Voir le monde de ses yeux est mille fois mieux que n’importe quel rêve. - Nia

 :: postcard for far away :: Lieux divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 08/06/2016
›› Commérages : 97
›› Pseudo : iceshadow
›› Célébrité : ian somerhalder
›› Schizophrénie : Charlie la petite blonde énergique et Ava l'irlandaise qui adore les leprechauns

Voir le monde de ses yeux est mille fois mieux que n’importe quel rêve. - Nia ✻ ( Mar 24 Juil - 21:13 )

Voir le monde de ses yeux est mille fois mieux que n’importe quel rêve. ✻✻✻ La période de Noel se trouvait désormais loin derrière eux, mais le cadeau qu’il avait fait à la blonde venait tout juste d’être utilisé. Il aurait pu choisir des bijoux, une montre, un voyage en amoureux dans une ville romantique, mais il avait opté pour quinze jours en Suède. Un pays dont il ne connaissait rien, si ce n’est quelques images piochées par ci par là dans des livres de voyage. C’était tout le contraire de Mia qui en gardait des souvenirs d’enfance bien présents. Vous savez ceux qu’on n’oublie jamais et qui avec le temps deviennent presque indéfinissable. Comme si la mémoire se raccrochait à eux pour les sublimer. En tout cas, l’impatience de Mia s’était transmise au brun. Noah était aussi patient qu’elle à l’idée de découvrir ce pays nordique aux multiples facettes et il comptait sur la belle blonde pour lui en faire découvrir tous les mystères. Vu ce qu’elle lui avait prévu, il ne risquait pas de s’ennuyer une seule seconde. Ils allaient passer leur première semaine dans la ville d’enfance de Mia : Stockholm, avant de partir découvrir le reste de la suède, comme les nombreux lacs et îles qu’elle abritait.

Leur avion décolla tard dans la soirée, si bien que le brun ne mit pas longtemps avant de s’écrouler contre Mia. Il avait passé le seuil des trente ans et sa capacité à reste éveiller une fois une heure du matin dépassé s’était envolé au soleil. Et puis, il fallait bien avouer que dormir contre Mia était tout sauf dérangeant. Il se réveilla un peu avant l’atterrissage et déposa avec tendresse ses lèvres sur celle de la blonde. « Je t’ai manqué ? » lui demanda t’il d’un air amusé avant de poser un regard sur le planning dès plus complet que Mia tenait entre ses mains. Pendant le vol, elle leur avait rajouté quelques petits trucs à visite. « Tu as peur qu’on s’ennuie ? » Ou peut-être était-ce pour le punir de l’avoir lâchement abandonné pendant ses longues heures de vol.  En tout cas, ce planning chargé ne dérangeait pas le brun. Ils trouveraient bien du temps pour profiter de leur séjour. « Tu t’es pas trop ennuyée ? » Noah était un habitué de l’avion. Alors bien évidemment dormir dans celui-ci ne le déranger pas outre mesure. Même s’il devait bien le dire, c’était beaucoup plus sympa avec Mia à ses côtés qu’un mec puant la transpi. Ça lui était déjà arrivé et autant dire qu’il s’en souvenait très bien. « Alors, prête ? » dit-il une fois l’avion posé ? Le grand moment était enfin venu. Mia rentrait chez elle. La Suède lui tendait les bras, il n’y avait plus qu’à sortir de cet avion pour découvrir ce que leur réservait ce très joli pays scandinave.

Ils auraient pu choisir l’hiver pour découvrir cette très jolie région du monde, mais ils pouvaient très bien y revenir. Pour le coup, ils avaient choisi de profiter de l’été, du soleil et de ses jolies couleurs. Pour le moment, manque de chance, le ciel était assez gris, mais selon la météo, ils allaient avoir une très jolie semaine. Rien de mieux pour visiter et découvrir ce joli pays. En tout cas, Noah ne s’était pas trompé, enfin pas vraiment. « Tu vois, y a que des blonds ! » précisa t’il alors qu’ils marchaient en direction de la sortie de l’aéroport. « Je me sens comme un étranger. » Plaisanta t’il. Parce que oui, en effet c’était clairement ce qu’il était. « On va croire que t’es ma guide, une très jolie guide. » Mais attention, Noah ne risquait pas de la prêter, il allait lui coller aux basques. Il laissa glisser sa main dans celle de Mia et entrelaça leur doigt avant de prendre la direction du parking. Ils avaient fait le choix d’une voiture de location, ce qui leur faciliterait la vie pour se déplacer. C’était un petit plus dont Noah n’aimait pas se priver. Il aimait bien les transports en commun, mais préférait la liberté qu’apporter la voiture, même si niveau écologie, il ne marquait pas de points. Ils arrivèrent rapidement à leur voiture de location, une jolie land rover qui rappelait celle de son père. Une fois les valises mises dans le coffre, le brun prit les commandes de la bête. Il ressemblait à s’y méprendre à un enfant de 5 ans venant de déballer son paquet sous le sapin du père Noel. « Alors ou c’est qu’on va ? Quelle est votre destination mademoiselle ? » dit-il en accentuant bien son accent français.


✻✻✻
CODES (c) LITTLE WOLF.


You can't blame gravity for falling in love.
Love is friendship that has caught fire. It is quiet understanding, mutual confidence, sharing and forgiving. It is loyalty through good and bad times. It settles for less than perfection and makes allowances for human weaknesses. .
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


http://onemoreparadise.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 28/02/2016
›› Commérages : 829
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Ashley gorgeous Benson
›› Schizophrénie : Cameron Thompson (Dylan O'brien), Shane Hollister (Jack Falahee), Jaxson Hamilton (Jesse Lee Soffer), Ryan Oakley (Chris Wood), Alec Winterfell (Luke Mitchell), Matthias Di Lazio (Matthew Daddario), Sebastian Pryce (Cole Sprouse), Lou Perkins (Selena Gomez), Logan Pierce (Dacre Montgomery)

Re: Voir le monde de ses yeux est mille fois mieux que n’importe quel rêve. - Nia ✻ ( Mar 31 Juil - 17:34 )




Ce rêve bleu
with, NIA.
La jeune femme n'en revient toujours pas. Sept mois ont passés depuis noël et le nouvel an, et tout ceci est passé bien trop vite. Autant de temps, ça veut dire sept nouveaux numéros du magazine qu'elle tient. Le huitième part bientot à l'imprimerie. Encore un mois de bouclé. Elle donne, de façon définitive, son accord à son employé pour les derniers changements et elle attrape sa valise. Mia est sereine, elle a laissé son entreprise aux mains de personnes en qui elle a une confiance aveugle. Elle sait que tout se passera bien durant son voyage. Elle leur avait tout de même laissé un numero d'urgence, au cas où. Cependant, elle ne se faisait pas de soucis. Tout se passerai à merveilles, comme lors de ses autres voyages, bien que celui-ci soit tout sauf professionnel. Elle rejoint Noah chez lui, un sourire sur les levres. Ils échangent un rapide baiser avant de partir, à l'aide d'un taxi vers l'aeroport le plus proche. La blonde est surexitée et tente vainement de le dissimuler. Si elle le pouvait, elle claquerai des doigts comme Joséphine l'ange gardien et serait directement à leur destination : la Suède. Cependant, elle doit se montrer patiente et s'occuper dans l'avion vu que, contrairement à son petit-ami, elle n'arrive pas à s'endormir. Heureusement qu'elle avait eu la bonne idée de sortir son livre spécial : quoi visiter en Suède ? Elle avait donc ecrit un peu partout sur du papier ce qui pourrait être intéressant à faire et la durée de chaque chose. Mila voulait en profiter et c'est ce qu'elle comptait faire. « Je t’ai manqué ? » L'avion amorce sa descente quand, enfin, Noah ouvre les yeux. « Tu sais bien que non. » Grand sourire farceur sur ses lèvres, la jeune femme blonde se montre de plus en plus drôle. Faut dire qu'elle a la chance d'avoir un certain homme dans sa vie qui agit de la sorte et qui lui sert donc de modèle. « Bien récupéré ? » La blonde à reussi à fermer les yeux quelques heures seulement. Maintenant qu'elle sait qu'elle est sur le territoire de sa mere et de sa naissance, elle risque d'avoir du mal à dormir. « Tu as peur qu’on s’ennuie ? » Elle lance un regard vers sa carte remplie de partout et ses notes. « Non. Mais je préfère prévoir. » Peut-être qu'elle a prévu beaucoup, c'est vrai. Mais ce n'est pas pour autant qu'elle ne veux pas en profiter pleinement. C'est juste qu'elle aimerait vraiment faire tout ceci. Meme si ça semble impossible. « Tu t’es pas trop ennuyée ? » Impossible. « Non. Toi non plus, apparemment. » Elle prends une serviette, la mouille un peu avec le fond de son verre d'eau et nettoie un peu le visage goofy de son petit ami. « T'es mignon maintenant. »

« Alors, prête ? » Oui et non. Est-ce qu'elle a le droit d'avoir le ventre noué et quelques appréhensions ? Ça semble tellement irréel. Son sac et sa valide d'un côté, la main de Noah dans la sienne de l'autre, ils prennent enfin la direction de la sortie de l'aéroport. Enfin ! Elle est chez elle. « Tu vois, y a que des blonds ! » mis n'avait même pas fait attention à ce détail. « Je vais finir par croire que tu as peur des blonds. » Il y a aussi des bruns. Elle en voit un là-bas, près des taxis. « Je me sens comme un étranger. » Peut-être parce qu'il est un étranger. « Tu en es un. J'en suis une moi aussi, alors que je suis née ici. » Mia aurait pu chercher à reprendre contact avec sa famille vivant encore ici. Mais elle n'en n'avait pas trouvé le courage. Elle n'était pas prête. Puis, de toute façon, elle n'avait plus suffisamment de souvenir pour se rappeler des prénoms que lui avaient sa maman. « On va croire que t’es ma guide, une très jolie guide. » Oh. À chaque fois, il arrive à l'intimider. Elle se colle un peu à lui, tentant de lui montrer une partie de son amour. « Personne ne va me voler. » Et personne ne va lui voler son Noah non plus. D'ailleurs, elle va éviter de le perdre dans la foule de touriste et habitants. Elle le suit donc à la lettre jusqu'a la voiture de location. « Alors ou c’est qu’on va ? Quelle est votre destination mademoiselle ? » Muni de son plus beau sourire, elle sort ses notes de son sac et regarde ce qu'elle a prévu. « Je me disais qu'on pouvait commencer par la vieille ville étant donné que l'hôtel n'est pas loin ensuite. » Puis elle a vu de très jolies spots en fouillant dans son livre de découverte. « Apparemment, il y a un petit marché d'antiquaire et des restaurants anciens qui servent des plats typique d'ici. » Histoire de se mettre dans le bain. « En plus je meurs de faim. » Et pas qu'un peu puisque son ventre montre quelques remontrances pour ce non-apport de nourriture. « Comme c'est beau ... » qu'elle souffle, le nez collé aux vitres de la voiture. Son appareil photo autour du coup ne cesse de prendre tout et n'importe quoi en photo. Elle ne veux rien oublié de tous ses moments. « Regarde, une fontaine ! Faut qu'on s'y arrête pour lancer une pièce. » Sans oublier de faire un voeu.


Come to me, Ravenheart
Messenger of evil, what's the news ? ✻  i'd die to be where you are. i tried to be where you are. every night, i dream you still here. The ghost by my side, so perfect so clear. when i awake, you disappear.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 08/06/2016
›› Commérages : 97
›› Pseudo : iceshadow
›› Célébrité : ian somerhalder
›› Schizophrénie : Charlie la petite blonde énergique et Ava l'irlandaise qui adore les leprechauns

Re: Voir le monde de ses yeux est mille fois mieux que n’importe quel rêve. - Nia ✻ ( Dim 26 Aoû - 15:31 )

Le voyage s’était fait attendre, mais finalement, il était arrivé plus vite que prévu. Quand on est occupé le temps passe vite.Le voyage s’était fait attendre, mais finalement, il était arrivé plus vite que prévu. Mia avait son magasine, Noah travaillait toujours autant pour elle et en même temps, il continuait d’écrire. Il avait envoyé son premier tome à plusieurs agences, il croisait les doigts pour que l’une d’entre elle les rappelle. Qui sait, peut-être qu’un jour son rêve d’être publié verrait le jour. Pour le moment, son travail actuel lui convenait, mais il rêvait depuis qu’il était gamin de devenir auteur et tout doucement, il s’approchait de son rêve. Pour le moment, son travail actuel lui convenait, mais il rêvait depuis qu’il était gamin de devenir auteur et tout doucement, il s’approchait de son rêve. Rien ne lui disait qu’un éditeur trouverait son histoire intéressante et voudrait le signer. Hélas, il ne pouvait pas s’auto publier, pour ça, il devait plaire… Au contraire, ce voyage allait être utile pour qu’il puisse se détendre et profiter de sa petite amie. Il aimerait bien que la blonde vienne s’installer chez lui, mais il savait aussi que Mia avait besoin de sa liberté. Il ne voulait pas lui couper les ailes. Et puis en y réfléchissant leur histoire n’en était encore qu’à ses débuts, autant donc prendre leur temps, même si lui était un peu plus pressé. Bref, il n’allait pas s’inquiéter avec ça. Mia était encore dans la vingtaine, normal qu’elle n’ait pas trop envie de se poser tout de suite. D’un côté, ce n’était pas plus mal, parce que Noah aimait bien son traintrain de célibataire. D’un côté, ce n’était pas plus mal, parce que Noah aimait bien son traintrain de célibataire.


« Ça va aller, respire ! » glisse t’il dans son oreille quand ils viennent de récupérer leur valise. « La Suède ne va pas te manger… » Ils n’ont même pas encore commencé leur voyage que sa jolie blonde est toute stressée. Noah sait très bien que ce voyage est important pour elle, mais elle va avoir du mal à en profiter si elle continue à être aussi tendue. « Au pire, si c’est le cas je te protégerai ! « . Elle ne risque rien avec lui à ses côtés! « Donne-moi ça. » Il prend la valise de la blonde et la pose sur le chariot. Autant profiter de ce qu’on leur met à disposition. « Tu penses que ça marche si je fonce dans le mur ? » Une petite référence à Harry Potter pour essayer de détendre Mia !


« Mouais… » Il observe Mia de la tête aux pieds avant de rajouter. « Je trouve quand même que tu te fonds bien dans le décor. » Lui en plus d’être brun, il avait son petit accent de Français qui ne le quittait jamais. Mia arriverait sûrement à parler Suédois, même si ça risquait de lui poser quelques soucis au départ. Lui par contre, ce n’était même pas la peine qu’il essaie, autant parler anglais. « Ça, c’est sur, je monte la garde. » Et il faut bien le dire Noah s’éloigne peu de la blonde. Il a énormément de mal à supporter les mecs qui laissent leur regard glisser sur ses courbes féminines, mais il ne peut pas les empêcher de regarder… Dommage parce que si c’était possible, il ne se générait pas pour les en empêcher.

"Si tu veux, on va à l'hotel, on pose les affaires et la voiture, puis on part visiter la vieille ville." Cela lui éviterait de devoir chercher une place. Prendre les transports en commun leur permettrait de se fondre plus facilement avec les Suédois. C’était toujours plus sympa. Quand il entend le mot restaurant, un éclair se met à briller dans les yeux de Noah. Faut dire qu’il n’a pas déjeuné avant de partir et qu’il n’a pas non plus mangé dans l’avion car il dormait. Alors évidemment, l’idée de croquer dans un bon steak lui donne l’eau à la bouche. « D’accord on fait ça ! Je meurs de faim…» Et c’est peu de le dire.


C’est un sourire aux coins des lèvres qui laissent Mia découvrir la Suède avec des yeux d’enfants. Lui préfère se concentrer sur la route. Autant éviter de commencer en ayant un accident de la route. « Tu sais qu’on peut s’arrêter Mia… » Pas sur qu’elle arrive à prendre de jolies photos alors que la voiture est en train de rouler. Mia finit par apercevoir une fontaine qui attire son œil. « Attends, je vais trouver une place. » Au bout de cinq minutes de recherche et un créneau, il arrive enfin à garer la voiture. « Va falloir qu’on marche ! » Mais bon, ils sont là pour ça.

« Qu’est-ce que tu veux faire comme vœux. ? » lui demande t’il alors qu’ils se dirigent tout les deux en direction du lieu tant convoité. Noah ne croyait pas du tout à ses histoires, mais si ça pouvait faire plaisir à Mia, pourquoi pas. Qui sait, peut-être que ça marcherait. « On va peut-être trouver un restaurant à côté… » Vu la grande place qui s'abritait la place, ils n’auraient sûrement aucun mal à trouver un endroit pour déjeuner. « C’est sympa ! » Laisse-t’il échapper en observant autour de lui. L’architecture est assez différente que ce qu’il a l’habitude de voir. Bon pour lui ça manque clairement de verdure, mais il doit bien avouer que la ville est franchement sympathique.

✻✻✻
CODES (c) LITTLE WOLF.


You can't blame gravity for falling in love.
Love is friendship that has caught fire. It is quiet understanding, mutual confidence, sharing and forgiving. It is loyalty through good and bad times. It settles for less than perfection and makes allowances for human weaknesses. .
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


http://onemoreparadise.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 28/02/2016
›› Commérages : 829
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Ashley gorgeous Benson
›› Schizophrénie : Cameron Thompson (Dylan O'brien), Shane Hollister (Jack Falahee), Jaxson Hamilton (Jesse Lee Soffer), Ryan Oakley (Chris Wood), Alec Winterfell (Luke Mitchell), Matthias Di Lazio (Matthew Daddario), Sebastian Pryce (Cole Sprouse), Lou Perkins (Selena Gomez), Logan Pierce (Dacre Montgomery)

Re: Voir le monde de ses yeux est mille fois mieux que n’importe quel rêve. - Nia ✻ ( Jeu 20 Sep - 18:03 )



Ce rêve bleu
with, NIA.

« Ça va aller, respire ! » Elle l'écoute, la blonde. Elle inspire, expire tout doucement. Oui, en effet, elle commence à se détendre.Noah la connait tellement bien désormais. « La Suède ne va pas te manger… » Ah ... Il n'en est pas certain, ça. « Au pire, si c’est le cas je te protégerai ! « Elle lui offre un petit sourire avant de se blottir contre lui. Elle aime cette sensation quand elle est dans ses bras, qu'elle sent la chaleur de son corps contre le sien. Elle n'aurait pas pu trouver meilleur refuge. « Je t'aime. » qu'elle lâche, comme si ce mot devenait une habitude. Une belle et tendre habitude qu'elle ne veux pas abandonné. Elle ne se lasse pas de l'entendre dire la même chose et de s'entendre dire ces trois mots qui lui font un bien fou. Elle est bien Mia, là, avec son merveilleux petit-ami, dans son pays natale. C'est fabuleux. « Je suis tellement contente de partager ça avec toi ! » Elle ne tient plus véritablement en place. Son petit coeur n'arrivera pas à tenir le choc s'il continue de battre autant la chamade. « Donne-moi ça. » Oui, chef ! Elle lui tends sa valise et le remercie. Un vrai gentleman le Legrand. « Tu penses que ça marche si je fonce dans le mur ? » Elle penche un peu la tête sur le côté. « Uhm ... J'en suis pas certaine. J'ai pas envie que tu abîmes ton doux visage. » Un doux visage qu'elle ne tarde pas à embrasser. « Promis, la prochaine fois, on va en Angleterre faire les parcs ! » Elle les voit bien, à deux, parcourir le monde, main dans la main. Ça leur va bien. Noah serait le grand mage, qui lui expliquera tout ce qu'elle ne sait pas; Et elle, elle fera en sorte de maintenir le rythme pour que tu rentres dans les plans prévus. « Ça pourrait devenir notre petit rituel, ces voyages. Ça me plairait beaucoup de pouvoir partager toutes ces petites choses avec toi. » Surtout si ils sont toujours aussi amoureux et fou l'un de l'autre.

« Mouais… » Comment ça, mouais ? Elle hausse un sourcil, le visage surpris par une telle réponse. Elle s'attendait à mieux comme argument. « Je trouve quand même que tu te fonds bien dans le décor. » Bon. Elle observe à nouveau autour d'elle. Il est vrai que ses cheveux sont pratiquement aussi blonds que ceux des autres. Elle a les même yeux bleus, assez caractéristique du pays. Il est possible, en effet, qu'elle représente la Suède à la perfection. « C'est vrai qu'il y a quelques ressemblances ... » qu'elle se laisse à dire. « Je ressemble beaucoup à ma mère. C'est peut-être pour cela ? » Sa mère était incroyablement belle. Mia se souvient qu'elle allait toujours dans son dressing étant petite pour enfiler ses affaires et essayer d'être comme elle. Elle n'y avait jamais réussi. Mais plus elle grandissait et plus elle commençait à attraper ses mimiques et ses traits. Ce n'était pas pour lui déplaire. Enfin, de là à imaginer qu'elle pourrait faire rêver d'autres hommes que Noah, elle a des doutes. « Ça, c’est sur, je monte la garde. » Elle glousse. « Monsieur est jaloux. » C'est étrange de le voir ainsi et en même temps, elle n'a pas envie de lui dire quoi que se soit de mal. Il est entrain de lui montrer à sa façon qu'il l'aime et elle trouve ça adorable.

"Si tu veux, on va à l’hôtel, on pose les affaires et la voiture, puis on part visiter la vieille ville." OUI ! « On fait ça. » Maintenant qu'elle est en Suède, elle a envie de tout faire et de tout voir, quitte à frôler l'accident. Mais avant de pouvoir courir dans tous les sens, il faut absolument qu'elle se mette quelque chose sous la dent. Un bon petit restaurant fera l'affaire. Encore faut-il en croiser un sur la route. « D’accord on fait ça ! Je meurs de faim…» Nickel. Elle programme le GPS et ils se mettent en route. Heureusement que c'est Noah qui est au volant. Avec la blonde, il y aurait eu un problème tous les deux mètres. Le nez collait au carreau, elle ne rate pas une miette du spectacle qui s'offre à elle. Bon Dieu, la Suède, c'est magnifique. Surtout la capitale, puisqu'elle ne peux juger que cela. « Tu sais qu’on peut s’arrêter Mia… » Oui. Mais le restaurant ? Il meurt de faim, il a dit. Elle ne veux pas le faire patienter plus que nécessaire. Elle le connait, le jeune homme. Si elle ne le nourrit pas, il devient un petit fauve. « On peut ? » Elle a vraiment et véritablement envie de s’asseoir sur les rebords de cette fontaine. Puis, elle veux absolument une photo pour son instagram. Mia observe même ces gens qui jettent des pièces. Rho ! Elle sait déjà le vœu qu'elle prononcera. « Attends, je vais trouver une place. » Olala. « T'es le meilleur ! » Il est tellement gentil qu'elle pourrait en pleurer. « Va falloir qu’on marche ! » Pas grave. « J'ai eu la présence d'esprit de ne pas mettre les talons pour l'avion. » qu'elle dit, tout en montrant ses merveilleuses baskets qu'elle avait acheté pour l'occasion. « Allons-y ! » Elle enroule ses doigts autour de ceux du brun et part à la conquête de Stockholm.

« Qu’est-ce que tu veux faire comme vœux. ? » Maintenant qu'elle se trouve devant la fontaine, les yeux remplis d'étoiles, elle n'est pas sûr que celui auquel elle avait pensé convienne. « Je peux le dire à voix-haute ? » La blonde n'a pas envie de le faire ainsi si ce dernier ne va pas se réaliser. « Tiens, une pièce pour toi aussi. » C'était les premières qu'elle avait trouvé dans son sac à main. « Je commence ! » Elle ferme les yeux, sert la pièce dans sa main et fait son vœu. « Je souhaite être aussi heureuse, épanouie et aussi amoureuse de l'homme à mes côtés,que maintenant, jusqu'à la fin de ma vie. » La dernier mot prononcé, et elle jette la pièce dans la fontaine et récupère la vue. « A ton tour. » Elle veux savoir ce qu'il souhaite faire, comme vœu. « On va peut-être trouver un restaurant à côté… » Peut-être. Elle acquiesce et elle le suit. L'endroit est tout de même assez paradisiaque à sa façon quand on y pense. « C’est sympa ! » Oui, elle trouve aussi. « Entendre ça de la part d'un gars qui est plutôt campagne, ça fait plaisir. » C'est vrai que la ville est pleine de bâtiment ou autre chose en béton. Mais le tout est harmonieux. Puis, ça les change de Cap Harbor, du bord de plage et de son grand parc. « Là-bas, regarde ! » Mia pointe du doigt un petit restaurant. Il n'y a pas foule, c'est parfait pour eux manger au calme. « J'ai fait des recherches, par rapport à ma mère. Elle a fait ses études ici-même, à l'université de Stockholm, et c'est comme ça qu'elle a dû rencontrer mon père. J'en reviens pas qu'ils aient jamais voulu m'emmener ici ... » Elle comprends pas d'ailleurs, pourquoi ils ont toujours refuser qu'elle vienne ici. « J'ai même eu l'emplacement d'une tombe de la famille. Une Zoey. Et ça me perturbe parce qu'elle ne porte pas le nom de famille de ma mère, mais de mon père. Tu crois qu'ils me cachaient quelque chose ? »


Come to me, Ravenheart
Messenger of evil, what's the news ? ✻  i'd die to be where you are. i tried to be where you are. every night, i dream you still here. The ghost by my side, so perfect so clear. when i awake, you disappear.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 08/06/2016
›› Commérages : 97
›› Pseudo : iceshadow
›› Célébrité : ian somerhalder
›› Schizophrénie : Charlie la petite blonde énergique et Ava l'irlandaise qui adore les leprechauns

Re: Voir le monde de ses yeux est mille fois mieux que n’importe quel rêve. - Nia ✻ ( Lun 24 Sep - 16:38 )




Ce rêve bleu
with, NIA.
Se rendre en Suède avec sa jolie blonde, c’était avant tout rentrer un peu plus dans le monde de la jeune femme. Dans son passé, qu’elle cherchait à comprendre. Le fait qu’elle choisisse Noah pour l’accompagner n’était pas anodin et le brun était sûrement tout aussi heureux qu’elle de partager ce moment en sa compagnie. « Pas si vite. » dit-il en la tirant délicatement contre lui. « Tu vas pas t’en tirer comme ça. » En tout cas, pas après lui avoir dit je t’aime. Souriant, il l’enlace avec tendresse juste avant de l’embrasser. « Voilà maintenant on peut y aller... » Parce que oui, lui aussi, il est fou amoureux d’elle, mais ça depuis le temps la blondinette l’a sûrement compris. « Moi aussi. » lui glisse t’il à l’oreille alors qu’ils avancent d’un pas assez vif au milieu des voyageurs. « Hmm , y a pleins de choses que j’ai envie qu’on fasse. » Et au fur et à mesure sa liste se remplit de plus en plus. « Tu es déjà allée en Angleterre ? » Noah a déjà eu l’occasion, plusieurs fois même. « Mais c’est vrai que le parc Harry Potter est vraiment pas mal. » Même si ce n’est pas aussi palpitant que les Disney. « Faut aussi que je t’amène au Puy du Fou, c’est un parc très réputé en France. » Il faut juste qu’ils trouvent le temps de repartir dans le pays natal du brun. Mia et Noah s’étaient bien trouvé, tous les deux passionnées par les voyages, ça leur permettrait de vivre de jolies expériences loin de leur quotidien. « Surtout que j’ai plein d’idées de destinations! » Et comme Noah adore rencontrer les habitants du monde, ils ont de quoi faire, même si cela signifie d’avoir une bonne paire de chaussures et de la volonté. Parce que Noah ce qu’il préfère ce n’est pas s’arrêter dans une ville et dormir à l’hotel. Non, ce qu’il aime, c’est partir à la découverte avec son sac sur le dos et rencontrer les vraies âmes, celles que l’on ne voient pas sur papier. Mais bon pour sa blonde, il veut bien faire quelques concessions et rentre ses voyages un peu moins baroudeur.

« Hmmm, tu me l’as jamais montré. » Sa mère… Mia n’en parle beaucoup. Peut-être parce que c’est trop dur, ou parce qu’elle ne s’en souvient plus beaucoup. C’est sûrement ça le pire… oublier les gens qu’on a aimé. « Tu aurais une photo? » Histoire qu’il puisse découvrir la femme qui a donné la vie à sa belle blonde, en tout cas si Mia lui ressemble, cela veut dire une chose. « Si tu lui ressembles, elle devait être jolie alors. » Parce qu’à ce niveau là, la blonde a peu de choses à envier à certaines filles qui posent sur les magasines, mais ce n’est pas pour son physique que le brun est tombé amoureux. « T’as vraiment aucune idée de l’effet que tu peux faire à la gent masculine ? » C’est assez amusant, de la voir avec tant de confiance en elle dans son métier, mais si peu dans la vie. « Je peux pas m’en empêcher. » dit-il avec un sourire en coin, même s’il sait que son petit côté jaloux ne doit pas devenir maladif. Disons qu’il aime juste montrer aux regards curieux que la blonde est prise.

L’hotel attendra, il ne va pas la faire patienter encore plus, il voit bien que la blonde a envie de découvrir la vieille vielle et vu qu’ils sont en train d’y passer, pourquoi ne pas en profiter pour s’arrêter. « On peut trouver quelques choses à manger dans le coin et puis ça nous met directement dans le main. » Voiture garée et fermée, ils peuvent enfin partir à la découverte de la capitale Suédoise. Pour le brun tout est une découverte, il n’a jamais mis les pieds dans ses pays du nord, même s’il a failli aller en Islande une fois. Amusé, il regarde la blonde lancer une pièce au fond de l’eau, se demandant bien ce qu’elle a pu souhaité. «  Hmm, si tu veux. » Même si elle peut aussi très bien le garder pour elle. D’un coup de pouce le brun envoie à son tour sa pièce dans la fontaine et la regarde doucement sombrer jusqu’au fond. Il ne sait pas tout les combien de temps, la ville doit ramasser les pièces, mais sûrement assez régulièrement. « Joli vœu » dit-il tout en la dévorant du regard. « J’ai souhaité que ton rêve se réalise. » Une bonne idée maintenant qu’il sait ce qu’elle a souhaité, parce qu’on dirait bien qu’il en fait partie. Une fois de plus, le brun trouve délicatement le chemin jusqu’aux lèvres de Mia. Visiblement, leur voyage s’annonce dès plus romantique.

« Mouais, la prochaine fois, on devrait aller se perdre sur l’ile de Skye, c’est très campagne ! » Et romantique aussi, sans oublier le côté mystérieux, mais bon, ils vont déjà profiter de leur petit séjour en Suède. « Parfait. » D’ici le restaurant a l’air des plus sympathique, serrant la main de la blonde dans ses mains, il en prend la direction, bien décidé à s’en mettre plein le ventre. « Ils avaient peut-être leur raison ? » Même s’il ne voit pas vraiment ce qui aurait pu pousser le couple à rester loin de la capitale suédoise. « Je sais pas… les familles ont parfois leur secret. » Même si ce n’est jamais bon… « Peut-être qu’on devrait essayer de se rapprocher d’un membre de ta famille ou d’un ami pour essayer de comprendre ? Ou on peut toujours aller au cimetière ? » C’est pas très gai comme visite, mais si ça peut permettre à Mia d’en apprendre un peu plus sur ses origines, c’est sûrement une bonne idée. « On peut y aller après si tu veux, ou quand tu te sens prête. »

Noah aide la blondinette a s’asseoir avant d’en faire de même. Il ne faut pas très longtemps avant qu’une serveuse tout aussi blonde que sa petite amie vienne leur apporter les menus. Une fois qu’elle est partie, Noah se penche doucement vers Mia. « C’est peut-être une cousine éloignée. » plaisante t’il. « Tu veux boire un apéritif, j’invite, ma patronne me paie assez bien. » Déclare t’il avec un large sourire sur ses lèvres. « Alors une petite idée de ce que tu vas manger ? Y a un plat typique en Suède ? »


You can't blame gravity for falling in love.
Love is friendship that has caught fire. It is quiet understanding, mutual confidence, sharing and forgiving. It is loyalty through good and bad times. It settles for less than perfection and makes allowances for human weaknesses. .
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


http://onemoreparadise.tumblr.com/ Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 28/02/2016
›› Commérages : 829
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Ashley gorgeous Benson
›› Schizophrénie : Cameron Thompson (Dylan O'brien), Shane Hollister (Jack Falahee), Jaxson Hamilton (Jesse Lee Soffer), Ryan Oakley (Chris Wood), Alec Winterfell (Luke Mitchell), Matthias Di Lazio (Matthew Daddario), Sebastian Pryce (Cole Sprouse), Lou Perkins (Selena Gomez), Logan Pierce (Dacre Montgomery)

Re: Voir le monde de ses yeux est mille fois mieux que n’importe quel rêve. - Nia ✻ ( Mer 31 Oct - 11:31 )



Ce rêve bleu
with, NIA.


« Hmm , y a pleins de choses que j’ai envie qu’on fasse. » Dit de cette façon et avec cette intonation, Mia pourrait presque penser que Noah rêve de choses cochonnes. Heureusement pour elle, elle sait qu'il fait allusion aux voyages actuel. « Tu es déjà allée en Angleterre ? » Non. Elle n'a jamais vraiment pris le temps de voyager, bien trop perdu dans les méandres de la vie. « Non. Mise à part la Caroline du Nord, je n'avais pas fait de voyage avant qu'on en fasse tous les deux. » C'est-à-dire qu'elle a commencé avec les quelques jours en Californie. Mia n'avait jamais vraiment compris pourquoi tant de personnes aimaient partir loin de leur maison. Maintenant, oui. Se dépaysement le plus totale fait un bien fou. Ça revigore. « Mais c’est vrai que le parc Harry Potter est vraiment pas mal. » Oh ! Ca lui donne encore plus envie de le faire. « On le fera, hein ? » qu'elle demande, sourire aux lèvres. « Faut aussi que je t’amène au Puy du Fou, c’est un parc très réputé en France. » Ah oui ? La blonde n'en a jamais entendu parlé. « Je te fais confiance ! » Oui, sur ce point, elle le suit les yeux fermés. Mia n'a aucun doute sur le fait que Noah sache où il l'emmène. « Surtout que j’ai plein d’idées de destinations! » Elle aussi. « Il va falloir que tu me fasses une liste. Je pourrais toujours en faire passer avec le magazine.  » Elle se voit déjà prendre l'avion pour Cuba, prochainement. Elle a hâte. La Havane semble être un coin assez paradisiaque et toutes ces maisons colorées ne peuvent donner que des photos magnifiques. En plus Hailey sera de la partie alors, oui, elle attends avec impatience ce moment.

« Hmmm, tu me l’as jamais montré. » Oh. C'est fort probable. Faut dire que la jeune Smith n'a pas pu récupérer grand chose de sa vie New-Yorkaise avec ses parents. Néanmoins, dans son porte-feuille, elle garde toujours l'article de journal qui a annoncé l'accident de voiture de ses parents qui a causé leur mort. Dessus, il y a une photo de son paternel et de sa maman. « Tu aurais une photo? » Délicatement, elle lui montre donc la photo de l'article. « C'est mes parents. » « Si tu lui ressembles, elle devait être jolie alors. » C'est mignon. Ses joues se mettent à rosir légèrement. Il est toujours aussi mignon. « Y'a quelques photos d'elle aussi, sur google, si tu tapes Alva Smith. » Elle se souvient, d'ailleurs, de cette robe rouge voluptueuse d'une des photos présentes. Elle avait toujours cru qu'elle en aurait une comme celle-ci lors de son bal de promo. Malheureusement, elle n'y a jamais mis un pied. Et elle ne se voyait pas porter cela lors de sa remise de diplômes, en juillet dernier. « T’as vraiment aucune idée de l’effet que tu peux faire à la gent masculine ? » Non. « Désolée, mais non. » petit sourire forcé. « Je ne trouve pas que je sors du lot. » Elle hausse les épaules. Peu importe en soit. Elle se sent à l'aise avec son corps et c'est le principale. Puis, elle ne cherche pas à voir les regards des autres, elle a Noah, c'est amplement suffisant. « Et toi, tu vois l'effet que tu fais sur la gente féminine ? » Elle a hâte de connaître sa réponse.

« On peut trouver quelques choses à manger dans le coin et puis ça nous met directement dans le main. » Carrément ! Elle est incapable de refuser. Déjà parce qu'elle n'en peut plus de devoir regarder par la fenêtre les différents paysages et buildings qui s'offre à elle, mais aussi parce que son estomac commence peu à peu à crier famine. Mais avant de s’asseoir et de commander quelque chose à déjeuner, ils font un stop à une fontaine. Mia lance sa pièce, fait son vœu à voix haute. Il ne reste plus qu'à prier pour qu'il se réalise. « Joli vœu » Oui, elle trouve aussi. « J’ai souhaité que ton rêve se réalise. » Oh. « T'es bien trop mignon. » Et quand ça devient trop mignon, Mia, elle a la petite larme à l'oeil. Alors pour éviter que Noah voit l'effet que tout ceci à provoquer sur elle, elle se jette dans ses bras. « Merci. » Le français aurait pu faire n'importe quel vœu, mais il a tout de même choisi d'être en harmonie avec elle, ça la touche particulièrement.

« Mouais, la prochaine fois, on devrait aller se perdre sur l’ile de Skye, c’est très campagne ! » Ca en lui parle pas. « Attends. » Elle sort son portable et rentre le nom de l'île que Noah vient juste de dire. « L'écosse ! » Elle ne s'attendait pas à trouver cette île ici. « J'imaginais pas ça. » qu'elle avoue, tout en regardant les photos défilés. « C'est magnifique. Tu y es déjà allé ? » Voilà. Encore une nouvelle destination a ajouté à la liste. Cette dernière va finir par être plus grande qu'elle. Tout comme la liste des choses que Mia ne sait pas à propos de ses parents. « Ils avaient peut-être leur raison ? » Peut-être. La blonde ne sait pas et ne le sera surement jamais étant donné qu'ils ne peuvent plus répondre à ses questions. « Je sais pas… les familles ont parfois leur secret. » Certes. « 'ai du mal à imaginer un secret de famille. Ils semblaient si ouverts. » Un peu comme elle. On arrivait à lire en eux avec un simple regard. « Peut-être qu’on devrait essayer de se rapprocher d’un membre de ta famille ou d’un ami pour essayer de comprendre ? Ou on peut toujours aller au cimetière ? » Oh non. Elle ne veut pas l'embêter avec ça. « On peut y aller après si tu veux, ou quand tu te sens prête. » « C'est gentil Noah, mais je préfère qu'on profite. J'ai pas envie de t'embêter avec tut ça. Puis un cimetière, ça n'a rien de très romantique. » Elle ne veux pas le gêner. « Puis les personnes avec qui je peux en parler sont à New-York et non ici alors ... » Elle laisse sa phrase en suspend. Elle s'en chargera plus tard, à Cap Harbor. Et si besoin est, elle prendra à nouveau l'avion jusqu'ici. « C’est peut-être une cousine éloignée. » Possiblement. « C'est ce que je me suis dis aussi. Mais dans ce cas, elle n'aurait pas le nom de famille de mon père, qui est américain. » Or, Zoey se trouve sur le territoire Suédois. Donc, à priori, elle doit être suédoise. « Tu veux boire un apéritif, j’invite, ma patronne me paie assez bien. » Elle glousse.  « Avec plaisir dans ce cas ! Un cosmopolitan s'il-te-plait. » Quelque chose de simple et pas trop fort, ce qui lui permettra de ne pas trop remettre son nez dans l'alcool et de ne pas finir saoul en sortant d'ici. « Alors une petite idée de ce que tu vas manger ? Y a un plat typique en Suède ? » Elle souffle. « Oulah. Non. » La carte offre tellement de choix que ça en devient compliqué. « Je me souviens juste du Janssons frestelse que faisait ma mère. C'est un gratin de pomme de terre. » C'était excellent. D'ailleurs, elle devrait apprendre à cuisiner suédois, même si cette prouesse n'est pas véritablement dans ses cordes. « Je pense que je vais prendre ça, avec du saumon ! Et toi ? » Avec un peu de chance, il prendra quelque chose qu'elle aime et elle pourra piquer quelques bouts dans son assiette. « Aufaite, je voulais aussi profiter du voyage pour te parler d'un point assez important. » Elle s'installe plus correctement, le dos bien droit. « Tu sais que ta partie, dans le magazine, marche plutôt bien. Et j'aimerais la développer et l'exploiter un peu plus. » Elle est persuadée qu'il y a du potentiel quelque part, il suffit juste de mettre la main dessus. « Je sais que tu adores ce que tu fais et que ma proposition ne va peut-être pas te convenir, alors n'est pas peur de refuser si j'en demande de trop. » Mia n'en ferait pas toute une montagne. Elle est consciente que certaines promotions ne correspondent pas avec la personne en face d'elle. « Je pense que ça pourrait être sympa de pouvoir répondre aussi aux mails des internautes, et pas qu'aux lettres, mais pour cela, j'ai besoin de quelqu'un pour gérer le groupe. » Elle avait donc penser à Noah. « Ça ne t'empêchera pas de pouvoir faire ce que tu fais habituellement. C'est juste les responsabilités qui sont plus grandes. » Dit comme ça, ça semble sympa. « Et il y aussi une place qui vient de se libérer au conseil et j'aimerais qu'elle te revienne. » Voilà, c'est tout.


Come to me, Ravenheart
Messenger of evil, what's the news ? ✻  i'd die to be where you are. i tried to be where you are. every night, i dream you still here. The ghost by my side, so perfect so clear. when i awake, you disappear.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 08/06/2016
›› Commérages : 97
›› Pseudo : iceshadow
›› Célébrité : ian somerhalder
›› Schizophrénie : Charlie la petite blonde énergique et Ava l'irlandaise qui adore les leprechauns

Re: Voir le monde de ses yeux est mille fois mieux que n’importe quel rêve. - Nia ✻ ( Mer 14 Nov - 21:39 )




Ce rêve bleu
with, NIA.
En venant ici, il savait qu’il avait accepté de passer de longs jours à visiter pour découvrir la Suède et en particulier la ville qui avait vu grandir la jolie blonde. Du moins que pour un certain temps. Mia ne se souvenait pas vraiment de son pays natal. D’après ce qu’elle avait dit à Noah, il s’agissait de souvenirs assez fugaces. Ceux dont l’on doute parfois de leur existence. Mais lui n’avait pas que ça en tête bien évidemment… Habitué des voyages, il savait se débrouiller et trouver les bons plans pour passer de bons moments à faible gout. Il espérait réussir à s’éloigner un peu de la ville pour rentrer dans les terres et découvrir une autre vision de ce pays nordique que celle qu’offrait Stockholm. La prochaine fois, il espérait pouvoir lui faire découvrir la France qu’il aimait, en sortant un petit peu de sa très aimée région bordelaise. C’était l’avantage de la France pouvoir se sentir en vacances, pas si loin que chez soi. Comme partir en Aveyron ou s’orienter vers les gorges du Verdon, sans oublier la région niçoise et tout ce qu’elle offrait. « Pourquoi pas. » Avec tous les voyages qu’il avait eu la chance de faire, il connaissait quelques destinations sympathiques et surtout assez insolites. Rajouter une petite partie voyage dans le magasine, par ci par là, n’était pas une mauvaise idée, ça donnerait une petite touche sympa et dépaysant. Et puis si ça pouvait permettre à certains d’avoir des idées de voyages, pourquoi pas.

Noah aime toujours autant en apprendre sur la blonde. Son passé explique la femme qu’elle est devenue et il est assez curieux de celui-ci, des années écoulées avant qu’elle trouve refuge chez sa famille d’adoption. Pourtant Noah comprenait très bien qu’elle veuille ne pas en parler. C’est avec plaisir et curiosité qu’il saisit du bout des doigts un article de journal. Le papier est usé, mais on distingue encore clairement les parents de la jeune femme. Un léger sourire se dessine. « En effet tu as pris de ta mère. » Mais on ne pouvait pas non plus nier le charme de son père. Ce qui expliquait sans doute pourquoi sa blonde avait réussi à le faire craquer en un simple regard. Il replia doucement le papier journal pour le rendre à Mia. Il ne pouvait que s’imaginer ce qu’elle devait ressentir, en ne possédant qu’un papier de journal fatigué. Quand il pensait à toutes les photos de famille qu’il avait… Lui qui ralait à chaque fois que sa mère prenait son appareil. Il comprenait d’un coup toutes leurs importances. Plus que de simples photos, elle étaient des moments de vie, des souvenirs qui émergent quand on les regarde. « Hmmm, en fait c’est peut-être moi le problème. » Noah a tendance à penser que la plupart des mecs trouveraient Mia à leur gout, mais il se trompait peut être. « En fait ça se trouve je suis Miavore et je le sais même pas ! » Pauvre Noah, malade sans le savoir, mais bizarrement, il n’avait aucune envie de se faire soigner. Un sourire charmeur se dessine sur ses lèvres, tandis qu’il rapproche son visage de celui du brun, tentateur, faisant exprès de se mordiller la lèvre pour se rendre encore plus séduisant. « Tu veux parler de mon charme et de tout le reste ? Oui sans le moindre doute. » Laisse t’il échapper avant de rire, mais s’il doit bien avouer qu’une petite partie de lui pense qu’il a raison ! Il ne pouvait pas perdre son côté français trop rapidement.

Ils finissent par reparler de leur voyage. Noah a une tendresse particulière pour les coins qui sortent de l’ordinaire, ceux qui sont sauvages et qui amènent à une certaine contemplation. Sans oublier que pour un grand fan de films comme lui, les décors comme l’écosse c’est un peu un paradis à cinéphile. « Oui c’est en Ecosse, ils ont tourné pas mal de films fantastiques sur l’île de Skye, elle a un côté un peu magique. » Et c’était ça qui plaisait au brun. « Oui, mais on n’a pas fait Skye. On est juste reste en Ecosse, par contre, on a fait le tour et c’était franchement super sympa. On était avec mon frère en stop. On s’est éclaté. » Et si un jour l’idée leur reprenait, ils repartiraient sûrement. Par contre, il ne ferait peut-être pas subir à sa blonde ce genre de périple. Dormir sous la tente et se pelotonner pour ne pas avoir froid, ce n’est peut être pas le type de vacances dont elle rêve.

« Toutes les familles en ont… T’es certaine de vouloir creuser ? » Après tout, certains fantômes sont mieux quand ils restent là où ils sont. Après parfois, on avait aussi besoin de réponses et c’était finalement le cas de Mia. « On peut toujours aller voir et on voit où ça nous mène. » Rien ne les empêcher de se renseigner. « Mia, si c’est important pour toi, ça l’est aussi pour moi. » Il lui sourit, attrape délicatement la main avant de l’embrasser tout en marchant en direction du restaurant. « Si tu veux avoir des réponses, on est là, alors autant en profiter. Et j’adore jouer au détective ! » Même s’il n’était pas particulièrement doué pour ce genre de rôle. « Hmmm c’est vrai… » Bizarre cette histoire. « On a plus qu’à aller voir. » Pour essayer de découvrir le mystère qui se cache derrière le destin de cette fameuse Zoey.

Noah commande les apéritifs avant de plonger son regard non pas dans les yeux de Mia, mais sur la carte que vient de lui donner la serveuse. « Rha je sais pas. » La quasi-totalité lui donne en vie… Le plus difficile va être de choisir. « Je pense que je vais prendre du Kalops. » Même s’il sait pas ce c’est, il voit marquer Bœuf et c’est sa viande préférée, alors autant se jeter à l’eau. « Je piquerais dans ton assiette pour gouter le jennrensenn truc… » Le Suédois n’était visiblement pas une langue faite pour le Français. Il arrivait déjà à se faire comprendre en Anglais, il ne fallait pas trop lui en demander.

La serveuse leur apporte leur apéritif et le brun tend son verre celui de sa belle. « On trinque. » Il ne peut d’ailleurs pas s’empêcher pour embrasser la blonde au passage avant de reprendre tranquillement sa place sur son siège. « Oui, ça marche bien. » Noah est franchement loin de se douter de là ou Mia veut en venir. « Pourquoi pas. » C’est aussi le but d’un magazine, savoir faire évoluer ce qu’il propose tout en gardant son essence. Tout doucement, Noah devient plus sérieux se demandant bien où la jeune femme veut en venir. « Pourquoi pas, c’est vrai qu’on reçoit pas mal de mails étrangers, ça peut amener une vision plus large de la vie romantique des gens dans le monde. » L’idée lui plait. Noah aime communiquer, alors s’il peut le faire avec encore plus de personne, cela ne le dérange pas. Par contre pour le reste, il est moins sur. « houla je sais pas trop. » Prendre des décisions, ce n’est pas vraiment son truc. « Je sais pas si j’aurais le temps de m’y investir et si c’est pour le faire qu’à moitié, autant pas le faire. » Mais entre le courrier du cœur et son roman, Noah avait de quoi faire. « Je te promets d’y réfléchir. » Ce n’est pas un non, pas un oui non plus, le brun a juste besoin de savoir ce qu’il peut apporter en plus au journal et surtout s’il aura le temps de s’y investir encore plus.

Une heure plus tard, main dans la main, le couple repart. « Tu veux qu’on s’arrête au cimetière ? » Pas très romantique, mais d’après le GPS de Noah, ils ne passent pas si loin. Alors pourquoi ne pas faire un détour pour essayer d’en savoir plus.


You can't blame gravity for falling in love.
Love is friendship that has caught fire. It is quiet understanding, mutual confidence, sharing and forgiving. It is loyalty through good and bad times. It settles for less than perfection and makes allowances for human weaknesses. .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞

Re: Voir le monde de ses yeux est mille fois mieux que n’importe quel rêve. - Nia ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

Voir le monde de ses yeux est mille fois mieux que n’importe quel rêve. - Nia

SCREW DESTINY :: postcard for far away :: Lieux divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération