let's have fun ✻ silvia

 :: cap harbor is my home :: Southport Road :: The Bronze
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 11/09/2017
›› Commérages : 241
›› Pseudo : silver ✻ cindy
›› Célébrité : dan perfect stevens
›› Schizophrénie : Aurora Callahan (Jenna-Louise Coleman) ✻ Maximilian Adenauer (Mats Hummels) ✻ Julian Finch (Jake McDorman) ✻ Jocelyn-Ahern-Fields (Rachel Bilson) ✻ Javier Rodríguez (Charlie Cox) ✻ Nicholas O'Brian (Dan Jeannotte).

let's have fun ✻ silvia ✻ ( Lun 9 Juil - 11:07 )


Silvia & Evan

my philosophy is : if you can't have fun, there's no sense in doing it.



La vie d'Evan avait considérablement changée depuis l'arrivée de William dans sa vie. Déjà, il était un tonton complètement gâteau. Ensuite, il devait avouer qu'être réveillé la nuit par les pleurs d'un bébé, c'était particulier. Surtout que ce n'était pas son bébé. Mais Evan était heureux pour sa sœur et forcément, il le lui rendait bien. Il essayait de l'aider autant qu'il le pouvait. Il avait toujours son travail et d'ailleurs, Evan travaillait encore plus désormais, pour pouvoir rentrer le soir et laisser son travail au bureau, sans ramener des dossiers à la maison. D'ailleurs, il était l'heure de partir et il y allait un peu à contrecœur tous les matins. Il était déjà très attaché à ce petit être et à vrai dire, quand sa sœur s'installerait à nouveau dans son propre appartement, ce serait compliqué pour lui tant son appartement allait lui sembler vide. « Sois sage avec ta maman », fit-il en jouant avec le petit pied du nouveau né et en faisant des bisous sur son petit ventre. Il embrassa la tempe de Joan et quitta l'appartement, les laissant seuls tous les deux. Si ses traits étaient tirés par la fatigue, Evan devait bien avouer qu'il était beaucoup plus épanoui depuis qu'il y avait autre chose dans sa vie que simplement le travail. Oh, on n'allait pas se mentir, le travail occupait toujours une place très importante dans sa vie. Mais il avait fini par comprendre ce qu'on lui expliquait depuis tant d'années. Le travail n'était qu'une partie de sa vie. Ça n'empêchait pas qu'Evan s'était pointé très tôt au travail, comme à son habitude. Son bureau était toujours en travaux et il avait hâte que ce soit terminé. Entre l'odeur de peinture fraîche et le bruit, c'était franchement compliqué de se concentrer dans ces conditions. Alors le jeune homme avait migré dans son ancien bureau, en attendant que les travaux se terminent. Il avait passé une bonne partie de la journée à plancher sur un discours et franchement, il n'était pas satisfait de ce qu'il avait pondu. Alors il avait recommencé à plusieurs reprises, jusqu'à ce qu'il soit satisfait. Quand il regarda la montre, il était déjà tard. « Merde », pesta-t-il. Il était à la bourre. A la bourre pour quoi vous me direz. Eh bien le jeune homme avait accepté de sortir avec Silvia, son amie d'enfance ce soir. Ils se connaissaient depuis longtemps maintenant, elle devait avoir l'habitude de le savoir tout le temps en retard. C'était devenu une habitude pour le jeune homme. Heureusement qu'il était plus organisé dans son travail et dans ses rendez-vous professionnels. Enfin, le truc, c'était que bien souvent, c'était sa vie professionnelle qui empiétait sur sa vie privée. Enfin, passons. Le jeune homme enregistra son travail et quitta son bureau assez rapidement. Il n'y avait déjà plus personne au bureau, ce qui en soit n'était pas surprenant. S'il ne traînait pas, il aurait le temps de grignoter quelque chose et de se changer. En même temps, il se voyait mal se pointer dans un bar avec son costard. Il rentra donc chez lui, sans trop respecter les limitations de vitesse. C'était une chance qu'il n'y ait pas eu de policiers sur le chemin d'ailleurs. A peine rentré, il prit tout juste le temps de saluer sa sœur avant de filer sous la douche et troqua ensuite son costard contre une tenue plus confortable. Pour être sincère, Evan se réjouissait de cette soirée à venir. Déjà parce qu'il avait hâte de voir Silvia, puis parce que ça lui changerait les idées de sortir. Ces derniers temps, tout ce qu'il faisait, c'était travailler et s'occuper de son neveu, comme si c'était lui son père. Ça ne le dérangeait pas, mais il avait besoin de penser à autre chose. Et si au passage il pouvait pécho une jolie demoiselle ce serait carrément un bonus. Pour l'heure, il réchauffa un morceau de pizza qu'il avala rapidement et il était déjà l'heure de partir. Bon, comme toujours, il était en retard, mais était-ce franchement une utilité de le préciser ? Parfois ses amis étaient tellement exaspérés qu'ils lui donnaient une fausse heure de rendez-vous pour être certain qu'il arriverait à l'heure. Ce n'était pas de sa faute, il y avait un décalage horaire entre lui et les autres. Le jeune homme reprit sa voiture, pour conduire jusqu'au bar. S'il avait eu l'intention d'y aller à pieds au cas où il buvait trop, il ne pouvait pas se permettre d'être encore plus à la bourre. Il se gara donc devant le bar et sans surprise, il trouva Silvia en train de l'attendre. « Coucou Silou », s'exclama-t-il en s'approchant d'elle. Comme d'habitude, elle était belle comme un cœur. Le jeune homme lui adressa un sourire. « Excuse-moi je suis en retard », fit-il. Enfin, comme d'habitude en fait, ça ne changeait pas. Il aurait pu se faire tatouer cette phrase sur le front pour gagner du temps, ça lui aurait évité de passer son temps à la répéter. « Je ne t'ai pas fais attendre trop longtemps j'espère ? », demanda-t-il. En même temps, si elle le connaissait suffisamment bien, elle était venue un peu plus tard, pour ne pas attendre trop longtemps. Un jour, il s'achèterait une montre. Enfin le pire c'est qu'il en portait une hors de prix au travail. « Comment tu vas Silou ? », demanda-t-il en se penchant vers elle pour embrasser sa tempe. Maintenant, la soirée pouvait commencer. Il interpella le barman pour lui commander un verre de whisky sec.



BROKEN LOVE
All I want is nothing more to hear you knocking at my door. 'Cause if I could see your face once more I could die as a happy man I'm sure. When you said your last goodbye I died a little bit inside. I lay in tears in bed all night alone without you by my side.
Revenir en haut Aller en bas

let's have fun ✻ silvia

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Southport Road :: The Bronze
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération