Pris sur le fait (Théo)

 :: the city of cap harbor :: Silverlake Bar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/07/2018
›› Commérages : 38
›› Pseudo : HarengSéduisant
›› Célébrité : Ricky Whittle
›› Schizophrénie : Maximus

Re: Pris sur le fait (Théo) ✻ ( Ven 20 Juil - 15:58 )



pris sur le fait Axel & Theodore Je faisais confiance à Axel. Enfin relativement confiance à vrai dire. Enfin il avait l’air déterminé et content de vivre ici quelques jours alors j’imagine qu’il n’allait pas faire de conneries en allant chez ses parents chercher ses affaires. Quoique, en fait c’était surtout en ses parents que je n’avais pas confiance. Et dire qu’il fut une époque où je les voyais comme des bons et gentils voisins… Si j’avais su ce qu’ils feraient subir à leur fils… Croyez moi, si j’avais été là, ça se serait passé différemment. Mais le problème était bien là… J’avais été absent et ça faisait ça de plus à peser sur ma conscience.

Axel était tellement de bonne humeur qu’il se permit même une réflexion sur ma tête. Il était très bien mon crâne chauve ! Non mais oh ! C’était par choix que je n’avais pas de cheveux ! Je grognais en guise de réponse et marmonna :

-Le caillou il t’emmerde…

C'était pas très poli, ni gentil, mais c’était mérité. Heureusement Axel ne sembla las s’en formaliser. De toute façon il savait à quel point j’aimais râler en toute circonstances et il eu l’intelligence de changer le sujet de conversation.

-Et bien… Non je n’avais pas franchement prévu qu’on soit deux, de base. Mais on trouvera bien quelque chose. J’ai bien envie de sortir un peu.

Avec un temps pareil, on allait pas rester enfermer à se regarder dans le blanc des yeux non plus. Ce serait un peu triste et une journée de perdue aussi. Or je n’aimais pas perdre mes journées de congés comme ça. C’était sacré ces jours là. D’ailleurs j’étais plutôt rassuré qu’Axel n’aie pas prévu de s’enfuir ailleurs. Cela me contrarirait beaucoup s’il recommençait déjà ses conneries alors qu’il ne vivait ici que depuis quelques heures.

Juste avant de se décider à partir Axel s’approcha pour m’embrasser sur la joue. Je n’avais pas franchement l’habitude de ce genre de geste. Au contraire, quand on s’approchait de moi comme ça, souvent, on le regrettait. Mais c’était Axel. Du coup… Je l’avais laissé faire, me contentant de lever les sourcils, surpris. Putain c’est qu’on pourrait finir par s’y faire à se genre de connerie…

-Ok… Ben tâche de pas trop de perdre, sinon je risque de sortir et de frapper sur tout ce qui bouge.

J’allais dire “tirer” mais pas sûr que ce soit un très bon exemple à donner. Vu mon passé dans l’armée, Axel devait se douter que je savais tirer et que j’avais bien un arme de planqué quelque part. Le pire c’est qu'il aurait raison. Sauf que j’en avais plus d’une… ben ouais, j’étais dealer aussi maintenant, il me fallait de quoi le protéger. Puis il n’y avait rien d’autre que ces types comprennent que la violence. Ouh… D’ailleurs il faudrait peut-être que je fasse un peu de rangement pour ne pas qu’Axel tombe sur une de mes armes par hasard.

Je profitai donc de l’absence du jeune homme pour ranger la table et un peu le reste de mon appartement. Il était propre dans l’ensemble, je n’avais pas à m’inquiéter. C’était surtout cette histoire d’armes en fait… Mais bon, je les cachais, normalement en dehors de la porté du gamin et on devrait pas avoir trop de problèmes. Maintenant je n’avais plus qu’à attendre qu’il revienne… Et le temps commençais à me sembler long. J’espérais que tout se passait bien du côté d’Axel.


© Justayne
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 25/06/2018
›› Commérages : 31
›› Pseudo : m
›› Célébrité : Brandon Flynn
›› Schizophrénie : Elio la ptite boule de nerf.

Re: Pris sur le fait (Théo) ✻ ( Sam 21 Juil - 10:53 )


Pris sur le fait
Axel West & Theodore Corydalis


J'avoue que je flippais un peu que mes parents soient à la maison contre toute attente, alors que j'allais rentrer dans l'appartement mon estomac se mit à se serrer. Mais je rentrais chez moi comme si de rien n'était. Personne. Nickel au moins j'étais tranquille. Première chose à faire : prendre une douche. Je passais dans ma chambre pour prendre de quoi m'habiller et partis dans la salle de bain pour me doucher. Mine de rien j'avais beaucoup sué cette nuit à cause du manque. Je fermais les yeux sous la douche, c'était si relaxant de sentir l'eau chaude détendre tout mes muscles. Je me sentais bien, j'en oubliais même que si je venais à trop tarder mes parents risquaient de revenir à la maison. Mais lorsque je sortis de la salle de bain, les cheveux humide, vêtu d'un t-shirt blanc un peu élimé à quelques endroits et un jean à la couleur passée depuis un moment, il n'y avait toujours personne. Je repartis ensuite dans ma chambre pour prendre un maximum de vêtement potable et quelques affaires de toilettes que je mis dans un sac de sport. Alors que j'ouvris le sac une voix me fit sursauter.

-Tu fais quoi là?

Je sursautais et relevais les yeux, ma mère, visiblement peu en forme comme à son habitude. Elle me regardait avec son air perdu et son étonnement perpétuel quand il s'agissait de moi. Je devins blanc, je baissais les yeux. Si mon père était un enfoiré, elle n'avait jamais vraiment été une bonne mère non plus. Pourtant elle ne s'est jamais vraiment montré méchante pour autant non plus. Et je m'en voulais presque de l'abandonner comme ça avec mon père pour les prochains jours. Je me mis à grimacer et répondit sans oser reposer mon regard vers ma mère.

-Je vais passer quelques jours chez Théo, en face.
-Donc tu nous abandonnes? Bravo on est plus assez bien pour toi...
-Non... pas du tout... c'est juste pour quelques jours, après je reviens.
-Démerde toi... tu verras si ton père à pas son argent il sera en colère, et où que tu sois il viendra te mettre une raclée si besoin pour te le rappeler.

Les derniers mots de ma mère avant qu'elle quitte ma chambre résonnèrent dans ma tête comme une menace. Mon estomac se noua un peu plus. Mon père allait surement vouloir se pointer et je risquais d'en prendre une pour m'être barré de la maison sans prévenir. Je devais faire vite pour repartir au cas où il se pointerait lui aussi. C'est alors que je le vis, le flingue de mon père, au fond de mon sac de sport. Je le pris dans mes mains et réfléchit un instant. Je ne savais pas quoi en faire. Mais il était plus sûr de l'avoir que de le laisser à mon père qui allait être furax contre moi et contre Théo. Du coup je le cachais dans mon dos. Je mis ensuite mes affaires dans le sac. J'étais quasiment prêt. Il me restait que les affaires de toilettes. Je retournais dans la salle de bain, récupéra le t-shirt de Théo et le mit dans mon sac. J'ouvris ensuite l'armoire à pharmacie pour prendre brosses à dent et dentifrices. Mais dans cette armoire il y avait autre chose, des cachets et des sachets de coke. Je frissonnais. Merde pourquoi j'étais tombé là dessus. J'eus un moment d'hésitation, prendre un sachet ou non? Si je le mettais au fond du sac Théo n'en saura peut être rien. Et puis c'était en cas de besoin. C'était juste un filet de sécurité si je venais à me sentir mal et à en avoir besoin. Je savais que c'était une bêtise mais je finis par prendre le sachet et le mourra négligemment au fond du sac. Je sortis ensuite vers le coin cuisine pour dire au revoir à ma mère. Mais alors que j'allais l'embrasser sur la joue pour lui montrer que malgré tout je l'aimais elle me repoussa sans me regarder. Un geste qui me fragilisa également. Je finis par sortir avant d'avoir les larmes aux yeux. Théo me manquait déjà et je voulais retrouver la sécurité que je sentais quand j'étais auprès de lui. Je pris quelques secondes pour me calmer et toqua à la porte avant d'entrer. Je retrouvais enfin mon voisin. Il avait rangé un peu son appartement qui était déjà bien propre hier soir quand j'étais arrivé.

-Salut, voilà j'suis tout propre et j'ai récupéré tout ce qu'il faut pour rester un peu. Ah au fait... J'ai récupéré ça aussi... je savais pas quoi en faire mais j'me suis dis qu'il valait mieux pas la laisser à mon père en sachant qu'il risque de m'en vouloir de pas être à la maison. D'habitude il récupère un peu de l'argent que je gagne en faisant mes passes et vu que bah j'vais plus en faire.... Bref tu sais t'en servir toi ou pas?

Je sortis de derrière mon dos l'arme de mon père et le tenais du bout des doigt comme s'il s'agissait d'un objet hautement contaminé. Je sais bien que la question pouvait sembler débile vu l'ancien travail de Théo mais la situation entière l'était. Mais au moins je me sentais bien mieux auprès de Théo.

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/07/2018
›› Commérages : 38
›› Pseudo : HarengSéduisant
›› Célébrité : Ricky Whittle
›› Schizophrénie : Maximus

Re: Pris sur le fait (Théo) ✻ ( Ven 27 Juil - 17:17 )



pris sur le fait Axel & Theodore Ce gosse allait causer ma perte, c’était sûr et certain. Il ne vivait même pas encore chez moi que je la sentais mal cette affaire. Le pire, c’était j’étais stressé comme un fou maintenant. Alors qu’Axel n’était pas parti loin hein ! Il était juste à l’autre bout du couloir pour prendre quelques affaires avant de revenir. Cependant, je savais pas dans quel état j’allais le retrouver s’il croisait un de ses parents. Et ça, ça m’inquiétait. Bordel, je ne faisais pas tout ça pour rien ! Je ne voulais pas que mes voisins foutent en l’air tout ce que j’essayais de faire pour le fils, parce que je savais qu’ils en seraient capable. Certes, Axel m’appréciait, mais je n’étais que son voisin après tout. Ses parents restaient ses parents.

Le temps me semblait affreusement long et à plusieurs reprises j’hésitais à sortir et rejoindre Axel chez lui. Mais putain Theodore, reste calme, fais lui un peu confiance au gosse. Il fallait que je lui montre que je croyais en lui, que je le pensais vraiment responsable, sinon on irait nulle part. Je fus tout de même soulagé en l’entendant frapper à ma porte et rentrer. S’il avait attendu que je lui ouvre, je lui aurais râlé dessus qu’il était ici chez lui maintenant et que ça servait à rien qu’il attende que je vienne lui ouvrir à chaque fois. Sinon le séjour risquait d’être long. Bref, ce n’était pas arrivé, Axel avait déjà pris ses marques chez moi depuis un moment je pense.

- Bien, maintenant…

J’avais commencé ma phrase avant qu’Axel finisse la sienne. Et si j’avais été en train de manger, je me serais sûrement étouffé. Attendez, je me faisais chier pour planquer mes armes et ce gosse, il se pointe avec quoi ? Un gun ! Mais qu’est-ce que je vais faire de lui sérieux ? Je pris l’arme qu’il me tendait. Je la fis tourner dans mes mains, vérifiait le chargeur. Et ouais c’est qu’elle était chargé à bloc, il ne manquait qu’une balle et je préférais pas savoir quelle avait été la cible.

- Non, aucune idée de ce que c’est cette chose, on utilise que des bâton en bois à l’armée.

Je soupirais et levais les yeux aux ciel avant de reprendre :

- Sérieusement Axel… Qu’est-ce que je vais faire de toi ? Bon… J’imagine qu’il vaut mieux que cette arme soit entre mes mains plutôt que celles de ton père… Tu ne sais pas tirer j’imagine ?

Vu comment il m’avait tendu le pistolet juste avant, j’avais même l’impression que l’objet en lui même ne le rassurait pas des masses.

- Pff… Au point ou on en est… Tu voudrais apprendre à t’en servir ?

Je savais qu’Axel était un maladroit légendaire. Mes assiettes en avait déjà souffert. Mais justement, autant qu’il apprenne à se servir d’une arme à feu et qu’il maîtrise bien la chose, ça limitera les dégâts.
© Justayne
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 25/06/2018
›› Commérages : 31
›› Pseudo : m
›› Célébrité : Brandon Flynn
›› Schizophrénie : Elio la ptite boule de nerf.

Re: Pris sur le fait (Théo) ✻ ( Ven 27 Juil - 19:35 )


Pris sur le fait
Axel West & Theodore Corydalis


Maintenant que j'étais sortis de chez mes parents et que je revenais chez Théo je me sentais bien mieux. J'étais tout content malgré ma rencontre avec ma mère. Je rentrais dans l'appartement juste après avoir toqué à la porte. Je fils alors un petit bilan à mon nouveau colocataire avant de lui montrer le flingue de mon père. Et quand Théo le vit il sembla particulièrement agacé. Quoi encore qu'est-ce que j'ai fais? Il me prit l'arme des mains, ce qui n'était pas bien compliqué vu la façon dont je le tenais comme si j'avais peur qu'il explose sur le champ. Et je dus faire face à ses moqueries et ses remarques. Mais bon j'aimais bien ça chez lui, d'ailleurs on pourrait croire que je faisais tout pour qu'il me ronchonne dessus.

-Non, j'ai jamais eu le cran d'essayer de tirer. De toute façon mon père voulait pas que j'approche de son arme. La seule fois où j'ai essayé je devais avoir 16 ans et pour me faire peur il a tiré juste à côté de moi. Du coup ça m'a calmé.... Mais ouais je l'ai pris parce que sachant qu'il sera pas bien content de savoir que je suis chez toi pour quelques jours j'me suis dis que c'était plus prudent.

Oui mon père rivalisait d'ingéniosité dans sa façon de m'élever. Paye ton éducation à la con. Mais heureusement il m'a jamais réellement tiré dessus. Bon après je suis sûr que c'est pas l'envie qui lui a manqué surtout depuis qu'il sait que j'me fais baiser par des mecs. Il est bien content de récupérer mon fric mais il aime pas d'où il vient. Quel con. Théo avait manipulé l'arme comme un véritable professionnel j'étais impressionné. Mais bon vu son ancien travail c'est pas étonnant quand on réfléchit deux minutes. Il semblait dépité de ce qu'il allait me proposer mais finalement il cracha le morceau et me demanda si je voulais apprendre à me servir d'une arme.

-Euh... tu crois que j'ai le droit? C'est légal? Je vais apprendre comment, parce que j'suis un vrai danger public t'as bien vu avec tes assiettes alors tu m'imagines avec un flingue dans les mains?

C'est vrai quoi, faut être inconscient pour me laisser une arme chargée entre les mains, j'suis sûr que je serais même capable de me blesser ou de blesser quelqu'un d'autre en tirant avec. Mais j'avoue que ça peut être sympa aussi de découvrir une méthode pour me défendre. D'habitude quand je fais mes passes j'ai toujours mon petit couteau au cas où mais là un flingue ça peut être bien aussi si j'arrive à gérer.

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/07/2018
›› Commérages : 38
›› Pseudo : HarengSéduisant
›› Célébrité : Ricky Whittle
›› Schizophrénie : Maximus

Re: Pris sur le fait (Théo) ✻ ( Mer 1 Aoû - 23:14 )



pris sur le fait Axel & Theodore Je fronçais les sourcils. Décidément, le père d’Axel les enchaînait. De ce que me racontait son fils, il faisait tout pour faire vivre un enfer à ce dernier et faire en sorte que je le haïsse de plus en plus. Mais quel genre d’homme oserait tirer un jour sur son propre fils, sérieusement ? Surtout qu’Axel était adorable comme gosse, il ne faisait rien de mal. S’il était partis n’importe comment c’était bien de la faute de ses parents. Personne ne réussirait à me faire changer d’avis là dessus à présent. Et j’étais bien décider à leur faire regretter d’un manière ou d’une autre. Pas forcément violemment, même si ce serait sans doute bien plus simple. Mais si je pouvais leur prouver que leur fils n’était pas le moins que rien qu’ils voyaient en lui, je pense que ce serait là une belle vengeance.

- C’est sûrement la seule fois où il l’a utilisé alors… Il manque qu’une seule balle. Putain… J’espère bien que ton père aurait jamais eu le cran de faire un truc pareil. Il était déjà pas très haut dans mon estime, mais alors là…

Je me retenais d’étaler devant Axel toute la haine qui m’animait actuellement. J’avais bien compris que le gosse était attaché à ses parents malgré tout. D’un sens, c’était normal, c’était ses parents. Quoique, j’avais quand même un peu de mal à saisir comment on pouvait aimer quelqu’un qui nous avait fait autant de mal. Peut-être il fallait que je vois ça comme l’alcool. Cette boisson m’avait fait beaucoup de mal et pourtant, je continuais d’en boire sans jamais pouvoir m’arrêter… Je sais pas si c’était une très bonne comparaison ça. C’est sûrement pour cette raison que j’ai choisi une carrière de militaire et pas de poète.

J’étais assez rassuré de savoir qu’Axel n’avait jamais osé tirer avec. En même temps, vu le gosse, je m’en doutais un peu. Rien que de le voir tenir cette arme, il en semblait terrorisé. C’était mignon à voir. Je ne me rappelais pas avoir autant paniqué la première fois que j’avais tenu une arme. Mais j’imagine qu’il n’y avait rien à comparer entre Axel et moi. Nous n’étions pas le même genre de personne. Enfin, je n’avais pas été le même genre de gosse que lui. En même temps, je n’avais pas de raison d’avoir peur de qui que ce soit. C’était plutôt les autres qui avaient peur de moi en général.

- Je vais pas te laisser tirer n’importe où. Et je t’interdis de toucher à une seule arme, si tu n’y es pas obligé. Mais dans le doute, vu ton entourage, c’est peut-être pas mal que tu sache te servir d’une. Juste au cas où. Et sérieusement ? Tu voudrais qu’on fasse ça où ? On va pas détruire tout mon appart. T’es prêt là pour sortir là ? Si non, je te donne cinq minutes.

Evidemment, le port d’arme était quelque chose de réglementé, bien qu’autorisé aux Etat Unis.

- Le port d’arme est illégal dans ton cas. T’as l’âge requis, mais il faudrait que tu en fasse la demande et aie une raison de porter une arme. Et il te faudrait passer un test pour savoir si tu peux avoir ton arme ou pas. Bref, c’est tout un bazars administratif qu’il faut renouveler tous les cinq ans. Mais rien ne m’empêche de t’emmener au stand de tir faire quelques essais.


J’affichai un petit sourire parce que, mine de rien, j’aimais bien aller au stand de tir. Surtout quand j’étais sur les nerfs, ça me permettait de me détendre un peu, même s’il s’agissait de seulement tirer sur des cibles.
© Justayne
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 25/06/2018
›› Commérages : 31
›› Pseudo : m
›› Célébrité : Brandon Flynn
›› Schizophrénie : Elio la ptite boule de nerf.

Re: Pris sur le fait (Théo) ✻ ( Jeu 2 Aoû - 15:38 )


Pris sur le fait
Axel West & Theodore Corydalis


Ouais en fait parler de mon père qui s'amuse à me tirer dessus pour me faire peur j'avoue que c'était peut être pas la meilleure idée que j'ai eu ce matin. Théo semblait se contenir d'exploser. En fait quand Théo est là vaut mieux que je parle de mon père tout simplement. Du coup je me mis à flipper encore plus à propos de la prochaine fois qu'ils se verraient tout les deux. J'espérais que les deux hommes sauraient se tenir mais connaissant mon père c'est foutu d'avance. Et si Théo ne se contrôlait pas ça serait encore pire. Bon heureusement c'était pas pour tout de suite, du moins j'espère. Si ça se trouve mon père ne rentrerait pas avant demain, ça lui arrive parfois de faire ça et de disparaître pendant un jour ou deux. La différence c'est que lui on lui dit rien alors que moi si je disparaissais sans prévenir j'me faisais dégommer en rentrant. Mais pour autant je ne rajoutais rien concernant mon père, je ne voulais pas mette le feu aux poudres. Et en ce qui concerne le flingue et la proposition de Théo j'étais pas bien sûr que ça soit une bonne idée, j'étais tellement maladroit que c'était déjà criminel en soi de me laisser un flingue. Théo commença par m'interdire de toucher une arme si j'en avais pas besoin pour me défendre. Pourtant il semblait décidé à m'apprendre à me servir de ce machin. Malgré tout le bordel administratif que je ne comprenais pas du tout bien que cela semblait simple aux yeux de Théo, ce dernier me proposa d'aller au stand de tir si j'étais prêt.

-Bah... je sais pas... j'ai pas de tenue spéciale à avoir pour y aller si? Parce que du coup sinon j'suis prêt. On a plus qu'à y aller.

J'étais content de faire une petite sortie avec Théo, au moins j'avais l'impression d'être un gamin normal qui traîne avec un ami ou quelqu'un qu'il apprécie beaucoup. Un jeune qui a des amis, qui s'amuse et qui découvre le monde, pas juste le petit drogué obligé de vendre son cul pour avoir sa dose. Je regardais le pistolet dans les mains de Théo, ce truc là me foutait la trouille. Il signifiait la terreur que mon père avait fait planer sur moi toutes ces années. Et même en voyant Théo avec j'étais pas tranquille même si je savais qu'il ne me ferait jamais rien. D'ailleurs j'aimais pas trop le voir avec. Du coup j'avais une image de lui qui collait pas avec celle que j'avais de lui habituellement. Je le laissais prendre ses affaires pour partir puis quitta l'appartement toujours à ses côtés.

-Dit Théo? Quand... quand tu étais dans l'armée ça t'es arrivé de... de tuer des gens? C'est comment? ça fait quoi de tirer sur quelqu'un et de se dire qu'il va surement mourir.

J'étais curieux, je sais que contrairement à ce que Théo pensait mon père ne s'était pas servi qu'une seule fois de son flingue pour me tirer dessus. Il avait eu des soucis par le passé et il avait réglé ça à coup de coup de feu. Et je savais qu'il avait tué plusieurs personnes. Ou du moins il s'en était déjà vanté plusieurs fois devant moi pour s'amuser à me foutre la trouille.

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/07/2018
›› Commérages : 38
›› Pseudo : HarengSéduisant
›› Célébrité : Ricky Whittle
›› Schizophrénie : Maximus

Re: Pris sur le fait (Théo) ✻ ( Dim 5 Aoû - 18:15 )



pris sur le fait Axel & Theodore Je regardai Axel de haut en bas pour juger sa tenue actuelle. Il était habillé le plus simplement du monde, avec des vêtements un peu trop grand pour lui qui donnaient l’impression qu’il les avait volé à un éventuel grand-frère. C’était mignon… Bref, ce n’était pas pour ça que je vérifiais de base. C’était juste pour m’assurer qu’on pouvait aller au stand de tir. Concrètement, il pourrait y aller n’importe comment. Il n’y avait pas de tenue spéciale à aborder pour y aller. A la limite, il valait mieux porter quelque chose dans lequel on était à l’aise. Mais j’imagine que ce n’était pas Axel qui allait me mettre des robes ultra serrés et des talons aiguilles.

- Non, t’inquiète, il y aura des protections à mettre, mais ils ont tout sur place.

Heureusement qu’ils avaient l’équipement adéquat là bas, c’était un peu leur job aussi. Bref, nous ne perdîmes pas plus de temps pour quitter mon appartement et monter en voiture. Ce n’était pas très loin, mais il y avait un petit bout quand même alors autant prendre la voiture. Ce serait bien plus rapide aussi. Puis quelque chose me disait qu’on allait être crevé en rentrant, que ça allait être une journée riche en émotions. Ouais, je me préparais mentalement pour la catastrophe à venir. J’allais sans doute regretter, mais quelque part, j’étais content de partager quelque chose avec Axel aujourd’hui.

Axel me sortit de mes pensées alors qu’on venait à peine de partir. Je me demandais soudainement si ce gosse était bête ou juste trop curieux. Je préférai partir sur la deuxième option, je crois qu’il aurait préféré aussi. Il savait ce que c’était que l’armée non ? Il savait qu’on était pas juste un groupe qui s’amusait à parader en uniforme les jours fériés hein ? Et qu’on était pas le club med non plus. C’était Axel, je pense qu’il ne voulait pas jouer les imbéciles. Non vraiment, il était juste curieux et maladroit, autant dans ses gestes que ses paroles apparemment. Cependant, je n’étais pas forcément fier de cette question et je n’avais pas très envie d’y répondre non plus. Mais autant que les choses soient claires dès à présent.

- Ouais, ça m’est arrivé. Et c’est bien moins badass et facile que ce qu’on voit dans les films. Tout ce que je peux te dire, c’est que t’as pas envie d’avoir à faire ça un jour.

Pour le coup, c’était une réponse assez expéditive. La seule raison pour laquelle j’avais tué ces gens, c’était parce que je m’étais convaincu que c’était la bonne chose à faire, que je faisais ça pour mon pays, pour en protéger ses habitants et protéger également mes camarades. Cependant, sur le terrain, c’était jamais évident, il arrivait aussi que des balles se perdent et touchent des innocents. Des dommages collatéraux, certains diront. Mais que ce soit volontaire ou non, tuer une personne, qu’elle soit innocente ou non, ce n’était pas rien et ça marquait à vie.

- Mais tu verras, c’est sympa de tirer. Puis si c’est juste pour blesser quelqu’un, pourquoi pas. Ca lui servira de leçon.

C’était un peu bâtard de raisonner comme ça, j’en avais bien conscience. Surtout que se prendre une balle, ça faisait un mal de chien et je savais de quoi je parlais. Mais qui a dit que j’étais un ange ? Est-ce que j’avais une gueule à être un ange, hein ? Bref, heureusement, on était déjà arrivé et je n’eus pas à argumenter davantage. Je me contentais de descendre de voiture avec Axel. Je discutai un peu avec les types présents qui me connaissaient bien et nous partîmes nous équiper.

- T’as l’air stressé, détend-toi, il y a pas de raison que ça se passe mal.

Sincèrement, c’était tellement sécurisé ici, qu’il n’y avait rien à craindre. Puis au pire, j’étais là pour réagir s’il y avait un problème. Axel n’avait pas à s’inquiéter, cependant je sentais bien qu’il était tendu.
© Justayne

Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 25/06/2018
›› Commérages : 31
›› Pseudo : m
›› Célébrité : Brandon Flynn
›› Schizophrénie : Elio la ptite boule de nerf.

Re: Pris sur le fait (Théo) ✻ ( Dim 5 Aoû - 20:01 )


Pris sur le fait
Axel West & Theodore Corydalis


J'étais vraiment pas bien rassuré à l'idée d'apprendre à me servir de ce truc là. Mais je ferais n'importe quoi pour passer du temps avec Théo, et puis il avait raison, ça serait utile pour moi d'apprendre à me défendre. Mais pourquoi pas des arts martiaux ou quelque chose comme ça? C'est vrai quand on y réfléchit c'est ptet moins dangereux pour moi qu'une arme à feu. Et moi j'étais un peu stressé à l'idée de devoir apprendre à tirer sur quelqu'un. Et honnêtement même si j'y arrivais je ne sais pas si j'aurais le courage de le faire si l'occasion se posait, et encore moins si je devais tirer sur mon père. Je sais que c'est ridicule mais au fond même s'il me terrifiait je ne me voyais pas lui faire de mal, après tout c'est mon père et au fond je l'aimais quand même un peu. Et le stress ça me fait poser des questions à la con. Bien sûr que je sais qu'à l'armée c'est pas les bisounours et que forcément sur le terrain y'a des morts. Mais je sais pas trop, j'avais besoin de voir Théo en héro fort et courageux. Et je ne sais pas pourquoi mais le fait de savoir que Théo pouvait tuer quelqu'un m'inquiétait un peu, et me faisais me sentir en sécurité. Et la réponse de Théo me laissait entendre qu'il en était pas fier. Pourtant il me vantait les mérites de l'exercice de tir, me disant que c'était assez sympa. Et même que je pourrais m'en servir pour blesser quelqu'un qui n'y reviendra pas à deux fois. J'me doute qu'il pensait surement fortement à mon père ou d'éventuels clients un peu trop insistants. Et puis on peut croiser plein de cinglés dans les rues où je traîne assez souvent. J'eus un léger sourire forcé vers Théo pour seule réponse.

On était déjà arrivé, wow j'avais même pas vu le temps passer. Je sortis de la voiture et vint me flanquer contre Théo, démontrant encore que j'étais pas bien rassuré. Je restais silencieux pendant que Théo saluait les gens qu'il connaissait et moi je laissais mes yeux bleus vagabonder un peu partout dans le bâtiment alors que je suivais Théo jusqu'à l'endroit où nous allions nous équiper. Là bas Théo du remarquer mon mal-être et me dit de me détendre. Je lui fis oui de la tête. J'étais encore trop nerveux pour ouvrir la bouche. M'enfin je laissais Théo m'aider à mettre les équipements de sécurité. Me détendre il est drôle lui, j'ai une trouille bleu des armes et là j'me retrouve avec plein de gens armés autour de moi. Le bruit d'un coup de feu me fit sursauté. Je regardais à droite à gauche pour voir d'où ça venait et instinctivement je me rapprochais un peu de Théo.

-T'es sûr que c'est sécurisé hein on risque pas de se planter et de tirer sur quelqu'un ou un truc du genre hein?

J'étais de bonne volonté, je voulais vraiment essayer même si j'avais la trouille. Je suivis Théo jusqu'à ce qu'on ait une place où tirer. Je savais pas trop comment ça allait se passer alors j'avais surement l'air d'un idiot à le suivre partout comme un petit chien perdu. Mais il valait mieux ça plutôt que de partir en avance et faire une connerie. De toute façon je suis sûr que j'allais en faire, j'suis le roi des conneries de toute façon, même quand je fais pas exprès ça part en couille et je fais n'importe quoi. Mais heureusement Théo était là pour m'aider et me canaliser. Et histoire de me rassurer je me remis à poser d'avantages de questions, surement des questions cons en plus.

-Du coup ça va se passer comment? Tu vas me montrer comment on fait avant? Et c'est des vraies balles comme les flingues de flic où c'est comme les carabines de la fête foraine?

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/07/2018
›› Commérages : 38
›› Pseudo : HarengSéduisant
›› Célébrité : Ricky Whittle
›› Schizophrénie : Maximus

Re: Pris sur le fait (Théo) ✻ ( Ven 10 Aoû - 16:57 )



pris sur le fait Axel & Theodore Il fallait qu’il prenne un peu confiance en lui le Axel. Il ne pouvait pas continuer de paniquer comme ça toute sa vie pour un rien. Certes, ça le rendait mignon. Mais quelque part, ça devait être saoulant pour lui. Et je me disais que peut-être, apprendre à tirer le mettrai un peu plus en confiance. Ou tout du moins, je pourrais lui prouver qu’il n’est pas un total incapable et puisse faire quelque chose de ses dix doigts. Et aussi lui prouver que si lui et tout son entourage avait perdu espoir en lui et ne le pensait pas capable de quoique ce soit, ce n’était pas mon cas et je n’arrêterai jamais d’essayer de lui prouver.

Etant donné qu’Axel paniquait, je me disais que lui mettre le maximum de protection serait sans doute préférable. A savoir le gilet pare-balles, les lunettes de protection et aussi le casque pour le bruit. Mais en soit, seul les deux derniers étaient obligatoire.

- Alors à moins que tu n’arrive à tirer à l’envers avec ton arme, il n’y a aucun risque. Enfile tout ça. Au moins tu seras sûr que même si une balle… Je sais pas ricoche par malheur, tu seras protégé, ok ?

Je lui adressais un petit sourire et le regardais s’équiper. Le gilet était un peu grand pour lui, c’était amusant, il ressemblait à un gamin avec un gilet de sauvetage. Mais il n’y avait pas plus petit à vrai dire. En général, c’était plus des types de mon gabarit qui venaient à ce stand de tir et on s’embarrassait pas trop avec les gilets, parce qu’on savait ce qu’on faisait. Mais j’avais quand même le droit à mes lunettes et mon casque. Une fois tous les deux parés, nous pûmes passer à l’étape suivante.

Notre stand était déjà près et la salle était vide. Il n’y avait que nous deux, des armes de prête sur une table et des cibles à l’autre bout de la salle. Sans hésiter de m’approchai d’une des deux tables et pris une arme, j’invitais d’un geste de la tête Axel à faire de même.

- Alors… Je crois que le mieux, c’est que je te fasse un démonstration avant non ?

Peut-être que cela le rassurerait un peu de voir qu’il n’y avait pas de risque que la balle se retrouve dans notre direction. Et aussi parce que j’avais un peu envie de me vanter. Je me mis en place pointa mon pistolet vers la cible et tira plusieurs fois. Pour un type sensé être rouillé, je me débrouillai bien je trouve. Bon et ok, j’étais pas si rouillé que ça en réalité…

- Ca va aller Axel ? Si tu le sens trop mal, je te force à rien…

C’est vrai que je m’étais peut-être un peu emballé rapidement avec cette histoire de tir. Ce n’était pas parce que j’adorais ça qu’Axel apprécierait aussi et que forcément, ça serait un bon exercice pour lui. Je voulais juste pas qu’il croit que je le forçais à quoique ce soit, qu’il soit obligé de tirer pour que je l’accepte, ou une autre connerie du genre. J’aimais pas ce gosse pour ce qu’il savait ou ne savait pas faire. Je l’aimais juste parce qu’il était… et bien… il était lui quoi.
© Justayne
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 25/06/2018
›› Commérages : 31
›› Pseudo : m
›› Célébrité : Brandon Flynn
›› Schizophrénie : Elio la ptite boule de nerf.

Re: Pris sur le fait (Théo) ✻ ( Ven 10 Aoû - 18:11 )


Pris sur le fait
Axel West & Theodore Corydalis


J'étais clairement pas dans mon élément et j'avais surtout l'impression d'être un enfant perdu au milieu de tout ces gars qui semblaient clairement ce qu'ils faisaient. J'en aperçu d'ailleurs certains me regarder en se moquant quand Théo m'enfilait le gilet pare balle. J'aurais pu dire quelque chose mais j'étais trop concentré par ce que me disait Théo pour réagir, je lui répondis d'un signe de tête et mis ensuite les lunettes et le casque anti-bruit sur ma tête puis suivit Théo jusqu'à la salle du stand de tir. Elle était grande et vide, on était tout seul, tant mieux au moins j'aurais un peu moins la trouille de faire une connerie devant tout le monde. Je m'approchais de la table où se trouvait déjà deux de ces instruments de mort là. Théo en prit une aussi simplement que je prend des cookies dans la boite à biscuit chez moi et m'invita à en faire de même. Je frémis en prenant mon arme. Et regardais Théo me faire une petite démonstration. Le premier tir me fit sursauté. Le second un peu moins, et pour les suivants j'étais plus occupé à admirer le beau néo-zélandais faire ce qu'il semblait adorer. Il était tellement sexy comme ça, à chacun de ses tirs je pouvais voir les muscles de ses bras se tendre, je pouvais voir dans son regard la concentration et la détermination qu'il mettait dans chacun de ses tirs. Impossible pour moi de ne pas craquer. Mon tour vint ensuite. Mais avant ça Théo me demanda si je me sentais toujours de passer le pas. Il était vraiment attentionné avec moi j'avais pas l'habitude.

-Ouais... ouais ça va... j'vais gérer... ça a pas l'air si compliqué que ça... enfin j'crois...

Je m'avançais pour me préparer. Je pris l'arme entre mes mains et sous les conseils de Théo je retirais la sécurité, je visais et d'un coup j'appuyais sur la gâchette. Enfin pour être honnête entre le "je vise" et le "je tire" y'a eu un "j'ai fermé les yeux" du coup je sais même pas où j'ai tiré et j'ai même pas vu où la balle s'était fiché. Du coup hormis me péter le nez avec le recul de l'arme j'ai pas fais grand chose. Et j'étais un peu déçu d'avoir merdé mon premier tir. Mais ça m'a surprit, la détonation, le recul, bref je m'attendais pas à ça et pour pas arranger les choses en plus je tremblais comme une feuille. Je tentais un second tir mais il se solda par le même échec cuisant. Décidément j'étais vraiment nul. Je me retournais vers Théo l'air un peu embêté.

-Bah... finalement c'est plus difficile que ce que je pensais. J'arrive même pas à toucher la cible. Et ça me fait mal aux mains quand je tire, tu sais pourquoi?

Je savais pas trop comment je m'en sortais alors le mieux c'était bien sûr de demander l'aide de l'habitué. Théo vint alors se placer vers moi pour m'aider à me positionner correctement. D'un coup je me sentais déjà plus sûr de moi. Je me laissais faire comme une petite figurine articuler aux mains du Néo-Zélandais jusqu'à ce qu'il me dise que j'étais placé correctement. J'écoutais attentivement tout ce qu'il me disait, je l'observais lorsqu'il me montrait les gestes à suivre et la technique à suivre. Quand tout semblait parfait, ou presque, j'appuyais une nouvelle fois sur la gâchette. Cette fois ci une marque noire apparu dans un coin de la cible. J'avais réussi à la toucher, bon j'étais encore extrêmement loin du centre mais cette fois au moins j'avais touché la feuille. Un sourire se dessina instantanément sur mon visage et je sautais sur moi même comme un gosse qui venait de marquer son premier but au foot.

-J'ai réussi j'ai réussi!!! T'as vu j'y suis arrivé! J'ai tiré et POUF j'ai touché la cible.

Bon j'avais encore beaucoup de progrès à faire mais j'étais content, pour la première fois de ma vie depuis bien longtemps j'étais fier d'avoir réussi à peut près quelque chose. Spontanément et toujours l'arme à la main, je vins me retrouver dans les bras de Théo. Depuis hier soir où il s'était interposé pour que je ne me fasse pas baiser par ce vieux machin il s'était occupé de moi. J'avais l'impression de me retrouver à nouveau à l'époque où on était plus jeune et où déjà à l'époque il traînait un peu avec moi. Il avait toujours été adorable avec moi. Pas étonnant que je me sentais si bien avec lui.

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 02/07/2018
›› Commérages : 38
›› Pseudo : HarengSéduisant
›› Célébrité : Ricky Whittle
›› Schizophrénie : Maximus

Re: Pris sur le fait (Théo) ✻ ( Mar 14 Aoû - 22:10 )



pris sur le fait Axel & Theodore J’avais confiance en Axel. S’il me disait que ça allait aller, alors on était bon. Je ne me méfiais pas du tout. Sûrement parce que j’avais l’habitude de cet endroit et de cet exercice. Je me disais qu’Axel avait vu comment j’avais fait, il avait sans doute bien retenu l’exemple et pourrait reproduire facilement ce qu’il avait vu. Sincèrement, je ne trouvais pas ça compliqué de tirer. Mais j’oubliais peut-être que certaines choses pouvait surprendre au début, quand on est pas habitué. Comme le recul de l’arme par exemple. Premier tir : Axel se prit l’arme dans le nez. Et c’était mal, mais sur le coup, je ne pu m’empêcher de rire. Je me repris rapidement, parce que je ne voulais pas que le gamin soit vexé et c’était un peu de ma faute aussi, j’aurais pu… j’aurais dû le mettre en garde.

Je m’attendais à ce qu’Axel râle ou quelque chose comme ça, mais il relativisa pas mal. Il était étonnant ce gosse, vraiment. Je souris, j’étais content de pouvoir lui apprendre un truc, ça n’aurait pas été drôle s’il avait réussi du premier coup. Je m’approchai de lui.

- C’était pas mal pour un premier tir. J’aurais peut-être dû te prévenir pour le recul, désolé… Pas trop mal au nez ?

Au moins il ne saignait pas, mais rien ne disait qu’il n’allait pas avoir un beau bleu en sortant.

- En fait ouais, c’est normal, tes mains son mal placée et tes pieds aussi… Attend…

Je ne me privais pas pour attraper les membres du gamin et lui modifier sa position. En même temps, je lui donnais quelques conseil, je me mis notamment derrière lui, mes mains sur les siennes pour corriger leur position et lui dire à l’oreille.

- Pour viser, garde tes deux yeux ouvert, droit devant, tu ne lâche pas ta cible du regard.

Après ça, je le lâchai et m’éloignai doucement. Maintenant c’était à lui de jouer. J’étais un peu stressé à vrai dire. Mais pas dans le mauvais sens. J’avais juste envie qu’il réussisse. Axel pressa la détente et toucha la cible. J’affichai un grand sourire et commençai à applaudir. Le gamin était super fier de lui, il n’en revenait pas. Sur cet élan de joie, il sauta dans mes bras, toujours son arme à la main. Je le rattrapais en riant avant de prendre son poignet et de lui enlever son arme.

- hop hop hop ! Doucement avec ça soldat ! J’ai pas envie que tu fasses de moi une passoire non plus !

Je repris donc l’arme, la posa sur la table et pris un instant pour serrer Axel dans mes bras. Tu ne devrais pas apprécier autant ce genre de moment Theodore, tu le sais. Mais putain, je ne pouvais pas m’en empêcher, j’adorais voir ce gosse heureux.

- Je suis fier de toi, tu vois que t’es capable de quelque chose !

Contrairement à ce que son père pourrait lui dire. Je fini par lâcher Axel et lui proposait d’y retourner. Ainsi, je me mis sur une cible à côté et nous tirâmes quelques minutes avant d’être à court de munitions. Après une petite discussion avec le propriétaire des lieux, il nous remis nos cibles percées, un peu comme un trophée et en sortant du stand, je souris à Axel :

- Alors ? T’en a pensé quoi de ces tirs ? Moins peur des armes maintenant ?

Ce n’était pas de la magie non plus, je savais qu’Axel n’allait pas reprendre confiance en lui aussi vite. Mais j’espérais au moins entendre qu’on avait fait un premier pas.
© Justayne
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 25/06/2018
›› Commérages : 31
›› Pseudo : m
›› Célébrité : Brandon Flynn
›› Schizophrénie : Elio la ptite boule de nerf.

Re: Pris sur le fait (Théo) ✻ ( Hier à 21:14 )


Pris sur le fait
Axel West & Theodore Corydalis



J'étais tellement content d'avoir réussi mon coup que j'en avais oublié que j'avais encore mon arme à la main. Quel con, un coup aurait pu partir et blesser quelqu'un, Théo surtout vu qu'on était que tout les deux. Je me sentis bien con lorsqu'il me désarma pour poser le flingue sur la table. Mais il ne dit rien de désobligeant et me serra même contre lui. Je fermais les yeux, appréciant son contact. C'était si bon d'avoir un contact aussi doux avec quelqu'un, j'en avais pas l'habitude et même avec Théo qui était pas trop du genre à démontrer ses sentiments. Contrairement à moi. Je finis par me retirer de son étreinte, un peu à contre coeur faut l'avouer, alors qu'il me relâchait. Il disait être fier de moi, et moi je ne pouvais pas rêver mieux. Et l'instant d'après nous étions tout les deux côte à côte à tirer sur nos cible respectives. Bon j'étais pas encore devenu un sniper né et je tremblais toujours autant au moment de m’apprêter à tirer. Et je n'hésitais pas à redemander à Théo de corriger ma position quand je galérais. J'avais tellement aimé la première fois. Quand j'ai sentis son corps ferme et musclé dans mon dos se coller contre moi et ses mains solides prendre les miennes pour modifier leur placement. J'en avais frissonné sur l'instant. Et j'avais envie de ressentir ça une nouvelle fois.

Au final j'avais pas été si ridicule que ça sur le stand. J'avais même réussi à toucher la cible quelques fois. Mais pas juste toucher le papier hein taper dedans la cible en vrai, j'ai même été une fois pas loin du centre mais je crois que c'est un coup de chance. Théo lui s'en sortait nettement mieux que moi mais vu son passé j'en étais pas étonné. Quand nos deux chargeurs furent vidés complètement j'eus quand même un certain soulagement. J'avais beau m'être pas mal démerdé j'étais toujours pas très à l'aise avec une arme entre les mains. D'ailleurs j'étais encore un peu tremblant et un peu angoissé quand même quand je quittais le stand avec Théo pour aller quitter nos équipements. Là le gérant nous retrouva et nous offrit nos cible en souvenir. Je trouvais ça assez cool et j'étais assez fier de mes tirs en fait. Mais juste avant de partir j'abandonnais le néo-zélandais pour aller un coup dans les toilettes sous prétexte que j'avais envie de me rafraîchir le visage pour me détendre un peu. En fait je me sentais un peu faible après tout ça et j'avais besoin de me calmer un peu les nerfs. J'étais encore un peu tremblant, l'adrénaline surement. Mais la vérité c'est que j'avais envie de quelque chose. Et ce quelque chose je l'avais dans ma poche. Le petit sachet de cocaïne piqué à ma mère que j'avais pris dans le sac avant de quitter l'appartement de Théo. Pourquoi? Je sais pas, peut être que je me disais que j'allais surement avoir envie d'en prendre. J'ouvris le sachet et commença à regarder la poudre. Je marmonnais pour moi tout seul.

-Allez... Juste un peu... ça peut pas faire de mal si j'en prend pas beaucoup...

Et finalement mes envies eurent raison de moi. Je mis un peu de poudre sur mon pouce et la sniffa d'un seul coup. Je m'essuyais le nez d'un revers de poignet puis rangea le sac dans ma poche de jean avant de retrouver Théo. Je me sentais déjà mieux, je ne tremblais plus, et je me sentais assez fort pour affronter tout et n'importe quoi. J'étais aussi plus sociable d'un coup et j'allais même jusqu'à plaisanter avec le propriétaire des lieux quand il discuta avec nous juste avant qu'on parte. Une fois dehors Théo me demandais ce que j'avais pensé de tout ça. Je lui souris. Mes yeux pétillants d'amusements.

-C'était cool, bon c'est pas encore ça mon gout pour les armes mais quand même. Bon par contre j'te promets pas encore que je tirerais sur quelqu'un si je venais à me faire attaquer. Et c'est hors de question que j'me balade avec un truc comme ça sur moi.

De toute façon je suis pas sûr que Théo me laisse me balader impunément avec l'arme de mon père même pour ma sécurité. D'ailleurs quand on y pense j'suis pas sûr que je sois plus en sécurité armé, surtout si c'est moi qui manie mon arme. J'ai pu montrer que parfois j'arriver à toucher une cible mais ça tenait encore de la chance du débutant. M'enfin j'avais blessé personne c'était déjà pas mal. Je rejoins la voiture de Théo comme un gamin enjoué. Bon j'avoue j'étais peut être un poil excité maintenant entre l'adrénaline et la coke. J'espérais juste que Théo le remarque pas où qu'il mette ça sur mon envie de faire de nouvelles expériences.

-Bon maintenant on va où? Il est pas bien tard on peut encore faire plein de trucs.

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞

Re: Pris sur le fait (Théo) ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

Pris sur le fait (Théo)

SCREW DESTINY :: the city of cap harbor :: Silverlake Bar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Aller à la page : Précédent  1, 2 ( )



Outils de modération