ASHER ✻ think of all the luck you got.

 :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 08/09/2015
›› Commérages : 1552
›› Pseudo : HARLEEN. (Marion)
›› Célébrité : Margot -queen- robbie
›› Schizophrénie : adrian dawkins (j. allen white), bird roth-spiegelman (l. collins), anya arsenault (e. rossum), lola fitzsimmons (e. watson), alix westmore (z. kravitz), mina o'cearnaigh (n. dormer)

ASHER ✻ think of all the luck you got. ✻ ( Ven 20 Juil - 1:01 )

❝ think of all the luck you got.
ARYA & ASHER


Arya est aigrie, ça c'est dit. Elle a oublié de mettre du sucre dans son café du matin, Shane est pénible et elle a cassé son talon en allant déjeuner avec Rachel. A croire que la vie a décidé de la rendre plus aigrie qu'elle ne l'était ce matin en se levant et elle a copieusement envie de rentrer se coucher ou tout du moins, de rentrer à la maison, se jeter dans ses couvertures et se mettre en mode burrito comme Anaïs. Ou faire ça, mais chez Eirik, sauf qu'il ne répond pas à ses messages, alors elle ne va certainement pas s'imposer chez lui et puis de toutes façons, Sarah l'a invité à boire un thé à dix-sept heurres, quand elle aura terminé sa journée. Et Arya, voir Sarah ça va peut-être très certainement lui illuminer sa journée. C'était même sûr quand on voit comment elle arrive à faire sourire la blonde, on peut être sûr que sa fin de journée sera géniale. Elle s'énerve un peu sur son ordinateur la blonde, il a décidé de ne pas marcher, ou plutôt d'être très long, elle aurait mieux fait de rester travailler de chez elle, sur son mac au bord de sa piscine, ça aurait été mille fois mieux, mais elle avait eu besoin d'aller au bureau, donc quitte à y aller, autant y aller toute la journée ou arriver à dix heures, comme Anaïs. Quoiqu'il en soit, elle bougonne devant sa salade en tapant un mail pour reporter le rendez-vous d'un client qui est soi disant malade, et elle appuie sur envoyer en bougonnant toujours avant de regarder Shane qui passe sa tête dans le bureau pour faire une blague pas drôle, il est de bonne humeur, c'est insupportable « C'est bien que tu aies tiré ton coup Hollister, mais achète toi un humour, tu veux que je regarde sur Internet, c'est les soldes. » Et elle lève les yeux au ciel en le regardant claquer la porte avant d'envoyer un message à Rachel pour lui dire qu'elle irait faire les courses après sa tasse de thé avec Sarah, et pour lui demander si elle serait là ce soir pour savoir quoi prendre à manger, même si ça allait certainement se terminer en livraison ou en chinois à emporter, à moins que le dieu du poulet coco ait décidé de frapper et qu'elle se décide à cuisiner mais c'était pas franchement gagné. Quand l'heure approchait, Arya éteignait son ordinateur, ranger tout ce qu'elle avait accumulé sur son bureau, récupérer un dossier pour bosser dessus ce soir avec un verre de vin ou ce week-end et elle saluait ses quelques collègues qui n'était pas occupé, passant par le bureau de Shane pour lui rappeler qu'il avait un dîner avec un collaborateur ce soir et un brunch avec la famille dimanche avant de se mettre en route, direction chez Sarah. Elle s'arrêtait au Starbucks pour acheter des pâtisseries avant de se remettre en route pour finir par arriver devant chez la policière. Elle sonnait à la porte, un petit sourire sur le visage histoire d'abandonner sa tête de bouledogue et quand la porte s'ouvrait, elle allait dire quelque chose, mais elle restait pantoise #bloquée « Je ne suis pas chez Sarah ? » Ahhh mais, si, peut-être, elle faisait alors une petite tête dubitative avant de regarder le type et de lui demander d'un air tout naturel « Vous êtes le mec que j'ai traité de con peut-être ? » Quitte à faire connaissance, autant qu'il sache ce qu'elle pense « Arya, enchantée. »

©️ MADE BY LOYALS.


 
can you hear my heart say ?
Les attentions qu'ils avaient l'un pour l'autre, cette tendresse dans le regard, tout cela qu'elle avait pris pour une gentille amitié amoureuse, une dernière coquetterie du coeur, était un sentiment beaucoup plus profond. Ces deux-là s'aimaient comme on s'aime à vingt ans.

(c) anaphore
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 25/07/2017
›› Commérages : 770
›› Pseudo : endlessly epic
›› Célébrité : Taron Egerton
›› Schizophrénie : Joan Pryce (Italia Ricci) ≡ Eliza Nelson-Riley (Natalie Portman) ≡ James Campbell (Chris Hemsworth) ≡ Calie Washington (Crystal Reed)

Re: ASHER ✻ think of all the luck you got. ✻ ( Sam 28 Juil - 23:08 )


Don't mess with the bull.
Asher, il a une réputation de bouffon bienheureux qui lui colle à la peau quasiment depuis qu’il est né. Il est ce type qui rigole pour tout, et qui semble ne pas connaître la mauvaise humeur. Même lorsque quelque chose le contrarie au plus haut point, il s’énerve cinq minutes et passe à autre chose. Il est comme ça, Asher. Il vit simplement. Mais il y a toujours une période de l’année où la bonne humeur du garçon prend des vacances. Cette période ne dure pas bien longtemps, juste deux ou trois jours. Pour son entourage, cependant, c’est largement suffisant. Parce que s’il est insupportable en étant heureux, il l’est tout autant quand la vie l’agace. Voire peut-être pire. Il se plaint de tout, y compris de la texture de ses draps, il mange du thon en grande quantité alors qu’il n’aime pas spécialement ça, et il râle quel que soit le temps qu’il fait, car rien ne lui convient. Asher, quand il est de mauvaise humeur, il est chiant et invivable. Dès qu’il sent cette mauvaise humeur s’emparer de lui, il cesse tout effort vestimentaire et ne prend pas la peine de travailler. Concernant ce dernier point, ça ne change pas vraiment de d’habitude. Travailler, c’est un gros mot pour Asher. Il va rarement au bureau et curieusement, il ne manque à personne. En revanche, il reçoit toujours son salaire en fin de mois. Ce qui est un véritable mystère, on ne va pas se mentir. Quoi qu’il en soit, un Asher bougon est un Asher qui reste à la maison, enfermé dans sa chambre. Il ne fait rien de spécial, il attend que le temps passe. Au moins, il n’impose sa mauvaise humeur à personne. Il est assez intelligent pour savoir que s’il sort de son trou, il va énerver les gens, et les gens vont l’énerver. À la fin de l’histoire, il y aura forcément un mort. Malheureusement, le jour où il décide de se couper du monde, le monde vient à lui. « Nique sa mère. » Qu’il lâche en traînant sa carcasse hors du lit. Si Sarah avait été là, il lui aurait hurlé d’aller ouvrir la porte à sa place. Il le regrette, d’ailleurs, que Sarah ne soit pas là. Il devrait lui apprendre les bases de la vraie vie : travailler, c’est mal. Tout en se grattant délicatement l’entrejambe, Asher ouvre donc la porte. Il découvre une blondinette qu’il n’avait jamais vue avant, et qui semble un peu perdue. Le jeune homme ne répond pas, se contentant de fixer son invité avec passivité. Jusqu’à ce qu’elle l’insulte gratuitement. Le mode passif se transforme en agressif. « Ah, vous êtes la meuf que j’ai traité de planche à repasser, du coup ? » Il prend le même ton qu’elle et il attaque le physique. C'est petit. « Moi c’est Con. Enchanté. Je vous en prie, entrez. » Il se décale gentiment sur le côté, prêt à laisser passer la jeune femme. « Ah non, en fait. Je peux pas, j’ai poney. » Il attend bien qu’elle soit suffisamment proche de la porte pour la lui fermer au nez. Il entend vaguement le bruit de l’impact, sans pour autant en rire. En temps normal, il aurait été fier de lui. Là, il est aigri. On vient chez lui et on l’insulte, ce n’est pas normal. Il n’a rien demandé, lui. « Sale tête à prout. » Qu’il grogne en allant dans la cuisine. Maintenant qu’on l’a délogé de son lit, c’est l’occasion de reprendre des forces.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr






Welcome to the narcissism
And don't believe the narcissism, when everyone projects and expects you to listen to 'em.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 08/09/2015
›› Commérages : 1552
›› Pseudo : HARLEEN. (Marion)
›› Célébrité : Margot -queen- robbie
›› Schizophrénie : adrian dawkins (j. allen white), bird roth-spiegelman (l. collins), anya arsenault (e. rossum), lola fitzsimmons (e. watson), alix westmore (z. kravitz), mina o'cearnaigh (n. dormer)

Re: ASHER ✻ think of all the luck you got. ✻ ( Dim 5 Aoû - 17:52 )

❝ think of all the luck you got.
ARYA & ASHER


La blonde ne compte plus les journées où elle est de mauvaise humeur. Parce qu'en ce moment, elle n'arrête pas d'être de mauvaise humeur et elle sait bien que ça va lui retomber sur le coin du nez un jour. Mais tant pis, elle sait ce qu'il lui faut pour se calmer et arrêter d'être aigrie, mais ça se résume à partir loin de Cap Harbor pour arrêter de voir les têtes de nœuds qu'elle croise tout le temps, et ça, c'est impossible parce qu'elle n'a pas de vacances avant longtemps et non, elle n'est pas toujours en vacances parce que quand bien même elle soit aigrie tout le temps, elle laisse les vacances à ceux qui ont des enfants et elle, elle part quand elle a le temps, quand elle peut et quand Shane lui autorise surtout alors elle se contente juste de week-end loin de Cap Harbor. Et c'est déjà bien. Enfin pas assez à son goût mais tant pis. Elle se raccroche au fait qu'elle abandonne certaines tête de nœuds pour voir des amies et c'est pas plus mal. Et puis, elle a Rachel aussi. Et une Rachel, ça vaut tout l'or du monde Sonia, c'est pour toi alors elle sait que son aigreur ne restera pas bien longtemps, juste le temps que la maîtresse d'école rentre de ce qu'elle avait à faire puisqu'elle, elle était en vacances, et Arya l'enviait un peu quand même. Enfin à défauts de voir les têtes de nœud habituelle, Arya était contente de voir Sarah et aujourd'hui c'était prévu donc elle ne se mettrait pas à lui craquer dessus parce qu'elle croirait qu'elle se tape Eirik ou même la prendre pour une psychopathe parce qu'elle est tombée dans un amas de poubelle. Non, c'était prévu et Arya avait plus que hâte, ça lui ferait le plus grand bien, elle arrêterait forcément d'être aigrie parce que Sarah était une boule de bonne humeur et elle méritait tout le bonheur du monde. Quand elle se pointe devant chez la policière, elle regarde si elle n'a pas annulé et visiblement non puisqu'elle n'a qu'un message de Rachel, un de Castiel et un d'Eirik. Et elle rit un peu quant au message de Castiel qui lui demande de passer à l'agence parce qu'Eirik est chiant. Quand elle voit le type qui ouvre la porte, elle a l'impression d'être Alice dans le labyrinthe mais elle se remet les idées en place bien rapidement. Et elle ne voulait pas être mauvaise ou même médisante, mais c'est comme qui dirait, sorti tout seul. « Ah, vous êtes la meuf que j’ai traité de planche à repasser, du coup ? »  Oh le con. Arya écarquille un peu les yeux et le regarde de haut en bas, avant de répondre « Je vous demande pardon ? » Elle n'avait pas franchement besoin de lui pour savoir qu'elle était une planche à pain, ou même une planche à repasser, qu'elle était plate quoi. « Moi c’est Con. Enchanté. Je vous en prie, entrez. »  Elle savait très bien qu'il s'appelait Asher mais elle ne répondait rien et se contentait d'avancer en levant les yeux au ciel, agacée. A croire que son aigreur ne disparaîtrait pas aussi vite. « Ah non, en fait. Je peux pas, j’ai poney. » Arya n'a pas le temps de s'arrêter qu'elle se prend la porte en pleine figure. Oh le double con. La blonde tape du pied, l'agacement à son paroxysme avant de toquer encore, un peu plus fort, et un peu plus vite. Limite, elle tambourinerait bien à la porte si elle n'avait pas peur de se démettre le poignet. Mais quand elle voit qu'il n'ouvre pas la porte, elle rentre d'elle-même, pas besoin d'une autorisation finalement. Elle retrouve alors Con dans la cuisine, elle se pose alors contre la chambranle de la porte. « Pas la peine de me rappeler que je suis une planche à repasser de une. » Elle est acide un peu la blonde, et elle le regarde, un rictus mauvais sur le visage. « Mais vous savez quand on prend mes amies pour un lapin de six semaines, ça ne me plaît pas des masses en fait. » Arya la justicière Lidl pour vous servir. « Alors vous n'êtes peut-être pas con, mais vous devez sûrement n'avoir la lumière qu'au rez-de-chaussée. » Ou même pas de lumière au cerveau du tout, mais ça, c'était une autre histoire. « Sarah n'est pas là ? » Bien joué Captain Obvious.

©️ MADE BY LOYALS.


 
can you hear my heart say ?
Les attentions qu'ils avaient l'un pour l'autre, cette tendresse dans le regard, tout cela qu'elle avait pris pour une gentille amitié amoureuse, une dernière coquetterie du coeur, était un sentiment beaucoup plus profond. Ces deux-là s'aimaient comme on s'aime à vingt ans.

(c) anaphore
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 25/07/2017
›› Commérages : 770
›› Pseudo : endlessly epic
›› Célébrité : Taron Egerton
›› Schizophrénie : Joan Pryce (Italia Ricci) ≡ Eliza Nelson-Riley (Natalie Portman) ≡ James Campbell (Chris Hemsworth) ≡ Calie Washington (Crystal Reed)

Re: ASHER ✻ think of all the luck you got. ✻ ( Ven 10 Aoû - 19:12 )


Don't mess with the bull.
Asher, quand on le cherche, on le trouve. Il veut bien être mignon, mais d’aussi loin qu’il se souvienne, il n’a certainement pas mérité la méchanceté gratuite de cette blonde. D’ailleurs, d’où elle sort ? Asher ne l’a jamais vue auparavant, et Sarah ne lui a jamais parlé d’elle. Ou alors il ne s’en souvient plus – ce qui est totalement possible. Quoi qu’il en soit, cette demoiselle l’a rendu encore plus aigri qu’il ne l’était déjà. Il se réfugie dans la cuisine, prêt à transférer toute sa rage sur un paquet de chips quelconque. La dernière fois que sa colocataire est allée faire les courses, elle s’est légèrement emportée. Le placard est littéralement plein à craquer de paquets de chips. Asher prend le premier qui lui tombe sous la main, ignorant allègrement les coups donnés à la porte. Il n’a pas envie de lui parler, à cette femme. Il ne la connait pas plus qu’elle ne le connait, et il ne voit pas pourquoi il devrait lui ouvrir la porte. Étrangement, Asher n’a pas spécialement envie qu’on l’insulte à nouveau, sans raison. Mais la blonde, elle force le destin, et elle s’invite d’elle-même. Quand Asher la voit débarquer dans la cuisine, il est furieux. Furieux au point de se lever, légèrement agressif. Ça se voit dans son regard, qu’il a envie de l’étriper. « Vous vous prenez pour qui, en fait ? » Qu’il demande, à la limite de la chasser à l’aide de son paquet de chips. Il s’en fiche de l’avoir blessée en l’insultant de planche à pain. « C’est vous qui avez lancé les hostilités, à c’que j’sache. » Oui, Asher ose avoir un raisonnement immature. Il a le droit, il est de mauvaise humeur. Accessoirement, il a raison. Il était tranquillement en train de ruminer dans son coin quand elle est arrivée pour l'insulter. La surprise transforme les traits de son visage lorsqu’elle lui parle d’un lapin de six semaines. Il ne sait pas si c’est l’expression en elle-même qui le perturbe, ou le fait d’apprendre qu’il ait apparemment pris Sarah pour un pigeon. Asher, il n’est pas aussi bête qu’il en a l’air. Quand on l’accuse d’être un enfoiré, et que, comme par hasard, Sarah l’a méchamment agressé à cause de son comportement quelques jours pour tôt… Eh bien il sait faire le rapprochement, c’est assez facile. « Tu vois Sarah quelque part ? » Il lui pose la question avec sarcasme, écartant les bras pour lui montrer que non, Sarah n’est pas à l’appartement en ce moment. « C’est elle, d'ailleurs, le lapin de six semaines ? » Il demande juste confirmation, sentant tout de même la moutarde lui monter au nez. Asher, il n’aime pas trop quand on parle de lui dans son dos. Surtout quand il estime ne pas le mériter. Cette relation avec Sarah, elle commence à sérieusement lui taper sur les nerfs. Depuis qu’il est avec Jocelyn, il se prend des remarques à la pelle, sans qu’il n’ait demandé quoi que ce soit. D’accord, il n’a pas exactement été irréprochable. Il admet sans aucun mal qu’il est chiant, et qu’il a piégé Sarah plus d’une fois pour les repas de famille. Pourtant, il ne comprend toujours pas ce qu’elle lui reproche exactement, parce que le reste n'a aucun sens. D’autant plus qu’ils en ont discuté, et il pensait avoir enfin mis les choses à plat. S’il s’écoutait, il ferait ses valises sur le champ et déménagerait avant même que Sarah ne soit rentrée du travail.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr






Welcome to the narcissism
And don't believe the narcissism, when everyone projects and expects you to listen to 'em.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞

Re: ASHER ✻ think of all the luck you got. ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

ASHER ✻ think of all the luck you got.

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération