JOAN ✻ only human after all

 :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 19/01/2018
›› Commérages : 84
›› Pseudo : HARLEEN. / Marion
›› Célébrité : Luke (cutie pie) Evans
›› Schizophrénie : arya cohen (m. robbie), darcy o'faolain (e. clarke), adrian dawkins (j. allen white), carter rashmi (nett), bird roth-spiegelman (l. collins), anya arsenault (e.rossum), lola fitzsimmons (e. watson)

JOAN ✻ only human after all ✻ ( Mer 11 Juil - 13:22 )

❝ only human after all
Jojo & Markus


« Vous avez besoin d'aide monsieur ? » Demande une demoiselle alors que Markus se balade dans le rayon layette, un œil sur son téléphone pour vérifier le sexe de l'enfant et un œil sur l'impressionnant étalage d'habits qui se dresse devant lui. Qu'est-ce qu'il faut prendre à un enfant qui vient de naître ? Est-ce qu'on fait un cadeau à la maman aussi ? Bien évidemment qu'il va offrir un cadeau à Joan, il doit passer au fleuriste pour chercher le bouquet de fleurs qu'a commandé son assistante. En espérant qu'elle l'ait vraiment commandé parce que sinon il risquerait de la virer avec toutes ses fautes, elle devrait déjà avoir claqué la porte, mais il se retient parce qu'il a bien besoin d'elle et il sait qu'il ne trouvera sûrement pas mieux tout de suite, et il a besoin d'une assistante alors il prend son mal en patience, peut-être qu'elle s'améliorera. Quoique. « Non merci. » Et la demoiselle fait demi-tour à cause de son ton un peu condescendant, il démontre bien qu'il n'aime personne, ou du moins qu'il aime qu'un petit groupe de personne. Et il attrape des habits, une petite paire de chaussure pour un garçon et un coffret de peluche. Il voit aussi un atelier de personnalisation de sac et il demande à ce qu'il soit personnalisé rapidement, en attendant que le sac soit prêt, il passe se chercher un café et il récupère le sac avant de tout faire emballé, et il se décide à passer chez le fleuriste, ses lunettes sur le nez, il donne son nom, balance nonchalament un billet sur le comptoir de la fleuriste avant de prendre le chemin de chez Joan. Cela faisait un petit moment qu'il ne l'avait pas vu en même temps, il n'avait pas franchement le temps de passer. Et puis, peut-être qu'il avait peur de croiser son ex-femme, et ça, c'était la pire des choses qui pourrait arriver. Il râlait dans la voiture, les gens qui ne mettent pas leur clignotants, ceux qui doublent comme des cons, il fallait vraiment que les gens se calment parce qu'il n'avait pas envie de devoir frapper quelqu'un. Ou alors il devrait se venger en virant quelqu'un. Et on dirait que ce serait un patron tyrannique. Évidemment, toujours passer pour le connard. Quand il arrive finalement chez Joan, il se gare devant la maison et il sonne les paquets dans les mains, c'est le frère de Joan qui lui ouvre, et Markus se présente, il entend des voix qui s'élèvent du salon et il reconnaît la voix de son ex-femme. Evidemment. Ca devait sûrement se passer comme ça. Il lève les yeux au ciel agacé avant de se diriger jusque le salon « Bonjour Joan. » Il prend son ami dans ses bras après avoir déposé les cadeaux sur la petite table du salon et il se tourne vers Meghan « Meghan. » Son ex-femme le regarde et il lui sourit, sourire en coin de connard. « Je vais y aller Joan, on se voit plus tard. » Il a envie de lui dire qu'elle a raison de partir, mais il préfère ne rien dire parce qu'il deviendrait méchant. Heureusement pour eux qu'ils n'ont pas eu d'enfants, qu'est-ce que ça aurait été un divorce avant un enfant ? Mais toute leur histoire a volé en éclats à cause de cette suspicion de grossesse. Alors bon. Quand la porte claque, Markus reprend de sa confiance et il tend les paquets à son amie « Tiens, d'abord les fleurs. » il lui tend le bouquet en souriant et puis, il lui tend les paquets « Et ça c'est pour William. » Il fallait dire qu'il avait peut-être un peu abusé et que sa carte bancaire avait peut-être un peu fumé mais si ces pronostics de la coupe du monde étaient bons, il allait certainement gagné le double de ce qu'il avait dépensé pour le petit, donc ce n'était pas un souci « La naissance du petit te va merveilleusement bien. « Comment ça va avec Paul ? » Ce n'était peut-être pas la question à poser, mais de toutes façons, il fallait bien qu'il meuble la conversation s'il ne voulait pas qu'elle lui parle de son ex-femme. Ce qu'elle allait faire, parce qu'il la connait la brune, parce qu'il sait qu'elle défendra Meghan, parce qu'il sait qu'il n'a aucune chance de sortir entier de cette visite.

©️ MADE BY LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 09/07/2017
›› Commérages : 1106
›› Pseudo : endlessly epic
›› Célébrité : Italia Ricci
›› Schizophrénie : Asher James (Taron Egerton) ✩ Eliza Nelson-Riley (Natalie Portman) ✩ James Campbell (Chris Hemsworth) ✩ Calie Washington (Crystal Reed)

Re: JOAN ✻ only human after all ✻ ( Jeu 26 Juil - 20:42 )


Only human after all
Joan ne compte plus le nombre de visites qu’elle reçoit depuis son accouchement. Tout comme elle ne compte plus les cadeaux qu’on lui offre. Jamais elle n’aurait pensé que son fils attirerait autant les foules. Non pas que ce soit une mauvaise chose, bien au contraire. La brunette est à la fois ravie et fière de pouvoir présenter le petit William à sa famille ainsi qu’à ses amis. Incapable d’être objective, elle considère que son bébé est la septième merveille du monde. Il est beau, il est souriant, et il dort (presque) tout le temps. Un véritable ange tombé du ciel. Aussi petit soit-il, il est également très doué pour arracher un sourire aux personnes qui viennent le voir. C’est comme s’il propageait la bonne humeur autour de lui, de façon instantanée. Et puis dans ces certains cas, il motive certains couples à vouloir un enfant. Joan, elle aime cet état d’esprit. Même si les bébés demandent beaucoup de temps et d’énergie, ils distribuent du bonheur à volonté – parce qu’ils en sont probablement la source, c’est la théorie de Joan. Le seul point négatif à toute cette affaire, c’est qu’elle n’a pas vraiment le temps de se reposer. Ses journées sont mouvementées, bien plus qu’une journée classique de travail pour elle. Lorsqu’elle voudrait faire une sieste, il y a toujours quelqu’un pour l’en empêcher. Parfois, c’est William qui lui fait comprendre qu’il veut un peu d’attention. Mais la plupart du temps, ce sont des curieux venus voir à quoi ressemble son fils. À chaque fois qu’elle pose son royal fessier sur le canapé, la sonnette retentit. C’est automatique. À croire que le canapé est lui-même relié à la sonnette. On notera que sous le coup de la fatigue, Joan s’est entêtée à retirer tous les coussins du canapé pour vérifier qu’aucun mécanisme suspect n’avait été installé. Ici, on insiste sur le mot fatigue.

Le plaisir d’avoir de la compagnie prend cependant le dessus. Dès qu’elle ouvre la porte, Joan oublie sa fatigue et se transforme en un véritable rayon de soleil. C’est à peine si elle ne prendrait pas ses invités par le bras pour les entraîner à l’intérieur de la maison. Et elle ne s’arrête pas de parler, Joan. Elle est tellement heureuse qu’elle ne peut s’empêcher d’en faire profiter le monde. Meghan, sa visite du jour, lui fait d’ailleurs la remarque. La maternité la fait resplendir. « Et toi, tu en es où ? » Demande Joan, pour ne pas que la conversation soit uniquement centrée sur elle et William. Sa question n’est pas totalement innocente, elle trahit sa curiosité. Aux dernières nouvelles, Meghan est toujours mariées à un homme qui ne veut plus vraiment d’elle. Du moins, c’est ainsi que Joan comprend la situation. « C’est… Compliqué. » Qu’elle dit, prudente. « Markus n’a-… » Meghan est interrompue par la sonnette. Un instant plus tard, le sujet de la discussion débarque dans le salon. En parlant du loup… Joan a toujours fait en sorte de ne jamais prendre parti, alors elle sourit franchement en voyant Markus arriver. Certes, il est le fameux mari de Meghan, mais il est aussi et surtout son ami. « Oh, Markus ! Je suis contente de te voir ! » Elle est sincère, et ça se voit à l'expression de son visage. Joan comprend que l’après-midi va être mouvementée. Elle se prépare déjà au froid polaire qui va envahir son salon d’une seconde à l’autre. D’ailleurs, Meghan est aussi muette que statique. « Mais t’es fou ! J’ai l’impression que c’est Noël ! » Dit-elle en découvrant les innombrables paquets de Markus. Ça lui fait plaisir, on ne va pas se mentir. Elle apprécie particulièrement le sac, qu’elle occulte sous toutes les coutures. « Merci, Markus. Vraiment. » Pour l’occasion, elle offre une embrassade au brun, puis l’invite à s’installer.

Tandis que Joan est occupée à découvrir le reste des cadeaux, elle espère que Meghan et Markus vont briser la glace. Elle se doute qu’ils ne règleront pas leurs affaires de mariage devant elle, cela dit. Peut-être qu’au moins, ils apprendront à discuter calmement. Sauf qu’en réalité, Joan n’arrive pas à se faire oublier. « Paul ? » Ça la surprend tellement qu’il évoque Paul, qu’elle en oublie le compliment fait en premier lieu. « Il va bien, je suppose ? » Joan, elle ne sait pas quoi dire. « T’as même pas dit bonjour à William ! » Qu’elle fait de façon absolument pas subtile pour changer de sujet. En plus, William, il est dans les bras de Meghan. « Eeet je vous laisse deux secondes, le temps que j’aille mettre ces fleurs dans un vase. Si jamais vous voulez discuter, c’est le moment. Attention, je ne veux que du positif devant mon fils. » Telle une princesse, elle s’empare des fleurs et s’éclipse dans la cuisine. Elle prie pour que cette situation ne se termine pas en bain de sang. Pour le coup, elle compte sur Will afin de détendre l’atmosphère. Si ce bébé est si magique qu’elle le dit, c’est le moment de le prouver.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




    poor (adjective) when you have too much month at the end of your money.
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 19/01/2018
›› Commérages : 84
›› Pseudo : HARLEEN. / Marion
›› Célébrité : Luke (cutie pie) Evans
›› Schizophrénie : arya cohen (m. robbie), darcy o'faolain (e. clarke), adrian dawkins (j. allen white), carter rashmi (nett), bird roth-spiegelman (l. collins), anya arsenault (e.rossum), lola fitzsimmons (e. watson)

Re: JOAN ✻ only human after all ✻ ( Lun 17 Sep - 22:24 )

❝ only human  after all
Jojo & Markus


Markus sait qu'il est con. Il le sait pertinemment et il ne changera plus, il aurait fallu que quelqu'un le fasse changer bien avant cela, mais maintenant qu'il a son entreprise et sa notoriété, il faudra se lever de bonne heure pour qu'il devienne moins con. Meghan avait essayé, mais elle avait échoué. Il avait profondément aimer sa femme, mais ça n'avait pas suffi, ils s'étaient déchirés, puis ils s'étaient séparés, à croire qu'ils n'étaient pas fait pour être ensemble. Ils se sont aimés un temps, n'ont fait qu'un le temps d'une chanson et quand la mélodie s'est terminée, ils se sont séparés. Markus l'a encore en travers de la gorge mais pourtant il l'a compris, il a compris la raison du pourquoi elle est partie, mais il avait eu besoin de faire le deuil de cet enfant à sa façon, en se plongeant dans le travail, il n'aurait pas supporter de voir la détresse de Meghan et ne pas pouvoir l'aider, il n'aurait pas supporter qu'elle fonde en larmes dans ses bras à chaque instant, lui qui ne pleurait jamais, lui qui n'avait presque aucune compassion, il n'avait même pas réussi à en avoir pour sa femme. Pauvre connard qui finira sûrement tout seul comme un con avec seul compagnie sa bouteille de whisky et ses cigarettes. Mais à défaut d'avoir quelqu'un dans son lit le soir, il a ses amis sur qui il peut compter. Comme Joan et Joan vient d'avoir un enfant, alors c'est tout naturellement que l'homme d'affaires se retrouve chez elle après un petit moment d'hésitation. Il se demandait s'il faisait bien, peut-être qu'il aurait dû lui demander s'il pouvait passer, mais il n'a pas osé. Il préfèrait se pointer et voir l'effet de surprise sur les yeux de son amie, plutôt que de la prévenir. Et la réaction de Joan est la meilleure des choses pour le brun, au moins, il sait que ça fait plaisir, il le voit sur son visage et ça lui fait chaud au cœur. « Oh, Markus ! Je suis contente de te voir ! »  Le visage de Markus marqué par l'aigreur s'illumine un peu et arbore un sourire franc et sincère. « Je suis content de te voir aussi ! » prononce t-il en regardant autour de lui et son regard s'attarde sur le visage de Meghan a qui il offre un sourire plus pincé, un simple sourire poli. Il reste à une distance raisonnable de sa femme et reprte son attention sur Joan « Mais t’es fou ! J’ai l’impression que c’est Noël ! » Il fait aller sa main pour lui signifier que ce n'est rien du tout.Après tout elle mérite le meilleur et son fils aussi. Markus aurait fait de même si son enfant était né, alors bon, il reporte ses achats sur William.  « Merci, Markus. Vraiment. » Et il lui rend son embrassade avant de s'installer sur le canapé, ses jambes croisés comme s'il était chez lui, laissant craquer ses doigts et sa nuque avant de regarder le petit bonhomme dans les bras de sa femme, et malheureusement pour lui son corps n'a pas la réaction qu'il espérait, il sent un petit malaise qui le prend, son cœur se serre un peu et il se contente de soupirer. Il a bien besoin d'une cigarette, mais il préfère faire la conversation à Joan, c'est toujours mieux qu'un silence malaisant. « Paul ? » Oui, Paul. Il ne sait pas pourquoi il tente de parler de lui, mais pourtant, il pose la question. Il ne voulait pas parler de Peter puisqu'ils s'étaient séparés et puis, il n'avait pas vraiment envie de remuer le couteau dans la plaie. Il connait la douleur des séparations. « Il va bien, je suppose ? » Il sourit Markus, il ne sait pas quoi dire non plus, il n'aurait pas dû lancer ce sujet de conversation, niveau débilité on repassera « Tout va bien alors. » Et il se lève pour se rapprocher de son amie pour lui déposer une main compatissante sur l'épaule, histoire de rattraper la bourde qu'il vient de faire. « T’as même pas dit bonjour à William ! » Ce qui n'est pas faux, mais il est dans les bras de sa femme et il n'a pas franchement envie de faire le premier pas. Ni même le deuxième, mais il voudrait bien voir le petit. « C'est vrai » répond t-il simplement en regardant sa femme et le petit encore une fois. Putain de ressentiment à la con. Markus il aurait été mieux à faire son patron tyrannique, il n'aurait pas dû rester. « Eeet je vous laisse deux secondes, le temps que j’aille mettre ces fleurs dans un vase. Si jamais vous voulez discuter, c’est le moment. Attention, je ne veux que du positif devant mon fils. » L'homme d'affaire la regarde partir dans la cuisine et il reste stoïque quelques longues secondes avant de se rapprocher de sa femme qui est des plus tendues. Il s'attend à ce qu'elle lui demande de signer les papiers. « Bonjour toi. » dit-il à William qui commence à peine à s'éveiller et il regarde rapidement Meghan qui sourit au petit. Peut-être que ça aurait pu être eux. « Tu veux le prendre ? » demande t-elle, et Markus pose un regard plus long sur elle avec un plus large sourire. « Je veux bien. » C'est maladroit, on dirait deux inconnus, alors que c'est tout sauf ça. Ils se connaissent parfaitement. Et il récupère William qui se tortille un peu dans les bras de Markus avant de se rendormir tandis que le Cubbins le berce un peu. « Tu signeras les papiers un jour ? » lui demande t-elle avec un ton un peu acide, et Markus la fusille du regard « Passe chez moi dans la semaine. Je les laisserais à ma sœur. » répond t-il d'un ton sec parce qu'il ne veut pas se battre. Et Meghan récupère son sac, visiblement vexée et elle file dans la cuisine avant de s'échapper par la porte d'entrée, laissant Markus dans le salon avec le petit qui dort dans ses bras. L'homme d'affaires lève alors les yeux au ciel avant de trouver Joan dans la cuisine « Je n'ai rien dit Joan, j'ai plutôt préféré m'abaisser à sa volonté pour ne pas avoir à me prendre la tête avec elle devant le petit. » se justifie t-il avant de lui demander « Tu veux que je t'aide à faire quelque chose ? »

©️ MADE BY LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞

Re: JOAN ✻ only human after all ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

JOAN ✻ only human after all

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération