Last time I checked, penis goes into vagina. (Emmy)

 :: cap harbor is my home :: Southport Road
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 25/09/2017
›› Commérages : 567
›› Pseudo : endlessly epic
›› Célébrité : Natalie Portman
›› Schizophrénie : Joan Pryce (Italia Ricci) ∗ Asher James (Taron Egerton) ∗ James Campbell (Chris Hemsworth) ∗ Calie Washington (Crystal Reed)

Last time I checked, penis goes into vagina. (Emmy) ✻ ( Mer 25 Juil - 20:41 )


Last time i checked, penis goes into vagina.
Eliza est de bonne humeur et elle a décidé d’en informer la planète entière. À peine sortie du lit, elle s’empresse d’ouvrir toutes les fenêtres afin de faire entrer le soleil et les ondes positives du monde extérieur. La jeune femme ne sait pas d’où lui vient ce bien-être intérieur, mais ça lui fait beaucoup de bien. Pour une fois, sa première pensée au réveil n’est ni pour son entreprise, ni pour sa famille. Elle pense avant tout à elle, et à ce qu’elle va faire aujourd’hui. Pour l’occasion, elle se prépare un petit-déjeuner en bonne et due forme, avec un jus d’orange fraîchement pressé par ses soins, des toasts de beurre avec un peu de confiture, et un café au lait. Elle dépose le tout sur plateau et s’installe en terrasse, au soleil. Son portable, elle l’abandonne complètement. La brune profite uniquement de ce beau temps, se laissant bercer par les bruits de la nature. Tandis qu’elle observe le ciel bleu, elle se demande quand était la dernière fois où elle s’est posée dans son jardin. Ça ne lui était plus arrivé depuis des mois. En partie à cause des températures relativement peu élevées, mais surtout parce qu’elle ne prenait plus le temps de se détendre. Les semaines de cinq jours, Eliza ne les connaissait plus. Elle voulait suivre l’exemple de son père, connu pour consacrer tout son temps à son entreprise. Mais à force de dévotion, elle a fini par ne plus en pouvoir. Simone est le premier à lui avoir insufflé l’idée de prendre du temps pour elle. Helena l’a fortement incitée à suivre les conseils du barman. Alors pour la première fois depuis qu’elle est à la tête de son entreprise, elle s’octroie un vrai week-end. Deux jours de repos complets, loin de Pure Beauty. Deux jours à ne penser qu’à elle. Et bon sang, ça lui fait du bien.

Après un petit-déjeuner fort en vitamines, la brune se motive pour une séance de ménage. Non pas que sa maison soit sale, au contraire. Elle cherche simplement une occupation qui puisse lui permettre de rester active. Parce qu’on ne va pas pousser le bouchon trop loin : Eliza veut bien ne pas travailler, mais elle n’est pas encore totalement prête à ne rien faire. Bien qu’elle ait elle-même établi une longue liste de toutes les séries et films qu’elle doit absolument regarder, elle n’arrive pas à trouver la motivation suffisante de se coller devant la télévision. Ça ne l’attire pas. Elle se connait et sait qu’au bout de dix minutes, elle sera ennuyée. Il s’agit probablement d’une conséquence directe à son rythme de vie parfois trop soutenu pour elle. « She say she's too young, don't want no man, so she gon' call her friends, now that's a plan, I just ordered sushi from Japan, now your bitch wanna kick it, Jackie Chan (…). » Eliza, elle n’est normalement pas sensible à la musique. Elle n’en écoute que très rarement, parce qu’elle le genre de personne qui n’est capable de travailler que lorsqu’elle est plongée dans un silence parfait. Autant dire que la radio, elle ne l’écoute pas souvent. Puisqu’elle a décidé de faire les choses différemment, elle se laisse volontiers entraîner par le rythme de Jackie Chan. Elle peut se le permettre pour une fois, Eliza n’est le centre d’attention de personne. Lorsque le ménage touche à sa fin, elle prend son enceinte sans fil avec elle dans la salle de bain. Après avoir transpiré autant, elle mérite une douche. « Babyyyy, it hit so hard, I’m holding on to my cheeest ! Maybe you left your maaaark, reminding me to forgeeeet… It doesn’t matter whe-… » Eliza panique. Sauf erreur de sa part, elle vient d’entendre un bruit suspect provenant du rez-de-chaussée.

La brunette sort de la douche aussi vite qu’elle en est capable, humide de la tête au pied. Elle a même un peu de mousse sur le corps. « Il y a quelqu’un ? » Qu’elle dit suffisamment fort pour qu’on l’entende depuis la salle de bain, tout en se saisissant d’une serviette de toilette. Précautionneusement, elle entrouve la porte et jette un œil à travers la fente. Qu’on se le dise, elle ne voit rien. L’ouverture donne directement sur le couloir vide, elle n’a aucun moyen d’apercevoir l’intrus en bas – si intrus il y a. Elle hésite à hurler, pesant le pour et le contre. Se mordillant la lèvre inférieure, elle recherche un objet susceptible de la défendre, sans pour autant être meurtrier. Cet objet, elle ne le trouvera pas dans sa salle de bain, la pince à épiler étant tout ce qu’elle possède de plus menaçant dans cette pièce. En revanche, dans le couloir, elle repère le balai. Avec discrétion, elle sort de sa cachette et s’en empare, descendant ensuite les marches sur la pointe des pieds. Et quand elle atteint enfin le bas de l’escalier, elle découvre Emmy. Mais avant que son cerveau ne comprenne que ce soit sa sœur, Eliza lève le bas et crie à plein poumon, prête à abattre le baton de bois sur la tête de la pauvre jaune femme. Heureusement, il n’est pas trop tard. Le balai tombe à terre et Eliza, elle porte une main à son cœur. « MAIS T’ES FOLLE ! » Qu’elle fait, à la fois soulagée et encore apeurée. « J’ai cru que c’était un psychopathe. Ne refais plus jamais ça, Emmy. C’est dangereux, bordel ! » Tout va bien. Elle a juste besoin de respirer.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr






The edge of glory
There ain't no reason you and me should be alone, and I got a reason that you're who should take me home tonight.


Dernière édition par Eliza Nelson-Riley le Mar 7 Aoû - 18:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 28/01/2018
›› Commérages : 114
›› Pseudo : Flo Sauvage
›› Célébrité : Leighton Meester
›› Schizophrénie : Paul McMahon (Robbie Amell) ❋ Sarah Miller (Zooey Deschanel) ❋ Helena Lewandowsky (Elodie Yung) ❋ Pio Esposito (Aaron Tveit) ❋ Martin Palmer (Ben Barnes) ❋ Oscar Pierce (Matt McGorry)

Re: Last time I checked, penis goes into vagina. (Emmy) ✻ ( Sam 28 Juil - 12:01 )












Le mariage était maintenant dans moins de 10 jours et je ne savais plus où donner de la tête. J'avais trop de choses à penser et en même temps je n'arrivais pas à me concentrer plus de 5 minutes sur un sujet bien précis. Même si je partais, j'avais décidé de ne pas fermer l'atelier et la boutique. Est ce que c'était une erreur ? Bien sûr que non, j'avais une totale confiance en Caroline. Je savais qu'en mon absence elle allait tout gérer d'une main de maître. C'était l'une des meilleures couturières avec qui j'avais eu la chance de travailler, elle me connaissait par coeur et savait mettre mes idées en forme. Donc non c'était une bonne chose de laisser la boutique ouverte, mais en même temps je ne pouvais pas m'empêcher de stresser. Le costume était arrivé à Londres, depuis longtemps, et d'après les retours que j'avais eu les essayages c'était merveilleusement bien passé. Techniquement tout était parfait et je n'avais aucune raison de stresser. Ce n'était même pas du stress, j'étais juste excitée comme une puce à l'idée de partir et d'assister à cet événement merveilleux. C'était un souvenir que j'allais pouvoir garder précieusement et que je pourrais partager un jour avec mes enfants. Enfin si enfants il y a avait, parce que sans petit-copain, sans mari c'était compliqué. Je pouvais faire un bébé toute seule, mais je n'étais pas prête pour ça et surtout j'idéalisais beaucoup trop l'amour. J'étais une amoureuse de l'amour et j'étais persuadé que mon plus gros problème actuellement c'était d'être célibataire et pourtant je n'allais pas assister au mariage toute seule. J'avais réussi à convaincre Jake de m'accompagner.
Au final, c'était peut-être surtout le fait que j'y aille avec Jake qui me perturbait le plus. J'avais toujours eu un petit crush sur lui, sans que cela ne m'empêche de faire ma vie tranquillement. Je dirais même que jusqu'à présent je m'étais même tenu à l'écart. Il passait beaucoup plus de temps avec Eliza, ils se ressemblaient beaucoup plus tous les deux et voilà c'était un fait et en soit cela ne m'avait jamais perturbé. Mais depuis la soirée qu'on avait passé ensemble, depuis qu'il avait accepté de venir à Londres, je ne pouvais m'empêcher de faire 50 scénarios différents à la seconde et ce n'était jamais bon. Est ce qu'il allait se passer quelque chose ? Est qu'au contraire tout allait être parfaitement normal ? Il allait peut-être trouver une femme à ce mariage. Tout était possible. Après tout dans Friends c'était à Londres que Monica et Chandler avait commencé à coucher ensemble. Tout cela était beaucoup trop compliqué pour ma petite personne et il étant temps que je me concentre sur quelque chose de vraiment essentiel. Ma valise.
J'avais 3 jours devant moi pour faire ma valise. Pour la plupart des personnes c'était beaucoup trop de temps, mais me connaissant je savais qu'il fallait que je m'y prenne en avance. Les essentiels ce n'était pas compliqué. Et rapidement je fermais une première valise avec juste mes produits de beautés, mes sous-vêtements et mes pyjamas. J'allais encore avoir des frais supplémentaire à l'aéroport mais tant pis. Le plus dur commençait maintenant. Les vêtements et les chaussures. Ma tenue pour le mariage était prête depuis longtemps ainsi que mon chapeau, mais pour le reste du temps que je serais à Londres ? Qu'est ce que j'étais censé prendre. Normalement il devait faire du beau temps, mais si soudainement il se mettait à pleuvoir ? Il faudrait que j'emporte des pulls, et des jeans aussi, des tenues de printemps sans oublier les chaussures qui allaient avec. C'était vraiment beaucoup trop compliqué et j'avais besoin l'aide d'une experte. J'avais besoin de l'aide d'Eliza. Même si techniquement c'était moi l'experte de la famille concernant les vêtements, j'avais besoin de son avis, j'avais besoin de partager mon enthousiasme avec ma sœur. Cette décision prise, ni une ni deux je prenais le plus de vêtement possible que je jetais dans ma valise et directement la maison d'Eliza.

Je me sentais un peu bête de me balader avec ma valise de la sorte, je savais d'avance qu'Eliza allait lever les yeux au ciel en me voyant arriver de la sorte, mais ce n'était pas grave. Un immense sourire aux lèvres, je savais que la journée allait être merveilleuse. Pourtant en arrivant chez elle j'avais beau frapper à la porte, elle ne venait pas m'ouvrir ? Est ce qu'elle serait pas là ? Dans le doute j'essayais d'ouvrir la porte et cela fonctionnait et en entendant le bruit de la douche, tout s'expliquait. Pas gêné pour un sous, je prenais mes aises chez elle, et déposer la valise bien en évidence au milieu du salon. Je m'apprêtais à la rejoindre dans la salle de bain, mais je n'avais pas le temps de monter une marche que je l'entendais crier. Par pure réflexe je criais à mon tour, je criais d'autant plus en voyant qu'elle avait en tête l'idée de m'assommer. « MAIS T’ES FOLLE ! » J'avais sûrement un petit grain de folie, mais tout cela n'était pas nouveau. « Mais non, c'est toi qui a cherché à me tuer avec ton manche à balais » J'étais bien trop jeune pour mourir de la sorte. « J’ai cru que c’était un psychopathe. Ne refais plus jamais ça, Emmy. C’est dangereux, bordel ! » Tout devenait claire maintenant. « Je suis désolé Eliza. J'ai sonné plusieurs fois, mais comme t'étais sous la douche tu as sûrement pas entendu et comme la porte était ouverte j'ai fait comme chez moi » Et au vue de la situation, je ne pouvais m'empêcher de rire. Il fallait avouer que c'était quand même assez cocasse. Ma sœur en serviette de bain qui espérait se défendre avec un manche à balais. Ma petite crise de rire passait, je prenais Eliza par la main et j'allais m'installer avec elle dans le canapé. « Tu te sens mieux ? Je peux commencer à m'exciter ? » Evidemment je n'attendais pas son avis et je commençais à sauter partout comme une gamine de 5 ans. « DANS 3 JOURS JE VAIS A LONDRES !! DANS 3 JOURS JE VAIS A LONDREEEEES !! » Je n'arrivais toujours pas à me faire à l'idée, c'était beaucoup trop génial.




lumos maxima


† Everybody's gonna love today
Revenir en haut Aller en bas
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.
avatar
‹ THEY DRIVE ME CRAZY BUT I LOVE THEM.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 25/09/2017
›› Commérages : 567
›› Pseudo : endlessly epic
›› Célébrité : Natalie Portman
›› Schizophrénie : Joan Pryce (Italia Ricci) ∗ Asher James (Taron Egerton) ∗ James Campbell (Chris Hemsworth) ∗ Calie Washington (Crystal Reed)

Re: Last time I checked, penis goes into vagina. (Emmy) ✻ ( Mar 7 Aoû - 18:16 )


Last time i checked, penis goes into vagina.
Alors non, Eliza n’a pas voulu tuer sa sœur. Certes, elle la trouve parfois pénible et agaçante, mais ça ne suffit pas à lui donner des envies de meurtre. Si elle avait su qu’il s’agissait d’Emmy, elle ne se serait pas armée d’un balai avant de descendre les escaliers. « Parce que t’es rentrée chez moi comme une fleur ! » Qu’elle dit, encore un peu secouée par toute cette histoire. De manière générale, Eliza n’est pas une personne paranoïaque qui s’imagine le pire des scénarios dès qu’elle entend le moindre bruit suspect. Mais pour sa défense, dans le cas présent, il y a des circonstances atténuantes. Alors oui, elle s’accorde allègrement le droit de passer pour une folle. En attendant, personne n’est mort. La preuve en est, Eliza sent son cœur battre à mille à l’heure dans sa poitrine. Et de son œil d’experte, Emmy lui paraît bien vivante. Alors Emilia, elle est mignonne, mais elle est un peu dans l'excès. « Oui, mais même. La prochaine fois, tu chantes ou tu te promènes avec une clochette en hurlant ton prénom ! Je sais pas moi, c’est toi normalement la plus créative de la famille, c’est toi qui devrais avoir une brillante idée pour éviter que je ne meurs d’une violente crise cardiaque ! » Quand Eliza panique, elle ne contrôle pas vraiment ce qu’elle dit. Néanmoins, son idée n’est pas totalement idiote. Ce n’est pas la première fois qu’elle manque de mourir à cause de sa sœur qui entre chez elle dans le plus grand des calmes. Les deux jeunes femmes devraient sérieusement réfléchir à une stratégie permettant d’éviter ce genre de mésaventure. Ou alors, Eliza devrait songer à fermer sa porte à clés lorsqu’elle est sous la douche. Elle pourrait également reprendre le double qu’elle a gentiment donné à sa sœur lorsqu’elle a emménagé ici. Mais cette idée lui déplaît, parce qu’en sachant que sa sœur possède elle aussi les clés de chez elle, elle se sent plus rassurée, plus sereine. Eliza repose son balai dans l’angle, la main fermement posée contre sa cage thoracique. Elle peut encore sentir la rapidité de son poul sous ses doigts. Avec toute cette histoire, elle n’a même pas pu prendre le temps de se rincer correctement. Si Emmy rigole franchement de la situation, Eliza affiche une mine boudeuse. « C’est pas drôle. » Qu’elle marmonne, prête à remonter dans sa salle de bain.

C’est sans compter sur sa cadette, qui l’emmène de force dans le salon. Eliza maintient tant bien que mal la serviette de bain contre son corps, en rouspétant un peu. C’est officiel : Emilia vient de casser sa bonne humeur. Ça a toujours été un problème majeur entre elles. Si l’une est relativement calme, l’autre est une véritable pile électrique. Alors évidemment, le trop-plein d’énergie de l’une agace forcément l’autre. « Pourquoi tant de haiiiine ? » Deux secondes plus tard, Eliza est propulsée sur le canapé. Bien que légèrement exagéré, le terme reste adéquat. Une Emmy excitée comme une puce et une Emmy qui gère difficilement ses émotions, et par extension, sa gestuelle. La PDG dévisage sa sœur, sur le point de lui demander la permission de s’habiller avant qu’elle ne lâche la raison de son euphorie. La vérité, c’est qu’elle n’en a pas le temps. Emmy commence à hurler et à sautiller dans tous les sens, avant même qu’elle n’ait le temps de dire quoi que ce soit. Comme d’habitude lorsque sa sœur explose de joie sous son nez, Eliza reste bouche-bée. Il lui faut toujours plusieurs longues secondes avant qu’elle ne s’habitude au spectacle haut en couleur que représente Emmy. Parfois, l’aînée des Nelson-Riley s’estime heureuse de ne pas être épileptique. Parce que oui, de la façon dont elle voit les choses, sa sœur pourrait déclencher une crise d’épilepsie chez ceux qui en souffrent. Lorsque sa personne est accoutumée au comportement d’Emmy, son cerveau assimile l’information. Londres. Trois jours. « Attends… Quoi !? » Eliza se redresse un peu, les sourcils froncés. « Pourquoi tu vas à Londres ? Avec qui ? Et comment ça, dans trois jours ? Comment ça se fait que je ne sois au courant que maintenant ? » Eliza essaye de se souvenir à quel moment on l’a mise au courant de ce voyage à Londres. Sauf erreur de sa part, personne ne l’a prévenue. Dans deux secondes, il n’est pas impossible qu’elle joue les vexées.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr






The edge of glory
There ain't no reason you and me should be alone, and I got a reason that you're who should take me home tonight.
Revenir en haut Aller en bas
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.
avatar
‹ OUR FAMILY IS A HAPPY ONE.


Voir le profil de l'utilisateur

❝ Family don't end with blood ❞
›› Cap Harbor since : 28/01/2018
›› Commérages : 114
›› Pseudo : Flo Sauvage
›› Célébrité : Leighton Meester
›› Schizophrénie : Paul McMahon (Robbie Amell) ❋ Sarah Miller (Zooey Deschanel) ❋ Helena Lewandowsky (Elodie Yung) ❋ Pio Esposito (Aaron Tveit) ❋ Martin Palmer (Ben Barnes) ❋ Oscar Pierce (Matt McGorry)

Re: Last time I checked, penis goes into vagina. (Emmy) ✻ ( Sam 11 Aoû - 10:33 )












J'avais bien conscience que j'aurai du lui indiquer ma présence chez elle, mais même si en chantant elle ne m'aurai pas entendu et puis maintenant que le pire avait été évité on pouvait rire de cette situation. En tout cas moi tout cela me faisait beaucoup rire, même si ma sœur n'était pas de cet avis. De toute façon j'étais beaucoup trop heureuse et excitée pour être de mauvaise humeur et malheureusement c'était Eliza qui allait en faire les frais. J'aurai pu la laisser s'habiller, mais la situation était trop critique pour qu'on perde une seule seconde. Elle avait une serviette, j'étais sa sœur il n'y avait aucune gène à avoir. Parce que j'étais une personne douce et attention, pour faire bien, je demandais l'autorisation à Eliza pour m'exciter. Même si je n'avais pas vraiment besoin de réponse pour cela et surtout quoiqu'il arrive, elle allait devoir me supporter. « Pourquoi tant de haiiiine ? » C'était une réaction typique chez ma sœur, mais je n'en prenais pas ombrage et avec toute la maturité dont je pouvais faire preuve je lui tirais la langue avant de sauter partout dans son salon en criant et tapant des mains. Des fois je me disais que j'aurai pu être cheerleders au lycée, malheureusement la souplesse et les pirouettes ce n'était pas mon truc. Par contre, aller à Londres dans 3 jours, j'étais le bonheur absolue et en plus avec Jake. Je n'arrivais toujours pas à réaliser. « Attends… Quoi !? » Ce simple questionnement suffit à m'arrêter net dans ma petite danse de la joie, sans pour autant en perdre mon sourire, dans 2 secondes, il y avait fort à parier que je recommencerais à danser. Peut-être même que je forcerai Eliza à danser avec moi. « Pourquoi tu vas à Londres ? Avec qui ? Et comment ça, dans trois jours ? Comment ça se fait que je ne sois au courant que maintenant ? » Finalement non, je n'allais pas danser encore et je regardais plutôt Eliza avait perplexitude. « Mais enfin Eliza, ça fait des mois et des mois que j'en parle » C'était impossible qu'elle puisse ignorer cette information. Même papa et maman avait sûrement du lui dire plus d'une fois aussi.

Par dépit, j'allais prendre place à côté de ma sœur dans le canapé et je passais un bras sous le sien. Oui, j'étais une personne un peu trop tactile par moment et je savais qu'Eliza n'aimait pas toujours cela, mais ce n'était pas grave. « Je vais tout reprendre depuis le début » Et à mon avis elle allait vite le regretter. De A à Z je reprenais toute l'histoire sans oublier le moindre détail, même le plus insignifiant devenait important. Tout ce qu'il y avait à retenir au final c'était que j'avais fait le costume du Prince, que j'allais à Londres et que Jake m'accompagnait. « En plus t'es la première personne à qui j'ai annoncé cette grande nouvelle » Et quand ce n'était pas Eliza c'était Calie, mais généralement les deux étaient toujours au courant avant tout le monde. « Je sais que tu n'écoute qu'un mot sur deux quand je parles, mais quand même ça tu aurais du le retenir » Je parlais trop, j'en avais conscience et depuis longtemps Eliza avait appris à faire le tri dans le flot continue de mots que je pouvais sortir. Si beaucoup aurait pu se sentir vexé par la situation, ce n'était pas mon cas, cela me faisait même rire. « Et donc c'est pour ça que je suis venue chez toi. J'ai besoin de ton aide pour prendre beaucoup de décision » Ma sœur allait vraiment finir par me détester, mais ce n'était pas grave, je lui prendrais plein de souvenir à Londres pour me faire pardonner. Mais l'heure n'était pas au blabla, l'heure était grave et j'allais le plus innocemment possible vers ma valise pour l'ouvrir au pied d'Eliza. Il y avait beaucoup trop de vêtements dans cette valise, et malheureusement je ne pouvais pas tout emporter. Il me fallait des vêtements chics, mais aussi des choses beaucoup plus détendu et vraiment c'était un casse-tête. « Tu veux bien aider ta petite sœur chérie qui t'aime à la folie de l'univers jusqu'à l'infini ? » Cette phrase, plus ma petite tête adorable, elle ne pouvait pas refuser et me dire non. C'était impossible.




lumos maxima


† Everybody's gonna love today
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



❝ Family don't end with blood ❞

Re: Last time I checked, penis goes into vagina. (Emmy) ✻ ( )

Revenir en haut Aller en bas

Last time I checked, penis goes into vagina. (Emmy)

SCREW DESTINY :: cap harbor is my home :: Southport Road
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
( )



Outils de modération