※ who need superheroes when you have a brother ? (calie)

 :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 19/02/2018
›› Commérages : 130
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Joe Sexy Keery
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ riley emerson-oakley ✻ liv burrows ✻ ophelia rhodes ✻ jay thompson ✻ lissa valentine ✻ mila matthews ✻ lauren campbell ✻ erin pierce

※ who need superheroes when you have a brother ? (calie) ✻ ( Dim 22 Juil - 16:44 )



who need superheroes
when you have a brother ?
calie washington & liam washington ※ calie & liam

“ I LOVE MY SISTER SHE IS SIMPLY AMAZING AND I JUST COULDN'T IMAGINE. ” ― IDK

Liam a beau être con par moment, il n'aime pas pour autant être prit pour un con. Ce soir, il aurait du logiquement passer une bonne soirée avec quelques potes chez un collègue. Sauf que ce dernier a décider d'annuler la soirée, quelques heures auparavant parce que ses parents étaient finalement de retour plus tôt que prévu. Il n'a rien dit, il a comprit. Seulement quand il a croiser ce dit pote avec une fille à son bras, il a comprit l'affaire très vite. Il est pas idiot le Liam. Alors cette histoire ça le rend un peu aigri. Si on lui avait dit qu'il y avait une fille dans l'histoire, il aurait comprit mais être lâchement abandonner pour s'envoyer en l'air avec une moche, désolé mais Liam ça le gonfle. Oui Liam a décidé également que la demoiselle était moche. Et il est même capable de lui trouver toute une liste de défauts sans même la connaitre personnellement. Alors il se plaint auprès de Sebastian pendant un long moment avant que ce dernier ne lui annonce qu'il a d'autres projets pour la soirée. Très bien. Andy tient le même discours. Ils l'abandonnent en tête à tête avec Chaussette, fabuleux ! Liam jette un coup d’œil à la boule de poil à ses pieds, avant de rejoindre sa chambre. Musique old-shcool qui résonne dans la pièce, clope au bec, il se jette sur son lit et contemple le plafond tel une étoile de mer. Il ne tourne la tête que quand son téléphone se met à vibrer. Le prénom de sa sœur s'affiche, il le voit mais ça n'est pour autant qu'il décroche. La flemme. Alors il laisse sonner. Si c'est important, elle laissera un message et s'il juge le message urgent, peut-être qu'il donnera signe de vie. Quand la chanson prend fin, Liam décide de se lever de son lit, d’écraser sa cigarette dans son cendrier et de fouiller dans sa table de chevet à la recherche du St Graal. Ce n'est pas parce que sa soirée n'a pas eut lieu, qu'il n'a pas le droit de s'amuser aussi. C'est même l'heure de se rouler un joint. Il sort sa barrette de son étui et commence la confection de celui-ci. Une fois prêt, il le place derrière son oreille, quittant sa chambre pour rejoindre la cuisine. Liam fouille dans le placard à la recherche d'un bien, très précis. Et il le trouve ! Ses yeux pétillent devant la boite d'Oréo. Il ouvre avec délicatesse le paquet argenté et bleuté, avant de plonger le biscuit dans sa bouche. Il n'a même pas finit de le croquer qu'il entend frapper à la porte. Hum ? Puisqu'il n'y a personne d'autre que lui pour aller ouvrir, il n'a pas vraiment le choix de le faire. Quand il ouvre la porte, il tombe sur sa grande sœur. Il finit son Oréo avant de prendre la parole parce que son papa disait toujours que c'était mal-poli de parler la bouche pleine. « Si j'aurais su que tu serais venue, j'aurais décroché. » C'est pas méchant, il la taquine juste. Il fait même un petit pas sur le côté pour la laisser rentrer. « Mais quelque chose me chiffonne. Depuis quand t'es polie ? J'sais pas d'habitude tu rentres comme une furie comme si tu étais chez toi. » Qui sait Calie a peut-être eut dernièrement une mauvaise surprise en rentrant dans l'appartement des garçons, elle a peut-être vu un Sebastian ou un Andrea tout nu. « Rêve ! Ils sont à moi ! » Pas touche aux oréos de Liam, sinon il mord. Il cache même le paquet derrière son dos. « Mais j'ai de la bonne si tu veux. » dit-il en lui montrant la roulé qu'il avait derrière l'oreille. Il avait changer de fournisseur et franchement il avait même l'impression que c'était la meilleure chose qu'il avait fait depuis longtemps. Le jeune Washington se laisse tomber dans le canapé du salon, sans lâcher sa sœur des yeux. « Qu'est qui t'amènes ? » Liam il est un peu curieux de la vie de sa sœur. « Le mariage ça avance ? » Liam il aime bien Warren. Il comprend toujours pas comment il a pu tomber amoureux de Calie, mais soit. Il kiffe bien leur couple. « Avant de t’asseoir, prend deux bières dans le frigo, tu seras bien mignonne. » Et même s'il ne le dit pas, il est heureux de voir sa sœur et de l'avoir uniquement pour lui durant cette soirée.


baby, i know that you like me, you my future wifey. text me, call me, i need you in my life, all that, everyday I need ya and everytime i see ya my feelings get deeper. i miss ya, i miss ya.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 20/07/2018
›› Commérages : 356
›› Pseudo : endlessly epic
›› Célébrité : Crystal Reed
›› Schizophrénie : Joan Pryce ※ Asher James ※ Eliza Nelson-Riley ※ James Campbell ※ Rose Milligan

Re: ※ who need superheroes when you have a brother ? (calie) ✻ ( Mar 24 Juil - 22:46 )


Who need superheroes when you have a brother ?
Calie a à peine le temps de souffler qu’elle bondit hors du lit. La brunette récupère ses vêtements à même le sol, tandis que Wayne tente de l’attirer à nouveau sous les draps. Ses doigts courent sur la peau de la jeune femme, partant du bas de son dos vers sa nuque. Chatouilleuse comme elle est, Calie se met à rire franchement et balance sa tête en arrière pour empêcher Wayne de continuer. Amusé, il insiste et va même jusqu’à lui pincer gentiment les côtes. La réaction de Calie est immédiate ; c’est comme si elle était soudain assise sur de la braise brûlante. Elle se lève vivement, se cachant partiellement le corps avec son T-shirt blanc. « Tu m’touches, j’te bouffe. » Qu’elle dit, une main en avant en guise de bouclier.  Wayne l’observe et arque un sourcil, visiblement peu convaincu par le potentiel menaçant de la brune. « Tu disais pas la même chose, tout à l’heure. » Il dit ça d’un air taquin, avant d’afficher un sourire lourd de sens. Elle déteste quand il fait ça, alors elle lui lance son short en pleine figure. « Tu m’soûles ! » Lâche-t-elle en pouffant de rire. Calie se dépêche de se rhabiller une bonne fois pour toutes, reprenant au passage son short des mains du garçons, et elle enfile même ses chaussures. Un rapide coup d’œil dans le miroir pour remettre ses cheveux en place, et voilà que la brune est déjà prête à quitter cette chambre aussi vite qu’elle y est entrée. Ce qu’elle apprécie chez Wayne, c’est qu’il la laisse respirer. Il pourrait lui demander de rester un peu plus longtemps, lui sortir deux ou trois arguments pouvant la convaincre de remettre ça pour un second tour, ou juste lui réclamer un baiser avant qu’elle ne s’enfuie. Il n’en fait rien. Il regarde Calie partir, le sourire aux lèvres. « On se voit plus tard ! » Elle lui adresse un signe de la main accompagné d’un sourire, puis prend la porte de la sortie.

Une fois dans sa voiture, elle prend enfin la peine de vérifier ses messages. Comme d’habitude, son rythme cardiaque s’accélère. Parce qu’elle a encore fait une bêtise. Parce qu’elle déteste recevoir des messages de son fiancé pendant qu’elle prend du plaisir avec le frère de celui-ci. Par chance, elle n’a aucune trace de Warren. Ça la soulage un peu. Juste un peu. Calie remet son portable dans son sac et boucle sa ceinture de sécurité. Et maintenant ? Qu’est-ce qu’elle fait ? Elle n’a étrangement pas envie de rentrer chez elle. Pas juste après avoir couché avec Wayne. Bien qu’elle ne parvienne à ressentir la moindre once de culpabilité pour ses actes, elle n’est moralement pas prête à rejoindre son fiancé, l’air de rien. Ça ne ferait que la rendre encore plus mauvaise qu’elle ne l’est déjà. La tête appuyée contre le volant, elle cherche une solution à son problème. Solution qui lui vient après trente secondes de réflexion, comme un éclair de génie. Elle tente alors de joindre Liam, attendant désespérément qu’il prenne la peine de décrocher son téléphone. Avant de débarquer chez lui à l’improviste, ça lui semble judicieux de vérifier qu’il n’ait rien de prévu ce soir. Sans réponse de sa part, elle devrait donc chercher un plan B. Est-ce que Calie est du genre à chercher un plan B ? Absolument pas. Elle démarre la voiture et prend la direction de chez son frère, dans le plus grand des calmes. Au pire des cas, elle se cassera le nez devant sa porte. Tout ce qu’elle espère, c’est de ne pas tomber sur lui dans une situation gênante. Les deux Washington n’ont, par chance, jamais connu de moments embarrassants. Du coup, Calie redoute le jour où ça arrivera. Parce que ça arrivera forcément un jour. C’est mathématique.

Liam, il ne répond peut-être pas aux appels, mais il pense à ouvrir la porte. Et ça, ça rend Calie heureuse. Elle ne se fait pas prier pour entrer à l’intérieur et prend ses aises, déposant ses affaires dans un coin. « J’innove. J’ai décidé de devenir une nouvelle personne. » Dit-elle pour justifier le fait que, pour une fois, elle ne soit pas entrée chez son frère comme une furie. « Même si t’avais décroché, ça n’aurait rien changé. C’était pour te prévenir que j’étais sur le chemin. » Décidément, il y a trop de politesse en elle aujourd’hui. Liam ne va probablement pas en revenir. Son regard est aussitôt attiré vers le paquet d’oréos qu’il tient entre les mains. Ni une, ni deux, sa petite main se rue sur les biscuits, sans que ça ne soit un succès pour autant. « Meeeh ! » Proteste-t-elle, avec toute la maturité dont elle est capable. La guerre des oréos, elle subsiste depuis des années. Heureusement, Liam la réconforte avec autre chose. « Oooh, comment t’as su que je venais pour ça ? » Alors que Liam part s’installer dans le salon, Calie lui obéit et réceptionne deux bières dans le frigo. Au moins, ça lui évite d’affronter son frère tout de suite. Elle n’aime pas lui mentir, mais clairement, elle ne peut pas non plus lui dire la vérité sur ce qu’elle fait subir à son futur mariage. « Ça avance. » Elle lâche ça vaguement et s’assoit à côté de lui. « Warren passe la soirée avec ses potes, je crois. » Non, elle n’en sait rien. Mais Liam non plus. « Je me suis dit que c’était l’occasion de venir te voir ! » Elle le regarde allumer ledit joint, le lui piquant après qu’il y ait goûté en premier. Elle adore l’odeur autant qu’elle aime le goût. Elle a hâte d’en sentir pleinement les effets. « T’es tout seul ce soir ? Tes potes t’ont abandonné ? » Pauvre bébé chat. Elle lui redonne le joint et boit une gorgée de sa bière. « Même pas de petite-amie avec qui passer la soirée ? Ou au moins un plan cul. » Liam déteste quand sa sœur le questionne sur sa vie amoureuse/sexuelle. C’est pour ça qu’elle le fait. Calie aime bien le mettre mal-à-l’aise.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




    teacher (noun) a person who helps you solve problems you'd never have without them.
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 19/02/2018
›› Commérages : 130
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Joe Sexy Keery
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ riley emerson-oakley ✻ liv burrows ✻ ophelia rhodes ✻ jay thompson ✻ lissa valentine ✻ mila matthews ✻ lauren campbell ✻ erin pierce

Re: ※ who need superheroes when you have a brother ? (calie) ✻ ( Mer 8 Aoû - 16:15 )



who need superheroes
when you have a brother ?
calie washington & liam washington ※ calie & liam

“ I LOVE MY SISTER SHE IS SIMPLY AMAZING AND I JUST COULDN'T IMAGINE. ” ― IDK

Liam sait qu'il n'a pas toujours été des plus tendres envers Calie. Il est conscient d'avoir déjà prononcer des mots qui dépasser sa pensée. Et pourtant malgré tout, Calie, elle est toujours là pour lui. Liam n'admettra jamais à haute voix qu'il aime sa sœur, il le lui fera comprendre autrement. Mais il est heureux de l'avoir dans sa vie. Il a besoin de sa Calie et il est certain que tout le monde devrait avoir une Calie dans sa vie. Certes parfois, il aimerait bien la vendre contre une tonne d'Oreos mais personne ne semble intéresser par son offre. Peut-être devrait-il la revoir à la baisse. D'ailleurs, il devrait offrir une médaille à Warren pour arriver à supporter sa sœur depuis autant d'années. Cet homme c'est presque un héros à ses yeux, supporter Calie ce n'est pas donner à tout le monde. Si Liam pensait qu'il allait pouvoir échapper à sa sœur en ignorant ses appels, il n'avait pas penser qu'elle aurait fait le déplacement comme une grande jusqu'à son appartement. Sauf que Calie, elle est comme la mauvaise herbe, on s'en débarrasse pas aussi facilement. « J’innove. J’ai décidé de devenir une nouvelle personne. » Elle décide de prendre des nouvelles résolutions en plein milieu de l'année ? Elle tient un nouveau concept Calie. « Mieux vaut tard que jamais. » Chance pour eux, Liam n'était pas une fille en ce moment dans sa chambre. Si ça avait été le cas, il n'aurait certainement jamais ouvert à sa sœur. « Même si t’avais décroché, ça n’aurait rien changé. C’était pour te prévenir que j’étais sur le chemin. » Oh d'accord. « Tu es tombée sur la tête ce matin pour être si mignonne aujourd'hui ? » Mais en fait, il comprend pourquoi elle est si tendre avec lui quand il voit son regard se poser sur le paquet de biscuits. Calie râle et ça fait une belle jambe à Liam. « Tu me remercieras plus tard quand tu rentreras dans ta robe de mariée. » Il accepte aussi les espèces, les chèques et les cartes cadeaux. A défaut d'un oréo, Liam il est prêt à offrir un joint à sa sœur. Elle y gagne au change la Calie quand même. « Oooh, comment t’as su que je venais pour ça  ? » A vrai dire, il ne sait pas trop et il se sent limite vexé. « Je pensais que tu venais pour moi, j'suis déçu ... » Elle brise son petit cœur. Enfin elle ne le brise pas si longtemps. « Je pense juste que tu as un radar à chaque fois que je veux m'en fumer un, tu débarques. Tu as caché des caméras, c'est ça ? » Liam ne serait pas tellement surpris, seulement il trouverait ça un peu étrange venant de sa sœur. Surtout qu'il n'aimerait pas qu'elle découvre ce qui se passe entre ces quatre murs et lui non plus d'ailleurs. Si Liam attend gentiment que sa sœur débarque avec deux bières, il n'en est pas moins qu'il s'intéresse à la vie privée de Calie avec notamment ce mariage à venir. « Ça avance. » Chance pour elle, Liam n'en demandera pas plus. C'est un truc de filles pour lui. Il se contente de hocher la tête en buvant une gorgée de sa bière. « Warren passe la soirée avec ses potes, je crois. » Elle n'en sait pas plus ? « Il est peut-être avec une fille. » Liam dit ça comme ça, sans réellement le penser. Il ne connait peut-être pas Warren sur le bout des doigts, mais il ne le pense pas capable de tromper sa sœur. « Je me suis dit que c’était l’occasion de venir te voir ! » Liam prend ça comme un compliment, ça lui réchauffe même son petit cœur. Comme à son habitude, Calie est une voleuse de joint. En même temps, c'est un moment convivial et il le passe même en famille. « T’es tout seul ce soir ? Tes potes t’ont abandonné ? » Oui et c'est trop triste. « Yep, livré à moi-même avec le chat. » Chat qui vient d'ailleurs de pénétrer dans le salon et qui disparaît aussitôt quand Liam croise son regard. « Andrea bosse et Seb passe la soirée avec sa sœur. » Enfin dans ses souvenirs, c'est à peu près ça. Cependant quand il entend sa dernière question, il s'étouffe presque avec la fumée qu'il vient de recracher. Il est obligé de boire un coup pour que ça aille mieux. « Occupe toi de tes affaires. » Liam, il n'aime pas parler de ça avec Calie. C'est trop weird. « Tu ne veux pas connaitre ma vie sexuelle et je ne veux pas connaitre la tienne. » Point. Sauf que le problème avec Calie, c'est qu'elle ne lâche pas l'affaire si facilement et Liam ça va finir par le rendre fou. Chance pour elle, un léger sourire commence à prendre forme sur le visage du brun. « Bon ... J'ai revu Lou. Pas de sexe, elle m'a giflé parce que j'étais avec une autre, comme ça pour le plaisir de vivre. » Sa joue s'en souvient encore. « Elle est canon mais quand elle est colère, elle ressemble à un minimoys. Lou pas l'autre. » Parce que l'autre au final, Liam ne sait même plus son prénom. En même temps, il ne l'a ni embrassé, ni rien quoi que se soit en fait. « Bref, je suis sur Tinder. » Il boit sa bière, avant de la poser sur la table et de sortir son téléphone de sa poche pour montrer à sa sœur, le logo de l'application. « Tu veux pas me présenter une copine à toi ? Pour ... Jouer aux cartes avec elle. » Non, il ne pouvait pas lui dire de but en blanc qu'il voulait coucher avec une fille. « Au fait comment tu fais pour pas te tromper de jumeaux ? Parce que t'es trop balèze, la dernière fois j'ai croisé Warren et j'ai cru que c'était Wayne, à moins que ça soit l'inverse. » Liam il tente de réfléchir après sa dernière latte. « Warren c'est le tien ? » A moins que ça soit Wayne, Liam il est perdu. « C'est compliqué cette histoire. » Trop compliqué que ça mérite un cul sec de bière, en même temps il ne restait qu'un triste fond.


baby, i know that you like me, you my future wifey. text me, call me, i need you in my life, all that, everyday I need ya and everytime i see ya my feelings get deeper. i miss ya, i miss ya.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 20/07/2018
›› Commérages : 356
›› Pseudo : endlessly epic
›› Célébrité : Crystal Reed
›› Schizophrénie : Joan Pryce ※ Asher James ※ Eliza Nelson-Riley ※ James Campbell ※ Rose Milligan

Re: ※ who need superheroes when you have a brother ? (calie) ✻ ( Sam 11 Aoû - 19:54 )


Who need superheroes when you have a brother ?
Oui, Calie est mignonne aujourd’hui. En revanche, difficile d’en dire autant pour Liam. Ce petit refuse de partager ses oréos, en prétextant sauver sa sœur aînée de quelques kilos en plus. La brunette feint l’indignation, les deux mains posées sur les hanches. « Je t’emmerde. Je suis une femme parfaite, et c’est sûrement pas un oréo qui m’empêchera de rentrer dans ma robe. » Si on lui pose la question, ses chevilles vont très bien. « En plus c’est Emmy qui fait ma robe. J’ai le droit aux retouches de dernière minute si j’veux. Donc keine Panik. » Calie s’avance peut-être un peu sur le sujet. Bien que sa meilleure amie soit incroyablement gentille au point de réaliser l’irréalisable, il y a fort à parier qu’elle signerait son arrêt de mort si elle en venait à ne plus pouvoir rentrer dans sa robe à la veille du mariage. Dans cette optique, Liam a entièrement raison de la priver de sucre. Mais il ne doit certainement pas compter sur elle pour l’avouer de vive voix. En tout cas, Liam n’a pas intérêt à l’empêcher de fumer. Elle est venue jusque chez lui spécialement pour ça, et elle n’est même pas désolée de décevoir son frère. « Je crois que c’est mon subconscient qui est attiré par la beu. Mais je t’assure que j’ai pas installé de caméras ! » Qu’elle dit, toutes mains levées en l’air. « Ça risquerait de me traumatiser. » Elle n’est pas dupe, la brune. Son frère est loin d’être un ange, et elle n’ose même pas penser aux deux zigotos qui vivent avec lui. Moins elle sait ce qu’ils fabriquent tous les trois, mieux elle se porte. Une fois de temps en temps, l’innocence a du bon. Accessoirement, elle n’aurait aucun intérêt à cacher des caméras. À moins de vouloir piéger son frère pour une quelconque raison, ce qui n’est heureusement pas le cas.

Tandis qu’elle apporte les bières dans le salon et s’installe à côté de Liam, la discussion se porte brièvement sur Warren. Calie n’a aucune idée de ce qu’il fait ce soir. C’est assez étrange, quand on sait qu’ils sont fiancés. Logiquement, à ce stade de leur relation, elle devrait être au courant des moindre faits et gestes de son futur mari. Mais Calie et la logique, ça fait dix. Qui plus est, elle n’a jamais ressenti le besoin de savoir tout ce que fait son fiancé au cours de la journée. Il le lui rend bien, puisqu’il la laisse respirer aussi. Peut-être un peu trop. « Peut-être, oui. » Qu’elle dit en affichant un demi-sourire, lorsque Liam suppose que son fiancé est en compagnie d’une autre femme. Ce qui la dérange le plus, ce n’est pas l’image mentale que son frère a déclenché dans son esprit. Non, ce qui la gêne vraiment, c’est de penser qu’elle est l’infidèle. Elle n’a même pas la force d’ajouter quoi que ce soit pour prétendre à de la jalousie. Ça serait sacrément hypocrite de sa part et Calie a beaucoup de défauts, mais elle n’est pas hypocrite. Avant que la conversation ne s’étende davantage, Calie questionne son frère à propos de ses deux colocataires. Elle n’est peut-être pas toujours perspicace, mais d’après ses observations, Liam est tout seul ce soir. À sa réponse, elle acquiesce, puis s’intéresse à un autre sujet. Elle rigole avant même qu’il ne réponde, parce que sa réaction veut tout l’or du monde. « Oh ça va, joue pas les prudes. On est grands maintenant, on peut tout partager. » Y compris ce fabuleux joint, qu’elle dérobe gentiment des mains de son frère pour en prendre une longue bouffée. Et Calie, elle n’a même pas besoin d’insister pour que son frère lui raconte ses dernières péripéties amoureuses. Pendant qu’il lui annonce être sur Tinder après avoir lâché qu’il avait revu Lou, elle reste totalement silencieuse. « Mes copines sont trop vieilles pour toi, déso. » Dit-elle en lui redonnant le joint. « Mais donc… T’as revu Lou ? » Elle tourne la tête pour le regarder, un peu inquiète. « Vous avez pris le temps de discuter un peu ? Ça t’a pas fait bizarre de la revoir ? » Calie ne se mêle habituellement pas des affaires de Liam. Mais cette Lou, quand bien même elle l’ait trouvée très sympathique, a dépassé certaines limites. Elle n’est pas certaine que ce soit une bonne chose, qu’ils se soient revus.

Si ça ne tenait qu’à Calie, ils parleraient de Lou toute la soirée. C’est sans compter sur Liam, qui ramène à nouveau le sujet aux jumeaux. Avec lesquels elle couche simultanément. Sans s’en rendre compte, les questions qu’il pose sont délicates. Elle a l’impression d’être jugée, parce qu’inconsciemment, il sait ce qu’il se passe. C’est idiot, parce qu’en dehors d’Alexander, personne n’est au courant de rien. Même si elle voudrait pouvoir rester impassible, elle n’y arrive pas. Ça fait un mois que ça dure, et chaque jour devient un peu plus difficile. Elle souffle et se force à rire. « Oui, Warren c’est le mien. » Wayne aussi, c’est le sien. « Et doooonc, t’as rencontré quelqu’un sur Tinder ? Peut-être que tu trouveras l’amour de ta vie ! Tu veux une autre bière ? » Qu’elle demande en terminant à son tour la sienne, prête à se lever pour partir à la chasse.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




    teacher (noun) a person who helps you solve problems you'd never have without them.
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 19/02/2018
›› Commérages : 130
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Joe Sexy Keery
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ riley emerson-oakley ✻ liv burrows ✻ ophelia rhodes ✻ jay thompson ✻ lissa valentine ✻ mila matthews ✻ lauren campbell ✻ erin pierce

Re: ※ who need superheroes when you have a brother ? (calie) ✻ ( Mer 29 Aoû - 23:20 )



who need superheroes
when you have a brother ?
calie washington & liam washington ※ calie & liam

“ I LOVE MY SISTER SHE IS SIMPLY AMAZING AND I JUST COULDN'T IMAGINE. ” ― IDK

Chez Liam Washington, les Oréos c'est sacré ! Il pourrait même dresser un temple à l'honneur de l'inventeur des Oréos, tant ces petites choses le rende accro. C'est un peu sa drogue. Il les aime. Malheureusement, dans son coeur, les Oréos ça passe avant sa soeur, alors Calie n'en aura pas. Puis Liam préserve sa santé, sinon elle ne pourra plus rentrer dans sa robe blanche. « Je t’emmerde. Je suis une femme parfaite, et c’est sûrement pas un oréo qui m’empêchera de rentrer dans ma robe. » Oh bah si justement, parce qu'il connait l'animal. C'est mignon, ça dit ne vouloir d'un seul oréo et paf ça attaque par derrière pour finalement s’empiffrer du paquet. « Non, non, non ... On ne me la fait pas à moi, je connais tes combines Calie mais ça ne fonctionnera pas cette fois. » Désolé mais il ne prête pas ses gâteaux, même à sa soeur bien qu'il l'aime. « En plus c’est Emmy qui fait ma robe. J’ai le droit aux retouches de dernière minute si j’veux. Donc keine Panik. » C'est pas pour autant qu'elle gagne. Elle perd même. « C'est non, quand même. » Liam il est très dur en affaire, trop. Il serait même capable de dire non à une paire de seins pour des oréos. Cet enfant n'a pas le sens de priorité. De toute façon, Calie semble être plus séduite par le joint de Liam. Là, il veut bien partager. « Je crois que c’est mon subconscient qui est attiré par la beu. Mais je t’assure que j’ai pas installé de caméras ! » Bien heureusement, bébé Liam il ne s'en remettrait jamais. « Ça risquerait de me traumatiser. » Et lui aussi. Même si sa sœur a du déjà le voir nu, il n'a pas vraiment envie de lui montrer sa saucisse actuelle, ni de lui faire partager ses ébats amoureux. Liam il grimace d'ailleurs à cette image en tête. « Je vais continuer à croire que tu as un sixième sens ou un radar à beuh, cette histoire de caméra ça me file la chair de poule. » Cela serait bien trop malsain. Puis à ce qu'il sache, Calie est une femme équilibré dans sa tête, elle n'aurait jamais recours à de telles supercheries surtout pour de l'herbe. Une herbe de qualité qu'ils n'hésitent pas à se faire passer, le principe même du joint. Cela pourrait se faire dans le silence, mais Liam connait sa sœur, c'est une vraie pipelette dans l'âme. C'est pas une femme pour rien. Si lui, est tout seul ce soir, il semblerait que ça soit la même chose chez Calie. Sa moitié est de sortie. Cependant quand Liam émet l'hypothèse que son fiancé est avec une autre femme, la réponse de Calie, le laisse sans voix. « Peut-être, oui. » Elle ignore donc la vérité ? Cette histoire ça trouble assez Liam ... « Je disais ça comme ça, je pense pas qu'il te trompe enfin ça n'a pas l'air d'être son genre. » C'est souvent les plus innocents qui sont coupables. « Enfin j'en sais rien tu le connais plus que moi. » Ceci dit si Liam apprenait que sa soeur se fait vraiment tromper, il irait en coller une à ce Warren. On ne brise pas le petit cœur de Calie, ça c'est uniquement lui qui peut le faire. « Oh ça va, joue pas les prudes. On est grands maintenant, on peut tout partager. » NON ! NEVER ! Liam il secoue la tête, il n'est pas d'accord, absolument pas ! « Oui mais non. Laisse moi dans mon monde de bisounours dans lequel je pense que tu es encore vierge, que Joey l'est aussi et qu'on fait des bébés en faisant des bisous. » C'est tout ce dont il veut savoir. « Tu mens tu n'as pas envie de connaitre ma position favorite, ni la durée moyenne de mes rapports sexuels, ni la marque de préservatif que j'utilise. Moi en tout cas je ne veux pas savoir ce que tu fais avec Warren ... » Accessoirement il aurait envie de lui en coller une pour culbuter sa sœur. Alors s'ils peuvent éviter ce sujet, ça serait sympa. Par contre, Liam il veut bien que sa soeur lui branche un coup avec l'une de ses copines. « Mes copines sont trop vieilles pour toi, déso. » Elle brise son petit coeur. Il lui offre un doigt d'honneur pour la peine, noyant son chagrin dans la bière. « Ça me dérange pas de taper dans la cougar. » Bien que les amies de Calie doivent être loin d'avoir plus de 40 ans, mais ça lui fait plaisir de lancer une pique à sa sœur comme quoi, elle n'est plus toute jeune. « Mais donc … T’as revu Lou ? » Pourquoi, il lui a dit ça déjà ? « Vous avez pris le temps de discuter un peu ? Ça t’a pas fait bizarre de la revoir ? » Liam se souvient surtout de la baffe qu'elle lui a offerte et sa joue aussi s'en souvient. « J'sais pas ... Je m'en serais bien passer. J'ai envie de passer à autre chose, c'était trop toxique comme relation à la fin. Elle était timbrée ! » Littéralement. Lou voyait toujours le mal où il n'y était pas. Crise de jalousie sur crise, Liam avait préféré mettre la grande voile. Un jour, il aura ce que sa sœur à avec Warren ou alors Wayne. Il ne sait plus qui est qui. « Oui, Warren c’est le mien. » Liam il a donc vu juste. Il s'applaudit lui-même. S'il ne le fait pas, personne ne le fera à sa place. « Et doooonc, t’as rencontré quelqu’un sur Tinder ? Peut-être que tu trouveras l’amour de ta vie ! Tu veux une autre bière ? » Liam n'est pas convaincu de trouver la femme de sa vie sur Tinder, mais sait-on jamais. « J'en ai baisé deux depuis ça compte ? » Bah quoi ? C'est elle même qui a dit qu'ils étaient des grands et qu'ils pouvaient tout ce dire. « Je veux bien, tu seras bien brave. » Il lui sourit même de toutes ses dents, incapable de savoir si c'est l'effet du joint ou son état naturel qui le rend si souriant. Il la remercie quand elle lui apporte son bien. Ils font même un échange, la dernière latte à tirer contre la bière, c'est un échange équitable selon lui. « Dit, tu veux pas me masser les cheveux ? » Il boit une gorgée de sa bière et n'attend pas la réponse de sa sœur pour déposer sa tête sur ses genoux. Il veut des papouilles, il est en manque. « Vous allez faire un bébé avec Warren ? » Liam se renseigne juste sur l'éventualité qu'il a de devenir tonton. « Comme tu sais que c'est le bon ? Qui dit qu'il n'y a pas une autre bite ailleurs plus intéressante que la sienne ? » Si Calie lui sort le coup de l'amour, il rit. En même temps, il est déjà en train de rire.


baby, i know that you like me, you my future wifey. text me, call me, i need you in my life, all that, everyday I need ya and everytime i see ya my feelings get deeper. i miss ya, i miss ya.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 20/07/2018
›› Commérages : 356
›› Pseudo : endlessly epic
›› Célébrité : Crystal Reed
›› Schizophrénie : Joan Pryce ※ Asher James ※ Eliza Nelson-Riley ※ James Campbell ※ Rose Milligan

Re: ※ who need superheroes when you have a brother ? (calie) ✻ ( Ven 14 Sep - 15:31 )


Who need superheroes when you have a brother ?
Et si, en réalité, Warren trompait Calie ? Aussi tordu que son raisonnement puisse être, ça l’arrangerait. Parce qu’elle se sentirait un peu moins mal et elle n’aurait pas à supporter tout le poids de la culpabilité à elle toute seule. Ils se partageraient la faute à tous les deux et Calie pourrait trouver un peu de réconfort en se disant que de toute façon, il n’y en a pas un pour rattraper l’autre. Malheureusement, la brunette ne connait Warren que trop bien. Il est honnête et droit dans ses bottes. Qu’il puisse coucher avec une autre femme dans son dos lui paraît improbable. Qui plus est, cet homme ne sait pas mentir. Alors elle l’aurait su, s’il lui avait été infidèle. Elle l’aurait senti, et leurs fiançailles n’auraient plus lieu d’être depuis longtemps. Liam lui confirme que ce n’est pas son genre, et Calie affiche un mince sourire. Dans l’histoire, Calie est la seule à porter le blâme. C’est elle, qui va voir ailleurs. Pas lui. Et elle en vient à se demander lequel des deux rôles est le plus difficile à vivre entre celui de la femme infidèle et celui de la femme trompée. À ses yeux, les deux rôles se valent. Du moins, dans son cas. Elle ne trompe pas Warren par plaisir. Elle le trompe parce qu’elle est incapable de choisir entre deux hommes. Il fallait que les hommes en question soient des jumeaux, en plus. Histoire de bien lui compliquer la tâche. Elle ne sait pas à quel moment elle s’est dit que ça allait être l’expérience la plus merveilleuse de sa vie. Sur le coup, la jeune femme était assez heureuse de pouvoir tester les prouesses de Nicholas. Sa joie de vivre s’est bien vite dissipée lorsqu’elle dût faire face à son fiancé. D’aussi loin qu’elle se souvienne, elle n’a jamais ressenti quoi que ce soit de similaire. Et elle s’en serait passé volontiers, parce que ça n’a rien d’agréable.

Liam et Calie parlent rarement de leurs histoires de cœur. Les deux Washington ont mis du temps avant de pouvoir partager une relation saine et sans prises de tête. Même s’ils se font désormais confiance et qu’ils tiennent énormément l’un à l’autre, ils ont du mal à se confier leurs plus grands secrets. Calie sait dans les grandes lignes ce qu’il s’est passé entre son frère et son ex petite-amie. Elle sait qu’ils s’aimaient et qu’ils adoraient passer du temps ensemble. Elle sait aussi que Lou est devenue trop possessive pour que ce soit vivable, et que son frère a choisi de rompre. Ou ils ont rompu d’un commun accord. Cette partie-là de l’histoire, elle est un peu floue. Toujours est-il que Liam n’a pas eu de petite-amie depuis Lou, et Calie, elle sent que cette histoire n’est pas totalement terminée. Sinon, il n’aurait pas mentionné leurs retrouvailles. « Peut-être qu’il y a une raison. Peut-être qu’elle était toxique parce qu’elle avait peur de quelque chose. Tu crois pas que ça vaudrait le coup de savoir ? Elle était timbrée à la fin, mais pas au début. Moi, si j’étais toi, j’voudrais comprendre pourquoi elle a changé. » Calie prend des pincettes, parce qu’elle est consciente que cette histoire ne la regarde pas vraiment. Le jeune homme peut bien faire ce qu’il veut des conseils de sa sœur. Elle ne l’oblige à rien. Elle a simplement l’impression que Lou lui fait encore du mal, alors même qu’il n’est plus avec. Bien qu’elle ne soit ni psychologue, ni conseillère en relations, elle soupçonne un abcès qui n’aurait toujours pas été crevé. « Enfin après, j’dis ça, mais tu fais ce que tu veux. Je me dis juste que ça serait dommage de tirer un trait sur ton histoire avec Lou sans vraiment savoir ce qu’il s’est passé. » Mais, encore une fois, Liam est libre de faire ce que bon lui semble. Le jeune homme est assez grand pour savoir ce qu’il y a de mieux faire.

La discussion se reporte brièvement sur Warren. Calie trouve le moyen de dévier à nouveau sur la vie sentimentale de son frère, parce qu’elle n’a pas envie de parler des jumeaux. Mais quand celui-ci évoque ses derniers ébats sexuels, la brune regrette d’avoir changé de sujet. « Liam. » Qu’elle dit, en le regardant de haut. « T’avais raison. J’ai pas envie de connaître les détails de ta vie sexuelle. On va donc partir du principe que toi, moi et Joey, on a jamais fait l’amour. » Sur ce, elle s’enfuit dans la cuisine à la recherche de deux nouvelles bières. C’est d’ailleurs en étant debout qu’elle commence réellement a senti les effets du joint sur son cerveau. Elle adore cette sensation. Ça lui donne envie de déambuler dans la maison pendant des heures. Calie apporte les bières dans le salon et pour la remercier, Liam lui offre la fin du joint. Lui, il décide que c'est l'heure du massage crânien. « Alors non, je veux pas spécialement, mais j’ai l’impression que j’ai pas trop le choix. » La preuve : Liam est déjà confortablement installé contre ses jambes. Calie boit une gorgée de sa bière, puis glisse ses doigts dans les longs cheveux de son frère. Elle lui masse doucement le cuir chevelu, amusée par la tête décontractée du garçon. Est-ce qu’elle a envie de lui compresser le crâne lorsqu’il lui parle de bébé ? Un petit peu. Elle se crispe un peu en entendant les questions de son frère. Depuis quand il est aussi sérieux ? Calie préfère quand il lui parle de ses conquêtes, finalement. « On a pas encore évoqué le sujet. » Qu’elle répond simplement. « Pour l’instant, tout ce dont on parle, c’est le mariage. » Et ça l’agace. Depuis qu’il l’a demandé en mariage, Warren n’a que ce mot à la bouche. Durant les premières semaines, Calie était heureuse. Maintenant, ça l’angoisse. « Je sais pas si c’est lui le bon. J’en ai pas la moindre idée, et s’il faut, je suis en train de faire la plus grosse erreur de ma vie. Papa savait toujours me dire stop quand il sentait que je faisais une bourde. C’est pas comme ma mère, qui m’encourage toujours à foncer dans le mur sans me poser de questions. » Calie aime sa mère de tout son cœur, il n’y a aucun doute à avoir là-dessus. Mais quand il s’agit de sagesse, cette femme n’est pas un exemple. Elle est trop occupée à vivre sa vie au maximum pour se poser les bonnes questions. Évidemment, elle encourage Calie à en faire autant. « J’ai trompé Warren, y’a pas longtemps. » Elle l’avoue à voix basse, inquiète. Elle ne veut pas décevoir Liam. Elle avoue son erreur sans trop donner de détails. Il n’a pas besoin de savoir que ses tromperies se font à répétition, et il n’a pas non plus besoin de savoir qu’elle couche avec le frère de Warren. « Donc tu vois, j’ai aucun moyen de savoir si Warren c’est le bon. » Plus les jours passent, plus elle en doute.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




    teacher (noun) a person who helps you solve problems you'd never have without them.
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 19/02/2018
›› Commérages : 130
›› Pseudo : .truelove (sonia)
›› Célébrité : Joe Sexy Keery
›› Schizophrénie : rachel campbell ✻ riley emerson-oakley ✻ liv burrows ✻ ophelia rhodes ✻ jay thompson ✻ lissa valentine ✻ mila matthews ✻ lauren campbell ✻ erin pierce

Re: ※ who need superheroes when you have a brother ? (calie) ✻ ( Dim 21 Oct - 12:06 )



who need superheroes
when you have a brother ?
calie washington & liam washington ※ calie & liam

“ I LOVE MY SISTER SHE IS SIMPLY AMAZING AND I JUST COULDN'T IMAGINE. ” ― IDK

Comme à chaque fois que Liam décide de se fumer un joint, sa sœur, Calie n'est jamais loin. A croire qu'elle a un radar et qu'elle apparaît comme par magie. C'est d'ailleurs pour Liam toujours plus facile de parler avec sa sœur quand l'effet de cette drogue qu'il fume l’enivre. Il aime Calie, sans aucun doute mais de là à le lui dire haut et fort, c'est une autre histoire. Comme souvent, Calie n'hésite pas à mettre sur le tapis les histoires amoureuses. A ses yeux, Calie semble vivre une belle histoire d'amour avec Warren. Il n'a pas souvenir de l'avoir déjà vu avec un autre homme et franchement, il est plutôt d'accord pour l'accepter en tant que beau-frère. Puis jusqu'à preuve du contraire, Warren a toujours bien traiter sa sœur. Parler de relation amoureuse, revient à parler également de Lou, l'ex petite amie de Liam. Voilà pourquoi il ne voulait pas aborder ce sujet avec Calie. C'est une femme et comme toutes les femmes, elle pose trop de questions. « Peut-être qu’il y a une raison. Peut-être qu’elle était toxique parce qu’elle avait peur de quelque chose. Tu crois pas que ça vaudrait le coup de savoir ? Elle était timbrée à la fin, mais pas au début. Moi, si j’étais toi, j’voudrais comprendre pourquoi elle a changé. » Sauf que Liam, il a trop longtemps batailler et qu'il n'a jamais eut de réponse à ses questions. A quoi bon vouloir s'acharner ? « J'ai beau avoir chercher je ne trouve rien à me reprocher. Ok je ne suis pas parfait mais je l'ai jamais trompé, ni même manqué de respect. » Liam a perdu patience et il a préféré aller de l'avant en tournant la page. « C'est finit, c'est finit. » Il hausse simplement les épaules. Que pouvait-il faire de plus ? « Enfin après, j’dis ça, mais tu fais ce que tu veux. Je me dis juste que ça serait dommage de tirer un trait sur ton histoire avec Lou sans vraiment savoir ce qu’il s’est passé. » Calie a peut-être raison mais Liam ne l'entend pas de cette façon. De toute façon ça le fatigue de parler de lui et Lou. Liam aime parler de beaucoup chose avec sa sœur, mais le sexe c'est un sujet tabou à ses yeux qu'il ne tient absolument pas à aborder avec Calie. Never ! « T’avais raison. J’ai pas envie de connaître les détails de ta vie sexuelle. On va donc partir du principe que toi, moi et Joey, on a jamais fait l’amour. » Liam il préfère grandement entendre sa sœur lui dire ça. Ils sont tous vierges pour le meilleur et pour le pire. « En vrai, tu crois que Joey l'a déjà fait ? » Liam est si naïf quand il parle de Joey. Il la voit encore comme un bébé. « Je suis sûre qu'elle doit te demander des conseils à toi. » Ça serait bien son genre, autant que celui à Calie à donner des conseils. Liam il aime sa sœur dans ces moments là quand elle décide de ramener du ravitaillement et qu'en plus elle lui fait des papouilles dans les cheveux. Ça l’apaise le garçon. Il est le plus heureux du monde actuellement et ça lui donne des envies de devenir tonton. « On a pas encore évoqué le sujet. Pour l’instant, tout ce dont on parle, c’est le mariage. » C'est déjà pas mal. « Ça me tarde pas de me marier. » Parce que parler mariage matin, midi et soir ça n'est pas un sujet de conversation qui l'intéresse réellement. Enfin ça c'était avant de se rappeler qu'il est déjà marier avec Seb. « Je sais pas si c’est lui le bon. J’en ai pas la moindre idée, et s’il faut, je suis en train de faire la plus grosse erreur de ma vie. Papa savait toujours me dire stop quand il sentait que je faisais une bourde. C’est pas comme ma mère, qui m’encourage toujours à foncer dans le mur sans me poser de questions. » « Justement tu te poses peut-être trop de questions. » Liam, il aurait aimer avoir la sage parole comme son père sauf qu'il sait qu'il est loin de ce niveau et qu'il ne l'atteindra certainement jamais. « T'as l'air cool avec Warren, il est cool puis j'trouve ça cool cette affaire. » Aux yeux de Liam en tout cas, il ne voyait pas d'autres échappatoires. Puis il suppose que Calie se pose trop de questions parce que le mariage ça demande un engagement à vie. « Au pire, le divorce ça existe. » qu'il dit banalement en haussant les épaules et se relevant pour prendre sa bière. « J’ai trompé Warren, y’a pas longtemps. » Liam avale sa bière de travers et tousse plusieurs fois, tout en tenant de comprendre ce que sa sœur vient de lui dire. « Donc tu vois, j’ai aucun moyen de savoir si Warren c’est le bon. » Liam est réellement surprit. Il reste figer sur place quelque seconde, sans quitter sa sœur des yeux. Il ne s'attendait pas à une bombe comme celle-ci. Lui qui voyait sa sœur être droite dans sa vie amoureuse, il a tout faux. « OH ! » Il boit quelques gorgées de plus de sa bière, avant de se gratter le sommet du crâne. « Il est au courant ? » Liam ne sera pas celui qu'il va l'annoncer à Warren, qu'il n'y est pas mégarde. « Pourquoi ? Parce que tu as des doutes ? » Donc elle veut voir s'il n'y a pas plus grosse ailleurs ? Liam, il est septique, il ne sait pas trop quoi penser de cette histoire. « Moi je comprends plus rien, je croyais que ça allait bien entre vous. » A croire que Calie l'a mener en bateau, tout le long. Liam n'est peut-être pas un grand sentimental mais quand il voit sa sœur ainsi, sentir qu'elle va mal, son cœur se serre. Il passe son bras par dessus ses épaules, la rapproche vers lui et dépose un baiser sur sa tempe. « T'es pas une mauvaise fille, on fait tous des erreurs, ça arrive même aux meilleurs. » Même aux Washington. « Rassure toi, il en faut plus que ça pour aller en enfer. » Liam ignore si ses paroles sont justes, mais il tente de voir un sourire apparaitre sur le visage de sa sœur. « J'dois comprendre que j'vais pas devenir tonton encore ? » Malheureusement Liam va se faire à cette idée que jamais, il ne deviendra tonton un jour. Joey est punie de bébé, elle est trop jeune.


baby, i know that you like me, you my future wifey. text me, call me, i need you in my life, all that, everyday I need ya and everytime i see ya my feelings get deeper. i miss ya, i miss ya.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞

Re: ※ who need superheroes when you have a brother ? (calie) ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

※ who need superheroes when you have a brother ? (calie)

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération