One kiss is all it takes falling in love with me. (Logan)

 :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street :: Heaven Central Park
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 20/07/2018
›› Commérages : 403
›› Pseudo : endlessly epic
›› Célébrité : Crystal Reed
›› Schizophrénie : Joan Pryce ※ Asher James ※ Eliza Nelson-Riley ※ James Campbell ※ Rose Milligan ※ Kate Rhodes

One kiss is all it takes falling in love with me. (Logan) ✻ ( Mar 24 Juil - 23:12 )


ONE KISS IS ALL IT TAKES FALLIN' IN LOVE WITH ME.
Calie, elle supporte difficilement l’été. Premièrement, elle n’aime pas beaucoup la chaleur. Le soleil, c’est cool et ça rend les gens heureux, mais c’est aussi sacrément agressif. À cause de lui, elle est obligée de prendre trois douches par jour et de changer dix fois de tenue. Les nuits sont aussi pénibles, puisqu’il fait trop chaud pour dormir. Ouvrir la fenêtre est une alternative, à condition de ne pas avoir peur d’être mangée par les moustiques. Mourir de chaud ou avoir des démangeaisons tout l’été, il faut choisir. Deuxièmement, elle ne travaille pas. Du moins, elle n’a aucune classe à qui donner des cours d’allemand, vacances scolaires obligent. Alors elle s’ennuie et doit obligatoirement trouver des occupations pour remédier à son inactivité estivale. La plupart du temps, elle préfère rester en étoile de mer sur son lit, parce que dès qu’elle commence à faire quelque chose, elle meurt de chaud. C’est problématique, d’être Calie. Qui plus est, elle ne peut compter sur personne pour la motiver à faire quelque chose de sa vie. En semaine, tout le monde travaille. Les seuls avec qui elle peut sortir sont potentiellement ses collègues. Mais ses collègues, elle les voit tout le temps et les vacances sont faites pour couper les ponts. En plus de ces deux problèmes majeurs s’ajoutent d’autres petits tracas comme l’épilation intégral, le summerbody et le fait de ne pas pouvoir manger de plats trop chauds sous peine d’accentuer l’effet de chaleur. Calie pourrait dresser une liste non-exhaustive de tous ses arguments prouvant que l’été et la période la plus nulle de l’année. À chaque fois, elle rêve de pouvoir hiberner pendant deux mois complets. Jusque-là, elle n’a jamais réussi à mettre son plan à exécution. Elle est bien triste, d’ailleurs.

Mais la brunette est de mauvaise foi. Malgré tous ces points négatifs, elle trouve toujours une manière ou une autre d’apprécier l’été. Il y a les barbecues, les longues soirées au bord de la plage, les après-midis à ne rien faire, si ce n’est déguster de bons smoothies bien frais, et les glaces à volonté. Parfois, il y a aussi les événements organisés par la mairie de la ville, qui réunissent les habitants de Cap Harbor autour d’activités toutes plus amusantes les unes que les autres. En ce samedi, il s’agit d’une course de pédalos sur l’un des plus grands lacs. Le pédalo c’est drôle et l’eau ça rafraichit. Il n’en fallait pas plus pour convaincre Calie de participer. La brunette a littéralement obligé Emmy et Alex d’y participer avec elle. Ils ont râlé deux secondes, avant d’admettre qu’il s’agissait d’une idée brillante. C’est ainsi que les trois acolytes se sont retrouvés au parc, vêtus de leur plus belle tenue d’été. Ils sont prêts à remporter la course, prêts à être les champions de Cap Harbor. Ce qu’il n’avait pas prévu, c’est la composition des équipes. Pour Calie, une équipe de trois est synonyme d’équilibre et de réussite. Une équipe de deux, c’est tout le contraire. Elle proteste un peu, tente de négocier avec les organisateurs de l’événement, puis consent à ce que leur trio soit séparé. Elle accepte même d’être le maillon faible. « De toute façon, les équipes sont tirées au sort. » Qu’on lui dit sur un ton un peu sec. Elle hésite à protester de nouveau, Emmy l’en empêche. Ça n’en vaut pas la peine, qu’on lui souffle à l’oreille. Néanmoins, Calie lance un regard noir à celle qui à oser la prendre de haut. Juste pour qu’elle comprenne que Calie n’est pas contente. Une dizaine de minutes plus tard, les équipes sont formées. Emmy se retrouve miraculeusement avec Alex, et Calie… Elle découvre que Logan est son coéquipier.

Un sourire taquin s’inscrit sur son visage, tandis qu’elle s’avance vers le jeune homme. « C’est bien, t’as gagné du muscle depuis la dernière fois que je t’ai vu. » Calie est médisante. Elle ne se souvient pas de la dernière fois où elle a vu Logan. Mais elle sait que l’embêter faisait partie de ses occupations favorites. « Bon, t’es prêt à niquer des mères ? » Elle espère que oui. De son côté, elle est en feu. À tel point qu’elle commence à sautiller sur place afin de s’échauffer. « On peut choisir son pédalo ou ça aussi, c’est tiré au sort ? » Et elle lâche ça suffisamment fort pour que l’organisatrice l’entende.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




    teacher (noun) a person who helps you solve problems you'd never have without them.
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 10/03/2018
›› Commérages : 185
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Dacre Wonderful Montgomery
›› Schizophrénie : Cameron Thompson (Dylan O'brien), Shane Hollister (Jack Falahee), Jaxson Hamilton (Jesse Lee Soffer), Ryan Oakley (Chris Wood), Mia Smith (Ashley Benson), Alec Winterfell (Luke Mitchell), Matthias Di Lazio (Matthew Daddario), Sebastian Pryce (Cole Sprouse), Lou Perkins (Selena Gomez)

Re: One kiss is all it takes falling in love with me. (Logan) ✻ ( Mar 31 Juil - 17:27 )



One kiss is all it takes
falling in love with me

with, CALIE AND LOGAN.
Elles sont encre loin les vacances de Logan alors qu'ils sont en plein été. A vrai dire, il ne sait pas vraiment quand il prendra le temps de poser quelques jours. Il n'en ressent pas le besoin. Il aime être occupé. Il aime avoir des cernes sous les yeux et il aime encore plus le fait d'avoir l'impression de ne jamais avoir le temps de s’asseoir cinq minutes. Le repos, c'est surfait à ses yeux. Il a tellement du attendre gamin, sur un banc, et regarder les autres faire, que maintenant, adulte et en presque bonne santé, il a envie de récupérer le temps perdu. Malheureusement pour lui, les pompiers ne veulent pas trop de son aide en ce moment et sur son lieu de travail habituel, ils sont au complet. Il ne reprends le travail que demain et diantre, il semblerait que se soit les vingt-quatre heures les plus longues de sa vie. Allongé dans son lit, il souffle, ne cesse de tourner d'un côté et de l'autre. Toutes les cinq secondes, il regarde si son réveil change d'heure. Sait-on jamais qu'une heure passe en un éclair de temps. Mais les secondes sont longues, les minutes encore plus et les heures, n'en parlons même pas. Par chance, il reçoit un SMS d'Oscar qui lui propose une sortie au lac. Apparemment, la mairie a loué des pédalos et un petit jeu autour de cette activité est proposé. Logan n'allait pas refuser. Il se change aussi vite que Flash et arrive en quelques minutes sur l'endroit des retrouvailles.

Rapidement, ils remplissent les feuilles d'inscriptions. Il comprends bien vite qu'il ne pourra pas faire du pédalo avec son cousin et dans le fond, ça le rends triste. Il aurait bien aimé pouvoir s'amuser avec Oscar. Il se voyait déjà le pousser dans le l'eau, pédaler comme un fou et le faire nager derrière. Il l'imaginait déjà râler un peu. Puis avoir droit au même supplice. Ils auraient partagés encore pleins d'informations croustillantes et surtout, Logan aurait pu savoir comment l'avant-première de Mama Mia s'était passé pour lui. Il aurait bien envoyé un SMS à Erin mais sa soeur et lui n'étaient pas vraiment en bon terme. Et puis bon, ça l'aurait forcé à aller chez elle par la suite, ou à devoir supporter d'autres questions et informations. Il en avait pas envie. Il aurait pu aussi demander tout ceci directement par SMS à Oscar, mais, clairement, c'était beaucoup mieux de vive-voix. Il était d'ailleurs sur le point de lancer la discussion qu'il entends son prénom appelé et qu'il doit se diriger vers le coin assigné. Mince ! Logan n'avait même pas fait attention avec qui il était tombé. Il regarde autour de lui et se rends vite compte que le sourire sur le visage angélique de Calie lui est destiné. Au moins, il a l'avantage de la connaitre. « C’est bien, t’as gagné du muscle depuis la dernière fois que je t’ai vu. » D'accord, donc elle ne l'avait pas remarqué quand il lui avait fait signe la semaine dernière, dans le magasin de fruit et légume. Il fait avec sa déception et tente un sourire, assez maladroit. « Je suis pompier maintenant alors ... » Enfin, pompier. Pas totalement. Un pompier volontaire qui passe les trois quarts de sa vie dans le complexe : bowling/cinéma mais bon, ça fait mieux de dire cela qu'homme à tout faire. « T'as pas changé, toi, par contre. » Elle est toujours aussi radieuse. Toujours aussi belle. Toujours aussi Calie. « Bon, t’es prêt à niquer des mères ? » Euh ... « C'est une compétition ? » On ne l'a pas prévenu. Oh ! Y'a de la triche dans l'air là. Pour Logan, c'était juste une attraction pour profiter du lac d'une manière différente et faire connaissance. Il pensait pas que ça allait être une course. « On peut choisir son pédalo ou ça aussi, c’est tiré au sort ? » Apparemment, la brune ne s'entends pas avec les organisateurs. C'est parfait. « Tu veux qu'on soit disqualifié ou quoi ? Viens ! » Il attrape la main de Calie et l'embarque vers le premier pédalo qu'il trouve : le rose bonbon qu'on voit à des kilomètre à la ronde. « Tu te mets pas en maillot de bain ? » Si Calie veut jouer à la pudique, c'est loin d'être son cas. Il enlève son haut et ne garde que son short de bain. De toute façon, il ne reste pas longtemps torse nu puisque le gilet de sauvetage est obligatoire. « Aller, go. » Ils sont les derniers à partir, ils doivent récupérer leur retard. Logan pousse le pédalo et monte au dernier moment, les jambes déjà pratiquement trempés. « Je pensais pas que c'était ton genre d'activité ce truc là. Comment tu vas depuis le temps ? » Ils ont le temps de parler vu la vitesse à laquelle ils vont.


I've made mistakes ♒︎ Baby, ain't no body gonna love me like the way you do and you ain't never gonna find a love like mine. Tell me what can I do to make it up to you? 'Cause what we got's too good to say goodbye, goodbye
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 20/07/2018
›› Commérages : 403
›› Pseudo : endlessly epic
›› Célébrité : Crystal Reed
›› Schizophrénie : Joan Pryce ※ Asher James ※ Eliza Nelson-Riley ※ James Campbell ※ Rose Milligan ※ Kate Rhodes

Re: One kiss is all it takes falling in love with me. (Logan) ✻ ( Mar 7 Aoû - 17:31 )


ONE KISS IS ALL IT TAKES FALLIN' IN LOVE WITH ME.
Calie prend cette compétition très au sérieux. Elle transforme un événement qui se veut convivial en une véritable guerre de clans. À la fin de cette journée, elle veut se sentir victorieuse, et hors de question qu’on lui sorte le célèbre dicton « l’important, c’est de participer ». Elle n’en veut pas, de ce dicton nul. Ce qu’elle veut, c’est grimper sur le podium, à la toute première place. Du moins, elle espère que les organisateurs ont prévu un podium. Quel serait l’intérêt de cette course, sinon ? Si la brunette ne peut malheureusement pas participer à l’événement avec ses deux meilleurs amis, elle espère pouvoir compter sur Logan pour atteindre son but. Logan qu’elle n’a pas vu depuis longtemps, et qui a gagné du muscle. La surprise apparaît d’ailleurs sur son visage lorsqu’elle apprend sa profession. Calie, elle peine à croire qu’elle soit passée à côté de cette information. Elle se plaindrait bien des gens qui ne lui disent jamais rien, mais après une brève seconde de réflexion, elle suppose que c’est probablement elle qui ne se soucie pas assez des gens. Sans se chercher d’excuse, Calie estime cependant qu’elle n’est pas spécialement obligée de se soucier des amis de son frère. « Ah bah oui. Ça se tient. » Puis Logan l’informe qu’elle n’a pas changé, et elle sourit. Calie ne sait pas totalement comment interpréter cette remarque, s’il s’agit d’une bonne chose ou non. Dans le doute, elle préfère voir ça sous un angle positif. Finalement, elle fait appel à son cerveau pour se remémorer la toute dernière fois où elle et Logan se sont vus. Juste histoire de se souvenir à quoi elle ressemblait exactement. Mais bon, après deux secondes de concentration intense, elle abandonne. De toute façon, sa mémoire lui a toujours fait défaut. Accessoirement, elle a d’autres chats à fouetter. Comme remporter cette fichue course de pédalos.

« Tu plaisantes ? » Qu’elle fait, à moitié choquée par le désintéressement total dont Logan fait preuve. Il est venu ici pour faire quoi ? Du tricot ? « Bien-sûr que c’est une compétition ! Et on va la remporter les doigts dans le nez ! » Bon, elle ne parierait pas trop là-dessus non plus. D’autant plus qu’à agresser l’organisatrice aigrie qui lui a cherché des poux un peu plus tôt, Calie et Logan perdent du temps. Heureusement, elle peut compter sur le jeune homme pour la ramener sur Terre. « C’est elle qui a commencé. » Dit-elle pour se justifier. Calie, cinq ans et demi d’âge mental. Logan choisit le pédalo rose bonbon, et la brunette valide ce choix avec enthousiasme. « J’adore, j’adore, J’ADORE ! » Elle frappe dans ses mains avec frénésie, presque en sautillant sur place. Son coéquipier fait tomber son haut, pour le plus grand bonheur de Calie. Techniquement, la jeune femme est fiancée. Mais ça ne l’empêchera jamais de faire plaisir à ses petites mirettes. « Joli. » Elle se contentera de ce simple compliment, avant de se débarrasser de ses vêtements. « Il suffisait de demander ! Et voici un summerbody composé à 70% d'eau, et 30% de glace. » Logan lui donne son gilet de sauvetage orange et elle l’enfile rapidement, en gloussant comme une pintade lorsqu'elle imagine la tête d’Emmy quand on lui a expliqué qu’elle devait obligatoire en porter un. La connaissant, elle a forcément râlé à cause de la couleur, voire du design. Avec Emmy, on peut s’attendre à tout. Maintenant qu’ils sont équipés, ils peuvent partir à l’aventure. Ensemble, ils poussent le pédalo dans l’eau avant de s’installer. Dans la tête de Calie, la vitesse d’un pédalo est digne de celle de Sonic le hérisson. Sa déception est grande lorsqu’elle se rend compte que l’engin ne va pas plus vite qu’un vélo. Elle est mignonne, la brunette. Elle se contente de râler intérieurement et se passe de faire le moindre commentaire rageur.

Calie comprend qu’elle a quand même de la chance d’être tombé sur Logan. Parce qu’elle aurait très bien pu se retrouver avec une personne du troisième âge, et bonjour l’ennui. Au moins, avec Logan, elle peut discuter de la vie tout en pédalant vers la victoire. « Moi non plus, mais je m’ennuyais. » Les joies de l’enseignement. Calie tourne la tête vers le garçon et lui adresse un grand sourire. « Je vais bien ! Et toi ? Ça fait longtemps que t’es pompier ? Tu connais Jay Thompson ? Il est pompier aussi. » Si l’on se pose la question, elle n’en revient toujours pas que Logan soit devenu pompier. Elle l’imaginait dans autre chose, elle ne sait pas trop quoi. Cela dit, si elle avait fait l’effort de s’intéresser ne serait-ce qu’un tant soit peu à lui, elle saurait qu’il rêvait de devenir pompier depuis l’enfance. Elle saurait aussi qu’il n’est pas pompier à 100%, mais ça, c’est une autre histoire. « Pour maximiser nos chances de gagner, je te propose de passer par là ! » Elle pointe une direction du doigt, en dehors du parcours soigneusement délimité par des plots flottants. « Je connais le lac par cœur, je t’assure que c’est un raccourci. Si on se débrouille bien, personne ne verra l’entourloupe. » Elle regarde Logan avec des yeux de biche, usant de son joli sourire pour le convaincre. En réalité, elle ne connait pas ce lac. Mais elle sent que cet autre chemin leur portera chance.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




    teacher (noun) a person who helps you solve problems you'd never have without them.
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 10/03/2018
›› Commérages : 185
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Dacre Wonderful Montgomery
›› Schizophrénie : Cameron Thompson (Dylan O'brien), Shane Hollister (Jack Falahee), Jaxson Hamilton (Jesse Lee Soffer), Ryan Oakley (Chris Wood), Mia Smith (Ashley Benson), Alec Winterfell (Luke Mitchell), Matthias Di Lazio (Matthew Daddario), Sebastian Pryce (Cole Sprouse), Lou Perkins (Selena Gomez)

Re: One kiss is all it takes falling in love with me. (Logan) ✻ ( Dim 2 Sep - 18:17 )



One kiss is all it takes
falling in love with me

with, CALIE AND LOGAN.
« Tu plaisantes ? » Son regard s'affole pendant quelques secondes. Vient-il de dire une énorme connerie ? Il n'en a pourtant la sensation. Il réfléchit un instant aux paroles qu'il a sortit. Nope, rien de compromettant. Alors pourquoi est-ce que Callie semble aussi surprise et moqueuse ? « Non ... » Il se mordille la lèvre inférieure, redoutant la remarque qui va suivre. Comme si la jeune femme était un être démoniaque. « Bien-sûr que c’est une compétition ! Et on va la remporter les doigts dans le nez ! » Ah. Oui. Bien-sûr. « J'étais juste venu m'éclater, de base. » Mais bon, il va faire le grand et tenter de gagner la coupe pour la princesse, qui n'est définitivement pas en détresse. Bien au contraire, Calie fait sa petite loi autour du lac et s'en prends même aux organisateurs. Logan n'est pas trop au courant de toute l'histoire et ne le sera probablement jamais. Cependant, il n'a pas envie d'être disqualifié de façon aussi bête, juste parce que la brunette n'a pas réussi à garder la langue dans sa poche, ou plutôt dans sa bouche pour être exacte. « C’est elle qui a commencé. » Et ? C'est pas pour autant qu'il faut entrer dans son jeu. Le blond se contente de souffler de désespoir et de. Lever les yeux au ciel. Il aurait bien ajouter une remarque mais il ne voulait pas passer pour un gars chiant et relou. Surtout qu'il est déjà chiant et relou de base. A la place, le Pierce fait tomber le maillot. Ces dernières heures à la salle de musculation commence par payer. Son corps change et dans le bon sens. « J’adore, j’adore, J’ADORE ! » Il ne notera pas le regard fascinant de Calie qui semble hypnotisé par son torse. « C'est reservé aux gars. » Quoi ? Mais pourquoi diable vient-il de dire cela ? Il n'est pas gay. N'a, depuis qu'il est né, jamais été attiré par un homme. Il faut véritablement qu'il arrête de paniquer à chaque fois qu'il est proche de la Washington. « Enfin, je veux dire ... Non, oublie. » Logan n'est pas prêt à s'enfoncer un peu plus dans la noirceur. « Il suffisait de demander ! Et voici un summerbody composé à 70% d'eau, et 30% de glace. » Surtout, ne pas baver. Cette technique n'est pas autorisé pour draguer, si, par chance, il apprenait à draguer justement. « Tu devrais faire bronzer ton summerbody. » Simple taquinerie.

Si Logan était venu jusqu'ici pour faire du pédalo, c'était principalement pour passer du temps avec ces amis et son cousin, mais aussi parce qu'il avait besoin de s'occuper l'esprit. Il s'attendait donc à voir du monde. Néanmoins, il n'avait pas prévu de rencontrer Calie. Il avait toujours pensé, et sûrement à tort, qu'elle était bien plus lecture et farniente que sport. « Moi non plus, mais je m’ennuyais. » Oh. Ceci explique tout. « Je vais bien ! Et toi ? Ça fait longtemps que t’es pompier ? Tu connais Jay Thompson ? Il est pompier aussi. » Oulah. Ça fait beaucoup d'information à assimiler tout en devant commencer à pédaler. « Ca va ! Un petit moment. Je connais Jay, de vue, surtout. La caserne est pas si grande, tu sais. Tu le connais d'où ? » Simple curiosité. Logan a toujours été assez jaloux des hommes qui avait le droit à la compagnie de Calie. Faut dire que depuis qu'il est gosse, il la voit comme la plus belle femme du monde. Malheureusement, plus il a vieilli, et moins cette impression disparaît. Il la voit encore et probablement pour toujours comme le crush Inaccessible de sa vie. « Pour maximiser nos chances de gagner, je te propose de passer par là ! » Il suit le doigt pointé de la jeune femme. « T'es sur ? » Parce que lui, non. « Je connais le lac par cœur, je t’assure que c’est un raccourci. Si on se débrouille bien, personne ne verra l’entourloupe. » Mouais. Au point où ils en sont. Etre derniers ou etre disqualifiés, y a pas grand chose comme différence. « T'es bien la première maîtresse d'école qui autorise la triche. » C'est assez surprenant et innatendu. Elle arrivera donc toujours à t'impressionner. D'un geste qui se veux plutôt habile, il fait en sorte de faire tourner le pédalo vers le nouveau parcours proposé. « Tu fais quelle classe d'ailleurs ? Ça fait tellement longtemps qu'on s'est pas parlé que j'ai l'impression de ne plus te connaitre. » Faut dire que gamin, il avait la chance de pouvoir l'espionner bien plus facilement quand il venait rendre visite à Liam. Il avait d'ailleurs pour habitude de coller sa tête au mur afin d'entendre les musiques qu'elle écoutait ou les discussions qu'elles entretenaient au téléphone avec ses copines. Puis, il avait aussi eu le cœur brisé d'apprendre à un moment qu'elle avait des vues sur divers gars de sa classe, à l'adolescence. « Tu crois qu'on a le temps pour se mouiller un peu ? » Logan joue la carte des yeux doux. Pitié, il faut que Calie accepte. De toute façon, même si elle n'accepte pas, il ne lui laisse pas vraiment le choix. Difficilement, afin de ne pas tomber du pédalo, il arrive à attraper Calie et à la pousser à l'eau. « Oopsie. » Il est fière de sa connerie. Même qu'il enlève son gilet de sauvetage et qu'il l'a rejoint dans les cinq secondes qui suit. « Enfaite, tu nous fais couper le lac au milieu. Ingénieux. Du coup, d'après mes calculs, on a facilement quinze minutes d'avances sur les autres. Autant en profiter. » Logan étant très nul en maths, il n'a fait aucun calcul. Mais ça, il se garde bien de le dire. De toute façon, il n'avait pas prévu d'arriver le premier, surtout en trichant.


I've made mistakes ♒︎ Baby, ain't no body gonna love me like the way you do and you ain't never gonna find a love like mine. Tell me what can I do to make it up to you? 'Cause what we got's too good to say goodbye, goodbye
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 20/07/2018
›› Commérages : 403
›› Pseudo : endlessly epic
›› Célébrité : Crystal Reed
›› Schizophrénie : Joan Pryce ※ Asher James ※ Eliza Nelson-Riley ※ James Campbell ※ Rose Milligan ※ Kate Rhodes

Re: One kiss is all it takes falling in love with me. (Logan) ✻ ( Dim 16 Sep - 14:19 )


ONE KISS IS ALL IT TAKES FALLIN' IN LOVE WITH ME.
Calie et Logan dévoilent leurs corps d’athlètes, plus prêts que jamais à gagner cette course. Bon, la brunette semble être la plus enthousiaste des deux. Mais elle sait comment motiver les troupes, cette jeune femme. Elle ne relève pas la remarque sur son summerbody dénué de couleur, tout comme elle ignore délibérément la précision de Logan quant au fait que son corps soit réservé aux hommes. Calie se contente d’arquer un sourcil, observant le garçon d’un air suspicieux. Serait-il gay ? Bien que cette question lui brûle les lèvres, elle se retient de la poser. Pour une sombre raison, elle sent qu’il s’agit d’un sujet délicat. « En route mauvaise troupe ! » Elle et Logan poussent le pédalo jusque dans l’eau et ils rejoignent la course en douceur. À ce rythme, ils ont amplement le temps de discuter et de prendre des nouvelles l’un de l’autre. C’est comme ça qu’elle apprend sa profession de pompier. Dans l’esprit de Calie, c’est automatique. Dès qu’on lui parle de pompier, elle pense à Jay. Elle ne l’a pas vu depuis un long moment, mais aux dernières nouvelles, son ex travaille lui aussi à la caserne de la ville. Ce qui l’amène à parler de lui, forcément. « Oh, c’est une histoire de longue date. » Dit-elle en affichant un sourire. « On est vaguement sorti ensemble. » Calie minimise sa relation avec Jay, alors qu’elle ne devrait probablement pas. Après tout, ce garçon était son premier petit-ami. Qui dit premier petit-ami, dit premiers sentiments et premières relations sexuelles. Cela dit, ce n’est pas lui qui lui a appris tout ce qu’elle sait aujourd’hui. « Mais c’était il y a trèèèèès longtemps, à l’époque où j’étais encore une planche à pain. » Calie rigole de sa propre comparaison. « Tu lui passeras le bonjour de ma part, si jamais tu le croises. »

Avec leur rythme de croisière, ce n’est pas demain la veille qu’ils grimperont sur la première place du podium. Bien qu’ils ne soient pas en dernière position, Calie et Logan sont loin d’être en tête de course. Alors la jeune femme propose à son acolyte du jour de prendre un raccourci, histoire de semer tout le monde incognito. Elle ne peut pas s’empêcher de lever les yeux au ciel lorsqu’elle sent l’hésitation de Logan. Si elle n’était pas aussi sûre d’elle, elle ne proposerait pas son plan d’attaque. Quoique. Même lorsque ses plans paraissent bancals, elle les teste. « C’est pas de la triche. » Rétorque-t-elle, les sourcils froncés. « C’est de l’intelligence. » Pas peu fière, Calie est à deux doigts de bomber le torse. La brunette n’a pas besoin d’argumenter davantage. Logan dirige le pédalo dans la direction pointée par ses soins un peu plus tôt, et elle sourit. Elle est contente, Calie. « J’enseigne au lycée. C’est pas tous les jours faciles parce que les ados, ils s’en tamponnent pas mal de l’allemand. Mais bon, suffit de leur parler de bière et leur attention est gagnée. » Le pire, dans l’histoire, c’est qu’elle n’exagère rien. Pour captiver ses élèves, elle doit constamment trouver des sujets cools à aborder. Dès que son cours devient un peu trop sérieux, elle les perd. « Dis pas que tu me connais plus. J’ai pas vraiment changé, tu sais. » Au cours de ces dernières années, Calie n’a pas l’impression d’avoir gagné en maturité ou en intelligence. Elle reste fidèle à elle-même. Un véritable boute-en-train. « Enfin j’dis ça, mais c’est vrai qu’on s’est pris quelques années dans la tronche quand même. » Calie ne parle pas tant des changements physiques qu’ils ont tous les deux connus. Elle parle aussi des événements majeurs et mineurs qui ont modifié leur train de vie quotidien respectif. Mais dans le fond, elle reste persuadée d’une chose : ils n’ont pas changé.

Calie se penche légèrement pour analyser l’eau du regard, hésitante face à la proposition de Logan. L’eau de ce lac ne lui inspire rien qui vaille. Malgré son envie de plonger, elle reste dans le doute. « J’sais pas trop... » Logan prend les devants. Elle hurle lorsqu’il la pousse dans l’eau, l’insultant au passage de tous les noms. D’où il se permet de la jeter à l’eau ? S’il ne l’avait pas rejoint dans les secondes suivantes, elle aurait ordonné à tous les poissons du lac de tuer cet homme. « Trou du cul. » Qu’elle souffle en essuyant ses yeux. « Quinze minutes d’avance ? Wow. J’pensais pas que ce raccourci était aussi efficace. » Elle nage vers lui, réfléchissant déjà à une vengeance digne de ce nom. « Tu veux en profiter pour faire quoi ? Du sexe ? » Quand est-ce que Calie cessera les sous-entendus sexuels ? Cette enfant est désespérante. « À moins que ça ne soit réservé aux mecs ? » Il fallait qu'elle la pose, sa question. Néanmoins, ça n'empêche pas Calie de l’attraper par le bras pour l’attirer à elle. Lorsqu’il est suffisamment proche de son corps, elle prend appui sur ses épaules pour sauter en dehors de l’eau, essayant de le couler dans le même temps. Elle bascule en avant et au final, c’est elle qui se retrouve noyée. Mais Calie n’a pas dit son dernier mot pour autant, et voilà qu’elle agrippe son short de bain pour le déstabiliser. De sa main libre, elle crée une énorme vague qu’elle dirige vers son visage. « On jette pas une Calie à l’eau. » Qu’elle dit en riant. La jeune femme pourrait passer l’après-midi à jouer avec Logan dans l’eau. Elle savait que venir ici cet après-midi était une merveilleuse idée. La brunette est cependant coupée dans son élan lorsqu’elle sent quelque chose lui effleurer les pieds. Elle s’accroche à Logan, aussitôt après avoir poussé un hurlement effrayé. « Il y a un truc qui a voulu me grignoter le pied. » Qu’elle dit en regardant partout autour d’elle. C’est là qu’elle voit leur pédalo, qui s’enfuit tout seul vers de nouveau horizons, porté par le courant de l’eau. « Oh oh. » Le pédalo, il se dirige tout droit vers le bord du lac, où résident une multitudes de branches et autres plantes aquatiques. Calie n’est pas une experte, mais il y a une chance sur deux pour que leur engin reste coincé.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




    teacher (noun) a person who helps you solve problems you'd never have without them.
Revenir en haut Aller en bas
‹ WHAT IS A FAMILY ?
avatar
WHAT IS A FAMILY ?


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 10/03/2018
›› Commérages : 185
›› Pseudo : Lempika. (Laurine)
›› Célébrité : Dacre Wonderful Montgomery
›› Schizophrénie : Cameron Thompson (Dylan O'brien), Shane Hollister (Jack Falahee), Jaxson Hamilton (Jesse Lee Soffer), Ryan Oakley (Chris Wood), Mia Smith (Ashley Benson), Alec Winterfell (Luke Mitchell), Matthias Di Lazio (Matthew Daddario), Sebastian Pryce (Cole Sprouse), Lou Perkins (Selena Gomez)

Re: One kiss is all it takes falling in love with me. (Logan) ✻ ( Mer 31 Oct - 12:35 )



One kiss is all it takes
falling in love with me

with, CALIE AND LOGAN.

« On est vaguement sorti ensemble. » Avec Jay ? Tiens, ça ne le surprends pas tellement. Jay a tendance à avoir pas mal de conquêtes. En tout cas, Logan l'a toujours connu comme cela depuis qu'il est devenu pompier volontaire. « Mais c’était il y a trèèèèès longtemps, à l’époque où j’étais encore une planche à pain. » Une planche à pain, huh. « J'avais pas besoin d'autant de détails. » Néanmoins, ça le fait rire d'entendre Calie se représenter comme cela, il y a des années. Le blond n'était pas mieux, il y a très longtemps. Il était mince, sans muscle. Une brindille, comme il aimait se dire. Aujourd'hui, il a réussi à combattre quelques vieux démons, et surtout à faire accepter à sa famille qu'il pouvait faire du sport sans risquer de mourir. Plus ou moins. Il avait désormais un corps dans lequel il se sentait plus à l'aise et c'était le plus important. « Tu lui passeras le bonjour de ma part, si jamais tu le croises. » Sans aucun doute. « Oui, bien-sûr ! » Pas certain qu'il le croise avant un moment vu qu'il n'est pris qu'en cas d'extrême urgence. Mais ça, il ne peux pas le dire à la Washington. Elle pense qu'il est vraiment pompier et, pour une fois, Logan veut profiter de ce statut particulier. Au moins, on ne lui demande pas : Pourquoi t'es aps tout simplement pompier plutôt que d'être volontaire ?. Surtout qu'il ne peut pas leur répondre : pour la simple et bonne raison que je ne suis pas censé faire ce métier tout court, alors volontaire, c'est déjà pas mal.

Désormais sur leur petit bateau à pédale, ils tentent de rattraper leur retard. Malheureusement, ils en ont accumulés bien trop pour réussir à terminer premier. Calie n'a juste pas dit son dernier mot et propose un autre chemin, en dehors de celui proposer par l'équipe. « C’est pas de la triche. » Mouais. Il en est pas certain. « C’est de l’intelligence. » Bon. Ok. Suivons l'intelligence. S'il fini premier, Logan lui payera un verre. Autrement, il demandera à être remboursé de son inscription. « J’enseigne au lycée. C’est pas tous les jours faciles parce que les ados, ils s’en tamponnent pas mal de l’allemand. Mais bon, suffit de leur parler de bière et leur attention est gagnée. » Ah. La bière. « Ca doit être super intéressant tes cours alors. » Logan, il dirait pas non pour suivre quelques cours, juste pour pouvoir voir ce que ça donne. « Dis pas que tu me connais plus. J’ai pas vraiment changé, tu sais. » Et bien, pas changé mentalement parlant de ce qu'il a pu voir. Par contre, elle a tout de même changé physiquement. « Enfin j’dis ça, mais c’est vrai qu’on s’est pris quelques années dans la tronche quand même. » Ouais. Il fait une petite grimace. « Malheureusement. » Néanmoins, Logan ne reste aps pessimiste longtemps. «Mais on a l'avantage d'être plus mature et plus canon à notre âge actuel. » Sur Calie, l'âge a fait des miracles. Il la trouve vraiment magnifique. Mais il est aussi possible que son esprit de petit enfant amoureux parle légèrement.

Quitte à tricher et à changer de direction, autant profiter de leur nouvelle avance pour faire un petit saut. « J’sais pas trop... » Vraiment ? Logan est triste si elle refuse alors, au lieu d’entendre une réponse négative, il prends les devants. Il pousse Calie dans l'eau, heureux comme jamais de pouvoir la rejoindre en faisant la bombe. « Trou du cul. » Il glousse comme une pintade. « Oh, allez, l'eau est bonne ! » Faut qu'ils profitent du soleil. En un clignement d’œil, ils seront à Noël, sous la neige, à se les geler. « Quinze minutes d’avance ? Wow. J’pensais pas que ce raccourci était aussi efficace. » Lui non plus. « Comme quoi. » Un simple bobard. Il ne sait même pas dire l'avance qu'ils ont. Il y connait rien. Il est possible qu'avec sa connerie, ils finissent tout de même dernier. Mais peu importe. « Tu veux en profiter pour faire quoi ? Du sexe ? » Quoi ? Il manque de boire la tasse. « À moins que ça ne soit réservé aux mecs ? » Heu ... Il ne répondra pas à cette question. De toute façon, il n'aurait pas eu la chance de le faire puisque Calie monte à califourchon sur ses épaules pour le faire couler. Bon ... Il a bu tout de même la tasse et il a eu le droit à une vengeance digne de ce nom. C'est ce qu'on appelle se faire botter le cul. « On jette pas une Calie à l’eau. » Compris. « Je ne recommencerai plus. » Promis, juré, craché. Il doit même tousser un peu pour libérer ses poumons comprimé par l'eau. Puis, ses oreilles se mettent à tinter. « Bon Dieu Calie ! » Elle vient de lui faire exploser les tympans avec son cri. « Il y a un truc qui a voulu me grignoter le pied. » Mais bien-sûr. Il roule des yeux. « C'est simplement un poisson qui était curieux. Y'a rien qui va te bouffer ici. » Le lac n'est pas hanté, qu'elle se rassure. « Oh oh. » Comment ça, oh oh ? Il suit du regard le doigt que Calie pointe au loin. « Oh merde ... » Il éloigne la brune de lui et tente, désespéramment de nager vers le pédalo qui se fait la malle. Mais après deux minutes d'efforts intenses, Logan est obligé de rendre les âmes : ils s'épuisent, son cœur ne suit pas et le courant l'empêche de pouvoir rejoindre leur bateau. « Nageons jusqu'à la petite île, là-bas. » qu'il cri à l'attention de la Washington. Le blond a l'impression d'avoir mis un temps fou avant de rejoindre le rivage mais au moins, ils sont tous les deux sur la terre ferme. « Comment s'est possible que le pédalo est pris le large ? » Il fait une visière avec sa main, tente de trouver où il est passé mais il ne voit rien. « Ca va ? » Par chance, il fait assez bon pour qu'il n'attrape pas froid, mais ils ont déjà pas mal nager pour venir jusqu'ici. « Tu te crois capable de nager jusqu'à la rive ? » Lui, non. Il est épuisé, littéralement. D'ailleurs, sa tête tourne et il se laisse tomber sur le sol. « On est dans le caca. » Comment vont-ils réussir à prévenir quelqu'un ? Leur cri ne parviendra pas jusqu'au départ de la course, surtout avec la musique qu'ils ont mis.


I've made mistakes ♒︎ Baby, ain't no body gonna love me like the way you do and you ain't never gonna find a love like mine. Tell me what can I do to make it up to you? 'Cause what we got's too good to say goodbye, goodbye
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 20/07/2018
›› Commérages : 403
›› Pseudo : endlessly epic
›› Célébrité : Crystal Reed
›› Schizophrénie : Joan Pryce ※ Asher James ※ Eliza Nelson-Riley ※ James Campbell ※ Rose Milligan ※ Kate Rhodes

Re: One kiss is all it takes falling in love with me. (Logan) ✻ ( Lun 12 Nov - 20:51 )


ONE KISS IS ALL IT TAKES FALLIN' IN LOVE WITH ME.
Calie, ça l’enchante beaucoup de faire cette course avec Logan. D’un part parce qu’elle préfère largement faire équipe avec lui plutôt qu’avec un inconnu, et d’autre part parce que ça faisait un moment qu’ils ne s’étaient pas vus. Même s’ils mènent une vie relativement calme, ils ont forcément vécu un million de choses et ont, par extension, un million de choses à se raconter. Par exemple, Calie apprend que Logan est un courageux pompier de Cap Harbor. S’ils n’étaient pas tombés l’un sur l’autre aujourd’hui, elle ne l’aurait jamais su. Tout comme il n’aura jamais su qu’elle enseigne l’allemand à des lycéens en pleine crise d’adolescence. Outre leur carrière professionnelle respective, ils ont certainement tout un tas d’autres choses à partager. Parce qu’une vie, ça reste quelque chose d’imprévisible et de mouvementée. Bien qu’ils n’aient pas vraiment changé au niveau du caractère, ils ne sont plus les mêmes personnes qu’avant. Autant psychologiquement que physiquement. D’ailleurs, si Calie était beauf, elle dirait qu’ils sont comme le vin : ils se bonifient avec l’âge. Mais Calie n’est pas une personne beauf, donc elle garde cette réflexion pour elle. En revanche, Logan ne se gêne pas pour dire ce qu’il pense. « Donc en disant qu’on est devenu des gens mature et canon, tu sous-entends que tu me trouves canon. » Elle n’en loupe pas une, la brune. Sortir les phrases de leur contexte et les interpréter, c’est un peu sa spécialité. En ce qui concerne la maturité, on repassera. Dernièrement, Calie n’a pas eu l’impression d’être une femme mature. Elle en vient même à se demander s’il y a eu un moment dans sa vie où elle l’a été.

Le but de cette compétition, c’est de gravir le podium jusqu’à la première place. Est-ce qu’ils ont le temps de se baigner ? Non, pas selon Calie. Est-ce que son avis importe ? Pas vraiment. Logan la pousse sans qu’elle n’ait le temps d’anticiper quoi que ce soit. Elle hurle à plein poumon, surprise par la violence d’un tel acte et par la froideur de l’eau. « Elle est bonne ? Tu te fous de moi ! Elle est glaciale ! » Bon, Calie exagère. En réalité, elle apprécie de pouvoir rafraîchir son corps. C’est plutôt agréable, finalement. D’après que cette histoire va leur faire gagner du temps. Calie, elle a un doute quand même. Logan essaye de l’arnaquer. Elle a beau paraître bête, elle sait utiliser son cerveau quand il le faut. Maintenant qu’ils sont dans l’eau, qu’est-ce qu’ils sont supposés faire ? Calie, elle a quelques idées derrière la tête. Des idées un peu farfelues et pas bien sérieuses, étant donné le bazar qui caractérise sa vie sentimentale. Mais elle ne peut pas s’empêcher de proposer son histoire de sexe, et ça lui donne une excuse pour questionner Logan là-dessus. Après tout, c’est lui qui a dit que son corps d’athlète était réservé aux hommes. Cette remarque, elle a eu le don d’intriguer Calie. Visiblement, ce n’est pas en le taquinant qu’elle obtiendra les réponses aux questions qu’elle se pose. Le jeune homme reste muet comme une carpe, et à vrai dire, elle l’empêche plus ou moins de répondre en essayant de le noyer. C’est un échec cuisant, cette affaire. Elle ne dit pas son dernier mot pour autant, lui envoyant une vague d’eau en plein visage. On ne jette pas Calie à l’eau, qu’elle dit, après quoi Logan li promet de ne jamais recommencer. « Bien Monsieur. »

Un instant plus tard, un cri aigu déchire les airs. Calie, elle a senti quelque chose lui effleurer les jambes. Ce n’est pas rassurant du tout et elle est persuadée qu’un poisson a voulu la manger. « Un poisson qui était curieux ? Comment ça, un poisson qui était curieux ? Il veut me violer, c’est ça ? » Ça y est, Calie Washington devient folle. Aussi mignons soient-ils, elle n’est pas bien fan des poissons curieux. « Si je meurs aujourd’hui, ça sera de ta faute. Tu auras la tristesse de toute ma famille sur ta conscience, Logan Pierce. » S’ils meurent, ça ne sera peut-être pas uniquement à cause d’un malheureux poisson. Calie, elle voit leur pédalo partir à la dérive. Logan a le réflexe de vouloir le retenir, alors la brune le suit et essaye elle aussi d’éviter le drame. Sauf que c’est le pédalo qui gagne la bataille, et ils décident de nager jusqu’à la rive pour reprendre leur souffle. Elle s’étale à même le sol, et elle éclate de rire. « Je sais pas… Tu crois que la mairie va nous en vouloir ? Ils vont nous demander de le rembourser, tu crois ? » Ça serait triste. Elle n’a pas spécialement envie de rembourser ce satané pédalo. Calie se redresse sur ses coudes, à présent inquiète par la forte respiration de Logan. « Oui ça va, et j’pense pouvoir nager jusqu’à l’autre côté. Mais toi ? » Demande-t-elle, les sourcils froncés. Étrangement, elle peine à croire qu’il puisse nager trois mètres. Ces quelques secondes au calme lui permettent de retrouver une respiration normale, ce qui n’est toujours pas le cas de Logan. « C’est toi le pompier, normalement. C’est toi qui devrais nous sortir de là. » Parce qu’elle ne veut pas non plus le vexer, elle dit ça avec un sourire. « Moi j’dis, ça serait cool d’avoir des superpouvoirs. Genre si j’étais Songbird, j’aurais pu envoyer un signal sonore aux gens pour qu’ils viennent nous sauver. » Et elle est vraiment triste. Être Songbird, c’est le rêve de son enfance. À défaut d’être une catcheuse aux cordes vocales magiques, elle se transforme en Namora. Elle se relève dans un geste gracieux et majestueux, plaçant ses mains sur les hanches. « C'est pas grave. Tu peux m’appeler Beauté des Mers ! » Après avoir effectué quelques étirements, elle se met en position. « Grimpe sur mon dos, je vais nous ramener jusqu’à la rive. » Évidemment, Logan il n’est pas hyper chaud pour le plan de Calie. Namora, elle a une force surhumaine. Alors comme Calie est Namora, elle essaye de soulever Logan. Sauf que ce n’est pas un poids plume et il ne se laisse pas faire, le garçon. Du coup, elle l’attrape par les pieds et le traîne comme elle peut jusque dans l’eau. Namora, elle nage plus vite que la lumière. Enfin elle a juste une vitesse surhumaine, on se calme Aninis. Est-ce que Calie va pouvoir nager à la même vitesse ? Apparemment pas. À vrai dire, elle peine déjà à tirer Logan dans l’eau. « Ok, tant pis. Je t’abandonne. » Voilà. Et elle saute dans les airs, comme si elle avait elle aussi des ailerons au niveau des chevilles, mais elle s’écrase à plat ventre sur l’eau. Elle persiste, Calie. Elle commence à nager aussi vite qu’elle le peut. Seulement, contrairement à l’héroïne des océans, elle ne résiste pas à la pression de l’eau. Et rapidement, elle fait demi-tour, pour regagner le coin de terre tranquille, duquel Logan n’a pas bougé. « C’est trop dur d’être une héroïne. » Souffle-t-elle, à bout de force. Elle s’échoue sur la rive, la tête dans le sol. « Est-ce qu’on va mourir ? » Elle, en tout cas, elle n’en peut plus. Stan Lee, je t'aime.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




    teacher (noun) a person who helps you solve problems you'd never have without them.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞

Re: One kiss is all it takes falling in love with me. (Logan) ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

One kiss is all it takes falling in love with me. (Logan)

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Belle Heaven Street :: Heaven Central Park
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération