sur le fait (Théo) ✻ ( Jeu 5 Juil - 15:09 )



pris sur le fait Axel & Theodore Je soupirai. Axel savait très bien qu’il ne me dérangerait pas et sincèrement, je préférai encore qu’il me dérange que de tomber sur lui dans la rue comme ça. Il se cherchait des excuses c’est tout. Et non il ne valait mieux pas que je réponde à ça. Je commençais à me calmer un peu. Autant ne pas tenter le diable hein. De toute façon, Axel avait déjà entendu le fond de ma pensé sur la prostitution, et surtout sur le fait que lui, se livre à cette activité. Puis nous étions bientôt arrivé, ça ne servait à rien de se lancer dans discours que mon interlocuteur n’allait même pas retenir.

J’aidais Axel à descendre de la voiture. Il avait vraiment l’air mal, j’avais peur qu’il s’effondre au sol à peine sortis de la voiture. Alors je vins le soutenir, mais j’aurais peut-être dû attendre un peu. En effet, le gamin me vomit la moitié de ses tripes dessus. Génial. On adore. Je grognais, évidemment que ça me faisait chier. Puis l’odeur était terrible. Axel s’excusa avant d’aller se vider de l’autre moitié sur un coin du parking. Ce n’était pas plus beau à voir. Mais au moins ça n’avait pas été sur mon tee-shirt. J’aurais dû m’y attendre à ça. Et ouais, je n’avais même plus la force de râler là. Je crois qu’on avait tous les deux bien envie de rentrer et de rien foutre. Enfin pour ma part, j’avais très envie de retrouver mon lit.

Bref, tant pis pour mon tee-shirt, je fis de mon mieux pour ignorer l’odeur et rattrapa Axel pour l’aider à monter les escaliers et le ramener chez moi en un seul morceau. A peine arrivé, je le fis s’asseoir sur le canapé et lui apportai de l’eau. Il s’excusa encore d’avoir salit mon tee-shirt. Ce qui me fit baisser les yeux dessus et soupirer avant de l’enlever. Ce n’était pas Axel qui allait jouer les pudiques et me reprocher de me déshabiller devant lui hein ? De toute façon, il ne devait pas penser énormément dans cet état.

- Si ça t’as permis de te sentir un peu mieux… Puis de toute façon, je crois qu’il était déjà fichu. Allez, continue de boire, je vais prendre une douche.

Je n’avais pas très envie de laisser Axel tout seul, mais je ne pouvais pas rester dans cette odeur non plus. Désolé, il y a des choses que je pouvais supporter, mais pas ça. Puis j’avais d’ailleurs prévu de foutre Axel sous la douche après moi. Pour le moment, qu’il se remette un peu de ses émotions et continue de boire, en espérant que ça le fasse redescendre un peu.

- En profite pas pour faire des conneries hein ? Je sais où t’habite.

J’affichai un court sourire. J’avais dit ça sur un ton très sévère et pourtant, il s’agissait bien d’une blague parce que… Ben je me doutais que de tous les endroit du moins le dernier où Axel aurait envie d’être en ce moment, c’était chez lui justement. Bref, je ne perdis pas plus de temps pour aller à la salle de bain, me débarrasser de ce tee-shirt que j’avais encore à la main et prendre une douche rapidement. J’avais pas besoin de plus de quelques minutes. C’était vraiment histoire de me débarrasser de l’odeur quoi.
© Justayne
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 25/06/2018
›› Commérages : 25
›› Pseudo : m
›› Célébrité : Brandon Flynn
›› Schizophrénie : Elio la ptite boule de nerf.

Re: Pris sur le fait (Théo) ✻ ( Jeu 5 Juil - 22:15 )


Pris sur le fait
Axel West & Theodore Corydalis


Je m'installais sur le canapé come Théo me l'avait conseillé tandis que ce dernier revenait avec de l'eau et une bouteille pour moi. Je vidais mon premier verre d'eau tandis que l'ancien militaire m'expliqua qu'il allait prendre une douche et que je devais continuer à boire. Je fis oui de la tête et murmura à demi mot un "merci". Théo retira son t-shirt, laissant voir ainsi son torse magnifiquement musclé à la peau couleur ébène. Une vision qui ne me laissa pas indiférent malgré mon état plus que pitoyable. Cependant avant de me quitter pour aller se laver, le grand brun me gratifia d'un regard amusé et un court sourire en me disant de ne pas faire de bêtises. Mouais, il me connait beaucoup trop bien. Mais là vu l'état où j'étais j'aurais même pas été capable de faire quoi que ce soit. Mais malgré sa blague sur "je sais où tu habites" de toute façon quitte à m'en aller je serais allé n'importe où sauf chez moi. Alors en attendant que Théo termine sa douche je retirais également mon t-shirt qui lui aussi avait été tâché dans mon petit incident. Je me vidais un nouveau verre d'eau puis me coucha sur le canapé.Tout autour de moi me donnait à nouveau mal au coeur, je continuais à me sentir mal. Alors je me couchais et commença à fermer les yeux un instant, surement assez pour tomber un petit moment dans le sommeil puisque quand je rouvris les yeux j'avais une petite couverture fine sur moi et Théo était dans son coin cuisine en train de faire je ne sais quoi. Machinalement je regardais par la fenêtre, il faisait toujours nuit, donc je n'avais pas dormis bien longtemps. Quand Théo revint vers moi je vis qu'il avait toujours la peau humide et brillante, il devait tous juste sortir de la douche en fait.

-J'ai dormis? Longtemps? J'me sens tout perdu...

Perdu mais je n'avais plus ni mal au coeur, ni envie de vomir. Ce qui était une amélioration en soi. Je regardais mon voisin avec un petit sourire. J'étais content de le voir, content qu'il soit là, content qu'il m'ait aidé. J'allais mieux maintenant. Je me sentais plus en capacité de bouger, de réfléchir. La drogue devait être quasi entièrement sortie de mon système. Pourtant j'avais toujours honte, honte que Théo m'ait vu comme ça dans cette ruelle, honte de m'être mis dans un tel état que je n'arrivais plus à marcher seul, honte de lui avoir vomi dessus. Mais lui ne semblait pas m'en vouloir, ou alors il avait la décence de bien le cacher. Du coup je m'en voulais un peu moins. Je me rappelais que j'étais torse nu devant lui et je sentis l'idiote envie de me justifier.

-Je... mon t-shirt aussi était tâché et je puais alors je l'ai enlevé.

Tiens, voilà que je me montrais pudique? Ouais un petit peu, Théo n'était pas comme tout les mecs avec qui je m'envoyais le plus salement du monde en l'air, il était différent tant dans sa façon d'être que dans sa façon de me regarder, et il était spécial à mes yeux. Je pris un nouveau verre d'eau pour tenter de faire disparaître ce gout dégueulasse que j'avais toujours dans ma gorge depuis tout à l'heure.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/07/2018
›› Commérages : 31
›› Pseudo : HarengSéduisant
›› Célébrité : Ricky Whittle
›› Schizophrénie : /

Re: Pris sur le fait (Théo) ✻ ( Ven 6 Juil - 17:45 )



pris sur le fait Axel & Theodore Je m’en voulais un peu de laisser Axel seul. Mais une douche faisait autant de bien à l’odeur qu’à mon moral. Pas besoin de thérapie. Ok, depuis qu’on était rentrés je m’étais bien calmé, mais là ça allait fixer les choses, si je puis dire. Je voulais faire vite mais je crois qu’au final je pris un plus de temps que prévu. Je m’étais perdu dans les pensées, j’essayais de trouver ce que j’allais bien pouvoir faire d’Axel, ça ne pouvait pas continuer comme ça.

Je sortis de la salle de bain et allait enfiler un jogging et un autre tee-shirt. Il ne faisait pas froid et en temps habituel, je serais volontiers resté torse nu, mais bon, je n’étais pas tout seul ce soir. D’ailleurs en parlant de mon invité, il s’était endormit dans le canapé (il avait pris soin d’enlever son tee shirt plein de vomis, c’était sympa d’y avoir pensé). Il était adorable, je restais à l’observer un instant, un sourire attendrit sur le visage avant de me rappeler cette soirée, soupirer et prendre une couverture pour lui mettre dessus. Il manquerait plus qu’à ce qu’il attrape un rhume.

J’allai à la cuisine, histoire de me faire un petit truc à manger et à Axel aussi. Pour le moment il dormait, mais je ne doutais pas qu’il aurait faim en se réveillant. Avec tout ce qu’il avait vomis, ça me semblait assez logique. Puis je sais pas, j’étais fatigué mais je ne voulais pas aller me coucher maintenant, pas tant que je ne serais pas sûr que tout va bien pour Axel. Je prenais décidément trop soin de ce gosse. J’allais finir par le regretter mais c’était plus fort que moi. Je l’avais vu grandir quoi, je pouvais pas l’ignorer et devenir une loque alors que c’était un bon gosse.

J’étais plongé encore une fois dans les pensées, la fatigue sans doute. Ou l’inquiétude. Je n’entendis pas Axel s’approcher, mais je ne sursautais pas, il en fallait plus pour me surprendre, même fatigué. Il y a certaine choses qui ne se perdent pas.

-Un peu plus d’une demi heure. Tu en avais bien besoin.

Je me retournais alors vers Axel. Putain. C’était encore un test ça ? Non mais cette tenue, plus son air fatigué. Il n’avait rien à envier à personne. Non mais non Theodore arrête de penser à ça, c’est un gosse, puis arrête de mater aussi, ça va vite devenir malsain sinon. Je détournais le regard.

-J’avais cru remarquer, mon canapé te remercie. Donne moi ton tee-shirt, je vais te le mettre à laver. D’ailleurs si tu veux aller prendre une douche vas-y, je vais te trouver un autre haut…

Ça risquait d’être trop grand pour lui. Mais bon, je ne pouvais pas franchement faire mieux pour le moment. Et non, il fallait pas que je commence déjà à me dire qu’il allait être à croquer dans un de mes tee-shirt trop grand. Un peu de tenue Theodore putain. Il va vraiment falloir que j’aille me coucher rapidement.
© Justayne
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 25/06/2018
›› Commérages : 25
›› Pseudo : m
›› Célébrité : Brandon Flynn
›› Schizophrénie : Elio la ptite boule de nerf.

Re: Pris sur le fait (Théo) ✻ ( Ven 6 Juil - 20:59 )


Pris sur le fait
Axel West & Theodore Corydalis


Étonnamment malgré mon petit somme je n'étais pas dans le brouillard comme souvent quand je sors d'une cuite où d'une prise trop importante de drogue. Au contraire j'étais plutôt bien reposé, comme quand on recharge ses batteries et qu'on est à fond pour commencer la journée. Je partis rejoindre Théo dans le coin cuisine de son appartement. Il était de faire à manger, soudainement je me dis que justement j'avais un peu faim. Après tout après avoir vomi comme je l'avais fais je n'avais plus grand chose dans l'estomac. D'ailleurs mon ventre émit un petit bruit de protestation. Chose qui alerta le beau militaire sur ma présence. Je lui demandais alors combien de temps j'avais dormi. Apparemment j'ai dormi une demi heure, ah ça c'est claire que j'en avais besoin. Théo se retourna vers moi et détourna son regard de moi. Bah quoi j'étais torse nu et alors? C'était pas la première fois que ça arrivais. Mais Théo me proposa d'aller me doucher le temps qu'il termine de faire à manger et qu'il me donnerait un -shirt à lui, bien que j'ai immédiatement pensé qu'il serait trop grand pour moi mais au moins j'aurais de quoi m'habiller.

-D'accord, merci Théo... Et après tu me feras goûter ce que tu prépares? Je sais pas ce que c'est mais ça sent bon.

Je me dirigeais vers la salle de bain où je trouvais des affaires de toilette rangées sur le lavabo, surement quelque chose qu'il avait déjà prévu pour moi. Au passage je pris mon t-shirt sale pour le mettre dans la panière de linge sale avec les vêtements de Théo qui s'y trouvait déjà. Je me déshabillais et me mis sous la douche. Je mis la température presque à fond, c'était tellement bon de pouvoir se poser un moment sous l'eau chaude. Je restais là un moment, les mains contre le mur, les yeux fermés. Après m'être vraiment douché je me sentais vraiment mieux, je sentais bon, mes muscles étaient détendus. J'avais à peine séché mes cheveux, j'adorais les sentir un peu humides. Je remis mon boxer et partis retrouver Théo dans le coin cuisine. Il me montra sans un mot un t-shirt sur la table. J'enfilais le haut puis me rapprocha de Théo. Il semblait si concentré ça en était amusant. D'un côté j'avais envie de rire mais de l'autre je le trouvais sexy au possible. J'avais presque envie de venir me coller à lui.

-ça sent vraiment bon... ça vient de chez toi?

Je me rapprochais tellement de mon voisin que j'en étais presque contre lui, je faisais attention cependant à ne pas gêner ses mouvements pendant qu'il faisait la cuisine. Ce mec était incroyable, il était fort, sérieux, sexy comme pas possible, un dieu de la mécanique et en plus il savait faire la cuisine. Décidément il n'avait aucune zone d'ombre chez lui? Il semblait si parfait. Je me sentais tellement pas à la hauteur à côté de lui. Pire que ça même. J'avais honte d'être un tel déchet à côté de lui. Dire qu'il me plaisait tant. Même s'il avait presque 15 ans de plus que moi. Je m'en foutais, il était la personne que je préférais au monde, c'est tout.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/07/2018
›› Commérages : 31
›› Pseudo : HarengSéduisant
›› Célébrité : Ricky Whittle
›› Schizophrénie : /

Re: Pris sur le fait (Théo) ✻ ( Sam 7 Juil - 0:20 )



pris sur le fait Axel & Theodore Axel était bien le seul que je laissais me surnommer “Theo” sans tiquer et lui en coller une dans la seconde. Je détestais qu’on m’appelle comme ça, mais je sais pas, avec lui, ça passait. Peut-être que c’était l’habitude de l’entendre m’appeler comme ça. Et quand c’est un gosse haut comme trois pommes, on trouve ça mignon et on ose pas lui dire non. Ok, mon gosse haut comme trois pommes, il avait bien grandit, mais ça, c’était resté. Et maintenant ça ne servait pas à grand chose de lui faire une crise là dessus. Sincèrement, avec Axel, j’avais bien d’autre problèmes en tête que le fait qu’il n’utilise pas mon prénom en entier pour m’appeler.

- Si tu veux, tu seras pas déçu.

J’étais content quelque part qu’il me dise qu’il avait envie de goûter. Je ne cuisinais jamais pour personne d’autre que moi et j’avoue que j’aimais bien l’idée de partager ça avec quelqu’un d’autre. Je n’étais pas un grand cuisinier et souvent je n’avais pas la patience de me faire de bon repas. Mais vu qu’Axel était là, je ne voulais pas le nourrir avec quoique ce soit non plus. Et ça tombait plutôt bien, j’avais fait les courses récemment et j’avais prévu de me faire quelque plat sympa. Quitte à inviter Axel justement, pour ne pas manger tout le temps seul. J’étais presque sûr que ce n’était pas sur ces parents que le gamin pouvait compter pour lui faire un repas équilibré.

Axel partis donc à la douche et pendant que mon repas cuisait tranquillement, j’allais dans ma chambre et ouvrit mon armoire pour lui trouver de quoi s’habiller. C’était un peu compliqué, tout mes tee-shirt allaient être trop grand. Quoique, en cherchant dans le fond, je réussi à trouvé un tee-shirt que je n’avais pas mis depuis des années. J’avais pris trop de muscle pour pouvoir encore rentrer dedans. Je sais, on dirait que je me vante là, mais c’était vrai. Ce tee-shirt, on me l’avait donné à l’armée quand j’avais une vingtaine d’années et depuis mon corps avait bien changé. Cependant je n’avais pas pu me résoudre à le jeter. Il représentait sans doute trop de souvenir. Puis maintenant il était relégué au fond de mon armoire. En soit, il était plutôt simple, il s’agissait juste d’un tee-shirt blanc où il était écrit en gros “U.S ARMY”. Ca ferait bien l’affaire pour ce soir.

Je posais le tee-shirt sur la table et retournais à ma cuisine le temps qu’Axel revienne. Lorsque ce dernier fit son apparition, je lui désignais le tee-shirt que je lui avais sorti et il l’enfila immédiatement. Ouais, il était encore un peu trop grand, mais ça aurait pu être pire. De mon côté, j’essayais surtout de ne pas faire brûler mes légumes. Je sentis Axel s’approcher. Je savais qu’il était derrière moi, près de moi, il ne fallait pas que je fasse de geste brusque.

- Non, ça vient de chez le voisin… Evidemment que ça vient de chez moi, tu le vois bien.

C’était nul comme blague, j’en avais bien conscience. En plus j’avais dit ça super sérieusement. Ouais, j’étais pas forcément très doué pour ce qu’on pourrait appeler le “ton de la rigolade”. Vu comment Axel était curieux je me poussais un peu pour qu’il puisse voir ce qu’il y avait dans mes casseroles et lui expliquait :

- On a là des légumes que tu connais sûrement bien, carottes, brocolis, haricots, et ça… C’est ça c’est de la Kumara… Une sorte de patate douce de Nouvelle-Zélande si tu préfère. Et là on a des Whitebait, des petits poissons, frits.

Ce n’était pas forcément un plat exceptionnel. A vrai dire, c’était un des rares que ma mère m’avait appris. Parce que sincèrement, la Nouvelle-Zélande, je n’y avais pas passé tant de temps que ça au final : les dix premières années de ma vie, quelques étés pour voir la famille, puis l’enterrement de mes parents. Après, je n’y étais retourné qu’une fois ou deux. Histoire d’aller voir mes parents justement. Mais ma vie était ici.

- Je te fais pas goûter, c’est prêt. Tient prend des assiettes dans le placard et des couverts.


Je lui désignais où il pourrait trouver de quoi mettre la table et éteignit les plaques. Mon repas était prêt. J’espérais que ça n’allait pas être trop dégoûtant. Je n’étais pas le meilleur des cuisinier, puis se mettre aux fourneaux à une heure pareille. Quoique, vu leur prix, ça me ferait bien chier d’avoir rater mes Whitebaits.

- Ca va le tee-shirt ? Tu nages pas trop dedans ?

Je pouvais bien le voir qu'il était trop grand pour lui. Mais je sais pas, autant lui demander son avis. Si ça ne lui convenait pas je pourrais lui trouver autre chose. Quoique vu qu'il l'avait enfiler sans discuter. Puis sincèrement, je trouvais ça amusant de voir Axel dans un de mes tee-shirt de l'armée. C'était assez improbable tout de même.
© Justayne
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 25/06/2018
›› Commérages : 25
›› Pseudo : m
›› Célébrité : Brandon Flynn
›› Schizophrénie : Elio la ptite boule de nerf.

Re: Pris sur le fait (Théo) ✻ ( Sam 7 Juil - 9:14 )


Pris sur le fait
Axel West & Theodore Corydalis


Pff ce vieux ronchon incapable d'au moins faire semblant d'avoir l'air de plaisanter... en plus c'est moi le voisin gros débile. Je levais les yeux au ciel une nouvelle fois puis passa devant lorsque Théo me fit de la place pour m'expliquer tout ce qu'il était en train de faire, machinalement je relevais les yeux vers l'horloge qui nous indiquait qu'il était déjà 5h du matin. Bon bah j'en connais qui vont surement dormir dans la journée. Mais ça faisait pas beaucoup tout ça pour un petit dej? En tout cas ça avait l'air bon. Peu de temps après m'avoir expliqué il m'annonça que le repas était prêt et me demanda d'aller chercher des assiettes et des couverts. J’acquiesçais d'un signe de tête puis partis vers les placards chercher tout ce qu'il fallait tandis que mon voisin me demandait si mon t-shirt m'allait bien. Mouais outre le fait que ça faisait bizarre d'avoir un t-shirt US.Army sur le dos il était un peu grand. Mais je sentais l'odeur de Théo dessus alors ça ne me dérangeais pas.

-Bah... disons que je pourrais retirer mon boxer et être à poil dessous que tu n'en saurais rien... sauf peut être par transparence.

Allez savoir pourquoi, cette idée m'amusait. Mais ça n'était surement pas le soir pour continuer à faire des conneries. Si je continuais cette fois Théo allait me prendre par la peau du cou, ou du cul, et me balancer par la fenêtre ce qu'il serait bien capable de faire avec son physique de videur. Mais chassez le naturel il revient au galop. Mais là j'y suis pour rien, c'est ma maladresse habituelle. En voulant sortir deux assiettes du placard je tapais dans un verre qui commença à tomber. Mais tandis que je le rattrapais dans sa chute un grand bruis me fit fermer les yeux, j'avais rattrapé le verre à deux mains donc par conséquent j'avais lâché les deux assiettes qui étaient venu s'exploser contre le sol. Aie. Non mais quel idiot, et après je m'étonnes que Théo ne soit pas plus sensible à mes avances que ça. Mais même si il n'y avait pas la différence d'âge, même s'il était attiré par les mecs et même si je ne lui faisais pas mes avances à chaque fois que j'étais un peu trop défoncé (ce qui en refroidirait plus d'un j'en suis sûr) il faudrait être fou pour céder à la machine à connerie que j'étais. Je posais les verres sur la table puis regardais Théo d'un air inquiet. Ce bruit d'assiette cassée m'était bien trop familier, on l'entendait bien trop souvent à la maison quand m'en père m'en balançait une dessus pour avoir mangé un peu trop bruyamment ou pour ne pas avoir terminé mon assiette avant de sortir de table. C'est un son qui déclenchait chez moi un réflexe de peur. J'étais comme conditionné à sentir une baffe me venir dans la gueule dès que je l'entendais. Car oui en général suite à l'assiette cassée, et ça que je l'ais esquivée ou non, mon père me tabassait après. Mais Théo n'était pas comme lui, lui il était gentil avec moi et même si parfois je l'ai eu vu dans des colères noires, et je sens que si la soirée continue comme ça j'allais le revoir dans cet état, jamais il n'avait ne serait-ce que fait le geste de vouloir porter la main sur moi.

-Désolé... je.... j'vais ramasser t'inquiète.

Je pris le balais et la petite pelle pour mettre tout les débris dans la poubelle et intérieurement je me félicitais de ne pas m'être coupé en le faisant parce que j'en aurais bien été capable. Pendant ce temps mon hôte mit la table, s'assurant ainsi que je n'allais rien cassé d'autre puis commença à déposer les casseroles sur la table. Le repas était servi. Mais avant de commencer à manger il y avait quelque chose que je voulais faire. Je partis de nouveau dans la salle de bain récupérer mon jean que je n'avais pas remis après la douche et en tira un billet de 20$, c'était peut être beaucoup mais au moins j'étais sûr que ça irais. Quand je revins dans la salle à manger je tendis le billet au beau néo-zélandais qui s'était déjà installé pour manger avec moi.

-Euh... tiens... c'est pour les assiettes.... et pour ton t-shirt si tu arrives pas à le ravoir... bref j'suis désolé de tout foutre en l'air comme ça alors que toi tu fais tout pour m'aider tout le temps... J'suis trop nul.

Rien qu'à le dire à haute voix je me sentis mal, j'avais conscience que je n'arrivais jamais à rien faire de bien, je cassais tout, j'apportais la honte sur les gens que j'aimais. Mes yeux se remplirent de larmes alors que mon coeur se serra dans ma poitrine. Mes parents avaient honte de moi à cause de mon orientation sexuelle, Théo avait honte de moi à cause de l'état dans lequel je me mettais et de la sexualité débridée que j'avais changé en un petit commerce où je vendais mon corps et mon intimité. Je sais que je ne fais rien de bien et ça me tue à petit feu mais je sais pas du tout quoi faire. Je suis perdu, j'arrive pas à sortir de là et chaque fois que j'essaye je replonge. Et aujourd'hui je n'avais plus rien à voir avec le petit garçon innocent qui appelait son voisin Théo alors qu'il détestait ça.

code by bat'phanie


Dernière édition par Axel West le Lun 9 Juil - 19:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/07/2018
›› Commérages : 31
›› Pseudo : HarengSéduisant
›› Célébrité : Ricky Whittle
›› Schizophrénie : /

Re: Pris sur le fait (Théo) ✻ ( Lun 9 Juil - 15:58 )



pris sur le fait Axel & Theodore J’eus un sourire en coin. Je sais pas trop pourquoi, ce n’était pas si drôle cette réflexion qu’Axel venait de me faire à propos du tee-shirt que je lui avait passé. C’était peut-être l’absurdité de la chose qui m’amusait. Je crois qu’on ne saurait jamais. Et quelque part, je n’avais pas très envie de savoir ce qu’Axel portait en dessous. Quoique, pour le coup, si j’étais plutôt rassuré qu’il aie au moins la décence de garder son boxer. Je n’étais pas très pudique et j’étais mal placé pour jouer les Sainte Nitouches, mais je préférai quand même qu’Axel reste habillé hein. Ce serait un peu trop… Bizarre autrement.

- Mh, en effet. Mais t’es gentil hein, tu garde tes sous-vêtements pour ce soir.

Je me sentais quand même un peu obligé de lui dire. Maintenant, avec Axel, je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Il était devenu imprévisible ce gosse. Puis il semblait ne pas être du genre à vouloir rater une occasion. Histoire de parler d’autre chose pendant que je finissais de cuisiner, je lui demandais de mettre la table. C’était plutôt sympa de pas avoir à tout faire tout seul. Quitte à ce qu’Axel soit là, autant qu’il se rende utile. Cependant, je regrettai vite mon choix. En effet, en voulant attraper la vaisselle, Axel laissa tomber deux assiettes qui virent se briser au sol dans un grand fracas. Je soupirai en l’entendant et arrêtait mes plaques de cuissons.

- J’espère bien. Tu vas finir par me coûter cher toi.

Ca ne servait à rien de lui crier dessus. Axel semblait déjà bien assez terroriser comme ça par sa propre erreur. Et ouais, ça me faisait bien chier, mais ce n’était que des assiettes, j’en avais plein d’autre et au pire, je pourrais bien en racheter, ce n’était pas si grave. Je pris sur moi pour ne pas trop m’énerver et finalement, Axel ramassa ses bêtises et je mis la table pour deux. Heureusement, j’étais moins maladroit que lui.

Je servis le repas, et m’installai à table. J’avais super faim et je n’allais pas me lancer des fleur, mais ce que j’avais préparé sentait trop bon pour que je puisse y résister bien longtemps. Cependant, je remarquais qu’Axel avait disparut. Ce dernier refit apparition quelques secondes plus tard, alors quelques dollars en main. Il me les tendis et précisa que c’était pour les assiettes et le tee-shirt. Je ne bougeais pas. Mon regard alla des billets au visage d’Axel.

- Je veux pas de tes putains de billets dégueullasses. Tu me prends pour qui ? Ce n’est que quelques assiettes et un tee-shirt qui, de toute façon, était déjà tâché avant que tu vomisse dessus. Tu m’as pris pour qui Axel ? Arrête de penser que tu me dois quoique ce soit et que tu es nul. Range ça et viens manger.

Ca partait d’un bon sentiment je sais. Axel était adorable. Cependant, je ne pouvais pas prendre son argent. Déjà parce que je savais d’où il venait et je ne pouvais pas cautionner ça. Ensuite parce que, comme je venais de le dire, je m’en fichais, je n’avais pas besoin d’argent de toute façon, ce n’était que du matériel tout ça. Combien de fois il faudrait que je le dise à Axel ? La seule chose que je voulais de lui, c’était qu’il se reprenne en main et arrête ses conneries.
© Justayne
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 25/06/2018
›› Commérages : 25
›› Pseudo : m
›› Célébrité : Brandon Flynn
›› Schizophrénie : Elio la ptite boule de nerf.

Re: Pris sur le fait (Théo) ✻ ( Lun 9 Juil - 20:21 )


Pris sur le fait
Axel West & Theodore Corydalis


Je me sentais nul, quoi que Théo puisse en dire, dire qu'il y a encore littéralement 5 minutes j'avais encore un petit sourire alors que Théo me taquinait concernant mes sous vêtements. Mais après comme d'habitude j'avais tout foutu en l'air. J'ai cassé des assiettes, au grand dam de Théo qui me donnait l'impression de tout juste arriver à se contenir de l'envie de râler. En même temps je le comprenais bien. J'avais pas envie qu'il ait l'impression que je fais tout pour l'énerver. Alors c'est pour montrer ma bonne volonté que je voulais lui donner l'argent pour payer son t-shirt que j'avais surement foutu en l'air et ses assiettes. Mais là où j'espérais que Théo y verrait de la maturité et une réelle envie de bien faire, finalement il se mit à râler en me disant qu'il ne voulait pas de mon argent sale. Le ton de sa réponse me fit mal. Et moi qui était à la limite de céder à mes larmes j'étais d'autant plus à deux doigts de craquer. Mon coeur se serra et pendant un instant j'ai eu l'envie de m'en aller, oui même si j'étais en sous vêtement et avec un t-shirt nettement trop grand pour moi. Mais finalement je pris place à table avec mon hôte pour manger même si les dernières minutes m'avaient coupés l’appétit. Théo me servit une assiette bien pleine. Je guettais chez lui un geste de sympathie, un regard, un sourire. Mais rien ne vint. Ce qui me rendit encore plus malheureux. Alors je commençais à manger, c'était très bon. Les goûts étaient très différents à chaque bouchées. C'était assez amusant d'avoir tant de goûts différents dans un seul plat. Continuant à jeter des coups d'oeil au néo-zélandais, j'espérais avoir une chance de capter son attention. J'étais constamment en demande d'affection, surtout le concernant.

-C'est... c'est très bon Théo... j'adore.

Je lui offris un sourire. Je cherchais vraiment à ce qu'il ait une bonne opinion de moi. Parce que même s'il était clair que jamais il ne partagerait les envies qu'il m'inspirait, au moins je savais qu'il m'appréciait. De toute façon s'il ne m'aimait pas un tant soit peu jamais il ne chercherait à m'aider. Je sais ce qu'il attend de moi. Que j'arrête la drogue, la prostitution, que je trouve le courage de me rebeller contre mes parents qui ruinaient ma vie au moins autant que je me ruinais la santé. Mais c'était tellement compliqué pour moi. J'avais besoin de la drogue pour me sentir bien, et pour en acheter il me fallait de l'argent. Pour avoir de l'argent je devais me prostituer. J'étais paumé. Je ne savais pas comment gérer. Encore moins comment m'en sortir. Je continuais de manger en silence. Je me sentais mal, et même si Théo venait de me dire que je devais arrêter de me sentir nul je ne pouvais m'empêcher de me sentir comme un bon à rien, une perte de temps. Mais ça faisait tellement de temps que mon père me traite comme un moins que rien que j'avais vraiment finis par le croire et par me sentir vraiment nul. Je terminais mon assiette dans un seul mot. Toujours la larme à l'oeil à force de penser à mon père et la façon dont il me haïssait pour ce que j'étais. Mais qu'est-ce que j'y pouvais? Une larme commença à couler sur ma joue et je reniflais buyament tout en l'essuyant du revers de la manche. Je souris timidement à Théo qui venait de me regarder comme pour essayer de masquer la peine qui me touchait.

-Désolé... je... j'me sens pas super bien. Je peux aller me coucher?

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/07/2018
›› Commérages : 31
›› Pseudo : HarengSéduisant
›› Célébrité : Ricky Whittle
›› Schizophrénie : /

Re: Pris sur le fait (Théo) ✻ ( Mar 10 Juil - 12:13 )



pris sur le fait Axel & Theodore J’étais bien forcé de l’admettre, j’y étais allé un peu fort avec Axel. C’était un bon gosse, je le savais, mais j’étais tellement frustré de le voir mettre sa vie en l’air comme ça que le moindre petit truc, je le prenais comme une provocation de sa part. Alors qu’au final, il n’y pouvait pas grand chose. Je savais que c’était l’environnement dans lequel il avait été élevé qui l’avait fait choisir cette voie. Il n’avait eu aucun autre modèle que celui imposé par ses parents. Et ce dernier était loin d’être glorieux. Si j’avais été un plus présent, si je n’avais pas été autant envoyé en mission et si je n’avais pas passé deux années complètes sans revenir ici, peut-être que j’aurais pu changer la donne. J’aurais pu m’assurer qu’Axel aille dans le droit chemin. Donc quelque part, c’était aussi un peu de ma faute.

Réalisant mon erreur, je me contentai de m’enfermer dans le silence. Je ne voulais pas revenir sur mes propos. Pas tout de suite, histoire qu’Axel comprenne aussi son erreur. J’allais bien finir par réussir à le convaincre un jour. Nous mangeâmes donc en silence. Encore une fois, aucun de nous deux n’osait dire un mot. Sans doute de peur que ça se finisse mal. J’étais à nouveau sur les nerfs. Il faut dire que j’avais encore plus de sautes d’humeur quand j’étais fatigué et que j’avais faim. Alors autant remettre la conversation à plus tard. Axel, malgré son air abattu, se permis de briser le silence pour commenter ma cuisine.

- Merci.

Ce fut assez direct et froid, parce que j’étais sur les nerfs. Mais à vrai dire, ce commentaire me touchait vraiment. Comme je l’ai déjà dit précédemment, je ne cuisinais pas souvent pour les autres. Et puis ce plat avait un peu sorte de valeur sentimentale aussi. C’était ma mère qui m’avait apprit à le cuisiner et c’était bien une des rares choses de la Nouvelle-Zélande qui me tenait autant à coeur.

Le temps semblait passer au ralentis. Et si j’avais les yeux rivés sur mon assiette, cela ne m’empêchait pas de jeter de temps à autre des petits coup d’oeil à mon voisin de table et à être attentif à ses réaction. Merde, voilà qu’il se mettait à pleurer maintenant. La fatigue ne le réussissait pas lui non plus. Et j’imagine qu’il avait eu une soirée riche en émotion. Axel finit par s’excuser pour son état et demander s’il pouvait aller se coucher. Maintenant que le repas était fini, je ne pouvais pas l’en empêcher. Je hochais la tête et commençait à ranger la table. Puis je fini par soupirer. Ta gentillesse te perdra Theodore.

- C’est moi qui suis désolé Axel. J’aurais pas dû réagir comme ça, ça partait d’une bonne intention. Va dormir, tu en as besoin, je m’occupe du reste.

Je fini de ranger la table et fit rapidement la vaisselle avant d’aller me coucher à mon tour. C’était bien mériter si vous voulez mon avis. Allongé dans mon lit, j’allais enfin pouvoir savourer un peu. Quoique, je me sentais toujours coupable de ce que j’avais dit à Axel. Et soudainement, je songeais au fait que, si j’avais été un bon hôte, c’est moi qui devrait être en train de dormir sur le canapé. Je me retournais plusieurs fois dans mon lit en essayant de me convaincre que ce n’était pas grave. Que de toute façon, Axel avait eu le temps de s’endormir dans le canapé avant que je ne dise quoique ce soit.

Je pouvais me raconter n’importe quoi, je n’arrivais pas à trouver le sommeil, alors que j’étais sensé être crevé de base. Je me retournais cinquante fois de plus dans mon lit, en me posant mille question sur Axel et en m’imaginant mille scénarii différents de cette soirée. Et en prêtant une oreille attentive à ce qu’il se passait dans la pièce d’à côté, j’entendis qu’Axel aussi n’arrivait pas à trouver le sommeil. Enfin il semblait bouger beaucoup et je crois que je l’entendais même pleurer encore. Je n’étais pas sûr. J’essayais de ne pas y prêter attention, mais ça me laissais trop perplexe. Je fini par abandonner, repousser les couvertures et me lever pour aller dans la pièce d’à côté.

- Axel…

Le petit était dans un sale état. Le manque sans doute et plein d’autre chose. Je ne pouvais pas le laisser dormir là tout seul, il fallait que je garde un oeil sur lui. Et étant donné que je n’avais pas envie de passer ma nuit dans un fauteuil…

- Viens dormir avec moi.

Je proposais ça en tout bien tout honneur, évidemment. Il n’allait rien se passer de plus ce soir. Juste dormir. De toute façon, je crois qu’aucun de nous deux n’avait la tête à autre chose tout de suite. Merde, mais comment j’aurais pu envisager une seconde qu’il se passe quelque chose entre moi et Axel ? Non, c’était impossible, c’était un gosse. Bref, j’attendis qu’il réagisse avant de faire quoique ce soit.
© Justayne
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 25/06/2018
›› Commérages : 25
›› Pseudo : m
›› Célébrité : Brandon Flynn
›› Schizophrénie : Elio la ptite boule de nerf.

Re: Pris sur le fait (Théo) ✻ ( Mar 10 Juil - 13:26 )


Pris sur le fait
Axel West & Theodore Corydalis


Mon état et la fatigue finissait par avoir raison de moi, je me sentais pas bien, et alors que des larmes commençaient à me venir, je préférais m'en excuser envers Théo et lui demander si je pouvais aller me coucher. Théo s'excusa finalement de sa réaction brusque de tout à l'heure, chose qui me toucha, puis il me dit d'aller me coucher pendant qu'il s'occupait du reste. Ni une ni deux je me levais de la chaise avec un petit "merci" murmuré de telle sorte que j'étais même pas sûr que Théo l'ait entendu. Puis je me dirigeais vers le canapé. Je me sentais pas bien. Autant mentalement avec toutes ces voix dans ma tête qui me disaient que j'étais un bon à rien mais aussi mon corps qui commençait à me faire mal de partout. Je commençais à avoir la tremblote et je savais ce que c'était : le manque. Pour autant je décidais de l'ignorer et d'aller me coucher sur le canapé. Je me recroquevillais sur moi même en position foetale et essayait de trouver le sommeil malgré ces douleurs qui me tiraillaient  depuis peu. Je fermais les yeux, m'enveloppait dans la petite couverture que Théo m'avait déposé sur moi tout à l'heure pendant ma petite sieste et essayait de vider mon esprit pour que j'oublie mon envie de drogue. Pourtant alors que le temps faisait son oeuvre et alors que Théo était partit se coucher depuis un bon petit moment, les douleurs se firent plus intenses et je me mis à gémir parfois tellement c'était désagréable. J'essayais cependant d'être discret pour ne pas réveiller Théo s'il s'était endormi. Mais il fut un moment où je n'ai plus eu de choix que de me lever pour aller à la salle de bain pour récupérer mon petit sachet d'héroïne. Alors que je tremblais je regardais la fine poudre brune, souvent je prenais un peu d'héro pour soulager la descente et le manque de coke. Mais je songeais à Théo. Il serait furieux de savoir que j'avais consommé chez lui. Sous son toit, sous son nez. Alors dans un geste irréfléchi je balançais le sachet dans la cuvette des toilettes et tira rapidement la chasse, disant ainsi au revoir à mon Graal chéri et toute chance de passer une bonne nuit. Je revins ensuite sur le canapé et tentais à nouveau de dormir. Mais le manque était de plus en plus dur à tenir, je transpirais, j'avais l'impression que mon coeur s'emballait. J'avais tellement mal à des moments que j'en vins parfois à en pleurer un peu. J'avais retiré le t-shirt que m'avait laissé Théo et le portait à mon visage pour en sentir le parfum, j'avais l'impression de sentir Théo contre moi. C'était agréable et ça calmait un peu mes angoisses. Mais malgré tout je n'arrivais toujours pas à dormir. Je me sentais toujours plus mal et chaque fois que les douleurs cessaient j'avais tellement peur de les voir revenir que j'avais l'impression de déjà les ressentir. Je finis même par m'enrouler complètement dans ma couverture, persuadé que j'avais froid malgré le fait que j'étais trempé de sueur. Finalement à un moment dans la nuit, ou ptet le matin je sais pas j'ai pas vu l'heure mais je n'avais plus bien la notion du temps. D'autant plus que la nuit avait déjà bien avancé depuis que j'avais fugué de chez moi pour aller voir mes clients. Une voix m'appela et en me redressant j'aperçu Théo qui me disait de venir dormir avec lui. Je fis oui de la tête et me leva pour le rejoindre. Je continuais à trembler, j'étais de façon évidente dans un sale état encore. Mais je me dis que peut être Théo préférait me voir comme ça que de savoir que j'avais craqué et repris une dose pour dormir un peu. Une fois dans la chambre du néo-zélandais je me glissa sous les couvertures avec lui et me remit en position fœtale vers lui. J'avais beau essayer de penser à autre chose je n'y arrivais pas. Pourtant j'avais de quoi, j'étais dans le lit du mec qui me plaisait le plus au monde, avec lui à côté aussi peu vêtu que moi. Avec simplement un boxer sur lui j'avais de quoi me rincer l'oeil sur son torse magnifiquement sculpté et bien musclé souligné par sa peau sombre. Si je n'avais pas été dans un état si pitoyable j'aurais surement tout fait pour essayer de le faire craquer. Mais à la place j'essayais surtout de ne pas trop montrer ma souffrance pour qu'il ne s'inquiète pas. Mais c'était peine perdue. La douleur continuait à me faire pousser de petits gémissements qui montrait ma difficulté  vivre avec cette sensation horrible qu'est le manque. Je transpirais toujours autant, je tremblais encore plus qu'après le repas, je respirais même difficilement. J'avais l'impression de littéralement mourir à petit feu.

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/07/2018
›› Commérages : 31
›› Pseudo : HarengSéduisant
›› Célébrité : Ricky Whittle
›› Schizophrénie : /

Re: Pris sur le fait (Théo) ✻ ( Mer 11 Juil - 23:10 )



pris sur le fait Axel & Theodore La nuit allait être longue. Heureusement, Axel se leva sans broncher pour venir dormir dans ma chambre. Ca ne me dérangeait pas particulièrement de partager mon lit avec lui. On allait que dormir quoi. Puis il s’agissait d’Axel, un gosse que je connaissais bien, donc je n’avais vraiment pas à m’inquiéter. Quoique, si, vu son état, je m’inquiétais quand même. Je me doutais que c’était le manque qui lui faisait du mal comme ça. Et je n’aimais pas le voir souffrir. Mais d’un autre côté, j’avais une part de fierté. Il aurait très bien pu aller se reprendre une dose pour dormir sur ses deux oreilles. Mais visiblement non. Il devait savoir que c’est moi qui l’aurait défoncé s’il y avait oser se casser pour retourner chez lui ou s’il avait osé consommer de la drogue sous mon toit.

Après, j’étais tellement crevé, que je m’allongeais à côté d’Axel, je le laissai se rapprocher et m’endormis presque immédiatement. Je savais pourquoi que le gamin était encore en train de gémir, mais j’étais tellement fatigué… Puis il faut croire que l’avoir près de moi, avait réglé mon problème d’insomnie. Je devrais me sentir coupable de ne pas m’être plus préoccuper de l’état de mon voisin avant quand même. Mais à mon réveil, il dormait paisiblement, toujours dans la même position, juste à côté de moi. J’eus un sourire attendrit, avant de soupirer en me souvenant ce qu’il s’était passé hier soir. Comment un gosse aussi mignon pouvait en arriver là ?

J’attrapais mon portable sur la table de nuit pour regarder l’heure. Il n’était que onze heures, vu l’heure à laquelle on s’était couché, je ne m’attendais pas à me réveiller aussi tôt. Ca me faisait peut-être cinq ou six heures de sommeil au total. J’aurais bien aimé être capable de dormir plus, mais là, je savais que c’était raté. Je ne serais pas capable de me rendormir. Je regardait alors les messages que j’avais reçu ce matin. Mon bras-droit qui me faisait un compte rendu des événements d’hier soir et ce que ça avait donné. Au moins une histoire qui se finissait plutôt bien. Mais ça nous menait à plus de réunion de prévues, ce qui me fit soupirer.

Enfin, de toute façon, c’était mon jour de repos aujourd’hui. Le garage le savait et mes gars le savaient aussi. Donc normalement, il n’y aurait pas de problème. Ou tout du moins, s’il y avait des problèmes, ils attendront demain. Je restais un peu au lit encore, avant de trouver la force de me lever. Je le fis le plus doucement possible, afin de ne pas réveiller Axel. Il avait besoin de sommeil.

J’allai m’habiller rapidement (enfin remettre un tee-shirt et un jogging, il faut pas déconner, je vais pas faire un effort de tenue sur un jour de repos non plus). Et en attendant que mon invité se réveil, je préparais le petit-déjeuner. En général, je me contentai de quelques toast et d’un verre de jus d’orange avalés en deux-deux. Mais là encore, la présence d’Axel changeait la donne. Alors je fis un effort pour mettre la table et sortir ce dont Axel pourrait éventuellement avoir envie de manger en ce levant. Et je fis bien sûr des toasts. Vu l’heure, il s’agirait plus d’une sorte de brunch en fait. Et ça m’allait bien.
© Justayne
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 25/06/2018
›› Commérages : 25
›› Pseudo : m
›› Célébrité : Brandon Flynn
›› Schizophrénie : Elio la ptite boule de nerf.

Re: Pris sur le fait (Théo) ✻ ( Jeu 12 Juil - 11:15 )


Pris sur le fait
Axel West & Theodore Corydalis


J'étais surpris que Théo me demande de venir dormir avec lui. Il devait vouloirs m'avoir à l'oeil pour être sûr que si quelque chose va mal dans la nuit il serait direct vers moi pour m'aider. Je n'avais donc pas rechigner à l'idée de me glisser sous les draps avec lui et pourtant j'évitais tout contact avec lui malgré l'envie qu'il pouvait m'inspirer. Je me lovais e position fœtale vers lui et c'est tout. Mais je n'arrivais pas forcément à mieux dormir même si l'épuisement commençait à se faire sentir, les réactions de mon corps face au manque m'empêchait de trouver le sommeil. Je continuais à gémir de douleur, ma respiration se faisait toujours aussi difficile et j'étais tellement en sueur que j'avais l'impression d'avoir couru un marathon sous une chaleur de plomb. Pourtant Théo, lui, trouva le sommeil rapidement. Quant à moi il me fallu encore presque une heure pour que tout ça commence à s'arrêter et pour que je sombre dans le sommeil. Un sommeil tout de même encore agité où profitant d'un micro réveil je vins me lover contre Théo. La tête contre son torse et une main sur son coeur je ne pu m'empêcher de me dire que j'étais vraiment bien contre lui. Était-ce la chaleur qu'il dégageait ou son odeur qui me donnait une impression de sécurité, mais je retrouvais le sommeil rapidement. Le reste de ma nuit fut bien moins agité, pourtant il fut un moment où mon sommeil m'emmena à m'éloigner du beau néo-zélandais et à retourner dans la position que j'avais plus tôt, les traits de mon visages infiniment plus détendu que quelques heures plus tôt.

Le soleil se leva et tout deux étaient toujours la cible de Morphée. Mais ce fut Théo à se retirer le premier de son emprise. Sans me réveiller, il avait quitté la chambre. Ce n'est que lorsque je me retournais une nouvelle fois dans le lit vers l'endroit où il se trouvait que ce manque de présence me réveilla presque en sursaut. Le regard perdu je guettais autour de moi. Sur le moment j'eus du mal à me rappeler tout ce qui s'était passé et où je me trouvais mais rapidement mes souvenirs refirent surface et je me souvins avoir dormi avec Théo. Son coussin imprégné de son odeur en était une preuve. Je le serrais contre moi et posa ma tête dessus comme s'il s'agissait du corps musclé de mon cher voisin et ferma les yeux un instant pour rechuter dans les bras de Morphée une nouvelle demi heure. Lorsque je m'extirpais du sommeil une nouvelle fois j'entendis du bruit dans l'appartement.

Je me levais, toujours vêtu d'un unique boxer noir qui moulait bien mon corps juvénile et mes fesses musclées de jeune homme, je n'avais strictement aucune idée de l'heure à laquelle il était mais le soleil dehors me laissait entendre qu'on en devait pas être loin du milieu de la journée. Je quittais la pièce et suivit un chemin invisible directement jusqu'à la cuisine d'où provenait une odeur des plus appréciables. J'y trouvais Théo en train de faire cuire des oeufs et du bacon et de griller du pain. La table, elle, grouillait de produits divers : céréales, beurre, confitures, et la table avait été mise. Sans un mot encore mes yeux se baladèrent jusqu'à l'horloge qui indiquait qu'en effet il était bientôt midi. Je me rapprochais alors de Théo et me mis dos aux éléments de cuisine en m'appuyant dessus.

-Bonjour... T'as bien dormi? Je ne t'ai pas trop gêné?

Ma question avait deux sens, savoir si oui ou non il n'avait pas été gêné par ma présence mais aussi savoir s'il n'avait pas sentit le moment où je m'étais complètement couché contre lui tel un gamin avec une peluche de près d'1m90. J'avais des sentiments très fort envers lui et je me doutais que le néo-zélandais ne les ignorait pas. Mais j'espérais qu'il ne réagisse pas mal. Je faisais beaucoup d'effort pour ne pas me montrer indécent à ses yeux alors même que ma première envie en le voyant ce matin était de venir me coller à lui dans son dos pour poser ma tête contre lui. Ce n'était pas comme si je lui faisais des attouchements ou quoi que ce soit mais je peux comprendre que ça puisse le rendre mal à l'aise en ma présence si je venais à me montrer trop tactile avec lui si je venais à céder à mes instincts. Je restais alors proche de lui tout de même et vins m'asseoir sur l'élément de cuisine en le regardant cuisiner. Oui je prenais un petit peu trop mes aises. Mais à côté de ça j'avais envie de lui raconter ce que j'avais fais dans la nuit, histoire qu'il soit un petit peu fier de moi pour changer.

-tu sais cette nuit j'me suis levé... avant que tu me demandes de venir vers toi. J'avais tellement mal que je voulais reprendre une dose pour me calmer un peu. Et j'avais de quoi dans mon jean... Mais j'en ai pas pris... j'ai tout jeté dans les toilettes. Bon ça m'a condamné à souffrir le martyr quasiment toute la nuit mais au moins ce matin ça va mieux.

Je ne sais pas ce que j'attendais de lui, des félicitations, un biscuit en récompense ou un câlin, un baiser j'aurais bien aimé mais faut pas pousser, le connaissant j'aurais déjà de la chance s'il me dit "bravo". Mais au moins j'étais content d'avoir fait ce que j'avais fait. Même si intérieurement je savais qu'il ne me faudrait que quelques jours grand maximum pour replonger. Le manque physique n'était peut être plus là mais le manque psychologique allait faire son oeuvre.

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/07/2018
›› Commérages : 31
›› Pseudo : HarengSéduisant
›› Célébrité : Ricky Whittle
›› Schizophrénie : /

Re: Pris sur le fait (Théo) ✻ ( Jeu 12 Juil - 23:27 )



pris sur le fait Axel & Theodore Axel mit quelques minutes de plus que moi à se réveillé, peut-être même une heure tout au plus. Je n’avais pas fait attention à l’heure. Et je vous avoue que ça m’arrangeait bien, parce que je n’avais pas envie de devoir le réveiller. Après tout, il avait besoin de sommeil. Puis il avait l’air si paisible quand il dormait, je ne pouvais pas lui enlever ça. J’étais aussi de ceux qui était d’une humeur exécrable quand on me réveillait de force, alors au cas où ce serait aussi le cas avec Axel, il ne valait mieux pas tester. Bien sûr que non, je n’avais pas peur d’un gosse qui faisait une tête de moins que moi et qui était aussi épais qu’une brindille. Je n’avais juste pas envie qu’il me fasse une crise et quitte les lieux pour aller jenesaisoù encore où je devrais aller le ramasser à la petite cuillère.

Autant ne pas penser à de mauvaises choses de si bon matin. Axel me salua alors que j’étais dans la cuisine à faire cuire des oeufs pour le petit-déjeuner. J’avais comme une impression de déjà vu tient. Bon ok, je ne cuisinais pas la même chose que hier soir, mais c’était presque pareil. Bref, cette fois il ne serait pas question que je demande au gamin de mettre la table. De toute façon, c’était déjà fait.

- Bonjour. Tu m’as pas du tout dérangé, j’ai dormis comme une masse. Ca faisait longtemps que je n’avais pas aussi bien dormis je crois. Et toi ? Ca va mieux ?

Axel s’en fichait sûrement, mais personnellement, j’étais content d’avoir bien dormit. Même si ça n’avait pas été beaucoup d’heure, c’était toujours plus que ces derniers jours. Je continuais de cuisiner, alors que le gamin vint s’installer sur un des meubles de la cuisine. Il avait l’air d’aller mieux. Je ne pouvais pas trop me mettre à sa place. Je n’avais jamais pris autant de drogues au point d’en devenir dépendant et de subir les syndromes du manque. C’était assez fou, parce que, vu nos âges, ça aurait été plus logique que ce soit moi qui soit déjà passé par là et pas lui.

Et en parlant de ça, Axel me raconta que cette nuit, il avait failli reprendre une dose, mais avait renoncé. Je n’étais pas forcément très content de savoir ça, cependant, ça avait l’air d’être important pour Axel de me le confier. Et quelque part, j’étais content aussi qu’il y aie renoncé. J’affichai un petit sourire et tendis le bras pour aller lui ébouriffer les cheveux.

- C’est bien, je suis fier de toi gamin. Tu devrais continuer sur cette voie. C’est de la merde ces trucs là. Sur le long terme ça fera que te flinguer le moral et la santé.

Surtout, s’il continuait sur cette voie, à son âge, il ne vivrait pas bien longtemps. Je n’avais pas envie qu’il arrive quoique ce soit à ce gamin. Je ne me le pardonnerai pas.

- Allez, va t’asseoir à table, j’espère que t’as faim.

Je lui donnais une tape amicale sur l’épaule pour l’inviter à bouger alors que j’éteignais les plaques et ramenait le rester du petit-déjeuner sur la table. Je servis directement les assiettes et cette fois, pas question de laisser le silence s’installer.

- Tu as prévu quelque chose aujourd’hui et… dans les jours suivant ?

Ce n’était pas innocemment que je demandais ça. J’avais bien une idée derrière la tête, mais avant, je voulais m’assurer d’où je mettais les pieds.
© Justayne
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 25/06/2018
›› Commérages : 25
›› Pseudo : m
›› Célébrité : Brandon Flynn
›› Schizophrénie : Elio la ptite boule de nerf.

Re: Pris sur le fait (Théo) ✻ ( Ven 13 Juil - 18:25 )


Pris sur le fait
Axel West & Theodore Corydalis


Je me sentais tout de même nettement mieux que la veille. Comme quoi la drogue c'est vraiment de la merde. Mais c'est toujours comme ça quand je suis un petit peu sevré, j'suis tout bien, je dis que jamais je recommencerais mais quelques jours plus tard pour x raison je replonge. Mais dans ces courts instants dans lesquels la drogue ne fait plus aucun effet sur mon organisme je me sens bien mieux, je souris, je plaisante, je vais mieux. Alors la seule chose qui a ce moment là me faisait me sentir un peu bizarre c'était de tout juste sortir de mon sommeil. Moi j'suis du genre à mettre littéralement deux heures à me réveiller. Lorsque Théo s'enquit de mon état et me demanda si j'allais mieux je lui offris mon plus beau sourire et un hochement de tête rapide. Je vins ensuite me rapprocher du néo-zélandais et m'assis sur le plan de travail de la cuisine juste à côté de lui pour être au plus proche et lui appris ce que j'avais fais cette nuit. Je savais pas comment il allait réagir mais pour moi c'était important de lui dire que je ne m'étais pas montré faible face à la dépendance et que j'avais su dire non. Bon j'en ai chié et je l'ai un peu regretté après mais ça je lui ais pas dit. D'abord peu réactif, Théo finit par passer une main dans mes cheveux avec un sourire en me disant qu'il était fier de moi et que je devais continuer. Je lui souris en réponse, je savais bien que la drogue me minait la santé mais quelques fois je me sentais si bien avec une bonne dose, et puis ça m'aidait aussi à penser à autre chose quand j'étais bloqué avec mes parents. Mais à cet instant j'aimais me dire que j'allais y arriver. Théo semblait réellement content de moi  et moi je ne pouvais pas demander mieux. J'avais besoin de son appréciation, il est la seule personne qui ait un tant soit peu d'affection et d’intérêt pour moi. Jamais personne ne s'est occupé de moi comme lui à pu le faire même quand j'étais plus gamin. Malheureusement on s'est perdu le jour où il a commencer à s'en aller pour l'armée. Mais depuis son retour je le voyais d'un oeil nouveau. Et mes sentiments envers lui avaient changé. Théo me mit ensuite une petite tape sur l'épaule et me dit d'aller m'installer pour le petit déjeuner. Je sautais d'un petit bond au sol avec un sourire enfantin sur le visage.

-Ouaip, attend j'vais chercher mon t-shirt et mon jean puis j'reviens...

Je retournais à la salle où je me souvins que mon t-shirt devait être au sale comme les affaires de Théo, je repris donc le t-shirt qu'il m'avait prêté, celui qui était bien trop grand pour moi, et l'enfilais. Étonnamment je devenais plus raisonnable même niveau pudeur alors j'allais même retrouver mon jean qui était encore dans la salle de bain. Je revins ensuite comme promis directement à table. J'en profitais en même temps pour regarder mes éventuels messages dans mon téléphone. J'avais un SMS d'un ami/dealer qui me proposait de le retrouver dans l'après midi. Mon coeur et ma gorge se serra, j'eus un moment d'hésitation. Je soupirais discrètement en réfléchissant. Je pesais le pour et le contre. Mais d'un côté je ne voulais pas replonger tout de suite, après tout j'étais avec Théo et j'aimerais bien passer un peu plus de temps avec lui. Alors certes je pourrais me ramener toujours un soir où je serais défoncé, il allait m'engueuler et tout ça mais au moins je serais un peu avec lui quand même. Mais finalement je ne répondis même pas au message et je pénétrais dans la salle à manger juste après avoir rangé mon appareil et allais m'installer directement à table à côté de Théo, lequel sembla lire dans mes pensées et me demanda si j'avais quelque chose de prévu. J'eus tout de suite l'envie de lui mentir et de lui dire que j'avais rien de prévu, normalement je serais probablement allé voir des clients ou mon dealer qui voulait qu'on se voit. Mais si Théo me posait la question comme ça c'est qu'il avait peut être une idée derrière la tête. Et si pour une fois je pouvais passer un moment avec lui en ayant les esprits clairs ça serait que mieux.

-Baaaah faut que j'aille en cour ensuite faut que j'aille filer un coup de main à la soupe populaire et enfin je pensais aller retrouver mon petit ami pour qu'on fasse des cochonneries toutes la nuit.... Nah je plaisante j'ai rien de prévu, pourquoi?

Ouais je sais elle était nulle ma blague. J'étais déscolarisé depuis déjà quelques années, ce qui devait surement faire grincer des dents Théo mais bon toute façon aucun lycée du coin veut de moi alors bon. La charité je serais plutôt du genre à la recevoir qu'à la faire et quant à cette histoire de petit ami bah pure connerie vu que j'en ai jamais eu. C'est pourtant pas faute d'avoir de très fort sentiments pour quelqu'un mais ce monsieur préfère me ronchonner dessus quand il me voit. Sans compter que j'suis pas sûr qu'il soit branché petits mecs de 15 ans de moins que lui.... ni mec tout court en fait.

-Et toi tu bosses pas?

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/07/2018
›› Commérages : 31
›› Pseudo : HarengSéduisant
›› Célébrité : Ricky Whittle
›› Schizophrénie : /

Re: Pris sur le fait (Théo) ✻ ( Lun 16 Juil - 22:39 )



pris sur le fait Axel & Theodore Je laissai Axel s’échapper, il voulait s’habiller un peu plus, j’allais pas lui dire non. Je passerai pour une sorte de pédophile qui aime mater sinon. Je n’irai pas dire qu’Axel était désagréable à regarder non plus. Bref, arrêtez de me prendre la tête, il est trop tôt pour ça là. Puis sincèrement, Axel pouvait se trimbaler comme il voulait, tant qu'il se sentait bien.

Je restais patient, attendant même Axel pour commencer à manger alors que ces œufs brouillés me faisaient clairement de l’oeil. Mais un peu de politesse voyons. De toute façon on était pas pressé non plus. Axel finit par revenir et répondit à ma question. Pendant que je commençais à manger. Visiblement, le gamin n’avait de prévu, sa blague ne m’avait fait que moyennement rire. Je crois que ça devait se lire sur mon visage que je n’aimais pas qu’on me prenne pour un imbécile.

Il se rattrapait bien en me demandant autre chose lui. Puis il avait de la chance d’être mignon comme gosse.

-Non, c’est mon jour de repos. Si quelqu'un a besoin de moi, ils attendront demain.

Et j’étais super strict là dessus. Le jour de repos c’était sacré. C’est bon, j’avais passé assez de temps sur le terrain à enchaîner les nuits blanches, toujours en alerte. Maintenant, laissez moi profiter d’une vie plus tranquille où je pouvais profiter de journées comme celle ci.

-Bref, ce n’est pas de moi dont il s’agit. Je pense que ce serait bien que tu reste ici quelques jours. Je t’interdis pas de sortir non plus. Juste de dormir ici, de dîner ensemble. Et… Et bien voir comment ça se passe. Parce que tu peux pas sérieusement continuer comme ça Axel…

Allez, parlons de sujet qui fâchent dès le matin ! Maintenant qu’Axel était sobre on pouvait en parler plus sérieusement et calmement. Puis autant faire ça maintenant, le plus tôt sera le mieux. J’avais encore des choses à dire mais je laissais à Axel le temps de réagir.

-T’es un gosse génial Axel, je le pense vraiment. Tu mérites pas ce que t’inflige ton père. Je peux t’aider, te protéger. Je sais que c’est un peu bizarre parce que je suis que ton voisin. Mais je tiens à toi Axel et ça me ferait chier qu’il t’arrive quelque chose de grave.

On dirait presque une déclaration mon affaire. Mais je crois qu’Axel avait besoin d’entendre que sa vie importait, qu’il n’était pas inutile et nul comme le clamait son père. Il valait quelque chose. Au moins à mes yeux, il valait quelque chose et je voulais pas qu’il se foute en l’air.
© Justayne
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 25/06/2018
›› Commérages : 25
›› Pseudo : m
›› Célébrité : Brandon Flynn
›› Schizophrénie : Elio la ptite boule de nerf.

Re: Pris sur le fait (Théo) ✻ ( Mar 17 Juil - 13:28 )


Pris sur le fait
Axel West & Theodore Corydalis


Je me sentais nettement mieux maintenant que la drogue était quasi intégralement sortie de mon système. Mais j'avais faim, malgré ce qu'on avait pu manger avant d'aller se coucher, de toute façon moi je mange tout le temps. Et puis le petit déjeuner sentait vraiment bon. Théo avait fait des oeufs brouillés et rien que l'odeur me donnait envie de dévorer tout ce qu'il y avait sur la table. Mais globalement j'allais beaucoup mieux. J'en étais même à faire des blagues de mauvais goût. D'ailleurs Théo ne semblait pas l'apprécier mais bon monsieur ronchon était de sortie on dirait ce matin. M'enfin quand on y pense il était tout le temps ronchon. Alors du coup je m'intéressais à lui et lui demandais s'il travaillait aujourd'hui, en effet je m'étonnais qu'il ne soit pas encore parti donc c'était un signe qu'il était de repos. Mais au moins ça donnait un sens à la conversation. Mais directement après m'avoir répondu Théo me proposa de rester chez lui quelques jours pour m'éloigner un peu de mes parents mais si l'idée me plaisait bien, avant même que je n'eus le temps de lui répondre il me relança sur le sujet de la drogue et de mon comportement. Ah? Direct là comme ça dès le matin j'me fais ronchonner dessus alors que j'ai encore rien fait? Sérieux là, la leçon de morale du matin alors que j'ai même pas eu le temps de manger mes tartines de beurre, mon chocolat chaud, mes oeufs et mon bacon c'est pas cool. Moi j'ai faim, j'suis sage, j'ai rien fais de grave depuis hier soir et j'me fais ronchonner dessus quoi.

-Oui je sais...

Mais Théo reprit la parole et commença à me dire combien j'étais un bon gamin à ses yeux. J'étais content, c'était pas souvent que j'avais des compliments comme ça, même venant de lui. Et j'avoue que ça me faisait plaisir. J'étais content tout de même de savoir que s'il m'arrivait quelque chose Théo serait chagriné. Il tenait vraiment à moi, j'étais content.Et j'eus même un léger sourire. D'un côté je me dis quand même que si tout restait comme ça Théo continuerait à s'occuper de moi mais je me dis aussi que si je continuais à me comporter comme ça je me mettais en danger. Mais j'arrivais pas à m'en sortir.

-Merci Théo... j'te promets que je vais faire des efforts. Avec ton aide ça sera plus simple en plus. Mais regarde j'en suis déjà à balancer mon stock dans les toilettes alors que je suis en plein état de manque... donc c'est presque gagné non?

Bien sûr que non, c'est bien connu qu'on ne raccroche jamais en une soirée et que même des mois plus tard on peut replonger. Mais je voulais me montrer optimiste et essayer de rassurer Théo, même si lui comme moi devait savoir que avec la drogue ça n'était jamais gagné. Mais bon. Il fallait essayer de donner le change. Mais pour revenir sur sa proposition de rester chez lui quelques jours il fallait bien que j'ais des affaires à moi. Du coup il fallait que je retourne chez mes parents pour prendre des vêtements et des affaires de toilettes. Bon j'me doute que l'idée plaira pas à mon cher voisin mais bon fallait bien que je le fasse.

-Alors... du coup il va falloir que je retourne vite fais chez mes parents, pour prendre une douche et récupérer quelques affaires. J'irais après le petit dej, normalement mes parents ne seront pas là du coup je pourrais tout prendre tranquillement.

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/07/2018
›› Commérages : 31
›› Pseudo : HarengSéduisant
›› Célébrité : Ricky Whittle
›› Schizophrénie : /

Re: Pris sur le fait (Théo) ✻ ( Mer 18 Juil - 20:24 )



pris sur le fait Axel & Theodore Axel avait pris son regard de chien battu et ne semblait pas super heureux de m’entendre parler. D’un sens, c’était normal. Personne n’aimait qu’on lui fasse la morale et Axel avait déjà entendu ce discours. Mais ce n’était pas en vain que je disais tout ça, j’avais une idée précise en tête et je n’allais pas abandonner mon projet facilement. Ce n’était pas mon genre. Quand je voulais quelque chose, je faisais tout pour l’obtenir.

Par la suite, le gamin se ressaisit. J’étais content de voir l’effet de mes paroles sur lui. Comme quoi, j’avais eu raison, il avait besoin de l’entendre. Je répondis volontiers à son sourire. Ca ne m’arrivait pas souvent, mais là, il était trop adorable pour que je réussisse à rester de marbre. Il semblait déterminé en plus, c’était un bon début.

-Presque gagné… Je n’irai pas jusque là, mais c’est un très bon début. C’est dur de combattre ses addictions. Et le plus dur c’est le premier pas. Donc on peut dire que tu as eu le mérite de faire le plus dur hier, le tout maintenant c’est de continuer comme ça…

Je n’aimais pas la drogue, j’en étais jamais devenu accro. Mais je m’y connaissais quand même en addictions. La mienne ça avait été l’alcool et je me souviens l’enfer que ça avait été pour retourner à la sobriété. Et il me semblait qu’on se débarrassait plus facilement de l’alcool que de la drogue, alors je n’osais imaginer ce que traversait et allait traverser Axel. Mais j’étais content qu’il accepte d’essayer.

-Pas de problème. Dans le doute, tu veux quand même que je vienne avec toi ? Ce n'est pas comme si j’avais beaucoup de choses intéressantes à faire ici.

J’avais même envie de lui dire que pour une douche, il pouvait la prendre ici. Mais bon, s’il voulait passer un peu de temps chez lui avant de bouger ici je comprenais. L’ambiance serait plus calme chez moi, mais ça restait chez moi quoi, pas chez Axel. Enfin… pour le moment… ces quelques jours seraient une sorte de test à vrai dire. Ca me dérangeait pas de devoir considérer l’idée qu’Axel reste ici plus longtemps. Putain Theodore, tu tiens trop à ce gosse… ça va finir par te retomber dessus.
© Justayne
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 25/06/2018
›› Commérages : 25
›› Pseudo : m
›› Célébrité : Brandon Flynn
›› Schizophrénie : Elio la ptite boule de nerf.

Re: Pris sur le fait (Théo) ✻ ( Mer 18 Juil - 22:39 )


Pris sur le fait
Axel West & Theodore Corydalis


Ouais bon d'accord j'ai un peu tiré la gueule quand Théo à abordé le chapitre drogue. C'est vrai c'est chiant j'en entend tout le temps parler. Comment voulez vous que j'me démerde seul et que j'avance si tout le temps on me rabâche que je fais pas les choses biens. Mais bon mon râleur de compétition qui me servait de voisin n'allait surement pas me lâcher sur le sujet mais heureusement il finit par me dire des trucs plus sympathiques à l'oreille comme quoi il m'aimait bien et que ça le ferait chier qu'il m'arrive quelque chose à cause de ma dépendance. Ces dernières phrases me firent retrouver le sourire et j'étais bien content de les entendre dire de la bouche de Théo et encore plus de le voir me rendre mon sourire. Ce mec était parfait, à mes yeux il n'avait aucun défaut. Même son côté ours mal léché et râleur de compétition me plaisait. Au moins il disait ce qu'il pensait. Je m'en voulais presque de ne pas l'avoir reconnu plus vite. Mais à quoi bon, j'avais 19 ans et lui presque le double. Et puis j'étais même pas sûr qu'il puisse avoir un quelconque intérêt pour les hommes. Pourtant moi je lui portais un intérêt, des plus fort d'ailleurs. Et aussi con que ça puisse sembler j'avais presque envie de ne jamais me défaire de ma dépendance pour pouvoir toujours profiter de son attention et de sa protection. Il était si gentil avec moi, jamais personne ne m'avait offert de rester plusieurs jours à ses frais pour que je puisse m'éloigner un peu de mon environnement familial plus que toxique. Jamais personne ne s'était intéressé assez à moi pour savoir que mon environnement familial était toxique. Même les services sociaux m'avaient abandonné, l'état m'avait abandonné, et moi j'étais le pauvre gamin paumé battu qui se jette dans la drogue et la prostitution pour avoir un semblant d'affection et de considération. Pourtant Théo me permettait d'avoir ça alors même que j'étais sobre. Pas étonnant que j'ais si vite craqué pour le monsieur. Sans compté qu'il était beau comme un dieu. Alors je voulais lui faire plaisir, je voulais lui montrer ma bonne volonté et mon optimisme nouvellement trouvé et annonça que j'avais déjà presque gagné mon combat contre la drogue ce soir même alors que j'étais dans un état pitoyable. Mais Théo savait comme moi que ça n'était pas si facile et il me le dit, faisant naître chez moi un sourire timide et triste prouvant que je savais bien qu'il avait raison. Par la suite je lui exprimais mon envie de passer chez moi prendre des affaires, profitant de l'absence de mes parents. Si je pensais que Théo n'allait pas valider, finalement il accepta de me laisser faire mais me proposa tout de même de m'accompagner ce qui me fit rire un petit peu.

-Non ça ira, j'vais pas me perdre tu sais. Et puis en général l'appartement est vite à cette heure là donc je serais tranquille. Quitte à ne prendre que des affaires rapidement et me doucher ici en rentrant si toi ça te rassure. Pas la peine de t'arracher les cheveux pour ça, enfin... c'est une image parce que vu ce qu'il te reste sur le caillou....

J'aimais me moquer de lui, plaisanter, rire. Principalement parce qu'il est pas trop réceptif à tout ça et j'aime bien l'entendre ronchonner parce qu'on fait une blague à ses dépends. Comment on dit au fait? Qui aime bien châtie bien? Bah justement je crois assez avoir expliqué que justement je l'aimais bien, voire plus que ça. J'avais plein de questions tout de même concernant mon petit séjour en territoire voisin, allais-je dormir sur le canapé tout les soirs comme c'était prévu que je le fasse ce soir? Ou alors avec lui comme je l'ai fais finalement? Ou dans son lit alors qu'il dormirait ailleurs? Je ne savais même pas s'il avait une chambre d'ami. Mais ces questions pouvaient attendre, et puis de toute façon j'aurais mes réponses en temps et en heures, en plus peut m'importait où j'allais passer la nuit, l'important c'était que je reste un maximum de temps vers le beau néo-zélandais. Par contre j'avais d'autres questions que je pouvais poser maintenant tout en terminant mon petit déjeuner.

-Et toi du coup tu vas faire quoi de ta journée? T'avais prévu qu'on fasse quelque chose tout les deux?

Alors que je terminais mon petit déjeuner je me mis ensuite à tout ranger et à mettre la vaisselle dans le lave vaisselle, et cette fois si sans rien péter. J'étais fier de moi. Bref je finis par m'approcher de Théo et me leva sur la pointe des pieds pour l'embrasser sur la joue d'un geste aussi naturel pour moi qu'il pouvait sembler étrange pour lui. Mais j'aimais le contact, surtout avec lui, et j'avais envie de le provoquer encore et encore, j'avais toujours envie de le toucher même si je ne pouvais pas. Contrairement à mes clients que je touche même quand je n'en ai pas envie. Mais Théo était spécial à mes yeux et je m'amusais de ce contraste entre lui et moi.

-Bon j'vais chercher mes affaires, je reviens tout de suite. Si t'entend crier c'est que j'me suis perdu dans le couloir...

Et je disparu derrière la porte de l'appartement, une fois dans le couloir je respirais une unique fois assez bruyamment pour me motiver à affronter ce lieu que je haïs tellement. L'appartement d'en face me manquait déjà mais d'ici une dizaine de minutes je n'allais pas tarder à y retourner et à retrouver cet homme que j'aimais tant.

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞

Re: Pris sur le fait (Théo) ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

Pris sur le fait (Théo)

SCREW DESTINY :: the city of cap harbor :: Silverlake Bar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Aller à la page : 1, 2  Suivant ( )



Outils de modération